Retour à la page du secteur aérospatial

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : AÉROSPATIAL

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

ASTRONAUTE

 

 Consulte également la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en sciences

 

Astronaute...... Je crois que tout le monde ou presque a un jour rêvé d’aller dans l’espace et découvrir la terre d’une façon toute particulière. Malheureusement, dans la majorité des cas ce métier reste un rêve car les chances de devenir astronaute sont très minces et celles d’aller au moins une fois dans l’espace sont davantages plus rares. Eh! Oui, ce n’est pas parce que tu deviens astronaute que tu seras envoyé(e) automatiquement à bord d’une navette en direction de la lune ou de la station spatiale internationale....

 

Alors, garde-toi d’autres portes de sorties comme carrière sans nécessairement laisser tomber ton rêve de devenir astronaute.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" à la fin de cette page

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

Un astronaute, est un(e) scientifique ou un(e) ingénieur(e) qui va dans l’espace afin de réaliser des expériences scientifiques, technologiques, médicales ou militaires (pilotes des Forces Armées seulement) à bord de la navette ou d’une station orbitale. Il existe 4 principaux postes d’astronautes à bord d’une navette :

 

Le Commandant : dirige toutes les opérations à bord de la navette et les sorties, s’assure de tous les travaux soient exécutés selon le plan de mission et commande tous les astronautes à bord. C’est un poste extrêmement exigeant qui comporte de nombreuses responsabilités et qui est occupé par un(e) astronaute d’expérience qui accumulé plusieurs centaines d’heures (plus d’une mission) au cours de sa carrière. Actuellement, il n’y a aucun astronaute canadien qui a déjà occupé ce poste. La presque totalité des cas, ce sont des astronautes américains ou russes possédant de l'expérience comme astronaute.

 

Le Pilote : conduit et pilote la navette lors du  décollage et de l’atterrissage, dirige l’appareil aux endroits appropriés lors des opérations dans l’espace et s’assure de la stabilité de l’appareil afin d’exécuter le plus efficacement possible les tâches. C’est un poste très exigeant car tu es responsable de la sécurité de tous les astronautes à bord de la navette tout comme le commandant d’un 747 est responsable de ses passagers, mais à la différence que tes passagers sont à bord d’un appareil situé à des centaines de kilomètres de la Terre. Les candidats(es) sont sélectionnés(es) parmi les meilleurs pilotes (généralement des pilotes militaires), mais rares sont les occasions où la NASA laisse les commandes à un pilote étranger. Actuellement, un seul astronaute canadien a eu le privilège de toucher aux commandes d’une navette spatiale, soit le Colonel Chris Hatfield.

 

Le Spécialiste de mission : est quelque sorte l’ingénieur de bord. Il fait fonctionner les différents appareils et systèmes hautement sophistiqués à bord de la navette comme le CANADARM (bras canadien). Il effectue également des sorties extra-véhiculaires  afin d’effectuer des travaux de réparation nécessaires sur la navette. Enfin, il réalise des expériences de nature technologique dans les domaines de l’électricité, du nucléaire, la microélectronique, etc. Actuellement, quelques astronautes canadiens ont participé à des missions en tant que spécialiste de mission dont Marc Garneau et Julie Payette.

 

Le Spécialiste de la charge utile : est en quelque sorte le scientifique de bord, il réalise des séries d’expériences à bord de la navette en étant responsable de la charge utile, c’est-à-dire tout l’équipement, le matériel et les matériaux nécessaires pour les expériences. Il peut réaliser des expériences scientifiques en météorologie, en géologie, en climatologie, en physique de l’espace, en astronomie, etc. Il peut aussi réaliser des expériences médicales comme les effets physiologiques en apesanteur qui servent à améliorer la santé des pilotes d’avions et des plongeurs sous-marins, la qualité de l’air et les effets sur la santé sur terre ou tous autres expériences médicales. Certains des astronautes canadiens ont eu la chance d’aller dans l’espace ou l’auront peut-être en occupant ce poste.

 

Que fait un(e) astronaute sur .......terre ?

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

 

-         Être attiré(e) par tout ce qui entoure le monde spatial et aérospatial

-         Être attiré(e) par tout ce qui touche les sciences et les technologies

-         Aptitudes et intérêts pour les mathématiques, les sciences, les technologies et la recherche

-    Aptitudes à étudier la culture générale et les langues

-    Excellente santé (tant physique, visuelle qu'auditive)

-         Curiosité scientifique, sens logique et capacité de déduction pour être appelé à trouver des solutions à des problèmes des problèmes de nature technique ou scientifique

-         Très bon sens de l’observation pour être en mesure d’observations les différentes réactions et phénomènes pour mieux analyser une situation ou un problème

-         Créativité, imagination et ingéniosité pour trouver des solutions et des trucs afin de résoudre des problèmes et parvenir à des résultats

-         Capacité d’analyse et méthodique pour analyser et résoudre un problème complexe de nature technique ou scientifique

-         Minutie, précision et bonne méthode de travail car tu auras à effectuer et réaliser des travaux de recherche de façon méthodique

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable des opérations technique ou des travaux scientifiques que tu réaliseras

-         Grande facilité de travailler en équipe et leadership car tu devras travailler constamment en équipe autant sur Terre en tant qu’ingénieur ou scientifique que dans l’espace où le travail d’équipe sera essentiel pour le bon déroulement de la mission et pour la sécurité de tous

-         Bonne connaissance en informatique car tu auras à travailler constamment avec des ordinateurs et des logiciels spécialisés

-         Très connaissance de l’anglais car tu devras être en mesure de communiquer efficacement dans cette langue tant à l’oral qu’à l’écrit

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Une fois la station spatiale internationale complètement assemblée, le Canada sera appelé à recommander à la NASA un astronaute pour une période de 3 mois et ce tous les 3 ans. Cette entente avec la NASA, permettra au Canada de recruter un peu plus d’astronautes que les années passées. Actuellement, il y a que 9 astronautes canadiens.

 

COMMENT DEVENIR ASTRONAUTE ? :

 

Tout d’abord, tu devras entreprendre des études universitaires dans un domaine des sciences (physique, géologie, météorologie, chimie, etc), du domaine du génie (génie aérospatial, génie électrique, génie mécanique, génie physique, etc) ou du domaine médical (médecine, pharmacologie, biologie cellulaire, biologie moléculaire, etc). Généralement, les intérêts professionnels d’un(e) candidat(e) pour devenir astronaute sont reliés au domaine de l’espace et qui sont susceptibles d’améliorer la qualité de vie sur Terre ou dans l’espace.

 

Par contre, une formation trop poussée et trop pointue dans un domaine scientifique, technologique ou médical peut être un désavantage car on veut des astronautes spécialisés dans leur domaine et très compétents, mais qui sont capables d’être en même temps très polyvalents. Il ne faudra pas non plus que tu  laisses tomber les cours en lettres, en sciences humaines (géographie, histoire, anthropologie, etc) et en sciences sociales (psychologie, sociologie, communication); car ils seront complémentaires à ta formation universitaire (dans le cadre de cours au choix au baccalauréat notamment).

 

Consulte la description des métiers suivants :

-        Géophysicien

-        Ingénieur aérospatial

-        Ingénieur électricien

-        Ingénieur mécanicien

-        Ingénieur physicien

-    Météorologue

-        Médecin

-        Officier en génie aérospatial (armée)

-        Physicien (incluant astronome et météorologiste)

-        Pilote (incluant pilote militaire)

-        Spécialiste en sc médicales 

Par la suite, lorsque tu auras obtenu ton diplôme universitaire, il est recommandé d’entreprendre des études universitaires interdisciplinaires en sciences de l’espace à l’Université internationale de l’Espace située à Strasbourg en France où le Canada y est représenté.

 

Voici d’autres exigences nécessaires qui augmentent les chances d’être recruté(e) comme candidat(e) astronaute :

 

Note : ces exigences sont telles que mentionnées par l’Agence spatiale canadienne

Enfin, prend note également que l’Agence spatiale canadienne, l’organisme gouvernemental canadien dans le domaine spatial et qui est chargé du recrutement et de l’entraînement des astronautes canadiens ne fait que rarement des appels de candidatures (généralement  aux 5 ans).

 

L’ENTRAÎNEMENT DES ASTRONAUTES :

 

Si tu es sélectionné(e) pour devenir astronaute, tu devras suivre l’entraînement de base des astronautes réparti sur plusieurs années (environ de 3 à 5 ans) relevant de l'Agence spatiale canadienne.

 

Par la suite, si tu es sélectionné(e) par la NASA (parmi de nombreux candidats provenant de plusieurs pays) afin de participer à une mission à bord d’une navette, tu devras suivre l’entraînement avancé des astronautes au Centre d’entraînement des astronautes situé aux U.S.A. et qui dure plusieurs mois (pouvant aller jusqu’à 2 ans pour certaines missions complexes).

 

LIENS RECOMMANDÉS :

Tu veux avoir l'avis d'astronautes canadiens sur cette carrière ?, regarde les vidéos suivants :

 Autres liens :

-         AGENCE SPATIALE CANADIENNE (consulte aussi la page d’infos sur le métier d’astronaute)

-         Conseil de loisir scientifique de Québec : club de loisirs pour les jeunes de tous âges (expo-sciences)

-         COSMODÔME : site officiel

-         Force aérienne : site officiel de l’Aviation militaire royale canadienne

-         Laboratoire de robotique de l’Université Laval : groupe de recherche qui à développer de nouvelles techniques en robotique

-    Astronomie Québec : webmagazine québécois sur l'astronomie

-         NASA : site officiel (en anglais)

-         NASA : site de la galerie de photos

-         NASA : site de la section jeunesse (en anglais)

-         NASA : site de la Johnson Space Center (en anglais)

-         NASA : site de l’Observateur terrestre (en anglais)

-         NASA : site d’infos sur la Station spatiale internationale (en anglais)

-         Platétarium de Montréal : site officiel

-         Société d’astronomie du Planétarium de Montréal

-         U.S. Air Force : site officiel de l’aviation militaire américaine

-         Université internationale de l’espace (en anglais)

 

organismes de loisir scientifique :

 

stronomie, astrophysique et espace :

 

 

Retour à la page du secteur aérospatial

Retour à la page d’accueil