Retour à la page du secteur restauration et tourisme

Retour à la page d’accueil

 

SECTEUR : RESTAURATION HÔTELLERIE ET TOURISME

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNICIEN(NE) EN GESTION DES SERVICES ALIMENTAIRES

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES  D.E.C.

 

Va voir également la section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de professionnels en hôtellerie qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technicienne ou technicien en gestion des services alimentaires; tu seras responsable de gérer toutes les activités et les ressources d’un service alimentaire, d'un service de traiteur ou d’un restaurant. Tu auras à coordonner toutes les opérations de mises en place, du service des repas et de l'accueil de la clientèle, superviser le personnel, assurer la distribution et contrôler les approvisionnements, assurer l’administration financière du service et faire la promotion des services offerts auprès de la clientèle. De plus, tu auras à gérer et à assurer la production des banquets et assurer d’autres tâches relatifs aux services alimentaires (concevoir et élaborer les menus, accueillir les clients, etc).

 

En tant que traiteuse ou traiteur; tu auras pour tâches de prendre en charge, pour le compte de particuliers ou d'entreprises, la conception, la production, la livraison, la mise en place et le service d'un repas ou d'un buffet lors de manifestations diverses et réceptions (lors de banquets, de réunions, de réceptions d'affaires ou de réceptions, lors d'occasions spéciales comme les mariages, pour des lancements ou galas, lors de festivals, foires commerciaux, compétitions sportives ou au cours de fêtes publiques, etc.).

 

Tu seras responsable de planifier et d'organiser les événements ou leur déroulement (conseils aux clients, définition des besoins en personnel et en matériel, rédaction de l'offre en fonction du cahier des charges, organisation des besoins divers comme la location de la salle, la décoration et le matériel d'animation, le choix des fournisseurs complémentaires éventuels, la prévision en cas d'imprévus, etc.); assurer la production alimentaire (conception et production des mets, préparation éventuelle de la mise en scène et du montage des pièces d'apparat, conditionnement de la production et le service auprès des convives); gérer les activités reliées à la réception (élaboration de la commande du client au niveau de la production, du conditionnement et de la livraison, transport et déchargement de la production, agencement du lieu de la réception et des annexes, dressage des tables et/ou du buffet, organisation du bar et des services connexes, dressage du chariot et des buffets, service, etc.); ainsi que la gestion et de l'exploitation commerciale de l'entreprise (élaboration de l'offre commerciale, élaboration d'une démarche marketing, gestion des stocks et approvisionnements, gestion comptable et financière, gestion des ressources humaines, etc.). 

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Bien connaître ses produits ou services  pour proposer à la clientèle les services offerts dans l’établissement

-         Aimer travailler avec le public car tu seras constamment en contact avec le public

-         Entregent, tact, diplomatie et facilité d'expression également pour avoir de meilleurs contacts avec la clientèle

-         Facilité à communiquer car tu devras t'exprimer clairement et rédiger des rapports autant dans ta langue maternelle qu'en langue seconde

-       Sociable, courtois et accueillant pour avoir de meilleurs contacts avec la clientèle

-       Sens des responsabilités, débrouillardise et autonomie à superviseur du personnel et avoir la responsabilité d’un restaurant et être en mesure de résoudre seul(e) des problèmes

-         Sens de l’organisation et bonne méthode de travail car tu auras à planifier des activités ou services offerts et à planifier des horaires

-       Facilité pour le travail en équipe et dynamisme car tu auras à collaborer avec divers intervenants du milieu hôtelier et touristique

-         Excellente maîtrise de la langue française parlée et écrite afin de t'exprimer de facon claire et professionnelle au cours des réunions avec les différents responsables de la production et avec les membres de la direction ou des partenaires extérieurs et pour rédiger des rapports de qualité

-         Excellente connaissance de l’anglais (le bilinguisme est souvent exigé) : afin de t'exprimer de facon claire et professionnelle au cours des réunions avec les différents responsables et employés du département et avec les membres de la direction ou des partenaires extérieurs et pour rédiger des rapports de qualité, y comprit en téléconférence avec des membres de l'entreprise ou partenaires situés partout dans le monde

-       Aptitudes et facilité pour apprendre des langues (espagnol, allemand, portugais notamment)  car tu seras en contact avec la clientèle provenant de partout dans le monde 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Agent(e) de gestion des services alimentaires

-        Agent(e) des achats

-        Assistant(e) gérant(e) de restaurant

-    Assistant(e) maître d'hôtel

-        Coordonnateur(trice) de banquets

-        Coordonnateur(trice) des approvisionnements

-        Cuisinier(ère)

-        Directeur(trice) adjoint(e) de la restauration

-        Directeur(trice) de la restauration

-        Gérant(e) de restaurant

-    Inspecteur(trice) d'établissements hôteliers et touristiques (classification)

-    Maître d'hôtel

-    Propriétaire d'un restaurant

-    Propriétaire d'un service de traiteur

-    Styliste culinaire

-    Steward (responsable des services de restauration au sein des Forces canadiennes)

-        Surveillant(e) de services d’alimentation

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Auberges

-        Centres d’accueil et d’hébergement pour personnes âgées

-        Centres d’hébergement touristique

-        Centres de congrès

-        Centres de santé

-        Centres de villégiature

-        Centres hospitaliers

-        Chaînes hôtelières

-        Entreprises de services alimentaires (cafétérias)

-    Forces canadiennes

-    Gouvernements

-        Hôtels

-        Manoirs

-        Restaurants

-        Traiteurs 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Bilinguisme essentiel

-         Connaissance d’une 3e langue est un atout

-         Polyvalence

-         Grande disponibilité

-         Facilité d’adaptation

-         Mobilité géographique

-         Travail parfois temporaire ou à temps partiel (surtout en hiver)

-         Travail souvent saisonnier

-         Expérience auprès du public très appréciée (notamment en restauration comme serveur, cuisinier ou autre)

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Très bonnes possibilités pour les prochaines, le nombre de postes augmentent d’années en années.

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2016 :

 

Le placement est très bon, 88 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 83 % sont à temps complet.
 

Quelques autres répondants(es), soit 20 % ont poursuivi leurs études au baccalauréat en gestion du tourisme et de l’hôtellerie.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

61 43 40 12

 

Note : hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 83 % en 2014, 80 % en 2012, 84 % en 2011 et 87 % en 2009).

 

Source : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2016 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-         16,65 $/heure (35 ou 40 hres/sem) dans le secteur privé (au sein des PME)

-    20,04 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en gestion alimentaire au sein des grandes résidences privées pour aînées

-        20,86 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en gestion alimentaire dans les commissions scolaires 

-         21,20 $/heure en tant que coordonnateur(trice)-adjoint(e) des services chez Via Rail

-    21,27 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en gestion alimentaire ou coordonnateur(trice) des banquets ou gérant(e) de restaurant au sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-         21,58 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en gestion alimentaire au sein des universités

-    25,63 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en gestion alimentaire ou coordonnateur(trice) des banquets ou gérant(e) de restaurant au sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

Note 1 :  légère baisse de la moyenne salariale dans le secteur privé (PME) par rapport aux années précédentes (était de 16,73 $ en 2014, 17,13 $ en 2012 et 16,43 $ en 2010).

 

Note 2 : Chez les grands employeurs privés et dans le secteur public, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, TCA Canada (section locale unité services des trains Via Rail), conventions collectives des employés de soutien de certaines universités, conventions collectives des employés de plusieurs grandes résidences privées pour aînées et conventions collectives des employés de plusieurs grands établissements hôteliers.

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

En 2015, il y avait plus de 15 800 directrices et directeurs et gérants(es) de la restauration dans l'ensemble des régions du Québec.

Ils composaient 8 % des emplois de l’hébergement.

Les hommes représentaient 63 % des membres de la profession.

Plus de 89 % occupaient un poste à temps complet.

Les immigrants occupaient 28 % des emplois de directeurs de la restauration, ce qui est de beaucoup supérieure à celle du secteur de la restauration (19 %).

La répartition selon la scolarité était :

La répartition selon l'âge était de :

Source : Conseil québécois des ressources humaines en tourisme

PORTRAIT DE L'INDUSTRIE DE LA RESTAURATION :

Le secteur de la restauration au Québec se divise en deux groupes : la restauration commerciale ainsi que la restauration non commerciale.

 

La restauration commerciale a pour activité principale la vente de nourriture et de boisson. Les établissements regroupés sous ce vocable offrent à leur clientèle soit un service complet (service aux tables) ou encore un service restreint (restauration rapide, établissements de boissons alcoolisées, etc.).

 

La restauration non commerciale dessert pour sa part la clientèle des institutions dont la mission première n’est pas de fournir des services de restauration, notamment les hôpitaux, les écoles, les prisons et les commerces de détail.

 

En 2014, les revenus du milieu de la restauration commerciale au Québec s’élevaient à près de 10,7 milliards $, une diminution des ventes nettes de 2,1% par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires moyen par restaurant était de 448 000$ selon le Diagnostic sectoriel de la main-d'œuvre en restauration réalisée par le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme en 2015.

 

Plus de 200 000 personnes occupent un emploi dans la restauration québécoise, au sein de plus de 20 000 établissements. Il s’agit à 72% de restaurants indépendants, une proportion plus élevée que dans toutes les autres provinces canadiennes. 40% des entreprises québécoises de restauration comptent moins de 10 employés.

 

En 2014, 369 restaurants ont dû fermer leurs portes suite à une faillite; on constate une augmentation du nombre de faillites au Québec depuis 2010. Les deux tiers des faillites de restaurants au Canada concernent d’ailleurs des établissements québécois.

 

Les entreprises du secteur de la restauration connaissent une intensification de leurs activités durant la haute saison touristique, et le phénomène de la saisonnalité est particulièrement présent en région. Pour répondre à la demande, les restaurateurs augmentent leurs effectifs. L’automne venu, ils doivent mettre à pied une partie de leur main-d'œuvre et tentent de la réengager au retour de la haute saison. Cette situation leur cause une difficulté importante de rétention de leur main-d'œuvre puisqu'il arrive souvent que des employés quittent l'employeur afin de trouver un emploi à l'année dans le même domaine ou en dehors du secteur de la restauration commerciale.

 

Le secteur de la restauration recrute en grande partie chez les moins de 25 ans (pour la plupart des métiers, bien que les directeurs et gérants de restaurant soient moins concernés); il s’agit de son bassin de recrutement traditionnel. Or, les tendances sociodémographiques laissent entrevoir une diminution de la proportion de jeunes de moins de 25 ans au cours des prochaines années au sein de la population. Pour diverses raisons, le recrutement tend à se faire plus difficile dans cette tranche de la population depuis quelques années.

 

Face à ce phénomène, les restaurateurs doivent se tourner vers d’autres bassins de recrutement pour combler leurs effectifs. Interrogés à ce sujet, 69 % des répondants ont recours à la main-d'œuvre immigrante et 52 % à main-d'œuvre en réorientation de carrière, semi-retraitée ou retraitée.

 

Consulte également le site du Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (section perspectives sectorielles) où sont décrits notamment les perspectives d’emploi dans ce domaine. 

 

Ainsi que le Portrait de l'industrie de l'hôtellerie et de la restauration

 

Sources : Conseil québécois des ressources humaines en tourisme, Association des restaurateurs du Québec et Emploi-Québec

PERSPECTIVES D’AVENIR :

De 2010 à 2015, les emplois de directeurs de la restauration ont diminué de 7 % contrairement aux augmentations enregistrées dans le secteur (+ 9 %), dans l'ensemble de l’industrie touristique (+ 3 %) et au Québec (+ 4 %).

Selon l'étude sectoriel de main-d'œuvre en restauration réalisée par le Conseil québécois de la main-d'œuvre en tourisme en 2016, montre que 82 % des employeurs de l’industrie de la restauration exigent de l’expérience, soit de un à trois ans dans 50 % des cas et plus de trois ans dans 32 % des cas. Il reste néanmoins que dans 19 % des cas les employeurs ne demandent aucune expérience.

Si la majorité des employeurs n’exigent pas de diplôme spécifique, le diplôme d’études collégiales (principalement celui en gestion d’un établissement de restauration) est exigé par 29 % des employeurs.

De 2010 à 2015, les salaires des directeurs de la restauration ont augmenté de 15 %, une augmentation supérieure à celle de 10 % observée dans le secteur, de 12 % dans l’industrie touristique et de 11 % dans l’ensemble du Québec.

Au cours des prochaines années, on prévoit une pénurie de directeurs de la restauration d’à peine 3,5 % de la demande ce qui est très faible si on la compare à celles anticipées pour les métiers de cuisiniers, chefs et serveurs au comptoir et aides de cuisine qui sont estimées à 8 %, 7,2 % et 16,2 % respectivement.

Aucune région du Québec ne prévoit une demande élevée des membres de cette profession au cours des prochaines années selon Emploi-Québec. Par contre, quelques régions auront une demande modérée (notamment Montréal, Québec, Laurentides, Estrie et Bas-St-Laurent).

En 2015, le salaire annuel moyen d'un(e) directeur(trice) de la restauration ayant 10 années d'expérience était de 46 820 $.

En moyenne, un(e) directeur(trice) de la restauration travaillait 42 heures par semaine, mais ce nombre augmente à 49 heures par semaine chez les moins de 25 ans, un phénomène rarement observé chez ce groupe d'âge dans les professions de la restauration.

Consulte également le site du Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (section perspectives sectorielles) où sont décrits notamment les perspectives d’emploi dans ce domaine. 

Ainsi que le Portrait de l'industrie de l'hôtellerie et de la restauration

Sources : Conseil québécois des ressources humaines en tourisme, Association des restaurateurs du Québec et Emploi-Québec

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Note : ce programme a été révisé et la nouvelle version est offerte depuis l’automne 2006

 

Voir aussi la section « autres formations »

 

Le Diplôme d’études collégiales en gestion d'un établissement de restauration D.E.C. + l'Attestation d'études Signature ITHQ offert par l'ITHQ a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours en cuisine managériale 1, découverte des aliments et des technologies culinaires 1, introduction à la gestion 1 : l'entreprise de la restauration, gestion des services de bar, pratiques sécuritaires en cuisine, législation en restauration, cuisine managériale 2, découverte des aliments et technologies culinaires 2, introduction à la gestion 2 : la supervision en restauration, distribution : service de restaurant, sciences des aliments, aménagement et entretien technique, mobilisation des équipes de travail, planification et production : banquets et buffets, élaboration de menus, comptabilité en restauration, anglais appliqué au domaine de la restauration, supervision et production : cafétéria et table d'hôte, gestion de la santé, de la sécurité et de la salubrité, gestion des ressources humaines en restauration, gestion appliquée des approvisionnements, gestion et commercialisation des vins, communication professionnelle en anglais, supervision et exploitation : cuisine et salle à manger, commercialisation de produits et services en restauration, développement de recettes standardisées, contrôle de gestion en restauration, comportements et profession, anglais des affaires niveau avancé ou anglais des affaires pour bilingues, documentation et présentation d'affaires, éthique professionnelle, supervision de divers établissements de restauration, gestion appliquée de la restauration et un stage de fin d'études non rémunéré en gestion de la restauration d'une durée de 8 semaines à temps complet. Enfin, puisque ce programme est offert selon la formule en alternance travail-études, il comporte également 2 stages d'été rémunérés en entreprise au Québec ou à l'étranger d'une durée de 13 semaines consécutives à temps complet (dont le premier est offert au trimestre d'été de la 1ere année et le second est offert au trimestre d'été de la 2e année).

 

Le Diplôme d’études collégiales en gestion d’un établissement de restauration D.E.C. offert par les autres collèges a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours d’introduction à la gestion d'un établissement de restauration, informatique appliqué au domaine de la restauration, étude des aliments, hygiène et salubrité alimentaire, santé et sécurité au travail, cuisine managériale 1, relations professionnelles, élaboration de menus et standardisation de recettes, sciences des aliments, cuisine managériale 2, lois, contrats et règlements en gestion de la restauration, gestion des ressources matérielles, approvisionnement, pâtisserie de restaurant, cuisine managériale 3, stratégies de mise en marché, sommellerie et boissons, contrôle des coûts, comptabilité appliquée au domaine de la restauration, cuisines et cultures, gestion d'une cuisine de collectivité, communication en anglais en restauration, production et distribution d'un menu de restaurant, gestion des ressources humaines en restauration, gestion d'une cuisine d'événements, gestion de l'hygiène et de la santé et sécurité au travail, production alimentaire adaptée, service de restauration : de l'exécution à la gestion, gestion des opérations de cuisine, démarrage d'un établissement de restauration, ainsi qu'un stage non rémunéré d'intégration en milieu de travail d'une durée de 6 semaines à temps complet. Enfin, le programme offert par le Cégep Montmorency conjointement avec l'ITHQ est offert selon la formule en alternance travail-études, il comporte également 2 stages d'été rémunérés en entreprise au Québec ou à l'étranger d'une durée de 13 semaines consécutives à temps complet (dont le premier est offert au trimestre d'été de la 1ere année et le second est offert au trimestre d'été de la 2e année).

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

Le DEC-BAC en hôtellerie-restauration d’une durée totale de 5 ans qui combine la formation technique en gestion d'un établissement de restauration et le baccalauréat en gestion du tourisme et de l’hôtellerie concentration en gestion hôtelière et de restauration. Les 3 premières années du programme sont consacrées au D.E.C. et les 2 dernières années sont consacrées au baccalauréat. À la fin de tes études, tu obtiendras les 2 diplômes. À l’ITHQ, des cours supplémentaires sont offerts permettant l’obtention de l'Attestation d'études Signature ITHQ.

 

Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer d'un collège à l'autre, mais les objectifs du programme restent les mêmes.

 

D.E.C.-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de se faire reconnaître des acquis du D.E.C. dans le cadre d'un programme de baccalauréat. Tu peux donc compléter tes études universitaires en 3,5 ans au lieu de 4 ans.

 

Voici le seul programme actuellement offert :

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Il te sera possible de poursuivre tes études à l'université dans le cadre du baccalauréat en gestion du tourisme et de l'hôtellerie - concentration en gestion hôtelière et de restauration offert conjointement avec l'ITHQ ou au baccalauréat en administration des affaires. Consulte également le programme DEC-BAC en gestion hôtelière et de restauration offert par l'ITHQ conjointement avec l'UQÀM.

 

Enfin, l'ITHQ offre un AEC de perfectionnement en coordination d'événement et de congrès et une Attestation d'études Signature ITHQ en formation supérieure en gestion d'événements destinés aux diplomés en hôtellerie, restauration ou tourisme.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir un D.E.S.  et avoir réussi le cours préalable suivant ou son équivalent :
aucun préalable n'est maintenant exigé

 

Note : Pour connaître les équivalences des préalables à l’éducation aux adultes, consulte la page suivante

 

AUTRE EXIGENCE :

 

-         Subir l'entrevue et/ou un examen de sélection, si exigé (I.T.H.Q. seulement)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Le programme est contingenté à l'ITHQ

 

Aucun contingentement dans les autres collèges : Les candidats(es) admissibles (détenant les préalables requis) sont généralement admis

 

Admissions ouvertes au trimestre d'automne seulement dans la plupart des collèges

(sauf St-Jérôme : admissions également ouvertes au trimestre d'hiver)

 

ENDROITS DE FORMATION :

Infos sur l'alternance travail-études

 

-      Cégep de Limoilou (offert à l’École hôtelière de la capitale), site du département

-    Cégep de St-Hyacinthe offert conjointement avec l'ITHQ (une partie au Cégep et une partie à l'ITHQ) NOUVEAU !

 

-    Cégep de St-Jérôme, offert en cheminement régulier OU en cheminement en alternance travail-études

 

-    Cégep de Valleyfield, offert en cheminement en alternance travail-études NOUVEAU !

 

-    Cégep Montmorency offert conjointement avec l'ITHQ (une partie au Cégep et une partie à l'ITHQ), offert selon le cheminement avec Programme Signature ITHQ en alternance travail-études (stages rémunérés)

 

-      Collège LaSalle à Montréal,offert en cheminement régulier ou en offert en alternance travail-études (Au Québec, ailleurs au Canada ou à l'étranger),

 

-      Collège Mérici à Québec, offert en cheminement régulier ou en offert en alternance travail-études (au Québec, ailleurs au Canada ou à l'étranger), programme intensif de 2 ans aussi offert aux détenteurs d’autre DEC

 

-       Collège Laflèche à Trois-Rivières, double D.E.C. en gestion hôtelière et de restauration en 3 ans seulement (DEC en gestion hôtelière + DEC en gestion d'un établissement de restauration), comprend 3 stages NON rémunérés (2 semaines en hébergement, 4 semaines en restauration et 4 semaines en gestion), possibilité de réaliser un stage hors-Québec ailleurs au Canada ou en France

 

-    Institut du tourisme et d’hôtellerie du Québec I.T.H.Q. cours supplémentaires offert pour l’obtention de l'Attestation d'études Signature ITHQ en alternance travail-études (stages rémunérés), voir aussi le DEC-BAC en hôtellerie-restauration offert conjointement avec l’UQÀM, voir aussi les détails de l’ITHQ à ce sujet

 

AUTRES FORMATIONS :

 

Il existe également des programmes d’A.E.C. d’une durée de 2 ans destinés aux personnes détenant un D.E.S. ou l'équivalent, ayant quitté les études à temps plein depuis au moins 1 an (ou ayant complété au moins 2 sessions d'études post-secondaires échelonnées sur 1 an) :

-    Gestion d'un établissement de restauration (570 heures à temps partiel de soir) offert par la Collège LaSalle, offert en cheminement régulier ou en offert en alternance travail-études (Au Québec, ailleurs au Canada ou à l'étranger)

-    Gestion de restaurant - A.E.C. + Attestation Signature ITHQ (180 heures, 2 sessions à temps partiel) offert par l'ITHQ destiné aux titulaires d'un D.E.P. en cuisine ou formation équivalente ou d'une expérience pertinente en cuisine ou en gestion de restaurant

-    Gestion des services de restauration (570 heures à temps partiel de soir) offert par la Collège LaSalle (expérience en restauration nécessaire)

-    Gestion de la restauration (690 heures à temps complet de jour) offert par le Collège Mérici à Québec (expérience de supervision en restauration nécessaire)

LIENS RECOMMANDÉS 

 

Tu veux l’avis de professionnels(les) de la gestion de la restauration sur leur métier ?, alors regarde les vidéos suivants :

sites de recherches d'emploi

 

Consulte la page suivante

 

Pour une liste d'établissements hôteliers, voir la page de technicien en hôtellerie

Pour les compagnies maritimes (croisières), voir la page de navigateur

 

Pour une liste des organismes régionaux de tourisme, consulte le Portrait de l'industrie de la restauration, du tourisme et de l'hôtellerie

 

Répertoires :

-         Association des hôtels du Grand Montréal : répertoire des établissements hôteliers de la région de Montréal

-    Association des marchands de la rue Crescent : liste de restaurants membres

-         Association des petits hôtels de Montréal : répertoire des établissements membres

-         Association hôtelière de Québec : répertoire des établissements hôteliers de la région de Québec

-    Association végérienne de Montréal : répertoire des restaurants végétariens de Montréal

-         Conseil québécois des ressources humaines en tourisme : répertoire des différentes organisations touristiques, établissements hôteliers et attraits touristiques membres partout dans la province

-         Corporation de l’industrie touristique du Québec : seul répertoire complet des établissements hôteliers pour l'ensemble de la province

-    Fédération des agricotours du Québec : répertoire des gîtes et auberges du passant partout dans la province par régions

-    Guide restos : répertoire de plus de 800 restaurants (dont 400 sur l'Île de Montréal) partout dans la province (par régions, par villes et/ou arrondissements, par types de cuisines, etc)

-    Hébergement-Québec : répertoire d'hôtels, auberges et autres établissements hôteliers par régions

-    QDG Question de goût : répertoire impressionnant de restaurants des régions de Montréal, Laval et Montérégie par villes ou arrondissements, types de cuisines, etc. avec commentaires d'internautes

-       Québec c’est les vacances : répertoire des établissements hôteliers et de restauration par régions, par catégories ou par ordre alphabétique partout dans la province

-       Québec c’est les vacances : répertoire des établissements et attraits touristiques  par régions, par catégories ou par ordre alphabétique partout dans la province

-    Québec du Sud : répertoire de restaurants spécialisés en cuisine régionale (Cantons de l'Est, Centre-du-Québec et Chaudière-Appalaches)

-      Québec réservations : répertoire des établissements hôteliers classé par ville

-    Québec Resto : répertoire de restaurants de toutes sortes par villes et/ou par régions

-    Québec Vacances.com : répertoire de restaurants et auberges champêtres partout au Québec

-    Restauration.ca : répertoire de plus de 3 600 restaurants dans toute la province (par régions)

-    Restaurants 02 : répertoire de restaurants au Saguenay et Lac St-Jean

-    Resto Menu Montérégie : répertoire de restaurants en Montérégie

-    Resto Montréal : répertoire de restaurants et d'hôtels de l'Île de Montré

-    Restaurants Québec.com : répertoire de restaurants partout au Québec, par régions

-    Restaurants Québécois : répertoire de restaurants partout au Québec, par régions

-    Resto en ligne :  répertoire de restaurants partout au Québec, par régions

-    Resto Québec : répertoire de plusieurs centaines des meilleures tables partout au Québec (par régions)

-    Restoweb Québec : répertoire de restaurants par villes partout dans la province

-    Tables et relais du terroir : répertoire de restaurants spécialisés en cuisine régionale partout au Québec

-    Tables régionales de l'Est du Québec : répertoire de restaurants dans le Bas-St-Laurent et en Gaspésie

-    Toile du Québec : répertoire de restaurants partout au Québec, par régions

-    Tout Montréal : répertoire de restaurants un peu partout sur l'Île

Entreprises de gestion de services alimentaires :

 

Chaînes de restaurants

 


Retour à la page du secteur restauration et tourisme

Retour à la page d’accueil