Retour à la page d’accueil

 

QU’EST-CE QUE

L’ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES ?

 

L’alternance travail-études A.T.E. est une formule éducative adoptée par l'établissement d'enseignement en vue de donner aux élèves inscrits l'occasion de réaliser des stages en milieu de travail (rémunérés ou non rémunérés) dans le cadre de leur programme d'études en partenariat avec des entreprises, permettant d'acquérir une expérience professionnelle concrète dans le domaine d'études.

 

Les programmes d'études qui peuvent être offerts selon la formule de l'ATE sont ceux qui mènent à l'obtention d'un diplôme reconnu par le Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (D.E.P., A.E.C., D.E.C., Baccalauréat ou Maîtrise).

 

Grâce à la concertation qu'elle exige entre le milieu du travail et l'établissement d'enseignement, l'ATE permet à l'élève d'acquérir ou de perfectionner les compétences nécessaires à l'exercice de la profession ou du métier que tu as choisi.

 

Il  met à la disposition de l’étudiant deux (2) lieux d’apprentissages : l'établissement d'enseignement, ainsi qu’un milieu de travail :

  1. Au sein de l'établissement, l’étudiant acquiert des compétences de base (formation théorique en classe et formation pratique en laboratoire)

  2. En milieu de travail, l’étudiant met en œuvre ses compétences en prenant part à un stage rémunéré ou NON rémunéré.

Ces stages s'ajoutent aux stages obligatoires crédités prévus au cheminement régulier du programme.

 

Quelle est la différence entre alternance travail-études A.T.E. et régime coopératif ?

 

L'alternance travail-études A.T.E. est le terme utilisé en formation professionnelle et en formation technique, alors que le régime coopératif est le terme utilisé au niveau universitaire, mais c'est la même formule, du moins, elles sont semblables.

 

Cette formule a-t-elle fait ses preuves ?

 

Lors de son instauration, l'objectif principal de cette formule était d'offrir une meilleure intégration au marché du travail aux étudiantes et aux étudiants de différents programmes d'études. Au cours de ces années, l'intégration était difficile et la concurrence entre les candidats était féroce.

 

Maintenant, le marché du travail éprouve des pénuries dans de nombreux domaines et l'accès au marché du travail est moins ardue.

 

Or, bien que son objectif principal soit resté toujours la même, elle offre également de nombreux autres avantages à prendre en considération (comme une rémunération au cours du stage dans ton domaine permettant le financement de tes études, acquérir des connaissances pratiques qui n'auraient jamais pu être apprises en classe, etc.).

 

Au niveau universitaire; cette formule existe depuis 52 ans déjà puisqu'elle a été instauré au Québec par l'Université de Sherbrooke en 1966. Donc, des milliers de professionnels(les) de différents domaine ont participé au régime coopératif au cours de leurs études.

 

En 2016-2017, plus de 7 000 étudiants(es) étaient inscrits dans un programme dans la formule coopérative avec un taux de placement de 98 %.

 

En formation technique; l'alternance travail-études au collégial fête ses 20 ans. Ce sont près de 30 000 diplômés(es) qui ont participé à cette formule depuis sa création.

 

En 2016-2017, il y avait plus de 2 700 étudiants(es) inscrits en A.T.E. dans le réseau collégial (public et privé) avec un taux de placement de 97 %.

 

En formation professionnelle; plus de 59 000 étudiants(es) ont participé au cheminement A.T.E. depuis sa création il y a 14 ans.

 

Quelle est la différence entre les types de formules de stages ?

Quelle la durée moyenne d'un stage ?

 

En formation professionnelle; la durée d'un stage en A.T.E. représente 20 % à 25 % de la durée totale du programme. Donc, un programme de 1 350 heures, comptera environ 270 heures d'expérience en milieu de travail, soit 6 à 8 semaines (à raison de 35 à 40 heures/semaine).

 

En formation technique; la durée moyenne d'un stage en A.T.E. est de 8 à 12 semaines consécutives (à raison de 35 à 40 heures/semaine), pour un total de 280 à 480 heures d'expérience professionnelle.

 

En formation universitaire (baccalauréat ou maîtrise); la durée moyenne d'un stage coopératif de 8 à 16 semaines consécutives (à raison de 35 à 40 heures/semaine), pour un total 280 à 640 heures d'expérience professionnelle.

 

Obligatoire ou Facultatif ?

 

La plupart des programmes offrent le choix entre le cheminement régulier et le cheminement en ATE (sauf certains programmes exclusifs au Québec) parmi l'ensemble des établissements.

 

Certains établissements offrent le choix entre le cheminement régulier et le cheminement ATE pour un même programme, alors que dans d'autres programmes et dans d'autres établissements, seul le cheminement ATE ou coopératif est offert.

 

Si tu choisis le cheminement en ATE ou en régime coopératif, TOUS les stages faisant partie du cheminement sont toutefois obligatoires. La réussite de tous les stages sont nécessaires afin d'obtenir une mention sur le relevé de note et sur le diplôme.

 

Voici quelques exemples de programmes (principalement ceux qui sont exclusifs au Québec) offerts en cheminement ATE ou coopératif seulement :

 

Aménagement des ressources forestières et environnements forestiers (Bacc),

Forage au diamant (DEP),

Forage et dynamitage (DEP),

Génie biotechnologique (Bacc),

Génie du bois (Bacc),

Gestion et technologie agricoles (DEC),

Navigation (DEC),

Opérations forestières (Bacc),

Production animale (DEP),

Production de grandes cultures (DEP),

Production horticole (DEP),

Taille de pierres (DEP),

Techniques d'aménagement cynégétique et halieutique (DEC),

Technologie de la production horticole et de l'environnement (DEC),

Techniques du génie mécanique de marine (DEC),

Techniques du meuble et de l'ébénisterie (DEC),

Technologie des matériaux composites (DEC),

Technologie du génie agromécanique (DEC),

Technologie du génie de la plasturgie (DEC),

Technologie du génie métallurgique (DEC),

Technologie minérale (DEC),

Etc.

 

Crédité ou NON crédité  ?

 

En formation professionnelle; puisque les stages font partie intégrante du programme, ils sont crédités.

 

En formation technique; les stages en ATE NE SONT PAS crédités au programme pour l'obtention du diplôme.

 

En formation universitaire; dans la plupart des cas, les stages coopératifs NE SONT PAS crédités au programme pour l'obtention du diplôme et du grade.

 

Toutefois, certaines universités ont choisi de créditer certains stages coopératifs de leur programme dans la partie des "crédits optionnels".

 

Rémunéré ou NON rémunéré ?

 

En formation professionnelle; les stages sont généralement NON rémunérées puisqu'ils sont intégrés à la structure du programme et de courte durée. Par contre, plusieurs centres de formation ont conclu des ententes avec des entreprises partenaires afin d'offrir des stages rémunérés.

 

En formation technique; TOUS les stages en A.T.E. sont obligatoirement rémunérés au sein des entreprises partenaires ayant conclu une entente avec le collège.

 

Au niveau universitaire (baccalauréat et maîtrise); TOUS les stages en régime coopératif sont obligatoirement rémunérés.

 

OÙ puis-je réaliser mes stages ?

 

plusieurs milliers de PME partout au Québec dans de nombreux secteurs d'activité ont conclu des ententes de partenariat avec des établissements d'enseignement.

 

Également, de nombreuses grandes entreprises et organisations publiques ont compris les avantages d'accueillir des stagiaires en A.T.E. ou en régime coopératif et ont conclu des ententes avec plusieurs établissements d'enseignement. Des entreprises et organisations publiques telles que : Mouvement Desjardins, Bombardier Aerospace, Rio Tinto, Industrielle-Alliance, Groupe CGI, Vidéotron, Télus, BRP, Groupe Jean Coutu, Ubisoft, CAE, Marmen, le Gouvernement du Canada, le Gouvernement du Québec et bien d'autres sont des partenaires de longue date de cette formule.

 

En formation professionnelle; les stages doivent obligatoirement être réalisés au Québec (à moins qu'une entreprise partenaire te propose de réaliser ton stage dans un bureau ou une usine à l'étranger et qu'elle ait obtenue l'approbation de l'établissement d'enseignement, mais c'est exceptionnel).

 

En formation technique; la plupart des stages sont réalisés au Québec, mais quelques partenaires provenant d'ailleurs au Canada proposent des stages hors-Québec.

 

En formation universitaire; la plupart des stages sont réalisés au Québec, mais plusieurs entreprises et organisations d'ailleurs au Canada et même de l'étranger ont conclu des ententes de partenariat avec des universités québécoises permettant de réaliser un ou plusieurs stage(s) hors-Québec.

 

Comment se déroule la processus d'embauche pour un stage ?

 

Tout d'abord, les entreprises partenaires fournissent au service des stages de l'établissement une liste des stages, le nombre de candidats(es) qu'elles peuvent accueillir, la durée proposée et le ou les trimestre(s) de disponibilité (sauf si les stages se déroulent exclusivement en période estivale).

 

Ensuite, les étudiants(es) choisissent les stages de leur choix dans la banque de stages fournie par l'établissement (certaines entreprises peuvent avoir certaines exigences particulières selon les besoins du stage et pourvu qu'ils rencontrent les règles de l'entente, ex : ne pas avoir de casier judiciaire, détenir un permis de conduire et/ou un véhicule, etc.).

 

Par suite, les entreprises entament un processus de sélection (de la même façon qu'elle effectue un processus de sélection de nouveaux employés suite aux offres d'emploi), parmi les candidats(es) de la banque de stages ayant répondu à leur et qui répondent à leurs besoins.

 

Enfin, les entreprises effectuent des entrevues de sélection (souvent dans les locaux de l'établissement d'enseignement) afin de choisir le candidate ou le candidat ayant les mêmes affinités professionnelles que leur organisation.

 

La coordonnatrice ou le coordonnateur des stages de l'établissement d'enseignement fait un suivi de la sélection des candidats afin de s'assurer que toutes les règles de l'entente sont respectées par chacune des parties.

 

QUELS SONT LES AVANTAGES LES DÉSAVANTAGES DE CETTE FORMULE ?

 

Pour toi en tant qu'étudiante ou étudiant :

  1. Mettre en application tes connaissances dans un milieu de travail réel

  2. Acquérir des connaissances pratiques sur des équipements ou auprès d'un type de clientèle qui n'auraient pas été possible d'acquérir en classe

  3. Mieux faire le lien entre la théorie et la pratique

  4. Mieux comprendre les exigences de sa profession

  5. Découvrir ta carrière en explorant différentes possibilités d'emploi et milieux de pratique

  6. Valider et préciser ton choix professionnel dès le début de la formation

  7. Renforcer ta motivation à l’égard de tes études et ainsi, favoriser ta persévérance et ta réussite

  8. Développer un réseau de contacts professionnel

  9. Participer à des projets ou à des mandats professionnels réels

  10. Développer et/ou consolider des habiletés et des attitudes professionnelles et personnelles recherchées par les employeurs

  11. Le travail est encadré d'une part, par un(e) superviseur(e) de l'entreprise et d'autre part, par un enseignant (ou un coordonnateur de stage) de l'établissement effectuant un suivi afin de veiller à ce que l’expérience se déroule bien et que tout le mandat défini soit respecté

  12. Se faire connaitre avantageusement par des futurs employeurs potentiels

  13. Obtenir une rémunération concurrentielle pendant tes études permettant le financement de celles-ci

  14. Voyager et vivre des expériences uniques (dans le cas des stages coopératifs rémunérés hors-Québec)

  15. Une mention A.T.E. ou régime coopératif sera indiquée sur ton relevé de notes ainsi que sur ton diplôme.

Mais également, prendre en considération, quelques inconvénients :

Pour l'employeur partenaire :

  1. Bénéficier de ressources formées, à coût accessible

  2. Recruter des candidats polyvalents et intéressés à se perfectionner

  3. Former de la relève

  4. Gérer efficacement des surcroîts temporaires de travail

  5. Réaliser des projets spéciaux ne requérant pas d’employés permanents ou qui serait autrement reporté, faute d'effectif disponible

  6. Combler une vacance, un congé de maladie prolongée ou un congé parental

  7. Dégager le personnel en place afin qu’il puisse se consacrer à des projets plus importants

  8. Évaluer les étudiants-employés en vue d’une embauche à leur sortie du programme

  9. Faciliter le recrutement par anticipation

  10. Bénéficier d’une banque de ressources humaines qualifiées et formées selon les exigences actuelles du marché

  11. Collaborer étroitement avec les milieux d’enseignement à favoriser l’adaptation de la formation aux besoins des entreprises

  12. Obtenir des activités de formation continues et des expertises conseils des enseignants de l'établissement d'enseignement à moindre coût

  13. La possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt pour le développement de la main-d'œuvre

  14. Bénéficier de dépenses admissibles dans le cadre de la Loi 90 sur la formation de la main-d'œuvre

  15. Le contenu du stage est défini par l'employeur.

Mais également, prendre en considération, quelques inconvénients :

  1. L'encadrement des étudiants-employés nécessite davantage de temps aux superviseurs

  2. L'entreprise et ses représentants doivent respecter certaines règles de l'entente qui peuvent être contraignantes

  3. Parfois, la banque de candidats participant au cheminement peut être restreint

  4. Si l'entreprise ne respecte les règles de l'entente ou qu'un représentant de l'établissement scolaire remarque une irrégularité dans le processus de sélection des candidats, l'entreprise pourra être exclue du partenariat

Pour l'établissement d'enseignement :

  1. Permettre l'enrichissement des programmes d'études en partageant les expériences de stage des étudiants auprès des professeurs et collègues

  2. Favoriser le taux de placement de ses diplômés(es)

  3. Se différencier des autres établissements offrant les mêmes programmes, mais sans le cheminement en A.T.E.

  4. Consolider son expertise et son leadership en enseignement dans le domaine

  5. Participer au développement d'échanges d'expertise et de partenariats avec la communauté d'affaires

  6. Améliorer le contenu des programmes d'écoles qui répondront aux besoins réels des entreprises

  7. Établir un réseau de contacts École-entreprise pour la formation continue

Mais également, prendre en considération, quelques inconvénients :

COMMENT FONCTIONNE LA FORMULE A.T.E. OU COOPÉRATIVE ?

QUELS SONT LES PROGRAMMES OFFERTS AVEC CETTE FORMULE ?

En 2017, il y avait plus de 200 programmes de 4 ordres d'enseignement (formation professionnelle, formation technique, universitaire 1er cycle et universitaire 2e cycle) au sein de plus de 120 établissements d'enseignement public et privé (10 universités, 42 cégeps, 4 autres établissement collégiaux publics, 9 collèges privés, une soixantaine de centres de formation professionnelle) dans toutes les régions du Québec.

Voici une liste NON exhautsive des programmes en formation professionnelle, technique et universitaire offerts en cheminement A.T.E. ou en régime coopratif.

En formation professionnelle (D.E.P.) :

Plus d'une cinquantaine de programmes sont offerts en alternance travail-études ATE

En formation technique (A.E.C.) :

Plus d'une dizaine de programmes sont offerts en alternance travail-études ATE

  1. Commercialisation de la mode

  2. Design de mode

  3. Gestion d'un établissement de restauration

  4. Gestion de commerces

  5. Gestion hôtelière

  6. Logistique du transport

  7. Service d'accueil d'information et de promotion dans les bureaux touristiques

  8. Techniques de comptabilité informatisée

  9. Techniques de secrétariat et bureautique bilingue

  10. Techniques de tourisme

En formation technique (D.E.C.) :

Plus d'une soixantaine de programmes sont offerts en alternance travail-études ATE

En formation universitaire de 1er cycle (baccalauréat de 3 ans) :

Plus d'une cinquantaine de programmes sont offerts en régime coopératif (ou un autre cheminement ATE semblable)

En formation universitaire de 1er cycle (baccalauréat de 3½ ou 4 ans) :

Plus de vingt-cinq programmes sont offerts en régime coopératif (ou un autre cheminement ATE semblable)

  1. Aménagement des ressources forestières et environnements forestiers

  2. Enseignement préscolaire et primaire (dernier stage seulement est rémunéré) NOUVEAU !

  3. Génie aérospatial

  4. Génie biomédical

  5. Génie biotechnologique

  6. Génie chimique

  7. Génie civil

  8. Génie de l'environnement

  9. Génie de la construction

  10. Génie de la production automatisée

  11. Génie des eaux

  12. Génie des matériaux

  13. Génie des technologies de l'information

  14. Génie du bâtiment

  15. Génie du bois

  16. Génie électrique

  17. Génie électromécanique ou des systèmes électromécaniques

  18. Génie industriel

  19. Génie informatique

  20. Génie logiciel

  21. Génie mécanique

  22. Génie minier

  23. Génie physique

  24. Génie robotique

  25. Opérations forestières

En formation universitaire de 2e cycle (maîtrise professionnelle) :

Plus d'une dizaine de programmes sont offerts en régime coopératif

  1. Économique

  2. Environnement

  3. Génie de la construction

  4. Génie de la production automatisée

  5. Génie électrique

  6. Génie industriel

  7. Génie mécanique

  8. Génie logiciel

  9. Gestion de projet

  10. Informatique

  11. Ingénierie des systèmes qualité

  12. MBA

Retour à la page d’accueil