Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

SECTEUR : SCIENCES NATURELLES

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNICIEN(NE) EN AMÉNAGEMENT DE LA FAUNE

TECHNICIEN(NE) EN MILIEU NATUREL

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES  D.E.C.

 

Va voir aussi ma section  « liens recommandés » à la fin de la page (dont des vidéos de techniciens de la faune qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technicien ou technicienne en aménagement de la faune; tu pourras effectuer différentes tâches selon le secteur où tu travailleras :

 

En conservation et protection des ressources fauniques : tu travailleras principalement en forêt à effectuer l’inventaire des espèces animales et de leur population (mammifères, oiseaux ou poissons) se retrouvant dans une réserve faunique. Avec la collaboration d’un(e) biologiste, tu coordonneras les travaux d’aménagement des habitats, d’aménagement des sols et des cours d’eau dans le cadre d’un projet d’aménagement de la faune et de la flore. Tu travailleras généralement au sein des gouvernements (Service canadien de la faune, Environnement et faune Québec, etc).

 

En interprétation de la nature et éducation à l’environnement : tu planifieras et élaboreras des programmes d’interprétation des ressources naturelles et d’éducation à l’environnement. Tu animeras différentes activités d’interprétation et de sensibilisation à la protection de la nature et de l’environnement auprès de clientèles diverses (touristes, groupes scolaires, chasseurs et pêcheurs et autres). Tu les initieras à comprendre la nature, à identifier les espèces végétales et animales, à survivre en forêt et les sensibiliser à protéger notre nature. Tu pourras travailler au sein des centres d’interprétation de la nature, dans les centres éducatifs forestiers, dans les parcs et réserves pour la Société des parcs et réserves du Québec ou le Service canadien de la faune.

 

En recherche en sciences naturelles : Tu assisteras en laboratoire un(e) biologiste ou un(e) chercheur(e) en sciences naturelles dans ses recherches sur les écosystèmes en effectuant la cueillette, l’inventaire et l’analyse des données recueillies sur le terrain dans le cadre d’un projet de recherche en biologie. Tu participeras à l’élaboration de programmes de recherches qui permettront d’améliorer la production des habitats, mieux connaître les comportements sociaux des espèces, de découvrir de nouvelles sous-espèces et de mieux les protéger. Tu pourras travailler dans les universités, des laboratoires privés de recherches ou au sein des gouvernements.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-       Aptitudes en sciences biologiques et naturelles

-       Itérêts pour les végétaux, l’environnement et le travail en plein air

-       Curiosité scientifique pour être appelé(e) à chercher la solution à un problème scientifique relié aux sciences naturelles

-      Bonnes habiletés et dextérité manuelles car tu auras à effectuer notamment des prélèvements d’eau, de sols, de poils ou de plumes, etc pour en faire des analyses

-       Sens de l’observation pour détecter un problème, une maladie ou autre chez une espèce animale, mais aussi pour observer le comportements des animaux

-       Souci du détail et minutie car tu auras à prendre le plus d’informations détaillées possibles lors d’inventaire d’espèces animales

-      Capacité d’analyse et de synthèse pour être en mesure d’analyse et de résoudre divers problèmes d’aménagement des habitats, d’environnement ou autre problème en conservation de la faune tant qu’en laboratoire que sur le terrain

-       Sens des responsabilités car tu seras responsable de coordonner des projets

-       Sens de l’initiative et facilité à communiquer pour proposer tes idées lors de l’élaboration de projet, mais aussi pour animer des activités d’interprétation de la nature

-       Sens de l’organisation pour planifier et organiser des projets techniques en aménagement de la faune, mais aussi pour planifier l’inventaire d’espèces animales dans une réserve

-       Facilité à travailler en équipe car tu auras à collaborer avec des agents de conservation de la faune, garde-forestiers, d’autres techniciens de la faune, biologistes, etc.

