Retour à page du secteur fabrication mécanique

Retour à la page d'accueil

 

 

 

SECTEUR : DESSIN ET FABRICATION MÉCANIQUE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

OPÉRATEUR(TRICE) DE MACHINES INDUSTRIELLES

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

Consulte aussi la section "liens recommandés" (dont des vidéos d'opérateurs de machines industrielles qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS

 

En tant qu’opératrice ou opérateur de machines industrielles; tu auras pour tâches de conduire et d’opérer divers types de machines conventionnelles ou automatisées servant à la production de biens au sein d’une usine selon les plans d'assemblage et les procédés de fabrication établis.

 

Tu seras responsable du bon état de fonctionnement des machines en effectuant des travaux d’entretien préventif, ainsi que du bon déroulement des travaux effectués avec les machines en t’assurant et en contrôlant la qualité des manœuvres de ces dernières.

 

Les types de machines et autres équipements industriels que tu seras appelé(e) à opérer varient beaucoup d'un secteur industriel à une autre et parfois, même de la taille de l'entreprise.

 

Par exemple :

 

Dans l'industrie du matériel de transport : tu pourrais opérer une machine semi-automatique d'assemblage de pompes et jauges à essence ou opérateur d'une ligne de montage sièges de véhicules après peinture ou une machine d'assemblage pour pompes à huile ou une machine automatique d'empilage en sortie de presse de disque d'embrayage ou une soudeuse par points ou une ligne d'assemblage étriers de frein ou une ligne d'assemblage des cellules de véhicules ou une machine à assembler ou redresser les châssis, etc;

 

Dans une industrie aérospatiale : tu pourrais opérer une machine à grenailler ou une machine à plaquer ou une machine à sceller les composantes de structures ou une machine à coller les métaux ou une machine à plaquer les métaux ou une riveuse aéronautique ou une ligne d'assemblage des cellules ou une ligne d'assemblage des sièges d'aéronefs ou une machine à métallisation (assemblage de moteurs), etc;

 

Dans une industrie de la fabrication métallique industrielle : tu pourrais opérer une ligne de coupe ou une  ligne de formage du métal à chaud ou une mouleuse automatique de métal ou une machine à fabriquer le métal en feuille ou une scie à métaux hydraulique ou électrique ou une perceuse à métal ou une plieuse de métal à contrôle numérique ou une poinçonneuse de métal à contrôle numérique ou une presse à tôlerie ou une machine à plaquer le métal une étireuse de métal ou une machine à plaquettes ou une machine à coller les métaux ou une soudeuse par points, etc;

 

Dans l'industrie de la plasturgie : tu pourrais opérer une machine à découper le plastique ou une machine à refendre le plastique ou une une calandreuse (presse pour la formation de feuilles) ou un laminoir (pour la déformation du plastique) ou d'un mélangeur de plastique liquide ou de caoutchouc liquide ou d'un refroidisseur de plastique ou de caoutchouc, etc;

 

Dans l'industrie papetière : tu pourrais opérer une déchiqueteuse ou une empileuse ou un mélangeur de pâte thermomécanique ou un broyeur de pâte ou un lessiveur de pâte ou une presse à pâte ou une machine à blanchir le papier ou une machine à fabriquer le carton ou une faconneuse de papier ou de carton ou une presse-plieuse ou une rebobineuse de feuilles ou une découpeuse-marqueuse sur papier ou carton ou une enrouleuse automatique ou une emballeuse-enveloppeuse automatique, etc;

 

Dans l'industrie du meuble : tu pourrais opérer une moulurière, une ligne de débitage automatique ou une mortaiseuse ou tenonneuse (pour faire des trous afin d'y enfoncer une partie d'une autre pièce) ou une plaqueuse de bois ou une plaqueuse arrondie, etc;

 

Dans l'industrie chimique et pétrochimique : tu pourrais opérer une mélangeur de produits ou une machine à saumure ou un évaporateur de chlore une remplisseuse automatique (peinture, détergent, etc.) ou une encanneuse à peinture ou une embouteilleuse de gaz, etc;

 

Dans l'industrie de la transformation alimentaire : tu pourrais opérer un double-mélangeur ou un réfrigérateur-refroidisseur ou un congélateur-refroidisseur ou un pétrisseur ou une machine à glacer ou une embouteilleuse automatique ou une ligne de fût d'un brasseur ou un pasteurisateur de lait, etc;

 

Dans une industrie de première transformation des métaux (aluminerie, aciérie, affinerie ou fonderie) : tu pourrais opérer un tréfileur (étirement du métal) ou une machine à brasquer (servant à enduire une surface métallique d'un matériau réfractaire) ou la lingotière (pour fabriquer des lingots) ou une tour à pâte, etc.

 

QUALITÉS ET APTITUDES NÉCESSAIRES :

-         Bonne santé : ne pas avoir d'allergies, bonne résistance au bruit, à la chaleur et à la poussière

-         Avoir une bonne vision

-         Bonne perception des formes en 3D

-         Bonne condition et endurance physique : car tu devras de longues heures debout ou dans des positions inconfortables

-         Capacité de lire des plans et devis d'assemblage

-         Intérêts pour la mécanique et le milieu industriel

-         Bonnes habiletés manuelles et dextérité manuelles car tu auras à opérer les commandes de diverses machines

-         Minutie, précision et souci du détail car tu devras opérer avec précision pour réaliser des moules de qualité

-         Capacité d'analyse car tu devras résoudre seul(e) certains problèmes reliés aux machines

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable du bon état de fonctionnement des machines

-         Facilité à travailler en équipe et sous pression car tu auras à travailler en collaboration avec des ouvriers, techniciens et ingénieurs

-         Connaissance de l’anglais car la documentation technique est généralement dans cette langue 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

EMPLOYEURS POTENTIELS :

EXIGENCES DU MARCHÉ DU TRAVAIL :

-    Travail sur quarts (jour/soir/nuit)

-    Travail souvent dans des milieux bruyants, chauds et poussiéreux

-    Dans plusieurs grandes industries, tu débuteras en tant qu'apprenti(e)-opérateur(trice)

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

PLACEMENT :

 

Selon les données au 31 mars 2013 :

Le placement est bon, 58 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet.

Quelques répondants(es), soit 9 % ont choisi de compléter leur formation par un autre D.E.P. (ex : techniques d'usinage ou mécanique industrielle par exemple)

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI EN TEMPS PLEIN

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

81 43 39 7

Note : taux de placement comparable à 2011 (qui était de 56 %), mais baisse importante par rapport à 2010 : les industries n'ont pas embauché autant que prévu à cause de la crise économique
          Par contre, il y a une pénurie dans certaines régions, alors que sur l'Île de Montréal, les possibilités d'emploi sont plutôt difficiles.

Source : Ministère de l'Éducation

SALAIRE :    

Selon les données de 2013 :

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Note 1 : hausse de la moyenne salariale au sein des PME par rapport aux années précédentes (était de 19,40 $ en 2011 et 17,93 $ en 2010).
          Chez les grands employeurs privés, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Note 2 : chez les grands employeurs industriels, il y a une période d'apprentissage qui peut varier entre 6 et 18 mois selon les postes et les entreprises.

Sources : Ministère de l'Éducation du Québec, conventions collectives des employés de plusieurs grands manufacturiers de matériel de transport, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries aérospatiales, conventions collectives des employés de plusieurs grands manufacturiers de machines et équipements industriels, conventions collectives des employés de plusieurs grands manufacturiers de meubles, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de fabrication de matériel électrique, conventions collectives des employés de plusieurs grands manufacturiers de menuiseries architecturales, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries pharmaceutiques et cosméceutiques, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries du matériel électronique, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de la plasturgie, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries alimentaires, conventions collectives des employés de plusieurs grands fabricants de produits en minéraux industriels, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries pharmaceutiques et cosméceutiques, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de fabrication métallique industrielle, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries papetières, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation métallurgique, conventions collectives des employés de certaines grandes industries pétrolières, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries chimiques et pétrochimiques, conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies minières.

PERSPECTIVES D'AVENIR :

Crise économique à peu près écartée, les chaînes de production reprennent leurs cours normaux et de nouveaux opérateurs devront être embauchés afin de remplacer les nombreux départs à la retraite.

De plus en plus, les industries se modernisent et installent des machines automatisées dans leurs usines. Par contre, ces machines bien qu'ils fonctionnement presque seules, elles ont besoin d'opératrices et opérateurs qualifiés pour les programmer et les contrôler afin qu'elles fonctionnement efficacement.

Bien qu'il y ait eu une mauvaise période pour ce métier au cours de la crise économique, les entreprises, principalement les PME ont recommencé à réembaucher et se poursuivra au cours des prochaines années, surtout afin de remplacer les travailleurs âgés qui prendront leur retraite bientôt. Donc, les perspectives semblent bonnes pour les opérateurs de machines industrielles.

Selon une étude du Ministère de l'Éducation réalisée en 2012 et2013, il manquerait plus de 800 opératrices et opérateurs d'équipements industriels afin de combler les besoins actuels, alors que les départs à la retraite augmenteront au cours des prochaines années.

Il y a de fortes demandes notamment dans les régions du Bas-St-Laurent, du Saguenay-Lac-St-Jean, des Laurentides, de Chaudière-Appalaches et de la Montérégie. Pour ce qui est de la région de l'Abitibi-Témiscamingue, on parle même de pénurie, notamment chez les manufacturiers de pièces ou d'équipements pour l'industrie minière.

Malheureusement, certains centres de formation professionnelle en régions (Abitibi-Témiscamingue et Bas-St-Laurent notamment) doivent suspendre les admissions dans ce programme pour manque d'inscriptions, alors que les offres d'emploi provenant des employeurs de la région s'accumulent sans candidat disponible.

Pour plus de détails sur les perspectives d'avenir, consulte les sites suivants :

Pour plus de détails sur les industries de ce secteur, consulte les portraits des secteurs industriels suivants :

LE PROGRAMME D'ÉTUDES :

Note 1 : voir aussi le D.E.P. en opérations pâtes et papiers pour opérer des machines dans l'industrie papetière

Note 2 : voir aussi le D.E.P. en fonderie pour opérer des machines dans l'industrie de la première transformation des métaux

Note 3 : voir aussi l'A.E.C. en transformation des aliments pour opérer des machines pour l'industrie agroalimentaire

Note 4 : voir aussi le D.E.P. en sciage pour opérer des machines dans l'industrie de transformation des produits forestiers

Le Diplôme d’études professionnelles en opération d'équipements de production D.E.P. a une durée totale de 900 heures, c’est-à-dire 9 mois à temps complet. Il comporte des cours sur les liens entre le produit à fabriquer et le processus de production, santé et sécurité en industrie, notions d'informatique appliquées au domaine industriel, travaux d'atelier, manutention du matériel, nouvelles organisations du travail, conduite de machines conventionnelles, conduite d'un système de production automatisé, contrôle de qualité, entretien régulier de la machinerie, ainsi qu'un stage industriel non rémunéré d'une durée de 4 semaines.

Dans le cas du programme offert en alternance travail-études, il comporte également un stage rémunéré en entreprise de 3 mois au cours du trimestre d'été.

Certains centres de formation ont adapté le contenu de leurs cours en opération de machines pour un type d'industries en particulier (agroalimentaire, métallurgique, de la plasturgie, de l'ameublement ou de la transformation du bois notamment). Mais, dans la plupart des cas, ce programme donne une formation commune permettant de travailler dans n'importe quel type d'entreprise manufacturière. Par exemple :

EXIGENCES D'ADMISSION :

  1. Soit détenir le D.E.S. ou l'équivalent

  2. Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, d'anglais et de mathématiques de 3e secondaire ou leurs équivalents

  3. Soit avoir 18 ans et posséder les connaissances équivalentes de l'éducation aux adultes

AUTRE EXIGENCE D'ADMISSION :

STATISTIQUES D'ADMISSION :

Aucun contingentement à ce programme

Admissions ouvertes au trimestre d'automne et parfois au trimestre d'hiver (consulte la section endroits de formation pour plus de détails).

ENDROITS DE FORMATION :

Informations concernant l’alternance travail-études

Informations concernant l'enseignement individualisé

Demande d’admission via Internet, consulte le SRAFP

Région de Montréal :

Région de Québec :

Ouest du Québec :

Est et Nord du Québec :

LIENS RECOMMANDÉS :

Tu veux un avis d'opérateurs(trices) d'équipements de production sur leur métier, alors va regarder les vidéos suivants :


Retour à page du secteur fabrication mécanique

Retour à la page d'accueil