Retour à page du secteur chimie et biotechnologies

Retour à la page d'accueil

 

 

SECTEUR : CHIMIE ET BIOTECHNOLOGIES

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

SPÉCIALISTE EN EXPERTISES EN CRIMINALISTIQUE

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.Sc.

MAÎTRISE M.Sc.

Attention !

Ne confond pas le métier d'expert(e) en criminalistique tel que présenté dans les émissions telles  que C.S.I. où les personnages recuillent des preuves sur les scènes de crime ou d'accidents, effectuent tous types d'analyses en laboratoire et effectuent eux-mêmes les interrogatoires accompagnés de l'enquêteur.

Dans la réalité québécoise et canadienne :

 

JAMAIS l'expert(e) en criminalistique n'effectue d'interrogatoires, il ne rencontre même pas les présumés coupables et ni les victimes.

Les experts(es) en criminalistique ne travaillent qu'en laboratoire (au sein du Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale), bien que parfois il peut être appelé sur des scènes de crimes ou d'accidents importants.

La plupart du temps, chaque expert(e) possède une expertise dans un secteur en particulier (par exemple, tu es spécialisé dans l'analyse des traces de sang, tu ne t'occuperas pas des analyses d'empreintes digitales).

Contrairement aux autorités américaines où chaque comté et chaque grande ville possède son propre laboratoire de criminalistique, le Canada ne possède que 3 laboratoires (Laboratoire des sciences judiciaires au Québec, Centre des sciences judiciaires de l'Ontario et Laboratoire des sciences judiciaires de la G.R.C.)

Consulte également la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en sciences

 

Ainsi que la section des "liens recommandés" (dont des vidéos d'experts en criminalistique qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que spécialiste en expertises en criminalistique; tu seras responsable détecter, analyser et interpréter des traces chimiques, physiques, biologiques et numériques à des fins d'investigation et d’expertise scientifique, ce qui permettra d’y trouver un indice qui aiderait les policiers à établir un lien scientifique entre l’acte criminel et la personne présumée avoir commis l’acte ou pour aider à retracer celle-ci.

 

Tu auras notamment pour tâches de :

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Aptitudes pour les sciences et la recherche

-         Capacité d’analyse et de synthèse car tu auras à analyser en laboratoire différents types d’objets ou de substances utilisées comme pièces à conviction

-         Curiosité scientifique, sens logique et capacité de déduction afin de pouvoir comprendre le lien entre la pièce à conviction et la scène de crime (aider à faire une reconstitution d’événements)

-         Très bon sens de l’observation afin de déceler toutes traces ou détails qui pourraient être utiles lors des analyses (ex : une infime petite trace de sang sur une paire de jeans)

-         Bon jugement et esprit d’initiative pour être capable de prendre les initiatives à faire divers essais ou tests qui pourraient t’éclairer, mais n’ont pas nécessairement été prévus

-         Minutie, précision, souci du détail et bonne méthode de travail pour effectuer des analyses de façon très précise et avec soin en te souciant de tous les petits détails qui pourraient s’avérer importants

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable de la véracité et de la qualité de tes tests et analyses

-         Facilité à travailler en équipe car tu seras constamment appelé(e) à travailler avec d’autres collèges en sciences légales (de diverses disciplines), avec les enquêteurs aux crimes et aux accidents, etc.

-         Être capable de travailler sous pression car on te demandera souvent d’obtenir les résultats de tes analyses le plus rapidement possible (surtout dans les cas d’agressions sexuelles ou d’homicides)

-         Bonne connaissance de la langue anglaise car la plupart des manuels et publications spécialisés sont dans cette langue

 

EMPLOYEURS ÉVENTUELS :

-    Agence des services frontaliers du Canada

-         Gendarmerie Royale du Canada (site du Services des laboratoires judiciaires)

-         Centre des sciences judiciaires de l’Ontario

-         Centres de recherches privés

-         Entreprises privées spécialisées en sciences légales (Forensic Technology, etc.)

-    Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale du Québec

-         Laboratoires privés d’analyses et d’essais

-         Service Canadien de Renseignement et de Sécurité SCRS

EXIGENCES DU MARCHÉ DU TRAVAIL :

-         Ne pas avoir de casier judiciaire

-         La réalisation un stage de formation dans le domaine de la criminalistique est exigée

-         Un permis de pratique est obligatoire pour plusieurs emplois (chimiste, psychologue, dentiste, médecin psychiatre, médecin pathologiste)

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Accepter qu’on effectue une enquête de fiabilité et de sécurité

-         Subir des entrevues d’embauche

-         Certains employeurs exigent de subir un examen médical

-         Polyvalence

-         Grande disponibilité

-         Bilinguisme est un atout (dans le cas des experts en balistique et des experts en documents c’est une exigence)

-         Certains postes exigent de détenir un permis de conduire car des déplacements sur les scènes de crime sont à prévoir 

LES DIFFÉRENTS DOMAINES DES SCIENCES LÉGALES :

 

Afin de devenir spécialiste en sciences légales, il existe plusieurs voies d’études possibles car ce domaine est très large. En effet, les corps policiers ont besoin de toute sorte de spécialistes scientifiques afin de les aider dans leurs enquêtes. Voici quelques exemples de domaines les plus courants pour faire carrière en science légale et une brève description des principales fonctions propres à ce secteur.

 

Pour plus de détails, consulte le site du Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale où sont décrits les différents spécialités en criminalistique.

 

Enfin, consulte le site de la Société canadienne des sciences judiciaires. 

 

-         Anthropologie légale; tu seras chargé(e) d’étudier des parties de squelette humain afin de déterminer la nature de la personne (âge, sexe, race, taille, etc), de tenter de reconstituer le mieux possible l’allure physique que cette personne avait et aider le pathologiste à déterminer la nature du décès (accident, homicide ou mort naturelle). Une formation en anthropologie ajoutée à une spécialisation en anthropologie médicale est nécessaire.

 

-         Balistique; ton travail consistera à faire des tests sur des armes à feu afin de déterminer si les projectiles trouvés sur une scène de crime proviennent d’une arme trouvée par les enquêteurs, déterminer l’angle, la distance et la trajectoire d’un tir d’arme à feu, déterminer de quel type d’arme peut provenir une balle trouvée sur une scène de crime. On fera également appel à tes compétences afin d’effectuer des tests et analyses de marques laissées par un outil ou des empreintes de pneus.

 

-         Biologie médico-légale; tu seras spécialisé(e) dans les analyses d’indices biologiques (ADN) trouvées sur une scène de crime ou d’accident comme le sang, des cheveux, des poils, du sperme, des morceaux de peau, etc. Tu auras à déterminer si les preuves proviennent du présumé criminel afin de prouver que cette personne était sur la scène de crime ou établir qu’une victime était en présence de son meurtrier à un moment précis. Ton travail aura une grande importance lors d’agressions sexuelles, de conduite avec facultés affaiblies et d’homicides où aucun objet n’a été retrouvé comme indice (arme). Une formation poussée en biologie médicale est nécessaire.

 

-         Chimie légale; tu seras spécialisé(e) dans les analyses de toutes sortes de preuves physiques (peinture, textiles, verre, bois, etc) retrouvées sur une scène d’accident ou de crime. Tu auras à effectuer différents types de tests chimiques afin de déterminer les propriétés et la nature chimique de cet objet. Par exemple, on pourrait te demander de déterminer quel type d’encre a utilisé une personne pour écrire une lettre, déterminer s’il y a présence d’accélérants dans les décombres d’un incendie, de telle type de peinture et de tel fabricant provient la trace de peinture trouvée sur une bicyclette lors d’un accident avec délit de fuite, analyser les résidus d’un explosif suite d’un incendie, etc. Ton travail contribuera à résoudre une multitude d’enquêtes de toutes sortes et pas nécessairement toutes de nature criminelles (accidents de la route, incendies, entrées par infraction, vandalisme, homicides, etc). Une formation en chimie ou en biochimie est nécessaire.

 

-         Comptabilité judiciaire; tu seras responsable de vérifier les opérations financières d’une personne, d’une entreprise ou d’une organisation afin d’y déceler des anomalies, des irrégularités ou autres transactions douteuses pour des fins d’enquêtes criminelles concernant des fraudes financières. Une formation en comptabilité est nécessaire.

 

-         Dentisterie légale : peu connue, cette science judiciaire est très reconnue dans le milieu. Tu seras un(e) dentiste ayant pour tâches d’identifier une personne par sa dentition qui ne peut être identifiée d’une autre façon (corps calciné, trop décomposé, etc). Tu auras aussi à déterminer la date de décès, la race et peut-être même l’âge et le sexe en y effectuant divers examens des dents, des gencives et de la mâchoire. Une formation en médecine dentaire ajoutée d’une spécialisation en odontologie légale est nécessaire.

 

-         Entomologie; on fera appel à tes services lorsqu’on aura besoin de déterminer depuis combien de temps une personne est morte en y effectuant des tests sur insectes et bactéries se trouvant sur le corps. En y effectuant des calculs, des observations du comportement des insectes, la détermination de leur âge et la détermination des espèces tu pourras établir avec certitude ou presque la date de décès et ce avec la collaboration du médecin légiste. Une formation en biologie est nécessaire.

 

-         Expertise en documents (parfois appelé la graphologie); on fera appel à tes services afin d’examiner divers types de documents afin de déterminer s’ils ont été falsifiés ou contrefaits. Tes compétences serviront à établir la personnalité de l’auteur(e) du document ou déterminer l’identité de celui-ci par l’analyse de l’écriture ou de la signature de documents dactylographiés, imprimés ou photocopiés. Tes compétences seront utilisées lors de fraudes, de contrefaçon de billets de banque, lorsqu’on est en présence de lettres de menaces ou lorsqu’on trouve une lettre de suicide. Si tu possèdes une formation scientifique, tu seras appelé(e) à effectuer des tests physiques ou analyses chimiques dans le but de déceler toute modification ou altération sur un document tel qu’un chèque, un contrat, un billet de loterie, etc.

 

-    Expertise en explosifs (GRC seulement) : tu auras pour tâches d'analyser après (et aussi avant) afin de déterminer le type d'explosifs, analyser et détecter des matières explosives et les matières semblables, fournir une aide technique sur les lieux d’une explosion, ainsi que fournir un appui scientifique et technique aux experts en enlèvement des explosifs et d’autres experts du domaine. On fera appel à tes services lors d'incendies (ou plutôt explosions) de bâtiments ou de véhicules, d'alertes à la bombe, ainsi que la détection d'explosifs dans les aires de transport public (notamment les aéroports), etc.

 

-         Imagerie (traitement de l’image); tu seras chargé(e) d’analyses des photographies, des images sur papier de toutes sortes afin de déterminer quand l’image a été prise et trouver des indices sur cette dernière qui pourrait aider les enquêteurs. Tu auras aussi à effectuer le traitement et l’amélioration des images photos, des documents vidéos (cassettes retrouvées sur une scène de crime sexuel, vidéo de surveillance d’un commerce, etc). Tu devras te rendre sur place afin de faire des prises de vues  des scènes de crimes ou d’accidents. Enfin, tu auras également à réaliser des illustrations des rapports de spécialistes afin de permettre une reconstitution d’événements. Une formation en graphisme, infographie ou photographie est nécessaire. Note : Au Canada, seul le Laboratoire de la G.R.C. possède ce type de spécialiste.

 

-         Informatique judiciaire ou criminalité informatique; ton travail sera de récupérer des données informatiques se trouvant dans des ordinateurs personnels, ordinateurs d’entreprises ou téléphones cellulaires afin de trouver des indices qui pourront servir de preuves d’un acte criminel comme des fraudes financières, des fraudes informatiques, la rédaction de lettres de menaces, crimes sexuels (pornographie), etc. Tu seras aussi chargé(e) de vérifier le contenu de e-mails, ainsi que faire de la surveillance des sites illégaux sur Internet. Dans le domaine de la vérification des appareils de jeux, tu pourras être appelé(e) à effectuer la récupération de données informatiques effacées ou altérées, sur disques durs et disquettes.

 

-         Médecine légale : voir pathologie légale, psychiatrie légale, odontologie légale, biologie médico-légale ou toxicologie médico-légale

 

-         Pathologie légale; Tu seras le ou la médecin pathologiste qui seras procèderas à des autopsies afin de comprendre et déterminer les causes et la nature du décès d’une personne lors d’homicides, morts violentes, dans des conditions obscures (lorsqu’on est pas sûr si c’est une mort naturelle, un suicide, un accident ou un homicide). Tu auras également à effectuer différents tests et analyses médicaux des différentes parties du corps (notamment le foie, les poumons, l’estomac, etc) afin de déterminer depuis quand la personne est décédée, la nature des blessures internes et externes, etc. Une formation en médecine avec une spécialisation en anato-pathologie ajoutée une surspécialisation en pathologie médico-légale est nécessaire.

 

-         Psychiatrie légale; Une personne est soupçonnée d’avoir commis un acte criminel, mais on ne sait pas si cette personne avait toute sa raison lorsqu’elle a exécuté son geste. Ton travail sera en tant que médecin psychiatre sera d’effectuer des entrevues en consultation psychiatrique avec cette personne, lui faire passer divers tests et analyser son comportement afin de déterminer si elle était consciente de la gravité des gestes qu’elle a commis. Avait-elle toute sa raison, a-t-elle un moment de folie à ce moment, souffre-t-elle une maladie mentale ne lui permettant pas de réaliser ce qu’elle fait ? Ce sera à toi de répondre à toutes ces questions afin de fournir une expertise au tribunal. On fera également appel à tes services lorsqu’on voudra déterminer si un(e) criminel(le) peut être considéré(e) dangereux s’il ou elle est remise en liberté. Une formation en médecine avec une spécialisation en psychiatrie ajoutée d’une surspécialisation en psychiatrie légale est nécessaire.

 

-         Psychologie légale (aussi appelé analyse du comportement); tu seras responsable d’étudier et d’analyser les comportements d’un(e) criminel(le) afin de déterminer le type de personne qu’il s’agit. Au niveau de la nature de personne; tu devras en mesure de déterminer son âge, son sexe, sa race, son état civil, son niveau de scolarité, etc. Au niveau de sa personnalité; tu devras déterminer si c’est une personne solitaire ou sociable, si c’est une personne généralement agressive ou calme, ses peurs et appréhensions, etc. Tu effectueras toutes ces analyses en analysant les circonstances de l’acte criminel effectué, en observant la scène de crime, en interrogeant ses proches (si c’est possible), en interrogeant le criminel présumé (si possible) et en te basant les statistiques et études de comportements déjà faites sur des criminels ayant commis des crimes semblables. Tes expertises seront utilisées lors d’agressions sexuelles, d’enlèvements, de suicides, d’homicides, etc. Une formation en psychologie clinique ajoutée à une courte spécialisation en psychiatrie légale est nécessaire.

 

-         Toxicologie médico-légale; tu seras responsable d’effectuer des tests et des analyses afin de trouver la présence d’alcool, de drogues, de médicaments, de poisons ou autres substances particulières dans le corps d’une personne principalement dans le sang, mais aussi dans d’autres parties du corps comme l’estomac, le foie ou les reins. On fera appel à tes services lors de conduite avec facultés affaiblies, agressions sexuelles, tentatives de meurtres, homicides ou autres morts suspectes. Une formation en microbiologie-toxicologie est nécessaire 

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2017 

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

-         24,61 $/hre (35 hres/sem) en tant que spécialiste en sciences physiques (expert en criminalistique - stagiaire) au Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale ou technicien(e) en identité judiciaire à la SQ  avec une maîtrise

 

-         36,90 $/heure (37,5 hres/sem) dans la fonction publique fédérale (analyste judiciaire pour la GRC ou une autre agence fédérale) avec une maîtrise

Sources : Conseil du Trésor du Québec et Commission de la fonction publique du Canada

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Malheureusement, il n'y a que peu d'emplois disponibles dans le domaine.

 

Le principal employeur au pays, la G.R.C. a fermé certains laboratoires afin de centraliser ses activités et l'embauche a été suspendue.

 

Le seul employeur au Québec, le Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale n'emploie que rarement du nouveau personnel et de plus, le gel d'embauche dans la fonction publique québécoise s'applique également à ce laboratoire.

