Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : SANTÉ

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

DIÉTÉTISTE/NUTRITIONNISTE

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.Sc.

 

Consulte également la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en sciences

 

Va voir également la section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de nutritionnistes qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que diététiste/nutritionniste; tu auras la responsabilité d’aider des individus ou des groupes de personnes à bien se nourrir et à améliorer leur alimentation. Tu auras à évaluer et à analyser les comportements et les habitudes alimentaires, informer et éduquer la clientèle sur les bonnes habitudes de nutrition et sur la qualité nutritionnelle des aliments et les encadrer dans les démarches. Selon le secteur d’activité, tu auras aussi les tâches suivantes :

 

En nutrition clinique (hôpital, CHSLD) : tu interviendras auprès des personnes malades ou ayant des problèmes de santé. Tu auras à évaluer et à analyser la valeur des aliments pour des besoins spécifiques du patient ou de la patiente en matière d’alimentation, tu élaboreras un menu thérapeutique personnalisée, élaborer et appliquer un plan de traitement au point de vue nutrition, les encadrer et faire un suivi des patients(es). Tu devras aussi à éduquer la clientèle sur la nutrition et agir en tant que consultant(e) en matière de nutrition pour d’autres professionnels. Tu auras à collaborer avec plusieurs collègues (techniciens en diététique, infirmiers, infirmiers auxiliaires, médecins, pharmaciens, dentistes, etc).

 

En nutrition communautaire : tu auras à éduquer et à informer le public sur la santé nutritionnelle en planifiant, élaborer et réalisant des programmes d’éducation, de sensibilisation et de promotion de la santé au point de vue de l’alimentation.  Tu animeras et organisations des activités, des séminaires et des cours « grand public » sur des sujets reliés à la bonne alimentation, la nutrition et les maladies liées dont l’alimentation a son importance  (obésité, anorexie, boulimie, diabète, etc)

 

En gestion des services alimentaires : tu auras à coordonner et gérer les différents services et ressources des services d’alimentation (gestion financière et comptable, approvisionnements et personnels) en t’assurant de la bonne marche des services en encadrant les employés(es) dans leurs fonctions respectives. Tu auras aussi à planifier et à élaborer des programmes de santé, d’hygiène et d’assurance de la qualité du service à la clientèle au sein de l’établissement. De plus, tu auras à élaborer des menus santé et des activités d’information et de sensibilisation de la clientèle à une bonne alimentation.

 

En services-conseils : tu pourrais organiser ou réorganiser le service alimentaire d’un établissement (hôpital, école, hôtel, etc), élaborer des programmes d’hygiène et de sécurité dans les cuisines d’établissements, planifier et élaborer des programmes d’éducation et de promotion en santé nutritionnelle pour divers organismes, fournir des conseils en alimentation à groupes ou individus qui te consulteront en cabinet ou clinique privée, etc.

 

En contrôle de la qualité des aliments : tu auras à effectuer des analyses, évaluer et contrôler la qualité des aliments fabriqués ou transformés dans une industrie agroalimentaire. Tu devras t’assurer que ces aliments répondent aux normes de qualité de Santé Canada et aux politiques de qualité de l’entreprise. Tu devras aussi t’assurer du respect des normes d’hygiène et de salubrité dans l’usine, planifier et élaborer des programmes et des politiques en ce sens.

 

En enseignement et recherche : avec l’obtention de diplômes de niveaux supérieurs (maîtrise et/ou doctorat), tu pourrais être appelé(e) à enseigner au niveau collégial ou universitaire dans des programmes d’études liés à la nutrition. Tu pourrais aussi réaliser des projets de recherche sur des problèmes spécifiques rencontrés dans le domaine de la nutrition.

 

Il est possible également de te spécialiser en obstétrique en devenant consultante en lactation  diplômée afin de fournir de l'intervention clinique en allaitement et lactation humaine auprès de mères et de leur nourrisson. Tu auras pour tâches d'effectuer des évaluations complètes de la mère, de l'enfant et de l'alimentation en lien avec la lactation, élaborer et mettre en œuvre en plan d'alimentation personnalisée en collaboration avec la mère, conseiller la mère sur les thérapies complémentaires pendant l’allaitement et de leurs effets sur la production de lait de la mère ainsi que sur l’enfant, fournir des conseils, du soutien et des encouragements qui permettent aux mères d’atteindre leurs objectifs d’allaitement.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-         Aptitudes pour les sciences : humaines (psychologie), biologiques et chimiques

-         Aimer et facilité à travailler avec le public car tu auras de fréquents contacts avec la clientèle

-         Facilité à communiquer et à écouter pour conseiller adéquatement ton patient ou ta patiente

-    Grande capacité d’écoute, respect, patience et empathie car tu auras à faire face aux problèmes psychologiques que peuvent avoir tes clients(es) ayant un des problèmes nutritionnels (diabète, obésité, anorexie, boulimie, etc.) ou autres (cardiaques, gastro-instestinaux, etc.)

-        Bon jugement et esprit créatif

-         Capacité d’analyse et de synthèse  et bon jugement pour être mesure d’analyser et déceler les problèmes nutritionnels

-         Sens de l’observation pour évaluer les besoins de la personne en matière de nutrition et pour bien planifier et gérer un service alimentaire ou un plan de traitement

-         Sens des responsabilités car tu auras différentes responsabilités à assumer selon le milieu où tu travailleras

-         Autonomie, dynamisme et leadership pour bien encadrer tes patients(es) ou ton personnel

-         Sens de l’initiative pour proposer tes idées lors de l’élaboration d’un plan de traitement par le ou la diététique

-         Bonne méthode de travail pour analyser et contrôler de façon précise la qualité d’un aliment

-         Curiosité scientifique et goût de développer constamment tes connaissances pour être à l’affût des nouveaux développements en alimentation et nutrition

-        Facilité à travailler en équipe et professionnalisme car tu auras à collaborer avec différents spécialistes : techniciens en diététique, médecins (en nutrition clinique) ou cuisiniers, techniciens en nutrition, techniciens en services alimentaires, comptables (en gestion des services alimentaires) ou technologues en nutrition, travailleurs sociaux, cuisiniers, intervenants communautaires (nutrition communautaire)

-        Très bonne connaissance maîtrise de la langue langue française parlée et écrite afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle avec tes patients et les autres professionnels et pour rédiger des rapports de qualité

-        Très bonne connaissance de la langue anglaise afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle avec tes patients et les autres professionnels et pour rédiger des rapports de qualité et de plus, la plupart des manuels de référence dans ce domaine sont dans cette langue

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Agent(e) de gestion des services alimentaires

-         Agent(e) de promotion des produits ou services alimentaires

-         Chercheur(e) en nutrition (avec un doctorat)

-         Consultant(e) en gestion des services alimentaires

-         Consultant(e) en nutrition

-         Contrôleur(e) de la qualité des aliments

-    Consultante en lactation

-         Directeur(trice) des services alimentaires

-         Directeur(trice) du contrôle de la qualité

-         Nutritionniste-clinicien(ne)

-         Officier de la logistique – spécialisé en services alimentaires (Forces armées) 1  année d’internat en diététique est nécessaire en plus du bacc

-         Superviseur(e) du contrôle de la qualité

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Cabinets de diététistes-conseils

-    Cégeps (enseignement technique)

-         Centres d’accueil et d’hébergement pour personnes handicapées

-    Centres de santé communautaire

-        Centres de santé et de services sociaux

-        Centres-jeunesse

-        Centres sportifs

-        Chaînes d’alimentation

-        Cliniques d’amaigrissement

-    Cliniques de nutrition

-        Cliniques médicales

-         Commissions scolaires

-         Compagnies pharmaceutiques

-         Entreprises de services alimentaires et cafétérias

-     Forces armées canadiennes

-         Gouvernement du Canada : Santé Canada, Agriculture et agroalimentaire Canada, Défense nationale (civils), Agence de santé publique du Canada, Agence canadienne d'inspection des aliments

-    Gouvernement du Québec : Ministère de la Santé et des services sociaux, Ministère de l'Agriculture, Institut national de la santé publique

-        Grossistes en alimentation

-        Hôpitaux

-        Hôtels

-        Industries agroalimentaires

-        Médias d’information (notamment les magazines)

-        Résidences privées pour personnes âgées

-        À ton propre (clinique ou cabinet-conseil)

-        Universités (consulte la page suivante afin de connaître les organismes de recherches en nutrition et en enseignement universitaire) 

PERMIS DE PRATIQUE : 

 

Au Québec, pour pratiquer en tant que diététiste ou nutritionniste, tu dois obligatoirement devenir membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec.

Tu devras subir les examens d'admission de l'Ordre et la réussite de te permettra d'obtenir le titre réservé de "diététiste-nutritionniste"

Le titre "diététicien(ne)" est plutôt désuet, mais toujours réservé.

Si tu désires porter également le titre de "consultante en lactation diplômée", devras obtenir une certification en consultation en lactation et allaitement auprès de l'International Board of Lactation Consultant Examiners.

EXIGENCE DES EMPLOYEURS :

-         Connaissance de l’anglais

-         Polyvalence

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 janvier 2015 :

 

Le placement est EXCELLENT, 89 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont 74 % sont à temps complet.

 

Quelques uns(es), soit 17 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise en nutrition ou dans une discipline connexe.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

105 77 57 18

 

Note : hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 75 %; 84 % en 2011 et 89 % en 2009).

 

Source : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-         24,77 $/heure (35 ou 40 hres/sem) dans le secteur privé 

-         21,74 $/heure (35 hres/sem) au sein des commissions scolaires et des cégeps

-         21,85 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) en alimentation ou nutritionniste dans les grands établissements privés d'hébergement pour ainés

-         22,02 $/heure (35 hres/sem) dans le réseau de la santé et des services sociaux

-         22,03 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) en promotion de la santé dans le réseau de la santé et des services sociaux

-         33,04 $/heure (37,5 hres/sem) dans la fonction publique fédérale (postes civils dans les hôpitaux militaires, hôpitaux pour anciens combattants, Santé Canada, etc.)

-    1 166,80 $/semaine en moyenne en tant que chargé(e) d'enseignement clinique ou professeur(e) de clinique au sein des universités

Note 1 : hausse de la moyenne salariale dans le secteur privé par rapport aux années précédentes (était de 24,57 $ en 2013; 24,03 $ en 2011 et 21,83 $ en 2009).

Note 2 : dans le secteur public, les augmentations sont établies par les conventions collectives. 

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la Fonction publique du Canada, conventions collectives des employés de plusieurs grands établissements privés d'hébergement pour ainés et conventions collectives des professeurs ou chargés d'enseignement de la plupart des universités.

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

Selon l'Ordre professionnel des diététistes du Québec, il y avait 2 781 diététistes et nutritionnistes actifs (soit 140 de plus qu'en 2014 et 478 de plus qu'en 2011) dans l'ensemble des régions du Québec au 31 mars 2016.

Profession à majorité féminine avec une proportion de 97 % (c'est davantage que chez les infirmières et infirmiers). Ce proportion féminine est sensiblement la même depuis 2010.

Il y aurait davantage de places pour les hommes d'autant plus qu'on y observe une croissante marquée du nombre d'hommes se préoccupant de leur santé nutritionnelle.

La répartition selon l'âge était :

Plus de 82 % des diététistes et nutritionnistes occupaient un poste à temps complet

La répartition selon le type d'employeur était :

Bien que plus de 41 % des diététistes-nutritionnistes pratiquaient dans la région de l'Île de Montréal, 15 % dans la région de Québec, 14 % en Montérégie et 14 % dans la rive-nord de Montréal; seulement 16 % œuvraient dans une région de l'extérieur du Grand Montréal et de Québec. C'est d'ailleurs dans ces régions que les besoins sont les plus importants.

Le salaire annuel moyen d'un(e) nutritionniste dans le secteur privé ayant environ 10 années d'expérience était de 49 000 $.

Le salaire annuel moyen d'un(e) diététiste-nutritionniste dans le secteur public ayant environ 10 années d'expérience était de 55 500 $.

Pour plus de détails, consulte les pages suivantes :

Sources : Ordre professionnels des diététistes du Québec et Emploi-Québec

BREF PORTRAIT DU RÉSEAU PUBLIC DE LA SANTÉ :

Suite à la réorganisation du réseau public québécois de la santé en 2015, il regroupe :

En 2016, l'ensemble du réseau public de la santé et des services sociaux emploie près de 226 200 personnes (soit 2 000 de plus qu'en 2013 et 7 000 de plus qu'en 2011) vouées à offrir des soins ou des services sociaux de qualité auprès des 8 millions de québécoises et québécois dans toutes les régions du Québec, soit :

Note : les médecins de famille et les médecins spécialistes sont exclus des effectifs du réseau

Pour plus de détails, consulte le Portrait du réseau québécois de la santé

Source : Ministère de la Santé et des services sociaux du Québec.

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

La profession de diététiste/nutritionniste connaît un plein essor, compte tenu que la population se préoccupe davantage de sa santé et souhaite améliorer son mode de vie, alors les écoles et les hôtels ont davantage besoin de nutritionnistes. De plus, avec une population qui devient de plus en plus vieillissante, il y a davantage de besoins dans les résidences pour personnes âgées.

 

La nutrition humaine est un des secteurs d’emploi dont la croissance est l’une des plus rapides au pays. Donc, les perspectives d'avenir sont très bonnes pour les diététistes et nutritionnistes, en nutrition et en gestion alimentaire.

 

La grande majorité des diplômés(es) en nutrition obtiennent un emploi dès la fin de leurs études. Par contre, la plupart des emplois sont obtenus à l'extérieur des milieux traditionnels d'emploi (CLSC et hôpitaux), mais plutôt en contrôle de la qualité des aliments et en gestion des services alimentaires; ainsi qu'en clinique privée et les entreprises de soins à domicile.

Il y a de la place afin d'accueillir quelques centaines de nutritionnistes de plus, principalement dans le secteur agroalimentaire, mais également dans les cliniques de santé privées, les CHSLD et les entreprises de soins à domicile.

Certaines régions ont des besoins importants de diététistes-nutritionnistes, dont :

les Laurentides; une région en pleine expansion avec l'arrivée de nombreuses jeunes familles pourrait accueillir facilement une quarantaine de diététistes-nutritionnistes supplémentaires, notamment sur les territoires d'Antoine-Labelle, d'Argenteuil et Thérèse-de-Blainville;

Laval; pourrait accueillir une quarantaine de diététistes-nutritionnistes de plus;

Chaudière-Appalaches; une autre région ayant connue une grande expansion avec l'arrivée de nombreuses jeunes familles pourrait accueillir facilement une trentaine de diététistes-nutritionnistes supplémentaires, notamment sur les territoires de Lotbinière, Robert-Cliche et Beauce-Sartigan;

l'Outaouais; une vingtaine de diététistes-nutritionnistes viendraient combler les nombreux besoins de la clientèle de cette région;

la Mauricie; si elle accueillait une quinzaine de diététistes-nutritionnistes supplémentaires aux 77 actuels, toute la clientèle de la région serait desservie;

le Bas-St-Laurent; une dizaine de diététistes-nutritionnistes pourraient satisfaire les importants besoins dans cette région;

la Côte-Nord; une dizaine de diététistes-nutritionnistes supplémentaires sont nécessaires dans cette région "grandeur nature", surtout à l'extérieur de Sept-Iles et Baie-Comeau;

l'Abitibi-Témiscamingue; pourrait accueillir près de 10 diététistes-nutritionnistes s'ajoutant aux 46 actuels, surtout sur les territoires de la Vallée de l'Or et du Témiscamingue;

la Gaspésie; quelques diététistes-nutritionnistes supplémentaires seraient nécessaires, notamment en Haute-Gaspésie.

BREF PORTRAIT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ :

Suite à la réorganisation du réseau public québécois de la santé en 2015, il regroupe :

En 2016, l'ensemble du réseau public de la santé et des services sociaux emploie près de 226 200 personnes (soit 2 000 de plus qu'en 2013 et 7 000 de plus qu'en 2011) vouées à offrir des soins ou des services sociaux de qualité auprès des 8 millions de québécoises et québécois dans toutes les régions du Québec, soit :

Note : les médecins de famille et les médecins spécialistes sont exclus des effectifs du réseau

Pour plus de détails, consulte le Portrait du réseau québécois de la santé

Source : Ministère de la Santé et des services sociaux du Québec.

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en nutrition (ou diététique) B.Sc. a une durée totale de 3½ ans offert à temps complet seulement. En début de formation, tu auras acquerras les connaissances fondamentales et de base nécessaires au domaine de la nutrition comprenant des cours tels que : principes de biochimie nutritionnelle, éléments de biologie humaine, anatomie et physiologie générales, étude des aliments, principes de biochimie clinique, microbiologie générale, méthodes et pratiques en nutrition, réglementation en salubrité et qualité des aliments, préparation des aliments, nutrition et alimentation (théorie), nutrition et alimentation (travaux pratiques), nutrition fondamentale, nutrition et cycles de vie, expérimentation culinaire, introduction à la profession, collaboration interprofessionnel en santé 1, stage d'initiation à la profession.

 

Ensuite, tu acquerras tes connaissances sur la gestion d'un service alimentaire, sur les aspects scientifiques en sciences nutritionnelles, les différents domaines d'intervention et nutrition (notamment en santé publique) et les types de clientèle. Il comprend des cours tels que : distribution et consommation alimentaire, principes de gestion et nutrition, gestion financière et aménagement d'un service d'alimentation, gestion des ressources humaines d'un service alimentaire, physiologie du système digestif, microbiologie clinique, psychologie de la santé ou psychologie sociale, nutrition publique : analyse des besoins, élaboration de menus pour des collectivités, nutrition publique : interventions, promotion et éducation à la santé, initiation à la recherche en nutrition, collaboration interprofessionnel en santé 2, stage en gestion d'un service alimentaire, stage en nutrition publique, etc. Tu auras également à choisir quelques cours optionnels en lien avec la gestion, la santé publique, les sciences des aliments et les aspects sociaux en nutrition parmi des listes proposées.

 

Par la suite, tu approfondiras des connaissances en nutrition et acquerras des connaissances sur les différents domaines d'intervention clinique en diététique et les types de clientèle avec des cours tels que : obésité : étiologie, complications et traitement, nutrition clinique et endocrinologie, nutrition clinique et dysphagie, nutrition clinique en cardiologie et gastro-entérologie, nutrition et maladies chroniques, soutien nutritionnel, consultation en diététique, éducation et consultation en diététique, collaboration interprofessionnel en santé 3, stage en soutien nutritionnel, stage en nutrition clinique, etc. Enfin, tu auras à choisir quelques cours optionnels parmi des listes proposées en nutrition clinique (ex : troubles des conduites alimentaires, obésité et maladies cardio-métaboliques, nutrition et cancer, gestion de la malnutrition grave, intervention nutritionnelle en dysphagie, etc).

 

Le Baccalauréat spécialisé en sciences nutritionnelles B.Sc. offert à McGill a une durée de 3 ans offert à temps complet. Il est principalement axé sur la nutrition en générale, la nutrition communautaire et la science et la qualité des aliments. Il prépare principalement à des études supérieures en nutrition, en sciences aliments ou en microbiologie, mais ne permet pas d'accéder à l'Ordre des diététistes du Québec.

 

Il comporte des cours tels que : biochimie générale, physiologie humaine, endocrinologie métabolique, étude des aliments, introduction aux sciences des aliments, chimie alimentaire 1, génétique, introduction à la microbiologie, expérimentation en biotechnologies, biochimie générale 2, chimie alimentaire 2, nutrition et santé, nutrition fondamentale, nutrition et cycles de vie, fondements en nutrition ou nutrition humaine, communication en sciences appliquées, méthodes statistiques en nutrition, méthodes de recherche en nutrition, analyse de données nutritionnelles, 1 cours parmi les suivants (biologie de la lactation, bioénergétique et durée de vie, comportements et nutrition, nutrition dans les pays développés, nutrition clinique 2 ou toxicologie et risques à la santé), 3 cours optionnels en sciences des aliments et sciences appliquées à la nutrition parmi une liste de 16 cours proposés, ainsi que 5 cours optionnels dans l'une des 4 options qui sont proposées, soit : biochimie nutritionnelle, fonction des aliments et sécurité, nutrition globale ou nutrition sportive.

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

 

Voici la seule entente actuellement offerte :

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Pour plus de détails, consulte la page sur les études supérieures en sciences de la santé où les programmes sont décrits.

 

Consulte également la page suivante pour avoir un liste d’organismes de recherche en nutrition.

 

Tu pourras poursuivre tes études au niveau du 2e cycle, voici quelques exemples :

-    Maîtrise en administration des services de santé offerte à Montréal (option gestion des services de santé avec mémoire ou option analyse des organisations et systèmes de santé avec mémoire ou évaluation des services et organisations avec mémoire ou option santé mondiale avec mémoire)

-    Maîtrise en agroéconomie offerte à Laval (avec mémoire)

-    Maîtrise en agroéconomie - spécialisation en consommation offerte à Laval (avec mémoire)

-    Maîtrise en nutrition offerte à Montréal (sans concentration avec stage de formation avancée en milieu de santé ou avec stage de recherche ou avec travail dirigé), Montréal (avec mémoire), Mcgill (avec projet ou avec stage), Mcgill (avec mémoire) et Laval (avec mémoire)

-    Maîtrise en santé communautaire ou santé publique offerte à Montréal (option générale avec stage ou travail dirigé ou avec mémoire ou option santé mondiale avec stage ou travail dirigé), Laval (spécialisation en santé mondiale avec essai), Laval (spécialisation en promotion de la santé avec essai), Laval (avec mémoire) et Sherbrooke (sciences cliniques avec cheminement en santé communautaire avec mémoire)

-     Maîtrise en sciences et technologie des aliments offerte à Laval (avec essai)

-    Maîtrise en sciences et technologie des aliments offerte à Laval (avec mémoire) et Mcgill (avec essai ou avec mémoire)

-    Maîtrise en sciences interdisciplinaires de la santé offerte à Ottawa (avec mémoire)

-    D.E.S.S. en administration des services de santé offert à Montréal

-    D.E.S.S. en nutrition offert à Montréal

-    D.E.S.S. en nutrition - alimentation fonctionnelle et santé offert à Laval

-    D.E.S.S. en pratique de première ligne en nutrition offert à Laval

-    Microprogramme en administration des services de santé offert à Montréal

-    Microprogramme en nutrition offert à Montréal

-    Microprogramme en nutrition - alimentation fonctionnelle et santé offert à Laval

-    Microprogramme en promotion de la santé offert à Laval

-    Microprogramme en santé communautaire mondiale offert à Laval

-    Microprogramme en santé publique offert à Montréal

Il est également possible de suivre une formation spécialisée de consultante en lactation diplômée afin de fournir de l'intervention clinique en allaitement et lactation humaine auprès de mères et de leur nourrisson. Tu devras obtenir une certification en consultation en lactation et allaitement.

 

Puisque tu détiendras un diplôme universitaire en sciences de la santé, tu seras exempté de suivre les 14 cours d'enseignement en sciences de la santé exigés.

Tu devras suivre une formation de 90 heures à temps partiel en lactation et allaitement maternel qui devront être effectuées dans les 5 années

et acquérir une expérience d'au moins 1 000 heures dans l'accompagnement et le soutien en allaitement et d'expérience clinique spécifique avant la passation de l'examen de certification.

 

Pour plus de détails, consulte l'International Board of Lactation Consultant Examiners.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le Baccalauréat international B.I. en sciences de la nature
(toutes les universités)
Note : les détenteurs de ce diplôme sont dispensés du cours physique 301 ou de l'atteinte de l'objectif 00UT (Laval)

 

-         Soit détenir un D.E.C. intégré en sciences-arts-lettres (toutes les universités)

 

-         Soit détenir un D.E.C. en sciences de la nature ou en sciences pures et appliquées ET avoir réussi les cours ou objectifs suivants ou leurs équivalents :

00XU (biologie 401 ou 921) et 00XV (chimie 202) (toutes les universités)

 

-         Soit détenir un D.E.C. en techniques de diététique ET avoir réussi les cours suivants ou objectifs suivants ou leurs équivalents :

00UN (maths 103); 00UL et 00UM (chimie 101 et 201) (Laval)

 

-         Soit détenir un D.E.C. dans une autre discipline

ET avoir réussi les cours suivants ou leurs équivalents :

maths 103 et 203; chimie 101, 201 et 202; physique 101, 201 et 301; biologie 301 et 401 (Montréal et Mcgill)
maths 103; chimie 101, 201 et 202; physique 101; biologie 301 et (401 ou 911 ou 921) (Laval)

OU avoir atteint les objectifs et standards suivants :
00UN, 00UP et 00UQ (mathématiques); 00UR; 00US et 00UT (physique); 00UL et (00UM ou OOXU) (chimie); 00UK et 00XU (biologie) (Montréal et Mcgill)
00UN (mathématiques); 00UR (physique); 00UL, 00UM et 00XV (chimie); 00UK et 00XU (biologie) (Laval)

 

-         Soit être âgé d’au moins 21 ans, avoir quitté les études à temps plein, posséder les connaissances équivalentes et avoir de l’expérience dans le domaine (toutes les universités)

 

-         Soit détenir un diplôme de 1er cycle universitaire dans une discipline connexe (toutes les universités)

 

-         Soit détenir un D.E.S. et avoir aussi les cours suivants ou leurs équivalents :

      maths 436 ET  1 des cours suivants : biologie 534 ou chimie 534 (Moncton)

 

-         Pour les candidats francophones de l’Ontario : soit détenir le CESO incluant 6 cours U ou M + 1 année d’études universitaires. Pour connaître les équivalences de préalables, voir la page suivante. Voir aussi le Programme d’études Ontario-Québec des services de santé.

 

-         Pour les candidats francophones des provinces maritimes : détenir le DES du N-B ou le High School Certificate de la N-É + 1 année d’études universitaires OU avoir complété le diplôme préparatoire aux sciences de la santé de l’Université de Moncton. Pour connaître les équivalences de préalables, voir la page suivante. Voir aussi l’Entente Nouveau-Brunswick-Québec sur les programmes d’études.

 

AUTRE EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-         Subir une entrevue obligatoire si exigée par l’Université (Montréal)

-    Ne pas avoir d'antécédents judiciaires (toutes les universités) obligatoire avant d'effectuer les stages

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme est très contingenté

 

À l’automne 2017 :

 

UNIVERSITÉ

Nombre total de demandes

PLACES DISPONIBLES

TAUX D’ADMISSION

En %

COTE R

Dernier candidat admis
(2017)

COTE R

Dernier candidat admis
(2016)

COTE R

Dernier candidat admis
(2015)

COTE R

Dernier candidat admis
(2014)

COTE R

en 2013

COTE R

en 2012

Montréal

738 *

90

12

32,218

31,208

32,091

31,283

32,216

30,193

Laval

331

75

23

32,501

32,231

32,542

32,211

31,829

32,361

Mcgill n-d n-d n-d 30,000 ** 30,000 ** 30,000 ** 30,000 ** 30,000 ** 30,000  **

* comprend 324 demandes en provenance du colllégial pour 46 places = taux d'admission de 14 %

*** cette cote R concerne le programme de diététique. La cote R est sciences de la nutrition était de 28,000

N-D = donnée non disponible 

 

Les admissions sont ouvertes au trimestre d’automne seulement dans toutes les universités

 

Sources : Université de Montréal, Université Laval, Université Mcgill 

 

ENDROITS DE FORMATION :  

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux un avis de diététistes et de nutritionnistes sur leur profession ?, alors regarde le vidéo suivant :

  • les entrevues avec Luca Rodldos, Llsa Chu, Sarah Trudelle et Alice Cherestes; les premiers sont étudiants et la dernière est professeure de diététique à l'Université Mcgill et réalisée par l'Université Mcgill (en anglais);

  • l'entrevue avec Cynthia Marcotte, étudiante au baccalauréat en nutrition à l'Université de Montréal et réalisée par cette personne;

  • l'entrevue avec Jessica Vigneault, étudiante à la maîtrise en nutrition de l'Université Laval et réalisée par l'Université Laval;

  • un extrait de la présentation de Claudia Savard, étudiante à la maîtrise en nutrition qui parle de ses recherches la santé nutritionnelle des femmes enceintes dans le cadre du concours "ma thèse en 180 secondes" et réalisée par l'Université Laval;

  • un extrait de la présetation de Bénédicte L. Tremblay, étudiante au doctorat en nutrition à l'Univesité Laval qui parle de ses recherches sur l'étude des marqueurs génétiques qui influencent la santé des familles dans le cadre du concours "ma thèse en 180 secondes" et réalisée par l'Université Laval;

  • l'entrevue avec Roxane Papineau, nutritionniste clinicienne à l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec et réalisée par l'Université Laval;

  • l'entrevue avec Lina Guérard, nutritionniste clinicienne en oncologie pulmonaire à l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec et réalisée par l'Institut;

  • l'entrevue avec Lyne St-Laurent, nutritionniste à l'Unité des traumatisés crâniens au CUSM et réalisée par le CUSM;

  • l'entrevue avec Véronique Ouellet-St-Denis, nutritionniste au CSSS de Gatineau et réalisée par Santé Outaouais;

  • l'entrevue avec Amélie Arsenault, nutritionniste au CSSS de Chicoutimi et réalisée par le Conseil du loisir scientifique du Saguenay Lac-St-Jean;

  • l'entrevue avec Francis Trépanier, nutritionniste clinicien et gestionnaire des services alimentaires à l'Accueil Marguerite-Bourgeois, un CHSLdu CIUSSS de la Capitale à Québec et réalisée par l'Université Laval;

  • l'entrevue avec Claudine Breton, nutritionniste à la Clinique de nutrition St-Amour à Québec et réalisée par l'Université Laval;

  • l'entrevue avec Mélanie Jalbert, nutritionniste chez Nautilus Plus et réalisée par l'Université Laval;

  • l'entrevue avec Maude Pariseau-Therrien, nutritionniste au CIUSSS de la Capitale pour le programme FAmille-Enfance-Jeunesse à Québec et réalisée par l'Université Laval;

  • l'entrevue avec Jacinthe Côté, nutritionniste et conseillère scientifique chez Lallemand bio-ingrédients à Montréal et réalisée par l'Ordre professionnel des diététistes du Québec;

  • l'entrevue avec Connie Kirsch, nutritionniste clinicien au CUSM et réalisée par le CUSM (en anglais);

  • l'entrevue avec Caroline Roosen, nutritionniste, présidente et fondatrice du Réseau Pédiatrix (maintenant Réseau 360), une clinique multidisciplinaire en santé de Québec et réalisée par l'Association des femmes entrepreneures du Québec et diffusée sur Télémag;

  • l'entrevue avec Martin Fréchette, M.Sc. nutrition, nutritionniste-diététiste, ancien directeur du serivce l'alimentation pour les Jeux du Canada 2013 et maintenant au sein de la Clinique Horizon Performance de Sherbrooke, nutritionniste au Centre national multisports de Montréal, co-titulaire du cours de nutrition pour les entraîneurs de niveau IV au PNCE à l'Institut national de formation des entraîneurs et chargé de cours en kinésiologie et superviseur des stages en nutrition sportive à l'Université de Sherbrooke et réalisée par l'Université de Sherbrooke;

  • l'entrevue avec Monique Lacroix, M.Sc. Sciences et technologie des aliments et Ph.D. nutrition, professeure titulaire en microbiologie appliquée à l'INRS, directeur des Laboratoires de Recherche en Sciences Appliquées à l’Alimentation de l'INRS = Armand-Frappier et du Centre d’Irradiation du Canada et réalisée par l'INRS;

  • l'entrevue avec Nathalie Jobin, Ph.D. nutrition, chroniqueuse nutrition et santé à l'émission "À table" à la SRC et réalisée par l'Université de Montréal;

  • l'entrevue avec Hélène Payette, Ph.D. nutrition, professeure d'épidémiologie et chercheure au Centre de recherche sur le vieillisement de l'Université de Sherbrooke et réalisée par le Centre de recherche;

  • l'entrevue avec Hope Weiler, B.Sc. nutrition et Ph.D. biologie cellulaire et métabolisme, professeure agrégée en nutrition et diététique et directrice du Mary Emily Clinical Nutrition Research Unit de l'Université Mcgill qui explique ses recherches sur le potentiel des nutraceutiques pour combattre l'apparition de la maladie et réalisée par l'Université Mcgill (en anglais).

Pour une liste d'établissements de santé, consulte le Portrait du réseau québécois de la santé

 

Pour une liste d'entreprises agroalimentaires, consulte le Portrait de l'industrie de la transformation alimentaire

 

Pour des informations sur différentes maladies, consulte la page suivante

 

Pour de nombreux sites mondiaux de recettes en français ou en anglais de différentes régions du monde, consulte la page de cuisinier (section "liens")

 

Organismes reliées au domaine de la nutrition :

 

(organismes gouvernementaux et associations professionnelles)

-    Association des diététistes du Canada : infos sur la profession

-      Association des diététistes du Québec : infos sur la profession

-    Ordre professionnel des diététistes du Québec : organisme qui règlemente les professions de diététiste et de nutritionniste

-    Association québécoise des consultantes en lactation diplômées du Québec : regroupe plus de 250 spécialistes en intervention et soutien en laction et allaitement maternel partout au Québec

-    Agence canadienne d'inspection des aliments : organisme fédéral responsable de l'inspection et de sécurité des aliments en provenance de l'extérieur du pays

-    Ministère de l'Agriculture du Québec MAPAQ : organisme gouvernemental responsable de la sécurité, de l'hygiène et de l'inspection des aliments produits au Québec et ailleurs au Canada et distribués avec les établissements d'alimentation et établissements publics du Québec, ainsi que de l'inspection de l'hygiène et de la salubrité de tous établissements en alimentation (restaurants, marchés d'alimentation, usines alimentaires, entrepôts de produits alimentaires, etc.)

-    Santé Canada : section d'infos sur l'alimentation et nutrition (incluant le Guide alimentaire canadien)

sites d'infos sur les valeurs nutritives des aliments et recettes :

 

-    Agneau du Québec : infos sur les valeurs nutritives de l'agneau

 

-    Association des éleveurs de wapitis du Québec : infos sur les qualités nutritives de cette viande et recettes

-    Association des pêcheurs des Iles-de-la-Madeleine : infos pratiques, nutritionnelles et recettes de homard

-    Association des producteurs d’argousiers du Québec : infos sur les propriétés nutritives de ce fruit et recettes

-    Association des producteurs de canards du Québec : infos sur les propriétés nutritives de cette volaille et recettes

-    Association des producteurs de cerfs rouges du Québec :  infos sur les propriétés nutritives de cette viande et recetttes

-    Association des producteurs de fraises et framboises du Québec : infos sur les propriétés nutritives de ces fruits et recettes

-    Association des producteurs de sangliers du Québec :  infos sur les propriétés nutritives de cette viande et recetttes

-    Association des producteurs de veaux de Charlevoix :  infos sur les propriétés nutritives de cette viande et recetttes

-    Capital Santé : site de ce magazine sur la santé

 

-    Centre d'information sur le boeuf : infos sur les qualités nutritives du boeuf et recettes

 

-    Comité interprofessionnel du canard rôti : site des producteurs de canards de France fournissant des infos sur les propriétés nutritives de cette volaille et recette

-    Cookou : moteur de recherche de sites francophones de recettes

-    Cuisines du monde : site de recettes traditionnelles de 20 pays

-    10000 recettes : important site francophone de recettes

-    Fédération des producteurs d’agneaux et de moutons du Québec : infos sur les valeurs nutritives de l'agneau et recettes

-    Fédération des producteurs d’œufs de consommation du Québec :  infos sur les valeurs nutritives des oeufs et recettes

-    Fédération des producteurs de chèvres du Québec :  infos sur les propriétés nutritives de cette viande et recetttes

-    Fédération des producteurs de grands gibiers du Québec :  infos sur les propriétés nutritives de cette viande et recetttes

-    Fédération des producteurs de pommes du Québec :  infos sur les propriétés nutritives de ce fruit et recettes

-    Fédération des producteurs de pomme de terre du Québec :  infos sur les propriétés nutritives de ce légume et recettes

-    Fédération des producteurs de porcs du Québec : infos sur les propriétés nutritives de cette viande et recetttes

-    Fédération des producteurs acéricoles du Québec : infos sur le sirop d'érable et recettes

-    Fédération des producteurs de légumes de transformation du Québec : infos sur les propriétés des légumes de transformation (haricots, pois, maïs sucré et concombres) et recettes

-    Fromages d'ici : site de la Fédération des producteurs de lait du Québec sur les propriétés et caractéristiques des fromages du Québec et recettes

-    Fromages.com : site mondial francophone d'infos sur de nombreux fromages de partout dans le monde et recettes

-      Guide cuisine : site de ce magazine culinaire

-    Guide des aliments : important encyclopédie des aliments (profil santé, propriétés nutritives, usages alimentaires, etc) et recettes

-    Guide Nutrition de la Toile du Québec : site d’infos sur la santé nutritionnelle

 

-    La diététique en question : site d'infos sur la nutrition ayant une très bonne section sur la diététique chinoise

 

-      LaiToile : répertoire de ressources et d’infos sur ce produit

-    Le Dindon du Québec : infos sur cette volaille et recettes

-    Le Porc : site des producteurs de porcs de France sur les propriétés de cette viande et recettes

-    My Champi : site d'infos sur les propriétés des champignons et recettes

-    Le lait : site d’infos sur ce produit (notamment les aspects nutritionnels)

 

-    Les oeufs : site d’infos sur ceproduit (notamment les aspects nutritionnels)

-      Office canadien de commercialisation des œufs :organisme faisant la promotion de ce produit

-    Plaisirs laitiers : site de recettes des Producteurs laitiers du Canada

 

-    Poulet du Québec : site d’infos sur ce produit (notamment les aspects nutritionnels)

 

-    Producteurs laitiers du Canada (PLC) : site d'infos sur les propriétés et bienfaits du lait

-    Recettes.net : important site francophone de recettes de toutes sortes

-    Recettes du monde : site francophone de recettes de différentes régions du monde

-    Recettes du Québec : site québécois avec de nombreuses recettes d'ici et d'ailleurs

-    Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie : infos nutritionnelles et recettes de homard

 

 -    Santé Net Québec : portail québécois sur la santé

 

-    750 grammes : site francophone de recettes de toutes sortes

 

-    Service vie : site québécois d'infos sur l'alimentation, les allergies alimentaires et trucs de cuisine

-    Saveurs du monde : site québécois de recettes provenant du monde entier

-    Sympatico Cuisine : site québécois de recettes

-    Syndicat des producteurs de bleuts du Québec : infos sur les propriétés nutritives de ce fruit et recettes

-    Syndicat des producteurs de lapins du Québec :  infos sur les propriétés nutritives de cette viande et recetttes

-    Terroirs Québec : site d'infos et de recettes avec les produits du terroir québécois

-    Tomates et concombres de France : site français d'infos sur les propriétés nutritives de ce légume et recettes

-    Union québécoise du bison : site d'infos sur les valeurs nutritives de cette viande

-    Végétarisme.org : site d’infos sur ce régime alimentaire

 

Autres liens :

(autres sites d'intérêts en nutrition)

 

-    Association québécoise des allergies alimentaires : infos sur les différents types d'allergies alimentaires

 

-    Allergies alimentaires.com : infos sur les différents types d'allergies alimentaires

 

-    Obésité.com : site francophone d'infos sur l'obésité

 

-    Obésité.org : site français sur l'obésité

 

-    Capital Santé : site de ce magazine sur la santé

 

-    Doctissimo : section d'infos sur la nutrition de ce portail francophone sur la santé

 

-    Extenso : organisme québécois sans but lucratif qui fait la promotion de la santé nutritionnelle

 

-    Passeport santé : section d'infos sur la nutrition de ce portail francophone sur la santé

 

-    Guide Nutrition de la Toile du Québec : site d’infos sur la santé nutritionnelle

 

-    La diététique en question : site d'infos sur la nutrition ayant une très bonne section sur la diététique chinoise

 

-    La nutrition.fr : portail francophone d'informations en nutrition

 

-     LaiToile : répertoire de ressources et d’infos sur ce produit

 

-    Santé Net Québec : portail québécois sur la santé

 

Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil