Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEURS : SANTÉ ET  CHIMIE & BIOLOGIE

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

BIOINFORMATICIEN(NE)

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.Sc.

 

Consulte également la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en sciences

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" en bas de cette page

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que biooinformaticienne ou bioinformaticien; tu auras pour responsabilités de résoudre des problèmes mathématiques reliés aux sciences biologiques ou aux sciences médicales à l’aide d’outils informatiques sophistiqués. Par exemple, tu réaliseras des modèles d’analyse 3D pour l’étude des moléculaires ou cellules, développeras des méthodes avancées de calcul pour le séquençage de l’ADN chez les humains, les animaux ou les végétaux; développeras des procédés de traitement des images servant à visualiser le fonctionnement des protéines; développeras des bases de données génétiques ou autres pour la recherche en sciences naturelles, développeras des logiciels ou autres outils informatiques pour des applications aux sciences biologiques ou aux sciences médicales, etc.

 

C’est une profession toute récente qui existe que depuis quelques années à peine. Elle est venue au jour grâce aux progrès récents obtenus notamment dans le secteur de la génétique où les recherches sont de plus en plus complexes. En alliant les technologies informatiques avec les sciences biologiques et médicales, on permettra de progresser plus rapidement nos connaissances sur le fonctionnement du génome humain, animal et végétal.

 

Différents milieux de travail te seront accessibles, que ce soit le milieu hospitalier, l'industrie biomédicale ou pharmaceutique, l'industrie des biotechnologies (de la santé, de l'agroalimentaire, environnementales, etc),  en conception et développement d'applications au sein de sociétés de génie conseil ou d'entreprises de logiciels, les services informatiques pour la gestion de bases de données génétiques (animales ou végétales par exemple), le domaine de la recherche médicale, le domaine de la recherche en sciences naturelles, etc.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

 

-         Aptitudes poussées pour les mathématiques, les sciences et la recherche

-        Intérêts pour l'informatique en général

-         Capacité d’analyse et de synthèse car tu auras à analyser les données scientifiques obtenus par ordinateur

-        Curiosité scientifique, sens logique et capacité de déduction sont d’autres qualités nécessaires à l’étude du fonctionnement ou de la structure des molécules par la simulation 3D

-    Autonomie, débrouillardise et flexibilité car tu seras parfois seul(e) pour exécuter certaines tâches et résoudre certains problèmes

-         Sens des responsabilités car tu auras la responsabilité entière d’un laboratoire

-         Sens de l’organisation pour planifier, organiser et diriger des projets

-         Sens de l’initiative et facilité à communiquer pour participer activement à des projets

 -         Facilité à travailler en équipe car tu auras à collaborer avec des biochimistes, des microbiologistes, des chimistes, des informaticiens, des généticiens, des chercheurs en sciences biologiques ou des chercheurs en sciences médicales, etc.

-        Très bonne connaissance maîtrise de la langue langue française parlée et écrite afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle les résultats d'analyse auprès des collègues scientifiques, ainsi que pour rédiger différents rapports techniques et scientifiques

-        Bonne connaissance de la langue langue anglaise afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle les résultats d'analyse auprès des collègues scientifiques, pour consulte différents manuels et publications scientifiques souvent dans cette langue, ainsi que pour rédiger différents rapports techniques et scientifiques

 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Administrateur(trice) de systèmes informatiques

-    Analyste en informatique (développement d'applications médicales)

-    Analyste en informatique (développement d'applications scientifiques pour la biologie)

-        Assistant(e) en recherche en bioinformatique

-        Chercheur(e) en bioinformatique

-    Concepteur(trice) de logiciels et applications médicales

-        Consultant(e) en bioinformatique

-    Gestionnaire de bases de données médicales

 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-    Centres hospitaliers universitaires

-        Entreprises privés de recherche médicale

-    Entreprises de logiciels

-    Entreprises de services informatiques (gestion de bases de données)

-    Firmes d'ingénieurs forestiers

-    Firmes de consultants en environnement

-    Firmes de consultants en informatique

-    Gouvernements

-        Industries biomédicales

-        Industries biotechnologiques

-        Industries pharmaceutiques

-    Laboratoires privés de recherche

-    Sociétés de génie conseil

-         Gouvernement du Canada : Carrières en sciences et technologie,
Environnement Canada, Ressources naturelles Canada, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Pêches et Océans Canada, Santé Canada
Centre de recherche et développement en horticulture d'Agriculture Canada à St-Jean-sur-Richelieu
Centre de recherche en sciences animales de Deschambault d'Agriculture Canada et Université Laval à Deschambault (secteur Portneuf, région de Québec)

Centre de recherche et développement sur les aliments d'Agriculture Canada à  St-Hyacinthe
Centre de recherche et développement sur le bovin laitier et le porc d'Agriculture Canada à Sherbrooke
Centre de recherche et développement sur les sols et les grandes cultures d'Agriculture Canada à Québec

Centre national canadien d’hygiène et sécurité au travail à Ottawa
Centre St-Laurent d'Environnement Canada à Montréal
Services des laboratoires judiciaires de la G.R.C. à Ottawa
Institut Maurice-Lamontagne (Laboratoire d'expertise en biotechnologie marine) à Mont-Joli
Institut océanographique de Bedford (le plus grand centre de recherches océaniques au Canada) à Darmouth en Nouvelle-Écosse

Conseil national de recherches du Canada CNRC (dont : le Centre canadien de technologies résiduelles, le Phytotron, le Centre des plantes transgéniques, l'installation de biotraitabilité des matières résiduelles, l'installation photobioréacteur, Laboratoire des émissions émanant des matériaux, l'Usine-pilote de biotransformation anaérobie et l'Usine-pilote en fermentation microbienne.

-         Gouvernement du Québec : Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légaleCentre d’expertises et d’analyses environnementales,,
Institut national de la santé publique, Laboratoire d'expertises et d'analyses alimentaires,

 

-         Universités (consulte la page suivante pour connaître les organismes de recherches en santé et la page suivante pour connaître les organismes de recherches en sciences naturelles), comme par exemple :
Centre de recherche en bio-informatique et génomique Robert-Cédergen de l'Université de Montréal, Centre d'innovation Géno Québec et Mcgill,
PROTÉO Québec (Concordia, Laval, Mcgill, Montréal, Sherbrooke, UQTR et INRS), Institut de recherche en santé de Mcgill, Institut des recherches cliniques de Montréal (Université de Montréal), Institut de recherche Lady Davis de l'Université Mcgill, Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche CHUQ,
Centre de recherche du CHU Ste-Justine, Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation de Montréal, Institut de recherche intégrative des systèmes,
Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation de Québec, Centre de recherche Étienne-Lebel du CHUS, Centre de recherche informatique de Montréal
Institut de recherche en immunologie et cancérologie de l'Université de Montréal, Centre de recherche en biotechnologies marines de l'UQAR.
Institut de recherche en biologie végétale de l'Université de Montréal, Centre de recherche en horticulture de l'Université Laval,
Centre de recherche en reproduction animale de l'Université de Montréal, Groupe de recherche sur le système nerveux central de l'Université de Montréal,
Centre de recherche en neurosciences de Mcgill, Centre d'imagerie moléculaire de l'Université de Sherbrooke, Groupe de recherche en neurosciences UQTR,
Centre de recherche en biologie de la reproduction de l'Université Laval, Groupe de recherche en oncologie et endocrinologie moléculaires de l'UQTR.

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

 

-         Connaissance de l’anglais (plusieurs exigent le bilinguisme)

-         Polyvalence

-         La maîtrise est recommandée

 

 PLACEMENT :

 

Aucune donnée disponible

 

SALAIRE :

 

Seln les données de 2015 :

 

 

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la fonction publique du Canada, conventions collectives des professionnels de recherche de plusieurs universités, conventions collectives des professionnels de soutien de plusieurs universités et conventions collectives des professeurs de plusieurs universités.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Un grand besoin est rencontré au sein des compagnies pharmaceutiques principalement. On prévoit des débouchés importants dans ce secteur en pleine expansion.

 

Pour plus de détails, consulte le portrait des secteurs suivants :

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

ou Baccalauréat spécialisé en bio-informatique B.Sc. offert à l’Université de Montréal, à l’Université Laval a une durée totale de 3 ans offert à temps complet

ou Baccalauréat avec double en science informatique et biologie B.Sc. offert à l'Université McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet.

 

Qu’est-ce que la bio-informatique ?

 

C’est une spécialité qui applique des connaissances et les technologies informatiques aux sciences biologiques et médicales. Concrètement, en tant qu’analyste en informatique spécialisé en bio-informatique, tu possèderas les compétences nécessaires afin de développer des logiciels et des outils informatiques pour les recherches en sciences biologiques et en sciences médicales, traiter des images informatisées de gènes, cellules et molécules humaines ou animales, résoudre des problèmes mathématiques (algorithmes) appliqués aux sciences biologiques (notamment en génétique) à l’aide d’outils informatiques performants, etc.

 

Chaque université propose sa particularité :

 

à l’Université de Montréal : il est offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel,

 

Avec le plus important réseau hospitalier affilié au Québec, tu pourras réaliser un stage en laboratoire dans l'un des plus nombreuses organisations de recherche de l'université situées au CHUM, au CHU Ste-Justine, à l'Institut de cardiologie de Montréal, à l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal (Louis-H.-Lafontaine), à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à l'Hôpital du Sacré-Cœur et à l'Institut des recherches cliniques de Montréal. Sans oublier, les différents laboratoires de recherche en sciences médicales et en sciences biologiques sur le campus de l'Université, ainsi que les laboratoires de recherche en médecine vétérinaire à St-Hyacinthe,

 

à l’Université Laval : il est offert en régime régulier à temps complet, en régime régulier à temps partiel ou en alternance travail-études à temps complet,

 

Seul programme de bio-informatique au Québec permettant de réaliser 3 stages rémunérés de 12 à 14 semaines en milieu de travail,

 

Seul programme de bio-informatique au Québec proposant des concentrations de spécialisation, soit :

informatique, bio-informatique structurale, génomique et protéomique ou sans concentration

 

Plusieurs organismes sont rattachés à l'Université situées au CHU de Québec, au C.H. affilié universitaire de Québec, dans les nouvelles installations du Pavillon des sciences médicales Vandry sur le campus, mais également dans les organismes de recherche en sciences agronomiques et ceux en sciences biologiques situés sur le campus;

 

à l’Université McGill : il est offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel,

 

Troisième université la plus réputée au pays, on y retrouve de nombreux groupes de recherche parmi les plus importants au monde tant en sciences de la santé (situées au CUSM), mais aussi en sciences agronomiques (sur le campus Macdonald à Ste-Anne-de-Bellevue) et en sciences biologiques (sur le campus du centre-ville).

 

CHEMINEMENT TYPE PAR SESSION :

 

Note : le nom et le contenu des cours et le cheminement type par trimestre peuvent varier d'une université à une autre, mais ils ont des objectifs de formation semblables répondant aux exigences et aux besoins actuels des employeurs.

 

Au cours de la 1re année, tu apprendras les bases de la programmation avec la langage C++ et tu apprendras les notions scientifiques de base de la biochimie et de la biologie moléculaire.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : calcul 1, introduction à la programmation (théorie + labo), origine biochimique de la biochimie, travaux pratiques de biochimie, profession : bio-informaticien(ne), probabilités et statistique en sciences, programmation avancée en C++ (théorie + labo), chimie organique 1, travaux pratiques en biologie moléculaire, introduction à la bio-informatique et communication scientifique pour les sciences de la vie;

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras la structure des données en informatique, les méthodes de conception de systèmes d'information et tu acquerras des connaissances scientifiques relatives à aux molécules, aux protéines et à la génétique.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : évolution moléculaire, biochimie de la cellule, algorithmes et structures de données (théorie + labo), analyse et conception de systèmes d'information, introduction à l'algorithmique (théorie + labo), analyse des séquences biologiques, protéines, biologie de la cellule, génétique, un cours d'anglais (selon ton niveau, évalué par un test de classement) et enfin, un stage en bio-informatique au cours du trimestre d'été (Laval seulement);

 

Au cours de la 3e année, tu intègreras les connaissances acquises en informatique, en biochimie et en sciences biologiques et les appliqueras aux différents domaines d'application de la bio-informatique.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : détermination de la structure des protéines, modèles et langages des bases de données (théorie + labo), application des outils bio-informatiques (théorie + labo), intégration en biosciences et informatique 1, modélisation moléculaire (théorie + labo), éthique en biochimie et sciences biologiques, intégration en biosciences et informatique 2 et enfin, un stage non rémunéré en laboratoire de recherche (Montréal seulement);

 

Enfin, tu devras choisir des cours optionnels parmi des listes proposées en informatique, biochimie, biologie, microbiologie et en physiologie.

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires du DEC en éducation spécialisée de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans cadre de son programme de baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission est faite lors de la demande et aucune préférence ou priorité n'est accordée à l'admission.

 

Voici la seule entente actuellement offerte :

 

ÉTUDES SUPÉRIEIURES :

 

Pour plus de détails, consulte les pages sur les études supérieures en santé et les études supérieures en sciences pures et appliquées

 

Plusieurs programmes d’études sont possibles, tels que :

 

La Maîtrise en bio-informatique M.Sc. offerte à Montréal, McGill et Ottawa a une durée totale d'1 an offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Cette discipline intègre la biochimie, la biologie moléculaire, la génomique, la protéomique et la biologie computationnelle et vise à former des spécialistes hautement qualifiés sur les interactions des sciences biologiques et de la santé avec les sciences informatiques. Tu pourras réaliser des travaux de recherches tels que : simulation et analyse 3D des biomolécules, élaboration de bases de données biologiques (ex : banque d’organes, banque d’ADN), développement de logiciels pour les biosciences, apprentissage par la machine et réseaux de neurones, application de méthodes informatiques dans le but de prédire et de comprendre les mécanismes biologiques de reconnaissance moléculaire, etc.

 

 La Maîtrise en informatique - cheminement en bio-informatique M.Sc. offerte à Sherbrooke une durée totale d'1 an offert à temps complet ou en régime en partenariat (coopératif) à temps complet. Elle comporte les cours suivants : méthodologie de communication en informatique, 2 à 5 cours optionnels en informatique parmi 10 cours proposés ou autres cours de la maîtrise en informatique, 0 à 3 cours optionnel(s) en sciences biologiques parmi 9 cours proposés ou autres cours de la maîtrise en biologie ou de la maîtrise en microbiologie, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la relation d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans l'un des principaux champs de recherche de la bio-informatique.

 

 La Maîtrise en biologie - cheminement en bio-informatique M.Sc. offerte à Sherbrooke une durée totale d'1 an offert à temps complet ou en régime en partenariat (coopératif) à temps complet. Elle comporte les cours suivants : séminaire de recherche en biologie 1, séminaire de recherche en biologie 2, 0 à 1 cours optionnel parmi 20 cours proposés, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la relation d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans l'un des principaux champs de recherche de la bio-informatique.

 

-    Maîtrise en biochimie - option en bio-informatique offerte à McGill

-    Maîtrise en biologie - option bio-informatique offerte à McGill

-    Maîtrise en biologie cellulaire et/ou moléculaire offerte à Laval, Sherbrooke et U.Q.T.R.

-        Maîtrise en biologie moléculaire offerte à Montréal

-    Maîtrise en biophotonique offerte à Laval

-    Maîtrise en biotechnologie offerte à Mcgill

-    Maîtrise en génétique humaine offerte à Mcgill et Ottawa

-        Maîtrise en génie biomédical offerte à Montréal et Mcgill

-    Maîtrise en mathématiques - option bio-informatique offerte à McGill

-    Maîtrise en microbiologie - option bio-informatique offerte à McGill

-    Maîtrise en microbiologie appliquée offerte à l'I.N.R.S.-Institut Armand-Frappier

-    Maîtrise en physiologie - option bio-informatique offerte à McGill

-    Maîtrise en virologie et immunologie offerte à l'I.N.R.S.-Armand-Frappier

 

Consulte aussi la page suivante afin d'obtenir une liste d'organismes de recherche en bioinformatique.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

À l’automne 2016 :

 

Ce programme est N'EST PLUS contingenté à Montréal

 

COTE R

Dernier candidat admis

COTE R

en 2015

COTE R

en 2014

COTE R

en 2013

COTE R

en 2012

25,000

25,000

25,091

25,105

25,197

 

Aucun contingentement à Laval, Sherbrooke, Bishop et Mcgill (la cote R du dernier candidat admis était de 28,000 en 2015 et 27,700 en 2012, 2013 et 2014) :

 

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis

 

Les admissions sont ouvertes au trimestre d’automne seulement dans les 3 universités

 

ENDROITS DE FORMATION 

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu désires avoir l’avis de professionnels du métier, alors va regarder les vidéos suivants :

 

organismes de loisir scientifique :

 

Entreprises du secteur :

 

 

Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil