Retour à la page du secteur services sociaux

Retour à la page du secteur éducation et enseignement

Retour à la page du secteur protection publique

Retour à la page d'accueil

SECTEURS :

SERVICES SOCIAUX ET JURIDIQUES

ÉDUCATION ET ENSEIGNEMENT

 

NIVEAUX D’ÉTUDES :

SECONDAIRE NON TERMINÉ ou

SECONDAIRE TERMINÉ ou

FORMATION PROFESSIONNELLE courte

Dans le réseau québécois des services sociaux, il existe de nombreuses carrières nécessitant une formation spécialisée de niveau formation professionnelle, technique ou universitaire.

Dans le réseau de l'éducation, il existe également nombreuses carrières nécessitant une formation spécialisée de niveau formation professionnelle, technique ou universitaire.

Dans le réseau des organismes communautaires, il n'y a pas que des travailleurs(euses) bénévoles, il y a également des travailleurs(euses) salariés(es).

MAIS, Il existe également d'autres métiers dont peu de formation ou parfois, aucune formation n'est nécessaire.

Par contre, un diplôme d'études secondaires D.E.S. ou son équivalent est généralement exigé.

Voir également les pages suivantes concernant les différents métiers reliés au secteur des services éducatifs et du secteur des services sociaux dont une formation de courte durée est offerte :

 

-         Aide familial

-         Animateur(trice) en loisirs

-         Auxiliaire à domicile

 

Voici une brève description de plusieurs métiers dont aucune formation n'est nécessaire, mais une carrière peut être prometteuse.

 

Il existe plusieurs métiers peu spécialisés dans ce secteur.

Ensuite, consulte les informations mentionnées plus bas dans cette page concernant les exigences et qualités requises, les employeurs potentiels, les données salariales, les perspectives d'avenir, etc.

 

Ensuite, bien que la plupart de ces métiers n'exigent pas de formation, il existe tout de même quelques programmes de formation de courte durée proposés par certains établissements de formation. Ils sont décris en fin de page.

 

Voici quelques exemples :

 

Domaine des services éducatifs :

 

Accompagnateur(trice) d'étudiants(es) handicapés(es) : au sein d'un établissement de niveau collégial ou universitaire, ton travail consisteras à aider l'étudiant(e) handicapé(e) (physique, psychoéducateur, auditif ou visuel) dans sa participation aux activités reliées à scolarisation. Tu assisteras l'étudiant(e) dans ses déplacements, verras à son bien-être, à son hygiène et à sa sécurité conformément aux exigences de son plan d'intervention.

Formation proposée : consulte les détails sur l'AEC en accompagnement en déficience dans la section "programmes d'études".

Pour plus de détails sur ce métier, regarde les entrevues avec Lorraine Simard, Josée Labrie et Carmen Morin; accompagnatrices aux services adaptés au Cégep de Sainte-Foy et réalisées par le Cégep de Sainte-Foy;

 

Agent(e) d’intervention auprès des jeunes en difficultés d'adaptation : dans un centre jeunesse, tu auras pour tâches d’accompagner les jeunes à l’intérieur et hors de l’établissement. Tu accueilleras, dans leur service, les jeunes de tous les services d'interventions et les assumeras en moment de crise ou de désorganisation du jeune ou de besoins d'aide particulière. De plus, tu peux être appelé à assumer, en termes de support, des présences dans les différents services, lorsque les situations l'exigent. Tu supporteras, surveilleras et animeras le bénéficiaire qui te sera référé. Tu interviendras même physiquement lorsque la situation l'impose; tu observeras le comportement du jeune et signaleras tes observations par voie de rapports significatifs à la poursuite du traitement du jeune. Tu effectueras des rondes sécuritaires à l'intérieur et à l'extérieur de l'établissement. Il faut être âgé d’au moins 18 ans, détenir un D.E.S., posséder de l’expérience auprès des enfants et/ou adolescents est nécessaire afin d’occuper cet emploi.

 

Pour plus de détails sur ce métier, regarde l'entrevue avec Vladimir Dufresne, agent d'information au Centre jeunesse de Montréal et réalisée par le Centre jeunesse de Montréal - Instittut universitaire.

 

Aide éducateur(trice) à la petite enfance ou préposé(e) d’une halte-garderie : tu auras pour tâches d’assister les éducatrices et les éducateurs en garderie ou pré-maternelle dans leurs fonctions comme : donner les soins de base aux enfants, les aider à s’habiller, les aider à prendre leurs repas, etc. Tu participeras à l’animation des activités éducatives et récréatives auprès des enfants (chansons, bricolage, jeux à l’extérieur, etc.), tu participeras à la surveillance des enfants tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la garderie, nettoyer et entretenir les lieux de travail, etc.

Formation proposée : consulte les détails sur l'AEP en éducation en service de garde en milieu scolaire dans la section "programmes d'études".

 

Tu veux avoir l'avis d'une aide éducatrice en milieu de garde sur son métier ?, regarde l'entrevue avec Roxanne Turgeon, aide-éductrice à la petite enfance à la Maison de la famille de la MRC de Montcalm à St-Lin-Laurentides dans Lanaudière et réalisée par le journaliste Gilles Dubé du journal Plume Libre Montcalm.

 

Ainsi que l'entrevue avec Marie-Chrystine Duval, éducatrice dans une halte-garderie à la Maison de la famille de la MRC de Montcalm à St-Lin-Laurentides dans Lanaudière et réalisée par le journaliste Gilles Dubé du journal Plume Libre Montcalm.

 

Éducatrice en service de garde en milieu familial ou responsable d'un service de garde en milieu familial : tu auras pour tâches d'animer, planifier et organiser différentes activités éducatives et récréatives (jeux, chansons, danse, musique, initiation à l’ordinateur, culture physique, artisanat et bricolage et bien d’autres activités), dans un contexte familial, visant à stimuler le développer physique, affectif, intellectuel, social et culturel de l’enfant. Tu devras  intervenir auprès de ces enfants afin les aider à s’intégrer à la société.

 

Tu auras la responsabilité d'assurer la santé, la sécurité et bien-être des enfants et de mettre en place un programme éducatif et créer en environnement favorable au développement des saines habitudes de vie, de saines habitudes alimentaires et de comportements qui influencent de manière bénéfique la santé et le bien-être des enfants.

 

En tant que travailleuse autonome, tu auras une petite entreprise à gérer, donc tu devras gérer toutes les ressources financières (budget pour l'épicerie, les fournitures. les sorties, etc.), les ressources matérielles (t'assurer d'avoir des jouets, des lits, des sièges de bébés, des biberons, des contenants pour aliments, des accessoires pour bébés, des jeux extérieurs et autres matériels nécessaires) et les ressources humaines (une assistante, s'il y a lieu). Tu devras également les ententes et contrats avec les parents, ainsi que les fournisseurs (ex : traiteur, orthophoniste, éducatrice spécialisé, entreprise de taxi, etc.).

 

Les services de garde en milieu familial relevant d'un bureau coordonnateur (financé par le Gouvernement du Québec) permet d'avoir la responsabilité d'au maximum 6 enfants de moins de 6 ans (incluant les enfants de la famille s'ils sont gardés à la maison pendant le jour).

 

Formation proposée : consulte les détails de l'AEC responsable d'un service de garde en milieu familial dans la section "programmes d'études"

 

Tu veux avoir l'avis de responsables de services de garde en milieu familial sur leur métier ?, regarde les vidéos suivants :

Pour plus de détails, consulte également le site du Ministère de la Famille et de l'Enfance.

 

Moniteur(trice) en éducation : en collaboration avec l'équipe de son module et les spécialistes en place au sein d'un centre de réadaptation ou de réhabilitation, tu seras responsable de répondre aux besoins physiques, psychologiques et de rééducation générale des usagers. Tu participeras à l'évaluation, la programmation, l'exécution et le contrôle des programmes généraux appliqués aux usagers sous ta charge. Tu enregistreras les progrès et les réactions des usagers confiés à ta garde et rédigeras les documents de contrôle d'évolution requis.

Formation proposée : consulte les détails sur l'AEC en accompagnement en déficience dans la section "programmes d'études".

 

Préposé(e) aux élèves handicapés : tu auras pour tâches d’assurer la sécurité, au bien-être et à l'hygiène d'élèves handicapés.  Tu assisteras les élèves handicapés dans la préparation et le déroulement d'activités pédagogiques et étudiantes. Tu assisteras le personnel enseignant à communiquer des notions de base concernant la propreté, la façon de s'habiller, de boire et de manger; tu aideras les élèves lorsque leur état le requiert, à se laver, à s'habiller, à prendre leur collation et leur repas; elle voit également à la propreté des incontinents. Enfin, tu aideras  les élèves à utiliser ou manipule pour eux le matériel et les objets nécessaires à la préparation et au déroulement d'activités pédagogiques et étudiantes. Tu devras détenir un D.E.S., posséder de l’expérience auprès des enfants et/ou adolescents et n’avoir aucun casier judiciaire afin d’occuper cet emploi. Tu travailleras généralement au sein d’une école pour élèves handicapés.

Formation proposée : consulte les détails sur l'AEP en éducation en service de garde en milieu scolaire dans la section "programmes d'études".

 

Surveillant(e)-éducateur(trice) d’élèves : tu auras pour tâches de maintenir l’ordre, la discipline et le respect des règlements chez les élèves, effectuer de la surveillance préventive en renseignant les étudiants sur les règlements en vigueur, effectuer de la surveillance corrective en notant les comportements irréguliers et en faisant rapport à la direction de l’école, effectuer le contrôle des absences, collaborer au déroulement des activités étudiantes, assurer la sécurité et le bien-être des élèves, ainsi que certaines autres tâches connexes. Tu devras détenir un D.E.S. de préférence ou une attestation de secondaire 4, posséder au moins 2 ans d’expérience auprès des jeunes, n’avoir aucun casier judiciaire, détenir un certificat en secourisme et RCR afin d’occuper cet emploi. Tu travailleras au sein d’une école primaire ou plus généralement, au sein d’une école secondaire.

 

Surveillant(e) en établissement (centre jeunesse) : tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’établissement, tu verras à assurer l’ordre, la discipline et la sécurité des usagers et des gens qui t'entourent et tu devras intervenir physiquement lorsque la situation l’impose. Tu effectueras des rondes de sécurité. Tu accompagneras les usagers lors de leurs déplacements et tu peux être appelé(e) à conduire un véhicule de l’établissement. Tu devras observer le comportement des usagers et rapporter l’information aux personnes responsables. Enfin, tu effectueras des fouilles physiques sommaires ou matérielles selon les protocoles établis.

 

Domaine des services sociaux :

 

Accompagnateur(trice)-intervenant(e) auprès d'adultes ayant une déficience : tu auras pour tâches d'accompagner et intervenir auprès des personnes de tout âge ayant une déficience physique, sensorielle ou psychologique, des problèmes de santé mentale ou des difficultés liées à la santé dans leurs activités de la vie quotidienne. Tu les aideras à surmonter divers situations difficiles telles que la solitude, la mort de proches, le handicap, la maladie, les conflits avec les membres de leur famille, etc. Tu pourras travailler au sein  d'un centre d'hébergement de soins en fin de vie, d'un centre de réadaptation, d'un organisme communautaire, d'une entreprise d'assistance et de soins à domicile ou pour des particuliers.

 

Formations proposées : consulte l'AEC en accompagnement en déficience ou l'AEC en intervention en milieu de vie dans la section "programmes d'études".

 

Accompagnateur(trice)-intervenant(e) auprès des aînés : tu auras pour tâches d'accompagner et d’intervenir auprès des personnes âgées autonomes, semi-autonomes ou en perte d'autonomie que ce soit en centre d’hébergement, en foyer d’accueil, en résidence privée, au sein d'organisme communautaire ou au domicile des clients. Tu les aideras à surmonter divers situations difficiles telles que la solitude, la mort de proches, le handicap, la maladie, les conflits avec les membres de leur famille, etc.

 

Formations proposées : consulte les détails sur l'AEC en accompagnement en déficience, l'AEC en intervention en contexte d'Alzheimer ou les AEC en gérontologie dans la section "programmes d'études".

 

Agent(e) communautaire-surveillant(e) en établissement psychiatrique (Institut Pinel) : tu seras responsable d'assurer la sécurité des usagers et de leur entourage et, à cette fin, tu feras des fouilles sur les usagers ou sur la propriété de l’Institut lorsque demandé. Tu seras également appelé(e) à accompagner des usagers à l’occasion des sorties et tu auras la responsabilité de faire en sorte que les usagers reviennent à l’Institut.

 

Formation proposée : consulte les détails sur l'AEC en accompagnement en déficience dans la section "programmes d'études".

 

Agent(e) d'intervention en milieu médico-légal : dans un milieu médico-légal structuré, tu seras responsable d'accueillir et accompagner les usagers pendant la période d’évaluation psychiatrique ordonnée par un tribunal. Tu les supporteras, surveilleras et animeras les usagers qui te sont référés. Tu participeras également à la dispensation des soins. Tu participeras à l’identification des besoins de l’usager et fait part de ses observations par voie de rapports significatifs à la poursuite du traitement et ce, avec les collaboration des intervenants(es) sociaux et criminologues. Tu interviendras en moment de crise, de désorganisation ou de besoins particuliers. Enfin, tu feras des fouilles sur l’usager lors de son admission ou à tout autre moment lorsque requis.

Une preuve que tu n'as aucun antécédent judiciaire est exigée pour occuper cet emploi.

 

Agent(e) d'intervention/garde en milieu psychiatrique : dans un établissement psychiatrique, tu seras responsable d'accueillir et accompagner les usagers pendant la période d’évaluation psychiatrique ou de traitement. Tu les supporteras, surveilleras et animeras les usagers qui te sont référés. Tu participeras également à la dispensation des soins. Tu participeras à l’identification des besoins de l’usager et fait part de ses observations par voie de rapports significatifs à la poursuite du traitement et ce, avec les collaboration des intervenants(es) sociaux criminologues et travailleurs sociaux. Tu interviendras en moment de crise, de désorganisation ou de besoins particuliers. Enfin, tu feras des fouilles sur l’usager lors de son admission ou à tout autre moment lorsque requis.

 

Formation proposée : consulte les détails sur l'AEC en accompagnement en déficience dans la section "programmes d'études".

 

Aide aux soins de santé à domicile : tu auras pour tâches de fournir d’aide aux soins à domicile auprès d’une personne handicapée, une personne âgée ou une personne malade en convalescence dans le cadre de ses activités quotidiennes telles que lever et coucher la personne; aider à l'habiller; prodiguer des soins d'hygiène; faire faire de l'exercice; faire les repas, lui donner ses médicaments, assumer toute autre tâche connexe. De plus, ton travail ne se limitera qu’à effectuer ces types de tâches, la plupart de ces personnes ont besoin de la présence d’une oreille attentive et de discuter avec quelqu’un car elles vivent généralement seules. Généralement, il est préférable d’avoir suivi un cours de secourisme et de RCR avant d’occuper cet emploi. Bien que certaines entreprises privées de service à domicile emploient ces personnes, la majorité des employeurs sont des particuliers.

 

Note : les CLSC et CHSLD exigent un diplôme dans le domaine afin d’occuper ce type d’emploi.

 

Aptitudes et qualités requises : bonne condition et endurance physique, bon équilibre émotif, sens de l'initiative sans imposer son aide, bon jugement,  facilité à communiquer et créer des liens de confiance, grande sociabilité et entregent, avoir une approche humaniste et de relation d'aide, facilité d'écoute, capacité d'adaptation à différentes clientèles, divers milieux et divers cultures, capacité de travail seul sans supervision immédiate.

 

Formations proposées : le D.E.P. en assistance aux personnes à domicile ou l'AEC en accompagnement en déficience ou l'AEC en intervention en contexte d'Alzheimer, pour plus de détails consulte la section "programmes d'études".

 

Consulte également la description du métier d’Auxiliaire à domicile.

 

Aide familial(e) : tu seras responsable de fournir de l’assistance à domicile auprès de personnes handicapées, de personnes âgées ou de personnes maladies en convalescence. Tu auras pour tâches de l'aide dans l'exécution des gestes quotidiens tels que : lever et coucher la personne, préparer les repas, effectuer des courses, faire l’entretien de la maison et autres tâches ménagères, aider à s’habiller, prodiguer des soins d’hygiène, etc. Bien que certaines entreprises privées de service à domicile emploient ces personnes, la majorité des employeurs sont des particuliers.

 

Aptitudes et qualités requises : bonne condition et endurance physique, bon équilibre émotif, sens de l'initiative sans imposer son aide, bon jugement,  facilité à communiquer et créer des liens de confiance, grande sociabilité et entregent, avoir une approche humaniste et de relation d'aide, facilité d'écoute, capacité d'adaptation à différentes clientèles, divers milieux et divers cultures, capacité de travail seul sans supervision immédiate.

 

Consulte également la description du métier d’Aide familial.

 

Assistante périnatale (aussi appelé "accompagnante périnatale" ou "accompagnante à la naissance" ou "doula") : au sein d'un centre de ressources périnatales tu seras responsable de fournir du soutien pré et postnatal à domicile aux mères d'enfants de 0 à 2 ans e leur permettant d'avoir un répit. Tu auras pour tâches d'établir un relation de confiance avec les familles, respecter leurs choix et leurs valeurs, valoriser l'expérience et les connaissances des parents, identifier leurs problèmes et leurs besoins; encourager, sans imposer, l'adoption d'un mode de vie sain (allaitement maternel, nutrition saine, éviter les substances intoxicantes, etc.); fournir de l'information et des renseignements de façon claire sans partis pris sur différents sujets touchant la santé et bien-être des nourrissons et de la mère et présenter les différents services offerts par le centre des ressources périnatales; t'occuper et prendre soin d'un bébé (lui donner son bain, l'habiller, lui changer les couches, lui donner son boire, le bercer, le promener, etc.); conduire et/ou accompagner la cliente à ses rendez-vous ou l'épicerie; faire des purées et préparer des repas; assurer les tâches quotidiennes dont l'entretien ménager léger; effectuer quelques tâches administratives (ex : rédiger des rapports, compléter des formulaires, recevoir des paiements, etc.), etc.

 

Aptitudes et qualités requises : aimer les enfants, être à l'aide avec les nourrissons, être à l'aise avec l'allaitement, avoir une bonne ouverture d'esprit, esprit de collaboration, faire preuve d'écoute et de non-jugement, facilité à communiquer, sociabilité et entregent, autonomie, débrouillardise et capacité de travailler sans supervision immédiate, grande capacité de s'adapter aux valeurs diversifiées et de leur fonctionnement, sens de l'organisation (principalement l'organisation efficace de ton temps).

 

Exigences requises et formation requise : avoir de l'expérience avec les nourrissons, ne pas avoir d'antécédents judiciaires, certification en secourisme auprès des bébés et avoir suivi la formation de base pour futures assistantes ou accompagnantes périnatales offerte par un centre de ressources périnatales.

Tu veux avoir l'avis d'assistantes périnatales sur leur métier ?, regarde les vidéos suivants :

Pour plus de détails, consulte le Regroupement des centres de ressources périnatales du Québec.

 

Interprète visuel en langage des signes :  tu auras pour tâches de traduire de façon simultanée dans le langage des signes, à mesure que s'exprime son interlocuteur auprès d'une personne sourde ou malentendante, du français ou l'anglais dans le langage des signes LSQ et vice-versa. Tu pourras travailler pour une commission scolaire, une établissement de santé, un centre jeunesse, un centre d'intégration pour jeunes, un organisme communautaire, pour un particulier, mais la plupart travailleurs comme pigiste à ton propre compte.

 

Aptitudes et qualités requises : grande capacité et sens logique afin d'expliquer un mot qui comporte de signe pour le décrire, bon équilibre émotionnel, grande capacité de concentration, patience, grande discrétion, grande disponibilité, aimer se renouveler et se perfectionner continuellement

 

Formation requise : bien que ce métier s'acquiert principalement par la pratique puisque le langue des signes du Québec LSQ n'est pas universel et peut varier d'une culture à une autre, d'une région géographique à une autre. Il existe tout de même quelques courtes formations permettant de devenir interprète visuel :

 

Centre québécois pour la déficience auditive

Fondation des sourds du Québec

Institut de réadaptation Raymond-Dewar (cours de 45 heures pour chacun des 6 niveaux).

 

Il y a également l'AEC en communication et surdité offert par le Cégep du Vieux-Montréal et le Certificat en interprétation visuelle offert par l'UQAM.

 

Tu veux avoir l'avis d'interprètes en langage des signes sur leur métier ?, regarde les entrevues avec Donna Castonguay-St-Jean et Anne Missud, la première est interprète scolaire au Centre Jules-Léger, une école spécialisée publique d'Ottawa et la second est interprète en langue des signes québécoises au sein de la Chambre des communes à Ottawa et réalisées par ECP Télévision pour le site Web Visez.ca.

 

Consulte la page d'éducateur(trice) spécialisé pour plus de détails.

 

Huissier(ère)-audiencier(ère) : tu assumeras un rôle important dans le bon déroulement des activités judiciaires

 

Avant l’arrivée du juge, tu vérifieras que tout est en place pour que l’audition se déroule correctement. La salle est-elle prête? Le matériel nécessaire est-il disponible? Les avocats sont-ils arrivés? et tu escorteras le juge de son bureau vers la salle d’audience.

 

Pendant l’audience, tu devras t’assurer que toutes les personnes présentes dans la salle se comportent correctement. Tu accompagneras les témoins, mais aussi d’être au service du juge:, au besoin.

 

REMARQUE : Ces emplois ne permettent pas d’accéder à des emplois réguliers dans la fonction publique. En effet, en raison de leur nature particulière, ils sont exclus du processus de recrutement prévu par la Loi sur la fonction publique. Il y a des affichages occasionnels effectués directement par le Ministère de la Justice du Québec.

 

Intervieweur(euse) : tu auras pour tâches de communiquer avec des personnes afin de recueillir de l'information pour des recherches de marchés ou des sondages d'opinion publique, ou à d'autres fins. Des aptitudes pour la communication interpersonnelle, une excellente maîtrise de langue française, le bilinguisme étant un atout et des connaissances de base en informatique sont nécessaires. Tu pourras travailler pour une maison de sondage, une entreprise de média (journal, magazine, station de radio ou de télé), une agence de publicité, une agence de marketing ou certaines grandes entreprises de vente au détail ou de services.

 

Intervenant(e) en milieu résidentiel : tu auras pour tâches de participer avec une équipe multidisciplinaire à l’organisation matérielle de la résidence en organisant et participant à son entretien ainsi qu'à la préparation et au service des repas. Tu effectueras es tâches familiales et les travaux domestiques (excluant le grand ménage annuel) visant le maintien du bien-être des résidents. Tu peux être appelé à faire l'épicerie ainsi que les achats mineurs. Tu verras au confort et aux besoins généraux des résidents et les accompagne, au besoin, dans leurs déplacements. Tu participeras à l'identification des besoins et à la réalisation de certaines activités prévues aux plans d'intervention; elle renseigne les membres de l'équipe sur le comportement des résidents. Tu pourras travailler dans une résidence publique ou privée pour personnes âgées, pour personnes handicapées ou une résidence pour déficients intellectuels rattachée à un hôpital psychiatrique. De l’expérience avec le public et n’avoir aucun casier judiciaire est nécessaire afin d’occuper ce poste.

 

Formations proposées : le D.E.P. en assistance aux personnes à domicile ou l'AEC en accompagnement en déficience ou les AEC en gérontologie, pour plus de détails consulte la section "programmes d'études".

 

Préposé(e) au transport des bénéficiaires handicapés physiques (des adultes, la plupart du temps) : au sein d'un centre de réadaptation en déficience physique ou d'un CHSLD, tu seras responsable d'assurer le transport et le déplacement de bénéficiaires de leur résidence jusqu'au centre de réadaptation (ou vice-versa). Tu les aideras à monter et descendre du véhicule et t’assurer de leur sécurité pendant le transport à l’embarquement et au débarquement. Enfin, tu effectueras la perception des paiements.

Tu devras détenir un permis d'un véhicule de promenade (classe 5), mais certains postes exigent de détenir un permis de conduire d'un minibus (classe 4B).

 

Préposé(e) en résidence : tu auras pour tâches d’effectuer des travaux d'entretien, de lingerie, préparer et faire le service des repas dans une résidence. Tu conseilleras les bénéficiaires dans l'accomplissement de leurs gestes quotidiens, tels que choix vestimentaire, travaux domestiques. Tu assumeras la surveillance, l'hygiène, l'occupation et le bien-être des bénéficiaires. Tu verras au confort et aux besoins généraux des bénéficiaires et les aide dans leurs déplacements. Sur demande, tu renseigneras les responsables sur les comportements et les changements de comportements des bénéficiaires. Tu travailleras au sein d’une résidence publique ou privée pour personnes âgées, pour personnes handicapées ou pour personnes malades en convalescence.

 

Surveillant(e) en établissement : tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’établissement (centre jeunesse, centre de réadaptation en dépendances, centre d'intégration sociale), tu verras à assurer l’ordre, la discipline et la sécurité des usagers et des gens qui t'entourent et tu devras intervenir physiquement lorsque la situation l’impose. Tu effectueras des rondes de sécurité. Tu accompagneras les usagers lors de leurs déplacements et tu peux être appelé(e) à conduire un véhicule de l’établissement. Tu devras observer le comportement des usagers et rapporter l’information aux personnes responsables. Enfin, tu effectueras des fouilles physiques sommaires ou matérielles selon les protocoles établis.

 

Travailleur(euse) de rue ou de quartier : en tant qu'intervenant(e) de première ligne directement dans le milieu qui effectue de l'intervention sociale et de la relation d'aide auprès de personnes et de groupes en difficultés (pauvreté, chômage, détresse émotionnelle, violence familiale, abus sexuels, toxicomanie, délinquance, etc.). Ton travail consistera à identifier et déceler les besoins spécifiques de la clientèle visée et de leur milieu, lui fournir de l'aide et des ressources adéquates et veiller à lui faciliter l'accès aux programmes d'aide offerts et les accompagner dans leurs démarches. Tu t'efforceras à t'intégrer dans la vie du quartier avec les personnes susceptibles d'avoir besoin d'aide, de créer avec des liens de confiance qui lui permettront éventuellement de fournir une assistance directe (écoute, soutien moral, recherche d'un gîte temporaire, recours aux ressources locales de dépannage alimentaire ou autres, etc.) ou d'acheminer ces personnes vers des programmes d'aide adéquats. Tu veilleras à intervenir dans un but préventif afin de déceler les situations propices au suicide, à la toxicomanie, la prostitution, au décrochage scolaire, à la délinquance, etc.) et de favoriser chez ces personnes le désir et les moyens de se prendre en main.

 

Aptitudes et qualités requises : grande patience (principalement avec les jeunes, puisque le 12-35 ans représente la plus grande clientèle), être intègre et authentique avec soi-même et les autres, facilité à communiquer et créer des liens de confiance, grande sociabilité et entregent, avoir une approche humaniste et de relation d'aide, avoir de l'humilité, capacité de t'adapter selon le milieu de vie, etc.

 

Exigences requises : bonne connaissance de la clientèle visée et des problématiques de son milieu, des connaissances de base en psychologie et en comportements sociaux.

 

Bien que ne soit pas une nécessité, plusieurs travailleurs(euses) de rue ont eux-mêmes vécu des expériences personnelles de la rue qui désirent aider des jeunes à s'en sortir sans que le travail sert de thérapie personnelle ou de risquer de devenir soi-même une personne de la rue après avoir rencontré les mêmes patterns de l'époque.

 

Formation requise : aucune formation n'est exigée, mais il existe plusieurs courts-programmes de niveau collégial qui permettent d'acquérir des connaissances en psychologie, en criminologie, en sociologie du comportement, en éducation communautaire, etc.

Tu veux l'avis de travailleurs(euses) de rue sur leur métier ?, regarde les vidéos suivants :

Consulte notamment les pages de description des métiers de technicien en service social, intervenant en délinquance et éducateur spécialisé dans la section "autres formations".

 

Travailleur(euse) du milieu (aussi appelé "travailleur communautaire" ou "intervenant communautaire") : tu auras pour tâches de rencontrer les clients pour établir l'historique du cas et obtenir des renseignements pertinents; aider les clients à la part des solutions qui s'offrent à eux et à élaborer des plans d'action, tout en leur fournissant l'aide et l'encadrement qu'ils ont besoin; aider les clients à trouver et à utiliser les ressources qui existent dans leur collectivité; conseiller les clients qui demeurent dans des foyers de groupe et des maisons de transition, superviser leurs activités et contribuer à la planification un programme d'intervention communautaire et en faire le suivi; coordonner les activités des bénévoles lors des levées de fonds, des activités publiques et des événements spéciaux; accompagner, lorsque requis, les clients dans leurs démarches auprès des organismes de service public ou de rencontres avec des professionnels en lien avec l'intervention (ex : avocat, conseiller en finances personnelles, travailleur social, policier, agent de libération conditionnelle, etc.); rédiger des rapports relatifs aux activités des clients et des démarches effectuées; mettre à jour une base de donnée informatisée de la liste des clients; participer aux rencontres et réunions des intervenants afin d'assurer un suivi des dossiers, des problématiques rencontrées, des démarches et actions prises et des résultats obtenus; participer aux activités de levées de fonds, aux ateliers et autres d'information, aux activités publiques et autres événements spéciaux dont participe l'organisme; effectuer toutes autres tâches connexes  telles que : activités de loisirs, rencontres de groupe, accueil, écoute et référence téléphonique, supervision de stagiaires et de bénévoles, etc.

 

Il existe de nombreux organismes communautaires de toutes sortes et de toutes tailles voués au bien-être et au soutien de la collectivité.

 

Il y a les organismes d'aide aux démunis (incluant les popotes), les organismes d'aide aux jeunes en difficulté, les organismes d'aide aux mères célibataires, aux femmes enceintes et aux familles, les organismes d'aide aux victimes de violence ou d'agressions, les organismes d'aide aux déficients intellectuels, les organismes d'aide aux personnes handicapées, les organismes d'aide aux personnes malades (ex : cancéreux), les organismes d'aide en réinsertion sociale, les organismes d'aide aux immigrants, etc.

 

Formation requise : aucune formation n'est exigée, mais il existe plusieurs courts-programmes de niveau collégial qui permettent d'acquérir des connaissances en psychologie, en criminologie, en sociologie, en éducation communautaire, en organisation communautaire, en techniques d'intervention communautaire, etc.

 

Consulte notamment les pages de description des métiers de technicien en service social, intervenant en délinquance et éducateur spécialisé dans la section "autres formations".

 

Pour les titulaires d'un DEC général (ex : en sciences humaines) ou d'une expérience pertinente (bénévole ou rémunéré), il existe également des certificats universitaire de 30 crédits (ex : action communautaire, intervention communautaire, organisation communautaire, psychologie, sociologie, criminologie, etc.).

 

Pour plus de détails, consulte "perfectionnement" dans les pages de description des métiers suivants :

technicien en service social, intervenant en délinquance et éducateur spécialisé.

 

Pour obtenir une liste de différents organismes communautaires, consulte les sites suivants :

 

2-1-1 Québec régions où plus de 2 000 organismes y sont répertoriés;

Répertoire de la vie communautaire du Québec : répertoire de plusieurs centaines d'organismes de toutes sortes partout au Québec;

Index santé : répertoire de plusieurs centaines d'organismes de toutes sortes partout au Québec;

Ma communauté : répertoire de plusieurs centaines d'organismes de toutes sortes partout au Québec;

Centre de référence du Grand Montréal :  répertoire de plusieurs centaines d'organismes de toutes sortes partout dans la grande région de Montréal;

Santé-net Montréal : répertoire de nombreuses associations et fondations dans le domaine de la santé;

CAVAC : répertoire de tous les centres d'aide aux victimes d'actes criminels au Québec;

Ministère de Famille et de l'Enfance : répertoire de nombreux organismes d'aide aux familles et aux jeunes partout au Québec;

Ministère de l'Immigration : répertoire de plus d'une centaine d'organismes d'aide aux immigrants partout au Québec;

Ministère de la Sécurité publique : répertoire des organismes partenaires en réinsertion sociale partout au Québec;

Ville de Montréal : répertoire de la plupart des organismes communautaires de toutes sortes situés sur son territoire;

Centraide Grand Montréal : répertoire des 191 organismes parrainés par cet importante organisme de financement;

Ville de Québec : répertoire de la plupart des organismes communautaires de toutes sortes situés sur son territoire;

Centraide Québec et Chaudière-Appalaches : répertoire des 369 organismes parrainés par cet importante organisme de financement;

Ville de Laval : répertoire de la plupart des organismes communautaires de toutes sortes situés sur son territoire;

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Bonne santé

-         Aptitudes et facilité à travailler avec le public car tu seras constamment en contact avec de la clientèle

-         Bon équilibre émotif pour certains emplois, tu seras en contact des clients ayant des problèmes graves de santé

-         Être à l’écoute du patient (calme, patience et discrétion) est nécessaire pour être en mesure de soutenir et rassurer les clients (certains emplois)

-         Sens des responsabilités et bon jugement car tu seras responsable d’effectuer des tâches dont les erreurs peuvent apporter des conséquences graves

-         Capacité à travailler en équipe car tu travailleras constamment avec d’autres collègues (autres assistants et préposés en santé, techniciens et technologues en santé, infirmiers auxiliaires et infirmiers, etc)

-         Très bonne résistance au stress et à la fatigue, car dans plusieurs cas tu devras être alerte et prêt(e) à intervenir même après de longues heures de travail 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Centres de loisirs

-         Centres de réhabilitation

-         Centres de services sociaux

-         Centres jeunesse

-         CLSC

-         Commissions scolaires

-         Maisons de jeunes 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

 

-         Polyvalence

-         Expérience avec le public

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2019 :

 

Voici quelques exemples pour certains métiers :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Domaine des services éducatifs :

-    13,50 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'aide-éducatrice en garderie ou préposé(e) en service de garde ou préposé(e) en halte garderie u sein de PME ou d'OBNL (organismes sans but lucratif)

-    13,51 $/heure (40 hres/sem) en tant que préposé(e) en garderie au sein de certains grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-    14,58 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'aide-éducatrice à l'enfance dans un CPE

-    15,03 $/heure (35 hres/sem) en tant que préposé(e) dans un CPE

-    15,88 $/heure (40 hres/sem) en tant que préposé(e) en garderie au sein de certains grands hôtels 4 ou 5 étoiles (région de Montréal)

-    18,45 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que surveillant(e) d'élèves dans les établissements privés d'enseignement primaire et/secondaire

-    19,98 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) à l'accueil dans les centres jeunesse

-         20,20 $/heure (35 hres/sem) en tant que préposé(e) aux élèves handicapés au sein des commissions scolaires (écoles spéciales) 

-         20,20 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'accompagnateur(trice) d'étudiants(es) handicapés(es) au sein des cégeps

-    20,55 $/heure (35 hres/sem) en tant que surveillant(e) d'élèves dans les commissions scolaires

-    20,76 $/heure (35 ou 36,25 ou 37,5 ou 38,75 hres/sem selon les milieux) en tant que surveillant(e) en établissement dans les centres jeunesse

-    20,76 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que moniteur(trice) en éducation dans le réseau de la santé et services sociaux (hôpitaux psychiatriques, centres jeunesse, centres de réadaptation, centres de réhabilitation)

-    21,44 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que préposé(e) à l'unité ou au pavillon dans les centres jeunesse

Domaine des services sociaux :

-    12,40 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'accompagnateur(trice) de personnes âgées ou accompagnateur(trice) de personnes handicapées pour des particuliers ou des organismes communautaires

-         13,90 $/heure (40 à 50 hres/sem) en tant qu'intervenant(e) communautaire au sein des petites et moyennes organisations PMO (organismes sans but lucratif OBNL, résidences privées pour aînés, CHSLD privés, centres d'accueil privés pour handipés, entreprises de soins à domicile, etc.)

-         16,50 $/heure (40 à 50 hres/sem) en tant qu'auxilaire en santé et services sociaux ou aide à domicile ou auxiliaire familial(e) au sein des petites et moyennes organisations PMO (organismes sans but lucratif OBNL, résidences privées pour aînés, CHSLD privés, centres d'accueil privés pour handipés, entreprises de soins à domicile, etc.)

-    17,25 $/heure (36,25 ou 37,5 ou 38,75 hres/sem selon les milieux) en moyenne en tant qu'auxiliaire en santé et services sociaux ou aide ou préposé(e) aux soins personnels au sein des grands établissements privés d'hébergement pour aînés

-         17,83 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'intervieweur(euse) sur le terrain ou intervieweur(euse) par téléphone pour Statistiques Canada

-    19,98 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) à l'accueil dans les établissements de services sociaux (centres de réadaptation en déficience intellectuelle, centres d'intégration sociale, etc)

-         20,55 $/heure (35 ou 36,25 ou 38,75 hres/sem) en tant qu’auxiliaire en services sociaux dans le réseau des services sociaux (CLSC, centres de réadaptation, centres jeunesse, centres de réhabilitation)

-    20,76 $/heure (35 ou 36,25 ou 37,5 ou 38,75 hres/sem selon les milieux) en tant qu'agent(e) d'intervention en milieu médico-légal ou agent(e) d'intervention en milieu psychiatrique dans le réseau des services sociaux (établissements psychiatriques, centres d'intégration sociale)

-    20,76 $/heure  (35 ou 36,25 ou 37,5 ou 38,75 hres/sem selon les milieux)  en tant qu'agent(e) d'intervention dans le réseau des services sociaux (CHSLD, CLSC, centres de réadaptation en dépendances, centres d'intégration sociale)

-    20,76 $/heure  (32,5 ou 35 hres/sem)  en tant que commis-surveillant(e) d'unité à l'Institut psychiatrique Philippe-Pinel

-    20,76 $/heure (35 ou 36,25 ou 37,5 ou 38,75 hres/sem selon les milieux) en tant que surveillant(e) en établissement dans le réseau de la santé et services sociaux (hôpitaux psychiatriques, CHSLD)

-    20,79 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que préposé(e) au transport de bénéficiaires handicapés physiques dans le réseau des services sociaux (CHSLD, centres de réadaptation en déficience physique)

-    20,98 $/heure  (35 hres/sem)  en tant que travailleur(euse) de quartier ou de secteur pour un CLSC

-    21,22 $/heure  (40 hres/sem) en tant qu'agent(e) communautaire - surveillant(e) à l'Institut psychiatrique Philippe-Pinel

-    21,44 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que préposé(e) à l'unité ou au pavillon dans le réseau de la santé et services sociaux (hôpitaux psychiatriques, CHSLD)

Domaine des services juridiques :

-    126,55 $/jour à temps partiel en tant que huissier(ère)-audiencier(ère) dans la fonction publique québécoise

Sources : Conseil du Trésor du Québec, Ministère de la Famille et de l'Enfance, Emploi-Québec, conventions collectives des fonctionnaires municipaux de plusieurs grandes municipalités, conventions collectives des employés municipalités de plusieurs municipalités de taille moyenne, conventions collectives des employés municipaux de plusieurs petites municipalités, conventions collectives des employés de soutien de la plupart des universités, conventions collectives des employés de plusieurs établissements privées d'enseignement primaire et/ou secondaire, conventions collectives des employés de plusieurs collèges privés, conventions collectives des employés de plusieurs grands établissements hôteliers, conventions collectives des employés de plusieurs égrandes résidences privées pour aînées.

 

PORTRAIT DES MÉTIERS :

 

Selon Emploi-Québec; il y avait plus de 103 000 éducatrices et éducateurs en service de garde qualifiés(es) ou non qualifiés(es) et autres personnels assimilés (éducateurs-trices en service de garde, aides-éducateurs-trices à l'enfance, responsables de service de garde en milieu familial, aides au préscolaire, éducateurs-trices à la prématernelle, jardiniers-ères d'enfants, etc.) dans l'ensemble des régions du Québec en 2018.

 

Parmi ceux-ci, plus de 73 % étaient des éducateurs et éducateurs qualifiés au sein du réseau des CPE (c'est-à-dire qu'ils détiennent une formation reconnue en éducation à l'enfance)

 

Cette proportion est même plus élevée dans certaines régions : Estrie (88 %), Saguenay et Lac St-Jean (88 %), Mauricie (87 %), Chaudière-Appalaches (85 %), Centre-du-Québec (85 %), Bas-St-Laurent (85 %), Québec (79 %) et Côte-Nord (79 %).

 

Plus de 61 % d'entre-eux étaient âgés de moins de 45 ans.

 

Près de 96 % des membres de la profession étaient composées de femmes (mais 99,5 % au sein des RSG)

 

Plus de 78 % occupaient un poste à temps complet.

 

La répartition selon leur milieu de pratique était :

Selon Emploi-Québec; il y avait plus de 18 000 auxiliaires en santé et services sociaux, aides familiaux résidents, accompagnateurs(trices) à la naissance, accompagnateurs(trices) de personnes handicapées, aides à domicile, aides domestiques et personnel assimilé dans l'ensemble des régions du Québec en 2018.

 

Plus de 89 % des membres de la profession étaient des femmes.

 

Plus de 80 % des auxiliaires en santé et services sociaux occupaient un poste à temps complet.

 

La répartition des membres selon leur âge était :

La répartition selon le type d'employeur était :

Sources : Emploi-Québec et Ministère de la Famille et de l'Enfance du Québec.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Dans les services de garde :

 

Depuis 5 ans, environ une centaine de CPE, une cinquantaine de garderies privées subventionnées et une soixantaine de garderies non subventionnées ont été créées, sans oublier de nombreuses garderies ayant agrandies leurs installations.

 

Donc, pas surprenant que cette profession figure dans le top 10 des métiers de la formation technique offrant les meilleures perspectives selon le palmarès du Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur et que son taux de placement frôle les 90 % depuis quelques années.

 

Il y a de nombreux emplois disponibles dans les différents milieux de garde et la majorité de ces postes sont à temps complet car il y a présentement une forte pénurie. Au cours des prochaines années, la demande risque de s'accroître vu la hausse du taux de natalité depuis quelques années.

 

Dans bien des milieux, les employeurs ne réussissent pas à combler tous les postes d'éducateurs(trices) qualifiés(es), alors ils se tournent vers des candidats(es) non qualifiés(es), mais qui détiennent de l'expérience auprès des enfants.

 

De plus, les personnes embauchées comme aide-éducatrice se font souvent offrir un poste d'éducatrice NON qualifiée après quelques années d'expérience.

 

Les perspectives sont encore meilleures dans les régions périphériques des grands centres où s'installent davantage de jeunes familles (les régions des Laurentides, Montérégie, Laval, Québec, Chaudière-Appalaches par exemple).

 

Dans les régions plus éloignées comme l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, la Gaspésie et le Nord-du-Québec; il n'y a pas assez d'éducatrices qualifiées détenant le DEC et le roulement est assez important puisqu'elles ne restent que quelques années dans la région.

 

En 2019, le salaire annuel moyen d'un(e) aide-éducateur(trice) à la petite enfance détenant 5 années d'expérience au sein des CPE était de 31 400 $;

 

le salaire annuel moyen d'un(e) éducateur(trice) NON qualifiée à la petite enfance (non titulaires d'un D.E.C. ou d'une A.E.C.) au sein des garderies privées subventionnées ou garderies privées NON subventionnées et syndiquées détenant 10 années d'expérience  était de 39 200 $;

 

le salaire annuel moyen d'un(e) éducateur(trice) NON qualifiée à la petite enfance (non titulaires d'un D.E.C. ou d'une A.E.C..) au sein des CPE détenant 10 années d'expérience  était de 40 400 $;

 

et le salaire annuel net moyen (après déductions des dépenses de fonctionnement) d'une responsable en service de garde en milieu familial RSG régi par un bureau coordonnateur (travailleuse autonome) est évaluée à environ 30 000 $ (sous toutes réserves).

 

Les services sociaux à domicile :

 

À cause de la population vieillissante et la durée moins longue d’hospitalisation des malades, la demande de personnel en soins et services à domicile augmente de plus en plus. Il y a davantage de personnes âgées autonomes ou semi-autonomes qui choisissent de vivre seules dans leur maison, leur condo ou leur appartement.

 

Les auxiliaires de soins et d'assistance à domicile sont d'autant plus importants dans les régions plus éloignées, puisque d'une part, la clientèle âgée est compte pour une importante proportion de la population et d'autre part, les personnes malades ou handicapées préfèrent obtenir des soins à domicile puisqu'elles sont généralement très loin des hôpitaux et autres centres de soins de leur région.

 

Selon le Ministère des Aînés et des Proches-Aidants du Québec; il manquait près de 4 1000 auxiliaires en santé et services sociaux dans le réseau public et dans le réseau privé afin de combler l'ensemble des besoins au cours des prochaines années.

 

Les perspectives sont donc excellentes pour les prochaines années à court, moyen et long terme, principalement dans les régions rurales et semi-urbaines, mais également dans les grands centres.

 

Le milieu communautaire :

 

L'ensemble du réseau communautaire a des besoins importants de main-d'œuvre qualifiée afin de fournir des services de soutien et d'intervention auprès d'une population de plus en plus démunie et vieillissante. Bien que ce soit pas le milieu offrant les meilleures conditions de travail, c'est sûrement le milieu le plus dynamique où tu auras davantage l'impression d'aider les gens et d'offrir des services plus personnalisés, contrairement aux milieux du secteur public.

 

Les milieux d'intervention auprès des personnes âgées a également de nombreux besoins car la proportion de la population âgée augmente de façon importante.

 

PORTRAIT DU RÉSEAU DES SERVICE DE GARDE À L'ENFANCE :

 

Au Québec, il existe 4 types de services de garde :

  1. Les Centres de la Petite Enfance CPE : sont des organismes privés à but non lucratif (OSBL, coopérative, etc.) détenant un permis du Ministère de la Famille, gérés par conseil d'administration composée majoritairement de parents et subventionnés par le Gouvernement et offrent le tarif à contribution réduite;

  2. Les garderies privées subventionnées : sont des entreprises privées à but lucratif appartenant à un propriétaire détenant un permis du Ministère de la Famille qui fournissent des services de garde dans une installation, sont subventionnées par le Gouvernement et offrent le tarif à contribution réduite;

  3. Les services de garde en milieu familial : sont des entreprise privées à but lucratif dispensées par une travailleuse autonome (RSG) à son domicile, reconnues par le bureau coordonnateur de la garde en milieu familial du territoire, sont subventionnées par le Gouvernement et offrent le tarif à contribution réduite;

  4. Les garderies privées non subventionnées (ou indépendantes) : sont des entreprises privées à but lucratif appartenant à un propriétaire détenant un permis du Ministère de la Famille qui fournissent des services de garde dans une installation, mais ne reçoivent AUCUNE subvention du Gouvernement et n'offrent donc pas le tarif réduit.

En 2014, 48 % des enfants de moins de 5 ans au Québec fréquentaient un service de garde régi (garderie publique ou privée selon le sens de la loi, incluant les services de garde en milieu familial reconnues).

 

Sur l'ensemble de la population québécoise d'âge préscolaire, la répartition selon l'âge était :

Parmi les enfants âgés de moins d'1 an fréquentant un service de garde régi, 59 % étaient en milieu familial, 22 % en CPE et 20 % en garderie privée subventionnée ou non subventionnée.

 

Parmi les enfants âgés d'1 an ou plus fréquentant un service de garde régi, 39 % étaient en milieu familial, 28 % en CPE et 33 % en garderie privée subventionnée ou non subventionnée.

 

Parmi les enfants qui fréquentent une installation de CPE ou une garderie située dans les régions administratives de Montréal et de Laval, respectivement 72,3 % et 74,4 % habitent le territoire de CLSC où est établi le service de garde.

 

Parmi les enfants inscrits dans un service de garde situé dans une autre région administrative, 78,2 % des enfants accueillis en CPE et 78,7 % de ceux inscrits en garderie viennent de la municipalité où se trouve le service de garde fréquenté.

 

En 2014, plus de 223 000 familles québécoises utilisaient les services de garde éducatifs offerts à plus de 264 400 enfants dans les CPE, les garderies privées subventionnées et les services de garde en milieu familial reconnues.

 

Parmi l'ensemble des enfants fréquentant les réseaux publics et privés des services de garde, la répartition était :

  1. 9 % étaient âgés de moins de 1 an

  2. 20 % avaient 1 an

  3. 21 % avaient 2 ans

  4. 24 % avaient 3 ans

  5. 23 % avaient 4 ans

  6. 4 % avaient 5 ans ou +

Le Réseau des CPE :

 

Au 31 mars 2014, il y avait 978 CPE ayant un total 1 453 installations (sites) dans l'ensemble des régions du Québec, soit :

  1. 614 avaient 1 seule installation

  2. 276 avaient 2 installations

  3. 72 avaient 3 installations

  4. 12 avaient 4 installations

  5. 4 avaient 5 installations ou plus

Le nombre moyen de places offertes par CPE était de 60 enfants, soit :

  1. 26 % avaient une capacité de moins de 50 enfants

  2. 14 % accueillaient entre 50 et 59 enfants

  3. 36 % accueillaient entre 60 et 69 enfants

  4. 24 % avaient 70 enfants ou plus

Ils accueillaient plus de 88 800 enfants, soit 34 % des enfants fréquentant les services de garde éducatifs.

 

Au niveau des effectifs, les CPE employaient près de 26 300 personnes, soit :

 

1 865 gestionnaires;

plus de 14 500 éducatrices et éducatrices non qualifiés(es) (excluant les RSG);

plus de 5 400 éducatrices et éducatrices qualifiés(es) (excluant les RSG)

plus de 1 000 professionnels(les) (agents-conseils en soutien pédagogiques et agents de conformité);

ainsi que  près de 3 500 employés de soutien (aides-éducatrices, préposés, cuisiniers, adjoints administratifs, commis-comptables, secrétaires-comptables et secrétaires-réceptionnistes).

 

Les garderies subventionnées :

 

En 2014, il y avait 655 garderies privées subventionnées ayant 678 installations dans toutes régions du Québec.

 

Elles sont concentrées principalement dans les régions urbaines, soit :

Montréal (43 %), Montérégie - agglomération de Longueuil principalement (19 %), Québec (8 %), Laval (8 %), Lanaudière (6 %) et Laurentides (6 %).

 

Elles étaient fréquentées par plus de 43 800 enfants, soit 17 % des enfants en services de garde éducatif.

 

Le nombre de place moyen par garderie était de 64 enfants.

 

La répartition selon l'âge était :

  1. moins de 1 an : 4 %

  2. 1 an : 17 %

  3. 2 ans : 22 %

  4. 3 ans : 26 %

  5. 4 ans : 27 %

  6. 5 ans et + : 4 %

Les garderies privées subventionnées employaient près de 9 100 personnes, soit :

 

950 gestionnaires;

près de 5 200 éducatrices et éducateurs qualifiés(es);

plus de 1 700 éducatrices et éducateurs non qualifiés(es);

plus de 260 professionnels(les);

ainsi que plus de 900 employés(es) de soutien.

 

Les garderies privées NON subventionnées (aussi appelées "garderies privées indépendantes") :

 

en 2014, il y avait 757 garderies privées NON subventionnées détenant un permis du Ministère de la Famille du Québec.

La plupart de ces garderies sont concentrées dans les régions urbaines, puisque près de 45 % sont situées sur l'Île-de-Montréal, 17 % en Montérégie (surtout dans l'agglomération de Longueuil), 10 % dans la région de Laval et 8 % dans la région de Québec.

Elles étaient fréquentées par près de 37 700 enfants, soit 14 % des enfants en services de garde éducatifs du Québec.

 

Le nombre moyen de place par garderie NON subventionnée était de 54 enfants, ce qui représente la moyenne parmi les 3 types de services de garde éducatifs en installation.

 

La répartition selon l'âge était :

Fait particulier à mentionner, c'est dans les garderies NON subventionnées que l'on retrouve le plus grand nombre d'enfants de 5 ans et + proportionnellement au nombre total d'enfants par type de service garde (ils représentaient 3 % des enfants des CPE, 4 % des enfants des garderies subventionnées, alors qu'ils représentaient près de 7 % dans les garderies non subventionnées)

Les garderies NON subventionnées employaient plus de 6 900 personnes, soit :

 

plus de 1 040 gestionnaires;

plus de 3 500 éducatrices et éducateurs qualifiés(es);

plus de 1 650 éducatrices et éducateurs NON qualifiés(es);

près de 180 professionnels(es);

plus de 1 000 employés(es) de soutien.

 

Les Services de garde en milieu familial RSG :

En 2014, il y avait plus de 15 200 Responsables de Service de Garde en milieu familial reconnues (détenant un permis d'un bureau coordonnateur) partout au Québec.

On les retrouve dans toutes les régions du Québec, autant en milieu rural qu'en milieu urbain.

Elles accueillaient près de 94 200 enfants (soit 6 enfants par RSG) répartis comme suit :

Fait particulier à mentionner, 15 % des enfants âgés de moins de 1 an fréquentant un service de garde régi au Québec sont accueillis par une RSG, ce qui 3 fois plus que dans les CPE et dans les garderies subventionnées.

Autre fait important, 23 % des enfants âgés de 1 an fréquentant un service de garde régi au Québec sont accueillis par une RSG, ce qui 1,5 fois plus que dans les CPE.

Bien que la majorité des RSG travaillaient seules, environ 25 % d'entre-elles employaient une assistante à temps partiel.

Sources : Ministère de la Famille du Québec

 

BREF PORTRAIT DU RÉSEAU DES SERVICES COMMUNAUTAIRES :

 

Le secteur de l'action communautaire représente environ 14 000 entreprises et organismes regroupés dans une centaine d'associations et de fédérations à l'échelle provinciale, sans compter les regroupements régionaux. Ces entreprises et organismes se répartissent dans une vingtaine de champs d'activités définies par les types de services ou par les types de clientèles desservies.

 

Ces entreprises et organismes ont comme caractéristiques d'être à but non lucratif (OBNL ou OSBL) ou coopératives et gérées démocratiquement.  On retrouve près de 8 000 organismes communautaires dont 4 000 sont des organismes communautaires autonomes qui emploient près de 55 000 personnes, en plus des 100 000 bénévoles qui contribuent au fonctionnement des activités de ces organismes.

 

La plupart de ces organismes sont financées par les donations du public et d'entreprises qui sont sensibles à la cause de l'organisme. Plusieurs reçoivent du financement auprès de grands organismes de financement (ex : Centraide, Armée du salut, Croix-Rouge) qui effectuent de grandes campagnes de financement et redistribuent les fonds auprès des organismes membres en plus de leur fournir du soutien en matière de gestion. Certains organismes reçoivent des subventions gouvernementales pour le développement de projets dans un secteur spécifique privilégié par le Gouvernement en place (ex : développement de l'employabilité).

 

Bien que ce ne soit pas tous les organismes communautaires qui sont reliés aux domaines des services sociaux (il faut exclure les fondations sur les maladies, les organismes de loisirs, les comités de citoyens, les conventions collectives, etc), on peut regrouper ces organismes en 10 principaux champs d'intervention :

 

Dans ce secteur, une forte majorité de la main-d'œuvre est féminine qui représente près de 80 % des emplois rémunérés. Actuellement, 60 % de la main-d'œuvre est âgée de 35 ans et plus qui devra être remplacée au cours des prochaines années. Au niveau de la scolarité, les compétences exigées pour occuper un emploi ont bien changé. Elles sont plus précises et plus élevées. Près de 40 % des travailleurs du milieu communautaire détiennent un diplôme collégial, près de 30 % détiennent un diplôme universitaire, 5 % détiennent un diplôme de maîtrise ou de doctorat (notamment des psychologues), alors que 25 % ne détiennent qu'un diplôme d'études secondaires (outre les personnes de plus de 50 ans, les autres travailleurs possèdent une expérience de vie personnelle ou professionnelle qui est à contribution au sein de l'organisme). Près du trois quarts des emplois sont consacrés à l'animation ou à l'intervention auprès des clientèles cibles, alors que le 25 % restant sont consacrés aux postes administratifs, de soutien et de direction de l'organisme.

 

Voici quelques statistiques sur les organismes d'action sociale au Québec :

Sources : Fédération des centres d'action bénévole du Québec, Confédération des organismes de personnes handicapés du Québec, Fédération des organismes communautaires Famille du Québec, Association québécoise des centres communautaires pour aînés, Fédération des centres d'assistance et d'accompagnement aux plaintes du Québec, Association des services de réhabilitation sociale du Québec, Regroupement des maisons de jeunes du Québec, Regroupement des organismes de francisation du Québec, Association québécoise des organismes de coopération internationale, Association québécoise de prévention du suicide, Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec, Regroupement québécois des centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel, Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale du Québec, Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec, Association québécoise des centres d'intervention en dépendance, Coalition des organismes communautaires dans la lutte contre le SIDA, Association québécoise Plaidoyer-Victime, Regroupement des services d'intervention de crise du Québec, Association des centres d'écoute téléphonique du Québec, Alliance Ressources Grossesse du Québec, Regroupement des organismes de justice alternative du Québec, Regroupement des organismes spécialisés pour l'emploi des personnes handicapées, Regroupement des organismes communautaires québécois de lutte au décrochage scolaire, Regroupement pour l'aide aux itinérants du Québec, Réseau juridique du Québec, Table de concertation des organismes ou services des personnes réfugiées et immigrantes du Québec, Société québécoise du cancer,  Secrétariat à l'adoption internationale du Québec, Service correctionnel du Canada.

BREF PORTRAIT DU RÉSEAU PUBLIC DE L'ÉDUCATION :

En 2015, Il comprenait 72 commissions scolaires dans l'ensemble des régions du Québec (60 francophones, 9 anglophones et 3 avec statut particulier - autochtones) qui regroupaient notamment .1 738 écoles primaires (dont : 1 571 francophones, 163 anglophones et 4 avec statut particulier)

Au niveau de l'effectif étudiant au préscolaire et au primaire (selon la langue d'enseignement), elles offraient des services auprès de :

Au niveau des ressources humaines, on compte plus de 182 000 employés(es) des commissions scolaires (dont plus de 64 800 techniciens et technologues); dont plus de 3 800 techniciennes et techniciens en service garde.

BREF PORTRAIT DU RÉSEAU PUBLIC DES SERVICES SOCIAUX :

Suite à la réorganisation du réseau public québécois de la santé en 2015, il regroupe :

En 2016, l'ensemble du réseau public de la santé et des services sociaux emploie près de 226 200 personnes (soit 2 000 de plus qu'en 2013 et 7 000 de plus qu'en 2011) vouées à offrir des soins ou des services sociaux de qualité auprès des 8 millions de québécoises et québécois dans toutes les régions du Québec.

Pour plus de détails, consulte les pages suivantes :

Source : Ministère de la Santé et des services sociaux du Québec.

PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Bien qu’aucune formation n’est nécessaire pour occuper l’un de ces métiers, une formation peut t’apporter des compétences techniques dans le domaine et te permettre de mieux t’intégrer sur le marché du travail.

 

Voici quelques exemples de programmes de courte durée offerts :

 

L'Attestation de formation d'agent de sécurité a une durée totale de 70 heures pour la formation de base à temps complet (2 semaines de jour) ou à temps partiel (3,5 semaines les soirs et les fins de semaine). Il comprend des cours sur le milieu de la sécurité, les fonctions, la législation et les normes de comportement (30 heures), les procédures en situation d'urgence (24 heures), ainsi que le secourisme + R.C.R. (16 heures).

 

Exigences :

Endroits de formation :

(approuvées par le Bureau de la sécurité privée)

26 commissions scolaires offrent cette formation dans 31 villes partout au Québec, pour plus de détails consulte la page suivante.

L'Attestation de formation d'agent de sécurité sur les chantiers de construction a une durée totale de 600 heures à temps complet (4 semaines en ligne de jour + 12 semaines de jour/soir/nuit). Elle vise à former des agents de sécurité spécifiquement pour les chantiers de construction (commerciale, institutionnelle, industrielle, de génie civil). C'est la seule formation reconnue par le CNESST permettant d'œuvrer sur les chantiers au Québec.

Elle comporte des cours sur les lois et la règlementation de l'industrie de la construction, notions sur le Code de santé et sécurité sur les chantiers de construction, les normes, attitudes et comportements professionnels d'un agent de sécurité, le secourisme + R.C.R, les procédures en situation d'urgence, ainsi qu'un stage de 12 semaines (480 heures) à temps complet (jour/soir/nuit) sur un chantier de construction sous la supervision d'un(e) agent(e) de sécurité expérimenté(e).

Exigences d'admission :

Endroit de formation : Cégep Ahuntsic à Montréal

L’Attestation d'études professionnelles en éducation en service de garde en milieu scolaire A.E.P. a une durée totale de 390 heures, soit 13 semaines offert à temps complet et/ou 9 mois offert à temps partiel (selon les établissements). Elle te permettra d'acquérir les compétences pour organiser, préparer et animer des activités récréatives et éducatives auprès d'enfants de 4 à 12 ans dans un service de garde en milieu scolaire.

