Retour à la page du secteur arts

Retour à la page du secteur communication et médias

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

SECTEUR :  COMMUNICATION ET MÉDIAS

NIVEAU D’ÉTUDES : COLLÉGIAL

 

TECHNICIEN(NE) DU SON

CONCEPTEUR(TRICE) SONORE

Diplôme d'études collégiales D.E.C. ou

Attestation d’études collégiales A.E.C.

 

Consulte également la section "liens recommandés" (dont le vidéo d'un preneur de son qui parle de son travail).

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technicienne ou technicien du son; tu opéreras les appareils de contrôle et d’ajustement les sons selon différents besoins (intensité des voix et des bruits, éliminer les bruits ambiants, associer les sons aux images présentées, etc). Il existe plusieurs autres métiers de l’équipe technique en production audiovisuelle. En techniques radiophoniques (enregistrement sonore, montage et mixage sonore, programmation musicale) : tu utiliseras, manipuleras et opéreras divers équipements servant la production d’une émission de télévision ou de radio.

 

En tant que technicienne ou technicien à l’enregistrement; tu opéreras différents appareils d’enregistrement à haute résolution afin de capter, contrôler et ajuster les sons selon différents besoins (intensité des voix et des bruits, éliminer les bruits ambiants, etc). En tant que monteur(euse) et mixeur(euse) du son, tu auras à effectuer le pré-montage, mixer différents sons et musiques et effectuer le montage final de la musique, des voix et des autres sons aux images lors de la postproduction (dans le cadre par exemple de production cinéma, télé ou multimédia).

 

En tant que conceptrice ou concepteur sonoreEn tant que concepteur(trice) d'environnements sonores; ; tu auras pour tâches de planifier, concevoir et réaliser l'environnement sonore (musique, bruitage et effets sonores) pour des documents vidéos, films, émissions de télévision, vidéoclips, émissions de radio, documents multimédia, concerts ou autres événements en direct, etc. Tu devras tenir compte des actions effectuées lors des scènes, du décor, de la qualité sonore de la salle ou du plateau de tournage, des besoins et attentes du metteur en scène ou du réalisateur, des équipements et autres outils dont tu disposeras. Dans le milieu du théâtre, tu agiras en tant que preneur de son, bruiteur, sonorisateur en même temps.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-    Intérêt pour la musique, le son et les nouvelles technologies

-       Très bonne acuité auditive

-       Sens du rythme et sensibilité : pour être capable de suivre le rythme de la suite et concevoir

-       Curiosité, imagination et créativité pour concevoir et réaliser divers types de sons

-    Souci du travail bien afin de réaliser des sons de grande qualité

-       Ouverture d’esprit sur les différentes formes d’art ton travail étant multidisciplinaire, tu seras appelé(e) à travailler dans différents domaines des arts (musique, chanson, multimédia, danse, etc) et de divers styles musicaux

-       Aptitudes à travailler en équipe car tu auras à collaborer avec d’autres membres de l’équipe technique et des musiciens et/ou chanteurs

-       Facilité à travailler sous pression  car tu auras à respecter des courts délais pour réaliser ton travail

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-       Adjoint(e) au(à la) directeur(trice) technique (après expérience)

-       Arrangeur(euse) de musique

-       Arrangeur(euse) sonore

-    Assistant(e) monteur(euse)

-       Assistant(e) réalisateur(trice) en conception sonore

-       Assistant(e) technique à l’enregistrement

-       Bruiteur(euse)

-       Coordonnateur(trice) adjoint(e) musical  (après expérience)

-       Coordonnateur(trice) musical  (après expérience)

-       Directeur(trice) technique  (après expérience)

-    Discothécaire

-       Mixeur(euse)

-       Monteur(euse) sonore

-       Réalisteur(trice) en conception sonore  (après expérience)

-       Représentant(e) commercial en équipements de son

-       Technicien(ne) audio en post-synchronisation

-    Technicien(ne) de salle ou de studio

-       Technicien(ne) du son

-    Technicien(ne) en audiofréquence (entreprises en acoustique)

-       Technicien(ne) en enregistrement musical

-      Vendeur(euse)-conseiller(ère) en équipements de son 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-    Agences de publicité

-    Centres culturels

-    Centres de congrès

-    Commerces d'équipements de sonorisation

-       Discothèques

-       Entreprises de logiciels

-       Entreprises de multimédia

-       Entreprises de production de spectacles

-       Entreprises de sonorisation

-       Entreprises de production audiovisuelle et télévisuelle

-    Entreprises spécialisées en acoustique

-    Festivals de musique

-    Maisons de la culture

-       Maisons de production cinématographique

-    Salles de spectacles

-       Stations de radio

-       Stations de télévision

-       Studios d’enregistrement

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-        Bon porte-folio

-        Polyvalence

-        Grande disponibilité

-        Longues heures de travail

-        Horaires de travail parfois variables

-        Travail parfois à temps partiel, à contrat ou à la pige

-        Facilité d’adaptation aux changements technologiques

PLACEMENT :

 

Aucune donnée disponible pour le programme d'AEC.

le D.E.C. est un nouveau programme.

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

 Secteur de la radio :

-         18,08 $/heure (40 hres/sem) au sein des radiodiffuseurs indépendants ou communautaires

-         21,04 $/heure (37,5 hres/sem.) en tant que technicien(ne) du son à la SRC (Première ou Esapce musique)

-         23,52 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) à l'enregistrement au sein des grands radiodiffuseurs privés

 Secteur de la télévision :

-         20,41 $/heure (40 hres/sem.) en moyenne en tant que technicien(ne) du son au sein des télédiffuseurs privés indépendants ou communautaires

-         20,91 $/heure (37,5 hres/sem.) en tant que technicien(ne) du son sur le terrain à la CBC

-         21,04 $/heure (37,5 hres/sem.) en tant qu'assistant(e) monteur(euse) de son, bruiteur(euse), ou technicien(ne) du son à la SRC (incluant ses canaux spécialisés tels que : RDI, ArtTV, RCI, etc.)

-         22,33 $/heure (35 hres/sem.) en tant que technicien(ne) en recherche sonore et musicale ou concepteur(trice) sonore à Télé-Québec

-         22,51 $/heure (37,5 hres/sem.) en tant que mixeur(euse) - amplification du son à la CBC

-         23,91 $/heure (35 hres/sem.) en tant que monteur(euse)/mixeur(euse) audio à Télé-Québec

-         25,00 $/heure (37,5 hres/sem.) en tant qu'assistant(e) monteur(euse) de son, bruiteur(euse), ou technicien(ne) du son à TVA (incluant ses canaux spécialisés tels que : LCN, Moi & Cie, TVA Sports, etc.)

-         26,11 $/heure (37,5 hres/sem.) en tant que concepteur(trice) sonore à TVA (incluant ses canaux spécialisés tels que : LCN, Moi & Cie, TVA Sports, etc.)

Secteur du théâtre : (cachets minimums) :

 -         1 043,73 $ pour un projet de conception sonore (plus redevances minimums de 1,00 % du cachet par représentation) pour un spectacle dans une salle de spectacles jeune public dans un théâtre membre de l'Association des théâtres canadiens

 -         1 043,73 $ pour un projet de conception sonore (plus redevances minimums de 1,50 % du cachet par représentation) pour un spectacle dans une salle de moins de 200 places dans un théâtre membre de l'Association des théâtres canadiens

 -         2 087,44 $ pour un projet de conception sonore (plus redevances minimums de 2,00 % du cachet par représentation) pour un spectacle dans une salle 200 places et plus dans un théâtre membre de l'Association des théâtres canadiens

-         1 352,86 $ pour un projet de conception sonore de 110 heures maximum ou 18,45 $/heure (plus redevances minimums de 19,67 $ par représentation) dans un théâtre membre de l'Association des compagnies de théâtre du Québec

 -         1 857,64 $ ou 21,86 $/heure pour un projet de conception sonore (plus redevances minimums de 1,75 % du cachet par représentation) pour un spectacle dans une salle de moins de 200 places dans un théâtre membre des Théâtres associés du Québec

 -         2 076,18 $ ou 24,04 $/heure pour un projet de conception sonore (plus redevances minimums de 1,75 % du cachet par représentation) pour un spectacle dans une salle de 200 à 399 places dans un théâtre membre des Théâtres associés du Québec

 -         2 404,00 $ ou 28,41 $/heure pour un projet de conception sonore (plus redevances minimums de 1,75 % du cachet par représentation) pour un spectacle dans une salle de 400 à 599 places dans un théâtre membre des Théâtres associés du Québec

 -         3 005,00 $ ou 32,78 $/heure pour un projet de conception sonore (plus redevances minimums de 1,75 % du cachet par représentation) pour un spectacle dans une salle de 600 à 899 places dans un théâtre membre des Théâtres associés du Québec

 -         3 168,91 $ ou 37,15 $/heure pour un projet de conception sonore (plus redevances minimums de 1,75 % du cachet par représentation) pour un spectacle dans une salle de 900 places et plus dans un théâtre membre des Théâtres associés du Québec

secteurs de la télévision, de la vidéo et de la publicité (cachets minimums) :

-         115 $/minute pour la conception d'une musique sans parole d'une émission non dramatique à TVA (incluant ses canaux spécialisés)

-         140 $/minute ou 520 $/épisode pour la conception d'une musique sans parole d'une émission dramatique à TVA (incluant ses canaux spécialisés)

 -         900 $ pour la conception d'un thème musical d'un maximum de 90 secondes (et 20 $/seconde supplémentaire) d'une émission à TVA (incluant ses canaux spécialisés)

-    24,35 $/heure en tant que preneur(euse) de son ou mixeur(euse) de son ou sonorisateur(trice) pour une émission dramatique ou NON dramatique (budget de moins de 456 000 $) chez producteur privé de télévision membre de l'Association québécoise de production médiatique AQPM

-    30,69 $/heure en tant que preneur(euse) de son chez producteur privé de publicité membre de l'Association québécoise de production médiatique AQPM

-    30,75 $/heure en tant que preneur(euse) de son pour une émission dramatique (budget de 456 000 $ ou +) chez producteur privé de télévision membre de l'Association québécoise de production médiatique AQPM

note : la rémunération des bruiteurs(euses) et des mixeurs(euses) de son est établi "gré à gré", soit déterminée selon un libre accord entre le producteur et le technicien.

Secteur du cinéma : (cachets minimums) :

-    30,75 $/heure en tant que preneur(euse) de son pour un film de moins de 3 millions $ chez producteur privé de film membre de l'Association québécoise de production médiatique AQPM

-    31,80 $/heure en tant que preneur(euse) de son pour un film de 3 à 9,9 millions $) chez producteur privé de film membre de l'Association québécoise de production médiatique AQPM

-    35,00 $/heure en tant que preneur(euse) de son pour un film de 10 à 14,9 millions $ chez producteur privé de film membre de l'Association québécoise de production médiatique AQPM

-    39,25 $/heure en tant que preneur(euse) de son pour un film de 15 millions $ et + chez producteur privé de film membre de l'Association québécoise de production médiatique AQPM

note : la rémunération des bruiteurs(euses) et des mixeurs(euses) de son est établi "gré à gré", soit déterminée selon un libre accord entre le producteur et le technicien.

Secteur du multimédia : (cachets minimums) :

-    22,08 $/heure en tant qu'assistant(e) opérateur(trice) de son RF chez producteur privé de multimédia membre de l'Association québécoise de production médiatique AQPM

-    22,35 $/heure en tant que sonorisateur(trice) chez producteur privé de multimédia membre de l'Association québécoise de production médiatique AQPM

-    24,01 $/heure en tant que preneur(euse) de son ou mixeur(euse) de son chez producteur privé de multimédia membre de l'Association québécoise de production médiatique AQPM

-    24,83 $/heure en tant qu'opérateur(trice) de son RF chez producteur privé de multimédia membre de l'Association québécoise de production médiatique AQPM

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Syndicat des techniciens et artisans du réseau français de la SRC, Guilde canadienne des médias - section locale CBC, Syndicat général des employés de Télé-Québec, Syndicat des employés de TVA, Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son AQTIS, Association des professionnels des arts de la scène du Québec, conventions collectives des employés de plusieurs grands médias.

 

ÉTUDES :

Il existe 2 niveaux d’études afin de devenir conceptrice ou concepteur sonore, soit :

-       Niveau collégial technique (D.E.C.) ci-dessous

-    Niveau collégial technique (A.E.C.)

-       Niveau universitaire

NIVEAU COLLÉGIAL :

(NIVEAU D.E.C.)

 

La plupart des programmes permettent de faire carrière comme technicien(ne) à l’enregistrement du son pour le milieu radiophonique ou l’industrie du disque, des preneurs(euse) de son pour l’industrie du cinéma, du multimédia ou de la télévision, des concepteurs(trices) d’environnements sonores pour le théâtre ou la scène.

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d'études collégiales en technologies sonores D.E.C. a une durée totale 3 ans de offert à temps complet seulement. Tout nouveau nouveau en enseignement régulier. Il te permettra de toucher aux 4 grands axes de la technologie sonore, soit : la sonorisation d'événements; l'enregistrement en studio; la post-production sonore pour le cinéma, la télévision et le vidéo; ainsi que la production sonore pour le multimédia, l'Internet et le jeu vidéo.

 

Tu y apprendras tous les aspects du métier de technicien(ne) spécialisé(e) du son allant de l’installation et l’utilisation de l’équipement jusqu’au mixage de matériel musical, en passant par la création, la captation, le traitement, l’intégration dans l’œuvre et la diffusion.

 

Bien que le programme soit nouveau au D.E.C., une formation au niveau de l'A.E.C. existe depuis plusieurs années déjà. Donc, les collèges possèdent de nombreux studios et équipements à la fine pointe de la technologie telles que : des laboratoires équipés de postes informatiques performants et dotés des logiciels spécialisés en technologies sonores et musicales des plus récents, des studios d'enregistrement avec de nombreux équipements professionnels modernes, des studios insonorisés, des locaux pour combos entièrement équipés (batterie, amplificateurs, etc.), un centre de documentation musicale très complète, des salles de concerts dotés d'équipements de sonorisation dignes des grandes salles de spectacles, ainsi que la collaboration avec des partenaires du milieu afin d'utiliser les équipements dans le cadre de certains cours (studios d'enregistrement professionnel, grandes salles de spectacles, etc.).

 

Tu travailleras en collaboration avec les étudiants en techniques professionnelles de la musique et de la chanson et du programme préuniversitaire en musique pour les enregistrements en studio et en sonorisation lors de leurs présentations musicales, la conception de la postproduction sonore avec des études en arts et technologies informatisés (Cégep d'Alma) ou la sonorisation de spectacles devant public des étudiants en danse (Cégep de Drummondville).

 

Tu pourras également participer à différents événements culturels (tels que :   Festival de la musique d'Alma, Festival de la chanson de St-Ambroise et Cégeps en spectacles au Cégep d'Alma OU le Festival de danse Danse Encore, le Mondial des cultures de Drummondville et Cégeps en spectacles au Cégep de Drummondville) en étant membre de l'équipe de sonorisation.

 

Tu auras les cours suivants : introduction à la production sonore, évaluation de l'acoustique des lieux 1, spectres, timbres et dynamique, système audionumérique, traitement audio, pupitre de son, électricité et entretien préventif, captures et prises de son, évaluation de l'acoustique des lieux 2, analyse critique et esthétique d'une production sonore 1, exploitation de logiciels audionumériques appliqués en technologie sonore, gestion de fichiers audionumériques, atelier de création sonore, montage et synchronisation sonore à l'image, éléments de sonorisation d'événements, éléments sonores des jeux vidéo, l'environnement sonorisation, traitement sonore 1, conception sonore appliquée, enregistrement d'une production musicale, analyse critique et esthétique d'un production sonore 2, travail d'équipe et organisation, mixage sonore, mixage et doublage d'une postproduction sonore à l'image, traitement sonore 2, installation d'équipements sonores, diagnostic et entretien d'équipements sonores, intégration sonore en multimédia et jeu vidéo 1, production musicale 1,  installation et optimisation d'équipements sonores, conception d'univers sonores, intégration en multimédia et jeu vidéo 2, production sonore 2, audio et radio fréquences, ainsi que la réalisation d'un projet de fin d'études en technologie sonore.

Pour plus de détails sur ce programme, regarde la vidéo promotionnelle réalisée par Cogeco TV pour le Cégep d'Alma.

 

PASSERELLE :

 

Une passerelle permet aux titulaires d'un programme de D.E.C. de se faire reconnaître quelques crédits dans le cadre d'un programme de baccalauréat dans un domaine connexe afin d'éviter les doublons dans les acquis.

 

Puisque ce programme est nouveau, aucune passerelle n'est actuellement offerte, mais peut-être qu'éventuellement, certaines universités reconnaîtront les acquis dans l'un de leurs programmes.

 

EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-         Détenir un D.E.S. ou un D.E.P. ou une formation jugé équivalente

 

AUTRE(S) EXIGENCE(S) :

-    Subir une entrevue de sélection afin d'établir ta motisation et la cohérence de ta démarche à entreprendre des études en technologies sonores

-       Subir une audition musicale (comprenant différents tests visant à évaluer ton potentiel d'écoute du matériau sonore, tes connaissances en théorie musicale, tes connaissances en mathématiques appliquées, tes habiletés manuelles et tes intérêts professionnels)

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

La sélection est principalement basée sur l'audition

 

Le programme est limité à 25 places à Alma

 

Il n'y a aucun contingentement en 2015 à Drummondville, mais une évaluation du programme sera effectuée en fonction du nombre de demandes pour les prochaines années.

 

ENDROITS DE FORMATION :

NIVEAU COLLÉGIAL

(NIVEAU A.E.C.)

 

AUTRES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

L’Attestation d’études collégiales en création et montage sonore A.E.C. offert au  Cégep de Drummondville a une durée totale de 900 heures, soit 10 mois offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Elle vise à former des créateurs d'environnements sonores et musicaux et des montages pour les secteurs de la production ou de la post-production audiovisuelles, télévisuelles, radiophoniques, le jeu vidéo et le web.

 

Elle comporte des cours d'introduction à la profession, utilisation de l'informatique appliquée aux technologies du son, traitement synthèse 1, prise de son, recherche sonore et conditionnement de l'oreille, studio numérique 1 : édition audionumérique, gestion d'un parc d'équipements, traitement synthèse 2, conception sonore, production musicale en studio, studio numérique 2 : midi et création musicale, post-production sonore à l'image, projet en création et montage sonore.

 

L’Attestation d’études collégiales en création et montage sonore à l'image A.E.C. offert au Campus Notre-Dame-de-Foy CNDF a une durée totale de 750 heures, soit 8 mois offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel.

 

Elle vise à former des créateurs d'environnements sonores et musicaux et des montages pour les secteurs de la production ou de la post-production audiovisuelles, télévisuelles, radiophoniques, le jeu vidéo et le web. Elle comporte des cours d'introduction au milieu de la création et du montage sonore, conditionnement de l'oreille, prises de son, unités de traitement 1, conception sonore 1, édition audionumérique 1, unités de traitement 2, administration et interconnexion des équipements, conception sonore 2, édition audionumérique 2, synthèse sonore, post-production sonore à l'image et gestion de sa carrière.

 

L’Attestation d’études collégiales en création et production musicales associées à l'image A.E.C. offert au Cégep d'Alma a une durée totale de 675 heures, soit 8 mois offert à temps complet. Destinée aux titulaires d'une formation en musique (DEC en techniques professionnelles de la musique, DEC général en musique, formation préparatoire du Conservatoire ou autre formation jugée équivalente), afin de former des professionnels en création et productions de musique à l'image pour les secteurs de la production ou de la post-production audiovisuelles, télévisuelles, radiophoniques, le jeu vidéo et le web.

 

Elle comporte les cours suivants : analyse de la fonction de créateur et de producteur de musique associée à l'image, stratégies de mise en marché et approche-client, caractérisation d'œuvres musicales associées à l'image, composition 1, orchestration virtuelle 1, composition 2, orchestration virtuelle 2, production d'un enregistrement d'une musique associée à l'image, ainsi que réalisation d'une musique d'une œuvre associée à l'image.

 

L’Attestation d’études collégiales en enregistrement et sonorisation A.E.C. offert au Campus-Notre-Dame-de-Foy CNDF a une durée totale de 885 heures, soit 9 mois offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Elle vise à former des techniciennes et des techniciens en production et en post-production audio pour les domaines du cinéma, de la télévision, le jeu vidéo et le web.

 

Elle comporte des cours d'introduction au milieu de sonorisation, introduction à la sonorisation, introduction à la manipulation sonore, introduction à la captation, introduction à l'audionumérique, sonorisation 1, l'acoustique des instruments, l'acoustique des lieux, sonorisation 2, audionumérique 1, sonorisation 3, captation avancée, manipulation sonore avancée et sonorisation 4.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

L’Attestation d’études collégiales en enregistrement sonore et sonorisation A.E.C. offert à l'Institut Trébas a une durée totale de 12 mois (45 semaines, 3 sessions) offert à temps complet. Elle vise à former des professionnels de la sonorisation pour l'industrie de la musique, du spectacle, du cinéma, de la télévision et du multimédia.

 

Elle comporte des cours d'introduction à l'industrie de la musique et du spectacle, théorie musicale, langage M.I.D.I., techniques d'enregistrement sonore professionnel, techniques d'enregistrement audio-numérique, techniques d'enregistrement multipiste, mixage et montage, synchronisation audio et vidéo, méthodes d'enregistrement pour différents types d'instruments musicaux, montage de la pré à la post-production, ainsi qu'un stage en enregistrement audio.

 

L’Attestation d’études collégiales en production sonore multimédia A.E.C. offert au Cégep de Drummondville a une durée totale de 615 heures, soit 7 mois offert à temps complet de jour.

 

Elle vise à former des monteurs(euses) sonores et des intégrateurs(trices) sonores pour l'industrie du multimédia (productions Web, documents corporatifs, outils éducatifs, jeux vidéo, etc.).

 

Elle comporte les cours suivants : initiation à la production multimédia, esthétique en production sonore, station audionumérique, prise de son appliquée en multimédia, traitement et manipulation du son, son et créativité, synthèse sonore appliquée, réalisation sonore, techniques de prise de son, ainsi que gestion de carrière.

 

L’Attestation d’études collégiales en techniques de production audio et musicale A.E.C. offert à Musitechnic a une durée totale de 12 mois (3 sessions) offert à temps complet. Elle vise à former des techniciennes et des techniciens du son en prise et enregistrement du son, édition et montage sonore, ainsi qu'en conception, réalisation et production de sons pour les domaines de la musique, du cinéma, de la télévision, le spectacle, le jeu vidéo, etc.

 

Elle comporte des cours sur les notions de conception d'une station de travail audio, notions d'informatique appliquées aux technologies du son, le M.I.D.I., connectique, réseautique et bases en électricité, manipulation des appareils et équipements d'un studio audio, enregistrement en studio, création et modification de sons d'instruments et effets sonores, techniques d'utilisation d'un séquenceur M.I.D.I., survol de l'industrie musicale, techniques de production musicale, techniques de production audio, techniques de mixage sonore, réalisation musicale (projet de réalisation d'une chanson pour la radio, projet de production musicale, projets de mixage musical), production audio (projet de post-production d'une production audiovisuelle ou multimédia, projet de production audio), gestion de sa carrière.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde la vidéo promotionnelle du Collège Musitechnic.

 

L’Attestation d’études collégiales en traitement de sons et conception sonore A.E.C. offert à l’Institut Trébas a une durée totale de 12 mois (3 sessions) offert à temps complet. Elle vise à former des concepteurs de sons pour les secteurs du cinéma, de la télévision, du multimédia et de la production audiovisuelle (incluant les vidéoclips).

 

Elle comporte des cours d'introduction et contexte de l'industrie de la musique et du spectacle, d'introduction à l'industrie de la musique et du spectacle, théorie musicale, langage M.I.D.I., techniques d'enregistrement sonore professionnel, techniques d'enregistrement audio-numérique, techniques de montage sonore, synchronisation audio et vidéo, post-production cinématographique et télévisuelle, immersion en studio d'enregistrement numérique, ainsi qu'un stage en conception sonore.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde la vidéo promotionnelle réalisée par l'Institut Trébas.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

  

Pour tous les autres programmes :

 

-         Détenir un D.E.S. ou un D.E.P. ou une formation jugé équivalente

 

ET 

 

-         Avoir interrompu ses études pendant au moins 2 sessions consécutives ou 1 année scolaire

Pour l'A.E.C. en techniques d’enregistrement et de sonorisation musical

et Pour l'A.E.C. en création et production musicales associées à l'image

Une formation professionnelle ou une expérience en musique professionnelle ou dans un domaine connexe est un atout, mais non une exigence obligatoire :

-       D.E.C. en musique populaire ou techniques professionnelles de la musique

-    DEC en arts et technologie des médias ou techniques de production et post-production télévisuelles

-    DEC en électronique - option audiovisuels

-    DEC préuniversitaire en musique

-       Diplôme du Conservatoire de musique

-       Baccalauréat en musique

-    AEC en création et montage sonore ou en conception sonore

-       Autre diplôme professionnel en musique obtenu à l'extérieur du Québec

-       Expérience pertinente comme musique professionnel

AUTRE(S) EXIGENCE(S) :

-       Subir une entrevue et audition de sélection (Drummondville, Alma, CNDF, Trébas et Musitechnic)

-    Subir des tests d'aptitudes obligatoires (CNDF)

-    Soumettre une lettre décrivant tes motivations à entreprendre une carrière dans ce domaine (CNDF)

-    Présenter une maquette de conception sonore à l'image (CNDF)

-    Avoir une connaissance de base en musique (AEC en sonorisation et enregistrement à Drummondvill et Alma)

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ces programmes :

les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

NIVEAU UNIVERSITAIRE :

 

Les programmes universitaires sont surtout destinés aux personnes détenant une bonne formation de base en musique. Ils permettent notamment d’accéder à une carrière dans les domaines de la conception sonore et de la composition par ordinateur, plus particulièrement de musiques de film, de jeux vidéo, de pièces de théâtre et de spectacles multimédias, mais également aux technologies du son : enregistrement en studio, sonorisation, conception et réalisation d’applications informatiques dans le cadre de projets musicaux, etc.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en musique – cheminement en musiques numériques B.Mus. offert à l’Université de Montréal a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement.

 

Au cours de la 1re année, tu seras familiarisé(e) avec les différentes technologies musicales, tu apprendras les types et la morphologie des sons, tu seras initié(e) à l’analyse, à la synthèse et au traitement des sons et tu seras initié(e) à l’informatique musicale.

 

Tu devras suivre les cours  obligatoires suivants : typologies et morphologie sonores, introduction à l’acoustique musicale, analyse, synthèse et traitement des sons, création musicale en langage Python 1, atelier de composition électroacoustique 1 et atelier de composition électroacoustique 2;

 

Tu devras choisir 1 cours en culture musicale et artistique parmi 38 cours proposés (ex : images et rôles sociaux de l’artiste, histoire générale de la musique, histoire de la musique classique, histoire de la musique moderne, histoire de la musique populaire francophone, histoire de la musique populaire anglophone, histoire de la musique populaire québécoise, histoire du jazz, musique et interdisciplinarité, technosciences, culture et société, etc.);

 

1 cours en électroacoustique et informatique musicale parmi 16 cours proposés (ex : analyse de la musique électroacoustique, création de maquettes audio/MIDI, édition musicale assistée par ordinateur, enregistrement et sonorisation 1, enregistrement et sonorisation 2, composition assistée par ordinateur, création musicale en langage Python 2, techniques analogiques en studio, etc.);

 

ainsi qu’un cours en communication et outils professionnels parmi 6 cours proposés (ex : méthodologie musicale, le métier de musicien, le droit d’auteur en musique, rédaction musicale, etc.), ainsi qu’1 cours d’instrument parmi 5 cours proposés (connaissance du clavier de base pour non-claviéristes 1, connaissance du clavier de base pour non-claviéristes 2, instrument au choix 1, instrument au choix 2 ou instrument au choix 3)

 

OU 1 ou 2 atelier(s)  en musique d’ensemble parmi (atelier de percussions, ensemble de claviers, ensemble de clarinettes, ensemble de cuivres, ensemble de flûtes, ensemble de guitares, ensemble d’instruments à vent, quatuor de saxophones, chorale, chorale jazz, gamelan, ensemble jazz, orchestre, atelier d’improvisation ou atelier d’arts performatifs) OU 1 cours en langues et cultures étrangères parmi (anglais, allemande, espagnol ou italien selon ton niveau ou autres cours sur les cultures) OU 1 cours au choix en dehors de la Faculté de musique.

 

Au cours de la 2e année, tu seras familiarisé(e) avec les technologies appliquées à la musique, initié(e) sur les aspects cognitifs (aspects psychologiques, neurologiques et linguistiques) de la musique, tu seras initié(e) aux applications des technologies musicales (cinéma, multimédia, jeu vidéo, télévision, théâtre, etc.) et tu seras initié(e) à la conception et création musicale par des ateliers de travaux pratiques et la réalisation de projets simples.

 

Tu auras à suivre les cours suivants : histoire de la musique électroacoustique, prise de son créative, 2 projets en musique numérique parmi :  projet de composition électroacoustique 1, 2, 3 ou 4 (atelier de conception sonore, composition électroacoustique et composition pour l’écran et la scène), projet en arts médiatiques 1, 2, 3, ou 4 (atelier dans le domaine des arts médiatiques, vidéomusique, vidéo d’art et installations sonores), projet en arts performatifs 1, 2, 3 ou 4 (atelier de conception sonore pour la scène) ou projet en lutherie audionumérique 1 , 2, 3, ou 4 (atelier de conception d’outils en acoustique ou informatique musicale, 1 cours en musique et multimédia parmi 22 cours proposés (ex : cinéma expérimental et art vidéo, cinéma et technologies numériques, esthétique et design vidéoludique, musique et images en mouvement, création sonore pour jeu vidéo, vidéomusique : capture/montage, etc.);

 

Tu devras choisir 1 cours en écriture et analyse parmi 18 cours proposés (ex : contrepoint 1, harmonie, harmonie jazz, arrangements jazz, etc.);

 

1 cours en électroacoustique et informatique musicale parmi 16 cours proposés (ex : analyse de la musique électroacoustique, création de maquettes audio/MIDI, édition musicale assistée par ordinateur, enregistrement et sonorisation 1, enregistrement et sonorisation 2, composition assistée par ordinateur, création musicale en langage Python 2, techniques analogiques en studio, etc.);

 

1 cours en musique et cognition parmi 9 cours proposés (ex : perception de la musique, musicologie cognitive, introduction à la neurocognition musicale, psychoacoustique musicale, neuropsychologie sensorielle, psychologie de la perception, etc.), ainsi que 2 cours optionnels (en cultures musicales et artistiques ou en musique d’ensemble ou d’instrument ou en écriture et analyse ou en communication et outils professionnels ou en musique et multimédia ou en musique et cognition ou en électroacoustique et informatique musicale ou en cultures et langues étrangères)  et/ou 1 cours au choix en dehors du champ de spécialisation et de la Faculté de musique.

 

Au cours de la 3e année, tu apprendras les impacts des sciences et technologies de la musicales dans ses applications, tu développeras des habiletés en conception et création musicale par des ateliers de travaux pratiques et la réalisation de projets plus complexes et variés et enfin, tu acquerras une formation complémentaire dans les autres domaines de la musique et dans les disciplines artistiques connexes.

 

Tu auras les cours suivants : musique de création et technologies, algorithmie et effets audionumériques 1, 2 projets en musique numérique parmi :  projet de composition électroacoustique 1, 2, 3 ou 4 (atelier de conception sonore, composition électroacoustique et composition pour l’écran et la scène), projet en arts médiatiques 1, 2, 3, ou 4 (atelier dans le domaine des arts médiatiques, vidéomusique, vidéo d’art et installations sonores), projet en arts performatifs 1, 2, 3 ou 4 (atelier de conception sonore pour la scène) ou projet en lutherie audionumérique 1 , 2, 3, ou 4 (atelier de conception d’outils en acoustique ou informatique musicale;

 

Ainsi que 5 à 6 cours optionnels (en cultures musicales et artistiques ou en musique d’ensemble ou d’instrument ou en écriture et analyse ou en communication et outils professionnels ou en musique et multimédia ou en musique et cognition ou en électroacoustique et informatique musicale ou en cultures et langues étrangères), ainsi que 0 à 1 cours au choix en dehors du champ de spécialisation et de la Faculté de musique.

 

Le Baccalauréat avec majeure en études électroacoustiques B.Mus. offert à l’Université Concordia a une durée totale de 3 ans (2 ans pour la majeure + 1 an pour une mineure) offert à temps complet seulement.

 

Au cours de la 1re année, tu seras familiarisé(e) avec le processus de développement auditif et les processus cognitifs dans la pratique de la dictée et de la création sonore et musicale, tu apprendras les types et la morphologie des sons, tu seras initié(e) aux fondements de la théorie musicale et à la composition d’environnements créatifs et technologiques par la création de maquettes de séquences audio/MIDI et à l’informatique musicale.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : analyse de la scène auditive 1 (processus cognitifs appliquées à l’électroacoustique et à la technologie musicale), théorie/MIDIstration 1 (théorie musicale et atelier de création de séquences audio/MIDI), histoire de l’électroacoustique : de Edison au iPod, analyse de la scène auditive 2 et théorie/MIDIstration 2.

 

Au cours de la 2e année, tu seras initié(e) aux différentes technologies électroacoustiques (traitement du signal, techniques de studio multipistes, échantillonnage, montage post-production) (théâtre, scène, cinéma, télévision, multimédia, production de disques, jeu vidéo, etc.), notamment par la réalisation de travaux pratiques lors d’ateliers et tu acquerras des connaissances complémentaires sur les différentes applications technologiques de la musique.

 

Tu auras les cours obligatoires et optionnels suivants : électroacoustique 1 (théorie, séminaire + ateliers), électroacoustique 2 (théorie, séminaire + ateliers), 3 cours optionnels en études électroacoustiques parmi 24 cours proposés (ex ; édition audio numérique, techniques de studio numérique, introduction à l’enregistrement 1, introduction à l’enregistrement 2, son intermédiaire et enregistrement, synthèse modulaire virtuelle, composition multi-canaux : sons et espaces, projet en conception sonore, etc.).

 

Enfin, tu pourras compléter ce programme avec une mineure ou un certificat tel que : bases de données, études en sciences multidisciplinaires, arts et sciences ou science informatique.

 

Le Baccalauréat avec majeure en musique + mineure en technologies musicales B.Mus. offert à McGill a une durée totale de 3 ans (2 ans pour la majeure + 1 an pour une mineure) offert à temps complet, mais peut également être suivi à temps partiel.

 

La majeure comprend les cours obligatoires suivants : théorie et analyse 3, la pensée critique en musique, atelier d’instrument 3, harmonie 1, théorie et analyse 4, traditions musicales occidentales, atelier d’instrument 4, harmonie 2, 2 ateliers sur les grands ensembles parmi (ensemble vocal jazz, ensemble choral classique, ensemble d’instruments à vents, ensemble de musique contemporaine, ensemble jazz ou orchestre), ainsi que 6 cours optionnels en musique parmi des listes proposées.

 

Enfin, tu pourras compléter ton programme avec l’une des mineures suivantes :

 

Mineure en applications musicales de la technologie ; tu auras les cours suivants : fondements des nouveaux médias, physique de la musique, perception musicale et cognition, production en nouveaux médias 1, ainsi que l’un des 2 groupes de cours suivants (histoire de la musique électroacoustique + musique et Internet ou production en nouveaux médias 2) OU (introduction à l’enregistrement musical 1 et introduction à l’enregistrement musical 2).

 

Mineure en sciences et technologies musicales ; tu auras les cours suivants : introduction à l’audio numérique, perception musicale et cognition, informatique musicale et audio 1, informatique musicale et audio 2, audio numérique et traitement des signaux, ainsi que l’un des 3 cours suivants (développement multimédia avancé, physique de la musique ou projet avancé : technologie musicale).

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-       Soit détenir un D.E.C. en musique préuniversitaire (ou un double D.E.C. en musique)

-       Soit détenir un D.E.C. en techniques professionnelles de la musique et de la chanson

-       Soit des connaissances équivalentes au D.E.C. et une expérience pertinente dans le domaine de la musique ou des technologies du son jugé équivalente

 

AUTRES EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-       Réussir les tests d’admission en théorie musicale, écriture et analyse, histoire de la musique et rédaction musicale et au besoin, en dictée musicale et solfège (Montréal et McGill)

-       Subir une audition instrumentale de ton instrument principal (McGill)

-       Présenter un portfolio constitué d’un curriculum vitae, d’une lettre de motivation (décrivant tes intérêts et motivations à étudier dans ce programme), ainsi que 2 à 5 compositions électroacoustiques ou travaux faisant appel aux outils numériques (Montréal et Concordia)

-       Se présenter à une entrevue de sélection après avoir fournir le portfolio (Montréal seulement)

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

-       Université de Montréal (Baccalauréat spécialisé en musiques numériques), possibilité d’effectuer 1 session d’études dans une université partenaire à l’étranger (France, Royaume-Uni ou U.S.A.), site de la Faculté de musique

-       Université Concordia (Baccalauréat avec majeure en études électroacoustiques), possibilité d’effectuer 1 session d’études dans une université partenaire à l’étranger (Allemagne, Suède, France ou UK)

-       Université McGill (Baccalauréat avec majeure en musique + mineure en applications musicales de la technologie ou mineure en sciences et technologies musicales), possibilité d’effectuer 1 session d’études dans une université partenaire à l’étranger (Allemagne, Suède, UK, Corée du Sud ou Japon)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme N'EST PAS contingenté

(malgré un nombre limité de places disponibles)

 

Au 1er tour = 20 places (taux d'admission moyen de 60 %)

Au 2e tour = seulement quelques places sont disponibles (taux d'admission moyen de 50 %)

 

Admissions ouvertes au trimestre d'automne seulement.

LIENS RECOMMANDÉS :

Tu veux l'avis de spécialistes en technologies sonores sur son métier ?, alors regarde les vidéos suivants :

  • les entrevues avec Marc Duchesne et Étienne Tremblay; le premier est enseignant et le second est étudiant en technologies sonores au Cégep d'Alma et réalisées par Cogeco TV;

  • l'entrevue avec Marc Girard; preneur de son, arrangeur et réalisateur pigiste pour le Studio Fast Forward à Montréal et réalisée par le Collège Musitechnic;

  • l'entrevue avec François Labelle; technicien de son, musicien et réalisateur son pigiste pour des spectacles en salle et professeur en sonorisation au Collège Boréal en Ontario et réalisée par l'Association francophone pour l'éducation artistique en Ontario;

  • l'entrevue avec Shawn Sasyniuk; musicien, preneur de son et réalisateur d'albums pigiste travaillant avec plusieurs artistes et groupes et réalisée par l'Association francophone pour l'éducation artistique en Ontario;

  • les entrevues avec Simon Poudrette et Normand Bernard, le premier est preneur de son et le second est perchiste pour la Télévision francophone de l'Ontario et réalisée par TFO;

  • l'entrevue avec Luc Boudrias, mixeur sonore pigiste au cinéma et réalisée par Télé-Québec;

  • l'entrevue avec Philippe Mercier, mixeur sonore pigiste au cinéma et réalisée par Télé-Québec;

  • l'entrevue avec Marc Girard, preneur de son, mixeur, arrangeur et réalisateur musical pigiste au Studio Fast Forward à Montréal et réalisée par le Collège Musitechnic;

  • l'entrevue avec Jennifer, responsable de production et technicienne de son pigiste pour divers festivals et événements musicaux et réalisée par l'Institut Trébas;

  • l'entrevue avec Andrew Giardino, technicien audio pour Ubisoft Montréal et réalisée par l'Institut Trébas (en anglais);

  • l'entrevue avec Frédéric Arnaud, directeur audio chez Artifice Studio, un studio de conception de jeux vidéo à Montréal et réalisée par le Collège Musitechnic.

Chaînes de radiodiffusion :

 


Retour à la page du secteur arts

Retour à la page du secteur communication et médias

Retour à la page d’accueil