Retour à la page du secteur métallurgie

Retour à la page d'accueil

 

SECTEUR : MÉTALLURGIE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

MÉTIERS SEMI OU NON SPÉCIALISÉS

  

Voir aussi les différents métiers de ce secteur dont plusieurs sont très en demande.

 

Aucune formation n’est nécessaire pour occuper l’un des métiers suivants, mais une carrière peut-être prometteuse :

 

Voici un aperçu de quelques-uns de ces métiers :

 

Aide-assembleur(euse) de pièces ou composantes métalliques :  tu auras pour tâches d'assister les assembleurs(euses) en effectuant des tâches simples d'assemblage de structures métalliques, de pièces ou de composantes de produits en métal. Tu devras notamment trier, empiler, estamper et emballer des matériaux; enlever du métal excédentaire sur des produits; nettoyer, polir ou limer des produits afin de les finir;  emballer les matériaux pour la livraison; entretenir l’outillage et l’équipement et autres tâches connexes. Tu pourras travailler au sein d’une industrie métallurgique (aciérie, aluminerie, fonderie), au sein d’une industrie qui fabrique des pièces ou produits en métal (meubles, pièces de machinerie, pièces de véhicules, structures métalliques ou autres matériaux de construction, etc.) et divers autres types d’industries.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : assembleur(euse), assembleur(euse) - chef d'équipe.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en d'éléments de métaux architecturaux dans la section "programmes d'études".

 

Pour plus de détails sur ce métier, consulte le vidéo suivant sur le métier d'aide d'atelier de fabrication métallique réalisé par le Conseil du loisir scientifique du Saguenay-Lac-St-Jean.

 

Aide-ferblantier(ère) en usine : tu auras pour tâches de fabriquer et assembler des objets de ferblanterie (couper le métal, produire des objets simples à partir de feuilles de métal à l'aide de l'équipement approprié, assembler les morceaux fabriqués, poser des isolants, manipuler la plieuse hydraulique, fixer les pièces requises, meuler, polir et ébavurer les joints ainsi que les boutures, fabriquer des pièces simples de ferblanterie (interpréter le dessin technique, choisir les matériaux appropriés, conduire les machines-outils, vérifier l’exactitude des pièces assemblées, etc.), recevoir, manutentionner et transporter, à l’aide de chariots élévateurs, les produits et le matériel, nettoyer et ranger les aires de travail, etc.

 

De nombreux secteurs industriels, tant au sein des PME qu'au sein des grandes entreprises emploient des régleurs(euses)-opérateurs(trice) de presses plieuses dont les manufacturiers de : produits aérospatiaux, de matériel de transport, de machines industrielles, de structures métalliques, de matériel de chauffage, ventilation et climatisation, de meubles en métal, de matériel de manutention, de carrosseries et remorques de véhicules, de portes et fenêtres en métal, etc.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : ferblantier(ère), ferblantier(ère) - chef d'équipe.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en réglage-opération de presses-plieuses en tôlerie dans la section "programmes d'études".

 

Pour plus de détails sur ce métier, consulte le vidéo suivant sur le métier de manœuvre en ferblanterie réalisé par le Conseil du loisir scientifique du Saguenay-Lac-St-Jean.

 

Consulte également la description du métier de Ferblantier(ère).

 

Aide-ferblantier(ère) sur chantier (Manœuvre spécialisé) * : tu auras pour tâches de fabriquer et assembler des objets de ferblanterie (couper le métal, produire des objets simples à partir de feuilles de métal à l'aide de l'équipement approprié, assembler les morceaux fabriqués, poser des isolants, manipuler la plieuse hydraulique, fixer les pièces requises, meuler, polir et ébavurer les joints ainsi que les boutures, fabriquer des pièces simples de ferblanterie (interpréter le dessin technique, choisir les matériaux appropriés, conduire les machines-outils, vérifier l’exactitude des pièces assemblées, etc.), recevoir, manutentionner et transporter, à l’aide de chariots élévateurs, les produits et le matériel, nettoyer et ranger les aires de travail, etc.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : apprenti(e) ferblantier(ère) (tu devras réussir les examens afin d'obtenir la certification), ferblantier(ère) (tu devras réussir les examens afin d'obtenir la certification).

 

Consulte également la description du métier de Ferblantier(ère).

 

Aide-forgeur(euse) : tu auras pour tâches d’aider le forgeur ou le tôlier à forger des pièces de métal en remplissant diverses tâches telles que couper le métal, régulariser la température du four, transporter et nettoyer les pièces, retirer les cendres de la forge, etc.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : forgeur, tôlier, chef d'équipe de la forge.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en réglage-opération de presses-plieuses en tôlerie dans la section "programmes d'études".

 

Aide-opérateur(trice) de machines à fabriquer les métaux : tu auras pour tâches d'assister l'opérateur(trice) à faire fonctionner et opérer une machine conventionnelle ou automatisée (ligne de coupe, ligne de formage à chaud, aléseuse, fraiseuse, nibbleuse, perceuse, plieuse, poinçonneuse, machine à coude, machine à plaquettes, soudeuse par points, cisaille hydraulique ou électrique, scie à métaux hydraulique ou électrique, rectifieuse, réembobineuse, refendeuse, scelleuse, table de coulage, tourelle, etc.) servant à l'assemblage de pièces ou de composants en métal (meubles, boîtes de camions, boîtiers pour appareils électriques ou électroniques, câbles métalliques, structures métalliques, pièces pour machines, pièces pour véhicules, matériaux de construction, etc.). Tu devras préparer les pièces et alimenter la machine de façon continue afin de ne pas retarder la production. Tu devras également détecter les produits non conformes et les rejeter et surveiller les réglages de la machine et d'en aviser l'opérateur(trice) lors de problèmes. Enfin tu devras également effectuer l’entretien et le nettoyage de la machine afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement.

 

De nombreux secteurs industriels, tant au sein des PME qu'au sein des grandes entreprises emploient des régleurs(euses)-opérateurs(trice) de presses plieuses dont les manufacturiers de : produits aérospatiaux, de matériel de transport, de machines industrielles, de structures métalliques, de matériel de chauffage, ventilation et climatisation, de meubles en métal, de matériel de manutention, de carrosseries et remorques de véhicules, de portes et fenêtres en métal, etc.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : opérateur(trice), opérateur(trice) - chef d'équipe.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en réglage-opération de presses-plieuses en tôlerie ou l'AEP en soudage d'acier inoxydable ou l'AEP en soudage d'aluminium ou l'AEP en fabrication d'éléments de métaux architecturaux dans la section "programmes d'études".

 

Aide-opérateur(trice) de machines à transformer ou traiter les métaux : tu auras pour tâches d'assister l'opérateur(trice) à faire fonctionner et opérer une machine conventionnelle ou automatisée servant à la transformation ou au traitement des métaux (telles que : équipement de réfractaire, four de réduction, autoclave et centrifuge, machine à coulée, machine de réduction, laminoir, brasqueuse, débrasqueuse, effeuilleuse, lingotière, mouleuse automatique, scelleuse, spectromètre, tour à pâte, etc.). Tu devras préparer les pièces et alimenter la machine de façon continue afin de ne pas retarder la production. Tu devras détecter les produits non conformes et les rejeter et surveiller les réglages de la machine et d'en aviser l'opérateur(trice) lors de problèmes. Enfin tu devras également effectuer l’entretien et le nettoyage de la machine afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : opérateur(trice), opérateur(trice) - chef d'équipe.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en réglage-opération de presses-plieuses en tôlerie ou l'AEP en soudage d'aluminium ou l'AEP en opération de machines-outils à commande numérique ou l'AEP en préparation de matériaux métalliques dans la section "programmes d'études".

