Retour au secteur des arts
Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SECTEUR : ARTS

NIVEAU D’ÉTUDES : DIVERS NIVEAUX D’ÉTUDES

 

MUSICIEN(NE) OU

 CHANTEUR(EUSE)

Diplôme d’études collégiales D.E.C.  OU

Baccalauréat spécialisé B.mus OU

Diplôme d’études supérieures I du Conservatoire de musique

 

Consulte également la page d’infos sur les programmes pré-universitaires en musique

 

Va voir également ma section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de musiciens et chanteurs qui parlent de leur métier)

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

Selon la spécialisation choisie, tes tâches et responsabilités seront les suivantes :

 

En interprétation instrumentale : tu auras pour tâches d’interpréter diverses pièces musicales d’un répertoire d’un ou plusieurs styles musicaux (classique, populaire, jazz, rock, blues, folklorique, religieuse, étrangère ou autres) selon tes goûts et intérêts et selon le milieu où tu travailleras. Plusieurs domaines musicaux s’offriront à toi selon la spécialisation et l’instrument choisis : orchestre symphonique, harmonie, groupe musical, musique de chambre, musique à la télévision, la pratique soliste, arrangements musicaux pour le cinéma, la télé, le théâtre, la vidéo ou le multimédia, l’animation musicale à la radio ou sein d’une entreprise d’animation, ainsi que l’enseignement de la musique auprès d’adultes.

 

En interprétation vocale : tu auras pour tâches d’interpréter des chansons d’un ou plusieurs styles (classique, opéra, populaire, chorale, jazz, rock, blues, folklorique, religieuse, étrangère ou autres). selon tes goûts et intérêts et selon le milieu où tu travailleras. Plusieurs domaines musicaux s’offriront à toi selon le style choisi : opéras, ensembles vocaux, chorales, groupes musicaux, pratique soliste, etc.

 

En composition : tu auras pour tâches de composer et d’écrire des œuvres musicales et/ou des chansons d’un ou plusieurs styles (classique, populaire, jazz, rock, blues, folklorique, religieuse, étrangère ou autres) selon tes goûts et intérêts et selon le milieu où tu travailleras. Dans la presque totalité des cas, les compositrices et compositeurs travaillent à leur propre compte, alors certains(es) autres travaillent soit pour des producteurs de spectacles, soit des musiciens(nes) ou pour des chanteurs(euses).

 

En techniques d’écriture : tu auras pour tâches de composer et d’écrire et des pièces musicales pour le  théâtre, la réalisation d’émissions de télévision, le cinéma, vidéos documentaires, vidéo-clips, spectacles multimédias, productions multimédias (jeux, CD-Rom, etc), spectacles sons et lumières ou autres événements.

 

En technologies musicales : tu auras pour tâches d’effectuer des arrangements musicaux et des effets sonores pour le  théâtre, la réalisation d’émissions de télévision, le cinéma, vidéos documentaires, vidéo-clips, spectacles multimédias, productions multimédias (jeux, CD-Rom, etc), spectacles sons et lumières ou autres événements. Tu utiliseras divers outils technologiques comme l’ordinateur, synthétiseur, traitement du signal digital, divers instruments de musique, etc). Tu pourras travailler pour les théâtres, les postes de télévision, les maisons de production audiovisuelle et télévisuelle, maisons de production cinématographique, entreprises de production d’effets spéciaux, studios d’enregistrement, entreprises de sonorisation, mais la majorité travaillent à leur propre compte.

 

En musicologie : tu pourras occuper des tâches variées allant de l’animation et programmation musicale pour une station de radio, la couverture et la critique de spectacles et d’événements musicaux pour un média, la recherche culturelle pour un organisme ou un média, l’enseignement de la musique au collégial, l’enseignement de la musique auprès d’enfants, adolescents ou d’adultes dans une école de musique privée ou un centre culturel, etc.

 

En musicothérapie : tu auras pour tâches d’intervenir par la musique auprès de clientèles spécifiques (déficients auditifs, déficients intellectuels, personnes ayant des problèmes psychologiques, personnes malades, etc) afin de mieux les aider à intégrer ou réintégrer la société et de leur offrir un soutien moral et psychologique pour mieux surmonter leurs épreuves. Tu pourrais aussi être appelé(e) à intervenir auprès d’enfants, de personnes âgées, de personnes démunies ou auprès du public en général afin d’offrir une meilleure intégrale sociale et l’épanouissement global de ces personnes. Pour plus de détails, consulte la page de thérapeute en art.

 

En enseignement de la musique au primaire ou au secondaire : pour obtenir de plus amples renseignements sur les tâches et responsabilités d’un(e) professeur(e) de musique au primaire et/ou au secondaire, consulte la description du métier de professeur de musique.

 

En enseignement de la musique au collégial : pour obtenir de plus amples renseignements sur les tâches et responsabilités d’un(e) professeur(e) de musique au collégial, consulte la description du métier de professeur de musique.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-       Bonne acuité auditive

-       Sens de la musicalité (aptitudes pour la musique)

-       Sens du rythme et sensibilité pour être capable de comprendre et de suivre les temps et les mouvements en musique

-       Maturité et autonomie pour être capable de pratiquer sérieusement lors des répétitions et de travailler seul(e)

-       Discipline rigoureuse car tu auras à travailler de longues heures lors des répétitions

-       Imagination, créativité et spontanéité pour interpréter de façon originale et créative tes pièces musicales

-       Facilité à écouter (surtout en musique d’orchestre, d’harmonie ou en chorale) pour être capable de suivre le rythme et interpréter tes partitions aux bons moments

-       Grande facilité à travailler en équipe (si tu travailles dans un orchestre, une harmonie, un groupe ou une chorale ou pour la télévision) car tu auras à collaborer étroitement avec les autres musiciens, le chef d’orchestre ou de chorale, les membres de l’équipe technique, s’il y lieu, etc)

-       Facilité à travailler seul(e) (si tu décides de devenir soliste, compositeur ou critique)

-       Facilité d’adaptation car la plupart du temps tu devras interpréter différentes pièces de divers styles et auprès de diverses clientèles (même si tu t’es spécialisé-e dans un style musical précis)

-       Bonne résistance au stress car tu auras à travailler souvent avec ce facteur lors de tes présentations en publi

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Accompagnateur(trice) musical(e)

-        Animateur(trice) culturel(le)

-        Animateur(trice) radiophonique

-        Auteur(e) compositeur(trice)

-        Auteur(e) compositeur(trice) et interprète

-        Chef d’orchestre (avec expérience)

-    Chef de chœur

-    Choriste

-    Chroniqueur(euse) culturel

-        Compositeur(trice) arrangeur(euse) (concentrations composition ou techniques d’écriture)

-        Compositeur(trice) musical(le) (concentrations composition ou techniques d’écriture)

-       Concepteur(trice) sonore (avec formation complémentaire appropriée)

-        Conseiller(ère) artistique

-    Conseiller(ère) en vente d'instruments de musique

-        Critique en musique

-    Directeur(trice) musical (avec expérience)

-    Discothécaire

-        Directeur(trice) musical(e) (avec expérience)

-        Directeur(trice) musical(e) adjoint(e) (avec expérience)

-    Gérant(e) d'artiste musical

-        Journaliste-chroniqueur(euse) en musique

-    Musicien(ne) accomgnateur(trice)

-        Musicienne-interprète

-    Musicien(ne) de studio d'enregisrement

-    Musicien(ne) instrumentiste

-       Musicien(ne) militaire (Forces armées) au sein de la Force régulière ou de la Réserve

-       Musicothérapeute (avec une maîtrise en art-thérapie)

-    Orchestrateur(trice) - arrangeur(euse)

-    Organisateur(trice) d'activités culturelles

-       Parolier(ère) (concentrations composition ou techniques d’écriture)

-    Producteur(trice) de disques ou de spectacles

-       Professeur(e) de musique (en dehors du milieu scolaire)

-    Professeur(e) de musique au collégial

-    Recherchiste

-    Réviseur(e) de revue spécialisée en musique

-    Secrétaire en rédaction en musique

-       Sonorisateur(trice)

-       Technicien(ne) du son (avec formation complémentaire appropriée)

-       Technicien(ne) en enregistrement musical (avec formation complémentaire appropriée)

-       Thérapeute par la musique (avec une maîtrise en art-thérapie)

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-       À TON PROPRE COMPTE : à contrat ou à la pige (majoritairement)

-       Centres culturels municipaux

-       Centres culturels privés

-       Centres musicaux privés

-       Discothèques

-       Écoles de musique privées

-    Ensembles de musique de chambre

-    Ensembles de musique de jazz

-    Ensembles de musique populaire

-       Entreprises d’animation culturelle (discos mobiles par exemple)

-       Entreprises de production de spectacles

-       Entreprises de sonorisation

-       Forces armées canadiennes : site de la Branche de musique des Forces canadiennes, Musique du Royal 22e Régiment, Musique centrale des Forces canadiennes, Musique du Commandement aérien du Canada, Musique Naden des Forces maritimes du Pacifique et Musique de l'Artillerie royale Canadienne, Musique de la Garde de cérémonie des Forces canadiennes et autres orchestres militaires), voir aussi la Réserve navale, la Réserve aérienne

-       Groupes de musiciens

-       Maisons de production audiovisuelle et télévisuelle

-       Maisons de production cinématographique

-       Orchestres

-       Stations de radio (animation et programmation musicale)

-       Stations de télévision

-       Studios d’enregistrement

-       Théâtres

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-       Avoir du talent (c’est le talent qui pourra t’apporter le succès…., mais ce n'est pas une garantie)

-       Bon portfolio

-       Connaissance de plusieurs instruments peut faciliter le placement

-       Grande polyvalence

-       Disponibilité

-       Longues heures de travail

-       Horaires de travail parfois variables

-       Travail souvent à temps partiel, à contrat ou à la pige

-       Avoir de l’expérience dans le domaine de la musique (présentations de spectacles amateurs, radio étudiante, avoir déjà fait partie de groupe de musiciens, etc) 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2014 :

 

Pour le D.E.C. en techniques professionnelles de la musique :

spécialisation en interprétation

La presque totalité des répondants(es), soit 78 % ont poursuivi leurs études au baccalauréat en musique ou au baccalauréat en enseignement de la musique;

Alors que parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, 100 % d'entre-eux ont obtenu un emploi relié à leurs études, dont seulement 27 % sont à temps complet.

spécialisation en composition

La presque totalité des répondants(es), soit 86 % ont poursuivi leurs études au baccalauréat en musique - spécialisation en composition ou en techniques d'écriture;

Alors que parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, aucun d'entre-eux ont obtenu un emploi relié à leurs études.

spécialisation en théâtre musical

Le placement est très faible, seulement 29 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, ont obtenu un emploi relié à leurs études dont 60 % sont à temps complet;

Un(e) seul(e) répondant(e) a poursuivi vers des études universitaires en musique.

SPÉCIALISATIONS

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

Interprétation

49

11

3

38

Composition

21

0

0

18

théâtre musical

8

2

2

1

  

NOTE 1 : hausse taux de répondants(es) en interprétation poursuivant des études universitaires comparable aux années précédentes (était de 64 % en 2013; 72 % en 2012; 60 % en 2011 et 59 % en 2010).

NOTE 2 : hausse importante taux de répondants(es) en composition poursuivant des études universitaires comparable aux années précédentes (était de 71 % en 2013; 38 % en 2012; 37 % en 2011 et 55 % en 2010).

NOTE 3 : la situation du placement en théâtre musical est plutôt difficile et très limité.

NOTE 4 : Cette enquête concerne le placement 6 mois après la fin des études. Mais, plusieurs diplômés(es) obtiennent un contrat entre 6 mois et 1 an après la fin de leurs études et cette enquête ne fait aucune mention à ce sujet.

 

Pour les baccalauréats (toutes les concentrations ou spécialisations) :

Selon les données disponibles au 31 janvier 2015 :

 

Près de la moitié des répondants(es), soit 47 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise en musique, de la maîtrise en art-thérapie ou au baccalauréat en enseignement de la musique.

 

Parmi ces derniers, plus de 41 % travaillaient à leur compte.

 

Alors que parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement est faible, seulement 45 % d'entre-eux ont obtenu un emploi relié à leurs études, dont seulement 50 % sont à temps complet.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 A
LEUR COMPTE

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

184

44

22

18

87

 

Note 1 : baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 54 % en 2013; 42 % en 2011 et 48 % en 2009).

 

Note 2 : légère hausse du nombre de répondants(es) poursuivant des études supérieures (était de 49 % en 2013; 44 % en 2011 et 40 % en 2009).

 

NOTE 3 : Cette enquête concerne le placement 6 mois après la fin des études. Mais, plusieurs diplômés(es) obtiennent un contrat entre 6 mois et 1 an après la fin de leurs études et cette enquête ne fait aucune mention à ce sujet.

 

Pour la maîtrise

 

Le placement est bon, 78 % répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études, dont seulement 43 % sont à temps complet.

 

Parmi ces derniers, seulement 32 % travaillaient à leur compte.

 

Alors que 42 % des répondants(es) ont poursuivi leurs études au niveau du doctorat.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 A
LEUR COMPTE

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

55

25

13

8

23

 

Note 1 : légère hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 62 % en 2013; 43 % en 2011 et 74 % en 2009).

 

Note 2 : légère hausse du nombre de répondants(es) poursuivant des études au doctorat dans un autre programme ou concentration en musique (était de 30 % en 2013; 47 % en 2011 et 34 % en 2009).

 

NOTE 3 : Cette enquête concerne le placement 6 mois après la fin des études. Mais, plusieurs diplômés(es) obtiennent un contrat entre 6 mois et 1 an après la fin de leurs études et cette enquête ne fait aucune mention à ce sujet.

 

Pour les Conservatoires :

 

En 2013, il y a 29 diplômés(es) dans l'ensemble des 7 conservatoires de musique du Québec (dont 5 en composition).

 

Parmi ces derniers, 6 ont obtenu un prix avec Grande distinction à l'unanimité (la plus haute mention de réussite) et 10 ont obtenu un prix avec distinction.

 

La majorité des diplômés(es) ont poursuivi leurs études au niveau supérieur du Conservatoire ou au niveau de la maîtrise en musique;

 

Seulement quelques diplômés(es) se sont dirigés directement vers une carrière de musicien(ne) travaillant pour la majorité à contrat ou à la pige.

 

Pour le doctorat

 

Le placement est très bon, 83 % répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études, dont 70 % sont à temps complet.

 

Parmi ces derniers, 36 % travaillaient à leur compte.

 

Un(e) seul(e) répondant(e) a poursuivi ses études dans une discipline connexe.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 A
LEUR COMPTE

NOMBRE
EN STAGE POSTDOCTORAL

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

25

20

14

7

0

1

 

Note : légère hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 78 % en 2012 et 76 % en 2010).

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec et Conservatoires de musique du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2015 :

Le salaire hebdomadaire moyen d'un(e) musicien(e) ou chanteur(euse) était de :

-        686,00 $/semaine pour les titulaires d'un baccalauréat en musique ou un DESM I du Conservatoire

-        841,00 $/semaine pour les titulaires d'une maîtrise en musique ou un DESM II du Conservatoire

cachets minimums pour un(e) musicien(ne) interprète ou un(e) chanteur(euse) interprète sous contrat ou à la pige

Note : les cachets de l'ADISQ sont selon l'entente entre la Guilde des musiciens du Québec et l'ADISQ (comprenant les maisons de disque, les maisons de production de vidéoclips, les agences et diffuseurs de spectacles, les producteurs de spectacles et les producteurs de disques) et les cachets de l'AQPM sont selon l'entente entre la Guilde des musiciens du Québec et l'Association québécoise de la production médiatique (producteurs privés de cinéma, producteurs privés de télévision, producteurs privés de multimédia et producteurs privés de publicité).

(données à titre informatif seulement)

cinéma :

-    416,00 $/jour de tournage pour l'interprétation d'une musique ou d'une chanson (groupe de plus de 5 membres ou plus) dans une émission de télévision chez un producteur de télévision membre de l'AQPM

-     465,00 $/jour de tournage pour l'interprétation d'une musique ou d'une chanson (groupe de plus de 3 ou 4 membres) dans une émission de télévision chez un producteur de télévision membre de l'AQPM

-       617,00 $/jour de tournage pour l'interprétation d'une musique ou d'une chanson en tant que soliste, en duo ou choriste-soliste dans une émission de télévision chez un producteur de télévision membre de l'AQPM

multimédia :

-    100,00 $/2 hres ou 1588,00 $/4 heures ou 245,00 $/8 heures en tant que chanteur(euse) ou musicien(ne) (groupe de 5 ou plus) d'une production multimédia (spectacle, Webtélé, jeux vidéo, etc.) chez un producteur multimédia membre de l'AQPM

-    110,00 $/2 hres ou 176,00 $/4 heures ou 273,00 $/8 heures en tant que chanteur(euse) ou musicien(ne) (groupe de 3 ou 4) d'une production multimédia (spectacle, Webtélé, jeux vidéo, etc.) chez un producteur multimédia membre de l'AQPM

-    150,00 $/2 hres ou 239,00 $/4 heures ou 369,00 $/8 heures en tant que musicien(ne) ou chanteur(euse) choriste-soliste ou chanteur(euse) soliste d'une production multimédia (spectacle, Webtélé, jeux vidéo, etc.) chez un producteur multimédia membre de l'AQPM

télévision :

 

-   197,75 $/émission de 30 min. (incl 3 hres de répétitions) ou 296,70 $/émission de 45 min (incl 4,5 hres de répétitions) ou 395,75 $/émission de 60 min (incl 6 hres de répétitions) ou 593,85 $/émission de 90 min (incl 9 hres de répétitions) ou 792,50 $/émission de 2 heures (incl 12 hres de répétitions) à la SRC télé et CBC télé (incluant son canal spécialisé ArtTV)

-       279,00 $/émission (16 à 30 minutes) ou 372 $/émission (31 à 60 minutes) pour la représentation d'un(e) musicien(ne) ou chanteur(euse) soliste, en duo ou choriste-soliste à TVA

-        313,00 $/émission (16 à 30 minutes) ou 417 $/émission (31 à 90 minutes) pour la représentation d'un(e) musicien(ne) ou chanteur(euse) (groupe de plus de 4) à TVA

-        464,00 $/émission (16 à 30 minutes) ou 617 $/émission (31 à 90 minutes) pour la représentation d'un(e) musicien(ne) ou chanteur(euse) soliste ou en duo ou choriste-soliste à TVA

-    416,00 $/jour de tournage pour l'interprétation d'une musique ou d'une chanson (groupe de plus de 5 membres ou plus) dans une émission de télévision chez un producteur de télévision membre de l'AQPM

-     465,00 $/jour de tournage pour l'interprétation d'une musique ou d'une chanson (groupe de plus de 3 ou 4 membres) dans une émission de télévision chez un producteur de télévision membre de l'AQPM

-       617,00 $/jour de tournage pour l'interprétation d'une musique ou d'une chanson en tant que soliste, en duo ou choriste-soliste dans une émission de télévision chez un producteur de télévision membre de l'AQPM

scène :

-    118,00 $/représentation + 15,90 $/15 minutes pour les répétitions pour l'interprétation d'un(e) musicien(ne) sur la scène d'un spectacle pour un producteur de spectacles membre de l'ADISQ

-    125,70 $/représentation + 16,22 $/30 minutes pour les répétitions pour un(e) accompagnateur(trice) de l'artiste principal (chanteur ou chœur) ou en tant que chef de chœur dans un spectacle (musique, variétés, revue musicale) dans une salle de moins de 400 places chez un producteur de spectacles membre de l'ADISQ

-    158,50 $/représentation + 16,22 $/30 minutes pour les répétitions pour un(e) accompagnateur(trice) de l'artiste principal (chanteur ou chœur) ou en tant que chef de chœur dans un spectacle (musique, variétés, revue musicale) dans une salle de 400 à 799 places chez un producteur de spectacles membre de l'ADISQ

-    229,53 $/représentation + 16,22 $/30 minutes pour les répétitions pour un(e) accompagnateur(trice) de l'artiste principal (chanteur ou chœur) ou en tant que chef de chœur dans un spectacle (musique, variétés, revue musicale) dans une salle de 800 places chez un producteur de spectacles membre de l'ADISQ

-    180,86 $/représentation + 16,22 $/30 minutes pour les répétitions pour un(e) artiste principal ou artiste duo ou groupe invité de l'artiste principal (chanteur ou danseur-chanteur) dans un spectacle (musique, variétés, revue musicale) dans une salle de moins de 400 places chez un producteur de spectacles membre de l'ADISQ

-    262,33 $/représentation + 16,22 $/30 minutes pour les répétitions pour un(e) artiste principal ou artiste duo ou groupe invité de l'artiste principal (chanteur ou danseur-chanteur) dans un spectacle (musique, variétés, revue musicale) dans une salle de 400 à 799 places chez un producteur de spectacles membre de l'ADISQ

-    349,78 $/représentation + 16,22 $/30 minutes pour les répétitions pour un(e) artiste principal ou artiste duo ou groupe invité de l'artiste principal (chanteur ou danseur-chanteur) dans un spectacle (musique, variétés, revue musicale) dans une salle de 800 places et plus chez un producteur de spectacles membre de l'ADISQ

disque ou vidéoclip ou autre œuvre enregistrée :

-    53,50 $/heure pour un(e) chanteur(euse) choriste lyrique chez un producteur de disques ou de vidéoclips membre de l'ADISQ

-    53,50 $/heure pour un(e) chanteur(euse) choriste populaire chez un producteur de disques ou de vidéoclips membre de l'ADISQ

-    53,50 $/heure pour un(e) chef de chœur s'il ou elle ne chante pas chez un producteur de disques ou de vidéoclips membre de l'ADISQ

-    53,50 $/heure + le tarif de sa fonction pour un(e) chef de chœur s'il ou elle chante et dirige chez un producteur de disques ou de vidéoclips membre de l'ADISQ

-    80,25 $/heure pour un(e) chanteur(euse) choriste-duettiste populaire chez un producteur de disques ou de vidéoclips membre de l'ADISQ

-    107,00 $/heure pour un(e) chanteur(euse) choriste-soliste lyrique chez un producteur de disques ou de vidéoclips membre de l'ADISQ

-    107,00 $/heure pour un(e) chanteur(euse) choriste-soliste populaire chez un producteur de disques ou de vidéoclips membre de l'ADISQ

-    160,50 $/heure ou 42,80 $/minute pour un(e) chanteur(euse) principal lyrique chez un producteur de disques ou de vidéoclips membre de l'ADISQ

-    160,50 $ pour 5 minutes ou moins d'une œuvre enregistrée pour un(e) chanteur(euse) principal populaire chez un producteur de disques ou de vidéoclips membre de l'ADISQ

cachets de composition pour un(e) compositeur(trice) d'une musique ou d'une chanson sous contrat ou à la pige

(données à titre informatif seulement provenant des ententes avec la SPACQ)

cinéma :

-    273,00 $/minute pour les premières 20 minutes ou 164,00 $/minute pour les suivantes pour la composition d'une musique sans parole d'un film chez un producteur de cinéma membre de l'AQPM

-    273,00 $/minute pour la composition d'une musique d'une chanson et/ou pour les paroles d'une chanson d'un film chez un producteur de cinéma membre de l'AQPM

multimédia :

-     Le contrat est négocié de gré à gré selon une entente entre le producteur et le compositeur  pour la composition originale ou d'adaptation d'une musique sans parole ou d'une musique d'une chanson et/ou de paroles d'une chanson chez un producteur multimédia membre de l'AQPM

radio :

-    367,79 $ pour les 3 premières minutes + 200,89 $/minute supplémentaire pour la composition d'une chanson-thème d'une émission à la SRC radio

télévision :

-    10,00 $/15 secondes  pour la composition de chansons, de thèmes, de liens, d’enchaînements et de musique de fond pour les émissions jeunesse chez un producteur privé de télévision membre de l'AQPM

-    21,00 $/15 secondes + 13,75 $/15 secondes supplémentaires pour la composition d'une chanson pour une émission (excluant les émissions jeunesse) chez un producteur privé de télévision membre de l'AQPM

-     Le contrat est négocié de gré à gré avec le compositeur  pour la composition originale ou d'adaptation d'une musique sans parole ou d'une musique d'une chanson ou de paroles d'une chanson la musique + les paroles d'une chanson pour une autopublicité du Groupe TVA (incluant ses canaux spécialisés)

-    121,00 $/minute pour la composition originale ou d'adaptation d'une musique sans parole ou d'une musique d'une chanson  pour une émission NON dramatique (de service, d'affaires publiques, de variétés) pour le Groupe TVA (incluant ses canaux spécialisés)

-   145,00 $/minute ou 548 $/épisode pour la composition originale ou d'adaptation d'une musique sans parole ou d'une musique d'une chanson ou de paroles d'une chanson pour une émission dramatique (comédie, téléroman, télésérie) pour le Groupe TVA

-    170,00 $/minute jusqu'à 3 min incl. + 91 $/minute supplémentaire pour la composition ou l'adaptation d'une musique sans parole ou la composition d'une chanson pour une émission à la SRC radio

-    234,00 $/minute (minimum de 2 minutes) pour la composition d'une chanson-thème d'une émission à TVA

-   270,38 $/minute pour les 20 premières minutes et 162,23 $/minute pour les minutes suivantes pour la composition ou l'adaptation d'une musique sans parole ou la composition ou l'adaptation d'une chanson pour un film chez un producteur privé de cinéma

-    283,00 $/minute jusqu'à 3 min incl. + 91 $/minute supplémentaire pour la composition ou l'adaptation d'une musique sans parole ou la composition ou l'adaptation d'une chanson pour une émission (négociation de gré à gré si diffusée dans plusieurs épisodes) à la SRC télé

-    318,00 $/minute pour la composition originale ou d'adaptation d'une musique sans parole ou d'une musique d'une chanson ou de paroles d'une chanson pour une émission NON dramatique (de service, d'affaires publiques, de variétés) pour le Groupe TVA (incluant ses canaux spécialisés)

-   326,00 $/minute ou 753 $/épisode pour la composition originale ou d'adaptation d'une musique ET paroles d'une chanson pour une émission dramatique (comédie, téléroman, télésérie) ou une émission NON dramatique (de service, d'affaires publiques, de variétés) pour le Groupe TVA

-    339,00 $/minute jusqu'à 3 min incl. + 91 $/minute supplémentaire pour la composition ou l'adaptation d'une musique avec paroles pour une émission  (négociation de gré à gré si diffusée dans plusieurs épisodes) à la SRC télé

-    620,20 $ pour les 3 premières minutes + 200,89 $/minute supplémentaire pour la composition d'une chanson-thème d'une émission à la SRC télé

-    900,00 $/ 90 secondes ou moins + 20,00 $/seconde supplémentaire pour la composition ou l'adaptation d'un thème musical d'une émission au Groupe TVA

-    900,00 $ pour la composition ou l'adaptation d'un thème musical de 90 secondes d'une émission dramatique (téléroman, comédien, télésérie) ou non dramatique (variétés, quiz)  à TVA

Théâtre :

-    2 752,62 $/24 représentations ou 3 151,56 $/36 représentations + 68,43 $/représentation supplémentaire pour la composition ou l'adaptation d'une œuvre musicale présentée dans une salle de 199 places ou moins pour un théâtre membre des Théâtres associés (dont Théâtre d'Aujourd'hui, Théâtre Denise-Pelletier, Théâtre du Nouveau-Monde, Théâtre de Quat 'Sous, Théâtre du Rideau Vert, Théâtre du Trident, Théâtre de la Bordée, etc.)

-    3 207,35 $ pour 24 représentations ou 3 652,62 $ pour 36 représentations + 74,73 $/représentation supplémentaire pour la composition d'une œuvre musicale présentée dans une salle de 200  à 399 places ou moins pour un théâtre membre des Théâtres associés (dont Théâtre d'Aujourd'hui, Théâtre Denise-Pelletier, Théâtre du Nouveau-Monde, Théâtre de Quat 'Sous, Théâtre du Rideau Vert, Théâtre du Trident, Théâtre de la Bordée, etc.)

-    3 893,67 $ pour 24 représentations ou 4 409,43 $ pour 36 représentations + 86,32 $/représentation supplémentaire pour la composition ou l'adaptation d'une œuvre musicale présentée dans une salle de 400  à 599 places ou moins pour un théâtre membre des Théâtres associés (dont Théâtre d'Aujourd'hui, Théâtre Denise-Pelletier, Théâtre du Nouveau-Monde, Théâtre de Quat 'Sous, Théâtre du Rideau Vert, Théâtre du Trident, Théâtre de la Bordée, etc.)

-    4 581,04 $ pour 24 représentations ou 5 226,30 $ pour 36 représentations + 100,00 $/représentation supplémentaire pour la composition ou l'adaptation d'une œuvre pour  musicale présentée dans une salle de 600  à 899 places ou moins pour un théâtre membre des Théâtres associés (dont Théâtre d'Aujourd'hui, Théâtre Denise-Pelletier, Théâtre du Nouveau-Monde, Théâtre de Quat 'Sous, Théâtre du Rideau Vert, Théâtre du Trident, Théâtre de la Bordée, etc.)

-    5 263,14 $ pour 24 représentations ou 5 943,13 $ pour 36 représentations + 114,74 $/représentation supplémentaire pour la composition ou l'adaptation d'une œuvre musicale présentée dans une salle de 900 places ou plus pour un théâtre membre des Théâtres associés (dont Théâtre d'Aujourd'hui, Théâtre Denise-Pelletier, Théâtre du Nouveau-Monde, Théâtre de Quat 'Sous, Théâtre du Rideau Vert, Théâtre du Trident, Théâtre de la Bordée, etc.)

cachets minimums d'adaptation francophone de paroles d'une chanson pour un(e) chanteur(euse) sous contrat ou à la pige

-    243 $/moins de 2 minutes ou 316 $/plus de 2 minutes pour une série d'animation chez une entreprise de doublage membre de l'Association nationale des doubleurs professionnels

 

-    303 $/moins d'une minute ou 455 $/1 à moins de 3 minutes ou 606 $/3 minutes ou plus pour les séries télévisées dramatiques chez une entreprise de doublage membre de l'Association nationale des doubleurs professionnels

 

-    354 $/moins d'une minute ou 531 $/1 à moins de 3 minutes ou 707 $/3 minutes ou plus pour le marché général (DVD, etc.) chez une entreprise de doublage membre de l'Association nationale des doubleurs professionnels

 

-   404 $/moins d'une minute ou 606 $/1 à moins de 3 minutes ou 808 $/3 minutes ou plus pour le marché de la distribution (cinéma) chez une entreprise de doublage membre de l'Association nationale des doubleurs professionnels

 

Autres milieux pour musiciens(nes) :

 

-    91,16 $/représentation + 28,10 $/heure pour les répétitions en tant que choriste (groupe de 9 ou plus) au sein de l'Orchestre métropolitain

 

-    114 $/concert + 22 $/heure de répétition pour un total d'environ 554 $/semaine (selon le nombre d'heures de répétion et nombre de spectacles présentés) en moyenne en début de carrière au sein d'un orchestre symphonique régional (ex : Orchestre symphonique de Trois-Rivieres, Orchestre symphonique de l'Estuaire, Orchestre symphonique de Gatineau, Orchestre symphonique de Longueuil, Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-jean,  etc.) 

-    120,13 $/représentation + 37,46 $/heure pour les répétitions en tant que choriste (groupe de 3 à 8) au sein de l'Orchestre métropolitain

-    182,38 $/représentation + 56,22 $/heure pour les répétitions en tant que choriste soliste au sein de l'Orchestre métropolitain

-    194,57 $/représation + 30,30 $/hre pour les répétitions (cachet minimum) en tant que danseur(euse)-choriste à l'Opéra de Québec

-    259,43 $/représentation + 40,40 $/hre pour les répétitions (cachet minimum) en tant que chanteur(euse) soliste à l'Opéra de Québec

-    337,68 $/représentation (cachet minimum) en tant que chanteur(euse) choriste-soliste à l'Opéra de Montréal

-    389,14 $/représentation + 60,60 $/hre pour les répétitions (cachet minimum) en tant que chanteur(euse) soliste à l'Opéra de Québec

-    553,59 $/représentation (cachet minimum) en tant que chanteur(euse) soliste à l'Opéra de Montréal

-     984,43 $/semaine (incluant concerts et répétitions) en début de carrière en tant que musicien(ne) de l'Orchestre symphonique de Québec

-     1 740,00 $/semaine (incluant concerts et répétitions) en début de carrière en tant que musicien(ne) de l'Orchestre symphonique de Montréal

-    1 830 $/semaine (cachet minimum hebdomadaire) au Centre national des arts d'Ottawa

-    5 281 $/mois en tant que musicien(ne) au sein des Forces canadiennes (Force régulière) (obtention de grade de caporal "spécialiste 1")

-    147,58 $/jour en tant que musicien(ne) au sein des Forces canadiennes (Réserve) (obtention de grade de caporal "spécialiste 1")

En enseignement collégial et universitaire :

 

Note : pour les professeurs de musique au secondaire, voir la profession de profession de musique au secondaire

  • 72,07 $/heure en moyenne en tant que chargé(e) de cours dans un collège préuniversitaire privé (avec une maîtrise ou une scolarité de doctorat)

  • 75,17 $/heure en tant que chargé(e) de cours dans un cégep (avec une maîtrise ou une scolarité de doctorat)

  • 90,01 $/heure en moyenne en tant que chargé(e) de cours dans une collège préuniversitaire privé (avec un doctorat)

  • 90,61 $/heure en tant que chargé(e) de cours dans un cégep (avec un doctorat)

  • 797,88 $/semaine en moyenne en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 17 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise)

  • 821,21 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 17 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise)

  • 861,00 $/semaine en moyenne en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 18 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise dans une discipline d'enseignement + une maîtrise ou un diplôme en pédagogie au collégial)

  • 887,63 $/semaine en moyenne en tant qu''enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 19 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise + diplôme en pédagogie de l'enseignement collégial ou titulaires d'une maîtrise + scolarité de doctorat)

  • 892,52 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 18 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise dans une discipline d'enseignement + une maîtrise ou un diplôme en pédagogie au collégial)

  • 969,98 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 19 ans de scolarité : scolarité de doctorat)

  • 1 032,90 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 19 ans ou plus de scolarité : titulaires d'un doctorat)

  • 1 054,23 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 19 ans ou plus de scolarité : titulaires d'un doctorat)

  • 8 191,68 $/trimestre et par cours de 45 heures en moyenne pour un(e) chargé(e) de cours ou part-time faculty (avec un baccalauréat)

  • 8 311,99 $/trimestre et par cours de 45 heures en moyenne pour un(e) chargé(e) de cours ou part-time faculty (avec une maîtrise)

  • 8 403,25 $/trimestre et par cours de 45 heures en moyenne pour un(e) chargé(e) de cours ou part-time faculty (avec un doctorat)

  • 1 070,34 $/semaine en moyenne en tant que chargé(e) d'enseignement, professeur(e) assistant(e), professeur(e) suppléant(e) ou lecturer

  • 1 336,25 $/semaine en moyenne en tant que professeur(e) adjoint(e), professeur(e) régulier ou assistant professor

Note : Dans le secteur public et parapublic et dans la plupart des collèges privés, les augmentations sont établies selon les conventions collectives.

Autres emplois :

Pour les données salariales des journalistes culturels, consulte la page de la profession de journaliste

Pour les salaires de concepteur(trice) d'environnements sonores, mixeur(euse) ou monteur(euse) de son, voir la page de concepteur de son

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Dans le secteur privé :

Dans le secteur public :

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal, Forces canadiennes, Association des musiciens d'Ottawa-Gatineau (Centre national des arts), Association des musiciens de l'Orchestre symphonique de Montréal, Association des musiciens de l'Orchestre symphonique de Québec, Guilde des musiciens du Québec, Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son, Association des professionnels des arts de la scène du Québec, Association de l'industrie du spectacle et du vidéo du Québec ADISQ, Société professionnelle des auteurs et compositeurs (musique) du Québec SPACQ, Association nationale des doubleurs professionels, Alliance internationale IATSE - section locale 56 Place des arts et section locale 523 Grand Théâtre de Québec, Syndicat des communications du Réseau français de la SRC, Syndicat des employés professionnels et de bureau de la SRC-CBC, Guilde canadienne des médias - section locale CBC, Syndicat des employés de TVA, Syndicat général des employés de Télé-Québec, Syndicat des employés de Musique Plus, conventions collectives des employés municipaux de plusieurs grandes municipalités, conventions collectives des employés municipaux de plusieurs moyennes municipalités, sconventions collectives des professionnels de la plupart des universités, conventions collectives des employés de soutien de plusieurs collèges privés, conventions collectives des employés de soutien de plusieurs écoles secondaires privées, conventions collectives des professeurs de plusieurs collèges privés et conventions collectives des professeurs de la plupart des universités.

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Les perspectives de carrière pour les musiciens et chanteurs dépendent de leur succès. Ce n'est qu'une minorité d'artistes ayant un grand succès et obtiennent des contrats très lucratifs.

 

Par contre, l'industrie de la musique et de la chanson va relativement bien depuis quelques années, donc de bonnes perspectives à prévoir au cours des prochaines années.

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait de l'industrie culturelle

 

LES ÉTUDES :

 

Il existe plusieurs voies possibles afin de devenir musicienne ou musicien. Aucune d’entre elles est meilleure que l’autre même certains en disent le contraire car toutes les voies permettent autant de pratiquer la musique de façon professionnelle.

 

-       Au niveau collégial (formation préparatoire à l’Université ou au Conservatoire) voir la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en musique

-       Au niveau universitaire

-       Le Conservatoire

-       Autres formations

 

AU NIVEAU COLLÉGIAL TECHNIQUE :

 

Voir aussi la section « autres formations »

 

Pourquoi choisir les études collégiales en musique ? 

·       Des professeurs(es) connus(es) et réputés(es) du milieu de la musique populaire ou du jazz dont plusieurs sont toujours actif, contrairement à des universités et conservatoires dont la plupart se consacrent surtout à l'enseignement (exemples :


à Alma : Aline Guérin, flûtiste à l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean; Bruno Chabot, violoniste et altiste à l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean et au Quatuor Gardel, a été musicien et fondateur du Quatuor Bleu-et-demi; Robert Pelletier, timbalier à l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean, percussionniste de flamenco et vibraphoniste de jazz très en vue au Québec; Guy Tremblay, saxophoniste, compositeur jazz et directeur musical bien connu au Québec membre du Gros Groupe et également professeur au Conservatoire de Saguenay; Steve Langevin, tromboniste à l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean et également professeur au Conservatoire de Saguenay; Marc Bonneau, percussionniste classique ayant accompagné plusieurs artistes comme Bruno Pelletier, Gino Vanelli, le compositeur René Duperré du Cirque du Soleil et en tant que choriste pour Bruno Pelletier, Gregory Charles, Michel Pagliaro, Nanette Workman, Marc Déry, et plusieurs autres; Dominic Côté, baryton, récipiendaire de plusieurs prix internationaux dont le 1er remis par Gabriel Bacquier au concours de chant de Canari en Corse, a chanté à l’Opéra de Montréal, Opéra de Québec, Opéra de Marseille, avec quelques-uns des plus grands orchestres symphoniques du pays et la version opéra de Starmania au Palais des congrès de Paris;


à Drummondville : Cécile Gobeil, pianiste et pédagogue de la musique réputée; Johanne Blouin; chanteuse populaire bien connue, Linda Mailhot chanteuse des comédies musicales et ex-professeure de Star Académie; Gilles Carpentier, ancien clarinettiste solo pour l'Orchestre métropolitain et l'Orchestre des Grands Ballets canadiens et aussi profeseur au Conservatoire de Trois-Rivières; Daniel Couture, batteur ayant accompagné ou accompagne plusieurs chanteurs populaires (Gilles Vignault, Isabelle Boulay, Gabrielle Destroimaisons, Dany Bédar, Martin Deschamps, Daniel Lavoie, etc); Pierre Tierney, tromboniste et arrangeur-compositeur, il présente de nombreux spectacles classiques et jazz à Montréal et ailleurs au Canada t enseigne au cégep depuis 36 ans;  François d'Amours, saxophone ayant performé avec plusieurs artistes connus (Gino Vanelli, Isabelle Boulay, Bruno Pelletier, Lulu Hughes, Garou, OSM, etc); Gilles Gobeil, compositeur gagnant de plus d'une vingtaine de prix d'écriture, etc; Jérôme Boisvert, concepteur sonore et réalisateur notamment pour les spectacles AO, Cavalia, et Légendes fantastiques,
il a fait l’enregistrement et le mixage de plusieurs projets de musique de film tel: “ Le collectionneur ”, "Séraphin, un homme et son péché" et de série télé tel que: “ Bunker" et "Le dernier chapitre ” et collabore à l’émission Belle et Bum à Télé-Québec ; Gilbert Fleury, contrebassiste à l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal, à l’Opéra de Montréal, à l’Orchestre Symphonique de Longueuil et à l’Orchestre Symphonique de Drummondville; Natalia Kononova, violoniste solo à l’Orchestre symphonique de Drummondville, elle a joué avec des musiciens tels que Lord Yehudi Menuhin, Gidon Kremer, Yuri Temirkanov, Mariss Janssons, Kent Nagano, Jacques Lacombe, Jamie Laredo et Sir Georg Solti. Elle a performé comme soliste et comme chambriste en France, en Suisse, au Mexique, au Guatémala, en Chine, au Royaume-Uni, au Japon, aux États-Unis et bien sûr au Canada

à Lionel-Groulx : François Jean, le réalisateur des clips de Véronique Dicaire, de Daniel Boucher, etc; Mario Vigneault, le musicien du groupe Jazz La Bande Magnétik et chanteur de théâtre musical réputé; Luc Beaugrand, le musicien jazz du Montreal Jazz Club Serge Chevanelle, trompettiste réputé; Francois d'Amours, saxophoniste jazz et pop ayant accompagné notamment Lulu Hughes, Marc Hervieux, Bob Walsh, Marie-Denise Pelletier, Isabelle Boulay, Gino Vanelli, etc; Jocelyn Lapointe, trompettiste de la Bottine Souriante, a participé aux enregistrements de plusieurs chanteurs comme Ginette Reno et de ceux du Cirque du Soleil, a joué dans plusieurs spectacles de théâtre musical, etc.; Hélène Benoit, flûtiste, s’est produite à plusieurs reprises sur les ondes de Radio-Canada, a formée de nombreux étudiants de talent en flûte, piano, harpe et orgue depuis 33 ans...

à Marie-Victorin : Richard Beaudet, saxophoniste, flûtiste et clarinettiste jazz ayant plus de 40 ans d’expérience comme musicien,
Il a accompagné les plus grands musiciens dont Oliver Jones, Vic Vogel, Ranee Lee, Gino Vanelli, Tony Bennett, James Brown, Four tops, Grégory Charles, Michel Legrand, l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain ainsi que l’Orchestre I Musici. Il a également accompagné le groupe Offenbach, Robert Charlebois, Charles Aznavour, Pétula Clark, Ginette Reno, Céline Dion, Luc de la Rochelière, Laurence Jalbert et plusieurs autres comme musicien soliste. Il a participé à différentes émissions de télévision dont Beau et Chaud, le Gala des MétroStar, les GémeauxCha ba da et Ça va être ta fête.  De plus, il a participé à plusieurs enregistrements pour musiques de films et annonces publicitaires. Il a enseigné à l’Université Concordia et au Cégep St-Laurent et maintenant à Marie-Vic; Guy Bernard, Tromboniste basse solo à l’Orchestre symphonique de Laval depuis 1999, Il se produit régulièrement avec l’Orchestre symphonique de Montréal et les Violons du Roy, l’Orchestre du Festival de Lanaudière et l’Orchestre symphonique de Québec, il est  l’un des rares trombonistes au monde à avoir remporté des honneurs en tant que soliste. À ce titre, il a été finaliste au concours mondial de l’International Trombone Association à deux reprises en plus d’avoir eu le privilège de se produire dans des œuvres concertantes, avec orchestre. Il a enregistré pour le cinéma, la télévision, le théâtre et au côté de plusieurs artistes de la scène populaire et enfin, il a participé à la réalisation de la plus grande émission de musique classique au pays pour la Canadian Broadcasting Corporation (CBC). Il a également été journaliste et critique pour le magazine la Scena Musicale; Sylvain Cossette (ne pas conforme avec le chanteur populaire), guitariste jazz se produisant à lintérieur de son propre ensemble (Sylvain Cossette quartet), il s'associe avec Stéphanie Biddle (fille du regretté Charles) pour fonder le  Liquid Blues Band, on a souvent pu l'entendre à Montréal et en région en plus d'accompagner plusieurs artistes populaires et jazz (Stéphanie Biddle, Rebecca Do notamment...).  Yves Boisvert,  percusionniste détenant plus de 20 ans d’expérience comme musicien, compositeur et pédagogue ayant accompagné Plume Latraverse et Marie-Denise Pelletier en tournée, il a remporté un prix Juno en 2002; Jean-Louis Cholette, pianiste et pédagogue d’expérience diplômé des universités Mcgill (bacc) et Montréal (maîtrise), il a enseigné au secondaire pendant de nombreuses années et a été professeur au Conservatoire de Mcgill, ainsi qu’aux cégeps Lionel-Groulx, Drummondville et Sherbrooke.

à Sherbrooke : Élyse Béchard, chanteuse jazz, pop et country, elle est choriste attitrée de Marie-Chantal Toupin, elle a eu la chance de travailler avec de grands noms tels que Patrick Normand, Audrey DeMontigny, Breen Lebeuf, Martin Deschamps, Annie Major-Matte et Andrée Waters. Elle est aussi très présente dans la vie musicale en Estrie en tant que percussionniste à l'Orchestre symphonique de Sherbrooke et en tant que chanteuse et choriste dans plusieurs événements corporatifs et galas. Elle est professeur au Cégep et chargée de cours à l’Université de Sherbrooke; Mélanie Roy, grande gagnante 2008 du Festival international de la chanson de Petite Vallée, elle a collaboré avec plusieurs artistes de renom, dont Diane Dufresne, Jonas, Stéphanie Lapointe, Serge Fiori, Véronique Dicaire, Étienne Drapeau, Luc De Larochelière, Florent Vollant, Nathalie Simard, Richard Séguin, France D’Amour et Annie Brocoli, elle a chanté pour des trames sonores de séries télévisées pour le réalisateur québécois Mario Branchinni, etc.; Paul Marcotte, corniste, il est fondateur et directeur de l'ensemble de cuivres-jazz Opus Lib et de l'ensemble Omnitonique, corniste à l’Orchestre Métropolitain, corniste et directeur du personnel à l’Orchestre de chambre de Montréal, chargé de cours au Cégep et à l’Université de Montréal; Jean Gervais, trompettiste solo à l’Orchestre symphonique de Sherbrooke, il a été pigiste pour la Société Radio-Canada, le Ballet Royal de Londres, au Festival de Jazz de Montréal, les Ice Capades ainsi lors de spectacles de musique contemporaine pour Walter Boudreau, Claude Vivier, Serge Garant et bien d’autres, en plus d’être chargé de cours au Cégep, il enseigne la musique au secondaire à Sherbrooke ; Hélène Déry, cor anglais solo et second hautbois à l’Orchestre symphonique de Québec ; Viviane Roberge, violoniste à l’Orchestre symphonique de Montréal ;  Marie Bergeron, violocelliste à l’Orchestre symphonique de Québec.


à St-Laurent : Jean-Pierre Zanella, l'un des meilleurs saxophonistes de Montréal, mais aussi clarinetttiste, compositeur et arrangeur jazz, il est l'un des plus grands musiciens de jazz au Canada. Il
a travaillé avec des musiciens aussi prestigieux que Red Michell, Bob Brookmeyer, Chuck Israels, Al Cohn, Michel Legrand, Kenny Wheeler, Gino Vannelli et Frank Sinatra Jr. pour n’en nommer que quelques-uns. Il a également pris part à de nombreux événements sur la scène Jazz : en France, dans le cadre de l’Europa Jazz Festival du Mans, Mulhouse Jazz Festival et St-Malo, au Canada, au Festivals de Jazz de Montréal, Toronto, Ottawa, Winnipeg, Calgary et Vancouver, au Brésil à Rio de Janeiro et Sao Paulo ; Lorraine Desmarais, pianiste et compositrice réputée de jazz, elle est reconnue au Canada, aux États- Unis, au Mexique, en Europe, en Chine, en Indonésie puis en Afrique pour ses prestations en solo, en trio et avec son big band; Elle s’est également produite avec plusieurs orchestres symphoniques dont l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre symphonique de Laval et l’Orquesta Sinfonica de Galicia, en Espagne.  Elle est titulaire de nombreux prix au Québec et ailleurs au Canada;  ; Marianne Trudel, pianiste, compositrice, improvisatrice, et arrangeure, Elle a présenté des concerts au Canada, aux États-Unis, en France et en Allemagne et a 5 enregistrements à son compte en tant qu’auteure. Elle a partagé la scène avec plusieurs grands artistes dont : Charles Aznavour, Ingrid Jensen, Chucha Valdes, etc.. Elle a composé et arrangé entre autres pour: la Première chaîne radio de Radio-Canada, l’American composers Orchestra (NYC), OktoEcho, le Henri Mancini Institute Orchestra (Los Angeles), le McGill Jazz Orchestra, les chanteurs Sonia Johnson, Éric Bélanger, ainsi que pour des courts-métrages indépendants; Diane Caplette, flûtiste traversière, elle est active sur la scène musicale montréalaise, elle s’est déjà produite avec des artistes renommés tels Diane Dufresne, Michel Rivard, Bob Walsh et Michel Louvain. En tant que musicienne d’orchestre, elle est pigiste au sein de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke et de la Sinfonia de Lanaudière. De plus, elle est membre permanente de l’Orchestre de chambre de Montréal où elle occupe le poste de première flûte; Yvan Lemelin, guitariste jazz et pop, il a accompagné sur scène ou en studio des artistes comme Robert Charlebois, Maxime Leforestier, Johanne Blouin, Sylvain Lelièvre, Raoul Duguay, Robert Paquette, Sylvie Tremblay et le groupe Villeray;

à Vanier : Josh Rager, l'un des meilleurs pianistes montréalais; Nick Di Tomaso, guitariste jazz réputé, il
a joué pendant plusieurs années à la télévision, à la radio, dans des spectacles sur Broadway, des boîtes de nuit et à plusieurs festivals de jazz, en compagnie de nombreux musiciens montréalais et étrangers. Il a collaboré à plusieurs enregistrements, notamment pour des messages publicitaires. Il a participé à des spectacles de Big Band avec des artistes de renom tels Oliver Jones, Paquito D'Rivera, Marvin Stamm et Randy Becker. Plus récemment, il a enregistré avec la chanteuse Tamara Vickerd et a aussi été invité à jouer lors du concert bénéfice du Big Band des diplômés du Collège Vanier, sous la direction de Christopher Smith, il a formé plusieurs musiciens qui travaillent actuellement dans le monde de la musique aux États-Unis et au Canada., il dirige les ensembles de musique jazz et pop à Vanier et il est chargé de cours à l'Université de Montréal; Marc Denis, contrebassiste solo associé de l'Orchestre métropolitain de Montréal, contrebasse solo à l'Orchestre symphonique de Laval, à l'Orchestre symphonique de Longueuil ainsi qu'à l'Orchestre des Grands Ballets Canadiens; David Watts; contrebassiste jazz réputé, il s’est illustré aux côtés de plusieurs artistes de renommée internationale comme : Donny McCastin, Sheila Jordan, Kenny Wheeler, Ingrid Jensen, Houston Peterson, Joel Frahm, Adam Rogers, etc., avec plusieurs artistes canadiens et québécois connus comme : Jeff Johnston, Greg Amirault, Julie Lamontagne, Ranee Lee, Bruno Pelletier, etc; Erica Phare, chanteuse classique et pianiste, elle a dirigé la chorale et enseigné à fameuse école F.A.C.E., elle est membre du jury dans plusieurs concours vocaux partout au pays. Elle dirige le programme de chorale du Cégep.

au CNDF : Ghislain Dubé, pianiste réputé toujours très actif dans le milieu musical; Marie Bilodeau, chanteuse, pianiste et pédagogue de grande expérience bien active dans le milieu choral et de l'opéra;  Denis Pouliot, batteur actif dans le milieu musical (joue notamment dans les grands hôtels de Québec, vaste expérience en répertoire américain du début du siècle., notamment en jazz), Simon Labrecque, guitariste et bassiste actif dans le milieu musical, nominé en 2012 au Gala de l'ADISQ et ...diplômé en musique du CNDF.

à Granby pour l'AEC en chanson : Marie-Claire Séguin, avec une carrière de plus de 45 ans comme chanteuse, elle a chanté pendant 10 ans avec son frère Richard, a fait des centaines de spectacles au Québec et en France en solo et a lancé plusieurs albums, a été à plusieurs reprises juge au Festival de la chanson de Petite Vallée et au Festival de la chanson de Granby; l'ex-Beau Dommage Robert Léger, a chanté avec ce groupe réputé pendant plus de 25 ans, alors qu’en tant qu’auteur-compositeur, on lui doit aussi des chansons comme Tous les palmiers, Harmonie du soir à Châteauguay, À toutes les fois, J’ai oublié le jour, Échappée belle, etc. et a aussi enrichi les répertoires de Paul Piché, Pierre Bertrand, Luce Dufault, Francine Raymond, Sylvain Lelièvre, etc. Ses chansons ont été reprises par Isabelle Boulay, Bia, Mes Aieux, etc.; Claude Vallières, membre du groupe vocal a capella La Bande Magnétik, il a une longue expérience de scène, tant au Québec qu’à l’étranger ayant avec plusieurs grands noms de la scène musicale québécoise en spectacle, à la télévision ou sur disque et agit comme « coach vocal » pour de nombreux artistes québécois et français; Daniel Dupré, fondateur de l’École, il est très actif au Festival international de la chanson de Granby, il fit partie du comité d'audition et de sélection pendant dix ans et coordonne maintenant les jurys de demi-finales et de finales depuis 1993, en plus d’avoir été membre du jury de plusieurs concours de chanson au Québec et ailleurs au Canada;  Frédérick Baron, parolier émérite ayant écrit des chansons pour de nombreux artistes autant au Québec qu'en France dont : Catherine Major, Céline Dion, Bruno Pelletier, Renée Martel, Marc Hervieux, Marc Dupré, Mario Pelchat, Nadja, Marie-Élaine Thibert, etc.

·       De nombreux musiciens(nes) et chanteurs(euses) connus(es) y sont diplômés(es) dont :


à Drummondville  Il a formé notamment : Pierre Tierney, tromboniste et arrangeur-compositeur, il présente de nombreux spectacles classiques et jazz à Montréal et ailleurs au Canada t enseigne au cégep depuis 36 ans; Jérôme Boisvert, concepteur sonore et réalisateur notamment pour les spectacles AO, Cavalia, et Légendes fantastiques,
il a fait l’enregistrement et le mixage de plusieurs projets de musique de film tel: “ Le collectionneur ”, "Séraphin, un homme et son péché" et de série télé tel que: “ Bunker" et "Le dernier chapitre ” et collabore à l’émission Belle et Bum à Télé-Québec; Mélanie Tremblay, auteure-compositrice et interprète, elle a participé à l’émission «Dans l’univers de…» en tant que choriste et a accompagné des artistes tels que Dumas, Bruno Pelletier, Harry Manx et Charlie Winston.

à Lanaudière : il a notamment formé : Éric Beaudry, musicien multi-instrumentiste (chant, guitare, mandoline, bouzouki) membre des groupes de musique folklorique « De temps Antan » et « La Bottine Souriante » et professeur au cégep; Yannick Boivin, musicien multi-instrumentiste (chanteur, percussions, batterie) membre du groupe Yello Molo; André Brunet, violoniste pour la groupe « La Bottine Souriante »;  David Brunet, guitariste, compositeur, arrangeur et réalisateur de disques (Yann Perreau, Tricot Machine, Daniel Boucher, Coeur de Pirate, Antonio), directeur musical du Festival International de la chanson de Granby; Philippe Drolet,  claviériste, directeur musical et chef d'orchestre, arrangeur pour la télé, musique de film (IMAX), ainsi que pour le Cirque du Soleil (Las Vegas), accompagnateur, entre autres, pour Dan Bigras, Giorgia Fumanti, Andrée Watters et plusieurs artistes francophones; Samuel Joly, batteur pour Garou, Ginette Reno, Marie-Ève Janvier et Yannick Rieu; Daniel Lacoste, guitariste accompagnateur pour Robert Charlebois et Luc De la Rochelière ; François Marion, bassiste, accompagnateur pour Térez Montcalm et La Bottine Souriante;  Charles-Richard Hamelin, pianiste, lauréat du Prix d'Europe en 2011, 1er prix du Concours National de Piano de l'Orchestre Symphonique de Toronto en 2011, 1er prix du Concours de l'ARAM en 2012 et 2e prix au Tremplin International en 2012 ; Antoine Dufour, guitariste classique virtuose se produisant dans les festivals et les concours partout autour du globe et membre du International Guitar Night; Sylvie Harvey, violoncelliste pour l’Orchestre de chambre de Montréal.

à Lionel-Groulx : a formé notamment : Pascal Leprohon, trompette solo à l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean; Julie Lapierre, comédienne et chanteuse de comédies musicales (telle que la pièce Ghislain mis en scène par Bertrand Alain), Joêlle Lanctôt, chanteuse soprano ayant joué notamment dans Starmania (Marie-Jeanne) et La légende Jimmy (la Diva); Nathan Lelièvre, chanteur gagnant du Gala de la chanson de la Nouvelle-Écosse en 2000, a joué dans plusieurs opérettes dont le Docteur Ox de Jacques Offenbach mise en scène par Sébastien Dhavernas; Émilie Allard, chanteuse soprano ayant joué dans le drame musical La maison de Bernarda Alba présenté au Théâtre Denise-Pelletier et dans la pièce Le Prince et le Pauvre présenté au June Havoc Theatre de New York; Alexandre Léveillé, chanteur ténor, il a joué dans la comédie musicale Titanic et dans la pièce Le Prince et le Pauvre présenté au June Havoc Theatre de New York.

à Marie-Victorin : Maxime Goulet, compositeur en résidence à l’Orchestre de chambre Mcgill et auparavant au National Academy Orchestra of Canada; Mélanie Boulay, chanteuse, a gagné le prix de l'album de l'année - folk, lors de l'Autre Gala de l'ADISQ et le prix « révélation de l'année » au Gala de l'ADISQ 2013.

à Sherbrooke : l’un des premiers cégeps à offrir un programme technique en musique, il a formé notamment : Bertrand Gosselin, auteur-compositeur et interprète multi-instrumentiste, mais surtout guitariste classique,  il est le premier à avoir intégré la guitare classique jouée de façon un peu plus élaborée et dentelée que ce qui se faisait à l’époque dans la chanson populaire québécoise et le premier à avoir intégré la mandoline et la vièle à roue, dans la chanson populaire québécoise, il a réalisé plus d’une vingtaine d’albums dont 10 destinés aux enfants; Élyse Béchard, chanteuse jazz, pop et country, elle est choriste attitrée de Marie-Chantal Toupin, elle a eu la chance de travailler avec de grands noms tels que Patrick Normand, Audrey DeMontigny, Breen Lebeuf, Martin Deschamps, Annie Major-Matte et Andrée Waters. Elle est aussi très présente dans la vie musicale en Estrie en tant que percussionniste à l'Orchestre symphonique de Sherbrooke et en tant que chanteuse et choriste dans plusieurs événements corporatifs et galas. Elle est professeur au Cégep et chargée de cours à l’Université de Sherbrooke; Mélanie Roy, grande gagnante 2008 du Festival international de la chanson de Petite Vallée, elle a collaboré avec plusieurs artistes de renom, dont Diane Dufresne, Jonas, Stéphanie Lapointe, Serge Fiori, Véronique Dicaire, Étienne Drapeau, Luc De Larochelière, Florent Vollant, Nathalie Simard, Richard Séguin, France D’Amour et Annie Brocoli, elle a chanté pour des trames sonores de séries télévisées pour le réalisateur québécois Mario Branchinni, etc.; Jean-François Gagnon, a pris part à la création d’albums et à des tournées de spectacles d’un nombre incroyable d’artistes, dont Céline Dion, Garou, Richard Desjardins, Gregory Charles, Bob Walsh, Claude Dubois et Florence K. On peut le voir aussi chaque semaine, depuis dix ans, à l’émission Belle et Bum, à Télé-Québec. Récemment, il a choisi de relever un immense défi, en acceptant l’invitation de Gregory Charles pour prendre part à la tournée du nouveau spectacle Vintage Experience; Camille Gendreau, hautboiste solo à l’Orchestre symphonique de Sherbrooke; Christian Beaucher, corniste solo à l’Orchestre symphonique de Sherbrooke; Jean Gervais, trompettiste solo à l’Orchestre symphonique de Sherbrooke; Gilles Anctil, percussionniste depuis plus d’une trentaine d’années, il a enseigné pendant plus de 20 ans dans la concentration musique de plusieurs écoles secondaires publiques et privées, il a été percussionniste au sein de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke pendant 11 ans et enseigne depuis une vingtaine d’années à l’Université Bishop.

à Saint-Laurent : Il a formé de nombreux artistes de la musique et de la chanson classique et populaire dont : Ariane Moffat, auteure-compositrice et interprète pop et jazz, elle a obtenu 10 prix Félix dont 1 en tant qu’interprète de l’année, 1 comme chanteuse de l’année et 1 comme arrangeur de l’année et le Grand Prix du Disque de l’Académie Charles-Cros, elle a réalisé 4 albums au cours de sa carrière d’une dizaine d’années; Pierre Flynn, auteur-compositeur, interprète et claviériste, il a réalisé 3 albums au cours de sa carrière et joué dans la comédien musicale Dracula, entre la vie et la mort; Catherine Major, auteure-compositrice et interprète, a obtenu prix Jutra pour la trame sonore du film Le Ring,  faisant maintenant une carrière en France;ateur-compositeur et interprète pendant 15 ans avec le Groupe Karkwa avec qui, il a réalisé 4 albums, ainsi qu’un album solo en nomination dans 9 catégories au Gala de l’ADISQ; Étienne Dupuis, baryton ayant a joué des rôles dans les opéras de Paris, Berlin, Marseille et Montréal et a joué dans les comédies musicales telles que : Starmania (Johnny Rockfort), Pagliacci (Silvio), La Bohème (Marcello) et Faust (Valentin);  Marc Denis, contrebassiste, il est notamment contrebasse-solo associé à l’Orchestre Métropolitain, ainsi que contrebasse-solo à l’Orchestre symphonique de Laval, à l’Orchestre symphonique de Longueuil et à l’Orchestre des Grands Ballets Canadiens. Il est aussi musicien surnuméraire à l’Orchestre symphonique de Montréal, à l’Orchestre symphonique de Québec, ainsi qu’à l’Orchestre du Centre National des Arts à Ottawa et professeur au Conservatoire de Montréal; Alain Thibault, bassoniste solo à l’Orchestre symphonique de Sherbrooke.

à Vanier : a formé notamment : Nick Di Tomaso, guitariste jazz réputé, il est professeur à Vanier et chargé de cours à l’Université de Montréal (voir la section « professeurs réputés » du cégep; Marc Denis, directeur artistique et chef attitré de l’Orchestre symphonique de la Montérégie et de l’Orchestre symphonique de Terre-Neuve, ancien directeur musical de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke, a dirigé l’Orchestre symphonique de Winnipeg, l’Orchestre symphonique de Windsor (Ontario) et l’Orchestre de chambre de l’Estrie.

à Granby pour l'AEC en chanson : Lisa Leblanc (lauréate du Festival international de la chanson de Granby 2010, Prix Félix pour la révélation de l’année 2012 et Prix du Premier album francophone en France en 2013); Alex Nevsky (2 nominations à l’ADISQ 2011, premier artiste canadien francophone à faire partie de la sélection officielle du Record Store Day); Andréanne A. Malette (gagnante du Concours de l’émission Yamaska, finaliste à Star Académie 2011); Salomé Leclerc (nominée à l’ADISQ 2011 pour la révélation de l’année); Geneviève Morissette (gagnante du Concours Ma Première Place des arts 2009); Damien Robitalle (Prix Trille d’Or pour interprète masculin de l’année 2009 et de l’année 2011, Prix Trille d’Or pour auteur-compositeur par excellence 2013).  

D.E.C.-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de se faire reconnaître des acquis du D.E.C. dans le cadre d'un programme de baccalauréat. Tu peux donc compléter tes études universitaires en 2 ans au lieu de 3 ans.

 

Voici la seule entente actuellement offertee :

 

DEC-BAC en musique-jazz (5 ans)

(DEC en techniques professionnelles de la musique et de la chanson - spécialisation en interprétation musique populaire + Baccalauréat en musique - spécialisation interprétation jazz et musique populaire) :

·       Entente entre le Campus Notre-Dame-de-Foy (candidats(es) jugés admissibles au troisième cours d'instrument) et  l'Université Laval

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. technique dans une spécialité en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans cadre de son programme de baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission est faite lors de la demande et aucune préférence ou priorité n'est accordée à l'admission.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Voici les ententes actuellement offertes :

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques professionnelles en musique et chanson - cheminement en interprétation en musique populaire et jazz 551.AA D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Tu y apprendras les différents genres de musique populaire, tels que : rock, jazz, blues, pop, commercial, ethnique, folklorique, musique du monde, etc. Puisque la plupart des professeurs(es) sont toujours actifs dans le milieu musical dans différents styles, tu pourras y apprendre les tendances musicales actuelles et les particularités de chacun des styles et milieux. Si tu le désires, il peut également te préparer à entreprendre des études universitaires en musique.

 

Il est offert dans les collèges suivants : St-Laurent, Marie-Victorin, Sherbrooke, Drummondville, Lionel-Groulx, Alma, régional de Lanaudière, Vanier et Campus Notre-Dame-de-Foy CNDF. Enfin, un programme intégré DEC-BAC en musique populaire et jazz offert par le Campus Notre-Dame-de-Foy à Québec conjointement avec l’Université Laval permettant de compléter les 2 programmes en 5 ans, une exclusivité provinciale.

 

Les instruments suivants sont offerts :

 

§  Accordéon : Drummondville, Marie-Victorin et CNDF

§  Alto : Alma, Drummondville, Lionel-Groulx, Sherbrooke, Marie-Victorin et St-Laurent

§  Baryton « euphonium » : Sherbrooke, Lanaudière, Marie-Victorin et St-Laurent

§  Basse électrique : Alma, Drummondville, Lanaudière, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Basson : Alma, Drummondville, Lanaudière, Marie-Victorin et St-Laurent

§  Batterie : Drummondville, Sherbrooke, Marie-Victorin, Vanier et CNDF

§  Chant jazz : Alma, Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx, Sherbrooke,Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Chant jazz : Alma, Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Clarinette jazz : Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Clavier-synthétiseur : Drummondville

§  Contrebasse jazz :Drummondville, Sherbrooke, Marie-Victorin et St-Laurent

§  Flûte à bec : Alma, Lanaudière, Sherbrooke et St-Laurent

§  Flûte traversière : Alma, Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent et CNDF

§  Guitare électrique : Alma, Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Guitare jazz : Alma, Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Harmonica jazz : Marie-Victorin et St-Laurent

§  Percussions : Alma, Drummondville, Lanaudière, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Percussions du monde : Drummondville

§  Percussions latines : Drummondville et St-Laurent

§  Piano jazz : Alma, Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Piano populaire : Alma, Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Saxophone jazz : Alma, Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Trombone jazz : Trompette jazz : Alma, Drummondville, Lanaudière, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Trompette jazz : Alma, Drummondville, Lanaudière, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Vibraphone jazz : Drummondville et St-Laurent

§  Violon folklorique : Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx et CNDF

§  Violon jazz : Alma, Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx, Sherbrooke,  Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

§  Violoncelle jazz : Alma, Drummondville, Lanaudière, Lionel-Groulx, Sherbrooke, Marie-Victorin, St-Laurent, Vanier et CNDF

 

Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer selon les établissements, mais les objectifs de formation restent les mêmes. 

 

La première année est commune aux 2 spécialisations, soit interprétation et arrangement-composition et commune avec le programme préuniversitaire en musique. Tu approfondiras l’étude de ton instrument principal et d’un instrument complémentaire, tu apprendras à solfier et prendre en dictée un texte musical et tu seras familiarisé(e) avec la littérature musicale contemporaine.

 

Tu devras suivre des cours tels que : formation auditive 1, solfège et dictée 1, analyse et écriture 1, langage musical – préparatoire, stylistique 1,  littérature musicale, histoire de la musique 1, instrument principal 1, grand ensemble 1, initiation à la technologie musicale, formation auditive 2, solfège et dictée 2, analyse et écriture 2, initiation au langage musical 1, stylistique 2, littérature musicale 2, histoire de la musique 2, instrument principal 2, grand ensemble 2, petit ensemble 1,  technologie musicale 2, etc.

 

La seconde année est commune aux 2 spécialisations (interprétation ou arrangement et composition). La plupart des cours sont principalement axés sur la musique populaire et le jazz. Tu continueras d’approfondir l’étude de ton instrument principal en développant des techniques plus avancées de niveau professionnel notamment en jouant des pièces de complexité moyenne, tu acquerras et perfectionneras l’étude de l’instrument complémentaire choisi en jouant des pièces de complexité simple et tu développeras des compétences au niveau des petits ensembles, du travail de studio et tu seras initié(e) à l’écriture et composition musicales et aux technologies musicales.

 

Tu auras des cours tels que : formation auditive 3, solfège et dictée 3 (généralement axé sur le jazz), stylistique 3, littérature musicale 3 (populaire et jazz), instrument principal 3, instrument complémentaire 1, petit ensemble 2, atelier d’interprétation en musique populaire et jazz 1, musicien de studio 1, techniques d’improvisation 1 ou techniques de scène 1, formation auditive 4, solfège et dictée 4 (généralement axé sur le jazz), stylistique 4, littérature musicale 4 (populaire et jazz), technologie musicale 3, instrument principal 4, instrument complémentaire 2, petit ensemble 3, atelier d’interprétation en musique populaire et jazz 2, techniques d’improvisation 2 ou techniques de scène 2, langage jazz 1, musicien de studio 2, technologie musicale 4, initiation à l’écriture et improvisation (musique populaire et jazz), etc.

 

Enfin, au cours de la troisième année, tu apprendras à interpréter des pièces complexes de niveau professionnel avec ton instrument principal, interpréter des pièces de complexité simples et moyennes avec ton instrument complémentaire, interpréter en harmonie, écrire et composer des pièces musicales populaires et/ou jazz. Enfin, tu présenteras un spectacle solo de fin d’études devant public et un spectacle en petit ensemble de fin d’études devant public.

 

Tu auras des cours tels que : formation auditive appliquée 1, langage jazz 2, exploration stylistique de la musique québécoise, instrument principal 5, instrument complémentaire 5, techniques de repiquage en musique populaire 1, arrangement et composition 1, harmonie 1, techniques d’improvisation en musique populaire et jazz 1, formation auditive appliquée 2, langage jazz 3, histoire et appréciation de la musique occidentale, instrument principal 6, instrument complémentaire 6, techniques de repiquage en musique populaire 2, arrangement et composition 2, harmonie 2, techniques d’interprétation en musique populaire et jazz 2, organisation d’un spectacle et gestion de carrière en musique populaire.

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques professionnelles en musique et chanson - cheminement en arrangement et composition 551.AB D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Tu y apprendras les différentes techniques d’arrangement, d’écriture et de création d’œuvres musicales pour les différents styles de la musique populaire (jazz, blues, pop, commercial, ethnique, folklorique, musique du monde, etc.). Il prépare également à poursuivre des études universitaires en musique ou études au sein d’un conservatoire de musique.

 

Il est offert dans les collèges suivants : St-Laurent, Marie-Victorin, Drummondville, Lionel-Groulx et Vanier.

 

La première année est commune aux 2 spécialisations, soit interprétation et arrangement-composition et commune avec le programme préuniversitaire en musique. Tu approfondiras l’étude de ton instrument principal et d’un instrument complémentaire, tu apprendras à solfier et prendre en dictée un texte musical et tu seras familiarisé(e) avec la littérature musicale contemporaine.

 

Tu devras suivre des cours tels que : formation auditive 1, solfège et dictée 1, analyse et écriture 1, langage musical – préparatoire, stylistique 1,  littérature musicale, histoire de la musique 1, instrument principal 1, grand ensemble 1, initiation à la technologie musicale, formation auditive 2, solfège et dictée 2, analyse et écriture 2, initiation au langage musical 1, stylistique 2, littérature musicale 2, histoire de la musique 2, instrument principal 2, grand ensemble 2, petit ensemble 1,  technologie musicale 2, etc.

 

La seconde année est commune aux 2 spécialisations (interprétation ou arrangement et composition). La plupart des cours sont principalement axés sur la musique populaire et le jazz. Tu continueras d’approfondir l’étude de ton instrument principal en développant des techniques plus avancées de niveau professionnel notamment en jouant des pièces de complexité moyenne, tu acquerras et perfectionneras l’étude de l’instrument complémentaire choisi en jouant des pièces de complexité simple et tu développeras des compétences au niveau des petits ensembles, du travail de studio et tu seras initié(e) à l’écriture et composition musicales et aux technologies musicales.

 

Tu auras des cours tels que : formation auditive 3, solfège et dictée 3 (généralement axé sur le jazz), stylistique 3, littérature musicale 3 (populaire et jazz), instrument principal 3, instrument complémentaire 1, petit ensemble 2, atelier d’interprétation en musique populaire et jazz 1, musicien de studio 1, techniques d’improvisation 1 ou techniques de scène 1, formation auditive 4, solfège et dictée 4 (généralement axé sur le jazz), stylistique 4, littérature musicale 4 (populaire et jazz), technologie musicale 3, instrument principal 4, instrument complémentaire 2, petit ensemble 3, atelier d’interprétation en musique populaire et jazz 2, techniques d’improvisation 2 ou techniques de scène 2, langage jazz 1, musicien de studio 2, technologie musicale 4, initiation à l’écriture et improvisation (musique populaire et jazz), etc.

 

Enfin, au cours de la troisième année, tu y apprendras les différentes techniques d’arrangement de pièces musicales, les techniques de composition et d’écriture d’œuvres musicales en musique populaire, ainsi que la réalisation de projets d’écriture dont un projet d’envergure de fin d’études.

 

Tu auras des cours tels que : formation auditive appliquée 1, langage jazz 2, exploration stylistique de la musique québécoise, instrument principal 5, instrument complémentaire 5, musique et image 1,  arrangement 1 (section rythmique et voix), techniques d’écriture 1, composition de chansons 1, enregistrement 1, projet d’écriture 1, formation auditive appliquée 2, gestion de carrière, langage jazz 3, histoire et appréciation de la musique occidentale, instrument principal 6, instrument complémentaire 6, musique et image 2, arrangement 2 (pour vents et cordes), techniques d’écriture 2,  composition de chansons 2, enregistrement 2, projet d’écriture 2, production et mise en marché.

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques professionnelles en musique et chanson - cheminement en théâtre musical 551.AC D.E.C. offert à Lionel-Groulx a une durée totale de 3 ans offert à temps complet.

Seul établissement  public francophone en Amérique du Nord et seul collège public du Québec à offrir cette voie de spécialisation qui combine la formation théâtrale avec une formation musicale.

 

Le Cégep dispose d’une salle de spectacles au Cégep, soit le Théâtre Lionel-Groulx d’une capacité de 800 places équipé notamment d’une grande scène, d’un écran de cinéma 8X4 mètres, d’une salle d’habillage, de 6 salles de répétition, de nombreux équipements d’éclairage et de sonorisation, etc. Il dispose également de 2 studios d’interprétation avec estrades, d’un studio de voix, 2 studios de mouvements avec miroirs tous équipés d’un système de son, d’un laboratoire de langues, d’un studio d’enregistrement numérique, de laboratoire de musique dont l’acoustique est spécialement adapté au chant, d’un laboratoire d’informatique muni de logiciels musicaux, un nouveau studio spécialement conçu pour la danse et jeu théâtral, ainsi qu’une salle de répétition pour les productions des finissants(es).

 

le Cégep a conclu un partenariat avec la Maison Théâtre, une salle de spectacle spécialisée pour l’enfance et la jeunesse comptant 400 places, située au cœur du Quartier des spectacles dans le Vieux-Montréal qui accueillent annuellement plus de 60 000 spectateurs venant assister en famille ou en groupes scolaires et qui est associée avec 26 compagnies de théâtre. Il a également conclu un partenariat avec le Théâtre Denise-Pelletier à Montréal qui a permis de présenter au grand public certaines pièces réalisées par des finissants(es).

 

Au cours de la première année, tu approfondiras l’étude des techniques de chant, tu apprendras à solfier et prendre en dictée un texte musical, tu seras familiarisé(e) avec la littérature musicale contemporaine, tu seras familiarisé(e) avec les 4 éléments essentiels de l’interprétation théâtrale (l’espace, le corps, la voix et l’objet), tu seras initié(e) aux principaux mouvements scéniques et tu apprendras les principales techniques de base du jeu théâtral. Enfin, tu participeras à la présentation d’un spectacle de fin d’année devant public.

 

Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : solfège et théorie musicale appliquées 1, histoire du théâtre musical : de l’antiquité au 20e siècle, instrument chant 1 : initiation, voix parlée et corps scénique 1 : initiation, initiation au jeu théâtral 1, histoire du théâtre musical contemporain, instrument chant 2 : initiation, voix parlée et corps scénique 2 : initiation, ainsi qu’initiation au jeu théâtral 2.

 

Au cours de la deuxième année, tu poursuivras de perfectionner tes techniques de chant notamment par l’apprentissage de techniques propres au théâtre musical, tu perfectionneras l’apprentissage des techniques de mouvements scéniques, tu seras initié(e) à l’écriture et composition musicales et aux technologies musicales et tu seras initié(e) aux techniques de jeu spécifiques au théâtre musical.

 

Tu auras les cours suivants : solfège et théorie musicale appliquées 3, instrument chant 3, voix parlée et corps scénique 3, communication anglaise appliquée aux arts d’expression, jeu et théâtre musical 1 : comédie,  solfège et théorie musicale appliquées 3, instrument chant 3, voix parlée et corps scénique 3, jeu et théâtre musical : drame, ainsi que l’un des 3 cours suivants : communication, sciences et technologies, communication et culture de masse ou communication et cultures étrangères.

 

Au cours de la troisième année, tu perfectionneras les techniques de chant appliqué au théâtre musical, tu poursuivras les techniques de mouvements scéniques appliqués au théâtre musical et enfin, tu prépareras et participeras à la présentation d’un spectacle synthèse de fin d’études en théâtre musical devant public et mis en scène par un metteur en scène invité.

 

Elle comporte les cours suivants : instrument chant 5, voix parlée et corps scénique 5, un cours d’anglais axé sur la diction, gestion de carrière en théâtre musical : théorie et pratique, exercice public en théâtre musical, instrument chant 6, laboratoire de jeu et de mouvement, ainsi que le spectacle synthèse de fin d’études en théâtre musical.

 

Le DEC-BAC en musique populaire et jazz a une durée totale de 5 ans offert à temps complet. Il combine la formation collégiale en techniques professionnelles de la musique et de la chanson – cheminement en interprétation musique populaire et jazz avec le baccalauréat en musique – interprétation musique populaire et jazz offert par le Campus-Notre-Dame-de-Foy à Québec conjointement avec l’Université Laval a durée totale de 5 ans offert à temps complet seulement.

 

En fait, tu entreprendras les 3 années correspondantes au D.E.C. et ensuite, tu seras admis directement en 2e année au baccalauréat en musique, puisque que l'Université Laval reconnaîtra 30 crédits acquis au DEC. Pour plus de détails sur le contenu de ces programmes, consulte le D.E.C. en techniques professionnelles de la musique et de la chanson (voir le paragraphe ci haut) et le Baccalauréat en musique.

 

L’Attestation d’études collégiales en chanson A.E.C. a une durée totale de 1 080 heures (10 mois en 3 sessions) offert à temps complet seulement. Il a pour objectif de former des auteurs-compositeurs-interprètes dans le milieu de la chanson populaire dans différents styles musicaux (pop, pop-rock, blues, country, folklorique, etc.).

 

Il comporte les cours suivants répartis en 3 blocs :

 

Dans le premier bloc, tu seras initié(e) aux techniques d’interprétation, aux techniques vocales, en connaissance du répertoire et en techniques d’écriture et de composition musicales.

 

Tu auras les cours suivants : interprétation 1, techniques d’écriture de paroles, théorie musicale, techniques de l’instrument, techniques vocales 1, techniques de composition musicale et connaissance du répertoire.

 

Au cours du second bloc, tu perfectionneras tes techniques vocales et des techniques d’interprétation, tu seras appelé(e) à créer des compositions musicales libres et thématiques en ateliers et tu seras initié(e) au travail en studio d’enregistrement.

 

Tu auras les cours suivants : atelier dirigé de création, paroles et musique, travail en studio, interprétation 2, techniques vocales 2, ainsi que gestion de carrière et communication.

 

Enfin, au cours du troisième bloc, tu perfectionneras tes techniques d’interprétation et des techniques vocales pour des interprétations plus complexes selon les styles de ton choix, tu réaliseras une maquette de présentation professionnelle (portfolio d’enregistrements et de compositions) et tu présenteras un spectacle de fin d’études.

 

Tu auras les cours suivants : interprétation 3, techniques vocales 3, réalisation d’une maquette et présentation et production d’un spectacle de fin d’études (projet d’intégration).

 

PERFECTIONNEMENT :

 

Il existe des programmes collégiaux de perfectionnement, principalement en conception sonore destinés aux musiciens(nes) professionnels(les), ainsi que des certificats de 1er cycle universitaire dont :

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Il te sera possible de poursuivre vers des études universitaires telles que : 

Pour les diplômés(es) en théâtre musical, tu pourras également entreprendre des études universitaires dans l'un programmes suivants :

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-       Soit détenir le D.E.S. et avoir réussi le cours musique 5e ou son équivalent

-       Soit détenir le D.E.S. et avoir suivi une concentration en musique ou le programme arts-études en musique pendant tes études secondaires

-       Soit avoir suivi le programme préparatoire en musique de niveau secondaire offert par l’un des 7 conservatoires du Québec ou l’équivalent à l’étranger

-    Soit détenir toute formation préparatoire aux études professionnelles en musique jugée équivalente par collège (selon les examens et l'audition)

  

AUTRES EXIGENCES À L’ADMISSION :

 

Pour le D.E.C. en techniques professionnelles de la musique et de la chanson - interprétation :

 

-       Subir des examens obligatoires en solfège, dictée et théorie musicale

-       Subir une audition instrumentale obligatoire de ton instrument incluant une lecture à vue (généralement 2 pièces de 2 styles différents : baroque, classique, jazz ou pop totalisant 15 à 20 minutes)

 

Pour le D.E.C. en techniques professionnelles de la musique et de la chanson - composition :

 

-       Subir des examens obligatoires en solfège, dictée et théorie musicale

-       Subir une audition instrumentale obligatoire de ton instrument incluant un lecture à vue (généralement 2 pieces de 2 styles différents : baroque, classique, jazz ou pop totalisant 15 à 20 minutes)

-       Partition de musique instrumentale — pour son instrument ou pour petit ensemble (duo, trio...) — d’au moins 2-3 pages, manuscrite ou par ordinateur, si possible accompagnée d’une reproduction audio sur CD ou sur clé USB (fichier audio MP3)

 

Pour le D.E.C. en techniques professionnelles de la musique et de la chanson - théâtre musical :

 

-       Subir l'examen obligatoire en solfège et théorie

-    Subir des tests d'aptitudes auditives et vocales

-    Subir un test d'évaluation du mouvement

-    Subir une audition en chant

-       Subir une audition en interprétation théâtrale (présenter une scène extraite d’un drame ou d’une comédie d'une durée maximale de quatre minutes)

 

Note 1 : ces exigences sont éliminatoires, c’est-à-dire que si tu l’échoues, ta candidature sera rejetée.

 

Note 2 : pour plus de détails sur les exigences de l'audition, consulte le collège choisi.

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Les spécialisations en interprétation et en arrangement-composition ne sont pas contingentés.

 

Généralement, les candidats(es) admissibles sont invités aux auditions

La spécialisation en théâtre musical comporte une limite de places disponibles, les critères sont établies selon les tests et auditions

 

Admissions également ouvertes à l’hiver à Alma, Drummondville et Joliette

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

AUTRES FORMATIONS :

 

Il existe également des écoles privées offrant d’autres formations professionnelles dans le domaine de la musique ou du chant ou des formations préparatoires à des études professionnelles en chant, en voici quelques exemples :

 

-       Programme professionnel en chant classique (220 hres à temps partiel) offert par Aria Atelier de chant à Montréal

-       Chant professionnel (200 hres à temps partiel) offrant par l’École Prochant à Montréal

 

Il y a également les écoles de musique privées suivantes qui donnent des formations préparatoires afin d’entreprendre des études professionnelles en musique :

 

Note : consulte également le programme d’études préparatoires offert par les conservatoires de musique (voir la liste  ci-haut).

 

-       École de musique Allégro à St-Romuald (région Chaudière-Appalaches)

-       École de musique Arquemuse à Québec

-       École de musique de Deschambault située à Deschambault (région de Portneuf)

-       École de musique L’Atelier Troubadour située à Charlesbourg (région de Québec)

-       École de musique Premier Mouvement Yamaha située à Québec

-       École de musique Studio de violoncelle de Montréal située à Montréal

-       École de musique Vincent d’Indy à Montréal (section para-scolaire)

-       École des jeunes de la Faculté de musique de l’Université de Montréal située à Montréal

 

CONSERVATOIRE :

 

Pourquoi choisir le Conservatoire ? 

·       La formation donnée est reconnue par toute la communauté musicale tant au Canada qu’à l’étranger.

·       Seuls(es) quelques candidats et candidates réussissent à y être admis avec un nombre très limité de places disponibles.

·       Le nombre restreint d’étudiants(es) permet un enseignement personnalisé et mieux encadré.

·       Les spectacles sont présentés dans des salles de spectacles connues.

·       Plusieurs musiciens, compositeurs, producteurs musicaux et autres professionnels du milieu assistent aux présentations finales.

·       Le Conservatoire de Montréal est la plus grande et la plus prestigieuse école professionnelle de musique au Québec, la 3e au pays et parmi les 20 meilleures en Amérique du Nord, la plus importante école francophone de musique en Amérique du Nord et parmi les meilleures de la francophonie, il a formé de nombreux musiciens réputés qui se produisent un peu partout dans le monde depuis 72 ans.

·       Le Conservatoire de Québec est la seconde plus grande et plus prestigieuse école francophone de musique en Amérique du Nord, classée 4e meilleure au Québec et parmi les plus importantes au pays. Plusieurs grands musiciens y sont passés depuis 71 ans.

·       Le Conservatoire de Trois-Rivières est classé parmi les 5 meilleures écoles professionnelles de musique au Québec, il a formé des centaines des musiciens dont plusieurs ont remporté des prix nationaux et internationaux prestigieux au cours de ses 51 années d’existence. Seul établissement de la région offrant une formation universitaire en musique.

·       Le Conservatoire de Saguenay est bien plus qu’une simple école de musique en région, puisque qu’elle a formé de nombreux musiciens actifs un peu partout dans le monde depuis les 48 dernières années. Seul établissement de la région offrant une formation universitaire en musique.

·       Les Conservatoires de Gatineau, de Rimouski et de Val-d’Or sont plus jeunes, mais très dynamiques depuis une quarantaine d'années dont leurs diplômés(es) pratiquent partout au Canada et aux USA. De plus, ils sont les seuls établissements de leur région offrant une formation professionnelle en musique.

·       La plupart des professeurs sont des musiciens réputés dont plusieurs sont toujours actifs dans le milieu musical (exemples :

à Montréal : Frank Sergei, trompettiste, compositeur et pédagogue réputée, il a été membre de l’OSM pendant 24 ans, il est professeur le plus ancien au Conservatoire, soit depuis 43 ans;  
Claude Brisson, saxophoniste, membre fondateur et ancien président de l’Association de musique actuelle de Québec, saxophoniste surnuméraire à l’Orchestre symphonique de Montréal et du Quatuor Pierre Bourque depuis 50 ans, ainsi que professeur au Conservatoire de Québec depuis 41 ans et de Montréal depuis  une vingtaine d’années; Louis Lavigueur, flûtiste, chef d’orchestre et chef de chœur, il directeur chef d’orchestre et directeur artistique de l’Orchestre des jeunes de Montréal depuis 27 ans, il est fondateur de l’Ensemble Sinfonia de Montréal dont il est le directeur artistique depuis 12 ans, il dirige l’Ensemble vocal Polymnie de Longueuil, le Chœur polyphonique de Montréal, rattaché à la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde et le Chœur classique de Montréal, professeur invité en direction d’orchestre aux universités McGill et de Montréal et enfin, professeur au Conservatoire, Helmut Lipsky, violoniste et compositeur, il a partagé la scène avec Dave Brubeck, Stéphane Grappelli et Toots Thielemans, il a écrit pour des artistes de renom, dont l’orchestre à cordes La Pietà de la violoniste Angèle Dubeau et pour l’ensemble Répercussion et les Tudor Singers, il a été professeur dans plusieurs autres établissements (dont l’École de musique Vincent d’Indy, le Conservatoire de Trois-Rivières et l’Université de Montréal) et maintenant au Conservatoire de Montréal ;  Suzanne Goyette, pianiste et pédagogue réputée, a été professeure au Conservatoire de Gatineau pendant 6 ans et au Conservatoire de Saguenay pendant 7 ans, maintenant elle donne des classes de maître à l’Académie de musique de Bâle en Suisse et au Conservatoire de musique de Zurich en Suisse, elle est répétitrice et accompagnatrice à l’Université de Montréal et professeure titulaire de la classe de piano au Conservatoire; Michel Gonneville, compositeur instrumental, il a écrit pour de nombreux musiciens, chanteurs d’opéra et chorégraphes québécois et étrangers dont plusieurs sont réputés;  Louis Dufort, compositeur électroacoustique, il collabore avec la célèbre compagnie de danse Marie Chouinard depuis 17 ans, il artiste en résidence à la Société des arts technologiques, ses œuvres sont jouées notamment par l’Ensemble contemporain de Montréal et la Société de musique contemporaine du Québec, en plus d’être professeur au Conservatoire et de préparer un nouveau œuvre pour quatuor à cordes; René Gosselin, contrebassiste, il est membre du Nouvel Ensemble moderne depuis 25 ans, membre du Quartango, contrebassiste solo à l’Orchestre métropolitain, en plus d’être professeur au Conservatoire; Véronique Lacroix, compositrice et chef d’orchestre, elle a été directrice artistique de plusieurs formations symphoniques au Québec et en Ontario, elle a fondé l’Ensemble contemporain de Montréal qu’elle dirige depuis 20 ans, elle est professeure responsable de la section contemporain au Conservatoire depuis 18 ans; ; André Laplante, pianiste considéré comme l’un des plus virtuoses romantiques de nos jours, il a effectué de grandes tournées acclamées en Europe et en Amérique du Nord et s’est produit avec de nombreux orchestres renommés du monde entier, a remporté une Médaille d’argent au prestigieux Concours international Tchaïkovski à Moscou, il est professeur au Royal Conservatory of Music de Toronto et au Conservatoire de Montréal ; Jean-Guy Plante, percussionniste, a été membre de plusieurs orchestres dont l’OSM, l’Orchestre du Centre national des arts, l’Orchestre des Grands Ballets canadiens et l’Orchestre de l’Opéra de Montréal, a aussi été membre de la Société de musique contemporaine de Montréal, maintenant timbalier solo à l’Orchestre métropolitain et professeur au Conservatoire ;  John Milner, corniste depuis 39 ans, a été membre de l’Orquestra Sinfonica de Maracaibo au Venezuela et au réputé Kitchner-Waterloo Symphony Orchestra, maintenant membre de l’OSM et professeur au Conservatoire ; Manon Lafrance, trompettiste renommée, elle a été trompettiste à l’OSM, trompettiste solo au National Ballet Orchestra of Canada pendant 2 ans, maintenant trompettiste solo à l’Orchestre des Grands ballets canadiens et membre du Quintette de cuivres de Montréal, professeure responsable de l’ensemble de cuivres au Conservatoire depuis 16 ans et directrice du Conservatoire, la plus prestigieuse école de musique au Québec depuis 2 ans; Serge Provost, considéré comme l’un des compositeurs les plus actifs de sa génération, il a écrit des œuvres dont plusieurs ont remporté des prix prestigieux; ; Lise Beauchamp, hautboïste solo à l'Orchestre métropolitain du Grand Montréal et à l'Orchestre des Grands Ballets canadiens, reconnue comme l’une des meilleures hautboïstes au Canada, elle enseigne au Conservatoire de Montréal et à l’UdeM; Marie-André Benny, flûtiste solo à l'Orchestre métropolitain du Grand Montréal, à l'Orchestre des Grands Ballets canadiens et à la Société de musique contemporaine de Montréal, ainsi que professeure au Conservatoire de Montréal; Louise Bessette, pianiste de réputation internationale considérée comme l’une des interprètes les plus en vue de notre temps, elle a à son actif 6 enregistrements solo et une dizaine d’autres réalisés avec d’autres artistes, elle se produit et acclamée partout dans le monde depuis près de 30 ans et elle est professeure titulaire de la classe de piano au Conservatoire de Montréal depuis 17 ans; Denis Brott, l'un des plus grands violoncellistes au monde, l'ancien compositeur de l'Orchestre Symphonique de Montréal, fondateur et directeur du Festival de musique de chambre de Montréal et professeur titulaire de la classe de violoncelle au Conservatoire de Montréal depuis 23 ans; René Gosselin, contrebassiste solo de l'Orchestre métropolitain et membre du Nouvel Ensemble moderne, ainsi que professeur au Conservatoire de Montréal.

À Québec : : Gilles Auger, clarinettiste, chef d’orchestre, compositeur et pédagogue, est l’un chefs d’orchestre les plus réputés au Québec et l’un des professeurs de musique les plus réputés du conservatoire; Réal Toupin, baryton, choriste, chef de chœur, comédien et pédagogue, il est choriste et chef de chœur du Chœur de l’Opéra de Québec, baryton-basse solo, ainsi que professeur et responsable des études au Conservatoire;
Claude Brisson, saxophoniste, membre fondateur et ancien président de l’Association de musique actuelle de Québec, saxophoniste surnuméraire à l’Orchestre symphonique de Montréal et du Quatuor Pierre Bourque depuis 50 ans, ainsi que professeur au Conservatoire de Québec depuis 41 ans et de Montréal depuis  une vingtaine d’années; Lance Nagels, ancien tuba-solo à l’Orchestre symphonique de Québec, à l’Orchestre symphonique de Galicia (Espagne) et à l’Oper Stichting Spangha (Pays-Bas) et maintenant, professeur au Conservatoire et chargé de cours à l’Université Laval;  Guy Carmichaël, corniste, il est membre des Violons du Roy, membre surnuméraire de l’Orchestre symphonique de Montréal, professeur depuis 32 ans et ancien directeur du Conservatoire de Québec; Leslie Snider, parmi les plus grands violoncellistes du Québec, il a été membre de l’OSQ et de la Société de musique contemporaine de Québec, il a enseigné dans les conservatoires de Saguenay et Trois-Rivières, au Cégep de Trois-Rivières, ainsi qu’aux universités McGill, Montréal et UQTR, maintenant professeur titulaire de la classe de violoncelle au Conservatoire; François Paradis, violoniste et altiste, il est altiste à l’OSQ depuis 28 ans dont 20 ans comme altiste solo, il est professeur depuis 25 ans au Conservatoire où il a formé de nombreux instrumentiste qui se produisent dans des différents orchestres du Canada, des USA et de l’Europe; Sonia Racine, l’une des plus mezzo-soprano au Canada qui est professeure au Conservatoire; Richard Gagnon, a été basson solo à l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières et à l’Orchestre métropolitain, maintenant basson solo à l’Orchestre symphonique de Québec et professeur au Conservatoire; Marie Picard, clarinette à l’OSQ depuis 31 ans et professeure au Conservatoire depuis 24 ans; Geoffrey Thompson, trompettiste, a été trompettiste solo à la Symphony Nova Scotia Orchestra pendant 8 ans et trompettiste solo à l'OSQ depuis 21 ans, en plus d’être surnuméraire dans au Canadian Opera Company, aux Violons du Roy et dans plusieurs autres orchestres (National Ballet of Canada, Orchestre du CNA, Calgary Philharmonic Orchestra, etc.), ainsi que professeur au Conservatoire depuis 21 ans.

À Trois-Rivières : Jacques Larocque, l'un des plus célèbres saxophonistes canadiens, ex-membre de l'OSM, de l'OSQ et de l'OSTR, Gilles Bellemare, chef d'orchestre réputé et émérite, il a été premier directeur et chef de l'OSTR pendant 27 ans, mais professeur titulaire de la classe d’écriture et de la classe d’Orchestre au Conservatoire; Gilles Carpentier, clarinettiste, a été clarinettiste solo pendant 12 ans à l’Orchestre métropolitain et à l’Orchestre des grands ballets canadiens et maintenant, professeur au Conservatoire depuis 26 ans; Johanne Pothier,pianiste, chanteuse et pédagogue, elle a été professeure aux conservatoires de Québec, Saguenay, Montréal et Trois-Rivières, maintenant directrice du Conservatoire;  Jean Letarte, corniste, a été membre pendant 5 ans de l’Orchestre symphonique de Montréal, mais aussi de l’Orchestre métropolitain, l’Orchestre des grands ballets canadiens et l’Orchestre de Radio-Canada, il est maintenant directeur des opérations artistiques à l’Orchestre symphonique de Québec et professeur au Conservatoire Robert Ellis, tromboniste, il est membre de la Bottine Souriante, du Vic Vogel Big Band et de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, professeur au Cégep régional de Lanaudière à Joliette et au Cégep de St-Laurent, en plus d’être professeur au Conservatoire; Raymond Perrin, organiste, choriste et chef de chœur, il a été dirigé les chœurs de l’U.Q.T.R., de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières et le Grand Chœur du Festival de Lanaudière, compositeur et directeur général de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, alors que maintenant il est responsable des activités chorales de l’Université de Montréal depuis 10 ans et professeur et chef du Chœur au Conservatoire; Denise Trudel, pianiste, professeure-accompagnatrice au Conservatoire depuis 25 ans ayant formé de nombreux pianistes de réputation nationale et internationale, en plus de poursuivre une carrière comme soliste;
Danièle Bourget, flûtiste à l’Orchestre métropolitain, à l’Orchestre des Grands Ballets canadiens, aux Violons du Roy, à l’ensemble Pentaêdre, chargée de cours à l’Université McGill et à l’UQAM, ainsi que professeure au Conservatoire.

À Saguenay : Régis Rousseau, organiste et chef de chœur, il a été fondateur et directeur du Festival Orgue et lumières, maintenant directeur du Conservatoire; Luc Beauchemin, a été membre de de la Sinfonietta de Radio-Canada, des Violons du Roy et du Quatuor Arthur-Leblanc, il est maintenant altiste solo de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean depuis près de 20 ans, altiste au Quatuor Alcan et professeur au Conservatoire; Gilbert Blais, trompettiste classique et jazz, a été membre de l’Orchestre symphonique de Québec pendant 20 ans, trompettiste solo à l’Orchestre de chambre de Radi-Canada pendant 3 ans, professeur au Conservatoire de Rimouski pendant 3 ans, il est maintenant professeur au Conservatoire depuis 35 ans et professeur à l’Université Laval depuis 21 ans; Michel Gingras, corniste, il est membre fondateur du Quintette de cuivres de l’Orchestre symphonique de Québec, directeur musical de l’Harmonie Saguenay de Jonquière ayant remporté plusieurs prix et corniste solo à l’Orchestre symphonique de Québec depuis 21 ans, maintenant professeur au Conservatoire; Isabelle Aubin, pianiste, a été professeure-accompagnatrice au Conservatoire et professeure à l’École de musique de Chicoutimi, faire maintenant une carrière musicale aux USA; Louise Bouchard, flûtiste et professeure au Conservatoire; Céline Fortin, organiste et claveciniste, titulaire des grandes orgues à la Cathédrale de Chicoutimi et professeure au Conservatoire et à l’École de musique de Chicoutimi; Pierre Lamontagne, organiste et chef de chœur, il dirige le Chœur de l’Orchestre symphonique de Saguenay et le Chœur Amadeus, en plus d’être professeur de didactique à l’UQAC et professeur au Conservatoire; Annie Vanasse, contrebassiste solo à l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean et professeure au Conservatoire.

À Gatineau : Pierrette Fromant-Savoie, pianiste, professeure de piano et d’harmonie au Conservatoire (l’une des premiers professeurs de cet établissement), a également été professeure à l’Université d’Ottawa et à l’Université de Moncton, elle poursuit également une carrière comme pianiste solo depuis près de 50 ans;  Marjolaine Laroche, assistante contrebassiste solo à l’Orchestre du Centre national des arts et professeure au Conservatoire et fondatrice de l’Orchestre de chambre de Chicoutimi; Yves Léveillé, clarinettiste et chef d’orchestre, il est directeur artistique et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Gatineau et professeur au Conservatoire; Frédéric Hodgson, hautboïste et corniste, il est hautbois solo à l’Orchestre symphonique de Gatineau et cor anglais à l’Orchestre symphonique d’Ottawa et professeur au Conservatoire; Patrick Roux, guitariste, 2e prix au prestigieux Concours international de duo de guitare classique de Montélimar en France, professeur au Conservatoire et professeur-coordonnateur de la section guitare à l’Université d’Ottawa, en plus de sa carrière de soliste depuis plusieurs années;  Pascale Margely, flûtiste, elle se produit comme soliste depuis une vingtaine d’années en musique contemporaine du répertoire canadien et professeure au Conservatoire; Andrée Azar, violoniste et professeure au Conservatoire de Montréal; Johanne Couture, claveciniste, musicienne soliste et chambriste toujours active, elle est aussi professeure aux conservatoires de Gatineau et de Montréal, chargée de cours à l’Université d’Ottawa et chroniqueuse à la Première Chaîne de la SRC.

À Rimouski : Gabriel Dionne, percussionniste à l’Orchestre symphonique de l’Estuaire et professeur au Conservatoire et soliste jazz lors d’événements, mais il a été également membre du Houston Symphony Orchestra, du Houston Grand Opera, du Texas Opera Theater; Josée Fortin, saxophoniste et compositrice, elle dirige les chœurs La Mollaie de Rimouski, le Chœur de chambre de Rimouski et le Chœur Vocalia de Matane, en plus d’être professeure responsable de la chorale au Conservatoire, ainsi que professeure de musique au primaire à Rimouski.

À Val-d’Or : Frédéric Demers, trompettiste, a été champion mondial aux Individuels internationaux de corps de tambours et clairons et gagnant au Festival des harmonies et orchestres symphoniques du Québec, il est pigiste pour l’Orchestre des Grands Ballets canadiens, l’Orchestre métropolitain et l’Orchestre de chambre McGill notamment, en plus d’être professeur au Collège Regina Aassumpta à Montréal et professeur au Conservatoire; Jean St-Jules, flûtiste, professeur et directeur du Conservatoire, mais a également été pendant plusieurs années professeur de musique au secondaire;  Suzanne Ouellet, pianiste, a été professeure au Cégep de St-Laurent pendant 6 ans, mais maintenant elle est professeure au Conservatoire depuis près de 30 ans, en plus d’être toujours active comme musicienne.

Des diplômés de prestige (exemples

·        À Montréal : En voici qu’un aperçu …. : Pierre Mercure, bassoniste, compositeur, réalisateur télé et administrateur, il a été bassoniste à l’OSM, réalisateur de plusieurs émissions musicales des années 50 à la SRC, a composé de nombreuses œuvres en musique sérielle et de musiques pour plusieurs grandes compagnies de ballet, films, orchestres, etc.; Joseph Rouleau, chanteur lyrique ayant chanté pendant 20 ans au Royal Opera House de Londres, au Palais Garnier de Paris pendant plusieurs années,, fondateur du Mouvement d’art lyrique du Québec, l’ancêtre de l’Opéra de Montréal, président des Jeunesses musicales du Canada et cofondateur du Concours musical international de Montréal et a chanté aux côtés de plusieurs des grands chanteurs lyriques au monde;  Frank Sergei, trompettiste, compositeur et pédagogue réputée, il a été membre de l’OSM pendant 24 ans, il est professeur le plus ancien au Conservatoire de Montréal, soit depuis 43 ans; Bruno Laplante, baryton, récitaliste, chanteur d’opéra, producteur et directeur artistique de spectacles lyriques, il a été fondateur et directeur artistique de l’ensemble lyrique Cantabile de Montréal, fondateur des Nouvelles Variétés Lyriques présentant des opérettes, fondateur du Nouveau Théâtre musical qui a succédé à Cantabile, il a enregistré plus de 40 disques et a chanté dans 15 pays;  Boris Brott, violoniste et chef d’orchestre, il a été chef d’orchestre adjoint au New York Philharmonic Orchestra, chef d’orchestre du Hamilton Philharmonic Orchestra, Kitchener-Waterloo Symphony Orchestra, le Nova Scotia Symphony Orchestra et la CBC Orchestra et maintenant, chef d’orchestre et directeur musical fondateur du New West Symphony à Los Angeles et directeur de l’Orchestre de chambre de McGill;  Pierre Hétu, pianiste et chef d’orchestre parmi les plus réputés au pays, a été chef d’orchestre associé à l’OSM pendant 5 ans, chef d’orchestre et directeur musical de l’Orchestre symphonique de Kalamazoo au Michigan, chef d’orchestre de l’Orchestre symphonique d’Edmonton, chef d’orchestre de l’Orchestre symphonique de Toronto, ainsi que professeur à l’University of Toronto;  Émilien Allard, carillonneur, pianiste, clarinettiste, organiste, chef d’orchestre et compositeur de grande renommée, il a été clarinettiste dans l’Harmonie militaire de l’Aviation royale canadienne pendant la Seconde guerre mondiale, carillonneur à l’Oratoire St-Joseph pendant 20 ans dont il a aussi composé plus de 50 œuvres pour carillon, ainsi que carillonneur à la Tour de la paix à Ottawa pendant 2 ans jusqu’à sa mort; Jean-Louis Gagnon, corniste et pédagogue, membre fondateur et ancien cor solo à l’Orchestre métropolitain, maintenant professeur régulier et directeur du programme de musique à l’UQAM; Raffi Armenian, a été directeur musical de l’Opéra de Montréal pendant 8 ans, chef d’orchestre de l’Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo en Ontario (l’un des plus prestigieux au pays) pendant 22 ans, professeur au Conservatoire pendant 20 ans et enfin, directeur du Conservatoire de Montréal, la plus prestigieuse école de musique au Québec pendant 5 ans jusqu’à sa retraite;  François Plante, pianiste, compositeur et chef d’orchestre, fondateur de l’Ensemble Bois et Cuivres du Québec, a composé plus d'une centaine de musiques de films, musiques-thèmes d'émissions et musiques de scène pour des téléthéâtres, a composé plus d’une cinquantaine d’ouvrages de musique de chambre et de musique d’orchestre connus mondialement et enfin, il est professeur à l’Université Laval depuis 34 ans;  Nick Ayoub, l’un des plus grands saxophonistes jazz de l’histoire du Québec, mais aussi hautboïste, corniste et compositeur est considéré comme le leader du jazz des années 50 à Montréal, a joué notamment avec d’autres grands du jazz comme Johnny Holmes et Maynard Ferguson, a aussi été hautboïste à l’OSM, ainsi que professeur au Conservatoire de Montréal dont il a formé de nombreux musiciens réputés; Marco Parisotto, l’un des chefs d’orchestre actuels les plus réputés sur la scène internationale, a été chef d’orchestre de plus formations (dont OSM, Shanghai Symphony Orchestra, Orchestre du CNA, Orchestre national de France, Tokyo Symphony Opéra de Marseille, etc.), maintenant chef d’orchestre et directeur musical de l’Ontario Philharmonic Orchestra; Michel Gonneville, compositeur instrumental, il a écrit pour de nombreux musiciens, chanteurs d’opéra et chorégraphes québécois et étrangers dont plusieurs sont réputés; Jean-Eudes Vaillonacourt, pianiste, chef d’orchestre, chef de chœur et pédagogue, est fondateur et directeur pendant 6 ans du Chœur Sine Nomine, a accompagné des dizaines de chanteurs et musiciens, a été chef d’Orchestre de l’Orchestre de l’Université de Montréal, maintenant professeur agrégé à l’Université de Montréal depuis 21 ans;  Jean-Guy Plante, percussionniste, a été membre de plusieurs orchestres dont l’OSM, l’Orchestre du Centre national des arts, l’Orchestre des Grands Ballets canadiens et l’Orchestre de l’Opéra de Montréal, a aussi été membre de la Société de musique contemporaine de Montréal, maintenant timbalier solo à l’Orchestre métropolitain et professeur au Conservatoire ; Jacques Larocque, saxophoniste, arrangeur, pédagogue et administrateur universitaire, a été membre du Quatuor Pierre Bourque, fondateur du Quatuor Saxium, professeur au Cégep de Drummondville, ainsi que professeur et administrateur à l’UQTR ; Jean-François Rivest, violoniste, chef principal, directeur artistique et fondateur de l’Orchestre de l’Université de Montréal, il est aussi considéré comme l’un des meilleurs violonistes québécois ; Alain Trudel, chef d’orchestre et directeur musical du Orchestra London Canada ; Serge Provost, considéré comme l’un des compositeurs les plus actifs de sa génération, il a écrit des œuvres dont plusieurs ont remporté des prix prestigieux, il est professeur au Conservatoire de Montréal; Marie-André Benny, flûtiste solo à l'Orchestre métropolitain du Grand Montréal, à l'Orchestre des Grands Ballets canadiens et à la Société de musique contemporaine de Montréal, ainsi que professeure au Conservatoire de Montréal; Stéphane Lévesque, basson solo à l’OSM, professeur et coordonnateur du studio de basson à l’Université McGill, professeur invité au réputé Baff Centre for arts et au Centre d’arts Orford et membre fondateur du Quintette Les Vents d’Orford; Serge Desgagnés, percussionniste solo à l’OSM;  Jean Michon, contrebassiste solo à l’Orchestre symphonique de Québec et professeur au Conservatoire de Montréal; Olivier Thouin, ancien violon solo associé à l’Orchestre du CNA, maintenant violon solo associé à l’OSM et membre de l’Ensemble Magella; Louise Bessette, pianiste de réputation internationale considérée comme l’une des interprètes les plus en vue de notre temps, elle a à son actif 6 enregistrements solo et une dizaine d’autres réalisés avec d’autres artistes, elle se produit et acclamée partout dans le monde depuis près de 30 ans et elle est professeure titulaire de la classe de piano au Conservatoire de Montréal depuis 17 ans; Angèle Dubeau, violoniste québécoise réputée qui se produit depuis 30 ans, a été animatrice d’une émission musicale à la SRC, fondatrice et directrice de l’Ensemble à cordes La Pietà et directrice artistique de la Fête de la musique de Tremblant; Colette Boky, soprano de renommée internationale ayant chanté aux opéras de Brême, Salzbourg, Munich, Vienne, ainsi qu’au Metropolitain Opera de New York pendant 12 ans et a été professeure de chant à l’UQAM pendant plus de 25 ans; Diane Tell, violoniste, guitare classique et jazz, auteure-compositrice-interprète, productrice et réalisatrice, elle a enregistré 14 disques plus 9 compilations et rééditions, a participé à 3 comédies musicales, a animé et produit 45 émissions de radio Les Louves sur France Inter, a présenté 20 spectacles sur scène sur 12 scènes importantes (Olympia de Paris, Européen de Paris, Place des arts, Grand Théâtre de Québec, Théâtre St-Denis, etc); Huguette Tourangeau, chanteur d’opéra mezzo-soprano ayant chanté pour le Metropolitain Opera de New York, l’Opéra de Hambourg, au New York City Opera, au Santa Fe Opera en Californie, au Sydney Opera en Australie, Edmonton Opera et au Vancouver Opera, elle est maintenant professeure de chant depuis 30 ans; Louis Quilico, baryton, a chanté au Metropolitain Opera, au Town Hall de New York, au New York City Opera, à l’Opera Guild de Montréal, au Centre national des arts et a accompagné une dizaine des plus grands chanteurs d’opéra au monde; Isabelle Panneton, compositrice renommée, pédagogue et administratrice universitaire, elle a écrit des œuvres pour l’OSQ, des opéras pour enfants et la musique de nombreuses pièces de théâtre, elle est professeure titulaire depuis 18 ans et doyenne de la Faculté de musique de l’Université de Montréal depuis 2 ans; Robert Ellis, tromboniste et tubiste, il est membre de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, du groupe La Bottine Souriante et du Vig Vogel Band, ainsi que professeur au Conservatoire de Trois-Rivières, au Cégep régional de Lanaudière à Joliette, ainsi qu’au Cégep de St-Laurent; Luc Chaput, hautboïste, chef d’orchestre, directeur musical et administrateur, il est directeur du développement des affaires et des opérations à l’Orchestre métropolitain, chef d’orchestre et directeur musical de l’Orchestre symphonique de l’Estuaire (Bas-St-Laurent), ainsi que chef d’orchestre et directeur musical de l’Orchestre des jeunes de la Montérégie; Lise Daoust, flûtiste, compositrice et pédagogue, a été flûtiste à la Société de musique contemporaine, a créé de nombreuses œuvres pour flûte et piccolo, elle est professeure titulaire, adjointe au doyen pour les relations internationales et responsable de la section bois à l’Université de Montréal; Claude Richard, violoniste et pédagogue, fondateur du Trio Garami, a été violon solo au Manitoba Chamber Orchestra, il a enseigné à l’Université du Manitoba, à l’Université d’Ottawa, au Ithaca College de NY et au Conservatoire de Montréal, maintenant professeur agrégé et responsable des cordes à l’Université de Montréal; André Ristic, pianiste virtuose, théoricien de la musique et compositeur, il a écrit les bandes originales de 4 films et plusieurs dizaines de pièces dont plusieurs pour orchestres et fondateur du duo MN2P de l’Ensemble Musiques Nouvelles; Rémi Boucher, guitariste de réputation internationale, il est professeur au Conservatoire de Québec et à l’Université Laval; Véronique Lacroix, compositrice et chef d’orchestre, elle a été directrice artistique de plusieurs formations symphoniques au Québec et en Ontario, elle a fondé l’Ensemble contemporain de Montréal qu’elle dirige depuis 20 ans, elle est professeure responsable de la section contemporain au Conservatoire de Montréal depuis 18 ans; Claude Vivier, compositeur de plus d’une quarantaine d’œuvres musicales de musique moderne; Marc-André Lalonde, timbalier solo à l’OSQ; Marie-Josée Simard, percussionniste et vibraphoniste, première femme diplômée en percussion au Canada, a été membre de plusieurs orchestres, elle donne maintenant des classes de maître un peu partout dans le monde; Julie Fauteux, cor solo associé à l’Orchestre du CNA, Manon Lecompte, harpe solo à l’Orchestre du CNA; Marc Hervieux, chanteur d’opéra (ténor) réputé

À Québec : Pierre Bourque, l’un des saxophonistes les plus réputés de l’histoire du Canada, fondateur du célèbre quatuor portant son nom, a été saxophoniste solo à l’Orchestre symphonique de Québec et professeur au Conservatoire de Montréal où il a formé plusieurs des meilleurs saxophonistes du Québec;  Gilles Auger, clarinettiste, chef d’orchestre, compositeur et pédagogue, est l’un chefs d’orchestre les plus réputés au Québec et l’un des professeurs de musique les plus réputés du conservatoire (voir la section « professeurs » du conservatoire pour plus de détails); Stéphane Laforest, directeur artistique et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke;
Claude Brisson, saxophoniste, membre fondateur et ancien président de l’Association de musique actuelle de Québec, saxophoniste surnuméraire à l’Orchestre symphonique de Montréal et professeur au Conservatoire depuis 41 ans; Jean Vallières, guitariste, professeur titulaire de la classe de guitare du Conservatoire ayant formé plusieurs guitaristes réputés, en plus d’une carrière très active comme soliste;  Johanne Perron, violoncelliste, a été professeure dans 4 universités américaines, maintenant professeure agrégée à l’Université Laval et professeure au Cégep de Sainte-Foy (voir la section « professeurs » de l’Université Laval pour plus de détails); Claude Brisson, saxophoniste, membre fondateur et ancien président de l’Association de musique actuelle de Québec, ancien membre du célèbre Quatuor Pierre Bourque, saxophoniste surnuméraire à l’Orchestre symphonique de Montréal et professeur au Conservatoire depuis 41 ans; Françoys Bernier, pianiste, chef d’orchestre, réalisateur, producteur, administrateur et pédagogue, il a produit des émissions musicales à la CBC Radio au cours des années 50-60, ancien chef d’orchestre et directeur général de l’Orchestre symphonique de Québec, ancien directeur-adjoint du Conservatoire, ancien président du Conseil canadien de la musique et ancien professeur à l’Université Lava;  Marc Bélanger, violoniste, altiste, arrangeur, compositeur, chef d’orchestre et directeur musical, il est le co-fondateur de l’Orchestre métropolitain dont il a été directeur musical et artistique pendant 6 ans, maintenant fondateur, chef d’orchestre et directeur musical de l’Orchestre symphonique de Drummondville;  Guy Carmichaël, corniste, il est membre des Violons du Roy, membre surnuméraire de l’Orchestre symphonique de Montréal, professeur depuis 32 ans et ancien directeur du Conservatoire de Québec; André Papillon, flûtiste, pianiste, choriste et chef de chœur, il a conçu et animé les concerts éducatifs de l’Orchestre symphonique de Québec, il a dirigé les concerts des Violons du Roy en milieu scolaire et été soliste invité lors de la tournée américaine de ce groupe, il est actuellement professeur à l’Université Laval; Richard Paré, claveciniste et organiste, il est claveciniste régulier à l’Orchestre symphonique de Québec, organiste à l’Église des St-Martyrs-Canadiens de Québec et professeur à l’Université Laval; Réal Toupin, baryton, choriste, chef de chœur, comédien et pédagogue, il est choriste et chef de chœur du Chœur de l’Opéra de Québec, baryton-basse solo, ainsi que professeur et responsable des études au Conservatoire; François Paradis, violoniste et altiste, il est altiste à l’OSQ depuis 28 ans dont 20 ans comme altiste solo, il est professeur depuis 25 ans au Conservatoire où il a formé de nombreux instrumentiste qui se produisent dans des différents orchestres du Canada, des USA et de l’Europe; Marie Picard, clarinette à l’OSQ depuis 31 ans et professeure au Conservatoire depuis 24 ans; Rémi Ménard, l’un des plus grands saxophonistes québécois qui était membre du Quatuor Pierre Bourque et ancien professeur à l’Université Laval, Isabelle Fortier, harpiste solo à l’Orchestre symphonique de Québec et professeure au Conservatoire;  Catherine Dallaire, violoniste solo à l’Orchestre symphonique de Québec; Stéphane Fontaine, clarinettiste solo à l’Orchestre symphonique de Québec; Marcelle Mallette, violoniste solo associée à l’Orchestre métropolitain du Grand Montréal et chargée de cours à l’Université de Sherbrooke; Richard Lapointe, flûtiste, première flûte à l’Orchestre symphonique de l’Estuaire, ainsi que professeur aux conservatoires de Rimouski et de Québec; Anne Contant, violoncelliste; Alain Lamothe, timbalier et chef percussionniste à l’Orchestre symphonique de Gatineau et professeur au Conservatoire ; Monique Robitaille, pianiste, professeure-accompagnatrice au Conservatoire de Saguenay ; Pierre Lamontagne, chef de chœur, directeur du chœur de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean et professeur au Conservatoire de Québec.

À Trois-Rivières : Gilles Bellemare, chef d'orchestre réputé et émérite, il a été premier directeur et chef de l'OSTR pendant 27 ans et maintenant, professeur au Conservatoire;  Gilles Carpentier, clarinettiste, a été clarinettiste solo pendant 12 ans à l’Orchestre métropolitain et à l’Orchestre des grands ballets canadiens et maintenant, professeur au Conservatoire depuis 26 ans; Raymond Perrin, organiste, choriste et chef de chœur, il a notamment été directeur général de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, il est maintenant responsable des activités chorales de l’Université de Montréal depuis 10 ans et professeur et chef du Chœur au Conservatoire; Jean Letarte, corniste, directeur des opérations artistiques de l’Orchestre symphonique de Québec et professeur au Conservatoire; Jacques Lacombe, directeur musical et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières et du New Jersey Symphony Orchestra;  Johanne Pothier,pianiste, chanteuse et pédagogue, elle a été professeure aux conservatoires de Québec, Saguenay, Montréal et Trois-Rivières, maintenant directrice du Conservatoire; Marie-Andrée Benny, flûtiste, elle est flûte solo à l’Orchestre métropolitain du Grand Montréal et à l’Orchestre des Grands Ballets canadiens, en plus d’être professeure titulaire de la classe de flûte au Conservatoire de Montréal; Francine Dufour, violoniste solo des seconds violons à l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, professeure titulaire de la classe de violon et chef de l’Orchestre à cordes au Conservatoire; Louise Pellerin, hautboïste, ancien membre de l’Orchestre symphonique de la Radio de Cologne en Allemagne et maintenant, professeure à l’Université des arts de Zurich en Suisse;  Denise Trudel, pianiste, professeure-accompagnatrice au Conservatoire depuis 25 ans ayant formé de nombreux pianistes de réputation nationale et internationale, en plus de poursuivre une carrière comme soliste;  David Gélinas, contrebassiste solo à l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières; Simon Lapointe, violoniste,
chef d’attaque des seconds violons du Virginia Symphony, assistant violon solo du Richmond Symphony, professeur de violon au département de musique du Virginia Commonwealth University ; Pierre Beaudry, tromboniste et tubiste parmi les meilleurs au pays, professeur au Conservatoire de Québec, chargé de cours en tuba à l’Université McGill et chargé de cours en trombone à l’Université de Montréal ; Suzanne Beaubien Lowe, professeure de piano au Conservatoire de Québec ayant formé de nombreux récipiendaires de prix lors de compétitions de haut calibre ; Danièle Bourget, flûtiste à l’Orchestre métropolitain, à l’Orchestre des Grands Ballets canadiens, aux Violons du Roy, à l’ensemble Pentaêdre, chargée de cours à l’Université McGill et à l’UQAM, ainsi que professeure au Conservatoire ; Antoine Bareil, interprète connu, improvisateur, arrangeur, compositeur, membre de Quartango, violon solo de l’Ensemble Prima de Montréal ; Diane Rodrigue, violoniste à l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières et professeure au Conservatoire de Val-d’Or ; Pierre-Michel Bédard, organiste à l’Église Notre-Dame-des-Blancs Manteaux et à l’Église St-Clothilde à Paris et professeur au Conservatoire de Limoges en France ; Marie Gélinas, violoncelliste à l’Orchestre symphonique de Toronto ; Murielle Bruneau, double bassiste à l’Orchestre du Centre national des arts ; Claudine Côté, soprano à l’Opéra de Montréal ;

À Saguenay : Jean-François Lapointe, baryton connue internationalement, récipiendaire de 3 prix au prestigieux Concours international de chant de Paris ayant produit 11 disques, il se produit partout en Europe et en Amérique du Nord et est maître de classes un peu partout dans le monde; Marie-Nicole Lemieux, contralto, récipiendaire du 1er Prix au prestigieux Concours international musical Reine Élizabeth de Belgique, d’un prix Juno pour le meilleur CD classique et du Grand Prix Charles Cros, elle a enregistré en 2013, son 27e disque; Régis Rousseau, organiste et chef de chœur, il a été fondateur et directeur du Festival Orgue et lumières, maintenant directeur du Conservatoire; Marjolaine Laroche, assistante contrebassiste solo à l’Orchestre du Centre national des arts et professeure au Conservatoire de Gatineau et fondatrice de l’Orchestre de chambre de Chicoutimi; Johanne Couture, claveciniste, musicienne soliste et chambriste toujours active, elle est aussi professeure aux conservatoires de Gatineau et de Montréal, chargée de cours à l’Université d’Ottawa et chroniqueuse à la Première Chaîne de la SRC; Major Éric Gagnon, commandant et directeur musical de la Musique du Royal 22e Régiment des Forces canadiennes; Hélène Collerette; 1re violoniste solo à l’Orchestre symphonique de Radio-France; Florence Leblond, violoncelliste à l’Orchestre philharmonique de Monte Carlo; Étienne Boudreault, bassiste solo à l’Orchestre philharmonique du Danemark; Denis Bluteau, flûtiste solo associé à l’Orchestre symphonique de Montréal et chargé de cours à l’Université McGill;  Catherine Dallaire, violoniste solo à l’Orchestre symphonique de Québec et professeure au Conservatoire de Québec; Manuella Milani, violoniste à l’Orchestre symphonique du Centre national des arts; Nicole Tremblay, contrebassiste à l’Orchestre du Centre national des arts; Véronique Lacroix, flûtiste, professeure responsable de la section musique contemporaine au Conservatoire de Montréal et directrice artistique de l’Ensemble contemporain de Montréal; Claire Ouellet, pianiste et professeure-accompagnatrice au Conservatoire de Montréal; Pierre-Richard Aubin, pianiste et professeur-accompagnateur au Conservatoire de Gatineau; Céline Fortin, organiste et claveciniste, titulaire des grandes orgues à la Cathédrale de Chicoutimi et professeure au Conservatoire et à l’École de musique de Chicoutimi; Isabelle Aubin, pianiste, a été professeure-accompagnatrice au Conservatoire et professeure à l’École de musique de Chicoutimi, faire maintenant une carrière musicale aux USA; Louise Bouchard, flûtiste et professeure au Conservatoire; Pierre Lamontagne, chef de chœur, directeur du chœur de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean; Gratien Bergeron, corniste à l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean; Annie Vanasse, contrebassiste solo à l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean et professeure au Conservatoire; Sandry Murray, pianiste et professeure-accompagnatrice au Conservatoire de Montréal et à l’Université Mcgill; Franck Perron, assistant altiste solo à l’Orchestre symphonique de Québec; Jasmine Perron, violoniste à l’Orchestre métropolintain; Sylvain Pineault, trompettiste au Minnesota Symphony Orchestra; Valérie Tremblay, corniste à la Musique Centrale des Forces canadiennes à Ottawa; Stéphane Villeneuve, contrebassiste à la Musique centrale des Forces canadiennes à Ottawa; Pascale Croft, violoniste accompagnant la chanteuse Lara Fabian dans sa tournée européenne; Jean-Éric Soucy, altiste, premier alto solo du SWR Sinfonieorchester, l’un des meilleurs orchestres d’Allemagne; Jean-Philippe Tremblay, jeune altiste et chef d’orchestre, il a dirigé plus d’une dizaine d’orchestres en 10 ans (dont : OSM, OSQ, Orchestre du CNA, London Philharmonique Orchestra, Orchestre national d’Espagne) et il est co-fondateur et directeur musical de l’Orchestre de la Francophonie à Montréal).

À Gatineau : Yves Léveillé, clarinettiste et chef d’orchestre, il est directeur artistique et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Gatineau et professeur au Conservatoire; André Papillon, flûtiste, pianiste, choriste et chef de chœur, il a conçu et animé les concerts éducatifs de l’Orchestre symphonique de Québec, il a dirigé les concerts des Violons du Roy en milieu scolaire et été soliste invité lors de la tournée américaine de ce groupe, il est actuellement professeur à l’Université Laval; Frédéric Hodgson, hautboïste et corniste, il est hautbois solo à l’Orchestre symphonique de Gatineau et cor anglais à l’Orchestre symphonique d’Ottawa et professeur au Conservatoire;  Patrick Roux, guitariste, professeur au Conservatoire et professeur-coordonnateur de la section guitare à l’Université d’Ottawa, en plus de sa carrière de soliste depuis plusieurs années; Nancy Ricard, violoniste solo à l’Orchestre symphonique de Sherbrooke; Marie-Josée Arpin, violoniste solo à l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières.

À Rimouski : Denis Dionne, professeur titulaire et directeur pédagogique de la classe de percussion du Conservatoire de Maizières-Lès-Metz en France, mais joué pour les orchestres symphoniques de Strasbourg, de Luxembourg, de Metz et de Mulhouse, ainsi que pour les Virtuoses de Moscou ; Gabriel Dionne, percussionniste à l’Orchestre symphonique de l’Estuaire et professeur au Conservatoire; Marc d’Anjou, organiste, titulaire des grandes orgues de la Basilique Notre-Dame-de-Québec et principal instigateur des récitals d’été de cette église, également directeur musical de l’Ensemble polyphonique de Québec; Annie Laflamme, flûtiste pour l’Orphheon Vienna (sur flûte baroque et traverso), le Haydn Akademie Orchester et l'Ensemble Barucco Wien en Autriche ; Sébastien Thériault, guitariste pour le Cirque du Soleil;  Marie-Thaïs Lévesque, violoncelliste au Akron Symphony Orchestra en Ohio, David Jalbert, auteur-compositeur-interprète; Josée Fortin, saxophoniste et compositrice, elle dirige les chœurs La Mollaie de Rimouski, le Chœur de chambre de Rimouski et le Chœur Vocalia de Matane, en plus d’être professeure responsable de la chorale au Conservatoire, ainsi que professeure de musique au primaire à Rimouski; Hugues Laforte-Bouchard, violoniste à l’Orchestre symphonique de l’Estuaire, il dirige aussi plusieurs chorales de jeunes et a composé plusieurs pièces pour des orchestres de jeunes de la région; Carmen Parent, pianiste et claveciniste, elle professeure, accompagnatrice et conseillère pédagogique à l’École de musique du Bas-St-Laurent.

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études supérieures en musique du Conservatoire 1 – spécialisation en composition instrumentale DESM I (équivalent au baccalauréat universitaire) offert dans les conservatoires de Montréal et Québec a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement (avec une durée maximale de 6 ans pour compléter le programme dont au plus 4 ans dans la même spécialisation). Il vise à faire découvrir, expérimenter et développer les habiletés professionnelles en écriture de la musique et composition instrumentale pour le répertoire classique principalement, mais également pour le répertoire contemporain.

 

Au cours de la 1re année, tu perfectionner tes connaissances en lecture et audition du langage tonal, tu seras familiarisé(e) avec l’analyse d’œuvres musicales et tu seras initié(e) aux principes de base et aux techniques actuelles de composition.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : formation musicale et auditive 1, analyse musicale 1, instrumentation et orchestration 1, contrepoint 1, piano complémentaire 1, harmonie 1, techniques de travail en studio, formation musicale et auditive 2, analyse musicale 2, instrumentation et orchestration 2, contrepoint 2, piano complémentaire 2, harmonie 2 et ateliers de musique et technologies 1.

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras le système tonal à travers une pratique soutenue de l’écriture et de l’analyse harmoniques par la réalisation de travaux commentés et discutés lors d’ateliers, tu apprendras les différentes techniques d’arrangement de pièces musicales, tu poursuivras l’analyse d’œuvres musicale, tu seras familiarisé(e) avec la littérature musicale classique et contemporaine la plus marquante, tu développeras une méthodologie de travail spécifique à la composition musicale et tu apprendras des outils et technologies utilisées en musique.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : analyse musicale 3, instrumentation et orchestration 3, piano complémentaire 3, histoire de la musique 1, fugue 1 (Conservatoire de Québec seulement), composition assistée par ordinateur 1, analyse musicale 4, instrumentation et orchestration 4, piano complémentaire 4, histoire de la musique 2, figue 2 (Conservatoire de Québec seulement), composition assistée par ordinateur 2, ainsi que résidence aux petits et grands ensembles (activité échelonnée sur 2 sessions).

 

Enfin, au cours de la troisième année, tu perfectionneras et développeras des techniques avancées d’écriture et de composition par différents ateliers et travaux pratiques de composition, tu réaliseras des projets d’écriture et de composition instrumentale dont un projet d’envergure de fin d’études.

 

Tu auras les cours suivants : analyse musicale 5, fugue 1 (Conservatoire de Montréal seulement), composition assistée par ordinateur 3, composition électroacoustique complémentaire 1, analyse musicale 6, fugue 2 (Conservatoire de Montréal seulement), composition assistée par ordinateur 4, composition électroacoustique complémentaire 2, résidence aux petits et grands ensembles (activité échelonnée sur 2 sessions), ainsi que 2 des 4 cours suivants : histoire de la musique 3, histoire de la musique 4, littérature de la musique contemporaine ou littérature de la musique électroacoustique.

 

Le Diplôme d’études supérieures en musique du Conservatoire 1 – spécialisation en composition électroacoustique DESM I (équivalent au baccalauréat universitaire) offert dans les conservatoires de Montréal et Québec a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement (avec une durée maximale de 6 ans pour compléter le programme dont au plus 4 ans dans la même spécialisation). Il vise à faire découvrir, expérimenter et développer les habiletés professionnelles en écriture de la musique et composition électroacoustique du répertoire classique et du répertoire contemporain.

 

Au cours de la 1re année, tu perfectionner tes connaissances en lecture et audition du langage tonal, tu seras familiarisé(e) avec l’analyse d’œuvres musicales et tu seras initié(e) aux principes de base et aux techniques actuelles de composition.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : perception auditive 1, analyse musicale 1, histoire de la musique 1, piano complémentaire 1, ateliers musique et technologies 1, techniques de travail en studio, perception auditive 2, analyse musicale 2, histoire de la musique 2, piano complémentaire 2, techniques d’enregistrement, ainsi que 2 des 4 cours suivants : contrepoint 1, harmonie 1, contrepoint 2 ou harmonie 2.

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras le système tonal à travers une pratique soutenue de l’écriture et de l’analyse harmoniques par la réalisation de travaux commentés et discutés lors d’ateliers, tu apprendras les différentes techniques d’arrangement de pièces musicales électroacoustiques, tu poursuivras l’analyse d’œuvres musicale, tu seras familiarisé(e) avec la littérature musicale électroacoustique, tu développeras une méthodologie de travail spécifique à la composition électroacoustique et tu apprendras des outils et technologies utilisées en musique.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : analyse musicale 3, piano complémentaire 3, instrumentation et orchestration 1, éléments d’acoustique, littérature de la musique électroacoustique, composition assistée par ordinateur 1, ateliers musique et technologie 2, ateliers pluridisciplinaires en musique électroacoustique 1, analyse musicale 4, piano complémentaire 4, littérature de la musique contemporaine, instrumentation et orchestration 2, composition assistée par ordinateur 2 et ateliers pluridisciplinaires 2.

 

Enfin, au cours de la troisième année, tu perfectionneras et développeras des techniques avancées d’écriture et de composition électroacoustique par différents ateliers et travaux pratiques de composition, tu réaliseras des projets d’écriture et de composition électroacoustique dont un projet d’envergure de fin d’études.

 

Tu auras les cours suivants : composition complémentaire 1, ateliers musique et technologie 3, ateliers pluridisciplinaires 3, composition complémentaire 2, ateliers pluridisciplinaires 4, 2 des 4 cours suivants (analyse musicale 5, analyse perceptive 1, analyse musicale 6 ou analyse perceptive 2), ainsi que 2 cours ou ateliers au choix parmi les autres cours offerts par le Conservatoire (ex : les cours-projets en composition, contrepoint 1, harmonie 1, contrepoint 2, harmonie 2, analyse musicale 5, analyse auditive 1, analyse musicale 6, analyse auditive 6, fugue 1, fugue 2, harmonie au clavier 1, harmonie au clavier 2, piano complémentaire 5, piano complémentaire 6, etc.).

 

Le Diplôme d’études supérieures en musique du Conservatoire 1 – spécialisation en écriture DESM I (équivalent au baccalauréat universitaire) offert dans les conservatoires de Montréal, Québec et Trois-Rivières a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement(avec une durée maximale de 6 ans pour compléter le programme dont au plus 4 ans dans la même spécialisation).  Il permet d’acquérir une solide formation en écriture musicale par une pratique intensive de l’écriture tant dans le style pédagogique que dans le style libre et personnalisé.

 

Au cours de la 1re année, tu perfectionner tes connaissances en lecture et audition du langage tonal, tu seras initié(e) aux principes de base et aux techniques actuelles de composition.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : formation musicale et auditive 1, instrumentation et orchestration 1, contrepoint 1, harmonie 1, petits et grands ensembles 1, piano complémentaire 1, ateliers musique et technologies 1, formation musicale et auditive 2, instrumentation et orchestration 2, contrepoint 2, harmonie 2, petits et grands ensembles 2, piano complémentaire 2 et techniques de travail en studio.

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras le système tonal à travers une pratique soutenue de l’écriture et de l’analyse harmoniques par la réalisation de travaux commentés et discutés lors d’ateliers, tu apprendras tu apprendras à analyser d’œuvres musicale, tu seras familiarisé(e) avec les méthodes et techniques de fugue et tu développeras tes compétences d’écriture par différents ateliers.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : instrumentation et orchestration 3, analyse musicale 1, histoire de la musique 1, contrepoint 3, fugue 1, harmonie avancée 1, piano complémentaire 3, petits et grands ensembles 3, analyse musicale 2, histoire de la musique 2, contrepoint 4, fugue 4, harmonie avancée 2, piano complémentaire 4, ainsi que petits et grands ensembles 4.

 

Enfin, au cours de la troisième année, tu perfectionneras et développeras des techniques avancées d’écriture et de composition par différents ateliers et travaux pratiques d’écriture selon différents styles et/ou des thématiques et tu réaliseras des projets d’écriture dont un projet d’envergure de fin d’études.

 

Tu auras les cours suivants : analyse musicale 3, histoire de la musique 3, fugue 3, harmonie avancée 3, harmonie au clavier 1, petits et grands ensembles 5, atelier d’écriture 1, analyse musicale 4, histoire de la musique 4, fugue 4, harmonie avancée 4, harmonie au clavier 2, petits et grands ensembles 6, atelier d’écriture 2, ainsi que 3 cours ou ateliers optionnels parmi les autres cours offerts par le Conservatoire et/ou des cours libres offerts par des partenaires universitaires.

 

Le Baccalauréat en musique - spécialisation interprétation – chant baroque et classique B.Mus (équivalent au baccalauréat universitaire) offert dans les conservatoires de Montréal, Québec et Rimouski a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement (avec une durée maximale de 6 ans pour compléter le programme dont au plus 4 ans dans la même spécialisation).

 

Ce programme prépare à une carrière comme interprète professionnel en art lyrique en tant que soliste chambriste ou chanteur(euse) d'opéra. Bien qu’il comprenne des cours dans le domaine de la musique (formation auditive, analyse et écriture, histoire et théorie de la musique, etc.), une grande proportion est consacrée à des ateliers de performance vocale en solo ou au sein d’un ensemble vocal.

 

Au cours de la 1re année, tu apprendras à solfier et prendre en dictée un texte musical, les principes de diction lyrique dans un contexte chanté dans différentes langues et le système tonal à travers une pratique soutenue de l’écriture et de l’analyse harmoniques et tu seras initié(e) aux techniques scéniques de base nécessaires aux chanteurs.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : formation musicale et auditive 1, bibliographie et méthode de recherche en musique, diction française 1, italien 1, harmonie 1, piano complémentaire 1, atelier d’art lyrique 1, atelier scénique 1, atelier d’interprétation 1, petits et grands ensembles 1, formation musicale et auditive 2, diction française 2, italien 2, harmonie 2, piano complémentaire 2, atelier d’art lyrique 2, atelier scénique 2, atelier d’interprétation 2, ainsi que petits et grands ensembles 2.

 

Au cours de la 2e année, tu perfectionneras tes techniques de diction lyrique dans un contexte chanté, tu apprendras ou perfectionneras les techniques d’interprétation vocale en solo et au sein d’un ensemble, tu apprendras des techniques vocales, gestuelles ou mouvements appliqués aux chanteurs et  tu seras familiarisé(e) avec la littérature musicale et la lecture vocale en lien avec le chant.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : analyse musicale 1, histoire de la musique 1, diction française 3, allemand 1, piano complémentaire 3, atelier d’art lyrique 3, atelier scénique 3, atelier d’interprétation 3, petits et grands ensembles 3, analyse musicale 2, histoire de la musique 2, diction française 4, allemand 2, piano complémentaire 4, atelier d’art lyrique 4, atelier scénique 4, et atelier d’interprétation 4.

 

Au cours de la 3e année, tu poursuivras de perfectionner tes techniques de diction lyrique dans un contexte chanté, tu perfectionneras tes les techniques d’interprétation vocale en solo et au sein d’un ensemble, tu perfectionneras tes mouvements, gestuels et styles vocaux en lien avec tes intérêts professionnels et tu acquerras une formation complémentaire dans les autres domaines de la musique.

 

Tu auras les cours suivants : histoire de la musique 3, diction anglaise 1, allemand 3, piano complémentaire 5, atelier d’art lyrique 5, atelier scénique 5, et atelier d’interprétation 5, histoire de la musique 4,  musicologie, diction anglaise 2, allemand 4, piano complémentaire 5, atelier d’art lyrique 6, atelier scénique 6, atelier d’interprétation 6, ainsi que 2 cours optionnels parmi l’ensemble des autres cours offerts par le Conservatoire et/ou des cours choix offerts en collaboration avec des partenaires universitaires.

 

Le Baccalauréat en musique - spécialisation interprétation - instruments B.Mus (équivalent au baccalauréat universitaire) offert dans tous les conservatoires (Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay, Rimouski et Val-d’Or) a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement (avec une durée maximale de 6 ans pour compléter le programme dont au plus 4 ans dans la même spécialisation).

 

Ce programme a pour objectif de former principalement des musiciens-interprètes professionnels, soit soliste, chambriste, musicien d'orchestre ou accompagnateur qui pourront des interpréter des pièces du répertoire classique principalement, mais également du répertoire contemporain. Tu pourras occuper un poste au sein d’un orchestre symphonique, un orchestre de chambre, d’autre ensemble musical (chorale, gamelan, quatuor, autres ensembles). D’autres carrières sont également possibles telles que : professeur(e) de musique, journaliste culturel, critique musical, conseiller(ère) artistique, etc.

 

Bien que les instruments proposés varient d’un conservatoire à l’autre, voici les instruments offerts :

 

§  Alto : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay et Rimouski

§  Basson : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay et Rimouski

§  Clarinette : Montréal, Québec, Gatineau, Saguenay, Rimouski et Val-d’Or

§  Clavecin : Montréal, Québec et Rimouski

§  Contrebasse : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau et Saguenay

§  Cor : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay, Rimouski et Val-d’Or

§  Direction d’orchestre : Montréal, Québec et Trois-Rivières

§  Euphonium : Montréal, Québec, Rimouski et Val-d’Or

§  Flûte à bec : Montréal et Québec

§  Flûte traversière : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay et Rimouski

§  Guitare : Montréal, Québec, Gatineau, Rimouski et Val-d’Or

§  Harpe : Montréal, Québec et Trois-Rivières

§  Hautbois : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay et Rimouski

§  Orgue : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Saguenay et Rimouski

§  Percussions : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay et Rimouski

§  Piano : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay, Rimouski et Val-d’Or

§  Saxophone : Montréal, Québec, Gatineau, Rimouski et Val-d’Or

§  Trombone : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay, Rimouski et Val-d’Or

§  Trombone basse : Trois-Rivières

§  Trompette : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay, Rimouski et Val-d’Or

§  Tuba : Montréal, Trois-Rivières, Québec, Rimouski et Val-d’Or

§  Violon : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay, Rimouski et Val-d’Or

§  Violoncelle : Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Saguenay, Rimouski et Val-d’Or

 

 Au cours de la 1re année, tu apprendras à solfier et prendre en dictée un texte musical, tu seras familiarisé(e) avec le système tonal à travers une pratique soutenue de l’écriture et de l’analyse harmoniques, tu perfectionneras l’apprentissage des techniques de ton instrument de niveau professionnel et la pratique au sein d’un grand ensemble.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : formation musicale auditive 1, bibliographie et méthode de recherche en musique, harmonie 1, petits et grands ensembles 1, atelier de l’instrument choisi 1, formation musicale auditive 2, harmonie 2, petits et grands ensembles 2, histoire de l’art, atelier de l’instrument choisi, ainsi que cours ou ateliers selon la concentration choisie : accompagnement au piano 1 et 2 (concentration piano), déchiffrage au clavecin 1 et 2 (concentration clavecin), déchiffrage à l’orgue 1 et 2 (concentration orgue), déchiffrage à la guitare 1 et 2 (concentration guitare), déchiffrage au saxophone (concentration saxophone), traits d’orchestre (concentration instruments d’orchestre), ainsi que l’un des 2 blocs suivants pour chacune des concentrations :

 

Concentration clavecin : orgue complémentaire 1 et 2 OU piano complémentaire 1 et 2 ;

Concentration orgue : clavecin complémentaire 1 et 2 OU piano complémentaire 1 et 2 ;

Concentration instruments d’orchestre : les activités orchestre 1 et orchestre 2 sont obligatoires ;

Concentrations guitare, saxophone et piano : aucun autre cours.

 

Au cours de la 2e année, tu poursuivras le perfectionnement de tes techniques de ton instrument afin d’interpréter des pièces de complexité moyenne et la pratique au sein d’un grand ensemble, tu seras initié(e) à l’arrangement et à la composition classique et contemporaine et tu apprendras les principes théoriques et les aspects historiques, culturelles et sociales de la musique classique et contemporaine.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : analyse musicale 3, histoire de la musique 1, atelier de l’instrument choisi 3, petits et grands ensembles 3, analyse musicale 4, histoire de la musique 2, atelier de l’instrument choisi 4, petits et grands ensembles 4, ainsi que 2 à 4 cours selon la concentration choisie :

 

Concentration piano : accompagnement au piano 3 et accompagnement au piano 4 ;

Concentration clavecin : déchiffrage au clavecin 3, harmonie au clavier 1, déchiffrage au clavecin 4 et harmonie au clavier 2 ;

Concentration orgue : déchiffrage à l’orgue 3, harmonie au clavier 1, déchiffrage à l’orgue 4 et harmonie au clavier 2 ;¸

Concentration guitare : déchiffrage à la guitare 3 et déchiffrage à la guitare 4 ;

Concentration saxophone : traits d’orchestre 1 et traits d’orchestre 2 ;

Concentration instruments d’orchestre : traits d’orchestre 3, orchestre 3, traits d’orchestre 4 et orchestre 4.

 

Au cours de la 3e année, tu acquerras une formation avancée des techniques de ton instrument afin d’interpréter des pièces de nature complexe, tu perfectionneras des connaissances et habiletés de jeu au sein d’un grand ensemble et/ou petit ensemble, tu intégreras les connaissances acquises tout au long du programme par la présentation d’un récital de fin d’études devant public (au sein d’un grand ensemble de ton choix ou un petit ensemble de choix ou au sein de l’Orchestre symphonique du Conservatoire) et tu acquerras une formation complémentaire dans les autres disciplines de la musique selon tes intérêts.

 

Tu auras les cours suivants : contrepoint 1 ou analyse musicale 5, histoire de la musique 3, atelier de l’instrument choisi 5, petits et grands ensembles 5, contrepoint 2 ou analyse musicale 6, musicologie, atelier de l’instrument choisi 6, petits et grands ensembles 6, 2 à 4 cours selon la concentration choisie :

 

Concentration piano : accompagnement au piano 5 et accompagnement au piano 6 ;

Concentration clavecin : déchiffrage au clavecin 5, continuo 1, déchiffrage au clavecin 6 et continuo 2 ;

Concentration orgue : déchiffrage à l’orgue 5, improvisation à l’orgue 1, déchiffrage à l’orgue 6 et improvisation à l’orgue 2 ;

Concentration guitare : déchiffrage à la guitare 5 et déchiffrage à la guitare 6 ;

Concentration saxophone : traits d’orchestre 3 et traits d’orchestre 4;

Concentration instruments d’orchestre : traits d’orchestre 5, orchestre 5, traits d’orchestre 6 et orchestre 6.

 

Ainsi que 3 cours optionnels parmi l’ensemble des autres cours offerts par le Conservatoire et/ou des cours libres offerts en collaboration avec des partenaires universitaires.

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Tu pourras soit intégrer le marché du travail, soit poursuivre tes études au niveau des études supérieures II en composition du Conservatoire (ou l’équivalent dans un conservatoire étranger), de la maîtrise en musique du Conservatoire de musique du Québec (ou l'équivalent dans un conservatoire étranger) ou poursuivre des études universitaires au niveau de la maîtrise en musique (voir la section "au niveau universitaire") dans une université du Québec ou de l’extérieur.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

  

Pour toutes les spécialisations (autant interprétation que composition)

 

-       Soit détenir le Diplôme d’études intermédiaires en musique de Conservatoire du Québec DEIM

-       Soit détenir un Diplôme d’études collégiales préuniversitaire en musique D.E.C. ou l’équivalent

-       Soit détenir un Diplôme d’études collégiales en techniques professionnelles de la musique et de la chanson D.E.C. ou l’équivalent

  

AUTRES EXIGENCES À L’ADMISSION :

 

Pour toutes les spécialisations (autant interprétation que composition)

 

-       Subir une audition musicale (instrumentale ou vocale) obligatoire pour tous les candidats

-       Subir des tests de classement en théorie musicale et d’aptitudes auditives

 

Note 1 : cette audition est éliminatoire, c’est-à-dire que si tu l’échoues ta candidature sera rejetée.

 

Note 2 : l’évaluation de l’audition tiendra compte des éléments suivants : le niveau ou le coefficient de difficulté du répertoire présenté, la qualité de l’interprétation et les habiletés techniques

 

Les exigences sont les mêmes dans les 7 conservatoires du Québec

 

Pour plus de détails sur les exigences de l’audition, consulte le site Internet du conservatoire convoité.

 

DATE LIMITE : le 1er mars de chaque année

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

L’admission se fait en fonction du nombre de places disponible qui peut varier d’une année à l’autre

 

Puisque chaque conservatoire a une limite de places disponibles, l’admission est difficile.

 

L’admission ne signifie pas nécessairement que tu peux t’inscrire, puisque certains conservatoires peuvent avoir une liste d’attente.

 

Souvent, la priorité est accordée à ceux et celles ayant suivi le Programme préparatoire du Conservatoire, mais pas systématiquement.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

-       Conservatoire de musique de Gatineau (interprétation)

-       Conservatoire de musique de Montréal (composition instrumentale, composition électroacoustique, écriture et interprétation chant et interprétation instruments)

-       Conservatoire de musique de Québec (composition instrumentale, composition électroacoustique, écriture et interprétation chant et interprétation instruments)

-    Conservatoire de musique de Rimouski (interprétation chant et interprétation instruments)

-       Conservatoire de musique de Saguenay (interprétation)

-       Conservatoire de musique de Trois-Rivières (composition instrumentale, composition électroacoustique, écriture et interprétation)

-       Conservatoire de musique de Val-d’Or (interprétation)

 

AU NIVEAU UNIVERSITAIRE :

 

Pourquoi choisir les études universitaires en musique ? 

·     Des professeurs réputés provenant des 4 coins du globe (exemples) :

·       à Mcgill : Valerie Kinslow, reconnue comme l’une des meilleures interprètes en musique ancienne au pays, elle a formé un nombre incroyable de chanteurs baroques et d’opéra depuis les 20 dernières années, elle a interprété pour de nombreux orchestres symphoniques et opéras au Canada, aux USA et un peu partout en Europe, elle enseigne à Mcgill depuis une vingtaine d’années et responsable de la section chant depuis 10 ans; Marina Mdivani, pianiste, elle a été pianiste solo à l’Orchestre philharmonique de Moscou pendant 25 ans, son répertoire compte 40 concerts plus une grande variété de de musiques de chambre, elle a gagné un 1er prix au célèbre Concours international Marguerie Long-Jacques Thibaud à Paris et un 1er prix à la Compétition Tchaikowski de Moscou;  Sean Ferguson, compositeur, M.Mus et D.Mus de Mcgill, il a composé de nombreuses pièces jouées dans les orchestres philharmanonique de Radio-France, symphonique de Montréal, Société de musique contemporaine de Montréal, Temps modernes de Lyon, etc., l’un des plus grands spécialistes en musique numérique, il a été directeur du centre interdisciplinaire de technologies musicales de Mcgill, il directeur des studios de musique numérique de Mcgill, professeur titulaire et doyen de l’École de musique Schulich de Mcgill; Chantal Rémillard, violoniste, membre fondatrice de l’Ensemble Arion, elle a également joué pour L’Orchestre de la Chapelle Royale, Il Complesso Barocco, D’Amsterdam, Ars Musica, The American Baroque Ensemble, L’Ensemble Carl Phillip, Les Nations, Haydn Heritage, l’Ensemble Stradivaria and the Belgian ensemble Anima Eterna, elle a réalisé des tournées aux USA, en Asie, en Amérique latine et en Europe et enregistré plus d’une trentaine de disques; Tom Beghin, pianiste, fortepianiste et claviériste, il a joué pour Akademie für alte Musik Berlin, Apollo-Ensemble, Arion, the Beethoven Academie, Caprice, and et L’arpa festante (Münchener Barockorchester) et a enregistré de nombreux disques; Lena Weman, flûtiste, a été membre notamment de plusieurs orchestres baroques de Suède dont Drottningholm Baroque Ensemble pendant 20 ans, il a également accompagné plusieurs grands artistes classiques européens; Greg Amirault, guitariste jazz, considéré comme l’un des meilleurs guitaristes de jazz au Canada, a notamment remporté le Prix Jazz General Motors au Festival international de jazz de Montréal en 2000 et le Prix Opus pour le concert de l’année, il est très actif sur la scène jazz canadienne et américaine; Rémi Bolduc, saxophoniste jazz virtuose, il est considéré comme l’un des meilleurs saxophonistes jazz au pays, il a été acclamé à de nombreux endroits dans le monde (New York, Paris, Genève, Tokyo, Beijing, etc.), a accompagné une dizaine des plus grands musiciens jazz au monde et il a également composé plusieurs pièces jazz pour plusieurs artistes; Patrick Hansen, il a été directeur artistique du Florida Grand Opera et directeur de l’opéra et théâtre musical du Ithaca College de New York, il a joué notamment pour The Metropolitan Opera, Lyric Opera of Chicago, San Francisco Opera, Seattle Opera, Houston Grand Opera, Canadian Opera Company, L’Opera Montreal, Florida Grand Opera, Santa Fe Opera, Covent Garden, and La Scala, il est maintenant directeur de l’Opera Mcgill; Denys Bouliane, pianiste et compositeur, il a travaillé de 2 des plus grands compositeurs canadiens, soit Jacques Hétu et Roger Bédard, ses oeuvres sont jouées par des dizaines d’orchestres et ensembles du Canada et des USA et même de l’Europe, il a été compositeur en résidence à l’OSQ pendant 3 ans et est compositeur en résidence depuis 7 ans à l’Orchestre du Centre national des arts, ainsi que professeur et coordonnateur de la section composition à Mcgill; Melissa Hui, compositrice, ses oeuvres sont jouées par une dizaine d’orchestres dans le monde dont : l’Ensemble Antipodes en Suisse, l’Orchestre symphonique de Vancouver, l’Orchestre symphonique de Winnipeg et l’Orchestre du Centre national des arts; Kyoko Hashimoto, considéré comme l’une des plus grandes pianistes de sa génération, elle joué dans plus de 25 pays, elle a remporté de nombreux prix dont le 1er du Concours international de musique française, le Concours musical de France et des prix à la Compétition internationale de musique de Budapest; Stefano Algieri, reconnu internationalement comme l’un des plus grands ténors de sa génération, il a chanté avec plusieurs grands opéras et orchesres symphoniques dans le monde dont : Deutsche Oper Berlin, Staatsoper Wien (Vienna), L'Opéra Bastille (Paris), De Nederlandse Opersichting (Amsterdam), Gran Teatre del Liceu (Barcelona), National Theatre (Prague), Oper der Stadt Bonn, Oper Leipzig, Scottish Opera (Glasgow), Dublin Grand Opera, Opéra du Rhein (Strasbourg), etc.;Philippe Depalle, claviériste-synthétiseur, physicien-acousticien et ingénieur de son, il est l’un des plus grands spécialistes en technologies musicales au Canada.


à Montréal :
Robert Leroux, percussionniste ayant joué pendant plus d’une quarantaine d’années au sein de l’Orchestre du Centre national des arts, de l’Orchestre des Grands Ballets canadiens, de l’Orchestre de Radio-Canada et de l’Orchestre symphonique de Montréal. En plus de ses activités en musique d’orchestre, il s’est consacré à la musique contemporaine en tant que soliste ou en tant que membre de l’Ensemble instrumental depuis plus de 45 ans; il a aussi participé à l'enregistrement de nombreux disques, de musiques de film, de thèmes d'émissions de télévision et de publicités avec des compositeurs et arrangeurs tels François Dompierre, François Cousineau, Yves Lapierre, Michel Legrand, Richard Grégoire et plusieurs autres et il est professeur à l’UDM depuis 40 ans; Rosemarie Landry; l’une des plus grandes sopranos canadiennes et renommée comme l'une des grandes interprètes mondiales de la mélodie française, elle a chanté sur la plupart des scènes canadiennes en récital, avec ensemble de musique de chambre et avec orchestre, et s'est fait entendre sur les réseaux français et anglais de la radio et de la télévision de Radio-Canada. Elle se produit à plusieurs reprises avec les principaux orchestres canadiens : Montréal, Toronto, Winnipeg, Vancouver, Québec, Ottawa, Calgary et Edmonton. Elle donne également  de nombreux récitals à la salle Pleyel (Paris), au  Wigmore Hall (Londres) et au Merkin Concert Hall (New York); Vladimir Landsman, violoniste, il a fait partie de l’Orchestre phiharmonique de Moscou et de l’Orchestre symphonique d’Israël qui lui a permis de se produire dans de nombreux pays en Asie et en Europe, fait partie des jurys lors de nombreux concours internationaux de violon ou de musique d’orchestre, considéré comme l’un des plus violonistes au Canada, il est professeur et responsable de la section violon à l’UdeM; Johanne Perron, violoncelliste, a joué dans plusieurs orchestres dont celui d’Israël, de la Floride, de Milwaukee et de Montréal, elle s’est produit dans plusieurs pays européens, dans plus de 20 états US et dans partout au Canada, elle a aussi été professeure dans 4 universités américaines; René Gosselin, contrebassiste à l’Orchestre métropolitain et professeur au Conservatoire de Montréal; Anick Lessard, B.Mus, M.Mus et D.Mus de l’UdeM, elle est flûtiste solo de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke, en plus d’être professeure et vice-doyenne à l’enseignement et au développement à l’École de musique de l’Université de Sherbrooke; Paolo Bellomia, pianiste, compositeur et chef d’orchestre, ses prestations en tant que chef invité l'ont emmené tour à tour en Autriche, au Brésil, en Bulgarie, en Équateur, aux Pays-Bas, en France, en Italie, au Mexique, en République tchèque, en Russie, aux États-Unis (Cleveland, Los Angeles, New York, Pittsburgh et Providence) et dans différentes villes canadiennes (Montréal, Ottawa et Toronto) et il fit le tour de l'Europe auprès du chef d'orchestre Peter Eötvös;  Robert Normandeau, compositeur M.Mus et D.Mus de l’UdeM, il est un compositeur reconnu nationalement et internationalement. Au Canada, ses œuvres ont été présentées à Montréal et Québec, mais aussi à Calgary, Toronto, Vancouver et Victoria, entre autres. Ses musiques ont été jouées à plus d'une centaine de reprises autant en Europe (Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Portugal, République tchèque, Suède), qu'en Amérique (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, États-Unis) ou en Australasie (Australie, Chine, Nouvelle-Zélande), il a également écrit des musiques pour la scène, notamment pour le théâtre (une trentaine de musiques pour des mises en scène de Brigitte Haentjens, Denis Marleau et Lorraine Pintal, entre autres) et la danse (pour Lynda Gaudreault et Lucie Grégoire), en plus d’être professeur, il est vice-doyen aux études en création et technologie; Marc Durand, pianiste, Il a été soliste avec divers orchestres et a été entendu régulièrement sur les ondes de Radio-Canada. Il a enregistré plusieurs disques et fait de nombreuses tournées en Amérique du Nord, en Europe, en Afrique du Nord, en Asie, en Indonésie et en Australie;  Peter McCutcheon, guitariste classique, il a présenté des concerts dans plusieurs grandes villes américaines et européennes, a effectué une tournée au Mexique dans 7 villes, dont Morella où il a présenté un récital au Festival international de guitare et a donné 3 concerts au Maroc dans le cadre du Festival international des cordes pincées, il est professeur responsable de la section guitare;  Gilles Anctil, percussionniste depuis plus d’une trentaine d’années, il a enseigné pendant plus de 20 ans dans la concentration musique de plusieurs écoles secondaires publiques et privées, il a été percussionniste au sein de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke pendant 11 ans et enseigne depuis une vingtaine d’années à l’Université Bishop; Jean-François Normand, clarinettiste, il s’est produit comme soliste avec plusieurs orchestres, dont l’Orchestre symphonique de Montréal et de Toronto, l’Orchestre Métropolitain et l’Orchestre symphonique de Québec, il est professeur au Conservatoire de Montréal et à l’UdeM; Jean-Eudes Vaillancourt, pianiste, chef d’orchestre, chef de chœur et pédagogue, est fondateur et directeur pendant 6 ans du Chœur Sine Nomine, a accompagné des dizaines de chanteurs et musiciens, a été chef d’Orchestre de l’Orchestre de l’Université de Montréal, maintenant professeur agrégé à l’Université de Montréal depuis 21 ans; Jean-François Rivest, violoniste, chef principal, directeur artistique et fondateur de l’Orchestre de l’Université de Montréal, il est considéré comme l’un des meilleurs violonistes québécois, il a été directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Laval, il a à son actif plus d’une quinzaine de disques déjà parus; Lise Beauchamp, hautboïste solo à l'Orchestre métropolitain du Grand Montréal et à l'Orchestre des Grands Ballets canadiens, reconnue comme l’une des meilleures hautboïstes au Canada, elle enseigne au Conservatoire de Montréal et à l’UdeM (responsable de la section des bois); David Martin, tromboniste, a été tromboniste solo à l’OSM à l’Orchestra London Canada, chef d’orchestre pendant 3 ans et chef en résidence à l’Orchestra London Canada, il a écrit plus de cent arrangements pour orchestre qui ont été joués par l'OSM, l'orchestre du CNA et l'Orchestra London Canada. Il a également créé des arrangements pour des artistes tels que Corneille, Claude Dubois et Sylvain Cossette et a participé à l'enregistrement de deux disques de l'ensemble Canadian Brass. Il est responsable de la section cuivres à l’UdeM;  André Moisan, clarinettiste depuis 36 ans, il a été clarinettiste à l’OSM, il a dirigé les Matinées Jeunesse et les concerts Jeux d’enfants de l’OSM,  il a participé à une cinquantaine d'albums de tous genres au Canada et à l'étranger. En plus de ses présences sur les grandes scènes internationales, il a aussi enregistré sept disques comme soliste chez ATMA, tous primés par la critique internationale;

à Laval :
André Papillon, flûtiste, pianiste, choriste et chef de chœur, il a conçu et animé les concerts éducatifs de l’Orchestre symphonique de Québec, il a dirigé les concerts des Violons du Roy en milieu scolaire et été soliste invité lors de la tournée américaine de ce groupe, il est actuellement professeur à l’Université Laval;  François Plante, pianiste, compositeur et chef d’orchestre, fondateur de l’Ensemble Bois et Cuivres du Québec, a composé plus d'une centaine de musiques de films, musiques-thèmes d'émissions et musiques de scène pour des téléthéâtres, a composé plus d’une cinquantaine d’ouvrages de musique de chambre et de musique d’orchestre connus mondialement et enfin, il est professeur à l’Université Laval depuis 34 ans;  Michel Ducharme, chanteur baroque et compositeur, il a chanté avec les orchestres symphoniques de Québec, de Montréal, de Trois-Rivières, de Sherbrooke et de Chicoutimi, avec le Studio de musique ancienne de Montréal, l’Ensemble Arion, le Tafelmusik Baroque Orchestra de Toronto, le Nouvel Ensemble Moderne, la Société de musique contemporaine du Québec, l’Opéra de Québec et la compagnie de création Chants libres, a créé des œuvres importantes de compositeurs renommés tels que Gilles Tremblay, Bruce Mather, Claude Vivier et Claude Ballif. Sa discographie comprend le Requiem de Gabriel Fauré, Kopernikus de Claude Vivier. Il est professeur à l’Université Laval; Arturo Nieto-Dorantes, l'un des plus grands pianistes mexicains, il a joué comme soliste avec les plus grands orchestres mexicains comme l’Orchestre philharmonique de la Ville de Mexico, l’Orchestre symphonique national du Mexique, l’Orchestre symphonique de San Antonio, Texas, l’Orchestre de chambre Charlemagne à Bruxelles, l’Orchestre symphonique de Longueuil et l’Orchestre symphonique de Québec; Ryan Molzan, violoncelliste et Hibiki Kobayashi, violoniste, du Quatuor Arthur-Leblanc avec qui, ils ont présenté une soixantaine de concerts sur les principales scènes du Canada et lors de fréquents voyages à l’étranger, entre autres au Japon et au Carnagie Hall à New York, le violiste du Quatuor Arthur-Leblanc, le chanteur classique; Janis Steprans, saxophoniste, arrangeur et compositeur jazz, a participé à plusieurs enregistrements pour la radio de Radio-Canada, qui ont été diffusés lors des émissions Jazz sur le vif et Jazz Beat. À ceux-ci s’ajoutent trois disques réalisés avec son propre ensemble, il a participé, avec l’aide de Radio-Canada, à l`enregistrement à Bergen (Norvège) d’une émission de radio et de télévision en tant que membre de l’European Broadcast Union Jazz Orchestra, il a été professeur à McGill pendant plusieurs années, maintenant professeur à Laval; Rafael Zaldivar, Pianiste, compositeur, arrangeur et directeur musical de l’ensemble Rafael Zaldivar Trio, il collabore avec divers ensembles de musique cubaine dont Klimax et Pachito Alonso y sus kini kini, et accompagne les grands chanteurs traditionnels Fernando Alvarez, Lino Borges et Beatriz Marquez. Sur la scène canadienne, il joue avec des artistes de renom tels que Jane Bunnett, Joe LaBarbera, Rémi Bolduc, Vic Vogel Band, Yannick Rieu et Oliver Jones; James Lebens, tromboniste, a pris part à de nombreuses émissions sur les ondes de Radio-Canada et s’est distingué comme chef d’orchestre à l’Université Laval ainsi qu’à l’extérieur. Il a également enregistré plusieurs disques comme soliste et chambriste, reconnu comme expert de la musique contemporaine, il a collaboré avec Iannis Xenakis, Eric Ewazen, Denis Dion et Robert Lemay, entre autres compositeurs, à la création de nouvelles œuvres pour le trombone.


À Concordia : Michael Wilson, tromboniste, tubiste et euphoniumiste, il est des membres fondateurs de l’Orchestre métropolitain de Montréal dont il a également soliste et directeur musical pendant plusieurs années, a aussi joué pendant plusieurs années pour le Montreal’s Vic Vogel Big Band. Il accompagné des artistes tels que :
Renee Fleming, Luciano Paravotti, Placido Domingo and Bryn Terfel, Barbra Streisand, Celine Dion, Tom Jones, La Bottine Souriante, the rock le groupe Offenbach, Diana Krall et Dizzy Gillespie; Charles Ellison, trompettiste et compositeur jazz reconnu mondialement, il a travaillé avec plus d’une trentaine des plus grands artistes du jazz au monde;  Jeri Brown, l’une des plus grandes chanteuses jazz au Canada, mais aussi compositrice jazz reconnue, elle a chanté avec la plupart des plus grands chanteurs jazz de notre époque et a été accompagné par de nombreux musiciens jazz réputés; Christopher Jackson, chef d'orchestre et musicien baroque, pionnier de la pratique de la musique ancienne à Montréal et de réputation internationale; Kevin Austin, compositeur, pédagogue et animateur multimédia, il est l’un des plus grands compositeurs électroacoustiques au Canada, il est professeur et responsable de la section composition électroacoustique à Concordia; Ricardo Dal Farra, chef d'orchestre et l'un des plus grands artistes multimédias en musique au Canada; Michel Lambert, trompettiste jazz, ancien membre de l’Orchestre métropolitain du Grand Montréal, il a participé à la production de la comédie musicale Le Fantôme de l’Opéra, il est maintenant  professeur, responsable de la section jazz et directeur du Stage Band à Concordia; Sandeep Bhagwati, compositeur, directeur de théâtre et artiste multimédia, il a composé de nombreuses pièces musicales (dont 6 opéras) dont plusieurs sont jouées à travers le monde, il a réalisé plusieurs projets musicaux interculturels avec des musiciens indiens et chinois notamment; Ricardo Dal Farro, compositeur, interprète, artiste multimédia et pédagogue, il est reconnu parmi les plus grands spécialistes de la composition électroacoustique et des nouveaux médias au monde depuis 25 ans, primé par plusieurs organisations dont l’Association internationale d’informatique musicale; ; Greg Amirault, guitariste jazz, considéré comme l’un des meilleurs guitaristes de jazz au Canada, professeur à Mcgill, mais aussi chargé de cours à Concordia;

À l'UQAM :
Miklos Taklas, célèbre chef de chœur et d'orchestre, il est fondateur et directeur de la Société philharmonique de Montréal. En tant que chef invité, Miklós Takács a dirigé l'Orchestre symphonique MAV de Budapest, l'Orchestre civique des jeunes de Montréal, l'Orchestre philharmonique de Debrecen, Hongrie, et l'Orchestre de chambre de Paris, alors qu’en tant que chef de chœur, il a notamment dirigé le Chœur polyphonique de Montréal et le Chœur Guillaume-Couture; Alvaro Pierri, guitariste parmi les plus réputés au monde, il se produit régulièrement en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique latine, au Japon, en Chine et en Corée, son répertoire couvre la période de la Renaissance jusqu’à la musique contemporaine, il a notamment joué pour l’Orchestre symphonique de Berlin, a collaboré avec plusieurs artistes et ensembles dont : Maureen Forrester, Philippe Mûller, Charles Dutoit, Hatto Beyerle, Ernö Sebestyen, Pinchas Steinberg, Leo Brouwer, Angèle Dubeau, Paul Roczek, Joseph Protschka, Capella Istropolitana, Régis Pasquier, le Quatuor Cherubini, le Quatuor Alcan ainsi que le Turtle Island String Quartet, a obtenu plusieurs prix dont 2 Félix pour le meilleur CD de musique classique; Stéphane Aubin, auteur, compositeur, interprète, pianiste, arrangeur, accompagnateur, coach vocal et directeur musical, il fut directeur musical, pianiste et comédien dans Antoine et Cléopâtre présenté au TNM et en tournée européenne (2005-2006) ainsi que directeur musical pour Luis Mariano, le Coeur qui chante (2007-2008). On a  pu apprécier ses talents d’accompagnateur avec, entre autres artistes reconnus, Charles Aznavour (2005) et Michel Rivard (2008), travaille comme pianiste-accompagnateur et arrangeur pour la soprano Marie-Josée Lord et comme pianiste-arrangeur pour le groupe Quartango. On peut le voir également sur scène comme directeur musical et pianiste dans la version théâtre musical intitulée Belles Sœurs et enfin, il est professeur à l’UQAM;  Debbie Carrol, Pianiste accomplie, musicothérapeute clinicienne, chercheuse, éducatrice et superviseure, l’une des plus grandes musicothérapeutes au Canada, elle est professeur(e) à l’UQAM; Étienne Dupuis, baryton, a joué pour les opéras de Paris, Berlin et Marseille, joue maintenant à l’Opéra de Montréal ; Pierre Jasmin, pianiste réputé, il a interprété le cycle des trente-deux sonates devant deux mille auditeurs au Centre Pierre-Péladeau en 2003-2004, la Fantaisie chorale en décembre 2011 avec l’Orchestre symphonique des musiciens du monde et celui des jeunes de Joliette réunis ainsi que les cinq concertos : le 3e, réinterprété récemment avec le chef Yannick Nézet-Séguin, avait inauguré la première saison de l’Orchestre Métropolitain à la Place des Arts en 1985, il a interprété partout au Canada, Berlin, Dubrovnik, Los Angeles, Munich, New York, Paris, Prague, Saint-Pétersbourg, Taipei, Vienne et Zagreb;

À Sherbrooke : Robert Ingari, choriste, chef de chœur et compositeur jazz réputé et directeur artistique du Chœur de chambre du Québec; Richard Savoie, saxophoniste jazz réputé, Michel Lambert, trompettiste jazz réputé ; Jean-François Latour; pianiste réputé, Marcelle Mallette, violoniste réputée; Anick Lessard, B.Mus, M.Mus et D.Mus de l’UdeM, elle est flûtiste solo de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke, en plus d’être professeure et vice-doyenne à l’enseignement et au développement à l’École; ; Michel Lambert, trompettiste jazz, ancien membre de l’Orchestre métropolitain du Grand Montréal, il a participé à la production de la comédie musicale Le Fantôme de l’Opéra, il est maintenant  professeur, responsable de la section jazz et directeur du Stage Band de l’Université; Carmen Picard, pianiste, est reconnue, sur la Scène Montréalaise ainsi qu'à travers le Canada, comme spécialiste du répertoire de musique de chambre. Ainsi, elle joue régulièrement en concert avec de nombreux instrumentistes renommés (à deux reprises au réputé Wigmore Hall de Londres, Angleterre), elle est aussi prof au Cégep de Drummond et chargée de cours à l’UQAM; Yvon Bellemare, pianiste et claviériste jazz et pop, il a accompagné sur scène plusieurs artistes populaires dont Luce Duffault, Lulu Hughes, Bruno Pelletier, Marie-Denise Pelletier, Lara Fabian, Linda Lemay, Robert Marien, Marie-Michelle Desrosiers, Marie-Chantale Toupin, Martin Deschamps, Andrée Water, Francine Raymond, Mario Pelchat et Anik Jean; André Dupuis, percussionniste en musique latine depuis 30 ans, spécialiste de la musique latine et en particulier les apercussions cubaines et afro-caribéennes, mais aussi de l’arara, du rumba et la musique populaire cubaine,  il est aussi le percussionniste attitré de l’ensemble de musique traditionnelle québécoise La Volée d'Castors depuis 8 ans ; Yves Marchand, claviériste du groupe populaire des années 90 Zébulon ayant collaboré avec plusieurs chanteurs pop dont France d’Amour, Sylvain Cossette, Richard Petit et Caroline Néron.

À Bishop : Gilles Anctil, percussionniste depuis plus d’une trentaine d’années, il a enseigné pendant plus de 20 ans dans la concentration musique de plusieurs écoles secondaires publiques et privées, il a été percussionniste au sein de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke pendant 11 ans et enseigne depuis une vingtaine d’années à Bishop, Solange Bouchard, violoniste, a joué dans plusieurs orchestres (Grands Ballets canadiens, Métropolitain, de chambre Mcgill, symphonique de Trois-Rivières, symphonique de Laval et symphonique de Longueuil), a aussi collaboré avec plusieurs artistes populaires dont : Barbara Streisand, Céline Dion, Barry White, Robert Plant and Josh Groban; Jamie Crooks, baryton et chef de choeur, il est membre du Toronto Mendelssohn Choir et dirige le Bishop University Singers depuis 15 ans et directeur musical/chef de choeur du Hart House Theatre et membre de l’Ensemble vocal Amadeus de Sherbrooke;  Albert Brouwer, en plus d’être prof à Bishop, il est flutiste solo au Springfield Symphony Orchestra au Massachusetts et au Vermont Symphony Orchestra et surmunéraire au Albany Symphony Orchestra et à l’Orchestre symphonique de Montréal; Michael “Mike” Gauthier, l’un des meilleurs guitaristes jazz au Canada, parmi les premiers et plus réputés diplômés de Bihop, il a accompagné notamment : Big John Patton, Jimmy Heath and Clifford Jordan et a réalisé 3 disques.

 

Voici quelques exemples de diplômés(es) connus(es) et réputés(es) de chacune des universités :

·       À Mcgill : plus prestigieuse école universitaire de musique au Québec, parmi les meilleures au pays et l’une des plus prestigieuses en Amérique du Nord. Elle a notamment formé : Albert Chamberland, violoniste, compositeur, chef d’orchestre, producteur musical et pédagogue,  a joué dans le réputé Quatuor à Cordes Dubois, premier violon au réputé Quatuor Chamberland, fondateur et chef d’orchestre de l’Orchestre philharmonique de Montréal, violoniste à l’OSM, chef d’orchestre adjoint à l’OSM pendant 9 ans, producteur de musique à la SRC pendant 15 ans, ainsi que professeur au Conservatoire de Montréal pendant plus d’une trentaine d’années ; Martin Dubé, chanteur classique ayant joué au Metropolitain Opera de New York, ancien chef de chant à la à la célèbre Juilliard School of Music de New York, au très célèbre Curtis Institute of Music de Philadelphie ainsi qu’à l’Opéra de Philadelphie et maintenant, professeur au Conservatoire de Québec ;  Angus Armstrong, tromboniste ayant joué pour l’Orchestre symphonique Mcgill, l’Orchestre de la G.R.C., l’Orchestre du Centre national des arts et à l’Orchestre symphonique de Gatineau, maintenant professeur au Conservatoire de Gatineau et à Carleton University; Lance Nagels, ancien tuba-solo à l’Orchestre symphonique de Québec, à l’Orchestre symphonique de Galicia (Espagne) et à l’Oper Stichting Spangha (Pays-Bas) et maintenant, professeur au Conservatoire de Québec; Robert Leroux, percussionniste ayant joué pendant plus d’une quarantaine d’années au sein de l’Orchestre du Centre national des arts, de l’Orchestre des Grands Ballets canadiens, de l’Orchestre de Radio-Canada et de l’Orchestre symphonique de Montréal, maintenant professeur titulaire et responsable des percussions à l’Université de Montréal; Valerie Kinslow, reconnue comme l’une des meilleures interprètes en musique ancienne au pays, voir la section « professeurs » pour plus de détails; Janis Steprans, saxophoniste, arrangeur et compositeur jazz, il a été professeur à Mcgill pendant plusieurs années, maintenant professeur à l’Université Laval; Donald Renshaw, tromboniste solo à l’Orchestre du Centre national des arts; Karen Donnely, trompettiste solo à l’Orchestre du Centre national des arts;  Michel Kozlovski, professeur au Conservatoire de Trois-Rivières et ancien directeur des conservatoires de Saguenay et de Trois-Rivières; Marc David, directeur artistique et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Longueuil et de l’Orchestre symphonique de Terre-Neuve, il a également fondé l’Orchestre de chambre de l’Estrie et a été directeur musical et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke; Jacques Marchand, compositeur, directeur artistique, chef attitré et fondateur de l’Orchestre régional de l’Abitibi-Témiscamingue;  Danielle Godbout-Kozlovsky, professeur de musique au Conservatoire de Trois-Rivières et au Conservatoire de Québec; Olga Gross, claviériste à l’Orchestre symphonique de Montréal;  Sean Ferguson, compositeur, professeur et doyen de l’École de musique Schulich de Mcgill, voir la section « professeurs », pour plus de détails; Kevin Austin, compositeur, pédagogue et animateur multimédia, il est l’un des plus grands compositeurs électroacoustiques au Canada, il est professeur et responsable de la section composition électroacoustique à Concordia; Erica Phare, directrice musical et chef attitrée de l’Orchestre et professeur au Cégep Vanier; Lance Angels, tubiste solo à l’Orchestre symphonique de Québec et professeur au Conservatoire de Québec; Denis Chabot, contrebassiste et directeur du personnel d’orchestre à l’Orchestre de chambre Mcgill; Andrei Malashenko, timbalier solo à l’Orchestre symphonique de Montréal; David Ellis, fondateur du Quatuor Alcan et professeur au Conservatoire de Saguenay; Marie Lacasse, première violoniste à l’Orchestre symphonique de Montréal; Brigitte Rolland, 1re assistante, seconde violoniste à l’Orchestre symphonique de Montréal; Nancy Ricard, violoniste solo à l’Orchestre symphonique de Sherbrooke; Nicole Lizée, conseillère en écriture nouvelle à l’Orchestre de chambre Mcgill;  Louise Bouchard, première flûte à l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean; Sandray Murray, M.Mus de Mcgill, elle est pianiste et professeure-accompagnatrice au Conservatoire de Montréal; Debbie Carrol, Pianiste accomplie, musicothérapeute clinicienne, chercheuse, éducatrice et superviseure, l’une des plus grandes musicothérapeutes au Canada, elle est professeur(e) à l’UQAM; Étienne Dupuis, baryton, a joué pour les opéras de Paris, Berlin et Marseille, joue maintenant à l’Opéra de Montréal ; Johanne Pothier,pianiste, chanteuse et pédagogue, elle a été professeure aux conservatoires de Québec, Saguenay, Montréal et Trois-Rivières, maintenant directrice du Conservatoire de Trois-Rivières; Nicolas Desjardins, clarinettiste, membre fondateur de l’Orchestre métropolitain, ancien directeur général et artistiques des Jeunesses musicales du Canada et de la Fondation des Jeunesses musicales, maintenant directeur général des conservatoires de musique et d’art dramatique du Québec ; Nathalie Bonin, violoniste à l’Orchestre métropolitain, a accompagné de nombreux grands de la chanson du Québec, du Canada et des USA, a joué pour le Cirque Éloize et le Cirque du Soleil ; Jonathan Crow, premier violon solo à l’Orchestre symphonique de Toronto.

·       À Montréal : plus prestigieuse faculté universitaire francophone de musique en Amérique du Nord, seconde plus importante au Québec et l’une des meilleures au pays, elle a formé notamment : : Anne-Marie Globenski, l’une des premières diplômées en musique de cette université (1949), voir la section « professeurs » pour plus de détails; Robert Leroux; professeur titulaire à l’UdeM depuis plus de 45 ans, voir la section « professeurs » pour plus de détails; Paolo Bellomia, pianiste, compositeur et chef d’orchestre de grande renommée, il est professeur à l’UdeM, voir la section « professeurs » pour plus de détails; Robert Normandeau, compositeur reconnu nationalement et internationalement, en plus d’être professeur, il est vice-doyen aux études en création et technologie de la Faculté de musique de l’Ude-M, voir la section « professeurs » pour plus de détails; Stéphane Aubin, auteur, compositeur, interprète, pianiste, arrangeur, accompagnateur, coach vocal et directeur musical et enfin, il est professeur à l’UQAM;  André Papillon, flûtiste, pianiste, choriste et chef de chœur, ainsi que professeur à l’Université Laval; Peter McCutcheon, guitariste classique ayant réalisé des concerts un peu partout dans le monde, voir la section « professeurs » pour plus de détails; René Gosselin, contrebassiste solo à l’Orchestre métropolitain du Grand Montréal et professeur au Conservatoire de Montréal; Éric Champagne, compositeur en résidence à l’Orchestre métropolitain du Grand Montréal; ; Jean Gervais, trompettiste solo à l’Orchestre symphonique de Sherbrooke, en plus d’être enseignant en musique au secondaire à Sherbrooke et chargé de cours au Cégep de Sherbrooke,  Annick Sévigny, flûtiste solo à l’Orchestre symphonique de Sherbrooke; Julie Béchard, a été timbalière à l’Orchestre symphonique de Longueuil et est maintenant percussionniste solo à l’Orchestre symphonique de Sherbrooke; Marie Doré, D.Mus de l’Ude-M, premier violon à l’Orchestre symphonique de Montréal; Louis-Philippe Marsolais, ancien cor solo à l’Orchestre symphonique de Québec et maintenant, cor solo à l’Orchestre métropolitain du Grand Montréal; Stéphane Beaulac, trompettiste solo à l’Orchestre métropolitain du Grand Montréal; Maxime Goulet, compositeur en résidence à l’Orchestre de chambre McGill et auparavant au National Academy Orchestra of Canada; Philippe Cousineau, compositeur, chef d’orchestre, arrangeur et écrivain, fondateur et président des Productions L’Encrier, il a composé les trames sonores de nombreuses publicités dont plusieurs pour des grandes entreprises (Bell, Métro, Banque Nationale, Coca-Cola, Shell, Molson, McDonald, etc.), les trames sonores d’émissions de télé (Découverte, Enquête, Zone Libre, Téléjournal, etc.), a participé à l’adaptation française des chansons de nombreux films de Disney, a composé la musique de nombreux numéros du spectacle Cortéo du Cirque du Soleil, etc; Dennis Donnegani; guitariste, il est récipiendaire de plusieurs prix et bourses et ses concerts ont été diffusés sur les ondes de Radio-Canada et de CBC Radio, il est professeur de guitare à l’Université d’Ottawa; René Gosselin, contrebassiste, il est membre du Nouvel Ensemble moderne depuis 25 ans, membre du Quartango, contrebassiste solo à l’Orchestre métropolitain, en plus d’être professeur au Conservatoire de Montréal; Marie Johnson, clarinettiste à l’Orchestra London Canada.

·       À Laval : Robert Talbot, violoniste, compositeur et chef d'orchestre réputé, 2e chef d'orchestre dans l'histoire de l'OSQ, l'un des premiers professeurs de musique à l'Université Laval, Antoine Bouchard, l'un des organistes les plus actifs au Canada et dans le monde et ancien professeur; Edwin Bélanger, violoniste, chef de musique militaire, chef d’orchestre, arrangeur, pédagogue et marchand de musique, a été violoniste solo à la Société symphonique de Québec pendant 31 ans, chef du Cercle philharmonique de Québec pendant 7 ans, troisième directeur musical et artistique et chef attitré de l’histoire de l’Orchestre symphonique de Québec, a également été le plus réputé commandant, directeur musical et chef attitré de la Musique du Royal 22e Régiment des Forces canadiennes pendant 24 ans, président de l’Académie de musique du Québec pendant 27 ans et enfin, a été professeur au Conservatoire de Québec et à l’Université Laval pendant plus d’une vingtaine d’années;  Rosemarie Landry, l’une des plus grandes sopranos canadiennes et renommée comme l'une des grandes interprètes mondiales de la mélodie française, actuellement professeure titulaire à l’Université de Montréal; Lucien Brochu, organiste, piano et chanteur grégorien réputé et ancien professeur; Yvan Léveillé, pianiste et compositeur jazz reconnu internationalement et considéré parmi les plus doués de la scène actuelle; Denys Bouliane, pianiste et compositeur, ses oeuvres sont jouées par des dizaines d’orchestres et ensembles du Canada et des USA et même de l’Europe, il a été compositeur en résidence à l’OSQ pendant 3 ans et est compositeur en résidence depuis 7 ans à l’Orchestre du Centre national des arts, maintenant professeur et coordonnateur de la section composition à Mcgill; Émilien Allard, carillonneur, pianiste, clarinettiste, organiste, chef d’orchestre et compositeur de grande renommée, il a été clarinettiste dans l’Harmonie militaire de l’Aviation royale canadienne pendant la Seconde guerre mondiale, carillonneur à l’Oratoire St-Joseph pendant 20 ans dont il a aussi composé plus de 50 œuvres pour carillon, ainsi que carillonneur à la Tour de la paix à Ottawa pendant 2 ans jusqu’à sa mort; Mario Boivin, percussionniste, a été membre de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke, maintenant professeur et directeur de l’École de musique de l’Université de Sherbrooke; Adrienne Savoie, professeure au Conservatoire de Montréal et à l’Université de Montréal; chanteuse lyrique; Gérald Lévesque, a été pianiste à l’Orchestre symphonique de Québec et maintenant, professeur au Conservatoire de Québec; Josée Vaillancourt, choriste, a dirigé le Chœur de la Colline et le Chœur du Musée de la Civilisation, maintenant professeure de chant choral et directrice du Chœur de la Faculté de musique de l’Université Laval; Renée Lapointe, chanteuse classique, a été membre de 12 orchestres ou ensembles au Québec et maintenant, professeure au Conservatoire de Québec; Jacinthe Couture, profeseure au Conservatoire de Saguenay (pour plus de détails, consulte la section « professeurs » de ce conservatoire); Myriam Pelletier, altiste solo à l’Orchestre de chambre de Montréal et violoniste et altiste surmunéraire à l’Orchestre symphonique de Montréal; Luc Beauchemin, altiste solo de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean, altiste au Quatuor Alcan et professeur au Conservatoire de Saguenay (pour plus de détails, consulte la section « professeurs » de ce conservatoire); Danny Belisle, organiste et pianiste, il est organisme à l’Église St-Patrick de Québec et professeur au Conservatoire de Québec.

·       À Concordia : Régis Rousseau, organiste et chef de chœur, il a été fondateur et directeur du Festival Orgue et lumières, maintenant directeur du Conservatoire de musique de Saguenay; Michel Lambert, trompettiste jazz, ancien membre de l’Orchestre métropolitain du Grand Montréal, il a participé à la production de la comédie musicale Le Fantôme de l’Opéra, il est maintenant  professeur, responsable de la section jazz et directeur du Stage Band de l’Université de Sherbrooke.

·       À Bishop : John « Johnny » Kirkland Reid, chanteur country canadien ayant réalisé 10 disques et une vingtaine de vidéoclips depuis 20 ans et ayant remporté plus d’une vingtaine de prix + une trentaine d’autres nominations dont 3 prix Juno pour album country de l’année et 2 prix de l’Association canadienne de musique country pour l’artiste masculin de l’année;  Jim Corcoran, auteur-compositeur-interprète et guitariste, ayant plus de 40 ans de carrière ayant réalisé 13 albums dont 5 en duo avec Bertrand Gosselin et 8 en solo.

·       À Sherbrooke : Vincent Vallières, auteur-compositeur-interprète, ayant réalisé 6 albums depuis 13 ans et ayant remporté 5 prix et nominations dont le Félix 2012 pour l’interprète masculin de l’année.

·       À l'UQAM : Catherine Major, auteure-compositrice et interprète, ayant a obtenu un prix Jutra pour la trame sonore du film Le Ring, faisant maintenant une carrière en France; auteur-compositeur et interprète pendant 15 ans avec le Groupe Karkwa avec qui, il a réalisé 4 albums, ainsi qu’un album solo en nomination dans 9 catégories au Gala de l’ADISQ; Étienne Dupuis, baryton ayant a joué des rôles dans les opéras de Paris, Berlin, Marseille et Montréal et a joué dans les comédies musicales telles que : Starmania (Johnny Rockfort), Pagliacci (Silvio), La Bohème (Marcello) et Faust (Valentin); Yukari Cousineau, violoniste solo à l’Orchestre de chambre Allegra, a été violoniste solo à l’Orchestre métropolitain et à l’Orchestre de chambre Mcgill,  a aussi participé à de très nombreux événements dans le domaine du show business. Elle a joué auprès de Ginette Reno, Diane Dufresne, Rock Voisine, Diana Ross, Dave Brubeck, François Cousineau, Boule Noire, Isabelle Boulay, Gregory Charles, Henri Dès, Lara Fabian, Marie-Élaine Thibert, Bori, Corneliu, etc., et a participé à nombre de plateaux télé ainsi qu’à plusieurs trames sonores de longs métrages comme Noces de papier (violon solo), Le Secret de ma mère (alto solo), Head in the clouds (violon solo avec l’Orchestre Métropolitain), Roméo et Juliette, Un Homme et son péché ou encore Cheech.

D.E.C.-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de se faire reconnaître des acquis du D.E.C. dans le cadre d'un programme de baccalauréat. Tu peux donc compléter tes études universitaires en 2 ans au lieu de 3 ans.

 

Voici la seule entente actuellement offertee :

 

DEC-BAC en musique-jazz (5 ans)

(DEC en techniques professionnelles de la musique et de la chanson - spécialisation en interprétation musique populaire + Baccalauréat en musique - spécialisation interprétation jazz et musique populaire) :

·       Entente entre le Campus Notre-Dame-de-Foy (candidats(es) jugés admissibles au troisième cours d'instrument) et  l'Université Laval

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. technique dans une spécialité en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans cadre de son programme de baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission est faite lors de la demande et aucune préférence ou priorité n'est accordée à l'admission.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Voici les ententes actuellement offertes :

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Note : la concentration en musicothérapie à l'UQÀM n'existe plus. Pour faire carrière comme musicothérapeute, tu dois entreprendre des études en musique et ensuite, poursuivre au niveau de la maîtrise en art-therapy offert à Concordia. Pour plus de détails, voir la page de cette profession.

 

Tu aimerais combiner des études collégiales en techniques professionnelles – interprétation musique populaire et jazz de la musique avec des études universitaires en musique – interprétation musique populaire et jazz ?

 

Oui, c’est possible dans le cadre de programmes DEC-BAC en musique. Pour plus de détails, consulte la section « études collégiales – section DEC-BAC » plus haut dans cette page.

 

Le Baccalauréat spécialisé en éducation musicale ou en enseignement de la musique B.Mus : voir la description à la page de la profession de professeur de musique

 

Le Baccalauréat avec double majeure en musique et enseignement secondaire B.Mus.-B.Ed. : voir la description à la page de la profession de professeur de musique

 

Le Baccalauréat spécialisé en musique – cheminement en musiques numériques ou études électroacoustiques B.Mus. offert à Montréal, Mcgill, Concordia et Laval a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement.

 

Ce programme permet de travailler dans les domaines de la conception sonore et de la composition par ordinateur, plus particulièrement de musiques de film, de jeux vidéo, de pièces de théâtre et de spectacles multimédias. Elle permet également d'occuper des postes reliés aux technologies du son : enregistrement en studio, sonorisation, conception et réalisation d’applications informatiques dans le cadre de projets musicaux, etc.

 

l'Université Laval propose une concentration en réalisation audionumérique dans le cadre de son baccalauréat en musique - interprétation comprend 15 crédits dans cette concentration.

 

L’Université Concordia offre également une majeure en études électroacoustiques pouvant être combinée avec une mineure ou certificat dans une autre discipline des arts.

 

L’Université McGill offre un Baccalauréat avec majeure en musique + une mineure en applications musicales des technologies ou une mineure en sciences et technologies musicales. Pour plus de détails, voir la description du Baccalauréat avec majeure en musique.

 

Voici le cheminement proposé par l’Université de Montréal :

 

Seul programme entièrement consacré aux technologies musicales intégrant la composition électroacoustique, les arts médiatiques et la musique visuelle et la lutherie audionumérique.

 

Au cours de la 1re année, tu seras familiarisé(e) avec les différentes technologies musicales, tu apprendras les types et la morphologie des sons, tu seras initié(e) à l’analyse, à la synthèse et au traitement des sons et tu seras initié(e) à l’informatique musicale.

 

Tu devras suivre les cours suivants : typologies et morphologie sonores, introduction à l’acoustique musicale, analyse, synthèse et traitement des sons, création musicale en langage Python 1, atelier de composition électroacoustique 1, atelier de composition électroacoustique 2, 1 cours en culture musicale et artistique parmi 38 cours proposés (ex : images et rôles sociaux de l’artiste, histoire générale de la musique, histoire de la musique classique, histoire de la musique moderne, histoire de la musique populaire francophone, histoire de la musique populaire anglophone, histoire de la musique populaire québécoise, histoire du jazz, musique et interdisciplinarité, technosciences, culture et société, etc.), 1 cours en électroacoustique et informatique musicale parmi 16 cours proposés (ex : analyse de la musique électroacoustique, création de maquettes audio/MIDI, édition musicale assistée par ordinateur, enregistrement et sonorisation 1, enregistrement et sonorisation 2, composition assistée par ordinateur, création musicale en langage Python 2, techniques analogiques en studio, etc.), ainsi qu’un cours en communication et outils professionnels parmi 6 cours proposés (ex : méthodologie musicale, le métier de musicien, le droit d’auteur en musique, rédaction musicale, etc.), ainsi qu’1 cours d’instrument parmi 5 cours proposés (connaissance du clavier de base pour non-claviéristes 1, connaissance du clavier de base pour non-claviéristes 2, instrument au choix 1, instrument au choix 2 ou instrument au choix 3) OU 1 ou 2 atelier(s)  en musique d’ensemble parmi (atelier de percussions, ensemble de claviers, ensemble de clarinettes, ensemble de cuivres, ensemble de flûtes, ensemble de guitares, ensemble d’instruments à vent, quatuor de saxophones, chorale, chorale jazz, gamelan, ensemble jazz, orchestre, atelier d’improvisation ou atelier d’arts performatifs) OU 1 cours en langues et cultures étrangères parmi (anglais, allemande, espagnol ou italien selon ton niveau ou autres cours sur les cultures) OU 1 cours au choix en dehors de la Faculté de musique.

 

Au cours de la 2e année, tu seras familiarisé(e) avec les technologies appliquées à la musique, initié(e) sur les aspects cognitifs (aspects psychologiques, neurologiques et linguistiques) de la musique, tu seras initié(e) aux applications des technologies musicales (cinéma, multimédia, jeu vidéo, télévision, théâtre, etc.) et tu seras initié(e) à la conception et création musicale par des ateliers de travaux pratiques et la réalisation de projets simples.

 

Tu auras à suivre les cours suivants : histoire de la musique électroacoustique, prise de son créative, 2 projets en musique numérique parmi :  projet de composition électroacoustique 1, 2, 3 ou 4 (atelier de conception sonore, composition électroacoustique et composition pour l’écran et la scène), projet en arts médiatiques 1, 2, 3, ou 4 (atelier dans le domaine des arts médiatiques, vidéomusique, vidéo d’art et installations sonores), projet en arts performatifs 1, 2, 3 ou 4 (atelier de conception sonore pour la scène) ou projet en lutherie audionumérique 1 , 2, 3, ou 4 (atelier de conception d’outils en acoustique ou informatique musicale, 1 cours en musique et multimédia parmi 22 cours proposés (ex : cinéma expérimental et art vidéo, cinéma et technologies numériques, esthétique et design vidéoludique, musique et images en mouvement, création sonore pour jeu vidéo, vidéomusique : capture/montage, etc.), 1 cours en écriture et analyse parmi 18 cours proposés (ex : contrepoint 1, harmonie, harmonie jazz, arrangements jazz, etc.), 1 cours en électroacoustique et informatique musicale parmi 16 cours proposés (ex : analyse de la musique électroacoustique, création de maquettes audio/MIDI, édition musicale assistée par ordinateur, enregistrement et sonorisation 1, enregistrement et sonorisation 2, composition assistée par ordinateur, création musicale en langage Python 2, techniques analogiques en studio, etc.), 1 cours en musique et cognition parmi 9 cours proposés (ex : perception de la musique, musicologie cognitive, introduction à la neurocognition musicale, psychoacoustique musicale, neuropsychologie sensorielle, psychologie de la perception, etc.), ainsi que 2 cours optionnels (en cultures musicales et artistiques ou en musique d’ensemble ou d’instrument ou en écriture et analyse ou en communication et outils professionnels ou en musique et multimédia ou en musique et cognition ou en électroacoustique et informatique musicale ou en cultures et langues étrangères)  et/ou 1 cours au choix en dehors du champ de spécialisation et de la Faculté de musique.

 

Au cours de la 3e année, tu apprendras les impacts des sciences et technologies de la musicales dans ses applications, tu développeras des habiletés en conception et création musicale par des ateliers de travaux pratiques et la réalisation de projets plus complexes et variés et enfin, tu acquerras une formation complémentaire dans les autres domaines de la musique et dans les disciplines artistiques connexes.

 

Tu auras les cours suivants : musique de création et technologies, algorithmie et effets audionumériques 1, 2 projets en musique numérique parmi :  projet de composition électroacoustique 1, 2, 3 ou 4 (atelier de conception sonore, composition électroacoustique et composition pour l’écran et la scène), projet en arts médiatiques 1, 2, 3, ou 4 (atelier dans le domaine des arts médiatiques, vidéomusique, vidéo d’art et installations sonores), projet en arts performatifs 1, 2, 3 ou 4 (atelier de conception sonore pour la scène) ou projet en lutherie audionumérique 1 , 2, 3, ou 4 (atelier de conception d’outils en acoustique ou informatique musicale, ainsi que 5 à 6 cours optionnels (en cultures musicales et artistiques ou en musique d’ensemble ou d’instrument ou en écriture et analyse ou en communication et outils professionnels ou en musique et multimédia ou en musique et cognition ou en électroacoustique et informatique musicale ou en cultures et langues étrangères), ainsi que 0 à 1 cours au choix en dehors du champ de spécialisation et de la Faculté de musique.

 

Le Baccalauréat spécialisé en musique – cheminement en écriture B.Mus. offert à Montréal a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Unique Au Québec, il combine la formation en écriture des écoles européennes avec les éléments analytiques et pratiques des écoles nord-américaines. Tu auras des ateliers et travaux d’écriture sur une base hebdomadaire, corrigés et commentés par les professeurs, tu participeras à des rencontres par petits groupes où ses contrepoints, harmonisations et exercices libres sont joués, analysés et discutés.

Il prépare principalement à une carrière de compositrice ou de compositeur pour le répertoire classique ou contemporain.

Tu auras le choix parmi 7 concentrations proposées, soit : cordes, cuivres, bois, claviers, instruments anciens, chant et autres instruments ou jazz.

 

Au cours de la 1re année, tu perfectionneras tes connaissances instrumentales de ton instrument principal choisi, ainsi qu’en lecture et audition du langage total, tu apprendras à analyser des œuvres musicales anciennes et classiques, tu seras initié(e) au contrepoint vocal et tu apprendras le système tonal à travers une pratique soutenue de l'écriture et de l'analyse harmoniques en petits groupes et en ateliers de travaux pratiques, ainsi qu’aux bases de la composition et des techniques d’écriture musicale.

 

Tu auras les cours suivants : solfège et dictée 1, instrument principal 1 (en lien avec l’orientation choisie), analyse musicale 1, contrepoint 1, harmonie 1 (théorie + ateliers), composition 1 (théorie + atelier) OU composition jazz 1 (théorie + atelier), solfège et dictée 2,  contrepoint 2, harmonie 2 (théorie + ateliers), analyse musicale 2, un cours sur les outils et méthodologie en musique parmi ainsi que l’un des cours suivants : analyse d’œuvres du 20e siècle 1 ou techniques modernes de composition 1, ou arrangements jazz 1.

 

Au cours de la 2e année, tu perfectionneras tes connaissances instrumentales de ton instrument principal choisi, tu perfectionneras des connaissances et aptitudes en formation auditive et tu développeras des techniques de composition et d’écriture musicale.

 

Tu devras suivre les cours suivants : contrepoint 3, harmonie avancée 1 (théorie + atelier), contrepoint 4, harmonie avancée 2 (théorie + atelier), 1 ou 2 cours en formation auditive parmi les suivants (solfège et dictée 3, analyse du discours harmonique tonal 1 ou atelier de lecture vocale 1), 1 à 2 cours dans l’orientation choisie, 1 ou 2 cours de composition parmi 4 cours (composition 1 ou composition 2 ou composition jazz 1 ou composition jazz 2), 1 cours en écriture et analyse parmi 8 cours (analyse d’œuvres du 20e siècle, harmonie jazz, arrangements jazz, techniques modernes de composition, etc.), 0 à 1 cours en composition électroacoustique ou en technologies musicales parmi 16 cours proposés (ex : perception de la musique, introduction à l’acoustique musicale, création musicale en langage Python, analyse, synthèse et traitement des sons, création sonore pour jeu vidéo 1, prise de son créative, techniques d’enregistrement en studio, etc.), 2 ateliers sur les grands ensembles parmi (chorale, gamelan, chorale jazz, harmonie de concert ou orchestre), un cours en langues et cultures étrangères (anglais, allemand, espagnol ou italien selon ton niveau), 1 cours sur les outils et méthodologie musicale parmi 5 cours proposés (méthodologie musicale, grammaire du français, rédaction musicale, création de maquettes audio/MIDI ou édition musicale assistée par ordinateur), un atelier sur les ensembles autres que les grands ensembles parmi une vingtaine de cours proposés (ex : atelier d’improvisation, atelier de musique baroque, atelier de musique contemporaine, ensemble de musique de chambre, etc.), ainsi qu’1 cours en histoire de la musique parmi 18 cours proposés (ex : histoire générale de la musique 1, histoire de la musique populaire francophone, histoire de la musique populaire anglophone, histoire de la musique contemporaine, histoire du jazz, histoire de la musique de film, histoire de la musique classique, histoire de la musique romantique, etc.), 

 

Au cours de la 3e année, tu perfectionneras et développeras de nouvelles habiletés en techniques de composition et d’écriture musicales, tu perfectionneras ta pratique au sein d’un grand ensemble et/ou un petit ensemble et tu acquerras des connaissances complémentaires d’autres disciplines des arts avec leurs liens avec le domaine de la musique.

 

Tu auras les cours suivants : 1 à 4 cours en écriture et analyse parmi 8 cours (analyse d’œuvres du 20e siècle, harmonie jazz, arrangements jazz, techniques modernes de composition, etc.), 0 à 1 cours de composition parmi 4 cours (composition 1 ou composition 2 ou composition jazz 1 ou composition jazz),  0 à 2 cours en composition électroacoustique ou en technologies musicales parmi 16 cours proposés (ex : perception de la musique, introduction à l’acoustique musicale, création musicale en langage Python, analyse, synthèse et traitement des sons, création sonore pour jeu vidéo 1, prise de son créative, techniques d’enregistrement en studio, etc.), 2 à 4 ateliers sur les grands ensembles parmi (chorale, gamelan, chorale jazz, harmonie de concert ou orchestre), 0 à 3 atelier(s) sur les ensembles autres que les grands ensembles parmi une vingtaine de cours proposés (ex : atelier d’improvisation, atelier de musique baroque, atelier de musique contemporaine, ensemble de musique de chambre, etc.), 0 à 2 cours sur les outils et méthodologie musicale parmi 5 cours proposés (méthodologie musicale, grammaire du français, rédaction musicale, création de maquettes audio/MIDI ou édition musicale assistée par ordinateur), 1 à 3 cours en histoire de la musique parmi 18 cours proposés (ex : histoire générale de la musique 1, histoire de la musique populaire francophone, histoire de la musique populaire anglophone, histoire de la musique contemporaine, histoire du jazz, histoire de la musique de film, histoire de la musique classique, histoire de la musique romantique, etc.), 0 à 2 cours en littérature musicale et cinéma parmi 30 cours proposés (ex : mouvements de l’histoire du cinéma, langage et matière de l’expression, le cinéma et les autres arts, cinéma expérimental et art vidéo, littérature de la guitare, littérature du piano, littérature du chant, littérature des instruments d’orchestre, musiques et images en mouvement, musique et interdisciplinarité, vidéomusique : capture/montage, vidéomusique : synthèse/effets, 0 à 1 cours en langues et cultures étrangères (anglais, allemand, espagnol ou italien selon ton niveau), ainsi qu’0 à 8 cours dans l’orientation choisie.

 

Parmi les cours spécifiques à chacune des orientations (ateliers instrumentaux et ateliers d’ensembles), on retrouve :

 

Bois : basson, clarinette, connaissance du clavier, flûte traversière, hautbois, saxophone, ensemble de flûtes, ensemble d’instruments à vents,  ensemble de clarinettes ou quatuor de saxophones ;

 

Claviers : connaissance du clavier, clavecin, orgue, piano ou ensemble de claviers ;

 

Cordes : alto, connaissance du clavier, contrebasse, violon ou violoncelle ;

 

Cuivres : connaissance du clavier, cor, trombone, trompette, tuba, ensemble de cuivres ou ensemble des instruments à vents ;

 

Instruments anciens : flûte baroque, flûte à bec, hautbois baroque, luth, violon baroque, viole de gambe, connaissance du clavier ;

 

Chant et autres instruments : chant, connaissance du clavier, guitare, harpe, percussions, atelier de percussions ou ensemble de guitares ;

 

Jazz : connaissance du clavier, basse électrique, batterie, chant jazz, guitare jazz, piano jazz, saxophone jazz, trompette jazz, trombone jazz ou contrebasse jazz.

 

Le Baccalauréat spécialisé en musique – cheminement en composition B.Mus. offert à Montréal, McGill, Laval, Concordia, Sherbrooke et Ottawa a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Il vise à découvrir, expérimenter et développer les habiletés professionnelles en écriture de la musique et composition instrumentale et/ou électroacoustique pour différents styles musicaux (classique, populaire, jazz ou autres). Il comporte à la fois une formation théorique qui te permettra de situer le monde de la musique aux besoins actuels, d’explorer les aspects historiques, artistiques et esthétiques de la musique, d’apprendre les tendances actuelles de composition, etc. Alors que la formation pratique sous forme d’ateliers te permettra d’apprendre les techniques d’écriture et de composition, perfectionner des techniques instrumentales, de réaliser des projets de composition, etc.

 

L’Université de Montréal offre un choix de 2 spécialisations en composition, soit : composition instrumentale qui porte sur les techniques traditionnelles d’écriture et de composition ou la spécialisation en composition mixte qui combine la composition instrumentale avec la composition électroacoustique. Prendre note que les admissions sont suspendues dans la spécialisation en composition électroacoustique;

 

L'Université de Sherbrooke offre un cheminement exclusif en composition et musique à l'image préparant à la

 

Note : le nom, le contenu, la durée et le cheminement des cours peuvent varier d’une université à l’autre, mais ils ont tous les mêmes objectifs répondant aux exigences du marché du travail.

 

Au cours de la 1re année, tu perfectionner tes connaissances en lecture et audition du langage tonal, tu seras familiarisé(e) avec la littérature musicale contemporaine et l’analyse d’œuvres musicales et tu seras initié(e) aux principes de base et aux techniques actuelles de composition.

 

Tu devras suivre des cours tels que : formation auditive 1, analyse d’œuvres musicales du 20e siècle 1, formation documentaire en musique, instrumentation et orchestration 1 techniques actuelles de composition (théorie), atelier de composition 1, formation auditive 2, analyse d’œuvres musicales du 20e siècle 2, instrumentation et orchestration 2,  notation musicale informatisée, techniques modernes de composition 2 (théorie), atelier de composition 2, ainsi qu’1 ou 2 cours en histoire de la musique (tout dépendant des universités : à Laval, ce sont 2 cours obligatoires en histoire générale de la musique, à McGill, tu devras suivre un cours en histoire générale de musique + choisir 1 des 3 cours proposés, alors qu’à Montréal, tu devras choisir 2 cours parmi 17 cours proposés).

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras les techniques de contrepoint vocal, tu apprendras le système tonal à travers une pratique soutenue de l’écriture et de l’analyse harmoniques par la réalisation de travaux commentés et discutés lors d’ateliers, tu apprendras les différentes techniques d’arrangement de pièces musicales, tu poursuivras l’analyse d’œuvres musicales et la littérature musicale les plus marquantes, tu développeras une méthodologie de travail spécifique à la composition musicale et tu apprendras des outils et technologies utilisées en musique.

 

Tu auras des cours tels que : formation auditive 3, contrepoint 1, harmonie 1 (théorie + atelier), analyse d’œuvres musicales de l’époque baroque (ancienne), atelier de composition 3, formation auditive 4, contrepoint 2, orchestration 3, harmonie 2 (théorie + atelier), analyses d’œuvres musicales de l’époque classique, atelier de composition 4, au moins 1 cours sur les grands ensembles (orchestre, orchestre à vent, chorale, gamelan, harmonie de concert, stage band, etc.), 1 ou 2 cours en instrument et direction parmi 5 cours proposés (ex : direction chorale, direction d’orchestre, instrument secondaire ; pour Laval seulement), 1 ou 2 cours en méthodologie musicale et outils (selon les universités, à McGill : les cours composition en studio numérique 1 et 2 ; à Montréal : 1 ou 2 cours parmi 6 cours proposés tels que : création de maquettes audio/MIDI, édition musicale assistée par ordinateur, méthodologie musicale, etc.), 1 ou 2 cours en histoire de la musique (selon les universités : à Laval : 2 cours obligatoires en histoire générale de la musique ; à McGill : non applicable ; à Montréal : 1 ou 2 cours parmi 17 cours proposés).

 

Enfin, au cours de la troisième année, tu perfectionneras et développeras des techniques avancées d’écriture et de composition par différents ateliers et travaux pratiques de composition, tu réaliseras des projets d’écriture et de composition dont un projet d’envergure de fin d’études et enfin, tu acquerras des connaissances complémentaires dans les autres domaines de la musique, ainsi que dans d’autres disciplines des arts ayant un lien avec la musique.

 

Tu auras des cours tels que : acoustique et théorie audionumérique, harmonie avancée (atelier), mixage audionumérique, 1 à 3 cours sur les grands ensembles  (orchestre, orchestre à vent, chorale, gamelan, harmonie de concert, stage band, etc.), projet de fin d’études en composition, des cours optionnels en composition et écriture parmi les listes proposées dont le nombre varie selon les universités (ex : orchestration symphonique, arrangements jazz, atelier de composition électroacoustique, atelier de création numérique, composition avancée en studio numérique, sujets spéciaux en composition, écriture tonale avancée, etc.), quelques cours optionnels dans les autres disciplines de la musique dont le nombre varie selon les universités (ex : eutonie 1, jeu scénique d’opéra, atelier de musique contemporaine, atelier de musique baroque, atelier d’improvisation, introduction à l’industrie de la musique, perception de la musique, techniques d’enregistrement en studio, création musicale en langage Python, etc.), 1 à 3 cours en langues et cultures étrangères (anglais, allemand, espagnol ou italien selon ton niveau) pour Montréal OU le cours anglais intermédiaire 2 ou un cours d’anglais de niveau supérieur ou un cours d’une autre langue (si tu as démontré que tu atteint le niveau intermédiaire 2 en anglais) pour Laval et au moins 1 cours au choix en dehors du champ de spécialisation parmi une liste de cours proposés.

 

Enfin, il te sera possible de remplacer des cours optionnels par l’une des orientations ou profils suivants :

 

À Laval :

 

Profil entrepreneurial : tu devras suivre les cours suivants : savoir entreprendre : la passion de créer et d’agir, portfolio entrepreneurial 1, portfolio entrepreneurial 2, ainsi que l’un des 2 cours suivants : l’industrie de la musique (cours à distance) ou gestion de carrière en musique ;

 

Profil développement durable : tu devras suivre les cours suivants : fondements du développement durable, ainsi que 3 cours optionnels en lien avec le développement durable parmi 14 cours proposés (ex : patrimoine et développement durable, stage en développement durable, pédagogie et environnement naturel, éducation relative à l’environnement, environnement et société, etc.);

 

Profil international : tu devras effectuer 12 crédits de cours dans une université étrangère partenaire, soit : Centre de formation des musiciens intervenants de l’Université de Provence en France ou au sein du Royal Welsh College of Music & Drama en UK ou l’Universitat der Kunste Berlin en Allemagne.

 

À Montréal :

 

Pour le Cheminement en composition instrumentale ou le cheminement en composition mixte, tu auras le choix parmi 7 orientations :

 

Bois : basson, clarinette, connaissance du clavier, flûte traversière, hautbois, saxophone, ensemble de flûtes, ensemble d’instruments à vents,  ensemble de clarinettes ou quatuor de saxophones ;

 

Claviers : connaissance du clavier, clavecin, orgue, piano ou ensemble de claviers ;

 

Cordes : alto, connaissance du clavier, contrebasse, violon ou violoncelle ;

 

Cuivres : connaissance du clavier, cor, trombone, trompette, tuba, ensemble de cuivres ou ensemble des instruments à vents ;

 

Instruments anciens : flûte baroque, flûte à bec, hautbois baroque, luth, violon baroque, viole de gambe, connaissance du clavier ;

 

Chant et autres instruments : chant, connaissance du clavier, guitare, harpe, percussions, atelier de percussions ou ensemble de guitares ;

 

Jazz : connaissance du clavier, basse électrique, batterie, chant jazz, guitare jazz, piano jazz, saxophone jazz, trompette jazz, trombone jazz ou contrebasse jazz.

 

À McGill :

 

Aucun profil ou orientation ou option n’est offerte.

 

Le Baccalauréat spécialisé en musique – cheminement interprétation – chant classique B.Mus. offert à McGill, Montréal et Sherbrooke a une durée totale de 3 ans (2 ans pour la majeure + 1 an pour une mineure ou un certificat) offert à temps complet seulement. Ce programme prépare à une carrière comme interprète professionnel en art lyrique en tant que soliste chambriste ou chanteur(euse) d'opéra. Bien qu’il comprenne des cours dans le domaine de la musique (formation auditive, analyse et écriture, histoire et théorie de la musique, etc.), une grande proportion est consacrée à des ateliers de performance vocale en solo ou au sein d’un ensemble vocal.

 

Voici le cheminement offert par l’Université de Montréal :

 

Au cours de la 1re année, tu apprendras à solfier et prendre en dictée un texte musical, les principes de diction lyrique dans un contexte chanté dans différentes langues et le système tonal à travers une pratique soutenue de l’écriture et de l’analyse harmoniques et tu seras initié(e) aux techniques scéniques de base nécessaires aux chanteurs.

 

Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : solfège et dictée 1, diction lyrique anglaise 1, diction lyrique allemande 1, diction lyrique italienne 1, diction lyrique française 1, analyse musicale 1, gestion et mouvement scénique 1, harmonie 1, solfège et dictée 2, diction lyrique anglaise 2, diction lyrique allemande 2, diction lyrique italienne 2, diction lyrique française 2, analyse musicale 2, harmonie 2, ainsi que 2 ateliers de grands ensembles (dans le même type d’ensemble ou 2 ensembles différents) parmi : chorale, ensemble vocal, gamelan ou chœur d’opéra.

 

Au cours de la 2e année, tu perfectionneras tes techniques de diction lyrique dans un contexte chanté, tu apprendras ou perfectionneras les techniques d’interprétation vocale en solo et au sein d’un ensemble, tu apprendras des techniques vocales, gestuelles ou mouvements appliqués aux chanteurs et  tu seras familiarisé(e) avec la littérature musicale et la lecture vocale en lien avec le chant.

 

Tu auras les cours suivants : solfège 3, diction lyrique allemande 3, diction lyrique italienne 3, atelier de lecture vocale 1, chant 1, solfège 4, diction lyrique allemande 4, diction lyrique italienne 4, chant 2, atelier de lecture vocale 2, 1 cours en littérature ou langage musical parmi 6 cours proposés (littérature du chant 1, littérature du piano 1, littérature d’instruments d’orchestre 1, littérature de la guitare, analyse de la musique électroacoustique ou musique et musiciens actuels), 1 cours en histoire et théorie musicale parmi 23 cours proposés (ex : histoire générale de la musique, histoire de la musique baroque, histoire de la musique classique, histoire de la musique romantique, histoire de la musique contemporaine, esthétique musicale, musiques et images en mouvement, etc.), 0 à 2 ateliers de grands ensembles dans le même type d’ensemble ou 2 ensembles différents parmi (chorale, ensemble vocal, gamelan ou chœur d’opéra), ainsi qu’1 à 3 ateliers de spécialisation en chant parmi 20 ateliers proposés (ex : gestion et mouvements scéniques 2, danse baroque, gestuelle baroque, style vocal baroque 1, atelier de musique baroque, atelier de musique contemporaine, chœur d’opéra, etc.).

 

Au cours de la 3e année, tu poursuivras de perfectionner tes techniques de diction lyrique dans un contexte chanté, tu perfectionneras tes les techniques d’interprétation vocale en solo et au sein d’un ensemble, tu perfectionneras tes mouvements, gestuels et styles vocaux en lien avec tes intérêts professionnels et tu acquerras une formation complémentaire dans les autres domaines de la musique.

 

Tu auras les cours suivants : diction lyrique allemande 5, diction lyrique italienne 5, diction lyrique allemande 6, diction lyrique italienne 6, programme de récital final en chanson, 4 ou 5 ateliers de l’instrument chant parmi 8 cours proposés (connaissance du clavier 1, connaissance du clavier 2, piano 1, piano 2, chant 3, chant  4, chant 5 ou chant 6), 1 cours en histoire et théorie musicale parmi 23 cours proposés (ex : histoire générale de la musique, histoire de la musique baroque, histoire de la musique classique, histoire de la musique romantique, histoire de la musique contemporaine, esthétique musicale, musiques et images en mouvement, etc.), 0 à 6 ateliers de grands ensembles dans le même type d’ensemble ou 2 ensembles différents parmi (chorale, ensemble vocal, gamelan ou chœur d’opéra), 0 à 7 cours ou ateliers de spécialisation en chant selon les intérêts parmi 20 ateliers proposés (ex : gestion et mouvements scéniques 2, danse baroque, gestuelle baroque, style vocal baroque 1, atelier de musique baroque, atelier de musique contemporaine, chœur d’opéra, etc.),  0 à 3 cours en littérature ou langage musical parmi 1 cours proposés (littérature du chant 1, littérature du chant 2, littérature du piano 1, littérature du piano 2, littérature d’instruments d’orchestre 1, littérature d’instruments d’orchestre 2, littérature de la guitare, analyse de la musique électroacoustique ou musique et musiciens actuels, etc.), 0 à 3 cours en communication et outils professionnels parmi 4 cours proposés (grammaire du français, méthodologie musicale, rédaction musicale ou le métier de musicien), 0 à 3 cours en sciences et technologies des médias parmi 15 cours proposés (ex : perception de la musique, introduction à la neurocognition musicale, psychoacoustique musicale, vidéomusique : capture/montage, techniques d’enregistrement en studio, etc.), 1 ou 2 cours en langue(s) et culture(s) étrangères (anglais, allemand, espagnol ou italien selon ton niveau), ainsi qu’1 à 5 cours complémentaires dans les autres disciplines de la musique parmi 12 cours proposés (ex : techniques de direction, processus d’apprentissage en musique, santé corporelle du musicien, atelier du discours harmonique tonal 1, préparation mentale à la performance musicale, etc.).

 

Le Baccalauréat spécialisé en musique – cheminement en interprétation – jazz B.Mus. offert à Montréal (jazz), McGill (jazz), Concordia (jazz), Laval (musique populaire et jazz) et Sherbrooke (interprétation musicale jazz) a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement.

 

Ce programme a pour objectif de former des musiciens-interprètes professionnels, en solo ou en groupe en musique jazz classique ou contemporain en leur donnant une formation polyvalente qui intègre judicieusement composition, interprétation et improvisation. Une proportion importante du programme est consacrée à la performance musicale sous formes d’ateliers sur les techniques instrumentales de ton instrument principal, d’ateliers sur les techniques instrumentales d’un instrument complémentaire, s’il y lieu d’ateliers sur les grands ensembles musicaux, d’ateliers sur les petits ensembles, d’ateliers de composition et de présentations de récitals devant public.

 

Ce programme s’intéresse non seulement au jazz dit classique des années 1940 à 1970, mais également au jazz contemporain et au jazz « fusion » des années 1970 à aujourd’hui tels que : ragtime, swing, be-bop, hardbop, free-jazz, acid-jazz, funk, fusion, latin, etc.

 

Les programmes avec spécialisation en musique populaire s’intéressent seulement à la musique populaire francophone et anglophone canadienne et québécoise, mais également aux autres styles musicaux populaires comme : blues, pop-rock, rock américain, country, western, musique de film, etc., ainsi que les musiques du monde (styles musicaux latins, styles musicaux africains, styles musicaux asiatiques, styles musicaux scandinaves, styles musicaux autochtones, styles folklorique de différentes cultures occidentales et orientales, etc.).

 

Bien que les instruments proposés varient d’une université à l’autre, voici les instruments anciens et classiques offerts :

 

§  Accordéon : Montréal

§  Basse électrique jazz : Montréal, McGill, Concordia et Laval

§  Batterie jazz : Montréal, McGill, Concordia, Laval et Sherbrooke

§  Chant jazz : Montréal, Concordia, Laval et Sherbrooke

§  Clarinette jazz : Montréal et Concordia

§  Combos jazz (chant + piano) : McGill et Laval

§  Contrebasse jazz : Montréal, Concordia, Laval et Sherbrooke

§  Flûte traversière jazz : McGill

§  Guitare jazz : Montréal, McGill, Concordia, Laval et Sherbrooke

§  Harmonica jazz et pop : UQAM

§  Piano jazz : Montréal, McGill, Concordia, Laval et Sherbrooke

§  Saxophone jazz : Montréal, McGill, Concordia, Laval et Sherbrooke

§  Trombone jazz : Montréal, McGill, Concordia et Laval

§  Trompette jazz : Montréal, McGill, Concordia, Laval et Sherbrooke

§  Vibraphone jazz : McGill et Sherbrooke

§  Violon jazz : Montréal, Concordia et Laval

§  Violoncelle jazz : Concordia

 

Note : le nom, le contenu, la durée et le cheminement des cours peuvent varier d’une université à l’autre, mais ils ont tous les mêmes objectifs répondant aux exigences du marché du travail.

 

Au cours de la 1re année, tu apprendras à solfier et prendre en dictée un texte musical, tu seras familiarisé(e) avec le système tonal à travers une pratique soutenue de l’écriture et de l’analyse harmoniques, tu perfectionneras l’apprentissage des techniques de ton instrument de niveau professionnel et la pratique au sein d’un grand ensemble.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : formation auditive jazz 1, analyse musicale jazz 1, histoire du jazz 1, atelier d’instrument jazz 1, harmonie jazz 1, combo jazz 1, recherche et découverte de la musique, formation auditive jazz 2, analyse musicale jazz 2, histoire du jazz 2, atelier d’instrument jazz 2, harmonie jazz 2, combo jazz 2, ainsi que 2 ateliers de grands ensembles (dans le même type d’ensemble ou dans 2 différents) parmi : chorale jazz, gamelan, harmonie de concert, ensemble jazz, atelier d’accompagnement jazz, atelier d’improvisation jazz, orchestre ou stage band.

 

Au cours de la 2e année, tu poursuivras le perfectionnement de tes techniques de ton instrument afin d’interpréter des pièces de complexité moyenne et la pratique au sein d’un grand ensemble, tu seras initié(e) à l’arrangement et à la composition jazz et tu apprendras les principes théoriques et les aspects historiques, culturelles et sociales de la musique.

 

Tu auras des cours tels que : formation auditive jazz 3, analyse musicale jazz 3, atelier d’instrument jazz 3, analyse stylistique du jazz 1, combo jazz 3, musique et technologie, formation auditive jazz 4, analyse musicale jazz 4, atelier d’instrument jazz 4, analyse stylistique du jazz 4, combo jazz 4, initiation à la composition, 1 ou 2 atelier(s) sur les grands ensembles (dans le même type d’ensemble ou dans 2 différents) parmi : chorale jazz, gamelan, harmonie de concert, ensemble jazz, atelier d’accompagnement jazz, atelier d’improvisation jazz, orchestre ou stage band, ainsi que des cours optionnels parmi des listes proposées (qui varient selon les universités).

 

Au cours de la 3e année, tu acquerras une formation avancée des techniques de ton instrument afin d’interpréter des pièces de nature complexe, tu perfectionneras des connaissances et habiletés de jeu au sein d’un grand ensemble et/ou petit ensemble, tu intégreras les connaissances acquises tout au long du programme par la présentation d’un récital de fin d’études devant public et tu acquerras une formation complémentaire dans les autres disciplines de la musique selon tes intérêts.

 

Tu auras des cours tels que : atelier d’instrument jazz 5, combo jazz 5, atelier d’instrument jazz 6, combo jazz 6, 1 ou 2 atelier(s) sur les grands ensembles (dans le même type d’ensemble ou dans 2 différents) parmi : (chorale jazz, gamelan, harmonie de concert, ensemble jazz, atelier d’accompagnement jazz, atelier d’improvisation jazz, orchestre ou stage band), programme de récital final en jazz devant public, ainsi que des cours optionnels parmi des listes proposées (qui varient selon les universités).

 

Le choix des cours optionnels peuvent varier d’une université à l’autre, comme par exemple :

 

À Montréal :

 

3 à 6 cours en écriture et analyse parmi 18 cours proposés (ex : arrangements jazz 1, harmonie avancée 1, composition jazz 1, analyse du discours harmonique tonal 1, orchestre symphonique 1, arrangements jazz 2, harmonie avancée 2, composition jazz 2, analyse du discours harmonique tonal 2, etc.),

1 à 6 atelier d’improvisation et/ou d’harmonie au clavier parmi 6 ateliers proposés (ex : improvisation jazz 1, improvisation jazz 2, harmonie jazz au clavier 1, harmonie jazz au clavier 2, etc.),

1 à 3 cours en sciences et technologies musicales parmi 16 cours proposés (ex : création de maquettes audio/MIDI, édition musicale assistée par ordinateur, techniques d’enregistrement en studio, création musicale en langage Python, prise de son créative, vidéomusique : capture/montage, vidéomusique : synthèse/effets, etc.),

0 à 6 ateliers d’autres ensembles (dans le même type d’ensemble ou différents) parmi 28 ateliers proposés (ex : ensemble jazz, ensemble vocal jazz, atelier d’accompagnement vocal jazz, atelier d’improvisation jazz, etc.),

0 à 3 cours en littérature et langages musicaux parmi 12 cours proposés (ex : littérature du piano 1, littérature du chant 1, littérature de la guitare, analyse de la musique électroacoustique, littérature du piano 2, littérature du chant 2, musique et musiciens actuels, etc.),

0 à 4 cours en histoire et théorie de la musique parmi 20 cours proposés (ex : esthétique musicale, sociomusicologie contemporaine, histoire de la musique de film, musique et interdisciplinarité, histoire de la musique au Canada, etc.),

1 à 3 cours en langues et cultures étrangères (allemand, anglais, espagnol ou italien selon ton niveau),

0 à 2 cours dans les autres disciplines de la musique parmi 7 cours proposés (ex : techniques de direction, préparation mentale à la performance musicale, processus d’apprentissage en musique, etc.),

0 à 4 cours au choix en dehors de la Faculté de musique.

 

À McGill :

 

2 cours en arrangements et/ou composition jazz parmi 4 cours proposés (arrangements jazz 1, composition jazz 1, arrangements jazz 2 ou composition jazz 2),

6 cours optionnels en musique parmi l’ensemble des autres cours offerts par l’École (interprétation classique, composition, sciences et technologies musicales, histoire et théorie de la musique, etc.),

1 cours au choix en dehors de l’École de musique.

 

À Concordia :

 

6 cours optionnels en études jazz ou interprétation jazz parmi 18 cours et ateliers proposés (ex : arrangements jazz 1, composition jazz 1, improvisation jazz 1, répertoire vocal jazz 1, arrangements jazz 2, composition jazz 2, improvisation jazz 2, répertoire vocal jazz 2, arrangements jazz 3, etc.),

1 cours optionnel dans les autres disciplines de la musique ou 1 cours au choix en dehors du département de musique.

 

À Laval :

 

2 cours en histoire de la musique (les cours obligatoires sont en histoire générale de la musique) parmi 7 cours proposés (ex : histoire du jazz 1, histoire du jazz 2, histoire de la musique populaire occidentale 1, histoire générale de la musique 3, etc.),

0 à 2 cours dans les autres disciplines de la musique parmi 5 cours proposés ou autres cours (ex : industrie de la musique, gestion de carrière en musique, eutonie 1, cours de langues, etc.),

1 cours au choix en dehors de la Faculté de musique,

 

Les cours optionnels et au choix peuvent être remplacés par l’un des profils suivants :

 

Profil entrepreneurial : tu devras suivre les cours suivants : savoir entreprendre : la passion de créer et d’agir, portfolio entrepreneurial 1, portfolio entrepreneurial 2, ainsi que l’un des 2 cours suivants : l’industrie de la musique (cours à distance) ou gestion de carrière en musique ;

 

Profil développement durable : tu devras suivre les cours suivants : fondements du développement durable, ainsi que 3 cours optionnels en lien avec le développement durable parmi 14 cours proposés (ex : patrimoine et développement durable, stage en développement durable, pédagogie et environnement naturel, éducation relative à l’environnement, environnement et société, etc.) ;

 

Profil international : tu devras effectuer 12 crédits de cours dans une université étrangère partenaire, soit : Centre de formation des musiciens intervenants de l’Université de Provence en France ou au sein du Royal Welsh College of Music & Drama en UK ou l’Universitat der Kunste Berlin en Allemagne.

 

À Sherbrooke :

 

0 à 6 cours parmi plus d’une cinquantaine autres cours offerts par l’École de musique (ex : histoire de la musique moderne, histoire de la musique romantique, atelier d’art vocal, atelier d’accompagnement, atelier de lecture à vue, analyse de la musique moderne, littérature musicale moderne, littérature musicale romantique, enseignement de la guitare en groupe, musiques du monde, traits d’orchestre, musique de chambre : époque moderne et contemporaine, composition selon le style moderne, etc.),

0 à 2 cours au choix en dehors de l’École de musique.

 

Le Baccalauréat spécialisé en musique – cheminement en interprétation – musique populaire B.Mus. offert à l’UQAM, Bishop, Laval et Sherbrooke a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement.

 

Ce programme a pour objectif de former des musiciens-interprètes professionnels, en solo ou en groupe en musique populaire en leur donnant une formation polyvalente qui intègre judicieusement composition, interprétation et improvisation. Une proportion importante du programme est consacrée à la performance musicale sous formes d’ateliers sur les techniques instrumentales de ton instrument principal, d’ateliers sur les techniques instrumentales d’un instrument complémentaire, s’il y lieu d’ateliers sur les grands ensembles musicaux, d’ateliers sur les petits ensembles, d’ateliers de composition et de présentations de récitals devant public.

 

Ce programme s’intéresse non seulement à la musique populaire francophone et anglophone canadienne et québécoise, mais également aux autres styles musicaux populaires comme : blues, pop, pop-rock, rock américain, country, western, musique de film, etc., ainsi que les musiques du monde (styles musicaux latins, styles musicaux africains, styles musicaux asiatiques, styles musicaux scandinaves, styles musicaux autochtones, styles folklorique de différentes cultures occidentales et orientales, etc.).

 

Voici les instruments offerts :

 

§  Accordéon : UQAM

§  Basse électrique populaire : UQAM et Laval

§  Batterie populaire : UQAM et Laval

§  Chant populaire : UQAM, Laval, Sherbrooke et Bishop

§  Clavier-synthétiseur : UQAM

§  Contrebasse populaire : UQAM

§  Flûte traversière populaire : UQAM

§  Guitare électrique populaire : UQAM, Sherbrooke et Laval

§  Harmonica jazz et pop : UQAM

§  Percussions populaires : UQAM, Laval, Sherbrooke et Bishop

§  Percussions du monde : UQAM

§  Percussions latines : UQAM

§  Piano populaire : UQAM, Laval, Sherbrooke et Bishop

§  Saxophone populaire : UQAM, Laval, Sherbrooke et Bishop

§  Trompette populaire : UQAM

§  Violon folklorique et populaire : UQAM et Bishop

§  Violoncelle populaire : UQAM

 

Au cours de la 1re année, tu apprendras à solfier et prendre en dictée un texte musical, tu seras familiarisé(e) avec le système tonal à travers une pratique soutenue de l’écriture et de l’analyse harmoniques, tu perfectionneras l’apprentissage des techniques de ton instrument de niveau professionnel et la pratique au sein d’un grand ensemble.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : formation auditive 1, principes du langage musical populaire 1, analyse et écriture populaire 1, atelier d’instrument populaire 1, formation auditive 2, principes du langage musical populaire 2, analyse et écriture populaire 2, atelier d’instrument populaire 2, ainsi que 2 atelier d’1 ou 2 grand(s) ensemble(s) parmi : ensemble de guitares, stage band, fanfare, combo ou chorale.

 

Au cours de la 2e année, tu poursuivras le perfectionnement de tes techniques de ton instrument afin d’interpréter des pièces de complexité moyenne dans différents styles musicaux populaires et la pratique au sein d’un grand ensemble, tu seras initié(e) à l’arrangement et à la composition populaire et tu apprendras les principes théoriques et les aspects historiques, culturelles et sociales de la musique populaire.

 

Tu auras des cours tels que : perceptions auditives en musique populaire 1, analyse et écriture populaire 3, histoire de la musique populaire, atelier d’instrument populaire 3, musique, idées et société 1, perceptions auditives en musique populaire 2, analyse et écriture populaire 4, atelier d’instrument populaire 4, musique et technologie, musique, idées et société 2, ainsi que 2 atelier d’1 ou 2 grand(s) ensemble(s) parmi : ensemble de guitares, stage band, fanfare, combo ou chorale.

 

Au cours de la 3e année, tu acquerras une formation avancée des techniques de ton instrument afin d’interpréter des pièces de nature complexe dans différents styles, principalement dans le ou les styles de ton choix, tu perfectionneras des connaissances et habiletés de jeu au sein d’un grand ensemble et/ou petit ensemble, tu intégreras les connaissances acquises tout au long du programme par la présentation d’un récital de fin d’études devant public et tu acquerras une formation complémentaire dans les autres disciplines de la musique selon tes intérêts.

 

Tu auras des cours tels que : atelier d’instrument populaire 5, atelier d’instrument populaire 6, récital de fin d’études, 1 cours d’histoire parmi les suivants (histoire de la musique populaire francophone, histoire de la musique populaire anglophone, histoire de la musique folklorique québécoise et canadienne, histoire de la musique de film, histoire de la musique moderne, histoire de la musique électroacoustique, histoire du jazz, histoire des musiques du monde), 2 atelier d’1 ou 2 grand(s) ensemble(s) parmi (ensemble de guitares, stage band, fanfare, combo ou chorale), quelques cours optionnels (nombre variant selon les universités) parmi les autres cours de musique (composition, musicologie, théorie de la musique, technologies musicales, interprétation classique, etc.), ainsi qu’1 ou 2 cours au choix en dehors du champ de spécialisation de la musique.

 

À l’UQAM, tu auras le choix entre 2 profils :

 

Profil régulier : comprenant 2 cours optionnels en musique, ainsi que 2 cours au choix en dehors du Département de musique ;

 

Profil Excellence (Honor) : 1 cours optionnel de 1er cycle en musique, 1 cours optionnel de 2e cycle en musique, ainsi que 6 cours au choix en dehors du Département de musique.

 

À Laval, les cours optionnels et au choix peuvent être remplacés par l’un des profils suivants :

 

Profil entrepreneurial : tu devras suivre les cours suivants : savoir entreprendre : la passion de créer et d’agir, portfolio entrepreneurial 1, portfolio entrepreneurial 2, ainsi que l’un des 2 cours suivants : l’industrie de la musique (cours à distance) ou gestion de carrière en musique ;

 

Profil développement durable : tu devras suivre les cours suivants : fondements du développement durable, ainsi que 3 cours optionnels en lien avec le développement durable parmi 14 cours proposés (ex : patrimoine et développement durable, stage en développement durable, pédagogie et environnement naturel, éducation relative à l’environnement, environnement et société, etc.) ;

 

Profil international : tu devras effectuer 12 crédits de cours dans une université étrangère partenaire, soit : Centre de formation des musiciens intervenants de l’Université de Provence en France ou au sein du Royal Welsh College of Music & Drama en UK ou l’Universitat der Kunste Berlin en Allemagne.

 

Le Baccalauréat spécialisé en musique – cheminement interprétation – classique B.Mus. offert à McGill, Montréal, Laval, Concordia, Bishop, Sherbrooke et Ottawa  a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Ce programme a pour objectif de former des musiciens-interprètes professionnels, soit soliste, chambriste, musicien d'orchestre ou accompagnateur qui pourront interpréter des pièces du répertoire classique principalement, mais également du répertoire baroque (musique ancienne, médiévale, de la Renaissance et religieuse) et du répertoire contemporain. Une proportion importante du programme est consacrée à la performance musicale sous formes d’ateliers sur les techniques instrumentales de ton instrument principal, d’ateliers sur les techniques instrumentales de ton instrument complémentaires, d’ateliers sur les grands ensembles musicaux, d’ateliers sur les petits ensembles, d’ateliers de composition et de présentations de récitals devant public.

 

Bien que les instruments proposés varient d’une université à l’autre, voici les instruments anciens et classiques offerts :

 

§  Alto : McGill, Montréal, Laval, Sherbrooke, Concordia, UQAM et Ottawa

§  Basson : McGill, Montréal, UQAM et Ottawa

§  Basson baroque : McGill

§  Chant baroque : McGill, Montréal

§  Chant classique ou d’opéra : McGill (voir la spécialisation chant), Montréal (voir la spécialisation chant), Laval, Sherbrooke, Bishop, Concordia, UQAM et Ottawa

§  Clarinette : McGill, Montréal, Laval, Sherbrooke, Concordia, UQAM et Ottawa

§  Clarinette baroque : McGill

§  Clavecin : McGill, Montréal, Laval, Bishop, Sherbrooke,

§  Clavier : McGill, Montréal, Laval et UQAM

§  Contrebasse : McGill, Montréal, Laval, Sherbrooke, et Ottawa

§  Cor : McGill, Montréal, Laval, Sherbrooke, UQAM et Ottawa

§  Cornemuse : Concordia

§  Cornet à bouquin (cornetto) : McGill

§  Double basse : McGill

§  Euphonium : McGill et Concordia

§  Flûte à bec : McGill, Montréal, Laval, Concordia

§  Flûte baroque : McGill, Montréal, Concordia

§  Flûte traversière : McGill, Montréal, Laval, Bishop, Sherbrooke, Concordia, UQAM et Ottawa

§  Guitare : McGill, Montréal,  Laval, Bishop, Sherbrooke, Concordia, UQAM et Ottawa

§  Harpe : McGill, Montréal et Ottawa

§  Hautbois : McGill, Montréal, Sherbrooke, Concordia et Ottawa

§  Hautbois baroque : McGill, Montréal,

§  Luth : McGill, Montréal, Concordia (sitar),

§  Orgue : McGill, Montréal, Laval, Bishop, Sherbrooke,

§  Orgue ancien : McGill

§  Percussions : McGill, Montréal, Laval, Bishop, Sherbrooke, UQAM et Ottawa

§  Piano : McGill, Montréal, Laval, Bishop, Sherbrooke, Concordia, UQAM et Ottawa

§  Pianoforte : McGill et Montréal

§  Sacqueboute (sackbut) : McGill

§  Saxophone : McGill, Montréal, Laval, Bishop, Sherbrooke, Concordia, UQAM et Ottawa

§  Tournebout (crumhorn) : McGill

§  Trombone : McGill, Montréal, Laval, Sherbrooke, Concordia, UQAM et Ottawa

§  Trombone basse : McGill, Montréal, Sherbrooke et Ottawa

§  Trompette : McGill, Montréal, Laval, Sherbrooke, Bishop, UQAM et Ottawa

§  Trompette baroque : McGill

§  Tuba : McGill, Montréal, Laval, UQAM et Ottawa

§  Viole de gambe : McGill, Montréal,

§  Violon : McGill,  Montréal, Laval, Bishop, Sherbrooke, Concordia, UQAM et Ottawa

§  Violon baroque : McGill, Montréal

§  Violoncelle : McGill, Montréal, Laval, Bishop, Sherbrooke, et Ottawa

§  Violoncelle baroque : McGill

 

Note : le nom, le contenu, la durée et le cheminement des cours peuvent varier d’une université à l’autre, mais ils ont tous les mêmes objectifs répondant aux exigences du marché du travail.

 

Au cours de la 1re année, tu apprendras à solfier et prendre en dictée un texte musical, tu seras familiarisé(e) avec le système tonal à travers une pratique soutenue de l’écriture et de l’analyse harmoniques, tu perfectionneras l’apprentissage des techniques de ton instrument de niveau professionnel et la pratique au sein d’un grand ensemble.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : formation auditive 1, atelier d’instrument 1, méthodologie musicale (ou formation documentaire en musique), harmonie 1, formation auditive 2, atelier d’instrument 2, harmonie 2, 2 cours en analyse musicale (analyse musicale 1 + analyse musicale 2 à Montréal ou analyse et écriture 1 + analyse et écriture 2 à Laval, analyse classique 1 + analyse classique 2 à l’UQAM, analyse et théorie 3 + analyse et théorie 4 à McGill, analyse de la musique baroque + analyse de la musique classique à Sherbrooke, principes du langage musical  classique 1 + principes du langage musical classique 2 à l’UQAM, analyse 1 + analyse 2 à Concordia ou théorie et composition 1 + théorie et composition 2 à Bishop), 2 cours en histoire de la musique (ex : histoire générale de la musique 1 + histoire générale de la musique 2 à Laval, pensée critique en musique + 1 cours parmi une liste proposée à McGill, histoire de la musique du 18e siècle + histoire de la musique romantique – 19e siècle à Sherbrooke, histoire de la musique 1 + histoire de la musique 2 à Bishop, histoire de la musique et société + 1 cours parmi une liste proposée à Concordia ou 2 cours parmi des listes proposées à Montréal et à l’UQAM), 2 ateliers de grands ensembles dans le même ensemble ou dans 2 différents parmi (chorale, gamelan, orchestre à vent, orchestre d’harmonie, orchestre symphonique, ensemble de chambre, ensemble vocal, atelier d’accompagnement, atelier d’opéra, etc.).

 

Au cours de la 2e année, tu poursuivras le perfectionnement de tes techniques de ton instrument afin d’interpréter des pièces de complexité moyenne et la pratique au sein d’un grand ensemble, tu seras initié(e) à l’arrangement et à la composition classique et contemporaine et tu apprendras les principes théoriques et les aspects historiques, culturelles et sociales de la musique classique et contemporaine.

 

Tu auras des cours tels que : formation auditive 3, atelier d’instrument 3, théorie de la musique 1, musique et technologie, formation auditive 4, atelier d’instrument 4, théorie de la musique 2, initiation à la composition, certaines universités ajoutent des cours obligatoires en littérature musicale (littérature musicale 1 + littérature musicale 2 à Bishop ou analyse et écriture 3 + analyse et écriture 4 à Laval), certaines universités ajoutent 1 ou 2 cours obligatoire(s) en histoire et/ou théorie de la musique (histoire de la musique 3 + histoire de la musique 4 à Laval et Bishop, histoire de la musique moderne – 20e siècle à Sherbrooke), 2 ateliers de grands ensembles dans le même ensemble ou dans 2 différents parmi (chorale, gamelan, orchestre à vent, orchestre d’harmonie, orchestre symphonique, ensemble de chambre, ensemble vocal, atelier d’accompagnement, atelier d’opéra, etc.), ainsi que des cours optionnels parmi des listes proposées (tout dépendant des universités, certaines parmi des blocs de cours en interprétation, d’autres parmi l’ensemble des cours en musique, alors que d’autres parmi des blocs de thèmes spécifiques comme : littérature et langages musicaux, sciences et technologies de la musique, communication et outils professionnels, etc.).

 

Au cours de la 3e année, tu acquerras une formation avancée des techniques de ton instrument afin d’interpréter des pièces de nature complexe, tu perfectionneras des connaissances et habiletés de jeu au sein d’un grand ensemble et/ou petit ensemble, tu intégreras les connaissances acquises tout au long du programme par la présentation d’un récital de fin d’études devant public (au sein d’un grand ensemble de ton choix ou un petit ensemble de choix ou au sein de l’Orchestre symphonique de l’université) et tu acquerras une formation complémentaire dans les autres disciplines de la musique selon tes intérêts.

 

Tu auras des cours tels que : atelier d’instrument 5, atelier d’instrument 6, pédagogie instrumentale, récital de fin d’études, des cours optionnels en musique (dont le nombre peut varier selon les universités), ainsi que des cours au choix en dehors du champ de spécialisation de la musique.

 

Le choix des cours optionnels peuvent varier d’une université à l’autre, comme par exemple :

 

À Montréal :

 

3 à 6 cours en écriture et analyse parmi 18 cours proposés (ex : arrangements jazz 1, harmonie avancée 1, composition jazz 1, analyse du discours harmonique tonal 1, orchestre symphonique 1, arrangements jazz 2, harmonie avancée 2, composition jazz 2, analyse du discours harmonique tonal 2, etc.),

1 à 6 atelier d’improvisation et/ou d’harmonie au clavier parmi 6 ateliers proposés (ex : improvisation jazz 1, improvisation jazz 2, harmonie jazz au clavier 1, harmonie jazz au clavier 2, etc.),

1 à 3 cours en sciences et technologies musicales parmi 16 cours proposés (ex : création de maquettes audio/MIDI, édition musicale assistée par ordinateur, techniques d’enregistrement en studio, création musicale en langage Python, prise de son créative, vidéomusique : capture/montage, vidéomusique : synthèse/effets, etc.),

0 à 6 ateliers d’autres ensembles (dans le même type d’ensemble ou différents) parmi 28 ateliers proposés (ex : ensemble jazz, ensemble vocal jazz, atelier d’accompagnement vocal jazz, atelier d’improvisation jazz, etc.),

0 à 3 cours en littérature et langages musicaux parmi 12 cours proposés (ex : littérature du piano 1, littérature du chant 1, littérature de la guitare, analyse de la musique électroacoustique, littérature du piano 2, littérature du chant 2, musique et musiciens actuels, etc.),

0 à 4 cours en histoire et théorie de la musique parmi 20 cours proposés (ex : esthétique musicale, sociomusicologie contemporaine, histoire de la musique de film, musique et interdisciplinarité, histoire de la musique au Canada, etc.),

1 à 3 cours en langues et cultures étrangères (allemand, anglais, espagnol ou italien selon ton niveau),

0 à 2 cours dans les autres disciplines de la musique parmi 7 cours proposés (ex : techniques de direction, préparation mentale à la performance musicale, processus d’apprentissage en musique, etc.),

0 à 4 cours au choix en dehors de la Faculté de musique.

 

Enfin, tu auras un choix parmi les 6 orientations suivantes :

 

Bois : basson, clarinette, connaissance du clavier, flûte traversière, hautbois, saxophone, ensemble de flûtes, ensemble d’instruments à vents,  ensemble de clarinettes ou quatuor de saxophones ;

 

Claviers : connaissance du clavier, clavecin, orgue, piano ou ensemble de claviers ;

 

Cordes : alto, connaissance du clavier, contrebasse, violon ou violoncelle ;

 

Cuivres : connaissance du clavier, cor, trombone, trompette, tuba, ensemble de cuivres ou ensemble des instruments à vents ;

 

Instruments anciens : flûte baroque, flûte à bec, hautbois baroque, luth, violon baroque, viole de gambe, connaissance du clavier ;

 

Autres instruments : chant, connaissance du clavier, guitare, harpe, percussions, atelier de percussions ou ensemble de guitares .

 

À McGill :

 

2 cours en arrangements et/ou composition parmi 4 cours proposés (arrangements 1, composition 1, arrangements 2 ou composition 2, etc.),

6 cours optionnels en musique parmi l’ensemble des autres cours offerts par l’École (interprétation jazz, interprétation chant, composition, sciences et technologies musicales, histoire et théorie de la musique, etc.),

1 cours au choix en dehors de l’École de musique.

 

À Concordia :

 

6 cours optionnels parmi une trentaine de cours et ateliers proposés (ex : arrangements 1, composition 1, improvisation 1, répertoire vocal 1, arrangements 2, composition 2, improvisation 2, répertoire vocal classique, répertoire vocal contemporaine, répertoire vocal moderne, arrangements 3, etc.),

1 cours optionnel dans les autres disciplines de la musique ou 1 cours au choix en dehors du département de musique.

 

À Laval :

 

0 à 2 cours dans les autres disciplines de la musique parmi 5 cours proposés ou autres cours (ex : jeu scénique d’opéra 1, jeu scénique d’opéra 2, industrie de la musique, gestion de carrière en musique, eutonie 1, cours de langues, etc.),

1 cours au choix en dehors de la Faculté de musique ;

 

Les cours optionnels et au choix peuvent être remplacés par l’un des profils suivants :

 

Profil entrepreneurial : tu devras suivre les cours suivants : savoir entreprendre : la passion de créer et d’agir, portfolio entrepreneurial 1, portfolio entrepreneurial 2, ainsi que l’un des 2 cours suivants : l’industrie de la musique (cours à distance) ou gestion de carrière en musique ;

 

Profil développement durable : tu devras suivre les cours suivants : fondements du développement durable, ainsi que 3 cours optionnels en lien avec le développement durable parmi 14 cours proposés (ex : patrimoine et développement durable, stage en développement durable, pédagogie et environnement naturel, éducation relative à l’environnement, environnement et société, etc.) ;

 

Profil international : tu devras effectuer 12 crédits de cours dans une université étrangère partenaire, soit : Centre de formation des musiciens intervenants de l’Université de Provence en France ou au sein du Royal Welsh College of Music & Drama en UK ou l’Universitat der Kunste Berlin en Allemagne.

 

À Sherbrooke :

 

0 à 6 cours parmi plus d’une cinquantaine autres cours offerts par l’École de musique (ex : histoire de la musique moderne, histoire de la musique romantique, atelier d’art vocal, atelier d’accompagnement, atelier de lecture à vue, analyse de la musique moderne, littérature musicale moderne, littérature musicale romantique, enseignement de la guitare en groupe, musiques du monde, traits d’orchestre, musique de chambre : époque moderne et contemporaine, composition selon le style moderne, etc.),

0 à 2 cours au choix en dehors de l’École de musique.

 

À l’UQAM, tu auras le choix entre 2 profils :

 

Profil régulier : comprenant 2 cours optionnels en musique, ainsi que 2 cours au choix en dehors du Département de musique ;

 

Profil Excellence (Honor) : 1 cours optionnel de 1er cycle en musique, 1 cours optionnel de 2e cycle en musique, ainsi que 6 cours au choix en dehors du Département de musique.

 

À Bishop :

 

2 à 4 cours optionnels en musique parmi l’ensemble des cours offerts par le département de musique,

0 à 2 cours au choix en dehors du département de musique.

 

Le Baccalauréat spécialisé en musique – cheminement en pédagogie de la musique B.Mus. offert à Sherbrooke a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Destiné aux musiciens(nes) désirant acquérir les outils nécessaires afin d'enseigner la musique en milieu extra-scolaire, principalement auprès d'adultes (dans une école privée de musique, un centre culturel, une institution musicale, à ton propre compte, etc.).

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : recherche et découverte en musique, formation auditive 1, formation auditive 2, musique et environements technologiques, industrie de la musique, formation instrumentale I à VI, 3 cours optionnels en théorie de la musique (ex : analyse de la musique classique, analyse de la musique romantique, théorie musicale pop/jazz, formation auditive jazz, etc.); au moins 2 cours optionnels en composition (ex : composition selon le style romatique, composition selon le style moderne, écriture musicale jazz, etc.); au moins 3 ou 4 cours optionnels en histoire de la musique et littérature musicale (ex : histoire du jazz 1, littérature musicale romantique, littérature musicale moderne, histoire de la musique romantique, histoire de la musique moderne, etc.); au moins 6 activités de grands ensembles (ex : ensemble vocal, ensemble d'harmonie, stage band, atelier d'accompagnement jazz, orchestre d'harmonie, etc.); au moins 2 cours optionnels en pédagogie musicale et psychologie (ex : éducation, pédagogie et enseignement, pédagogie instrumentale, enseignement de la guitare en groupe, initiation à la direction, caractéristiques des élèves à risque, etc.); alors que les autres crédits de cours peuvent être choisis parmi les autres cours de musique offerts par l'Université.

 

Le Baccalauréat spécialisé en musique – cheminement en musicologie (ou histoire de la musique ou théorie de la musique) B.Mus. offert à Montréal, McGill, Laval et Ottawa a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut également être suivi à temps partiel. Il vise à donner une culture musicale théorique et pratique notamment sur les moyens méthodologiques et conceptuels de relier la musique à d’autres activités. Il à différentes sous-disciplines de la musicologie, telles l’histoire, l’esthétique, l’ethnomusicologie, l’analyse, l’acoustique, la musicologie cognitive ou encore l’écriture et la pratique instrumentale.

 

Note : le nom, le contenu, la durée et le cheminement des cours peuvent varier d’une université à l’autre, mais ils ont tous les mêmes objectifs répondant aux exigences du marché du travail.

 

Il comporte des cours obligatoires tels que : formation auditive 1, formation documentaire en musique, analyse et théorie musicales 1, introduction à la musicologie, esthétique musicale, pensée critique en musique, profession de musicien 1, formation auditive 2, analyse et théorie musicales 2, cultures musicales du monde, profession de musicien 2, historiographie musicale et analyse, musicologie comparée contemporaine, musique et technologie, musicologie cognitive, introduction à l’ethnolomusicologie, introduction à la sociomusicologie, musique et interdisciplinarité, 3 à 6 ateliers sur les grands ensembles (dans le même ensemble ou dans des ensembles différents) parmi (chorale, chorale jazz, gamelan, harmonie de concert, orchestre, ensemble d’instruments à vent, ensemble de guitares, ensemble jazz de chambre, atelier d’opéra, stage band, accompagnement musical, etc.), ainsi qu’un essai ou un travail dirigé de niveau baccalauréat en musicologie (analyse, théorie, histoire ou aspects socioculturels).

 

Tu devras également suivre le cours anglais intermédiaire 2 ou si tu as ce niveau, un cours d’anglais de niveau supérieur ou un cours d’une autre langue (Laval) OU 2 ou 3 cours en langues et cultures étrangères parmi : allemand, espagnol ou italien selon ton niveau (Montréal).

 

Tu auras également à choisir des cours optionnels dans les autres disciplines de la musique parmi des listes proposées (qui varient selon les universités) et s’il y a, 1 ou 2 cours au choix en dehors du champ de spécialisation (extérieur de la faculté ou de l’école de musique).

 

Selon les universités, tu auras des cours obligatoires et/ou optionnels en histoire de la musique tels que :

 

À Laval ; les cours obligatoires suivants : histoire générale de la musique 1, histoire générale de la musique 2, histoire générale de la musique 3, histoire générale de la musique 4, histoire du jazz 1, histoire du jazz 2, histoire de la musique populaire occidentale 1 et histoire de la musique populaire occidentale 2.

 

À Montréal ; tu devras choisir 1 à 3 cours en histoire des musiques avant 1900 parmi 4 cours (histoire de la musique baroque, histoire de la musique classique, histoire de la musique romantique ou histoire de la musique au Moyen-âge et Renaissance) ; 1 à 3 cours en histoire des musiques après 1900 parmi 5 cours (histoire de la musique moderne, histoire de la musique contemporaine, histoire de la musique au Canada, histoire de la musique de film ou histoire de la musique électroacoustique) ; ainsi qu’1 à 3 cours en histoire de la musique populaire et du jazz parmi 7 cours proposés ( histoire de la musique populaire anglophone, histoire de la musique populaire francophone, histoire de la musique populaire québécoise, histoire du jazz – origines, histoire du jazz de 1930 à 1945, histoire du jazz de 1940 à 1959 ou histoire  du jazz de 1960 à nos jours).

 

À McGill ; tu devras choisir 2 à 5 cours en histoire des musiques anciennes parmi 10 cours proposés (ex : histoire de l’opéra baroque, histoire de la musique médiévale, histoire de la musique à la Renaissance, histoire de la musique classique, histoire de la musique baroque, etc.) ; 2 à 5 cours en histoire de la musique de la période classique parmi 16 cours proposés (ex : histoire de la musique romantique, l’opéra de Mozart à Puccini, l’opéra après 1900, histoire de la musique canadienne, l’aire du piano moderne, littérature d’orchestre, littérature des ensembles à vents après 1750, musique du début du 20e siècle, etc.), ainsi que 2 à 5 cours en histoire de la musique populaire et jazz moderne et contemporaine parmi 8 cours proposés (ex : histoire du jazz, histoire de la musique populaire, histoire de la musique électroacoustique, histoire de la musique de film, etc.).

 

Selon les universités, tu auras des cours en écriture et analyse musicale tels que :

 

À Laval ; tu auras les cours obligatoires suivants : analyse et écriture 3, analyse et écriture jazz et pop 1 et analyse et écriture jazz et pop 2.

 

À Montréal ; tu devras choisir 2 à 4 cours parmi 14 cours proposés (ex : analyse de la musique électroacoustique, analyse du discours harmonique tonal, analyse d’œuvres musicales du 20e siècle, orchestration symphonique, harmonie 1, harmonie 2, musique et images en mouvement, etc.).

 

À McGill ; tu auras les cours obligatoires suivants : théorie et analyse 3, théorie et analyse 4, théorie et analyse 5, ainsi qu’1 cours optionnel parmi 6 cours proposés (ex : modèles mathématiques pour l’analyse musicale, théorie et analyse Schenkérienne, contrepoint modal 1, contrepoint tonal 1, sujets en analyse musicale populaire, sujets en analyse tonale, sujets en analyse post-tonale, etc.).

 

Enfin, les universités Laval et de Montréal offrent des orientations ou profils facultatifs, soit :

 

À Laval :

 

Profil entrepreneurial : tu devras suivre les cours suivants : savoir entreprendre : la passion de créer et d’agir, portfolio entrepreneurial 1, portfolio entrepreneurial 2, ainsi que l’un des 2 cours suivants : l’industrie de la musique (cours à distance) ou gestion de carrière en musique ;

 

Profil développement durable : tu devras suivre les cours suivants : fondements du développement durable, ainsi que 3 cours optionnels en lien avec le développement durable parmi 14 cours proposés (ex : patrimoine et développement durable, stage en développement durable, pédagogie et environnement naturel, éducation relative à l’environnement, environnement et société, etc.) ;

 

Profil international : tu devras effectuer 12 crédits de cours dans une université étrangère partenaire, soit : Centre de formation des musiciens intervenants de l’Université de Provence en France ou au sein du Royal Welsh College of Music & Drama en UK ou l’Universitat der Kunste Berlin en Allemagne.

 

À Montréal :

 

Bois : basson, clarinette, connaissance du clavier, flûte traversière, hautbois, saxophone, ensemble de flûtes, ensemble d’instruments à vents,  ensemble de clarinettes ou quatuor de saxophones ;

 

Claviers : connaissance du clavier, clavecin, orgue, piano ou ensemble de claviers ;

 

Cordes : alto, connaissance du clavier, contrebasse, violon ou violoncelle ;

 

Cuivres : connaissance du clavier, cor, trombone, trompette, tuba, ensemble de cuivres ou ensemble des instruments à vents ;

 

Instruments anciens : flûte baroque, flûte à bec, hautbois baroque, luth, violon baroque, viole de gambe, connaissance du clavier ;

 

Chant et autres instruments : chant, connaissance du clavier, guitare, harpe, percussions, atelier de percussions ou ensemble de guitares ;

 

Jazz : connaissance du clavier, basse électrique, batterie, chant jazz, guitare jazz, piano jazz, saxophone jazz, trompette jazz, trombone jazz ou contrebasse jazz.

 

Le Baccalauréat spécialisé en musique – cheminement général ou cheminement personnalisé ou sans concentration B.Mus. offert à Montréal, Laval, Bishop, Sherbrooke et Ottawa a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut également être suivi à temps partiel. Ce programme est notamment destiné aux personnes désirant acquérir une solide formation musicale, mais qui sont indécises quant à leur plan de carrière musicale. Il couvre l’ensemble des domaines et disciplines de la musique (musicologie incluant l’histoire et la théorie musicale, l’interprétation, la composition, les technologies musicales, ainsi que les aspects multidisciplinaires de la musique). Il te permettra de consolider ton plan de carrière ou de t’orienter par la suite vers une spécialisation ou préparer à une carrière connexe d’animateur(trice) culturel, de journaliste ou chroniqueur(euse) culturel, en animation radiophonique, en recherche culturelle pour une organisation musicale, etc.

 

Le cheminement des cours varie beaucoup selon les universités :

 

L’Université de Montréal, l’Université McGill et l’Université Bishop privilégient un cheminement personnalisé en offrant que les cours obligatoires nécessaires à toutes les spécialisations de la musique (analyse musicale, formation auditive, théorie musicale, harmonie, etc.), alors que l’ensemble des autres cours sont optionnels.

 

L’Université Laval quant à elle, préfère offrir une formation davantage axée sur l’interprétation, mais qui couvre tous les genres musicaux (baroque, classique, populaire et jazz), tout permettant d’élargir ses connaissances en composition, écriture, musicologie et technologies musicales) par un choix de plusieurs cours optionnels.

 

Note : le nom, le contenu, la durée et le cheminement des cours peuvent varier d’une université à l’autre, mais ils ont tous les mêmes objectifs répondant aux exigences du marché du travail.

 

Dans toutes les universités :

 

Au cours de la 1re année, tu perfectionner tes connaissances en lecture et audition du langage tonal, tu seras familiarisé(e) avec la littérature musicale contemporaine, tu apprendras à analyser des œuvres musicales et enfin, tu perfectionneras les techniques de ton instrument et la pratique au sein d’un ensemble musical.

 

Ainsi que des cours optionnels tels que : formation auditive 1, méthodologie musicale, analyse musicale 1, atelier d’instrument principal 1, harmonie 1, formation auditive 2, analyse musicale 2, atelier d’instrument principal 2, harmonie 2, introduction au métier de musicien(ne), ainsi que 2 à 4 ateliers sur les grands ensembles (dans le même ensemble ou dans des ensembles différents) parmi : chorale, chorale jazz, gamelan, harmonie de concert, orchestre, ensemble d’instruments à vent, ensemble de guitares, ensemble jazz de chambre, atelier d’opéra, stage band, accompagnement musical, etc.,

 

À McGill et Bishop :

 

Tu devras choisir un grand choix de cours optionnels parmi l’ensemble des cours offerts par l’Université (dont au moins 2 cours en histoire de la musique, au moins 2 ateliers de pratique d’un instrument, au moins 2 ateliers sur les grands ensembles), ainsi qu’au moins 1 cours au choix en dehors du champ de spécialisation de la musique.

 

À Laval :

 

Au cours de la 2e année,  son programme comporte également des cours obligatoires en formation auditive, histoire de la musique, analyse et écriture, musique et technologie, instrument principal, grands ensembles et/ou petits ensemble, ainsi que des cours optionnels.

 

Au cours de la 3e année, tu au cours des ateliers d’instrument principal, des ateliers des grands ensembles et/ou petits ensembles, ainsi qu’un choix de plusieurs cours optionnels dans les disciplines de la musique de ton choix.

 

Tu pourras également remplacer les cours optionnels par l’un des profils suivants :

 

Profil entrepreneurial : tu devras suivre les cours suivants : savoir entreprendre : la passion de créer et d’agir, portfolio entrepreneurial 1, portfolio entrepreneurial 2, ainsi que l’un des 2 cours suivants : l’industrie de la musique (cours à distance) ou gestion de carrière en musique ;

 

Profil développement durable : tu devras suivre les cours suivants : fondements du développement durable, ainsi que 3 cours optionnels en lien avec le développement durable parmi 14 cours proposés (ex : patrimoine et développement durable, stage en développement durable, pédagogie et environnement naturel, éducation relative à l’environnement, environnement et société, etc.) ;

 

Profil international : tu devras effectuer 12 crédits de cours dans une université étrangère partenaire, soit : Centre de formation des musiciens intervenants de l’Université de Provence en France ou au sein du Royal Welsh College of Music & Drama en UK ou l’Universitat der Kunste Berlin en Allemagne.

 

À Montréal :

 

Tu auras un grand choix de cours optionnels dans l’ensemble des disciplines de la musique parmi des listes proposées, soit :

 

Au moins 1 cours en histoire de la musique baroque et classique, au moins 1 cours en histoire de la musique moderne et contemporaine, au moins 1 cours en histoire de la musique populaire et/ou jazz, au moins 1 cours en analyse et écriture, au moins 1 cours en science et technologie de la musique, au moins 2 cours en langues et cultures étrangères, au moins 4 ateliers sur grands ensembles (dans le même type d’ensemble ou dans des ensembles différents), au moins 2 cours en compléments de formation musicale, un choix facultatif de cours en littérature musicale, un choix facultatif de cours sur les petits ensembles, un choix facultatif de cours en composition et techniques d’écriture, ainsi que des cours au choix en dehors du champ de spécialisation de la musique.

 

Tu devras également choisir 1 à 4 cours dans l’une des 9 orientations suivantes selon tes intérêts et cheminement de carrière :

 

Bois : basson, clarinette, connaissance du clavier, flûte traversière, hautbois, saxophone, ensemble de flûtes, ensemble d’instruments à vents,  ensemble de clarinettes ou quatuor de saxophones ;

 

Claviers : connaissance du clavier, clavecin, orgue, piano ou ensemble de claviers ;

 

Cordes : alto, connaissance du clavier, contrebasse, violon ou violoncelle ;

 

Cuivres : connaissance du clavier, cor, trombone, trompette, tuba, ensemble de cuivres ou ensemble des instruments à vents ;

 

Instruments anciens : flûte baroque, flûte à bec, hautbois baroque, luth, violon baroque, viole de gambe, connaissance du clavier ;

 

Chant et autres instruments : chant, connaissance du clavier, guitare, harpe, percussions, atelier de percussions ou ensemble de guitares ;

 

Jazz : connaissance du clavier, basse électrique, batterie, chant jazz, guitare jazz, piano jazz, saxophone jazz, trompette jazz, trombone jazz ou contrebasse jazz.

 

Jazz enrichi : destiné à ceux et celles qui envisagent de poursuivre vers la spécialisation en interprétation jazz. Les cours d’analyse musicale (ou solfège et dictée) sont remplacés par les cours suivants : solfège et dictée jazz 1 et solfège et dictée jazz 2 ; et le choix des cours optionnels sont : solfège et dictée jazz 3, solfège et dictée jazz, 4, improvisation jazz 1, improvisation jazz 2, harmonie jazz au clavier 1 à 4, composition jazz 1, composition jazz 2 ;

 

Vers interprétation chant : destiné à ceux et celles qui envisagent de poursuivre vers la spécialisation en interprétation chant. Elle comprend les cours obligatoires suivants (qui remplacent les cours optionnels de 2e année) : gestion et mouvement scénique 1, diction lyrique allemande 1, diction lyrique italienne 1, chant 1, diction lyrique allemande 2, diction lyrique italienne et chant 2. Ainsi que 2 cours optionnels parmi les suivants : gestion et mouvement scénique 2, danse baroque, gestuelle baroque, style vocal baroque 1, style vocal baroque 2, chœur d’opéra ou ensemble vocal.

 

Le Double Baccalauréat spécialisé en musique et enseignement de la musique B.Mus. offert par l'Université de Sherbrooke en collaboration avec l'Université Laval au campus de Sherbrooke a une durée totale de 5 ans offert à temps complet seulement

 

Il permet d'obtenir 2 diplômes, soit le baccalauréat en musique (90 crédits - 3 ans) et le baccalauréat en enseignement de la musique (comprenant 53 crédits - 2 ans).

 

Tu auras les cours obligatoires suivants du baccalauréat en musique : recherche et découverte de la musique, formation auditive 1, formation auditive 2, musique et environnements technologiques, industrie de la musique.

 

Si tu choisis le cheminement - interprétation classique; tu auras également les cours suivants : analyse et écriture de la musique baroque, analyse de la musique classique, analyse de la musique romantique, analyse de la musique moderne, histoire de la musique du 18e siècle, histoire de la musique romantique, histoire de la musique moderne, traits d'orchestre ou atelier d'accomagnement, pédagogie instrumentale de ton instrument, instrument principal classique I à VI, au moins 6 crédits d'activités en musique de chambre  (ex : art vocal, ensemble de percussions, musique de chambre : époque classique, musique de chambre : époque romantique, musique de chambre : époque moderne, etc.); au moins 6 crédits dans les grands ensembles (ex : ensemble vocal, stage band, orchestre d'harmonie, orchestre symphonique, etc.); ainsi que des crédits dans les cours de musique offerts par l'Université

 

Si tu choisis le cheminement - interprétation jazz; tu auras également les cours suivants :  pédagogie instrumentale de ton instrument, instrument principal jazz I à VI, formation auditive jazz 1, formation auditive jazz 2, théorie musicale pop/jazz, écriture musicale jazz, techniques de composition, prise de son et mixage, histoire du jazz 1, analyse stylistique jazz 1, initiation aux techniques de clavier jazz 1, histoire du jazz 2, analyse stylistique jazz 2, initiation aux techniques de clavier jazz 2, 4 activités dans les ensembles de jazz, au moins 6 crédits dans les grands ensembles (ex : atelier d'accompagnement jazz, ensemble vocal, stage band, orchestre d'harmonie, orchestre symphonique, etc.); ainsi que des crédits dans les cours de musique offerts par l'Université.

 

Dans le cadre des cours du baccalauréat en enseignement de la musique; tu auras les cours obligatoires suivants : rythmique 1, fondements psychopédagogiques de l'éducation musicale, initiation à l'orchestre à vents, instrumentarium Orff et flûte à bec, enseignement et gestion du département de musique, philosophie de l'éducation musicale, planification et gestion de la classe au primaire, stage en enseignement de la musique au préscolaire et au primaire 1, intégration 1, planification et gestion de la classe au secondaire, stage en enseignement de la musique au secondaire I, intégration, 2, évaluation des apprentissages, ainsi que le stage en enseignement de la musique au préscolaire et primaire 2 + stage en enseignement de la musique au secondaire 2.

 

Le Baccalauréat bidisciplinaire en musique et sciences (Baccalauréat spécialisé en musique - cheminement général B.Mus. + Baccalauréat avec majeure en sciences B.Sc.) offert à l'Université d'Ottawa a une durée totale de 5 ans (3 ans pour le Bacc en musique ou 2 ans pour titulaires d'un DEC en musique et 2 ans pour la majeure en sciences) offert à temps complet seulement.

 

Tu es passionné(e) par la musique et les sciences ?

 

Tu souhaites développer ton plein potentiel musical tout en poursuivant des études avancées en sciences ?

 

Ce programme unique au Canada a été conçu spécialement pour ceux qui désirent développer pleinement leurs aptitudes dans ces deux domaines et avoir la possibilité de travailler dans l’un ou l’autre. Ce double cheminement intégré de cinq ans vous mènera à l’obtention de deux diplômes, l'un en musique (B.Mus.) et l'autre en sciences (B.Sc.) et vous donnera la possibilité de continuer vos études aux cycles supérieurs.

 

Il comporte les cours suivants du Baccalauréat en musique - cheminement général (en anglais et/ou en français) : cours de langue seconde, théorie et analyse 1, solfège et dictée musicales 1, cours d'instrument 1, formes et styles 1 : Moyen-âge et Renaissance, théorie et analyse 2, solfège et dictée musicales 2, théorie et analyse 2, cours d'instrument 2, formes et styles 2 : époque baroque et début du classicisme, théorie et analyse 3, solfège et dictée musicales 3, théorie et analyse 3, cours d'instrument 1, formes et styles 3 : fin du classicisme et début du romantisme, théorie et analyse 4, solfège et dictée musicales 4, théorie et analyse 4, cours d'instrument 1, formes et styles 4 : fin du romantisme et début de l'époque moderne, la musique du 20e siècle.

 

note : les titulaires du DEC général en musique ou DEC en techniques professionnelles de la musique et de la chanson pourront se faire exempter des cours de solfège et dictée musicales et de théorie et analyse. Si tu as complété un cours collégial en anglais langue seconde ou suivi un cours de musique en anglais, tu seras exempté(e) du cours de langue seconde.

 

Tu devras également choisir 3 activités sur les ensembles (orchestre, harmonie, ensemble choral, ensemble de guitares, ensemble de jazz, ensemble de cuivres, ensemble de vents, ensemble de percussions, ensemble de pianos, ensemble de musique contemporaine, ensemble baroque, ensemble mixte, Chœur de l'Université d'Ottawa, production d'opéra, accompagnement ou accompagnement en studio, etc.); ainsi que 4 cours optionnels parmi 14 cours proposés (ex : didactique du piano 1, éducation musicale 1, musique de chambre 1, musique populaire et société, technologies de la musique, etc.).

 

Enfin, tu devras choisir toute majeure en sciences menant au grade B.Sc. offerte par l'Université d'Ottawa et répondre aux exigences d'admission (détenir les préalables requis). Parmi ces majeures, il y a :

 

biochimie, biologie, chimie, géologie, géomatique et analyse spatiale, informatique, mathématiques, physique ou statistique.

 

Le Baccalauréat avec majeure en musique B.Mus. offert à McGill, Concordia, UQAM, Bishop et Ottawa a une durée totale de 3 ans (2 ans pour la majeure + 1 an pour une mineure ou un certificat) offert à temps complet, mais peut également être suivi à temps partiel. Il permet d’acquérir une solide formation en musique tout en combinant avec une discipline connexe complémentaire permettant une formation bidisciplinaire. Idéal notamment si tu envisages une carrière en animation culturelle, en animation radiophonique, en journalisme ou chronique culturel, en recherche culturelle pour une organisation musicale.

 

Note : le nom, le contenu, la durée et le cheminement des cours peuvent varier d’une université à l’autre, mais ils ont tous les mêmes objectifs répondant aux exigences du marché du travail.

 

La majeure comporte des cours tels que : formation auditive 1, théorie et analyse musicale 1, histoire générale de la musique 1, harmonie 1, formation auditive 2, théorie et analyse musicale 2, histoire générale de la musique 2, harmonie 2, 2 à 4 ateliers sur les grands ensembles (dans le même ensemble ou dans des ensembles différents) parmi (chorale, chorale jazz, gamelan, harmonie de concert, orchestre, ensemble d’instruments à vent, ensemble de guitares, ensemble jazz de chambre, atelier d’opéra, stage band, accompagnement musical, etc.), 1 atelier d’instrument (baroque, classique, populaire ou jazz), ainsi que quelques cours optionnels parmi des listes proposées.

 

Voici quelques exemples de mineures proposés par chacune des universités :

 

À l’UQAM : allemand, anglais, animation culturelle, communication, études classiques, études médiévales, études théâtrales, histoire de l’art, langues et cultures d’Asie, sciences sociales, sociologie.

 

À Concordia : allemand, diversité et monde contemporain, éducation, éducation des adultes, éducation à la vie familiale, arts et sciences, langue et culture chinoises modernes, études en sciences multidisciplinaires, études du développement, histoire de l’art.

 

À McGill : études africaines, études canadiennes, études classiques, études culturelles est-asiatiques, études culturelles – anglais, communication, histoire de l’art, langue allemande, langue espagnole, études italiennes, langue française, études nord-américaines, études québécoises, culture russe, études de l’Asie du sud, études féministes, cinémas mondiaux, philosophie, sociologie, science informatique, technologies appliquées à la musique, sciences et technologies musicales.

 

À Bishop : histoire de l’art, études classiques, études cinématographiques, études françaises et québécoises, allemand, études hispaniques, italien, philosophie, sociologie, science informatique ou théâtre.

 

LES ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Pour plus de détails, consulte la page sur les études supérieures en arts

 

Il te sera possible de poursuivre tes études au niveau de la maîtrise en musique dans la même concentration que celle du baccalauréat (ex : composition) ou de choisir une autre concentration dans une université du Québec ou de l’extérieur, dans le cadre du Diplôme d’études supérieures 2 (équivalent à la maîtrise) offert par les conservatoires du Québec ou une formation équivalente dans un conservatoire à l’étranger.

 

Maîtrise en musique - composition offerte à :

 

l'Université de Montréal (sans concentration avec projet de composition finale, site de la Faculté de musique),

 

l'Université McGill (sans concentration avec projet de composition finale, voir aussi la page suivante)

 

l'Université Laval (sans concentration avec mémoire de recherche-création ou avec mémoire de recherche fondamentale), site de la Faculté de musique.

 

le Conservatoire de musique de Montréal (Diplôme d'études supérieures en musique 2 - équivalent à la maîtrise - concentrations : composition instrumentale ou composition électroacoustique)

 

le Conservatoire de musique de Québec (Diplôme d'études supérieures en musique 2 - équivalent à la maîtrise - concentrations : composition instrumentale ou composition électroacoustique)

 

Maîtrise en musique - interprétation (incluant les programmes en didactique instrumentale et en direction chorale) offerte à :

l'Université McGill (concentrations offertes : direction d'orchestre, interprétation-jazz, instruments d'orchestre et guitare, musique baroque, opéra et voix, orgue et musique d'église, piano ou piano d'accompagnement avec récital de maîtrise)

 

l'Université de Montréal (options voix et instruments classiques ou option interprétation-composition jazz avec récital de maîtrise), site de la Faculté de musique

l'Université Laval (cheminement interprétation avec concentrations en accompagnement - musique de chambre, auteur-compositeur-interprète, orchestre - musique de chambre ou soliste), site de la Faculté de musique

l'Université Laval (cheminement didactique instrumentale sans concentration avec projet d'intervention), cheminement unique au Québec, site de la Faculté de musique

l'Université de Sherbrooke (maîtrise en direction chorale sans concentration avec récital de maîtrise), site de l'École de musique

l'Université d'Ottawa (concentrations offertes : chant, piano, guitare ou instruments orchestraux avec 2 récitals de maîtrise et une soutenance de récital), site de l'École de musique

 

le Conservatoire de musique de Montréal

 

le Conservatoire de musique de Québec

 

Maîtrise en éducation musicale offerte à :

 

l'Université Laval (éducation musicale sans concentration avec essai),

 

l'Université Laval (éducation musicale sans concentration avec mémoire),

 

l'Université McGill (éducation musicale avec essai ou avec mémoire),

 

l'UQAM (enseignement des arts - concentration en musique avec cours seulement).

 

Maîtrise en musique - musicologie ou théorie de la musique offerte à :

 

l'Université McGill (théorie de la musique avec mémoire de recherche)

 

l'Université de Montréal (musicologie avec mémoire de recherche)

 

l'Université Laval (musicologie avec mémoire de recherche)

 

l'Université Concordia (maîtrise individualisée en musique)

 

Maîtrise en musique - technologies sonores offerte à :

 

l'Université Mcgill (enregistrement sonore) programme unique au Québec

 

l'Université Mcgill (technologies musicales) programme unique au Québec

 

Maîtrise en art-therapy - concentration musique offerte à :

 

l’Université Concordia (avec stages et essai)

 

Enfin, d’autres programmes sont également possibles telles que : 

Si tu désires enseigner la musique au secondaire, consulte la page d'enseignant(e) en musique

Si tu désires enseigner la musique au collégial, il est possible d'entreprendre des études au niveau du 2e cycle dans l'un des programmes suivants :

 

maîtrise en didactique instrumentale offerte à Laval

maîtrise en enseignement des arts (concentration en musique) offerte à l'UQAM,

maîtrise en art education offerte à Concordia,

maîtrise en enseignement collégial offerte à Sherbrooke (aussi offert en ligne),

D.E.S. recherche sur la pédagogie du piano offert à Ottawa

Diplôme en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
D.E.S.S. en enseigement collégial offert à Laval,
D.E.S.S. en enseignement collégial offert à l'UQAC,

D.E.S.S. en éducation et formation des adultes offert à l'UQAM,
Certificat d'études supérieures en enseignement post-secondaire offert à Ottawa,
Microprogramme en formation à l'enseignement post-secondaire à Montréal (voir aussi la page suivante),
Microprogramme en formation initiale en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
Microprogramme en insertion professionnelle en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
Graduate Certificate in College Teaching offert à Sherbrooke,

Programme court en pédagogie de l'enseignement supérieur offert à l’UQAM,
Programme en court en intervention éducative - concentration au collégial offert à l'UQAC,

Diplôme de 3e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur à Sherbrooke (pour titulaires du doctorat),

Microprogramme de 3e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur à Sherbrooke (pour titulaires du doctorat),

Doctorat en art education offert à Concordia (pour titulaires d'un maîtrise ou d'un doctorat)

 

Pour plus de détails, consulte la page de professeur(e) au collégial.

 

Si tu désires enseigner la musique  à l'université ou dans un conservatoire, tu devras détenir au moins une maitrise en musique et parfois, un doctorat. Souvent, les professeurs(es) de carrière détiennent des prix musicaux de calibre international.

 

Pour plus de détails, consulte la page de professeur(e) d'université.

 

EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-       Soit détenir un D.E.C. préuniversitaire en musique ou l’équivalent (toutes les universités pour toutes les bases d'admission et pour toutes les concentrations ou spécialisations)

 

-       Soit détenir un double D.E.C. préuniversitaire en musique (musique et sciences de la nature, musique et sciences humaines, musique et arts visuels, musique et lettres, etc.)
(toutes les universités pour toutes les bases d'admission et pour toutes les concentrations ou spécialisations)

 

-       Soit détenir D.E.C. en techniques professionnelles de la musique et de la chanson ou l’équivalent
(toutes les universités pour toutes les bases d'admission et pour toutes les concentrations ou spécialisations)

 

-       Soit détenir le Diplôme d’études intermédiaires en musique du Conservatoire de musique du Québec
(toutes les universités pour toutes les bases d'admission et pour toutes les concentrations ou spécialisations)

 

-       Soit détenir tout autre D.E.C. et posséder les compétences musicales adéquates (évalué par des tests théoriques d'admission)
(toutes les universités, sauf Laval et McGill)
note : il n'y a plus d'admissions sur cette base à Laval et à McGill

 

-       Soit détenir un diplôme approprié obtenu à l’extérieur du Québec après au moins treize années de scolarité ou l'équivalent

 

-       Soit détenir un Baccalauréat en musique ou l’équivalent dans une concentration autre que celle désirée (Montréal)

 

-       Soit être âgé d’au moins 21 ans, détenir un D.E.S. ou l’équivalent, avoir acquis une formation musicale équivalente et une expérience pertinente dans le domaine de la musique ou de la chanson et avoir quitté le système scolaire depuis au moins 2 ans (ex : enseignement, animation culturelle, réalisation de disques ou d'émissions musicales à la radio ou à la télévision, etc.) (Laval, Montréal et UQAM).

  

AUTRES EXIGENCES À L’ADMISSION :

 

-       Subir des tests obligatoires d’admission (théorie, solfège, dictée musicale, histoire de la musique, écriture, méthodologie et rédaction musicale, etc.)
(toutes les universités pour toutes les bases d'admission et pour toutes les concentrations ou spécialisations, sauf pour les titulaires d’un baccalauréat en musique dans une autre concentration)

-       Subir une audition instrumentale ou vocale obligatoire
(toutes les universités pour toutes les bases d'admission et pour toutes les concentrations ou spécialisations)

-       Soumettre un portfolio comprenant 2 à 5 compositions et/ou travaux d'écriture dirigés
(Montréal pour les spécialisations  techniques d’écriture, composition instrumentale, et composition mixte et McGill, Laval, Concordia, Sherbrooke et Ottawa pour la spécialisation en composititon)

-       Présenter un portfolio constitué d’un curriculum vitae, d’une lettre de motivation, ainsi que de 2 à 5 compositions électroacoustiques ou travaux faisant appel aux outils numériques
(Montréal pour la spécialisation en musiques numériques et Concordia pour la spécialisation en études électroacoustiques)

-       présenter un portfolio constitué d’un curriculum vitae, d’une lettre de motivation, ainsi que de 2 à 5 compositions électroacoustiques ou travaux faisant appel aux outils numériques

-       Subir une courte entrevue obligatoire
(Concordia pour la spécialisation en composition et Montréal pour les spécialisations musicologie, techniques d’écriture, composition instrumentale et composition mixte)

 

DATE LIMITE : le 1er mars de chaque année pour trimestre d’automne ou le 1er novembre de chaque année pour le trimestre d’hiver

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme est contingenté à l'UQAM, à Montréal et à McGill

 

Admissions ouvertes au trimestre d’automne seulement dans ces 3 universités

 

Par contre, des places restent souvent disponible en musicologie à Montréal et McGill

 

Aucun contingentement dans les autres universités :

 

Les candidats(es) admissibles (qui répondent à toutes les exigences d'admission) sont généralement admis

 

Les admissions sont ouvertes à l’automne et à l’hiver dans toutes les universités

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

-       Université Mcgill (spécialisations en interprétation avec concentrations : instruments d'orchestre, jazz, chant baroque, chant classique, musique baroque, orgue/harpe/guitare, piano ou voix; spécialisation en composition, spécialisation en histoire de la musique, spécialisation en théorie de la musique, majeure en jazz), offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel, possibilité d'effectuer une sessions d'études à l'étranger, pour plus de détails consulte le Bureau des échanges étudiants, voir aussi le Bacc avec majeure en musique (notamment les mineures en technologies musicales) et la Licence en musique (concentrations : jazz, piano, voix, autres instruments), site de l’École de musique Schulich

 

-       Université de Montréal (spécialisations : interprétation - jazz, interprétation - instruments classiques, interprétation - chant classique, composition instrumentale, composition mixte, écriture, musiques numériques, musicologie ou général) offert en régime régulier à temps complet seulement, voir aussi le Bacc avec majeure en musiques numériques, le Bacc avec majeure en composition et arrangement jazz et le Bacc avec majeure en musique, art et société, possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger (Autriche, France, Madagascar ou UK), pour plus de détails voir le Bureau des relations internationales, site de la Faculté de musique

 

-       Université Laval (musique - interprétation avec concentrations : classique, jazz et musique populaire ou réalisation audionumérique; spécialisation en composition et spécialisation en musicologie), offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel, toutes les spécialisations offrent également l’un des 3 profils suivants : le profil entrepreurial permettant de réaliser un projet de création ou de démarrage d'une entreprise, le profil en développement durable permettant de faire la liaison avec la musique et le patrimoine naturel et culturel, ainsi que le profil international offrant la possibilité d'effectuer une session d'études à l'étranger (dont l'Université de Provence-Aix-Marseille I en France, l'Université autonome de Barcelone en Espagne, le Royal Welsh College of Music & Drama en UK, l'Université de Kunste Berlin en Allemagne ou l'Académie russe de musique en Russie), pour plus de détails consulte le Bureau internationalal, voir aussi le Bacc en enseignement de la musique, site de la Faculté de musique

 

-       Université Concordia (spécialisations en composition, interprétation classique, études du jazz, études électroacoustiques), offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel, possibilité d'effectuer une sessions d'études à l'étranger, pour plus de détails consulte le Bureau international, voir aussi le Bacc avec majeure, site du département de musique

 

-       Université du Québec à Montréal UQÀM (profil pratiques artistiques – cheminement musique populaire avec profil excellence ou profil régulier et cheminement musique populaire avec profil régulier ou profil excellence), offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel, possibilité d'effectuer une ou sessions d'études à l'étranger (Espagne, France, UK, Brésil, Colombie ou Mexique), pour plus de détails consulte le Service des relations internationales, voir aussi  le Bacc avec majeure en musique (concentrations instrument classique ou instrument populaire), site du département de musique

 

-    Université de Sherbrooke (cheminements : interprétation classique, interprétation jazz, composition et musique à l'image, pédagogie musicale ou personnalisée), offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel, voir aussi le Double Baccalauréat en musique et enseignement de la musique exclusif au Québec, possibilité d'effectuer une ou sessions d'études à l'étranger, pour plus de détails consulte le Bureau international, site de l’École de musique

 

-       Université Bishop (Baccalauréat en musique), offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel,

 

-       Université d’Ottawa (Bacc spécialisé approfondi en musique avec profils en interprétation, composition, éducation musicale, théorie/musicologie ou général), voir aussi le Bacc spécialisé approfondi bilingue sans concentration, le Bacc avec majeure en études de la musique, ainsi que le Bacc avec majeure en musique B.Mus/Bacc en sciences B.Sc., offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel, possibilité d'effectuer une ou sessions d'études à l'étranger (Belgique, Norvège, etc), pour plus de détails consulte le Bureau international, site de l'École de musique

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis de musiciens(nes) sur leur profession ?, alors regarde les vidéos suivants :

  • l'entrevue avec Andréanne Saint-Louis, étudiante en techiques professionnelles de la musique et de la chanson au Cégep de Drummondville et réalisée par le Cégep de Drummondville;

  • l'entrevue avec Marie-Pier Deschênes, étudiante au baccalauréat en musique - interprétation - chant jazz avec profil entrepreneurial de l'Université Laval et réalisée par l'Université Laval;

  • les entrevues avec Fuat Tuac, Dalhi Gonthier, Davida Syne et Joe Ferracuti; le premier est étudiant en musique - guitare jazz à l'Université Concordia; le second est saxophoniste, compositeur et arrangeur jazz pour le groupe B's Bees; la troisième est étudiante en musique - chant jazz à l'Université Concordia et le quatrième est étudiant en musique - trompette jazz à l'Université Concordia et réalisées par l'Université Concordia;

  • les entrevues avec James Finnerty, Mariana Hutten-Czapski, Marco Liy et Michael Palumbo; étudiants au baccalauréat en musique - études élecroacoustiques à l'Université Concordia et réalisées par l'Université Concordia (en anglais);

  • les entrevues avec Jorge-Carlo Felipe-Lopez et Iva Delic et Danielle Savage; le premier et la seconde sont étudiants en musique - chant classique; la troisième est étudiante en musique - flûte et réalisées par l'Université Concordia (en anglais);

  • l'entrevue avec Rachael Cohen, étudiante au baccalauréat en musique - flûte et chant à l'Université Mcgill et réalisée par l'Université Mcgill (en anglais);

  • l'entrevue avec Chris Maskell, étudiant au baccalauréat en musique - saxophone jazz à l'Université Mcgill et réalisée par l'Université Mcgill (en anglais);

  • une vidéo promotionnelle du "baccalauréat en musique de l'UQAM" (avec Myriane Bourgeois, Marc-Olivier Forand, Joël Barbeau-Gingras, Myriam Grégoire, Francis Laurent, Kassandra Law, Dominic Pichette, Louis Thibault, Frédérique Tremblay et Vincent Yelle pendant leurs formations pratiques) et réalisées par l'UQAM;

  • les entrevues avec Jean-François Rivest, François Racine, Anne-Marie Suire (Mélisande) et Joseph Rouseau; le premier est professeur de musique et chef de l'Orchestre de l'Université de Montréal, le second est metteur en scène, la troisième est étudiante au baccalauréat en musique - chant classique à l'Université de Montréal, le quatrième est basse d'opéra réputé et artiste invité lors d'une présentation de fin d'études de l'Atelier d'opéra de l'Université de Montréal et réalisées par l'Université de Montréal;

  • les entrevues avec Stéphane Lemelin et Geneviève de Caen; le premier est professeur titulaire de musique, la seconde est étudiante double baccalauréat en musique - interprétation et baccalauréat en biologie à l'Université d'Ottawa et réalisées dans le cadre de l'émission "La fabrique culturelle" diffusée sur le Canal Savoir;

  • des entrevues avec étudiants au baccalauréat en musique au Conservatoire de musique de Montréal et réalisées par les Conservatoires de musiuqe du Québec;

  • l'entrevue avec avec Benoit Gauthier, étudiant au Conservatoire de musique de Québec et chef d'orchestre de l'Orchestre symphonique de la Côte-Nord et réalisée par la Fabrique culturelle;

  • l'entrevue avec Audrey-Kritel Barbeau, étudiante au doctorat en éducation musicale de l'Université Mcgill et fondatrice et directrice générale de l'Harmonie Nouveaux Horizons de Montréal, un ensemble communautaire bilingue et intergénérationnel pour débutants en musique et réalisée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada;

  • une seconde entrevue avec Audrey-Kritel Barbeau, étudiante au doctorat en éducation musicale de l'Université Mcgill et fondatrice et directrice générale de l'Harmonie Nouveaux Horizons de Montréal et réalisée dans le cadre de l'émission "La fabrique culturelle" diffusée sur le Canal Savoir;

  • l'entrevue avec François-Xavier Dupas, étudiant au doctorat en musique - interpréatation de l'Université de Montréal, créateur sonore pour des films et des jeux vidéos et chargé de cours en musique numérique à l'Université de Montréal et réalisée par l'Université de Montréal;

  • l'entrevue avec Éric Vandal, étudiant en doctorat en ethnomusicologie à l'Université de Montréal et réalisée par l'Université de Montréal;

  • l'entrevue avec Émilie Taillon-Desrochers, étudiante au doctorat en musique - interprétation violon baroque à l'Université Laval et et réalisée par l'Université Laval;

  • un extrait de de l'Atelier de musique baroque des étudiants du baccalauréat en musique de l'Université Laval, dirigée par le chef d'orchestre Matthias Maute et réalisée dans le cadre de l'émission "Maîtres en musique" diffusée le Canal Savoir;

  • un extrait de l'Atelier de guitare classique des étudiants  du baccalauréat en musique de l'Université de Montréal, dirigé par le maître Isabelle Héroux et réalisée dans le cadre de l'émission "Maîtres en musique" diffusée le Canal Savoir;

  • un extrait de l'Atelier de percussions des étudiants du du baccalauréat en musique de l'Université Mcgill dirigé par le par le maître Jean-Pierre Drouet et réalisé dans le cadre de l'émission "Maîtres en musique" diffusée le Canal Savoir;

  • un extrait de de l'Atelier d'opéra des étudiants du du baccalauréat en musique de l'Université de Montéral dirigé par le par le maître Rosemary Landry et réalisé dans le cadre de l'émission "Maîtres en musique" diffusée le Canal Savoir;

  • un extrait de de l'Atelier de musique de film des étudiants du du baccalauréat en musique de l'Université de Sherbrooke dirigé par le par le maître Robert-Marcel Lepage et réalisé dans le cadre de l'émission "Maîtres en musique" diffusée le Canal Savoir;

  • un court-vidéo avec Maryse, harpiste thérapeute (musicothérapeute) lors d'une visite au centre d'hébergement Émilie-Gamelin dans l'arrondissement Ville-Marie à Montréal et réalisée par le CIUSSS du Centre--Sud-de-l'Île-de-Montréal;

  • l'entrevue avec Frédéric Demers (et le vidéo suivant pour la suite de l'entrevue); D. Mus, trompettiste et cornetiste pigiste réputé, professeur de musique au Cégep de Sherbrooke et enseignant dans la concentration musique à l'école secondaire Pierre-Laporte de la Commission scolaire Marguerite-Bourgoys à Montréal, professeur de cuivres et musique de chambre au Conservatoire de musique de Val-d'Or et pédagogue en musique en pratique privée et réalisée par le Conservatoire de musique de Montréal;

  • l'entrevue avec Guylaine Vaillancourt, Ph.D., MTA, professeure agrégée en art-thérapie à l'Université Concordia et musicothérapeute au CHU Sainte-Justine et réalisée dans le cadre de l'émission "La fabrique culturelle" diffusée sur le Canal Savoir;

  • l'entrevue avec Chantal Brassard, saxophoniste pour le quatuor Arthur Leblanc et pour la musique des Voltigeurs de Québec de la Réserve des Forces canadiennes et enseignante dans la concentration musique à l'école secondaire Jean-de-Brébeuf de la Commission scolaire de la Capitale à Québec et réalisée par le Cégep d'Alma;

  • l'entrevue avec Augustin Guillois, M.mus en didactique instrumentale, professeur de trompette au Cégep d'Alma et réalisée par le Cégep d'Alma;

  • l'entrevue avec Alain Labrosse, professeur de percussions et musique latine au Cégep Marie-Victorin qui explique ce volet dans le cadre du programme technique en musique et réalisée par le Cégep Marie-Victorin;

  • l'entrevue avec Christian Pomerleau, professeur de percussions et musique latine au Cégep Marie-Victorin qui expliquele type d'enseignement de cet instrumentdans le cadre du programme technique en musique et réalisée par le Cégep Marie-Victorin;

  • les entrevues avec Nancy Berman et Corey McKay, enseignants en musique au Collège Marianopolis, un collège privé à Montréal et réalisée par le Collège Marianopolis (en anglais);

  • l'entrevue avec Gilles Valiquette, guitariste, chanteur, flûtiste, harmoniciste, auteur-compositeur-interprète, arrangeur, producteur de disques en musique populaire et homme d'affaires (proprio d'un magasin d'instruments de musique) et réalisée par Cybercap, un organisme sans but lucratif d'aide à l'intégration socioprofessionnelle de jeunes en difficultés à Montréal dans cadre de son site TechnoZone.tv;

  • l'entrevue avec Damien Robitaille, auteur-compositeur-interprète en musique populaire et réalisée par Cybercap, un organisme sans but lucratif d'aide à l'intégration socioprofessionnelle de jeunes en difficultés à Montréal dans cadre de son site TechnoZone.tv;

  • l'entrevue avec Alexandre Belliard, auteur-compositeur-interprète en musique populaire et réalisée par Cybercap, un organisme sans but lucratif d'aide à l'intégration socioprofessionnelle de jeunes en difficultés à Montréal dans cadre de son site TechnoZone.tv;

  • l'entrevue avec Mélissa Racine, auteure-compositrice-interprète en musique populaire et réalisée par l'Association francophone pour l'éducation artistique en Ontario;

  • l'entrevue avec Steve Hamel, percusionniste pour la compagnie de cirque Flip FabriQue et réalisée par cette compagnie;

  • l'entrevue avec Sophie Lavoie, violoniste en musique traditionnelle pour la formation Sophie et Fiachra, professeur de musique et artiste en résidence de la Ville de Joliette en 2015 et réalisée par la Ville de Joliette;

  • l'entrevue avec Christopher Kornienko, pianiste classique accompagnateur et interprète-soliste et réalisée par l'Association francophone pour l'éducation artistique en Ontario;

  • l'entrevue avec Isabelle Corriveau, harpiste et flûtiste et réalisée par Tourisme Brome-Missisquoi;

  • l'entrevue avec Josée Laforest, enseignante en musique à l'école secondaire Bernard-Gariépy de Sorel-Tracy, cofondatrice, professeure et directrice de l'École de musique Laforest et flûtiste pour l'Orchestre Calixa-Lavallée de Sorel-Tracy et réalisée par Rogiciel;

  • l'entrevue avec Mélissa Lavergne, diplômée en techniques professionnelles de la musique - volet jazz et au bacc en musique - interprétation; musicienne percusionniste et accompagnatrice pigiste de musiciens et chanteurs, chroniqueuse musical à l'émission "Entrée principale" à la SRC et directrice artistique et musicale du Festival international des percussions de Longueuil et réalisée par le Conseil des diplômés de la Faculté des arts de l'UQAM;

  • l'entrevue avec Philippe Ménard, fondateur, chef et directeur artistique de l'Orchestre philharmonique des musiciens étudiants de l'UQAM et chargé de cours en musique d'orchestre à l'UQAM et réalisée par l'UQAM;

  • l'entrevue avec Jean-François Rivest; professeur titulaire de musique à l'Université de Montréal, fondateur, directeur artistique et chef principal de l’Orchestre de l’Université de Montréal et réalisée par l'Université de Montréal;

  • les entrevues avec adjudant Jean-François Lambert et adjudant Mélanie Crépeau, le premier est musicien spécialiste des bois (flûte, clarinette, hautbois et saxophone) pour la Musique du Royal 22e Régiment à Québec  (régulière) et la seconde est saxophoniste pour la Musique du Royal 22e Régiment  (régulière) à Québec et réalisées par les Forces canadiennes;

  • les entrevues avec matelot 2e classe Kris Covlin et sergent Charmaine Chaddock, le premier est saxophoniste pour la Naden Band of Maritime Forces Pacific (régulière) à Vancouver en BC et la seconde est flûtiste pour le Royal Canadian Artillery Band (Réserve) à Edmonton en Alberta et réalisées par les Forces canadiennes (en anglais);

  • l'entrevue avec l'adjudant Mélanie Crépeau, saxophoniste  pour la Musique du Royal 22e Régiment des Forces canadiennes à Québec lors du Festival de musique militiare de Québec 2013 et réalisée par le Festival;

  • l'entrevue avec Éric Vandal, étudiant au doctorat en ethnomusicologie de l'Université de Montréal, chargé de cours en musique ethnique à l'Université de Montréal, coordonnateur de l'Atelier de gamelan et de codirecteur artistique de l'ensemble de gamelan Giri Kedaton (musique typique de l'Asie du Sud-Est) et réalisée par l'Université de Montréal;

  • l'entrevue avec Denis Gougeon, compositeur instrumental pour la Société de musique contemporaine du Québec et réalisée par la Société;

  • l'entrevue avec Luc Sicard, compositeur de musique à l'image (pour films et productions audiovisuelles) et réalisée par l'Université de Montréal et diffusée par le Canal Savoir;

  • l'entrevue avec Louis Babin, compositeur de musique à l'image (pour films et productions audiovisuelles) et réalisée par le Centre de musique canadienne;

  • l'entrevue avec François Labelle; technicien de son, musicien et réalisateur son pigiste pour des spectacles en salle et professeur en sonorisation au Collège Boréal en Ontario et réalisée par l'Association francophone pour l'éducation artistique en Ontario;

  • l'entrevue avec Shawn Sasyniuk; musicien, preneur de son et réalisateur d'albums pigiste travaillant avec plusieurs artistes et groupes et réalisée par l'Association francophone pour l'éducation artistique en Ontario;

  • l'entrevue avec Daniel Desnoyers, DJ - animateur et producteur en musique électronique et réalisée par Cybercap, un organisme sans but lucratif d'aide à l'intégration socioprofessionnelle de jeunes en difficultés à Montréal dans cadre de son site TechnoZone.tv;

  • l'entrevue avec Maxime Morin (DJ Champion), DJ, multi-instrumentiste, compositeur et producteur en musique électronique et réalisée par Cybercap, un organisme sans but lucratif d'aide à l'intégration socioprofessionnelle de jeunes en difficultés à Montréal dans cadre de son site TechnoZone.tv;

  • l'entrevue avec Yannick Nézet-Séguin, directeur artistique et chef permanent de l'Orchestre métropolitain et réalisée par Séphan Bureau dans le cadre de l'émission "Le Point" diffusée par la SRC;

  • l'entrevue écrite avec Marc Boucher, baryton de réputation internationale et directeur général du Festival Classica de St-Lambert et réalisée par l'Association desd diplômés de l'Université de Montréal;

  • la vidéo promotionnelle du "DEC en techniques professionnelles de la musique et de la chanson" réalisée par le Cégep Lionel-Groulx;

  • la vidéo promotionnelle du "DEC en techniques professionnelles de la musique et de la chanson" réalisée par le Cégep régional de Lanaudière à Joliette;

  • la vidéo promotionnelle du "DEC en théâtre musical" réalisée par le Cégep Lionel-Groulx;

  • la vidéo promotionnelle du "AEC en composition musicale et techniques audio" réalisée par le Campus Note-Dame-de-Foy;

  • la vidéo promotionelle du "baccalauréat en musique - interprétation musique populaire" réalisée par l'UQAM;

  • la vidéo promotionnelle du "baccalauréat en musique numérique" réalisée par l'Université de Montréal;

  • la vidéo promotionnelle du "baccalauréat en musique - études jazz" réalisée par l'Université Concordia (en anglais);

  • la vidéo promotionelle du "baccalauréat en études électroacoustiques" réalisée par l'Université Concordia (en anglais);

  • la vidéo promotionnelle du "baccalauréat en musique et DESM en composition" réalisée par le Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec.

Consulte également la page suivante où une liste de concours, compétitions et festivals culturels pour la relève ont été répertoriés.

 

Compositeurs :

 

-       Luc Plamondon : site NON officiel de ce célèbre parolier

-       John Mitchell : site de ce célèbre parolier américain (en anglais)

-       Luc de la Rochellière : site officiel de ce chanteur et auteur-compositeur (site de l'entreprise Disques Victoires)

-       Sylvain Cossette : site officiel de ce chanteur, auteur-compositeur et réalisateur

-    Martine Pratte : site officiel de cette parolière québécoise réputée

 

Musiciens :

 

-       Instrumentistes d’orchestres symphoniques : site d’infos sur ce métier

-       Alex Bellegarde : site officiel de ce contrebassiste jazz

-       André Gagnon : site officiel de ce pianiste de réputation internationale

-       Angèle Dubeau : site officiel de cette violoniste de réputation internationale

-       Bruno Pelletier : site officiel de ce chanteur et musicien

-       Claude Nadeau : site officiel de ce claveciniste

-       Denis Brott : site officiel de ce violoncelliste réputé

-       Georges Tremblay : site officiel de ce pianiste réputé

-       Gilles Auger : site officiel de ce chef d'orchestre réputé

-       Jean-Bertrand Carbou : site officiel de ce musicien

-       Kent Nagano : site officiel de ce chef d'orchestre réputé et directeur musical de l'OSM

-       Liu Fang : site de cette musicienne de musique traditionnelle chinoise jouant notamment du pipa

-       Louise Bessette : site officiel de cette pianiste réputée

-       Michel Ouellet : site officiel de ce chanteur et musicien blues

-       Olivier Sudden : site de musicien de flamenco

-       Paul Merkelo : site officiel de ce trompettiste solo de l'OSM

-       Pham Duc Thanh : site de ce musicien de musique traditionnelle vietnamienne jouant notamment de la cithare vietnamienne

-       Robert Ingari : site officiel de ce choriste, compositeur et professeur

-       Yannick Nézet-Séguin : site officiel du directeur artistique de l'Orchestre métropolitain

-       Yvon Cuillerier : site sur ce violoniste québécois réputé

-       Yves Léveillé : site officiel de ce pianiste et compositeur

 

Chanteurs :

 

-       Andrée Watters : site officiel de cette chanteuse