 

Toutefois, les possibilités d'emploi qui s'offrent aux finissants du baccalauréat en science forensique débordent le seul domaine de la sécurité et de la justice pour être aussi pertinents à de nombreux secteurs de la vie économique, dont l'environnement, la biotechnologie, la pharmacologie, la santé, l'hygiène, l'alimentation, la pétrochimie, les textiles, les pâtes et papiers, la métallurgie, etc.

 

L'expertise acquise pourrait être un atout, notamment pour oeuvrer à la gestion des processus d'assurance qualité ainsi qu'à l'identification et à la prévention des risques, à l'application des mesures de contrôle pour détecter ou prévenir la contamination des produits, la contrefaçon, la fraude et le vol de propriété intellectuelle.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en science forensique B.Sc. offert par l'UQTR a une durée totale de 3 ans offert en régime régulier à temps complet de jour seulement.

 

Programme unique au Québec et unique en français en Amérique du Nord; ce programme se consacre à la détection, l’analyse et l’interprétation des traces chimiques, physiques, biologiques et numériques à des fins d'investigation et d’expertise scientifique, principalement en soutien aux activités de la police, de la justice, et de la sécurité des personnes et des biens.

 

Les perspectives d'emploi ne débouchent dans le domaine de la criminalistique (laboratoires de criminalistique tels que le Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale du Québec et les laboratoires de criminalistique de la GRC) et les organisations policières (GRC; S.Q., SPVM, SPVQ) mais également, les laboratoires de surveillance, d'inspection, de détection et d'investigation en matière d'accidents complexes, de sinistres et d'activités litigieuses de toutes sortes (pollution, accidents dans les transports publics, braconnage, fraude, etc.) au sein d'autres agences gouvernementales (ex : Agence des services frontaliers du Canada, Bureau de la sécurité des transports du Canada BST, Agence de la santé publique du Canada, Santé Canada, Agriculture Canada, Environnement Canada, CNESST, MAPAQ, etc.); ainsi que des laboratoires privés d'analyses et essais offrant des services d'expertise en sinistres (incendies; explosions, défaillances, bris mécaniques, problèmes de procédés et contaminations) ayant comme des clients (assureurs, agences privées d'investigations, sociétés d'avocats spécialisés en recours collectif, etc.).

 

Enfin, l'expertise acquise pour être aussi pertinents à de nombreux autres secteurs, dont l'environnement (laboratoires privés d'expertises environnementales) la biotechnologie (entreprises spécialisée de recherche & développement, industriel (biotechnologique, pharmaceutique, cosméceutique, pâtes et papiers, première transformation des métaux, pétrochimique, textiles, etc.).

 

Bien que la formation est principalement axée sur la chimie, on retrouve également des cours en biochimie, en biologie moléculaire et cellulaire et des cours propres à la discipline.

 

Au cours de la première année; tu acquerras des connaissances principalement en chimie analytique, en chimie organique et en biochimie.

 

Tu auras les cours suivants : introduction à la chimie analytique, introduction à la chimie analytique expérimentale, chimie organique fondamentale, biochimie 1, chimie analytique instrumentale, traitement de données chimiques, réactions et mécanismes en chimie organique, chimie organique expérimentale 1, sciences forensiques et criminalistique et aspects professionnels de la chimie, éthique et sécurité.

 

Au cours de la deuxième année; tu acquerras des connaissances en thermodynamique, en chimie organique, en chimie physique, en chimie inorganique, en biologie moléculaire, en biologie forensique (analyse des traces biologiques telles que : sang, salive, cheveux, ADN, cellules, etc.), sur les principes chimiques et biochimiques des traces humaines (empreinte digitale. AFIS. profil. génétique. CODIS. autres traces d'impression humaine), ainsi qu'en microscopie photonique, électronique et optique.

 

Tu auras des cours en analyse instrumentale quantitative, analyse organique instrumentale, en thermodynamique chimique, en biologie moléculaire, en photographie judiciaire, en probabilités et statistiques, en état de la matière : gaz, liquide et solide, en chimie théorique et spectroscopie, en biologie forensique, en traces humaines et en microscopie.

 

Au cours de la troisième année; tu acquerras des connaissances les procédures en preuve pénale, en toxicologie médicolégale (principalement les narcotiques et les stupéfiants, mais aussi les médicaments, l'alcool et les analyses toxicologiques opérées sur des prélèvements humains); en analyse et identification de sources d'incendies et d'explosions (accélérants, explosifs, etc.); les différentes traces directes produites par les objets manufacturés (semelles, outils, pneus, armes à feu, etc.); en analyse de documents (comparaison d'écritures et de signatures, procédés d'impression courants et commerciaux, éléments de sécurité sur les documents officiels, etc.); le potentiel indiciel de la trace numérique (les mémoires volatiles et les mémoires de masse, solutions de récupération de données, les protocoles d'encapsulage et de transmission, etc.) les principes de base de la génétique des populations (d'une trace ou les liens de paternité, la reconstruction de réseaux criminels, phénotypage, identification de crimes sériels, etc.) et enfin, tu réaliseras un projet de fin d'études (sous forme d'un projet de recherche fondamental ou appliqué en lien avec la science forensique).

 

Tu auras des cours en toxicologie : narcotiques et stupéfiants, analyse de documents, droit et preuve pénale 1, traces numériques, identification d'objets, incendies et explosions, génétique forensique, exploitation des lieux et exploitation des traces, méthodologie et renseignement criminalistique, ainsi que la réalisation d'un projet terminal.

 

Pour connaître les détails des programmes de maîtrises et de doctorats, consulte les pages suivantes :

Note : consulte également la section « autres formations » plus bas dans cette page où d’autres programmes offerts ailleurs au Canada sont offerts.

 

Enfin, consulte le site de la Société canadienne des sciences judiciaires.

 

Pour devenir anthropologue médico-légal; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Baccalauréat en anthropologie (3 ans), un baccalauréat en biologie médicale (3 ans) ou un baccalauréat en biologie (3 ans)

+ maîtrise en anthropologie médicale (2 ans) = 5 ans d’études

 

Note :  les études de maîtrise (avec champ de recherche en anthropologie légale) doivent se faire aux U.S.A. car il n’y a que peu de spécialistes dans ce domaine au Canada (consulte la section « les études en sciences légales aux U.S.A. » plus bas dans cette page).

 

Pour plus de détails, consulte la profession d'anthropologue, de biologiste médical ou de biologiste.

  

Pour devenir BIOLOGISTE MÉDICO-LÉGAL (y comprit ceux travaillant en génétique); tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Baccalauréat en biologie médicale (3 ans) ou en sciences biomédicales (3 ans) ou en biochimie (3 ans), en microbiologie-secteur médical (3 ans) ou en chimie - spécialisation ou 2e concentration en biologie (3 ans) plus

maîtrise en microbiologie-immunologie (2 ans) ou en biochimie (2 ans) ou en biologie cellulaire (2 ans) ou en biologie moléculaire (2 ans) et

Parfois même en y ajoutant un doctorat = 5 à 8 ans d’études.

 

Pour plus de détails, consulte les pages de description des professions suivantes : biologiste médical, biochimiste, de biotechnologiste ou de microbiologiste.

 

Pour devenir CHIMISTE JUDICIAIRE; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Baccalauréat en chimie ou en biochimie (3 ans) + maîtrise en chimie ou en biochimie (2 ans) et de préférence un doctorat en chimie ou en biochimie (3 à 4 ans) = 5 à 9 ans d’études universitaires.

 

Pour plus de détails, consulte les pages de description des professions suivantes : chimiste ou biochimiste..

Pour devenir comptable judiciaire; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Baccalauréat en sciences comptables (3 ans) ou baccalauréat en administration – spécialisation en comptabilité (3 ans) plus

Le stage professionnel de l’Ordre des comptables agréés du Québec (2 ans)
et enfin un court stage de formation à la section des fraudes financières d’un corps policier.
 

Pour plus de détails, consulte la page de la profession de comptable.

 

Pour devenir dentiste légal; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Doctorat en médecine dentaire (4 ans) + un diplôme de spécialisation en dentisterie médico-légale (2 ou 3 ans) = 6 ou 7 ans d’études universitaires.

 

Pour plus de détails sur les études dentaires, consulte la page de la profession de dentiste.

 

Note : le diplôme en odontologie médico-légale est offert dans quelques universités aux U.S.A. seulement (consulte la section « les études en sciences légales aux U.S.A. » plus bas dans cette page). Par contre, l’Université Mcgill offre un cours par Internet conjointement avec le Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale du Québec.

 

Pour plus de détails, voir la page suivante.

 

Pour devenir entomologiste judiciaire; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Baccalauréat en biologie (3 ans) + maîtrise en biologie (2 ans) avec spécialisation en entomologie et peut-être aussi un doctorat en biologie (3 ans) avec spécialisation en entomologie  = 5 à 8 ans d’études universitaires. À cela, s’ajoute un stage dans un laboratoire de médecine légale.

 

Pour plus de détails, consulte la page de la profession de biologiste ou de microbiologiste.

 

Pour devenir expert(e) en documents; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Un Baccalauréat dans une discipline scientifique (chimie, physique ou autres) (3 ans) OU un Baccalauréat en linguistique (3 ans) +

Une formation offerte par la Direction des laboratoires judiciaires de la G.R.C. à Ottawa en Ontario.

 

Pour plus de détails, consulte la page de la profession de chimiste 

 

Pour devenir spécialiste en balistique; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Baccalauréat en physique (3 ans) et de préférence une maîtrise en physique (2 ans) ou un baccalauréat en génie physique (4 ans) ou un baccalauréat en génie mécanique (4 ans) + un stage de formation en balistique offert par le laboratoire des sciences légales (2 ans) = 5 à 7 d’études

 

Pour plus de détails sur les études en physique, consulte la page de description des professions de physicien, d'ingénieur physicien ou d'ingénieur mécanicien

 

Pour devenir spécialiste en imagerie; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Baccalauréat en design graphique (3 ans) ou autre formation connexe appropriée + stage de formation dans un laboratoire judiciaire (2 ans) = 5 ans d’études

 

Pour plus de détails, consulte les pages des professions de designer graphiste ou d'analyste en multimédia.

 

Pour devenir informaticien(ne) judiciaire ou spécialiste en criminalité informatique; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Baccalauréat en informatique (3 ans) ou

Baccalauréat en informatique-mathématiques (3 ans) ou

Baccalauréat en informatique et génie logiciel (3 ans) ou

Baccalauréat en génie logiciel (4 ans) ou

Baccalauréat en génie informatique (4 ans)

 

+ un stage dans un laboratoire des sciences judiciaires ou à la section des crimes informatiques d’un corps policier.

 

Pour plus de détails, consulte la page les professions d’analyste en informatique, d'ingénieur en logiciel ou d'ingénieur informaticien.

 

Pour devenir PATHOLOGISTE MÉDICO-LÉGAL; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Doctorat en médecine M.D. (4 ou 5 ans) + un diplôme de spécialisation en anato-pathologie médicale (5 ou 6 ans) + un stage de formation en pathologie médico-légale dans un laboratoire médico-légal (2 ans) = 11 à 13 ans d’études universitaires.

 

Pour plus de détails, consulte la page de description de la profession de médecin (consulte aussi la page suivante où est décrite la spécialité médicale en anatomo-pathologie).

                                                                                                                                                                                          

Note : ce grand spécialiste est très recherché et ce partout au Canada et aux États-Unis, alors les perspectives sont plus qu’excellentes

 

Pour devenir psychiatre médico-légal; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Doctorat en médecine M.D. (4 ou 5 ans) + diplôme de spécialisation en psychiatrie (5 ou 6 ans) + un stage de formation en psychiatrie médico-légale (1 à 2 ans) = 10 à 13 ans d’études universitaires.

 

Pour plus de détails, consulte la page de description de la profession de médecin. (Consulte aussi la page suivante où est décrite la spécialité médicale en psychiatrie).

 

Pour devenir PSYCHOLOGUE LÉGAL; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Baccalauréat en psychologie (3 ans) + Doctorat en psychologie avec spécialisation clinique (3 ans)  + stage de formation en psychologie légale (environ 1 an) = 7 ans d’études universitaires.

 

Pour plus de détails, consulte la page de description de la profession de psychologue.

 

Pour devenir toxicologue médico-légal; tu devras entreprendre les études suivantes :

 

Baccalauréat en biochimie (3 ans) ou en un baccalauréat en chimie (3 ans) plus

Maîtrise en toxicologie chimique et environnementale (2 ans) ou une maîtrise en biochimie (2 ans) ou une maîtrise en chimie (2 ans) plus

De préférence un doctorat en biochimie (3 ou 4 ans) ou un doctorat en chimie (3 ou 4 ans) = 8 à 9 ans d’études universitaires

 

Consulte également la page de description des professions de chimiste, de biochimiste, de biotechnologiste ou de spécialiste en sciences médicales

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

Les exigences varient selon les programmes, vérifie dans l’une des pages de description que j’ai identifiées ci-dessus.

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

À l’automne 2019 :

 

Le Baccalaurétat en science forensique à l'UQTR est contingentée

DEMANDES

PLACES

TAUX

D’ADMISSION

EN %

COTE R
dernier candidat admis
COTE R en 2018 COTE R en 2017 COTE R en 2016 COTE R en 2015

92

24

26

29,200 28,390 24,330 25,700 28,960

Source : UQTR

 

AUTRES FORMATIONS :

 

En Ontario :

 

Il existe également un programme universitaire entièrement consacré aux sciences légales et qui permet d’acquérir une formation multidisciplinaire dans les différents domaines de ces dernières.

 

Le Baccalauréat avec double majeure en sciences légales a une durée totale de 4 ans à temps complet. C’est un programme unique au Canada. Il est composé de 2 majeures d’une durée de 2 ans chacune, soit une en sciences légales et l’autre dans une des disciplines suivantes : anthropologie, biologie, chimie ou psychologie.

La majeure dans la discipline choisie comporte des cours propres à celle-ci :

EXIGENCES D'ADMISSION :

AUTRE EXIGENCE :

STATISTIQUES D'ADMISSION :

 

Le programme est contingenté à l'UQTR

 

À l’automne 2020 :

DEMANDES

PLACES

TAUX

D’ADMISSION

EN %

COTE R
dernier candidat admis
COTE R en 2019 COTE R en 2018 COTE R en 2017 COTE R en 2016

94

24

26

29,000 29,200 28,390 24,330 25,700

 

ENDROITS DE FORMATION :

Plusieurs universités américaines offrent également une formation universitaire en sciences judiciaires. Pour plus de détails, consulte le site de l'

American Academy of Forensics Sciences

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Il te sera également possible de poursuivre tes études au niveau de la maîtrise dans un domaine relié aux sciences judiciaires ou à la médecine légale (chimie, biologie, physique, informatique, sciences biomédicales, épidémiologie, toxicologie, microbiologie, microbiologie-immunologie, biologie cellulaire et/ou moléculaire, etc).

 

Pour plus de détails sur les programmes de maîtrise consulte les pages suivantes :

Pour plus de détails sur le programme de maîtrise en sciences judiciaires non offerts au Canada, consulte la page des études supérieures aux U.S.A.

 

Voici les organismes américains qui régissent chacun des secteurs des sciences judiciaires, ainsi qu'une liste d'universités offrant une formation en sciences légales.

 

En médecine légale :

 

Consulte le site de l'American Medical Forensic Spécialists

 

En pathologie légale :

 

Consulte le site de l'American Board of Pathology

 

En odontologie légale (dentisterie légale) :

 

Consulte le site de l'American Board of Forensic Odontology

 

En entomologie légale :

 

Consulte le site de l'American Board of Forensic Entomology

 

En psychologie légale :

 

Consulte le site de l'American Board of Forensic Psychology

 

En anthropologie légale :

 

Consulte le site de l'American Association for Political & Legal Anthropology

 

En analyse de documents :

 

Consulte le site de l'American Board of Forensic Document Examiners

 

En toxicologie légale :

 

Consulte le site de l'American Board of Forensic Toxicology

 

En balistique :

 

Consulte le site de l'Association of Firearm and Tool Mark Examiners

 

En photographie judiciaire :

 

Consulte le site de l'Evidence Photographers International Counsel

 

LIENS RECOMMANDÉS :

Tu veux un avis de professionnels(les) du métier, alors va regarder les vidéos suivants :

organismes de loisir scientifique :

autres liens reliés à la criminalistique :

Retour à page du secteur chimie et biotechnologies

Retour à la page d'accueil