 

Consulte également le métier de fondeur.

 

Aide-opérateur(trice) de presse à estamper les métaux : tu auras pour tâches d'assister l'opérateur(trice) à faire fonctionner et opérerune ou plusieurs machines de façonnage de métaux légers ou lourds tels que : une presse mécanique, une presse hydraulique, une presse électrique, une presse compacteuse, une presse dérouleuse, une presse étireuse, une presse plieuse, une scie perceuse, une presse à découper, presse à emboutir, presse à ferraille, presse à injection, etc. Tu devras préparer les pièces et alimenter la machine de façon continue afin de ne pas retarder la production. Tu devras détecter les produits non conformes et les rejeter et surveiller les réglages de la machine et d'en aviser l'opérateur(trice) lors de problèmes. Enfin tu devras également effectuer l’entretien et le nettoyage de la machine afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement.

 

De nombreux secteurs industriels, tant au sein des PME qu'au sein des grandes entreprises emploient des régleurs(euses)-opérateurs(trice) de presses plieuses dont les manufacturiers de : produits aérospatiaux, de matériel de transport, de machines industrielles, de structures métalliques, de matériel de chauffage, ventilation et climatisation, de meubles en métal, de matériel de manutention, de carrosseries et remorques de véhicules, de portes et fenêtres en métal, etc.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : opérateur(trice), opérateur(trice) - chef d'équipe.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en réglage-opération de presses-plieuses en tôlerie ou l'AEP en opération de machines-outils à commande numérique dans la section "programmes d'études".

 

Aide-polisseur(euse) de métal : tu auras pour tâches de manœuvrer des appareils de nettoyage de métaux pour enlever les cordons de soudure excédentaires, la rouille, le tartre ou d'autres matières sur des produits métalliques, Trier les feuilles et les éléments de métal, la ferraille et d'autres matériaux, Nettoyer l'équipement et les aires de travail, etc. On en retrouve principalement au sein d’usines métallurgiques (fonderies, aciéries, alumineries), les usines de fabrication de produits métalliques (meubles, boîtes de camions, pièces de véhicules, etc.).

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : polisseur(euse), polisseur(euse) - chef d'équipe, finisseur(euse) de métaux, finisseur(euse) de métaux - chef d'équipe.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en préparation de matériaux métalliques dans la section "programmes d'études".

 

Aide-soudeur(e) : en industrie, tu auras pour tâches d'assister le soudeur ou la soudeuse d’effectuer travaux de manutention et des opérations simples d'assemblage, comme le réglage des machines à souder, le braisage, l'oxycoupage, etc.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : soudeur(euse), soudeur(euse) - chef d'équipe, contrôleur(euse) de la qualité en soudage.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en soudage d'acier inoxydable ou l'AEP en soudage d'aluminium ou l'AEP en soudage semi-automatique ou l'AEP en soudage multiprocédés   dans la section "programmes d'études".

 

Assembleur(euse) d'éléments de métaux architecturaux :  tu auras pour tâches de préparer, couper, fabriquer et assembler des élémentaux de métaux architecturaux (escaliers, caniveaux, marquises, ornements pour toitures, garde-corps, mains courantes, rampes, supports, trappes d'accès, etc.) au sein des entreprises de fabrication métallique industrielle.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : assembleur(euse) - chef d'équipe, superviseur(euse) du département d'assemblage, contrôleur(euse) de la qualité.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en fabrication d'éléments de métaux architecturaux dans la section "programmes d'études".

 

Assembleur(euse) de pièces ou composantes métalliques  : tu auras pour tâches de monter et d'assembler des composantes de structures métalliques, des pièces ou des composantes de produits en métal (meubles, boîtes de camions; boîtiers pour appareils électriques ou électroniques, etc.); de trier, empiler, estamper et emballer des matériaux; meuler ou enlever du métal excédentaire sur des produits, nettoyer, polir ou limer des produits afin de les finir; ajuster, monter, coller des éléments pour l'assemblage; façonner les métaux; appliquer les plans d'assemblage des accessoires; emballer les matériaux pour la livraison; entretenir l’outillage et l’équipement et autres tâches connexes. Tu pourras travailler au sein d’une industrie métallurgique (aciérie, aluminerie, fonderie), au sein d’une industrie qui fabrique des pièces ou produits en métal (meubles, pièces de machinerie, pièces de véhicules, structures métalliques ou autres matériaux de construction, etc.) et divers autres types d’industries.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : assembleur(euse) - chef d'équipe, superviseur(euse) du département d'assemblage, contrôleur(euse) de la qualité.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en fabrication d'éléments de métaux architecturaux dans la section "programmes d'études".

 

Assistant(e) peintre industriel (aussi appelé "préposé au sablage et peinture) : tu auras pour tâches de préparer les produits, le matériel et les outils nécessaires pour la finition extérieure de produits en métal (par exemple : des véhicules de transport ou des machines de construction ou des machines industrielles, etc.) en recouvrant les produits de revêtements de protection; en préparant le matériel, les enduits et les peintures en fonction des besoins; effectuer les opérations de sablage en vue de l'application des enduits protecteurs et peinture et enfin, retirer les éléments de protection lorsque terminé.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : peintre-enduiseur(euse), peintre-enduiseur(euse) - chef d'équipe, superviseur(euse) du département de la finition.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en peinture industrielle dans la section "programmes d'études".

 

Conducteur(trice) d’un four à fusion : tu auras pour tâches de faire fonctionner un four pour faire fondre un métal avant de le couler. À cette fin, tu devras calculer la quantité nécessaire d'additifs, régler le voltage et prélever des échantillons. Tu devras également te soucier de surveiller régulièrement les indicateurs afin d'obtenir un métal répondant aux normes de qualité établies. Tu pourras travailler dans une fonderie ou dans une autre industrie de transformation des métaux.

CE MÉTIER EST TRÈS EN DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) :opérateur(trice) - chef d'équipe.

Pour plus de détails sur ce métier, consulte le vidéo suivant réalisé par le Conseil du loisir scientifique du Saguenay-Lac-St-Jean.

 

Conducteur(trice) d’une machine à couler sous pression : tu auras pour tâches de faire fonctionner une machine à couler le métal sous pression pour fabriquer et couler des pièces de garnitures d'automobiles, des pièces de moteurs, d'appareils électriques et ménagers. Tu devras t'efforcer d'observer attentivement les indicateurs et de faire les réglages nécessaires afin d'obtenir des pièces coulées qui correspondent aux normes de qualité établies. Tu pourras travailler dans différents types d’industries de fabrication de produits métalliques.

CE MÉTIER EST TRÈS EN DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) :opérateur(trice) - chef d'équipe.

Pour plus de détails sur ce métier, regarde l'entrevue avec Patrick Héroux, opérateur-fondeur chez Xstrata et réalisée par le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en métallurgie et le vidéo suivant sur le métier d'opérateur couleur réalisé par le Conseil du loisir scientifique du Saguenay-Lac-St-Jean.

 

Consulte également la description du métier de Fondeur(euse) de métaux.

 

Conducteur(trice) de presse à forger : tu auras pour tâches de faire fonctionner une machine pour forger des pièces de métal. Elle doit, entre autres, placer et aligner les matrices, actionner les commandes et sortir la pièce du four. Tu devras également effectuer l’entretien de la presse afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement. Tu pourras travailler dans une fonderie ou dans une autre industrie de transformation des métaux.

CE MÉTIER EST TRÈS EN DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) :opérateur(trice) - chef d'équipe.

 

Ébavureur(euse)-meuleur(euse) (aussi "appelé "opérateur(trice) de meule à main" ou "opérateur(trice) de meule volante") : tu auras pour tâches monter et régler les meules et abrasifs (meules, bandes, feutres, etc.), le positionnement et le maintien de la pièce et les paramètres d'abrasion; d'effectuer des inspections avant départ, inspecter visuellement les pièces afin d'y déceler les imperfections; abraser les surfaces et en contrôler l'état; nettoyer et meuler les pièces afin d'éliminer les défauts et imperfections; effectuer des opérations de préparation ou de finition de surface (avivage, feutrage, meulage, ébavurage émerisage, poinçonnage, polissage, lustrage, sablage, grenaillage, tamponnage, tonnelage, tribofinition, rodage, etc.); effectuer des opérations de finition en continu (feuillard, bande, etc.), haute pression, micromécanique, produit volumineux ou lourd ou de grande taille; effectuer des opérations de protection des pièces (masquage, emballage, etc.); nettoyer, entretenir et assurer le bon état de fonctionnement des meules et autres outils; ainsi qu'effectuer tout autre tâche de soutien aux opérations de production, lorsque nécessaire.

 

Emballeur(euse) de produits : dans les industries de fabrication métallique, tu auras pour tâches d'emballer, empaqueter et étiqueter manuellement les différents produits fabriqués (ex : jouets, outils, articles de sport, etc.) en utilisant des emballages préfabriqués ou adaptés à chaque produit ou dans certains cas, tu réaliseras toi-même un packaging spécifique avec des outils traditionnels et tu effectueras la mise en palettes  avant l'expédition. Tu devras également contrôler les repères qui autorisent les opérations de traçabilité (codes-barres, étiquettes informatisées, etc.) des produits.

Par contre, dans plusieurs industries, ces opérations sont effectuées sur une ligne automatisée sous la responsabilité d'un(e) opérateur(trice) de machines d'emballage, voir sa propre description plus bas dans cette page.

 

Expéditeur(euse)-receveur(euse) ou commis à l'expédition et réception : tu auras pour tâches de vérifier si les marchandises reçues sont conformes aux commandes ou aux bons de livraison, préparer les colis destinés à l'expédition, remplir et acheminer les formulaires requis ou les factures, tenir l'inventaire des marchandises sur ordinateur, etc. Elle assure un service efficace et rapide dans le traitement des marchandises et, en cas de marchandises non conformes, manquantes ou endommagées, effectue sans délai les démarches qui s'imposent.

Possibilités d'avancement : opérateur(trice) de mandrin, opérateur(trice) de palettiseur, opérateur(trice) de dépallettiseur, expéditeur(trice) - chef d'équipe.

Pour plus de détails sur ce métier, regarde l'entrevue avec Sabrina Giroux, commis à l'expédition pour Xstrata et réalisée par par le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en métallurgie.

 

Finisseur(euse) de pièces métalliques : tu auras pour tâches de sélectionner les pièces requises poncer des surfaces à la main et à l'aide des outils spécialisés; préparer la cabine de peinture; t'assurer que les pièces sont exemptes de poussière et vérifier si la circulation d'air et l'éclairage sont adéquats; préparer les quantités nécessaires de produits, assister l'ouvrière ou l'ouvrier dans l'application manuelle des produits de finition, vérifier la qualité des pièces, entretenir l’outillage, l’équipement et les aires de travail, etc.

 

De nombreux secteurs industriels, tant au sein des PME qu'au sein des grandes entreprises emploient des régleurs(euses)-opérateurs(trice) de presses plieuses dont les manufacturiers de : produits aérospatiaux, de matériel de transport, de machines industrielles, de structures métalliques, de matériel de chauffage, ventilation et climatisation, de meubles en métal, de matériel de manutention, de carrosseries et remorques de véhicules, de portes et fenêtres en métal, etc.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : finisseur(euse) - chef d'équipe, contrôleur(euse) de la qualité, superviseur(euse) du département de la finition.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en réglage-opération de presses-plieuses en tôlerie dans la section "programmes d'études".

 

Consulte également la description du métier de Tôlier(ère).

 

Journalier ou manœuvre en industrie de la transformation des métaux : tu auras pour tâches de manutentionner, transporter et déplacer les différents produits, fournitures, matériel et équipements servant aux opérations de transformation dans les différentes unités de l'usine et ce, à l’aide de chariots élévateurs; effectuer diverses tâches de préparation de la matière première avant sa transformation;  assister les opérateurs(trices) de fours et autres équipements en traitement thermique servant à faire chauffer à hautes températures des matériaux; assister les opérateurs(trices) des autres équipements à faire fonctionner et entretenir les machines; enlever les scories (déchets solides) des fours; trier, empiler, empaqueter et estamper les matériaux; transporter des matières premières, des produits finis, des produits recyclables et la ferraille à travers l'usine de façon manuelle ou à l'aide d'un chariot élévateur ou à l'aide d'un autre équipement spécialisé motorisé; entretenir, nettoyer et ranger les aires de travail, ainsi qu'effectuer tout autre tâche connexe permettant de fournir du soutien aux opérations de production dans l'usine.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : déchargeur(euse) d'alumine, décapeur(euse), préposé(e) à la coulée, préposé(e) à la lingotière, préposé(e) au recyclage de la ferraille, préposé(e) au four, préposé(e) aux boulettes, préposé(e) à la réception des brames, préparateur(trice) de matériaux, préparateur(trice) de produits chimiques, préposé(e) aux goujons, expéditeur(trice)-receveur(euse), opérateur(trice) de laminoir, opérateur(trice) de pont roulant (aussi appelé "pontier"), monteur(euse) de cuves, préposé(e) aux services d'électrolyse, opérateur(trice) de briquette, opérateur(trice) de mandrin, opérateur(trice) de relève (machines de transformation), pontonnier(ère), tréfileur(euse), etc.

Journalier ou mmanœuvre en fabrication de produits métalliques : tu auras pour tâches de manutentionner, transporter et déplacer les différents produits, fournitures, matériel et équipements servant à la production dans les différentes unités de l'usine et ce, à l’aide de chariots élévateurs; manipuler et entreposer les produits chimiques servant au traitement des pièces; tremper les produits métalliques dans des solutions de nettoyage; classer, trier et recycler les pièces et les éléments de métal, la ferraille et autres matériaux selon la catégorie de métaux; manœuvrer des appareils de nettoyage des métaux (ex : appareils de grenaillage, ébarbeuses, sableuses à jet, etc.) servant à les cordons de soudure excédentaires, la rouille, le tartre ou autres matières superflus sur les éléments métalliques; meuler, découper ou enlever au burin le métal excédentaire sur des produits métalliques à l'aide d'outils manuels; assister les assembleurs(euses) en effectuant des tâches simples d'assemblage de structures métalliques, de pièces ou de composantes de produits en métal; effectuer des coupes et soudures mineures; effectuer certaines étapes préliminaires simples dans la préparation du matériel tel que l’ébavurage, le meulage, l’installation de pièces dans des gabarits, le perçage, le taraudage, le filetage, la découpe de matériel par oxycoupage ou à l’aide de scie; entretenir, nettoyer et t’assurer du bon état de fonctionnement des machines; recevoir, manutentionner et transporter, les produits et le matériel; entretenir, nettoyer et ranger les aires de travail, ainsi qu'effectuer tout autre tâche connexe permettant de fournir du soutien aux opérations de production dans l'usine.

Selon les industries, tu pourras occuper différentes fonctions et effectuer des tâches variées dans un même quart de travail, alors que dans d'autres industries, tu effectueras les mêmes tâches dans un quart de travail donné, mais des fonctions différentes à chaque jour de la semaine.

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : aide-assembleur(euse), coupeur(euse) de métaux, boulonneur(euse), préparateur(trice) des matériaux métalliques, préposé(e) aux plaques, assembleur(euse), expéditeur(trice)-receveur(euse), opérateur(trice) de pont roulant (aussi appelé "pontier"), opérateur(trice) d'une machine d'emballage, etc.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en réglage-opération de presses-plieuses en tôlerie dans la section "programmes d'études".

Pour plus de détails sur ce métier, consulte le vidéo suivant sur le métier d'aide d'atelier de fabrication métallique réalisé par le Conseil du loisir scientifique du Saguenay-Lac-St-Jean.

Magasinier(ère) d'usine : tu auras pour tâches de commander, entreposer et distribuer les pièces, les fournitures, le matériel ou l'équipement dont le personnel de production d'une usine a besoin afin de faire leur travail; stocker les articles d'une façon ordonnée et accessible, dans un entrepôt (magasin), une salle d'outillage, une salle de fournitures ou autres endroits; traiter les demandes reçues et acheminer ou distribuer les pièces et les fournitures à l'intérieur de l'usine.  Comme tu seras responsable du service d'approvisionnement au sein de l'usine, tu devras également gérer l'inventaire du matériel (pièces, équipement, etc.), préparer les commandes pour réapprovisionner les réserves de pièces, fournitures et matériel et exercer un contrôle sur les marchandises en enregistrant, sur ordinateur ou à l'aide d'autres systèmes de classement, leur entrée et leur sortie et en comparant les deux registres.

Manœuvre en fonderie : tu auras pour tâches d’effectuer le façonnage des moules (sélectionner le matériel nécessaire, mélanger le sable et les résines, façonner la pâte manuellement, installer les moules à l’intérieur des gabarits), effectuer la finition des pièces (couper les extrusions de métal des pièces, nettoyer les pièces et faire vérifier la qualité, businer et polir les pièces), monter des pièces de plâtre (mélanger le plâtre, remplir les moules, etc.), préparer les plaques modèles (nettoyer et sécher la plaque modèle, appliquer du démoulant sur toute la surface, sécher la plaque à nouveau, laver les châssis de la plaque), recevoir, manutentionner et transporter, à l’aide de chariots élévateurs, les produits et le matériel, nettoyer et ranger les aires de travail, etc.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : préposé(e) au four, opérateur(trice) de meule à main (aussi appelé "meuleur"), opérateur(trice) de meule volante (aussi appelé "meuleur"), opérateur(trice) de pont roulant, chargeur(euse) de four, décapeur(euse) à grenailles, décriqueur(euse) à froid, préposé(e) au coulage (aussi appelé "couleur"), préposé(e) au démoulage (aussi appelé "démouleur"), aide à la presse à métaux, aide-opérateur(trice) de machine, aide-opérateur(trice) de machine, opérateur(trice) de presse, opérateur(trice) de relève, etc.

Pour plus de détails sur ce métier, regarde la vidéo suivante sur le métier de couleur de fonderie réalisé par le Conseil du loisir scientifique du Saguenay-Lac-St-Jean.

 

Consulte également la description du métier de Fondeur(euse) de métaux.

 

Manutentionnaire ou Commis d'entrepôt (aussi appelé "cariste") : tu auras pour fonction de manipuler, déplacer, charger et décharger à la main ou à l'aide d'appareils de manutention, les différentes marchandises reçues dans l'entrepôt et qui devront être livrées chez les clients ou les différents points de ventes de l'entreprise.

 

Si tu travailles manuellement; tu auras pour tâches de charger, décharger et déplacer des produits et matériaux à la main ou à l'aide d'accessoires et équipements de manutention (diables de manutention, chariots manuels de manutention, dessertes à roulettes, gerbeurs manuels, servantes, chevalets, tablettes de manutention à roulettes, tillers, transpalettes, etc.). Tu devras également effectuer d'autres tâches connexes comme compter, peser, trier, emballer et déballer les différents produits et matériaux.

 

Si tu travailles en utilisant des appareils électriques ou motorisés de manutention; tu auras pour tâches de charger et décharger les produits et matériaux à l'aide d'appareils de manutention (treuils, chariots électriques de manutention, gerbeurs électriques, plate-formes de levage et autres équipements de manutention, etc.) provenant de camions ou de wagons de trains.

 

Si tu possèdes les qualifications requises, tu pourras conduire et opérer le matériel électrique ou motorisé industriel (rouleurs électriques, chariots élévateurs électriques ou à essence, tracteurs conventionnels, tracteurs électriques, mini-dumpers, automoteurs, chargeuses, véhicules à guidage automatique, etc.), faire fonctionner les transporteurs, les convoyeurs et autres appareils, machines et systèmes servant au déplacement dans l'entrepôt ou à l'extérieur, ainsi qu'au chargement et au déchargement des remorques de camions et/ou wagons de trains.

 

Formation proposée : consulte les détails sur les formations de manutentionnaire et conduite de chariot élévateur dans la section "programmes d'études".

 

Opérateur(trice) de machines à traiter ou à fondre les métaux : tu auras pour tâches d'assurer le fonctionnement de machines servant à traiter ou à fondre les minéraux et les métaux à l'aide de différents procédés de transformation. Tu pourras opérer des machines telles que : des déminéralisateurs, des fours de grillage, des fours de déshydratation, fours de séchage du minerai, fours à induction, fours poches, creusets de coulée, couleurs, injecteurs, mouleurs, empaqueteurs, etc. Enfin, tu auras à effectuer l’entretien des machines pour en assurer le bon état fonctionnement. Tu pourras travailler dans une industrie de fabrication  comme des usines de fabrication d’acier de charpentes, des fabricants de chaudières et de tôles, des fabricants de machinerie lourde, etc.

CE MÉTIER EST TRÈS EN DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : opérateur(trice) - chef d'équipe, superviseur(euse) des opérations.

 

Voir aussi la description du métier de fondeur.

 

Opérateur(trice) de machines à travailler les métaux légers et lourds : tu effectueras la transformation de métal de toute forme (feuille, bar, tube, extrusion). Tu auras pour tâches de faire fonctionner une machine (cisailles, des presses mécaniques, des laminoirs, des scies, des perceuses, des taraudeuses, des fendoirs, des presses à découper, etc.)  servant à plier, couper, poinçonner, percer le métal. Tu pourras également faire fonctionner des machines ou de l’équipement pour souder, boulonner, visser ou river ensemble des pièces de métal. Enfin, tu auras à effectuer l’entretien des machines pour en assurer le bon état fonctionnement. Tu pourras travailler dans une industrie de fabrication  comme des usines de fabrication d’acier de charpentes, des fabricants de chaudières et de tôles, des fabricants de machinerie lourde, etc.

CE MÉTIER EST TRÈS EN DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : opérateur(trice) - chef d'équipe, superviseur(euse) des opérations.

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en réglage-opération de presses-plieuses en tôlerie dans la section "programmes d'études".

 

Consulte également la description du métier de  Tôlier(ère), ainsi que le métier d'opérateur(trice) d'équipements de production (notamment le DEP en opération d'équipements de pliage des métaux).

 

Opérateur(trice) de presse à estamper les métaux : tu auras pour tâches de disposer, régler et faire fonctionner une ou plusieurs machines de façonnage de métaux légers ou lourds tels que : une presse mécanique, une presse hydraulique, une presse électrique, une presse compacteuse, une presse plieuse, une scie perceuse, une presse à découper, presse à emboutir, presse à ferraille, etc.; plier, couper, laminer, poinçonner, percer, souder ou façonner de quelque autre manière des métaux pour fabriquer des pièces ou des produits; conduire et opérer des machines pour souder, boulonner, visser ou river ensemble des pièces de métal; vérifier la qualité des produits afin de t'assurer de leur conformité et remplacer les pièces défectueuses, au besoin et enfin, tu devras également effectuer l’entretien et le nettoyage de la machine afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : opérateur(trice) - chef d'équipe, superviseur(e) des opérations des presses.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en réglage-opération de presses-plieuses en tôlerie ou l'AEP en opération de machines-outils à commande numérique dans la section "programmes d'études".

Consulte également la description du métier d'opérateur(trice) d'équipements de production (notamment le DEP en opération d'équipements de pliage des métaux).

 

Opérateur(trice) de soudeuse semi-automatique ou soudeur(euse) informatisée : voir soudeur(euse) d'aciers doux

 

Opérateur(trice) en traitement thermique des métaux (aussi "préposé au four") : tu auras pour tâches de faire subir à un matériau un cycle thermique comprenant le chauffage, le maintien à une ou plusieurs températures, puis le refroidissement à une vitesse déterminée afin de modifier les propriétés mécaniques (dureté, élasticité, résistance à la rupture, aux chocs, etc.) des matériaux métalliques. Les technologies de chauffe utilisées peuvent être : fours sous vide, fours à atmosphère contrôlée, trempes en bain de sels, fours ambiants (ou sans atmosphère), trempes au chalumeau ou trempes par induction.

Tu pourras au sein des industries de traitement des métaux et des minerais (notamment les aciéries et les alumineries), les grands manufacturiers de matériel de transport et de machines (notamment les industries aérospatiales), ainsi que les entreprises spécialisées en traitement thermique.

CE MÉTIER EST TRÈS EN DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : opérateur(trice) - chef d'équipe, superviseur(euse) du département de traitement thermique.

Peintre-enduiseur industriel : tu auras pour tâches de faire fonctionner de l’équipement servant à l’application de la peinture, de l’émail, de la laque ou d’autres revêtements décoratifs ou protecteurs sur la surface de diverses pièces dont le revêtement est métallique. Tu pourras travailler au sein d’industries telles que : la fabrication de produits métalliques; la fabrication et l’installation de fixtures, de luminaires et de lampadaires; l’équipement de transport; l’avionnerie, l’équipement motorisé en général; l’équipement d’hôpital; la fabrication de composants électroniques, etc.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : peintre-enduiseur(euse), peintre-enduiseur(euse) - chef d'équipe, superviseur(euse) du département de la finition.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en peinture industrielle dans la section "programmes d'études".

 

Préparateur(trice) de matériaux métalliques : tu travail consisteras à effectuer diverses tâches de préparation de la matière première avant son assemblage. Tu auras à identifier et sélectionner la matière première pour la préparation à la production ((manipulation, nettoyage, ébavurage, meulage, etc.), ainsi qu’aider aux opérations de production des pièces métalliques (oxycoupage, cisaillage, pliage, poinçonnage, etc.) ou à sa finition (polissage, placage, peinture), etc.

 

Tu pourras travailler au sein des manufacturiers de pièces métalliques (pour l'industrie aérospatiale, pour matériel de transport, pour machines industrielles, pour structures métalliques, etc.) ou tout autre manufacturiers de produits métalliques (structures métalliques, matériel de manutention, matériaux de construction, meubles, câbles métalliques, etc.).

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : polisseur(euse), finisseur(euse) de métaux, aide-assembleur(euse), assembleur(euse).

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en préparation de matériaux métalliques dans la section "programmes d'études".

 

Régleur(euse)-opérateur(trice) de presse-plieuse en tôlerie de précision : tu auras pour tâches de régler et de conduire des presses plieuses commande numérique servant à la transformation du métal en feuille (acier, acier inoxydable ou aluminium) sur mesure sous toutes ses formes pour différentes applications dans l'industrie aérospatiale, du matériel de transport, pour les entreprises de recyclage de métaux, structures métalliques, industrie minière, etc. Tu devras également effectuer l'entretien préventif de la machine à la fin de ton quart de travail. Tu pourras travailler au sein d'entreprise de fabrication métallique industrielle, mais également au sein des alumineries et aciéries. Tu débuteras en tant qu'apprenti(e) au cours de la première année.

 

De nombreux secteurs industriels, tant au sein des PME qu'au sein des grandes entreprises emploient des régleurs(euses)-opérateurs(trice) de presses plieuses dont les manufacturiers de : produits aérospatiaux, de matériel de transport, de machines industrielles, de structures métalliques, de matériel de chauffage, ventilation et climatisation, de meubles en métal, de matériel de manutention, de carrosseries et remorques de véhicules, de portes et fenêtres en métal, etc.

 

Formation proposée : voir l'AEP en réglage-opération de presses-plieuses en tôlerie de précision dans la section "programmes d'études"

 

Soudeur(e) d’aciers doux : tu auras pour tâches d’opérer des machines à souder semi-automatiques sur acier doux avec les procédés GMAW (principalement) et la FCAW.

 

Formation proposée : voir l'AEP en soudage semi-automatique dans la section "programmes d'études".

 

Voir aussi la description du métier de soudeur.

 

Soudeur(e) d’alliages en aluminium : tu auras pour tâches de réaliser, d’assembler et d’exécuter le soudage de produits en alliages d’aluminium avec les procédés GTAW, GTAW-P, GMAW et GMAW-P.

 

Formation proposée : voir l'AEP en soudage d'alliages en aluminium dans la section "programmes d'études".

 

Voir aussi la description du métier de soudeur.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Ne pas avoir d’allergies à la poussière ou à l’humidité

-         Avoir une bonne vision

-         Bonne endurance physique : tu auras à rester de longues heures de debout et à soulever certaines charges

-         Bonne résistance à la chaleur : car tu travailler dans des milieux à grande chaleur (notamment les fonderies)

-         Bonnes habiletés et dextérité manuelles : car tu auras à manipuler des commandes de machines

-         Minutie, précision et souci du détail car tu devras opérer les machines avec précision afin de réaliser des tâches de qualité

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable du bon état de fonctionnement des machines

-         Facilité à travailler en équipe car tu auras à travailler en collaboration avec d’autres ouvriers, techniciens et ingénieurs

 EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Chantiers maritimes

-         Fabricants de chaudières, de réservoirs, d’échangeurs et autres équipements connexes

-         Fabricants de moteurs, de turbines ou autres matériels de puissance

-         Fabricants de pièces ou d’accessoires pour véhicules ( pièces d'aéronefs, pièces d'automobiles, pièces de véhicules lourds, pièces de véhicules récréatifs, pièces pour matériel ferroviaire, pièces pour navires, etc.)

-         Industries aérospatiales

-         Industries de fabrication de produits métalliques divers (meubles, jouets, structures métalliques, matériaux de construction, pièces de machineries et équipements industriels, etc.)

-         Industries métallurgiques et minières (fonderies, aciéries, affineries, alumineries)

-    Manufacturiers d'équipements industriels (machinerie lourde, équipements miniers, équipements pour alumineries, équipements pour le traitement des eaux, équipements pour industries alimentaires, etc.)

-         Manufacturiers de matériel de transport (camions, autobus, bateaux de plaisance, véhicules récréatifs, wagons pour trains et métro, navires, etc.)

EXIGENCES DU MARCHÉ DU TRAVAIL :

-    D.E.S. exigé pour presque tous les grands employeurs et la plupart des PME

-        Notions de mécanique : peut être utile pour se dépanner lors de défectuosités des machines dans le cas des aides-opérateurs(trices)

-        Facilité à lire et interpréter des plans : pour les opérations d'assemblage ou d'opération de machine, des plans seront utilisées

-        Formation généralement donnée et rémunée par l’employeur

EXIGENCE DES EMPLOYEURS :

-    Polyvalence

-         Facilité d’adaptation aux changements technologiques

-    Capacité de travailler sous pression

-    Travail sur quarts (jour/soir/nuit) surtout dans les industries de transformation

-    Une période probatoire de quelques mois est nécessaire avant l'obtenir l'occupation désirée surtout dans les industries de transformation.

PERSPECTIVES D’AVENIR : 

 

Les perspectives d’emploi pour les prochaines années sont très bonnes pour les aides-assembleurs(euse) de composantes métalliques et pour les aides-opérateurs(trices) de machines à fabriquer ou finir les métaux, principalement dans l'industrie aéronautique, mais également dans l'industrie de la fabrication métallique industrielle (notamment en fabrication de produits d’architecture et d’éléments en charpentes métalliques).

 

On prévoit d’excellentes possibilités d’emploi pour les prochaines années pour les peintres industriels.

 

Il y a également une forte demande également notamment pour les aides-soudeurs(euses) d'aciers doux et les soudeurs(euses) d'aluminiums dans les régions du Bas-St-Laurent, du Saguenay-Lac-St-Jean, des Laurentides, de Chaudière-Appalaches, de la Mauricie et de la Montérégie.

 

De nombreux travailleuses et travailleurs sont âgés et devront être remplacés puisqu'ils prendront leur retraite au cours des prochaines années. Bien que le recrutement sera surtout concentrés vers le métiers spécialisés, plusieurs postes de manœuvres et autres ouvriers peu spécialisés seront également offerts.

 

Les manufacturiers de structures métalliques sont concentrées dans les régions de Lanaudière, Chaudière-Appalaches, Estrie et Laval.

 

Les manufacturiers de composantes de structures d'aéronefs sont concentrées dans les régions des Laurentides, de l'Île de Montréal et de la Mauricie.

 

Au sein de cette industrie de la transformation des métaux, on retrouve plusieurs grandes entreprises bien connues comme Rio Tinto Alcan, Rio Tinto Fer et titane, Alcoa  et ArcelorMittal. Ces dernières offrent d'excellentes conditions d'emploi à leurs travailleuses et travailleurs avec salaire très concurrentiel nettement supérieur à la moyenne des secteurs industriels et de nombreux avantages sociaux.

 

De nombreux travailleuses et travailleurs sont âgés et devront être remplacés puisqu'ils prendront leur retraite au cours des prochaines années dans presque tous les types de métiers, incluant les occupations peu spécialisées.

 

Les grandes industries de transformation des métaux sont plutôt situées dans les régions du Saguenay-Lac-St-Jean, de la Côte-Nord, de la Montérégie et du Centre-du-Québec.

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2013 :

 

Voici quelques exemples pour certains métiers énumérés ci-haut :

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-        13,00 $/heure (40 hres/sem) pour les manœuvres (journaliers) dans les PME en fabrication métallique industrielle

-        14,00 $/heure (40 hres/sem) pour les manutentionnaires dans les PME en fabrication métallique industrielle

-    14,20 $/heure (40 hres/sem) pour les opérateurs de machines à fabriquer des produits en métal dans les PME en fabrication métallique industrielle

-        14,37 $/heure (40 hres/sem) pour les peintres-enduiseurs industriels dans les PME en fabrication métallique industrielle

-        14,40 $/heure (40 hres/sem) pour les assembleurs(euses) de produits métalliques dans les PME en fabrication métallique industrielle

-    15,00 $/heure (40 hres/sem) pour les magasiniers(ères) dans les PME en fabrication métallique industrielle

-        15,65 $/heure (40 hres/sem) pour les opérateurs de machines à travailler les métaux dans les petites fonderies

-        16,37 $/heure (40 hres/sem) pour les assembleurs(euses) de produits métalliques dans les grandes industries de fabrication métallique industrielle

-        17,85 $/heure (40 hres/sem) pour les peintres-enduiseurs industriels dans les grandes industries en fabrication métallique industrielle

-        17,16 $/heure (40 hres/sem) pour les aides assembleurs(euses) de composantes métalliques dans les grandes industries aérospatiales

-    17,16 $/heure (40 hres/sem) pour les manœuvres (journaliers) dans les grandes industries de fabrication métallique industrielle

-    17,46 $/heure (40 hres/sem) pour les manutentionnaires dans les grandes industries de fabrication métallique industrielle

-    17,75 $/heure (40 hres/sem) pour les aides-opérateurs d'équipements industriels dans les grandes industries de fabrication métallique industrielle

-    18,20 $/heure (40 hres/sem) pour les manœuvres (journaliers) dans les grands chantiers navals

-    18,37 $/heure (40 hres/sem) pour les préposé(e) à la réception et expédition dans les grandes industries de fabrication métallique industrielle

-    18,87 $/heure (40 hres/sem) pour les magasiniers(ères) dans les grandes industries de fabrication métallique industrielle

-       19,33 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) de machines à fabriquer les métaux de au sein des grands manufacturiers de matériel de transport

