Retour à la page du secteur administration

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : ADMINISTRATION, SECRÉTARIAT ET INFORMATIQUE

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

ANALYSTE EN INFORMATIQUE

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.Sc. ou B.Sc.A ou B.A.A.

 

 

Consulte également la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en sciences

 

Consulte également la section "liens recommandés" (dont des vidéos de techniciens en informatique qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

Si tu deviens une ou analyste en informatique; tu analyseras, implanteras, installeras, développeras et  gèreras des systèmes informatisés au sein d’une organisation publique ou privée.

 

Tu auras pour tâches de :

 

Enfin, après avoir acquis quelques d'expérience, tu pourras occuper une fonction de direction dont tu auras la responsabilité de coordonner et gérer le département des ressources informationnelles de l'organisation qui comprend notamment la supervision du  travail du personnel technicien, les matérielles nécessaires à la maintenance et au fonctionnement optimal des systèmes, les bases de données (dossiers de tous les clients, dossiers de tous les fournisseurs, dossiers de tous les employés, tous les documents internes de l'entreprise) et les logiciels du réseau, ainsi que le budget nécessaire afin d’assurer une bonne gestion de toutes les ressources informationnelles.

 

Il existe de nombreux domaines d'applications de la science informatique, en voici quelques exemples :

 

architecture d'information : en tant que spécialiste en architecture informatique; tu seras responsable de concevoir l’architecture d’un système à l’aide de ses composantes et de l’organisation de ses fonctions. Tu t’occuperas de l’aspect concret de l’architecture et de l’aspect logique lié à la représentation virtuelle ou conceptuelle. Tu travailleras étroitement avec les chefs de projets, les équipes de développement et les clients afin d’élaborer des logiciels, du matériel et des structures à la hauteur des exigences;

 

bio-informatique : en collaboration avec divers spécialistes des sciences de la vie, tu seras appelé(e) à développer et gérer des bases de données biologiques, développer des outils d'analyse et d'interprétation de données biologiques, développer des algorithmes pour la recherche médicale, développer des logiciels d'applications spécialisées pour le domaine médical, pharmaceutique, santé animale ou des sciences biologiques, etc;

 

design multimédia : tu seras responsable de concevoir un système d'accès pour tous les éléments tels que les textes, les tableaux et graphiques, les images, les séquences vidéo, le son de même que l'animation. Tu organiseras ainsi le réseau de liens entre les multiples composantes afin que l'usager puisse explorer l'information interactive. Tu devras connaître le type de support à réaliser (site Internet, cédérom, jeu électronique, logiciel de formation, etc.), ainsi que l'environnement relié à son utilisation afin de déterminer et d'organiser ses modalités de navigation. Tout au long du projet, tu agiras fréquemment à titre de personne-ressource en ce qui concerne la convivialité et la cohérence de l'interface du produit multimédia;

 

développement de logiciels : tu seras appelé(e) à analyser, développer et programmer des applications informatiques de toutes sortes afin de répondre à besoins d'utilisateurs généraux ou spécialisés dans une domaine spécifique. Tout d'abord, tu devras rencontrer les clients afin de déterminer et analyser les besoins informatiques et techniques des usagers; veiller à la qualité des programmes et des services informatiques selon les standards, les normes et les procédures en vigueur; concevoir et appliquer des solutions aux défaillances informatiques tout en perfectionnant les programmes; concevoir les programmes dans laquelle des bases de données et des outils de développement sont implantés; ainsi que produire des rapports automatisés ou implanter de nouvelles solutions afin de traquer les erreurs possibles dans les processus; poser des diagnostics et appliquer les solutions requises et enfin, effectuer des tests à l’interne et de tests chez le client.

 

Il existe un vaste éventail de domaines utilisant les logiciels, que ce soit :

 

logiciels de gestion (logiciels de comptabilité, logiciels de gestion des ressources humaines, logiciels de gestion de la chaîne logistique, logiciels de gestion des processus, etc.); logiciels personnels, éducatifs et de collaboration (logiciels d'édition de sites Web, logiciels de bases de données personnelles, logiciels de finances personnelles, logiciels éducatifs pour enfants ou pour adultes, logiciels utilitaires pour grand public, etc.); logiciels d'ingénierie (logiciels de dessin et de conception assistés par ordinateur DAO-CAO, de production et d’usinage assistés par ordinateur FAO, logiciels de gestion du cycle de vie d’un produit aussi appelés "PLM", logiciels pour systèmes embarqués, etc.); logiciels scientifiques (applications de simulation 3D pour laboratoires d'enseignement ou de recherche, applications pour la physique, la chimie, les sciences biologiques, l'agronomie, etc.); autres logiciels pour entreprises (solutions pour points de ventes, solutions de gestion des ventes, solutions de commerce électronique, des solutions pour systèmes de centres d'appels, etc.); logiciels de gestion de l'information (outils de gestion de base de données, outils d’intelligence d’affaires, outils de qualité des données, etc.); logiciels de gestion de systèmes et de réseaux (logiciels de gestion de réseau et les logiciels de gestion de la sécurité des ressources en technologies de l’information).

 

ergonomie d'interface : tu effectueras des analyses et des recherches pour mettre au point des outils, des méthodes et des environnements de travail mieux adaptés aux besoins des êtres humains. Tu étudieras (observations, tests techniques, entrevues) les diverses facettes de l'activité des travailleurs (exigences physiques et mentales, gestes et déplacements, malaises ressentis en cours de travail, disposition spatiale des machines, des outils et du mobilier, etc.) en vue de pouvoir recommander des mesures visant à améliorer le confort et le rendement des travailleurs et à éliminer les causes de maladies professionnelles, de blessures ou de troubles physiques;

 

gestion de bases de données : tu seras responsable de concevoir, installer, gérer et maintenir toutes les bases de données et les serveurs de duplication des données informatiques d'une organisation. À cette fin, tu administreras toutes les opérations de gestion des bases de données (sauvegarde, restauration et recouvrement) ainsi que les opérations de sécurité (droits et privilèges d'accès, gestion de l'espace et de l'installation des serveurs, procédures à suivre pour éviter la perte de données);

 

gestion de réseaux informatiques : tu seras responsable de la conception, de la maintenance et de l'utilisation optimale du réseau informatique d'une organisation. Tu gèreras l'installation de micro-ordinateurs (station ou serveur) ainsi que du matériel périphérique (imprimantes, numériseurs, etc.) et configureras les logiciels. Tu mettras en place des stratégies efficaces ayant pour objectif d'assurer la sauvegarde de données et la sécurité du réseau informatique. Enfin, tu offriras aux usagers le soutien technique nécessaire et intervient pour résoudre tout problème électronique ou informatique du réseau;

 

gestion de systèmes informatiques de gestion : en occupant le rôle d'agent(e) de liaison entre les spécialistes des infrastructures technologies et des réseaux de communication et les gestionnaires; tu seras en mesure de concevoir et d'intégrer informatiques afin de résoudre des problèmes de gestion appliquée au domaine des organisations. Tu devras analyser, modéliser et au développer divers types de systèmes; adapter et implanter divers types de matériels, de logiciels et de progiciels en usage dans les entrepris; ainsi qu'organiser et de structurer un projet de développement de système, d'en estimer les coûts et les bénéfices et d'en coordonner la réalisation;

 

informatique industrielle : tu seras responsable de concevoir, d’analyser et de programmer les systèmes et la machinerie industrielle. Tu veilleras à l’amélioration des conditions de travail et à l’augmentation de la productivité en concevant des logiciels ou en modifiant des postes de travail à l’aide de la robotisation, de l’automate et de l’électronique; analyseras et comprendras les besoins d’une entreprise en matière de productivité par robotisation, enchaînement de l’ensemble de la machinerie, etc; ainsi que prévoir et résoudre des problèmes de façon proactive en temps réel afin d'éviter de suspendre les opérations de production.

 

informatique mathématique : avec une formation poussée tant en mathématiques qu'en informatique, le spécialiste en recherche opérationnelle analyse à l'aide de modèles mathématiques effectués avec de puissants outils informatiques, des problèmes de planification et de gestion des entreprises dans le but de proposer des solutions scientifiques facilitant la prise de décisions en regard de l'optimisation, de l'organisation et du contrôle opérationnel de systèmes complexes;

 

sécurité des systèmes informatiques : tu seras responsable de mettre au point et concevoir des méthodes de contrôle informatique pour des entreprises privées, des institutions gouvernementales ou des laboratoires de recherche dans le but d'assurer la sécurité et la confidentialité de leurs banques de données et leur réseau informatique. À cette fin, tu analyseras l'architecture du réseau, évalueras les risques que des usagers internes ou externes utilisent frauduleusement des données, les piratent, en détournent ou en détruisent. Tu établiras et implanteras des moyens pour empêcher des intrus de pénétrer le système et pour limiter l'accès aux banques de données aux membres du personnel dont les fonctions le requièrent;

 

télécommunications : tu participeras au développement d'outils informatiques pour des applications de télécommunications comme les téléphones mobiles et les téléphones intelligents, les tablettes, les GPS, les systèmes de téléconférence, l'Internet, les réseaux de communication télévisuelle et radiophonique, etc.

 

En tant qu’enseignante ou enseignant en formation professionnelle en soutien informatique ou en techniques de l'informatique au collégial; tu seras responsable d’enseigner des notions de base ou des notions intermédiaires dans une discipline d'enseignement en lien avec ton domaine de compétences et d'expérience auprès de jeunes adultes inscrits à un programme de formation professionnelle ou technique.

 

Tu leur fourniras les compétences requises pour qu’ils puissent intégrer le marché du travail afin de pratiquer le métier ou la profession que tu leur auras enseigné.

 

Enseigner un métier c'est davantage que de montrer les tâches à faire comme ce le serait pour une formation en milieu de travail. Il y a des notions théoriques à présenter en lien avec la discipline (ex : terminologie technique appliquée au métier, mathématiques appliquées au métier, notions d'informatique et de logiciels spécialisés appliqués au métier, etc.) et organiser différentes activités de formation pratique (projets, discussions en petits groupes, simulations, etc.) afin de préparer adéquatement les étudiants(es) à intégrer le marché du travail avec toutes les compétences requises ou du moins, toutes celles requises pour occuper un premier emploi dans ce métier. Donc, il faut très bien connaître son métier, mais aussi bien savoir comment l'enseigner à des apprentis(es).

 

Tu les notions de base de la matière à enseigner.

 

Tu auras pour tâches de :

 

QUALITÉS ET APTTITUDES NÉCESSAIRES :

 

-         Aptitudes pour les mathématiques; car tu auras besoin d’une formation assez poussée dans cette discipline

-         Capacité d’analyse, raisonnement logique et bonne capacité à la résolution de problèmes pour bien analyser les besoins et résoudre les problèmes de gestion des différentes unités administratives par des outils en technologies de l'information

-         Aptitudes pour la recherche et créativité pour concevoir des logiciels originaux, pratiques et faciles à utiliser

-         Facilité à travailler en équipe car tu devras travailler constamment avec d’autres collègues en TI pour la réalisation des différents projets, mais aussi avec des collègues des autres unités administratives afin développement des applications selon leurs besoins

-         Sens des responsabilités, autonomie et débrouillardise car lorsque tu programmes, tu es seul(e) à pour pouvoir régler les problèmes

-         Esprit d’initiative et Capacité à prendre des décisions rapidement car tu auras à prendre seul(e) certaines décisions notamment lors de pannes de systèmes

-         Facilité à communiquer et entregent, car tu devras effectuer des présentations lors de réunions ou autres rencontres de projets

-         Sens de l’organisation; pour bien planifier et gérer toutes les étapes d'implantation ou de développement des systèmes d'information

 -         Dynamisme et leadership car tu auras plusieurs défis à relever

-         Adaptation aux changements technologiques pour être à l’affût des nouveaux développements en technologies de l'information

-         Excellente maîtrise de la langue française parlée et écrite afin de t'exprimer de façon claire et professionnelle au cours des réunions avec les différentes personnes impliqués dans les projets en TI et avec les membres de la direction et pour rédiger des rapports de qualité

-         Bonne connaissance de l’anglais : afin de t'exprimer de façon claire et professionnelle au cours des réunions avec les différents représentants des autres unités administratives de l'étranger ou des représentants étrangers de fournisseurs en TI, ainsi que pour comprendre la documentation spécialisée en TI souvent en anglais

 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

 

-    A ton propre compte (cabinet de consultant, entreprise de logiciel, entreprise de multimédia, etc)

-    Agent(e) de développement industriel (industrie des technologies de l'information) 

-    Agent(e) de recherche en informatique

-    Agent(e) de support et d'exploitation informatique

-    Analyste d'applications informatiques

-    Analyste de procédés administratifs

-    Analyste de solutions d'affaires

-    Analyste de systèmes et réseaux informatiques

-    Analyste-développeur(euse) d'applications

-    Analyste en cybersécurité

-    Analyste en information de gestion

-    Analyste en information industrielle

-        Analyste en multimédia

-        Analyste en technologies de l’information (ou en procédés administratifs)

-    Analyste en télécommunications

-    Analyste-programmeur(euse) en informatique

-    Analyste-programmeur(euse) en productique

-    Animateur(trice) pédagogique en informatique

-    Architecte de systèmes distribués

-    Assistant(e) de de recherche en informatique

-    Attaché(e) de de recherche en informatique

-    Chargé(e) de projets en informatique

-    Chargé(e) de programmation et d'analyse

-        Concepteur(trice)-programmeur(euse) en multimédia

-    Conseiller(ère) au soutien technique aux utilisateurs

-    Conseiller(ère) en gestion et intégration des systèmes

-    Conseiller(ère) en cybersécurité

-    Conseiller(ère) en sécurité informatique

-    Conseiller(ère) en systèmes d'information

-    Conseiller(ère) en technologies de l'information (voir une fiche d'information dans la fonction publique québécoise)

-    Conseiller(ère) pédagogique en enseignement de l'informatique au collégial

-        Consultant(e) en informatique

-    Coordonnateur(trice) des ressources informationnelles

-    Coordonnateur(trice) des technologies de l'information

-    Enquêteur(euse) en cybercriminalité (avec formation en cyberenquête, pour le secteur privé seulement)

-    Enquêteur(euse) en cybersécurité (avec formation en cyberenquête, pour le secteur privé seulement)

-    Examinateur(trice) en informatique judiciaire (avec formation en cyberenquête)

-    Formateur(trice) en informatique (en milieu de travail)

-    Gestionnaire de bases de données

-    Gestionnaire de projets en informatique

-    Gestionnaire de réseaux

-    Gestionnaire des ressources informationnelles

-    Gestionnaire des technologies de l'information

-    Intégrateur(trice) en jeu vidéo

-    Intégrateur(trice) en multimédia

-        Officier des transmissions (Forces armées)

-    Officier du contrôle aérospatial (Forces armées)

-        Officier du génie électrique et des communications (Forces armées)

-    Professeur(e) d’informatique au collégial

-        Professeur(e) d’informatique aux adultes dans le privé

-        Professeur(e) d’université en informatique (avec un doctorat)

-    Professeur(e) en technique de l’informatique au collégial

-    Professionnel(le) de recherche en informatique

-    Programmeur(euse) de jeux vidéo

-    Responsable de la conception et/ou du développement de logiciels

-    Responsable de la sécurité informatique

-    Responsable de travaux pratiques en laboratoire d'enseignement et de recherche en informatique

-    Responsable du contrôle de la qualité de jeux vidéo

-    Responsable du contrôle de la qualité de logiciels

-    Responsable de la spécification en génie logiciel

-        Scientifique de la défense (poste civil)

-    Spécialiste en analyse de données informatiques (avec formation en cyberenquête)

-    Spécialiste en architecture de sécurité

-    Spécialiste en conformité

-    Spécialiste en continuité des affaires

-    Spécialiste en gestion de la cybersécurité

-    Spécialiste en gestion des identités et des accès

-    Spécialiste en gestion des incidents informatiques

-    Spécialiste en sécurité des réseaux

-    Spécialiste en test de pénétration des ordinateurs

-    Spécialiste en vérification de la sécurité et de la conformité

 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

 

-        Toutes les grandes entreprises (industries, chaîne de magasins, compagnies d’assurance, institutions financières, etc)

-        Plusieurs petites et moyennes entreprises PME dans tous les secteurs d’activités

-         Les entreprises de services informatiques

-        Les entreprises  de conception de logiciels (Corel, Microsoft mais aussi des entreprises d’ici….)

-        Les entreprises de multimédia

-        Les firmes de consultants en informatique

-    Les sociétés de génie-conseil

-        Les collèges publics ou privés et les universités (en gestion des technologies de l'information ou en enseignement de l'informatique)

-        Les municipalités

 

-   Sociétés d'État : Hydro-Québec, Loto-Québec, Société immobilière du Québec, Société des alcools du Québec, Énergir, Postes Canada, Société immobilière du Canada, Société de transport de Montréal STM, autres sociétés publiques de transport urbain

-    Forces armées canadiennes (Armée de terre, Aviation royale, Marine royale, Réserve de l'Armée de terre, Réserve aérienne ou Réserve navale), voir aussi le site de la Branche des communications et de l'électronique et la Réserve des communications

-       Gouvernement du Canada : Carrières en sciences et technologie, Agence du revenu du Canada
Recherche et Développement pour la Défense (dont RDDC Valcartier à Québec), Travaux publics et services gouvernementaux Canada, Environnement Canada, Défense Nationale Canada (carrières civiles, voir aussi le site du Centre de la sécurité des télécommunications Canada), Ressources naturelles Canada,
Anciens Combattants Canada, Ressources humaines et Développement des compétences Canada, Service canadien de renseignements et de sécurité
Services des sciences judiciaires et de l'identité de la G.R.C., Groupe intégré de la criminalité technologique de la G.R.C., Agence spatiale Canadienne,
Transports Canada

-       Gouvernement du Québec : Centre des services partagés (technologies de l'information pour plusieurs ministères et organismes, télécommunications et inforoute gouvernementale), Revenu Québec (technologies de l'information), Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale, Sûreté du Québec (unité de cybercriminalité), SAAQ, RAMQ, CSST

-         Universités (consulte également la page suivante pour avoir une liste d’organismes de recherche en technologies de l'information), dont notamment :

Centre de recherche informatique de Montréal (Montréal, Mcgill, Concordia, UQAM, Sherbrooke, Laval et Polytechnique),
Centre d'optique, photonique et laser COPL de l'Université Laval,
Centre de recherche en photonique de l'UQO,
Centre de recherche sur les habitats intelligents de l'Université de Sherbrooke,
Centre pour la reconnaissance des formes et l'intelligence artificielle de l'Université Concordia,
Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d'entreprise, de logistique et de transport (Montréal, Laval, Mcgill, Concordia, UQTR, ÉTS, Poly),
Centre of Intelligent Machines de Mcgill,
Groupe de recherche interuniversitaire sur les tutoriels intelligents,
Groupe de recherche appliquée en linguistique informatique de l'Université de Montréal,
Groupe de recherche en apprentissage automatique de l'Université Laval,
Groupe de recherche en informatique du logiciel de l'Université de Sherbrooke,
Groupe de recherche en réseautique et informatique mobile de Polytechnique,
Groupe de recherche sur l'étude, la spécification et l'implémentation des langages informatiques GRESIL de l'UQAM,

Centre de recherche MOIVRE de l'Université de Sherbrooke (modélisation en imagerie, vision et réseaux de neurones),
Laboratoire d'intelligence ambiante pour la reconnaissance d'activités LIARA de l'UQAC,
Laboratoire de recherche en architecture des systèmes informatiques de l'ÉTS,
Laboratoire de recherche en imagerie et orthopédie de l'ÉTS,
Laboratoire de recherche en multimédia de l'ÉTS,
Laboratoire de recherche en sécurité informatique de l'UQO,
Laboratoire de recherche sur les jeux électroniques de Mcgill,
Laboratoire d'infographie et de réalité virtuelle de Polytechnique,

Laboratoire graphisme 3D Concordia,
Laboratoire de biologie informatique et théorique de l'Université de Montréal,
Laboratoire de combinatoire et d'informatique mathématique de l'UQAM,
Laboratoire de recherche en technologie du commerce électronique de l'UQAM,
Laboratoire de domotique et informatique mobile de l'Univ de Sherbrooke,
Laboratoire de mathématiques et d'informatique appliquées de l'UQTR,
Laboratoire de microtechnologies et de microsystèmes de l'UQAM.

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

 

-        Bonne connaissance de la langue anglaise

-        Les cours de perfectionnement en informatique sont très appréciés

-    Polyvalence

 

AFFILIATION À UNE ASSOCIATION PROFESSIONNELLE :

 

Il n'existe qu'une association professionnelle qui propose un titre professionnel dans le domaine des technologies de l'information, soit

Le Réseau Action TI qui décerne les titres  "Professionnel agréé en technologies de l'information PATI"

et "Expert agréé en technologies de l'information EATI".

 

Pour plus de détails, consulte la section "portrait de la profession".

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 janvier 2017 :

 

Pour les Baccalauréats

(comprend : informatique, informatique de gestion, informatique et génie logiciel, mathématiques-informatique, physique-informatique, science inforamtique) :

Le placement est très bon, 85 % des répondants(es) ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 9 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise en informatique ou en génie logiciel.

 

NOMBRE

 DE

 RÉPONDANTS

NOMBRE

 EN

EMPLOI RELIÉ

NOMBRE

EMPLOI

 À TEMPS

COMPLET

NOMBRE
 À LEUR
COMPTE

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

435 336 330 10 39

 

Note : légère baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 83 % en 2015; 89 % en 2013 et 90 % en 2011 et 80 % en 2009)

Source : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2017 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Dans le secteur privé :

 

-         22,35 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) pédagogique en enseignement de l'informatique dans un collège préuniversitaire privé maîtrise en informatique ou sciences de l'éducation exigée

-         24,25 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'analyste au sein des grandes sociétés de conseils en gestion

-         26,64 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'analyste fonctionnel au sein des grandes sociétés de conseils en TI

-         28,25 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'analyste en informatique ou consultant(e) en informatique au sein des PME (avec un baccalauréat)

-         29,40 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que consultant(e) en TI au sein des grandes sociétés de conseils en gestion

-    29,72 $/heure (35 à 40 hres/sem) en moyenne en tant qu'analyse en informatique ou analyste en télécommunications au sein des grandes entreprises de télécommunications

-    31,51 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant qu'analyste ou  conseiller(ère) ou gestionnaire ou coordonnateur(trice) en technologies de l'information au sein des grandes compagnies d'assurances

-         32,17 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que consultant(e) en technologies de l'information au sein des grandes sociétés de conseils en TI

-    32,28 $/heure (0 hres/sem) en moyenne en tant qu'analyste en informatique industrielle ou programmeur(euse)-analyste en productique au sein des grandes industries

-         34,47 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'analyste ou consultant(e) en technologies de l'information au sein des grandes sociétés de conseils en gestion

-        36,38 $/heure (40 hres/sem) en tant que consultant(e) en technologies de l'information dans le secteur privé (avec une maîtrise)

 

Note 1 : hausse de la moyenne salariale avec le baccalauréat en comparaison avec les années précédentes  (était de 26,45 $ en 2015; 27,15 $ en 2013; 23,53 $ en 2011 et 24,15 $ en 2009).

 

Note 2 : hausse de la moyenne salariale avec la maîtrise par rapport aux années précédentes (était de 33,08 $ en 2015; 31,08 $ en 2013 et 29,85 $ en 2011)..

 

Note 3 :  chez plusieurs grands employeurs privés, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

 

Dans le secteur public et parapublic :

 

-         22,84 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) pédagogique en enseignement de l'informatique dans un cégep maîtrise en informatique ou sciences de l'éducation exigée

-         23,16 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyste en informatique dans le réseau de la santé et des services sociau(hôpitaux universitaires, CISSS)

-         23,24 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyste en informatique dans les commissions scolaires et les cégeps

-         23,24 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyste en informatique dans la fonction publique québécoise

-         23,45 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyste en informatique à Revenu Québec

-         23,76 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyste - technologies et bureau de la transformation à Investissement Québec

-    24,18 $/heure (33 ou 33,45 ou 35 hres/sem) en moyenne en tant que chef analyste-programmeur(euse) au sein des grandes municipalités (de 100 000 habitants et plus)

-         25,31 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyse de l'informatique et des procédés administratifs à Loto-Québec ou à la Société des casinos du Québec

-         25,42 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) - technologies et bureau de la transformation à Investissement Québec

-    25,75 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que professionnel(le) de recherche ou agent(e) de recherche ou attaché(e) de recherche ou assistant(e) de recherche en informatique - niveau 1 au sein des universités (avec un baccalauréat) 

-         26,51 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyste fonctionnel ou analyste en réseautique ou analyste en sécurité opérationnelle ou administrateur(trice) de bases de données  ou pliote de systèmes à l'Autorité des marchés financiers

-         26,86 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyse de l'informatique à Loto-Québec ou à la Société des casinos du Québec

-    28,00 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que spécialiste en travaux pratiques d'enseignement et de recherche en laboratoire d'informatique au sein des universités

-         28,04 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant qu'analyste en informatique ou analyste de systèmes et réseaux informatiques, ou  conseiller(ère) en systèmes d'information ou chargé(e) ou coordonnateur(trice) de projets en informatique au sein des universités

-    28,25 $/heure (40 hres/sem) en tant que bioinformaticien(ne) ou concepteur(trice) de logiciels et applications médicales dans le secteur privé

-    28,53 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que professionnel(le) de recherche ou agent(e) de recherche ou attaché(e) de recherche ou assistant(e) de recherche en informatique - niveau 2 au sein des universités (avec une maîtrise)

-    29,16 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'architecte en systèmes d'information ou architecte en technologie et sécurité à l'Autorité des marchés financiers

-       29,18 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que analyste-programmeur(euse) ou administrateur(trice) de réseaux ou administrateur(trice) de bases de données dans la fonction publique fédérale (incluant GRC, Garde Côtière, Revenu Canada, etc.)

-       30,55 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que analyste fonctionnel ou analyste au soutien de l'infrastructure ou analyste en réseautique ou analyste en technologies d'affaires à l'Agence du revenu du Canada

-       30,89 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que analyste fonctionnel ou analyste au soutien de l'infrastructure ou analyste en réseautique chez Nav Canada

-         31,02 $/heure (33,5 hres/sem) en tant qu'analyste fonctionnel junior chez Hydro-Québec

-    31,19 $/heure (33 ou 33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne en tant qu'analyste en informatique ou chargé(e) de projets en informatique ou  coordonnateur(trice) des ressources informationelles au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-    31,72 $/heure (32,5 ou 33 ou 33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne en tant que coordonnateur(trice) des ressources informationelles au sein des municipalités de taille moyenne (40 000 habitants et plus)

-    31,93 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que professionnel(le) de recherche ou agent(e) de recherche ou attaché(e) de recherche ou assistant(e) de recherche en informatique - niveau 3 au sein des universités (avec une scolarité de doctorat)

-    35,58 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que scientifique de recherche en TI dans la fonction publique fédérale (avec une maîtrise)

-       36,12 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que analyste fonctionnel ou analyste en réseautique ou analyse en technologies de gestion dans la fonction publique fédérale (incluant GRC, Garde Côtière, Revenu Canada, etc.)

-    36,38 $/heure (33 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les organisations) en moyenne en tant qu'analyste en informatique ou gestionnaire de réseaux ou gestionnaire de bases de données ou coordonnateur(trice) des ressources informationnelles au sein des grandes entreprises publiques de transport urbain

-    39,40 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que spécialiste technique en systèmes d'information ou spécialiste en technologies Web ou architecte de bases de données ou coordonnateur(trice) des systèmes passagers ou spécialiste en infrastructure logicielle ou spécialiste en réseaux de télécommunications à Aéroports de Montréal

-    39,63 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyste en information de gestion ou analyste d'applications ou analyste de bases de données ou analyste de solutions d'affaires à la Société de transport de Montréal STM

-    46,65 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que scientifique de recherche en TI dans la fonction publique fédérale (avec un doctorat)

-      1 667$/mois en 1re année et augmente à 1 772 $/mois en 4e année (grade d'élève-officier pendant tes études universitaires au Collège militaire)

-         4 488 $/mois (au grade de lieutenant) et augmente à 6 596 $/mois (au grade de capitaine) après 5 ans en tant qu'officier des transmissions ou officier du génie électrique et des communications ou officier du contrôle aérospatial (bénéficiaires du Programme d'enrôlement direct des officiers PEDO) au sein des Forces canadiennes (Force régulière)

-         5 202 $/mois (au grade de lieutenant) et augmente à 6 596 $/mois (au grade de capitaine) après 5 ans en tant qu'officier des transmissions ou officier du génie électrique et des communications ou officier du contrôle aérospatial (bénéficiaires du Programme d'études universitaires subventionnées PFOR) au sein des Forces canadiennes (Force régulière)

-         147,62 $/jour (au grade de lieutenant) et augmente à 184,38 $/jour (au grade de capitaine) en tant qu'officier des transmissions ou officier du génie électrique et des communications ou officier du contrôle aérospatial au sein des Forces canadiennes (Réserve)

 

Note : Dans le secteur public et parapublic, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

 

En enseignement collégial et universitaire :

(32,5 heures/sem réparties sur 40 semaines pour le collégial, mais le salaire est calculé sur 52 semaines)

les professeurs assistants, chargés d'enseignement et professeurs adjoints des universités travaillent en moyenne de 49 à 53 heures/semaine)

 

  • 97,88 $/semaine en moyenne en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 17 ans de scolarité : titulaires d'un baccalauréat + diplôme en pédagogie au collégial)

  • 848,13 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 17 ans de scolarité : titulaires d'un baccalauréat + diplôme en pédagogie au collégial)

  • 861,00 $/semaine en moyenne en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 18 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise)

  • 887,63 $/semaine en moyenne en tant qu''enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 19 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise + diplôme en pédagogie de l'enseignement collégial ou titulaires d'une maîtrise + scolarité de doctorat)

  • 921,75 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 18 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise)

  • 1 001,77 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 19 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise + diplôme en pédagogie de l'enseignement collégial ou titulaires d'une maîtrise + scolarité de doctorat)

  • 1 032,90 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 19 ans ou plus de scolarité : titulaires d'un doctorat)

  • 1 088,77 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 19 ans ou plus de scolarité : titulaires d'un doctorat)

  • 1 125,92 $/semain

 

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la Fonction Publique du Canada, Forces canadiennes, Syndicat des professionnels et spécialistes d’Hydro-Québec, Syndicat du personnel administratif, technique et professionnel du transport en commun de Montréal STM, Syndicat des professionnels municipaux de Montréal, Alliance du personnel professionnel de la Ville de Québec, Alliance du personnel administratif et professionnel de la Ville de Laval, Syndicat des professionnels du Gouvernement du Québec (sections locales : Loto-Québec, Revenu Québec, Investissements Québec, Autorité des marchés financiers et Société immobilière du Québec), Syndicat du personnel technique et professionnel de la SAQ, Institut professionnel de la fonction publique du Canada (section locale ARC, section locale Nav Canada), conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises publiques de transport urbain, conventions collectives des employés de plusieurs grandes municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs municipalités de taille moyenne, conventions collectives des professionnels de la plupart universités, conventions collectives des professionnels de recherche de la plupart des universités, conventions collectives des professeurs de plusieurs collèges privés, conventions collectives des chargés de cours de la plupart des universités, conventions collectives des professeurs de la plupart des universités, conventions collectives des employés de plusieurs entreprises de télécommunications, et conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies d'assurances.

 

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

 

Selon le Diagnostic sectoriel de la main-d'œuvre en technologies de l'information 2018 réalisée par le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en technologies de l'information du Québec, Techno-Compétences; il y avait près de 83 600 professionnelles et professionnels en technologies de l'information détenant une formation universitaire partout au Québec en 2017.

 

Professions composées en majorité d'hommes, soit 74 % des professionnels(les) en TI (76 % chez les gestionnaires), alors que les femmes représentaient 26 % des membres de ces professions (24 % chez les gestionnaires).

Par contre,

 

Plus de 96 % occupaient un poste à temps complet.

 

La répartition des analystes, conseillers et consultants selon l'âge était :

 

La répartition des gestionnaires selon l'âge était :

 

La répartition des membres selon la fonction occupée était :

 

La répartition des membres selon le type d'employeur était :

  1. sociétés de conseils en TI et entreprises de conception et développement en TI : 38 %

  2. administrations publiques (fédérale, provinciale et municipales) + sociétés d'État + établissements de santé : 17 %

  3. entreprises de développement de jeux vidéo ou d'applications interactives : 9 %

  4. entreprises de télécommunications : 8 %

  5. institutions financières (sauf assurances) : 6 %

  6. sociétés d'assurances : 5 %

  7. sociétés de conseils en gestion et sociétés de génie conseil : 5 %

  8. commerces de détail (PME et grandes chaînes) 4 %

  9. établissements d'enseignement : 4 %

  10. commerces de gros (distributeurs, grossistes et importateurs) : 3 %

  11. entreprises manufacturières : 2 %

  12. astres milieux (associations et organismes sans but lucratif, organismes internationaux, etc.) : 1 %

 

De ce nombre, on comptait approximativement un peu plus de 11 000 professionnels(les) qui étaient travailleurs(euses) autonomes (82 % des analystes et consultants en TI, 12 % des programmeurs et développeurs en médias interactifs et 6 % dans les autres professions).

 

Selon le Réseau Action TI (anciennement la Fédération de l'informatique du Québec), le plus important regroupement de professionnels(les) des technologies de l'information au Québec; elle comptait 1 872 membres qui détenaient le titre "Professionnel en technologies de l'information" ou le titre "Expert agréé en technologies de l'information EATI" dans l'ensemble des régions du Québec au 1er juillet 2018.

 

Près de 80 % étaient des hommes, alors que les femmes ne représentaient que seulement 20 %.

 

Plus de 40 % des membres étaient âgés de 50 ans et plus, alors que seulement 6 % sont âgés de moins de 30 ans.

 

La plupart des membres de cette organisation, soit 58 % regroupait des "décideurs" (cadres supérieurs et gestionnaires) dans le domaine des technologies de l'information; alors que 20 % étaient des "influenceurs" (consultants, enseignants, analystes et autres professionnels) et 22 % "autres fonctions".

 

La répartition selon les principales fonctions occupées par leurs membres était :

 

Plus de 55 % des membres étaient dans la région de Montréal et Montérégie,

25 % dans la région de Québec et Chaudière-Appalaches,

10 % dans les régions de Laval-Laurentides et Lanaudière,

4 % en Mauricie et Centre-du-Québec,

2 % au Saguenay-Lac-St-Jean,

2 % en Outaouais,

ainsi que 2 % en Estrie.

 

Consulte le site du Comité paritaire de main-d’oeuvre en technologies de l’information et de la communication où sont décrits les perspectives d’avenir dans domaine.

 

Consulte également le Portrait de l'industrie des technologies de l'information et le Portrait de l'industrie du multimédia où tu auras plusieurs informations sur le marché du travail dans ce domaine, une enquête salariale et un profil de l’industrie.

 

Ainsi que les articles suivants qui décrivant la problématique de la pénurie de la main-d'oeuvre en technologies de l'information : émission L'heure des comptes de Radio-Canada et la revue Direction informatique.

 

Consulte le site du Comité paritaire de main-d’oeuvre en technologies de l’information et de la communication où sont décrits les perspectives d’avenir dans domaine.

 

Ainsi que les articles suivants qui décrivant la problématique de la pénurie de la main-d'oeuvre en informatique : émission L'heure des comptes de Radio-Canada et la revue Direction informatique.

 

Sources : Techno-Compétences, Réseau Action TI, Jobboom et Emploi-Québec.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Il y a de très bonnes possibilités d’emploi dans le domaine de l’informatique avec de bonnes conditions de travail. Les besoins s'intensifieront au cours des prochaines années.

 

Avec l’arrivée des nouvelles technologies numériques dont l’infonuagique, entre autres; les futurs informaticiens devront faire preuve d’une grande capacité d’adaptation pour assurer le développement et la sécurité des nouveaux systèmes d’information.

 

Cela vaut dans tous les secteurs d’activité, puisque les informaticiens sont demandés dans le privé comme dans le public dans plusieurs notamment  en technologies Web, en sécurité informatique, dans le développement des technologies analytiques, les technologies mobiles, la gestion de grandes bases données et le big data. Les futurs informaticiens devront faire preuve d’une grande capacité d’adaptation pour assurer le développement et la sécurité des nouveaux systèmes d’information.

 

La pénurie d'informaticiens(nes)...

 

Selon une étude réalisée par le Conseil canadien des technologies de l'information; il y a une pénurie d'informaticiens(nes) un peu partout au Canada, principalement en BC, en Ontario et au Québec.

Plus de 50 % des employeurs considèrent qu’une rémunération compétitive permet d’attirer et de retenir les talents surtout dans les métiers de l’informatique et des TI. C’est ainsi que certains domaines tels que les technologies émergentes ou encore les développements pour mobile offrent des salaires très intéressants. Par exemple, un jeune développeur Android gagnera entre 70 000 $ et 90 000 $/an et son collègue doté d’une expérience professionnelle de 5 ans pourra percevoir jusqu’à 120 000 $/an. Quant aux professionnels qui maitrisent les modèles statistiques de langage, ils sont très prisés des institutions financières et pourront voir leur rémunération s’envoler aussi. Une récente étude menée par Hays souligne les différentes mesures auxquelles vont recourir les employeurs des TIC pour retenir leurs salariés : possibilité de travailler de la maison (56 %), élargissement des prestations de santé (54 %), flexibilité des horaires de travail (49 %), plus de 10 jours de vacances pour les nouvelles embauches (45 %), cotisations à des REER (39 %), bonus liés à la performance individuelle (32 %)…

 

Selon le moteur de recherche d'emploi Guichet Emploi, les professions de programmeur-analyste et développeur en médias interactifs figuraient au 2e rang des professions universitaires et au 16e rang de tous les métiers confondus les plus en demande en 2014.

 

Alors que les professions d'analyste et de consultant en informatique figuraient au 4e rang des professions universitaires et au 18e rang de tous les métiers confondus les plus en demande en 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Selon le magazine Jobboom, les carrières universitaires en informatique figurent au top 25 des carrières gagnantes en 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

 

L'emploi après les études universitaires... 

 

Depuis 2007, une hausse de 78 % du nombre d'étudiants(es) au baccalauréat en informatique a été remarquée selon un rapport du Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec compte tenu de l'augmentation de la popularité du programme, mais également les formules DEC-BAC et passerelles permettant aux diplômés en techniques de l'informatique d'accéder plus facilement au baccalauréat.

 

De plus, un taux de diplomation a subi une hausse de 51 % au cours des 5 dernieres années, notamment grâce aux différents projets réels pour des entreprises et organismes de la région d'études, ainsi qu'aux stages coopératifs et aux stages rémunérés offerts par les universités en collaboration avec de nombreuses entreprises permettant une meilleure intégration entre la théorie et la pratique.

 

Il existe plusieurs choix de programmes universitaires en TI et plusieurs spécialisations possibles offrant presque tous un taux d'emploi, comme par exemple :

 

-    Baccalauréat par cumul en cybersécurité offert par l'École Polytechnique conjointement avec l'Université de Montréal

-    Baccalauréat en informatique - concentration en sécurité informatique offert par l'UQO

-    Baccalauréat en conception de jeux vidéo offert par l'UQAC

-    Baccalauréat en sciences du multimédia et du jeu vidéo offert par l'Université de Sherbrooke

-    Baccalauréat en informatique de gestion offert par l'UQAC

-    Baccalauréat intégré en informatique de gestion offert par l'Université Laval

-    Baccalauréat en informatique - cheminement intégré avec le D.E.S.S. en développement du jeu vidéo offert par l'Université de Sherbrooke

-    Baccalauréat en mathématique-informatique offert par les universités McGill, Montréal, Laval et UQTR

-    Baccalauréat en physique-informatique offert par les universités McGill, Montréal et UQTR

-    Baccalauréat en informatique - concentration en systèmes intelligents ou concentration en génie logiciel offert par l'Université de Sherbrooke

-    Baccalauréat en informatique - concentrations génie logiciel, Internet et applications Web, sécurité informatique, systèmes intelligents ou traitement de données massives offert par l'Université Laval

-    Baccalauréat en science informatique - concentration en jeu vidéo ou concentration en applications Web offert par l'Université Concordia

 

Plusieurs universités reçoivent plus de 4 à 6 fois plus d'offres d'emploi provenant d'employeurs qu'elles ont de diplômés(es) disponibles. Il faut ajouter les nombreuses entreprises qui courtisent les étudiants(es), mais dont aucune offre d'emploi n'a été affichée au service de placement des universités, ainsi que des lieux de stage dénichés par les étudiants eux-mêmes et qui deviennent leur premier employeur dans le domaine à la fin de leurs études.

Souvent, les finissants(es) obtiennent un promesse d'emploi avant de terminer leurs études, mais la plupart obtiennent un emploi au cours de leur stage.

 

Quels sont les secteurs offrant les meilleurs débouchés ?

 

Selon TechnoCompétences, les secteurs en forte croissance sont :

 

  1. l'infonuagique

  2. les réseaux sociaux

  3. la mobilité (technologies mobiles)

  4. le commerce en ligne

  5. l'intelligence artificielle

  6. la créativité numérique (notamment le domaine du jeu vidéo)

  7. la réalité virtuelle

  8. la cybersécurité

 

Les 6 professions clés en forte demande sont :

 

  1. architecte de données

  2. analyste en sécurité informatique

  3. chargé(e) de projets en TI

  4. designer d'expérience utilisateur

  5. scientifique des données

  6. programmeur(euse)-développeur(euse) applicatif

  7. les réseaux sociaux

 

En information de gestion (ou analyse d'affaires); les universités affirment ne pas suffir à la demande provenant des employeurs de tous les domaines, autant les grandes entreprises que les PME, dans les régions urbaines qu'à l'extérieur des grands centres.

Quelles régions offrent les meileures perspectivess ?. 

Il y a de la demande un partout dans la province et non seulement dans la région de Montréal où sont pourtant concentrées la majorité des sociétés de conseils en technologies de l'information.

 

Donc, de nombreux emplois sont possibles dans les PME, dans les grandes entreprises, dans la fonction publique et au sein des sociétés de conseils en technologies de l'information.

 

Les régions offrant les meilleures perspectives d'emploi au cours des prochaines années selon Emploi-Avenir Québec sont :

 

Euh !, dans presque toutes les régions, exception de la Gaspésie, de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec, il y a de nombreuses PME qui sont à la recherche de professionnels(les) en TI ou ayant de nombreux projets à offrir aux cabinets conseils en TI de leur région.

 

Saguenay-Lac-St-Jean : reconnue dans le domaine technocréative, notamment dans le développement de technologies numériques pour l'apprentissage et l'éducation tant pour les instiuttions d'enseignement que pour la formation en mlieu de travail pour les entreprises et organismes, des professionnels en TI intéressés dans ce domaine sont recherchs.

 

Reconnue également pour son expertise dans le développement d'outils en géomatique pour diverses applications via le Centre de géomatique du Québec (centre collégial de transfert de technologie), des spécialistes en intelligence artificielle, en technologies Web, en technologies mobiles et en réseautique sont recherchés.

 

Enfin, le domaine de l'information de gestion et de l'analyse d'affaires au sein des cabinets conseils en TI sont également des secteurs offrant de tres bonnes perspectives afin de réaliser les nombreux projets des PME de la région.

 

Bas-Saint-Laurent : avec une forte proportion de la population vieillissante, de nombreux départs à la retraite sont prévus au cours des prochainnes années et cette main-d'œuvre devra etre remplacée. On y recherche des programmeurs-analystes, des consultants, des analystes fonctionnels,des gestionnaires de réseaux, ainsi que des analyses et gestionnaires de données (notamment chez Telus).

 

Mauricie : Tu aimes aider ton prochain ? tu as des intérêts pour réaliser des projets visant ta contribution sociale ?, le Pôle en économie sociale de la Mauricie regroupant plus de 200 entreprises et organismes de la région est reconnue pour son dynamisme et sa forte contribution sociale dans l'économie mauricienne. Des chargés(es) de projets, des spécialites en réseaux sociaux et technologies Web et des développeurs(euses) d'applications technocréatives sont recherchés.

 

L'industrie des TI en Mauricie, c'est plus de 850 emplois au sein de 66 entreprises qui réalisent de nombreux projets dans les domaines de l’urgence, de la santé et sécurité, des applications mobiles et de la gestion manufacturière pour les PME de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

 

Plusieurs PME de la région cherchent à faire la différence sur le Web, elles font affaires avec les cabinets conseils en TI et les agences de marketing et communication de la région, ce qui permet aux spécialistes des réseaux sociaux, du commerce en ligne et aux technologies Web de se trouver facilement un emploi dans la région.

 

Laval : les gestionnaires de systèmes informatiques, ainsi que les développeurs(euses) d'applications en traitement électronique des données figurent parmi les 15 professions les plus en demande dans cette région , notamment dans les cabinets conseils, les entreprises en technologies Web et les institutions financières.

 

Laurentides : reconnue pour son industrie aérospatiale et son industrie des véhicules de transport terrestre, inutile de préciser que la région s'y connaît en matière de moblité. Ces entreprises cherchent à développer de nouvelles technologies en automatisation de leurs procédés d'assemblage, de développer de nouvelles technologies d'aide à la mobilité via l'intelligence artificielle (GPS, avionique temps réel, etc.). Donc, des experts en informatique industrielle, en intelligence artificielle, en génie logiciel et en applications mobiles seront nécessaires afin de développer ces technologies.

 

Des spécialistes en commerce en ligne, en technologeis Web, en réseautique et surtout en analyse d'affaires sont également en demande afin de supporter les nombreuses PME en croissance de la région.

 

Estrie : l'industrie des Technologies de l’information connait un essor remarquable à Sherbrooke. La recherche et l’industrie TI – de la startup à la multinationale – profitent ici d’une force de travail qualifiée, créative et bilingue et d’infrastructures de R-D à la fine pointe pour appuyer l’innovation. Elle compte une centaine d'entreprises qui emploient plus de 2 100 personnes, majoritairement des techniciens(nes) et professionnels(les) des TI.

 

L’industrie sherbrookoise des TI est en pleine effervescence, avec des expertises dans des secteurs diversifiés :

télécommunications et gestion de réseaux, commerce en ligne et technologies Web, infonuagique, génie logiciel, intelligence artififielle, sécurité informatique, ainsi que les jeux vidéo et développement des arts techno-créatifs sont parmi ses secteurs d'excellence.

 

Le secteur de la recherche en TI est aussi un domaine d'excellence, notamment dans le développement des technologies de l'information médicale, les technologies de l'imagerie médicale, la logistique du transport, l'automatisation industrielle, les technologies numériques, les médias numériques, la science des données, ainsi que l'intelligene artificielle.

 

Enfin, la région de Magog est reconnue pour sa concentration d'entreprises start-up en TI avec plus d'une soixantaine d'entreprises qui se sont installées et qui sont spécialisées dans les domaines de l'analyse d'affaires, de l'automatisation et de la robotique, des applications mobiles, l'infonuagique et les technologies Web, le technocréatif et les médias numériques, etc.

Montérégie : compte plus de 350 entreprises en technologies de l'information qui emploient plus de 4 500 personnes, majoritairement des PME employant moins de 25 personnes.

 

Reconnue pour ses nombreuses PME, plusieurs d'entre-elles sont en expansion et ont besoin d'expertises conseils dans les domaines de l'analyse d'affaires, des technologies Web et du commerce en ligne, de la réseautique et du développement d'applications corporatives en faisant appels aux cabinets de consultants en TI.

 

Reconnue également pour son industrie aérospatiale et son industrie des véhicules de transport terrestre dont les entreprises cherchent à développer de nouvelles technologies en automatisation de leurs procédés d'assemblage, de développer de nouvelles technologies d'aide à la mobilité via l'intelligence artificielle (GPS, avionique temps réel, etc.). Donc, des experts en informatique industrielle, en intelligence artificielle, en génie logiciel et en applications mobiles seront nécessaires afin de développer ces technologies.

Québec : l'industrie des technologies de l'information dans la région de Québec c'est plus de 400 entreprises qui emploient près de 15 100 personnes et qui génère plus de 2 milliards en chiffre d'affaires. Sans oublier, les nombreuses entreprises et organisations en dehors du secteur des TI.

 

Capitale québécoise de l'industrie de l'assurance et seconde au Canada puisqu'elle figure au 2e rang au Canada (derrière Toronto) pour le plus grand nombre de sièges sociaux d'assureurs et le nombre d'emploi au sein de cette industrie. Ces entreprises sont d'importants employeurs de professionnels(les) des TI notamment dans les domaines de la fintech (technologies financières), de l'analyse d'affaires, de la réseautique, des technologies Web, de la science des données et bien sûr, de la sécurité informatique.

Le domaine des jeux vidéo et de la création numérique est très prolifique à Québec. Un grand nombre d’entreprises locales et internationales sont prêtes à travailler avec eux. Découvrez comment ensemble ils font avancer et vivre le 10e art dans la région de la Capitale-Nationale.

 

Si tu cherches des entreprises expertes dans les données massives, le développement logiciel ou web et les services informatiques, Québec en regorge. Croisez plusieurs firmes internationales venues s’installer à Québec ou plusieurs fondées ici.

 

Puisque plusiuers entreprises de la région, principalement des PME sont en expansion, elles ont davantage besoin d'experts en TI afin d'y implanter au sein de leur organisation, de nouvelles technologies en analyse en technologies d'affaires, en commerce en ligne), en réseautique, en bases de données et en sécurité informatique en faisant appel aux nombreux cabinets conseils en TI présentes dans la région (dont quelques grandes sociétés de services conseils en TI). 

 

La fonction publique québécoise, le plus grand employeur de professionnels(les) en technologies de l'information au Québec emploie de nombreux professionnels en analyse d'affaires, en développement d'applications corporatives, en technologies Web, en réseautique, en science des données et en sécurité informatique afin de gérer les données d'un grand nombre de citoyens de l'ensemble du Québec.

 

Revenu Québec (plus de 2 000 employés en TI, principalement des analystes), le Centre de services partagés du Québec (comptant plus de 1 800 employés fournissant des services technologiques aux différents ministères et organismes du Gouvernement du Québec), mais également, la SAAQ, la CNESST et Emploi Québec.

 

La région est aussi un terreau fertile pour les centres de recherche en technologies de l’information et de la communication tels que : le Centre en imagerie numérique et médias interactifs ou CIMMI, le Centre de recherche en données massives de l’Université Laval, le Centre de recherche en optique, photonique et laser ou COPL, l'Institut national d’optique ou INO et le Centre de recherche CERVO (bio-informatique).

Montréal : capitale québécoise de l'industrie des technologies de l'information et 4e région en Amérique du Nord (derrière San Francisco, New York et Toronto), ayant la plus grande concentration d'entreprises en TI, mais aussi capitale canadienne de l'industrie du jeu vidéo, seconde plus concentration d'organations en recherche et innovation au Canada et parmi les 21 villes nord-américaines dit "intelligentes" en Amérique du Nord.

 

Elle compte à elle seule près de 5 200 entreprises qui emploient plus de 107 000 personnes, ce qui en fait le troisième secteur d'emploi le plus important (après les services publics et l'industrie de la finance).

 

On y retrouve notamment : près de 2 400 firmes de consultants en TI, près de 200 éditeurs de logiciels, 90 développeurs de jeux vidéo, une centaine de grossistes et distributeurs de logiciels, 50 fournisseurs d'équipements de télécommunications et plus d'un milier de fournisseurs de produits informatiques.

 

Il faut ajouter une dizaine de milliers d'autres spécialistes en TI qui travaillent au sein de l'une des grandes entreprises de d'autres secteurs ayant leur siège social dans la région

Dans le sous-secteur des services conseils en TI : on y retrouve des entreprises fournissant des services informatiques à grande capacité, des solutions de sécurité informatique, les fournisseurs de services en commerce électronique, les entreprises de recherche et de développement en technologies de l'information, les firmes de consultants en informatique et les sociétés de génie logiciel.

 

De nombreux experts en analyse d'affaires, en réseautique, en bases de données, en commerce en ligne et autres technologies Web, en développement d'applications mobiles, en automatisation industrielle et en sécurité informatique sont recherchés.

 

Dans le sous-secteur du jeu vidéo : au palmarès des cinq plus grands centres mondiaux de production de jeux vidéo, le Grand Montréal s’illustre par l’expertise et la créativité de ses talents. Pour cette raison, plusieurs entreprises étrangères prennent la décision de s’implanter à Montréal. Il regroupe plus 14 000 experts au sein de 140 studios (dont plusieurs grands studios internationaux). Des experts en développement d'applications mobiles, en technologies Web, en réalité virtuelle et en sécurité informatique sont notamment très recherchés.

Dans le sous-secteur des effets visuels et animation : 1ere ville au Canada et parmi les premières au monde, elle compte plus de 4 000 experts au sein d'une soixantaine d'entreprises qui réalisent des projets pour le cinéma, la télévision, le jeu vidéo, et les spectacles multimédias pour des producteurs provenant de partout dans le monde. Des experts en développement d'applications, en technologies Web et en sécurité informatique sont notamment très recherchés.

Dans le sous-secteur de l'intelligence artificielle : elle compte sur un puissant réseau scientifique, avec la plus grande communauté universitaire en apprentissage profond au monde dans ce domaine. Ce sont plus de 300 chercheurs et étudiants au doctorat dans le domaine de l'intelligence artificielle et plusieurs dizaines d'experts en IA regroupés au sein de 13 laboratoires de recherche et entreprises et plus de 20 startups recevant plus de 1 milliard $ en financement consacré à la recherche et développement dans ce créneau d'avenir.

Dans le sous-secteur des centres de données : Montréal est rapidement devenu un pôle incontournable des centres de données et des services infonuagiques en Amérique du Nord notamment grâce à son climat frais, sa situation géographique qui le protège des catastrophes naturelles, et ses sources d’énergie abondantes et abordables. Ce n’est pas surprenant de constater que plusieurs entreprises étrangères décident de s’implanter à Montréal. En effet, on y compte plus de 40 centres de données employant quelques centaines d'experts en gestion de bases de données et en services partagés.

Dans le sous-secteur des technologies financières : principal employeur des professionnels(es) des TI en dehors des entreprises spécialisées en TI dans la région, les institutions financières (banques, sociétés de financement, sociétés de crédit, compagnies d'assurances) emploient plus de 20 000 spécialistes en TI (soit près de 20 % de la main-d'œuvre de l'industrie des services financiers à Montréal), notamment dans les domaines de la fintech, de l'analyse d'affaires, de la gestion de bases de données, de la réseautique, des technologies Web et bien sûr, en sécurité informatique.

Dans le domaine de la cybersécurité : en pleine effervescence dans le Grand grâce à son environnement d’affaires particulièrement innovant, son vaste bassin de main-d’œuvre qualifiée et une relève universitaire de haut niveau, qui en font une destination idéale pour les entreprises qui développent des solutions de pointe dans ce domaine. On y compte plus de 300 experts en cybersécurité au sein d'une dizaine d'entreprises spécialisées dans ce domaine et au sein de plusieurs autres entreprises (institutions financières et entreprises de télécommunications notamment) et organisations publiques.

Dans le domaine de la bio-informatique : étant le 2e plus grand pole de recherche et développement dans le domaine biomédical au Canada, on y retrouve de nombreux centres de recherche hospitaliers, entreprises en recherche et développement clinique et préclinqiue ayant des besoins importants de bio-informaticiens.

 

Dans l'industrie aérospatiale : cherche à développer de nouvelles technologies pour automatiser par l'intelligence artificielle les systèmes avioniques, développer de nouveaux outils de simulation de vol professionnel en réalité virtuelle plus performants, développer de nouveaux outils intelligents de controle de la qualité des composants d'assemblage des aéronefs et développer de nouvelles technologies en sécurité des systèmes aéronautiques. Donc, de nouveaux experts dans les disciplines hautement spécialisés des TI sont recherchés.

 

Enfin, dans le secteur de la recherche en technologies de l'information : avec la présence de 4 universités reconnus mondialement dans la recherche en TI, on peut compter sur plusieurs miliers de chercheurs et d'étudiants de la maîtrise et au doctorat en TI qui réalisent des projets de recherche dans toutes les disciplines des TI au sein de plus d'une cinquantaine de laboratoires de recherches (dont notamment le Centre de recherche informatique de Montréal CRIM, le CIRRELT, le Groupe de recherche interuniversitaire sur les tutoriels intelligents, l'Institut des algorithmes d'apprentissage de Montréal, l'Institut de valorisation des données IVADO, l'Institut québécois de l'intelligence artificielle MILA, etc.).

 

La rémunération annuelle moyenne d'un(e) professionnel(le) des technologies de l'information (ayant environ 10 ans d'expérience) en 2018 selon la fonction occupée était :

 

 

La rémunération annuelle moyenne d'un(e) professionnel(le) des technologies de l'information (ayant environ 10 ans d'expérience) en 2018 selon le type d'employeur était :

 

Sources : TechnoCompétences, Réseau Action TI Jobboom, Emploi-Avenir Québec, Montréal International, Québec International, Sherbrooke Innopole et Guide salarial Robert Half des carrières en technologie.

 

BREF PORTRAIT DE L'INDUSTRIE DES TI :

 

L'industrie des technologies de l'information regroupe l'ensemble des secteurs qui fabriquent, fournissent des services et vendent des produits dans les domaines des communications, de services informatiques, du multimédia (secteur informatique) et des systèmes intelligents.

 

On peut donc diviser cette industrie en 6 principaux secteurs, soit :

En 2015, ses revenus étaient estimés à plus de 31,4 milliards de dollars, avec des hausses notamment dans 3 secteurs : édition logicielle (44 %), services informatiques (23 %) et télécommunications (12 %).

 

Le Québec figurait au 2e rang pour le nombre de brevets octroyés, ce qui représente 9 % de tous les brevets octroyés toutes catégories au pays.

 

La région de Montréal figurait au 4e rang pour la concentration d'emploi dans le secteur des TI.

 

En 2015, ses revenus étaient estimés à plus de 29,68 milliards de dollars, avec des hausses notamment dans 3 secteurs : édition logicielle (44 %), services informatiques (23 %) et télécommunications (12 %).

 

Les entreprises du secteur des TIC sont très fortement concentrées dans l’industrie des services informatiques, soit 78 %.

 

Les services informatiques et l’édition logicielle sont les deux seules industries à voir leurs effectifs progresser de manière significative, avec une croissancemoyenne respective de 4 % et 4,7 % depuis 2000.

 

Parmi ces entreprises, on ne retrouvait que 25 grandes entreprises qui employaient plus de 500 travailleurs(euses), seulement 50 entreprises avaient entre 200 et 499 employés(es), près de 1 00 employaient entre 10 et 199 personnes, alors plus de 5 100 entreprises employaient moins de 10 personnes

 

Les entreprises en TIC au Québec se concentrent principalement dans les régions de Montréal (50 %), de la Montérégie (10 %) et de la Capitale-Nationale (8 %). La grande région de Montréal (Montréal, Laval, Laurentides, Montérégie et Lanaudière) regroupe 73 % des entreprises du secteur.

 

La répartition des emplois selon le secteur était :

  1. L’industrie des services informatiques est la locomotive du secteur; générait des revenus totalisant plus de 10,6 milliards $, regroupait près de 6 080 entreprises  qui employaient plus de 94 500 emplois, dont 73 100 professionnels en TIC;

  2. L’industrie des télécommunications est un géant aux bases solides; générait des revenus de plus de 11,98 milliards $, regroupait 535 entreprises qui employaient plus de 38 400 emplois, dont 19 600 professionnels en TIC;

  3. L’industrie de l'édition de logiciels est petite, mais vigoureuse; elle regroupait 230 entreprises qui généraient des revenus de 1,72 milliards $ et comptait 4 200 emplois, dont 2 400 professionnels des TIC;

  4. L’industrie manufacturière fait face à d’importants défis; elle générait des revenus de 2,4 milliards $, regroupait 230 entreprises et comptait 8 700 emplois dont 1 500 sont occupés par des professionnels des TIC;

  5. L’industrie du commerce de gros a subi les contrecoups de la dernière récession; regroupait 582 entreprises qui ont généré des revenus de plus de 4,7 milliards $ et comptait 8 100 emplois et moins de 1 500 professionnels des TIC.

Il faut ajouter près de 51 % professionnels des TIC œuvraient au sein d'entreprises de l'extérieur du secteur, soit 97 900 personnes :

Plus de 59 % des carrières des TI exigent de détenir une formation universitaire (baccalauréat ou maîtrise),

 

Plus de 25 % des professions des TI exigent de détenir une formation de niveau collégial (DEC ou AEC),

 

Seulement 6 % des métiers exigent une formation professionnelle (DEP en soutien informatique par exemple),

 

Moins de 2 % des emplois dans le domaine n'exigent aucune formation.

 

Source : Comité sectoriel de la main-d'œuvre en technologies de l'information et des communications - Techno-Compétences

 

BREF PORTRAIT DE L'INDUSTRIE DU MULTIMÉDIA :

 

Le Canada est devenu depuis quelques années l'un des grands noms de l'industrie internationale du multimédia. Il se classe au 5e rang mondial (derrière le Japon, les États-Unis, la France et la Corée du Sud); l'industrie canadienne du multimédia, de l'Internet et du jeu vidéo est réputée mondialement pour ses productions multimédia, la qualité de ses formations et de son personnel qualifié.

 

En fait, il regroupe plus de 20 % de toutes les entreprises et tous les emplois de l'industrie mondiale du multimédia, principalement dans le domaine du jeu interactif.

Au sein de l'industrie québécoise du multimédia, de l'Internet et du jeu vidéo a généré des revenus de plus de 2,1 milliards $ en 2016 dont 40 % proviennent des exportations.

En 2016, on y retrouvait plus de 650 entreprises (entreprises de jeux vidéo, entreprises de multimédia, entreprises de logiciels, entreprises de services et solutions Internet) ayant généré des revenus de plus de 1,2 milliards $ et qui employaient plus de 26 700 travailleuses et travailleurs principalement concentrées à Montréal et Québec. Plus de 90 % des entreprises étaient des PME dont 66 % employaient moins de 50 personnes.

Bien que plus de 75 % des entreprises de l'industrie sont situées dans la région montréalaise, dans la région de Québec, on y retrouve 75 entreprises qui emploient plus de 1 350 personnes, une vingtaine d'entreprises en Estrie, une vingtaine en Mauricie, une dizaine en Montérégie, une dizaine dans les Laurentides, moins d'une dizaine en Outaouais et quelques-unes dans le Bas-St-Laurent (Matane).

De plus, il faut ajouter environ 130 entreprises de production cinéma et télé, les 6 principales chaînes de télévision et les compagnies de télécommunications emploient également des spécialistes du multimédia et technologies Web.

Elle est classée en 3 secteurs, soit  :

Sources : Techno-Compétences, le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en technologies de l'information, Association canadienne du logiciel de divertissement, Industrie Canada, Emploi-Québec, XN Québec, Québec International et Montréal International.

 

D.E.C.-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de se faire reconnaître des acquis du D.E.C. en informatique dans le cadre d'un programme de baccalauréat en informatique. Tu peux donc compléter tes études universitaires en 5 ans au lieu de 6 ans.

 

Voici les ententes actuellement offertes par universités :

 

DEC-BAC en conception de jeux vidéo

(DEC en techniques de l'informatique 420.A0 + Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo) :

 

DEC-BAC en informatique de gestion

(DEC en techniques de l'informatique 420.A0 + Baccalauréat en informatique de gestion) :

 

DEC-BAC en informatique

(DEC en techniques de l'informatique 420.A0 + Baccalauréat en informatique) :

 

Université Laval (Baccalauréat en informatique)

ententes avec les collèges suivants :

note : sauf mention contraire, l'entente concerne la spécialisation "informatique de gestion"

 

Université du Québec à Trois-Rivières U.Q.T.R.
ententes avec les collèges suivants :

 

Université du Québec à Chicoutimi UQAC
ententes avec les collèges suivants :

 

Université du Québec à Rimouski UQAR

Campus de Rimouski :

 

ententes avec les collèges suivants : 

 

Université du Québec à Rimouski UQAR

Campus de Lévis :

ententes avec le collège suivant : 

 

Université de Sherbrooke

 

Université Bishop

entente avec le collège suivant :

 

Université de Moncton, campus de Shippigan (Nouveau-Brunswick) :  

 

Université du Québec à Montréal UQAM 

 

 

 

Université Concordia

 

Aucune entente DEC-BAC n'a été conclue par cette université.

 

Seules des passerelles sont offertes (reconnaissance d'acquis collégiaux) avec certains cégeps de l'Île de Montréal, voir la section "passerelles".

 

Université Mcgill

 

Aucune entente DEC-BAC n'a été conclue par cette université.

 

Université d'Ottawa

 

Aucune entente DEC-BAC n'a été conclue par cette université.

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires du DEC en informatique de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans cadre de son programme de baccalauréat en informatique (ou dans une discipline connexe). Par contre, aucune garantie d'admission est faite lors de la demande et aucune préférence ou priorité n'est accordée à l'admission.

 

Note 1 : dans certaines universités, il y a des cours préalables exigés même une reconnaissance d'acquis est offerte

 

Note 2 : la reconnaissance des acquis n'est pas automatique et le nombre de crédits accordés peut varier selon la qualité de ton dossier scolaire.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Voici les ententes actuellement offertes :

 

Baccalauréat en informatique :

  

Baccalauréat en informatique de gestion :

Baccalauréat en génie logiciel :

Autres programmes :

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Tu aimerais combiner des études techniques en informatique avec des études universitaires en informatique ?

 

Oui, c’est possible dans le cadre de programmes DEC-BAC en informatique ou informatique de gestion. Pour plus de détails, consulte la page de technicien en informatique.

 

Il existe 8 programmes d’études universitaires en informatique dont certains se spécialisent dans un domaine particulier, soit :

Informatique (ci-dessous), Informatique de gestion, Bio-informatique, conception de jeux vidéo, sciences de l'image et médias numériques, les bidisciplinaire.

 

Note : le nom et le contenu des cours et le cheminement type par trimestre peuvent varier d'une université à une autre, mais ils ont des objectifs de formation semblables répondant aux exigences et aux besoins actuels des employeurs.

 

Le Baccalauréat spécialisé en sciences de l'image et médias numériques B.Sc. offert à Sherbrooke a une durée totale 3 ans offert en régime régulier à temps complet ou à temps partiel (ou de 4 ans en régime coopératif à temps complet). Des connaissances en informatique, en mathématiques, en statistiques, graphisme, en multimédia et en administration sont offertes dans ce programme. Tu acquerras des compétences en animation, infographie, synthèse d'images, analyse et traitement d'images et de vidéos et de l'audionumérique, vision par ordinateur, réalité virtuelle, réalisé augmentée, transmission, codage et gestion des médias numériques.

De plus, le programme est offert selon la formule en régime coopératif qui combine des périodes de stages rémunérés en entreprises entre les sessions d’études;

 

Tout d'abord, tu acquerras des connaissances fondamentales et de base en mathématiques, en informatique et en imagerie nécessaire aux sciences de l'image et des médias numériques. Tu auras les cours obligatoires suivants : algèbre linéaire, calcul différentiel et intégral 1, calcul différentiel et intégral 2, méthodes numériques en algèbre linéaire, analyse et programmation, éléments de bases de données, structures de données, outils mathématiques du traitement de l'image, méthodes de conception orientées objet, algorithmes et structures de données, probabilités, statistiques, etc;

 

Ensuite, tu acquerras des connaissances sur les différents outils, méthodes et techniques scientifiques et technologiques en sciences de l'image et leurs applications dans différents domaines et réaliseras divers projets individuels ou en équipe en infographie, du traitement d'images, de la vision par ordinateur, des interfaces, de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Tu auras les cours suivants : acquisition des médias numériques, analyse d'images, concepts de base en infographie 3D, fondements de la vision par ordinateur, transmission et codage des médias numériques, synthèse d'images, éléments d'optimisation, l'un des cours suivants : spécification et vérification des exigences, méthodes formelles en génie logiciel ou techniques et outils de développement;

 

Enfin, tu devras choisir l'un des cheminements de spécialisation proposés afin d'approfondir tes connaissances sur les méthodes et techniques d'imagerie propres à ce domaine :

 

 Divertissements interactifs : tu acquerras les compétences nécessaires afin de développer des applications interactives pour des technologies de divertissements (systèmes de divertissement dans les avions, trains ou navires de croisières, systèmes de jeux interactifs dans les casinos et salles de jeux, pour des spectacles multimédias (musées, centres de sciences, cinémas, parcs d'attractions, etc), mais également pour les jeux vidéo, les applications mobiles et les jeux en ligne.

 

Tu auras les cours suivants : programmation système, visualisation, animation par ordinateur, interactions visuelles, numériques, projet en divertissement interactif, 3 des 4 cours suivants (télématique, sécurité et cryptographie, reconnaissance de formes et forage de données et gestion des médias numériques), ainsi que 2 cours optionnels parmi 8 cours proposés (ex : création numérique animée, pratique de la vidéo numérique, musique et image, production multimédia 1, etc).

 

Imagerie médicale : tu acquerras les compétences nécessaires afin de développement des applications d'imagerie améliorée pour les systèmes d'imagerie médicale tels que la résonnance magnétique, les rayons X, les systèmes d'imagerie d'assistance en chirurgie, etc. Tu développeras également des applications interactives en modélisation et simulation 3D pour l'étude de la locomotion humaine pour traiter les maladies musculosquelettiques ou la conception d'orthèses et de prothèses, etc.

 

Tu auras les cours suivants : visualisation en imagerie médicale, reconstruction et analyse d'images médicales, vision par ordinateur, imagerie par résonnance magnétique, modèles statistiques multidimensionnels, projet en imagerie médicale, l'un des 3 cours suivants (animation par ordinateur, reconnaissance de formes et forage de données ou interactions visuelles numériques), l'un des 4 cours suivants (analyse numérique, modèles mathématiques, calcul variationnel ou géométrie différentielle) et l'un des 2 cours suivants : imagerie médicale et biomédicale ou imagerie médicale en milieu hospitalier.

 

Sans cheminement : tu choisiras 6 à 8 cours optionnels parmi 20 cours proposés en mathématiques, informatique et sciences de l'image et médias numériques, ainsi qu'1 à 3 cours au choix en dehors du programme parmi des cours dans diverses disciplines connexes (administration, musique, psychologie, communication, etc.).

 

Le Baccalauréat intégré en mathématiques et informatique B.Sc. offert à Montréal et Laval OU Baccalauréat en mathématiques avec concentration en informatique offert à l'UQAM OU Baccalauréat avec double majeure en mathématiques et science informatique offert à McGill OU Baccalauréat avec double majeure en mathématiques et statistiques et applications informatiques offert à Concordia OU Double Baccalauréat en mathématiques et informatique à l'UQTR ou Baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en informatique et mathématiques offert à Ottawa a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel.

 

Comme le nom le dit, ce programme combine une formation en mathématiques avec une formation en informatique qui permettra d’acquérir les compétences nécessaires afin de solutionner des problèmes mathématiques, algorithmiques et statistiques à l’aide d’outils informatiques pour une multitude d'applications.

 

Il comporte des cours en mathématiques et statistiques tels que : analyse, calcul, algèbre linéaire, équations différentielles, introduction à la statistique, probabilités, analyse avancée, mathématiques discrètes, ainsi qu’un choix de cours parmi des listes proposées.

 

Pour ce qui est des cours informatique, ils comprennent des cours tels que : éléments de programmation, concepts avancés en programmation, structures discrètes en informatique, structure de données, introduction à l’algorithmique, introduction aux bases de données, optimisation, informatique théorique, systèmes d'exploitation, analyse et modélisation, ainsi qu’un choix de cours optionnels parmi des listes proposées.

L'Université de Montréal offre une nouvelle orientation à son programme, soit en sciences des données. exclusive au Québec, qui consiste en l'extraction de connaissance d'ensembles de données en s'appuyant sur des outils mathématiques, de statistiques, d'informatique et de visualisation des données afin de de produire des méthodes (automatisées, autant que possible) de tri et d'analyse de données de masse et de sources plus ou moins complexes ou disjointes de données, afin d'en extraire des informations utiles ou potentiellement utiles.

En plein développement, de nombreux domaines d'application sont à la recherche de scientifiques de données tels que : en technologies Web (notamment dans le développement de moteurs de recherche, en stockage de données, etc.), le secteur des assurances, le secteur bancaire, le secteur gouvernemental, la santé publique (notamment en épidémiologie), en environnement (climatologie, météorologie, océanographie), analyse économique, recherche scientifique, mais également en en télécommunications, en urbanisme, en planification des transports, dans l'industrie aérospatiale, etc.

Elle regroupe des cours en mathématiques, en probalités, en statistique, en mathématiques financières et en informatique tels que : introduction à la science des données, structure de données, introduction à l'informatique théorique, concepts et méthodes en statistique, régression linéaire, analyse numériuqe, apprentissagae statistique, ainsi qu'un choix de cours optionnels parmi des listes proposées (ex : processus stochastiques, échantillonnage, méthodes de prévision, données catégorielles, biostatistique, plans et analyses d'expériences, laboratoire de statistique, équations différentielles, analyse appliquée, modélisation mathématique, mathématiques financières, finance mathématique, laboratoire de mathématiques financières, bases de données, simulation et modèles, bio-informatique, fondements de l'apprentissage machine, graphes et réseaux, optimisation non linéaire, introduction à l'intelligence artificielle, téléinformatique, etc.

 

Le Baccalauréat bidisciplinaire en physique et informatique B.Sc. offert à Montréal OU  Baccalauréat avec double majeure en physique et informatique B.Sc. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel.

ET

Le Double baccalauréat en physique et informatique B.Sc. offert à l'U.Q.T.R. a une durée totale de 4 ans offert à temps complet seulement. Ce cheminement unique au Québec permet d'obtenir 2 diplômes de baccalauréat spécialisé et 2 grades, soit : B.Sc. en physique et B.Sc. en informatique.

 

Il vise à former des spécialistes capables de résoudre des problèmes du domaine de la physique à l’aide d’outils informatiques.

La structure est répartie de la façon suivante : la moitié des cours sont en mathématiques et statistiques et l'autre moitié sont en informatique. Tout dépendant de l'université, certains offrent des cours dans les 2 disciplines tout au long du programme (Montréal),

OU dans le case de McGill, la moitié des cours est dans la première majeure et l'autre moitié dans la seconde majeure :

 

En mathématiques,  tu auras les cours obligatoires suivants : calcul 1, algèbre linéaire, calcul 2, probabilités et statistique et la possibilité de suivre les cours optionnels suivants : équations différentielles, modélisation mathématique;

 

En informatique, tu auras des cours obligatoires tels que : programmation 1, programmation 2, structures discrètes en informatique, introduction aux systèmes informatiques, modèles de recherche opérationnelle, structure de données, introduction à l'informatique théorique et introduction à l'algorithmique;

 

Tu auras également à choisir quelques cours optionnels parmi des listes proposées (ex : architecture des ordinateurs, principes des systèmes d'exploitation, techniques d'optimisation 1, introduction aux algorithmes numériques, simulation et modèles, graphes et réseaux, introduction à l'intelligence artificielle, etc.).

 

En physique, tu auras des cours obligatoires tels que : introduction aux disciplines de la physique, introduction à la physique numérique, électromagnétisme, ondes et vibrations, introduction à la physique expérimentale, relativité 1, physique thermique et statistique, optique et ondes électromagnétiques et mécanique quantique;

 

Tu auras également à choisir quelques cours optionnels parmi des listes proposées (ex : mécanique quantique 2, modélisation numérique en physique, méthodes numériques en physique, relativité 2, compléments de mécanique statistique, compléments de mécanique quantique, astronomie et astrophysique, physique des plasmas, biophysique, physique médicale, etc.).

 

Le Baccalauréat avec double majeure en statistique et informatique B.Sc. offert à McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. La combinaison des sciences informatiques avec les statistiques est naturellement logique car de nombreux calculs scientifiques utilisent les statistiques et les probabilités à l'aide de l'informatique.

 

La structure est répartie comme suit : la moitié des cours est dans la première majeure et l'autre moitié dans la seconde majeure.

 

Le Baccalauréat avec majeure en informatique B.Sc. offert à Montréal, Concordia, McGill, Bishop et Ottawa a une durée totale de 3 ans (incluant la mineure) offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel.

 

Il permet de combiner une formation solide en informatique avec une autre discipline scientifique (ou parfois tout autre discipline) de ton choix correspondant à tes intérêts de carrière. En fait, les 2 premières années correspondent à la majeure en informatique (voir le cheminement type du Baccalauréat spécialisé en informatique), alors que la dernière année est consacrée à mineure ou un certificat tel que :

 

mathématiques, physique, biologie (ou sciences biologiques), chimie, statistiques, économique, gestion des systèmes d'information (ou des technologies d'affaires), animation de film (Concordia), etc. Une mineure ou un certificat dans une discipline des sciences sociales (ex : psychologie, sociologie), des humanités (ex : géographie, histoire), des langues (ex : espagnol, allemand, portugais, anglais, etc) peut aussi être choisi.

 

Le Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo B.Sc.A. a une durée totale de 3 ans offert en régime régulier à temps complet ou à temps partiel. Alors que les programmes énumérés ci-dessous sont davantage orientés vers les aspects plus artistiques en design de jeux vidéo, ce programme est surtout orienté vers les aspects technologiques (informatiques) du design de jeu tant aux niveaux de la programmation, de l'évaluation logicielle, de l'intelligence artificielle et de l'assurance-qualité à toutes les étapes de la conception jusqu'à la gestion de projets;

 

Tout d'abord, tu acquerras les connaissances fondamentales et de base nécessaires au design de jeux vidéo avec les cours suivants : algèbre linéaire, éléments de programmation, structures discrètes, introduction à l'infographie ou infographie et réalité virtuelle, un cours d'anglais (selon ton niveau) ou rédaction professionnelle, initiation à la conception de jeux vidéo, bases en réalisation d'un jeu vidéo;

 

Ensuite, tu acquerras les connaissances sur les applications des technologies de l'information dans la conception et le développement de jeux vidéo avec les cours obligatoires suivants : programmation, algorithme et structures de données, animation et images par ordinateur, atelier de production de jeux vidéo 1, intelligence artificielle pour jeu vidéo, programmation orientée objet, environnement de développement informatique, atelier de production de jeux vidéo 2 et gestion de projets informatiques;

 

Tu devras choisir quelques cours optionnels parmi 21 cours proposés en informatique, mathématiques, design numérique et génie informatique (ex : génie logiciel : composants et réutilisation, création d'images numériques, conception et programmation de sites Web, sécurité informatique, multimédia : concepts et méthodes, etc. De plus, tu devras choisi 2 cours en dehors du programme parmi l'ensemble des cours de 1er cycle offerts par l'UQAC accessibles comme cours au choix;

 

Enfin, tu devras combiner cette majeure par un programme de mineure ou un certificat de 30 crédits dans une discipline appropriée (ex : design numérique, administration, mathématiques, arts numériques, cinéma et vidéo, etc).

Le Baccalauréat spécialisé en bio-informatique B.Sc. offert à l’Université de Montréal, à l’Université Laval a une durée totale de 3 ans offert à temps complet

ou Baccalauréat avec double majeure en science informatique et biologie B.Sc. offert à l'Université McGill a une durée totale de 3 ans offert à temps complet.

 

Qu’est-ce que la bio-informatique ?

 

C’est une spécialité qui applique des connaissances et les technologies informatiques aux sciences biologiques et médicales. Concrètement, en tant qu’analyste en informatique spécialisé en bio-informatique, tu possèderas les compétences nécessaires afin de développer des logiciels et des outils informatiques pour les recherches en sciences biologiques et en sciences médicales, traiter des images informatisées de gènes, cellules et molécules humaines ou animales, résoudre des problèmes mathématiques (algorithmes) appliqués aux sciences biologiques (notamment en génétique) à l’aide d’outils informatiques performants, etc.

 

Chaque université propose sa particularité :

 

à l’Université de Montréal : il est offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel,

 

Avec le plus important réseau hospitalier affilié au Québec, tu pourras réaliser un stage en laboratoire dans l'un des plus nombreuses organisations de recherche de l'université situées au CHUM, au CHU Ste-Justine, à l'Institut de cardiologie de Montréal, à l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal (Louis-H.-Lafontaine), à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à l'Hôpital du Sacré-Cœur et à l'Institut des recherches cliniques de Montréal. Sans oublier, les différents laboratoires de recherche en sciences médicales et en sciences biologiques sur le campus de l'Université, ainsi que les laboratoires de recherche en médecine vétérinaire à St-Hyacinthe,

 

à l’Université Laval : il est offert en régime régulier à temps complet, en régime régulier à temps partiel ou en alternance travail-études à temps complet,

 

Seul programme de bio-informatique au Québec permettant de réaliser 3 stages rémunérés de 12 à 14 semaines en milieu de travail,

 

Seul programme de bio-informatique au Québec proposant des concentrations de spécialisation, soit :

informatique, bio-informatique structurale, génomique et protéomique ou sans concentration

 

Plusieurs organismes sont rattachés à l'Université situées au CHU de Québec, au C.H. affilié universitaire de Québec, dans les nouvelles installations du Pavillon des sciences médicales Vandry sur le campus, mais également dans les organismes de recherche en sciences agronomiques et ceux en sciences biologiques situés sur le campus;

 

à l’Université McGill : il est offert en régime régulier à temps complet en en régime régulier à temps partiel,

 

Elle offre un baccalauréat avec double majeure, soit : science informatique et biologie permettant d'obtenir 2 diplômes et 2 grades : B.Sc. computer science et le B.Sc. biology,

 

Troisième université la plus réputée au pays,

 

On y retrouve de nombreux groupes de recherche parmi les plus importants au monde tant en sciences de la santé (situées au CUSM), mais aussi en sciences agronomiques (sur le campus Macdonald à Ste-Anne-de-Bellevue) et en sciences biologiques (sur le campus du centre-ville).

 

CHEMINEMENT TYPE PAR SESSION :

 

Note : le nom et le contenu des cours et le cheminement type par trimestre peuvent varier d'une université à une autre, mais ils ont des objectifs de formation semblables répondant aux exigences et aux besoins actuels des employeurs.

 

Au cours de la 1re année, tu apprendras les bases de la programmation avec la langage C++ et tu apprendras les notions scientifiques de base de la biochimie et de la biologie moléculaire.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : calcul 1, introduction à la programmation (théorie + labo), origine biochimique de la biochimie, travaux pratiques de biochimie, profession : bio-informaticien(ne), probabilités et statistique en sciences, programmation avancée en C++ (théorie + labo), chimie organique 1, travaux pratiques en biologie moléculaire, introduction à la bio-informatique et communication scientifique pour les sciences de la vie;

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras la structure des données en informatique, les méthodes de conception de systèmes d'information et tu acquerras des connaissances scientifiques relatives à aux molécules, aux protéines et à la génétique.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : évolution moléculaire, biochimie de la cellule, algorithmes et structures de données (théorie + labo), analyse et conception de systèmes d'information, introduction à l'algorithmique (théorie + labo), analyse des séquences biologiques, protéines, biologie de la cellule, génétique, un cours d'anglais (selon ton niveau, évalué par un test de classement) et enfin, un stage en bio-informatique au cours du trimestre d'été (Laval seulement);

 

Au cours de la 3e année, tu intègreras les connaissances acquises en informatique, en biochimie et en sciences biologiques et les appliqueras aux différents domaines d'application de la bioinformatique.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : détermination de la structure des protéines, modèles et langages des bases de données (théorie + labo), application des outils bioinformatiques (théorie + labo), intégration en biosciences et informatique 1, modélisation moléculaire (théorie + labo), éthique en biochimie et sciences biologiques, intégration en biosciences et informatique 2 et enfin, un stage non rémunéré en laboratoire de recherche (Montréal seulement);

 

Enfin, tu devras choisir des cours optionnels parmi des listes proposées en informatique, biochimie, biologie, microbiologie et en physiologie.

 

Le Baccalauréat spécialisé en informatique de gestion B.Sc. offert à Sherbrooke, UQAC et Bishop a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut également être suivi à temps partiel. Il est entièrement consacré aux technologies de l’information de gestion. C’est-à-dire tout ce concerne l’informatisation d’une organisation : conception ou adaptation sur mesure de logiciels pour la gestion, gestion d’un réseau informatisé d’une entreprise et implantation de systèmes informatisés pour le travail de bureau.

 

l'Université de Sherbrooke offre son programme en régime régulier à temps complet, en régime régulier à temps partiel ou en régime coopératif à temps complet,

 

Elle prône sa grande réputation depuis plusieurs années en immersion en milieu de travail tout au long de la formation (le seul programme coopératif comprenant 4 stages rémunérés de 4 mois chacun en milieu de travail et ne sont pas tous offerts au trimestre d'été uniquement),

 

Et par la réalisation de différents projets de synthèse à chaque année dont un projet de fin d'études en collaboration avec une entreprise (régime régulier ou coopératif),

 

Elle propose un cheminement D.E.C.-BAC en informatique de gestion aux étudiants(es) en informatique de gestion des cégeps de Sherbrooke et de Victoriaville, ce qui leur permet de compléter le programme en 2 ans,

 

Elle offre également la possibilité d'effectuer jusqu'à 1 année d'études dans une université étrangère partenaire, dont :

 

l'Université Claude-Bernard - Lyon 1 en France,
l'Universita Degli Studi Di Udine (région de Frioul-vénétie julienne, près de Trieste) en Italie,

l'Universita Degli Studi Di Trento (région Trentin-Haut-Adige) en Italie,

Rikkyo University (Tokyo) au Japon,
New Bulgarian University en Bulgarie,
l'Universidad Autonoma de Nuevo Leon au Mexique;

 

l'UQAC offre son programme en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel,

 

Elle propose un cheminement D.E.C.-BAC en informatique de gestion aux étudiants(es) en informatique de gestion des cégeps de Sherbrooke et de Victoriaville, ce qui leur permet de compléter le programme en 2 ans,

 

Elle offre des passerelles aux titulaires d'un D.E.C. en informatique de gestion (ou autres profils) aux diplômés(es) des autres cégeps et collèges privés leur permettant d'être exemptés de quelques cours du baccalauréat,

 

Elle offre un D.E.C.-BAC en informatique de gestion aux étudiants(es) en informatique de gestion des cégeps d'Alma, de Chicoutimi et de Sept-Îles, ce qui leur permet de compléter le programme en 2 ans,

 

Elle offre des passerelles aux titulaires d'un D.E.C. en informatique de gestion (ou autres profils),  aux diplômés(es) des autres cégeps et collèges privés leur permettant d'être exemptés de quelques cours du baccalauréat,

 

Mais également aux titulaires d'un A.E.C. en informatique (LEA.1A ou LEA.1B),

 

La taille restreinte de ses groupes-cours permet une formation quasi personnalisée,

 

Son programme comporte un stage obligatoire (rémunéré ou non rémunéré) de 3 à 4 mois en milieu de travail avec la possibilité de réaliser un projet en collaboration avec l'entreprise,

 

Elle offre également la possibilité d'effectuer jusqu'à 1 année d'études dans une université étrangère partenaire, dont :

 

l'Universidad Nacional del Comahue en Argentine,

l'Universidade Federal de Santa Catarina au Brésil,

l'Universidad Autonoma de Coahuila au Mexique,

l'Universidad San Martin de Porres au Pérou,

l'University of Technology in Tianjin en Chine,

Chongqing University en Chine,

Wuhan University en Chine,

l'Universidad de Alicante en Espagne,

Universidad de la Rioja en Espagne,

l'Université des Sciences Techniques et Économiques de Budapest en Hongrie,

Leon Kozminski Academy o Entrepreneurship and Management en Pologne,

l'École pour l’informatique et les techniques avancées (EPITA) en France,

l'EPF École d'ingénieurs Montpellier en France,

l'Institut d’ingénierie informatique de Limoges en France,

l'Université Blaise-Pascal - Clermont-Ferrand en France,

l'Université d’Artois en France,

l'Université de Bourgogne en France,

l'Université Bretagne-Sud en France,

l'Université de Lorraine en France,

l'Université de Paris 8 - Vincennes-St-Denis en France,

l'Université Paris-Sud 11 Paris-Sud en France,

l'Université de Reims Champagne-Ardenne en France,

l'Université de Strasbourg en France,

l'Université Paul Sabatier Toulouse 3 en France,

l'Université Pierre Mendes - Grenoble en France,

l'Arkansas Tech University aux USA,

l'University of Central Missouri aux USA;

 

l'Université Bishop offre son programme en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel,

 

Programme distinct des universités précédentes, il offre le "Bachelor of Arts in Information Technology" menant au grade de B.A.,

 

Elle est la seule à offrir ce programme en anglais, ce qui est un plus pour des emplois au sein d'entreprises ayant des bureaux et succursales à l'extérieur du Québec notamment,

 

Son programme est offert conjointement avec l'École de gestion de Bishop permettant une solide formation tant en informatique qu'en gestion,

 

La taille restreinte de ses groupes-cours permet une formation quasi personnalisée,

 

De plus, ce programme est beaucoup plus souple que dans les autres universités laissant une plus grande place à un choix de cours optionnels,

 

Elle a conclu des ententes avec plusieurs universités étrangères permettant d'effectuer 1 ou session d'études, dont :

 

l'UCA Pontificia Universidad Católica Argentina en Argentine,

l'Universidad Nacional de Córdoba en Argentine,

Rotterdam University of Applied Sciences aux Pays-Bas,

Ludwig-Maximilians-Universität München en Allemagne,

Technische Universität München en Allemagne,

Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg en Allemagne,

l'Universidad de Alicante en Espagne, 

l'Universitat Autonoma de Barcelona en Espagne,

Università degli Studi di Torino en Italie,

Norvegian School of Management en Norvège,

l'Université de Lausanne en Suisse,

l'Université de Genève en Suisse,

l'University of Gothenburg en Suède,

l'University of Hertfordshire en UK,

Leeds Metropolitain Univeristy en UK,

Tongji University en Chine,

University of Hong Kong à Hong Kong,

Kyoto University au Japon,

Waseda University au Japon,

Yonsei University en Corée du Sud,

Monash University en Australie.

CHEMINEMENT TYPE PAR SESSION :

 

Note : le nom et le contenu des cours et le cheminement type par trimestre peuvent varier d'une université à une autre, mais ils ont des objectifs de formation semblables répondant aux exigences et aux besoins actuels des employeurs.

 

Au cours de la 1re année, tu apprendras les bases de la programmation avec les langages classiques (Python, C++, VB.NET), les principes de conception et de programmation de sites Web professionnels et tu apprendras les principes de la gestion.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : statistiques pour les affaires 1, analyse et programmation, introduction aux bases de données (théorie + labo), principes de management, comptabilité : concepts fondamentaux, statistiques pour les affaires 2, conception et programmation de sites Web (théorie + labo), systèmes d'information organisationnels (théorie + labo), interfaces et multimédia (théorie + labo), aspect humain des organisations, ainsi qu'un cours d'anglais (selon ton niveau évalué par un test de classement) et enfin, si tu as choisi le cheminement coopératif, tu effectueras un stage rémunéré de 4 mois en milieu de travail au cours du trimestre d'été (Sherbrooke seulement);

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras les principes de fonctionnement et la structure des systèmes d'exploitation (Unix, DOS, VMS, VM, Linux, Windows), l'architecture matérielle et logicielle des réseaux informatiques, leur catégorisation et les protocoles de communication, la conception et la gestion de bases de données commerciales élaborées, les principes de programmation de serveurs de réseaux, les principes de planification et de gestion de projets informatiques, les aspects humains dans l'implantation ou le développement de systèmes d'information dans une organisation, ainsi que la méthodologie de développement des logiciels et progiciels de gestion par la réalisation de différents projets.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : programmation orientée objet (théorie + labo), systèmes d'exploitation (théorie + labo), structure de données (théorie + labo), risque, décision et incertitude, gestion de projets informatiques, bases de données avancées (théorie + labo), programmation client-serveur (théorie + labo), télématique (théorie + labo), progiciels de gestion intégrée (théorie + labo), introduction aux réseaux informatiques (théorie + labo) et enfin, si tu as choisi le cheminement coopératif, tu effectueras un stage rémunéré de 4 mois en milieu de travail au cours du trimestre d'hiver (Sherbrooke seulement) ou tu effectueras un stage obligatoire (rémunéré ou non rémunéré) de 4 mois en milieu de travail au cours du trimestre d'été (UQAC, peut être suivi en 2e ou 3e année) ou tu auras la possibilité d'effectuer un stage optionnel en milieu de travail (rémunéré ou non rémunéré) au cours du trimestre d'été (Bishop);

 

Au cours de la 3e année (et de la 4e année dans le cas du cheminement coopératif à Sherbrooke), tu auras à développer des outils pour le commerce électroniques, tu développeras des outils en intelligence d'affaires (qu'est-ce que c'est ?, voir la page suivante), tu développeras des méthodes d'analyse et de détection des menaces de sécurité des systèmes informatiques et des réseaux et des outils de protection des données, tu approfondiras tes connaissances dans les bases de la gestion et tu intégreras les connaissances acquises tout au long du programme par la réalisation de projets (en collaboration avec une entreprise dans le cadre d'un stage, ou par un mandat réel de consultation pour une entreprise ou autres projets individuels ou en équipe).

 

Tu auras des cours tels que : technologies de l'information et affaires électroniques (théorie + labo), fondements, architecture et programmation réseau, intelligence d'affaires : principes et méthodes, sécurité informatique et cryptographie (théorie + labo), introduction au marketing, projet en informatique de gestion 1, recherche opérationnelle, introduction aux ressources humaines, projet en informatique de gestion 2 et enfin, si tu as choisi le cheminement coopératif, tu effectueras 2 stages rémunérés de 4 mois chacun en milieu de travail au cours du trimestre d'automne pour le premier et au cours du trimestre d'été pour le second (Sherbrooke seulement) ou tu effectueras un stage obligatoire (rémunéré ou non rémunéré) de 4 mois en milieu de travail au cours du trimestre d'été (UQAC, peut être suivi en 2e ou 3e année) ou tu auras la possibilité d'effectuer un stage optionnel en milieu de travail (rémunéré ou non rémunéré) au cours du trimestre d'été (Bishop);

 

Enfin, tu devras choisir des cours optionnels parmi des listes de cours proposées en informatique, mathématiques et statistiques et en sciences de la gestion (UQAC et Bishop puisqu'aucune concentration n'est offerte).

 

Dans le cas de l'Université de Sherbrooke, elle propose un choix de 4 concentrations :

 

Commerce électronique : s'intéresse au développement d'outils pour les sites Web transactionnels et autres technologies Internet pour le commerce électronique. Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : recherche d'information et forage de données, applications Internet et mobilité, aspects informatiques du commerce électronique, comportement du consommateur et projet en commerce électronique;

 

Génie logiciel : s'intéresse aux différents aspects de la spécification, de validation et de vérification de logiciels et de progiciels, principalement orienté vers les technologies d'affaires. Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : méthodes formelles en génie logiciel, techniques et outils de développement, projet multidisciplinaire en génie logiciel 1 et projet multidisciplinaire en génie logiciel 2;

Intelligence d'affaires : s'intéresse au développement d'outils et de méthodes en intelligence d'affaires (bases de données personnalisées, bornes interactives d'aide aux achats en magasin, outils d'achat en ligne interactifs, etc. Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : recherche d'information et forage de données, méthodes analytiques de gestion, intelligence et géomatique d'affaires, intelligence artificielle et projet en intelligence d'affaires;

Sans concentration : tu devras choisir 6 cours optionnels parmi 17 cours proposés provenant des concentrations précédentes (dont 5 projets).

 

Le Baccalauréat spécialisé en informatique (ou science informatique ou informatique et génie logiciel) B.Sc. ou B.Sc.A a une durée totale de 3 ans (sauf à l'UQAM, où il est de 3½ ans) offert en régime régulier à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel dans certaines universités. C’est un programme dont la formation couvre tous les domaines reliés à l’informatique : les systèmes d’informations, les réseaux et télécommunications, la conception de logiciels à l’aide de divers langages spécialisés en programmation, l’automatisation industrielle, etc. Pour des infos sur le cheminement type par session, clic ici.

 

Chacune des universités offrent et proposent des particularités à leur programme, voici quelques exemples :

 

à l'UQAR offre son programme en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel ou en alternance travail-études à temps complet à son campus de Rimouski ou depuis tout récemment, au campus de Lévis,

 

Elle a donné une orientation "génie logiciel de l'Internet" comme thème principal dans la plupart des cours obligatoires de son programme et plusieurs de ses cours portent sur le commerce électronique,

 

Elle offre un volet DEC-BAC en informatique aux étudiants du Cégep de Rimouski et du Cégep de Matane leur permettant de compléter le baccalauréat en 2 ans,

 

Elle pourra reconnaître jusqu'à 24 crédits de son baccalauréat aux titulaires du D.E.C. en informatique d'un autre cégep ou collège privé de la province,

 

La taille restreinte de ses groupes-cours permet une formation quasi personnalisée,

 

Elle offre la possibilité de suivre jusqu'à 3 stages crédités et rémunérés de 10 à 15 semaines chacun en milieu de travail au cours des trimestres d'été,

 

Plusieurs grandes entreprises et organisations de la région sont partenaires à ce programme dont :

 

Télus Communications Québec (télécommunications), PG Solutions (logiciels pour le secteur public), Commission scolaire Rivière-du-Loup-Kamouraska, Commission scolaire des Phares, Centre de santé et de services sociaux de Rivière-du-Loup, Centre de santé de santé et services Rimouski-Neigette, Centre de santé et services sociaux de la Côte-de-Gaspé, etc.;

 

à l'UQAC offre son programme en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel,

 

Elle offre un volet DEC-BAC en informatique aux étudiants des cégeps d'Alma, de Chicoutimi, de Jonquière et de Sept-Îles leur permettant de compléter le baccalauréat en 2 ans,

 

Elle propose un cheminement particulier en 1re année pour les étudiants(es) qui n'avaient pas tous les cours préalables requis lors de l'admission,

 

Elle pourra reconnaître jusqu’à 15 crédits de son baccalauréat aux titulaires du D.E.C. en informatique (nouveaux programmes 420.AA, 420.AB ou 420.AC) d'autre cégep ou collège privé de la province,

 

La taille restreinte de ses groupes-cours permet une formation quasi personnalisée,

 

Puisqu'elle offre un baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo, plusieurs cours optionnels peuvent être choisis dans la banque de cours de ce programme,

 

Elle offre la possibilité de réaliser un stage-projet en informatique rémunéré ou non rémunéré de conception d'un logiciel répondant aux normes ISO 9000 avec la collaboration d'une entreprise partenaire,

 

Plusieurs grandes entreprises et organisations du Saguenay-Lac-St-Jean et de la Côte-Nord sont partenaires à ce programme, dont :

 

Rio Tinto Alcan, Déry Télécom, Groupe CGI, Digicom, Commission scolaire des Rives du Saguay, Commission scolaire du Lac-St-Jean, Centre de santé et services sociaux de Chicoutimi, Centre de santé et services sociaux du Lac-St-Jean-Est, Centre de santé et services sociaux de Manicouagan, Centre de santé et services sociaux de Sept-Îles, etc.;

 

à l'UQO offre son programme en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel ou en alternance travail-études à temps complet à son campus de Gatineau seulement,

 

Elle propose un cheminement coopératif (alternance travail-études) permettant d'effectuer 3 stages rémunérés (non crédités) de 4 mois à temps complet chacun en milieu de travail au cours des trimestres d'été,

 

La taille restreinte de ses groupes-cours permet une formation quasi personnalisée,

 

Elle offre le choix parmi 3 concentrations de spécialisation (cheminement régulier ou cheminement coopératif), soit : sécurité informatique, technologie des médias visuels, gestion des technologies de l'information ou un cheminement sans concentration,

 

Plusieurs grandes entreprises et organisations de l'Outaouais, d'Ottawa et des Laurentides sont partenaires à ce programme, dont :

 

Laboratoire de test Enzyme (Ste-Adèle dans les Laurentides), Idée Clic de Gatineau (logiciels de cybermuséologie), Travaux publics et services gouvernementaux Canada, Agence du revenu du Canada, Défense nationale Canada, Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais, Centre de santé et de services sociaux de Gatineau, Ottawa Hospital, Conseil des écoles catholiques du Centre-Est, etc.,

 

Elle a conclu des ententes avec des universités étrangères permettant d'y effectuer 1 session d'études, dont :

 

l'Universidad Nacional del Comahue en Argentine,

l'Universidade Federal de Santa Catarina au Brésil,

l'Universidad Autonoma de Coahuila au Mexique,

l'Universidad San Martin de Porres au Pérou,

l'University of Technology in Tianjin en Chine,

Chongqing University en Chine,

Wuhan University en Chine,

l'Universidad de Alicante en Espagne,

Universidad de la Rioja en Espagne,

l'Université des Sciences Techniques et Économiques de Budapest en Hongrie,

Leon Kozminski Academy o Entrepreneurship and Management en Pologne,

l'École pour l’informatique et les techniques avancées (EPITA) en France,

l'EPF École d'ingénieurs Montpellier en France,

l'Institut d’ingénierie informatique de Limoges en France,

l'Université Blaise-Pascal - Clermont-Ferrand en France,

l'Université d’Artois en France,

l'Université de Bourgogne en France,

l'Université Bretagne-Sud en France,

l'Université de Lorraine en France,

l'Université de Paris 8 - Vincennes-St-Denis en France,

l'Université Paris-Sud 11 Paris-Sud en France,

l'Université de Reims Champagne-Ardenne en France,

l'Université de Strasbourg en France,

l'Université Paul Sabatier Toulouse 3 en France,

l'Université Pierre Mendes - Grenoble en France,

l'Arkansas Tech University aux USA,

l'University of Central Missouri aux USA;

 

à l'U.Q.T.R. offre son programme en régime régulier à temps complet seulement,

 

Elle offre un volet DEC-BAC en informatique aux étudiants(es) des cégeps de Trois-Rivières, Shawinigan, Drummondville et de Sorel-Tracy leur permettant de compléter le baccalauréat en 2 ans,

 

Elle pourra également reconnaître quelques crédits aux titulaires du D.E.C. en informatique (nouveaux programmes 420.A0) d'un autre cégep ou collège privé,

 

Son programme comprend 2 stages obligatoires rémunérés ou non rémunérés de 12 à 16 semaines à temps complet chacun au cours des trimestres d'été,

 

Elle propose un choix de 2 concentrations de spécialisation, soit : développement de logiciels ou développement d'applications Web et mobiles,

 

Elle offre également un double baccalauréat intégré en physique et informatique unique au Québec d'une durée de 4 ans et permettant d'obtenir 2 diplômes, soit : le B.Sc. en informatique et B.Sc. en physique (contrairement aux universités de Montréal et McGill qui offrent un seul baccalauréat en double concentration en physique et informatique),

 

Ainsi qu'un double baccalauréat intégré en mathématiques et informatique unique au Québec d'une durée de 4 ans et permettant d'obtenir 2 diplômes, soit : le B.Sc. en mathématiques et B.Sc. en informatique (contrairement aux universités de Montréal, McGill et Laval qui offrent un seul baccalauréat en double concentration en mathématiques et informatique),

 

Plusieurs grandes entreprises et organisations de la Mauricie, du Centre-du-Québec et de Chaudière-Appalaches sont partenaires à ce programme, dont :

Cogeco Câble, Bluberi jeux et technologies, MicroAge Drummondville, Commission scolaire du Chemin-du-Roy, Centre de santé et services de Trois-Rivières, Commission scolaire des Chênes, Centre de santé et services sociaux de Drummond, Centre de santé et services sociaux de l'Énergie, etc.;

 

Enfin, elle a conclu une entente avec quelques universitaires partenaires de l'étranger permettant d'y effectuer 1 ou 2 session(s) d'études, soit :

 

Helmut-Schmidt-Universität en Allemagne,

Universidade Estadual de Campinas au Brésil,

Université de Bretagne Sud en France,

Université de la Méditerranée-Aix Marseille en France,

IUT d'Orsay de l'Université de Paris-Sud en France,

Université Pierre-Mendès - Grenoble en France,

 

à Bishop offre son programme en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel,

 

En plus de son programme spécialisé, elle offre aussi une majeure permettant de combiner avec une mineure dans une autre discipline (mathématiques, physique, biologie, chimie ou liberal arts),

 

Elle offre également un baccalauréat en technologies de l'information bilingue unique au Québec conjointement avec l'École de gestion conduisant au B.A.,

 

Elle a conclu des ententes avec des universités étrangères permettant d'effectuer une session d'études, dont :

 

l'UCA Pontificia Universidad Católica Argentina en Argentine,

l'Universidad Nacional de Córdoba en Argentine,

Rotterdam University of Applied Sciences aux Pays-Bas,

Ludwig-Maximilians-Universität München en Allemagne,

Technische Universität München en Allemagne,

Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg en Allemagne,

l'Universidad de Alicante en Espagne, 

l'Universitat Autonoma de Barcelona en Espagne,

l'École polytechnique fédérale de Lausanne en Suisse,

l'Université de Genève en Suisse,

l'University of Gothenburg en Suède,

l'University of Hertfordshire en UK,

Leeds Metropolitain Univeristy en UK,

Tongji University en Chine,

Kyoto University au Japon,

Waseda University au Japon,

Yonsei University en Corée du Sud,

Monash University en Australie,

Queenland University of Technology en Australie.

 

à Sherbrooke offre son programme en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel ou en régime coopératif à temps complet,

 

Elle prône sa grande réputation depuis plusieurs années en immersion en milieu de travail tout au long de la formation (le seul régime coopératif comprenant 4 stages rémunérés de 4 mois chacun et ne sont pas tous offerts au trimestre d'été uniquement),

 

Et par la réalisation de différents projets de synthèse à chaque année dont un projet de fin d'études en collaboration avec une entreprise (régime régulier ou coopératif),

 

Elle propose un volet DEC-BAC en informatique aux étudiants des cégeps de Sherbrooke et de Victoriaville leur permettant de compléter le baccalauréat en 2 ans (ou 2½ ans en régime coopératif),

 

Elle pourra reconnaître quelques crédits aux titulaires du DEC en informatique des autres cégeps et collèges privés,

 

Elle propose un choix de 3 concentrations de spécialisation (autant pour le régime régulier que pour le régime coopératif), soit : génie logiciel, systèmes et réseaux ou systèmes intelligents ou un cheminement sans concentration,

 

Et par la réalisation de différents projets de synthèse à chaque année dont un projet de fin d'études en collaboration avec une entreprise (régime régulier ou coopératif),

 

Elle offre également la possibilité d'effectuer jusqu'à 1 année d'études dans une université étrangère partenaire, dont :

l'Université Claude-Bernard - Lyon 1 en France,
l'Universita Degli Studi Di Udine (région de Frioul-vénétie julienne, près de Trieste) en Italie,

l'Universita Degli Studi Di Trento (région Trentin-Haut-Adige) en Italie,

Rikkyo University (Tokyo) au Japon,
New Bulgarian University en Bulgarie,
l'Universidad Autonoma de Nuevo Leon au Mexique;

 

à Laval offre son programme en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel ou en régime coopératif à temps complet,

 

Elle a conclu des ententes DEC-BAC en informatique avec 17 cégeps de la province et le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick - campus de Bathurst permettant de compléter le baccalauréat en 2 ans,

 

Elle offre de nombreuses passerelles aux titulaires des anciennes versions du DEC en informatique, aux titulaires du DEC en technologie de systèmes ordinés (ancienne et nouvelle version) et aux titulaires du DEC préuniversitaire en sciences mathématiques et informatiques du Cégep de Limoilou,

 

Elle propose un cheminement en alternance travail-études permettant d'effectuer jusqu'à 3 stages rémunérés de 12 à 14 semaines chacun en milieu de travail,

 

Elle est l'université offrant le plus grand choix de concentrations de spécialisation, soit :

multimédia et développement de jeux vidéo, bioinformatique, Internet et applications Web, génie logiciel, sécurité informatique, systèmes intelligents, recherche et développement, systèmes d'information organisationnels, profil entrepreneuriat, profil international ou cheminement sans concentration,

 

Plusieurs entreprises de jeux vidéo, entreprises de multimédia et compagnies d'assurances de la région sont partenaires de l'Université dans le cadre de ce programme,

 

Si tu choisis le profil international, tu pourras effectuer 1 session d'études dans l'une des 19 universités étrangères partenaires provenant de 9 pays, dont :

 

l'École nationale supérieure de Cognitique (de l'Institut polytechnique de Bordeaux) en France,

l'École supérieure pour ingénieurs Léonard-de-Vinci (Paris) en France,

l'École nationale supérieure de sciences appliquées et technologies de Rennes ENSSAT en France,
l'École pour l'informatique et les nouvelles technologie - EPITECH (établissement privé réputé de Paris) en France,
l'École polytechnique de l'Université catholique de Louvain en Belgique,
l'Institute of Technology de Linköpings universitet en Suède;

 

à l'UQAM offre son programme en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel ou en régime coopératif à temps complet,

 

Elle offre des passerelles aux titulaires du D.E.C. en informatique de certains cégeps francophones de l'Île et de Laval leur permettant d'être exemptés de certains cours,

 

Son programme appelé "informatique et génie logiciel" est principalement orienté vers le génie logiciel et l'informatique répartie tout au long de la formation,

 

Elle propose un cheminement coopératif permettant d'effectuer 3 stages rémunérés de 15 semaines chacun en milieu de travail,

 

Elle a conclu des ententes avec des universités étrangères permettant d'y effectuer 1 session d'études, dont :

 

CESI exia École supérieure d'informatique (établissement privé) en France,

Université d'Artois en France,

Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse en France,

Université de Strasbourg en France,

Institut Polytechnique de Bordeaux en France,

Université de Liège en Belgique,

Université libre de Bruxelles - École polytechnique de Bruxelles en Belgique,

Brandenburg University of Technology en Allemagne,

Universidad Carlos III de Madrid en Espagne,

Université de Genève en Suisse,

University of Exeter en UK,
University of Glasgow en UK,

Universidade Federal de Santa Catarina au Brésil,

Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores de Monterrey au Mexique;

 

à Montréal offre son programme en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel,

 

Elle pourra reconnaître jusqu'à 15 crédits (avec une cote R de 25,0 ou +) aux titulaires du DEC en informatique (nouvelles versions 420.A0) dans le cadre de son baccalauréat,

 

Elle propose 4 orientations ou cheminements, soit : orientation générale avec cheminement régulier, orientation générale avec cheminement intensif (en 2 ans - 6 sessions incluant les trimestres d'été pour les meilleurs candidats), orientation coopérative (comprend 3 stages crédités et rémunérés de 3 mois chacun en milieu de travail) ou l'orientation honor (initiant à la recherche en sciences informatiques),

 

Elle a conclu des ententes avec de nombreuses universités permettant d'effectuer 1 ou 2 sessions d'études à l'étranger, dont :

 

Columbia University (New York) aux USA,

l'Université de Marseille en France,

l'Université de Paris 5 - René-Descartes en France,
l'Université de Strasbourg en France,
l'Universitat de Barcelona en Espagne,

l'Universidad Politécnica de Valencia en Espagne,
Politecnico di Milano en Italie,
l'Università di Bologna en Italie,
École Polytechnique Fédérale de Lausanne en Suisse,
Université de Genève en Suisse,

l'Uppsala University en Suède,
l'Indian Institute of Science - Bangalore en Inde,

Nagoya University au Japon,

Sophia University au Japon,

l'Instituto Politécnico Nacional au Mexique,
Instituto Tecnológico Autónomo de México  au Mexique,

Universidad de Concepción au Chili;

 

à Concordia offre son programme en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel ou en régime coopératif à temps complet,

 

Son programme est classé second meilleur au Québec et parmi les meilleurs au pays,

 

Réputée en enseignement coopératif, elle offre la possibilité d'effectuer 3 ou 4 stages rémunérés de 12 à 16 semaines chacun en milieu de travail (au Québec, ailleurs au Canada ou à l'étranger),

 

Elle est l'université montréalaise offrant le plus grand choix de concentrations de spécialisation (et la seconde au Québec), soit :

jeux vidéo, logiciels avioniques, embarqués et temps réel, applications et services Web, applications informatiques, arts computationnels, mathématiques et statistiques, systèmes d'information, systèmes informatiques ou systèmes logiciels,

 

Elle offre également une majeure permettant de compléter le programme avec une mineure dans une discipline connexe (ex : mathématiques, physique, biologie, chimie),

 

Elle a conclu des ententes avec plusieurs universités étrangères permettant d'effectuer 1 ou session d'études, dont :

 

University of François-Rabelais de Tours en France,
École Centrale de Marseille en France,

Université de Genève en Suisse,

niversity College London en UK,
University of Herfordshire en UK,

University of Strathclyde en UK,

Hochschule Furtwangen Universität en Allemagne,

Universidad Carlos III en Espagne,

Göteborg University en Suède,

Lund University en Suède,

Sophia University au Japon,
Keio University au Japon,
Nanyang Technological University à Singapore,
Hong Polytechnic University à Hong Kong,

India Institute of Technology - Delhi en Inde,

Royal Melbourne Institute of Technology en Australie,

University of New South Wales en Australie,

Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores de Monterrey au Mexique,

California State Polytechnical University (Pomona) aux USA,
University of South Florida aux USA,
San Francisco State University aux USA,

 

à McGill offre son programme en régime régulier à temps complet seulement,

 

Elle est classée 3e meilleure université au Canada pour son programme d'informatique (et première au Québec),

 

Elle est classée 47e meilleur programme d'informatique (études supérieures) au monde (juste derrière l'University College London, mais devant Tokyo Institute of Technology et Technical University Munich),

 

Elle propose une concentration de spécialisation en jeux vidéo ou un cheminement sans concentration,

 

De nombres universités étrangères de réputation mondiale ont conclu des ententes dans le cadre d'échanges étudiants, dont par exemple :


National University of Singapore à Singapore (9e meilleur programme d'informatique au monde en 2012),
École Polytechnique Fédérale de Lausanne en Suisse (17e meilleur programme d'informatique au monde en 2012),
University of Hong Kong à Hong Kong (21e meilleur programme d'informatique au monde en 2012 ex-acquo avec Univ of Melbourne),
University of Melbourne en Australie (21e meilleur programme d'informatique au monde en 2012 ex-acquo avec Univ of Hong Kong),
Nanyang Technological University à Singapore (26e meilleur programme d'informatique au monde en 2012),
University of Edinburgh en UK  (30e meilleur programme d'informatique au monde en 2012),
Australian National University en Australie (31e meilleur programme d'informatique au monde en 2012),
University of Manchester en UK (37e meilleur programme d'informatique au monde en 2012),
Lund University en Suède,
University of Bristol en UK
Université de Strasbourg en France;

 

CHEMINEMENT TYPE PAR SESSION :

 

Au cours de la 1re année, tu apprendras les bases de la programmation classique et de la programmation orientée objet avec différents langages (ex : Python, Eiffel, C++, Java, VB.Net), la structure et l'architecture d'un ordinateur, la structure des données en programmation et la méthodologie des algorithmes (suite finie et non-ambiguë d’opérations ou d'instructions permettant de résoudre un problème).

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : mathématiques pour informaticiens, introduction à la programmation (théorie + labo), structures discrètes, introduction à la programmation orientée objet (théorie + labo), introduction à l'Internet et à la programmation Web (théorie + labo), introduction aux systèmes informatiques, introduction à l'algèbre linéaire, architecture des ordinateurs, structure de données et algorithmes, programmation avancée en C++, technologies Internet et un cours d'anglais (selon ton niveau, évalué par un test de classement) et enfin, si tu as choisis un cheminement coopératif, tu seras familiarisé(e) au domaine de la programmation dans le cadre d'un stage rémunéré de 3 à 4 mois en milieu de travail au cours du trimestre d'été;

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras les principes de fonctionnement et la structure des systèmes d'exploitation (Unix, DOS, VMS, VM, Linux, Windows), l'architecture matérielle et logicielle des réseaux informatiques, leur catégorisation et les protocoles de communication, les principes de programmation de serveurs de réseaux, ainsi que la méthodologie de développement des logiciels par la réalisation de différents projets.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : probabilités et statistique pour informaticiens, principes des systèmes d'exploitation (théorie + labo + réalisation de projets utilitaires), réseaux pour ordinateurs (théorie + labo), téléinformatique (théorie + labo), introduction aux interfaces-utilisateurs (théorie + travaux pratiques),programmation client-serveur (théorie + labo), introduction au génie logiciel, conception et analyse d'algorithmes, conception et développement des logiciels (théorie + labo + projets) et construction et maintenance des logiciels. Enfin, si tu as choisis un cheminement coopératif, si tu as choisis un cheminement coopératif, tu seras familiarisé(e) à la pratique professionnelle dans le cadre d'un stage rémunéré de 3 à 4 mois en milieu de travail au cours du trimestre d'été;

 

Au cours de la 3e année, tu apprendras les langages de programmation en intelligence artificielle et leurs applications, les méthodes d'analyse, de conception, d'implantation et de développement de systèmes informatiques et tu intègreras les connaissances acquises tout au long du programme par la réalisation d'un projet synthèse de fin d'études dans le domaine d'application de ton choix (qui peut être en lien avec la concentration choisie ou en lien avec un stage en entreprise ou réaliser un mandat réel de consultation pour une entreprise) et s'il y a lieu, par la réalisation d'un stage d'intégration au milieu de travail.

 

Tu auras des cours obligatoires tels que : intelligence artificielle (théorie + labo), génie logiciel : conception (théorie + projets), introduction à l'informatique théorique, sécurité des réseaux informatiques, développement de systèmes informatiques (théorie + labo), aspects juridiques de l'informatique, dimensions éthiques sociales des technologies de l'informatique, ainsi qu'un projet de fin d'études en informatique (obligatoire ou optionnel selon les universités). Enfin, si tu as choisis un cheminement coopératif, si tu as choisis un cheminement coopératif, tu seras intégré(e) à la pratique professionnelle dans le cadre d'un stage rémunéré de 3 à 4 mois en milieu de travail au cours du trimestre d'été;

 

Enfin, tu devras choisir plusieurs cours optionnels parmi des listes proposées (cheminement sans concentration) ou choisir parmi l'une des concentrations de spécialisation proposée :

 

Applications Web et Internet : s'intéresse au développement de technologies pour l'Internet notamment pour le commerce électronique. Tu auras des cours tels que : cryptographie et sécurité informatique, protocoles et technologies Internet, sécurité des réseaux informatiques, conceptions d'applications en commerce électronique, ethnologies de l'inforoute, génie logiciel en commerce électronique, etc.

 

Elle est offerte à Concordia (applications et services Web), Laval (Internet et applications Web), U.Q.T.R. (développement d'applications Web et mobiles) et UQAR (aucune concentration n'est offerte, mais le programme en entier est orientée vers les technologies Internet et le commerce électronique);

 

bio-informatique : s'intéresse au développement d'outils informatiques afin de résoudre des problèmes reliés aux sciences biologiques ou aux sciences médicales tels que : modèles d’analyse 3D pour l’étude des moléculaires ou cellules, méthodes avancées de calcul pour le séquençage de l’ADN chez les humains, les animaux ou les végétaux, développement de bases de données génétiques animales, végétales ou humaines, etc).

Tu devras suivre les cours suivants : optimisation combinatoire, approche agent en intelligence artificielle, ainsi que 2 ou 3 optionnels parmi les suivants : biochimie structurale, métabolisme et régulation, génétique moléculaire 1, introduction à la bio-informatique, profession de bioinformaticien.
Elle est offerte à Laval;

 

Développement et génie logiciel : s'intéresse à la conception et au développement de applications informatiques pour différents domaines (gestion, commercial, industriel, éducatif, médical, scientifique, etc.).

 

Tu auras des cours tels que : programmation parallèle et distribuée, architecture logicielle, applications avancées des bases de données, analyse et modélisation en génie logiciel, génie logiciel : Internet et réseaux, conception en génie logiciel orientée objet, etc.

 

Elle est offerte à Laval (génie logiciel), Sherbrooke (génie logiciel), Concordia (systèmes logiciels), U.Q.T.R. (développement de logiciels) et UQAM (aucune concentration, mais son programme est orienté vers le génie logiciel);

 

Intelligence artificielle (aussi appelé "cognitique") : s'intéresse au développement d'applications logicielles pour des systèmes automatisés industriels, des robots mobiles pour différentes applications, pour les systèmes de réalité virtuelle et pour le domaine du jeu vidéo.

 

Tu auras des cours tels que : apprentissage et reconnaissance, informatique cognitive, introduction à la robotique mobile, systèmes répartis et multiagents, traitement automatique du langage, vision numérique, etc.

 

Elle est offerte à Sherbrooke (systèmes intelligents), Laval (systèmes intelligents) et Concordia (logiciels avioniques, embarqués et temps réel);

 

Logiciels avioniques, embarqués et temps réel : s'intéresse au développement d'applications informatiques pour les systèmes avioniques des aéronefs, mais aussi pour des systèmes embarqués pour d'autres applications (ex : téléphonie mobile, systèmes automatisés industriels, satellites, jeux vidéo, etc.).

 

Tu auras des cours tels que : introduction aux logiciels et systèmes embarqués, systèmes distribués, introduction aux systèmes temps réel, systèmes avioniques de navigation, contrôle de systèmes de vol, etc.

 

Elle est offerte à Concordia;

 

Mathématiques et statistique : puisque la résolution de problèmes en informatique passe nécessairement par les mathématiques, cette concentration te permet d'approfondir tes connaissances dans cette discipline.

 

Tu aura des cours tels que : méthodes numériques élémentaires, probabilités appliquées, introduction à l'optimisation, modélisation mathématique, combinatoire, etc.

 

Elle est offerte à Concordia;

 

Voir aussi le Bacc bidisciplinaire en mathématiques et informatique offert à Montréal, McGill, Concordia et Laval,

le Bacc bidisciplinaire en statistiques et informatique offert à McGill,

le double baccalauréat en mathématiques et informatique offert à l'U.Q.T.R.;

 

Multimédia et jeux vidéo : s'intéresse au développement d'applications multimédias, de réalité virtuelle et de jeux vidéo.

 

Tu auras des cours tels que : introduction au développement de jeux, programmation de jeux vidéo, approche agent en intelligence artificielle, animation 3D, infographie et réalité virtuelle, intelligence artificielle pour le jeu vidéo, etc.

 

Elle est offerte à Concordia (jeux vidéo), Laval (multimédia et jeux vidéo), McGill (jeux vidéo), UQO (technologie des médias visuels), alors à l'UQAC (voir le bacc avec majeure en conception de jeux vidéo);

 

Recherche et développement : initie à la recherche et développement de nouvelles technologies et de nouvelles méthodes de programmation en sciences informatiques et prépare à entreprendre des études supérieures en informatique, génie logiciel, télécommunications ou une autre discipline connexe.

 

Tu auras des cours tels que : techniques d'optimisation combinatoire, introduction aux algorithmes numériques, simulation et systèmes, projet de recherche en informatique, etc.

 

Elle est offerte à Laval (recherche et développement) et Montréal (orientation honor);

 

Réseaux informatiques et sécurité informatique : s'intéresse au développement d'applications pour serveurs, développement d'outils de protection de données, de sécurité des systèmes et de cryptographie, etc.

 

Tu auras des cours tels que : sécurité et cryptographie, sécurité dans les réseaux informatiques, aspects pratiques de la sécurité informatique, technologies du commerce électronique, etc.

 

Elle est offerte à Laval (sécurité informatique), Sherbrooke (systèmes et réseaux), UQO (sécurité informatique) et Concordia (systèmes informatiques);

 

Systèmes d'information de gestion : s'intéresse à la conception et au développement d'outils et d'applications informatiques pour la gestion et la bureautique, que ce soit des applications de comptabilité, des bases de données commerciales, des applications bureautiques, des outils de gestion des stocks, des outils de gestion de la production industrielle, des sites Web transactionnel, etc.

 

Tu auras des cours tels que : applications avancées des bases de données, systèmes intégrés de gestion, technologies pour les affaires électroniques, intégration des systèmes d'information, gestion de projets informatiques, etc.

 

Elle est offerte à Laval (systèmes d'information organisationnels, Concordia (systèmes d'information), UQO (gestion des technologies de l'information) et U.Q.T.R. (développement de logiciels);

 

Technologies graphiques : l'informatique étant maintenant associée par l'art, cette concentration se penche au développement de technologies et d'outils pour l'infographie, le dessin assisté par ordinateur, l'animation 3D, le traitement d'images numériques, les outils d'enregistrement et de traitement du son et de la musique.

Tu auras des cours tels que : programmation graphique, médias numériques, animation 3D, réalité virtuelle, etc.

 

Elle est offerte à Concordia (arts computationnels) et UQO (technologie des médias visuels);

 

Profil entrepreneuriat : destiné(e) à celles et celles désirant se lancer en affaires dans le domaine de l'informatique (entreprise de conception de logiciels, entreprise de multimédia, cabinet de consultant en informatique, commerce de produits informatiques, etc).

 

Tu devras suivre les cours suivants : savoir entreprendre : la passion de créer et d'agir, portfolio entrepreneurial 1, portfolio entrepreneurial 2 et gestion de projets, applications et systèmes d'information organisationnels SIO.

 

Il est offert à Laval;

 

Sans concentration : tu pourras choisir plusieurs cours optionnels parmi des listes proposées te permettant d'approfondir tes connaissances dans plusieurs domaines de l'informatique et acquérir une formation plus polyvalente.

 

Elle est offerte à Sherbrooke (choix parmi plus de 40 cours), Bishop (choix parmi près de 50 cours), Laval (choix parmi plus de 30 cours), Montréal (choix parmi plus de 25 cours), UQAC (choix parmi 30 cours), UQO (choix parmi 20 cours), McGill (choix parmi 16 cours), UQAR (choix parmi 16 cours dont 2 à 4 stages et/ou projets),

alors que Concordia et l'U.Q.T.R. n'offrent pas de cheminement sans concentration.

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Si tu désires enseigner les mathématiques et/ou l'informatique au secondaire (notamment les sciences physiques), il est possible d'entreprendre des études au niveau de la maîtrise en enseignement secondaire avec concentration en sciences et technologie offerte dans les universités suivantes :

 

UQAM, Université de Montréal, Université de Sherbrooke et U.Q.T.R.


Ces programmes permettent d'obtenir le permis d'enseignement délivré par le Ministère de l'Éducation du Québec.

 

Si tu désires enseigner l'informatique en formation professionnelle (DEP en soutien informatiaue), il est possible d'entreprendre des études dans le cadre du programme suivant (de l'expérience professionnelle est nécessaire) :

 

Baccalauréat en enseignement professionnel et technique (plusieurs crédits sont reconnus aux titulaires d'un baccalauréat en administration ou sciences comptables) offert à :

 

l'UQAM, Laval, Sherbrooke (cheminement au secondaire professionnel), UQAC, UQAR (offert aux campus de Lévis et de Rimouski) et UQAT

 

Si tu désires enseigner l'informatique au collégial, il est possible d'entreprendre des études au niveau du 2e cycle dans l'un des programmes suivants :

 

maîtrise enseignement collégial offerte à Sherbrooke (aussi offert en ligne),

maîtrise en éducation - concentration en didactique offerte à l'UQAM,

maîtrise en didactique offerte à Montréal,

maîtrise en didactique (concentration en didactique de l'enseignement professionnel et technique) offerte à Laval,

maîtrise en éducation-didactique offerte à U.Q.T.R.,

Diplôme en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
D.E.S.S. en enseigement collégial offert à Laval,
D.E.S.S. en enseignement collégial offert à l'UQAC,

D.E.S.S. en éducation et formation des adultes offert à l'UQAM,
Certificat d'études supérieures en enseignement post-secondaire offert à Ottawa,
Microprogramme en formation à l'enseignement post-secondaire à Montréal (voir aussi la page suivante),
Microprogramme en formation initiale en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
Microprogramme en insertion professionnelle en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
Graduate Certificate in College Teaching offert à Sherbrooke,

Programme court en pédagogie de l'enseignement supérieur offert à l’UQAM,
Programme en court en intervention éducative - concentration au collégial offert à l'UQAC,

Diplôme de 3e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur à Sherbrooke (pour titulaires du doctorat),

Microprogramme de 3e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur à Sherbrooke (pour titulaires du doctorat)

 

Pour plus de détails, consulte la page de professeur au collégial

 

Si tu désires enseigner l'informatique à l'université, tu devras compléter un doctorat + une formation post-doctorale au sein d'un centre de recherche en lien avec le champ d'expertise de ton choix. Pour plus de détails, consulte la page de professeur d'université.

 

Tu peux entreprendre des études supérieures au niveau de la maîtrise ou autres programmes dans le cadre de programmes tels que:

 

Pour plus de détails, consulte la page sur les études supérieures en sciences où sont décrits les différents programmes de maîtrise offerts.

 

Maîtrises :

Tu pourrais également poursuivre tes études en sciences des systèmes, en analyse spatiale ou en neural computation non offerts au Québec. Consulte la page suivante où ces programmes sont décrits.

 

Consulte également la page suivante où sont répertoriés divers organismes de recherche en informatique au Québec.

 

Enfin, si tu envisages te faire carrière en informatique judiciaire, consulte la page suivante où le programme de maîtrise en sciences judiciaires est décrit.

 

Autres programmes :

 

Note :

D.E.S.S. ou Diplôme 2e cycle = 30 crédits

Microprogramme ou Programme court 2e cycle = 15 crédits

 

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

Note : sauf mention contraire, ces exigences concernent le baccalauréat en informatique ou le baccalauréat en informatique de gestion

  

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement dans les TOUS les programmes :

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis

La cote R du dernier candidat admis en 2015 était de :

Les admissions sont ouvertes au trimestre d'automne seulement à Montréal (bacc en bio-informatique)

 

Les admissions ouvertes aux trimestres d'automne et d’hiver à Montréal (tous les autres programmes)

 

Les admissions ouvertes aux trimestres d'automne et d’hiver dans les toutes les universités dans tous les programmes

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Qu'est-ce que l’alternance travail-études (aussi appelé "régime coopératif")

 

Pour le Baccalauréat en bio-informatique :

Pour le Baccalauréat en informatique de gestion :

  

Pour le Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo :

(voir aussi le Bacc en informatique avec cheminement intégré en développement du jeu vidéo offert par l'Université de Sherbrooke)

   

Pour le Baccalauréat en statistique et informatique :

 

Pour le Baccalauréat en mathématiques et informatique :

 

Pour le Baccalauréat en physique et informatique :

 

 

Pour le Baccalauréat en systèmes électroniques et informatiques :

 

  • Université du Québec à Montréal UQAM sans concentration avec stage obligatoire de fin d'études rémunéré ou non rémunéré), offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel offert selon une formule "axée sur la pratique et l'expérimentation" dont la majorité des cours comprennent des laboratoires et/ou travaux dirigiés et/ou projets d'ingénierie, possibilité d'effectuer une ou sessions d'études à l'étranger et possibilité de réaliser un stage industriel à éttranger, pour plus de détails consulte le Service des relations internationales, site du département d’informatique et de génie microélectronique
    programme unique au Canada

 

Pour le Baccalauréat en informatique :

  

Autres programmes :

 

-    Baccalauréat en génie logiciel (voir la profession d'ingénieur en logiciel)

-    Baccalauréat en génie informatique (voir la profession d'ingénieur informaticien)

-    Baccalauréat en administraion - concentration en systèmes d'information ou technologies de l'information (voir la profession d'administrateur)

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux avoir l’avis de spécialistes de l’informatique sur leur profession ? Consulte les vidéos suivants :

 

Pour une liste d'entreprises en technologies de l'information (entreprises de logiciels, entreprises de services informatiques, firmes de consultants, etc), consulte le Portrait de l'industrie des technologies de l'information

 

Pour une liste d'entreprises du multimédia, consulte le Portrait de l'industrie du multimédia

 

Pour une liste d'entreprises du secteur financier (banques, caisses, compagnies d'assurances, de gros employeurs en informatique), consulte le Portrait de l'industrie des services financiers et assurances

 

Pour une liste de chaînes de magasins (dont les chaînes de magasins de produits électroniques et informatiques), consulte le Portrait de l'industrie du commerce au détail

 

Pour une liste d'entreprises dans d'autres secteurs, consulte Portraits de d'autres secteurs (ex : industrie pharmaceutique, industrie aérospatiale, industrie métallurgique, etc)

 

Pour une liste d'organismes et d'établissements du réseau de la santé et du réseau de l'éducation, consulte le Portrait du réseau de la santé (centres hospitaliers, etc) et le Portrait du réseau de l'enseignement (commissions scolaires, universités, etc)

 

Pour une liste d'organismes de recherche en technologies de l'information, consulte le répertoire des organismes de recherche en sciences
 

Pour une listes des organismes gouvernementaux, consulte la section "employeurs potentiels" au haut de cette page.

 

Clubs et projets étudiants :

 

Retour à la page du secteur administrationa>

Retour à la page d’accueil