Retour à la page du secteur environnement et aménagement du territoire
Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEUR : ENVIRONNEMENT ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

CONSULTANT(E) EN ENVIRONNEMENT

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.Sc.

MAITRISE EN SCIENCES M.Sc. ou M.Env.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" à la fin de cette page (dont des vidéos de spécialistes en environnement qui parlent de leur travail).

 

Voir également les professions suivantes :

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

Les carrières en environnement sont très variées, donc en voici que quelques-unes :

 

En tant que consultante consultant en environnement, tu auras pour tâches d'effectuer la caractérisation des sols ou des eaux provenant de terrains contaminés et en déterminer leur degré de contamination situés sur des chantiers de construction ou des sites industriels ou des sites agricoles par exemple. Tu auras à prélever des échantillons de sols, d'eaux souterraines ou d'eaux de surface en respectant des protocoles et des normes gouvernementales bien précises, en faire une description détaillée (types de polluants, leurs sources, la quantité recueillie, etc.) et les faire analyser dans un laboratoire pour déterminer la qualité de ceux-ci.

 

Par la suite, tu auras à rédiger des rapports techniques et communiquer avec les autres professionnels de l'équipe responsable du projet (des technologues en laboratoire, des chimistes, des microbiologistes,  des biologistes, des géologues, des ergonomes, des toxicologues, des ingénieurs, des gestionnaires de projets, etc.).

 

Il existe de nombreux secteurs où une consultante ou un consultant en environnement peut travailler, soit :

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-     Bonne santé car tu seras en contact avec des contaminants ou des situations potentiellement dangereuses

-         Aptitudes poussées pour les mathématiques, les sciences et la recherche

-        Intérêts pour l'environnement

-    Aimer travailler à l'extérieur en toutes conditions

-         Bonne condition physique car tu auras à travailler de longues heures debout ou à genoux ou autres positions inconfortables

-         Aptitudes pour entreprendre de longues études supérieures (au niveau de la maîtrise, parfois même au doctorat)

-     Capacité de travailler sous pression  car tu auras à gérer des priorités et respecter des échéanciers

-         Capacité d’analyse et de synthèse pour être en mesure d’analyse et de résoudre divers problèmes scientifiques de nature environnementale

-        Curiosité scientifique, sens logique et capacité de déduction car tu devras être à l'affut des nouveaux développements scientifiques ou de nouvelles méthodes d'analyses

-         Très bon sens de l’observation pour observer attentivement les différentes sources de pollution et leurs provenances

-         Souci du détail et minutie car tu auras à étudier de façon précise et détaillée le fonctionnement et le mode de vie des microorganismes

-         Bonne méthode de travail et gestion du temps car tu auras à planifier et élaborer des programmes de prévention et des rapports techniques

-    Autonomie, débrouillardise et flexibilité car tu seras parfois seul(e) pour exécuter certaines tâches et résoudre certains problèmes en laboratoire

-         Sens des responsabilités car tu auras la responsabilité de l’application et de l’élaboration des mesures préventives et de la gestion de projets

-         Sens de l’organisation pour planifier, organiser et diriger des projets techniques ou de recherches

-         Sens de l’initiative et facilité à communiquer pour participer activement à des projets de recherches et pour être capable de soumettre tes recommandations avec conviction aux autorités de l’entreprise ou auprès du client

-         Facilité à travailler en équipe car tu auras à collaborer avec d’autres spécialistes en environnement, des chimistes, des microbiologistes, des ingénieurs, des technologues et techniciens, etc. 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Chargé(e) de projets de développement durable

-    Coordonnateur(trice) de projets de développement durable

-    Directeur(trice) de projets de développement durable

-        Inspecteur(trice) en environnement

-    Officier des sciences biologiques (officier responsable des questions environnementales au sein des Forces canadiennes)

-    Professeur(e) en sciences et technologie au secondaire

-    Responsable de programmes environnementaux

-    Vulgarisateur(trice) en sciences naturelles

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-    Cabinets d'experts conseils en agroenvironnement

-    Clubs environnementaux

-        Firmes d’ingénieurs-conseils

-    Firmes de consultants en environnement

-        Entreprises privées d’animation en sc naturelles

-    Entreprises spécialisées en services environnementaux

-    Fournisseurs d'équipements environnementaux

-        Laboratoires privés d’analyses et d’essais

 

-        Laboratoires et centres de recherches privés

-    Gouvernement du Canada : Carrières en sciences et technologie, Institut Maurice-LamontagneEnvironnement Canada, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Conseil National de recherches Canada, Centre national canadien d’hygiène et sécurité au travail

-       Gouvernement du Québec : Centre d’expertises et d’analyses environnementales, Ministère du Développement durable, environnement et lutte contre les changements climatiques, Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles, Ministère des Forêts, de la faune et des parcs

-        Industries chimiques, pétrochimiques, papetières pétrolières et de l'aluminium

-    Organismes régionaux en agroenvironnement

-    Organismes en environnement

-    MRC

-        Municipalités

-    Forces canadiennes

-    Universités (enseignement universitaire ou recherche), notamment les organismes de recherche suivants :

Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société de l'Université Laval,
Institut de recherche en mines et environnement de l'UQAT,
Centre d'études nordiques de l'Université Laval-UQAR,
Centre de recherche, développement et validation des technologies et procédés de traitement des eaux de Polytechnique CREDEAU,
Centre de recherche en horticulture de l'Université Laval,
Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes de l'UQAR,
Centre de Recherche sur les Biotechnologies Marines de l'UQAR,
Centre de recherche sur la Boréalie de l'UQAC,
Mcgill Brace Centre for Water Resources Management,
Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG)
(8 universités québécoises membres),
Centre de recherche interinstitutionnel en toxicologie de l'environnement de l'UQAM,
Concordia Institute for Water, Energy and Sustainable Systems,
Groupe de recherche interdisciplinaire sur la gouvernance, les risques, l'environnement, les technosciences, la santé et la société de l'UQAM
Groupe de recherche sur l'énergie renouvelable et l'impact du climat nordique de l'UQAC,
Laboratoire du génie de l'environnement de l'Université de Sherbrooke
Station expérimentale des procédés pilotes en environnement de l'ÉTS,
Unité de Recherche sur l'Efficacité énergétique et le Développement Durable de la Bioraffinerie Forestière (E2D2BF) de Polytechnique
 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Bonne connaissance de l’anglais

-         Polyvalence

-         Facilité d’adaptation aux nombreux changements technologiques

AFFILIATION À UNE ASSOCIATION PROFESSIONNELLE :

 

Puisque les carrières en environnement sont multidisciplinaires et couvrent plusieurs professions, il existe plusieurs ordres professionnels impliqués dans le domaine de l'environnement, soit :

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 janvier 2015 :

 

Au baccalauréat (sciences environnementales) :

 

Près de la moitié des répondants(es), soit 49 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise.

 

Parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement est moyen, 55 % d'entre-eux ont obtenuun emploi reliè à leurs études dont 75 % sont à temps complet.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

57 16 12 28

 

Note 1 : légère baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes.

 

Note 2 : nombre de répondants(es) poursuivant des études supérieures comparable aux années précédentes (était de 39 % en 2013; 63 % en 2011 et 42 % en 2009). Les études supérieures sont inévitables dans ce domaine.

 

À la maîtrise (environnement ou sciences de l'environnement) :

 

Le placement est bon, 61 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travailont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet.

 

Seulement quelques répondants(es), soit 10 % ont poursuivi leurs études au niveau du doctorat.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

90 62 62 9

 

Note : baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 77 % en 2013; 73 % en 2011 et 73 % en 2009).

 

À la maîtrise (sciences de l'eau) :

 

Seulement 30 % des répondants(es) ont poursuivi leurs études au niveau du doctorat.

Aucun répondant(e) n'a pas obtenu un emploi relié.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

6 0 0 2

 

Note  le taux de placement par rapport dans les années précédentes était de : 77 % en 2011 et 67 % en 2009.

 

Au doctorat (sciences de l'environnement) :

Le placement est EXCELLENT, 100 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi reliè à leurs études dont la totalité, soit sont à temps complet.

Quelques autres répondants(es), soit 25 % ont poursuivi leurs études au niveau du stage postdoctoral.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 EN STAGE POST-DOC

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

8 6 6 2 0

 

Note : légère hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 80 % en 2010).

 

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Avec un baccalauréat :

Voir les pages de technicien(ne) en environnement, de technicien(ne) en assainissement des eaux et de technicien(ne) en hygiène et sécurité au travail

Avec une maîtrise ou un doctorat :

Note : légère hausse moyenne salariale dans le secteur privé par rapport aux années précédentes (était de 24,68 $ en 2013; 24,98 $ en 2011 et 23,08 $ en 2009).

En enseignement collégial et universitaire :

(32,5 heures/sem réparties sur 40 semaines pour le collégial, mais le salaire est calculé sur 52 semaines)

  • 72,07 $/heure en moyenne en tant que chargé(e) de cours dans un collège préuniversitaire privé (avec une maîtrise ou une scolarité de doctorat)

  • 75,17 $/heure en tant que chargé(e) de cours dans un cégep (avec une maîtrise ou une scolarité de doctorat)

  • 90,01 $/heure en moyenne en tant que chargé(e) de cours dans une collège préuniversitaire privé (avec un doctorat)

  • 90,61 $/heure en tant que chargé(e) de cours dans un cégep (avec un doctorat)

  • 861,00 $/semaine en moyenne en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 18 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise dans une discipline d'enseignement + une maîtrise ou un diplôme en pédagogie au collégial)

  • 887,63 $/semaine en moyenne en tant qu''enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 19 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise + diplôme en pédagogie de l'enseignement collégial ou titulaires d'une maîtrise + scolarité de doctorat)

  • 892,52 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 18 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise dans une discipline d'enseignement + une maîtrise ou un diplôme en pédagogie au collégial)

  • 969,98 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 19 ans de scolarité : scolarité de doctorat)

  • 1 032,90 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 19 ans ou plus de scolarité : titulaires d'un doctorat)

  • 1 054,23 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 19 ans ou plus de scolarité : titulaires d'un doctorat)

  • 8 311,99 $/trimestre et par cours de 45 heures en moyenne pour un(e) chargé(e) de cours ou part-time faculty dans une université (avec une maîtrise)

  • 8 403,25 $/trimestre et par cours de 45 heures en moyenne pour un(e) chargé(e) de cours ou part-time faculty dans une université (avec un doctorat)

  • 1 070,34 $/semaine en moyenne en tant que chargé(e) d'enseignement, professeur(e) assistant(e), professeur(e) suppléant(e) ou lecturer dans une université

  • 1 336,35 $/semaine en moyenne en tant que professeur(e) adjoint(e), professeur(e) régulier ou assistant professor dans une université

Note : Dans le secteur public, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

 

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la Fonction Publique du Canada, Forces canadiennes, Alliance de la fonction publique du Canada - section locale gestionnaires de premier niveau de Aéroports de Montréal, Alliance de la fonction publique du Canada - section locale Aéroport de Québec, Syndicat des professionnels municipaux de Montréal, Alliance des professionnels de la Ville de québec, Alliance du personnel professionnel et administratif de la Ville de Laval, Syndicat des spécialistes et professionnels d'Hydro-Québec, Syndicat professionnel des scientifiques d'Hydro-Québec, Syndicat des professionnels de la Société de transport de Montréal STM, conventions collectives des employés de soutien de la plupart des universités universités, conventions collectives des professionnels de plusieurs grandes municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs moyennes municipalités, conventions collectives des professionnels de la plupart des universités, conventions collectives des professionnels de recherche de plusieurs universités, conventions collectives des chargés des cours de la plupart des universités, conventions collectives des professeurs de la plupart des universités  et collectives des employés de plusieurs grandes industries chimiques et pétrochimiques, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries papetières, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation des métaux, conventions collectives des employés des grandes entreprises pétrolières et conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies minières.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Il y a d’excellentes possibilités d’emplois dans ce domaine. On aura besoin de plus en plus de ces spécialistes dû aux nouveaux règlements en matière d'environnement dont les entreprises et les municipalités doivent respecter.

 

Selon le service de placement des universités de Sherbrooke, Laval et UQAR notamment, ils reçoivent plusieurs centaines d'offres d'emploi provenant d'employeurs de différents secteurs et d'un peu partout au Québec et d'ailleurs au Canada, mais ne peuvent suffir à la demande faute de diplômés(es) disponibles puisque la plupart ont déjà obtenu un emploi dans leur milieu de stage ou ont choisi de poursuivre des études supérieures.

 

Selon le Conseil sectoriel canadien des carrières en environnement, plus de 14 % des 157 000 travailleuses et travailleuses du secteur de l'environnement devront prendre leur retraite d'ici 2020. De ce nombre, une majorité sont des ingénieurs(es), chargés(es) de projets et consultants(es) en environnement.

 

Parmi les carrières sont les plus en demande, on retrouve : coordonnateur(trice) en environnement, chargé(e) de projets, ingénieur(e) en environnement, etc.

 

Les offres d'emploi proviennent notamment de moyennes municipalités, des firmes de génie conseil, des grandes industries métallurgiques et des compagnies minières.

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait de l'industrie de l'environnement

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en études de l'environnement B.Sc. offert à Sherbrooke a une durée totale de 3½ ans offert selon la formule en régime coopératif à temps complet seulement. C'est un programme multidisciplinaire qui s'intéresse aux impacts de l'activité humaine sur l'environnement et permet la conception et à la mise en œuvre de solutions pertinentes pour prévenir ou réduire les impacts néfastes des activités humaines sur l’environnement. Il couvre de nombreuses disciplines des sciences naturelles et des disciplines des sciences humaines comme : la biologie, l'écologie, la microbiologie, la chimie, la géomatique appliquée à l'environnement, la géographie, l'économique, le droit et la sociologie.

 

Il comporte des cours obligatoires suivants : fondements des sciences humaines 1 et fondements des sciences humaines 2 (avec profil scolaire en sciences) OU fondements des sciences naturelles 1 et fondements en sciences naturelles 2 (avec profil scolaire en sciences humaines), recherche et analyse de l'information, travail d'équipe en environnement, développement durable : analyse de projet, principes de communication en public, grands enjeux en environnement, introduction au droit de l'environnement, chimie de l'environnement, les milieux hydriques, les sols : natures et propriétés, les écosystèmes, statistique appliquée à l'environnement, droit de l'environnement, caractérisation des milieux, économie de l'environnement, principes de géomatique et travaux pratiques, activité d'intégration 1, ressources et intervenants en environnement, méthodes de gestion de projets en environnement, principes d'aménagement durable, environnement et ressources naturelles, activités urbaines et récréotouristiques, enjeux environnementaux : secteurs industriels, changements climatiques et pollution de l'air, activité d'intégration 2, éthique et gouvernance environnementale, normes, certifications et agréments en environnement, projet d'intégration en environnement 1, politique appliquée en environnement, santé et environnement, activité d'intégration 3 et projet d'intégration en environnement 2. Tu auras également à choisir quelques cours optionnels parmi une liste proposée.

 

Enfin, tu auras à réaliser 3 stages rémunérés en entreprise d'une durée de 3 à 4 mois chacun répartis à différentes périodes dans le programme, soit le premier est offert au trimestre d'hiver de la 2e année, le second est offert au trimestre d'automne de la 3e année et le dernier stage est offert au trimestre d'été de la 3e année.

 

Le Baccalauréat spécialisé en sciences environnementales B.Sc. offert à Concordia a une durée totale de 3½ ans offert à temps complet selon la formule régulière ou selon la formule en régime coopératif. C'est un programme multidisciplinaire sur les différentes questions relatives à la vie sur la Terre, notamment en ce qui a trait à sa dégradation et la pollution et ses répercussions sur les écosystèmes et la gestion des ressources.

 

Tu auras les cours suivants : organismes et biodiversité, écologie générale, programmation de base pour le domaine scientifique, systèmes d'information géographique, biostatistiques, etc. Tu auras également à choisir des cours optionnels en lien avec les sciences environnementales parmi des listes proposées en géographie, géologie, biologie, chimie et génie environnemental. Enfin, tu devras réaliser un projet d'intégration relié aux sciences environnementales.

 

Enfin, si tu choisis la formule en régime coopératif, tu auras à réaliser 4 stages rémunérés en entreprise d'une durée de 3 mois chacun répartis à différentes périodes dans le programme, soit le premier est offert aux trimestres printemps-été de la 1ere année, le second est offert au trimestre d'hiver de la 2e année, le troisième est offert au trimestre d'automne de la 3e année et le dernier stage est offert au trimestres printemps-été de la 3e année.

 

Le Baccalauréat spécialisé interdisciplinaire en sciences environnementales B.Sc. offert à Ottawa a une durée totale de 4 ans offert selon la formule en régime coopératif à temps complet ou en régime régulier à temps complet offert en français et en anglais (bilingue). Il consiste en l’étude des systèmes naturels, de l’utilisation des ressources et de leur développement, de la migration des contaminants dans l’environnement et de leur impact sur les écosystèmes. Il couvre plusieurs disciplines scientifiques (biologie, chimie, géographie et sciences de la terre).

 

Il comporte les cours obligatoires suivants de 1ere année (les titulaires d'un DEC en sciences de la nature ou en sciences-art-lettres pourront se faire exempter de la plupart de ces cours) : calcul différentiel et intégral pour les sciences de la vie 1, principes de biologie, introduction à la biologie des organismes, principes de chimie, introduction aux matériaux terrestres, principes de physique 1, calcul différentiel et intégral pour les sciences de la vie 2, introduction à la biologie cellulaire, chimie organique 1, introduction aux systèmes terrestres, introduction aux sciences environnementales.

 

Par la suite, tu devras choisir l'une des 3 concentrations suivantes :

 

conservation et biodiversité : tu auras les cours suivants : introduction à la biostatistiques, introduction aux végétaux : de la biodiversité à la biotechnologie, chimie minérale des éléments, espaces et lieux de l'activité humaine, introduction à la géomatique, animaux : structures et fonctions, géologie quaternaire et changement climatique, problèmes environnementaux 1, introduction à l'hydrogéologie, biostatistiques appliquée, biologie de terrain ou l'approche géographique des environnementaux, biologie de la conservation des espèces, biologie des écosystèmes, microbiologie environnementale, séminaire de recherche en sciences environnementales, travail sur le terrain en sciences environnementales, projet de recherche en sciences environnementales, ainsi que plusieurs cours optionnels parmi les différentes disciplines scientifiques en lien avec les sciences environnementales.

 

changement global : tu auras les cours suivants : introduction à la biostatistiques, écologie, chimie minérale des éléments, introduction à la géomatique, espaces et lieux de l'activité humaine, géologie du quaternaire et changement climatique, climatologie, analyse de données géologiques, introduction à l'hydrogéologie, hydrologie, écologie des écosystèmes, microbiologie environnementale, séminaire de recherche en sciences environnementales, travail sur le terrain en sciences environnementales, projet de recherche en sciences environnementales, ainsi que plusieurs cours optionnels parmi les différentes disciplines scientifiques en lien avec les sciences environnementales.

 

géochimie environnementale et écotoxicologique : tu auras les cours suivants : introduction à la biostatistiques, écologie, chimie minérale des éléments,  introduction à la géomatique, espaces et lieux de l'activité humaine, introduction à la minéralurgie, physiologie environnementale, chimie de l'environnement, biostatistiques appliquée, analyse de données géologiques, problèmes environnementaux 1, introduction à l'hydrogéologie, écologie des écosystèmes, microbiologie environnementale, écotoxicologue, séminaire de recherche en sciences environnementales, travail sur le terrain en sciences environnementales, projet de recherche en sciences environnementales, ainsi que plusieurs cours optionnels parmi les différentes disciplines scientifiques en lien avec les sciences environnementales.

 

Enfin, si tu choisis le profil coopératif, tu auras à réaliser 4 stages rémunérés en entreprise d'une durée de 3 mois chacun répartis à différentes périodes dans le programme, soit le premier est offert aux trimestres printemps-été de la 1ere année, le second est offert au trimestre d'hiver de la 2e année, le troisième est offert au trimestre d'automne de la 3e année et le dernier stage est offert au trimestres printemps-été de la 3e année.

 

Le Baccalauréat spécialisé en sciences naturelles appliquées à l'environnement B.Sc. offert à l'UQAM a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. C'est un NOUVEAU programme multidisciplinaire qui s'intéresse aux enjeux environnementaux et aux interrelations entre les composantes des milieux naturels et aux dynamiques naturelles et aux perturbations liées aux activités humaines. Il couvre plusieurs disciplines dont la biologie, la chimie, la physique, les sciences de la terre, les sciences de l'atmosphère et la géographie.

Il comporte les cours suivants du tronc commun au cours de la première année : écologie générale, système Terre, risques et enjeux environnementaux, cycles géochimiques, concepts en sciences de l'environnement, droit de l'environnement, chimie et environnement, formes et processus, statistiques pour les sciences, l'environnement biotique, systèmes d'information géographique, ainsi qu'un cours parmi les suivants : conservation de la biodiversité, chimie analytique et spectroscopie, analyse géographique et études d'impacts sur l'environnement ou pédologie.

Ensuite, au cours de la deuxième année, tu devras choisir l'une des 3 concentrations de spécialisations suivantes :

 

chimie de l'environnement; tu devras suivre les cours suivants : chimie organique 1, analyse chimique des contaminants dans l'environnement, bioessais des contaminants, analyse de l'air, caractérisation chimique des eaux, ainsi que 3 cours optionnels parmi une liste proposée (ex : biochimie et biotechnologie de l'environnement, introduction à la toxicologie chimique, analyse par spectroscopie, l'environnement industriel, travaux pratiques en chimie analytique, etc.).

 

écologie; tu devras suivre les cours suivants : biologie animale, biologie végétale, écologie des populations, des communautés et des écosystèmes, méthodes de terrain en écologie, ainsi que 4 cours optionnels parmi une liste proposée (ex : éléments d'écotoxicologie, introduction à l'étude du comportement animal, aménagement de la faune, pédologie, anthropodes, etc.).

 

sciences de la terre; tu devras suivre les cours suivants : thermodynamique des systèmes terrestres, introduction à la pétrographie, hydrogéologie, introduction à la géodynamique de la tectonique globale, ainsi que 4 cours optionnels parmi une liste proposée (ex : cartographie géologique et géomatique, géologie de l'environnement, impacts de l'Homme sur l'environnement géologique, changements globaux : géosphère-biosphère, etc.).

 

Enfin, au cours de la troisième année, tu auras les cours suivants : environnement et santé, dynamique des écosystèmes, analyse de cas en sciences de l'environnement, approche par cycle de vie, communication scientifique en sciences de l'environnement, ainsi que 4 cours dans l'un des 4 thèmes transversaux suivants (sous-concentration) :

 

thème transversal eau; tu devras suivre les cours suivants : aménagement des milieux aquatiques, l'eau, une ressource naturelle, hydrologie, ainsi qu'un cours optionnel parmi les suivants : aménagements hydriques urbains, analyse des bassins versants, gestion de l'eau ou sols-eau-environnement).

 

thème transversal environnements terrestres; tu devras suivre les cours suivants : écologie forestière, chimie environnementale des sols, impacts de l'Homme sur l'environnement géologique, ainsi qu'un cours optionnel parmi une liste proposée (ex : études des aménagements, composantes du milieu naturel et aménagement, production biologique, l'environnement agroalimentaire, etc.).

 

thème transversal climat; impacts écologiques des changements climatiques, système climatique global, impacts et adaptation aux changements climatiques, ainsi qu'un cours optionnel parmi une liste proposée (ex : chimie environnementale de l'atmosphère, introduction à bioclimatologie, l'atmosphère urbaine, océanographie, etc.).

 

thème transversal énergie; tu devras suivre les cours suivants : valorisation de la biomasse, énergie et matériaux, ressources énergétiques, ainsi qu'un cours optionnel parmi une liste proposée (ex : énergie et environnement, la maison saine : concept, laboratoire de simulation énergétique, laboratoire des énergies renouvelables, technologies éconergétiques, etc.).

 

Le Baccalauréat spécialisé en chimie de l'environnement et des bioressources B.Sc. offert à l'UQAR a une durée totale de 2½ ans offert à temps complet. C'est un programme de chimie axé entièrement sur l'environnement et les ressources naturelles offert en mode intensif en incluant les trimestres d'été. Fortement axé sur la pratique en laboratoire et sur le terrain permettant de mieux intégrer les concepts théoriques de la chimie.

 

Il comporte les cours suivants : valorisation et potentiel des bioressources, biomolécules, techniques générales de laboratoire 1, gestion de la qualité et bonnes pratiques de laboratoire, composés inorganiques : principes et applications, initiation au milieu marin, thermochimie et cinétique environnementale, grands enjeux environnementaux, techniques générales de laboratoire 2, l'atmosphère, stage en milieu de pratique 1 (été), outils de caractérisation moléculaire, outils biotechnologiques, méthodes électroanalytiques et procédés d'électrolyse, chimie verte, chimie des environnements aquatiques, géochimie : cycles et bilans, produits naturels : transformations et analyses, échantillonnage, prélèvements et conservation, méthodes d'analyse en chimie organique, méthodes d'analyse en chimie inorganique, stages en milieu de pratique 2 (été), éléments de toxicologie, biotechnologie industrielle, polymères naturels et de synthèse, procédés d'extraction et de purification, éthique et pratique professionnelle.

 

Le Baccalauréat intégré en environnements naturels et aménagés .Sc.A. offert par l'Université Laval a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Il vise à former des professionnels(les) de l'environnement, plus particulièrement de la conservation et de la gestion durable des écosystèmes afin de collaborer à la mise en valeur des ressources naturelles, à la restauration de la biodiversité et à la protection de l’environnement. Il couvre les sciences forestières, les sciences géographiques, les sciences biologiques, les sciences environnementales, l'économie, la sociologie, la science politique, et la gestion.

 

Plusieurs cours intègrent des mises en situation concrètes, des laboratoires ainsi que des sorties sur le terrain, notamment dans les laboratoires naturels suivants :

Forêt d'enseignement Montmorency, Parc national de la Jacques-Cartier, Parc national des Grands-Jardins (Charlevoix), Parc régional des Appalaches, Parc national de Frontenac, Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, Domaine Maizerets, Jardin botanique Roger-Van Den Hende de l'Université Laval, etc;

 

Tu auras la possibilité d’effectuer deux stages rémunérés et crédités en milieu de travail qui vous permettront de vivre une expérience enrichissante;

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : fondements de la conservation de l'environnement, champs professionnels de la conservation, fondements de la foresterie, dynamique de la surface terrestre, fondements des systèmes d'information géographique SIG, aménagement récréatif et paysager, évolution des vertébrés, diversité et écologie des végétaux, biostatistique, environnements naturels, écologie générale, évaluation environnementale, zoologie des vertébrés, changements climatiques, aménagement durable du territoire, principes de microéconomie, communication pour scientifiques, éthique en sciences biologiques, politiques environnementales, méthodes d'échantillonnage en gestion et conservation de la faune, gestion et conservation de la faune, aménagement durable et intégré des forêts, aménagement écosystémique des forêts du Québec, économie de l'environnement, gestion des ressources humaines, ainsi que projet de fin d'études en conservation de l'environnement;

 

Tu devras également choisir parmi l'une des 7 concentrations ou profil de spécialisation comportant des cours obligatoires et optionnels propres à celles-ci, soit :

conservation des écosystèmes aquatiques, conservation des écosystèmes forestiers, conservation des écosystèmes nordiques, conservation des agrosystèmes, dimension internationale de la conservation de l'environnement, aspects sociopolitiques de la conservation de l'environnement, ainsi que le profil entrepreneurial (permettant de réaliser un projet de création ou de démarrage d'une entreprise);

 

Il offre également la possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger au sein de l'Université de Lausanne en Suisse dans le cadre de son profil international.

Le Baccalauréat spécialisé en chimie de l'environnement B.Sc. offert à Laval a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. C'est un programme de chimie axé entièrement sur l'environnement et les ressources naturelles Il offre la formule de stages Sigma+ permettant d'effectuer jusqu'à 4 stages rémunérés de 12 à 15 semaines au cours des sessions de ton choix. Fortement axé sur la pratique en laboratoire et sur le terrain permettant de mieux intégrer les concepts théoriques de la chimie.

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : mathématiques pour scientifiques, structure des atomes et des molécules, chimie organique 1, introduction à la chimie analytique, dangers et risques des matières dangereuses, thermodynamique et cinétique chimique, chimie analytique instrumentale, chimie des éléments et des groupes s et p, chimie organique 2, biochimie générale, applications de la thermodynamique, spectroscopie en chimie organique, travaux pratiques d'analyse instrumentale, communication pour chimistes, chimie des métaux de transition, travaux pratiques de chimie physique, travaux pratiques de synthèse organique, chimie quantique et applications spectroscopiques, analyse chimique et responsabilité professionnelle, travaux pratiques de synthèse inorganique, ainsi qu'éthique et professionnalisme.

 

Tu devras également choisir 5 à 6 cours optionnels parmi 9 cours proposés (ex : chimie des eaux, écologie et environnement, travaux pratiques d'analyse organique, chimie industrielle, chimie au service de l'environnement, génomique computationnelle, etc.);

 

Tu devras choisir l'un des 3 profils suivants :

 

profil en développement durable; comprend les cours suivants : fondements du développement durable, chimie au service de l'environnement, projet d'intervention dirigé en développement durable 1 OU stage en développement durable 1, ainsi qu'1 cours optionnels parmi 12 cours proposés (ex : éducation relative à l'environnement, énergie et problèmes environnementaux internationaux, fondements de la conservation de l'environnement, impacts environnementaux, évaluation environnementale, école d'été en éducation relative à l'environnement, etc.);

 

profil recherche; prépare notamment à poursuivre des études supérieures, il comporte les cours suivants : réussir ses études universitaires à l'ère numérique : recherche et présenter l'information, initiation à la recherche, principes de logique, communication scientifique, ainsi que le projet de recherche en chimie de l'environnement de niveau baccalauréat sous le mentorat d'un(e) chercheur(euse) de l'un des groupes de recherche de l'Université;

 

profil international; permet de suivre 4 à 6 cours, soit une session complète à l'École Nationale du Génie de l'Eau et de l'Environnement de Strasbourg en France.

 

Ainsi que 2 cours optionnels complémentaires parmi une trentaine de cours proposés dans les disciplines connexes en lien avec l'environnement (ex : environnement et société, science et société, sociologie de l'innovation technologique, politiques environnementales, géographie régionale du Québec, fondements du développement durable, communication scientifique, vulgarisation scientifique, etc.).

 

Le Baccalauréat intégré en environnements naturels et aménagés B.Sc. offert à Laval a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Ce programme multidisciplinaire a pour objectif de former des professionnels(les) de l'environnement spécialisés(es) en conservation et de la gestion durable des écosystèmes afin de trouver des solutions aux enjeux environnementaux comme les changements climatiques, la gestion durable des ressources naturelles ainsi que les aspects sociaux et politiques de l'environnement. Il couvre plusieurs disciplines comme la biologie, les sciences forestières et les sciences géographiques.  Fortement axé sur la pratique permettant d'intégrer les connaissances théoriques dans le cadre des nombreux laboratoires et des sorties sur le terrain.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : biodiversité 1, aménagement durable du territoire, principes de microéconomie, champs professionnels de la conservation, fondements de la foresterie, aménagement récréatif et paysager, fondements de la conservation de l'environnement, fondements des systèmes d'information géographique, écologie générale, sols forestiers, changements climatiques, évaluation environnementale, biodiversité 2, hydrologie de l'environnement, gestion et conservation de la faune, aménagement durable et intégré des forêts, aménagement écosystémique des forêts du Québec, économie de l'environnement, éthique et sciences biologiques : volet environnement, ainsi que la réalisation d'un projet multidisciplinaire en conservation de l'environnement.

 

Tu devras également choisir l'une des concentrations suivantes  :

 

sans concentration; tu pourras choisir 3 cours optionnels parmi plus de 85 cours proposés (ex : impacts environnementaux, géomorphologie, conception de bases de données spatiales, utilisation et occupation des sols, géographie des sols, économie des ressources naturelles, politiques environnementales, dynamique des écosystèmes terrestres, sciences environnementales du sol, géopolitique de l'eau, écosystèmes marins, foresterie urbaine, écologie du paysage, géographie rurale, écologie marine pratique, énergie et problèmes environnementaux internationaux, cartographie assistée par ordinateur, savoir entreprendre : la passion de créer et d'agir, stage en milieu de travail en environnement 1, stage en milieu de travail en environnement 2, etc.);

 

conservation des écosystèmes forestiers; tu devras choisir 3 cours optionnels parmi 16 cours proposés (ex : dynamique des écosystèmes terrestres, foresterie urbaine, dépôts et sols forestiers, écologie du paysage, hydrologie et aménagement du bassin versant, gestion de projets forestiers, territoire et ressources : enjeux et perspectives autochtones, etc.);

 

conservation des écosystèmes aquatiques; tu devras choisir 3 cours optionnels parmi 12 cours proposés (ex : écologie marine pratique, écosystèmes marins, eaux vives, hydrologie et aménagement du bassin versant, environnements fluviatiles, biogéochimie océanique et climat, limnologie appliquée : gestion des écosystèmes d'eau douce, etc.);

 

conservation des écosystèmes nordiques; tu devras choisir 3 des 6 cours suivants : dynamique des écosystèmes terrestres, environnements glaciaires, géomorphologie des régions froides et alpines, écologie et gestion responsable des tourbières, territoire et ressources : enjeux et perspectives autochtones ou télédétection fondamentale;

 

conservation des agrosystèmes; tu devras choisir 3 cours optionnels parmi 9 cours proposés (ex : introduction à l'agriculture biologique, économie des ressources naturelles, géographie rurale, sciences environnementales du sol, productions animales durables, productions végétales durables, visites agroforesteries, etc.);

 

dimension sociopolitique de la conservation de l'environnement; tu devras choisir 3 cours optionnels parmi 8 cours proposés (ex : économie des ressources naturelles, environnement et société, politiques environnementales, géopolitique de l'eau, école d'été en éducation relative à l'environnement, etc.);

 

dimension internationale de la conservation de l'environnement; tu devras choisir 3 cours optionnels parmi 7 cours proposés (ex : géopolitique de l'eau, énergie et problèmes environnementaux internationaux, territoire et ressources : enjeux et perspectives autochtones, mission d'étude en foresterie internationale, etc.);

 

profil entrepreneurial; tu devras suivre les cours obligatoires suivants : gestion de projets forestiers, savoir entreprendre : la passion de créer et d'agir, portfolio entrepreneurial 1 et portfolio entrepreneurial 2;

 

profil international; permet de suivre 4 à 6 cours, soit une session complète à l'étranger dans l'une des universités partenaires suivantes, soit :

 

l'Institut Polytechnique de Bordeaux - Bordeaux Sciences agro en France,

 

l'Université de Lausanne en Suisse,

 

l'Univerdad de Jaén en Espagne,

 

Swedish University of Agricultural Sciences (Sveriges Lantbruks Universitet) en Suède.

 

Tu auras également la possibilité d'effectuer deux stages en milieu de travail rémunérés et crédités en milieu de travail au cours des trimestres d'été.

 

Le Baccalauréat avec majeure en environnement B.A. offert à McGill a une durée totale de 2 ans offert à temps complet. Ce programme multidisciplinaire couvre plusieurs disciplines des sciences humaines en lien avec l'environnement (anthropologie, géographie, histoire, économique, philosophie et sociologie).

 

Il comporte des cours suivants : l'environnement global, société, environnement et durabilité, l'évolution de la Terre, éthique et environnement, élaboration d'un projet de recherche en environnement, les questions environnementales, un choix de plusieurs cours optionnels en lien avec l'environnement dans les différentes disciplines des sciences humaines OU dans l'une des concentrations offertes (déterminants écologiques de la santé en société, environnement et économie terrestre ou environnement et développement), calcul 1 (ou avoir complété un cours collégial en mathématiques équivalent, soit OOUN ou NYA ou 103), 1 cours de sciences parmi les suivants (principes de biologie : les organismes, biologie générale, chimie générale 1 ou introduction à la physique : mécanique ou avoir complété un cours de sciences de niveau collégial équivalent), un cours de statistique au choix (ou avoir complété un cours équivalent au collégial), ainsi que la réalisation projet de recherche en environnement niveau baccalauréat. Enfin, tu pourras compléter le programme par un choix de mineures dans l'une des disciplines des sciences humaines offertes par l'université.

 

Le Baccalauréat spécialisé ou avec majeure en études de l'environnement B.A. offert à Ottawa a une durée totale de 4 ans offert selon la formule en régime coopératif à temps complet seulement. Ce programme multidisciplinaire couvre plusieurs disciplines des sciences humaines en lien avec l'environnement (anthropologie, géographie, histoire, économique, philosophie et sociologie).

 

Il comporte des cours suivants : introduction à la biologie des organismes, chimie et environnement humain, défis environnementaux globaux, l'environnement physique, écologie, physique et environnement, méthodes de recherche en géographie et études environnementales, histoire de la pensée environnementale, éthique environnementale, approche géographique des problèmes environnementaux, politique et mondialisation, économie et mondialisation, impacts des études environnementales, recherche sur le terrain, séminaire de recherche en études de l'environnement, stage de volontariat de 50 heures dans un organisme environnemental, ainsi qu'un choix de plusieurs choix optionnels parmi les différentes disciplines des sciences humaines OU une mineure de 30 crédits dans l'une des disciplines des sciences humaines.

 

AUTRES PROGRAMMES :

Plusieurs programmes de baccalauréats disciplinaires offrent une concentration ou un cheminement de spécialisation en environnement, voici les principaux :

  • Baccalauréat spécialisé en agronomie (concentration en sols et environnement) offert à Laval. Pour plus de détails, voir la profession agronome.

  • Baccalauréat spécialisé en aménagement et environnement forestiers (concentration en en aménagement durable des forêts ou concentration en bioécologie forestière ou concentration en changements climatiques et cycles écologiques) offert à Laval. Pour plus de détails, voir la profession ingénieur forestier.

  • Baccalauréat spécialisé en biologie offert à l'UQAR (concentrations offertes : écologie, faune et habitats, physiologie et biochimie environnementales, sciences marines ou biogéochimie environnementale), McGill (option environnement), Laval (concentration en conservation et environnement), UQAM (spécialisation en toxicologie et santé environnementale), Montréal (orientation biodiversité, écologie et évolution), Bishop (concentration biologie environnementale) et Ottawa (option écologie/évolution/comportement). Pour plus de détails, consulte la profession de biologiste.

  • Baccalauréat spécialisé en chimie offert à Laval (spécialisation en environnement), Montréal (orientation chimie bioanalytique et environnementale), Sherbrooke (concentration en chimie de l'environnement, les titulaires du DEC en environnement, hygiène et sécurité au travail se verront accorder 19 crédits), McGill (option chimie analytique et environnementale), U.Q.T.R. (cheminement en sciences de l'environnement) et Ottawa (option en écochimie).
    Pour plus de détails, consulte la profession chimist

  • Baccalauréat spécialisé en géologie offert à l'UQAC (concentration en géologie environnementale). Pour plus de détails, consulte la profession géologue.

  • Baccalauréat spécialisé en géographie offert à Laval (concentration géographie physique et environnement naturel).  Pour plus de détails, consulte la profession géophysicien.

  • Baccalauréat spécialisé en microbiologie offert à Laval (concentration en environnement). Pour plus de détails, consulte la profession microbiologiste.

  • Baccalauréat bidisciplinaire en géographie et études de l'environnement offert à Ottawa. Pour plus de détails, consulte la profession géophysicien.

Ainsi que les programmes suivants sans concentration, mais axés sur l'environnement

  • Baccalauréat spécialisé en architecture du paysage offert à Montréal. Pour plus de détails, consulte la profession architecte paysagiste.

  • Baccalauréat spécialisé en chimie de l'environnement et des bioressources offert à l'UQAR. Pour plus de détails, consulte la profession chimiste.

  • Baccalauréat spécialisé en chimie des produits naturels offert à l'UQAC. Pour plus de détails, consulte la profession chimiste.

  • Baccalauréat spécialisé en écologie offert à Sherbrooke et Concordia, Pour plus de détails, consulte la profession biologiste.

  • Baccalauréat spécialisé en géographie offert à l'UQAR (plusieurs concentrations : écogéographie, environnement marin, aménagement du territoire et développement durable, environnement, géomorphologie et risques naturels ou biogéochimie environnementale), Concordia (géographie environnementale), Montréal (géographie environnement avec concentrations en environnement humain ou environnement physique), UQAC (géographie et aménagement durable). Pour plus de détails, consulte la profession géophysicien.

  • Baccalauréat spécialisé en géomatique appliquée à l’environnement offert à Sherbrooke, Pour plus de détails, consulte la profession géophysicien.

  • Baccalauréat spécialisé en sciences de l’atmosphère de l’océan offert à McGill, Pour plus de détails, consulte la profession géophysicien.

  • Baccalauréat spécialisé en sciences de la terre et de l'atmosphère (concentrations en météorologie ou concentration en géologie) offert à l'UQAM, Pour plus de détails, consulte la profession géophysicien.

  • Baccalauréat spécialisé en sciences de la terre et planétaires offert à McGill. Pour plus de détails, consulte la profession géophysicien.

  • Baccalauréat spécialisé en sciences forestières B.Sc.F. offert par l’Université de Moncton au Nouveau-Brunswick (campus d’Edmundston), Pour plus de détails, consulte la profession ingénieur forestier.

  • Baccalauréat en gestion intégrée des zones côtières B.G.Z.C. offert à l'Université de Moncton au Nouveau-Brunswick (campus de Moncton).

ENTENTES DEC-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de terminer la formation technique et ton baccalauréat dans un temps plus court, soit en 5 ans (au lieu de 6 ans) et obtenir les 2 diplômes.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

 

DEC-BAC en chimie :

(DEC en technologie de laboratoire - biotechnologie 210.AA + Baccalauréat en chimie de l'environnement)

 

DEC-BAC en chimie :

(DEC en technologie de laboratoire - chimie analytique + Baccalauréat en chimie de l'environnement)

DEC-BAC en biologie :

(DEC en techniques de bioécologie + Baccalauréat en chimie de l'environnement)

DEC-BAC en microbiologie :

(DEC en technologie de laboratoire - biotechnologie 210.AA + Baccalauréat en microbiologie)

 

DEC-BAC en microbiologie :

(DEC en technologie de laboratoire - chimie analytique + Baccalauréat en microbiologie) :

 

 

DEC-BAC en agronomie

(DEC en technologie des productions horticoles et de l'environnement + Baccalauréat en agronomie) :

 

 

DEC-BAC en agronomie :

(DEC en technologie de laboratoire - biotechnologie 210.AA + Baccalauréat en agronomie)

 

DEC-BAC en agroéconomie

(DEC en technologie des productions horticoles et de l'environnement + Baccalauréat en agroéconomie) :

 

DEC-BAC en écologie

(DEC en techniques de bioécologie 145.C0 + Bacc en écologie) :

 

DEC-BAC en aménagement et environnement forestiers : 6 ans (au lieu de 7 ans)

(DEC en technologie forestière + Baccalauréat en aménagement des ressources forestières et environnement forestiers)

 

DEC-BAC en sciences forestières : 6 ans (au lieu de 7 ans)

(DEC en technologie forestière + Baccalauréat en sciences forestières)

 

DEC-BAC en sciences forestières : 6 ans (au lieu de 7 ans)

(DEC en techniques du milieu naturel - spécialisation aménagement de la ressource forestière + Baccalauréat en sciences forestières) :

 

DDEC-BAC en sciences forestières  : 6 ans (au lieu de 7 ans)

(DEC en technologie des productions horticoles et de l'environnement + Baccalauréat en sciences forestières) :

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

 

DEC en techniques de l'environnement, hygiène et sécurité au travail :

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 19 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en chimie

 

DEC en techniques du milieu naturel (spécialisation protection de l'environnement) :

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (nouveau programme 147.0D) dans le cadre de son baccalauréat en biologie

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 21 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (ancien programme 147.00) dans le cadre de son baccalauréat en environnements naturels et aménagés

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 3 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (ancien et nouveau programme) dans le cadre de son baccalauréat en biologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 3 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (ancien et nouveau programme) dans le cadre de son baccalauréat en écologie

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (ancien et nouveau programme) dans le cadre de son baccalauréat en biologie

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 18 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre du Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en sciences et technologies

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre du Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en mathématiques

  • l’UQTR pourra reconnaître un certain nombre de crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (nouveau programme) dans le cadre de son baccalauréat en sciences biologiques et écologiques

  • l’UQTR pourra reconnaître un certain nombre de crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (ancien programme) dans le cadre de son baccalauréat en sciences biologiques et écologiques

  • l’UQAC pourra reconnaître jusqu’à 23 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (ancien et du nouveau programme) dans le cadre du Baccalauréat en biologie

  • l'UQAM pourra reconnaître  jusqu’à 30 crédits (cote R de 22,0 ou +) aux titulaires de ce DEC (ancien et du nouveau programme) dans le cadre de son Baccalauréat en biologie par apprentissages

  • l'UQAM pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits en sciences (selon le dossier de l'étudiant) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement secondaire des sciences et technologies

 

DEC en techniques de bioécologie 145.C0 :

  • l'Université Laval offre des DEC-BAC avec tous les collèges offrant ce programme dans le cadre de son Baccalauréat en biologie (voir la section "DEC-BAC" ci-dessus)

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 30 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en agronomie (diplômés du Cégep de Sainte-Foy seulement, voir aussi le DEC-BAC d'autres cégeps)

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 23 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en environnements naturels et aménagés

  • l’Université de Montréal pourra reconnaître jusqu’à 28 crédits (cote R de 26,0 ou +) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en sciences biologiques

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 24 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 24 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en écologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 9 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biologie moléculaire et cellulaire

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 9 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en microbiologie

  • l'UQAM pourra reconnaître  jusqu’à 30 crédits (cote R de 22,0 ou +) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biologie par apprentissages - (notamment avec la concentration biologie cellulaire et moléculaire)

  • l'UQAM pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits en sciences (selon le dossier de l'étudiant) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement secondaire des sciences et technologies

  • l’UQAC pourra reconnaître jusqu’à 30 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre du Baccalauréat en biologie

  • l’UQAR offre des DEC-BAC avec tous les collèges offrant ce programme dans le cadre de son Baccalauréat en biologie (voir la section "DEC-BAC" ci-dessus)

  • l'UQAR pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en géographie

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 18 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre du Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en sciences et technologies

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre du Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en mathématiques

  • l’UQTR pourra reconnaître un certain nombre de crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en sciences biologiques et écologiques

  • l'Université de Moncton pourra reconnaître jusqu'à 60 crédits aux titulaires du DEC en techniques de bioécologie dans le cadre de son Baccalauréat en gestion intégrée des zones côtières (diplômés des cégeps Sainte-Foy, Saint-Laurent et Sherbrooke seulement)

 

DEC en techniques d'assainissement de l'eau :

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits aux titulaires de ce D.E.C. dans le cadre de son baccalauréat en génie civil

  • l'Université Laval pourra reconnaître quelques crédits (nombre reste à déterminer) aux titulaires de ce D.E.C. dans le cadre de son baccalauréat en génie des eaux

  • l'Université Laval reconnaît automatiquement 30 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 10 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en chimie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître quelques crédits (après étude du dossier de l'étudiant) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en génie chimique

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître quelques crédits (après étude du dossier de l'étudiant) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en génie biotechnologique

  • l'UQTR pourra reconnaître quelques crédits (selon étude du dossier) dans le cadre de son baccalauréat en génie chimique

  • l'UQAR pourra reconnaître quelques crédits en sciences (selon étude du dossier) dans le cadre du baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en sciences et technologies

  • l'UQAR pourra reconnaître jusqu'à 27 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

  • l'UQAC pourra reconnaître jusqu'à 27 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

  • l'UQAM pourra reconnaître de 15 à 30 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement en formation professionnelle

 

DEC en technologie de laboratoire - biotechnologies :

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 27 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biochimie de la santé

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 31 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biologie moléculaire et cellulaire

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 31 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 31 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en microbiologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 21 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en chimie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 21 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en chimie pharmaceutique

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 18 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en écologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître quelques crédits (après étude du dossier de l'étudiant,  e plus, aucun préalable spécifique n'est exigé) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en génie biotechnologique

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître quelques crédits (après étude du dossier de l'étudiant, de plus, aucun préalable spécifique n'est exigé) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en génie chimique

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 18 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en sciences biomédicales (diplômés du Cégep de Lévis-Lauzon seulement)

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 12 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en chimie

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 6 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en bioinformatique (diplômés du Cégep de Lévis-Lauzon seulement)

  • l'Université Laval pourra reconnaître 3 crédits (le cours "microbiologie générale") aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en science et technologie des aliments (diplômés du Cégep de Lévis-Lauzon seulement)

  • l'Université Laval pourra reconnaître 3 crédits (le cours "microbiologie générale") aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Certificat en technologie alimentaire et nouveaux aliments (diplômés du Cégep de Lévis-Lauzon seulement)

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 12 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Certificat en biotechnologies (diplômés du Cégep de Lévis-Lauzon et de l'Outaouais seulement)

  • l'UQAM pourra reconnaître jusqu'à 30 crédits (cote R de 22,0 ou +) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biochimie

  • l'UQAM pourra reconnaître jusqu'à 30 crédits (cote R de 22,0 ou +)  aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biologie par apprentissages

  • l'UQAM pourra reconnaître jusqu'à 30 crédits (cote R de 22,0 ou +)  aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en chimie

  • l'UQAM pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits en sciences et/ou mathématiques (cote R de 22,0 ou +) aux titulaires de ce DEC dans le cadre du baccalauréat en enseignement secondaire des sciences et technologies

  • l'UQAM pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits en mathématiques (cote R de 22,0 ou +) aux titulaires de ce DEC dans le cadre du baccalauréat en enseignement secondaire des mathématiques

  • l'Université de Montréal pourra reconnaître jusqu'à 26 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biochimie (cote R de 26,0 ou +)

  • l'Université de Montréal  pourra reconnaître jusqu'à 28 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en sciences biologiques (orientation en microbiologie)

  • l’UQTR pourra reconnaître jusqu'à 30 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biologie médicale

  • l’UQTR pourra reconnaître quelques crédits (selon étude du dossier scolaire de l'étudiant) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biochimie et biotechnologie

  • l’UQTR pourra reconnaître quelques crédits (selon étude du dossier scolaire de l'étudiant) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biophysique

  • l’UQTR pourra reconnaître quelques crédits (selon étude du dossier scolaire de l'étudiant) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en génie chimique

  • l’UQAC pourra reconnaître jusqu’à 20 crédit aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biologie (diplômés du Cégep de Lévis-Lauzon seulement)

  • l’UQAR n'accorde aucune reconnaissance d'acquis, mais admet automatiquement et sans cours préalable spécifique les titulaires du DEC en technologie de laboratoire - biotechnologies 210.AA, du DEC en technologie de laboratoire - chimie analytique 210.AB, du DEC en techniques de chimie-biologie 210.03, du DEC en techniques de chimie analytique 210.01 et ud DEC en techniques de génie chimique 210.02 dans le cadre de son Baccalauréat en chimie de l'environnement et des bioressources (déjà offert en formation intensive et régime coopératif en 2½ ans.

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 18 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre du Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en sciences et technologies

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre du Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en mathématiques

 

DEC en technologie de laboratoire - chimie analytique :

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 19 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en chimie

  • l'Université de Sherbrooke  pourra reconnaître jusqu'à 11 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en biologie moléculaire et cellulaire

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 11 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en microbiologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 11 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en écologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître quelques crédits (après étude du dossier de l'étudiant,  de plus, aucun préalable spécifique n'est exigé) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en génie biotechnologique

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître quelques crédits (après étude du dossier de l'étudiant, de plus, aucun préalable spécifique n'est exigé) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en génie chimique

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu’à 9 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en microbiologie (diplômés des Cégeps de Lévis-Lauzon et Shawinigan seulement)

  • l'Université Laval pourra reconnaître 3 crédits (cours "laboratoire d'analyse instrumentale") aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Certificat en biotechnologies (diplômés du cégep de Lévis-Lauzon seulement)

  • l'UQAM pourra reconnaître jusqu’à 30 crédits  (cote R de 22,0 ou +) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en chimie

  • l'UQAM pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits en sciences et/ou mathématiques aux titulaires (cote R de 22,0 ou +) de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en sciences et technologies

  • l'UQAM pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits en mathématiques (cote R de 22,0 ou +) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en mathématiques

  • l'UQAC pourra reconnaître jusqu’à 18 crédits aux titulaires du DEC en technologie de laboratoire - biotechnologies (nouveau programme 210.AA) dans le cadre de son Baccalauréat en science des produits naturels (diplômés du Cégep de Lévis-Lauzon seulement)

  • l'UQAC pourra reconnaître jusqu’à 18 crédits aux titulaires du DEC en technologie de laboratoire - chimie analytique (nouveau programme 210.AB) dans le cadre de son Baccalauréat en science des produits naturels (diplômés des Cégeps de Lévis-Lauzon et de Jonquière seulement)

  • l'UQAR pourra reconnaître quelques cours en sciences (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en sciences et technologies

  • l'UQAR pourra reconnaître quelques cours en mathématiques (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en mathématiques

  • l'UQAR n'accorde aucune reconnaissance d'acquis, mais admet automatiquement et sans cours préalable spécifique les titulaires du DEC en technologie de laboratoire - biotechnologies 210.AA, du DEC en technologie de laboratoire - chimie analytique 210.AB, du DEC en techniques de chimie-biologie 210.03, du DEC en techniques de chimie analytique 210.01 et ud DEC en techniques de génie chimique 210.02 dans le cadre de son Baccalauréat en chimie de l'environnement et des bioressources (déjà offert en formation intensive et régime coopératif en 2½ ans.

  • l'UQTR pourra reconnaître jusqu’à 30 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en chimie (cégeps ayant conclu une entente avec l'université seulement)

  • l'UQTR pourra reconnaître quelques crédits (selon étude du dossier scolaire de l'étudiant) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en génie chimique

  • l'École Polytechnique pourra reconnaître 3 crédits obligatoires (le cours "chimie organique") aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son baccalauréat en génie chimique

 

DEC en technologie de l'horticulture et de l'environnement :

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 18 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en génie agroenvironnemental

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 12 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en sciences et technologie des aliments

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 9 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Certificat en horticulture et gestion d'espaces verts

  • l'Université Laval reconnaît automatiquement 30 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

  • l'UQAM pourra reconnaître de 15 à 30 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement en formation professionnelle

  • l'UQAC pourra reconnaître jusqu'à 27 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

  • l'UQAR pourra reconnaître jusqu'à 27 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

  • l'UQAT pourra reconnaître jusqu'à 27 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

 

DEC en technologie forestière :

  • l'Université Laval reconnaît automatiquement 30 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 24 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel avec spécialisation en aménagement de la ressource forestière (ancien programme 147.AA) dans le cadre de son baccalauréat en environnements naturels et aménagés

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 21 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel avec spécialisation en aménagement et interprétation du patrimoine naturel (ancien programme 147.AA) dans le cadre de son baccalauréat en environnements naturels et aménagés

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 20 crédits aux titulaires du DEC en technologie forestière dans le cadre de son Baccalauréat en aménagement des ressources forestières et environnement forestiers (diplômés des cégeps Baie-Comeau, Chicoutimi et Rimouski seulement), voir aussi les DEC-BAC offerts conjointement avec les cégeps Sainte-Foy et Abitibi-Témiscamingue

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 20 crédits aux titulaires du DEC en technologie forestière dans le cadre de son Baccalauréat en opérations forestières (diplômés des cégeps Baie-Comeau, Chicoutimi et Rimouski seulement), voir aussi les DEC-BAC offerts conjointement avec les cégeps Sainte-Foy et Abitibi-Témiscamingue

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel avec spécialisation en aménagement et interprétation du patrimoine naturel (nouveau programme 147.0C) dans le cadre de son baccalauréat en biologie

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel avec spécialisation en aménagement de la ressource forestière (nouveau programme 147.0A) dans le cadre de son baccalauréat en biologie

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel avec spécialisation en aménagement et interprétation du patrimoine naturel (nouveau programme 147.0A) dans le cadre de son baccalauréat en biologie

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 14 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel avec spécialisation en aménagement et interprétation du patrimoine naturel (nouveau programme 147.0A) dans le cadre de son baccalauréat en aménagement et environnement forestiers

  • l'Université Laval pourra reconnaître jusqu'à 12 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel avec spécialisation en aménagement de la ressource forestière (ancien programme 147.AA) dans le cadre de son baccalauréat en agronomie (concentration productions végétales)

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 3 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (toutes les spécialisations, ancien et nouveau programme) dans le cadre de son baccalauréat en biologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître jusqu'à 3 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (toutes les spécialisations, ancien et nouveau programme) dans le cadre de son baccalauréat en écologie

  • l'UQAT pourra reconnaître jusqu'à 20 crédits aux titulaires du DEC en technologie forestière dans le cadre de son Baccalauréat en aménagement des ressources forestières et environnement forestiers (programme conjoint avec l'Université Laval)

  • l'UQAT pourra reconnaître jusqu'à 20 crédits aux titulaires du DEC en technologie forestière dans le cadre de son Baccalauréat en opérations forestières (programme conjoint avec l'Université Laval)

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 18 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (toutes options du nouveau programme) dans le cadre de son baccalauréat en biologie

  • L’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires du DEC en technologie forestière dans le cadre du Baccalauréat en biologie

  • l'UQAR pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (toutes options du nouveau programme)  dans le cadre de son baccalauréat en géographie

  • l'UQAR pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits aux titulaires du DEC en technologie forestière dans le cadre de son baccalauréat en géographie

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 18 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (toutes options du nouveau programme) dans le cadre du Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en sciences et technologies

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 18 crédits aux titulaires du DEC en technologie forestière dans le cadre du Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en sciences et technologies

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits aux titulaires DEC en techniques du milieu naturel (toutes options du nouveau programme) dans le cadre du Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en mathématiques

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits aux titulaires DEC en technologie forestière dans le cadre du Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration en mathématiques

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 27 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (toutes options du nouveau programme) dans le cadre du Baccalauréat en enseignement professionnel

  • l’UQAR pourra reconnaître jusqu’à 27 crédits aux titulaires du DEC en technologie forestière dans le cadre du Baccalauréat en enseignement professionnel

  • l’UQAC pourra reconnaître jusqu’à 23 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (option aménagement de la ressource forestière ou aménagement et interprétation du patrimoine naturel, (ancien programme 147.AA et 147.AC)  dans le cadre du Baccalauréat en biologie

  • l’UQAC pourra reconnaître jusqu’à 18 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (option aménagement de la ressource forestière ou aménagement et interprétation du patrimoine naturel) dans le cadre du Baccalauréat en géographie et aménagement durable

  • l’UQAC pourra reconnaître jusqu’à 18 crédits aux titulaires du DEC en technologie forestière dans le cadre du Baccalauréat en géographie et aménagement durable

  • l'UQAC pourra reconnaître jusqu'à 27 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

  • l’UQAM pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (option aménagement de la ressource forestière ou aménagement et interprétation du patrimoine naturel) dans le cadre de son Baccalauréat en biologie par apprentissages

  • l’UQAM pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits aux titulaires du DEC en technologie forestière) dans le cadre de son Baccalauréat en biologie par apprentissages

  • l’UQAM pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (option aménagement de la ressource forestière ou aménagement et interprétation du patrimoine naturel) dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration sciences et technologies

  • l’UQAM pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits aux titulaires du DEC en technologie forestière dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement secondaire - concentration sciences et technologies

  • l’UQTR pourra reconnaître quelques crédits aux titulaires du DEC en technologie forestière dans le cadre de son Baccalauréat en sciences biologiques et écologiques

  • l’UQTR pourra reconnaître un certain nombre de crédits aux titulaires du DEC en techniques du milieu naturel (option aménagement de la ressource forestière ou aménagement et interprétation du patrimoine naturel)  dans le cadre de son baccalauréat en sciences biologiques et écologiques

  • l'UQAT pourra reconnaître jusqu'à 27 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Si tu le désires, tu pourras poursuivre au niveau des études supérieures, voici quelques exemples de programmes :

 

La Maîtrise en environnement ou sciences de l’environnement M.Sc. offert à Sherbrooke (maîtrise en environnement M.Env. avec un choix de plusieurs cheminements axé sur la pratique ou axé sur la recherche), à l'UQÀM (sciences de l'environnement avec mémoire), à l'UQTR (sciences de l'environnement avec mémoire), à Concordia (évaluation environnementale, avec stage de 4 mois et rapport de stage) et à Montréal (maîtrise individualisée en environnement et développement avec travail dirigé), a une durée totale d’1 an à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme multidisciplinaire vise à te fournir les compétences nécessaires à analyser, évaluer, gérer et résoudre des problèmes environnementaux. Tu pourras choisir entre les 2 cheminements offerts :

 

-         Cheminement axé sur la pratique professionnelle :  comporte des cours sur les problématiques environnementaux, méthodologie de la recherche en sc. de l’environnement, un stage professionnel relié à l’environnement, ainsi que plusieurs cours optionnels parmi des listes proposées (provenant de diverses disciplines comme la biologie, la biologie, la géologie, la géographie, le génie, droit, économique, etc).

 

-         Cheminement axé sur la recherche : comporte des cours sur les problématiques environnementaux, méthodologie de la recherche en sc de l’environnement, séminaire de recherche en sciences de l’environnement, ainsi que quelques cours optionnels parmi des listes proposées (provenant de diverses disciplines comme la biologie, la biologie, la géologie, la géographie, le génie, droit, économique, etc). La plus grande partie du programme est consacré à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire de maîtrise » sur un champ de recherche spécifique en sciences de l’environnement et principalement relié à la biologie (ex : biologie environnementale des sols, biologie environnementale de l’eau, écotoxicologie, toxicologie industrielle, traitement des eaux usées, etc).

 

Voici quelques exemples d'intérêts de recherche : la toxicologie de l’environnement, la gestion et traitement des déchets industriels, la  gestion et traitement  des déchets municipaux, la gestion et traitement des déchets agricoles, la géomatique environnementale, évaluation et contrôle de l’environnement industriel, santé et hygiène industrielles, impacts des transformations énergétiques sur l’environnement, etc.

 

Endroits de formation :

 

Université de Sherbrooke (maîtrise en environnement avec cheminement en gestion de l'environnement avec  ou sans stage offert à Sherbrooke ou Longueuil, cheminement en gestion de l'environnement - profil international avec stage, cheminement en gestion de l'environnement avec essai, cheminement en gestion de l'environnement avec double diplomation conjointement avec l'Université de Technologie Troyes en France, double maîtrise en biologie - concentration en écologie internationale + maîtrise en environnement - cheminement gestion de l'environnement avec stage)

 

UQAM (sans concentration avec mémoire ou avec essai, projet et stage)

 

U.Q.T.R. (sans concentration avec mémoire)

 

UQAR (maîtrise gestion des ressources maritimes avec concentrations en gestion de l'environnement maritime, gestion des ressources halieutiques ou gestion du transport maritime avec projet d'intervention)

 

UQAR (maîtrise gestion des ressources maritimes avec concentrations en gestion de l'environnement maritime, gestion des ressources halieutiques ou gestion du transport maritime avec mémoire)

 

La Maîtrise en biogéosciences de l'environnement M.Sc. offert à l'Université Laval : ce programme destiné aux titulaires d'un baccalauréat en sciences géographiques, sciences de terre, sciences biologiques ou en sciences géomatiques permet de développer une vision intégrée de l'environnement afin de réaliser des analyses de problèmes environnementaux complexes. Il comporte les cours suivants : méthodes de gestion intégrée des ressources et de l'espace, pratiques de gestion intégrée des ressources et de l'espace, 2 cours optionnels parmi des cours en sciences humaines en lien avec l'environnement (droit, économique, géographie, management, science politique ou sociologie), plusieurs cours optionnels parmi les disciplines scientifiques en lien avec l'environnement (biologie, sciences géographiques, sciences géomatiques, sciences de terre), ainsi que la rédaction d'un essai sur une problématique ou un sujet d'intérêt en biogéosciences de l'environnement.

 

La Maîtrise en ressources renouvelables M.Sc. offert à l'UQAC (voir aussi la page suivante) : ce programme misant sur une approche multidisciplinaire regroupant diverses disciplines des sciences naturelles (biologie, chimie, géographie, sciences de la terre, sciences environnementales), permet d'étudier et d'analyser des problématiques sur la dynamique des ressources renouvelables. Il est destiné aux titulaires d'un baccalauréat en biologie, chimie, écologie, géographie, géologie ou sciences de la terre. Il comporte les cours suivants : gestion des ressources renouvelables, analyse quantitative dans le domaine des ressources renouvelables, séminaire de recherche 1, séminaire de recherche 2, sujets choisis dans la concentration choisie, ainsi qu'un stage de recherche de 3 à 4 semaines en ressources renouvelables dans un organisme de recherche universitaire, gouvernemental ou privé en lien avec la concentration choisie. Les concentrations offertes sont : ressources biologiques, chimie des produits naturels ou sans concentration. Mais, la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d'un projet de recherche (mémoire) dans l'un des principaux champs de recherche en ressources renouvelables tels que : écologie forestière, écologie aquatique, écologie de la faune terrestre, écologie végétale, chimie des produits naturels, changements climatiques et développement durable, etc.

 

La Maîtrise en sciences de l'eau M.Sc. offert à l'I.N.R.S. : ce programme multidisciplinaire permet d'étudier et d'analyser les problématiques environnementales reliées aux sciences de l'eau et est destiné aux titulaires d'un baccalauréat en sciences (biologie, chimie, géologie, géographie, géomatique, sciences de la terre, sciences de l'atmosphère et des océans, sciences environnementales) ou en génie (génie agroenvironnental, génie des bioressources, génie chimique, génie civil, génie des eaux). Il comporte 2 cheminements possibles :

 

Cheminement avec stage comporte les cours suivants : mathématiques appliquées aux sciences de l'eau, hydrologie, limnologie : eaux lacustres et eaux courantes, introduction au droit de l'eau et de l'environnement, introduction à l'administration publique de l'eau, statistique d'échantillonnage et de suivi,  techniques d'analyses en laboratoire, stage de terrain, initiation à la recherche, quelques cours optionnels parmi une liste proposée, ainsi que la réalisation d'un stage en milieu professionnel d'une durée de 3 mois à temps complet.

 

Cheminement avec mémoire comporte les cours suivants : mathématiques appliquées aux sciences de l'eau, hydrologie, limnologie : eaux lacustres et eaux courantes, stage de terrain, initiation à la recherche, séminaire de recherche, ainsi que quelques cours optionnels parmi une liste proposée. La plus grande partie du programme en toutefois consacrée à la réalisation d'un projet de recherche multidisciplinaire (mémoire) dans l'un des principaux champs de recherche en sciences de l'eau tels que : hydrologie des bassins versants, hydrologie océanographique, assainissement des eaux usées agricoles, urbaines et industrielles, biogéochimie aquatique, écotoxicologue marine, limnologie et océanographie, géodynamique et analyse des bassins, eaux souterraines, géologie marine, gestion intégrée des ressources maritimes, technologies de réhabilitation des structures maritimes, etc.

 

La Maîtrise en gestion des ressources maritimes - concentration gestion de l'environnement côtier et marin M.Sc. offerte par l’UQAR profil avec mémoire a une durée totale d’1 an offerte à temps complet, mais peut également être suivie à temps partiel et le profil axé sur les cours a une durée totale de 2 ans offerte à temps complet, mais peut également être suivie à temps partiel. Ce programme notamment aux titulaires d'une formation scientifique (géographie physique, biologie, chimie, génie, sciences de l'environnement, etc), vise à te fournir les compétences multidisciplinaires approfondies nécessaires pour analyser et prendre des décisions en gestion intégrée des activités et des opérations d'une organisation du secteur maritime dans une perspective de développement durable Tu pourras travailler par exemple au sein d'une administration portuaire, d'une compagnie de transport maritime, d'une firme d'aménagement maritime, d'une société d'ingénieurs spécialisés dans le domaine maritime, à Pêches & Océans Canada, etc). Tu devras choisir l’un des 2 cheminements offerts :

 

-         Cheminement axé sur la recherche; tu auras les cours suivants : épistémologie et méthodologie en gestion des ressources maritimes, séminaires et sujets spéciaux en gestion des ressources maritimes, un choix de 4 cours optionnels parmi 16 cours proposés en géographie, gestion et économique, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche de recherche appelé « mémoire de maîtrise » dans un domaine spécifique de recherche relié à la gestion de l'environnement côtier marin tels que : comanagement dans la gestion des zones côtières et des ressources naturelles, gestion publique des littoraux, gestion environnementale et gestion des ressources naturelles dans les pays en voie de développement, etc.

 

-         Cheminement axé sur les cours; tu auras les cours suivants : Écologie des systèmes marins, Droit de la mer et de l'environnement marin, Microéconomie pour le secteur maritime, Analyse financière de projet dans le secteur maritime, Décisions et prévisions dans le secteur maritime , Marketing appliqué au secteur maritime, gestion stratégique, gestion intégrée des ressources maritimes, économie des ressources naturelles et de l'environnement, gestion portuaire, activité d'intégration, ainsi que quelques cours optionnels parmi une liste de cours proposés.

 

La Maîtrise en sciences de la terre - avec mémoire M.Sc. offerte à l'UQAM, Laval, Mcgill, UQAC, I.N.R.S. et Ottawa a une durée totale d’1 an offerte à temps complet, mais peut également être suivie à temps partiel. Ce programme vise à approfondir et perfectionner tes connaissances en géologie et disciplines connexes des sciences de la terre afin de résoudre des problèmes géologiques complexes autant au niveau de la recherche que dans la pratique professionnelle. Elle comporte les cours obligatoires suivants : méthodologie de la recherche en sciences de la terre, séminaire de recherche en sciences de la terre, ainsi que quelques cours optionnels en lien avec tes intérêts et projet de recherche. La plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche en sciences de la terre. Ce projet appelé « mémoire de maîtrise » a pour but d’approfondir tes connaissances en sciences de la terre et tout particulièrement dans le champ de spécialisation choisi. Voici quelques exemples de domaines de recherche : gédynamique des ressources, analyse de bassins, géochimie isotopique, géologie du quaternaire, géologie de l'environnement, géosciences de l'environnement, etc.

 

La Maîtrise en sécurité et hygiène industrielles M.Sc. offert à l'UQTR : ce programme est axé sur l'acquisition de connaissances, habiletés et aptitudes nécessaires à la conception et à la gestion rationnelle des techniques, procédés et organisations visant à assurer un environnement sain et sécuritaire au travailleur industriel. Il est destiné aux titulaires d'un baccalauréat en sciences pures (ex : chimie, biochimie, biophysique) du génie (ex : génie industriel, génie chimique, génie physique) ou de la santé (ex : ergothérapie, kinésiologie, médecine). Il comporte les cours suivants : ergonomie 1, méthodologie de la recherche, séminaire de recherche, un choix de plusieurs cours optionnels parmi une liste proposée dans différentes disciplines, ainsi que la rédaction d'un essai sur une problématique ou sujet d'intérêt en lien avec la sécurité ou l'hygiène industrielle.

 

La Maîtrise en toxicologie chimique et environnementale offert à Ottawa : ce programme pluridisciplinaire permet d'étudier et d'analyser les effets des substances toxiques organiques ou inorganiques, synthétiques ou naturelles sur les systèmes vivants au niveau des populations et des communautés. Il est destiné aux titulaires d'un baccalauréat dans une discipline des sciences ou du génie (biologie, biochimie, chimie, agronomie, sciences des aliments, génie alimentaire, génie des bioressources, génie chimique, sciences environnementales). Il comporte les cours suivants : introduction à la toxicologie chimique et environnementale, séminaire de recherche en toxicologie, ainsi que quelques cours optionnels des études supérieures parmi différentes disciplines scientifiques en lien avec la toxicologie. La plus grande partie du programme en toutefois consacrée à la réalisation d'un projet de recherche multidisciplinaire (mémoire) dans l'un des principaux champs de recherche en toxicologie chimique et environnementale tels que : écotoxicologue, suivi environnemental, toxicologie industrielle, toxicologie biochimique et pharmacologie (médicaments et drogues), toxicologie alimentaire, impacts environnementaux des substances toxiques, impacts sur la santé humaine des substances toxiques, etc.

 

La Maîtrise en génie de l'environnement M.ing. vise à former des spécialistes en développement de technologies propres, de procédés, de méthodes ou d’outils qui soutiennent les technologies servant à résoudre des problèmes environnementaux. Contrairement à d'autres programmes en génie, cette maîtrise est également accessible aux titulaires d'un baccalauréat en sciences pures ou appliquées dans une discipline connexe au génie. Elle est destinée aux titulaires d'un grade de 1er cycle en lien avec le domaine de l'environnement (génie chimique, génie civil, génie agricole, génie minier, génie biotechnologique, sciences environnementales, chimie, biochimie, biotechnologie, géomatique appliquée à l'environnement, agronomie, aménagement et environnement forestiers, etc.).

 

Endroit de formation :

 

École de technologie supérieure ÉTS (sans concentration avec projet d'intervention en entreprise ou avec projet d'application ou avec projet technique, avec possibilité d'un stage industriel rémunéré),

 

École de technologie supérieure ÉTS (avec mémoire),

 

Université d'Ottawa (maîtrise en génie de l'environnement, offert conjointement avec Carleton University)

 

Autres maîtrises :

  • Agro-foresterie à Laval (avec stage et essai) et Laval (avec mémoire)

  • Aménagement ou développement régional à Montréal (aménagement - option aménement avec mémoire, option montage et gestion de projets d'aménagement avec travail dirigé), UQAC (études et interventions régionales avec mémoire), UQAC (études et interventions régionales avec projet), UQAR (développement régional avec mémoire et stage ou avec mémoire seul), Laval (aménagement du territoire et développement régional avec mémoire), Laval (aménagement du territoire et développement régional avec essai), UQAM conjointement avec l'INRS (études urbaines avec mémoire ou avec stage de recherche)Aménagement ou développement régional à Montréal (aménagement - option aménement avec mémoire, option montage et gestion de projets d'aménagement avec travail dirigé), Laval (aménagement du territoire et développement régional avec mémoire), Laval (aménagement du territoire et développement régional avec essai), UQAM conjointement avec l'INRS (études urbaines avec mémoire ou avec stage de recherche)

  • Architecture du paysage offerte à Montréal (avec travail dirigé)

  • Biologie (ou sciences biologiques) offert à Montréal, Laval, Mcgill, Sherbrooke, UQÀM, Concordia, UQAT (programme de l'UQAM par extension), UQO (programme de l'UQAM par extension), Ottawa et Moncton

  • Biotechnologie offert à Mcgill (avec mémoire)

  • Enseignement au collégial à Sherbrooke (avec stage facultatif)

  • Gestion de la faune et des habitats offert à l'UQAR (avec mémoire)

  • Gestion de projet offert à HEC Montréal (volet intensif à temps complet en français ou en anglais avec projet de consultation ou d'intégration supervisé en organisation ou volet en action à temps partiel avec projet d'intervention en entreprise), Laval (MBA - concentration en gestion stratégique de projets), UQÀM (chemienement général avec cours seulement, cheminement avec travail dirigé ou cheminement spécialisé en gestion de projets internationaux), UQÀM (cheminement coopératif), UQÀM (avec mémoire), UQAR (cheminement avec essai offert à Lévis ou à Rimouski), UQAR (cheminement coopératif avec stages offert à Lévis), UQAR (cheminement avec mémoire à Rimouski), UQAC (cheminement spécialisé en systèmes d'information et de contrôle de gestion offert conjointement avec l'Université de Rennes 1 en France ou cheminement régulier avec travail dirigé), UQAC (avec mémoire), UQO (cheminement général avec cours seulement ou cheminement spécialisé avec travail dirigé, version française), UQO (cheminement général avec cours seulement ou cheminement spécialisé avec travail dirigé, version multilingue), UQO (cheminement coopératif en français), UQO (avec mémoire, version française), UQO (avec mémoire, version multilingue)

  • Microbiologie offert à Laval (avec mémoire) et Sherbrooke (avec mémoire)

  • Microbiologie appliquée offert à l'I.N.R.S.-Armand-Frappier (avec mémoire)

  • Océanographie offert à l'UQAR (avec mémoire)

  • Santé publique (avec mémoire) à Montréal, Mcgill et Laval (avec projet d'intervention ou avec stage) et Laval (avec mémoire)

  • Santé environnementale et santé au travail offert à Montréal (avec mémoire)

  • Sciences de l'atmosphère offert à Mcgill (avec mémoire) et UQAM (avec mémoire)

  • Sciences de la terre - technologies environnementales offert à Laval (avec stage en milieu professionnel ou avec stage de recherche)

  • Sciences des ressources naturelles à Mcgill (options : sciences forestières, sciences des sols, biologie de la faune, entomologie, environnement néotropital ou micrométéorologie avec mémoire)

  • Sciences forestières offert à Laval (avec mémoire)

  • Sciences géographiques (avec mémoire) offert à Sherbrooke, Mcgill, Laval, Montréal, UQAM, UQAR et Ottawa

  • Science, technologie et société à l'UQAM (avec mémoire)

  • Sols et environnement offerte à Laval (avec stages et essai) et Laval (avec mémoire)

  • Virologie et immunologie (volet sciences environnementales) offert à l'I.N.R.S.-Armand-Frappier (avec mémoire)

  • M.B.A. - sciences et génie (aucune expérience nécessaire) à l'UQAM

Autres programmes :

  • D.E.S. en gestion et leadership scientifiques à Ottawa

  • D.E.S.S. en analyse et prévention des risques naturels offert à l'UQAR

  • D.E.S.S. en développement durable - option énergie et développement durable offert à l'École Polytechnique

  • D.E.S.S. en développement durable - option génie de l'environnement offert à l'École Polytechnique

  • D.E.S.S. en développement durable - option procédés et environnement offert à l'École Polytechnique

  • D.E.S.S. en éco-conseil a l'UQAC

  • D.E.S.S. en écodesign stratégique offert à l'École Polytechnique

  • D.E.S.S. en énergies renouvelables et efficacité énergétique offert à l'École de technologie supérieure ÉTS

  • D.E.S.S. en environnement et développement durable offert à Montréal

  • D.E.S.S. en environnement international (profil recherche appliquée) offert à Téluq

  • D.E.S.S. en environnement, santé et gestion des catastrophes à Montréal

  • D.E.S.S. en génie de l'environnement offert à l'École de technologie supérieure ÉTS

  • D.E.S.S. en géographie appliquée en environnement offert à Montréal

  • D.E.S.S. en gestion de projet offert à l'UQAM, l'UQAC, l'UQAR

  • D.E.S.S. en gestion des risques de santé et sécurité au travail offert à l'École de technologie supérieure ÉTS

  • D.E.S.S. en gestion des risques majeurs à l'UQAM

  • D.E.S.S. en  gestion des risques technologiques et développement durable à Polytechnique

  • D.E.S.S. en gestion et développement durable à HEC Montréal

  • D.E.S.S. en hygiène du travail à Montréal

  • D.E.S.S. en prévention et gestion de la santé et sécurité au travail à Laval

  • D.E.S.S. en santé et sécurité au travail à Montréal

  • D.E.S.S. en toxicologie et analyse du risque à Montréal

  • Diplôme de 2e cycle en évaluation environnementale à Concordia

  • Diplôme de 2e cycle en gestion de l'environnement à Sherbrooke

  • Microprogramme de perfectionnement en environnement à Sherbrooke

  • Microprogramme en développement durable offert à l'École Polytechnique

  • Microprogramme en interactions scientifiques à Sherbrooke

  • Microprogramme en vérification environnementale à Sherbrooke

  • Programme court en communication scientifique à l'UQAM

  • Programme court en développement durable appliqué à l'UQAC

  • Programme court en efficacité énergétique offert à l'École de technologie supérieure ÉTS et UQTR

  • Programme court en énergie éolienne offert à l'UQAR

  • Programme court en environnement, géomorphologie et risques naturels offert à l'UQAR

  • Programme court en exploitation des ressources renouvelables offert à l'École de technologie supérieure ÉTS

  • Programme court en génie de l'environnement offert à l'École de technologie supérieure ÉTS

  • Programme court en gestion durable du carbone à l'UQAC

  • Programme court en valorisation de la biomasse à l'UQTR

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

Pour les programmes autres que ceux ci-dessous, consulte la page de l'une des professions mentionnés en début de page

 

Pour le Baccalauréat en études de l'environnement offert à Sherbrooke :

  • Soit détenir le Baccalauréat international en sciences de la nature ou en sciences humaines

  • Soit détenir un D.E.C. intégré en sciences, lettres et arts

  • Soit détenir un D.E.C. en sciences de la nature ou en sciences pures et appliquées ou un double DEC en sciences de la nature

  • Soit détenir un D.E.C. en sciences informatiques et mathématiques

  • Soit détenir un D.E.C. en sciences humaines (avec mathématiques) ou l'équivalent

  • Soit détenir un D.E.C. en  techniques biologiques (dans l'un des programmes suivants) et avoir réussi les cours ou avoir atteint les objectifs suivants ou leurs équivalents :

    techniques d'aménagement cynégétique et halieutique TACH 145.B0
    techniques de bioécologie 145.C0
    techniques du milieu naturel 147.A0 (toutes les spécialisations)
    technologie de la production horticole et de l'environnement 153.B0
    paysage et commercialisation en horticulture ornementale 153.C0
    soins infirmiers 180.A0

    aucun autre cours préalable requis
    (techniques de bioécologie ou TACH)

    00UN (maths 103) ou un cours de statistique ou un cours de méthodes quantitatives ou un autre cours de mathématiques
    (tous les autres programmes mentionnés ci-dessus)

  • Soit détenir un D.E.C. en  techniques physiques (dans l'un des programmes suivants) et avoir réussi les cours ou avoir atteint les objectifs suivants ou leurs équivalents :

    technologie du génie chimique 210.02
    technologie de laboratoire - bioechnologies 210.AA
    technologie de laboratoire - chimie analytique 210.AB
    techniques des procédés chimiques 210.B0
    technologie du génie civil 221.B0
    techniques d'aménagement et d'urbanisme 230.A0
    technologie de la géomatique 230.A0
    technologie de l'électronique industrielle 243.C0
    techniques d'assainissement 260.A0
    techniques de l'environnement, hygiène et sécurité au travail 260.B0

    00UN (maths 103) ou un cours de statistique ou un cours de méthodes quantitatives ou un autre cours de mathématiques
    (techniques d'aménagement et d'urbanisme)

    aucun autre cours préalable requis
    (tous les autres programmes mentionnés ci-dessus)

  • Soit détenir tout autre D.E.C. et avoir réussi les cours ou avoir atteint les objectifs suivants ou leurs équivalents :

    00UN et 00UP (maths 103 et 203);
    00UL et 00UM (chimie 101 et 201);
    00UR, 00US et 00UT (physique 101, 201 et 301);
    00UK (biologie 301);
    ou suivre une formation préparatoire offerte par l'université pour les cours manquants

  • Pour les candidats de l’Ontario : détenir le Certificat d’études secondaires de l’Ontario et avoir réussi des cours universitaires équivalents à ceux mentionnés ci-dessus. Pour connaître les équivalences de préalables, voir la page suivante

  • Pour les candidats du Nouveau-Brunswick : détenir le Diplôme d’études secondaires du Nouveau-Brunswick et avoir réussi des cours universitaires équivalents à ceux mentionnés ci-dessus. Pour connaître les équivalences de préalables,
    voir la
    page suivante

 

Pour le Baccalauréat en sciences environnementales offert à Concordia ET

Pour le Baccalauréat en géographie environnementale offert à Concordia

  • Soit détenir le Baccalauréat international en sciences de la nature ou en sciences humaines

  • Soit détenir un D.E.C. intégré en sciences, lettres et arts

  • Soit détenir un D.E.C. en sciences de la nature ou en sciences pures et appliquées ou un double DEC en sciences de la nature

  • Soit détenir tout autre D.E.C et avoir réussi les cours ou avoir atteint les objectifs suivants ou leurs équivalents :

    00UN et 00UP (maths 103 et 203);
    00UL et 00UM (chimie 101 et 201);
    00UR, 00US et 00UT (physique 101, 201 et 301);
    00UK (biologie 301)

 

Pour le Baccalauréat en chimie de l'environnement et des bioressources offert à l'UQAR :

  • Soit détenir le Baccalauréat international en sciences de la nature ou en sciences humaines

  • Soit détenir un D.E.C. intégré en sciences, lettres et arts

  • Soit détenir un D.E.C. en sciences de la nature ou en sciences pures et appliquées ou un double DEC en sciences de la nature

  • Soit détenir un D.E.C. en techniques de la chimie (anciens et nouveaux programmes qui débutent par 210) et avoir réussi le(s) cours ou avoir atteint le(s) objectif(s) suivant(s) ou leur équivalents, s'il y a lieu :

    technologie de laboratoire - biotechnologies 210.AA
    technologie de laboratoire - chimie analytique 210.AB
    technologie du génie chimique 210.02
    techniques des procédés chimiques 210.B0
    techniques d'assainissement de l'eau 260.A0
    techniques de chimie-biologie 210.03
    techniques de chimie analytique 210.01
    techniques des matières plastiques 211.00
    technologie du génie physique 244.A0

    00UL et 00UM (chimie 101 et 201);
    ou suivre une formation préparatoire offerte par l'université pour les cours manquants
    (technologie du génie physique)

    aucun autre cours préalable requis
    (tous les autres programmes mentionnés ci-dessus)

  • Soit détenir un D.E.C. en techniques physiques (autres que ceux mentionnés ci-dessus) et avoir réussi le(s) cours ou avoir atteint le(s) objectif(s) suivant(s) ou leur équivalents :

    2  cours de chimie
    1 cours de physique
    ou suivre une formation préparatoire offerte par l'université pour les cours manquants

  • Soit détenir tout autre D.E.C et avoir réussi les cours ou avoir atteint les objectifs suivants ou leurs équivalents :

    00UN et 00UP (maths 103 et 203);
    00UL et 00UM (chimie 101 et 201);
    00UR, 00US et 00UT (physique 101, 201 et 301);
    00UK (biologie 301)

 

Pour le Baccalauréat intégré en environnements naturels et aménagés offert à Laval :

  • Soit détenir le Baccalauréat international en sciences de la nature ou en sciences humaines

  • Soit détenir un D.E.C. intégré en sciences, lettres et arts

  • Soit détenir un D.E.C. en sciences de la nature ou en sciences pures et appliquées ou un double DEC en sciences de la nature

  • Soit détenir un D.E.C. en techniques biologiques (dans l'un des programmes suivants) :

    techniques d'aménagement cynégétique et halieutique TACH 145.B0
    techniques de bioécologie 145.C0
    techniques d'inventaire et de recherche en biologie 145.02
    techniques d'écologie appliquée 145.01


    et avoir réussi le cours ou avoir atteint l'objectif suivant :

    OOUN (mathématiques 103 ou NYA)
    ou suivre un cours d'appoint offert par l'université

  • Soit détenir tout autre D.E.C et avoir réussi les cours ou avoir atteint les objectifs suivants ou leurs équivalents :

    00UN et 00UP (maths 103 et 203);
    00UL et 00UM (chimie 101 et 201);
    00UR (physique 101);
    00UK (biologie 301)

  • Soit être âgé d'au moins 21 ans, détenir le D.E.S. ou son équivalent, avoir quitté le système scolaire depuis plus de 2 ans et détenir une combinaison de scolarité et d'expérience jugée équivalente dans un domaine relié à l'environnement ou l'aménagement et avoir réussi les équivalents des cours collégiaux mentionnés dans la section "détenir tout autre DEC"

  • Pour les candidats de l’Ontario : détenir le Certificat d’études secondaires de l’Ontario et avoir réussi des cours universitaires équivalents à ceux mentionnés ci-dessus. Pour connaître les équivalences de préalables, voir la page suivante

  • Pour les candidats du Nouveau-Brunswick : détenir le Diplôme d’études secondaires du Nouveau-Brunswick et avoir réussi des cours universitaires équivalents à ceux mentionnés ci-dessus. Pour connaître les équivalences de préalables,
    voir la
    page suivante

Pour le Baccalauréat en sciences naturelles appliquées à l'environnement offert à l'UQAM :

  • Soit détenir le Baccalauréat international en sciences de la nature ou en sciences humaines

  • Soit détenir un D.E.C. intégré en sciences, lettres et arts

  • Soit détenir un D.E.C. en sciences de la nature ou en sciences pures et appliquées ou un double DEC en sciences de la nature

  • Soit détenir un D.E.C. en techniques biologiques ou en techniques physiques (dans l'un des programmes suivants) :

    techniques d'aménagement cynégétique et halieutique TACH 145.B0
    techniques de bioécologie 145.C0
    techniques du milieu naturel 147.A0 (toutes les spécialisations)
    technologie de la production horticole et de l'environnement 153.B0

    techniques d'inventaire et de recherche en biologie 145.02
    techniques d'écologie appliquée 145.01
    techniques d'horticulture ornementale 153.01
    techniques du milieu naturel 147.01 (toutes les spécialisations)
    technologie forestière 190.B0
    paysage et commercialisation en horticulture ornementale 153.C0
    technologie de laboratoire - biotechnologies 210.AA
    technologie de laboratoire - chimie analytique 210.AB
    technologie du génie chimique 210.02
    techniques des procédés chimiques 210.B0
    techniques d'assainissement de l'eau 260.A0
    techniques de chimie-biologie 210.03
    techniques de chimie analytique 210.01
    technologie du génie physique 244.A0
    technologie minérale 271.AA ou 271.AB ou 271.AC


    00UN et 00UP (maths 103 et 203);
    00UL et 00UM (chimie 101 et 201) (sauf pour les programmes en techniques de la chimie + tech d'assainissement de l'eau)
    00UR et 00US (physique 101, 201) (sauf pour technologie du génie physique);
    00UK (biologie 301) ou tout autre cours de biologie (sauf pour les programmes en techniques biologiques et techno laboratoire - biotechno)

  • Soit détenir tout autre D.E.C et avoir réussi les cours ou avoir atteint les objectifs suivants ou leurs équivalents :

    00UN et 00UP (maths 103 et 203);
    00UL et 00UM (chimie 101 et 201);
    00UR et 00US (physique 101, 201);
    00UK (biologie 301)

  • Soit être âgé d'au moins 21 ans, détenir le D.E.S. ou son équivalent, avoir quitté le système scolaire depuis plus de 2 ans et détenir une combinaison de scolarité et d'expérience jugée équivalente dans un domaine relié aux sciences naturelles ou à l'environnement (assistance technique, aménagement, protection de territoire, laboratoire, enseignement des sciences, animation en sciences naturelles, etc.) et avoir réussi les équivalents des cours collégiaux mentionnés dans la section "détenir tout autre DEC"

  • Pour les candidats de l’Ontario : détenir le Certificat d’études secondaires de l’Ontario et avoir réussi des cours universitaires équivalents à ceux mentionnés ci-dessus. Pour connaître les équivalences de préalables, voir la page suivante

  • Pour les candidats du Nouveau-Brunswick : détenir le Diplôme d’études secondaires du Nouveau-Brunswick et avoir réussi des cours universitaires équivalents à ceux mentionnés ci-dessus. Pour connaître les équivalences de préalables,
    voir la
    page suivante

 

Pour le Baccalauréat avec majeure en environnement B.A. offert à McGill :

  • Soit détenir tout D.E.C ou son équivalent sans cours préalable spécifique
    (il recommandé d'avoir suivi un cours de calcul et 1 cours de statistique car si ils n'ont pas été suivi au collégial, tu devras en suivre dans le cadre du baccalauréat)

  • Soit avoir complété un minimum de 30 crédits universitaires

Pour le Baccalauréat en géographie environnementale offert à Montréal :

  • Soit détenir tout D.E.C ou son équivalent

  • Soit avoir complété un minimum de 24 crédits universitaires

Pour le Baccalauréat en géographie et aménagement durable offert à l'UQAC :

  • Soit détenir tout D.E.C ou son équivalent

  • Soit avoir complété un minimum de 15 crédits universitaires

  • Soit être âgé d'au moins 21 ans, détenir le D.E.S. ou son équivalent, avoir quitté le système scolaire depuis plus de 2 ans et détenir une combinaison de scolarité et d'expérience jugée équivalente dans un domaine relié à l'environnement, la géographie ou l'aménagement

Pour le Baccalauréat en géographie offert à l'UQAR :

  • Soit détenir le Baccalauréat international en sciences de la nature ou en sciences humaines

  • Soit détenir un D.E.C. intégré en sciences, lettres et arts

  • Soit détenir un D.E.C. en sciences de la nature ou en sciences pures et appliquées ou un double DEC en sciences de la nature

  • Soit détenir tout autre D.E.C et avoir réussi les cours ou avoir atteint les objectifs suivants ou leurs équivalents :

    00UN et 00UP (maths 103 et 203);
    00UL et 00UM (chimie 101 et 201);
    00UR (physique 101);
    00UK (biologie 301)

  • Soit être âgé d'au moins 21 ans, détenir le D.E.S. ou son équivalent, avoir quitté le système scolaire depuis plus de 2 ans et détenir une combinaison de scolarité et d'expérience jugée équivalente dans un domaine relié à l'environnement, la géographie ou l'aménagement et avoir réussi les équivalents des cours collégiaux mentionnés dans la section "détenir tout autre DEC"

Pour le Baccalauréat en sciences environnementales offert à Ottawa :

  • Avoir complété au moins 1 année d'études collégiales incluant les cours suivants ou leurs équivalents :

    00UN et 00UP (maths 103 et 203);
    00UL et 00UM (chimie 101 et 201);
    00UR et 00US (physique 101, 201);

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

À l’automne 2015 :

 

Ce programme est contingenté à Sherbrooke

DEMANDES

ADMIS

TAUX

D’ADMISSION

EN %

COTE R

Dernier candidat

Admis

COTE R
en 2014
COTE R
en 2013

COTE R
en 2012

COTE R
en 2011

COTE R
en 2010

127

60

47

23,700

23,700

24,000

27,000

25,017

26,176

* 5 places ont été ajoutées

 

Aucun contingentement pour les autres programmes à Sherbrooke et dans tous les programmes dans les autres universités

 

Les candidats(es) admissibles (c'est-à-dire détenant les préalables requis) sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

LIENS RECOMMANDÉS : 

 

Tu désires avoir l’avis de professionnels(les) de l'environnement sur leur profession ?, alors va voir les vidéos suivants :

  • l'entrevue avec Eugénie Morasse-Lapointe, étudiante à la maîtrise en environnement de l'Université de Sherbrooke et réalisée par l'Université de Sherbrooke;

  • des entrevues avec étudiants en sciences de l'eau à l'INRS dont Audrey Maheu, étudiante au doctorat en sciences de l'eau et réalisées par l'INRS;

  • l'entrevue avec Gabrielle Cauchon-Déry, professionnelle en environnement au CAPSA et réalisée par l'Université Laval;

  • l'entrevue avec Vincent Rodrigue, géothermicien et réalisée par Envirocompétences, le comité sectoriel de la main-d'œuvre en environnement du Québec;

  • l'entrevue avec Marie-Laurence Bohémier, M.Sc. géographie, coordonnatrice en agriculture urbaine pour l'organisme Pro-Vert Sud-Ouest de Montréal et réalisée par Sciences Plus;

  • l'entrevue avec Nathalie, chimiste de l'atmosphère et réalisée par Coefficience, le Comité sectoriel de la main-d'oeuvre en chimie et pétrochimie du Québec;

  • l'entrevue avec Mario Gagnon, M.Sc. sciences de l'environnement, coordonnateur en environnement pour IamGold et réalisée par MinAlliance, un organisme de promotion de l'industrie minière du Québec;

  • l'entrevue avec Étienne Desmarais, titulaire d'une maîtrise en environnement, président et fondateur de Ecotierra, une entreprise sherbrooke qui réalise et développe des projets de développement durable au Canada, au Pérou et en Côte-d'Ivoire et réalisée par Sherbrooke Innopôle;

  • l'entrevue avec Manuel Rodriguez, Ph.D. génie de l'environnement, professeur en aménagement du territoire, chercheur au Centre de recherche en aménagement et développement et titulaire de la Chaire de recherche en eau potable de l'Université Laval et réalisée par l'Université Laval;

  • un reportage sur un projet de développement d'un plan vert pour la municipalité Boischatel dans la région de Québec réalisé par des finissants du bacc en environnements naturels et aménagés de l'Université Laval et réalisée par la Télévision communautaire de la Côte-de-Beaupré;

  • la vidéo promotionnelle du "Baccalauréat en chimie de l'environnement et des bioressources" réalisée par l'UQAR;

  • la vidéo promotionnelle de la "maîtrise en sciences de l'environnement" réalisée par l'UQAM;

Pour une liste d'entreprises spécialisées en environnement, de consultants en environnement, de municipalités et autres liens connexes, consulte le

 Portrait du secteur de l'environnement

 

infos sur la carrière de professionnel(le) en environnement :

autres :

organismes de loisir scientifique :

musées de sciences :

  • Science museums : répertoire de musées d'histoire scientifique partout dans le monde par pays de Wikipedia

  • California Academy of Sciences : l'un des plus grands musées de sciences aux USA situé à San Francisco en Californie

  • California Science Center : troisième plus grand musée scientifique aux USA et l'un des plus importants au monde situé à Los-Angeles en Californie

  • Centre des sciences de Montréal : site de ce musée d'histoire scientifique et centre de vulgarisation scientifique situé à Montréal

  • Cité de l'énergie : site de ce musée et centre d'interprétation scientifique situé à Shawinigan en Mauricie

  • Cité des sciences et technologies : avec le Palais de la Découverte, il le plus grand complexe muséologique d'histoire scientifique et technologique au monde situé à Paris en France

  • Cosmodôme : site de ce centre d'interprétation et de vulgarisation scientifique de l'espace situé à Laval

  • Deutsches Musem : plus important musée allemand de sciences et technologies et l'un des plus importants au monde situé à Munich

  • Discovery Centre : site de ce musée d'histoire scientifique situé à Halifax en Nouvelle-Écosse

  • Espace Sciences : plus centre de vulgarisation scientifique et planétarium de France et l'un des plus importants en Europe situé à Rennes

  • Exploratarium : l'un des plus grands musées de sciences aux USA situé à San Francisco en Californie situé à San Francisco en Californie

  • Franklin Institute : l'un des plus importants musées de sciences aux USA situé à Philadelphie en Pennsylvanie

  • Harvard Museums of Science and Culture : l'un des plus prestigieux musées de sciences et technologies au monde situé à Cambridge au Massachussetts

  • H.R. MacMillan Space Centre : site de cet important planétarium et musée de l'espace situé à Vancouver en BC

  • Leonardo da Vinci National Museum of Science and Technology : plus grand musée des sciences d'Italie et celui ayant la plus grande collection des inventions et concepts de Léonard de Vinci situé à Milan en Italie (en anglais)

  • Liberty Science Center : l'un des plus grands musées de sciences aux USA  situé à Jersey City au New Jersey

  • London Science Museum : second plus grand musée d'histoire scientifique au monde situé à Londres en UK

  • Marian Koshland Science Museum : l'un des plus importants musées de sciences aux USA situé à Washington D.C. aux USA

  • Military Museum of Canada : site de ce musée d'histoire militaire (et de science militaire) situé à Calgary en Alberta

  • M.I.T. Museum : l'un des plus prestigieux musées de sciences et technologies au monde situé à Cambridge au Massachussetts, USA

  • Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke : site ce musée des sciences naturelles et d'histoire scientifique situé à Sherbrooke

  • Musée de la Guerre du Canada : site officiel du plus grand musée d'histoire militaire au monde situé à Ottawa

  • Musée National des sciences et technologies du Canada : site officiel du plus grand musée d'histoire scientifique et technologique au pays située à Ottawa

  • Museum of Science of Boston : second plus grand musée de sciences aux USA et l'un des plus grands au monde situé à Boston, Massachussetts

  • Museum of Science & Industrie : plus important musée de sciences de l'Ouest de l'Amérique du Nord situé à Chicago aux USA

  • Muso Galileo : l'un des plus grands musées de sciences et technologies au monde situé à Florence en Italie (en anglais)

  • Muso Galileo : l'un des plus grands musées de sciences et technologies au monde situé à Florence en Italie (en anglais)

  • Odyssium : site de ce musée des sciences et de l'espace situé à Edmonton en Alberta

  • National War Museum : site de cet important musée d'histoire militaire en UK

  • Pacific Science Center : le plus grand musée des sciences en Amérique du Nord et l'un des plus grands au monde situé à Seattle, Washington

  • Palais de la Découverte : site de l'un des plus grands musées scientifiques au monde situé à Paris en France

  • Science North : important complexe muséologique et de vulgarisation scientifique de l'Ontario (centre de sciences, planétarium, galerie des papillons et centre des sciences de la terre

  • Science World : site de ce musée scientifique situé à Vancouver, Colombie-Britannique

  •  Shanghai Science & Technology Museum : l'un des plus grands musées scientifiques au monde et le plus grand en Asie situé à Shanghai en Chine (en anglais)

  • Taiwan National Science & Technology Museum : l'un des plus grands musées scientifiques au monde et le plus grand en Asie situé à Kaohsiung en Taiwan (en anglais)

 

 


 

Retour à la page du secteur environnement et aménagement du territoire
Retour à la page d’accueil