-       Facilité d’adaptation à divers milieux

-       Aptitudes en gestion car tu pourrais être appelé(e) à gérer les ressources fauniques et à superviser du personnel

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-       Agent(e) de conservation de la faune

-       Animateur(trice) d’activités en sciences naturelles

-    Assistant(e) biologie

-    Assistant(e) botaniste

-       Assistant(e) entomologiste

-       Éducateur(trice) en environnement

-    Guide-animalier(ère)

-    Guide-animateur(trice) en sciences naturelles

-    Guide-aquariste (Parc aquarium du Québec)

-        Guide-interprète de la nature

-    Guide-naturiste

-    Préposé(e) aux renseignements entomologiques (Insectarium)

-       Technicien(ne) de la faune

-       Technicien(ne) en aquiculture

-       Technicien(ne) en écologie

-       Technicien(ne) en environnement

-    Technicien(ne) en milieu naturel

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-       Centres d’interprétation de la nature

-       Centres éducatifs forestiers

-       Entreprises d’animation en sciences naturelles

-       Entreprises de tourisme d’aventure et de plein air

-       Firmes de biologistes

-       Firmes de consultants en environnement

-       Firmes de consultants en faune

-       Gouvernement du Canada : Parcs Canada, Pêches et Océans Canada, Environnement Canada (Service canadien de la faune), Institut Maurice-Lamontagne

-      Gouvernement du Québec : Ministère des Ressources naturelles et de la faune, Ministère du Développement durable et de l’environnement, Société des établissements de plein air du Québec SÉPAQ

-    Groupements forestiers (consulte le site du Regroupement des sociétés d'aménagement forestier du Québec)

-       Laboratoires de recherches privés

-    MRC (parcs régionaux)

-       Municipalités

-    Organismes de gestion environnemental

-       Pourvoiries chasse et pêche (Fédération des pourvoiries du Québec)

-       Universités (centres de recherches)

-       Ville de Montréal ( Jardin botanique de Montréal, Biodôme de Montréal, Insectarium de Montréal)

-       Zones d’exploitations contrôlées ZEC (ZEC Québec, le regroupement de toutes les ZEC)

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-       Polyvalence

-       Disponibilité

-    Bonne connaissance de l'anglais, un atout important

-       Mobilité essentielle en régions éloignées

-       Travail souvent saisonnier et horaires variables

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2014 :

 

En techniques de bioécologie :

 

Plus de la moitié des répondants(es), soit 55 % ont poursuivi leurs études à université, principalement en biologie.

 

Parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement est faible, seulement 45 % d'entre-eux ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité sont à temps complet.

 

Note : certains emplois ne sont pas reliés au domaine de la faune, mais plutôt aux activités de laboratoire de biologie.

 

En TACH :

 

Le placement est bon, 64 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet.

 

En techniques du milieu naturel (aménagement de la faune) :

 

Près de la moitié des répondants(es), soit 45 % ont poursuivi leurs études à université, principalement en biologie.

 

Parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement est faible, seulement 50 % d'entre-eux ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet.

 

En techniques du milieu naturel (aménagement et interprétation du patrimoine) :

 

Le placement est faible, seulement 50 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont 50 % sont à temps complet.

 

Plusieurs autres répondants(es), soit 33 % ont décidé de poursuivre leurs études à l'université en biologie ou dans une autre discipline connexe.

 

PROGRAMMES

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE
EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
AUX
ÉTUDES

Tech bioécologie

84

17

15

46

TACH

14

9

8

0

Tech milieu naturel

(aménagement de la faune)

11

3

3

5

Tech milieu naturel

(interprétation patrimoine)

6

2

1

2

 

Note : le taux de placement est faible depuis quelques temps notamment dû aux coupures de postes ou au gel d'embauche dans la fonction publique fédérale et provinciale.

 

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2014 :

(données de 2015 dans le secteur public)

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Note : baisse de la moyenne salariale pour toutes les spécialisations dans le secteur privé par rapport aux années précédentes.
           Dans le secteur public, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

 

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la Fonction Publique du Canada, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal, Syndicat de la fonction publique du Québec - division SEPAQ et division Parc aquarium du Québec conventions collectives des employés de soutien de plusieurs collèges privés et conventions collectives des employés de soutien de plusieurs universités.

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Avec les récentes coupures budgétaires et gels d'embauche au sein de la fonction publique tant municipale (parcs municipaux, mais aussi musées de sciences naturelles comme le Jardin Botanique, l'Insectarium ou le Biodôme), provinciale (parcs et réserves à la SEPAQ) que fédérale (parcs et réserves nationales à Parcs Canada); les perspectives ne sont pas très bonnes puisqu'ils sont les principaux employeurs des techniciens(nes) de la faune.

 

Les emploient seront davantage orientés au sein des ZEC, des entreprises de tourisme d'aventure et de plein air, les organismes sans but lucratif en proteciton et aménagement de la faune ou en protection de l'environnement, les stations récréotouristiques et centres d'interprétation de la nature.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

  

Le Diplôme d’études collégiales en techniques de bioécologie D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours d'initiation à la profession, écologie générale, identification des végétaux, initiation aux applications informatiques, survie en milieu naturel, cartographie et géomatique, biologie cellulaire et microbiologie, techniques d'analyse en laboratoire, identification des vertébrés, chimie générale et des solutions, caractérisation des milieux terrestres, biologie animale, caractérisation des sols, identification des invertébrés terrestres, anglais pour les sciences et techniques de la nature, microbiologie en milieu naturel, élevage et culture d'organismes, analyse écosystémique, analyse quantitative du milieu naturel, identification d'invertébrés aquatiques et marins, caractérisation des milieux aquatiques notions d'océanographie, expérimentation et aménagement en milieu naturel, mycologie appliquée (études des champignons), biologie des végétaux, analyse écosystémique 2, initiation à la recherche en laboratoire, biotechnologie appliquée au milieu naturel, ainsi qu'un stage non rémunéré en milieu de travail d'une durée de 5 semaines.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

Le Diplôme d’études collégiales en techniques du milieu naturel avec spécialisation en aménagement de la faune D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours sur les composantes abiotiques, les écosystèmes, végétal dans son milieu, faune terrestre 1, cartographie générale, séjour en milieu naturel (dès la 1ère session), environnement abiotique, photographie aérienne, profession et législation, plan d'échantillonnage, flore du Québec, faune terrestre 2, sécurité en milieu naturel, inventaire abiotique, inventaire de la végétation, inventaire de la faune aquatique, anglais pour sciences et techniques de la nature, développement durable 1, micro-organismes, mesures d'intervention environnementale, développement durable 2, pollution du sol, pollution de l'eau, pollution de l'air, essais biologiques, développement durable 3, soutien technique, gestion et valorisation de la matière résiduelle et décontamination d'un milieu.

Par la suite, tu auras des cours propres à la spécialisation choisie. Dans le cas de l'option en aménagement de la faune; tu auras des cours sur les maladies de la faune, oiseaux, mammifères, la faune et le territoire, aménagement des habitats aquatiques, aménagement des habitats terrestres, aménagement de population faunique, suivi d'aménagement, suivi de population, poissons, potentiel faunique, aménagement faunique intégré, planification de suivi, plan de gestion de la faune, ainsi qu'un stage non rémunéré en aménagement de la faune (à raison de 2 jours/semaine pendant 15 semaines).

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants réalisés par le Cégep de St-Félicien :

Le Diplôme d’études collégiales en techniques du milieu naturel avec spécialisation en aménagement et interprétation du patrimoine naturel D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours sur les composantes abiotiques, les écosystèmes, végétal dans son milieu, faune terrestre 1, cartographie générale, séjour en milieu naturel (dès la 1ère session), environnement abiotique, photographie aérienne, profession et législation, plan d'échantillonnage, flore du Québec, faune terrestre 2, sécurité en milieu naturel, inventaire abiotique, inventaire de la végétation, inventaire de la faune aquatique, anglais pour sciences et techniques de la nature, développement durable 1, micro-organismes, mesures d'intervention environnementale, développement durable 2, pollution du sol, pollution de l'eau, pollution de l'air, essais biologiques, développement durable 3, soutien technique, gestion et valorisation de la matière résiduelle et décontamination d'un milieu.

 

Par la suite, tu auras des cours propres à la spécialisation choisie. Dans le cas de l'option en aménagement et interprétation du patrimoine naturel; tu auras des cours en élaboration d'un programme récréatif, inventaire du patrimoine, mise en valeur du patrimoine, aménagements écotouristiques, production audiovisuelle, outils promotionnels, animation d'activités en milieu naturel, matériel d'animation, élaboration d'activités, ainsi qu'un stage non rémunéré en aménagement et interprétation du patrimoine naturel (à raison de 2 jours/semaine pendant 15 semaines). 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants réalisés par le Cégep de St-Félicien :

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques d’aménagement cynégétique et halieutique TACH D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours d'introduction à la profession, biologie générale, cartographie et orientation en milieu naturel, techniques cynégétiques : armes de chasse et gros gibier, notions de comptabilité, initiation aux technologies informatiques, évolution et biodiversité, zoologie des invertébrés, techniques halieutiques 1, utilisation des équipements motorisés, premiers soins en milieu naturel, notions de géomatique (représentation des données d'information géographique), biostatistiques, taxonomie végétale, écologie générale, principes de géomorphologie et d'hydrologie (étude des reliefs terrestres et cycle de l'eau), diagnose de lac (description et caractéristiques d'un lac), gestion du personnel, anglais appliqué aux sciences et techniques de la faune, zoologie des vertébrés, photo-interprétation appliquée au milieu naturel, ornithologie appliquée 1, ichtyologie appliquée 1 (étude des poissons), botanique appliquée 1, administration du tourisme cynégétique, halieutique et de plein air, ornithologie appliquée 2, ichtyologie appliquée 2, botanique appliquée 2, techniques halieutiques 2 : milieu marin d'eau douce, techniques halieutiques 3 : pêche sportive en eau douce, expédition d'été : canot-camping et notions de survie, planification des infrastructures 1, exploitation faunique 1, techniques cynégétiques 2, mammologie appliquée 1, techniques de piégeage, planification des infrastructures 2, exploitation faunique 2, expédition d'hiver : survie en forêt, projet en administration du tourisme cynégétique, halieutique et de plein air, ainsi qu'un stage obligatoire non rémunéré (à la fin de la 6e session) d'une durée de 2 semaines.

 

Enfin, il est également possible de suivre ce programme de façon facultative selon la formule en alternance travail-études permettant de réaliser 2 stages rémunérés en milieu de travail d'une durée de 8 à 16 semaines chacun (dont le premier est offert au trimestre d'été de la 1ere année et le second est offert au trimestre d'été de la 2e année).

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde la vidéo promotionnelle réalisée par le Cégep de Baie-Comeau.

 

Le programme de D.E.C.-BAC en biologie a une durée totale de 5 ans offert à temps complet. Ce programme combine la formation en techniques de bioécologie avec le Baccalauréat en biologie. Les 3 premières années correspondent au D.E.C., alors que les 2 dernières années correspondent au Baccalauréat en biologie. Il destiné aux étudiants du D.E.C. ayant obtenu les meilleurs résultats. La structure des cours correspondent au D.E.C., ainsi qu’au 2 premières années du Bacc en biologie (voir la profession de biologiste).

 

Le programme de D.E.C.-BAC en écologie a une durée totale de 5 ans offert à temps complet. Ce programme combine la formation en techniques de bioécologie avec le Baccalauréat en biologie. Les 3 premières années correspondent au D.E.C., alors que les 2 dernières années correspondent au Baccalauréat en biologie. Il destiné aux étudiants du D.E.C. ayant obtenu les meilleurs résultats. La structure des cours correspondent au D.E.C., ainsi qu’au 2 premières années du Bacc en biologie (voir la profession de biologiste).

 

ENTENTES DEC-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de terminer la formation technique et ton baccalauréat dans un temps plus court et obtenir les 2 diplômes.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

 

DEC-BAC en biologie

(DEC en techniques de bioécologie + Bacc en biologie) :

DEC-BAC en écologie

(DEC en techniques de bioécologie + Bacc en écologie) :

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

 

DEC en techniques de bioécologie :

DEC en techniques du milieu naturel (ancien et nouveau programme) :

DEC en techniques d'aménagement cynégétique et halieutique TACH :

PERFECTIONNEMENT :

 

Il te sera également possible de poursuivre tes études à l’université dans l’un des programmes suvants : Baccalauréat en biologie, Baccalauréat en microbiologie, Baccalauréat en écologie, Baccalauréat en biotechnologie, Baccalauréat en géographie, Baccalauraét en géographie physique, Baccalauréat en plein air et tourisme d’aventure, Baccalauréat en aménagement et environnement forestiers, Baccalauréat en agronomie, Baccalauréat en biologie médicale, Bacc avec majeure en environnement, etc.

 

Il existe aussi des programmes de perfectionnement au niveau collégial (A.E.C.) et au niveau universitaire (certificats) tels que :

 

-         A.E.C. en coordonnateur en environnement et développement durable offert par le Cégep de Rosemont (formation continue)

-         Certificat en développement durable offert à Laval

-         Certificat en sciences de l’environnement offert à l’UQÀM, U.Q.T.R., UQAC et Téluq

-         Certificat en sciences naturelles offert à l’UQAC

-         Certificat en tourisme durable offert à Laval

 

ÉTUDES UNIVERSITAIRES :

 

Il te sera possible de poursuivre tes études à l'université dans un programme tel que :

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

TACH :

 

-         Détenir un D.E.S. ou un D.E.P. et avoir réussi le cours préalable suivant ou son équivalent :

CST 5e ou TS ou SN 4e (anciennement mathématiques 426)

 

Tech de bioécologie et DEC-BAC en biologie :

 

-         Détenir un D.E.S. ou un D.E.P. et avoir réussi les cours suivants ou leurs équivalents :

TS ou SN 5e (anciennement mathématiques 436)
Chimie 5e (anciennement chimie 534 ou 584) 

 

Tech du milieu naturel :

 

-         Détenir un D.E.S. ou un D.E.P. et avoir réussi les cours suivants ou leurs équivalents :

CST 4e (anciennement mathématiques 426)
STE ou SE 4e (anciennement sciences physiques 436) 

 

Note : pour connaître les équivalences des préalables à l’éducation aux adultes, consulte la page suivante

 

AUTRE EXIGENCE À L’ADMISSION :

 

Tech en bioécologie et DEC-BAC en biologie :

 

-         Répondre à un questionnaire (Sainte-Foy)

 

TACH et Tech du milieu naturel :

 

-         Aucune autre exigence

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ces programmes

 

Les candidats(es) admissibles (c'est-à-dire détenant les préalables requis) sont généralement admis

 

Note : l’admission en techniques du milieu naturel à St-Félicien se fait à un tronc commun, mais tu devras spécifier la spécialisation désirée lors de ta demande d’admission

  

ENDROITS DE FORMATION :

 

Techniques de bioécologie :

-         Cégep de Sainte-Foy, voir également le DEC-BAC en biologie offert conjointement avec l’UQAR et le DEC-BAC en biologie offert conjointement avec l'Université Laval

-         Cégep de St-Laurent, voir également le DEC-BAC en biologie offert conjointement avec l’UQAR, le DEC-BAC en biologie offert conjointement avec l'Université Laval, ainsi que le DEC-BAC en agronomie offert conjointement avec l'Université Laval

-         Cégep de La Pocatière, voir également le DEC-BAC en biologie offert conjointement avec l’UQAR, le DEC-BAC en biologie offert conjointement avec l'Université Laval, ainsi que le DEC-BAC en agronomie offert conjointement avec l'Université Laval

-         Cégep de Sherbrooke, voir aussi le DEC-BAC en biologie offert conjointement avec l'Université de Sherbrooke, le DEC-BAC en écologie offert conjointement avec l'Université de Sherbrooke, le DEC-BAC en biologie offert conjointement avec l'Université Laval et le DEC-BAC en biologie offert conjointement avec l’UQAR

 

-    Cégep Vanier, voir aussi le DEC-BAC offert conjointement avec l'UQAR

 

TACH :

 

-         Cégep de Baie-Comeau  offert en alternance travail-études, note : l'Université Laval reconnaîtra 6 crédits au Baccalauréat en biologie aux titulaires de ce DECprogramme unique au Québec, site du département

 

Tech du milieu naturel :

 

-         Cégep de St-Félicien (techniques du milieu naturel avec spécialisation en aménagement de la faune ou avec spécialisation en aménagement et interprétatin du patrimoine naturel),  note : l'Université Laval reconnaîtra 6 crédits au Baccalauréat en biologie aux titulaires de ce DEC, site du département programme unique au Québec

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis de technicien(nes) en aménagement de la faune ou en milieu naturel sur leur profession ?, alors regarde les vidéos suivants :

De nombreux sites d'informations sur les animaux, les végétaux et autres sites de biologie sont répertoriés à la page de la profession de biologiste 

Pour consulte le répertoire des parcs (régionaux, provinciaux et nationaux), réserves fauniques et autres territoires fauniques protégées situés au Québec, consulte le Portrait du secteur de l'aménagement du territoire

  


Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil