Retour à la page du secteur restauration et tourisme

Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEUR : RESTAURATION HÔTELLERIE ET TOURISME

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNICIEN(NE) EN TOURISME

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES  D.E.C.

 

Consulte également les professions suivantes : animateur en tourisme d'aventure, Gestionnaire en tourisme, agent de développement éco-touristique

 

Va voir également la section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de spécialistes du milieu touristique qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technicienne ou technicienne en tourisme; tu auras pour tâches :

 

En accueil, animation et guide touristique : d’accueillir et renseigner la clientèle sur les produits et services touristiques offerts au sein de l’entreprise ou de l’organisation où tu travailleras, animer, accompagner et guider des groupes de touristes dans différents contextes lors des visites des sites ou attraits touristiques en les informant et leur présentant les particularités des sites ou des attraits en question.  Dans plusieurs cas, tu devras communiquer soit anglais ou dans une autre langue (espagnol, portugais ou allemand, notamment). Tu agiras en tant que guide, guide-accompagnateur(trice), animateur(trice), agent(e) de renseignements touristiques ou préposé(e) à l’accueil.

 

En vente de voyages : de présenter aux clients et clientes les attractions touristiques et lui vendre différents produits et services offerts. Tu devras aussi le ou la conseiller sur le type de produit ou service répondant le mieux à ses besoins et l’informer des mesures qui devront être prises (passeport, vaccins, assurances, etc). Par la suite, tu devras effectuer les réservations nécessaires auprès des entreprises et organismes concernées (hébergement, transport, assurances, etc). Tu seras alors agent(e) ou représentant(e) en voyages dans une agence ou grossiste en voyages ou une compagnie de transport.

 

En développement et promotion des produits du voyage : de faire connaître à la population les produits et services touristiques offerts par une organisation, une entreprise ou dans une région en particulier. Selon les besoins du milieu et la demande, tu auras à planifier, élaborer, concevoir et développer divers produits ou services en voyages ou en tourisme et tu devras en faire la promotion.

 

En mise en valeur des produits et services touristiques :  de développer de nouveaux produits et services touristiques selon les besoins des consommateurs et les particularités du milieu ou de la région. Tu participeras à la réalisation de projets de création d’attraits touristiques propres à ce milieu ou cette région. Tu pourrais aussi être appelé(e) tu coordonner et/ou organiser divers événements spéciaux tels que salons, congrès, festivités ou autres.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-       Intérêts pour les voyages et le tourisme en général

-       Intérêts pour l'histoire, la géographie et le mode de vie des gens

-       Intérêts pour les attraits touristiques internationaux et locaux

-       Aimer travailler avec le public et facilité à communiquer :  tu seras constamment en contact avec la clientèle

-       Bonnes aptitudes et facilité à la communication orale et écrite car tu devras t'exprimer clairement autant dans ta langue maternelle qu'en langue seconde

-       Entregent, facilité d’expression car tu auras à renseigner et guider efficacement les touristes

-       Sociable, courtois et accueillant pour rendre le voyage ou la visite agréable à ta clientèle

-    Sens des responsabilités et débrouillardise pour bien encadrer un groupe de touristes et coordonner efficacement un projet, une organisation ou une entreprise touristique

-       Sens de l’organisation car tu auras à planifier des activités, produits et services divers

-       Facilité pour le travail en équipe et dynamisme car tu auras à collaborer avec divers intervenants du milieu du tourisme et/ou du voyage

-       Facilité d’adaptation pour bien t’adapter à toutes clientèles, tous contextes et tous milieux

-       Imagination, ouverture d’esprit et créativité pour réaliser et élaborer de nouveaux produits ou services touristiques originaux qui répondront aux besoins de la clientèle

-       Aptitudes pour la vente et bien connaître les produits et services pour conseiller efficacement ta clientèle selon ses besoins (pour les postes en vente ou représentation)

-         Excellente maîtrise de la langue française parlée et écrite afin de t'exprimer de facon claire et professionnelle au cours des réunions avec les différents responsables de la production et avec les membres de la direction ou des partenaires extérieurs et pour rédiger des rapports de qualité

-         Excellente connaissance de l’anglais (le bilinguisme est souvent exigé) : afin de t'exprimer de facon claire et professionnelle au cours des réunions avec les différents responsables et employés du département et avec les membres de la direction ou des partenaires extérieurs et pour rédiger des rapports de qualité, y comprit en téléconférence avec des membres de l'entreprise ou partenaires situés partout dans le monde

-       Aptitudes et facilité pour apprendre des langues (espagnol, allemand, portugais notamment)  car tu seras en contact avec la clientèle provenant de partout dans le monde

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Agent(e) d’informations touristiques

-        Agent(e) de bord

-        Agent(e) de commercialisation touristique

-        Agent(e) de développement touristique

-        Agent(e) de promotion touristique

-        Agent(e) de voyages

-        Agent(e) du service à la clientèle

-        Agent(e) préposé(e) aux réservations

-        Animateur(trice) touristique

-        Chauffeur(euse) guide touristique

-    Chroniqueur(euse) touristique

-        Commis à billetterie

-        Commis à la location de voitures

-        Conseiller(ère) en voyages

-        Coordonnateur(trice) de congrès

-        Coordonnateur(trice) d’événements touristiques ou festivités

-        Coordonnateur(trice) de services d’accueil touristique

-        Délégué(e) commercial(e)

-        Forfaitiste

-        Guide interprète

-        Guide itinérant(e)

-        Guide touristique

-        Guide-Accompagnateur(trice) touristique

-    Inspecteur(trice) d'établissements hôteliers et touristiques (classification)

-        Organisateur(trice) de circuits touristiques

-        Préposé(e) à l’accueil touristique

-        Préposé(e) aux renseignements touristique

-    Préposé aux réservations (industrie du transport)

-    Propriétaire d'une agence de voyages

-    Rédacteur(trice) touristique

-        Représentant(e) à destinations

-        Représentant(e) en voyages

-        Superviseur(e) de salons ou expositions 

EMPLOYEURS POTENTIELSEMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Agences de publicité

-        Agences de voyages

-        Associations et autres organisations touristiques

-        Centres d’hébergement touristique

-        Centres d’interprétation

-        Centres de congrès

-        Centres de plein air

-        Centres de villégiature

-        Chaînes hôtelières

-        Chambres de commerce

-        Compagnies aériennes

-        Compagnies maritimes

-        Entreprises de guides touristiques

-        Entreprises de location de voitures

-        Entreprises de service d’autobus nolisés

-        Firmes d’organisation de congrès ou d’événements

-        Gouvernements

-        Grossistes en voyages

-        Hôtels

-        Municipalités et gouvernements (bureaux de renseignements touristiques)

-        Musées

-        Pourvoieries

-    Stations touristiques

-        À ton propre compte (notamment en tant que guide itinérant(e) 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Bilinguisme essentiel

-         Connaissance d’une 3e langue est un atout

-         Polyvalence

-         Facilité d’adaptation

-         Ouverture au changement

-         Travail souvent saisonnier

-         Aptitudes pour la vente (pour les postes d’agents et représentants en voyages)

-         Expérience dans la vente un atout (pour les postes d’agents et représentants en voyages)

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2016 :

En accueil et guidage touristiques :

 

Le placement est excellent, 100 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité, soit sont à temps complet.

 

Par contre, ces données sont sous toutes réserves, puisque seulement 2 diplômés(es) ont répondu à cette enquête.

 

En mise en valeur de produits touristiques :

 

Le placement est bon, 65 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 83 % sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 19 % ont poursuivi leurs études à l'université en gestion du tourisme et de l'hôtellerie.

 

En développement et promotion de voyages :

 

Le placement est bon, 75 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont 67 % sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 17 % ont poursuivi leurs études à l'université en gestion du tourisme et de l'hôtellerie.

 

En tourisme d'aventure :

 

Le placement est faible, seulement 38 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet.

 

Plusieurs autres répondants(es), soit 43 % ont choisi de poursuivre leurs études à l'université au baccalauréat en intervention plein air.

SPÉCIALISATIONS

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE AUX
ÉTUDES

Accueil et guidage

1

1

1

0

Mise en valeur produits

68

36

30

13

Dév & promotion voyages

29

18

12

5

tourisme d'aventure

14

3

2

6

Note 1 : légère hausse du taux de placement en accueil et guidage touristique par rapport aux années précédentes (était de 75 % en 2014, 60 % en 2013, 77 % en 2011 et 71 % en 2009.

Note 2 : légère hausse taux de placement en mise en valeur de produits touristiques par rapport aux années précédentes (était de 56 % en 2014, seulement 43 % en 2013, de 49 % en 2012 et de 52 % en 2011).

Note 3 : hausse du taux de placement en développement et promotion des produits du voyage par rapport aux années précédentes (était de 56 % en 2014; 60 % en 2013 et 49 % en 2009; mais baisse en comparaison avec 2011 (était de 87 %).

Note 4 : baisse importante du taux de placement par rapport aux années précédentes en tourisme d'aventure (était de 50 % en 2013).

Note 5 : le placement en tourisme varient beaucoup d'une année à l'autre selon l'achalandage touristique.

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec.

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2016 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Dans le secteur privé :

-         11,48 $/heure (40 hres/sem) en accueil et guidage touristique au sein des PME

-         13,55 $/heure (40 hres/sem) en développement & promotion de voyages au sein des PME

-         13,93 $/heure (40 hres/sem) en tant que conseiller(ère) de voyages au sein des PME

-    15,29 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que guide-animateur(trice) ou guide-interprète ou animateur(trice) au sein des plus importants musées privés

-         15,90 $/heure (40 hres/sem) en développement de programmes et activités touristiques au sein des PME

-         21,61 $/heure (40 hres/sem) en tant que guide-animateur(trice) au Musée d'archéologie et d'histoire de la Pointe-à-Caillère

-         16,28 $/heure (40 hres/sem) en mise en valeur de produits et services touristiques au sein des PME

-    19,56 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que coordonnateur(trice) des forfaits voyages ou coordonnateur(trice) des activités touristiques au sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-    25,63 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que coordonnateur(trice) des forfaits voyages ou coordonnateur(trice) des activités touristiques au sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

-         26,64 $/heure (40 hres/sem) en tant que coordonnateur(trice) des relations publiques ou coordonnateur(trice) de la publicité au Musée des beaux-arts de Montréal

Note 1 : hausse de la moyenne salariale en mise en valeur touristique par rapport aux années précédentes (était de 13,38 $ en 2014; 14,00 $ en 2012 et 12,50 $ en 2010).

Note 2 : légère hausse de la moyenne salariale en développement et promotion du voyage par rapport à 2014 (était de 13,33 $); mais baisse en comparaison avec les années précédentes (était de 13,90 $ en 2012 et 15,55 $ en 2010).

Note 3  : baisse de la moyenne salariale en accueil et guidage touristique par rapport aux années précédentes (était de 11,48 $ en 2014; 13,93 $ en 2012 et 13,88 $ en 2010).

Dans le secteur public et parapublic :

-    14,56 $/heure (40 hres/sem) en tant que guide-accomgnateur(trice) ou animateur(trice) d'activités touristiques à la SEPAQ (parcs nationaux et stations touristiques)

-    15,13 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que responsable de l'accueil ou préposé(e) aux renseignements à la SEPAQ (parcs nationaux et stations touristiques)

-    16,34 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne en en tant qu'agent(e) ou commis à l'information touristique ou préposé(e) aux renseignements touristiques ou guide touristique au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-    17,84 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en information - promotion touristique dans les musées publics québécois

-         17,97 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'inspecteur(trice) d'établissements hôteliers et touristiques dans la fonction publique québécoise

-         18,24 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en information - promotion touristique dans la fonction publique québécoise (Ministère du Tourisme)

-         18,19 $/heure (35 hres/sem) en tant que préposé(e) à l'information et aux renseignements touristiques au Palais des congrès de Montréal

-         18,22 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en information et promotion touristique dans la fonction publique québécoise (Ministère du Tourisme)

-         18,22 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en administration - développement et financement touristique dans la fonction publique québécoise (Ministère du Tourisme)

-    18,31 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en administration - événements au Musée de la civilisation du Québec

-    18,59 $/heure (35 hres/sem) en tant que guide-animateur(trice) au Musée national des beaux-arts

-    18,83 $/heure (32 ou 33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne en en tant qu'agent(e) ou commis à l'information touristique ou préposé(e) aux renseignements touristiques ou guide touristique au sein des municipalités de taille moyenne (20 000 à 99 999 habitants)

-    18,92 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que technicien(ne) en information et promotion touristique à la SEPAQ (parcs nationaux et stations touristiques)

-    18,92 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en gestion du territoire - développement et mise en valeur des milieux écotouristiques des parcs et réserves à la SEPAQ  (parcs nationaux et stations touristiques)

-         19,45 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) aux événements spéciaux au Centre des congrès de Québec

-    20,25 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que coordonnateur(trice) des forfaits voyages ou coordonnateur(trice) des activités touristiques sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-         21,20 $/heure en tant que coordonnateur(trice)-adjoint(e) des activités chez Via Rail

-         21,86 $/heure (35 hres/sem) en tant que coordonnateur(trice)-adjoint(e) aux événements ou technicien(ne) en marketing (tourisme d'affaires) au Centre des congrès de Québec

-         22,55 $/heure (37,5 hres/sem) en moyenne en tant que guide-animateur(trice) dans un musée public national (Musée canadien des civilisations, Musée canadien de la nature, Musée des beaux-arts du Canada, Musée des sciences et technologies du Canada, Musée de la guerre, Musée de l'aviation et de l'espace)

-         24,39 $/heure (35 hres/sem) en tant que coordonateur(trice) aux événements au Palais des congrès de Montréal

-         24,56 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en promotion touristique ou coordonnateur(trice) des événements touristiques au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-         26,11 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que technicien(ne) en promotion touristique dans la fonction publique fédérale (parcs nationaux, Tourisme Canada, etc)

-    26,14 $/heure (32,5 ou 33 ou 33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en promotion touristique ou coordonnateur(trice) des événements touristiques au sein des municipalités de taille moyenne (20 000 à 99 999 habitants)

-         28,82 $/heure (40 hres/sem) en tant que coordonnateur(trice)-adjoint(e) des activités chez Via Rail

Note : Dans le secteur public et chez les grands employeurs privés, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Conseil du Trésor du Canada, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec, Syndicat de la fonction publique du Québec (sections locales musées publics québécois, section locale SEPAQ), Syndicat des préposés aux événements du Palais des congrès de Montréal, SCEP section locale 196 Centre des congrès de Québec, Syndicat du Musée des beaux-arts de Montréal, Alliance de la fonction publique du Canada (sections locales musées publics nationaux), TCA Canada (section locale personnel des services des trains de Via Rail), conventions collectives des employés de plusieurs musées privés, conventions collectives des employés de plusieurs hotels 4* ou 5*, conventions collectives des cols blancs de plusieurs municipalités de taille moyenne et conventions collectives des fonctionnaires de plusieurs grandes municipalités.

 

PORTRAIT DE L'INDUSTRIE :

 

Le tourisme est une activité complexe, puisque les clients font appel à une foule de services complémentaires requérant des qualifications diverses. Les touristes se déplacent (transport), se logent (hébergement) et se nourrissent (restauration). Pour préparer et réaliser leur itinéraire, ils utilisent des facilités de soutien : agences de voyages, bureaux d’information touristique. Enfin, ils se déplacent pour des motifs variés : congrès (tourisme d’affaires), plaisir (aventure et loisirs de plein air, attraits, événements), culture et développement personnel (écotourisme, musées), consommation (le marché du souvenir et du magasinage), etc.

 

L’industrie touristique québécoise occupe le deuxième rang de l’industrie touristique canadienne avec 21,5 % des dépenses touristiques et le troisième rang des produits d’exportation du Québec.

 

En 2015, les recettes touristiques du Québec atteignaient 12,8 milliards de dollars, une hausse de 22 % par rapport à 2007.

 

En 2015, l’industrie touristique comptait 30 971 établissements répartis dans toutes les régions du Québec (dont 21 % en loisirs et divertissement, 18 % en hébergement et 4 % en services de voyages).

 

L’enquête sur le Portrait des entreprises touristiques québécoises réalisée par le Ministère du Tourisme du Québec en 2016 a fait ressortir quelques caractéristiques telles que :

  1. Quatre entreprises sur cinq sont établies en dehors des régions touristiques;

  2. Plus de 80 % sont à but lucratif (OSBL);

  3. Elles sont ouvertes à l’année (75 %), mais leur activité est marquée saisonnabilité;

  4. 57 % sont des entreprises familiales;

  5. Plus de 75 % des entreprises touristiques emploient moins de 5 personnes;

  6. Plus des trois quarts ont un chiffre d’affaires inférieur à 500 000 $ et il est inférieur à 30 000 $ pour 3 000 entreprises (36 %);

  7. Elles sont fortement tributaires de la clientèle québécoise : puisqu'elle représente plus de 75 % de la clientèle pour plus de la moitié des entreprises touristiques;

  8. Les deux tiers des entreprises touristiques ont innové en développant ou en améliorant un produit/service au cours des trois dernières années;

  9. Plus des trois quarts ont un chiffre d’affaires et une rentabilité stables ou à la hausse;

  10. Il y a presque autant de femmes que d’hommes à la direction des entreprises.

En 2015, l’industrie comptait plus de 334 500 emplois (dont 17 % en loisirs et divertissement, 11 % en hébergement et 3 % en services de voyages).

 

Les employés travaillant à temps plein en tourisme ont vu leurs salaires annuels augmenter en moyenne de 20 % (contre 23 % à l’échelle du Québec). L’augmentation a été de 33 % dans le secteur des loisirs et divertissements, mais ont diminué de 1 % dans le secteur des services de voyages).

L'industrie touristique est divisée en 5 secteurs :

En 2015, le tourisme au Québec se composait de plus de 90,4 millions de visiteurs.

Voici leur répartition :

La répartition des profils-types des clienteles touristiques était :

Consulte également le site du Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (section perspectives sectorielles) où sont décrits notamment les perspectives d’emploi dans ce domaine.

 

Ainsi que le Portrait de l'industrie du tourisme

 

Sources : Conseil québécois des ressources humaines en tourisme et Tourisme Québec.

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Les professions dans l’industrie du tourisme sont aussi variées que les types de personnalités des individus qui les ont choisies. Le cheminement d’une carrière dans ce domaine varie en effet selon les intérêts de chacun et offre de multiples possibilités.

Il est important de spécifier que si les horaires et les salaires peuvent être très différents selon les secteurs d’activité, il n’en demeure pas moins que lorsque les techniciens en tourisme travaillent, la moyenne des gens sont en vacances!

 

La demande de main-d'œuvre dans le secteur des loisirs et divertissements augmentera rapidement au cours des deux prochaines décennies. Malgré qu’il y ait eu un excédent de travailleurs de 2010 à 2015, la demande de main-d'oeuvre dépassera bientôt le nombre de travailleurs disponibles.

 

Selon les prévisions pour l’année 2020, les dépenses touristiques devraient soutenir la création et le maintien de plus de 61 500 emplois. Le nombre d'emplois susceptibles d’être comblés, selon la situation prévue du marché du travail, sera toutefois inférieur à 57 000, laissant ainsi plus de 4 000 postes vacants.

Parmi les cinq secteurs de l'industrie touristique, celui des loisirs et divertissements devrait connaître le plus grand déficit de main-d'oeuvre. Si les tendances relatives au marché du travail se maintiennent, le nombre de postes disponibles devrait représenter près du quart des emplois vacants.

 

Dans le secteur du voyage; les prévisions pour l’année 2035 indiquent que les dépenses en matière de voyages au Québec devraient contribuer à la création et au maintien de près de 12 500 emplois. Les travailleurs disponibles devraient combler moins de 10 500 emplois, laissant inoccupés un peu plus de 2 000 d’entre eux ou 16,2 % de la demande totale de main-d’oeuvre.

 

La difficulté à combler les emplois disponibles pourrait limiter la croissance de ce secteur, d’autant plus que le développement numérique accéléré aura des impacts significatifs sur les professions représentées au sein de ce secteur. En effet, le développement numérique contribuera à la complexification des compétences requises relatives entre autres aux connaissances, à la segmentation des marchés et à la qualité des services à dispenser.

 

Les postes de direction dans les agences de voyages devraient connaître une pénurie particulièrement importante, pouvant représenter jusqu'à 18 % des emplois vacants.

 

Sources : Conseil québécois des ressources humaines en tourisme et Emploi-Québec.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Voir aussi la section « autres formations »

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques de tourisme avec spécialisation en accueil, animation et guidage touristiques D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours sur l'univers de l'industrie touristique et de ses professions, géographie du Québec et du Canada, histoire du Québec, du Canada et des États-Unis, informatique appliqué à l'industrie touristique, organisation du travail, accueil et service à la clientèle, caractéristiques des clientèles touristiques, stage d'observation en milieu touristique (dans certains collèges), introduction à la carte du monde, dynamique de l'offre et de la demande en tourisme, introduction au marketing du tourisme, réception et conciergerie hôtelière, géographie des continents, destinations touristiques : les Amériques, communication et supervision en tourisme, tourisme et environnement naturel, anglais appliqué au tourisme 1, recherches et sondages en tourisme, comptabilité en tourisme, promotion, publicité et relations publiques, forfaits et circuits touristiques, économie appliqué au tourisme, le droit du tourisme et les contrats, attraits touristiques du Québec et du Canada, anglais appliqué au tourisme 2, introduction au métier de guide touristique, organisation et coordination d'événements 1, relations professionnelles en tourisme, supervision d'une équipe d'animation et de guide touristique, espagnol pour le tourisme 1, publicité en tourisme, stratégies de vente en tourisme, tourisme et commerce électronique, qualité et tourisme durable, espagnol pour le tourisme 2, techniques d'animation touristique, conception d'activités d'animation touristique, organisation et coordination d'événements 2, mise en valeur de produits touristiques, commercialisation de produits et services touristiques, aménagement des lieux d'accueil, tendances touristiques, projet de fin d'études en accueil et guidage touristique, ainsi qu'un stage non rémunéré en accueil et guidage et touristique d'une durée de 8 semaines à temps complet.

 

Au sein des collèges offrant ce programme selon la formule en alternance travail-études, il comporte également 2 stages rémunérés d'une durée de 10 à 12 semaines consécutives à temps complet chacun effectués au sein d'une entreprise ou d'une organisation touristique au Québec, mais peuvent être réalisés ailleurs au Canada ou à l'étranger. Le premier est offert au trimestre d'été de la 1ere année, alors que le second est offert au trimestre d'été de la 2e année.

 

Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer d'un collège à un autre, mais les objectifs du programme restent les mêmes.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

Le Diplôme d’études collégiales en techniques de tourisme avec spécialisation en mise en valeur de produits et services touristiques D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours sur l'univers de l'industrie touristique et de ses professions, introduction à la carte du monde, géographie du Québec et du Canada, histoire du Québec, du Canada et des États-Unis, informatique appliqué à l'industrie touristique, organisation du travail, accueil et service à la clientèle, caractéristiques des clientèles touristiques, stage d'observation en milieu touristique (dans certains collèges), dynamique de l'offre et de la demande en tourisme, introduction au marketing du tourisme, géographie des continents, destinations touristiques : les Amériques, communication et supervision en tourisme, tourisme et environnement naturel, anglais appliqué au tourisme 1, introduction au métier de guide touristique, recherches et sondages en tourisme, comptabilité en tourisme, promotion, publicité et relations publiques, forfaits et circuits touristiques, économie appliqué au tourisme, le droit du tourisme et les contrats, attraits touristiques du Québec et du Canada, anglais appliqué au tourisme 2, destinations touristiques : l'Europe et le monde, organisation et coordination d'événements 1, relations professionnelles en tourisme, supervision du personnel en tourisme, espagnol pour le tourisme 1, publicité en tourisme, stratégies de vente en tourisme, tourisme et commerce électronique, qualité et tourisme durable, espagnol pour le tourisme 2, conception de produits touristiques 1, organisation et coordination d'événements 2, mise en valeur de produits touristiques, commercialisation de produits et services touristiques, conception de produits touristiques 2, tendances touristiques, projet de fin d'études en mise en valeur de produits et services touristiques, ainsi qu'un stage non rémunéré en mise en valeur de produits et services touristiques d'une durée de 8 semaines à temps complet.

 

Certains collèges ont axé leur formation dans un secteur touristique en particulier, comme par exemple le tourisme naturel et éco-tourisme (Cégep de Matane, Cégep de Granby et Cégep de St-Félicien).

 

Au sein des collèges offrant ce programme selon la formule en alternance travail-études, il comporte également 2 stages rémunérés d'une durée de 10 à 12 semaines consécutives à temps complet chacun effectués au sein d'une entreprise ou d'une organisation touristique au Québec, mais peuvent être réalisés ailleurs au Canada ou à l'étranger. Le premier est offert au trimestre d'été de la 1ere année, alors que le second est offert au trimestre d'été de la 2e année.

 

Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer d'un collège à un autre, mais les objectifs du programme restent les mêmes.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

Le Diplôme d’études collégiales en techniques de tourisme avec spécialisation en développement et promotion des produits du voyage D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours l'univers de l'industrie touristique et de ses professions, informatique appliqué à l'industrie touristique, organisation du travail, techniques d'animation, potentiel international 1, potentiel des régions urbaines du Québec, cultures et sociétés, techniques d'accueil touristique, offre touristique, portraits touristiques des régions du Québec, potentiel touristique européen, géographie physique et humaine appliquée au tourisme, planification et organisation d'événements et de congrès, potentiel touristique nord-américain, communication d'une langue seconde 1 (anglais, espagnol ou allemand), initiation au métier de guide touristique, potentiel international 2, outils de communication, vente de produits et services touristiques, potentiel touristiques des destinations soleil, systèmes de réservation informatisées, potentiel touristique du Québec, gestion de l'accueil et de l'hébergement, opérations courantes, communication d'une langue seconde 1 (anglais, espagnol ou allemand), fonction de guide-accompagnateur, droit et éthique en tourisme, systèmes de gestion des circuits touristiques, développement et organisation d'entreprises touristiques, projet de fin d'études en développement et promotion des produits du voyage, ainsi qu'un stage non rémunéré en développement et promotion des produits du voyage d'une durée de 8 semaines à temps complet.

 

Au sein des collèges offrant ce programme selon la formule en alternance travail-études, il comporte également 2 stages rémunérés d'une durée de 10 à 12 semaines consécutives à temps complet chacun effectués au sein d'une entreprise ou d'une organisation touristique, une agence ou un grossiste en voyages au Québec, mais peuvent être réalisés ailleurs au Canada ou à l'étranger. Le premier est offert au trimestre d'été de la 1ere année, alors que le second est offert au trimestre d'été de la 2e année.

 

Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer d'un collège à un autre, mais les objectifs du programme restent les mêmes.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

Le Diplôme d’études collégiales en gestion touristique D.E.C. + Attestation d'études Signature ITHQ offert par l'ITHQ a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comprend notamment 270 heures de formation en langue anglaise, 60 heures de formation dans une langue étrangère, 210 heures pour la réalisation d'un projet touristique au Québec, et presi de 900 heures d'expérience en milieu de travail. Il comporte des cours d'introduction aux professions du tourisme, découverte de l'industrie touristique : le Grand Montréal, relations personnelles et professionnelles, technologies de l'information et des communications en tourisme, entreprise touristique : principes de gestion et d'organisation, productions écrites professionnelles, activités de l'hébergement, découverte de l'industrie touristique : le Québec et le Canada, tarification des produits et services touristiques, anglais appliqué au domaine de l'hôtellerie et de la restauration, activités de la conciergerie, activités de restauration, droit du tourisme, gestion des ressources humaines en tourisme, marketing et qualité en tourisme, activités d'un bureau de voyage, initiation au métier de guide touristique, transactions commerciales en français et en anglais, recherche en tourisme et méthodologie, entreprise touristique : les opérations comptables, découverte des continents : les Amériques, coordination d'un événement touristique : outils de promotion et d'encadrement, anglais de l'accueil touristique, culture : faits et tendances, culture : éthique professionnelle, entreprise touristique : les budgets, coordination d'un événement touristique : de la planification à la réalisation, découverte des continents : Europe, Afrique, Asie et Océanie, projet touristique : outils de promotion, communication dans une langue étrangère (espagnol, allemand, italien, mandarin ou japonais), anglais du tourisme avancé ou anglais du tourisme pour bilingues, projet touristique au Québec, ainsi qu'un stage non rémunéré d'intégration en entreprise touristique d'une durée de 8 semaines à temps complet.

 

Enfin, puisque le programme est offert selon la formule en alternance travail-études, il comporte également 2 stages rémunérés au sein d'une entreprise ou d'une organisation touristique. Le premier stage est offert au trimestre d'hiver de la 2e année comporte 10 semaines à temps complet (au Québec, ailleurs au Canada ou à l'étranger) axé sur le tourisme hivernal (ex : destination soleil ou dans un station de sports d'hiver). Le second stage est offert au trimestre d'été de la 2e année et comporte 12 semaines à temps complet dans un milieu anglophone hors-Québec.

Il existe également des b>programmes menant à une Attestation d'éudes collégiales A.E.C. dans le domaine du tourisme offert par plusieurs collèges. Pour les connaître, voir la section « autres formations » ci-dessous.

Pour plus de détails sur ce programme, regarde la vidéo promotionnelle réalisée par l'ITHQ.

DEP-DEC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEP-DEC ?

 

Il permet aux titulaires d'un DEP de se faire reconnaître ses acquis au collégial dans le cadre d'un DEC ou d'une AEC dans une même discipline et ainsi, compléter sa formation  en 3 ans (au lieu de 4) et obtenir 2 diplômes, soit le D.E.P. et le D.E.C.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Actuellement, seul le Cégep Montmorency peut reconnaître 405 heures sur 2 150 heures de formation aux titulaires du DEP en vente de voyages de n'importe quel centre de formation professionnel public du Québec (francophone ou anglophone) dans le cadre de son DEC en techniques de tourisme - spécialisation en développement et promotion des produits du voyage.

 

Il permet de compléter le programme de DEC en 5 sessions au lieu de 6 et d'obtenir 2 diplômes, soit DEP en vente de voyages et le DEC en tourisme.

 

D.E.C.-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEP-DEC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de se faire reconnaître des acquis du D.E.C. dans le cadre d'un programme de baccalauréat. Tu peux donc compléter tes études universitaires en 3,5 ans au lieu de 4 ans.

 

Voici le seul programme actuellement offert :

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

ÉTUDES SUPÉRIEURES ET PERFECTIONNEMENT :

 

Ce programme a pour principal objectif de t'intégrer au marché du travail, mais il te sera également possible de poursuivre tes études dans le cadre d'un programme collégial de perfectionnement ou à l'université. Voici quelques exemples de programmes :

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

DEC en tourisme :

 

-         Soit détenir un D.E.S.  et avoir réussi le cours préalable suivant ou son équivalent :
CST 4e (anciennement mathématiques 426 ou 514)

 

Note : si tu envisages de poursuivre des études à l’université en administration ou en gestion et intervention touristique, il recommandé d’avoir réussi le cours maths 536 ou son équivalent

 

DEC en tourisme d’aventure :

 

-         Détenir un D.E.S.  sans exigence de cours préalable

 

Note 2 : Pour connaître les équivalences des préalables à l’éducation aux adultes, consulte la page suivante

 

AUTRES EXIGENCES :

 

DEC en tourisme :

 

-         Subir un test d’évaluation en communication anglaise et française (obligatoire à l’ITHQ)

-         Subir l'entrevue, si exigé (I.T.H.Q. seulement)

 

DEC en tourisme d’aventure :

-         Fournir une attestation médicale assurant une excellente santé

-         Curriculum vitae décrivant les activités de plein air que tu pratiques et tes expériences rémunérées et bénévoles en plein air

-         Fournir les certifications sportives ou de fédérations que tu possèdes (moniteur de ski, carte de plongeur, etc)

-         Certifications et accréditations obtenues en natation, secourisme et activités d'aventure

-         Se soumettre à un test d'évaluation de la condition physique réalisé sous surveillance d'un éducateur physique

-         Se soumettre à l'entrevue, au besoin

-         Excellence du dossier scolaire (à cause du fort contingentement)

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

 Le programme est contingenté à l'ITHQ

 

Aucun contingentement dans les autres collèges : Les candidats(es) admissibles (détenant les préalables requis) sont généralement admis

 

Admissions ouvertes au trimestre d'automne seulement dans la plupart des collèges

 

Admissions ouvertes aux trimestres d'automne et d'hiver à Matane, Granby, Laflèche (régulier et intensif), LaSalle et Mérici.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Qu'est-ce que l’alternance travail-études ?

 

-     Cégep@distance offert conjointement avec le Cégep de Matane, offert à la fois en classe, en téléprésence et à distance

 

-    Cégep de Beauce-Appalaches (centre collégial de Lac Mégantic en Estrie) NOUVEAU !

 

-       Cégep de Granby-Haute-Yamaska (options offertes : accueil, animation et guidage touristiques, mise en valeur de produits et services touristiques ou développement et promotion des produits du voyage), formation axée sur le tourisme durable, offert en cheminement régulier OU en cheminement en alternance travail-études, aussi offert un programme accéléré de 2 ans pour les titulaires d’un autre D.E.C. ou ayant complété tous les cours de la formation générale sans avoir complété le D.E.C., possibilité de réaliser un voyage d'études à Cuba, possibilité de réaliser le stage professionnel de fin d'études crédité non rémunéré à l'étranger (Cuba, Costa Rica, Nicaragua ou autre), site du département

 

-    Cégep de Matane (spécialisation mise en valeur de produits et services touristiques), offert en alternance travail-études seulement, formation axée sur le tourisme naturel, possibilité d'effectuer un séjour d'études dans lycée technique en France, possibilité de réaliser un stage rémunéré ou le stage crédité non rémunéré de fin d'études en France

 

-       Cégep de Limoilou (spécialisation en mise en valeur de produits et services touristiques), offert en cheminement régulier OU en  alternance travail-études, programme bilingue offert conjointement avec Champlain College - St-Lawrence, site du département

 

-      Cégep de St-Félicien (sans spécialisation), formation offerte en 2 ou 3 ans, offert en cheminement régulier ou en alternance travail-études, formation axée sur le tourisme naturel, offert en enseignement traditionnel en classe ou en enseignement virtuel en ligne en temps réel, offert selon la formule en approche modulaire TriplEX (triple expérience), intégration des normes de compétences nationales Emérit et possibilité de certification, réalisation de divers projets en collaboration avec des entreprises et organismes touristiques de la région, entente conclue en partenariat avec l'Université Technologique de Cancún au Mexique afin d'offrir une double diplomation, possibilité de réaliser un stage crédité non rémunéré ou un stage rémunéré ATE à l'étranger (France, Mexique, etc.), site du département

 

-    Cégep Heritage à Gatineau (sans spécialisation), formation offerte en anglais, offert en alternance travail-études

 

-      Cégep Montmorency (spécialisation développement et promotion des produits du voyage), offert en cheminement régulier OU en cheminement en alternance travail-études, voir aussi la passerelle pour titulaires du DEP en vente de voyages (495 heures créditées)

 

-    Centre d'études collégiales de Lac-Mégantic (spécialisation en mise en valeur de produits et services touristiques), rattaché au Cégep de Beauce-Appalaches NOUVEAU !

 

-    Centre d'études collégiales de Montmagny (rattaché au Cégep de La Pocatière) conjointement avec le Cégep de Matane, offert à distance NOUVEAU !

 

-       Champlain - St-Lambert College à Longueuil (sans spécialisation), formation offerte en anglais, possibilité de réaliser un stage crédité NON rémunéré de fin d'études n'importe où dans le monde, programme exclusif en anglais dans le réseau public  dans le Grand Montréal

 

-       Champlain - St-Lawrence College à Québec (sans spécialisation), programme bilingue offert conjointement avec le Cégep de Limoil

 

-      Collège Laflèche à Trois-Rivières (options offertes : accueil, animation et guidage touristiques, mise en valeur de produits et services touristiques ou développement et promotion des produits du voyage), offert en cheminement régulier OU en alternance travail-études (1er stage rémunéré au Québec et 2e stage rémunéré d'importe où au Canada) pour le programme régulier, voir aussi le programme intensif de 2 ans pour titulaires d'un autre D.E.C. (offert en cheminement régulier seulement), possibilité de réaliser session d'études créditée au Lycée Pont-Labée dans la région de la Bretagne en France, possibilité de réaliser le stage crédité non rémunéré de fin d'études à l'étranger (France, Martinique, Mexique, Chili, Australie, Inde, etc.)

 

-       Collège LaSalle à Montréal (spécialisation en développement et promotion des produits et services touristiques), offert en cheminement régulier ou en offert enalternance travail-études (Au Québec, ailleurs au Canada ou à l'étranger), possibilité de réaliser une session d'études et/ou un stage à l'étranger, voir aussi les reconnaissances d'acquis reconnues par des universités québécois (section "passerelles"), mais par des universités étrangères (Guelph en Ontario, Mount St-Vincent en Nouvelle-Écosse, La Sierre à L.A. aux USA et Institut hôtelier César Ritz en Suisse)

 

-       Collège Mérici à Québec (sans spécialisation), offert en cheminement régulier ou en offert en alternance travail-études (au Québec, ailleurs au Canada ou à l'étranger), programme intensif de 2 ans destiné aux titulaires d’un autre D.E.C. ou ayant complété tous les cours de la formation générale sans avoir obtenu le DEC également offert, possibilité de réaliser une session d'études et/ou un stage à l'étranger

 

-      Institut du tourisme et d’hôtellerie du Québec I.T.H.Q. (sans spécialisation), cours supplémentaires offerts permettant l’Attestation d'études Signature ITHQ (anglais avancé ou pour bilingues, italien, stage longue durée rémunérés ou non rémunérés), offert en alternance travail-études seulement, voir aussi le DEC-BAC en tourisme offert conjointement avec l’UQÀM, voir aussi les détails de l’ITHQ à ce sujet, possibilité de réaliser une session d'études et/ou un stage à l'étranger

 

Autres :

 

-      Cité Collégiale, Ottawa (Ontario) diplôme d’études collégiales de l’Ontario  en tourisme et voyages offert en français et en anglais

 

AUTRES FORMATIONS  :

 

Il existe quelques formations reconnues dans le domaine du tourisme et appréciées par l'industrie touristique :

  

Programmes d’attestations d’études collégiales AEC :  

Exigences : détenir un D.E.S. ou l'équivalent, avoir interrompu tes études à temps complet depuis au moins 1 OU avoir complété au moins 2 sessions d'études post-secondaires consécutives échelonnées sur 1 an.

Autres programmes :

Ne conduisent pas à l’obtention d’un A.E.C., mais plutôt à une attestation ou un diplôme de l'établissement

LIENS RECOMMANDÉS :

Tu veux l’avis de professionnels(les) en tourisme ?, alors regarde les vidéos suivants :

Pour des portraits touristiques régionaux du Québec, une liste d'organisations touristiques, d'entreprises touristiques québécoises (incluant les entreprises de croisières) et d'attraits touristiques du Québec (incluant les musées), consulte  le Portrait de l'industrie du tourisme

 

Pour des informations touristiques ailleurs au Canada, consulte également le Portrait de l'industrie du tourisme

 

Pour une liste d'agences de voyages et de grossistes en voyages, consulte la page du métier d'agent de voyages

 

Pour une liste de musées, consulte la page de technicien en muséologie

 

Pour une liste d'entreprises et d'organismes en tourisme d'aventure, consulte la page de la profession d'intervenant en tourisme d'aventure

 

Pour une liste de festivals, expositions, salons et autres événements spéciaux au Québec : voir les liens sur la page de la profession de comédien

 

Pour des sites touristiques ailleurs dans le monde, consulte le Portrait de l'industrie du tourisme

 

Autres liens :

 

-         Accueil touristique : portail de l’industrie touristique québécoise

-         Agrotourisme Québec : infos sur l’agrotourisme et les gîtes touristiques

-         Association des guides touristiques de Québec

-         Association des plus beaux villages du Québec

-         Attractions Canada : site du Ministère du Tourisme du Canada sur les principaux attraits touristiques au pays

-         Aventure Écotourisme Québec : infos sur le tourisme d’aventure

-         Biblio-tourisme : portail des sites et attraits touristiques du Québec

-         Conseil québécois des ressources humaines en tourisme : portrait de l’industrie et des marchés et des carrières en tourisme

-         Ministère du Tourisme du Québec : panorama des attraits et sites touristiques du Québec

-      Réseau de veille en tourisme : site  québécois de référence sur les tendances touristiques internationales

 


Retour à la page du secteur restauration et tourisme

Retour à la page d’accueil