Retour à la page du secteur sciences humaines

Retour à la page d’accueil

 

Canada

 

Québec

ONU

 

 

Mexique

États-Unis d'Amérique

 

OTAN

 

Royaume-Uni

France

 

 

 

 

Italie

AllemagneUnion Européenne

EspagnePays-Bas

 

 

 

 

drapeau universel de la paix

Brésil

Suisse

 

 

 

 

Chine

Japon

 

 

 

 

SECTEUR : SCIENCES HUMAINES

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

POLITICOLOGUE

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.A.

 

Consulte aussi la page d’informations sur les programmes préuniversitaires en sciences humaines

 

Consulte aussi le répertoire des programmes de maîtrises et de doctorats reliés aux sciences politiques.

 

Voir aussi la section "liens recommandés" (dont des vidéos d'étudiants en science politique qui parlent de leur programme de diplômés qui parlent de leur profession).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que politicologue; tu seras responsable de réaliser des travaux de recherches concernant les systèmes et institutions politiques afin d’acquérir et de transmettre une meilleure compréhension du pouvoir à tous les paliers de gouvernement (fédéral, provincial, municipal et sur le plan international). Tu auras également à analyser, expliquer et commenter l’actualité politique, dégager les enjeux et les facteurs d’influence situation économique, problèmes sociaux, opinion publique, groupes de pression, relations diplomatiques, etc.) à l'origine des événements et des décisions politiques et tente d'en prévoir les conséquences.

 

Plusieurs milieux font appel aux politiques comme l’enseignement supérieur (collégial ou universitaire), les relations publiques et le journalisme, l’administration publique (fédérale, provinciale, municipale et organisations internationales comme l’ONU ou l’OTAN), ainsi que les organisations politiques, patronales et syndicales.

 

En tant que professeur(e) de science politique au collégial ou à l’université; tu enseigneras auprès d’étudiants(es) du collégial ou de l’université des notions nécessaires à la compréhension d’un sujet particulier sur la science politique selon les compétences que tu auras acquises.

 

Tu les notions de base de la matière à enseigner. Tout d’abord, avant de faire connaître ta matière aux étudiants(es), tu devras planifier et élaborer le contenu de tes cours; planifier, élaborer, organiser et mettre en œuvre des activités pédagogiques selon le rythme d'apprentissage de tes étudiants(es) tout en respectant le programme établi par le Ministère de l’Enseignement supérieur ou par le collège. Tu devras aider ceux et celles présentant des difficultés à comprendre la matière et t’assurer que l’ensemble de la classe a pu assimiler toute la matière que tu leur auras appris.

 

Ensuite, tu animeras et présenteras ta matière en classe selon le plan que tu auras fait. Tu devras aider ceux et celles présentant des difficultés à comprendre la matière et t’assurer que l’ensemble de la classe a pu assimiler toute la matière que tu leur auras appris.

 

Tu devras également effectuer des activités d'encadrement permettant d'intervenir auprès d’un élève ou d’un groupe d’élèves visant le développement personnel et social de l’élève et l’invitant à assumer ses responsabilités relativement à sa propre formation.

 

Tu seras également appelé(e) à soutenir des étudiantes et des étudiantes dans la présentation de projets pédagogiques (Expo-sciences, présentation de spectacles, etc), de concours ou autres activités ayant un lien avec la matière que tu enseigneras.

 

De plus, tu auras également d'autres responsabilités qui ne font pas partie des tâches éducatives comme tel, mais prévues dans le travail régulier d'une enseignante ou d'un enseignant au collégial appelées les "tâches complémentaires" et le "travail personnel". Pour plus de détails, voir ci-dessous.

 

Enfin, tu seras également appelé(e) à diriger des projets de recherches en anthropologie (surtout à l’université, mais parfois au collégial également).

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Intérêts pour la compréhension du fonctionnement et de la structure politique

-         Intérêts pour la compréhension des gens et des institutions et organisations dans la société

-         Facilité pour la recherche car la plus grande partie de ton travail sera de faire toutes sortes de recherches

-         Capacité d’analyse et de synthèse pour pouvoir analyser et synthétiser tous les points et détails pertinents pour tes recherches

-         Sens de l’organisation et bonne méthode de travail pour bien planifier ton travail et appliquer une bonne méthode de recherche afin d’arriver à des résultats intéressants et pertinents

-         Aimer travailler avec le public car tu auras à travailler avec du public (pour certains emplois notamment en enseignement)

-         Faciliter à communiquer et entregent pour bien expliquer tes sujets d’animation ou d’enseignement

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Agent(e) d'administration de programmes (fonction publique fédérale)

-        Agent(e) d’immigration (fonction publique fédérale)

-    Agent(e) d'information et de recherche (fonction publique fédérale)

-    Agent(e) de citoyenneté (fonction publique fédérale)

-    Agent(e) de concertation

-        Agent(e) de développement international

-        Agent(e) de gestion des affaires consulaires (fonction publique fédérale)

-        Agent(e) de promotion internationale (voir aussi le site du Gouvernement du Canada)

-        Agent(e) de recherche et de planification socio-économique (fonction publique québécoise)

-        Agent(e) des relations internationales (avec une maîtrise en relations internationales)

-    Agent(e) du Service de la politique étrangère et de la diplomatie (fonction publique fédérale)

-        Agent(e) du Service extérieur diplomatique canadien (fonction publique fédérale)

-        Agent(e) des visas (fonction publique fédérale)

-    Agent(e) politique en commerce international (fonction publique fédérale)

-    Analyste en politique

-        Attaché(e) de presse (avec de l’expérience)

-        Attaché(e) politique (avec de l’expérience)

-        Conseiller(ère) en affaires internationales (avec une maîtrise en relations internationales)

-        Conseiller(ère) en affaires publiques

-        Conseiller(ère) en politique étrangère

-        Conseiller(ère) politique

-        Délégué(e) commercial du Service Extérieur Canada (au sein des ambassades ou des consulats)

-    Diplomate (l'accès à cette profession est conditionnel à la réussite de l'examen de diplomatie du Canada du ministère des Affaires étrangères)

-        Journaliste

-        Journaliste-chroniqueur(euse) de l’actualité politique

-    Lobbyiste (l'accès à cette profession est conditionnel aux respects des exigences du Bureau du commissaire au lobbyisme)

-        Professeur(e) d’université en science politique (avec un doctorat)

-        Professeur(e) de science politique au collégial 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Cégeps

-        Centres sociaux

-        Collèges privés

-        Organisations politiques :

-        Organisations patronales (associations d’entreprises)

-        Organisations syndicales

-        Universités (consulte la page suivante pour avoir une liste des organismes de recherche en science politique)

-        Municipalités (Ville de Montréal, Ville de Québec, Ville de Laval, Ville de Longueuil, Ville de Trois-Rivières, Ville de Sherbrooke, Ville de Lévis, Ville de Saguenay, Ville de Rimouski, Ville de Gatineau)

 

-        MRC et Communautés métropolitaines : Communauté métropolitaine de Montréal, Communauté métropolitaine de Québec
 

-         Gouvernement du Canada : Parlement du Canada, Portail du Gouvernement du Canada, Bureau du Conseil Privé, Affaires mondiales Canada (consulte la page suivante pour la liste des ambassades canadiennes et consulats canadiens à l'étranger), Affaires indiennes et du Nord Canada, Agriculture et agroalimentaire Canada, Anciens Combattants Canada, Citoyenneté et Immigration Canada, Défense Nationale Canada, Développement économique Canada pour le Québec, Environnement Canada, Exportation et Développement Canada, Industrie Canada, Justice Canada, Patrimoine Canada, Pêches et Océans Canada, Ressources humaines et développement des compétences Canada, Ressources naturelles Canada, Santé Canada, Sécurité publique Canada, Transports Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, Agence des services frontaliers du Canada, Agence du Revenu du Canada, Banque de Développement du Canada, Élections Canada, Gouverneur Général du Canada, Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada, Service canadien du renseignement et de sécurité SCRS, Projet de recherche sur les politiques
 

-         Gouvernement du Québec : Assemblée Nationale du Québec, Portail du Gouvernement du Québec, Ministère des Finances, Ministère du Conseil exécutif, Ministère de l'Agriculture, des pêcheries et de l'alimentation, Ministère du Développement économique, innovation et exportations, Ministère de l'Éducation, du loisir et du sport, Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Ministère de la Famille et des aînés, Ministère de l'Immigration et des communautés culturelles, Ministère de la Culture, des communications et de la condition féminine, Ministère de la Justice, Ministère de la Santé et des services sociaux, Ministère de la Sécurité publique, Ministère des Affaires municipales, régions et occupation du territoire, Ministère des relations internationales (consulte la page suivante pour liste des bureaux et délégations du Québec à l'étranger), Ministère des Ressources naturelles et de la faune, Ministère des Services gouvernementaux, Ministère des Transports, Ministère du Développement durable, environnement et parcs, Ministère du Tourisme, Secrétariat du Conseil du Trésor, Revenu Québec, Directeur général des élections

 

-   Organisations internationales (ONU) : Organisation mondiale de la santé OMS, UNESCO, UNICEF, UNIDO (développement industriel), Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, Organisation internationale du travail OIT, Banque mondiale, Organisation de l'aviation civile internationale OACI, Organisation mondiale du commerce OMC, Conseil mondial de la paix, Organisation mondiale pour l'agriculture et l'alimentation FAO, Organisation maritime internationale IMO, Cour internationale de justice

 

-    Autres organisations internationales (gouvernementales) : Organisation du Traité Atlantique Nord OTAN, Union Européenne, Commonweath of Nations, Organisation des États Américains, Organisation pour la sécurité et coopération en Europe OSCE, Banque centrale européenne, Parlement européen, Union africaine, Association of Southeast Asian Nations, Organisation de coopération et de développement économique OCDE

 

-    Autres organisations internationales (non gouvernementales) : Amnesty Internationale, Greenpeace Internationale, Human Right Watch, Organisation mondiale contre la torture, Croix-Rouge internationale,

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-        Une maîtrise est nécessaire pour la plupart des emplois et parfois même un doctorat est demandé

-        Plusieurs emplois nécessitent d’avoir également une formation dans un domaine connexe (droit, gestion, économie, etc)

-        Connaissance de l’anglais un atout important

-        Polyvalence

-        Travail parfois à contrat ou à temps partiel

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 janvier 2017 :

 

Pour les baccalauréats :

 

Baccalauréat en science politique :

 

Plus de la moitié des répondants(es), soit 51 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise en science politique ou une discipline connexe (communication publique, administration publique, études internationales, administration, etc.).

 

Alors que parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement en emploi est bon, puisque 57 % des répondants(es) ont obtenu un emploi, mais très faible en emploi relié, seulement 21 % ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

456 47 38 232

Note 1 : baisse du taux de placement aux années précédentes (était de 19 % en 2015; 29 % en 2013; 32 % en 2011 et 27 % en 2009).

Note 2 : nombre de répondants(es) poursuivant des études supérieures comparable aux années précédentes (était de 54 % en 2015; 55 % en 2013; 48 % en 2011 et 51 % en 2009).

Note 3 : prendre en considération que la formation au 1er cycle ne mène pas toujours à une profession déterminée. Elle conduit néanmoins à une grande variété de fonctions à caractère social.

Baccalauréat en études géopolitiques :

 

La majorité des répondants(es), soit 61 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise en études géopolitiques, études internationales ou science politique.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

23 0 0 14

 

Baccalauréat en gestion publique: :

Le placement est bon, 65 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet.

Quelques répondants(es), soit 26 % ont choisi de poursuivre des études supérieures au niveau de la maîtrise en administration publique.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

23 11 9 6

 

Note : légère hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 50 % en 2015; 56 % en 2013 et 58 % en 2011).

 

Autres baccalauréats (études pluridisciplinaires en sciences humaines) :

(comprend l'ensemble des différents baccalauréats combinant 2 disciplines des sciences humaines)

 

Près de la moitié des répondants(es), soit 43 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise dans l'une des disciplines du baccalauréat ou dans un autre programme de baccalauréat;

 

Alors que parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement est faible, seulement 48 % d'entre-eux ont obtenu un emploi relié à leurs études (guide de musée, animation culturelle, guide touristique, journaliste, etc) dont la majorité, soit 72 % sont à temps complet.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

265 73 57 108

 

Note 1 : légère baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 48 % en 2015; 43 % en 2013; 54 % en 2011 et 55 % en 2009).

 

Note 2 : nombre de répondants(es) poursuivant des études supérieures comparable aux années précédentes (était de 43 % en 2015; 49 % en 2013; 42 % en 2011 et 41 % en 2009).

 

Note 3 : prendre en considération que la formation au 1er cycle ne mène pas à une profession déterminée. Elle conduit néanmoins à une grande variété de fonctions à caractère social.

 

Maîtrises :

 

Pour la Maîtrise en science politique :

 

Le placement est bon, 65 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 86 % sont à temps complet.

 

Plusieurs autres répondants(es), soit 25 % ont poursuivi leurs études au niveau du doctorat en science politique.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

83 40 39 21

Note 1 : légère baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 71 % en 2015; 73 % en 2013; 64 % en 2011 et 68 % en 2009).

Note 2 : légère hausse du nombre de répondants(es) poursuivant des études supérieures en comparaison avec les années précédentes (était de 18 % en 2015; 22 % en 2013; 18 % en 2011 et 17 % en 2009).

Pour la Maîtrise en économique :

 

Le placement est bon, 63 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, sont à temps complet.

 

Seulement quelques répondants(es), soit 12 % ont choisi de poursuivre leurs études au niveau du doctorat en économique afin de devenir professeur d’université en économique ou en administration.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

50 28 25 6

Note 1 : baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 63 % en 2015; 78 % en 2013; 81 % en 2011 et 60 % en 2009).

Note 2 : légère baisse du nombre de répondants(es) poursuivant au doctorat (était de 8 % en 2015; 22 % en 2013; 17 % en 2011 et 17 % en 2009).

Pour la Maîtrise en études géopolitiques :

 

Plus du deux-tiers des répondants(es), soit 61 % ont poursuivi leurs études au niveau du doctorat;

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

23 0 0 14

 

Pour la Maîtrise en communication :

 

Le placement est faible, seulement 47 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 86 % sont à temps complet.

 

Quelques répondants(es), soit 4 % ont choisi de travailler à leur compte (mais ce sont des diplomés en journalisme).

 

Quelques autres répondants(es), soit 18 % ont choisi de poursuivre leurs études au niveau du doctorat

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À temps complet

NOMBRE À leur compte

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

55 21 18 2 10

Note 1 : baisse assez importante du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 60 % en 2015; 84 % en 2013 et 77 % en 2011).

 

Note 2 : baisse du nombre de répondants(es) poursuivant des études supérieures (était de 29 % en 2015 et 21 % en 2013).

 

Pour la Maîtrise en administration publique :

 

Le placement est bon, 70 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 5 % ont poursuivi leurs études au niveau du doctorat (administration publique, administration ou science politique).

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

203 136 120 10

 

Note : plusieurs diplômés(es) de ce programme détenient déjà un emploi relié dans le domaine.


Pour le Doctorat en science politiquee :
(données de 2014 : plus récentes disponibles)

Le placement est très bon, 80 % des répondants(es) ont obtenu un emploi relié à leurs études dont seulement la presque totalité sont à temps complet;

 

Un(e) seul(e) répondant(e) a poursuivi ses études au niveau du stage postdoctoral.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

NOMBRE
 en STAGE POST-DOCT

16 12 9 0 1

Note : légère baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 100 % en 2012; 87 % en 2010 et 86 % en 2007).

 

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2017 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Pour les salaires en tant que journaliste, consulte page suivante

Pour les salaires en tant que spécialiste en relations publiques, consulte la page de relationniste

Pour les salaires en animation sociale et culturelle, consulte la page d'animateur culturel

 

Dans le secteur privé :

-         19,15 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'intervenant(e) au sein d'organismes communautaires ou autres organismes sans but lucratif OBNL (organismes d'aide aux immigrants, organismes d'aide aux itinérants, organismes d'aide aux jeunes de la rue, maisons d'hébergement pour femmes violentées, maisons de la famille, etc.)

-    20,97 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que recherchiste au sein des grands télédiffuseurs privés

-    21,89 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) pédagogique en enseignement de la science politique dans les collèges préuniversitaires privés

-         21,95 $/heure (35 hres/sem)  en tant que conseiller(ère) en affaires étudiantes (aide financière, soutien à l'intégration, etc.) dans un collège préuniversitaire privé

-         21,95 $/heure (35 hres/sem)  en tant que conseiller(ère) à la vie étudiante (projets sociaux, projets communautaires, etc.) dans un collège préuniversitaire privé

-    21,98 $/heure (37,5 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant que recherchiste au sein des grands quotidiens

-         22,35 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) pédagogique en enseignement de la science politique dans un collège préuniversitaire privé

-      25,95 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'agent(e) de recherche ou analyste en politique ou conseiller(ère) politique ou attaché(e) politique au sein d'organismes sans but lucratif OBNL ou autres petites et moyennes organisations PMO (associations diverses, fondations, ordres professiononels, organismes de développement économique, regroupements d'entreprises, syndicats, etc.) ou au sein des PME (cabinets conseils, agences de relations publiques, etc.)

-    28,17 $/heure (40 hres/sem) en tant que recherchiste à TVA (incluant ses canaux spécialisés : Argent, LCN, CASA, Moi et Cie, TVA Sports et Yoopa !)

-         28,95 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'agent(e) ou conseiller(ère) en affaires internationales au sein de grandes entreprises ou organismes privés (maîtrise en relations internationales nécessaire

-         37,26 $/heure en moyenne (30, 32 ou 35 hres/sem selon les organisations) en tant qu'analyste des conventions collectives au sein des grandes organisations syndicales (centrales ou autres)

-         38,65 $/heure en moyenne (30, 32 ou 35 hres/sem selon les organisations) en tant qu'agent(e) d'action politique au sein des grandes organisations syndicales (centrales ou autres)

-         1 216,00 $/semaine en moyenne (le nombre d'heures/sem peut varier selon les besoins de l'organisation) en tant que conseiller(ère) syndical au sein des grandes organisations syndicales (centrales ou autres)

Dans le secteur public et parapublic :

-    18,97 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que documentaliste à la SRC (réseau français)

-    19,36 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que recherchiste à la CBC (réseau anglais, incluant ses canaux spécialisés tels que : CBC News et RCI)

-    20,83 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'annonceur(euse) ou documentaliste à la recherche à la SRC (réseau français, incluant ses canaux spécialisés tels que : RDI et ArtTV)

-    21,10 $/heure (35 hres/sem) en tant que recherchiste à Télé-Québec

-         22,45 $/heure (35 hres/sem)  en tant que conseiller(ère) à la vie étudiante (activités sociales, projets communautaires, relations avec l'association étudiante, etc.) au sein des cégeps

-         22,84 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) pédagogique en enseignement de la science politique dans un cégep (avec une maîtrise en science politique + maîtrise enseignement collégial de préférence)

-    22,84 $/heure (35 hres/sem) en tant qu’agent(e) de recherche et de planification socio-économique (élaboration et gestion des politiques et de programmes publics) dans la fonction publique québécoise

-   23,28 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'attaché(e) d'administration (gestion de programmes ou mesures politiques publics) dans la fonction publique québécoise

-         24,61 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) en affaires internationales dans la fonction publique québécoise (maîtrise en relations internationales nécessaire)

-    24,63 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que chroniqueur(euse) ou chroniqueur(euse)-recherchiste à la SRC (réseau français, incluant ses canaux spécialisés tels que : RDI et ArtTV)

-    25,03 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que commentateur(trice)-intervieweur(euse) ou édimestre-commentateur(trice)-intervieweur(euse) ou agent(e) d'évaluation et de programmation ou recherchiste à la SRC (réseau français, incluant ses canaux spécialisés tels que : RDI et ArtTV)

-         26,43 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'agent(e) d'immigration dans la fonction publique fédérale

-         27,38 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que conseiller(ère) en relations avec les partenaires internationaux au sein des universités

-         27,38 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que conseiller(ère) à la vie étudiante (activités sociales, projets communautaires, etc.) au sein des universités

-    27,47 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant qu'agent(e) de recherche et planification ou analyste des politiques administratives au sein des universités

-         27,63 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que conseiller(ère) aux affaires étudiantes (soutien à l'intégration, aide aux étudiants étrangers, etc.) au sein des universités

-         28,03 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que conseiller(ère) en gestion des études au sein des universités

-         29,45 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'analyste de politiques ou analyste politique/économique ou analyste de programmes socia«ux ou agent(e) de développement social ou agent(e) de développement internartional ou agent(e) de programmes dans la fonction publique fédérale

-         29,45 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'analyste de programmes en immigration ou conseiller(ère) en immigration ou conseiller(ère) en relations internationales dans la fonction publique fédérale

-         31,57 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'agent(e) des affaires parlementaires ou chargé(e) de politiques ou conseiller(ère) en politiques publiques ou conseiller(ère) en affaires étrangères dans la fonction publique fédérale

-        31,85 $/heure (33,25 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en tant qu'agent(e) de développement communautaire ou agent(e) de recherche sociale ou agent(e) de recherche et planification socio-économique pi conseiller(ère) des relations avec la clientèle ou agent(e) de recherches et enquêtes sociales au sein des grandes municipalités de taille moyenne (25 000 à 99 999 habitants)

-    31,87 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne en tant qu'analyste ou conseiller(ère) en élaboration de politiques et règlements municipaux ou conseiller(ère) aux consultations publiques dans les grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-    33,26 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne en tant que agent(e) ou conseiller(ère) en développement international dans les grandes municipalités (100 000 habitants et plus) (maîtrise en relations internationales nécessaire)

-         34,28 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'agent(e) politique/économique du Service extérieur Canada (dans les bureaux au Canada ou dans les ambassades du Canada) dans la fonction publique fédérale

-    37,40 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne en tant que conseiller(ère) en politiques municipales et urbaines dans les grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

En enseignement collégial et universitaire :

(32,5 heures/sem réparties sur 40 semaines pour le collégial, mais le salaire est calculé sur 52 semaines)

  • 797,88 $/semaine en moyenne en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 17 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise)

  • 821,21 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 17 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise)

  • 861,00 $/semaine en moyenne en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 18 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise dans une discipline d'enseignement + une maîtrise ou un diplôme en pédagogie au collégial)

  • 887,63 $/semaine en moyenne en tant qu''enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 19 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise + diplôme en pédagogie de l'enseignement collégial ou titulaires d'une maîtrise + scolarité de doctorat)

  • 892,52 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 18 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise dans une discipline d'enseignement + une maîtrise ou un diplôme en pédagogie au collégial)

  • 969,98 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 19 ans de scolarité : scolarité de doctorat)

  • 1 032,90 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 19 ans ou plus de scolarité : titulaires d'un doctorat)

  • 1 054,23 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 19 ans ou plus de scolarité : titulaires d'un doctorat)

  • 1 070,34 $/semaine en moyenne en tant que chargé(e) d'enseignement, professeur(e) assistant(e), professeur(e) suppléant(e) ou lecturer

  • 1 336,25 $/semaine en moyenne en tant que professeur(e) adjoint(e), professeur(e) régulier ou assistant professor

Note : Dans le secteur public et parapublic et dans la plupart des collèges privés, les augmentations sont établies selon les conventions collectives.

 

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la Fonction Publique du Canada, Syndicat des communications de la SRC, Guilde canadienne des médias (section locale CBC), Syndicat général des employés de Télé-Québec, Syndicat des employés de TVA, conventions collectives des professionnels de la plupart des grandes municipalités, conventions collectives des professionnels de la plupart des universités, conventions collectives des professionnels de plusieurs collèges privés, conventions collectives des employés de plusieurs grands quotidiens, conventions collectives des employés de plusieurs grands télédiffuseurs privés, conventions collectives des employés de plusieurs grandes organisations syndicales, conventions collectives des chargés de cours de plusieurs collèges privés, conventions collectives des professeurs de plusieurs collèges privés, conventions collectives des chargés de cours de la plupart des universités et conventions collectives des professeurs de la plupart des universités.

 

PORTRAIT DES PROFESSIONS :

 

Selon Emploi-Québec; il y avait plus de plus 1 500 autres professionnelles et professionnels des sciences sociales et humanités (regroupant les anthropologues, les archéologues, les historiens, les démographes, les écologistes sociaux, les étymologistes, les géographes, les linguistes, les philosophes, les politocologues, les religiologues, les sociologues, les spécialistes en géopolitique et autres spécialistes des sciences sociales) dans l'ensemble du Québec en 2016;

 

Plus de 60 % des membres de la profession étaient des femmes.

 

La répartition selon l'âge était :

Plus de 82 % occupaient un poste à temps complet.

 

La répartition selon le type d'employeur était :

Selon le Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, on comptait plus de 12 500 enseignantes et enseignants au collégial préuniversitaire 2015, soit :

Parmi ces derniers, 8 % enseignaient en sciences humaines (histoire, géographie, psychologie, sociologie, science politique, économique, anthropologie et civilisations anciennes); soit environ près de 1 000 dont une cinquantaine au sein des collèges privés.

 

Plus de 56 % étaient des femmes et 44 % étaient des hommes.

 

L'âge moyen d'un(e) enseignant(e) du collégial était de 44 ans (51 ans chez hommes et 46 ans chez les femmes).

 

Selon le Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, il y avait près de 6 300 professeures et professeurs de carrière (excluant les professeurs invités ou visiteurs) dans l'ensemble des universités québécoises;

 

Ainsi que près de 11 000 chargés(es) de cours (incluant les maîtres de langues, les professeurs à temps partiel, responsable de la formation pratique) dans l'ensemble du Québec.

 

Parmi ces derniers, 4 100 œuvraient au sein des 3 universités anglophones (Mcgill, Concordia et Bishop), soit : près de 2 000 professeurs(es) de carrière, plus de 2 100 chargés(es) de cours.

 

On y comptait notamment plus de 220 professeures et professeurs de carrière en science politique, études internationales et administration publique (détenant une formation en science politique) dans 6 universités québécoises.

 

Près de 48 % étaient des femmes et 52 % des hommes dans les disciplines des sciences humaines et cette proportion augmente d'année en année depuis 1999.

 

Plus de 82 % occupaient un poste à temps complet.

 

Plus de 78 % des professeurs(es) de carrière détenaient un doctorat, alors que plus de 40 % détenaient une formation post-doctorale.

 

L'âge moyen était de 49 ans pour les professeurs(es) de carrière et de 45 ans pour les chargés(es) de cours.

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

La formation en science politique permet d’acquérir des capacités d’analyse, de synthèse, d’évaluation critique et de communication orale et écrite. Elle favorise la maîtrise de méthodes de recherche rigoureuses. Ces habiletés sont indispensables dans un marché du travail qui exige une formation générale solide et un esprit polyvalent.

 

La formation au premier cycle, ne mène pas toujours à une profession déterminée. Elle conduit néanmoins à une grande variété de fonctions à caractère social.

 

Acquérir de l'expérience bénévole au cours de tes études et au-delà pour un organisme, une association, une fondation, un conseil d'administration, un groupe de citoyens, un parti politique ou un groupe de recherche; participer aux différentes activités sociocommunautaires dans le milieu universitaire et dans ton quartier; participer à des projets d'action communautaire ou de coopération (locale ou internationale); réaliser des stages dans différents milieux; sont toutes des opportunités qui te sont offertes te permettant de démontrer aux employeurs potentiels tes compétences et expériences sur le terrain et ainsi, augmenter tes possibilités d'emploi.

 

De façon générale, les diplômés(es) en science politique s'intègrent très bien au marché du travail. Ils sont particulièrement appréciés pour leur bonne capacité d'analyse et de synthèse ainsi que pour leur facilité à s'ajuster au changement.

 

La nouvelle tendance dans le milieu du journalisme est d'effectuer des reportages ou des chroniques dans plusieurs médias de différents types. Par exemple, un journaliste peut couvrir l'actualité pour le quotidien local, effectuer des chroniques dans l'hebdo régional et des chroniques à tous les matins dans une station locale.... Par contre, les postes de correspondant(e) politique provinciale ou fédérale sont souvent accordés aux journalistes les plus expérimentés.

 

Pratiquement tous les ministères, ainsi qu'un grand nombre d'organismes publics (fonction publique fédérale, provinciale et municipale, sociétés d'État comme Hydro-Québec, organismes paragouvernementaux comme Revenu Canada et Revenu Québec, le réseau de la santé et des services sociaux, organismes gouvernementaux internationaux comme l'Institut de la statistique de l'UNESCO, etc.); emploient des politicologues afin de comprendre les réalités sociales liées à leur mission. Tu traiteras des dossiers faisant appel à tes capacités d'analyse et de synthèse. Tu seras amené(e) à conseiller ou à coordonner la réalisation de projets. Ton expertise en statistiques sociales sera sollicitée pour la mesure de phénomènes sociaux, allant des courants d'opinion aux mouvements des populations.

Les perspectives d'emploi dans la fonction publique sont bonnes.

 

Les cégeps, les collèges privés et les universités auront besoin d'embaucher de nouveaux enseignants(es) afin de remplacer les nombreux départs à la retraite.

Bien que les disciplines des sciences humaines ne figurent pas dans leurs priorités, la science politique risque de mieux s'en sortir que les autres. Par contre, un doctorat en science politique est généralement exigé autant pour l'enseignement collégial que l'enseignement universitaire.

 

Toutefois, les domaines des relations publiques ou des services-conseils au sein des agences de relations pubilques, des agences de publicité et de marketing et des organisations syndicales offrent également de bonnes perspectives.

 

Le milieu coopératif et communautaire offrent également de bonnes perspectives au sein des organismes environnementaux, des organismes sans but lucratif OBNL (associations, fondations, organismes communautaires, etc.), etc 

 

Dans le domaine des relations internationales, les organisations internationales gouvernementales ou non gouvernementales restent de bons débouchés en tant que conseiller(ère) en relations internationales, mais difficiles d'accès.

 

Plusieurs grandes entreprises emploient également des consultants(es) en relations internationales afin de mieux comprendre les particularités économiques, culturelles et sociales des régions dont elles désirent développer leur marché.

 

Le milieu des médias rencontrent des difficultés financières et n'emploient presque plus de recherchistes, de chroniqueurs(euses) et d'analystes.

 

Sources : Emploi-Avenir Québec, Service de placement de l'Université Laval, Université de Montréal et UQAM.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en science politique B.A. offert à Montréal, Laval, McGill, UQAM, Concordia, Bishop, UQAC, UQO et Ottawa a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Tu acquerras une solide formation de base nécessaire à la compréhension, à l'analyse et à l'interprétation des forces et des mécanismes qui déterminent l'action politique et aux éléments qui affectent l'ensemble de la collectivité: États, gouvernements, partis, conventions collectives, mouvements sociaux, groupes de pression, citoyens, etc.

 

Il comporte des cours tels que : histoire politique contemporaine, théories et concepts en analyse politique, les systèmes politiques du Québec et du Canada, la pensée politique, forces et comportements politiques, méthodologie de la recherche en science politique, histoire des idées politiques, introduction aux relations internationales, introduction à l’administration publique, politique comparée, etc.

 

Tu auras également à choisir plusieurs cours optionnels dans les différents secteurs de la science politique comme : l’analyse politique, politique comparée, administration publique, politique canadienne et québécoise, relations internationales, pensée et théories politiques, sociologie politique, langues modernes, disciplines connexes (sociologie, droit, économique, administration, communication), etc.

 

Certaines universités proposent un choix de concentrations et d'autres particularités, soit :

 

Laval : concentrations offertes : analyse des politiques et management public, comportements politiques et dynamiques sociales, idées et pensées politiques, Québec contemporain : politique et société, relations internationales et politiques étrangères, sociétés et régimes politiques comparés ou sans concentration.

 

De plus, tu auras la possibilité d'effectuer un ou des stage(s) facultatifs, soit : stage pratique rémunéré de 225 heures à temps complet ou à temps partiel dans la fonction publique québécoise et/ou un stage non rémunéré de 135 heures à temps complet ou à temps partiel à l'Assemblée nationale du Québec et/ou un stage rémunéré ou non rémunéré dans le milieu de travail d'une durée variable entre 90 et 390 heures à temps complet

 

Enfin, dans le cadre du profil international, tu auras également la possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger parmi 35 d'universités partenaires dans 12 pays;

UQAM : concentrations offertes : analyse politique, administration publique et politiques publiques, relations internationales ou études féministes.

 

De plus, tu auras la possibilité d'effectuer 1 ou des stage(s) dans un ou plusieurs milieux de ton choix d'une durée totale pouvant varier entre 15 et 60 jours à temps complet.

 

Enfin, tu auras également la possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger parmi 154 universités partenaires dans 42 pays;

 

Montréal : aucune concentration n'est offerte, mais tu pourras choisir des cours parmi un grand choix de cours optionnels proposés.

 

De plus, tu auras la possibilité d'effectuer un stage facultatif de 20 ou 40 jours rémunéré ou non rémunéré, ainsi que la réalisation de travaux dirigés optionnels

 

Enfin, tu auras également la possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger parmi une centaine d'universités partenaires dans 36 pays;

 

McGill : concentrations offertes : politique canadienne et québécoise, politique internationale, politique comparée, études du développement international, théorie politique ou études des femmes et des genres.

 

De plus, tu auras la possibilité d'effectuer un stage facultatif rémunéré ou non rémunéré de 12 semaines à temps complet ou un stage non rémunéré ou 150 heures à temps partiel dans le milieu de ton choix, ainsi que la possibilité de réaliser un projet de recherche facultatif appelé "mémoire de baccalauréat" notamment approprié si tu envisages des études supérieures.

 

Enfin, tu auras également la possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger parmi une centaine d'universités partenaires dans 28 pays;

 

Concordia : tu auras le choix entre l'option professionnelle si tu envisages d'intégrer le marché du travail à la fin de tes études de baccalauréat ou l'option recherche te permettant de réaliser un projet de recherche appelé "mémoire de baccalauréat" si tu envisages de poursuivre des études supérieures ou tout simplement intéressé par la recherche.

 

De plus, tu auras la possibilité d'effectuer un stage facultatif non rémunéré d'une durée variable dans le milieu de ton choix si tu choisis le programme régulier OU réaliser 3 stages rémunérés en entreprise de 3 à 4 mois à temps complet chacun si tu choisis le régime coopératif;

 

Enfin, tu auras également la possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger au sein de l'un des 24 universités partenaires situées dans 12 pays;

 

Bishop : aucune concentration n'est offerte, cette université a optée davantage sur une formation générale et globale dans l'ensemble des domaines que couvre la science politique avec un choix de cours optionnels.

 

Tu auras également la possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger parmi une centaine d'universités partenaires dans 30 pays;

 

UQAC : aucune concentration n'est offerte, mais un choix de 11 ou 12 cours optionnels en science politique, ainsi que 4 ou 5 cours dans les disciplines connexes.

 

De plus, tu auras la possibilité de réaliser un projet facultatif en science politique qui peut être sous forme d'un travail de recherche (seul ou en équipe correspondant à 135 heures) OU un stage non rémunéré de 135 heures dans le milieu de travail de ton choix ou d'un voyage d'études crédité.

 

Enfin, tu auras également la possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger parmi 20 universités partenaires dans 8 pays;

 

UQO : étant l'un des 4 profils du baccalauréat spécialisé en sciences sociales, elle offre un choix de 10 cours optionnels parmi plus d'une quarantaine de cours proposés.

 

De plus, tu auras la possibilité d'effectuer un stage facultatif de 90 heures dans le milieu de ton choix;

 

Ottawa : aucune concentration n'est offerte, mais un grand choix de cours optionnels est proposé.

 

De plus, tu pourras réaliser 4 stages rémunérés en entreprise ou dans la fonction publique fédérale de 3 mois à temps complet chacun si tu choisis le régime coopératif.

 

Enfin, tu auras également la possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger parmi plus de 150 universités partenaires dans 40 pays;

 

Le Baccalauréat spécialisé en études politiques appliquées B.A. offert à Sherbrooke a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme est destiné à ceux et celles qui aspirent à une carrière publique du monde politique telle que : attaché politique, lobbyiste, analyste politique, journaliste politique, consultant en politique, etc.

 

La particularité du programme par rapport au baccalauréat en science politique conventionnel est que la formation est donnée selon une approche dite « appliquée », c’est-à-dire qu’en plus des cours théoriques sur les divers sujets du monde politique d’ici et d’ailleurs, tu auras à participer à des activités pratiques. Par exemple, tu auras à participer des simulations des assemblées de l’Assemblée Nationale, de la Chambre des Communes et de l’ONU, participer à de réelles interventions médiatiques, participer à des débats sur les grands enjeux sociaux; participer à des séances de négociation animées, participer avec la collaboration des professeurs à des mandats réels enquêtes d'opinion publique ou des recherches pour des organismes publics ou privés, etc.

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : statistiques en sciences politiques, analyse et sciences politiques, histoire des idées politiques, politique canadienne et québécoise, partis politiques et systèmes électoraux et réflexions sur les relations internationales;

 

Tu devras également choisir 3 cours optionnels dont une reliée au cheminement choisi : institutions de la communication (pour le cheminement communication), droit constitutionnel 1 (pour le cheminement droit), introduction à la macroéconomie (pour les cheminements administration ou économie politique), légalité et légitimité (pour le cheminement politiques publiques) ou Nations Unies : défis et enjeux (pour le cheminement en relations internationales);

 

Tu devras également choisir 2 à 3 cours sur les activités d'applications fondamentales parmi (politique : l'art de la négociation, politique : l'art de la confrontation, politique : l'art de la persuasion ou politique : l'art de l'organisation);

 

Tu devras choisir 2 à 4 cours sur les applications thématiques parmi 28 cours proposés (ex : enquêtes d'opinons publique, participation à la vie publique, simulation d'un organisme international, simulation des travaux de l'ONU, recherche-terrain sur les sites de pouvoir, recherche-action en politique comparée, microstage dans un organisme public ou privé, préparation à un stage international, etc.);

 

Ainsi que 4 à 6 cours optionnels parmi l'ensemble des cours en science politique offerts par l'université et/ou dans les disciplines connexes.

 

Enfin, tu devras choisir parmi l’un des 6 cheminements offerts au programme, soit :

 

politiques publiques; tu auras les cours suivants : politiques publiques : principes et mécanismes, gestion de l'État, 5 à 7 cours optionnels parmi une vingtaine de cours en science politique et 0 à 2 cours dans les autres disciplines des sciences humaines en lien avec les politiques publiques et la gestion publique;

 

relations internationales; tu auras les cours suivants : le Canada et le Québec dans le monde, actualité politique internationale, 4 à 6 cours optionnels parmi 30 cours proposés en politiques étrangères et relations internationales, 0 à 2 cours en langue(s) étrangère(s) et 0 à 2 cours dans les disciplines connexes en lien avec les relations internationales;

 

communication; tu auras les cours suivants : fondements de la communication, enjeux sociaux du multimédia, ainsi que 7 cours optionnels en communication parmi 12 cours proposés;

 

administration; tu auras les cours suivants : principes d'administration, introduction à la comptabilité générale 1, éléments de gestion financière, marketing, gestion du personnel et relations industrielles, ainsi que 4 cours optionnels en administration parmi 9 cours proposés;

 

droit; tu auras les cours suivants : méthodologie juridique, recherche documentaire 1, droit administratif et général 1, droit constitutionnel 2, droit international public, la politique et le juridique, communication juridique 1, ainsi que 4 cours optionnels en droit parmi 12 cours proposés;

 

économie politique; tu auras les cours suivants : économique du Québec, introduction à la microéconomie, vie politique et décisions économiques, État et mondialisation, 4 à 5 cours optionnels en économique parmi 10 cours proposés et 0 à 1 cours en science politique parmi 10 cours proposées ayant un lien avec l'économie politique.

 

Le Baccalauréat spécialisé en études internationales B.A. offert à Montréal a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut également être suivi à temps partiel. C’est un programme ayant un aspect multidisciplinaire couvrant plusieurs domaines avec un contexte international tout en donnant une formation spécialisée sur les affaires internationales. Il s'intéresse notamment aux relations entre les États, le rôle des gouvernements dans les échanges économiques, la coopération et le développement dans les pays du Tiers-Monde, etc.

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : introduction au droit, principes d'économie, l'Europe et le monde (histoire), analyse politique : théories et concepts, introduction aux relations internationales, économie et mondialisation, le Canada et le Québec dans le monde (histoire), droit international public général, relations politiques internationales, 1 ou 2 cours en méthodes de recherche parmi les suivants (techniques d'analyse économique 1, analyse de données économiques, histoire : fondements et méthodes, introduction à l'analyse quantitative en science politique, introduction à la statistique sociale ou statistique sociale avancée) et enfin, tu devras effectuer un stage en milieu de travail au Québec ou à l'étranger de 5 ou 10 semaines (au choix).

 

Tu devras également 2 à 4 cours optionnels en économique, science politique et histoire sur les aires géographiques mondiales (ex : droit de l'Union européenne, économies nord-américaines, économie de l'Europe, économie de l'Amérique latine, économie du monde arabe, politique au Québec et au Canada, systèmes politiques européens, régimes politiques de l'Asie du Sud-est, enjeux politiques en Afrique, politique étrangère de la Russie, développement et politique du Mexique, politique en Chine, économie politique de la Chine moderne, relations internationales : France, relations internationales : URSS/Russie, les États-Unis : institutions et forces politiques, relations extérieures : Canada et Québec, histoire économique nord-américaine, histoire économique de l'Europe, histoire économique du Canada, etc.).

 

Tu devras aussi choisir 4 cours de langues choisis parmi la liste des cours offerts par le Centre de langues de l'Université (plusieurs niveaux sont offerts dans la plupart des langues) : allemand, anglais, arabe, chinois, coréen, catalan, espagnol, grec moderne, italien, japonais, portugais et russe.

 

De plus, tu pourras choisir parmi l'une des 3 concentrations offertes, soit :

 

Coopération et développement; tu auras le cours obligatoire suivant : coopération et développement, ainsi qu'un choix de 7 à 15 cours optionnels parmi une liste proposée en lien avec la concentration (ex : institutions internationales, droit international des droits de la personne, droit international de l'environnement, économie urbaine et régionale, environnement et ressources naturelles, politiques sociales, les organisations internationales, la coopération internationale, relations Nord-Sud, démographie du Tiers-Monde, interventions humanitaires : théories et pratiques, etc.).

 

Droit et gouvernance; tu auras le cours obligatoire suivant : droit et gouvernance, ainsi qu'un choix de 7 à 15 cours optionnels parmi une liste proposée en lien avec la concentration (ex : institutions internationales, droit international des droits de la personne, droit des relations économiques internationales, institutions et marchés financiers, institutions publiques et financières, organisations internationales, économie politique internationale, politique et mondialisation des marchés, politique et droit, etc.).

 

Paix et sécurité; tu auras le cours obligatoire suivant : paix et sécurité, ainsi qu'un choix de 7 à 15 cours optionnels parmi une liste proposée en lien avec la concentration (ex : droit international des droits de la personne, droit international des conflits, droit du cyberespace, modes alternatifs de résolution des conflits, contrôle des armements, sociopolitique des conflits armés, identités et conflits en Eurasie, sécurité au Moyen-Orient, sécurité internationale : nouveaux enjeux, histoire de la paix et du pacifisme au 20e siècle, etc.).

 

Enfin, tu devras choisir de 0 à 3 cours complémentaires parmi une liste proposée dans des disciplines connexes en lien avec les relations internationales (ex : globalisation, société et culture, immigration et intégration, relations ethniques, anthropologie et développement, genre et développement international, introduction aux grandes religions, géopolitique des religions, sociétés africaines en mutation, introduction à la démographie, géographie économique, géographie politique, urbanisation et mondialisation, transformations du monde contemporain, éthique des relations internationales, etc.).

  

Le Baccalauréat spécialisé en gestion publique B.A. offert par l’UQAM a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut également être suivi à temps partiel. Ce programme unique au Québec est destiné à ceux et celles qui envisagent une carrière au sein d’une administration publique municipale, provinciale ou fédérale, dans les établissements scolaires ou établissements de santé en tant que gestionnaire ou consultant(e) politique.

 

Ce programme est axé sur la science politique et sur les sciences de la gestion. Il s'intéresse à l'ensemble des dimensions de la gestion publique : théorie des organisations et administration publique, nouvelle gestion publique, analyse des politiques publiques, vie politique municipale, gestion des services municipaux, politique étrangère du Canada, gestion internationale, etc.

 

Il comporte les cours suivants : introduction à l'administration publique et aux politiques publiques, politique au Canada et au Québec, introduction à la gestion des ressources humaines, droit constitutionnel, introduction à la comptabilité du secteur public, droit administratif, éléments de statistiques pour les sciences humaines, politique des finances publiques, éléments d'économie contemporaine, gestion de la diversité: perspectives nationale et internationale, organismes décisionnels et centraux du gouvernement, introduction au droit de l'administration publique, théorie des organisations et administration publique, gestion municipale et métropolitaine, gestion des organisations: complexité, diversité et éthique, gestion des opérations, méthodes de recherche appliquée en gestion publique, ainsi que nouveaux défis en gestion publique.

 

Enfin, tu auras à choisir 10 à 13 cours optionnels parmi une centaine de cours proposés répartis en 7 blocs (dont au moins dans chacun des blocs), soit : analyse et gestion des politiques et programmes; gouvernance et gestion publique; gestion des opérations, des ressources humaines et des relations de travail; administration régionale et municipale; organisations internationales; cours de langues modernes; formation pratique (stage en milieu de travail d'une durée variant entre 2 et 8 semaines) ou un stage international (1 ou 2 mois) ou une activité de synthèse); activité complémentaire (simulation, voyages d'études, projet de recherche, etc.).

 

Le Baccalauréat spécialisé en administration publique B.Sc.Soc. offert à Ottawa a une durée totale de 3 ou 4 ans (débute en 2e année pour titulaires d'un DEC) offert en régime régulier à temps complet, en régime régulier à temps partiel ou en régime coopératif à temps complet (comprenant 4 stages rémunérés dans une administration publique fédérale, provinciale ou municipale ou dans une organisation internationale d'une durée de 3 mois chacun). Il est destiné à ceux et celles qui envisagent une carrière au sein d’une administration publique municipale, provinciale ou fédérale en tant que gestionnaire ou consultant(e) politique.  

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : introduction à la méthodologie en sciences sociales, introduction à la politique canadienne, principes et enjeux de l'administration publique, gestion dans le secteur public, méthodes de recherche en administration publique, formulation des politiques publiques, politique budgétaire et finances publiques, théorie de l'organisation publique, analyse des politiques publiques, 1 cours parmi les suivants (parlementarisme au Canada, fédéralisme et politiques publiques au Canada ou politique, droit et constitution au Canada), ainsi que séminaire synthèse en administration publique.

 

Tu devras également choisir 3 cours optionnels en administration publique parmi 12 cours proposés (ex : ressources humaines dans les organisations publiques, droit et administration publique, réformes administratives, gestion de projet dans le secteur public, éthique et affaires publiques, etc.); 1 à 4 cours dans les disciplines connexes (économique, science politique, sociologie, etc.) parmi 36 cours proposés (ex : analyse microéconomique du secteur public, le Canada et l'économie mondiale, analyse des données économiques et sociales, politique urbaine au Canada, sociologie politique, rapports économiques sociaux et globaux, politiques gouvernementales et politique du risque, fédéralisme et politiques publiques au Canada, etc.); ainsi que 0 à 3 cours au choix en dehors du champ de spécialisation.

 

Le Baccalauréat intégré en affaires publiques et relations internationales offert à Laval a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Ce programme unique au Québec vise à intégrer les connaissances de la science politique, du droit et de l’économique par une analyse multidimensionnelle des affaires publiques dans un contexte de relations internationales.

 

Les perspectives de carrière sont envisageables principalement au sein d'organisations nationales ou internationales gouvernementales ou non gouvernementales ou d'entreprises afin d'occuper des postes de représentant(e) à l'étranger, d'agent(e) de liaison, agent(e) de promotion internationale, chargé(e) de projet en coopération internationale ou tout emploi de bonnes connaissances en relations publiques, mais dans un contexte international.

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : l'univers du droit, principes de microéconomie, régimes politiques et sociétés dans le monde, institutions internationales, droit constitutionnel, principes de macroéconomie, introduction à l'administration publique, droit international public général, introduction aux relations internationales, environnement économique international, ainsi que la réalisation d'un projet d'intégration (rédaction d'un travail de recherche de type "essai" sur un thème relié aux affaires publiques et aux relations internationales).

 

Tu devras également choisir 12 cours optionnels parmi les listes proposées dans les concentrations ci-dessous et les cours suivants : école internationale d'été sur les terrorismes, école internationale d'été sur les Amériques, préparation à une mission commerciale à l'étranger, mission commerciale à l'étranger, stage en milieu de travail, stage dans la fonction publique québécoise, stage à l'Assemblée nationale du Québec, cours de langues étrangères, etc.).

 

De plus, tu pourras choisir parmi l'une des 5 concentrations proposées, soit :

 

Affaires publiques et management; tu auras les cours obligatoires suivants : analyse des politiques gouvernementales, droit administratif 1, ainsi que 4 des 6 cours suivants (analyse économique du droit, institutions et marchés financiers, communication et médiatisation du politique, droit du commerce international, droit du travail fondamental ou groupes d'intérêt).

 

Diplomatie, paix et sécurité; tu auras les cours obligatoires suivants : droits et libertés de la personne, relations économiques Canada-États-Unis, relations internationales du Canada et du Québec, ainsi que 3 cours optionnels parmi une liste proposée (ex : culture et relations internationales, violence et conflits politiques, terrorismes, politiques et institutions de l'Union européenne, relations internationales des USA, relations internationales en Asie, relations internationales en Afrique, relations internationales en Europe depuis 1945, etc.).

 

Gouvernance économique internationale; tu auras les cours obligatoires suivants : droit international économique, relations économiques Canada-États-Unis, principes d'économie politique internationale, mathématiques pour sciences sociales, théorie des prix 1, ainsi qu'1 cours parmi les suivants (économie du développement, droit du commerce international, énergie et problèmes économiques contemporains, relations économiques internationales ou société de l'information et globalisation).

 

Politiques publiques et environnement; tu auras les cours obligatoires suivants : droit de l'environnement, économie de l'environnement, politiques environnementales, droit administratif 1, ainsi que 2 des 4 cours suivants (introduction à la pensée écologiste, analyse économique du droit, droit du travail fondamentale ou économie du Québec).

 

Sans concentration; tu devras choisir 6 cours optionnels parmi les concentrations ci-dessus     us.

Tu participeras à différentes activités comme la simulation parlementaire, la simulation des Nations Unies, des conférences de spécialistes en affaires publiques internationales, etc.

Tu auras la possibilité d'effectuer une partie de ta formation à l'étranger (en Allemagne, en Belgique, au Chili, en Espagne, aux États-Unis, en Finlande, en France, en Suède ou en Suisse).

Tu auras également la possibilité de participer à une mission commerciale à l'étranger, de réaliser un stage rémunéré ou non rémunéré facultatif de 10 semaines en milieu de travail au Québec ou à l'étranger ou d'un stage rémunéré dans la fonction publique québécoise ou d'une stage à l'Assemblée nationale du Québec ou à la Chambre des communes.

 

Le Baccalauréat avec majeure en science politique B.A. offert à Montréal, McGill, UQAM, Concordia, Bishop, UQO et Ottawa a une durée totale de 3 ans (2 ans pour la majeure + 1 an pour la mineure) offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Tu acquerras une solide formation de base nécessaire à la compréhension, à l'analyse et à l'interprétation des forces et des mécanismes qui déterminent l'action politique, tout en combinant ta formation avec une mineure dans une discipline connexe.

 

Il comporte des cours tels que : histoire politique contemporaine, théories et concepts en analyse politique, les systèmes politiques du Québec et du Canada, la pensée politique, forces et comportements politiques, méthodologie de la recherche en science politique, histoire des idées politiques, introduction aux relations internationales, introduction à l’administration publique, politique comparée, ainsi que quelques cours optionnels en science politique parmi des listes proposées, etc.

 

Enfin, tu devras combiner cette majeure avec un programme de mineure (ou certificat) telle que : administration publique (Ottawa), allemand, animation de groupes, anthropologie, culture et société occidentales (Concordia), communication, démographie (Montréal), développement international (UQO), diversité et monde contemporain (Concordia), droit (Ottawa), droit et société (Concordia), économie et société (UQO), économique, espagnol, éthique appliquée (Ottawa), éthique et droit (Montréal), études autochtones (Montréal), études canadiennes (Ottawa), études canado-irlandaises (Concordia), études catalanes (Montréal), études du Moyen-Orient (McGill), études de l'Asie du Sud (Concordia), études des droits humains (Concordia), études en mondialisation (Ottawa), études états-uniennes (Ottawa), études féministes, études israélites (Concordia), études latino-américaines, études néo-helléniques (Montréal), études québécoises (Montréal), études urbaines, géographie, géographie internationale (UQAM), gestion (Ottawa), histoire, immigration et relations interethniques (UQAM), italien, japonais (Bishop), langue et culture arabes, langue et culture lusophones (UQAM), langues et cultures d'Asie, philosophie, pratiques administratives (UQO),  psychologie, rédaction professionnelle, relations humaines (Concordia), religion, russe (McGill et Ottawa), sciences sociales (UQAM), sociologie, etc.

 

Le Baccalauréat avec majeure en économie politique internationale B.A. offert à Bishop a une durée totale de 3 ans (2 ans pour la majeure et 1 an pour la mineure) offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Seul baccalauréat avec majeure au Québec permettant de combiner une formation de base en économique avec la science politique et qui est complété par un programme de mineure.

 

Il comporte les cours suivants :principes d'économique : microéconomique, principes d'économique : macroéconomique, introduction aux gouvernements modernes, relations internationales et économie politique internationale. Tu devras également choisir l'un des 6 cours suivants en économique (géographie économique, économie internationale, développement économique 1, économie publique, histoire de l'économique ou perspectives contemporaines en économie politique); 2 des 7 cours suivants en science politique (économie politique américaine, affaires internationales, organisations internationales, État canadien et mondialisation, politiques des marchés et investissements internationaux, politique de finance internationale ou philosophie politique classique); 5 cours optionnels en économique parmi des listes proposées; ainsi que 3 cours optionnels en science politique parmi des listes proposées.

 

Enfin, tu devras combiner cette majeure avec l'un des programmes de mineure suivant : histoire, philosophie, religion, sociologie, études françaises et québécoises, langue anglaise, allemand, études hispaniques, italien ou japonais.

 

Le Baccalauréat avec majeure en études internationales B.A. offert à Bishop a une durée totale de 3 ans (2 ans pour la majeure + 1 an pour la mineure) offert à temps complet, mais peut également être suivi à temps partiel. C’est un programme ayant un aspect multidisciplinaire couvrant plusieurs domaines avec un contexte international tout en donnant une formation spécialisée sur les affaires internationales.

 

Il comporte des cours tels que : introduction à la politique comparée, introduction aux relations internationales, affaires internationales ou relations internationales, 3 des 6 cours suivants (introduction à la diplomatie, économie politique internationale, droit international et droits humains, introduction au droit international public, contextes stratégiques : questions de guerre et de paix, simulation des Nations Unies); 4 cours de langues étrangères dans au moins 2 langues différentes (dont 2 doivent être de niveau intermédiaire ou avancé), ainsi que 6 cours optionnels parmi une liste proposée dans l'une des 2 concentrations offertes, soit : gouvernance globale ou culture globale.

 

Enfin, tu devras combiner cette majeure avec l'un des programmes de mineure suivant : économique, histoire, philosophie, religion, sociologie, études françaises et québécoises, langue anglaise, allemand, études hispaniques, italien ou japonais.

 

PROGRAMMES BIDISCIPLINAIRES :

 

Il existe également un choix de plusieurs combinaisons de disciplines permettant d'acquérir une solide formation en histoire ou en études anciennes ou classiques, mais également dans une seconde discipline, mais avec des connaissances beaucoup plus complètes qu'un baccalauréat avec majeure et mineure.

 

De plus, ces programmes de baccalauréats bidisciplinaires permettant de poursuivre vers des études supérieures dans l'une ou l'autre des disciplines étudiées.

 

Voici ces programmes :

 

Le Baccalauréat intégré en études internationales et langues modernes B.A. ou B.Sc.Soc. offert à Laval et Ottawa a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Ce programme unique au Québec a pour objectif d'acquérir une connaissance d'ensemble des enjeux internationaux et interculturelles dans une perspective multidisciplinaire tout en acquérant des connaissances dans différentes langues étrangères.

Il couvre plusieurs disciplines des sciences humaines en lien avec le contexte international comme l'histoire, l'anthropologie, la sociologie, la géographie, l'économique et la science politique; en plus des cours dans au moins 2 langues seconde et/ou étrangères.

Détenir une bonne connaissance tant politique, économique que culturel (et linguistique) d'une ou plusieurs régions du monde, ouvre des portes à de nombreuses carrières à l'international autant au sein d'organismes humanitaires, d'organismes culturels, d'entreprises effectuant du commerce international, d'organisations gouvernementales canadiennes, d'organisations internationales gouvernementales ou non gouvernementales, d'organismes d'accueil et de soutien aux immigrants, etc.

 

Le programme offert à Ottawa est surtout axé sur les questions de politique internationale avec le développement de solides compétences langagières. Il comporte les cours suivants : introduction à la science politique ou politique et mondialisation, introduction à la macroéconomie ou enjeux macroéconomiques contemporains, espaces sous tension, introduction aux relations internationales et à la politique mondiale, introduction à la politique comparée, introduction à la pensée politique, fondements de la recherche en science politique, pensée politique moderne 1, un cours en sciences des religions parmi les suivants (les religions du monde 1, les religions du monde 2, religion et politique dans la société mondiale, sociologie du pluralisme religieux et culturel ou  théories anthropologiques et problèmes interculturels et interreligieux), pensée politique moderne 2, ainsi que séminaire de synthèse en relations internationales et politique mondiale.

 

Tu devras choisir 6 cours optionnels en science politique parmi une liste de plus d'une cinquantaine de cours proposés (ex : droit international public, protection des populations civiles en droit international, droits humains et étude des conflits : perspectives convergentes, résolution de conflits et construction de la paix, organisations internationales universelles, économie politique internationale, géopolitique contemporaine, politique comparée du développement, politique et droits humains, politique environnementale mondiale, politique de l'aide au développement, relations internationales et théorie politique, politique étrangère canadienne, relations nord-américaines, stage international, etc.).

 

Tu devras choisir 8 cours optionnels en langue seconde (anglais ou espagnol) selon ton niveau évalué par un test de classement.

 

Tu devras choisir 7 cours optionnels dans une ou plusieurs langues étrangères dont plusieurs niveaux sont offerts dans la plupart des langues : allemand, espagnol, arabe, chinois, italien, japonais, polonais, portugais ou russe.

 

Enfin, tu devras choisir 4 cours complémentaires au choix en dehors de ton champ de spécialisation.

 

Le programme offert à Laval met l'accent sur les compétences langagières avancées dans au moins 2 langues étrangères tout en permettant de concentrer dans un domaine spécifique ayant un contexte international (développement international, communication publique, économie internationale, politique internationale ou environnement).

 

Tu pourras effectuer une partie de ta formation à l'étranger dans un pays en lien avec langue principale choisie.

 

Tu pourras également réaliser un stage crédité et rémunéré dans la fonction publique québécoise ou un stage non rémunéré dans un milieu de travail ou Québec ou à l'étranger.

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : information internationale, introduction à la carte du monde, histoire du monde au 19e et au 20e siècles, exercices méthodologiques en études internationales, état du monde : environnement économique et historique, ordre mondial au 21e siècle : problématiques et perspectives.

 

Tu devras choisir une compétence langagière dans une langue principale pour un total de 30 crédits qui comprend des cours de langue écrite et orale selon ton niveau permettant d'atteindre le niveau avancé de celle-ci, ainsi qu'un choix de quelques cours optionnels sur les aspects sociaux, culturels, historiques, économiques et politiques des communautés dont cette langue est couramment parlée. Tu auras le choix parmi : allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, japonais, portugais ou russe.

 

Tu devras choisir une compétence langagière dans une deuxième langue pour un total de 21 crédits qui comprend des cours de langue écrite et orale selon ton niveau permettant d'atteindre le niveau intermédiaire ou avancé de celle-ci, ainsi qu'un choix d'autres cours de langue et/ou de quelques cours optionnels sur les aspects sociaux, culturels, historiques, économiques et politiques des communautés dont cette langue est couramment parlée.

 

Tu devras également choisir l'une des 5 concentrations de spécialisation suivantes, soit :

 

Communication publique; tu devras suivre les cours suivants : introduction à la communication, la communication publique et ses pratiques, psychosociologie de la communication, ainsi que 4 cours optionnels en communication publique parmi une liste proposée (ex : journalisme et société, communication orale en public, introduction aux relations publiques, communication dans les organisations, connaissance des médias québécois, communication interculturelle internationale, etc.).

 

Développement international; tu devras choisir 7 cours optionnels parmi une liste proposée en anthropologie, économique, géographie, sciences des religions, sociologie et gestion internationale (ex : anthropologie de l'Amérique du Sud, anthropologie des Caraïbes, sociétés et cultures d'Asie du Sud-est, anthropologie du Moyen-Orient et du Maghreb, anthropologie du Mexique, anthropologie des Amérindiens, expérience internationale et choc culturel, anthropologie du développement, minorités et ethnicité, diversité culturelle : contextes et enjeux, ethnicité dans les sociétés contemporaines, fêtes et rituels, pratiques langagières, introduction à l'étude des religions, introduction à l'hindouisme, introduction à l'islam, introduction au bouddhisme, introduction au christianisme, introduction au judaisme, introduction aux religions chinoises, pluralisme des éthiques, géographie de la mondialisation, géographie sociale et culturelle, sociologie de l'Afrique noire, sociologie de la culture, sociétés comparées d'Amérique latine, développement rural et Tiers-Monde, communication interculturelle internationale, économie du développement, environnement économique international, introduction à la santé mondiale, pauvreté et sous-développement, intervention sociale en contexte interculturel, fondements du management international, enjeux éthiques de la gestion de l'aide internationale, coopération dans les Amériques, développement international : acteurs et processus, gestion de projets internationaux, etc.).

 

Économie internationale; tu devras suivre les cours suivants : principes de microéconomie, principes de macroéconomie, ainsi qu'un choix de 5 cours optionnels parmi une liste proposée (ex : économie du développement, relations économiques Canada-États-Unis, relations économiques internationales, environnement économique international, introduction à l'économie politique internationale, énergie et problèmes économiques internationaux, commerces agroalimentaires et institutions internationales, économie des ressources naturelles et de l'environnement, stratégies pour le développement des marchés en Amérique latine, etc.).

 

Environnement; tu devras suivre le cours obligatoire suivant : fondements du développement durable, ainsi que choisir 6 cours optionnels parmi une liste proposée en lien avec le domaine de l'environnement et du développement durable dans un contexte international (ex : fondements de la conservation de l'environnement, politiques environnementales, aménagement durable du territoire, impacts environnementaux, changements climatiques, environnements naturels, problèmes environnementaux de la biogéographie, introduction aux sciences de la terre, géopolitique de l'eau, etc.).

 

Politique internationale; tu devras suivre les cours obligatoires suivants : régimes politiques et sociétés dans le monde, introduction aux relations internationales, ainsi qu'un choix de 5 cours optionnels parmi une liste proposée en science politique (ex : géographie politique, politique et démocratie au Canada et au Québec, idées politiques modernes et contemporaines, relations internationales en Europe depuis 1945, relations internationales des États-Unis, coopération dans les Amériques, Afrique, Amérique latine et mondialisation, géopolitique de l'eau, histoire politique contemporaine, etc.).

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en administration publique et science politique B.A. offert à Ottawa a une durée totale de 3 ou 4 ans (débute en 2e année pour titulaires d'un DEC) offert en régime régulier à temps complet, en régime régulier à temps partiel ou en régime coopératif à temps complet (comprenant 4 stages rémunérés dans une administration publique fédérale, provinciale ou municipale ou dans une organisation internationale d'une durée de 3 mois chacun). Il est destiné à ceux et celles qui envisagent une carrière au sein d’une administration publique municipale, provinciale ou fédérale en tant que conseiller(ère) ou consultant(e) en politiques publiques. Ce programme te propose de combiner la formation en administration publique (science politique, économique, droit, administration) avec la solide formation de base en science politique.

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : introduction à la politique canadienne, introduction aux relations internationales et à la politique mondiale, introduction à la pensée politique, introduction à la politique comparée, principes et enjeux de l'administration publique, gestion dans le secteur public, pensée politique moderne 1, fondements de la recherche en science politique, formulation de politiques publiques, pensée politique moderne 2, politique budgétaire et finances publiques, théorie de l'organisation publique, 1 des 3 cours suivants (méthodes de recherche en administration publique, analyse qualitative en science politique ou analyse quantitative en science politique), analyse des politiques publiques, ainsi que séminaire de synthèse en administration publique.

 

Tu devras également choisir 3 cours optionnels en administration publique parmi 12 cours proposés (ex : ressources humaines dans les organisations publiques, droit et administration publique, réformes administratives, gestion de projet dans le secteur public, éthique et affaires publiques, etc.); au moins 1 cours optionnel en politique canadienne et québécoise parmi 7 cours proposés (ex : systèmes électoraux et partis politiques, fédéralisme et politiques publiques au Canada, développement des idéologies sociales et politiques au Canada, participation et mobilisation politique au Canada, etc.); au moins 1 cours optionnel en politique internationale parmi 5 cours proposés (ex : organisations internationales universelles, politique comparée du développement, économie politique internationale, etc.); 1 séminaire de synthèse en science politique parmi 4 séminaires proposés (séminaire de synthèse en pensée politique,  séminaire de synthèse en politique canadienne, séminaire de synthèse en politique comparée, séminaire de synthèse en relations internationales et politique mondiale), ainsi qu'un cours au choix en dehors du champ de spécialisation.

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en communication et politique B.A. offert à Montréal, UQAM, Ottawa et Sherbrooke (voir le Bacc en études politiques appliquées - cheminement en communication) a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme propose une formation bidisciplinaire dans 2 disciplines connexes combinant une formation en communication publique, en science politique et en communication politique.

 

Il prépare à une carrière telle que : agent(e) d'information, agent(e) de communication, attaché(e) politique, lobbyiste, journaliste, recherchiste, conseiller(ère) politique, etc.

 

Il comporte des cours obligatoires tels que : méthodologie de la recherche en communication, démarche de la recherche en science politique, médias, politique et société, fondements politiques, fondements communicationnels, introduction aux relations internationales, idées politiques contemporaines, introduction à l'administration publique et aux politiques publiques, politique au Canada et au Québec, introduction à la politique comparée, rédaction en communication politique, analyse quantitative en science politique, introduction aux théories de la communication médiatique, journalisme et société, communication organisationnelle, comportement et opinion publique, stratégies de communication politique, analyse critique de l'information, information international, rhétorique et politique, etc.

 

Tu auras plusieurs cours optionnels à choisir en science politique et en communication politique parmi des listes proposées (ex  : communication, sens et discours, pouvoir et communication, forces et comportements politiques, leadership politique, représentation politique, marketing politique, psychologie politique, action collective et politique, politique et société, partis politiques, groupes de pression, sondages et politique, organismes décisionnels et centraux du gouvernement, politiques sociales, risque et politiques publiques, vie politique municipale, idées politiques au Canada, idées politiques au Québec, sociologie politique, économie politique, organisations internationales, sociopolitique des conflits armés, relations Nord-Sud, pensée stratégique contemporaine, théorie des relations internationales, institutions internationales régionales, politique étrangère du Canada et du Québec, politique étrangère des États-Unis, politique étrangère de l'Union européenne, intégration européenne, simulation des Nations Unies, stage en communication politique, travail de recherche en communication politique, etc.).

 

Tu auras plusieurs cours optionnels à choisir en communication parmi des listes proposées (ex : communication dans les équipes, communication et relations de presse, communication et gestion de crise, communication organisationnelle 2, planification en communication externe, planification en communication interne, méthodes journalistiques, contrôle et manipulation de l'information, communication marketing, gestion des médias publicitaires, communication orale, relations avec les médias, communications internationales et cultures locales, pratiques de la télévision,  impacts des nouvelles technologies, applications Internet, applications multimédias, multimédia et société, communications virtuelles et réseaux sociaux, etc.).

 

Ainsi que quelques cours optionnels dans les disciplines connexes (ex : économique, sociologie, philosophie, géographie, histoire, langues étrangères, etc.).

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en économique et politique B.A. offert à Montréal, Laval, McGill, Bishop et Sherbrooke (voir le Bacc en études politiques appliquées - cheminement en économie politique) a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme propose une formation bidisciplinaire dans 2 disciplines connexes, soit en économique et en science politique.

 

Il prépare à une carrière telle que : agent(e) de développement économique, agent(e) de développement international, économiste du développement international, analyste des politiques économiques, attaché(e) politique, journaliste, lobbyiste, conseiller(ère) politique, économiste au sein d'une organisation politique, agent(e) du service extérieur diplomatique, etc.

 

Il comporte des cours tels que : introduction à la microéconomie, méthodes de recherche en science politique, analyse de données économiques, mathématiques pour les sciences sociales, régimes politiques et sociétés dans le monde, introduction aux relations internationales, introduction à la macroéconomie, histoire de la pensée économique, forces politiques, économies nord-américaines, institutions publiques et marchés financiers, politique au Canada et au Québec, principes d'économie politique internationale, politiques économiques du Canada et du Québec, introduction à l'administration publique, pensée politique contemporaine, séminaire d'intégration en économie politique, etc.

 

Tu auras plusieurs cours optionnels à choisir en science politique parmi des listes proposées (ex  : administration et politiques publiques, pouvoir et communication, forces et comportements politiques, leadership politique, partis politiques, groupes de pression, sondages et opinion publique, organismes décisionnels et centraux du gouvernement, risque et politiques publiques, acteurs et enjeux politiques au Canada et au Québec, analyse des choix et comportements politiques, analyse des politiques gouvernementales, vie politique municipale, administrations locales et régionales comparées, argent et politique, idées politiques au Canada, idées politiques au Québec, organisations internationales, théorie relations internationales, institutions internationales régionales, institutions politiques américaines, politique étrangère du Canada et du Québec, politique étrangère des États-Unis, politique étrangère de l'Union européenne, intégration européenne, politiques gouvernementales en relations internationales, simulation des Nations Unies, etc.).

 

Tu auras plusieurs cours optionnels à choisir en économique et économie politique parmi des listes proposées (ex  : techniques d'analyse économique, économétrie, économie du Québec, développement économique du Canada, économie publique, économie et finances publiques, problèmes économiques contemporains, économie de la santé, économie de l'environnement, criminalité et économie, économie et population, économie urbaine et régionale, économie et mondialisation, économie du développement, relations économiques Canada-États-Unis, relations économiques internationales, économie politique internationale, etc.).

 

Ainsi que quelques cours en économie politique parmi des listes proposées (ex : politique et processus budgétaire, communication politique, l'État et l'économie, séminaire de recherche en économie politique, stage en économie politique, travail de recherche en économie politique, etc.).

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en science politique et études africaines B.A. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme te permettra d'acquérir une solide formation de base en science politique tout en explorant les différentes sociétés et civilisations africaines dans un point de vue interdisciplinaire.

 

Tu auras des cours en science politique :  introduction aux relations politiques internationales, relations internationales :  comportements des États, la politique en Afrique, le choix de cours optionnels en science politique, ainsi dans certaines disciplines connexes à la science politique (économie, administration, sociologie, etc).

 

Pour ce qui est des cours en études africaines: introduction aux études africaines, séminaire interdisciplinaire en études africaines et stage culturel en études africaines d'une durée de 150 heures, ainsi qu'un choix de cours optionnels dans diverses disciplines en lien avec les études africaines.

  

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en science politique et études canadiennes B.A. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme te permettra d'acquérir une solide formation de base en science politique tout en explorant les différents aspects de la société canadienne dans un point de vue interdisciplinaire.

 

Tu auras des cours en sciences politique : fondements de la recherche en science politique, introduction à la pensée politique et sociale, société politique canadienne ou introduction aux relations internationales, communication politique, système de pensée politique au Canada, un séminaire de synthèse en science politique, ainsi que des cours optionnels à choisir parmi une liste proposée.

 

Pour ce qui est des cours en études canadiennes, tu auras : introduction à l'étude du Canada, la politique canadienne, séminaire interdisciplinaire en études canadiennes, mémoire de baccalauréat (travail de recherche), ainsi qu'un choix de cours optionnels dans diverses disciplines en lien avec les études canadiennes.

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en science politique et études en développement international (volet États et gouvernance) B.A. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme te permettra d'acquérir une solide formation de base en science politique tout en explorant les problèmes que subissent les pays en voie de développement, principalement sur la façon dont les institutions politiques conçoivent le processus de développement.

 

Tu auras des cours en science politique :  introduction aux relations politiques internationales, relations internationales :  comportements des États, les relations politiques au Moyen-Orient, le choix de cours optionnels en science politique, ainsi dans certaines disciplines connexes à la science politique (économie, administration, sociologie, etc).

 

Pour ce qui est des cours en études du développement international, tu auras à suivre : microéconomique : analyse et application, économie du développement 1, introduction au développement international, économie du développement 2 et séminaire de recherche en développement international, ainsi que des cours optionnels parmi 14 cours proposés.

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en science politique et  études du Moyen-Orient B.A. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme te permettra d'acquérir une solide formation de base en science politique tout en explorant les différents aspects des sociétés et civilisations du Moyen-Orient passées et contemporaines dans un point de vue interdisciplinaire.

 

Tu auras des cours en science politique :  introduction aux relations politiques internationales, relations internationales :  comportements des États, les relations politiques au Moyen-Orient, le choix de cours optionnels en science politique, ainsi dans certaines disciplines connexes à la science politique (économie, administration, sociologie, etc).

 

Pour ce qui est des cours en études du Moyen-Orient, tu auras à suivre : au moins 2 cours de langues (arabe, hébreu, perse ou turc), au moins 2  cours en histoire du Moyen-Orient, au moins 2 cours en religion ou philosophie (juive ou musulmane), un séminaire interdisciplinaire de recherche sur le Moyen-Orient ou Proche-Orient, ainsi que des cours optionnels dans diverses disciplines en lien avec le Moyen-Orient.

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en science politique et études est-asiatiques B.A. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme vise à intégrer les connaissances sur les divers pays de l’Asie de l’Est (Chine, Japon, Corée, Inde, Vietnam, etc) avec une formation en science politique.

 

Tu auras des cours en science politique : introduction à la politique en Asie du Sud-est, changements politiques en Asie du Sud-est, le choix de cours optionnels en science politique, ainsi dans certaines disciplines connexes à la science politique (économie, administration, sociologie, etc).

 

Pour ce qui est des cours en études de l'Asie de l'Est, tu auras à suivre : au moins 2 cours dans une langue asiatique (possibilité d'une 2e langue), au moins 2 cours d'histoire de l'Asie du Sud-est, un cours de religion ou de philosophie orientale, des cours optionnels choisis en études est-asiatiques, ainsi que le choix de cours optionnels dans diverses disciplines en lien avec les études est-asiatiques.

 

Le Baccalauréat bidisciplinaire en science politique et études latino-américaines et caribéennes B.A. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme te permettra d'acquérir une solide formation de base en science politique tout en explorant les différents aspects des sociétés et civilisations d'Amérique latine passées et contemporaines dans un point de vue interdisciplinaire.

 

Tu auras des cours en science politique :  introduction aux relations politiques internationales, relations internationales :  comportements des États, la politique en Russie, le choix de cours optionnels en science politique, ainsi dans certaines disciplines connexes à la science politique (économie, administration, sociologie, etc).

 

 

Pour ce qui est des cours en études latino-américaines : histoire de l'Amérique latine jusqu'en 1825, histoire de l'Amérique latine depuis 1825, la politique en Amérique latine, introduction à la littérature hispano-américaine 1 et 2, séminaire de recherche interdisciplinaire en études latino-américaines et caribéennes, un choix de cours optionnels en études latino-américaines, ainsi qu'un choix de cours optionnels dans diverses disciplines en lien avec les études latino-américaines et caribéennes.

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en science politique et études nord-américaines B.A. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme te permettra d'acquérir une solide formation de base en économique tout en explorant les différents aspects des sociétés et civilisations d'Amérique du Nord (États-Unis, Canada, Mexique) passées et contemporaines dans un point de vue interdisciplinaire.

 

Tu auras des cours en science politique, tu auras : fondements de la recherche en science politique, introduction à la pensée politique et sociale, société politique canadienne ou introduction aux relations internationales, communication politique, système de pensée politique au Canada, un séminaire de synthèse en science politique, ainsi que des cours optionnels à choisir parmi une liste proposée.

 

Pour ce qui est des cours en études nord-américaines, tu auras : introduction à l'étude du Canada, introduction à l'économie politique, histoire américaine jusqu'en 1865, séminaire interdisciplinaire en études nord-américaines, ainsi que des cours optionnels parmi des listes proposées (en histoire, économie, politique, anthropologie et littérature anglaise).

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en science politique et études russes et slaves B.A. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Ce programme te permettra d'acquérir une solide formation de base en science politique tout en explorant les différents aspects de la société russe et soviétique passée et contemporaine dans un point de vue interdisciplinaire.

 

Tu auras des cours en science politique :  introduction aux relations politiques internationales, relations internationales :  comportements des États, la politique en Russie, le choix de cours optionnels en science politique, ainsi dans certaines disciplines connexes à la science politique (économie, administration, sociologie, etc).

 

Pour ce qui est des cours en études russes et slaves, tu auras : russe élémentaire, russe intermédiaire, russe avancé, histoire de la Russie de la Guerre à la Révolution, des cours optionnels choisis en langue, culture et littérature russes, ainsi qu'un choix de cours optionnels dans diverses disciplines en lien avec les études russes et slaves.

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en science politique et histoire B.A. ou B.Sc.Soc. offert à McGill et Ottawa a une durée totale de 4 ans à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Il combine la formation en science politique tout en explorant les aspects historiques des conflits, des actions et des mouvements politiques tant au Canada et au Québec qu'ailleurs dans le monde.

 

Il comporte des cours en science politique tels que : fondements de la recherche en science politique, introduction à la pensée politique et sociale, société politique canadienne ou introduction aux relations internationales, communication politique, système de pensée politique au Canada, un séminaire de synthèse en science politique, ainsi que des cours optionnels à choisir parmi une liste proposée.

 

Pour ce qui est des cours en histoire, ils comprennent : méthodologie de la recherche en histoire, un cours en histoire du Canada, un cours sur l’histoire de l’Europe, un cours en histoire des États-Unis, un cours en histoire de l’Asie, ainsi que des cours optionnels à choisir parmi une liste proposée.

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en science politique et philosophie (B.A. ou B.Sc.Soc.) offert à Laval, McGill et Ottawa a une durée totale de 3 ans à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Il combine la formation en science politique tout en explorant les aspects éthiques et philosophiques des actions et mouvements sociaux.

 

Il comporte des cours en science politique tels que : fondements de la recherche en science politique, introduction à la pensée politique et sociale, société politique canadienne ou introduction aux relations internationales, communication politique, système de pensée politique au Canada, un séminaire de synthèse en science politique, ainsi que des cours optionnels à choisir parmi une liste proposée.

 

Pour ce qui est des cours en philosophie ils comprennent : philosophie politique, La philosophie grecque ou la naissance de la philosophie, philosophie médiévale, philosophie moderne, théorie de la connaissance, métaphysique : la structure et la réalité, philosophie continentale contemporaine, philosophie analytique, systèmes de pensée politique moderne, problèmes de philosophie politique moderne, ainsi que des cours optionnels à choisir parmi une liste proposée.

 

Le Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en science politique et sociologie B.A. offert à McGill a une durée totale de 3 ans à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Il combine la formation en science politique avec la sociologie, principalement sur la compréhension des comportements et des mouvements sociaux et les impacts des politiques sociales sur la société.

 

Tu auras des cours en science politique :  introduction aux relations politiques internationales, relations internationales :  comportements des États, la politique en Russie, le choix de cours optionnels en science politique, ainsi dans certaines disciplines connexes à la science politique (économie, administration, sociologie, etc).

 

Pour ce qui est des cours en sociologie, tu auras : perspectives sociologiques, enquête sociologique, statistiques en recherche sociale, analyse quantitative des données, projet spécialisé en sociologie, ainsi que des cours optionnels à choisir parmi une liste proposée du baccalauréat en sociologie.

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Après avoir terminé tes études au baccalauréat en histoire, il te sera possible soit de te diriger vers le marché du travail ou de poursuivre des études supérieures telles que :

Pour plus de détails, consulte la page sur les études supérieures en sciences humaines

et sur les études supérieures en sciences économiques, politiques et administratives

 

Si tu désires enseigner la science politique au collégial, il est possible d'entreprendre des études au niveau du 2e cycle dans l'un des programmes suivants :

 

maîtrise enseignement collégial offerte à Sherbrooke (aussi offert en ligne),

maîtrise en éducation - concentration en didactique offerte à l'UQAM,

maîtrise en didactique offerte à Montréal,

maîtrise en didactique (concentration en didactique de l'enseignement professionnel et technique) offerte à Laval,

maîtrise en éducation-didactique offerte à U.Q.T.R.,

Diplôme en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
D.E.S.S. en enseigement collégial offert à Laval,
D.E.S.S. en enseignement collégial offert à l'UQAC,

D.E.S.S. en éducation et formation des adultes offert à l'UQAM,
Certificat d'études supérieures en enseignement post-secondaire offert à Ottawa,
Microprogramme en formation à l'enseignement post-secondaire à Montréal (voir aussi la page suivante),
Microprogramme en formation initiale en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
Microprogramme en insertion professionnelle en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
Graduate Certificate in College Teaching offert à Sherbrooke,

Programme court en pédagogie de l'enseignement supérieur offert à l’UQAM,
Programme en court en intervention éducative - concentration au collégial offert à l'UQAC,

Diplôme de 3e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur à Sherbrooke (pour titulaires du doctorat),

Microprogramme de 3e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur à Sherbrooke (pour titulaires du doctorat).

 

Pour plus de détails, consulte la page de professeur au collégial

 

Si tu désires enseigner la science politique à l'université, tu devras compléter un doctorat au sein d'un centre de recherche en lien avec le champ d'expertise de ton choix. Pour plus de détails, consulte la page de professeur d'université.

 

La Maîtrise en science politique M.A. a une durée d’1½ à 2 ans à temps complet, mais aussi être suivi à temps partiel. L’objectif de ce programme est de fournir une formation plus poussée et plus approfondie en science politique principalement dans une spécialisation, tout en permettant de rester polyvalent.

 

Elle est offerte à Laval (concentrations : citoyenneté et mobilisation politique dans le monde ou parlementarismes/élections et communication politique ou politique étrangère et de sécurité ou sans concentration avec essai et stage), Laval (sans concentration avec mémoire), UQAM (concentrations : politique internationale/droit international avec essai et stge facultatif ou administration et politiques publiques avec mémoire ou analyse et théories politiques avec mémoire ou relations internationales/politique étrangère/coopération et développement avec mémoire ou concentration en études féministes avec mémoire), Montréal (concentration en affaires publiques et internationales avec stage ou sans concentration avec travail dirigé ou avec mémoire), Mcgill (options : études en développement international avec essai ou avec mémoire, études des femmes et des genres avec essai ou avec mémoire, études européennes avec essai ou avec mémoire ou sans concentration avec essai ou avec mémoire), Concordia (administration publique et politiques publiques avec essai ou avec stage) et Ottawa (concentration en études sur les femmes avec essai ou avec mémoire ou sans concentration avec essai ou avec mémoire).

 

Le cheminement « axé sur la pratique professionnelle » vise principalement à former ou perfectionner des analystes, des conseillers(ères), des agents(es) de recherche en politique, mais également des diplomates, des lobbyistes, des enseignants(es) en science politique au collégial et des gestionnaires de l'administration publique.

 

Il comporte des cours obligatoires et des cours optionnels, la rédaction d'un essai ou d’un travail dirigé sur une problématique, un enjeu, un sujet d’actualité ou un autre sujet d’intérêt en science politique. Enfin, certains cheminements comportent également la réalisation d’un stage en milieu de travail au sein d’une organisation publique ou privée et s’il y a lieu, reliée à la concentration choisie.

 

Le cheminement « axé sur la recherche » initie à la recherche et prépare à une carrière en enseignement collégial ou universitaire de la science politique ou un poste en analyse et recherche en politiques publiques au sein d'une organisation gouvernementale.

 

Il comporte quelques cours obligatoires et des cours optionnelsais la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé "mémoire "dans l’un des principaux champs de recherche de la science politique.

 

La Maîtrise en affaires publiques M.A. offerte à Laval (spécialisation en analyse et évaluation avec essai, voir aussi la page suivante), Laval (sans concentration avec mémoire), Laval (spécialisation en analyse et évaluation avec stage et mémoire), Laval (spécialisation en finances publiques avec stage et mémoire), Laval (spécialisation en gestion publique avec stage et mémoire) et Ottawa (concentration en science, société et politique publique avec essai ou avec mémoire ou concentration en durabilité de l'environnement avec mémoire ou sans concentration avec essai ou avec mémoire, offerte en régime régulier avec mémoire ou en régime coopératif avec 2 stages rémunérés en milieu de travail et mémoire) a une durée d’1½ à 2 ans à temps complet, mais aussi être suivi à temps partiel.

 

Ce programme est plutôt interdisciplinaire avec une approche qui repose sur plusieurs disciplines, notamment la science économique, la science politique et le management. Il s'adresse à la personne qui occupe ou aspire à occuper un poste supérieur de gestionnaire public ou d'analyste dans les services de planification ou d'évaluation ou dans les bureaux d'études des organisations publiques, parapubliques ou privées.

 

-         Cheminement axé sur la pratique professionnelle : propose un choix parmi 3 concentrations : analyse et évaluation, gestion publique ou finances publiques. Il comporte des cours obligatoires et optionnels communs à toutes les concentrations et certains propres à la concentration choisie. Tu devras également effectuer un stage de 4 mois en réalisant un projet d’analyse des politiques au sein d’une organisation politique, ainsi que rédiger un essai sur l’étude d’une problématique en analyse des politiques et ayant un lien avec l’expérience acquise dans le cadre du stage.

 

-         Cheminement axé sur la recherche : comporte quelques cours obligatoires et optionnels, La plus grande partie du programme est toutefois consacrée à la rédaction et réalisation d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans l'un des principaux domaines de recherche en affaires publiques et analyse des politiques (politiques sociales, politiques de santé, politiques de l’éducation, politiques de sécurité du revenu, politiques économiques, politiques en ressources naturelles, politiques budgétaire, politiques autochtones, etc).

 

La Maîtrise études politiques appliquées M.A. offerte à l'Université de Sherbrooke (campus de Sherbrooke ou Longueuil) a une durée d’1½ à 2 ans à temps complet, mais aussi être suivi à temps partiel. La particularité du programme par rapport à la maîtrise en science politique conventionnelle est que la formation est davantage offerte selon une approche dite « appliquée », c’est-à-dire qu’en plus des cours théoriques sur les divers sujets du monde politique d’ici et d’ailleurs, tu auras à participer à des activités pratiques telles que : séminaires et conférences de spécialistes de renom, colloques sur différents thèmes en lien avec la politique d'ici ou d'ailleurs, voyages d'études avec des projets internationaux, simulation de travaux de l'ONU, organisation de colloques ou d'activités de simulation politique projet de portail de diffusion Internet PolitiqueAppliquée.TV, etc.

 

Le cheminement « axé sur la pratique professionnelle » vise principalement à former ou perfectionner des analystes, des conseillers(ères), des agents(es) de recherche en politique, mais également des diplomates, des lobbyistes, des enseignants(es) en science politique au collégial et des gestionnaires de l'administration publique.

Elle comporte les cours suivants : analyse statistique et prise de décision, concepts et méthodes en politique appliquée, prise de décision et enjeux éthiques, ainsi que des cours selon le cheminement choisi :

Politiques publiques et internationales avec stage et travail dirigé : comporte également quelques cours optionnels parmi une liste proposée de cours en lien avec les politiques publics et la politique internationale, la réalisation d'un stage en politique appliquée de 2 mois à temps complet au sein d'un organisme public ou privé, la rédaction d'un rapport de stage, ainsi que la rédaction d'un travail dirigé portant sur l'analyse rigoureuse d'une problématique de l'espace public;

 

Politiques publiques et internationales avec essai : comporte également plusieurs cours optionnels parmi une liste proposée de cours en lien avec les politiques publics et la politique internationale, ainsi que la rédaction d'un essai portant sur une problématique, un enjeu actuel, un thème spécifique ou un sujet d'actualité ou un autre sujet d'intérêt de l'espace public;

Droit international et politique internationale appliqués : comporte également les cours suivants : le Canada et l'espace international, théorie des relations international et du droit international appliqués, politique internationale appliquée, droit international public appliqué, prévention et règlement des différends internationaux, conférences sur l'actualité internationale, simulation des travaux d'une organisation internationale, atelier d'intégration en droit et politique, production d'une consultation collective, quelques cours optionnels en droit parmi une liste proposée, ainsi que quelques cours optionnels en relations internationales parmi une liste proposée.

 

Enfin,  tu devras réaliser un stage en politique appliquée de 2 mois à temps complet au sein d'un organisme international public ou privé, rédiger un rapport de stage, ainsi que réaliser un ou plusieurs mandats de recherche définis par un organisme agissant sur la scène internationale

 

Le cheminement « axé sur la recherche appliquée » permet de t'initier à la recherche notamment en préparant à poursuivre des études au niveau du doctorat en vue d'une carrière en enseignement universitaire ou en recherche.

 

Elle comporte les cours suivants : analyse statistique et prise de décision, concepts et méthodes en politique appliquée, prise de décision et enjeux éthiques, atelier de rédaction 1, atelier de rédaction 2, quelques cours optionnels, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans l’un des nombreux champs de recherches en études politiques appliquées.

La Maîtrise en études ou relations internationales M.A. offerte à Montréal et Laval (avec mémoire ou avec essai ou avec avec stage) a une durée d’1½ à 2 ans à temps complet, mais aussi être suivi à temps partiel. ce programme pluridisciplinaire permet d’acquérir des connaissances dans les différents domaines et divers aspects reliés aux études internationales et au développement international comme la politique, l’économie, la sociologie, le droit, l’anthropologie, les langues modernes, etc.

 

La voie « axée sur la pratique professionnelle » est destinée à ceux et celles désirant obtenir un poste de consultant(e) en relations internationales, coordonnateur(trice) du commerce international pour une grande entreprise, consultant(e) en commerce international au sein de sociétés de consultants en développement de marchés internationaux, gestionnaire d'un organisme à vocation internationale, conseiller(ère) ou délégué(e) ou représentant(e) au sein d'un organisme intergouvernemental international (ex : ONU, OCDE, Union européenne, Organisation mondiale du commerce, etc.), d'un organisme international non gouvernemental à but non lucratif ONG (ex : CIO, Croix-Rouge internationale, Amnesty International, Oxfam International, etc.) au Ministère des Affaires étrangères Canada (dans un bureau au Canada, dans un consulat ou dans ambassade du Canada à l'étranger) ou au Ministère des Relations internationales du Québec (notamment dans une délégation du Québec à l'étranger), etc.

 

Elle comporte des cours obligatoires et des cours optionnels en science politique, en droit, en économique et en administration. Enfin, tu devras réaliser un stage en relations internationales au sein d'un organisme public, parapublic ou privé ou un organisme international, ainsi que rédiger un essai (ou travail dirigé) sur une problématique, un enjeu, un sujet d'actualité ou un autre sujet d'intérêt en lien avec les études internationales.

 

Le programe offert à Montréal comporte un choix de concentrations parmi les suivantes : cultures, conflits et paix, instititions et droit, coopération, développement et économie ou études régionales).

 

Le programe offert à Laval comporte un choix de concentrations parmi les suivantes : commerce international et investissement, développement international, relations internationales, sécurité internationale ou sans concentration).

 

La voie « axée sur la recherche » permet de t'initier à la recherche notamment en préparant à poursuivre des études au niveau du doctorat en vue d'une carrière en enseignement universitaire ou en recherche.

 

Elle comporte des cours obligatoires et des cours optionnels en science politique, en droit, en économique et en administration, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans l’un des nombreux champs de recherches interdisciplinaires des études internationales.

 

Il existe également d’autres formations qu’il te sera possible de suivre, comme par exemple :

Maîtrises :

Autres programmes :

Consulte aussi la page suivante où sont décrits des programmes non offerts au Québec (ex : mondialisation et développement international, études canadiennes, études des politiques en Asie Pacifique, études féministes, études des conflits, études des Premières nations, études stratégiques et militaires, études sur la conduite de la guerre, etc).

 

Enfin, consulte la page suivante si tu es intéressé par des programmes tels que : études américaines, études africaines, études de l’Orient ancien et Égyptologie, études de l’Inde, études portugaises, études luso-brésiliennes, qui ne sont pas offerts au Canada.

 

EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir un D.E.C.

-         Soit avoir acquis un minimum de 15 crédits universitaires

-         Soit être âgé d’au moins 21 ans, posséder les connaissances appropriées et une expérience pertinente

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

À l’automne 2019 :

 

Les programmes suivants sont contingentés :

UNIVERSITÉS

DEMANDES

NOMBRE DE PLACES

TAUX D’ADMISSION

EN %

COTE R

Dernier candidat admis

COTE R

en 2018

COTE R

en 2017

COTE R

en 2016

COTE R

en 2015

COTE R

en 2014

Montréal
(rel internat)

984

150

15

29,250

29,021

28,831

28,831

28,807

28,122

Sherbrooke

263

80

30

21,600

20,600

20,600

20,600

20,600

N-D

UQAM

(commun & polit)

242

60

25

24,100

24,100

23,000

23,000

25,000

25,000

UQAM
(gestion publique)

135

70

52

21,000

21,000

20,000

20,000

24,000

24,000

UQAM

(rel internat & droit)

711

75

11

30,000

30,000

29,000

28,800

28,800

28,600

Laval

(aff publiques et rel internat)

399

80

20

28,919

28,038

29,145

29,000

27,516

27,516

N-D = donnée non disponible

Aucun contingentement dans les autres programmes :

 

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis

 

Par contre, la cote R minimale requise est :

 

Les admissions  sont ouvertes au trimestre d’automne seulement pour les programmes contingentés

Les admissions sont ouvertes aux trimestres d’automne et d’hiver pour les autres programmes dans la plupart des universités

 

ENDROITS DE FORMATION :

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l’avis de diplômés(es) en science politique sur leur profession ?, alors regarde les vidéos et les entrevues écrites suivants :

Politique au Canada et au Québec :

-         Assemblée nationale du Québec

-         Association canadienne pour les Nations Unies

-         Association d’économie politique du Québec

-    Bureau du Conseil privé du Canada

-    Cabinet du Premier Ministre du Canada

-    Cabinet du Premier Ministre du Québec

-    Comité exécutif de la Ville de Montréal

-    Conseil municipal de Montréal

-    Conseil municipal de Québec

-    Courrier parlementaire : site du journal politique de l'Assemblée Nationale

-         Directeur Général des élections du Québec

-         Élections Canada : infos sur le système électoral canadien

-         Ministère des affaires étrangères et du Commerce international Canada : tu auras divers renseignements sur les relations internationales qu’a le Canada avec divers pays du monde et aussi la liste des ambassades canadiennes

-         Ministère des relations internationales du Québec : tu auras notamment des infos sur les délégations du Québec à l’étranger

-    Ministère du Conseil exécutif du Québec

-         Nouveau Parti Démocratique NPD

-         Organisation des Nations Unies ONU

-         Parlement du Canada

-         Parlement Jeunesse du Québec

-         Parti Conservateur du Canada

-         Parti Coalition Avenir Québec CAQ

-         Parti de l’Union des Forces Progressistes UFP

-         Parmi Le Bloc Québécois BQ

-         Parti Libéral du Canada PLC

-         Parti Libéral du Québec PLQ

-         Parti Québécois PQ

-    Parti Québec solidaire

-         Parti Vert du Canada

-         Québec en marche : site d’infos sur la géopolitique du Québec

-         Société québécoise de science politique

Politique étrangère et internationale :

-         Annuaire des journaux du monde

-         Europarl : le Parlement européen

-         Homme-Politique.com : site biographique de grands personnalités de la politique de partout dans le monde

-         Le Figaro : portail politique de ce grand quotidien français

-         Monde en presse : annuaire de journaux de partout dans le monde

-         New-York Times : site officiel de ce quotidien (en anglais)

-         Parlement français

-         Politique africaine : site francophone d’infos sur des sujets et de l’actualité de politique africaine

-         Politique internationale : site francophone d’infos sur l’actualité politique internationale

-         Washington Post : site officiel de ce (en anglais)

-    United Kingdom Parliament

-         U.S. Congress

-         White House

Organisations politiques et gouvernementaux internationales :

-         O.N.U. : site principal officiel de cette organisation

-         Union Européenne

-         Commission of Global Gouvernance (en anglais)

-    Conseil des communes et régions d'Europe

-    Conseil économique et social des Nations Unies

-         Répertoire de la Toile du Québec sur les ambassades et consulats étrangers situés au Canada

-         Secrétariat de l’ALENA – section canadienne

-         Site des missions permanentes de l’O.N.U. : site officiel (en anglais)

 


 

Retour à la page du secteur sciences humaines

Retour à la page d’accueil