Retour à la page du secteur arts

Retour à la page du secteur communication et médias

Retour à la page du secteur sciences humaines

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

 

SECTEUR : COMMUNICATION,

DOCUMENTATION ET MÉDIAS

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNICIEN(NE) EN MUSÉOLOGIE

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES D.E.C.

 

Voir aussi la section "liens recommandés" en bas de page (dont le vidéo d'un technicien en muséologie qui parle de son travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technicienne ou technicien en muséologie; Tu seras responsable d'assurer  la conservation préventive des biens (des peintures, des sculptures, des arts décoratifs, des photos, de la poterie, des œuvres sur papier et d'autres oeuvres d'art et antiquités de toutes sortes, etc.).

 

Ton travail travail sera principalement technique dans les ateliers et les réserves du musée comparable aux artisans du cinéma ou de la télévision et peu en animation auprès du public.

 

Pour ce dernier secteur, ce sont plutôt les diplômés(es) en technique de tourisme, animation culturelle, anthropologie ou archéologie, histoire, arts visuels, techniques des métiers d'art ou histoire de l'art qui sont généralement appelés(es) à occuper des postes de guide ou animateur(trice) de musée.

 

Tu auras des fonctions réparties dans 2 domaines de la muséologie : 

 

En conservation et protection des biens : avec la collaboration du conservateur ou de la conservatrice d’un musée, d’une galerie d’art ou d’un centre d’archives; tu auras pour tâches de contrôler la détérioration des biens, appliquer des protections sur les biens selon le type d’objet et selon des procédures et méthodes précises, documenter et cataloguer les différents biens, préparer et assurer leurs déplacements, etc.

 

Tu devras notamment appliquer les normes de conservation préventive lors de la manutention, de l'emballage, des déplacements et de l'installation des œuvres d'art, artéfacts ou des antiquités; participer à la conception et à la fabrication d'éléments de protection et de supports dans un souci de fonctionnalité, de solidité et d'esthétisme; préparer, nettoyer et effectuer des traitements, restauration et finition mineurs sur les objets; fabriquer des passe-partouts, l'encadrement et le déencadrement des objets; procéder à l'inscription des numéros d'acquisition, l'enregistrement, les constats d'état et le marquage des œuvres; ainsi qu'aménager les collections dans les réserves et mettre à jour l'inventaire des fournitures spécialisées nécessaire effectuer les commandes en conséquence.

 

Enfin, tu devras assister le restaurateur ou la restauratrice dans l’examen et la rédaction des rapports d’état de conservation des collections à l’arrivée et au départ du Musée, avant et après les expositions et à d’autres occasions.  Il fait de même pour les œuvres présentées aux différents comités d’acquisition; Référer au restaurateur tout cas problématique

 

En réalisation d’expositions :  tu auras à réaliser des plans de conception et d’aménagement d’expositions, concevoir et fabriquer divers éléments de l’exposition, installer, monter et démonter les différents éléments de l’exposition, assurer un soutien technique au prémontage, au montage et au démontage des expositions, collaborer aux mesures visant à maintenir la sécurité des lieux et des œuvres d'art exposées. Tu seras responsable de coordonner toutes les étapes de réalisation et d’aménagement des expositions notamment en assurant un soutien pour la logistique des événements spéciaux.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Intérêts pour les arts ou l’histoire

-         Intérêts pour les biens culturels (oeuvres d’art, objets historiques, etc)

-         Aptitudes pour le dessin car tu auras à réaliser des plans d’expositions

-         Aptitudes pour l’informatique car tu auras à utiliser des logiciels de conception graphique de plans, des logiciels documentaires et d’archives, etc.

-         Très bonnes habiletés et dextérité manuelles car tu auras à restaurer ou à entretenir différents objets anciens ou de valeur

-         Capacité d’analyse et de synthèse afin de résoudre des problèmes reliés à la restauration des biens de collection

-         Minutie, précision et souci du détail car tu auras à restaurer ou réparer avec minutie des objets fragiles qui sont précieux ou anciens

-         Créativité et imagination afin de réaliser des expositions originales qui intéresseront la clientèle

-         Sens de l’observation et l’esthétique pour pouvoir réaliser des expositions qui attireront l’attention du public

-         Sens de l’initiative, autonomie et débrouillardise pour être capable de régler seul(e) certains problèmes

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable du bon état des biens

-         Sens de l’organisation et bonne méthode de travail pour être capable de planifier ton travail selon des étapes précises lors de la restauration de biens et aussi pour planifier des itinéraires de visites pour touristes

-         Capacité de travailler en équipe car tu auras à travailler avec la collaboration de conservateurs et d’autres restaurateurs de biens en atelier ou avec d’autres guides-accompagnateurs en salle d’exposition 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Aide-restaurateur(trice) de biens

-    Conservateur(trice)-adjoint(e)

-        Technicien(ne)-conservateur(trice)

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Centres d’archives

-        Centres d’expositions

-        Centres d’interprétation

-        Centres de conservation

-        Galeries d’art

-    Musées privés

-        Musées publics

-        Sites historiques

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-        Connaissance d’une 3e langue, un atout

-        Polyvalence

-        Travail parfois saisonnier

-        Travail parfois à contrat ou à temps partiel

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles en juin 2015 : (promotion 2014)

 

La presque totalité des répondants(es) ont choisi de poursuivre leurs études à l'université (majeure en muséologie et patrimoines, histoire, histoire de l'art, anthropologie, design de l'environnement, etc.).

 

Un(e) seul(e) répondant(e) s'est destiné(e) au marché du travail et a obtenu un emploi relié à ses études et à temps complet.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

15 1 1 14

 

Note : légère baisse du taux de placement par rapport à 2010 et 2011 (était de 60 %), mais il y avait moitié moins de diplômés(es).
Par contre, hausse de la proportion de postes à temps complet et hausse du nombre de répondants(es) poursuivant leurs études.

 

Source : Enquête relance 2015 du Cégep Montmorency

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2014 :

(données de 2015 dans le secteur public et parapublic)

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-         17,47 $/heure (40 hres/sem) en moyenne au sein des musées privés

-         19,11 $/heure (35 hres/sem) au Musée d'art contemporain de Montréal

 

-         19,17 $/heure (35 hres/sem) au Musée de la Civilisation du Québec

-    19,20 $/heure (35 hres/sem) au Musée national des beaux-arts du Québec

-    19,26 $/heure (35 hres/sem) à la Bibliothèque et archives nationales du Québec

-    21,52 $/heure (35 hres/sem) en moyenne au sein des universités 

-    22,94 $/heure (35 hres/sem) en moyenne au sein de certaines grandes municipalités (100 000 habitants et plus, ex : Centre d'histoire de Montréal, Musée de Lachine, Centre d'interprétation du Vieux-Port de Québec, Musée de la Place royale, etc.)

-         25,66 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en restauration ou technicien(ne) aux expositions au Musée des beaux-arts de Montréal 

-    25,86 $/heure (32,5 ou 35 hres/sem) en moyenne au sein de certaines municipalités de taille moyenne (moins de 100 000 habitants, ex :

-    29,75 $/heure (37,5 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en conservation ou préparateur(trice) d'expositions ou coordonnateur(trice) des collections dans les musées publics canadiens (Musée d'histoire du Canada, Musée canadien de la nature, Musée des sciences et technologies du Canada, Musée canadien de la guerre, Musée de la Monnaie royale canadienne, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada, Musée de l'agriculture du Canada, musées militaires des Forces Canadiennes)

Note : Dans le secteur public et parapublic, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Sources : Cégep Montmorency, Ministère de l'Enseignement supérieur du Québec, Commission de la Fonction publique du Canada, Syndicat de la fonction publique du Québec - section locale Bibliothèque et archives nationales du Québec, Alliance de la fonction publique du Canada (sections locales des musées nationaux), conventions collectives des cols blancs de certaines grandes municipalités, conventions collectives des cols blancs de certaines municipalités de taille moyenne et conventions collectives des employés de soutien de certaines universités.

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Le secteur de la muséologie dépend de l'achalandage de la clientèle touristique. Certaines années, elles peuvent être excellentes, alors que d'autres moins bonnes. Donc, les perspectives d'emploi dépendent aussi de cet aspect.

 

Il y a peu d'emplois disponibles dans les musées et il y a une forte concurrence entre les diplômés(es) de plusieurs programmes collégiaux et universitaires.

 

Par contre, les connaissances techniques acquises dans le cadre de ce programme, notamment en ce qui a trait au montage et démontage d'expositions et la fabrication d'éléments d'exposition (encadrements, supports d'objets, panneaux didactiques, etc.) et les connaissances acquises en mise en réserve d'artefacts ne sont pas apprises dans les programmes universitaires.

 

Donc, utiliser ce programme comme tremplin afin d'accéder à un programme universitaire comme muséologie et patrimoines, archéologie, archivistique, etc. peut être bénéfique et un atout certain lors d'embauches par les musées.

 

Pour plus de détails, consulte le portrait des secteurs suivants :

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques de muséologie D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Il comporte des cours en réalisation de croquis et dessins techniques, utilisation des outils et des matériaux en muséologie, caractéristiques des institutions et collections muséales 1, contrôle des facteurs de détérioration, rédaction de documents de travail, documentation des collections 1: les photographies, caractéristiques des institutions et collections muséales 2, sélection et transformation des matériaux, initiation à la gestion, protection des tableaux, réalisation de plans et de maquettes, protection des textiles, conception d'éléments graphiques, documentation des collections 3 : systèmes documentaires, protection des objets organiques, protection des documents et des œuvres sur papier, sélection et installation de l'éclairage d'expositions, réalisation de plans informatisés de projets muséaux, documentation des collections 3 : informatisation, emballage et transport des objets de collection, réalisation de supports d'objets, protection des objets inorganiques, aménagement d'une réserve de collections, documentation des collections 4 : soutien technique, fabrication du mobilier et éléments d'expositions, montage, entretien et démontage d'une exposition, utilisation et entretien des appareils multimédias, ainsi qu'un stage rémunéré en milieu de travail d’une durée de 6 semaines pouvant être effectué au Québec, ailleurs au Canada ou à l'étranger.

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

PERFECTIONNEMENT :

Il existe plusieurs programmes universitaires de courte durée et généralement offerts à temps partiel qui te permettront te perfectionner tes connaissances en muséologie. Voici quelques exemples (certificat = 30 crédits, microprogramme ou programme court = 15 crédits) :

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Ce programme a pour but de t’intégrer au marché du travail, mais il te sera également possible de poursuivre tes études à l’université dans des disciplines connexes comme :

EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-         Détenir un D.E.S. ou un D.E.P. ou l'équivalent sans cours préalable spécifique

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Le programme n’est pas contingenté

 

Les candidats(es) admissibles (répondant aux exigences d'admission) sont généralement admis.

 

ENDROIT DE FORMATION :

 

-         Cégep Montmorency à Laval, offert en alternance travail-étudesprogramme unique au Québec

 

LIENS RECOMMANDÉS : 

Tu veux l'avis de techniciens en muséologie sur leur métier ?, alors regarde le vidéo suivant :

Pour une liste de nombreux musées au Québec, ailleurs au Canada, aux USA et ailleurs dans le monde, consulte la page de muséologue

 


 

Retour à la page du secteur arts

Retour à la page du secteur communication et médias

Retour à la page du secteur sciences humaines

Retour à la page d’accueil