Retour à la page du secteur sciences physiques et mathématiques

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : SCIENCES PHYSIQUES ET MATHÉMATIQUES

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

INGÉNIEUR(E)-PHYSICIEN(NE)

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.ing

+ MAITRISE M.ing ou M.Sc.A.

 

Consulte également la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en sciences

 

Va voir également la section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos d'ingénieurs physiciens qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant qu’ingénieur-physicien ou ingénieure-physicienne; tu auras pour rôle de trouver des solutions à des problèmes de l’industrie en utilisant les découvertes de la physique. Tu feras en quelque sorte le lien entre la science de la physique et de la technologie pour l’industrie.

 

Tu seras responsable d'élaborer,  concevoir et réaliser des équipements de haute-technologie utilisant les propriétés de la physique (lumière, rayonnement électromagnétique, vision, etc) comme les ondes radio, les micro-ondes, les rayons X et des radiations électromagnétiques. Tu seras également responsable de planifier, coordonner et de gérer tous les procédés de fabrication, les opérations de production et les ressources nécessaires (humaines, matérielles et financières), ainsi que fournir tout le soutien nécessaire afin d’optimiser la production au sein de l’entreprise.

 

Selon le domaine où tu te spécialiseras, tu pourras concevoir des appareils et instruments de haute technologie pour diverses applications :

 

Optique, optoélectronique et photonique : aérospatial (systèmes de navigation aérienne, gyroscopes photoniques pour aéronefs, systèmes d'inspection des défectuosités ou dommages sur les aéronefs, etc), médecine (endoscopes chirurgicaux au laser, fibroscopes, systèmes d'imagerie médicale tels que les scanners 3D et tomodensitomètres, appareils d'épilation au laser, instruments de chirurgie de l'œil au laser, etc), énergie (appareils de mesure d'énergie, détecteurs de puissance, etc.), environnement (appareils de détection de fuites, systèmes de surveillance des feux de forêts, appareils de mesure de la qualité de l'air, etc), géosciences (systèmes de cartographie géologique ou minière, télémètres lasers, scanners 3D portables, systèmes optiques de mesures de coordonnés, etc.), maritime (gyromètres pour navires ou sous-marins, systèmes de navigation maritime, etc.), militaire (systèmes de reconnaissance et surveillance infrarouge aéroportée,  systèmes de commandement terrestre, systèmes de détection de mines, équipements de cryptographie, dispositifs d’observation terrestre à imagerie thermique, lunettes de vision nocturne pour soldats ou pilote de fighters, caméras thermiques pour véhicules blindés, etc), sécurité publique (systèmes de recherche et sauvetage infrarouge aéroportés, systèmes de captage ou détection d'agents chimiques, systèmes de captage ou détection de gaz, systèmes de détection d'engins explosifs, systèmes de surveillance infrarouge, etc), industries (systèmes de détection des émissions pour industries pétrochimiques, systèmes de caractérisation des sables bitumineux, systèmes d'imagerie industrielle, systèmes d'inspection industrielle, systèmes d'essais et contrôle non destructifs, lasers industriels, etc.), recherche scientifique (microscopes optiques,  instruments et appareils de mesure physique, télescopes d’observatoires, etc.), télécommunications (compensateurs de dispersion, filtres optiques pour liaisons réseaux, récepteurs optiques haute vitesse, systèmes d'analyse de réseaux, systèmes de tests de réseaux, systèmes de surveillance de réseaux mobiles, etc).

 

Micro et nanotechnologies : circuits intégrés (tels que les microprocesseurs, les mémoire pour ordinateurs, jeux vidéo, appareils électroniques grand public, etc), semi-conducteurs pour cellules photovoltaïques en énergie solaire, nanotubes de carbone pour piles supercondensateurs, microcontrôleurs industriels, capteurs électroniques, etc.

 

Technologies énergétiques : cellules photovoltaïques pour appareils à énergie solaire, aérogénérateurs pour éoliennes, développement d'autres technologies utilisant des énergies vertes, etc.

 

Technologies médicales : endoscopes chirurgicaux au laser, fibroscopes, systèmes d'imagerie médicale tels que les scanners 3D et tomodensitomètres, appareils d'épilation au laser, instruments de chirurgie de l'œil au laser, etc.

 

En tant qu’ingénieur ou ingénieure en robotique; tu auras les responsabilités de planifier, élaborer et réaliser différents projets de conception, de fabrication et de modification de divers types de systèmes robotisés impliquant l'intégration de composants mécaniques, électriques et informatiques, pour un contexte d'application donné.

 

Tu pourras réaliser des systèmes tels que : instruments biomédicaux (ex : instruments d’analyse du mouvement, électromyographie, électrocardiographie, microscopie, échographie, tomographie, résonance magnétique); systèmes aéronautiques (ex : commandes de vol d'avion et mécanismes associés, commandes de vol d'hélicoptère et mécanismes associés, systèmes hydrauliques des avions, etc.); sécurité informatique (ex : applications de sécurité des transactions Web, systèmes de cryptographie, systèmes de télématique, etc.); télécommunications (ex : circuits pour systèmes de communication hautes fréquences ou très hautes fréquences, etc.); systèmes électroniques de traction de force puissance (ex : convertisseurs électroniques pour trains, métros, TGV, etc.); intelligence artificielle (ex : systèmes intelligents pour des applications en reconnaissance d'images, de formes, de signaux audio, en télédétection, etc.); automatisation industrielle (ex : systèmes de contrôle des procédés, systèmes électromécaniques automatisés(aussi appelés "systèmes mécatroniques" tels que : machine-outil à commande numérique, roulements à billes instrumentés, automates programmables, servomoteurs de machines industrielles, appareils d'imagerie industrielle, systèmes d'inspection industrielle, etc.).

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Être attiré(e) par les technologies qui nous entourent

-         Aptitudes pour les mathématiques, les sciences, l'informatique et la recherche

-         Aptitudes pour le dessin technique et capacité de lire des plans d'assemblage

-    Capacité d’analyse et de synthèse et sens logique pour analyser un problème de fabrication ou de conception et tenter de le résoudre

-         Bonne méthode de travail et gestion du temps car tu auras à planifier efficacement et de façon optimale les activités de production

-        Curiosité scientifique, sens logique et capacité de déduction car tu devras être à l'affut des nouveaux développements scientifiques et des nouvelles technologies

-      Sens des responsabilités car tu responsable de gérer la maintance des systèmes ou de gérer toutes les opérations de fabrication ou conception en industrie

-    Autonomie, débrouillardise et flexibilité car tu seras parfois seul(e) pour exécuter certaines tâches et résoudre différents problèmes

-        Sens de l’initiative car tu devras prendre des décisions seul(e) lorsqu’il y a des problèmes

-        Créativité et imagination pour concevoir des équipements de haute-technologie

-       Facilité à travailler en équipe et leadership pour réussir à réaliser de façon efficace des projets, tu devras collaborer avec des ouvriers, des technologues et parfois, d'autres ingénieurs

-   Très bonne connaissance maîtrise de la langue langue française parlée et écrite afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle au sein d'une équipe de projets et pour rédiger des rapports techniques de qualité

-     Bonne connaissance de la langue langue anglaise  afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle au sein d'une équipe de projets et pour rédiger des rapports techniques de qualité et de plus, la plupart des manuels et publications spécialisés sont dans cette langue

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Chargé(e) de projet en technologie nucléaire

-        Chercheur(e) en génie physique (avec un doctorat)

-        Ingénieur(e) en automatisation industrielle

-        Ingénieur(e) en énergie

-        Ingénieur(e) en instrumentation industrielle

-        Ingénieur(e) en matériaux

-        Ingénieur(e) en nucléaire

-        Ingénieur(e) en pétrole

-        Ingénieur(e) en photonique

-    Ingénieur(e) en recherche et développement

-        Officier des systèmes de combat aérien (Forces armées)

-        Officier des transmissions (Forces armées)

-        Officier du génie aérospatial (systèmes de radars aérospatiaux, contrôle aérien, etc) (Forces armées)

-        Officier du génie de construction - énergétique (Forces armées)

-        Officier du génie des communications et de l'électronique (Forces armées)

-        Officier du génie des systèmes de combat maritimes (systèmes électroniques comme les radars, les instruments météo, les sonars) (Forces armées)

-        Officier du génie électrique et mécanique (systèmes électroniques et optiques de combat) (Forces armées)

-        Professeur(e) d’université en génie physique (avec un doctorat)

-        Professeur(e) en technologie physique au collégial (avec expérience)

-        Scientifique de la défense (poste civil)

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Entreprises spécialisés dans la recherche en haute-technologie

-        Centres ou instituts privés de recherche (Institut National d’Optique)

-        Compagnies pétrolières

-        Instituts de recherches publics (I.N.R.S., Conseil national de recherches scientifiques, etc)

-        Certaines grandes industries en électronique, aérospatiale, ordinique, automobile ou télécommunications

-    Sociétés de génie conseil

-        Hydro-Québec

-        Forces armées canadiennes (voir section professions apparentées)

  Gouvernement du Canada : Carrières en sciences et technologie, Défense nationale (civils)
Environnement Canada, Ressources naturelles Canada, Industrie Canada, Service Canadien des glaces,
Division des relevés hydrologiques du Canada, Centre canadien de télédétection, Agence spatiale canadienne, Commission canadienne de sécurité nucléaire, Institut Maurice-Lamontagne (à Rimouski), Recherche et Développement pour la Défense (dont RDDC Valcartier à Québec), Conseil national de recherches du Canada CNRC (incluant l'installation des technologies de fabrication aérospatiale à Montréal, le Centre canadien des faisceaux de neutrons à Ottawa, Centre canadien de fabrication des dispositifs photoniques à Ottawa, l'installation de partenariat industriel à Montréal, etc)

-        Gouvernement du Québec : Ministère des Ressources naturelles, Régie de l'Énergie, Régie du bâtiment

-        Universités (consulte la page suivante pour plus de détails sur les organismes de recherche dans le domaine du génie physique), dont :

Centre d'optique, photonique et laser de l'Université Laval,
Groupe de recherche en physique et technologie des couces minces (Université de Montréal et École Polytechnique),
Groupe Polyphotonique de l'École Polytechnique,
Groupe de recherche en physique médicale de l'Université Laval,
Laboratoire de fibres optiques de Polytechnique,
Laboratoire de microphotonique de Polytechnique,
Laboratoire d'opto-électronique de Polytechnique,
Laboratoire de recherche en nanostructures de Polytechnique,
Mcgill Institute of advanced materials,
Regroupement québécois des matériaux de pointe (Polytechnique, Mcgill, Sherbrooke et Montréal),

PERMIS DE PRATIQUE :

 

Au Québec, Pour pratiquer la profession d’ingénieur, tu dois obligatoirement devenir membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Cette profession est régie par une loi et un code de déontologie qui ne permet qu’aux détenteurs de ce titre de pratiquer dans le domaine.

 

Après avoir complété tes études universitaires en génie, tu devras réaliser un stage professionnel rémunéré de 3 ans en milieu de travail appelé "juniorat" en tant qu’ingénieur(e) stagiaire (aussi appelé "ingénieur-e junior-e") sous la supervision d’un(e) ingénieur(e) senior(e) expérimenté(e). Par la suite, tu auras à subir un examen et sa réussite te permettra d’obtenir le permis d’ingénieur(e). Le stage et l’examen sont sous la responsabilité de l’Ordre des ingénieurs.

 

Par contre, des crédits d'expérience peuvent être accordés pour un stage d'au moins 4 mois rémunéré ou non rémunéré, un parrainage de 8 mois (notamment dans le cadre des stages coopératifs), ainsi que des études supérieures dans un programme de D.E.S.S. ou de maîtrise en génie (jusqu'à 24 mois). Les crédits d'expérience ne peuvent excéder l'équivalent de 24 mois d'expérience.

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-        Connaissance de l’anglais (bilinguisme parfois exigé)

-    Excellente maîtrise de la langue francaise parlée et écrite

-    Polyvalence

-        Facilité d’adaptation aux nombreux changements technologiques

-        Bonne connaissance de plusieurs logiciels spécialisés en ingénierie

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 janvier 2015 :

 

Baccalauréat :

 

La presque totalité des répondants(es), soit 57 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise (physique ou génie physique ou sciences des matériaux).

 

Alors que seulement 50 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité sont à temps complet.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS  COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

37 8 7 21

 

Note : baisse du nombre de répondants(es) poursuivant des études supérieures (était de 82 % en 2013; 72 % en 2011 et 73 % en 2009).
légère hausse du taux de placement des répondants(es) se destinant vers le marché du travail par rapport à 2013 (était de 43 %), mais baisse en comparaison avec les années précédentes (était de 100 % en 2011 et 67 % en 2009).

Maîtrise :

 

Le placement est bon, 67 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié dont la totalité sont à temps complet.

 

Alors que 25 % des répondants(es) ont poursuivi leurs études au niveau du doctorat (génie physique, physique, biophotonique, génie biomédical, etc.).

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

8 4 4 2

 

Note : légère hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 50 % en 2013 et 67 % en 2011

baisse du nombre de répondants(es) poursuivant des études doctorales (était de 50 % en 2013 et 57 % en 2011).

 

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Dans secteur privé :

-        27,70 $/heure (35 ou 40 hres/sem) en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 33,56 $/heure en tant qu'ingénieur(e) dans le secteur privé (avec la maîtrise)

-    32,05 $/heure (37,5 hres/sem) en moyenne en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 36,73 $/heure en tant qu'ingénieur(e) au sein des grandes entreprises de télécommunications

 -    33,10 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 37,04 $/heure en tant qu'ingénieur(e) au sein des grandes industries du matériel électronique

-    33,65 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 37,65 $/heure en tant qu'ingénieur(e) au sein des grandes industries aérospatiales

-   39,91 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 44,65 $/heure en tant qu'ingénieur(e) au sein des grandes industries de première transformation des métaux

-    40,44 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 45,25 $/heure en tant qu'ingénieur(e) au sein des grandes industries pétrolières

-    43,90 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 49,10 $/heure en tant qu'ingénieur(e) au sein des grandes compagnies minières

Dans le secteur public et parapublic :

-    24,09 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que professionnel(le) de recherche ou agent(e) de recherche ou attaché(e) de recherche ou assistant(e) de recherche - niveau 2 au sein des universités maîtrise exigée

-    26,34 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que professionnel(le) de recherche ou agent(e) de recherche ou attaché(e) de recherche ou assistant(e) de recherche - niveau 3 au sein des universités scolarité de doctorat exigée

-      27,93 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 35,84 $/heure en tant qu'ingénieur(e) dans les universités

-         29,24 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 46,47 $/heure en tant qu'ingénieur(e) chez Hydro-Québec

-         30,40 $/heure (36,25 hres/sem) en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 48,31 $/heure en tant qu'ingénieur(e) à Gaz métro

-         32,04 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 41,38 $ en tant qu'ingénieur(e) à la Société de transport de Montréal STM

-        32,32 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'ingénieur(e) stagiaire et augmente à 39,61 $/heure en tant qu'ingénieur(e) dans la fonction publique fédérale

-         35,68 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'ingénieur(e) junior et augmente à 43,21 $ en tant qu'ingénieur(e) à Hydro-Québec

-      1 567 $/mois en 1re année et augmente à 1 666 $/mois en 4e année (grade d'élève-officier pendant tes études universitaires au Collège militaire) au sein des Forces canadiennes

-         3 839 $/mois (via l'enrôlement direct des officiers au grade de sous-lieutenant ou enseigne de vaisseau 2e classe pour la Marine) et augmente à 4 892 $/mois après 2 ans (grade de lieutenant ou enseigne de vaisseau 1ère classe pour la Marine) au sein des Forces canadiennes (Force régulière)

-     4 489 $/mois avec études universitaires subventionnées au grade de sous-lieutenant ou enseigne de vaisseau 2e classe pour la Marine) et augmente à 4 489 $/mois après 2 ans (grade de lieutenant ou enseigne de vaisseau 1ère classe pour la Marine) au sein des Forces canadiennes  (Force régulière)

-         109 $/jour (via l'enrôlement direct des officiers au grade de sous-lieutenant ou enseigne de vaisseau 2e classe pour la Marine) et augmente à 138,76 $/jour après 4 ans (grade de lieutenant ou enseigne de vaisseau 1ère classe pour la Marine) au sein des Forces canadiennes (Réserve)

Note : baisse de la moyenne salariale dans le secteur privé au sein des PME en tant qu'ingénieur stagiaire par rapport aux années précédentes (était de 24,25 $ en 2013; 22,68 $ en 2011 et 22,20 $ en 2009).

 

Sources : Ministère de l’Éducation, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la Fonction publique du Canada, Forces canadiennes, Syndicat professionnel des ingénieurs d’Hydro-Québec, Syndicat des professionnels de la Société de transport de Montréal STM, conventions collectives de professionnels de la plupart universités et conventions collectives des professionnels de recherche de la plupart universités, Emploi Québec, Réseau des ingénieurs du Québec

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

La plupart des étudiants(es) utilisent ce domaine d'études afin d'accéder à des études supérieures en physique, biophotonique, génie électrique, génie physique, etc.

 

Pourtant, il y a de bonnes perspectives d’avenir pour ces diplômés(es) dans plusieurs domaines comme l'optique et la photonique et les énergies renouvelables; mais une formation de 2e cycle est souvent exigée pour s’intégrer plus facilement sur le marché du travail.

 

Selon l'enquête sur la rémunération des ingénieurs réalisée par le Réseau des ingénieurs du Québec en 2015, un(e) ingénieur(e) physicien(ne) dans le secteur privé gagne en moyenne jusqu'à 90 200 $ après 10 ans d'expérience.

 

Si tu veux obtenir plus d’informations sur les carrières possibles et le profils des entreprises dans le domaine de la photonique, consulte le site orientation photonique

 

Ainsi que le site du Comité sectoriel de la main-d’œuvre en technologies de l’information et de la communication qui fournit plusieurs informations sur le marché du travail dans ce domaine, une enquête salariale et un profil de l’industrie.

 

Ainsi que le Portrait de l'industrie des sciences physiques

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en génie physique B.ing. de l'École Polytechnique a une durée totale de 4 ans est offert en régime régulier à temps complet seulement;

 

Il comprend des projets intégrateurs d'ingénierie tout au long des 4 années de formation (dont un projet de fin d'études), ainsi qu'un stage industriel rémunéré de 4 mois consécutifs à temps complet au sein d'une entreprise (au Québec, ailleurs au Canada ou même à l'étranger) réalisé au trimestre d'été de la 2e année;

 

Quatre orientations de spécialité te sont proposées, soit : génie photonique, micro et nanotechnologies, énergie ou technologies biomédicales et sans oublier les orientations thématiques (offertes dans tous les baccalauréats de l'École), soit : développement durable, innovation technologique, mathématiques de l'ingénieur, outils de gestion ou projets internationaux;

 

Plusieurs grandes entreprises de la région sont partenaires de Polytechnique dans le cadre du stage industriel, telles que :

 

Alstom Transport, Information et sécurité, Esterline CMC Electronics, MDA Corp, Rheinmetall, Excelitas Technologies, Hydro-Québec, Gaz métro, Énergie atomique du Canada, etc;

 

Si tu as choisi le cheminement baccalauréat-maîtrise, les 12 crédits de l'orientation de spécialité ou thématique seront remplacés par les crédits de cours du programme de maîtrise. Par la suite, tu pourras compléter les crédits de cours nécessaires de la maîtrise, s'il y a lieu, ainsi que réaliser le projet d'envergure ou réaliser le projet de recherche (mémoire) dans le domaine de ton choix.

 

Si tu choisis le profil international; tu devras remplacer 4 cours optionnels parmi 12 crédits de cours suivis dans une université étrangère partenaire de Polytechnique, comme par exemple :

 

Technische Universität Berlin en Allemagne (notamment réputée en technologies énergétiques et micro & nanotechnologies),

Technische Universität München en Allemagne (notamment réputée en technologies énergétiques et micro & nanotechnologies),

Universidad Politécnica de Madrid en Espagne (notamment réputée en technologies énergétiques),

École centrale de Marseille en France (notamment réputé en génie photonique et en technologies énergétiques, mais également en micro & nanotechnologies),

École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques en France (notamment réputée en micro et nanotechologies),

Institut national des sciences appliquées de Strasbourg en France (notamment réputée en technologies énergétiques),

Institut national des sciences appliquées de Lyon en France (notamment réputée en technologies énergétiques),

École polytechnique fédérale de Lausanne en Suisse (notamment réputée en micro & nanotechnologies et en photonique),
Lund University en Suède (notamment réputée en micro & nanotechnologies et en photonique),

Universiteit Gent en Belgique (notamment réputée en photonique),

Kyushu Institute of Technology au Japon (réputée en micro & nanotechnologies),

Indian Institute of Technology Delhi en Inde (notamment réputée en technologies énergétiques),

University of Illinois at Chicago aux USA (notamment réputée en technologies biomédicales, en micro & nanotechologies et en technologies énergétiques);

 

Enfin, au niveau de la recherche, ses principaux domaines d'expertise sont : la physique du solide (matériaux de pointe, nanotructures, micro et nano systèmes); l'optique et la photonique (couches minces optiques, la télécommunication optique, la nanooptique, l'optique non-linéaire comme les amplificateurs et les lasers, l'optique quantique comme la cryptographie et la biophotonique, etc.); technologies biomédicales (biomatériaux, bio-imagerie, bio microsystèmes et les nanotechnologies biomédicales); ainsi que l'énergie (technologies nucléaires);

 

Ses principaux groupes de recherche sont :

 

Groupe de recherche en physique et technologie des couces minces (Université de Montréal et École Polytechnique),
Groupe Polyphotonique de l'École Polytechnique,
Laboratoire de fibres optiques de Polytechnique,
Laboratoire de microphotonique de Polytechnique,
Laboratoire d'opto-électronique de Polytechnique et le
Laboratoire de recherche en nanostructures de Polytechnique.

 

CHEMINEMENT TYPE :

 

Au cours de la 1re année, tu acquerras des connaissances dans les disciplines fondamentales nécessaires au génie tels que : mathématiques, physique, informatique, santé et sécurité au travail, ainsi que des connaissances de base en génie physique. Tu auras les cours obligatoires suivants : calcul 1, algèbre linéaire, matériaux de l'ingénieur, programmation pour ingénieurs (théorie + labo), introduction au génie physique et projet (étapes de conception d'un projet), calcul 2, équations différentielles, champs électromagnétiques (théorie + labo), thermodynamique et transfert de chaleur (théorie + labo), physique atomique et moléculaire (théorie + labo) et risques pour la santé en génie physique;

 

Au cours de la 2e année, tu approfondiras les connaissances fondamentales et de base nécessaires au génie physique, tu seras familiarisé(e) avec les applications modernes de la physique, principalement au niveau des technologies et tu seras initié(e) au milieu industriel. Tu auras les cours obligatoires suivants : probabilités et statistique, méthodes mathématiques de la physique 1, mécanique supérieure (théorie + labo), physique des ondes, cristallographie, méthodes mathématiques de la physique 2, physique statistique, mécanique quantique 1, introduction à l'optique moderne, physique expérimentale et projet (théorie + labo), gestion de projets technologiques, projet intégrateur 1 en génie physique : réalisation d'un projet en lien avec une application moderne de la physique fondamentale et travaux pratiques en rédaction de rapports techniques); ainsi que le stage industriel (expérience professionnelle rémunéré de 4 mois consécutifs à temps complet au cours du trimestre d'été);

 

Au cours de la 3e année, tu apprendras les méthodes d'analyse en génie physique et tu seras initié(e) aux applications technologiques de la physique moderne par la réalisation de projets de simulation. Tu auras les cours obligatoires suivants : calcul scientifique pour ingénieurs, physique du solide 1, cinétique, mécanique quantique 2, introduction aux circuits électriques (théorie + labo), économique de l'ingénieur, physique du solide 2, spectroscopie, communication écrite et orale en ingénierie, éthique appliquée à l'ingénierie, ainsi que projet intégrateur 2 en génie physique (réalisation de projets de simulation en équipe sur des sujets d'intérêt en génie physique);

 

Au cours de la 4e année, tu approfondiras tes connaissances sur les applications technologiques du génie physique dans un domaine en particulier par le choix d'une orientation de spécialisation et tu intègreras les connaissances années au cours des années précédentes par la réalisation d'un projet d'envergure de fin d'études (dont le sujet peut provenir d'une entreprise ou organisation, d'un professeur ou de l'étudiant). Tu devras choisir l'une des orientations de spécialisation ou l'une des orientations thématiques suivantes :

 

Génie photonique; s'intéresse au développement des technologies de l'optique, de l'optoélectronique et des lasers pour différents domaines tels le biomédical, les télécommunications et les capteurs. Tu devras suivre les cours suivants : fondements de la photonique (théorie + labo), optique guidée (théorie + labo), lasers (théorie + labo), sociologie de la technologie, l'un des 2 cours suivants (rayonnement ou électronique), l'un des 3 cours suivants (biophotonique, optoélectronique ou microfabrication), ainsi que le projet intégrateur final en génie physique : réalisation d'un projet en génie photonique;

 

Micro et nanotechnologies; s'intéresse notamment dans le domaine de la conception et de la réalisation de dispositifs et de matériaux de pointe ainsi que dans le développement de nouveaux procédés. Tu devras suivre les cours suivants : caractérisation des matériaux de pointe, microfabrication (théorie + labo), lasers (théorie + labo), dispositifs électroniques (théorie + labo), microsystèmes (théorie + labo), sociologie de la technologie, ainsi que le projet intégrateur final en génie physique : réalisation d'un projet en micro et nanotechnologies;

 

Technologies biomédicales; s'intéresse notamment au développement d'applications technologiques de la physique pour la modification et le contrôle des systèmes biologiques, ainsi qu'à la conception et la fabrication d’instruments pour l’imagerie des fonctions physiologiques et pour l'assistance au diagnostic et au traitement de patients. Tu devras suivre les cours suivants : biochimie pour ingénieurs (théorie + labo), biologie cellulaire et moléculaire (théorie + labo), lasers (théorie + labo), biophotonique (théorie + labo), sociologie de la technologie, l'un des 2 cours suivants (rayonnement ou électronique), 2 cours parmi les suivants (bio microsystèmes, nanotechnologie biomédicale, principes d'imagerie biomédicale ou 1 cours optionnel du baccalauréat en génie biomédical), ainsi que le projet intégrateur final en génie physique : réalisation d'un projet en technologies biomédicales;

 

Technologies énergétiques; s'intéresse aux domaines reliés à la conversion de l’énergie, au développement de nouvelles applications de la physique en hydroélectricité et au développement de nouvelles sources d'énergie, notamment les énergies renouvelables Tu devras suivre les cours suivants : rayonnement (théorie + labo), optoélectronique (théorie + labo), conversion directe de l'énergie (théorie + labo), énergie et environnement, lasers (théorie + labo), sociologie de la technologie, 2 des 3 cours suivants (efficacité des sources d'énergie, technologies nucléaires ou 1 cours optionnel du baccalauréat en génie électrique), ainsi que le projet intégrateur final en génie physique : réalisation d'un projet en technologies énergétiques;

 

OU l'une des orientations thématiques suivantes :

 

Développement durable; s'intéresse aux grands enjeux transversaux que soulève le développement durable, en particulier la responsabilité sociale de l'ingénieur et le travail dans un contexte multidisciplinaire. Elle comporte les cours suivants : développement durable pour ingénieurs, études de cas en développement durable pour ingénieurs, 1 ou 2 cours optionnel(s) parmi les 5 cours suivants (planification durable des transports, combustion et pollution atmosphérique, efficacité des sources d'énergie, énergie et environnement ou droit de l'environnement), 0 à 1 cours parmi les 5 suivants offerts par l'Université de Montréal ou HEC Montréal (territoires et développement durable, gestion de la biodiversité, santé et environnement, analyse économique des enjeux environnementaux ou développement durable, politique environnementale et gestion);

 

Innovation technologique; s'intéresse aux dimensions entrepreneuriales et entrepreneuriales et aux différents aspects de l'innovation et du développement en ingénierie. Elle permet également de réaliser un projet de création et démarrage d'une entreprise technologique. Elle comporte les cours suivants : gestion de la recherche et développement et de l'innovation, innovation technologique et industrielle, entrepreneurship technologique, ainsi qu'un cours parmi les suivants : stratégies technologiques, commercialisation de nouveaux produits et services technologiques ou gestion d'équipes dans un environnement technologique;

 

Outils de gestion; permet de fournir des connaissances en gestion au sein d'une entreprise industrielle. La formation est offerte par HEC Montréal. Elle comporte les cours suivants : théories de la décision, organisation industrielle, ingénierie des systèmes d'information, ainsi qu'un cours parmi les suivants : droit du travail pour ingénieurs, gestion des changements technologiques et organisationnels ou gestion d'équipes dans un environnement technologique;

 

Projets internationaux; permet de sensibiliser les étudiants aux problématiques socio-économiques et technologiques de la mondialisation en réalisant des projets de génie à l'étranger avec la collaboration de partenaires industriels et/ou universitaires étrangers. Tu devras choisir 2 ou 3 cours optionnels parmi les suivants (technologie et concurrence internationale, mondialisation et firmes internationales, gestion de projets internationaux ou l'ingénieur en coopération et développement international), ainsi que l'activité mission industrielle : Poly-Monde (préparation de la mission incluant la connaissance du pays choisi et planification et organisation de la mission comprenant notamment des visites industrielles dans le pays ciblé).

 

Le Baccalauréat spécialisé en génie physique B.ing. de l'Université Laval a une durée totale de 4 ans offert en régime régulier à temps complet ou en alternance travail-études à temps complet;

 

Il est axé sur les applications technologiques de la physique moderne pour une multitude de domaines comme l'aérospatial, la médecine, l'énergie, les géosciences, l'environnement, la sécurité publique, la défense, les télécommunications, l'automatisation et l'instrumentation industrielle, la recherche scientifique, etc;

 

Tu effectueras de nombreux travaux pratiques en laboratoire (électronique industrielle, instrumentation, optique-photonique, thermodynamique, CAO, etc) et la possibilité d'effectuer jusqu'à 4 stages rémunérés ou non rémunérés en milieu industriel et/ou de recherche (dont un stage industriel obligatoire) dans le cadre de la formule SIGMA +, qui viendront s'ajouter à la formation théorique;

 

Tu pourras choisir parmi 8 concentrations offertes, soit : aéronautique et aérospatiale, environnement, électricité et électronique de puissance, génie médical et biophotonique, photonique, signaux de communications ou sciences des matériaux;

 

La région de Québec est réputée mondialement dans l'industrie de l'optique et de la photonique avec la présence d'une quarantaine d'entreprises dont 3 chefs de file (ABB Bomem, Exfo et Teraxion) et une dizaine de PME innovantes, ainsi que les 3 plus importants centres de recherche dans le domaine au Canada (Institut national d'optique, Centre de recherche et développement pour la Défense Valcartier et Centre de recherche en optique, photonique et laser). Pour plus de détails, consulte Québec international;

Si tu choisis le profil international; tu devras remplacer les cours optionnels par 12 crédits de cours suivis dans une université étrangère partenaire, soit :

l'Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrant II en France,

l'École nationale supérieure des sciences et technologies de Rennes (Université de Rennes 1) en France,

l'Universitat Autònoma de Barcelona en Espagne

 ou l'Instituto tecnologico y de estudios superiores de Monterrey au Mexique.

 

Au niveau de la recherche, ses domaines d'expertise et d'excellence sont orientés vers : l'optique, photonique et lasers (imagerie optique en biologie, matériaux photoniques, nano-optique, fibres optiques, optoélectronique, lasers à semi-conducteurs, impulsions lasers ultra-rapides et intensives, etc.); la biophotonique (nanocristaux, spectroscopie appliqué au domaine médical, microscopie et spectrocopie pour l'imagerie et l'étude des neurones, du cerveau et autres tissus vivants, lasers médicaux, imagerie optique biomédicale, etc.);  la physique médicale (instrumentation médicale, imagerie médicale 4D, simulations numériques du passage de la radiation, algorithmes d'optimisation de la dose);

 

Parmi ses principaux groupes de recherche, on retrouve :

 

Centre d'optique, photonique et laser COPL de l'Université Laval,

Centre de recherche sur la fonction, la structure et l'ingénierie des protéines PROTEO,

Groupe de recherche en physique médicale de l'Université Laval.

 

CHEMINEMENT TYPE :

 

Au cours de la 1re année, tu acquerras des connaissances dans les disciplines fondamentales nécessaires au génie tels que : mathématiques, physique et informatique, ainsi que des connaissances de base en génie physique. Tu auras les cours obligatoires suivants : géophysique du globe, physique mathématique 1, introduction à la thermodynamique, méthodologie du design en ingénierie, physique mathématique 2, pratique du génie physique, physique mathématique 3, analyse numérique pour ingénieurs, ondes et systèmes linéaires, électromagnétisme, informatique pour ingénieurs (théorie + labo), ainsi qu'anglais intermédiaire 2 (ou si tu as atteint ce niveau évalué par un test de classement, un cours d'anglais de niveau supérieur ou un cours d'une autre langue);

 

Au cours de la 2e année, tu approfondiras les connaissances fondamentales et de base nécessaires au génie physique, tu seras familiarisé(e) avec les applications modernes de la physique, principalement au niveau des technologies et tu seras initié(e) au milieu industriel. Tu auras les cours obligatoires suivants : matériaux de l'ingénieur, introduction à la mécanique des fluides (théorie + labo), cinématique et dynamique, ondes électromagnétique, circuits logiques, physique quantique, optique instrumentale, travaux pratiques en optique et photonique 1, santé et sécurité pour ingénieurs, ainsi que séminaire et stage industriel obligatoire 1 (expérience professionnelle de 12 à 15 semaines consécutives à temps complet en milieu industriel au cours du trimestre d'été);

 

Au cours de la 3e année, tu apprendras les méthodes d'analyse en génie physique, tu acquerras des connaissances sur les applications du génie physique en lien avec la concentration choisie et s'il y a lieu, tu poursuivras ton apprentissage en milieu professionnel dans le cadre d'un stage. Tu auras les cours obligatoires suivants : probabilités pour ingénieurs, transferts thermiques (théorie + labo), physique atomique et nucléaire, circuits électriques (théorie + labo), systèmes et mesures, physique de l'état solide, laboratoire d'instrumentation en génie physique et s'il y a lieu, le stage facultatif en génie physique 2 (expérience professionnelle de 12 à 15 semaines consécutives à temps complet en milieu industriel ou recherche au cours du trimestre d'été);

 

Au cours de la 4e année, tu approfondiras tes connaissances sur les applications technologiques du génie physique dans la concentration choisie, tu intègreras les connaissances acquises dans les années précédentes par la réalisation d'un projet final d'envergure et tu acquerras une formation complémentaire au génie. Tu auras les cours obligatoires suivants : résistance des matériaux (théorie + labo), dessin pour ingénieurs (théorie + labo), travaux pratiques avancés (travaux expérimentaux de nature complexe en lien avec tes intérêts professionnels, souvent en lien avec la concentration choisie), éthique et professionnalisme de l'ingénieur, analyse économique en ingénierie, sociologie de l'innovation technologique, séminaire de projet et s'il y a lieu, le stage facultatif en génie physique 3 (expérience professionnelle de 12 à 15 semaines consécutives à temps complet en milieu industriel ou recherche au cours du trimestre d'été);

 

Dès la troisième année, tu devras choisir l'une des concentrations suivantes :

 

Aéronautique et aérospatiale; tu devras suivre les cours suivants : dynamique des fluides appliquée, machines thermiques (théorie + labo), laboratoire en thermofluides, projet de fin d'études en génie physique - aérospatial (réalisation d'un projet expérimental ou appliqué d'une certaine envergure dont le sujet peut provenir d'une entreprise, d'organisation, d'un laboratoire de recherche, d'un professeur ou de l'étudiant), ainsi que 2 cours optionnels parmi les suivants : propriétés et choix des matériaux, résistance des structures légères (théorie + labo), thermodynamique du confort (théorie + labo), introduction à l'aérodynamique, propulsion aéronautique et spatiale (théorie + labo), matériaux composites (théorie + labo);

 

Électricité et ses applications; tu devras suivre les cours suivants : électrotechnique (théorie + labo), machines électriques (théorie + labo), projet de fin d'études en génie physique - électrotechnique (réalisation d'un projet expérimental ou appliqué d'une certaine envergure dont le sujet peut provenir d'une entreprise, d'organisation, d'un laboratoire de recherche, d'un professeur ou de l'étudiant),  ainsi que 3 cours optionnels parmi les suivants : signaux et systèmes discrets, commande industrielle (théorie + labo), réseaux électriques (théorie + labo), exploitation de l'énergie électrique (théorie + labo);

 

Électronique de puissance; tu devras suivre les cours suivants : électrotechnique (théorie + labo), électronique de puissance (théorie + labo), projet de fin d'études en génie physique - électronique industrielle (réalisation d'un projet expérimental ou appliqué d'une certaine envergure dont le sujet peut provenir d'une entreprise, d'organisation, d'un laboratoire de recherche, d'un professeur ou de l'étudiant),  ainsi que 3 cours optionnels parmi les suivants : commande industrielle (théorie + labo), électronique des composants discrets (théorie + labo), électronique des composants intégrés (théorie + labo), signaux et systèmes discrets;

 

Génie médical et biophotonique; tu devras suivre les cours suivants : matériaux en médecine, bases de la biophotonique, travaux pratiques orientés biophotonique, projet de fin d'études en génie physique - génie médical ou biophotonique (réalisation d'un projet expérimental ou appliqué d'une certaine envergure dont le sujet peut provenir d'une entreprise, d'organisation, d'un laboratoire de recherche, d'un professeur ou de l'étudiant),  ainsi que 2 cours optionnels parmi les suivants : imagerie médicale, introduction à la radiophysique, biologie cellulaire et structurale, spectroscopie en chimie organique, spectroscopie moléculaire avancée, techniques d'analyse (théorie + labo), travaux pratiques en chimie analytique instrumentale, introduction à la conception optique (théorie + labo), travaux pratiques en génie biomédical;

 

Géosciences; tu devras suivre les cours suivants : introduction aux sciences de la terre, mécanique des sols 1 (théorie + labo), projet de fin d'études en génie physique -géosciences (réalisation d'un projet expérimental ou appliqué d'une certaine envergure dont le sujet peut provenir d'une entreprise, d'organisation, d'un laboratoire de recherche, d'un professeur ou de l'étudiant), ainsi que 3 cours optionnels parmi les suivants : impacts environnementaux, géophysique appliquée (théorie + labo), quaternaire et analyse de terrain (théorie + labo), hydrogéologie (théorie + labo), déformations dans la croûte terrestre (théorie + labo), hydrogéologie environnementale (théorie + labo), intégration de données géoscientifiques;

 

Photonique; tu devras suivre les cours suivants : optoélectronique (théorie + labo), lasers et applications (théorie + labo), introduction à la conception optique (théorie + labo), projet de fin d'études en génie physique - photonique (réalisation d'un projet expérimental ou appliqué d'une certaine envergure dont le sujet peut provenir d'une entreprise, d'organisation, d'un laboratoire de recherche, d'un professeur ou de l'étudiant), ainsi que 2 cours optionnels parmi les suivants : analyse des signaux, bases de la photonique, fibre optique (théorie + labo), travaux pratiques en optique et photonique 2;

 

Sciences des matériaux; tu devras suivre les cours suivants : électrochimie, corrosion et protection (théorie + labo), comportement mécanique et essais des matériaux (théorie + labo), transformations à l'état solide (théorie + labo), projet de fin d'études en génie physique - sciences des matériaux (réalisation d'un projet expérimental ou appliqué d'une certaine envergure dont le sujet peut provenir d'une entreprise, d'organisation, d'un laboratoire de recherche, d'un professeur ou de l'étudiant), ainsi que 2 cours optionnels parmi les suivants : propriétés et choix des matériaux, techniques d'analyse (théorie + labo), soudage des matériaux (théorie + labo), mise en forme des métaux (théorie + labo), matériaux composites (théorie + labo), métallurgie des poudres (théorie + labo);

 

Télécommunications; tu devras suivre les cours suivants : systèmes de communications (théorie + labo), fibre optique (théorie + labo), projet de fin d'études en génie physique - télécommunications (réalisation d'un projet expérimental ou appliqué d'une certaine envergure dont le sujet peut provenir d'une entreprise, d'organisation, d'un laboratoire de recherche, d'un professeur ou de l'étudiant), ainsi que 2 cours optionnels parmi les suivants : analyse de signaux, communications numériques, communications optiques (théorie + labo), travaux pratiques d'optique et photonique 2.

Le Baccalauréat spécialisé en génie robotique B.ing. offert par l’Université de Sherbrooke a une durée de 4 ans offert en régime régulier à temps complet (7 trimestres) ou en régime coopératif à temps complet (11 trimestres).

Ce nouveau programme unique au Canada est axé sur la conception et la fabrication de systèmes robotisés répondant aux besoins de diverses industries impliquant l'intégration de composants mécaniques, électriques et informatiques, pour un contexte d'application donné.

Il repose sur une approche pédagogique innovatrice à l’UdeS : l’apprentissage par problèmes et par projets en ingénierie (APPI) permettant la réalisation de projets au cours de chaque année. Cette méthode est fondée sur un apprentissage actif, basé sur des rencontres en petits groupes plutôt que sur des leçons magistrales. Elle permet l’acquisition de compétences techniques, en mettant l’étudiant au centre de ses apprentissages. Résolument axé sur la pratique, le programme permet d’effectuer cinq stages rémunérés en industrie d'une durée de 4 mois chacun.

Comme la plupart des baccalauréats génie offerts par cette université, il est également possible de choisir le cheminement baccalauréat-maîtrise, soit en génie électrique, soit en génie mécanique.

Au cours de la 1re année; tu acquerras les connaissances fondamentales nécessaires au génie. Le cheminement est adapté selon ton profil d'admission.

Profil SN (pour les titulaires du DEC en sciences de la nature ou du DEC en sciences informatiques et mathématiques ou du DEC en sciences, lettres et arts) :

Tu auras les cours obligatoires suivants : équations différentielles linéaires, introduction aux matériaux, dessin technique et prototypage, introduction à la programmation, circuits électriques 1, introduction à la robotique, résolution de problèmes et conception en génie, programmation et algorithmes, circuits électriques 2, réalisation et mesure de circuits électriques, systèmes numériques séquentiels, algèbre linéaire, mathématiques discrètes 1, statique, modélisation de robots manipulateurs, gestion de projet avec cycle en V, systèmes numériques combinatoires, mathématiques discrètes 2, robotique industrielle et usinage, mise en forme de matériaux, mathématiques des signaux à temps continu, statistiques et fiabilité des systèmes, conversion de l'énergie électrique et dynamique.

Profil TE (pour les titulaires d'un DEC en technologie du génie électrique : électronique, électronique industrielle, génie physique ou avionique) :

Tu auras les cours obligatoires suivants : équations différentielles linéaires, mathématiques de base pour l'ingénieur, dessin technique et prototypage, introduction aux matériaux, électricité et magnétisme, introduction à la programmation, circuits électriques 2, introduction à la robotique, programmation et algorithmes, réalisation de problèmes et conception en génie, physique mécanique, systèmes numériques séquentiels, algèbre linéaire, mathématiques discrètes 1, statique, modélisation de robots manipulateurs, gestion de projet avec cycle en V robotique industrielle, propriétés physiques et chimiques des matériaux et usinage, mise en forme des matériaux, mathématiques des signaux à temps continu, statistiques et fiabilité des systèmes, conversion de l'énergie électrique et dynamique.

Profil TM (pour les titulaires du DEC en technologie du génie mécanique ou du DEC en technologie de la construction aéronautique) :

Tu auras les cours obligatoires suivants : équations différentielles linéaires, mathématiques de base pour l'ingénieur, lois fondamentales de l'électricité, circuits électriques 1, introduction à la programmation, introduction à la robotique, circuits électriques 2, réalisation de problèmes et conception en génie, programmation et algorithmes, réalisation et mesure de circuits électriques, physique des ondes, systèmes numériques combinatoires, mathématiques discrètes 1, systèmes numériques séquentiels, algèbre linéaire, mathématiques discrètes 2, statique, propriétés physiques et chimiques des matériaux, modélisation de robots manipulateurs, gestion de projet avec cycle en V, robotique industrielle, mathématiques des signaux à temps continu, statistiques et fiabilité des systèmes, conversion de l'énergie électrique et dynamique.

Profil TO (pour titulaires du DEC en technologie de systèmes ordinés ou du nouveau DEC en technologie de l'électronique programmable et robotique) :

Tu auras les cours obligatoires suivants : équations différentielles linéaires, mathématiques de base pour l'ingénieur, lois fondamentales de l'électricité, dessin technique et prototypage, introduction aux matériaux, physique des ondes, algèbre linéaire, mathématiques discrètes 1, systèmes numériques séquentiels, physique mécanique, physique des ondes, statique, propriétés physiques et chimiques des matériaux, usinage et mise en forme de matériaux, modélisation de robots manipulateurs, gestion de projet avec cycle en V, robotique industrielle, mathématiques des signaux à temps continu, statistiques et fiabilité des systèmes, conversion de l'énergie électrique et dynamique.

Au cours de la 2e année; tu acquerras des connaissances de base reliées au fonctionnement des robots et à leurs interactions avec l'environnement.

Tu auras également les cours obligatoires suivants (tous les profils d'admission) : modélisation et programmation orientée objet, introduction à l'architecture d'ordinateurs et aux systèmes d'exploitation, gestion de projet avec méthodologie en cascades, modèles d'affaires appliquées, résistance des matériaux 1, traitement numérique des signaux, interaction avec l'environnement, introduction au traitement d'images et gestion d'un projet mixte.

Si tu as choisi le cheminement coopératif; tu réaliseras également 2 stages rémunérés en industrie d'une durée de 4 mois chacun (automne et été).

Au cours de la 3e année, tu acquerras les connaissances nécessaires en asservissement et contrôle, ainsi qu'en navigation et programmation de systèmes robotiques.

Tu auras les cours obligatoires suivants : méthodes numériques, résistance des matériaux 2, interfaces utilisateurs graphiques, interface humain-robot, asservissement numérique, analyse économique en ingénierie, planification du projet de conception en robotique, phénomènes d'échange de chaleur, noyaux temps réel et programmation concurrente, systèmes d'exploitation répartis, systèmes embarqués réseautés, impacts de la robotique sur la société et l'environnement, programmation robotique et projet de conception en génie robotique 1.

Si tu as choisi le cheminement coopératif; tu réaliseras également 1 stage rémunéré en industrie d'une durée de 4 mois au cours du trimestre d'hiver.

Au cours de la 4e année; tu devras intégrer les connaissances acquises tout au long de ta formation afin de réaliser un projet de fin d'études en génie robotique et approfondir tes connaissances par une spécialisation et par des connaissances complémentaires.

Tu auras les cours obligatoires suivants : introduction à la recherche et développement, pratique professionnelle du génie, étude de cas, projet de conception en génie robotique 2 et projet de conception en génie robotique 3.

Tu devras choisir 1 cours optionnel parmi une liste proposée (ex : électronique hautes fréquences, intelligence artificielle formalisable, techniques avancées de traitement des signaux, traitement d'images avancé, électronique pour traction de forte puisse pour matériel de transport, automatique industrielle, programmation sécurisée, sécurité web, principes avancées de conception par objets, développement de programmes concurrents, instrumentation en bio-ingénierie, modélisation en bio-ingénierie, processus de conception en bio-ingénierie, surveillance des structures aéronautiques, structures d'avions, structures aérospatiales : études expérimentales, mécaniques de vol, etc.).

ENTENTES DEC-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de terminer la formation technique et ton baccalauréat dans un temps plus court et obtenir les 2 diplômes.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadr de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Par la suite, tu pourras poursuivre tes études au niveau du 2e cycle universitaire dans le cadre de programmes tels que :

 

La Maîtrise en génie physique M.Sc.A. ou M.ing. offerte à Polytechnique a une durée totale d’1 an offerte à temps complet, mais peut également être suivie à temps partiel (profil avec mémoire) ou d'une durée totale de 2 ans offerte à temps complet seulement (avec projet ou avec stage et projet).

 

En choisissant la voie « professionnelle », tu pourras perfectionner tes connaissances et développer une expertise dans ton domaine par la réalisation d’un projet d’envergure de nature virtuelle ou un projet d'intervention en entreprise en lien avec la spécialisation choisie du génie physique. Dans d'autres cas, tu seras plutôt appelé à rédiger un essai sur une problématique, une nouveauté technologique ou un autre sujet d'intérêt en génie physique. Certains profils t'offrent la possibilité de réaliser un stage en milieu industriel de niveau avancée en génie électrique afin d'appliquer les connaissances acquises au cours de ce programme.

 

Le profil recherche comporte quelques cours optionnels en lien avec ton projet de recherche, mais la plus grande partie du programme au projet de recherche. Ce projet appelé « mémoire de maîtrise » a pour but d’approfondir tes connaissances en génie physique et tout particulièrement dans le champ de spécialisation choisie (ex : optique moderne et spectroscopie, physique des solides, biophtonique, nanoingénierie des couches minces, etc).

 

La Maîtrise en génie énergétique M.Sc.A. ou M.ing. offerte à Polytechnique a une durée totale d’1 an offerte à temps complet, mais peut également être suivie à temps partiel (profil avec mémoire) ou d'une durée totale de 2 ans offerte à temps complet seulement (avec projet ou avec stage et projet). ce programme te permettra d'approfondir tes connaissances scientifiques et technologiques en génie en te permettant d'acquérir des connaissances poussées dans le domaine des technologies énergétiques (énergie hydroélectrique, énergies renouvelables, énergie nucléaire, énergie pour bâtiments, réseaux énergétiques, etc.).

En choisissant la voie « professionnelle », elle vise à former des ingénieurs(es) en énergétique en te spécialisant dans l'un des principaux domaines de la spécialité. Elle comporte quelques cours optionnels en lien avec la spécialisation choisie, ainsi que la réalisation d'un projet d'envergure virtuel ou réel en partenariat avec le milieu et/ou la réalisation d'un stage industriel rémunéré ou non rémunéré au sein d'une entreprise ou d'une organisation du domaine énergétique (Hydro-Québec, Gaz métro, producteur privé d'électricité, manufacturier d'appareils ou équipements énergétiques, etc.).

Si tu choisis la voie axée sur la  « recherche »,, tu seras préparé(e) à poursuivre des études au niveau du doctorat afin de réaliser des travaux de recherche dans l’un des champs de recherche de cette discipline comme :

les aspects multidisciplinaires de l’énergie,  l’efficacité énergétique dans les bâtiments, les effets sur l’environnement des sources d’énergie,  les technologies du gaz naturel, technologies de l'éolien, technologies de l'énergie solaire, technologies de la géothermie, technologies hydroélectriques, ,
techniques nucléaires sans vocation énergétique, études théoriques et expérimentales des écoulements diphasiques, la physique des réacteurs nucléaires, la sûreté des centrales nucléaires, etc.

 

La Maîtrise en génie biomédical M.Sc.A. ou M.ing. offerte à Polytechnique (avec projet ou avec stage et projet ou avec mémoire), Mcgill (avec stage et projet ou avec mémoire), ÉTS (maîtrise en génie - concentration en technologies de la santé avec mémoire), ÉTS (maîtrise en génie - concentration en technologies de la santé avec mémoire) et Ottawa (avec mémoire)  a une durée totale d' 1 an offerte à temps complet, mais peut également être suivie à temps partiel.

 

Tu acquerras des connaissances poussées le fonctionnement biomécanique et bioélectrique du corps humain afin d’y effectuer des recherches visant à mieux comprendre les effets et les réactions du corps lors des anomalies du mouvement des activités électriques du cerveau, des articulations, du travail musculaire, etc.

 

Tu pourras réaliser des recherches telles que : étudier les mouvements de l’articulation du genou par la modélisation 3D pour mieux traiter les blessures à cette articulation, étudier les mouvements de la colonne vertébrale par la modélisation 3D pour mieux comprendre les blessures et déformations au dos, études des mouvements du tronc humain par la modélisation 3D pour mieux comprendre et traiter les déformations musculaires ou squelettiques, la simulation par électrocardiogramme sur l’étude des réactions cœur-thorax pour mieux comprendre et traiter les arythmies et les maladies du système nerveux autonome, études  et modélisation 3D de l’écoulement sanguin dans les artères coronaires pour mieux traiter les maladies coronariennes, analyse la dynamique de la transition assis-debout chez personnes âgées afin de développer de nouvelles méthodes de réadaptation, études de la rétrodiffusion du signal sonore du sang qui aidera à développer de nouveaux traitements pour les thromboses, développement d’un pied orthopédique afin de répondre à des besoins spécifiques des personnes amputées, modélisation de la position assise en fauteuil roulant afin de prévenir les blessures musculaires chez les personnes handicapées, de développement de différents types d’orthèses et de prothèses orthopédiques afin d’améliorer l’autonomie des personnes handicapées, amélioration de la précision de l’angiographie par Doppler 3D pour mieux comprendre les chutes de pression artérielle, modélisation biomédicale des blessures des pilotes d’avions en conditions de vol, etc.

 

Pour plus de détails, voir la profession d’Ingénieur(e) biomédical(e).

 

La Maîtrise en biophotonique (M.Sc.) offerte à Laval a une durée totale d’1 an offerte à temps complet, mais peut également être suivie à temps partiel. Tu acquerras des connaissances approfondies dans l'application de l’optique et la photonique à la biologie, et ce, en recherche fondamentale, en diagnostic et en intervention biomédicale. Elle comporte des cours d'introduction à la biophotonique, séminaire de recherche en biophotonique, l'école d'été en biophotonique, conduite responsable de la recherche : cadres normatifs, ainsi que quelques cours optionnels en lien avec ton projet de recherche. La plus grande partie du programme est toutefois consacré au projet de recherche.

 

Ce projet appelé « mémoire de maîtrise » a pour but d’approfondir tes connaissances interdisciplinaires en biophotonique et tout particulièrement dans le champ de spécialisation choisi (ex : optimisation de nanocritaux pour leur utilisation en tant que sondes fluorescentes pour l'imagerie et la spectroscopie en milieu biologique, développement et utilisation des techniques de microscopie et de spectroscopie pour l'imagerie et l'étude des neurones, microscopie par force atomique pour applications biomédicales, développement de nouveaux spectromètres plus performants, etc.

 

La Maîtrise en physique médicale avec mémoire M.Sc. offerte à Montréal, Mcgill et Laval a une durée totale d’1 an offerte à temps complet, mais peut également être suivie à temps partiel. Elle vise à former des spécialistes de la radioprotection et en technologies pour la radiothérapie et pour l'imagerie médicale en médecine nucléaire.

 

Elle comporte des cours en physique des radiations en radiothérapie et radiologie, laboratoire en physique médicale, radioprotection et curiethérapie, planification de traitement en radiothérapie externe, imagerie médicale, Ce projet appelé « mémoire de maîtrise » a pour but d’approfondir tes connaissances en physique et tout particulièrement dans le champ de spécialisation choisie.

 

Voici quelques exemples de projets de recherches : développement de nouvelles techniques de détection de la radiation, développement de nouveaux algorithmes d'optimisation de la dose, conception de nouveaux outils de détection de la radiation basée sur la scintillation de matériaux organiques, développement d'outils 4D et méthodes pour prévenir la détérioration d'un plan de traitement de radiothérapie par des mouvements internes, développement de nouveaux outils d'analyses morphométriques automatisées d'images médicales pour l'aide au diagnostic et la prédiction de l'état clinique futur dans les maladies neuropsychiatriques, développement de nouvelles techniques d'imagerie optiques en biologie, etc.

 

La Maîtrise en sciences des radiations et imagerie médicale M.Sc. offerte à Sherbrooke a une durée totale d' 1 an offerte à temps complet, mais peut également être suivie à temps partiel. Tu acquerras des connaissances poussées sur les radiations utilisées en médecine nucléaire et en radio-oncologie et des autres utilisations médicales des radiations, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans un domaine spécifique de la radiobiologie comme : instrumentation en imagerie médicale, chimie des radiations, photobiochimie, génétique moléculaire en radiobiologie, etc.

 

Voici quelques exemples de projets réalisés ou en cours : développement de bioréacteurs pour le diagnostic et le suivi thérapeutique, développement de nouveaux instruments pour l'imagerie médicale non invasive, développement d'outils d'imagerie en électroencéphalographie EEG, tomodensitométrie TDM, imagerie par résonnage magnétique IRM, tomographie par émission de positrons TEP, etc.

 

La Maîtrise en sciences de l’énergie et des matériaux M.Sc. offerte à l'U.Q.T.R. conjointement avec l'I.N.R.S. a une durée totale d’1 an offerte à temps complet, mais peut également être suivie à temps partiel.

 

Elle vise à fournir des connaissances générales sur les divers domaines touchant les sciences de l'énergie et des matériaux tels que : matériaux, aux nanotechnologies, à l’ingénierie des composants, à la photonique ultrarapide et aux technologies énergétiques (piles à combustible).

 

Elle comporte les cours suivants : séminaire de maîtrise, sciences des matériaux ou énergies et systèmes énergétiques (UQTR) OU l'un des 3 cours suivants : physique des plasmas, énergie ou structure et propriétés des matériaux (INRS), ainsi que 3 cours optionnels parmi une liste proposée de plus de 20 cours (ex : piles à combustible et électrolyseurs, méthodes de simulation numérique en sciences des matériaux, état solide, gaz et solides, synthèse et caractérisation des matériaux, sciences et technologies des polymères, laser et techniques optiques, électrochimie : méthodologie et applications, phénomènes de transfert de chaleur et de masse, énergie de fusion, plasmas froids, etc.

 

La plus grande partie du programme est toutefois consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé "mémoire" dans un domaine spécifique de spécialisation en sciences de l'énergie et des matériaux. Voici quelques exemples de projets de recherche :

 

développement de matériaux avancés en nanostructures de carbone, pour le stockage de gaz; développement d'accumulateurs de chaleur à l'hydrogène pour augmenter l'efficacité des bâtiments; développement de systèmes d’électronique de puissance et de gestion et de contrôle visant l’application des technologies de réseaux électriques intelligents dans les systèmes résidentiels avec micro génération; développement de technologies de l'hydrogène, avec l'énergie éolienne pour la gestion et la stabilisation des réseaux électriques faibles ou saturés; développement d'un système de production d’hydrogène de grade commercial alimenté en biomasse lignocellulosique (copeaux de bois) et en hydroxyde de sodium; optimisation de sources hybrides batteries – supercondensateurs - piles à combustible; intégration des grands parcs d’éoliennes dans les réseaux électriques existants; caractérisation et propriétés des nanotubes de carbone; développement d’un injecteur de particules énergétiques dans un réacteur à fusion magnétique; etc.

 

La Maîtrise en physique avec mémoire (M.Sc.) a une durée totale d’1 an offert à temps complet, mais peut également être suivid à temps partiel. Dans la plupart des universités, aucun cours théorique ou de laboratoire n’est obligatoire au programme (sauf parfois un séminaire de recherche). Tu auras à choisir quelques cours optionnels ayant un lien avec ton projet de recherche, mais la majorité du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche en physique dans un domaine spécifique.

 

Ce projet appelé « mémoire de maîtrise » a pour but d’approfondir tes connaissances en physique et tout particulièrement dans le champ de spécialisation choisie : optique, photonique, matériaux de pointe, micro et nanotechnologies, sciences des radiations, physique médicale, technologies lasers, etc.

 

Voici quelques exemples de projets de recherche ayant un lien avec le génie physique :

 

développement d'applications dans plusieurs domaines comme la photonique, l'optoélectronique, la biologie, les technologies de l'information et les télécommunications; développement de nouvelles techniques d'imagerie optiques en biologie; composants optoélectroniques; développement de nouvelles techniques de conception, assemblage et métrologies optiques; composants à base de fibres optiques et leurs applications; félaboration d'un système in vitro utilisant l'ablation laser par impulsions ultra-brèves pour étudier les bactéries; développement de nouveaux instruments en spectroscopie; conception de nouveaux outils de détection de la radiation; développement

 

Endroits de formation : Montréal, Laval, Mcgill, Concordia, Sherbrooke, U.Q.T.R, Bishop et Ottawa.

 

Mais également, les programmes suivants :

Pour plus de détails, consulte la page des études supérieures en génie où les programmes sont décrits.

 

Il existe également des programmes de maîtrise en génie pétrolier, en sciences et technologies aérospatiales (recherche), en analyse spatiale en génie maritime (au niveau océanographique). Pour plus de détails, consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada où les programmes sont décrits.

 

Enfin, un programme de maîtrise entièrement consacrée aux technologies spatiales est offert aux U.S.A., ainsi que des maîtrises en génie céramique et un autre en ingéniérie du vere qui pourraient également t’intéresser. Pour plus de détails, consulte la page des études supérieures aux U.S.A. où le programmes est décrit.

 

Consulte également la page suivante où des organismes de recherches au Québec ont été répertoriés.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

 

Les candidats(es) admissibles (c'est-à-dire détenant les préalables requis) sont généralement admis.

 

Les admissions sont ouvertes aux trimestres d’automne et d’hiver à Laval et à l’automne seulement à Polytechnique

 

ENDROITS DE FORMATION 

 

-         École polytechnique de Montréal (orientations : génie biomédical, génie photonique, micro et nanotechnologie, innovation technologique, outils de gestion, projets internationaux ou sans orientation, voir aussi la page suivante), comprend un stage obligatoire rémunéré d'au moins 4 mois à réaliser, possibilité d'effectuer 1 ou 2 sessions d'études à l'étranger (choix de plusieurs universités en Europe, Amérique latine, Asie du Sud-Est et USA), possibiité d'effectuer 2 sessions d'études dans une université en France + un stage industriel rémunéré d'au moins 3 mois au sein d'une entreprise en France, pour plus de détails consulte le Bureau des relations internationales, voir aussi le Baccalauréat-maîtrise intégré en génie physique,

C
onsulte également les infos sur la maîtrise en génie physique (avec projet ou avec stage et projet ou avec mémoire), la maîtrise en génie énergétique (avec mémoire), la maîtrise en génie aérospatial (avec stage industriel ou avec projet classique ou avec projet en environnement virtuel ou avec mémoire), la maîtrise en génie biomédical (avec projet ou avec stage et projet ou avec mémoire), la maîtrise en génie électrique (avec projet ou avec stage et projet ou avec mémoire), la maîtrise en physique (option générale avec mémoire ou avec travail dirigé ou avec stage ou option en physique médicale avec mémoire), site du
département de génie physique

 

-        Université Laval (concentrations offertes : aéronautique et aérospatial, environnement, génie médical et biophotonique, photonique, signaux de commuications, électricité et électronique de puissance ou sciences des matériaux), voir aussi le DEC-BAC en technologie physique-génie physique offert conjointement avec le Cégep de La Pocatière,  consulte également la formule SIGMA + (comprenant un stage obligatoire rémunéré de 12 à 15 semaines + possibilité jusqu'à 3 stages optionnels rémunérés), possibilité d'effectuer une ou deux session(s) d'études à l'étranger (Espagne, France ou Mexique), pour plus de détails voir le profil international,

Consulte également les infos sur la maîtrise en biophotonique (avec mémoire), sur la maîtrise en génie électrique (communications optiques et photonique avec essai), sur la maîtrise en génie électrique (avec mémoire), sur la maîtrise en génie aérospatial (programme interuniversitaire avec projet et stage), la maîtrise en physique (avec mémoire) et la maîtrise en physique médicale (avec mémoire), site du département de physique et génie physique

-    Université de Sherbrooke (Baccalauréat spécialisé en génie robotique sans concentration avec projets de fin d'études en conception), offert en régime régulier à temps complet ou en régime coopératif à temps complet (comprenant 4 stages industriels rémunérés de 3 à 4 mois chacun, voir aussi la page suivante) et offert selon la formule "apprentissage par problèmes et par projets d'ingénierie" comprenant 7 projets de conception, possibilité d'effectuer 1 ou 2 sessions d'études à l'étranger, pour plus de détails consulte le bureau des échanges étudiants, infos sur le régime coopératif à temps complet (comprenant 5 stages industriels rémunérés de 3 à 4 mois chacun) et le profil international (régime coopératif) permettant d'effectuer jusqu'à 1 an d'études + stage rémunéré en France, consulte également le cheminement intégré baccalauréat-maîtrise en génie mécanique et  le cheminement intégré baccalauréat-maîtrise en génie électrique, site du département de génie électrique et génie informatique, site du département de génie mécanique NOUVEAU !

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux un avis d'ingénieurs(es) physiciens(nes) sur leur profession ?, alors consulte les vidéos suivants :

Pour une liste de manufacturiers de produits en optique et photonique, en nanotechnologies ou en technologies énergétiques, d'entreprises utilisant les technologies nucléaires et de sociétés d'ingénierie, consulte le Portrait de l'industrie des sciences et technologies physiques

Divers :

-         Agence spatiale Canadienne : site cet organisme qui a pour mandat de promouvoir les sciences de l’espace

-         Carrières scientifiques maritimes : site d’infos sur les carrières et perspectives d’avenir dans ce secteur

-     Orientation photonique : infos sur les carrières en optique et photonique

-       Technologie maritime du Québec : site d’infos sur les carrières dans le domaine maritime et leurs applications

-     Nanotechnologie : site du Ministère de l’Industrie faisant un portrait de cette industrie au Québec

-      Service canadien des glaces : site du Gouvernement du Canada concernant des infos sur les glaces et les icebergs

Projets étudiants :

-         Archimède : comité d’étudiants de l’École Polytechnique qui fabrique des sous-marins

-         Capra : Équipe de l’ÉTS qui construire un robot dynamique et autonome pour participer à diverses compétitions

-         Décathlon solaire Team Montréal : équipe d’étudiants en génie du bâtiment de l’Université Concordia, en génie de la construction de l’ÉTS, génie électrique et génie mécanique de l’ÉTS, Polytechnique, Mcgill et Concordia qui participent à des compétitions de construction de bâtiments utilisant l’énergie solaire (la seule équipe canadienne)

-         Dronolab : Équipe de l’ÉTS qui construire en aéronef intelligent et autonome pour participer à des compétitions en aérospatial

-         Éclipse : projet de conception d’un véhicule solaire réalisé par les étudiants de l’École de technologie supérieure

-         Groupe Aérospatial : équipe de l’Université Laval qui construit des fusées afin de participer à divers concours internationaux

-         Photon : équipe de l’É.T.S. construisant un bateau solaire de course

-         Projet Harfang : site de l’équipe 2002 de l’Université ayant construit un avion cargo téléguidé pour la compétition Aero Design

-         Projet Vulcain : projet de conception d’un capteur solaire réalisé par des étudiants de l’Université de Sherbrooke

-         Robofoot : équipe de l’École Polytechnique qui construit des robots autonomes afin de participer à divers concours nationaux et internationaux notamment des matchs de soccer avec les robots, voir aussi la page suivante

-         S.A.E. Robotique : site de cette équipe de Polytechnique qui conçoit des robots autonomes pour la compétition S.A.E.

organismes de loisir scientifique :

musées de sciences :

 


Retour à la page du secteur sciences physiques et mathématiques

Retour à la page d’accueil