Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

SECTEUR : SCIENCES NATURELLES

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNICIEN(NE) EN AMÉNAGEMENT DE LA FAUNE

TECHNICIEN(NE) EN MILIEU NATUREL

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES  D.E.C.

 

Va voir aussi ma section  « liens recommandés » à la fin de la page (dont des vidéos de techniciens de la faune qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technicien ou technicienne en aménagement de la faune; tu participeras aux activités d'exploitation, d'aménagement, de préservation et de restauration des écosystèmes terrestres et aquatiques et de l’éducation en milieu naturel.

 

Tu auras notamment pour tâches de :

Tu pourras effectuer différentes tâches selon le secteur où tu travailleras :

 

En conservation et protection des ressources fauniques : tu travailleras principalement en forêt à effectuer l’inventaire des espèces animales et de leur population (mammifères, oiseaux ou poissons) se retrouvant dans une réserve faunique.

 

Avec la collaboration d’un(e) biologiste, tu coordonneras les travaux d’aménagement des habitats, d’aménagement des sols et des cours d’eau dans le cadre d’un projet d’aménagement de la faune et de la flore. Tu travailleras généralement au sein des gouvernements (Service canadien de la faune, Environnement et faune Québec, etc).

 

En interprétation de la nature et éducation à l’environnement : tu planifieras et élaboreras des programmes d’interprétation des ressources naturelles et d’éducation à l’environnement. Tu animeras différentes activités d’interprétation et de sensibilisation à la protection de la nature et de l’environnement auprès de clientèles diverses (touristes, groupes scolaires, chasseurs et pêcheurs et autres).

 

Tu les initieras à comprendre la nature, à identifier les espèces végétales et animales, à survivre en forêt et les sensibiliser à protéger notre nature. Tu pourras travailler au sein des centres d’interprétation de la nature, dans les centres éducatifs forestiers, dans les parcs et réserves pour la Société des parcs et réserves du Québec ou le Service canadien de la faune.

 

En recherche en sciences naturelles : Tu assisteras en laboratoire un(e) biologiste ou un(e) chercheur(e) en sciences naturelles dans ses recherches sur les écosystèmes en effectuant la cueillette, l’inventaire et l’analyse des données recueillies sur le terrain dans le cadre d’un projet de recherche en biologie.

 

Tu participeras à l’élaboration de programmes de recherches qui permettront d’améliorer la production des habitats, mieux connaître les comportements sociaux des espèces, de découvrir de nouvelles sous-espèces et de mieux les protéger. Tu pourras travailler dans les universités, des laboratoires privés de recherches ou au sein des gouvernements.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-       Aptitudes en sciences biologiques et naturelles

-       Intérêts pour les végétaux, l’environnement et le travail en plein air

-       Curiosité scientifique pour être appelé(e) à chercher la solution à un problème scientifique relié aux sciences naturelles

-      Bonnes habiletés et dextérité manuelles car tu auras à effectuer notamment des prélèvements d’eau, de sols, de poils ou de plumes, etc pour en faire des analyses

-       Sens de l’observation pour détecter un problème, une maladie ou autre chez une espèce animale, mais aussi pour observer le comportements des animaux

-       Souci du détail et minutie car tu auras à prendre le plus d’informations détaillées possibles lors d’inventaire d’espèces animales

-      Capacité d’analyse et de synthèse pour être en mesure d’analyse et de résoudre divers problèmes d’aménagement des habitats, d’environnement ou autre problème en conservation de la faune tant qu’en laboratoire que sur le terrain

-       Sens des responsabilités car tu seras responsable de coordonner des projets

-       Sens de l’initiative et facilité à communiquer pour proposer tes idées lors de l’élaboration de projet, mais aussi pour animer des activités d’interprétation de la nature

-       Sens de l’organisation pour planifier et organiser des projets techniques en aménagement de la faune, mais aussi pour planifier l’inventaire d’espèces animales dans une réserve

-       Facilité à travailler en équipe car tu auras à collaborer avec des agents de conservation de la faune, garde-forestiers, d’autres techniciens de la faune, biologistes, etc.

-       Facilité d’adaptation à divers milieux

-       Aptitudes en gestion car tu pourrais être appelé(e) à gérer les ressources fauniques et à superviser du personnel

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-       Agent(e) de conservation de la faune

-    Agent(e) des ressources naturelles

-       Animateur(trice) d’activités en sciences naturelles

-    Assistant(e) biologiste

-    Assistant(e) botaniste

-    Assistant(e) de recherche en biologie

-       Assistant(e) entomologiste

-    Conservateur(trice) de parc

-       Éducateur(trice) en environnement

-    Gardien(ne) d'animaux d'un jardin zoologique

-    Guide-animalier(ère)

-    Guide-animateur(trice) en sciences naturelles

-    Guide-aquariste (Parc aquarium du Québec)

-        Guide-interprète de la nature

-    Guide-naturiste

-    Préposé(e) aux renseignements entomologiques (Insectarium)

-    Superviseur(e) dans un jardin zoologique

-       Technicien(ne) de la faune

-       Technicien(ne) en aquiculture

-    Technicien(ne) en biologie aquatique

-    Technicien(ne) en biologie faunique

-    Technicien(ne) en biologie marine

-    Technicien(ne) en botanique

-       Technicien(ne) en écologie

-    Technicien(ne) en entomologie

-       Technicien(ne) en environnement

-    Technicien(ne) en herpétologie

-    Technicien(ne) en ichtyologie

-    Technicien(ne) en mammologie

-    Technicien(ne) en milieu naturel

-    Technicien(ne) en mycologie

-    Technicien(ne) en ornithologie

-    Technicien(ne) en phytogénétique

-    Technicien(ne) en phytopathologie

-    Technicien(ne) en recherche en biologie

-    Technicien(ne) en travaux pratiques d'enseignement en biologie

-    Technicien(ne) en zoologie

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-       Centres d’interprétation de la nature

-       Centres éducatifs forestiers

-       Entreprises d’animation en sciences naturelles

-       Entreprises de tourisme d’aventure et de plein air

-       Firmes de biologistes

-       Firmes de consultants en environnement

-       Firmes de consultants en faune

-       Gouvernement du Canada : Parcs Canada, Pêches et Océans Canada, Environnement Canada (Service canadien de la faune), Institut Maurice-Lamontagne

-      Gouvernement du Québec : Ministère des Ressources naturelles et de la faune, Ministère du Développement durable et de l’environnement, Société des établissements de plein air du Québec SÉPAQ

-    Groupements forestiers (consulte le site du Regroupement des sociétés d'aménagement forestier du Québec)

-       Laboratoires de recherches privés

-    MRC (parcs régionaux)

-       Municipalités

-    Organismes de gestion environnemental

-       Pourvoiries chasse et pêche (Fédération des pourvoiries du Québec)

-       Universités (centres de recherches)

-       Ville de Montréal ( Jardin botanique de Montréal, Biodôme de Montréal, Insectarium de Montréal)

-       Zones d’exploitations contrôlées ZEC (ZEC Québec, le regroupement de toutes les ZEC)

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-       Polyvalence

-       Disponibilité

-    Bonne connaissance de l'anglais, un atout important

-       Mobilité essentielle en régions éloignées

-       Travail souvent saisonnier et horaires variables

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2018 :

 

En techniques de bioécologie :

 

Plus de la moitié des répondants(es), soit 55 % ont poursuivi leurs études à université, principalement en biologie ou en écologie.

 

Parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement est faible, seulement 47 % d'entre-eux ont obtenu un emploi relié dont la majorité, soit 76 % sont à temps complet.

 

Note : certains emplois ne sont pas reliés au domaine de la faune, mais plutôt aux activités de laboratoire de biologie.

 

En TACH :

 

Le placement est bon, 65 % des répondants(es) ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet.

 

En techniques du milieu naturel (aménagement de la faune) :

 

Près de la moitié des répondants(es), soit 44 % ont décidé de poursuivre leurs études à l'université en biologie.

 

Parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement est faible, seulement 38 % d'entre-eux ont obtenu un emploi relié dont la totalité sont à temps complet.

 

En techniques du milieu naturel (aménagement et interprétation du patrimoine) :

 

Plus du tiers des répondants(es), soit 38 % ont décidé de poursuivre leurs études à l'université en environnements naturels et aménagés ou en géographie.

 

Parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement est bon, 60 % d'entre-eux ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité sont à temps complet.

 

PROGRAMMES

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE
EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
AUX
ÉTUDES

Tech bioécologie

101

21

16

56

TACH

20

13

12

0

Tech milieu naturel

(aménagement de la faune)

 

18

5

5

8

Tech milieu naturel

(interprétation patrimoine)

 

8

3

2

3

 

Note 1 : le taux de placement est faible depuis quelques temps notamment dû aux coupures de postes ou au gel d'embauche dans la fonction publique fédérale et provinciale (notamment à Parcs Canada et à la SEPAQ).

 

Note 2 : ces programmes servent principalement de tremplin vers des études universitaires en biologie ou dans une discipline connexe (écologie, géographie, environnements naturels et aménagés, sciences naturelles appliquées à l'environnement, etc.).

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québe

SALAIRE :

 

Selon les données en 2019 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Note 1 : baisse de la moyenne salariale pour toutes les spécialisations dans le secteur privé par rapport aux années précédentes.

 

Note 2 : dans le secteur public, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

 

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la Fonction Publique du Canada, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal, Syndicat de la fonction publique du Québec - division SEPAQ et division Parc aquarium du Québec conventions collectives des employés de soutien de plusieurs collèges privés et conventions collectives des employés de soutien de plusieurs universités.

 

PORTRAIT DE LA PROFESSION :  

 

En 2018, selon les données d'Emploi-Québec;

 

On y comptait plus de 2 500 techniciennes et techniciens en biologie et de la faune;

 

Ainsi que plus de 800 autres techniciennes et techniciens du milieu naturel (incluant les agents de protection de la faune, les gardes de parc, etc.) dans l'ensemble des régions du Québec.

 

Profession composée à 51 % de femmes et de 49 % d'hommes, l'une des rares professions de technologues scientifiques ayant une répartition presque égale entre les sexes.

 

Plus de 66 % des membres de cette profession étaient âgés de moins de 45 ans.

 

Plus de 90 % occupaient un poste à temps complet.

 

La répartition des types d'employeurs était :

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Avec les récentes coupures budgétaires et gels d'embauche au sein de la fonction publique tant municipale (parcs municipaux, mais aussi musées de sciences naturelles comme le Jardin Botanique, l'Insectarium ou le Biodôme), provinciale (parcs et réserves à la SEPAQ) que fédérale (parcs et réserves nationales à Parcs Canada); les perspectives ne sont pas très bonnes puisqu'ils sont les principaux employeurs des techniciens(nes) de la faune.

 

Les emploient seront davantage orientés au sein des ZEC, des entreprises de tourisme d'aventure et de plein air, les organismes sans but lucratif en proteciton et aménagement de la faune ou en protection de l'environnement, les stations récréotouristiques et centres d'interprétation de la nature.

 

En 2019, le salaire annuel moyen d'un(e) technicien(ne) en aménagement de la faune détenant 10 années d'expérience au sein d'une PME ou d'un OBNL était de 41 600 $;

 

le salaire annuel moyen d'un(e) technicien(ne) de la faune détenant 10 années d'expérience au sein de la SÉPAQ était de 56 900 $;

 

et le salaire annuel moyen d'un(e) technicien(ne) de la faune détenant 10 années d'expérience à Parcs Canada était de 65 100 $.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

  

Le Diplôme d’études collégiales en techniques d’aménagement cynégétique et halieutique TACH D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet de jour seulement.

 

Programme unique au Québec qui se consacre aux domaines de la chasse, de la pêche et du plein air ayant un accent mis sur la protection de l'environnement, le développement durable et la conservation de la biodiversité.

 

La formation s'articule autour des ressources fauniques et leur habitat, la planification et la construction d'infrastructures d'accueil en milieu naturel, l'organisation et la réalisation d'activités de plein air, ainsi qu'administration et la gestion d'une entreprise en lien avec le domaine telle qu'une pourvoirie.

 

Au cours de la première année; tu seras familiarisé avec le rôle de la biodiversité sur les écosystèmes et les services rendus à l'humanité; tu acquerras des connaissances sur les structures et fonctions des invertébrés (morphologie, anatomie, reproduction, cycles évolutifs, écologie); tu seras familiarisé avec les principales armes de chasse; tu apprendras à reconnaître les principales espèces de gros gibiers dans les forêts nord-côtières; tu apprendras à reconnaître les principales espèces marines dans les cours d'eau de la région; tu seras initié aux principes et concepts de la géomatique et des systèmes d'information géographique SIG et ses applications en milieu naturel et développeras les connaissances théoriques et les habiletés pratiques communes à toutes les activités de plein air en matière d'orientation; tu acquerras les connaissances et les habiletés nécessaires à l'utilisation et à l'entretien d'équipements motorisés et aux notions de premiers soins en milieu naturel et de déplacement en milieu naturel (lecture et interprétation de cartes topographiques, utilisation de la boussole, utilisation du GPS, techniques d'orientation primitives, etc.);.

 

Tu devras suivre les cours suivants : biologie générale, cartographie et orientation en milieu naturel, intégration professionnelle (stage d'observation de 2 semaines en milieu professionnel), techniques cynégétiques 1 : armes de chasse et gros gibiers, gestion du personnel, outils informatiques de base, équipements motorisés et premiers soins en milieu naturel, évolution et diversité, zoologie des invertébrés, techniques halieutiques 1, introduction à la géomatique et biostatistiques.

 

Si tu as choisi la formule en alternance travail-études, tu réaliseras ton premier stage rémunéré de 8 à 12 semaines au cours du trimestre d'été.

 

Au cours de la deuxième année; tu seras familiarisé avec la structure des écosystèmes et les relations entre les organismes et leur milieu biotique ou abiotique et leurs forces évolutives et leurs modes d'adaptation; tu apprendras à reconnaître et classifier les principales espèces végétales, principalement les plantes de la forêt boréale; tu acquerras des connaissances sur les structures et fonctions des invertébrés (morphologie, anatomie, reproduction, cycles évolutifs, écologie); tu seras familiarisé avec les principes des formes des reliefs, principalement du Bouclier canadien et les principes du cycle de l'eau; tu apprendras les caractéristiques et les relations entre les espèces animales et végétales; tu apprendras à reconnaître les principales espèces d'oiseaux, principalement celles vivant dans la Basse Côte-Nord; tu seras familiarisé avec le cycle de vie des différentes espèces de plantes (algues, champignons, plantes vasculaires à tiges, feuilles et racines); tu seras familiarisé avec les structures et fonctions des différentes espèces de poissons et crustacés (morphologie, anatomie, reproduction, cycles évolutifs, écologie) et enfin, tu seras initié aux principes de base de la gestion courantes d'une petite entreprise (notamment en comptabilité et approvisionnement).

 

Tu auras les cours suivants : écologie générale, taxonomie végétale, principes de géomorphologie et d'hydrologie, diagnose de lac, comptabilité de base, zoologie des vertébrés, photo-interprétation appliquée au milieu naturel, ornithologie appliquée, botanique appliquée 1, ichtyologie appliquée 1, techniques halieutiques 2a : milieux marins et d'eau douce et administration du tourisme cynégétique, halieutique et de plein air.

 

Si tu as choisi la formule en alternance travail-études, tu réaliseras ton second stage rémunéré de 12 à 16 semaines au cours du trimestre d'été.

 

Au cours de la troisième année; tu approfondiras tes connaissances sur le cycle de vie des différentes espèces de plantes (algues, champignons, plantes vasculaires à tiges, feuilles et racines); tu approfondiras tes connaissances sur les structures et fonctions des différentes espèces de poissons et crustacés (morphologie, anatomie, reproduction, cycles évolutifs, écologie); tu seras initié au comportements et au cycle de vie des mammifères, principalement chez les cervidés  (morphologie, anatomie, reproduction, cycles évolutifs, écologie); tu exploreras la richesse de la biodiversité et des services fournis par les écosystèmes marins; tu développeras des techniques avancées liées à la pêche sportive et la règlementation; tu développeras des compétences sur la règlementation et les techniques avancées de chasse à l'aide de différentes calibres d'armes; tu acquerras ou approfondiras tes connaissances sur les techniques de piégeage traditionnelles et modernes et la règlementation; tu apprendras les principes d'animation de groupes et de leadership au moyen de l'interprétation du milieu naturel; tu seras initié aux principes fondamentaux et pratiques visant à réduire au minimum l'impact sur l'environnement des diverses activités de plein air; tu développeras les compétences liées à la mise en œuvre d'un aménagement durable et intégré d'infrastructures récréatives en milieu naturel; tu développeras des compétences et habiletés à la gestion et à l'exploitation des ressources fauniques d'une zone d'exploitation contrôlée; tu réaliseras un projet de fin d'études (en élaboration de programmes et d'activités en tourisme de plein air, en administration du tourisme de plein air ou en aménagement des infrastructures et ressources) et enfin, tu intégreras le milieu professionnel afin d'appliquer les compétences et habiletés acquises.

 

Tu auras les cours suivants : ichtyologie appliquée 2, botanique appliquée 2, mammologie appliquée, biodiversité marine, expédition en canot et notions de survie en mer, techniques halieutiques 2b : pêche sportive et eau douce, techniques cynégétiques 2, techniques de piégeage, expédition d'hiver : survie en forêt, aménagement des infrastructures, exploitation faunique, projet de fin d'études en TACH, ainsi qu'un stage crédité de fin d'études d'une durée de 2 semaines.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde la vidéo promotionnelle réalisée par le Cégep de Baie-Comeau.

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques de bioécologie D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet de jour seulement.

 

Au cours de la première année; tu apprendras les notions de base de la chimie appliquée à la bioécologie; tu acquerras des notions en anatomie, morphologie et physiologie des végétaux et des mycètes (champignons); tu acquerras des notions d'anatomie et physiologie évolutives des différents systèmes des vertébrés (nerveux, endocrinien, cardiovasculaire, respiratoire, excréteur, digestif, génital, musculaire, osseux, tégumentaire, thermorégulation); tu seras familiarisé avec les mécanismes de vie et d’adaptation des animaux en regard de leur milieu de vie et la caractérisation des composantes biotiques (faune et flore) d’un milieu aquatique, marin ou terrestre; tu seras initié aux notions de chimie des solutions (cinétique chimique, équilibre, propriétés colligatives, oxydoréduction, solubilité, acides et bases, solutions tampons, etc.); tu apprendra à utiliser les technologies numériques et informatiques appliquées à la bioécologie (outils de traitement statistique, outils de traitement d'images, bases de données et moteurs de recherche spécialisés en biologie, etc.); tu seras familiarisé avec les techniques de survie, de santé et de sécurité en milieu naturel (survie en forêt, secourisme, RCR, SIMDUT, sécurité sur les cours d'eau, conduite d'une embarcation nautique, etc.) et tu seras familiarisé avec l'instrumentation utilisée pour le travail de terrain en milieu naturel (instruments de mesure terrestre ou aquatique, cartographie et orientation avec l'aide d'une boussole ou d'un GPS, orientation et déplacement sur un plan d'eau, etc.).

 

Enfin, si tu as choisi la formule en alternance travail-études (Cégep de Sainte-Foy); tu réaliseras ton premier stage rémunéré de 8 à 12 semaines au cours du trimestre d'été.

 

Tu auras des cours tels que : chimie appliquée à la bioécologie, initiation à la profession en bioécologie, taxonomie des végétaux, écologie des écosystèmes, instrumentation en milieux naturels, techniques de travail en laboratoire, informatique appliquée à la bioécologie, cartographie numérique, taxonomie des vertébrés, botanique et inventaire de la flore 1, introduction à la chimie de l'environnement appliquée à la bioécologie et survie et secourisme en milieu naturel.

 

Au cours de la deuxième année; tu seras familiarisé avec la caractérisation de variables biotiques et abiotiques en milieux terrestres (techniques de prélèvements d'organismes terrestres, utilisation du matériel de terrain lié à l'écologie animale, application d'un plan d'inventaire terrestre); tu seras familiarisé avec la caractérisation de variables biotiques et abiotiques en milieux aquatiques (techniques de prélèvements d'organismes aquatiques, utilisation du matériel de terrain lié à l'écologie marine, application d'un plan d'inventaire aquatique); tu apprendras à identifier des végétaux et champignons macroscopiques du Québec et monter un herbier; tu apprendras à classifier et identifier les principaux invertébrés du Québec (insectes terrestres et aquatiques, mollusques, vers et crustacés) : caractères morphologiques, habitat, adaptations, rôles écologiques, enjeux actuels; tu apprendras à classifier et identifier les principaux vertébrés du Québec (poissons, amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères) : caractères morphologiques, habitat, adaptations, rôles écologiques, enjeux actuels; tu seras initié à l’écologie et son aménagement en milieu naturel (population, communauté, écosystème, chaîne alimentaire, relations entre organismes vivants, etc.); tu seras initié à l'hydrologie et morphologie des écosystèmes aquatiques et de leurs bassins versants (organismes vivants, écologie des systèmes d'eau douce et d'eau salée, production d'algues, etc.); tu apprendras à classifier et identifier les différentes espèces de poissons, de crustacés et de mammifères marins du Québec (utilisation des engins de capture, manipulation des spécimens, application des méthodes standards d'inventaire); tu apprendras à classifier et identifier les différentes espèces d'oiseaux, d'amphibiens et de reptiles du Québec (utilisation des engins de capture, manipulation des spécimens, application des méthodes standards d'inventaire); tu apprendras à planifier et organiser les protocoles de recherche (en laboratoire et sur le terrain); tu seras initié avec les interactions entre le milieu et la microfaune (micro-organismes tels que les bactéries, les champignons, les parasites, les virus, etc.) et tu seras initié à l’élevage des petits organismes tels que des tissus végétaux utilisés pour l'enseignement (techniques de micropropagation et de clonage).

 

Enfin, si tu as choisi la formule en alternance travail-études (Cégep de Sainte-Foy); tu réaliseras ton second stage rémunéré de 8 à 12 semaines au cours du trimestre d'été.

 

Tu auras des cours tels que : analyse statistique en bioécologie, caractérisation des habitats terrestres, caractérisation des milieux humides, caractérisation des milieux aquatiques, taxonomie et inventaire des invertébrés terrestres, botanique et inventaire de la flore 2, étude de la microfaune (microbiologie),  écologie et aménagement, taxonomie et inventaire des poissons et crustacés, taxonomie et inventaire des mammifères marins, taxonomie et inventaire des oiseaux, amphibiens et reptiles, écologie aquatique, écologie de la conservation, travaux de culture et d'élevage, systèmes d'information géographique SIG en écologie, planification des travaux de terrain en écologie et chimie du vivant. 

 

Au cours de la troisième année;  tu apprendras à interpréter et analyser un territoire naturel par la cartographie assistée par ordinateur; tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes aquatiques (principales méthodes de capture, de prise de mesures, de marquage et inventaire de populations, etc.); tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes terrestres (principales méthodes de capture, de prise de mesures, de marquage et inventaire de populations, etc.); tu expérimenteras les principales méthodes d'inventaire de végétation et de caractérisation des milieux naturels divers; tu appliqueras les principales méthodes utilisées pour la caractérisation et le suivi des différentes communautés animales terrestres (oiseaux, mammifères, reptiles); tu effectueras par les principales méthodes, des inventaires et d'analyse des milieux aquatiques (poissons, crustacés, amphibiens et autres organismes aquatiques d'eau douce et d'eau salée); tu apprendras à classifier et identifier les principaux groupes d’insectes (caractéristiques morphologiques, cycle de vie, reproduction, habitat, importance écologique et économique) et à monter une collection entomologique; tu élaboreras et mettras en œuvre un programme d'interprétation de la nature afin d’informer, conscientiser et divertir des gens que l’on amène sur le terrain observer et apprécier notre patrimoine naturel;  tu seras initié aux principes de la microbiologie environnementale (diversité, fonctions et interactions microbiennes au sein des sols, des milieux aquatiques et des organismes vivants); tu seras initié aux principaux groupes de polluants dans les milieux naturels (historique, structure, sources, dispersion et effets sur les organismes vivants); tu seras initié à la culture de végétaux et champignons en environnement contrôlé (in vitro et serricole);

 

tu appliqueras une démarche écosystémique afin de réaliser un projet technique en bioécologie (pouvant être un projet de recherche de nature appliquée sur le terrain ou d'un projet d'aménagement d'un site naturel ou le développement d'une nouvelle méthode d'inventaire terrain ou un mandat réel pour une entreprise ou un organisme partenaire);

 

et enfin, tu intègreras les connaissances acquises et de mettre en pratique les diverses techniques acquises dans le cadre d'un stage en milieu professionnel d'une durée de 5 ou 6 semaines à temps complet.

 

Tu auras des cours tels que : caractérisation des habitats en eau douce, biologie marine du Saint-Laurent, analyse écosystémique et géomatique, écosystèmes terrestres, écosystèmes marins, techniques d'étude de la végétation, techniques d'étude des animaux terrestres (oiseaux, mammifères et reptiles), techniques d'étude du milieu aquatique (poissons, crustacés, amphibiens, mammifères marins), aménagement du milieu naturel, introduction à l'entomologie, microbiologie de l'environnement, initiation à la biotechnologie interprétation de la nature et écotourisme, production végétale, communication scientifique, enjeux environnementaux en écologie, problèmes écosystémiques, écotoxicologie, synthèse écologique, projet technique en bioécologie, ainsi qu'un stage en milieu professionnel d'une durée de 6 semaines.

 

Note : le nom et le contenu des cours et leur répartition par session peuvent varier d'un cégep à un autre, mais les objectifs de formation sont les mêmes.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

Le Diplôme d’études collégiales en techniques du milieu naturel D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet de jour seulement.

 

Au cours de la première année (tronc commun); tu seras familiarisé avec les facteurs physico-chimiques d'un écosystème ayant une influence sur le cycle de vie des organismes vivants; tu seras familiarisé avec les mécanismes de vie et d’adaptation des animaux en regard de leur milieu de vie et la caractérisation de la faune et de la flore d’un milieu aquatique, marin ou terrestre; tu seras familiarisé avec le rôle de la biodiversité sur les écosystèmes et les services rendus à l'humanité; tu exploreras les relations des végétaux avec son environnement (lumière, climat, autres végétaux, animaux, etc.); à l'aide d'outils informatiques, de guides et d'observations en milieu naturel, tu apprendras à identifier certains groupes importants de la flore du Québec (algues, champignons, plantes vasculaires, arbres, etc.); à l'aide d'outils informatiques, de guides et d'observations en milieu naturel, tu apprendras à identifier certains groupes importants de la faune terrestre du Québec (oiseaux, mammifères, reptiles, etc.); tu seras initié aux méthodes de planification d'échantillonnages sur le terrain; tu seras familiarisé avec l'instrumentation utilisée pour le travail de terrain en milieu naturel (instruments de mesure terrestre ou aquatique, cartographie et orientation avec l'aide d'une boussole ou d'un GPS, orientation et déplacement sur un plan d'eau, photo-interprétation et photographie aérienne, etc.).

 

Tu devras suivre les cours suivants : composantes abiotiques, écosystèmes, végétal dans son milieu, faune terrestre 1, cartographie, séjour en milieu naturel, profession et législation, environnement abiotique, plan d'échantillonnage, la flore du Québec, faune terrestre 2 et photographie aérienne.

 

Enfin, si tu as choisi la formule en alternance travail-études (Cégep de Sainte-Foy); tu réaliseras ton premier stage rémunéré de 8 à 12 semaines au cours du trimestre d'été. 

 

Spécialisation en aménagement de la faune :

 

Au cours de la deuxième année; tu seras familiarisé avec les techniques de survie, de santé et de sécurité en milieu naturel (survie en forêt, secourisme, RCR, SIMDUT, sécurité sur les cours d'eau, conduite d'une embarcation nautique, etc.); tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes aquatiques (principales méthodes de capture, de prise de mesures, de marquage et inventaire de populations, etc.); tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes terrestres (principales méthodes de capture, de prise de mesures, de marquage et inventaire de populations, etc.); tu apprendras à identifier des végétaux et champignons macroscopiques du Québec et monter un herbier; tu apprendras les principales méthodes d'inventaire des populations animales de la faune terrestre (techniques de capture, de marquage et de recensement utilisées en écologie animale); tu apprendras à classifier et identifier les principales espèces d'oiseaux terrestres et aquatiques (méthodes d'observation, de manipulation et de mesure, reconnaissance sonore, écologie et comportement des oiseaux, etc.); tu apprendras à caractériser les différents types d'habitats fauniques aquatiques et terrestres et les principes de la conservation et de la protection des habitats; tu seras initié aux concepts, aux différentes dimensions et aux outils de mise en œuvre du développement durable, principalement en contexte des milieux naturels et enfin, tu exploreras les problèmes de santé et les maladies les plus courantes et autres risques pour la santé chez les principales espèces aquatiques et terrestres du Québec.

 

Tu auras les cours suivants : sécurité en milieu naturel, inventaire abiotique, inventaire de la faune terrestre, inventaire de la faune aquatique, inventaire de la végétation, développement durable 1, inventaire et étude des oiseaux, étude des mammifères, la faune et le territoire et santé de la faune. 

 

Enfin, si tu as choisi la formule en alternance travail-études (Cégep de Sainte-Foy); tu réaliseras ton second stage rémunéré de 8 à 12 semaines au cours du trimestre d'été. 

 

Au cours de la troisième année; tu apprendras les principales méthodes d'inventaire des populations animales de la faune aquatique (utilisation des engins de capture, manipulation des spécimens, application des méthodes standards d'inventaire); tu apprendras à classifier et identifier les principaux groupes d’insectes (caractéristiques morphologiques, cycle de vie, reproduction, habitat, importance écologique et économique) et à monter une collection entomologique; tu seras initié à la problématique et aux modes d'organisation de l'aménagement du territoire naturel dans un contexte de protection de l'environnement et des ressources naturelles; tu exploreras les modifications apportées aux forêts et leurs conséquences sur la faune et la flore et élaboreras des plans d'aménagement intégré des habitats terrestres; tu exploreras les modifications apportées aux lacs et cours d'eau et leurs conséquences sur la vie aquatique et élaboreras des plans d'aménagement intégré des habitats aquatiques; tu seras sensibilité aux préoccupations environnementales en aménagement des ressources fauniques; tu seras initié à la méthodologie de suivi de populations animales d'un territoire; tu seras initié à la méthodologie de suivi de plans et de programmes d'aménagement intégré de territoires fauniques; tu élaboreras et mettre en œuvre des plans d'aménagement et de gestion de territoires fauniques et enfin, tu intègreras les connaissances acquises dans le cadre d'un stage en milieu professionnel.

 

Tu auras les cours suivants : étude des poissons, entomologie, développement durable 2, aménagement des habitats terrestres, aménagement des habitats aquatiques, aménagement de la population, suivi de population, suivi d'aménagement, développement durable 3, potentiel faunique, aménagement faunique intégré, planification de suivi, plan de gestion de la faune, ainsi qu'un stage d'intégration de 150 heures, soit 5 semaines en milieu professionnel.

 

Spécialisation en aménagement de la ressource forestière :

 

Au cours de la deuxième année; tu seras familiarisé avec les techniques de survie, de santé et de sécurité en milieu naturel (survie en forêt, secourisme, RCR, SIMDUT, sécurité sur les cours d'eau, conduite d'une embarcation nautique, etc.); tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes terrestres (principales méthodes de capture, de prise de mesures, de marquage et inventaire de populations, etc.);  tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes forestiers (déterminer le type forestier, évaluer son potentiel et ses contraintes); tu apprendras à identifier des végétaux et champignons macroscopiques du Québec et monter un herbier; tu apprendras les principales méthodes d'inventaire des populations animales de la faune terrestre (techniques de capture, de marquage et de recensement utilisées en écologie animale); tu apprendras à mesurer, classifier et identifier les principales espèces d'arbres et arbustes composant la flore forestière du Québec (arbustives, herbacées, fougères, mousses et lichens); tu seras initié aux concepts, aux différentes dimensions et aux outils de mise en œuvre du développement durable, tu seras initié à l'analyse et l'évaluation des effets des différentes techniques de gestion forestière sur la croissance des arbres et la productivité des forêts; tu seras initié aux techniques de mise en plan d'arbres et d'arbustes en milieu naturel et  tu apprendras à prodiguer des soins culturaux pouvant être apportés à des peuplements forestiers.

 

Tu auras les cours suivants : sécurité en milieu naturel, inventaire abiotique, inventaire de la faune terrestre, inventaire de la végétation, inventaire écoforestier, travaux d'aménagement, développement durable 1, productivité des forêts, mise en plan et notions sylvicoles.

 

Enfin, si tu as choisi la formule en alternance travail-études (Cégep de Sainte-Foy); tu réaliseras ton second stage rémunéré de 8 à 12 semaines au cours du trimestre d'été.

 

Au cours de la troisième année; tu seras initié à la problématique et aux modes d'organisation de l'aménagement du territoire forestier dans un contexte de protection de l'environnement et des ressources naturelles; tu apprendras les notions de base en entomologie et de la pathologie forestière afin de comprendre les relations entre l'arbre et les organismes qui l'affecte; tu exploreras les méthodes visant la conservation et la protection des peuplements forestiers et tu seras initié aux techniques de base de lutte et prévention contre les incendies de forêt; tu intègreras les connaissances acquises dans le cadre d'un stage en milieu professionnel au cours du trimestre d'automne; tu seras initié aux différents modes de mesure des bois abattus et les aspects techniques et législatifs qui y sont rattachés; tu seras initié aux traitements et stratégies sylvicoles applicables aux divers peuplements en vue de favoriser leur régénération, leur croissance, leur résistance aux agents nuisibles et la qualité des tiges; tu seras familiarisé avec les différentes phases de planification de la récolte de la matière ligneuse et les techniques existantes en fonction des traitements sylvicole à appliquer; tu seras sensibilité aux préoccupations environnementales en aménagement des ressources forestières et tu acquerras les bases conceptuelles et méthodologiques nécessaires pour développer des stratégies d'aménagement durable pour un territoire forestier donné; tu planifieras et produiras un plan d'aménagement sylvicole dans la forêt d'enseignement du cégep.

 

Tu auras les cours suivants : développement durable 2, portrait d'un territoire, notions d'entomologie, protection des forêts, sylviculture appliquée, stage d'intégration de 105 heures, soit 4 semaines en milieu professionnel (trimestre d'automne), développement durable 3, plan d'aménagement, planification sylvicole, mesurage des bois, planification de la récolte, infrastructures forestières, ainsi que les multiusages de la forêt. 

 

Spécialisation en aménagement et interprétation du patrimoine naturel :

 

Au cours de la deuxième année; tu seras familiarisé avec les techniques de survie, de santé et de sécurité en milieu naturel (survie en forêt, secourisme, RCR, SIMDUT, sécurité sur les cours d'eau, conduite d'une embarcation nautique, etc.); tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes terrestres (principales méthodes de capture, de prise de mesures, de marquage et inventaire de populations, etc.); tu apprendras à identifier des végétaux et champignons macroscopiques du Québec et monter un herbier; tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes aquatiques (principales méthodes de capture, de prise de mesures, de marquage et inventaire de populations, etc.); tu apprendras les principales méthodes d'inventaire des populations animales de la faune terrestre (techniques de capture, de marquage et de recensement utilisées en écologie animale); tu seras initié aux concepts, aux différentes dimensions et aux outils de mise en œuvre du développement durable; tu seras familiarisé avec les types de clientèles, l'analyse et l'évaluation de leurs attentes et besoins propres à chacun et tu développer les habiletés, le leadership et le savoir-être à la base du service à la clientèle en contexte d'animation et d'interprétation en mlieu naturel; tu développeras les connaissances et les habiletés nécessaires à l'utilisation des activités de plein air traditionnelles, patrimoniales et autochtones lors de l'encadrement de groupes en milieu naturel; tu découvriras les principaux attraits patrimoniaux et culturels des milieux naturels du Québec (principalement ceux de la région d'études) et tu apprendras à élaborer les différentes étapes de conception d’un produit éco-touristique (circuit culturel et patrimonial, activités d'observation de la faune et de la flore, activités récréatives en milieu naturel, etc.).

 

Tu auras les cours suivants : sécurité en milieu naturel, inventaire abiotique, inventaire de la faune terrestre, inventaire de la faune aquatique, inventaire de la végétation, développement durable 1, étude de clientèle, patrimoine culturel et  conception d'activités.

 

Au cours de la troisième année; tu acquerras les principes fondamentaux et pratiques visant à réduire au minimum l'impact sur l'environnement des diverses activités de plein air et éco-touristiques; tu élaboreras un programme d'activités éducatives et récréatives en milieu naturel destiné à différentes clientèles; tu apprendras à intégrer une composante d’interprétation des écosystèmes terrestres dans un produit éco-touristique; tu apprendras à intégrer une composante d’interprétation des écosystèmes aquatiques tu découvriras et développeras une meilleure compréhension des cultures autochtones; tu seras initié aux processus de production audiovisuelle et aux outils techniques nécessaires et tu réaliseras un projet de conception d'un documentaire relatif à l'interprétation du patrimoine naturel;  dans un produit éco-touristique; tu acquerras les bases conceptuelles et méthodologiques nécessaires pour développer des stratégies d'aménagement durable pour un site nature éco-touristique; tu exploreras le cycle de promotion d'un produit éco-touristique (outils de promotion, réseaux de distribution, stratégie de marketing, etc.) et tu réaliseras un projet concret de commercialisation d'un produit éco-touristique en collaboration avec une entreprise ou un organisme partenaire; tu seras initié aux principes de base de l'aménagement récréotouristique des forêts et autres sites naturels et tu participeras à réalisation d'un projet réel d'aménagement en collaboration avec une entreprise ou un organisme partenaire et enfin, tu intègreras les connaissances acquises dans le cadre d'un stage en milieu professionnel au sein d'une entreprise ou organisme éco-touristique.

 

Tu auras les cours suivants : développement durable 2, inventaire du patrimoine, progeramme récréatif, mise en valeur du patrimoine, aménagements récréotouristiques, production audiovisuelle, développement durable 3, outils promotionnels, matériel d'animation, élaboration d'activités, ainsi qu'un stage d'intégration de 150 heures, soit 5 semaines en milieu professionnel.

 

Spécialisation en protection de l'environnement :

 

Au cours de la deuxième année; tu setu seras familiarisé avec les techniques de survie, de santé et de sécurité en milieu naturel (survie en forêt, secourisme, RCR, SIMDUT, sécurité sur les cours d'eau, conduite d'une embarcation nautique, etc.); tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes terrestres (principales méthodes de capture, de prise de mesures, de marquage et inventaire de populations, etc.); tu apprendras à identifier des végétaux et champignons macroscopiques du Québec et monter un herbier; tu apprendras les principales méthodes d'inventaire des populations animales de la faune terrestre (techniques de capture, de marquage et de recensement utilisées en écologie animale); tu seras initié aux concepts, aux différentes dimensions et aux outils de mise en œuvre du développement durable, tu seras familiarisé avec les différents groupes de microorganismes (bactéries, mycètes, virus, algues et protozoaires) et leurs interrelations et leur pouvoir pathogène; tu seras initié avec les méthodes d'échantillonnage et d'analyse en environnement; tu seras familiarisé avec les contaminants les plus courants dans l'environnement; tu seras initié aux méthodes de caractérisation et d'analyse des sols et des eaux afin d'y retracer les contaminants et tu seras initié aux méthodes de prévention et d'intervention des risques environnementaux dans les milieux naturels terrestres et aquatiques.

 

Tu auras les cours suivants : sécurité en milieu naturel, inventaire abiotique, inventaire de la faune terrestre, inventaire de la faune aquatique, inventaire de la végétation, développement durable 1, micro-organismes, chimie de la matière 1 et mesures d'intervention.

 

Enfin, si tu as choisi la formule en alternance travail-études (Cégep de Sainte-Foy); tu réaliseras ton second stage rémunéré de 8 à 12 semaines au cours du trimestre d'été.

 

Au cours de la troisième année; tu seras sensibilité aux préoccupations environnementales en aménagement des sites naturels; tu seras initié à la chimie organique, soit les propriétés physiques et chimiques des molécules formées principalement des atomes de carbone et d’hydrogène, de même que l’apprentissage des méthodes pour les caractériser, tu apprendras les méthodes d'échantillonnage et d'analyse utilisés pour la caractérisation chimique de l'air et de l'eau; tu seras initié aux méthodes de caractérisation et d'analyse des sols et des eaux afin d'y retracer les contaminants; tu seras initié aux notions de base impliquant les composés inorganiques ainsi que leurs applications environnementales (composés organométalliques et présence de métaux); tu seras familiarisé avec les caractéristiques chimiques des milieux aquatiques et leurs relations avec les écosystèmes marins; tu seras familiarisé avec les impacts environnementaux sur la santé humaine; tu apprendras à identifier les principales sources de matières résiduelles et leur potentiel de valorisation; tu seras initié aux méthodes de caractérisation et d'analyse de la qualité de l'air; tu seras initié aux méthodes et techniques de terrain pour décontaminer un site et enfin, tu intègreras les connaissances acquises dans le cadre d'un stage en milieu professionnel.

 

Tu auras les cours suivants : développement durable 2, caractérisation d'un site, chimie de la matière 2, pollution du sol, pollution de l'eau, essais biologiques, développement durable 3, soutien technique en environnement, matière résiduelle, pollution de l'air, décontamination d'un lieu, ainsi qu'un stage d'intégration de 150 heures, soit 5 semaines en milieu professionnel.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants réalisés par le Cégep de St-Félicien :

ENTENTES DEP-DEC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEP-DEP ?

 

Consulte la page suivante

Il permet aux titulaires de ce DEP d'être admis directement au DEC et se faire reconnaître quelques cours et obtenir les 2 diplômes.

Cette entente est offerte par le Cégep de St-Félicien conjointement avec TOUS les centres de formation professionnelle offrant le D.E.P. en protection et exploitation des territoires fauniques ou du double D.E.P. en aménagement des ressources fauniques et forestières dans le cadre du D.E.C. en techniques du milieu naturel.

ENTENTES DEC-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Consulte la page suivante

 

Généralement, une reconnaissance automatique de 8 à 10 cours sont reconnus automatiquement, soit 2 sessions.

 

Il permet de terminer la formation technique et ton baccalauréat dans un temps plus court et obtenir les 2 diplômes.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

 

DEC-BAC en biologie

(DEC en techniques de bioécologie 145.C0 + Bacc en biologie) :

EC-BAC en agronomie

(DEC en techniques de bioécologie 145.C0 + Bacc en agronomie - productions animales) :

DEC-BAC en écologie

(DEC en techniques de bioécologie 145.C0 + Bacc en écologie) :

 

DEC-BAC en développement durable et zone côtière

(DEC en techniques de bioécologie 145.C0 + Bacc développement durable et zone côtière) :

DEC-BAC en aménagement des forêts : 6 ans (au lieu de 7 ans)

(DEC en techniques du milieu naturel - spécialisation aménagement de la ressource forestière + Baccalauréat en sciences forestières) :

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son Baccalauréat.

 

Le nombre de crédits accordés peuvent varier selon la qualité du dossier de l'étudiant et la cote R obtenue.

 

Donc, tu pourrais obtenir une exemption de certains crédits seulement sans atteindre le maximum proposé par l'université.

 

Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

 

D.E.C. en techniques de bioécologie 145.C0 :

D.E.C. en techniques du milieu naturel 147.A0 :

D.E.C. en techniques d'aménagement cynégétique et halieutique TACH :

PERFECTIONNEMENT :

 

Il te sera également possible de poursuivre tes études à l’université dans l’un des programmes suvants : Baccalauréat en biologie, Baccalauréat en microbiologie, Baccalauréat en écologie, Baccalauréat en biotechnologie, Baccalauréat en géographie, Baccalauraét en géographie physique, Baccalauréat en plein air et tourisme d’aventure, Baccalauréat en aménagement et environnement forestiers, Baccalauréat en agronomie, Baccalauréat en biologie médicale, Bacc avec majeure en environnement, etc.

 

Il existe aussi des programmes de perfectionnement au niveau collégial (A.E.C.) et au niveau universitaire (certificats) tels que :

 

-         A.E.C. en coordonnateur en environnement et développement durable offert par le Cégep de Rosemont (formation continue)

-         Certificat en développement durable offert à Laval

-         Certificat en sciences de l’environnement offert à l’UQÀM, U.Q.T.R., UQAC et Téluq

-         Certificat en sciences naturelles offert à l’UQAC

-         Certificat en tourisme durable offert à Laval

 

ÉTUDES UNIVERSITAIRES :

 

Il te sera possible de poursuivre tes études à l'université dans un programme tel que :

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

TACH :

 

-         Détenir un D.E.S. ou un D.E.P. et avoir réussi le cours préalable suivant ou son équivalent :

CST 5e ou TS ou SN 4e (anciennement mathématiques 426)

 

Tech de bioécologie et DEC-BAC en biologie :

 

-         Détenir un D.E.S. ou un D.E.P. et avoir réussi les cours suivants ou leurs équivalents :

TS ou SN 5e (anciennement mathématiques 436)
Chimie 5e (anciennement chimie 534 ou 584) 

 

Tech du milieu naturel :

 

-         Soit détenir un D.E.S. ou un D.E.P. et avoir réussi les cours suivants ou leurs équivalents :

CST 4e (anciennement mathématiques 426)
STE ou SE 4e (anciennement sciences physiques 436) 

-    Soit détenir un D.E.P. en protection et exploitation des territoires fauniques ou le double D.E.P. en aménagement des ressources fauniques et forestiers ou son équivalent

 

Note : pour connaître les équivalences des préalables à l’éducation aux adultes, consulte la page suivante

 

AUTRE EXIGENCE À L’ADMISSION :

 

Tech en bioécologie et DEC-BAC en biologie :

 

-         Répondre à un questionnaire (Sainte-Foy)

 

TACH et Tech du milieu naturel :

 

-         Aucune autre exigence

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ces programmes

 

Les candidats(es) admissibles (c'est-à-dire détenant les préalables requis) sont généralement admis

 

Note : l’admission en techniques du milieu naturel à St-Félicien se fait à un tronc commun, mais tu devras spécifier la spécialisation désirée lors de ta demande d’admission

ENDROITS DE FORMATION 

Qu'est-ce que l'alternance travail-études ?

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis de technicien(nes) en aménagement de la faune ou en milieu naturel sur leur profession ?, alors regarde les vidéos suivants :

De nombreux sites d'informations sur les animaux, les végétaux et autres sites de biologie sont répertoriés à la page de la profession de biologiste 

Pour consulte le répertoire des parcs (régionaux, provinciaux et nationaux), réserves fauniques et autres territoires fauniques protégées situés au Québec, consulte le Portrait du secteur de l'aménagement du territoire

  


Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil