Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEUR : SANTÉ

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

SPÉCIALISTE EN AFFAIRES CLINIQUES

SPÉCIALISTE EN RECHERCHE MÉDICALE

CHERCHEUR(E) EN SCIENCES MÉDICALES

PROFESSEUR(E) AU COLLÉGIAL EN TECHNIQUES DE LA SANTÉ

PROFESSEUR(E) D’UNIVERSITÉ EN SCIENCES DE LA SANTÉ

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ (B.Sc)

Maîtrise (M.Sc)

Doctorat (Ph.D)

 

Consulte également la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en sciences

 

Note : les programmes d’études décris dans cette page ne permettent pas de devenir médecin, dentiste ou pharmacien, mais plutôt vers la recherche médicale.

 

Afin d’obtenir des renseignements concernant des programmes universitaires préparatoires à des programmes tels que le M.D., le DMD, la pharmacie, etc consulte la page suivante.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" (dont des vidéos de spécialistes en recherche médicale qui parlent de leur travail).

  

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que conseillère ou conseiller en génétique; tu seras responsable de coordonner les démarches diagnostiques, analyser la condition génétique du client et formule un plan d'action à partir de l'histoire génétique que tu auras établi. Tu présenteras au client et à sa famille les risques possibles; tu les accompagneras dans leur prise de décision en présentant et en expliquant les options envisagées. Tu travailleras notamment avec la collaboration des médecins généticiens et autres professionnels de la santé.

 

En tant que spécialiste clinique en biologie médicale; tu seras responsable de planifier, organiser, coordonner et contrôler les activités cliniques dans des laboratoires de biologie médicale tels que microbiologie, hématologie et biologie moléculaire.

 

Tu évalueras les besoins des médecins en analyses spécialisées, tu détermineras les méthodes analytiques, les réactifs et l’instrumentation, tu conseilleras les médecins dans l’interprétation des résultats et tu réviseras les processus d’analyse. Tu élaboreras, surveilleras et maintiendras à jour les programmes de contrôle de qualité et enfin, tu agiras comme personne-ressource pour l’enseignement auprès des étudiants universitaires et des technologistes médicaux et tu participeras à la réalisation et à la gestion de projets de recherche clinique en biologie médicale.

 

En tant que spécialiste en activités cliniques; tu seras responsable de participer à l'évaluation et à l'analyse des besoins cliniques des usagers d'un établissement de santé, à l'élaboration des normes et standards de pratique professionnelle et à la recherche de solutions appropriées, dans le but d'aider l'établissement à améliorer la qualité des actes professionnels de nature clinique.

 

En tant que spécialiste en sciences biologiques ou physiques sanitaires; tu seras responsable d'effectue des travaux d'analyses de nature spécialisée en laboratoire (microbiologie, biochimie, chimie, physique) afin de collaborer à l'établissement de diagnostics, à la détermination de traitement, au choix et à l'utilisation de méthodes, de techniques et de l'instrumentation.

 

En tant que biochimiste clinicien(ne); tu seras responsable de collaborer avec les médecins biochimistes à l'interprétation des résultats et à l'utilisation rationnelle des tests spécialisés de laboratoire (médicaments, hormones,  marqueurs du cancer, protéines spécialisés immunologie, lipides, métabolisme, biologie moléculaire, etc.) selon  différentes techniques spécifiques à la biochimie clinique (techniques spectrophotométriques, techniques immunologiques, techniques chromatographiques, techniques électrophorétiques et techniques de biologie moléculaire), déterminer les règles d'utilisation des examens biochimiques, sélectionner les méthodes analytiques, élaborer des procédures de prélèvement, de conservation et de transport des échantillons biologiques, contrôle de la qualité des tests de laboratoire),  participer à la formation continue du personnel technique et infirmier, superviser et gérer un laboratoire de biochimie, ainsi que de participer à des activités de recherche clinique ou fondamentale en lien avec la vocation de recherche de l'établissement.

 

En tant que physicienne ou physicien médical; en appliquant les principes de la physique à la médecine. En milieu hospitalier, tu seras responsable de planifier les traitements en radiothérapie pour les patients atteints d'un cancer en effectuant le calcul précis des rayonnements produits par les sources de rayonnements utilisées en thérapie du cancer avec la collaboration du médecin radio-oncologue qui aura établit le plan de traitement nécessaire; effectuer le calcul précis des rayonnements émis par les appareils de médecine nucléaire (ex : les scanners) lors des examens et traitements par médecine nucléaire en collaboration avec le médecin nucléiste; tu seras responsable du contrôle de la qualité de l’équipement, la conception des installations de radiothérapie et de médecine nucléaire, l’utilisation sécuritaire des rayonnements et des matériels radioactifs ainsi que la conformité réglementaire telle qu’établie par les agences gouvernementales avec la collaboration de l'ingénieur biomédical;

 

En tant que chercheure ou chercheur en sciences médicales; tu seras responsable de réaliser des recherches poussées dans un domaine spécifique des sciences médicales afin de développer un nouveau médicament, un nouveau traitement à une maladie, une nouvelle technique de diagnostic d’une maladie ou d’un problème de santé, les causes d’une maladie ou tous autres recherches nécessaires afin d’aider les médecins et les autres spécialistes de la santé à améliorer la santé et le bien-être des gens.

 

Tu devras tout d’abord déterminer les besoins et déceler les problèmes et lacunes dans ce domaine, effectuer des recherches dans les publications et autres documentations spécialisées afin de connaître les découvertes et récents développement dans ce domaine. Ensuite, tu devras planifier et élaborer un plan de recherche; effectuer divers essais et tests en laboratoire en y observer les réactions et les effets; analyser et interpréter les résultats obtenus afin de trouver de nouvelles méthodes de recherches afin de résoudre les problèmes qui se sont produits; effectuer plusieurs autres tests, essais et analyses afin de parvenir à des résultats intéressants; présenter les résultats obtenus de tes recherches auprès des autres scientifiques et des médecins et tenter de faire approuver tes recherches préliminaires; effectuer des tests sur des patients-cibles qui participent aux recherches (si tes résultats ont été approuvées) en respectant les procédures et les protocoles de recherches et enfin, présenter et publier tes recherches auprès de la communauté médicale et scientifique.

 

Généralement, avant qu’un médicament soit mis sur le marché ou qu’un traitement soit autorisé à être appliqué sur des patients, cela peut prendre un certain nombre d’années. Alors, le travail d’une chercheuse ou d’un chercheur nécessite de la persévérance.

 

Il existe un grand nombre de spécialités en recherche médicale. Il y a par exemple : les sciences neurologiques, la virologie, la microbiologie, la génétique, la biologie cellulaire, la biologie moléculaire, la physiologie, la pharmacologie, l’épidémiologie, les maladies infectieuses, la santé communautaire, etc. Pour plus de détails, consulte les sections « programmes d’études » et « études supérieures ».

 

En tant qu’enseignante ou enseignant en formation technique, tu auras pour tâches d’enseigner des notions de base ou des notions intermédiaires de ta spécialité de la santé selon ton domaine de compétences auprès de jeunes adultes dans le cadre d'un programme collégial de la formation dans une technique de la santé. Tu leur fourniras les compétences requises pour qu’ils puissent intégrer le marché du travail afin de pratiquer la profession que tu leur enseigneras.

 

Tout d’abord, avant de faire connaître ta matière aux étudiants(es) tu devras planifier le contenu de tes cours, planifier et organiser des activités pédagogiques selon le programme établi par le Ministère de l’Éducation. Ensuite, tu animeras et présenteras ta matière en classe selon le plan que tu auras établi. Tu auras à planifier, organiser, élaborer et à corriger des travaux et des examens qu’auront effectués tes étudiantes et étudiants pendant les heures libres que tu auras entre les heures de cours et également le soir ou les fins de semaine; participer à des réunions pédagogiques avec d’autres enseignants et intervenants du milieu de l’enseignement professionnel ou technique afin de discuter des divers problèmes dans l’enseignement de ta matière et pour préparer les étudiantes et étudiants à subir l’examen de fin programme dans la matière concernée, s’il y a lieu.

 

Tu seras également appelé(e) à soutenir des étudiantes et des étudiantes dans la présentation de projets pédagogiques, concours (ex : olympiades de la formation professionnelle et technique), stages ou autres activités ayant un lien avec la matière que tu enseigneras.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

 

-         Aptitudes et intérêts pour les sciences (physiques, chimiques, mais surtout biologiques)

-         Intérêts pour la recherche : aimer chercher et comprendre les causes d’une maladie, d’une anomalie, etc.

-         Capacité d’analyse et de synthèse pour être capable d’analyser un problème pour ensuite chercher des solutions

-         Curiosité scientifique : pour être appelé(e) à chercher des solutions à différents problèmes reliés à la santé

-         Rigueur scientifique et bonne méthode de travail : pour être capable d’appliquer et développer des méthodes de recherche efficace

-         Souci du détail et sens de l’observation : pour être capable de déceler des détails précis lors des expérimentations et recherche

-         Sens de l’organisation : pour planifier et organiser efficacement des projets et programmes de recherches

-         Facilité à travailler en équipe : car tu auras à travailler en étroite collaboration avec d’autres chercheurs dans ta spécialité et de d’autres spécialités connexes, des assistants de recherche, des consultants (médecins spécialistes ou autres), des techniciens de recherche, etc.

-         Sens de l’initiative pour pouvoir t’impliquer activement dans les projets de recherches avec la collaboration de tes collègues

-         Faciliter à communiquer et aptitudes à enseigner car plusieurs chercheurs sont aussi des professeurs  qui enseignent leur discipline à l’université

-         Très bonne maîtrise de la langue anglaise car la majorité des publications scientifiques et des conférences de chercheurs sont dans cette langue

-         Être prêt à entreprendre de longues études supérieures (au niveau de la maîtrise, souvent au doctorat et parfois, au postdoctorat)

 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Attaché(e) de recherche en sciences médicales

-        Assistant(e) de recherche en sciences médicales

-        Chercheur(e) en médecine ou sciences de la santé

-        Consultant(e) de recherche en santé

-        Professeur(e) en techniques de la santé au collégial

-        Professeur(e) d’université en sciences de la santé

-    Officier des sciences biologiques (Forces armées)

-    Professionel(le) de recherche en sciences médicales

-    Scientifique de recherche en sciences de la santé (fonction publique fédérale)

-    Spécialiste en sciences biologiques et physiques sanitaires (fonction publique québécoise)

 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

 

-        Compagnies pharmaceutiques et biomédicales (pour une liste consulte le Portrait de l'industrie pharmaceutique)

-    Entreprises de recherche médicale ou pharmaceutique

-         Laboratoires médicaux privés

-    Forces armées canadiennes, voir aussi le site du Service de santé des Forces canadiennes

-        Gouvernement du Canada : Santé Canada, Agence de santé publique du Canada, Défense nationale (civils), Centre national canadien d’hygiène et sécurité au travail, Institut de médecine environnementale de la Défense (R & D Toronto)

-    Gouvernement du Québec : Institut national de la santé publique, Ministère de la Santé et des services sociaux, Régie de l’assurance-maladie du Québec RAMQ, Institut national d'excellence et santé et services sociaux, Direction régionale de la santé publique de Montréal, Direction régionale de la santé publique de Québec, Direction de la santé publique de la Montérégie

-        Universités : consulte la page « organismes de recherches en santé », dont notamment :

Institut de recherche en santé de Mcgill,
Centre de recherche du CHUM,
Centre de recherche du CHU de Québec,
Centre de recherche Étienne-Lebel du CHUS,
Centre de recherche du CHU Sainte-Justine,
Institut de recherche Lady Davis du Jewish General Hospital,
Centre de recherche Hôpital Maisonneuve-Rosemont,

Centre de recherche de l'Hôpital du Sacré-Cœur,
Institut des recherches cliniques de Montréal,
Centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal,
Centre de recherche de l'hôpital Charles-Le Moyne de l'Université de Sherbrooke,
Centre de recherche Fernand-Séguin de l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal,
Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas - Mcgill,
Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec,
Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal,
Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal,
Centre de recherche sur le vieillissement de l'Université de Sherbrooke,
Centre d'innovation Génome Québec - Université Mcgill,
Centre de recherche de l'institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec,
Centre de recherche de l'Hôtel-Dieu de Lévis,

Mcgill Centre for research in neurosciences,
Groupe de recherche sur le système nerveux central de l'Université de Montréal,
Centre de recherche INRS-Armand-Frappier.

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

 

-         Le Doctorat est souvent exigé (parfois même des études post-doctorales)

-         Polyvalence

-         Avoir acquis de l’expérience en recherche ou en enseignement pendant tes études universitaires (auxiliaire d’enseignement ou de recherche)

-         Les postes peuvent provenir de partout au Canada et aux USA (parfois même ailleurs dans le monde)

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 janvier 2013 :

 

Pour les Baccalauréats en sciences médicales :

(comprend notamment les Bacc sciences biomédicales, physiologie et pharmacologie)

 

Plus de 73 % des répondants(es) ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise (ou parfois directement au doctorat) dans l'une des disciplines reliées aux sciences médicales cliniques ou expérimentales ou sciences médicales fondamentales;

 

Alors d'autres ont poursuivi vers des études dans une spécialité de la santé (ex : doctorat en médecine, doctorat en médecine dentaire, doctorat en pharmacie, doctorat en médecine podiatrique, doctorat en chiropratique).

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

159 3 2 116

 

Pour les maîtrises :

 

En médecine et chirurgie expérimentales
(comprenant sciences biomédicales, sciences cliniques, sciences de la réadaptation, médecine expérimentale, chirurgie expérimentale, sciences psychiatriques, sciences expérimentale de la santé) :

 

Plus de 54 % des répondants(es) ont poursuivi leurs études au niveau du doctorat,

 

Alors que 54 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet.

 

En santé communautaire et épidémiologie
(comprenant santé communautaire, épidémiologie, santé environnementale et santé au travail, biostatistique) :

 

Le placement est bon, 75 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié dont 90 % sont à temps complet.

 

Quelques autres, soit 22 % ont poursuivi leurs études au niveau du doctorat.

 

En sciences médicales fondamentales et appliquées
(comprenant physiologie, anatomie, pharmacologie, sciences des radiations, biologie moléculaire et/ou cellulaire, sciences neurologiques, etc) :

 

Plus de 46 % des répondants(es) ont poursuivi leurs études au niveau du doctorat;

 

Alors que seulement 60 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet.

 

PROGRAMMES

NOMBRE DE RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE AUX ÉTUDES

Médecine
et chirurgie expérim

28

7

6

15

Santé communautaire et épidémiologie

67

39

35

15

Sciences fondamentales de la la santé

99

32

27

46

 

Note 1 : baisse du nombre de répondants(es) en médecine et chirurgie expérimentales sur le marché du travail au niveau de la maîtrise par rapport aux années précédentes (était de 59 % en 2013; 64 % en 2011 et 68 % en 2009).
 Stabilité du nombre de répondants(es) poursuivant des études au doctorat (était de 55 % en 2011 et 46 % en 2009).

Note 2 : baisse du taux de placement en santé publique par rapport à 2013 (qui était de 82 %), mais comparable aux années précédentes (était de 73 % en 2011 et 77 % en 2009).
nombre de répondants(es) poursuivant des études au doctorat comparable aux années précécentes (était de 17 % en 2011 et 18 % en 2009).

Note 3 : baisse du taux de placement en sciences fondamentales et appliquées de la santé par rapport aux années précédentes (était de 55 % en 2013; 76 % en 2011 et 82 % en 2009).
 Nombre de répondants(es) poursuivant des études au doctorat comparable aux années précédentes (était de 40 % en 2011 et 43 % en 2009).

 

Pour les doctorats :

(données de 2014)

 

En médecine et chirurgie expérimentales
(comprenant sciences biomédicales, sciences cliniques, sciences de la réadaptation, médecine expérimentale, chirurgie expérimentale, sciences psychiatriques, sciences expérimentale de la santé) :

 

Plus de 57 % des répondants(es) ont poursuivi leurs études au niveau dans le cadre d'un stage post-doctoral,

 

Alors que 83 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont 100 % sont à temps complet.

 

Quelques répondants(es) ont poursuvi leurs études dans un autre programme de doctorat.

 

En santé communautaire et épidémiologie
(comprenant santé communautaire, épidémiologie, santé environnementale et santé au travail, biostatistique) :

 

Le placement est EXCELLENT, 100 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 21 % ont poursuivi leurs études au niveau du stage postdoctoral.

 

En sciences médicales fondamentales et appliquées
(comprenant physiologie, anatomie, pharmacologie, sciences des radiations, biologie moléculaire et/ou cellulaire, sciences neurologiques, etc) :

 

Plus de 51 % des répondants(es) ont poursuivi leurs études dans le cadre d'un stage post-doctoral;

 

Alors que quelques répondants(es), soit 9 % ont poursuivi dans un autre doctorat.

 

Parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 90 % sont à temps complet, le placement est bon, 64 % d'entre-eux ont obtenu un emploi  relié dont la presque totalité sont à temps complet.

 

PROGRAMMES

NOMBRE DE RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE AUX ÉTUDES

NOMBRE EN STAGE POST-DOC

Médecine
et chirurgie expérim

28

10

9

0

16

Santé communautaire et épidémiologie

24

19

17

0

5

Sciences fondamentales et appl de la santé

91

24

21

8

46

 

Note 1 : légère hausse du taux de placement en médecine et chirurgie expérimentales par rapport aux années précédentes (était de 79 % en 2012; 69 % en 2010 et 80 % en 2007).

hausse du nombre de répondants(es) poursuivant au stage postdoctoral (était de 55 % en 2012; 53 % en 2010 et 24 % en 2007).

Note 2 : taux de placement en santé communautaire et épidémiologie comparable aux années précédentes (était de 100 % en 2012; 89 % en 2010 et 89 % en 2007).

Note 3 : hausse du taux de placement en sciences fondamentales et appliquées de la santé par rapport aux années précédentes (était de 90 % en 2012 et 78 % en 2010).

Hausse du nombre de répondants(es) poursuivant des études postdoctales (était de 24 % en 2012; 30 % en 2010 et 39 % en 2007).

 

 Sources : Ministère de l'Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Dans le réseau de la santé :

 

-        Attaché(e) de recherche en sciences médicales

-        Assistant(e) de recherche en sciences médicales

-         22,09 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'agent(e) de planification, de programmation et de recherche en santé ou épidémiologiste ou hygiéniste du travail dans le réseau hospitalier (avec une maîtrise)

-         22,43 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'hygiéniste du travail dans le réseau de la santé

-         22,68 $/heure (35 hres/sem) en tant que spécialiste en affaires cliniques dans un hôpital (avec une maîtrise)

-     22,87 $/heure (35 hres/sem) en tant que bactériologiste, ingénieur(e) biomédical(e), agent(e) de santé publique, conseiller(ère) en promotion de la santé, agent(e) de planification et programmation des services de santé, spécialiste en sciences biologiques sanitaires ou spécialiste en sciences physiques sanitaires dans un hôpital (avec une maîtrise)

-         23,19 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) en génétique dans un hôpital  (avec une maîtrise)

-         24,11 $/heure (35 hres/sem) en tant que biochimiste dans un hôpital (avec une maîtrise)

-         25,59 $/heure (35 hres/sem) en tant que bactériologiste, ingénieur(e) biomédical(e), agent(e) de santé publique, conseiller(ère) en promotion de la santé agent(e) de planification et programmation des services de santé, spécialiste en sciences biologiques sanitaires, spécialiste en sciences physiques sanitaires ou conseiller(ère) en génétique dans un hôpital (avec un doctorat)

-         25,96 $/heure (35 hres/sem) en tant que biochimiste dans un hôpital (avec un doctorat)

-         29,63 $/heure (35 hres/sem) en tant que spécialiste clinique en biologie médicale dans un hôpital (doctorat exigé)

-         34,82 $/heure (35 hres/sem) en tant que physicien(ne) médical dans un hôpital (maîtrise acceptée, mais de préférence un doctorat)

-         38,92 $/heure (35 hres/sem) en tant que biochimiste clinicien(ne) dans un hôpital (doctorat en biochimie + spécialisation en biochimie clinique nécessaire)

 

Dans le réseau universitaire :

 

-        24,83 $/heure (35 hres/sem) en tant que professionnel(le) de recherche ou attaché(e) de recherche ou assistant(e) de recherche (avec une maîtrise)

-       26,36 $/heure (35 hres/sem) en tant que professionnel(le) de recherche ou attaché(e) de recherche ou assistant(e) de recherche (avec une scolarité de doctorat)

-       1 070,00 $/semaine en moyenne (chargés d'enseignement, professeurs assistants, professeurs suppléants, lecturers)

-    1 336,00 $/semaine (49 à 53 heures/semaine) en moyenne (professeurs adjoints, chercheurs adjoints, professeurs réguliers, assistants professors)

 

Dans la fonction publique :

 

-         23,59 $/heure (35 hres/sem) en tant que spécialiste en sciences physiques ou sciences biologiques dans la fonction publique québécoise avec une maîtrise

-         25,52 $/heure (35 hres/sem) en tant que spécialiste en sciences physiques ou sciences biologiques dans la fonction publique québécoise avec un doctorat

-         27,26 $/heure (35 hres/sem) en tant que spécialiste en sciences biologiques ou physiques dans la fonction publique fédérale (Santé Canada, Conseil national de recherches Canada en gestion des programmes de soutien à la recherche) avec une maîtrise

-        33,85 $/heure (35 hres/sem) en tant que spécialiste en sciences biologiques ou physiques dans la fonction publique fédérale (Santé Canada, Conseil national de recherches Canada en gestion des programmes de soutien à la recherche) avec une maîtrise

-         1 269,42 $/semaine (37,5 hres/sem) en tant que scientifique de recherche dans la fonction publique fédérale (Santé Canada, Instituts de recherche en santé du Canada) avec une maîtrise

-         1 320,73 $/semaine en tant que scientifique de la Défense (Institut de médecine environnementale de la Défense à Ottawa) avec une maîtrise

-         1 604,25/semaine en tant que scientifique de recherche dans la fonction publique fédérale (Santé Canada, Instituts de recherche en santé du Canada) avec un doctorat

-         1 675,56 $/semaine en tant que scientifique de la Défense (Institut de médecine environnementale de la Défense à Ottawa) avec un doctorat

 

Dans les autres milieux :

 

-    24,32 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyste scientifique à l'Institut national de la santé publique (avec une maîtrise)

-    24,50 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'agent(e) de recherche ou assistant(e) de recherche dans le secteur privé (avec une maîtrise)

-    27,21 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyste scientifique à l'Institut national de la santé publique (avec un doctorat

-    40,06 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) scientifique ou coordonnateur(trice) de travaux scientifiques en pharmacoéconomie au sein de l'INESS (avec un doctorat)

-    1 000 $ à 1 400 $/semaine en tant que chercheur(e) dans le secteur privé (selon les domaines et les entreprises)

-         6 202 $/mois en tant qu’officier des sciences biologiques au sein des Forces canadiennes (grade de capitaine)

 

Note : le salaire peut varier selon l’expérience acquise dans le domaine pendant tes études, les domaines d’études et le grade obtenu (maîtrise ou doctorat). De plus, si tu es médecin en plus d’être chercheur, la rémunération risque d’être plus élevée.

 

Sources : Conseil du Trésor du Québec, Commission de la Fonction publique du Canada, Ministère de l'Enseignement supérieur du Québec, Développement des Ressources humaines Canada, syndicats des professionnels de recherche de plusieurs universités, syndicats des professeurs de plusieurs universités et Forces canadiennes

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Des perspectives très intéressantes sont offertes au cours des prochaines années aux chercheurs dans la plupart des disciplines médicales.

 

Les découvertes récentes au niveau de l'ADN permettent de développer de nouvelles applications et appeler plus loin dans les recherches en génétique.

 

Les nombreux questionnement sur le fonctionnement du cerveau donne de nombreuses avenues de recherche en sciences neurologiques, notamment sur des maladies comme l'Alzheimer, la dystrophie musculaire ou l'épilepsie.

 

Les maladies cardiovasculaires étant la principale cause de mortalité tous sexes confondus et tous âges confondus nécessitent l'augmentation des recherches sur ces maladies.

 

Chaque année, on découvre un nouveau cancer, mais on découvre aussi de nouveaux traitements plus efficaces contre des cancers déjà existants. Le combat n'est pas encore terminé....

 

Les maladies mentales toujours aussi taboues, on en découvre de nouvelles d'années en années, alors que davantage sont atteintes de celles déjà connues. On ne connaît pas très bien encore la cause de ces maladies, des recherches plus poussées dans l'avenir pourra le faire, du moins je l'espère.

 

Les fabricants de matériel médical et les manufacturiers d'appareils et instruments médicaux désirent s'assurer que leurs produits répondent concrètement aux besoins de leurs clients, les établissements de santé dont leur budget est de plus en plus limités. Pour ce faire, ils font appel à des chercheurs en sciences médicales qui se spécialisent dans le développement d'applications technologiques de découvertes scientifiques.

 

Ces domaines de recherches ne sont quelques exemples de perspectives plus qu'intéressantes.

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait de l'industrie pharmaceutique et biotechnologique et le

Portrait du réseau de la santé

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en sciences biomédicales B.Sc. offert à Montréal a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il couvre l’ensemble des disciplines des sciences fondamentales (biologie, anatomie, physiologie, pathologie, microbiologie, etc) que l’on retrouve dans à peu près tous les programmes en sciences de la santé.

 

Ce programme te donnera accès à la plupart des programmes de maîtrise de recherche en santé (ex : sciences biomédicales, sciences cliniques, sciences neurologiques, génétique, sciences de la réadaptation, sciences dentaires, sciences psychiatriques, médecine expérimentale, santé communautaire, épidémiologie, microbiologie-immunologie, physiologie, pathologie et biologie cellulaire, sciences expérimentales de la santé, virologie-immunologie, etc.).

 

Il comporte des cours obligatoires en biologie cellulaire, biologie moléculaire, génétique, introduction à la biochimie, laboratoire de biochimie, microbiologie générale, immunologie générale, travaux pratiques de biochimie, travaux pratiques de biologie moléculaire, toxicologie en environnement, biopathologie générale, principes de pharmacologie, structure et physiologie du système nerveux, structure et physiologie des systèmes cardiovasculaire, respiratoire et rénal, structure et physiologie du système digestif et principes de nutrition, structure et physiologie du système reproducteur féminin et masculin, méthodes statistiques en sciences biomédicales, notions fondamentales de bioéthique, principes de l'expérimentale animale, introduction à la communication scientifique, analyse de la communication scientifique, etc.

 

De plus, tu auras à choisir plusieurs cours optionnels parmi des listes qui te seront proposées selon tes intérêts et le choix d’études prochaines que tu feras : introduction à l’épidémiologie, organisation de la santé communautaire, notions de santé et sécurité au travail, toxicologie et médicaments, etc (si tu te diriges en santé communautaire, protéines, acides nucléiques et génétique, physiologie moléculaire, biochimie clinique, etc (recommandés si tu te diriges en biochimie); bactériologie générale, virologie générale, immunologie générale, etc (si tu te diriges en microbiologie-immunologie); biologie de la reproduction, hématologie, embryologie humaine, etc (si tu te diriges en biologie cellulaire ou en physiologie); médicaments et vieillissement, toxicologie et médicaments, méthodes de découvertes de médicaments, etc (si tu te diriges en pharmacologie), neurophysiologie, neuropsychologie, fonctions spécialisées du système nerveux, etc (si tu te diriges en sciences neurologiques); etc.

 

Tu pourras choisir l'une des orientations suivantes :

 

orientation sciences biomédicales avec cheminement régulier : cette orientation prépare à des études au M.D., DMD, Pharm.., O.D., D.C., D.P.M., D.M.V., maîtrise en orthophonie, maîtrise en audiologie, mais aussi niveau de la maîtrise en santé publique, etc.

 

Elle prépare également à accéder au marché du travail permettant d'obtenir des postes tels que : technologue de laboratoire médical, biologie médical, assistant de recherche, spécialiste en affaires cliniques, etc.

 

Tu devras choisir 3 à 5 optionnels parmi une liste d'une soixantaine de cours proposés dans les différentes disciplines des sciences médicales en médecine expérimentale ou en sciences biomédicales (biochimie, biologie cellulaire, biologie moléculaire, microbiologie-immunologie, physiologie, pharmacologie, biostatistiques, santé publique, etc.).

 

Enfin, tu devras réaliser l'un des 2 stages suivants :

 

a) stage de recherche en sciences biomédicales : réalisation d'un projet en sciences biomédicales lié à la santé humaine + un stage de recherche de 4 mois en milieu universitaire, hospitalier ou en centre de recherche. Prépare à des études au M.D., DMD, Pharm.., maîtrise en orthophonie, maîtrise en audiologie, etc.

 

b) stage de recherche en sciences biomédicales : réalisation d'un projet en sciences biomédicales lié à la santé humaine + un stage de recherche de 2 mois en milieu universitaire, hospitalier ou en centre de recherche.

 

orientation sciences biomédicales avec cheminement honor : cette orientation prépare principalement à entreprendre des études supérieures dans cadre de programmes tels que : maîtrise en sciences biomédicales, maîtrise en sciences cliniques, maîtrise en sciences de la réadaptation, maîtrise en santé publique, etc.

 

Tu devras choisir 3 à 5 optionnels parmi une liste d'une soixantaine  de cours proposés dans les différentes disciplines des sciences médicales afin de poursuivre vers des études supérieures en médecine expérimentale ou en sciences biomédicales (biochimie, biologie cellulaire, biologie moléculaire, microbiologie-immunologie, physiologie, pharmacologie, biostatistiques, santé publique, etc.).

 

Enfin, tu devras réaliser un stage honor de recherche en sciences biomédicales : réalisation d'un projet en sciences biomédicales lié à la santé humaine + un stage de recherche de 4 mois en milieu universitaire, hospitalier ou en centre de recherche  (ex : Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Institut de recherche du CUSM, Institut de recherches cliniques de Montréal, Centre de recherche de l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal, Centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal, Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal, Centre de recherche de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, Centre de recherche de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation de Montréal, Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal, etc.).

 

orientation en perfusion extracorporelle : cette orientation prépare à entreprendre une carrière en tant que perfusionniste clinique. Pour plus de détails, consulte la page de la profession de perfusionniste.

 

orientation en neurosciences : cette orientation prépare à entreprendre des études au niveau du doctorat en médecine ou du doctorat en chiropratique, mais également à entreprendre des études supérieures au niveau de la maîtrise en neurosciences, sciences psychiatriques, sciences biomédicales - option sciences psychiatriques, médecine expérimentale - option sciences psychiatriques ou psychologie expérimentale.

 

Tu devras choisir 2 à 4 cours optionnels parmi une liste de près d'une vingtaine de cours proposés (ex : méthodes expérimentales en neurosciences, neurobiologie de la mémoire, neurobiologie des maladies mentales, développement neural : données récentes, développement du système nerveux, bases neuronales des fonctions cérébrales, neuroscience cognitive, neurosciences/cognition et santé mentale, chronobiologie et sommeil, psychopharmacologie : introduction, neuropharmacologie, travaux pratiques en neurosciences, etc.).

 

Enfin, tu devras un projet de recherche et un stage de recherche en neurosciences de 4 mois dans centre de recherche hospitalier ou universitaire approuvé par le responsable de l'orientation (ex : Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Institut de recherche du CUSM, Institut de recherches cliniques de Montréal, Centre de recherche de l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal, Groupe recherche sur le système nerveux central, Centre de recherche de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, Centre de recherche NeuroQAM, etc.).

 

orientation en pharmacologie : cette orientation prépare à entreprendre des études supérieures au niveau de la maîtrise en pharmacologie, en sciences pharmaceutiques ou sciences cliniques - concentration en pharmacologie et toxicologie, mais peut aussi préparer à entreprendre des études au niveau du doctorat en pharmacie.

 

Tu devras choisir 2 à 4 cours optionnels parmi une liste d'une douzaine de cours proposés (ex : pharmacodynamie des médicaments, méthodes de découverte des médicaments, introduction à la pharmacologie cardiovasculaire, pharmacogénétique, neuropharmacologie, pharmacologie de la douleur, immunopharmacologie, pharmacologie des plantes médicinales : introduction, travaux pratiques en pharmacologie, etc.).

 

Enfin, tu devras un projet de recherche et un stage de recherche en pharmacologie de 4 mois dans centre de recherche hospitalier ou universitaire approuvé par le responsable de l'orientation (ex : Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Institut de recherche du CUSM, Institut de recherches cliniques de Montréal, Centre de recherche de l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal, Centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal, etc.).

 

orientation en physiologie intégrée : cette orientation prépare à entreprendre des études supérieures au niveau de la maîtrise en physiologie, physiologie intégrative, sciences de la réadaptation, sciences biomédicales - option musculo-squelettique ou option sciences du vieillissement, sciences cliniques - option réadaptation ou concentration en physiologie cardiovasculaire et obésité, etc.

 

Tu devras choisir 2 à 4 cours optionnels parmi une liste d'une quinzaine de cours proposés (ex :embryologie et biologie du développement, approche computationnelle de la physiologie, physiologie intégrée, physiologie moléculaire et structurale, hématologie, chronobiologie et sommeil, méthodes en physiologie moléculaire et cellulaire, mécanismes régulateurs en physiologie, physiologie cardiovasculaire, etc.).

 

Enfin, tu devras un projet de recherche et un stage de recherche en physiologie de 4 mois dans centre de recherche hospitalier ou universitaire approuvé par le responsable de l'orientation (ex : Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Institut de recherche du CUSM, Institut de recherches cliniques de Montréal, Centre de recherche de l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal, Centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal, Centre de recherche de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, Centre de recherche Biomed de l'UQAM, etc.).

 

orientation en pathologie et biologie cellulaire : cette orientation prépare à entreprendre des études au niveau du doctorat en optométrie, mais également vers des études supérieures au niveau de la maîtrise en pathologie, en biologie cellulaire et/ou moléculaire, médecine moléculaire, physiologie intégrative, microbiologie-immunologie, sciences biomédicales - option conseil génétique, sciences cliniques - concentration en génétique, etc.

 

Tu devras choisir 2 à 4 cours optionnels parmi une liste d'une dizaine de cours proposés (ex : biochimie de la cellule, régulation de l'expression génétique, développement du système nerveux, embryologie et biologie du développement, bases moléculaires des maladies humaines, bases neuronales des fonctions cérébrales, l'ARN dans la biochimie fonctionnelle, génomique humaine fonctionnelle, etc.).

 

Enfin, tu devras réaliser un projet de recherche et un stage de recherche en pathologie et biologie cellulaire de 4 mois dans centre de recherche hospitalier ou universitaire approuvé par le responsable de l'orientation (ex : Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Institut de recherche du CUSM, Institut de recherches cliniques de Montréal, Centre de recherche de l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal, Centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal, etc.).

 

orientation en sciences de la vision : cette orientation prépare notamment à entreprendre des études supérieures au niveau de la maîtrise en sciences de la vision ou de la maîtrise en sciences biomédicales (recherche) avec options en sciences du vieillissement ou recherche clinique ou de la maîtrise en neurosciences.

 

Tu devras choisir 2 à 4 cours optionnels parmi une liste d'une douzaine de cours proposés (ex : anatomie oculaire, biologie cellulaire de l'œil, optique géométrique, neurophysiologie de la vision, l'optique et l'œil, psychophysiologie de la vision, vision binoculaire, mouvements oculaires, etc.).

 

Enfin, tu devras un projet de recherche et un stage de recherche en sciences de la vision de 4 mois dans centre de recherche hospitalier ou universitaire approuvé par le responsable de l'orientation (ex : Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation de Montréal - site Institut Nazareth-et-Louis-Braille, etc.).

 

orientation en sciences de l'audition : cette orientation prépare à entreprendre des études au niveau de la maîtrise professionnelle en audiologie en vue de la pratique en tant qu'audiologiste ou de la maîtrise professionnelle en orthophonie en vue de la pratique en tant qu'orthophoniste, mais également au niveau de la maîtrise en sciences biomédicales (recherche) avec options en audiologie ou orthophonie.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : sciences de l'audition et de la parole, phonétique clinique, développement de l'enfant, maturité et vieillesse, ainsi qu'un stage honor en sciences de l'audition (réalisation d'un projet de recherche en sciences de l'audition dans un milieu approuvé).

 

Tu devras choisir 4 à 5 cours parmi 7 cours proposés (neurobiologie de la mémoire, développement du système nerveux, bases moléculaires des maladies humaines, bases neuronales des fonctions cérébrales, neuroscience cognitive, neuropsychologie humaine ou neuropsychologie sensorielle).

 

Enfin, tu pourras choisir 0 à 1 cours d'approfondissement parmi 12 cours proposés (ex : neurophysiologie fonctionnelle, physiologie moléculaire et structurale, neurophysiologie cellulaire, concepts de base en biostatistiques, etc.).

 

Enfin, tu devras un projet de recherche et un stage de recherche en sciences de l'audition de 4 mois dans centre de recherche hospitalier ou universitaire approuvé par le responsable de l'orientation (ex : Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation de Montréal - site Institut Raymond-Dewar, Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal, Laboratoire BRAMS, etc.).

 

Le Baccalauréat spécialisé en sciences biomédicales B.Sc. offert à Laval a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il couvre l’ensemble des disciplines des sciences fondamentales (biologie, anatomie, physiologie, pathologie, microbiologie, etc).

Ce programme prépare à la plupart des programmes universitaires en sciences de la santé (dont médecine, médecine dentaire, médecine vétérinaire, pharmacie, optométrie, chiropratique, médecine chiropratique, etc.).

 

PAR CONTRE, AUCUNE GARANTIE D'ADMISSION OU PLACES ACCORDÉES NE SONT RÉSERVÉES AUX TITULAIRES DE CE BACCALAURÉAT DANS LES PROGRAMMES CI-HAUT MENTIONNÉS.

 

Il comporte des cours obligatoires sur le corps humain 1, biochimie structurale, laboratoire de biochimie générale, le corps humain, biochimie et métabolisme, introduction à la génétique moléculaire, méthodes statistiques en sciences biomédicales, chimie médicinale et pharmacologie : théorie et pratique, maladies infectieuses et immunité, endocrinologie et reproduction, neurosciences et santé mentale, santé cardiovasculaire et obésité, oncologie cellulaire et moléculaire, éthique et sciences biologiques - volet biomédical, anglais intermédiaire 2 (ou un cours d'anglais de niveau supérieur ou si le niveau anglais avancé 2 a été atteint selon un test, tu pourras choisir un cours d'une autre langue moderne), 1 cours de communication scientifique parmi les suivants (communication scientifique, communication pour scientifiques, recherche/analyse et dissertation ou communication orale et public), génétique, développement et cancer, génie tissulaire et biomatériaux, médecine moléculaire, microbiologie et relation hôte-pathogène, reproduction et santé périnatale, neurosciences, santé cardiovasculaire et respiratoire et santé mentale;

 

Tu devras également effectuer un stage d'été en sciences biomédicales ( séjour rémunéré d'au moins douze semaines dans un laboratoire de recherche ou en entreprise et a lieu au cours de la session d'été de la 2e année) si tu choisis le cheminement régulier;

 

De plus, tu auras à choisir 1 cours optionnel (cheminement régulier seulement) parmi les suivants : génétique, évolution et diversité, neurosciences et langage, génétique moléculaire et santé, virologie ou animaux d'expérience);

 

Ainsi que 2 cours complémentaires (ou 1 cours complémentaire et 1 cours de langue anglaise ou de langue moderne) parmi une liste proposée (ex : anthropologie de la médecine, économie de la santé, souffrance, littérature et humanisme, abus des drogues et alcoolisme, philosophie de la connaissance, Du Tao-Tö King à Rimbaud : Médecine et littérature universelle, etc.);

 

OU suivre les cours suivants : savoir entreprendre : la passion de créer et d'agir, portfolio entrepreneurial 1 et portfolio entrepreneurial 2 au cours de la session d'été de la 2e année si tu choisis le profil entrepreneurial;

 

Enfin, peut importe le cheminement choisi, tu devras qui consiste en la réalisation d'un projet de recherche en sciences biomédicales et d'un stage non rémunéré de 15 semaines dans un laboratoire de recherche en milieu hospitalier ou universitaire ou en entreprise dans le domaine des sciences biomédicales de ton choix (voici quelques exemples de laboratoires participants : Centre de recherche du CHU de Québec, Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, Centre de recherche de l'Institut universitaire de santé mentale de Québec, Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation et intégration sociale de Québec, Centre de recherche en neurosciences CERVO, Centre de recherche sur les soins et les services de première ligne en santé et services sociaux de l'Université Laval, Centre de recherche en infectiologie de l'Université Laval, Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels, Institut de biologie intégrative des systèmes, Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînées, etc.).

 

Le Baccalauréat spécialisé en neurosciences B.Sc. offert à Montréal a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Ce programme interdisciplinaire est destiné aux personnes intéressé à comprendre le fonctionnement des fonctions nerveuses du corps humain.

 

Il prépare notamment à entreprendre des études supérieures dans cette discipline : sciences neurologiques à Montréal, neurosciences à McGill, neurobiologie à Laval, neurosciences à Ottawa, sciences psychiatriques à McGill, recherche en sciences de la santé - concentration en santé mentale à Sherbrooke, sciences biomédicales - volet neurosciences à l'UQTR, sciences de la vision à Montréal, maîtrise de recherche en psychologie à Montréal, etc.

 

Tu acquerras des connaissances en biologie, biochimie, physiologie, psychologie, mais également quelques connaissances en biophysique, bioinformatique et immunologie.

 

Tu auras à suivre les cours obligatoires suivants : introduction à la biochimie, biologie cellulaire, biologie moléculaire, bases psychologiques des neurosciences, neurosciences cellulaire et moléculaire 1, communication scientifique, travaux pratiques de biochimie, génétique générale, neuroanatomie comparée, neuroscience intégrative 1, principes de pharmacologie, éthique et recherche en santé, biostatistiques 1, neuroscience intégrative 2, méthodes expérimentales en neurosciences, biopathologie générale, développement du système nerveux, travaux pratiques de biologie moléculaire, neurosciences cellulaire et moléculaire 2, travaux pratiques en neurosciences, méthodes quantitatives en neurosciences, physiologie générale, principes d'expérimentation animale et analyse de la communication scientifique.

 

Dans le cadre de l'orientation générale; tu devra 2 à 6 cours optionnels parmi des listes proposées :

 

au moins 1 cours en neurosciences cellulaire et moléculaire parmi : neurobiologie de la mémoire, développement neuronal : données récentes, neurobiologie du vieillissement ou bases neuronales des fonctions cérébrales;

 

au moins 1 cours en neurosciences des systèmes et neurosciences cognitives parmi : perception, action et neurocomputation, neuroscience cognitive ou neuropsychologie humaine;

 

au plus 2 cours parmi les suivants : neurobiologie des maladies mentales, neurobiologie des maladies neurologiques, neurosciences, cognition et santé mentale, neurophysiologie cellulaire, neurophysiologie fonctionnelle, aspects moléculaires des neuropathologies, neurosciences des systèmes, psychopharmacologie : introduction ou neuropharmacologie;

 

Enfin, tu devras soit réaliser un projet de recherche de niveau baccalauréat qui consiste en un travail sur une problématique spécifique en neurosciences permettant l'intégration des savoirs acquis en cours de formation OU réaliser un stage de recherche dans un laboratoire de recherche d'une durée de 4 mois en milieu hospitalier ou universitaire (ex : Centre de recherche de l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal, Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Centre de recherche de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, Groupe de recherche sur le système nerveux central, Laboratoire universitaire de recherche sur le cerveau, la musique et le son BRAMS, Groupe de recherche sur le système nerveux autonome, Institut de recherche du CUSM).

 

Le Baccalauréat spécialisé en neurosciences B.Sc. offert à McGill a une durée totale de 2 ans offert à temps complet seulement. Ce programme interdisciplinaire est destiné aux personnes intéressé à comprendre le fonctionnement des fonctions nerveuses du corps humain. Il prépare notamment à entreprendre des études supérieures dans cette discipline : neurosciences à McGill, neurobiologie à Laval, sciences neurologiques à Montréal, médecine expérimentale - recherche en neurologie à Laval ou neurosciences à Ottawa. Tu acquerras des connaissances en biologie, biochimie, physiologie, psychologie, mais également quelques connaissances en biophysique, bioinformatique et immunologie.

 

Tu auras à suivre les cours obligatoires suivants : calcul 3 ou modèles mathématiques en biologie, biologie moléculaire, introduction à la chimie organique, circuits du cerveau humain, introduction aux neurosciences 1, mécanismes moléculaires des fonctions cellulaires ou biologie cellulaire et métabolisme, biochimie métabolique, canaux / synapses et hormones, cognition humaine et cerveau, introduction aux neurosciences 2, biométrie ou statistiques pour les sciences de la vie, fondements de la programmation pour les sciences de la vie, neuroscience comportementale, neuroéthique, séminaire de neurosciences, ainsi que la réalisation d'un projet de recherche en neurosciences de niveau baccalauréat;

 

Tu devras également choisir 7 cours optionnels parmi une liste d'une cinquantaine de cours proposés (ex : biologie moléculaire du gène, cellule et laboratoire moléculaire, évolution du cerveau et comportement, neurobiologie cellulaire, neuroscience intégrative, cognition, gènes et comportements, hormones et comportements, psychologie de la douleur, actions des drogues, neurobiologie de la mémoire et de l'apprentissage, données récentes en neuroéthologie, approches génétiques en neurobiologie des systèmes, processus inflammatoires, neurophysiologie avancée, chronobiologie, sciences cognitives, neurochimie, psychoneuroendocrinologie, neurobiologie des maladies mentales, données récentes dans la perception visuelle, neuropharmacologie, etc.).

 

Enfin, tu devras choisir 5 cours complémentaires en dehors de cette discipline parmi des listes proposées (ex : introduction à la biophysique, introduction à la neuroscience comportementale, psychologie de la perception, cognition et mémoire, philosophie des sciences, philosophie de la médecine et des sciences de la vie, éthique biomédicale, rédaction scientifique, communication scientifique, outils informatiques pour les sciences de la vie, anthropologie de la santé, évolution humaine, anthropologie médicale, la médecine et la santé dans la société moderne, sociologie de la santé et du bien-être, économie de la santé, etc.).

 

Le Baccalauréat spécialisé en physiologie B.Sc. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement.

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures en sciences médicales, notamment en physiologie, anatomie et biologie cellulaire, pathologie et biologie cellulaire, microbiologie-immunologie, biologie cellulaire et/moléculaire, médecine moléculaire, génétique, neurosciences, sciences cliniques ou biomédicales, sciences psychiatriques, sciences expérimentales de la santé, virologie-immunologie, etc.

 

Il comporte les cours obligatoires en physiologie humaine 1, introduction au laboratoire de physiologie 1, chimie organique 1, biologie moléculaire, bases de la génétique, physiologie humaine 2, introduction au laboratoire de physiologie 2, chimie organique 2, biologie cellulaire et métabolisme ou mécanismes moléculaires des fonctions cellulaires, fondements de la chimie physique ou chimie physique pour les sciences biologiques, biochimie des macromolécules, introduction à la l'histologie dynamique, biochimie métabolique, laboratoire de biologie cellulaire et moléculaire, canaux/synapse et hormones, physiologie respiratoire / rénale et cardiovasculaire, physiologie des systèmes gastro-intestinal, immunitaire et hématologique, neuroscience intégrative, méthodologie de la recherche en physiologie, tutorat en physiologie, physiologie expérimentale, biométrie ou modèles mathématiques en biologie, fondements de la programmation ou introduction à la science informatique, statistiques pour les méthodes expérimentales en sciences, ainsi que séminaire en physiologie.

 

Tu devras choisir 2 à 3 cours optionnels parmi une trentaine de cours proposés (ex : neurophysiologie avancée, physiologie rénale avancée, physiologie de l'exercice, physiologie cardiovasculaire appliquée avancée, physiologie respiratoire appliquée avancée, endocrinologie avancée 1, physiologie du sang 1, physiologie du sang 2, cellules souches, biologie moléculaire des gènes, chronobiologie, physiologie moléculaire des os, immunologie cellulaire, immunologie avancée, processus inflammatoire, cerveau et mémoire, bases neuronales du comportement, évolution du cerveau et du comportement, neurobiologie des maladies mentales, génétique humaine appliquée, ingénierie cellulaire et tissulaire, séminaire de neurobiologie développementale, données récentes en neurosciences des systèmes, etc.).

 

Tu devras également choisir 3 à 5 cours complémentaires parmi des listes proposées (ex : introduction à la biophysique, introduction à la neuroscience comportementale, psychologie de la perception, cognition et mémoire, philosophie des sciences, philosophie de la médecine et des sciences de la vie, éthique biomédicale, rédaction scientifique, communication scientifique, outils informatiques pour les sciences de la vie, anthropologie de la santé, évolution humaine, anthropologie médicale, la médecine et la santé dans la société moderne, sociologie de la santé et du bien-être, économie de la santé, etc.).

 

Si tu choisis le cheminement  Baccalauréat-Maîtrise destiné aux étudiants de premier cycle qui s'intéressent à la recherche et ont l'intention de poursuivre une maîtrise après l'obtention de leur baccalauréat. Il permet de mener d'abord un court-projet de recherche d'été en sciences biomédicales avant de commencer leur dernière année du bacalauréat dans le laboratoire tu envisageras de poursuivre de futures études de maîtrise.

 

Enfin, au cours de la dernière année scolaire, tu réaliseras un projet de recherche Honours avec ton futur superviseur de recherche au niveau de la maîtrise.

 

La sélection dans ce cheminement signifie une acceptation anticipée dans le programme de MSc, et tu commencera ta maîtrise en été immédiatement après leur dernière fin d'études de premier cycle. La continuation directement dans le M.Sc. reste conditionnelle à la maintenance d'une moyenne cumulative suffisante pendant l'année finale au baccalauréat.

 

Voici quelques exemples de laboratoires de recherche : Institut de recherche du CUSM, Institut Lady Davis pour la recherche médicale, Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas, Laboratoire international sur le cerveau, la musique et le son BRAMS, Institut des recherches cliniques de Montréal, Centre de recherche et d'études sur le vieillissement de Mcgill, Centre de recherche sur le tissu et la parodonte, Centre d'innovation Génome Québec de l'Université Mcgill, Centre Mcgill de recherche translationnelle sur le cancer, Centre Mcgill de recherche translationnelle sur la fibrose kystique, etc.

 

Le Baccalauréat spécialisé en biologie médicale B.Sc. offert par l'U.Q.T.R. a une durée totale de 3 ans offert en régime régulier à temps complet seulement. Il propose une formation intégrée tant théorique que pratique dans le vaste domaine des sciences biomédicales couvrant plusieurs disciplines, soit : anatomie, biochimie, biologie cellulaire et moléculaire, physiologie, immunologie, pharmacologie, microbiologie et hématologie.

 

Il prépare à intégrer le marché du travail pour une carrière dans l'industrie biomédicale ou pharmaceutique ou dans une entreprise de recherche clinique ou à l'enseignement collégial, ainsi qu'aux études supérieures.


Ce programme te prépare à entreprendre des études de maîtrise dans la plupart des domaines des sciences médicales, mais principalement en biologie cellulaire et/ou moléculaire, microbiologie appliquée, microbiologie et/ou immunologie, bio-informatique, épidémiologie, biochimie, physiologie intégrative, pharmacologie, sciences expérimentales de la santé, sciences dentaires - volet microbiologie buccale et virologie-immunologie.

 

Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : biologie cellulaire : organisation et fonctions des cellules, biochimie 1, microbiologie expérimentale, microbiologie et maladies infectieuses, physiologie humaine 1, biochimie expérimentale 1, métabolisme des nutriments énergétiques, histologie médicale, physiologie humaine 2, statistiques en sciences biomédicales, anatomo-pathologie, intégration des concepts appliqués à la biologie cellulaire, biologie moléculaire médicale, principes d'infectiologie bactérienne, initiation à la recherche en sciences biomédicales, stage d'observation (½ journée/sem dans un laboratoire de recherche universitaire au cours du trimestre d'automne de la deuxième année), génétique moléculaire, pharmacologie : principes et pathologies, laboratoire de technologies de l'ADN recombinant, aspects fondamentaux de l'immunologie clinique, ainsi qu'un cours d'anglais intermédiaire ou avancé (selon un test) ou un cours d'une autre langue ou un cours optionnel.

 

Tu devras choisir 3 à 6 cours optionnels parmi une quinzaine de cours proposés permettent d'orienter tes études vers différents profils, soit :

 

Microbiologie : bioinformatique / protéomique et génomique, microbiologie industrielle, virologie;

 

Neurosciences : embryologie humaine, endocrinologie moléculaire, fonctions nerveuses supérieures, neurobiologie et plasticité cérébrale, et neurophysiologie 1;

 

Oncologie et endocrinologie moléculaires : bioinformatique / protéomique et génomique, endocrinologie moléculaire, génétique et oncologie moléculaires, physiologie de la reproduction et/ou pharmacologie moléculaire : principes et concepts de nouveaux médicaments;

 

Secteur pharmaceutique : recherche : bioinformatique / protéomique et génomique, chimie organique, pharmacologie moléculaire : principes et concepts de nouveaux médicaments;

 

Secteur pharmaceutique : affaires : management des organisations, analyse économique de l'entreprise et des marchés, développement du leadership, comportement organisationnel : l'individu, introduction au marketing et pharmacologie moléculaire : principes et concepts de nouveaux médicaments;

 

Tu devras également choisir 3 à 5 cours complémentaires en dehors du champs de spécialisation parmi l'ensemble des cours de 1er de l'UQTR accessibles comme cours complémentaires (ex : chimie de l'environnement, communication et prise en charge des risques, introduction à la médecine humaine, pourquoi le cancer ?, drogues et criminalité, communication et vulgarisation, communication en anglais, etc.).

 

Enfin, tu pourras également remplacer quelques crédits optionnels et complémentaires par un stage facultatif en biologie médicale (rémunéré ou non rémunéré) d'une durée de 4 mois à temps complet (dernier trimestre) dans un laboratoire de recherche universitaire, gouvernemental ou en entreprise parmi plus de 200 milieux de stages retrouvés principalement au Québec mais aussi dans le reste du Canada, aux États-Unis et en Europe.

 

Voici quelques exemples de laboratoires de recherche les plus populaires :

 

Groupe de recherche en endocrinologie et oncologie moléculaires de l'UQTR, Groupe de recherche en signalisation cellulaire de l'UQTR, Centre de recherche Biomed de l'UQAM, Centre de recherche PharmaQAM de l'UQAM, Réseau québécois de recherche en reproduction, Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche du CHUS, Institut de pharmacologie de Sherbrooke, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Institut de recheches cliniques de Montréal, Institut de recherche en immunologie et cancérologie de l'Université de Montréal, Centre de recherche en infectiologie de l'Université Laval, Centre de recherche du CHU de Québec, Institut de recherche du CUSM, etc.

 

Le Baccalauréat spécialisé en biochimie offert à Montréal, McGill, Laval, Sherbrooke, UQAM, UQTR et Ottawa a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours de statistiques pour biochimistes, chimie analytique, microbiologie générale, biochimie structurale, métabolisme et régulation, génétique moléculaire, spectroscopie moléculaire, chimie organique, physico-chimie, techniques microbiologiques, acides nucléiques, biochimie des protéines, enzymologie, travaux pratiques en laboratoire de biochimie, des cours optionnels dans différents domaines de la biochimie et disciplines connexes, etc.

Pour plus de détails, consulte la page de biochimiste.

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures notamment en biochimie, pharmacologie, chimie - spécialisation pharmaceutique, sciences pharmaceutiques, biologie cellulaire et/ou moléculaire, microbiologie-immunologie, microbiologie appliquée, santé environnementale, épidémiologie, virologie-immunologie, etc.

 

Le Baccalauréat spécialisé en biologie moléculaire et cellulaire B.Sc. offert par l'Université de Sherbrooke a une durée totale de 3 ans offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel de 3½ ans en régime coopératif à temps complet (comprenant 3 stages rémunérés en milieu de travail de 4 mois chacun).

 

Programme principalement axé sur la biologie moléculaire et le génie génétique, il est offerte selon une approche selon une approche pédagogique innovatrice appelée l’apprentissage progressif vers l’autonomie (APA) sous forme de projets de laboratoire trimestriels. Il comprend des cours de biologie, de biochimie, de microbiologie, de chimie et de biologie cellulaire et moléculaire. Il prépare au marché du travail, mais également aux études supérieures dans tous les secteurs d'application impliquant les biotechnologies : clinique, biomédical et pharmaceutique, agroalimentaire, industriel et en environnement.

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures notamment en biochimie, biologie cellulaire et/ou moléculaire, biotechnologies, microbiologie-immunologie, microbiologie appliquée, immunologie, sciences pharmaceutiques, sciences expérimentales de la santé, pharmacologie, sciences dentaires - volet microbiologie buccale ou virologie-immunologie, etc.

 

Il offre également possibilité de suivre un cheminement intégré baccalauréat-maîtrise en biologie cellulaire permettant de compléter ton baccalauréat et sa maîtrise en un délai plus court que les cheminements standard consécutifs.

 

Les titulaires du DEC en technologie de laboratoire - biotechnologies des cégeps de Shawinigan, Lévis-Lauzon, Ahuntsic ou St-Hyacinthe peuvent bénéficier un cheminement DEC-BAC en biologie moléculaire et cellulaire permettant de compléter le programme en 5 ans (3 ans pour le DEC + 2 ans pour le Bacc.).

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : biologie cellulaire, biochimie générale 1, biochimie générale 1 - travaux pratiques, microbiologie générale, microbiologie générale - travaux pratiques, biométrie, introduction à la chimie organique, introduction à la génétique, physiologie animale, méthodes analytiques en biologie, biochimie générale 2, biochimie générale 2 - travaux pratiques, écologie générale, biologie végétale, projets de recherche en biologie végétale, biologie moléculaire, biologie moléculaire - travaux pratiques, immunologie générale, immunologie générale - travaux pratiques, outils bioinformatiques, signalisation cellulaire, techniques de biologie moléculaire, génie génétique 1, virologie générale, biochimie des protéines, biologie moléculaire et cellulaire 1, organismes modèles en génétique moléculaire - travaux pratiques, évolution et adaptations microbiennes, éléments d'endocrinologie moléculaire, biologie moléculaire et cellulaire 2, génétique avancée, biotechnologie des cellules eucaryotes et projet d'intégration en biologie moléculaire.

 

Tu devras choisir 4 à 9 cours optionnels parmi 20 cours proposés (ex : éléments de protéomique, éléments de génomique, biologie du développement humain et animal, pathogenèse clinique et moléculaire, virologie générale - travaux pratiques, etc.).

 

Enfin, tu devras également choisir 1 à 4 activités de recherche en biologie moléculaire comprenant une activité de préparation au projet et une activité d'initiation à la recherche (réalisation d'un projet de recherche de niveau baccalauréat).

 

Il sera possible de réaliser ce projet avec la collaboration d'un chercheur au sein d'un laboratoire de recherche universitaire tel que :

 

Centre de recherche du CHUS, Institut de pharmacologie de Sherbrooke, Centre de recherche de l'Hôpital Charles Lemoyne, Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSS de l'Estrie, Réseau canadien de l'arthrite, Centre d'études et de valorisation de la diversité microbienne, Institut de recherche en immunologie et cancérologie de l'Univrsité de Montréal, Centre de recherche en infectiologie de l'Université Laval, Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Centre de recherche du CHU de Québec, Institut de recherche du CUSM, Centre de recherche de l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal, etc.

 

Le Baccalauréat spécialisé en biophysique B.Sc. offert à l'UQTR a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais il est également offert à temps partiel. Le programme permet d’obtenir une formation interdisciplinaire couvrant la biologie, la chimie, la biochimie et la physique. Il permet d’obtenir des emplois polyvalents dans les domaines biomédicaux, des biotechnologies industrielles et de l’environnement.

 

Tu devras suivre les cours suivants : mathématiques appliquées, optique, biochimie 1, introduction à la chimie analytique, introduction à la biophysique, mathématiques appliquées 2, introduction à la physique moderne, biochimie 2, biochimie expérimentale 1 (théorie + labo), chimie analytique instrumentale (théorie + labo), biologie cellulaire, biologie moléculaire, analyse instrumentale quantitative, électricité et magnétisme, méthodes d'études des macromolécules biologiques, enzymologie, bioingénierie cellulaire (théorie + labo), physiologie moléculaire ou physiologie animale comparée, mécanique quantique 1, laboratoire en études des macromolécules biologiques, thermodynamique physique ou thermodynamique chimique, physique statistique, physique expérimentale 1 ou physique expérimentale 2, interactions biomoléculaires, ainsi que la réalisation d'un projet de recherche en biophysique de niveau baccalauréat OU un stage en biophysique d'une durée de 3 à 4 mois à temps complet (rémunéré ou non rémunéré) en milieu industriel ou en milieu de recherche (au Québec mais aussi dans le reste du Canada, aux États-Unis et en Europe).

 

Enfin, tu devras choisir 5 cours complémentaires choisir 3 à 5 cours complémentaires en dehors du champs de spécialisation parmi l'ensemble des cours de 1er de l'UQTR accessibles comme cours complémentaires (ex :  introduction à la médecine humaine, épidémiologie et biométrie, communication et vulgarisation, laboratoire de technologies de l'ADN recombinant, communication et prise en charge des risques, santé, sécurité et ergonomie au travail, etc.).

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures notamment en biologie cellulaire et/ou moléculaire, biotechnologies, génétique, microbiologie-immunologie, microbiologie appliquée, immunologie, physique médicale, sciences des radiations et imagerie médicale, virologie-immunologie, etc.

 

Le Baccalauréat spécialisé en pharmacologie offert à Sherbrooke a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Il comporte des cours en cytophysiologie, biochimie générale, laboratoire de biochimie générale, génétique générale, immunologie générale, introduction à la chimie organique, physiologie humaine, introduction à la pharmacologie, principes de pharmacologie, laboratoire de microbiologie en pharmacologie, laboratoire de chimie organique, génie génétique, conformité analytique et réglementaire, pharmacologie générale, antibiotiques et antiviraux, pharmacologie cardiovasculaire, pharmacologie du système nerveux, abus et dépendances des médicaments, pharmaco épidémiologie, radio-isotopes (radiations) en pharmacologie, toxicologie et pharmacovigilance, immunologie moléculaire, pharmacologie expérimentale, laboratoire de pharmacologie avancé, techniques spécialisées en pharmacologie, protocole en pharmacologie clinique, etc. Il comporte également des cours optionnels parmi des listes qui te seront proposées : pharmacologie en cancérologie, pharmacothérapie appliquée, endocrinologie moléculaire, laboratoire de biologie cellulaire, séparation et purification en biotechnologie, etc. Ce programme pourra te préparer à entreprendre des études de maîtrise en pharmacologie ou chimie médicinale, mais également en biochimie, physiologie, biologie cellulaire et moléculaire, etc.

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures en sciences médicales notamment en pharmacologie, biochimie, microbiologie-immunologie, microbiologie appliquée, sciences pharmaceutiques, etc.

 

Le Baccalauréat spécialisé en microbiologie B.Sc. offert à Laval et Sherbrooke a une durée totale de 3 ans offert en régime régulier à temps complet, mais peut également être suivi à temps partiel.

 

Il offre une formation de base dans des disciplines spécialisées telles que la bactériologie, la parasitologie, la virologie et l’immunologie pour tous les domaines d'applications : santé humaine, santé animale, sciences végétales, agriculture, environnement, contrôle de la qualité des aliments, hygiène industrielle, etc. Il comporte de nombreux travaux pratiques en laboratoire (biochimie, biologie cellulaire, biologie moléculaire, immunologie, virologie, etc.), en plus de la réalisation d'un projet de recherche en microbiologie de niveau baccalauréat préparant aux travaux de recherche en milieu de travail et/ou aux études supérieures (microbiologie, microbiologie appliquée, microbiologie agroalimentaire, microbiologie-immunologie, biologie cellulaire et/ou moléculaire, épidémiologie, parasitologie, virologie-immunologie, etc.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : microbiologie générale, biochimie générale, laboratoire de biochimie générale, biologie cellulaire, laboratoire de biologie cellulaire, biologie moléculaire, laboratoire de biologie moléculaire, introduction à la chimie organique, à la profession de microbiologiste, communication scientifique pour les sciences de la vie, métabolisme et régularisation, génétique moléculaire 1, génie génétique 1, immunologie générale, laboratoire d'immunologie, isolement et cultures des microorganismes (théorie), laboratoire en isolement et cultures des microorganismes, génétique moléculaire 2, écologie microbienne, éthique en sciences biologiques, virologie générale, laboratoire de virologie générale, molécules et cellules de l'immunité, physiologie microbienne, introduction à la bio-informatique,  laboratoire de physiologie et génétique microbiennes, initiation à la recherche en microbiologie, etc.

 

à Sherbrooke, un cheminement DEC-BAC en microbiologie en 5 ans (3 ans pour le DEC + 2 ans pour le Bacc) est offert aux titulaires du DEC en technologie de laboratoire - biotechnologies du Cégep de Sherbrooke, Shawinigan, d'Ahuntsic ou Lévis-Lauzon

 

Alors que les titulaires du DEC en technologie des analyses biomédicales peuvent se voir exempter jusqu'à 1 session leur permettant de compléter le baccalauréat en 5 sessions

 

Le programme ne comporte pas de concentration, mais comporte les activités obligatoires suivantes : projets en biologie végétale, projets d'intégration en microbiologie, activités de recherche en microbiologie (réalisation d'un projet de recherche approfondi de niveau baccalauréat dans un champ de recherche en microbiologie).

 

Tu pourras choisir 4 à 8 cours optionnels parmi plus de 25 cours proposés (ex : biotechnologie des cellules eucaryotes, outils bioinformatiques, éléments d'endocrinologie moléculaire, génétique avancée, éléments de protéomique, génétique moléculaire des plantes, les sols vivants, chimie de l'environnement, etc

 

De plus, l'Université offre la possibilité de suivre le programme selon la formule en régime coopératif à temps complet permettant d'effectuer 3 stages coopératifs rémunérés en milieu de travail de 4 mois chacun.

 

Il offre également possibilité de suivre un cheminement intégré baccalauréat-maîtrise en microbiologie permettant de compléter ton baccalauréat et sa maîtrise en un délai plus court que les cheminements standard consécutifs

 

Tu auras également possibilité d'effectuer un stage d'1 session dans un laboratoire de recherche étranger (non rémunéré) dans le cadre de l'activité obligatoire "projet de recherche". Enfin, elle offre la possibilité d'effectuer 1 ou 2 session(s) d'études dans une université partenaire de l'étranger.

 

à Laval, offre de nombreuses passerelles aux titulaires d'un DEC technique leur permettant d'être exempté de certains cours du baccalauréat. De plus, les titulaires du DEC en technologie de laboratoire - biotechnologies du Cégep de Lévis-Lauzon, Shawinigan ou d'Ahuntsic peuvent suivre un cheminement DEC-BAC en microbiologie permettant de compléter le programme en 5 ans (3 ans pour le DEC + 2 ans pour le Bacc.).

Tu auras le choix parmi 4 concentrations proposées, dont : 

Microbiologie médicale et pharmaceutique : s'intéresse principalement au domaine de la santé humaine (allergie, infectiologie, auto-immunité, génétique). Tu devras choisir 4 à 6 cours optionnels en lien avec cette concentration parmi 10 cours proposés (ex : microbiologie - maladies infectieuses, chimie pharmaceutique 1, génétique moléculaire et santé, introduction à la médecine génétique, principes et problèmes en pharmacologie, principes et méthodes de l'épidémiologie appliquée, éléments de physiologie humaine, technologie de l'ADN recombinant, laboratoire d'acides nucléiques, projet de recherche en microbiologie médicale et pharmaceutique, etc.

Le Baccalauréat intégré en microbiologie-immunologie B.Sc. offert à Montréal et McGill a une durée totale de 3 ans offert en régime régulier à temps complet, mais peut également être suivi à temps partiel. Il offre une formation de base dans des disciplines spécialisées telles que la bactériologie, la virologie et l’immunologie, principalement axé dans le domaine de la santé.

 

Il offre une forte exposition à la pratique du travail en laboratoire et une familiarisation au milieu de la recherche. Il préparer à intégrer le marché du travail ou à poursuivre vers les études supérieures en microbiologie-immunologie, microbiologie appliquée, virologie-immunologie, etc.

Tu auras des cours obligatoires suivants : introduction à la biochimie, biologie moléculaire, biologie cellulaire, introduction à la génétique, introduction aux bioanalyses, microbiologie générale et infectiologie, histologie animale, biostatistiques 1, compléments de biologie cellulaire, immunologie 1, virologie et pathogenèse virale (théorie + labo), bactériologie générale 1 (théorie + labo), immunologie 2 (théorie + labo), diversité fongique (champignons et moisissures) ou levures et organismes levuriformes (théorie + labo), bactériologie générale 2 et diversité microbienne.

à Montréal, au cours de la troisième année, tu devras choisir l'orientation suivante :

 

Microbiologie et immunologie moléculaires : s'intéresse principalement au domaine de la santé humaine (allergie, infectiologie, auto-immunité, génétique). Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : compléments de biologie moléculaire, compléments de virologie, principes de physiologie humaine, éthique en microbiologie-immunologie et pathogenèse bactérienne.

 

Tu devras également choisir 3 à 6 cours optionnels parmi plus de 30 cours proposés (ex : protocole expérimentale en vaccinologie, fondements de l'immunologie, immunologie moléculaire, introduction à la parasitologie, introduction à l'épidémiologie, génétique des populations, biochimie de la cellule, macromolécules biologiques, régulation de l'expression génétique, signalisation cellulaire, principes de pharmacologie, bases de la bio-informatique appliquée, initiation à la recherche, communication scientifique, stage en milieu de recherche, stage en milieu de travail, etc.

  

à McGill, il ne comporte pas de concentration, mais tu devras choisir quelques cours optionnels parmi une quinzaine de cours proposés (ex : chimie biophysique, structure et fonction des protéines, neurochimie, immunologie avancée, séminaires sur les processus inflammatoires, pharmacologie générale 1, etc.

De plus, tu devras réaliser un projet de recherche obligatoire en microbiologie-immunologie de niveau baccalauréat dans un des principaux champs de recherche de cette discipline.

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures notamment en microbiologie-immunologie, microbiologie appliquée, immunologie, biologie cellulaire et/ou moléculaire, biotechnologies, génétique, santé environnementale, santé communautaire, épidémiologie, virologie-immunologie, etc.

 

ou Baccalauréat spécialisé en bio-informatique B.Sc. offert à l’Université de Montréal, à l’Université Laval a une durée totale de 3 ans offert à temps complet

ET Le Baccalauréat avec double en science informatique et biologie B.Sc. offert à l'Université McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet.

 

Qu’est-ce que la bio-informatique ?

 

C’est une spécialité qui applique des connaissances et les technologies informatiques aux sciences biologiques et médicales. Concrètement, en tant qu’analyste en informatique spécialisé en bio-informatique, tu possèderas les compétences nécessaires afin de développer des logiciels et des outils informatiques pour les recherches en sciences biologiques et en sciences médicales, traiter des images informatisées de gènes, cellules et molécules humaines ou animales, résoudre des problèmes mathématiques (algorithmes) appliqués aux sciences biologiques (notamment en génétique) à l’aide d’outils informatiques performants, etc.

 

Chaque université propose sa particularité :

 

à l’Université de Montréal : il est offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel,

 

Avec le plus important réseau hospitalier affilié au Québec, tu pourras réaliser un stage en laboratoire dans l'un des plus nombreuses organisations de recherche de l'université situées au CHUM, au CHU Ste-Justine, à l'Institut de cardiologie de Montréal, à l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal (Louis-H.-Lafontaine), à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à l'Hôpital du Sacré-Cœur et à l'Institut des recherches cliniques de Montréal. Sans oublier, les différents laboratoires de recherche en sciences médicales et en sciences biologiques sur le campus de l'Université, ainsi que les laboratoires de recherche en médecine vétérinaire à St-Hyacinthe,

 

à l’Université Laval : il est offert en régime régulier à temps complet, en régime régulier à temps partiel ou en alternance travail-études à temps complet,

 

Seul programme de bio-informatique au Québec permettant de réaliser 3 stages rémunérés de 12 à 14 semaines en milieu de travail,

 

Seul programme de bio-informatique au Québec proposant des concentrations de spécialisation, soit :

informatique, bio-informatique structurale, génomique et protéomique ou sans concentration

 

Plusieurs organismes sont rattachés à l'Université situées au CHU de Québec, au C.H. affilié universitaire de Québec, dans les nouvelles installations du Pavillon des sciences médicales Vandry sur le campus, mais également dans les organismes de recherche en sciences agronomiques et ceux en sciences biologiques situés sur le campus;

 

à l’Université McGill : il est offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel,

 

Troisième université la plus réputée au pays, on y retrouve de nombreux groupes de recherche parmi les plus importants au monde tant en sciences de la santé (situées au CUSM), mais aussi en sciences agronomiques (sur le campus Macdonald à Ste-Anne-de-Bellevue) et en sciences biologiques (sur le campus du centre-ville).

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : calcul 1, introduction à la programmation (théorie + labo), origine biochimique de la biochimie, travaux pratiques de biochimie, profession : bio-informaticien(ne), probabilités et statistique en sciences, programmation avancée en C++ (théorie + labo), chimie organique 1, travaux pratiques en biologie moléculaire, introduction à la bio-informatique et communication scientifique pour les sciences de la vie, évolution moléculaire, biochimie de la cellule, algorithmes et structures de données (théorie + labo), analyse et conception de systèmes d'information, introduction à l'algorithmique (théorie + labo), analyse des séquences biologiques, protéines, biologie de la cellule, génétique, un cours d'anglais (selon ton niveau, évalué par un test de classement) et enfin, un stage en bio-informatique au cours du trimestre d'été (Laval seulement), détermination de la structure des protéines, modèles et langages des bases de données (théorie + labo), application des outils bioinformatiques (théorie + labo), intégration en biosciences et informatique 1, modélisation moléculaire (théorie + labo), éthique en biochimie et sciences biologiques, intégration en biosciences et informatique 2 et enfin, un stage non rémunéré en laboratoire de recherche (Montréal seulement);

 

Enfin, tu devras choisir des cours optionnels parmi des listes proposées en informatique, biochimie, biologie, microbiologie et en physiologie

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures notamment en bioinformatique, génie biomédical, biologie cellulaire et/ou moléculaire, microbiologie appliquée, microbiologie-immunologie, génétique, etc.

 

Le Baccalauréat spécialisé en sciences biopharmaceutiques B.Sc. offert à Montréal a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Ce programme prépare à la fois à une entrée immédiate sur le marché du travail dans l'industrie pharmaceutique, les industries connexes, les organismes gouvernementaux et le milieu hospitalo-universitaire, ainsi qu'à la poursuite d'études supérieures. Il comporte des cours d'introduction à la découverte au développement de médicaments, éléments de chimie pour sciences pharmaceutiques, biochimie et biologie cellulaires, introduction à la biologie moléculaire, microbiologie et immunologie générales, pathologie générale en pharmacie, pathologie spéciale en pharmacie, laboratoire de chimie pour sciences pharmaceutiques, pharmacologie fonctionnelle, compléments de biologie moléculaire et génomique, pharmacocinétique et formulation, innocuité préclinique et toxicité, développement du médicament, projet d'intégration en sciences biopharmaceutiques, ainsi que des cours optionnels en chimie, biochimie, pharmacologie, pharmacie parmi des listes proposées dont des stages facultatifs en laboratoire.

 

Ce programme peut également servir comme programme préparatoire à poursuivre des études supérieures notamment en pharmacologie, sciences pharmaceutiques, biochimie, microbiologie-immunologie, microbiologie appliquée, etc.

 

Le Baccalauréat spécialisé en chimie pharmaceutique B.Sc. offert à Sherbrooke a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel, ainsi qu’en alternance travail-études. Il comporte des cours en biochimie générale, chimie analytique, analyse organique, chimie au quotidien, chimie minérale, chimie inorganique, chimie organique, travaux pratiques en méthodes quantitatives en chimie, travaux pratiques en chimie organique et inorganique, travaux pratiques en biochimie et chimie organique, travaux pratiques en chimie organique, spectroscopie chimique, synthèse organique, chimie quantique, chimie physique, nouveaux réactifs en chimie organique, travaux pratiques en chimie physique, orbitales moléculaires et modélisation, transformation chimique des substances naturelles, projet de fin d’études, etc. Tu auras également à choisir quelques cours optionnels parmi une liste proposée. Enfin, si tu as choisi la formule alternance travail-études tu devras réaliser 3 stages rémunérés en entreprise d’une durée de 4 mois chacun.

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures notamment en chimie - spécialisation pharmaceutique, pharmacologie, sciences pharmaceutiques, biochimie, etc.

 

Le Baccalauréat avec majeure en anatomie et biologie cellulaires B.Sc. offert à McGill a une durée totale de 2 ans offert à temps complet seulement. Ce programme interdisciplinaire est destiné aux personnes intéressé à comprendre le fonctionnement des différents appareils et systèmes du corps humain. Il prépare notamment à entreprendre des études universitaires en médecine, en chiropratique, en médecine dentaire, en médecine pédiatrique, en sciences infirmières, en physiothérapie, en ergothérapie, etc. Il prépare notamment à entreprendre des études supérieures dans des disciplines telles que : anatomie, physiologie, sciences de la réadaptation, biologie cellulaire et/ou moléculaire, médecine expérimentale, pathologie et biologie cellulaires, etc. Il comporte des cours tels que : mécanismes moléculaires de la fonction cellulaire, anatomie humaine systémique, introduction à l'histologie dynamique, introduction à la biologie cellulaire et moléculaire, biologie moléculaire, bases de la génétique, introduction à la chimie organique 1, physiologie humaine 1, physiologie humaine 2, principes de statistiques ou introduction à la statistique pour la psychologie ou biométrie, laboratoire de biologie cellulaire et moléculaire, immunologie, introduction à la chimie organique 2, projet de recherche de baccalauréat, ainsi qu'un choix de cours optionnels parmi des listes proposées.

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures notamment en anatomie et biologie cellulaires, physiologie, neurosciences, biologie cellulaire et/ou moléculaire, biotechnologies, génétique, microbiologie-immunologie, microbiologie appliquée, immunologie, médecine expérimentale, sciences chirurgicales, sciences psychiatriques, sciences expérimentales de la santé, etc.

 

Le Baccalauréat avec majeure en neurosciences B.Sc. offert à McGill a une durée totale de 2 ans offert à temps complet seulement. Ce programme interdisciplinaire est destiné aux personnes intéressé à comprendre le fonctionnement des fonctions nerveuses du corps humain. Tu acquerras des connaissances en biologie, biochimie, physiologie, psychologie, mais également quelques connaissances en biophysique, bioinformatique et immunologie. Tu auras à suivre les cours obligatoires suivants : biologie moléculaire, introduction à la chimie organique, introduction aux neurosciences, neuroéthique, le cerveau et la cognition humaine, introduction à l'informatique, modèles mathématiques pour la biologie, statistiques pour le design expérimental ou biométrie, laboratoire de biologie cellulaire et moléculaire ou laboratoire en neurobiologie, séminaire en neurosciences (niveau baccalauréat), ainsi qu'un choix de cours optionnels parmi des listes proposées en biologie cellulaire et moléculaire, en neurophysiologie, comportement et psychologie cognitive, etc.

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures notamment en sciences neurologiques ou neurosciences, médecine expérimentale, sciences expérimentales de la santé, sciences biomédicales, biologie cellulaire et/ou moléculaire, génétique, etc.

 

Le Baccalauréat bidisciplinaire en mathématiques et physiologie B.Sc. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Comme le nom le dit, ce programme combine une formation en mathématiques avec une formation en physiologie. Tu auras des cours en mathématiques tels que : calcul 3, algèbre linéaire, vecteurs, matrices et géométrie, équations différentielles ordinaires, probabilités, statistique, analyse numérique, calcul avancé, équations différentielles partielles, etc. Tu auras aussi des cours en biologie et physiologie tels que : biologie moléculaire, modèles mathématiques en biologie, introduction au laboratoire de physiologie, physiologie intermédiaire, neurosciences intégratives, principes de physique pour la physiologie, physiologie expérimentale, etc.

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures notamment en biologie cellulaire et/ou moléculaire, biotechnologies, génétique, microbiologie-immunologie, microbiologie appliquée, immunologie, physique médicale, sciences des radiations et imagerie médicale, virologie-immunologie, etc.

 

Le Baccalauréat avec double majeure en physique et physiologie B.Sc. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Ce programme combine la formation en physique avec une formation en physiologie humaine.

 

La résolution de problèmes en biomécanique du mouvement, la compréhension du fonctionnement électro physiologique du cerveau, le fonctionnement électrique du système cardiovasculaire, la compréhension des phénomènes de la sensation du chaud et du froid par la peau et autres, les répercussions physiologiques des chocs électriques, les mécanismes d'action des radiations nucléaires dans le corps et autres phénomènes physiques du corps humain nécessitent de solides connaissances en physique;

 

Il peut préparer notamment à une carrière en industrie biomédicale dans la recherche et développement de technologies d'imagerie médicale, d'organes artificiels (valves cardiaques, stimulateurs cardiaques, etc), dans l'industrie pharmaceutique (notamment en élaboration de vaccins), en milieu hospitalier (mesure de la dose en traitements par radiations, en développement de nouvelles techniques d'imagerie, etc), en recherche médicale (études des troubles musculo-squeletttique par exemple);

 

Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : calcul 3, introduction au laboratoire de physiologie 1, méthodes expérimentales 1, dynamique des systèmes simples, transfert de chaleur, introduction au laboratoire de physiologie 2, méthodes expérimentales 2, algèbre linéaire, physiologie humaine 1, dynamique non linéaire et chaos, chaînes, synapses et hormones, physiologie respiratoire, rénale et cardiovasculaire, physiologie des systèmes sanguin, gastro-intestinal et immunitaire, neurosciences intégratives, électronique générale, laboratoire de mesures en physique générale, calcul avancé, équations différentielles,  analyse des signaux et systèmes biomédicaux, physiologie expérimentale, physique thermique et statistique, méthodes mathématiques en biologie, bases de la physique appliquées à la physiologie, électricité et magnétisme avancé et physique quantique avancée.

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures notamment en physique médicale, en sciences des radiations et imagerie médicale, en physiologie ou en génie biomédical, etc.

 

Le Baccalauréat spécialisé en sciences de la santé B.Sc. offert à Ottawa a une durée totale de 4 ans offert à temps complet seulement (en français). Par contre, les détenteurs d’un DEC peuvent être exemptés de la 1ère année. Tu auras des cours d'introduction à la biologie cellulaire, introduction à la psychologie expérimentale, éléments de sociologie, anatomie humaine et physiologie, déterminants de la santé, communication en santé, mécanismes moléculaires des maladies, microbiologie-immunologie, perspectives sociopolitiques et économiques de la santé, déterminants nutritionnels de la santé, analyse quantitative des données en santé, bioéthique, recherche en santé : approches qualitatives et quantitatives, expérience de la maladie, de la déficience et de l'handicap, environnement et santé, pathophysiologie des problèmes de santé, introduction à la pharmacologie, élaboration et évaluation de programmes de santé, développement de problèmes de santé au cours de la vie, introduction à l'épidémiologie, ainsi qu'un choix de plusieurs cours optionnels.

 

Ce programme prépare les étudiants qui désirent entreprendre des études supérieures notamment en recherche clinique telles que : sciences interdisciplinaire en santé, santé communautaire, conseil génétique, sciences biomédicales, sciences de la réadaptation.

 

Le Baccalauréat spécialisé en sciences biomédicales offert à Ottawa a une durée totale de 4 ans offert à temps complet seulement (en français). Par contre, les détenteurs d’un DEC peuvent être exemptés de certains de la 1ère année. C’est un programme visant à préparer les étudiants(es) à entreprendre des études universitaires dans une spécialité de la santé (médecine, pharmacie, médecine dentaire, chiropratique, podiatrie, ergothérapie, physiothérapie, etc) ou entreprendre des études supérieures en sciences médicales (ex : génétique moléculaire, médecine cellulaire et moléculaire, médecine expérimentale, santé communautaire, épidémiologie, pharmacologie, etc). Tu auras les cours suivants : anatomie humaine et physiologie 1, anatomie humaine et physiologie 2, introduction à la biologie des organismes, introduction à la biologie cellulaire, principes de chimie, chimie organique 1, déterminants de la santé, introduction à la psychologie expérimentale, calcul différentiel et intégral pour les sciences de la vie 1, calcul différentiel et intégral pour les sciences de la vie 2, introduction à la psychologie appliquée ou psychologie du développement de la naissance à la mort, introduction à la biochimie, métabolisme intermédiaire général, biologie cellulaire et laboratoire de biologie cellulaire ou biologie moléculaire et laboratoire de biologie moléculaire, génétique, chimie organique 2, introduction à la biostatistique et bioéthique. Ensuite, tu auras à choisir l'un des cheminements suivants :

 

sans cheminement : tu devras choisir plusieurs cours optionnels en sciences pures, en sciences sociales et en sciences de la santé parmi les différentes disciplines offertes par l'université (biologie, microbiologie, biochimie, chimie, sciences biopharmaceutiques, sciences de la nutrition, sciences de l'activité physique, psychologie, etc) ou compléter le programme par une mineure (telle que : biochimie, biologie, chimie, sciences de la vie, sciences sociales de la santé, statistique ou psychologie).

Ce cheminement est notamment approprié pour ceux qui désirent poursuivre des études supérieures en sciences interdisciplinaires de la santé, santé communautaire, épidémiologie, médecine cellulaire et moléculaire, nutrition, sciences de l'activité physique, etc

 

cheminement en chimie médicinale : notamment approprié sur tu envisages des études au Doctorat en pharmacie, en sciences pharmaceutiques, en pharmacologie, en biochimie, en chimie médicinale, etc. Tu auras également les cours suivants : laboratoire de chimie organique 2, chimie physique pour les sciences de la vie, introduction à la structure et aux liaisons, chimie analytique, chimie organique intermédiaire, applications de la spectroscopie en chimie, laboratoire de chimie organique, chimie bioanalytique moderne ou laboratoire de chimie médicinale et synthèse organique, quelques cours optionnels en chimie médicale parmi une liste proposée, des cours optionnels dans d'autres disciplines connexes (biochimie, biologie, chimie, microbiologie, statistique, etc), ainsi que la réalisation d'un projet de recherche de baccalauréat en lien avec la chimie médicinale.

Ce cheminement est notamment approprié pour ceux qui désirent poursuivre des études supérieures en biochimie, chimie - spécialisation pharmaceutique, pharmacologie, sciences pharmaceutiques, microbiologie - concentration pharmaceutique, microbiologie-immunologie, microbiologie appliquée, médecine cellulaire et moléculaire, etc

 

cheminement médecine cellulaire et moléculaire : notamment approprié si tu envisages des études en biochimie, microbiologie, biologie cellulaire et/ou moléculaire, physiologie, etc. Tu auras également les cours suivants : physiologie des mammifères, introduction à la pharmacologie, un cours optionnel en biostatistique ou bioinformatique parmi une liste proposée, des cours optionnels dans d'autres disciplines connexes (biochimie, biologie, chimie, microbiologie, statistique, etc), ainsi que la réalisation d'un projet de recherche de baccalauréat en lien avec la médecine cellulaire et moléculaire.

Ce cheminement est notamment approprié pour ceux qui désirent poursuivre des études supérieures en médecine cellulaire et moléculaire, biochimie, microbiologie-immunologie, microbiologie - concentration médicale, microbiologie appliquée, immunologie, pathologie et biologie cellulaire, génétique, virologie-immunologie, etc.

 

cheminement en neurosciences : notamment approprié si tu envisages des études en neurosciences, en sciences psychiatriques, en médecine expérimentale, en psychologie (notamment la neuropsychologie ou psychologie clinique), etc. Tu auras également les cours suivants : physiologie des mammifères, principes de neurobiologie, introduction à l'électrophysiologie, séminaire en sciences biomédicales,  un cours optionnel en biostatistique ou bioinformatique parmi une liste proposée, des cours optionnels dans d'autres disciplines connexes (biochimie, biologie, chimie, microbiologie, statistique, psychologie, criminologie, etc), ainsi que la réalisation d'un projet de recherche de baccalauréat en lien avec les neurosciences.

Ce cheminement est notamment approprié pour ceux qui désirent poursuivre des études supérieures en neurosciences, sciences psychiatriques, médecine expérimentale, sciences expérimentales de la santé, sciences biomédicales (domaine de la psychiatrie ou de la neurologie), etc.

 

cheminement sciences bioanalytiques : notamment approprié sur tu envisages des études en pharmacologie, en biochimie, en chimie, en biophysique, en sciences des radiations (radiobiologie), en épidémiologie, etc. Tu auras également les cours suivants : laboratoire de chimie organique 2, chimie physique pour les sciences de la vie, introduction à la structure et aux liaisons, chimie analytique, chimie organique intermédiaire, applications de la spectroscopie en chimie, 3 des 4 cours suivants (chimie bioanalytique moderne, principes d'analyse instrumentale, introduction à la pharmacologie, séminaire en sciences biomédicales), des cours optionnels dans d'autres disciplines connexes (biochimie, biologie, chimie, microbiologie, statistique, etc), ainsi que la réalisation d'un projet de recherche de baccalauréat en lien avec les sciences bioanalytiques.

 

Ce cheminement est notamment approprié pour ceux qui désirent poursuivre des études supérieures en biochimie, microbiologie - concentration médicale, microbiologie-immunologie, microbiologie appliquée, biologie cellulaire et/ou moléculaire, épidémiologie, biostatistiques, etc.

 

Le Baccalauréat spécialisé en nutrition ou sciences nutritionnelles B.Sc. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il prépare à entreprendre des études supérieures en sciences de la nutrition.

 

Pour plus de détails, consulte la page de la profession de nutritionniste.

 

Doctorat de 1er cycle en pharmacie Pharm.D. a une durée totale de 4 ans offert à temps complet. Il prépare à entreprendre une carrière comme pharmacien, mais peut aussi préparer à entreprendre des études supérieures en sciences pharmaceutiques ou en pharmacologie ou autre discipline en lien avec la pharmacie afin de devenir chercheur(e).

 

En combinant les études en pharmacie avec une maîtrise (ex : sciences pharmaceutiques ou pharmacologie), tu te prépareras très bien à une carrière de pharmacien(ne)-chercheur(e).

 

Pour plus de détails, consulte la page de la profession de pharmacien.

 

Le Doctorat de 1er cycle en médecine dentaire D.M.D. offert à McGill, Montréal et Laval a une durée totale de 4 ans offert à temps complet. Il prépare à entreprendre une carrière comme dentiste, mais peut aussi préparer à entreprendre des études supérieures en sciences dentaires ou autre discipline en lien avec la médecine dentaire afin de devenir chercheur(e)

 

Avec notamment la possibilité de combiner les études D.M.D. avec une maîtrise dans une discipline reliée aux sciences dentaires (ex : biochimie, biologie cellulaire et moléculaire, microbiologie-immunologie, physiologie, etc.), prépare très bien à une carrière de dentiste-chercheur(e).

 

Pour plus de détails, consulte la page de la profession de dentiste.

 

Le Doctorat de 1er cycle en médecine M.D. offert à McGill, Montréal, Laval, Sherbrooke et Ottawa a une durée totale de 5 ans offert à temps complet. Il prépare à entreprendre une carrière comme médecin, mais peut aussi préparer à entreprendre des études supérieures en sciences médicales afin de devenir chercheur(e).

 

Avec notamment la possibilité de combiner les études M.D. avec une maîtrise dans une discipline reliée aux sciences dentaires (ex : biochimie, biologie cellulaire et moléculaire, microbiologie-immunologie, physiologie, etc.), prépare très bien à une carrière de médecin-chercheur(e).

 

Pour plus de détails, consulte la page de la profession de médecin.

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Voir la section suivante située après les endroits de formation.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

Pour les exigences du Baccalauréat en biochimie, voir la description de la profession de biochimiste

 

Pour les exigences du Baccalauréat en biologie cellulaire et moléculaire, voir la description de la profession de biotechnologiste

 

Pour les exigences du Baccalauréat en bioinformatique, voir la description de la profession de bioinformaticien

 

Pour les exigences du Baccalauréat en biophysique, voir la description de la profession de biophysicien

 

Pour les exigences du Baccalauréat en chimie pharmaceutique, voir la description de la profession de biochimiste ou pharmacologue

 

Pour les exigences du Baccalauréat en microbiologie, voir la description de la profession de microbiologiste

 

Pour les exigences du Baccalauréat en pharmacologue, voir la description de la profession de pharmacologue

 

Pour les exigences du Baccalauréat en sciences nutritionnelles, voir la description de la profession de nutritionniste

 

Pour les exigences du Doctorat en pharmacie, voir la description de la profession de pharmacien

 

Pour les exigences du Doctorat en médecine dentaire, voir la description de la profession de dentiste

 

Pour les exigences du Doctorat en médecine, voir la description de la profession de médecin

 

Pour tous les autres programmes de 1er cycle (sauf à Ottawa) :

 

Pour le Baccalauréat en sciences de la santé offert à Ottawa

 

-         Soit détenir le D.E.S. incluant les cours suivants ou leurs équivalents :

TS ou SN 5e (mathématiques 536)

Physique 5e (physique 584)

Chimie 5e (chimie 584)

Biologie 5e (biologie 584)

 

-         Soit avoir complété les cours collégiaux ou avoir atteint les objectifs suivants ou leurs équivalents :

un cours de langue maternelle

00UK (biologie 101)

2 cours parmi : 00UL (chimie 101), 00XV (chimie 202), 00UR (physique 101), 00US (physique 201), 00UN (maths 103), 00UQ (maths 105)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

À l’automne 2017 :

 

Les programmes suivants sont contingentés

UNIVERSITÉS

DEMANDES

PLACES DISPONIBLES

TAUX D’ADMISSION

EN %

COTE R

Dernier candidat admis

COTE R

en 2016

COTE R

en 2015

COTE R

en 2014

COTE R

en 2013

COTE R

en 2012

Montréal

(sciences biomédicales)

904

150

17

29,803

28,626

28,675

29,528

29,459

27,504

Montréal

(sciences biopharmaceutiques)

399

80

20

27,547

28,015

28,004

28,266

28,000

27,558

Montréal

(neurosciences)

518

75

14

30,948

30,000

29,483

28,977

N-D

N-D

Laval

(sciences bioméd)

314

50

16

31,062

31,053

32,000

31,653

32,044

29,661

Sherbrooke

(pharmacologie)

245

75

31

22,600

22,600

21,800

25,000

25,000

25,000

Sherbrooke

(biologie cell & mol)

125

41

33

N-D

N-D

N-D

N-D

N-D

N-D

Polytechnique

(génie biomédical)

210

46

22

32,000

30,550

31,780

30,140

30,980

30,580

Ottawa

(sc biomédicales)

N-D

100

N-D

72 %

72 %

72 %

N-D

N-D

N-D

N-D = donnée non disponible

 

Aucun contingentement dans les autres programmes :

Les candidats(es) admissibles (répondant aux exigences d'admission) sont généralement admis

 

Aucune donnée possible sur les admissions pour les autres programmes NON contingentés, mais les cotes R en 2015 étaient de :

 

Sources : Université de Montréal, Université de Sherbrooke, Université Laval, Association des conseillers en orientation du collégial

 

ENDROITS DE FORMATION 

 

Pour le Baccalauréat en sciences biomédicales :

 

-    Université de Montréal (orientations sciences biomédicales, physiologie intégrée, perfusion extra-corporelle, pharmacologie, sciences neurologiques, pathologie et biologie cellulaires ou sciences de la vision), voir aussi le site du programme,
possibilité de réaliser un projet de recherche supervisé de niveau baccalauréat d'une durée d'une session complete dans le domaine de ton choix,
possibilité d'effectuer jusqu'à 3 stages de recherche NON rémunérés en milieu universitaire, hospitalier ou en entreprise d'une durée de 15 semaines à temps complet,

site de la Faculté de médecine

 

-    Université Laval (profil régulier ou profil entrepreneurial), profil régulier comprend un stage rémunéré obligatoire dans un laboratoire de recherche ou une entreprise de 12 semaines à temps complet lors du trimestre d'été de la 2e année, profil entrepreneurial comprend un projet de démarrage d'une entreprise de nature scientifique, les 2 profils comprennent également un stage de recherche NON rémunéré dans un laboratoire de recherche ou une entreprise de 15 semaines à temps complet permettant la participation à un projet de recherche en cours offert en dernière session, site de la Faculté de médecine

 

Pour le Baccalauréat en biologie médicale :

 

-         Université du Québec à Trois-Rivières U.Q.T.R., possibilité de réaliser un stage de recherche rémunéré ou NON rémunéré dans un laboratoire de recherche ou en entreprise au Québec ou à l'extérieur du Québec d'une durée de 15 semaines à temps complet lors de la 6e session, possibilité d'obtenir un emploi en recherche dans un laboratoire de recherche de l'Université jusqu'à un maximum de 15 heures/semaine,
site du département de chimie, biochimie et biophysique
programme unique au Québec

  

Pour le Baccalauréat en physiologie :

 

-         Université Mcgill (Bacc spécialisé), voir aussi le Bacc avec majeure, le Bacc bidisciplinaire physiologie et mathématiques et le Bacc bidisciplinaire en physiologie et physique, consulte également les détails sur la maîtrise en physiologie, la maîtrise en chirurgie expérimentale, site du département de physiologie

 

Pour le Baccalauréat en biologie cellulaire et moléculaire :

 

-    Université de Sherbrooke  aussi offert en régime coopératif (alternance travail-études) comprenant 3 stages rémunérés en entreprise de 15 semaines à temps complet chacun (optionnel), possibilité de suivre le cheminement de baccalauréat-maîtrise intégré en biologie,
voir aussi les détails sur la maîtrise en biologie cellulaire
site du département de biologie
  

 

-         Université Mcgill (Bacc spécialisé), voir aussi le Bacc avec majeure, consulte également les détails sur la maîtrise en biologie cellulaire, site du département d'anatomie et biologie cellulaires

 

-    Université Concordia, comprend la réalisation d'un projet de recherche de niveau baccalauréat dans le domaine de ton choix et pouvant être effectuer dans un laboratoire de recherche de l'Université

   

Pour le Baccalauréat en biophysique :

 

-         Université du Québec à Trois-Rivières U.Q.T.R., possibilité de réaliser un stage de recherche rémunéré ou NON rémunéré dans un laboratoire de recherche ou en entreprise au Québec ou à l'extérieur du Québec d'une durée de 15 semaines à temps complet lors de la 6e session, possibilité d'obtenir un emploi en recherche dans un laboratoire de recherche de l'Université jusqu'à un maximum de 15 heures/semaine,
consulte également les détails sur la maîtrise en biologie cellulaire et moléculaire
site du département de chimie, biochimie et biophysique

programme unique au Québec

 

Pour le Baccalauréat en neurosciences :

 

-     Université Mcgill (Bacc spécialisé ou avec majeure), consulte également les détails sur la maîtrise en neurosciences, site du département de physiologie

 

-    Université de Montréal (Bacc spécialisé), consulte également sur les détails sur la maîtrise en sciences neurologiques, site du département de physiologie moléculaire et intégrative NOUVEAU ! 

 

Pour le Baccalauréat en pharmacologie :

 

-       Université de Sherbrooke (Baccalauréat en pharmacologie),  aussi offert en régime coopératif (alternance travail-études) comprenant 3 stages rémunérés en entreprise de 15 semaines à temps complet chacun (optionnel), voir aussi la maîtrise en pharmacologie, site du département de pharmacologie

 

-    Université Mcgill, voir aussi les détails sur la maîtrise en pharmacologie

 

Pour le Baccalauréat en sciences biopharmaceutiques :

 

-        Université de Montréal (Baccalauréat en sciences biopharmaceutiques), possibilité de réaliser un projet de recherche de niveau baccalauréat, ainsi  qu'effectuer un stage de recherche dans laboratoire de recherche de l'université ou en entreprise dans le cheminement honor (prépare aux études supérieures), possibilité d'effectuer 1 stage de 15 semaines en industrie pharmaceutique ou en milieu gouvernemental dans le cheminement milieu de travail
consulte également les détails sur le maîtrise en sciences pharmaceutiques et la maîtrise en pharmacologie
site du département de pharmacologie, site de la Faculté de pharmacie

 

-    Université d’Ottawa (Bacc en sciences pharmaceutiques avec options : chimie médicinale, génomique ou sans option), possibilité de réaliser un projet de recherche de niveau baccalauréat pendant une session complète, possibilité de réaliser jusqu'à 3 stages rémunérés en entreprise de 12 à 15 semaines à temps complet chacun, site de la Faculté des sciences

 

Pour le Baccalauréat en sciences de la santé :

 

-         Université d’Ottawa (profils général, études préparatoires en médecine, psychologie),
consulte égalelment les détails sur la maîtrise en sciences interdisciplinaires de la santé et la maîtrise en pathologie et médecine expérimentales,
site de la Faculté des sciences de la santé, site de la Faculté de médecine

 

Pour le Baccalauréat en biochimie :

 

Voir la page de la profession de biochimiste

 

Pour le Baccalauréat en microbiologie, en immunologie ou microbiologie-immunologie :

 

Voir la page de la profession de microbiologiste

 

Pour le Baccalauréat en bioinformatique :

 

Voir la page de la profession de bioinformaticien

 

Pour le Baccalauréat en biophysique :

 

Voir la page de la profession de biophysicien

 

Pour le Baccalauréat en chimie pharmaceutique :

Voir la page de la profession de biochimiste ou pharmacologue

 

Pour le Baccalauréat en pharmacologie :

 

Voir la page de la profession de microbiologiste

 

Pour le Baccalauréat en sciences nutritionnelles :

 

Voir la page de la profession de nutritionniste

 

Pour le Doctorat en pharmacie :

 

Voir la page de la profession de pharmacien

 

our le Doctorat en médecine dentaire :

 

Voir la page de la profession de dentiste

 

our le Doctorat en médecine :

 

Voir la page de la profession de médecin

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Évidemment, pour devenir chercheur(e) ou professeur(e) en sciences de la santé tu devras nécessairement poursuivre tes études au niveau de la maîtrise et souvent jusqu’au niveau du doctorat (et parfois même des études postdoctorales).

 

Les programmes de maîtrise ont tous une durée totale d’1 an à 2 ans à temps complet. Ils sont principalement axés sur la recherche dans un champ de compétence relié à la spécialité choisie. Ils comportent quelques cours obligatoires (généralement un cours en méthodologie de la recherche et un séminaire de recherche), quelques cours optionnels choisis parmi une liste proposée et qui a un lien avec le champ de recherche choisi. Enfin, la majorité du programme est consacré à la réalisation d’un projet de recherche d’importance, appelé « mémoire de maîtrise » où tu auras à effectuer des travaux de recherche dans un domaine spécifique de cette spécialité.

 

Si tu poursuis par la suite tes études au niveau du doctorat (durée de 3 à 5 ans), tu réaliseras un projet de recherche d’envergure appelé « thèse de doctorat » dans un domaine de recherche spécifique de la spécialité (en général le même champ que celui choisi à la maîtrise).

 

Afin d’obtenir plus de détails sur les programmes offerts en sciences médicales et de la santé, consulte la page sur les

 études supérieures en sciences de la santé, notamment afin de connaître les principaux domaines de recherche et un aperçu rapide du contenu de la formation de chacun de ces programmes.

 

Voici quelques exemples de programmes offerts :

maîtrises et doctorats

Stages postdoctoraux :

 

Le stage postdoctoral s'adresse à l'étudiant qui, après son doctorat, désire acquérir une expertise dans un domaine de recherche spécialisé ou complémentaire à sa formation.

 

La plupart de ces stages durent environ 1 ou 2 ans selon la durée du mandat, le type de stage et le domaine d'études.

 

Il est sous la direction d'un(e) chercheur(euse) de haut niveau détenant une grande expérience et expertise dans son domaine.

 

Pour plus de détails, consulte les pages suivantes :

 

 

Ainsi que les sites suivants :

 

 

Pour une liste des organismes de recherche en santé, consulte la page suivante

 

Autres programmes :

 

Il existe également d'autres programmes de 2e ou 3e cycle en lien avec la recherche en santé ou l'enseignement collégial ou universitaire,

voici quelques exemples :

 

 

ORGANISMES DE RECHERCHE :

 

Consulte également une liste d’organismes de recherches en santé au Québec où l’on présente notamment les types de recherches effectuées :

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux un avis de scientifiques en recherche médicale ?, alors regarde les vidéos suivants :

 

Pour une liste d'établissements hospitaliers, consulte le Portrait du réseau de la santé

 

Pour une liste de compagnies pharmaceutiques et entreprises de recherche médicale, consulte le

Portrait de l'industrie pharmaceutique et biotechnologique

 

Pour obtenir une liste de liens recommandés en santé (sites d’infos sur des maladies ou des problèmes de santé, sites de fondations, associations diverses en santé et autres sites reliés à la santé), consulte la page suivante.

 

-         BioTalent Canada : infos sur les carrières et les perspectives dans le secteur des biotechnologies

-         Corps humain : site d’informations sur l’anatomie humaine (connaissances de niveau collégial)

-         Croix-Rouge canadienne : son site officiel

-         Cyber-santé : site de ce portail québécois sur les ressources en santé

-         Déficience intellectuelle et santé mentale : site d’informations sur ces sujets

-         Flash santé : site de cette revue sur la santé uniquement sur le web

-         Journal Santé-médecine : site de cette revue médicale québécoise

-         Planète Santé : site québécois d’informations sur toutes sortes de sujets touchant la santé

-         Revue santé mentale au Québec : site de cette revue

-         Santé! Canada : revue uniquement sur le web sur la santé pour consommateurs avertis (par le Ministère Santé Canada)

-         Travail et santé : site de cette revue sur la santé au travail

 

 

Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil