Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : SCIENCES NATURELLES

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

ARCHITECTE PAYSAGISTE

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.Sc.

 

 Consulte également la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en sciences

 

Va voir également la section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos d'architectes paysagistes qui parlent de son travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant qu’architecte paysagiste; tu auras pour responsabilités de concevoir, dessiner et réaliser divers projets d’aménagement paysager dans les parcs, terrains municipaux de loisirs, places publiques, plages, clubs de golf, centres de jardins, stations de ski, centres récréotouristiques, espaces verts municipaux, sites historiques, complexes commerciaux, complexes hôteliers, parcs nationaux, bordures de routes municipales ou interurbaines (autoroutes), jardins privés sur les terrains de commerces ou résidences privées, etc. afin de mettre en valeur les sites concernés et de contribuer ainsi à créer un environnement harmonieux, esthétique et respectueux de la nature.

 

Avant de concevoir ton projet, tu devras d’abord analyser et évaluer les besoins, intérêts et goûts du client, les besoins en aménagement l’environnement et l’entourage paysager, l'architecture et l'environnement culturel du secteur, analyser les conditions environnementales (situation géographique, végétation, nature du sol), évaluer les possibilités du milieu et selon le type d’endroit (niveau de pollution, densité de la population, etc.).

 

Enfin, tu seras responsable de surveiller, contrôler et diriger les travaux de chantier afin de t'assurer de leur conformité aux plans établis, ainsi que gérer toutes les ressources financières, humaines et matérielles nécessaires au projet et t'assurer du respect du budget établi.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-        Aptitudes en sciences

-        Aptitudes pour le dessin

-        Intérêts pour les végétaux, l’environnement et le travail en plein air

-        Curiosité et créativité pour réaliser des aménagements jolis et originaux

-        Sens de l’esthétique pour rendre un aménagement agréable à regarder

-        Sens de l’observation pour détecter des endroits précis qui devront être aménagés de façon spécifique

-        Capacité d’analyse et de synthèse pour analyser et résoudre divers problèmes en aménagement paysager

-        Sens des responsabilités car tu seras responsable de la gestion et des opérations de l’ensemble du projet

-        Sens de l’initiative et facilité à communiquer pour être capable de réaliser des projets en équipe

-        Sens de l’organisation car tu auras à planifier et à organiser divers projets d’aménagement

-      Facilité à travailler en équipe car tu auras à travailler avec la collaboration de techniciens paysagistes, d’horticulteurs, de jardiniers et d’ouvriers en aménagement paysager

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Concepteur(trice) paysagiste

-        Conseiller(ère) en vente de produits paysagers

-        Coordonnateur(trice) de projet d’aménagement

-    Designer de l'environnement

-        Technicien(ne) en architecture paysagère

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Centres de jardin

-        Commerces de produits paysagers

-        Entreprises d’aménagement paysager

-        Firmes d’architectes paysagistes

-        Gouvernement du Canada : Parcs Canada, Patrimoine Canada

-        Gouvernement du Québec : Ministère des Ressources naturelles et de la faune du Québec, Société des établissements de plein air du Québec SÉPAQ

-        Municipalités et M.R.C.

-        Pépinières

-        Ville de Montréal ( Jardin botanique de Montréal, Biodôme de Montréal, Insectarium de Montréal)

-        À ton propre compte

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-        Polyvalence

-        Mobilité

-        Travail parfois saisonnier 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Les projets de construction d'immeubles à condominiums connait actuellement une croissance fort importante.

 

Plusieurs projets de construction d'immeubles commerciaux ou institutionnels (hôtels, écoles, résidences pour aînés, etc.) sont prévus pour les prochaines années.

 

Plusieurs municipalités de taille moyenne sont en croissance et développent plusieurs projets de construction de terrains de loisirs, parcs naturels et autres espaces verts.

 

Tous ses projets nécessitent la contribution d'un(e) architecte paysagiste afin de réaliser les plans d'aménagement extérieur.

 

Le placement en architecture paysagère dépend principalement de la vigueur de l'industrie de la construction, principalement dans le secteur commercial et institutionnel, mais en construction de génie civil (notamment lors de la construction de parcs ou de routes).

 

Donc, les perspectives pour les prochaines sont bonnes.

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait du secteur de l'environnement et de l'aménagement du territoire

 

ASSOCIATION PROFESSIONNELLE :

 

Note : contrairement à bien d’autres professions connexes (agronomes, ingénieurs forestiers, architectes, etc), la profession d’architecte paysagiste n’exige pas de détenir un permis de pratique d’un ordre professionnel.

 

Par contre, l'Association des architectes paysagistes du Québec a établi des règles fin d'accéder à la profession et obtenir le titre d'architecte paysagiste, ainsi qu'un code d'éthique et de déontologie. Bien que devenir membre de cette association ne soit pas obligatoire, la plupart des employeurs exigent d'y être membre.

 

Tu devras suivre le Cours de pratique professionnelle et réaliser un stage professionnel de 3 ans en tant que stagiaire en architecture du paysage avant d'obtenir le titre d'architecte paysagiste agréé(e).

 

Par contre, si tu détiens la maîtrise en architecture du paysage, tu pourras réaliser ton stage en 1 an.

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 janvier 2015 :

 

Le placement est moyen, 53 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 10 % ont choisi de poursuivre leurs études au niveau de la maîtrise.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 A
LEUR COMPTE

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

21 10 9 1 2

 

Note : baisse du taux de placement par rapport aux années précédents (était de 64 % en 2013, 63 % en 2011 et 56 % en 2009).

 

Source : Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-       21,40 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'architecte paysagiste stagiaire et augmente à 24,18 $/heure en tant qu'architecte paysagiste agréé(e) (après le stage de 3 ans) dans le secteur privé

-    22,11 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'architecte paysagiste stagiaire et augmente à 24,74 $/heure en tant qu'architecte paysagiste agréé(e) (après le stage de 3 ans) dans la fonction publique fédérale

-        26,67 $/heure (32,5 ou 33 ou 33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne en tant qu'architecte paysagiste stagiaire et augmente à 34,74 $/heure en tant qu'architecte paysagiste agréé(e) au sein des municipalités de moyenne dimension (40 000 habitants et plus)

-    29,60 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'architecte paysagiste stagiaire et augmente à 33,77 $/heure en tant qu'architecte paysagiste agréé(e) (après le stage de 3 ans) dans la fonction publique fédérale

-         30,12 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne en tant qu'architecte paysagiste stagiaire et augmente à 34,01 $/heure en tant qu'architecte paysagiste agréé(e) (après le stage de 3 ans) au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-        30,09 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'architecte paysagiste stagiaire et augmente à 34,83 $/heure en tant qu'architecte paysagiste agréé(e) à la Ville de Montréal

Note 1 : hausse de la moyenne salariale dans le secteur privé (était de 17,90 $ en 2013; 16,48 $ en 2011 et 15,95 $ en 2009 en tant qu'architecte paysagiste stagiaire).
Dans le secteur public, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Note 2 : prendre en considération que bien que le salaire horaire est élevé dans les grandes municipalités, les responsabilités sont davantages importantes.

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Association des architectes paysagistes du Québec, Commission de la fonction publique du Canada, Syndicat des professionnels municipaux de Montréal, conventions collectives des professionnels de plusieurs grandes municipalités et conventions collectives des employés municipaux de plusieurs municipalités de moyenne dimension.

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

Savais-tu que ?

Source : Association des architectes paysagistes du Québec (Étude sectorielle de la main-d’œuvre en architecture de paysage)

 

PERSPECTIVES DE CARRIERE :

 

La demande pour des services en architecture de paysage est influencée positivement par plusieurs facteurs :

Il est donc pertinent de noter que la reconnaissance grandissante de l’architecture de paysage comme discipline professionnelle et les valeurs sociales que représentent aujourd’hui le paysage et la nature contribuent visiblement à l’essor de la profession.

 

En effet, l’évolution de l’emploi en architecture de paysage dépend en premier lieu des tendances de l’industrie de la construction, mais de plus en plus de la demande de réaménagement et de réhabilitation de sites et des activités de planification..

 

On s’attend à ce que l’offre et la demande restent stables jusqu’en 2022. Les départs à la retraite constituent la composante le plus élevée de la demande au sein de l’industrie

 

Source : Association des architectes paysagistes du Québec (Étude sectorielle de la main-d’œuvre en architecture de paysage)

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

Note : depuis l'automne 2013, une nouvelle maîtrise en architecture de paysage est offerte par l'Université de Montréal. Bien que la profession ne soit régie par aucun ordre professionnel, nil sera donc possible de pratiquer cette profession qu'en détenant le baccalauréat, mais fortement recommandé l'obtention de la maîtrise.

Le Baccalauréat spécialisé en architecture du paysage B.Sc. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Tu acquerras les connaissances nécessaires en architecture du paysage comme la botanique, l'écologie, l'horticulture, le dessin technique, la géomatique, l'informatique, la propriétés des matériaux utilisés en aménagement paysager, etc.

 

Tu auras des cours en histoire et théorie de l'architecture du paysage 1, connaissance des végétaux, écologie et développement durable, représentation et communication, laboratoire d'informatique appliquée, technologies, matériaux et assemblages, nivellement, drainage et génie du site, habitats et jardins (labo en conception de projets résidentiels), approches de la réception des paysages, notions d'horticulture, écologie végétale : théorie et pratique, dessin technique et devis (théorie + atelier), espaces et paysages urbains, histoire et théorie de l'architecture du paysage 2, analyse et évaluation de paysages, espace urbain, atelier intégrateur 1 (réalisation de projets urbains simples), construction avancée (théorie + labo), géomatique appliquée (théorie + labo), espace régional, atelier intégrateur 2 (réalisation de projets urbains moyens et complexes), 2 ou 3 cours optionnels parmi les suivants : gestion du paysage et de l'environnement, initiation à la recherche, atelier d'été réalisation de projets de design sur le terrain), travail dirigé (sur une problématique ou un thème particulier en architecture du paysage) et stage supervisé en architecture du paysage), ainsi que 2 ou 3 cours complémentaires en dehors du champs de spécialisation parmi l'ensemble des cours de 1er cycle offerts par l'université accessibles comme cours au choix.

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

 

Voici la seule entente actuellement offerte :

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

La Maîtrise en architecture du paysage M.A.P. offerte par l'Université de Montréal (voir aussi la page suivante) a une durée totale d'1 an (3 sessions) offert à temps complet, mais également à demi-temps.

 

Reconnu partout en Amérique du Nord,  il est destiné autant aux titulaires d'un baccalauréat en architecture du paysage qu'aux titulaires d'un baccalauréat dans une discipline connexe à l'aménagement (architecture, urbanisme, design industriel, design de l'environnement, géographie, aménagement et environnement forestiers, environnements naturels et aménagés, géomatique appliquée à l'environnement ou agronomie).

 

Il te permettra d'acquérir des connaissances approfondies de la pratique de la discipline dans monde confronté à des enjeux paysagers et territoriaux multiples et complexes. Il te permettra également de te spécialiser dans un secteur spécifique de l’architecture du paysage par le choix de l'une des 2 concentrations offertes : design avancé ou grands paysages, bien qu'il couvre tous les champs d'intervention de cette discipline.

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : atelier de caractérisation des paysages, méthodologie d'un projet d'architecture du paysage, pratiques des disciplines en aménagement, théories du paysage, atelier de design avancé OU atelier de grands paysages, séminaire de fin d'études, ainsi que 3 à 4 cours parmi 7 cours optionnels proposés selon ton champ d'intérêt (ex : construction avancée en architecture du paysage, espaces naturels : gestion de l'aménagement, génie végétal et phytorestauration, patrimoine et paysage, développement durable en architecture du paysage, etc.).

 

Enfin, tu devras rédiger un travail dirigé argumentée en lien avec une problématique ou sujet d'intérêt en architecture du paysage OU la réalisation d'un projet de design exploratoire visant la résolution de problèmes généraux ou spécifiques en architecture du paysage.

 

Ainsi que les programmes suivants de maîtrise et autres programmes de 2e cycle :

EXIGENCES D’ADMISSION :

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme est très contingenté

 

À l’automne 2017 :

 

DEMANDES

ADMIS

TAUX

D’ADMISSION

EN %

COTE R

Dernier candidat

Admis

COTE R
en 2016

COTE R
en 2015

COTE R
en 2014

COTE R
en 2013

COTE R
en 2012

COTE R
en 2011

378

45

12

24,892

24,764

20,312

27,508

27,068

27,000

25,017

 

ENDROIT DE FORMATION :

 

-         Université de Montréal, voir aussi la nouvelle maîtrise en architecture du paysage, la maîtrise en aménagement et la maîtrise en design urbain site de l’École d’architecture du paysage, possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger (France, Belgique, Royaume-Uni, Australie ou Chili), programme unique au Québec

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis d'architectes paysagistes sur leur profession ?, consulte le vidéo suivant :

  • les entrevues avec Marilyne Fleury et Mathieu Drapeau, finissants en archicture du paysage (en 2008) à l'Université de Montréal et réalisées par l'Université de Montréal;

  • les entrevues avec Philippe Asselin, Jérémy Hamel et Julien Moliera; finissants au baccalauréat en architecture du paysage (en 2015) à l'Université de Montréal qui nous présentent leur projet de fin d'études et réalisées par l'Université de Montréal;

  • l'entrevue avec Sarah Mustille, architecte paysagiste pour le Groupe Rousseau Lefebvre et réalisée par le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en horticulture ornementale, HortiCompétences;

  • l'entrevue avec Julie Ruiz, Ph.D. aménagement, professeure de géographie à l'UQTR, titulaire de Chaire de recherche en écologie du paysage et aménagement et chercheuse au Centre de recherche sur les interactions bassins versants - écosystèmes aquatiques et réalisée par le Fonds de recherche du Québec.

l'entrevue avec Sarah Mustille, architecte paysagiste pour le Groupe Rousseau Lefebvre et réalisée par le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en horticulture ornementale, HortiCompétences.

Afin d’obtenir davantage d’informations concernant cette profession, consulte également le site de l’Association des architectes paysagistes du Québec

-    Association des jardins du Québec : répertoire de jardins et parcs fleuris au Québec

-    Association des plus beaux villages du Québec : répertoire de 35 municipalités ayant les plus beaux patrimoines paysagers du Québec

-     Botanix : section conseils et trucs du site de cette chaîne de magasins en horticulture

-    Coup de pouce : section guide de jardinage de ce magazine québécois

-     Dictionnaire mondial des arbres : infos détaillées en français sur ces végétaux

-    Fédération interdisciplinaire d'horticulture du Québec : importante base de données de végétaux pour la végétation de bandes riveraines du Québec

-        Fleurs du Québec : présentation animée de quelques unes des plus fleurs du Québec

-        Fleurs, plantes et jardins : site de ce magazine

-    Herbier du Québec : le plus important répertoire des végétaux du Québec avec descriptions (incluant les mauvaises herbes) réalisé par le Ministère de l'Agriculture du Québec

-    Horticompétences : infos sur les carrières et les perspectives dans le domaine horticole

-    Horticulteurs.net : guide francophone sur le jardinage

-    Jardin botanique de Montréal : nombreuses infos sur différentes espèces de végétaux

-    Jardin Van den Hende de l'Université Laval : site de ce jardin botanique situé sur le campus de l'Université Laval à Québec

-    Jardins de Métis et Festival international de jardins : site de ce parc-jardin situé à Grand-Métis dans le Bas-St-Laurent

-        Guide jardinage Canoë : guide d’infos sur le jardinage

-        Mosaïcultures internationales de Montréal : site de cet événement annuel

-     Musée canadien de la nature : site officiel de ce musée situé à Ottawa

-    Parc Marie-Victorin : plus grand jardin écologique du Québec situé à Kingsey Falls dans le Centre-du-Québec

-     Plantes.ca : site d'infos intéressantes sur les plantes, leur description, leur culture, etc

-    Routes des jardins du Canada : répertoire des jardins, centres botaniques et autres attraits touristiques connexes partout au pays

-    Service canadien des forêts : importante base de données des arbres du Canada avec descriptions réalisé par Ressources naturelles Canada

-    Société des roses du Québec : plusieurs photographies de roses

-     Système canadien d'information sur les plantes toxiques : site du Gouvernement du Canada

-       Toile du Québec : guide jardinage de la Toile

-    Tout le jardin : guide francophone sur le jardinage

-    Transports Québec : répertoire des fleurs que l'on retrouve aux abords des autoroutes québécoises

-    Univers des arbres : site éducatif d'infos sur les arbres réalisé par la compagnie Domtar

 


Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil