Retour à la page du secteur restauration, hôtellerie et tourisme

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

SECTEUR : RESTAURATION HÔTELLERIE ET TOURISME

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNICIEN(NE) EN GESTION HÔTELIÈRE

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES  D.E.C.

 

Pour le métier de concierge d’hôtel, consulte la section « autres formations »

 

Va voir également ma section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de professionnels en hôtellerie qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technicienne ou technicien en gestion hôtelière; tu seras pour tâches d’offrir à  la clientèle et lui fournir tous les services hôteliers nécessaires selon ses besoins. Tu pourrais accueillir les clients(es), leurs donner tous les renseignements nécessaires sur les services offerts et prendre les réservations en assurant le service d’accueil et de réception; aider ceux et celles ayant des besoins particuliers et résoudre les problèmes en assurant le service à la clientèle; planifier et organiser différentes activités de loisirs et de divertissement en assurant le service de divertissement, représenter ton employeur auprès des grossistes et agents de voyages pour faire connaître les produits et services offerts, etc.

 

Tu pourrais être appelé(e) à superviseur le personnel d’un service de l’hôtel (réception, entretien ménager, service à la clientèle, restauration, divertissements, chambres, marketing et promotion, approvisionnement, etc). Dans un petit hôtel, tu pourrais même avoir la responsabilité de gérer et diriger l’ensemble des services et des ressources au sein de l’établissement.

 

Il y a également d'autres milieux de travail notamment en hébergement touristique autres qu'hôteliers (centres de villégiature, campings, condominiums touristiques, familles d'accueil pour touristes, villages d'accueil, etc.) offerts par des entreprises et organisations touristiques telles que les centres de villégiature, les stations touristiques, les associations touristiques locales, des municipalités, des sociétés de gestion immobilière, etc.).

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Bien connaître ses produits ou services  pour proposer à la clientèle les services offerts dans l’établissement

-         Aimer travailler avec le public car tu seras constamment en contact avec le public

-         Entregent, tact, diplomatie et facilité d'expression également pour avoir de meilleurs contacts avec la clientèle

-         Facilité à communiquer car tu devras t'exprimer clairement et rédiger des rapports autant dans ta langue maternelle qu'en langue seconde

-     Sens des responsabilités, débrouillardise et autonomie car tu seras appelé(e) à superviseur du personnel et avoir la responsabilité d’un service (réception, service à la clientèle, restaurant, loisirs, etc) et être en mesure de résoudre seul(e) des problèmes

-         Sens de l’organisation et bonne méthode de travail car tu auras à planifier des activités ou services offerts et à planifier des horaires

-       Facilité pour le travail en équipe et dynamisme car tu auras à collaborer avec divers intervenants du milieu hôtelier et touristique

-         Excellente maîtrise de la langue française parlée et écrite afin de t'exprimer de façon claire et professionnelle au cours des réunions avec les différents responsables de la production et avec les membres de la direction ou des partenaires extérieurs et pour rédiger des rapports de qualité

-         Excellente connaissance de l’anglais (le bilinguisme est souvent exigé) : afin de t'exprimer de façon claire et professionnelle au cours des réunions avec les différents responsables et employés du département et avec les membres de la direction ou des partenaires extérieurs et pour rédiger des rapports de qualité, y comprit en téléconférence avec des membres de l'entreprise ou partenaires situés partout dans le monde

-       Aptitudes et facilité pour apprendre des langues (espagnol, allemand, portugais notamment)  car tu seras en contact avec la clientèle provenant de partout dans le monde        

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Agent(e) de bord (aviation), voir la page suivante

-        Agent(e) de bord (navire)

-        Agent(e) de bord (train)

-        Agent(e) du service à la clientèle en hôtellerie

-        Assistant-gérant ou assistant-gérante d’hôtel

-        Auditeur(trice) de nuit

-        Contrôleur(e)

-        Contrôleur(e) adjoint(e)

-        Coordonnateur(trice) de congrès et banquets

-    Coordonnateur(trice) du service à la clientèle

-        Délégué(e) commercial(e)

-    Exploitant(e) d'un gîte touristique

-    Exploitant(e) d'un petit hôtel

-    Exploitant(e) d'un terrain de camping

-        Gérant(e) de restaurant d’hôtel

-    Gouvernant(e) de l'hébergement

-        Inspecteur(trice) d’établissements hôteliers et touristiques

-        Maître(esse) d’hôtel

-        Préposé(e) aux réservations (ou réservationniste) en milieu hôtelier

-    Préposé aux réservations (industrie du transport)

-    Propriétaire d'un établissement hôtelier (motel, auberge, gîte, petit hôtel)

-        Réceptionniste d’hôtel (préposé  à l'accueil)

-        Représentant(e) commercial(e) en services hôteliers

-        Représentant(e) du service à la clientèle d’hôtel

-    Steward (responsable de l'hébergement au sein des Forces canadiennes)

-        Superviseur(e) du service de cabine (aviation ou ferroviaire)

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Auberges

-        Centres d’accueil et d’hébergement pour personnes âgées

-        Centres d’hébergement touristique

-        Centres de congrès

-        Centres de villégiature

-        Centres de santé

-        Chaînes hôtelières

-        Compagnies aériennes

-        Compagnies ferroviaires

-        Compagnies maritimes

-    Forces canadiennes

-    Gouvernements

-        Hôtels

-        Manoirs

-        Motels

-        Restaurants

EXIGENCES DU MARCHÉ DU TRAVAIL :

-         Polyvalence

-         Grande disponibilité

-         Facilité d’adaptation

-         Travail parfois temporaire ou à temps partiel (surtout en hiver)

-         Travail souvent saisonnier

-         Travail à horaires variables (surtout dans l’industrie du transport)

-         Travail exigeant de travailler de longues heures debout (industries du transport)

-         Être prêt à faire de nombreux déplacements et de longs séjours à l’extérieur (industries du transport)

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Bilinguisme essentiel

-         Connaissance d’une 3e langue est un atout

-         Mobilité géographique

-         Expérience auprès du public très appréciée

Pour devenir agent(e) de bord :

 

-         EXAMEN MÉDICAL EXIGÉ PAR LES COMPAGNIES DE TRANSPORT

-         TESTS D’ADMISSION AU SEIN DES COMPAGNIES AÉRIENNES

-         PRE-SELECTION TRÈS SERRÉE AU SEIN DES COMPAGNIES AÉRIENNES

-         Certification en secourisme et RCR est un atout (industrie du transport)

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2016 : 

 

Le placement est EXCELLENT, 89 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 86 % sont à temps complet.

 

Les perspectives sont très bonnes pour les prochaines années en milieu hôtelier, mais elles varient beaucoup selon l’achalandage touristique.

 

Quelques autres répondants(es), soit 16 % ont poursuivi leurs études au baccalauréat en gestion du tourisme et de l’hôtellerie.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX

85 63 53 14

 

Note 1 : hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 87 % en 2014, de 78 % en 2012, de 81 % en 2011 et de 61 % en 2009), mais légère baisse du nombre de postes à temps complet.

 

Note 2 : baisse du nombre de répondants(es) poursuivant des études universitaires (était de 36 % en 2014 et 34 % en 2012).

 

Note 3 : L'industrie hôtelière a un achalandage variable à chaque année et le placement des diplômés(es) suit cette tendance.

 

Source : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2016 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Pour les salaires d'agent de bord, voir la page de cette profession.

 

Dans le secteur privé :

-         15,00 $/heure en moyenne en tant que commissaire de bord au sein des compagnies maritimes

-         18,15 $/heure (35 ou 40 hres/sem) en hôtellerie dans le secteur privé (PME)

-         15,94 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que préposé(e) à l'accueil et à la réception dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-         15,96 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que réservationniste ou préposé(e) aux réservations dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-         16,93 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'auditeur(trice) ou vérificateur(trice) de nuit dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-         17,53 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que concierge dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-         20,48 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que concierge dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

-         20,41 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'auditeur(trice) ou vérificateur(trice) de nuit dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

-         20,47 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que réceptionniste ou préposé(e) à l'accueil et à la réception dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

-         20,50 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que réservationniste ou préposé(e) aux réservations dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

-    21,27 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que coordonnateur(trice) de l'accueil et de la réception ou coordonnateur(trice) du service à la clientèle ou coordonnateur(trice) des banquets sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-    21,66 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que coordonnateur(trice) de l'accueil et de la réception ou coordonnateur(trice) du service à la clientèle  au ou coordonnateur(trice) des banquets sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-    25,63 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que coordonnateur(trice) de l'accueil et de la réception ou coordonnateur(trice) du service à la clientèle  au ou coordonnateur(trice) des banquets sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

Dans le secteur public et parapublic :

-    15,13 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que responsable de l'accueil à la SEPAQ (parcs nationaux et stations touristiques)

-         18,46 $/heure (35 hres/sem) en tant que préposé(e) à l'accueil et aux renseignements touristiques au Palais des congrès de Montréal

-         19,28 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que préposé(e) Services aux passagers ou préposé(e) Salon VIP à l'Aéroport Jean-Lesage de Québec

-        20,64 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que préposé(e) à l'accueil et information à l'Aéroport international Trudeau de Montréal

-         21,17 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'hôte (hautes mises) ou préposé(e) à l'accueil à la Société des casinos du Québec

-        21,21 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'agent(e) à la coordination d'événements à l'Aéroport Jean-Lesage de Québec

-         22,85 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) responsable de l'accueil au Centre des congrès de Québec

-         24,78 $/heure (35 hres/sem) en tant que coordonateur(trice) aux événements au Palais des congrès de Montréal

-        24,83 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que coordonnateur(trice) aux événements à l'Aéroport international Trudeau de Montréal

-         24,87 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'hôte exécutif à la Société des casinos du Québec

-         28,82 $/heure (40 hres/sem) en tant que coordonnateur(trice)-adjoint(e) des services chez Via Rail

Note 1 : hausse de la moyenne salariale au sein des PME par rapport aux années précédentes (était de 15,98 $ en 2014, 15,38 $ en 2013, de 14,63 $ en 2012 et 16,08 $ en 2011).

Note 2 : Chez les grands employeurs privés, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Syndicat des employés de la société des casinos du Québec, Syndicat des préposés aux événements du Palais des congrès de Montréal, SFPQ (section locale SEPAQ), SCEP section locale 196 Centre des congrès de Québec, TCA Canada (section locale unité services des trains Via Rail), Alliance de la fonction publique du Canada (section locale personnel professionnel et administratif de l'Aéroport de Montréal et section locale Aéroport de Québec), conventions collectives des employés de plusieurs grands établissements hôteliers de l'Île de Montréal 4 ou 5 étoiles et conventions collectives des employés de plusieurs grands établissements hôteliers 4 ou 5 étoiles de d'autres régions du Québec.

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

En 2015, il y avait plus de 15 800 directrices et directeurs de l'hébergement et chefs de la réception dans l'ensemble des régions du Québec.

Ils composaient 8 % des emplois de l’hébergement.

Les hommes représentaient 63 % des membres de la profession.

Plus de 92 % occupaient un poste à temps complet.

Les immigrants occupaient 28 % des emplois de directeurs de la restauration, ce qui est de beaucoup supérieure à celle du secteur de la restauration (19 %).

La répartition selon la scolarité était :

La répartition selon l'âge était de :

Par contre, une augmentation importante de la représentation des 15 à 24 ans (165 %) a été enregistrée : ceux-ci sont passés de 144 en 2010 à 381 en 2015.

Source : Conseil québécois des ressources humaines en tourisme

PORTRAIT DE L'INDUSTRIE DE L'HÉBERGEMENT :

L’hébergement est l’un des cinq secteurs de l’industrie touristique avec la restauration, les loisirs et divertissements, le transport et les services de voyages. Il consiste à offrir des services d’hébergement de courte durée aux voyageurs, aux vacanciers, aux personnes en déplacement par affaires, etc.

Il se compose de plusieurs types d'établissements, regroupés en 10 catégories, soit  :

Que le touriste voyage par affaires ou pour le plaisir, il a besoin, lorsqu’il arrive à destination, d’un endroit pour se détendre et pour dormir en toute sécurité. Lorsqu’il ne participe pas à des activités touristiques telles que les visites d’attractions ou la détente sur la plage, le visiteur passe beaucoup de temps dans les lieux d’hébergement. La qualité de l’expérience offerte par le lieu d’hébergement compte pour beaucoup dans l’impression globale retenue par le voyageur à propos d’une destination.

Dynamique, ce secteur connait aussi un certain éclatement des modes traditionnels et se diversifie au niveau des styles et des approches. Le niveau de confort et la gamme des services offerts varient selon l’envergure des établissements et leur clientèle.

En 2015, le Québec regroupait 1 537 établissements hôteliers  (16 *****, 205 ****, 448 ***, 538 **, 274 *, 30 sans étoile et 26 en attente d'une classification), ce qui représente 20 % du total de 7 851 établissements d’hébergement touristique en exploitation, ainsi que 18 % des entreprises touristiques du Québec. Ils comptaient plus de 70 000 unités d'hébergement disponibles dans l'ensemble du Québec.

Ces établissements comprennent tous les types d'hôtels (hôtels, hôtels-boutiques, hôtels-casinos, hôtels-centres de congrès, hôtels-centres de villégiature, hôtels-spas, hôtels-golf-ski, ainsi que les motels, etc.) offrant un service d’hébergement touristique payant en chambre d'hôtel ou suite, généralement pour de courtes périodes.

Ils employaient plus de 37 200 personnes dans toutes les régions du Québec, soit 20 % des emplois de l'industrie touristique québécoise. Le secteur est principalement composé d’entreprises de petite taille avec 89 % qui emploient moins de 20 employés et seulement 5 % qui en emploient 50 et plus.

En août 2015, le taux d’occupation moyen du secteur de l’hébergement pour l’ensemble du Québec était de 74,4%, en hausse de 6,2 % par rapport à 2010.

Le tourisme au Québec se composait de plus de 90,4 millions de visiteurs ayant effectué plus de 221,1 millions de nuitées dans les établissements d'hébergement et dont leurs dépenses ont permis de réaliser des recettes totalisant plus de 12,8 milliards $.

Voici leur répartition :

Sources : Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (étude sectorielle de la main-d'œuvre de l'industrie de l'hébergement 2016), Alliance de l'industrie touristique du Québec, Conseil canadien des ressources humaines en tourisme, Tourisme Canada et Tourisme Québec.

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Parmi les professions qui ont enregistré une hausse des emplois, on retrouve :

préposé à la réception (+ 48 %), À l’inverse, la profession de directeur d'hébergement a subi une baisse de 12 %.

 

Les prévisions indiquent que les dépenses potentielles des visiteurs dans le secteur de l’hébergement au Québec devraient permettre la création ou le maintien de 44 592 emplois, en 2035. Le bassin de main-d'œuvre disponible connaîtra toutefois une croissance plus faible que la demande. Ainsi, en 2035, les travailleurs disponibles seront en mesure de combler 39 741 emplois, laissant difficulté à trouver preneurs pour bon nombre d’emplois limitera la croissance des entreprises du secteur et, possiblement, leur rentabilité.

 

L’Étude sectorielle de main-d'œuvre en hôtellerie, réalisée en 2016 par le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme, confirme que certaines professions représentent déjà un plus grand défi de recrutement. Il s’agit notamment de préposé(e) à la réception (son taux d'augmentation des salaires a même dépassé l’indice des prix à la consommation, soit 18 %), ainsi que auditeur(trice) de nuit (son taux d'augmentation des salaires a resté stable).

 

Selon Emploi-Québec, il y aura une demande plutôt faible au cours des prochaines années de directeurs(trices) de l'hébergement dans la plupart des régions, mais quelques régions présentent des besoins modérés (soit Montréal, Québec, Laurentides, Chaudière-Appalaches, Estrie, Laval et Bas-St-Laurent).

 

Selon cette même enquête, 55 % des employeurs exigent soit une diplôme d’études collégiales (35 %), un diplôme d’études universitaires (15 %) ou un DEP (5%).

 

Les directeurs de l'hébergement de 25 ans et plus travaillent en moyenne autour de 47 heures par semaine, ce qui renvoie aux responsabilités multiples de cette profession et qui donne lieu à du temps supplémentaire.

 

En 2015, le salaire annuel moyen d'un(e) directeur(trice) de l'hébergement ayant 10 années d'expérience était de 40 820 $.

 

Les perspectives sont bonnes pour les prochaines années en milieu hôtelier partout au Québec, mais elles varient beaucoup selon l’achalandage touristique

 

Consulte également le site d’Accueil-Québec et le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (section perspectives sectorielles) où sont décrits notamment les perspectives d’emploi dans ce domaine.

 

Ainsi que le Portrait de l'industrie de l'hôtellerie et de la restauration

Source : Conseil québécois des ressources humaines en tourisme. 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

  

Voir aussi la section « autres formations »

 

Note : les entreprises de transport (aérien, maritime et ferroviaire) n’exigent aucune formation professionnelle. Mais dû au grand nombre de demandes (aviation) et les exigences particulières du métier, il est fortement recommandé d’acquérir une formation en gestion hôtelière ou en tourisme. De plus, toutes les entreprises de transport donnent une formation de quelques semaines spécifiques au métier d’agent(e) de bord. Pour plus de détails, consulte la page du métier d'agent de bord.

 

Le Diplôme d’études collégiales en gestion hôtelière D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours d'introduction à la profession hôtelière, communication en milieu de travail, informatique appliquée à la gestion hôtelière, approche client, comptabilité hôtelière, techniques de vente en hôtellerie 1, gestion hôtelière 1, comptabilité hôtelière 2, réception 1 : techniques de base, initiation à la restauration, hygiène, sécurité et aliments, techniques de vente en hôtellerie 2 : commercialisation des services, gestion hôtelière 2, réception 2 : exécution, stage d'observation en milieu hôtelier (à raison d'1 jour/semaine pendant 10 semaines), approche culinaire 1, connaissances de base des vins et boissons, droit et législation en milieu hôtelier, réception 3 : vérification, approche culinaire 2, gestion de l'entretien ménager, anglais appliqué à l'hôtellerie 1, marketing et industrie hôtelière, animation et hospitalité, service en restauration, e-marketing en hôtellerie, outils d'évaluation de la qualité des services, gestion hôtelière 4, techniques de vente 3 : organisation d'événements, anglais appliqué à l'hôtellerie 2, ainsi qu'un stage non rémunéré d'intégration au milieu de travail d'une durée de 6 semaines à temps complet.

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

Le Diplôme d’études collégiales en gestion hôtelière internationale D.E.C. + l'Attestation d'études Signature ITHQ offert par l'ITHQ a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Le programme comporte notamment 345 heures consacrées à la maîtrise de la langue anglaise, une formation complémentaire dans une langue étrangère, des stages rémunérés en entreprise dont un qui doit être réalisé à l'étranger. Il comporte des cours d'introduction à la profession hôtelière, introduction au rôle de superviseur, initiation au bar et à la sommellerie, techniques culinaires, techniques de réception, éléments de culture culinaire, gastronomique et hôtelière, communication et méthode de travail, accueil de la clientèle en anglais, distribution : service de restaurant, cycle des opérations d'un hôtel, production de menus simples, tâches d'un préposé à la réception, validation des revenus hôteliers, droit du travail, communication anglaise en milieu de travail, supervision du service de restaurant, gestion de restaurant, supervision de la réception, sommellerie appliquée, gestion de la sécurité des clients et des employés, comptabilisation informatisée des charges hôtelières, gestion des ressources humaines en hôtellerie, culture et identité : préparation au stage international, communication professionnelle en anglais et en français, lois et règlementation en hôtellerie, formation complémentaire 1 dans une langue moderne de ton choix (niveau élémentaire ou intermédiaire en espagnol, allemand, italien ou portugais, etc.), suivi budgétaire et analyse comptable, ventes et marketing en hôtellerie, coordination et mobilisation d'une équipe de travail, anglais : communication informelle dans un contexte de vente, gestion des ressources matérielles en hôtellerie, gestion de la qualité des services, éthique professionnelle, anglais des affaires niveau avancé ou anglais des affaires pour bilingues, formation complémentaire 2 dans une langue moderne de ton choix (niveau intermédiaire ou avancé dans la même langue que dans le cours 1), supervision de l'entretien ménager, coordination des activités de groupe, fonction d'apprenti-superviseur en entreprise, ainsi qu'un stage non rémunéré dans un établissement hôtelier au Québec d'une durée de 6 semaines à temps complet.

 

Enfin, puisque ce programme est offert selon la formule en alternance travail-études, il comporte également 2 stages d'été rémunérés en entreprise d'une durée de 13 semaines consécutives à temps complet (dont le premier s'effectue en service à la clientèle est offert au trimestre d'été de la 1ere année dans un établissement hôtelier au Canada, mais à l'extérieur du Québec et le second  s'effectue en opérations hôtelières est offert au trimestre d'été de la 2e année dans un établissement hôtelier à l'international dans le pays de ton choix).

Pour plus de détails sur ce programme, regarde la vidéo promotionnelle réalisée par l'ITHQ.

 

Le DEC-BAC en hôtellerie-restauration d’une durée totale de 5 ans qui combine la formation technique en gestion hôtelière et le baccalauréat en gestion du tourisme et de l’hôtellerie concentration en gestion hôtelière et de restauration. Les 3 premières années du programme sont consacrées au D.E.C. et les 2 dernières années sont consacrées au baccalauréat. À la fin de tes études, tu obtiendras les 2 diplômes. À l’ITHQ, des cours supplémentaires sont offerts permettant l’obtention de l'Attestation d'études Signature ITHQ.

 

Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer d'un collège à l'autre, mais les objectifs du programme restent les mêmes.

 

D.E.C.-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEP-DEC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de se faire reconnaître des acquis du D.E.C. dans le cadre d'un programme de baccalauréat. Tu peux donc compléter tes études universitaires en 3,5 ans au lieu de 4 ans.

 

Voici le seul programme actuellement offert :

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Il te sera possible de poursuivre tes études à l'université dans le cadre du baccalauréat en gestion du tourisme et de l'hôtellerie - concentration en gestion hôtelière et de restauration offert conjointement avec l'ITHQ ou au baccalauréat en administration des affaires. Consulte également le programme DEC-BAC en gestion hôtelière et de restauration offert par l'ITHQ conjointement avec l'UQÀM.

 

Enfin, l'ITHQ offre un AEC de perfectionnement en coordination d'événement et de congrès et une Attestation d'études Signature ITHQ en formation supérieure en gestion d'événements destinés aux diplômés en hôtellerie, restauration ou tourisme.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir un D.E.S.  et avoir réussi le cours préalable suivant ou son équivalent :
aucun préalable n'est maintenant exigé

 

Note : Pour connaître les équivalences des préalables à l’éducation aux adultes, consulte la page suivante

 

AUTRE EXIGENCE :

 

-         Subir une entrevue et/ou un examen de sélection, si exigé (I.T.H.Q. seulement)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Le programme est très contingenté à l'ITHQ

 

Aucun contingentement dans les autres collèges :

Les candidats(es) admissibles (détenant les préalables requis) sont généralement admis

 

Admissions ouvertes au trimestre d'automne seulement dans tous les collèges

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

-       Cégep de Limoilou (offert au campus de Charlesbourg), site du département

 

-    Cégep de St-Hyacinthe offert conjointement avec l'ITHQ (une partie au Cégep et une partie à l'ITHQ) NOUVEAU !

 

-    Cégep Heritage à Gatineau, offert en alternance travail-études et en anglais

 

-       Collège Laflèche à Trois-Rivières (DEC en gestion hôtelière et de restauration (DEC en gestion hôtelière + DEC en gestion de la restauration)

 

-       Collège LaSalle à Montréal programme d’AEC également offert

 

-       Collège Mérici à Québec aussi offert un programme intensif de 2 ans aux détenteurs d’un autre DEC

 

-    Institut du tourisme et d’hôtellerie du Québec I.T.H.Q. cours supplémentaires offert pour l’obtention de l'Attestation Signature ITHQ, offert en alternance travail-études, voir aussi le profil en gestion en hôtellerie internationale, voir aussi le DEC-BAC en hôtellerie-restauration offert conjointement avec l’UQÀM, voir aussi les détails de l’ITHQ à ce sujet

 

-    Séminaire de Sherbrooke

 

-    Cité Collégiale, Ottawa (Ontario) diplôme ontarien en gestion d’hôtels et de restaurants offert en français

 

AUTRES FORMATIONS :

 

Il existe également des programmes d’A.E.C. d’une durée de 2 ans principalement destiné à ceux ayant quitté les études à temps plein depuis au moins 1 an et posséder quelques années d’expérience sur le marché du travail :  

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l’avis de professionnels(les) de l'hôtellerie sur leur métier ?, alors regarde les vidéos suivants :

Note : la liste suivante d'entreprises est à titre d'exemple seulement et n'a aucun but publicitaire. Les descriptions proviennent des sites web des entreprises con cernées.

 

Autres :

 

        -   Conseil québécois des ressources humaines en tourisme : portrait de l’industrie et des marchés

 

sites de recherches d'emploi

 

Consulte la page suivante

 

Pour une liste de compagnies aériennes, voir la page de pilote

Pour une liste de compagnies maritimes (croisières), voir la page d'officier de navigation

Pour une liste de compagnies ferroviaires, voir la page de chef de train

 

Centres de congrès :

Note : plusieurs établissements hôteliers offrent également des services de congrès et banquets

 

-    Association des bureaux de congrès du Québec : répertoire des établissements membres

-    Centre des congrès de Québec

-    Centre des congrès de Lévis

-    Centre des congrès de Shawinigan

-    Centre des congrès du Casino de Charlevoix

-    Centre des congrès du Casino du Lac Leamy

-    Centre de congrès et banquets Renaissance

-    Centre des congrès Le Parc : situé à Laval

-    Centre des congrès régional de la Gaspésie : situé à Carleton-sur-mer

-    Centre des congrès Tremblant

-    Centre Bell : site de cet établissement réputé pour les spectacles et les congrès

-    Centre de foires de Québec (Expocité) : situé à Québec

-    Centre de conférences et d'événements spéciaux Mont-Royal

-    Centre Leonardo da Vinci

-    Espaces Dalhousie, terminal de croisières : situé à Québec

-    Ottawa Congress Centre

-    Palais des congrès de Montréal

-    Renaissance Centre de congrès et banquets : situé à Montréal

-    Toronto Congress Centre

Chaînes hôtelières :

(québécoises et internationales)

 

Hôtels indépendants au Québec :

Note : ce n'est qu'une liste partielle, puisqu'il existe des centaines d'établissements partout dans la province

le nombre d'étoiles * correspondant à la cote établie par les organismes d'accrédition du domaine hôtelier

hôtels ailleurs au Canada :

le nombre d'étoiles * correspondant à la cote établie par les organismes d'accrédition du domaine hôtelier

(seuls les hôtels 5* et autres hôtels réputés sont énumérés)

 

Canada :

Alberta :

Colombie-Britannique :

Manitoba :

Nouveau-Brunswick :

Nouvelle-Écosse :

Ontario :

Saskatchewan :

 

Terre-Neuve-et-Labrador :

 

Hôtels aux États-Unis : (à titre informatif seulement)

le nombre d'étoiles * correspondant à la cote établie par les organismes d'accrédition du domaine hôtelier

(seuls les hôtels de luxe 5* et super luxe 6* sont énumérés)

 

Hôtels ailleurs dans le monde : (à titre informatif seulement)

le nombre d'étoiles * correspondant à la cote établie par les organismes d'accrédition du domaine hôtelier

(seuls les hôtels super luxe 7*, grand luxe 6* et quelques 5* luxe sont émunérés)

 

Retour à la page du secteur restauration et tourisme

Retour à la page d’accueil