Retour à la page du secteur enseignement

Retour à la page d'accueil

 

 

SECTEUR : ÉDUCATION

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

ENSEIGNANT(E) EN FORMATION PROFESSIONNELLE OU TECHNIQUE

 

Tu aimerais enseigner ton métier ou ta profession ?

Voici des informations pertinentes afin d’atteindre cet objectif. 

Va voir également la section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos d'enseignement en formation professionnelle ou technique qui parlent de leur travail).

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 

En tant qu’enseignante ou enseignant en formation professionnelle ou technique; tu seras responsable d’enseigner des notions de base ou des notions intermédiaires dans une discipline d'enseignement en lien avec ton domaine de compétences et d'expérience auprès de jeunes adultes inscrits à programme de formation professionnelle ou technique. Tu leur fourniras les compétences requises pour qu’ils puissent intégrer le marché du travail afin de pratiquer le métier ou la profession que tu leur auras enseigné.

 

Enseigner un métier c'est davantage que de montrer les tâches à faire comme ce le serait pour une formation en milieu de travail. Il y a des notions théoriques à présenter en lien avec la discipline (ex : terminologie technique appliquée au métier, mathématiques appliquées au métier, notions d'informatique et de logiciels spécialisés appliqués au métier, lecture de plans, principes théoriques de fonctionnement d'un appareil ou d'une machine, notions d'anatomie humaine appliquées au métier, santé et sécurité au travail, lois et règlements, etc.); présenter et démontrer en laboratoire ou en atelier les différentes notions pratiques élémentaires sous les observations des étudiants et par des exercices par étapes que tu devras superviser et encadrer et démontrer les liens en les notions théoriques apprises  afin de préparer adéquatement les étudiants(es) à intégrer le marché du travail avec toutes les compétences requises ou du moins, toutes celles requises pour occuper un premier emploi dans ce métier. Donc, il faut très bien connaître son métier, mais aussi bien savoir comment l'enseigner à des apprentis(es).

 

Tu les notions de base de la matière à enseigner.

 

Tu auras pour tâches de :

De plus, tu auras également d'autres responsabilités qui ne font pas partie des tâches éducatives comme tel, mais prévues dans le travail régulier d'une enseignante ou d'un enseignant en formation professionnelle ou technique  appelées les "tâches complémentaires" et le "travail personnel". Pour plus de détails, voir ci-dessous.

 

Généralement un(e) enseignante ou un enseignant  en formation professionnelle ou technique détenant un poste à temps complet aura un horaire hebdomadaire pouvant varier en fonction des responsabilités administratives qu'assument l'enseignant(e), le nombre de cours enseignés, etc. Voici quelques balises décrivant un horaire typique :

  1. Effectuer une moyenne de 20 heures de tâches de prestation d'enseignement en présence des étudiants (planification conception, élaboration et réalisation des interventions pédagogiques; prestation et encadrement des cours en classe physique ou en classe virtuelle ou en laboratoire; encadrement d'étudiants pour des projets faisant partie du programme; encadrement d'étudiants dans le cadre de projets parascolaire comme projet de stage ou activité expo-sciences; évaluation des apprentissages des étudiants en classe ou en laboratoire; encadrement, suivi et assistance des étudiants en dehors de la classe, organisation et participation aux activités étudiantes);

  2. Effectuer environ 7 heures de tâches complémentaires d'enseignement de présence au collège (préparation du plan d'études, préparation du plan de cours, préparation de laboratoires, surveillance d'examens, rencontre départementale hebdomadaire des enseignants, autres rencontres d'enseignants, rencontres avec des intervenants scolaires, activités de formation continue obligatoires, réalisation des fonctions du département; participations aux divers comités pédagogiques reliés au développement, implantation et évaluation de programmes, déplacements entre les campus s'il y a lieu, déplacements à l'extérieur du collège pour participer ou organiser des projets étudiants, etc.);

  3. Ainsi qu'effectuer un minimum de 5 heures s'ajoutent en charge individuelle de travail (tâches de préparation avant et après les cours, préparation et adaptation du plan de cours et des laboratoires, préparation ou correction des épreuves, travaux et examens, préparation de relevés de notes, activités de formation continue facultatives, etc.).

    Par contre, souvent ces tâches un dépassement de ces heures (plusieurs enseignants en exercice affirment qu'elles exigent un minimum de 5 heures supplémentaires, bien qu'elles ne soient pas rémunérées.

Donc, une semaine régulière de travail est de 32 heures de travail réparties du lundi au vendredi, à l’intérieur d’un horaire hebdomadaire de 35 heures qui se situe dans une amplitude quotidienne n’excédant pas 8 heures, ce qui exclut la période de repas.

 

QUALITÉS ET APTITUDES NÉCESSAIRES :

-         Aimer travailler avec de jeunes adultes car tu seras constamment en contact avec eux

-         Aimer se perfectionner constamment pour être à jour sur les nouveaux développements de ta spécialité et pour être en mesure de les enseigner à tes étudiants(es)

-         Grande facilité à communiquer et écouter et entregent pour intervenir plus efficacement auprès des étudiants(es)

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable de tes étudiants(es) de ta classe pendant toutes les heures de cours

-         Esprit d’initiative et autonomie pour réussir à emmener tes étudiants(es) à développer leurs connaissances et avoir un intérêt dans la matière enseignée

-         Sens de l’observation et vigilance car tu devras avoir la capacité de détecter les points faibles, mais aussi les points forts de tes étudiants et étudiantes

-         Imagination, débrouillardise, ouverture d’esprit et créativité pour développer de nouvelles approches éducatives

-         Sens de l’organisation pour bien planifier, organiser et animer différentes activités éducatives

-         Facilité pour le travail en équipe car tu auras à collaborer avec tes collègues (autres enseignants, aides pédagogiques, conseillers en orientation, conseillers en formation scolaire, etc) 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Agent(e) des programmes d’études

-         Aide pédagogique individuel

-         Conseiller(ère) pédagogique

-         Consultant(e) en éducation

-    Formateur(trice) spécialisée en milieu de travail

-         Spécialiste en moyens techniques d'enseignement

-         Spécialiste en sciences de l’éducation (Ministère de l’Éducation) 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Cégeps

-         Collèges privés

-         centres de services scolaires (centres de formation professionnelle)

-         Écoles privées de formation professionnelle

-    Grandes entreprises (formation en milieu de travail)

-    Grandes organisations publiques (formation en milieu de travail)

-         Ministère de l’Éducation (élaboration de programmes)  

EXIGENCE DU MARCHÉ DU TRAVAIL :

 

En enseignement en formation professionnelle :

 

Au Québec, afin d'obtenir le droit d'enseigner au niveau secondaire, tu dois obtenir un permis d'enseigner émis par le

Ministère de l'Éducation, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

 

Parmi les exigences, on retrouve :

En enseignement collégial technique :

 

Contrairement à l’enseignement professionnel, aucun permis n’est nécessaire pour enseigner en formation technique.

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-        Excellente maîtrise du français parlé et écrit

-        Disponibilité

-        Plusieurs années d’expérience peuvent faciliter l’obtention d’une poste d’enseignant(e)

-        Bien que non obligatoire, les employeurs accordent une préférence à ceux qui détiennent un baccalauréat en enseignement professionnel et technique

-    L'obtention d'un certificat ou d'un diplôme en pédagogie au collégial est un atout important (enseignement technique)

-      Certains établissements exigent que l’enseignant(e) s’engage à entreprendre des études à partiel dans un programme de certificat ou un diplôme en enseignement professionnel

-       Pour devenir enseignant(e) régulier, on demande souvent d’avoir acquis un certain nombre d’heures d’enseignement en tant que chargé(e) de cours ou enseignant(e) à temps partiel (à contrat)

LES DIFFÉRENTS STATUTS EN ENSEIGNEMENT (SECTEUR PUBLIC) :

 

Pour la formation professionnelle :

 

Contrat à temps plein : est un contrat renouvelable automatiquement. C’est le seul contrat qui permet d’acquérir la permanence. Au début de la troisième année de service continu, c’est-à-dire après le deuxième renouvellement du contrat à temps plein, l’enseignante ou l’enseignant devient permanent.

 

Il est utilisé lorsqu'un(e) enseignant(e) est engagé(e) pour accomplir une tâche d’enseignante ou d’enseignant à temps plein jusqu’à la fin de l’année scolaire.

 

Note : un poste de remplacement, peu importe sa durée (même pour 200 jours dans une même année scolaire), ne peut permettre l’octroi d’un contrat à temps plein.

 

Contrat à temps partiel : est un contrat à durée limitée qui ne se renouvelle pas automatiquement (ne conduit pas à la permanence). S’il s’agit d’un remplacement d’une enseignante ou d’un enseignant avec une pleine tâche, le contrat obtenu, même s’il comprend l’équivalent d’une pleine tâche (100 %), demeure un contrat à temps partiel.

 

Il est utilisé lorsqu'un(e) enseignant(e) est engagé(e) pour occuper pour un poste vacant sans titulaire, lorsqu’il y a une partie de tâche à combler (ex. : 50 % d’une tâche à temps plein) pour toute l’année ou pour une partie du calendrier scolaire ou s’il y a une tâche complète à combler pour une partie du calendrier scolaire (ex. : février à juin). Si la période de remplacement est prédéterminé à plus de 480 heures en éducation aux adultes ou que le remplacement non prévu d'un(e) même enseignant(e) est effectuée depuis plus de 3 mois, c'est un contrat à temps partiel.

 

La centre de services scolaires est tenue de respecter une liste de rappel.

 

Contrat à la leçon : n’est octroyé que dans le cas où une personne enseigne le tiers ou moins d’une année. Il s’agit d’un contrat à durée limitée ne menant pas à la permanence. Un contrat à la leçon ne peut être offert lors d’un remplacement puisque, dans ce cas, la centre de services scolaires doit octroyer un contrat à temps partiel.

 

Il est utilisé lorsque la personne engagée enseigne pour 240 heures ou moins dans une année au secondaire, à l'éducation aux adultes ou en formation professionnelle.

 

Remplacement ou taux horaire : Il n’y a pas de signature de contrat pour la personne en suppléance non admissible à un contrat à temps partiel ainsi que pour la personne à taux horaire.

 

Pour l’engagement d’une personne à taux horaire au secteur de l’éducation aux adultes (incluant la formation professionnelle), la centre de services scolaires est tenue de respecter une liste de rappel (la même que pour les contrats à temps partiel). C'est un peu l'équivalent d'un(e) chargé(e) de cours au collégial

 

Pour le collégial technique :

 

Contrat à temps plein (ou enseignant régulier) : est un contrat renouvelable automatiquement. C’est le seul contrat qui permet d’acquérir la permanence. Il permet de y donner l’enseignement à un groupe cours majoritairement formé d’étudiantes et d’étudiants inscrits à un programme menant à un diplôme d’études collégiales (enseignement régulier ou formation continue) pendant 2 trimestres consécutifs. Au début de la troisième année de service continu, c’est-à-dire après le deuxième renouvellement du contrat à temps plein, l’enseignante ou l’enseignant devient permanent.

 

Contrat à temps plein (formation continue) : enseignante ou enseignant chargé de cours engagé par le Collège pour y donner des cours à temps complet conduisant à l’obtention d’une attestation d’études collégiales (AEC) ou des cours faisant partie d’un module de formation reconnu par le Ministère de l'enseignement supérieur ou des activités de mise à niveau pour les cours offerts aux étudiantes et étudiants inscrits à la formation continue. Au début de la troisième année de service continu, c’est-à-dire après le deuxième renouvellement du contrat à temps plein, l’enseignante ou l’enseignant devient permanent.

 

Contrat à temps partiel : est un contrat à durée limitée qui ne se renouvelle pas automatiquement (ne conduit pas à la permanence). Il est destiné aux enseignantes et enseignants engagés à ce titre par le Collège par un contrat de moins de douze (12) mois, mais pour une charge et une disponibilité équivalente ou inférieure à celle d’une enseignante ou d’un enseignant à temps complet.

 

Contrat de charge de cours : Est un(e) professionnel(le) du milieu engagé(e) comme enseignant(e) à ce titre par le Collège pour enseigner un cours pendant un trimestre donné qui doit, en plus de sa prestation de cours, surveiller et corriger travaux et examens dans la discipline enseignée. C'est un contrat à durée limitée qui ne se renouvelle pas automatiquement (ne conduit pas à la permanence)

 

Remplacement: Enseignante ou enseignant à temps complet dont au moins une partie de la charge annuelle est constituée du remplacement d’une enseignante ou d’un enseignant ou de plusieurs enseignantes ou enseignants bénéficiant d’un congé ou d’une libération avec ou sans salaire.

 

PLACEMENT :

 

Selon les données au 31 janvier 2019 :

 

Pour le Baccalauréat en enseignement en formation professionnelle et technique :

 

Note : les diplômés(es) de ce programme détiennent déjà une formation dans leur discipline (D.E.P. ou D.E.C. ou Baccalauréat) et un certain nombre d'années d'expérience professionnelle dans la pratique de leur métier ou de leur profession.

 

Le placement est très bon, 86 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet.

 

Quelques répondants(es), soit 3 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

OMBRE EMPLOI EN temps complet

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

151 126 115 5

 

Note 1 : hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 82 % en 2017; 77 % en 2015 et 86 % en 2013).

 

Note 2certains répondants(es) en emploi relié détenaient déjà un poste en enseignement ou une promesse d'embauche.

 

Pour la maîtrise en enseignement collégial :

 

Note : ces données concernant les maîtrises en pédagogie au collégial (préuniversitaire et technique); ce qui veut dire que ces diplômés(es) détiennent déjà un baccalauréat et parfois même une maîtrise dans leur discipline et souvent, de l'expérience professionnelle dans la pratique de leur profession.

Sont exclus les certificats et les diplômes de pédagogie au collégial.

 

Pour ce qui des données concernant chacun des programmes de baccalauréat, il faut se référer à la discipline concernée.

 

Le placement est EXCELLENT, 95 % des répondants(es) ont obtenu un emploi comme enseignant(e) au collégial dont la presque totalité sont à temps complet.

 

Plusieurs des répondants(es) en emploi détenant déjà un poste dans un collège ou ont obtenu une promesse d'embauche avant le début de leurs études.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS  COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

21 20 19 0

 

Note : hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 88 % en 2017; 80 % en 2015 et 100 % en 2013).

 

Source : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2020 :

 

Note : dans le secteur public, la rémunération dépend de la formation suivie et du nombre d'années d'expérience professionnelle acquises sur le marché du travail dans le domaine en lien avec la discipline que tu désires enseigner. Donc, tout dépendant de cette expérience et le nombre d'années de scolarité que tu détiens, ton échelon salarial sera ajusté en fonction de cette expérience. Il faut se référer à un employeur potentiel pour davantage de détails à ce sujet.

 

Les données suivantes n'indiquent que le salaire au premier échelon

 

(le maximum pouvant être atteint était de 1 667,31 $/semaine au dernier échelon (sans doctorat) autant dans les centres de formation professionnelle des centres de services scolaires que dans les cégeps et les autres établissements publics d'enseignement.

 

Légende :

 

voici quelques exemples de situations

 

16 ans de scolarité ou moins : ex : titulaires d'aucun diplôme professionnel + vaste expérience professionnelle ou titulaires d'un D.EP. ou l'équivalent ou titulaires d'un D.E.C. technique ou l'équivalent ou titulaires d'un D.E.S. + D.E.P. + D.E.C. ou titulaires d'un DEC général + baccalauréat de 3 ans;

 

17 ans de scolarité : titulaires d'un D.E.C. technique + baccalauréat de 3 ans ou titulaires d'un baccalauréat de 3 ans + D.E.S.S. en pédagogie au collégial ou titulaires d'un baccalauréat de 4 ans;

18 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise ou l'équivalent;

 

19 ans de scolarité ou plus sans doctorat :  généralement, les titulaires de 2 maîtrises ou d'une scolarité de doctorat;

 

19 ans de scolarité ou plus avec doctorat : titulaires d'un doctorat de 3e cycle

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

En formation professionnelle :

En formation technique :

Note : en moyenne, un(e) enseignant(e) régulier au collégial travaille 38 à 40 heures par semaine, bien qu'il n'y ait qu'environ 20 heures de tâches éducatives (en classe ou en laboratoire) et sa rémunération est répartie sur 26 périodes annuelles de paie

 

Sources : Conseil du Trésor du Québec, Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, Commission de la fonction publique du Canada, Emploi-Québec et conventions collectives des enseignants de plusieurs collèges privés.

 

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

 

La profession d'enseignant(e) en formation professionnelle :

 

Selon le Portrait du réseau québécois de l'enseignement réalisé par le Ministère de l'Éducation du Québec; il y avait près de 3 200 enseignantes et enseignants en formation professionnelle dans le réseau public dans l'ensemble du Québec au cours de l'année scolaire 2019-2020.

 

Plus de 65 % étaient des hommes, alors que les femmes ne représentaient que 35 %.

 

89 % enseignaient dans le secteur francophone et 11 % enseignaient dans le secteur anglophone.

 

L'âge moyen d'un(e) enseignant(e) en formation professionnelle était de 46 ans (53 ans chez hommes et 46 ans chez les femmes).

 

Plus de 82 % occupaient un poste à temps complet.

 

Toutefois, plusieurs étaient à contrat.

 

La répartition selon la discipline d'enseignement dans le réseau public était :

La profession d'enseignant(e) en formation technique :

 

Selon le Portrait du réseau québécois de l'enseignement collégial réalisé par le Ministère de l'Enseignement supérieur du Québec; il y avait près de 21 000 enseignantes et enseignants de l'enseignement régulier au collégial dans l'ensemble du Québec au cours de l'année scolaire 2019-2020.

 

De ce nombre, plus de 11 140 enseignaient au secteur préuniversitaire et en formation générale, soit 53 % du personnel enseignant du réseau collégial.

 

90 % enseignaient dans le réseau public et 10 % enseignaient dans le réseau privé.

 

84 % enseignaient dans le secteur francophone et 16 % enseignaient dans le secteur anglophone.

 

Plus de 54 % étaient des femmes et 46 % étaient des hommes.

 

Plus de 82 % occupaient un poste à temps complet.

 

Toutefois, seulement 51 % étaient titulaire d'un poste permanent, alors que 49 % étaient à contrat (chargé de cours).

 

L'âge moyen d'un(e) enseignant(e) du collégial était de 44 ans (51 ans chez hommes et 46 ans chez les femmes).

 

La répartition selon la discipline d'enseignement dans le réseau public était :

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

En formation professionnelle...

 

Plusieurs ouvertures d’emploi sont à prévoir pour les prochaines années dues à l’âge avancé de beaucoup d’enseignants(es) qui prendront leur retraite.

 

Des professionnels et professionnels expérimentés(es), dynamiques et passionnés(es) dans leur discipline ayant une âme de formateur(trice) sont recherchés afin de partager ses connaissances auprès de jeunes adultes désirant faire carrière dans ce domaine.

 

Dans plusieurs disciplines, il y a des problèmes criants d'enseignants(es), comme par exemple en soins infirmiers (tant en formation professionnelle qu'en formation technique), mais aussi en assistance dentaire, en assistance en pharmacie, en transport par camion, en mécanique industrielle, en soudage-montage, en électromécanique, etc.

 

D'autres disciplines ont également plusieurs besoins comme par exemple : secrétariat, cuisine, mécanique de véhicules lourds, mécanique d'engins de chantier, ferblanterie, techniques d'usinage, tôlerie, opération d'équipements de production, etc.

 

En formation technique...

 

Selon les prévisions du Ministère dee l'Enseignement supérieur du Québec, une importante hausse de l'effectif étudiant est anticipée au cours des prochaines années, ce qui fera augmenter les besoins d'enseignantes et d'enseignants.

 

Également, plus de 45 % des enseignantes et enseignants au collégial préuniversitaire sont âgés de 45 ans et plus et prendront leur retraite au cours des prochaines années, ce qui laissera de nombreux postes à combler.

 

Plusieurs ouvertures d’emploi sont à prévoir pour les prochaines années dues à l’âge avancé de beaucoup d’enseignants(es) qui prendront leur retraite.

 

Des professionnels et professionnels expérimentés(es), dynamiques et passionnés(es) dans leur discipline ayant une âme de formateur(trice) sont recherchés afin de partager ses connaissances auprès de jeunes adultes désirant faire carrière dans ce domaine.

 

Plusieurs postes à temps complet sont offerts un peu partout au Québec, mais principalement à l'extérieur des grands centres urbains.

 

Dans la plupart des disciplines, il faut être titulaire d'une maîtrise ou d'un doctorat pour enseigner au collégial, mais un baccalauréat peut être suffisant dans certaines disciplines (ex : éducation physique, langue seconde).

 

Toutefois, l'ajout d'un D.E.S.S. ou une maîtrise en enseignement collégial est fortement recommandée, bien que non obligatoire.

 

Dans plusieurs disciplines, il y a des problèmes criants d'enseignants(es), comme par exemple en soins infirmiers, mais aussi en hygiène dentaire, en technologie des analyses biomédicales, en technologie de la radiologie, en technologie de l'échographie, en techniques de pharmacie, en soins préhospitaliers d'urgence, en techniques de l'informatique, en technologie de la chimie, en éducation de la petite enfance, en éducation spécialisée, etc.

 

D'autres disciplines ont également plusieurs besoins comme par exemple : gestion et technologies agricoles, technologie de l'électronique industrielle, technologie de la maintenance industrielle, technologie du génie civil, technologie de la mécanique du bâtiment, navigation, mécanique marine, technologie du génie mécanique, technologie du génie industriel, techniques de travail social, techniques d'intervention en délinquance, etc.

 

Donc, les perspectives d'avenir pour les prochaines années sont très bonnes.

 

La rémunération moyenne en 2020 ...

 

Note : la rémunération moyenne peut varier en fonction du nombre d'années d'expérience professionnelle acquises avant l'obtention d'un poste en enseignement.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) enseignant(e) en formation professionnelle (titulaire d'un D.E.P. ou d'un D.E.C. technique) ayant 10 années d'expérience dans une école professionnelle privée était 52 500 $.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) enseignant(e) au collégial (titulaire d'un D.E.C. technique) ayant 10 années d'expérience dans un collège privé était 64 400 $.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) enseignant(e) au collégial en formation professionnelle (titulaire d'un D.E.P. ou d'un D.E.C. technique) ayant 10 années d'expérience dans un cégep ou un centre de services scolaires était 64 800 $.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) enseignant(e) au collégial (titulaire d'un baccalauréat) ayant 10 années d'expérience dans un collège privé était 70 100 $.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) enseignant(e) au collégial en formation professionnelle (titulaire d'un baccalauréat) ayant 10 années d'expérience dans un cégep ou un centre de services scolaires était 71 400 $.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) enseignant(e) au collégial (titulaire d'une maîtrise ou d'un scolarité de doctorat) ayant 10 années d'expérience dans un collège privé était 80 600 $.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) enseignant(e) au collégial ou en formation professionnelle (titulaire d'une maîtrise ou d'un scolarité de doctorat) ayant 10 années d'expérience dans un cégep ou dans un centre de services scolaires était 82 600 $.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) enseignant(e) au collégial (titulaire d'un doctorat) ayant 10 années d'expérience dans un collège privé était 90 200 $.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) enseignant(e) au collégial (titulaire d'un doctorat) ayant 10 années d'expérience dans un cégep était 91 000 $.

 

BREF PORTRAIT DU RÉSEAU PUBLIC DE L'ENSEIGNEMENT POST-SECONDAIRE :
(formation professionnelle et technique)

En 2015, Il comprenait 252 établissements dans l'ensemble des régions du Québec, soit :

Au niveau de l'effectif étudiant, on comptait :

La répartition selon l'âge (formation professionnelle) était :

La répartition selon la discipline (formation professionnelle) était :

La répartition selon la famille de programmes (formation technique - enseignement régulier) était :

  1. 24 % dans le secteur des techniques de la santé

  2. 24 % dans les techniques des services sociaux, éducatifs et juridiques (+ restauration, hôtellerie et tourisme)

  3. 23 % dans les techniques de l'administration et de l'informatique 

  4. 12 % dans les techniques des arts et des communications graphiques

  5. 7 % dans les technologies industrielles (fabrication mécanique, métallurgie, maintenance industrielle et maintenance d'aéronefs et mécanique marine)

  6. 4 % dans les techniques forestières et des sciences naturelles

  7. 4 % dans les technologies du génie électrique

  8. 2 % dans les autres domaines (techniques de la chimie, transport, etc.)

Au niveau des diplômes décernés en formation technique (enseignement régulier) :

  1. près de 54 700 D.E.P. et A.S.P. (dont : 33 % en administration et secrétariat, 14 % en santé, 12 % en construction, 6 % en restauration et hôtellerie, 5 % en électrotechnique, 5 % en équipements motorisés, 4 % en transport par camion, 3 % en métallurgie, 3 % en soins esthétiques et 15 % dans les autres domaines)

  2. plus de 18 200 D.E.C. technique (dont : 36 % en techniques humaines et sociales, 27 % en administration, 21 % en techniques physiques, 12 % en techniques de la santé et 3 % en techniques agroalimentaires et biologiques)

Au niveau des ressources humaines, on comptait :

Dans le réseau gouvernemental

On y retrouve notamment 2 établissements publics de formation professionnelle et/ou technique qui relèvent du Ministère de l'Agriculture MAPAQ et non du Ministère de l'Éducation (soit l'ITHQ et l'Institut de technologie  agroalimentaire ITA).

En 2015, on y comptait plus de 430 étudiantes et étudiants en formation professionnelle (dont 360 au D.E.P. et 75 au A.S.P.).

Ainsi que plus de 1 400 étudiantes et étudiants en formation technique (enseignement régulier) et plus de 500 étudiants(es) en formation technique continue

Au niveau de la répartition selon l'âge, 26 % étaient âgés de moins 20 ans et 74 % avaient 20 ans ou plus.

Au niveau des ressources humaines, on y retrouvait plus de 150 membres du corps enseignant, soit :

-    plus de 45 enseignantes et enseignants en formation professionnelle

-    plus de 80 enseignantes et enseignants en formation technique (enseignement régulier)

-    une trentaine d'enseignantes et enseignants en formation technique (formation continue0

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec et Fédération des cégeps du Québec

BREF PORTRAIT DU RÉSEAU PRIVÉ DE L'ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE :

En 2015, Il regroupait 83 établissements privés d'enseignement postsecondaire dans l'ensemble des régions du Québec, soit :

  1. 29 écoles professionnelles privées reconnues détenant un permis du MEESQ (dont 8 francophones, 0 anglophones et 21 bilingues)

  2. 15 collèges techniques privés subventionnés détenant un permis du MEESQ dont : 13 francophones, 1 anglophone et 1 bilingue)

  3. 40 collèges techniques privés non subventionnés détenant un permis du MEESQ dont : 31 francophones, 1 anglophone et 8 bilingues)

Au niveau de l'effectif étudiant, ils offraient des services auprès de plus de 12 000 étudiantes et étudiants, soit :

Au niveau des ressources humaines, les établissements collégiaux privés subventionnés comptent approximativement plus de 1 500 employés(es) dont près de 900 enseignantes et enseignants en formation technique et près de 150 dans les écoles professionnelles privées reconnues.

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec et Association des collèges privés du Québec.

 

PASSERELLES :

 

Au Baccalauréat en enseignement professionnel, un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. ou d'un baccalauréat dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat en enseignement professionnel. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

 

Plusieurs reconnaissances d'acquis sont offerts selon la formation antérieure de l'étudiante ou de l'étudiant :

FORMATION EN PÉDAGOGIE :

 

En théorie, ce n'est pas obligatoire d'avoir complété une formation en pédagogie pour enseigner en formation professionnelle et technique.

 

En pratique,  la plupart des établissements n'exigeront pas d'avoir complété une formation en pédagogie avant l'embauche, mais tu devras compléter une courte formation en pédagogie de l'enseignement professionnel et technique en cours d'emploi.

 

Il est toutefois recommandé de suivre une formation en pédagogie avant d'entreprendre les démarches de recherche d'emploi au sein des établissements, ce qui augmentera les opportunités d'embauche.

 

Souvent, les centres de services scolaires et les collèges recrutent des gens de la profession et ensuite, les dirigent vers un programme de formation en pédagogie.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES au 1er cycle :

 

Le Baccalauréat spécialisé en enseignement en formation professionnelle et technique offert par l'UQAM (voir aussi la page suivante) a durée totale de 3 à 4 ans (incluant les trimestres d'été) offert à temps complet, mais est également offert à temps partiel le soir et les fins de semaine en alternance au campus principal de Montréal, de Laval et de Longueuil (durée variable selon la formation antérieure et le nombre de crédits pris à chaque session) et comporte un total de 90 à 120 crédits.

 

Il vise à former des enseignants(es) pour la formation professionnelle du secondaire OU pour la formation technique du collégial dans sa discipline qui occupent déjà un emploi dans un établissement d'enseignement ou qui se prépare à une carrière en enseignement professionnel ou technique.

 

Il est autant destiné aux titulaires aux titulaires d'une diplôme d'études professionnelles D.E.P., d'une formation technique du collégial (DEC, AEC ou l'équivalent), qu'aux titulaires d'un grade universitaire. Il est également accessible aux candidats(es) détenant toute autre formation professionnelle (DEP, CEP, certificat de métier ou autre) sans détenir de formation collégiale ou universitaire pourvu qu'ils puissent démontrer une vaste expérience dans leur domaine.

De plus, TOUS devront avoir accumulé au moins 2 ans (3 000 heures) d'expérience pertinente dans son métier ou sa profession.

Il permet d'obtenir un permis d'enseigner en formation professionnellle auprès du Ministère de l'Éducation du Québec.

 

Tu devras choisir l'une des concentrations suivantes : formation professionnelle du secondaire ou formation technique du collégial.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : activité d'immersion et intégration à l'université,  processus d'apprentissage des savoirs professionnels, étude des programmes de formation professionnelle et technique, didactique de l'apprentissage en atelier scolaire, stage en enseignement professionnel ou technique 1 : initiation à la profession enseignante (1 jour/sem. pendant 5 semaines au trimestre d'automne de la 2e année ou au 4e trimestre), organisation de la formation professionnelle et technique, évaluation de l'apprentissage d'un métier ou d'un technique, applications des technologies de l'information et de la communication en enseignement, application des règles de santé et sécurité au travail, adaptation de l'enseignement et soutien à l'apprentissage, pédagogie vécue en formation professionnelle et technique, stage en enseignement professionnel ou technique 2 : sensibilisation, observation et familiarisation (1 jour/sem. pendant 15 semaines a trimestre d'hiver de la 2e année ou au 8e trimestre), atelier d'analyse de reconnaissance d'acquis, stage en enseignement professionnel ou technique 3 : sensibilisation et observation des pratiques d'enseignement (2 jours/sem. pendant 15 semaines au cours du trimestre d'automne de la 4e année ou au 10e trimestre), ainsi que le stage en enseignement professionnel ou technique 4 : prise en charge et gestion d'une classe en formation professionnelle ou technique (3 jours/sem. pendant 15 semaines au cours du trimestre d'hiver de la 4e année ou au 14e trimestre).

 

Tu devras également choisir 2 à 7 cours optionnels en formation psychopédagogique parmi une dizaine de cours proposés (ex : apprendre à penser par le métier, méthodes de formation professionnelle et technique, didactique de l'apprentissage en milieu réel, psychologie de l'apprentissage d'un métier ou d'une technique, intervention auprès d'élèves en difficultés, etc.);

 

Ainsi qu'1 à 7 cours optionnels en sciences de l'éducation et domaines connexes parmi une vingtaine de cours proposés (ex : formation des adultes et développement personnel, psychologie de l'adolescence, relation d'aide dans l'enseignement, planification stratégique de la formation professionnelle et technique, communication orale pour enseignant, laboratoire d'entraînement à l'animation, observation et analyse des interactions en classe et en atelier, introduction à l'évaluation de programmes de formation, environnement et santé, introduction à l'ergonomie, stages de perfectionnement disciplinaire dans ton domaine au sein d'une entreprise partenaire de l'UQAM, cours-travaux dirigés, etc.);

 

Enfin, il te sera possible de te faire reconnaitre jusqu'à 27 crédits dans ta compétence disciplinaire (spécialité) en fonction de l'expérience professionnelle acquise dans ton métier en termes de compétences qui te seront reconnues. Si la reconnaissance n'atteint pas 27 crédits, tu devras remplacer compléter le programme par des cours optionnels mentionnés ci-haut.

 

Le Baccalauréat spécialisé en enseignement professionnel offert par l'Université de Sherbrooke (cheminement formation professionnelle seulement, voir aussi la page suivante) a durée totale de 2 à 4 ans (incluant les trimestres d'été) offert en régime régulier à temps partiel le soir et les fins de semaine seulement aux campus de Sherbrooke et Longueuil avec des admissions en continu et comporte un total de 120 crédits.

 

Il vise à former des enseignants(es) pour la formation professionnelle du secondaire dans sa discipline qui occupent déjà un emploi dans un établissement d'enseignement ou qui se prépare à une carrière en enseignement professionnel ou technique.

 

Il autant destiné aux titulaires d'une formation professionnelle (DEP, CEP, certificat de métier, etc.), d'une formation technique (DEC, AEC ou l'équivalent) ou d'une formation universitaire (baccalauréat).

De plus, TOUS devront avoir accumulé au moins 2 ans (3 000 heures) d'expérience pertinente dans son métier ou sa profession.

Il permet d'obtenir un permis d'enseigner en formation professionnelle auprès du Ministère de l'Éducation du Québec.

 

Il comporte les cours obligatoires suivants : accueil et intégration à l'université, introduction à la profession enseignante, planification en formation professionnelle, intervention en formation professionnelle, bilan et transition, conception et planification de situations d'apprentissage 1, évaluation des apprentissages et des enseignements 1, pilotage et mise en œuvre de situations d'apprentissage 1, conception et planification de situations d'apprentissage 2, évaluation des apprentissages et des enseignements 2, pilotage et mise en œuvre de situations d'apprentissage 2, identification des besoins de perfectionnement professionnel, stage en enseignement professionnel 1 (2 jours/sem. pendant 15 semaines), méthodologie de projet, portfolio et reconnaissance des acquis, 10 cours de formation disciplinaire par la réalisation d'un projet d'apprentissage selon les besoins disciplinaires établis, ainsi que le stage en enseignement professionnel 2 (2 jours/sem. pendant 15 semaines).

 

Enfin, tu devras choisir 14 ou 15 cours optionnels en perfectionnement professionnel discipline (individuel ou collectif) selon tes seront qui auront été établis dans le cours "identification des besoins de perfectionnement professionnel", mais également en perfectionnement en langue d'enseignement (communication orale et/ou écrite) et/ou en perfectionnement en langue seconde (communication orale et/ou écrite).

 

Le Baccalauréat spécialisé en enseignement professionnel offert conjointement par l'UQAC (campus de Saguenay seulement à temps complet ou à temps partiel), l'UQAR (offert à distance à temps complet ou à temps partiel) et l'UQAT (Amos, Chibougamau, Centre de l'UQAT en Abitibi-Ouest, Matagami, Mont-Laurier, Rouyn-Noranda, Val-d'Or, Centre de l'UQAT au Témiscamingue à temps partiel seulement) a durée totale de 3 à 4 ans (incluant les trimestres d'été) offert en régime régulier à temps complet, mais est également offert à temps partiel le soir et les fins de semaine et comporte un total de 120 crédits.

 

Il vise à former des enseignants(es) pour la formation professionnelle du secondaire dans sa discipline qui occupent déjà un emploi dans un établissement d'enseignement ou qui se prépare à une carrière en enseignement professionnel ou technique.

 

Il autant destiné aux titulaires d'une formation professionnelle (DEP, CEP, certificat de métier, etc.), d'une formation technique (DEC, AEC ou l'équivalent) ou d'une formation universitaire (baccalauréat).

De plus, TOUS devront avoir accumulé au moins 2 ans (3 000 heures) d'expérience pertinente dans son métier ou sa profession.

Il permet d'obtenir le permis d'enseigner en formation professionnelle auprès du Ministère de l'Éducation du Québec.

 

Il comporte les cours obligatoires tels que : introduction à l'enseignement en formation professionnelle, psychologie de l'adolescence et de la vie adulte, insertion sociale et professionnelle des jeunes adultes, fondements de l'apprentissage scolaire, bilans de ses acquis professionnels et prospective de formation, stage en enseignement professionnel 1 : insertion dans l'enseignement (1jour/sem. pendant 15 semaines), gestion du groupe-classe en formation professionnelle, approches pédagogiques et didactiques en formation professionnelle, évaluation des apprentissages et des compétences en formation professionnelle, communication et expression orale, stage en enseignement professionnel 2 : appropriation des compétences à l'enseignement en formation professionnelle (1jour/sem. pendant 15 semaines), sciences/technologie et société, organisation de l'éducation au Québec, difficultés d'apprentissage et d'adaptation en formation professionnelle, courants pédagogiques, andragogiques et histoire de l'éducation, collaboration en centre de formation et partenariat avec le milieu, stage en enseignement professionnel 3 : consolidation de l'enseignement des compétences du métier (2jours/sem. pendant 15 semaines), utilisation pédagogique des technologies médiatiques, éthique et profession enseignante, 10 activités de formation spécialisée (permettant l'acquisition ou le perfectionnement des compétences relatives à l'enseignement et l'apprentissage de ton métier) selon les besoins établies dans le cours "bilan des acquis professionnels", ainsi que le stage en enseignement professionnel 4 : intégration et bilan des compétences à l'enseignement en formation professionnelle (2jours/sem. pendant 15 semaines).

 

Tu devras également choisir 8 cours optionnels en sciences de l'éducation et/ou dans les disciplines connexes parmi une liste proposée (ex : projet d'ingénierie pédagogique, communication écrite en enseignement professionnel, anglais oral et écrit, didactique de l'anglais aux adultes, atelier d'efficience cognitive, l'entreprise comme lieu de formation, entrepreneurs hip et développement économique, gestion de la santé et sécurité au travail en entreprise, stage à l'étranger, activités de formation spécialisée complémentaires, etc.).

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES au 2e cycle :

 

Ces programmes sont destinés aux titulaires d'un baccalauréat désirant enseigner en formation technique du collégial.

Il existe 2 types de formations :

Voici les programmes offerts :

 

Les microprogrammes ou programmes courts de 2e cycle en pédagogie de l’enseignement supérieur offerts à Montréal, UQAM (voir aussi la page suivante), Sherbrooke (offert à Sherbrooke, Longueuil et à distance, voir aussi la version anglaise pour les collèges anglophones), Concordia et à l'UQAT ont une durée totale de 2 ou 3 trimestres à temps partiel (1 an) t comportent un total  de 9 crédits de cours généralement offerts de soir.

 

Ils sont destinés aux titulaires d’un diplôme universitaire de 1er cycle qui désirent s’orienter vers l’enseignement postsecondaire (collégial ou universitaire), que ce soit en tant qu'enseignant(e) régulier ou en tant que chargé(e) de cours.

 

Si tu occupes déjà un emploi en enseignement depuis peu et/ou que tu occupes un emploi à temps complet dans un autre milieu et/ou que ta situation familiale t'empêche de consacrer du temps et de l'énergie dans un long programme de formation, mais que tu désires acquérir une courte formation de base en pédagogie de l'enseignement postsecondaire; c'est le programme qu'il te faut.

 

Ils comportent des cours obligatoires tels que : la pratique de l'enseignement supérieur, l'apprentissage du jeune adulte,  bases conceptuels de l'apprentissage, le  caractéristiques des étudiants(es) du collégial dans leurs itinéraires de formation, planification des activités de formation, etc.

 

Dans certaines universités, ils comportent également un cours optionnel parmi une liste proposée (ex : la pratique réflexive dans la pédagogie en enseignement supérieur, la communication et les stratégies d'enseignement dans le cadre des moyens et grands groupes, les technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement aux moyens et grands groupes, évaluation et compétences, élaboration et évaluation de programmes, laboratoire d'analyse et de conception didactiques, etc.

 

Ils peuvent également comporter un stage facultatif d'insertion professionnel en enseignement collégial ou un stage facultatif d'analyse des expériences pédagogiques (pour les étudiants occupant déjà un poste en enseignement collégial).

 

Les microprogrammes de 2e cycle en pédagogie des sciences de la santé offerts à Montréal (voir aussi la page suivante et le Centre de pédagogie des sciences de la santé); à Laval (voir aussi le centre de formation continue et d'expertise pédagogique en sciences de la santé Pedagogia); à Sherbrooke (offert à temps partiel au campus de la santé de Sherbrooke, voir le Centre de pédaogie des sciences de la santé) et à Ottawa ont une durée totale de 2 ou 3 trimestres à temps partiel (1 an) ou d’un maximum de 3 ans à temps partiel pour compléter le programme et comportent un total  de 9 à 15 crédits crédits de cours généralement offerts de soir.

 

Ils sont destinés aux titulaires d'un grade de 1er cycle ou d'un grade supérieur dans une discipline des sciences de la santé et permet d'acquérir les compétences nécessaires afin d'enseigner sa discipline au niveau postsecondaire (collégial technique ou universitaire) que ce soit en tant qu'enseignant(e) régulier ou en tant que chargé(e) de cours ou en tant que chargé(e) d'enseignement clinique.

 

Ils comportent des cours tels que : enseigner au supérieur, modèles d'enseignement en sciences de la santé, développement des compétences en sciences de la santé.

 

Les Diplôme d'études supérieures spécialisées D.E.S.S. de 2e cycle en enseignement collégial offerts à Laval (voir aussi la page suivante), Sherbrooke (offert en ligne, voir aussi la version anglaise pour les collèges anglophones), Montréal et UQAC ont une durée totale de 2 ou 3 trimestres à temps complet (1 an) ou d’un maximum de 3 ans à temps partiel pour compléter le programme et comportent un total  de 30 crédits de cours généralement offerts de soir.

 

Ils sont destinés aux détenteurs d’un diplôme universitaire de 1er cycle qui désirent s’orienter vers l’enseignement postsecondaire (collégial ou universitaire), principalement en tant qu'enseignant(e) régulier, mais également en tant que chargé(e) de cours.

 

Si tu désires acquérir une formation complète en pédagogie de l'enseignement postsecondaire, mais tu ne désires pas entreprendre des études de maîtrise; c'est le programme qu'il te faut.

 

Ils comportent des cours obligatoires tels que : système québécois d'enseignement collégial, développement psychosocial du jeune adulte au collégial, apprentissage, cognition et enseignement collégial, fondements et défis au collégial, stratégies d'enseignement au collégial, cadre de référence didactique de sa discipline à enseigner, intervention pédagogique au collégial, planification de l'enseignement au collégial, évaluation des apprentissages au collégial, analyse des pratiques éducatives, intégration des technologies de l'information et des communications TIC dans l'enseignement et l'apprentissage au collégial, ainsi qu'1 ou 2 cours de didactique de sa discipline au collégial parmi (didactique du français au collégial, didactique des langues secondes ou étrangères au collégial, didactique des sciences au collégial, didactique des sciences humaines au collégial ou didactique des arts au collégial), séminaire d'intégration et de développement professionnel, etc.

 

Dans certaines universités, tu devras également choisir quelques cours optionnels en sciences de l'éducation parmi des listes proposées (ex : analyse de situations d'apprentissage, la motivation en contexte scolaire, pédagogie coopérative : fondements et pratiques, métacognition : interventions pédagogiques, études de cas et apprentissage par problèmes, l'évaluation comme outil d'apprentissage, dynamique du partenariat collège-milieu, tendances actuelles en éducation, éducation en contexte interculturel, pédagogie différenciée, interventions auprès d'étudiants ayant des difficultés d'apprentissage, problèmes de la réussite scolaire, problèmes et conditions de l'intervention pédagogique au niveau collégial, principes et pratiques d'encadrement en ligne, mise en ligne d'activités d'apprentissage, le Web 2.0 et son potentiel pédagogique, etc.) ET/OU quelques cours de 2e cycle dans ta discipline d'enseignement.

 

Enfin, à Laval et UQAC; tu devras réaliser 2 stages obligatoires en enseignement collégial (2 jours/sem. pendant 10 semaines chacun) ou 2 stages obligatoires en analyse des pratiques pédagogiques (pour étudiants occupant déjà un emploi en enseignement collégial) afin d'intégrer les connaissances acquises en milieu de pratique; Alors qu'à Sherbrooke et Montréal; ces stages sont facultatifs.

 

Le Diplôme d'études supérieures spécialisées D.E.S.S. de 2e cycle en pédagogie des sciences de la santé offert à Laval (voir aussi la page suivante, et le centre de formation continue et d'expertise pédagogique en sciences de la santé Pedagogia) a une durée d’un maximum de 3 ans à temps partiel pour compléter le programme et comportent un total  de 30 crédits de cours généralement offerts de soir.

 

Destiné aux titulaires d'un grade universitaire de 1er ou de 2e cycle en sciences de la santé, mais également : aux médecins de famille aux médecins spécialistes, aux personnes inscrites dans un programme de doctorat de 3e cycle en sciences médicales ou de la santé, aux titulaires d'un doctorat et aux stagiaires postdoctoraux; ce programme prépare à fournir les outils nécessaires afin d'enseigner au postsecondaire collégial ou universitaire, que ce soit en tant qu'enseignant(e) régulier ou chargé(e) de cours ou chargé(e) d'enseignement clinique ou médecin clinicien(ne) enseignant(e).

 

Ils comportent des cours obligatoires suivants : le monde de la pédagogie universitaire des sciences de la santé, activité d'intégration, principes de planification pédagogique, design pédagogique en sciences de la santé, relation pédagogique et communication en sciences de la santé, érudition en pédaogie universitaire des sciences de la santé, didactique des pratiques interprofessionnelles, compétences et évaluation en sciences de la santé;

 

Ainsi que deux cours optionnels parmi une liste proposée (ex : évaluation en sciences de la santé, supervision en formation pratique, simulation en sciences de la santé, gestion et supervision pédagogique, design pédagogique pour la e-formation en entreprise, gestion du changement et amélioration continue, projet individuel en pédagogie des sciences de la santé, projet de simulation, etc.).

 

La Maîtrise en enseignement collégial (cheminement dirigé) offerte à Sherbrooke (offerte en ligne, voir aussi la page suivante) a une durée totale de 2 ans à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel.

 

Elle vise à former des enseignants(es) pour la formation préuniversitaire ou la formation technique du collégial te permettant de réaliser un projet d'innovation pédagogique, un projet de recherche (essai) ou un projet d'analyse approfondie d'une thématique ou de ta pratique. Le cheminement semi-dirigé, est surtout destiné aux enseignants(es) occupant déjà un emploi en enseignement collégial désirant se perfectionner.

 

Elle comporte les cours suivants : stratégies d'enseignement au collégial, enseigner au collégial : enjeux et défis, l'évaluation comme outil d'apprentissage, psychologie de l'apprentissage au collégial, savoirs didactiques dans ma discipline, savoirs didactiques à travers les disciplines, dynamique et diversité en salle de classe, psychologie développementale, philosophie de l'éducation, intégration des technologies au collégial, séminaire de recherche et d'innovation en enseignement collégial, projet de recherche et d'innovation en enseignement collégial, préparation à l'enseignement et stage en enseignement collégial.

 

La Maîtrise en didactique, en éducation ou en intervention éducative offerte par les universités de Montréal (éducation - option intervention éducative), UQAM (éducation - profil en didactique - concentration en didactique au collégial avec projet d'intervention et rapport d'intervention ou avec mémoire, voir aussi la page suivante) et Laval (didactique avec concentrations : didactique du français - langue et littératures, didactique des mathématiques, didactique de l'histoire ou didactique des sciences avec essai obligatoire et stages facultatifs, voir aussi la page suivante) a une durée totale de 2 ans à temps complet, mais peut aussi être suivie à temps partiel.

 

Elle permet d’acquérir une formation approfondie dans le domaine de la didactique d’une discipline. Elle est autant destinée à ceux qui désirent acquérir une formation initiale en enseignement qu’à ceux qui désirent perfectionner leurs connaissances.

 

Elle comporte quelques cours obligatoires (selon les universités) tels que : enjeux et problématiques en didactique, interdisciplinarité et didactiques, méthodologie de la recherche en éducation, séminaire d'intégration en didactique, ainsi que la rédaction d'un essai ou d'un travail dirigé sur un enjeu, une problématique, un thème particulier ou un autre sujet d'intérêt en didactique au collégial (Laval et Montréal) ou la réalisation d'un projet d'intervention en didactique dans un milieu éducatif (UQAM), etc.

 

Elle comporte également un choix de plusieurs cours optionnels parmi un grand nombre de cours reliés aux sciences de l’éducation ayant un lien avec son niveau d’enseignement désiré (dans ton cas, c’est le collégial) tels que : compréhension de textes disciplinaires, planification de l'enseignement collégial, l'apprentissage au postsecondaire, analyse de pratiques éducatives, raisonnement pédagogique de l'enseignant(e), formules pédagogiques et innovation en éducation, évaluation et compétences, planification de la formation, problématiques en enseignement et apprentissage d'une discipline, atelier d'innovation pédagogique, savoirs didactiques à travers les disciplines, intégration des technologies de l'information et des communications en enseignement postsecondaire, laboratoire d'analyse et conceptions didactiques, des cours de didactique disciplinaire au collégial, stages en enseignement collégial, etc.

 

À Laval, si tu n'as pas d'expérience en enseignement, tu devras suivre une scolarité préparatoire maximale de 15 crédits. Les titulaires du D.E.S.S. en enseignement collégial pourront se faire reconnaître jusqu'à 12 crédits dans ce programme;

 

À Montréal, les titulaires du microprogramme de formation à l'enseignement postsecondaire pourront se faire reconnaître quelques crédits dans ce programme;

 

À l'UQAC, les titulaires du D.E.S.S. en enseignement collégial pourront se faire reconnaître jusqu'à 24 crédits dans ce programme;

 

À l'UQAM, les titulaires du Programme court en pédagogie de l'enseignement supérieur pourront se faire reconnaître jusqu'à 6 crédits dans ce programme.

 

La Maîtrise formation à distance offerte par Téluq a une durée totale de 2 ans à temps complet, mais peut aussi être suivie à temps partiel offerte en ligne.

 

Que ce soit des formations offertes via Internet, par l'intranet d'une entreprise ou organisation, par le biais de médias électroniques traditionnels (radio ou télévision), de DVD ou logiciels éducatifs, de jeux vidéo; la formation à distance peut être sous différentes formes, destinée à des clientèles variées. Elle est peut également fournir les compétences de base dans un métier ou fournir de la formation continue aux travailleurs(euses) ou aux professionnels(les) d'un milieu de travail.

 

Le principal objectif de ce programme multidisciplinaire est d'acquérir une formation approfondie de la formation à distance couvrant les domaines de l'éducation aux adultes, l'enseignement, la technologie éducative et les aspects particuliers et interdisciplinaires de la formation à distance

Elle est destiné aux titulaires de tout grade de premier cycle universitaire ou son équivalent peut importe la discipline, mais notamment celles ayant un lien avec les formations professionnelles et techniques offertes à distance (notamment par Cégep@distance ou le service de la formation continue des collèges ou par les centres de services scolaires) ou avec la formation en milieu de travail.

Elle permet de former des spécialistes de la formation à distance tels que : formateur(trice)-accompagnateur(trice), conseiller(ère) pédagogique, spécialiste en technologies éducatives, consultant(e) en formation à distance ou spécialiste en développement d'outils d'apprentissage à distance au sein d’établissements d’enseignement ou autres organisations offrant de la formation à distance (ex : grandes entreprises, gouvernements, entreprises de conception de logiciels éducatifs, entreprises de jeux vidéo, associations et ordres professionnels, organisations internationales, etc.).

Elle comporte les cours suivants : un stage obligatoire en conception d’enseignements à distance en encadrement d’étudiants d'une durée de 45 semaines à temps partiel, ainsi que quelques cours optionnels parmi une liste proposée (ex : communication pédagogique à distance, visions pédagogiques de la formation à distance, soutien à l'apprentissage à distance, la formation à distance maintenant 1, formation à distance et développement, technologies et apprentissage à distance, la formation à distance maintenant 2, méthodes d'intervention en à distance, environnements d'apprentissage à base de connaissances, stratégies pédagogiques en formation à distance : une approche cognitive, technologies de l'information et développement cognitif, technologie de diffusion de la formation, ingénierie pédagogique et technologie éducative, jeux virtuels et apprentissage, gestion de projets en technologie éducative, projet en formation à distance, projet d'ingénierie technopédagogique, séminaire thématique en formation à distance, etc.).

 

Enfin, tu devras rédiger un essai sur un problématique, un enjeu, un sujet d'actualité ou un autre sujet d'intérêt rencontré en formation à distance.

 

La Maîtrise en pédagogie des sciences de la santé est offerte par l'Université de Sherbrooke (recherche en sciences de la santé - cheminement en pédagogie des sciences de la santé, offerte aux campus de Sherbrooke, Longueuil et Saguenay, voir aussi la page suivante et le Centre de pédagogie des sciences de la santé); par l'Université McGill (psychopédagogie - concentration en pédagogie des sciences de la santé, voir aussi le Centre d'éducation médicale) et par l'Université d'Ottawa (M.Ed. profil professionnel avec cours seulement ou profil recherche avec mémoire) a une durée totale de 2 ans en régime régulier à temps complet, mais peut aussi être suivie à temps partiel.

 

Elle est destinée aux titulaires d'un grade de 1er cycle ou d'un grade supérieur dans une discipline des sciences de la santé et permet d'acquérir les compétences nécessaires afin d'enseigner sa discipline au niveau postsecondaire (collégial technique ou universitaire).

 

Elle comporte les cours obligatoires suivants : analyse des données en sciences cliniques, concepts méthodologiques en recherche clinique, l'éthique en recherche clinique, enseignement et apprentissage, planification, intervention et évaluation de l'enseignement, lectures dirigées en sciences cliniques, ainsi que séminaire de recherche en sciences cliniques.

 

Par contre, la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans un champ de recherche en lien avec la pédagogie des sciences de la santé tel que :

 

la performance aux épreuves d'évaluation des apprentissages et des compétences, le développement et le maintien de l'expertise médicale, la mesure des habiletés non-cognitives, la valeur prédictive de l'intention comportementale sur l'adoption de comportements professionnels, etc.

 

Le microprogramme de 3e cycle en pédagogie de l’enseignement supérieur offert à Sherbrooke (offert à temps partiel au campus de la santé de Sherbrooke, voir aussi la page suivante) ont une durée totale de 2 ou 3 trimestres à temps partiel (1 an) et comportent un total  de 9 crédits de cours généralement offerts de soir.

 

Destiné aux personnes inscrites dans un programme de doctorat, aux titulaires d'un doctorat et aux stagiaires postdoctoraux; ce programme prépare à fournir les outils nécessaires afin d'enseigner au postsecondaire collégial ou universitaire, que ce soit en tant qu'enseignant(e) régulier ou chargé(e) de cours.

 

Ils comportent des cours obligatoires suivants : analyse des pratiques d'enseignement, analyse de pratiques évaluatives et conception d'un projet d'innovation pédagogique.

 

Le microprogramme de 3e cycle en pédagogie des sciences de la santé offert à Sherbrooke (offert à Sherbrooke et Longueuil et à distance, voir le Centre de pédaogie des sciences de la santé) a une durée totale de 2 ou 3 trimestres à temps partiel (1 an) et comportent un total  de 9 crédits de cours généralement offerts de soir.

 

Destiné aux médecins de famille aux médecins spécialistes, aux personnes inscrites dans un programme de doctorat de 3e cycle en sciences médicales ou de la santé, aux titulaires d'un doctorat et aux stagiaires postdoctoraux; ce programme prépare à fournir les outils nécessaires afin d'enseigner au postsecondaire collégial ou universitaire, que ce soit en tant qu'enseignant(e) régulier ou chargé(e) de cours ou chargé(e) d'enseignement clinique ou médecin clinicien(ne) enseignant(e).

 

Ils comportent des cours obligatoires suivants : enseigner au supérieur, ainsi que 2 cours optionnels parmi une liste proposée (ex : apprendre des méthodes pédagogiques actives, évaluer les pratiques pédagogiques et curriculaires, apprendre en enseignement supérieur, professionnaliser en enseignement supérieur, encadrer et accompagner en enseignement supérieur, former en contexte hybride ou à distance, etc.).

 

Le Diplôme d'études supérieures spécialisées D.E.S.S. de 3e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur offert à l'Université de Sherbrooke  a une durée totale d'1 an à temps complet ou d’un maximum de 3 ans à temps partiel pour compléter le programme et comportent un total  de 30 crédits de cours.

 

Il est destiné aux titulaires d'un diplôme universitaire de 2e cycle ou de 3e cycle et aux stagiaires postdoctoraux et qui se destinent vers l'enseignement supérieur au niveau collégial ou universitaire.

 

Il comporte les cours suivants : interrelation entre recherche, formation et pratique, pratique pédagogique et professionnalisation, planification en enseignement supérieur, intervention en enseignement supérieur, évaluation en enseignement supérieur, pratique professionnelle d'enseignement, séminaire de pratique professionnelle et rapport d'études.

   

LIENS RECOMMANDÉS :

Tu désires avoir l’avis d'enseignantes et d'enseigants en formation professionnelle ou technique sur leur profession ?, alors va regarder les vidéos et l'entrevue écrite suivants :

Infos sur la profession :

 

Portraits des réseaux de la formation professionnelle et technique :

 

Formules et modes d'enseignement :

Associations d'enseignants :

Répertoires d'établissements :

Emplois en formation professionnelle et technique :

Emplois en formation professionnelle et technique :

-    Association québécoise d'information scolaire et professionnelle AQISEP

-    Centre collégial de développement de matériel didactique

Commission d'évaluation de l'enseignement collégial du Québec : organisme gouvernemental chargé d'évaluation des programmes actuels et d'approouver les nouveaux programmes et leur contenu au collégial

-    Portail de la formation à distance du Québec : répertoire de cours offerts à distance de tous les niveaux (incluant celui du collégial)

-    Portail des enseignants du collégial du Ministère de l'Enseignement supérieur du Québec : comprend aussi une section de recherche d'emploi

-    Portail du réseau collégial du Québec : le plus important portail d'infos et de ressources sur l'enseignement collégial au Québec

-    Réseau TransTech : répertoire des centres collégiaux de transfert de technologie