-    20,23 $/heure (40 hres/sem) pour les finisseurs(eusses) de pièces métalliques dans les grandes industries aérospatiales

-       21,22 $/heure (40 hres/sem) pour les peintres-enduiseurs industriels de pièces ou composants au sein des grandes industries aérospatiales

-    25,96 $/heure (40 hres/sem) pour les aides-opérateurs de machines à traiter les métaux dans les grandes industries de transformation des métaux

-    26,60 $/heure (40 hres/sem) pour les préposé(e) à la réception et expédition dans les grandes industries de transformation des métaux

-    26,73 $/heure (40 hres/sem) pour les manutentionnaires dans les grandes industries de transformation des métaux

-    27,22 $/heure (40 hres/sem) pour les magasiniers(ères) dans les grandes industries de transformation des métaux

-    27,29 $/heure (40 hres/sem) pour les manœuvres (journaliers) ou préposés(es) au four ou aides de fonderie dans les grandes industries de transformation des métaux

Sources : Développement des Ressources humaines Canada, Emploi-Québec, Comité sectoriel de la main-d’œuvre en fabrication métallique industrielle, conventions collectives des employés de plusieurs grands manufacturiers de matériel de transport, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries aérospatiales, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de fabrication métallique industrielle et conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation des métaux.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Bien qu’aucune formation ne soit nécessaire pour occuper l’un de ces métiers, une formation peut t’apporter des compétences techniques dans le domaine et te permettre de mieux t’intégrer sur le marché du travail. Les programmes de formation d’opérateur(trice) permettent également la possibilité d’opérer plusieurs types de machines, ainsi la capacité de programmer ces dernières.

 

Voici quelques exemples de programmes d’études recommandés et qui sont de courte durée (section formation continue) :

 

NOTE : je te conseille de vérifier auprès du centre de formation choisi, puisque ces formations ne sont pas offertes nécessairement à chaque année et il peut arriver qu'un établissement choisisse de ne plus offrir la formation concernée.

 

L'Attestation d’études professionnelles en fabrication d'éléments de métaux architecturaux A.E.P. a une durée totale de 630 heures, soit 21 semaines à temps complet de jour. Elle prépare à fournir les compétences nécessaires pour assembler des éléments de métaux architecturaux (escaliers, caniveaux, marquises, ornements pour toitures, garde-corps, mains courantes, rampes, supports, trappes d'accès, etc.).

 

Elle comporte les cours suivants : santé et sécurité au travail, traçage de croquis, coupage thermique des profilés, préparation et manutention des pièces, travaux d'assemblage thermique à l'électrode enrobée, interprétation de plans d'assemblage architectural, fabrication d'éléments architecturaux, fabrication d'escaliers droits, ainsi qu'un stage en milieu industriel d'une durée de semaines à temps complet.

 

Reconnaissance d'acquis : une reconnaissance de certains acquis scolaires de ce programme peut être reconnue si tu décides de t'inscrire par la suite au D.E.P. en fabrication de structures métalliques et de métaux ouvrés.

 

Exigences d'admission :

ENDROIT DE FORMATION :

L'Attestation d’études professionnelles en peinture industrielle A.E.P. a une durée totale de 720 heures, soit 5 mois à temps complet de jour. Elle prépare à fournir les compétences nécessaires pour appliquer des produits de revêtement sur différents produits industriels telles que : véhicules de transport, machines industrielles, appareillage électrique, appareillage électronique, etc. Tu pourras travailler au sein des industries aérospatiales, des manufacturiers du matériel de transport, des manufacturiers de machines et équipements industriels, des manufacturiers d'appareillage et équipements électriques, des manufacturiers d'équipements électroniques ou de télécommunications, Hydro-Québec (pour son appareillage électrique), ainsi qu'au sein d'entreprises spécialisées en peinture industrielle.

 

Elle comporte des cours d'introduction au métier, procédures de peinture, santé et sécurité industrielles, préparation et entretien de l'équipement, manipulation et préparation des pièces, préparations chimiques des surfaces, préparations mécaniques des surfaces, préparations des surfaces par projection d'abrasifs, application de peinture en poudre, application des apprêts, finition des surfaces, retouches, ainsi qu'un stage d'intégration en industrie d'une durée de 3 semaines à temps complet.

 

Reconnaissance d'acquis : il n'existe aucun programme de D.E.P. dont une reconnaissance des acquis scolaires ce programme peut être reconnue.

 

Exigences d'admission :

ENDROITS DE FORMATION :

L’Attestation d'études professionnelles en préparation de matériaux métalliques A.E.P. a une durée totale de 480 heures, soit 16 semaines offert à temps complet. Elle permet d'acquérir les compétences nécessaires afin de préparer la matière première avant l'assemblage de pièces métalliques. Tu pourras travailler au sein des manufacturiers de pièces métalliques (pour l'industrie aérospatiale, pour matériel de transport, pour machines industrielles, pour structures métalliques, etc.) ou tout autre manufacturiers de produits métalliques (structures métalliques, matériel de manutention, matériaux de construction, meubles, câbles métalliques, etc.).

 

Elle comporte des cours en santé et sécurité au travail, traçage de croquis, plans et devis, notions générales au travail général d’atelier, notions de métallurgie, utilisation d’équipement, techniques de perçage, coupage et façonnage, techniques de coupage de métaux ferreux et non ferreux, coupage thermique des métaux, application des notions de coupage et de soudage, ainsi qu'un stage en industrie d'une durée de 2 semaines.

 

Exigences d'admission :

Reconnaissance d'acquis : une reconnaissance de certains acquis scolaires de ce programme peut être reconnue si tu décides de t'inscrire par la suite au D.E.P. en soudage-montage.

 

ENDROITS DE FORMATION :

L’Attestation d'études professionnelles en réglage-opération de presses-plieuses en tôlerie de précision A.E.P. a une durée totale de 630 heures, soit 21 semaines offert à temps complet. Elle permet d'acquérir les compétences nécessaires afin d'opérer ces machines servant à la transformation du métal en feuille pour la fabrication de pièces ou produits métalliques. De nombreux secteurs industriels, tant au sein des PME qu'au sein des grandes entreprises emploient des régleurs(euses)-opérateurs(trice) de presses plieuses dont les manufacturiers de : produits aérospatiaux, de matériel de transport, de machines industrielles, de structures métalliques, de matériel de chauffage, ventilation et climatisation, de meubles en métal, de matériel de manutention, de carrosseries et remorques de véhicules, de portes et fenêtres en métal, etc.

 

Elle comporte des cours d'introduction au métier, mathématiques appliquées, matériaux et procédés, santé et sécurité au travail, caractéristiques du métal en feuille, interprétation de plans de pliage, relevé et interprétation de mesures, vérification des dimensions de pièces, production de pièces pliées, organisation du travail en entreprise, production sérielle de pièces pliées, ainsi qu'un stage en industrie d'une durée de 4 semaines à temps complet.

 

Reconnaissance d'acquis : une reconnaissance de certains acquis scolaires de ce programme peut être reconnue si tu décides de t'inscrire par la suite au D.E.P. en tôlerie de précision - volet industriel ou au D.E.P. en ferblanterie.

 

Exigences d'admission :

ENDROIT DE FORMATION :

L’Attestation d'études professionnelles en soudage d’acier inoxydable A.E.P. a une durée totale de 720 heures, soit 24 semaines offert à temps complet. Elle permet de fournir les compétences nécessaires pour préparer, assembler et réaliser des travaux de soudage avec les procédés GTAW et RSW de divers composants et accessoires en acier inoxydable pour la fabrication d'accessoires de cuisines domestiques (casserolles, chaudrons, marmites, comptoirs, etc), d'équipements pour cuisines de restaurants et cafétérias (ex : chariots, comptoirs, réchauds, casserolles, marmites, hottes, meubles réfrigérés, tables, etc.), d'équipements pour laboratoires (cages métalliques, cages de transport, enclos, tables portatives, etc.), d'équipements industriels (réservoirs, cuves, tubes, etc.) ou de produits architecturaux (couvertures, coupe-froid, coupe-son, structures décoratives pour meubles, enseignes, etc.).

 

Elle comporte des cours suivants : santé et sécurité au travail, notions de mtéallurgie propres au soudage d'aciers inoxydables, plans et devis d'assemblage, procédés de soudage GTAW et RSW, préparation et assemblage de pièces, traitement de surface des métaux, soudage de tôles en acier inoxydable avec ou sans protection arrière, soudage de profilés en acier inoxydable avec ou sans protection arrière, soudage et finition de pièces en acier inoxydable, stage en milieu de travail, etc.

 

Reconnaissance d'acquis : une reconnaissance de certains acquis scolaires de ce programme peut être reconnue si tu décides de t'inscrire par la suite au D.E.P. en soudage-montage.

 

Exigences d'admission :

ENDROITS DE FORMATION :

L’Attestation d'études professionnelles en soudage d’alliages en aluminium A.E.P. a une durée totale de 630 heures, soit 21 semaines offert à temps complet. Elle permet de fournir les compétences nécessaires à la réalisation d'assemblages et l'exécution de travaux de soudage de produits en alliages d'aluminium (fils à métalliser, fils pour attaches, alliages pour conducteurs et câbles, tubes, tuyaux, alliages pour la fabrication de pièces aéronautiques, de matériel de transport, d'équipements de transport d'électricité, matériel médical, etc.) avec les procédés GTAW, GTAW-P, GMAW et GMAW-P.

 

Elle comporte des cours en santé et sécurité au travail, préparation et assemblage des pièces en alliage d’aluminium, application des moyens de contrôle de la qualité des assemblages en alliage d’aluminium soudés, Interprétation des procédures de soudage et symboles de soudure, soudage de plaques et profilés en alliage d’aluminium avec le procédé GTAW, Soudage de plaques et profilés en alliage d’aluminium avec le procédé GTAW-P, Application des principes de métallurgie du soudage aux alliages d’aluminium, coupage au plasma des pièces en alliage d’aluminium, soudage des plaques et profilés en alliage d’aluminium avec le procédé GMAW, soudage des plaques et profilés en alliage d’aluminium avec le procédé GMAW-P, stage en milieu de travail d’une durée de 3 semaines, etc.

 

Reconnaissance d'acquis : une reconnaissance de certains acquis scolaires de ce programme peut être reconnue si tu décides de t'inscrire par la suite au D.E.P. en soudage-montage.

 

Exigences d'admission :

ENDROITS DE FORMATION :

L’Attestation d'études professionnelles en soudage multiprocédés A.E.P. a une durée totale de 977 heures, soit 33 semaines offert à temps complet.

Elle permet d'acquérir les compétences nécessaires afin d'opérer des machines à souder semi-automatiques sur acier doux utilisant les procédés GMAW et FCAW. Pour travailler au sein de plusieurs types d'entreprises, notamment des manufacturiers : de produits aérospatiaux, de matériel de transport, de machines industriels, de pièces ou produits métalliques, etc.

 

Elle comporte des cours en santé et sécurité au travail, communication en milieu de travail, lecture de plans et symboles de soudage, notions de métallurgie pour l'acier et l'aluminium, coupage de métaux ferreux et arc-air, différentes positions en soudage d'acier en procédé SMAW, soudage de pièces d'acier SMAW, application du procédé de soudage SMAW pour l'acier, différentes positions en soudage d'acier en procédé GTAW, application du procédé de soudage GTAW pour l'acier, application du procédé de soudage FCAW, soudage de pièces d'acier à l'aide du procédé FCAW, soudage de pièces en acier et application du procédé SAW, stage en industrie d'une durée de 3 semaines à temps complet.

 

Reconnaissance d'acquis : une reconnaissance de certains acquis scolaires de ce programme peut être reconnue si tu décides de t'inscrire par la suite au D.E.P. en soudage-montage.

 

Exigences d'admission :

ENDROIT DE FORMATION : Centre de formation professionnelle de Québec à Québec (réserve à clientèle d'Emploi-Québec seulement).

 

L’Attestation d'études professionnelles en soudage semi-automatique au GMAW A.E.P. a une durée totale de 675 heures, soit 23 semaines offert à temps complet.

 

Elle comporte des cours en santé et sécurité au travail, techniques de levage et manutention, coupage de métaux ferreux et non ferreux, notions de métallurgie, lecture de plans et normes de production, application du procédé de soudage GMAW, soudage de pièces d’acier à l’aide du procédé GMAW, application du procédé de soudage FCAW, soudage de pièces doux à l’aide du procédé FCAW, stage en milieu de travail d’une durée de 4 semaines, etc.

 

Reconnaissance d'acquis : une reconnaissance de certains acquis scolaires de ce programme peut être reconnue si tu décides de t'inscrire par la suite au D.E.P. en soudage-montage.

 

Exigences d'admission :

ENDROITS DE FORMATION :

Les formations en manutention de marchandises et conduite de chariots élévateurs ont une durée variable de 5 à 10 heures offerts à temps partiel. Elles te fournira les compétences et les habiletés nécessaires pour conduire un chariot élévateur (lift) en respectant les notions de conduite préventive et de manière sécuritaire.

 

Elles comprennent des cours tels que : lois et règlements, description sommaire des différents équipements, maniement des commandes de direction et d'opération d'un chariot élévateur, différents aspects de la sécurité, inspection avant utilisation du chariot élévateur et démarrage, notions de mécanique et d'entretien du chario élévateur, manœuvres de base de conduite d'un chariot élévateur, manœuvres de base en manutention avec un chariot élévateur, etc.

 

Certains établissements offrent d'autres formations comme : conduite d'un chariot élévateur avec mât télescopique, opération d'une plate-forme élévatrice (scissor lift), opération d'un élévateur à nacelle, opération d'un pont roulant, opération d'une transpalette, conduite d'un chargeur de type bobcat, conduite d'un camion-grue, etc.

 

Exigences d'admission :

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Plusieurs centres de formation professionnelle (mais également certains établissemens privés) offrent une formation en manutention de marchandises, informe-toi auprès de l'établissement le plus près de chez toi. En voici quelques exemples :

 

Note : certaines de ces formations ne sont offertes qu'aux entreprises, donc vérifie également si une formation est aussi offerte aux particuliers sans emploi

 

 

Retour à la page du secteur métallurgie

Retour à la page d'accueil