 

Cette formation est maintenant obligatoire pour occuper un poste au sein des services de garde en milieu scolaire dans toutes les écoles du Québec.

 

Elle comporte les cours obligatoires suivants : profession et contexte d'intervention, relations professionnelles en milieu de travail, intervention auprès d'enfants et de groupes d'âge préscolaire et scolaire, intervention auprès d'enfants et de groupes aux prises avec des problématiques particulières, planification et organisation d'activités pour enfants et groupes d'enfants, bien-être et sécurité des enfants, déroulement des activités liées aux repas et aux collations, réalisation d'activités à prédominance socio affective et morale, réalisation d'activités à prédominance psychomotrice, réalisation d'activités à prédominance cognitive, ainsi qu'un stage dans un service de garde en milieu scolaire d'une durée de 2 semaines.

 

note : les frais d'études ne sont pas accessible aux prêts et bourses.

 

Exigences d'admission :

Pour plus de détails, consulte la page d'éducateur(trice) en service de garde scolaire 

 

L’Attestation d'études professionnelles en sécurité privée - gardiennage A.E.P. a une durée totale de 390 heures à 405 heures (selon les établissements), soit 13 semaines offert à temps complet de jour ou 9 mois offert à temps partiel les soirs et fins de semaine (selon les établissements). Elle te permettra d'acquérir les compétences nécessaires afin d'assurer la sécurité et la protection des personnes, des biens et des bâtiments d'entreprises pour le compte d'agences privées de sécurité, ainsi que la certification nécessaire pour assurer la sécurité sur les chantiers de construction.

Elle comporte des cours sur le milieu de la sécurité  et les fonctions, les lois et les règlements sur la sécurité privée, le code criminel, les et attitudes e normes de comportement professionnels d'un agent de sécurité, techniques d'observation, interactions avec la clientèle, le secourisme en milieu de travail et R.C.R, intervention en situation de crise, procédures en situation d'urgence, santé et sécurité sur les chantiers de construction, techniques d'autodéfense, utilisation d'outils information en sécurité, surveillance et contrôle d'accès, fonctionnement des systèmes de sécurité et de surveillance, techniques d'intervention psychologique auprès de personnes, techniques d'intervention physique auprès de personnes, le contrôle de la circulation de personnes et de véhicules, les activités de surveillance et de patrouille de sécurité (rondes), interventions en contrôle d'accès, la prévention des accidents et des vols, moyens de recherche d'emploi, stage en milieu de travail, etc.

note : les frais d'études ne sont pas accessible aux prêts et bourses.

 

Exigences d'admission :

Endroits de formation :

(approuvées par le Bureau de la sécurité privée)

L'Attestation d'études professionnelles en soutien administratif en établissement de santé A.E.P. a une durée totale de 465 heures, soit 4 mois à temps complet. Elle prépare à des fonctions administratives dans un établissement de santé (ex : procédures d'admission des clients aux urgences ou en consultations externes, traitement des dossiers des clients dans une unité de médecine ou de chirurgie, gestion des fournitures médicales et autres tâches connexes dans une unité de médecine, assistance administrative auprès des médecins, chirurgiens ou autres professionnels, etc.).

 

Elle comporte des cours d'introduction au réseau de la santé et des services sociaux, communications professionnelles et interpersonnelles, notions d'informatique dans la réseau de la santé, communication orale en français, terminologie médicale, notions de secourisme + R.C.R., gestion du dossier de l'usager en établissement de santé, gestion des fournitures médicales, gestion et utilisation de bases de données en santé, ainsi qu'un stage de 3 semaines en milieu hospitalier.

note : les frais d'études ne sont pas accessible aux prêts et bourses.

Exigences d'admission :

ENDROITS DE FORMATION :

Le Diplôme d’études professionnelles en assistance familiale et sociale aux personnes à domicile D.E.P. a une durée totale de 960 heures, c’est-à-dire 1 an offert à temps plein. Il comporte des cours sur les notions de développement de la personne, communication et travail en équipe, santé et sécurité au travail, notions d’hygiène et de microbiologie, notions sur les maladies et les déficiences les plus courantes, premiers soins, notions de dynamique familiale, problèmes sociaux et ressources d’aide, exécution de tâches domestiques courantes, principes et techniques de déplacement sécuritaire des personnes, exécution de tâches reliées à l’alimentation, participation à la prestation de soins et services à domicile, établissement d’une relation de confiance avec une personne à domicile, réalisation de tâches administratives courantes, éthique professionnelle, stage d’une durée de 4 semaines, etc.

 

Pour plus de détails, consulte le métier d'aide familial.

 

L’Attestation d’études collégiales en accompagnement en déficience A.E.C. offert par le Collège Mérici à Québec a une durée totale de 795 heures, soit 8 mois à temps complet de jour. Elle permet d'acquérir les compétences et les habiletés nécessaires pour observer et accompagner les personnes de tout âge ayant une déficience physique, sensorielle ou psychologique, des problèmes de santé mentale ou des difficultés liées à la santé dans leurs activités de la vie quotidienne. Tu pourras travailler dans le réseau de la santé et des services sociaux (CLSC, CHSLD, centres de réadaptation), les commissions scolaires, les organismes et les entreprises d'assistance et de soins à domicile, les organismes communautaires et qu'en milieu familial pour des particuliers.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : introduction à la profession, communication en milieu de travail, notions de psychologie, observation et rédaction de rapports, soins et assistance à l'usager, prévention, sécurité personnelle et déontologie, stage d'observation d'1 semaine, activités physiques et de loisirs adaptés, instruments de travail et interventions, dynamique familiale et réseaux d'entraide, déficiences physiques et neurologiques, psychopathologies associées à la déficience intellectuelle, intervention en situation de crise, santé et médication, ainsi qu'un stage d'intégration au milieu de travail d'une de 4 semaines.

 

Reconnaissance des acquis : certains acquis scolaires de ce programme peuvent être reconnus si tu choisis de t'inscrire par la suite au programme de D.E.C. en techniques d'éducation spécialisée ou au D.E.C. en techniques de travail social.

 

Exigences d'admission :

 

L’Attestation d’études collégiales en intervention en milieu de vie auprès de personnes en perte d'autonomie A.E.C. offert par le Cégep de Rimouski a une durée totale de 1 020 heures, soit 11 mois à temps complet. Elle n'est pas consacrée entièrement aux personnes âgées, puisqu'elle permet également de travailler auprès de toutes personnes en perte d'autonomie en centre d'hébergement, en centre de fin de vie ou à domicile.

 

Elle comporte des cours sur le rôle et la fonction de l'intervenant en milieu de vie, psychologie du développement humain, vieillissement, pathologies et manifestations cliniques, maladie d'Alzheimer et autres atteintes cognitives, soins de base pour la personne en perte d'autonomie, premiers soins et principes de déplacement sécuritaire des bénéficiaires, accompagnement au mourant et soutien aux proches, organisation des activités quotidiennes adaptées aux besoins de la clientèle, l'approche "milieu de vie" en CHSLD, interventions en situations de crise, interventions auprès de la personne atteinte de troubles cognitifs, interventions auprès d'une clientèle présentant des handicaps ou des problématiques graves d'adaptation ou d'apprentissage, interventions à domicile, stage 1 : interventions à domicile (3 semaines) et stage 2 : interventions en institution (3 semaines).

 

Reconnaissance des acquis : certains acquis scolaires de ce programme peuvent être reconnus si tu choisis de t'inscrire par la suite au programme de D.E.C. en techniques de travail social.

 

Exigences d'admission :

 

Pour plus de détails, consulte la page de technicien(ne) en gérontologie 

 

L’Attestation d’études collégiales d'agent(e) en gérontologie A.E.C. offert par le Cégep Marie-Victorin a une durée totale de 840 heures, soit 8 mois à temps complet de jour. Elle te permettra d'acquérir les compétences nécessaires pour intervenir auprès des personnes âgées en perte partielle ou totale de leur autonomie et hébergées dans un CHSLD public ou privé.

 

Elle comporte des cours d'initiation à la gérontologie, psychologie du vieillissement, observation et méthodologie en gérontologie, physiologie du vieillissement, animation d'un milieu de vie, communication avec les personnes âgées, stage en gérontologie : observation et animation d'une durée d'1 jour/sem. pendant 15 semaines, soins en gérontologie, pathologie du vieillissement, la société québécoise et la personne âgée, l'intervention en équipe et la personne âgée, relation d'aide et accompagnement en fin de vie, atelier d'intégration, ainsi que le stage en gérontologie 2 : soins aux personnes âgées d'une durée de 4 semaines (5 jours/sem.) à temps complet.

 

Reconnaissance des acquis : certains acquis scolaires de ce programme peuvent être reconnus si tu choisis de t'inscrire par la suite au programme de D.E.C. en techniques de travail social.

 

Exigences d'admission :

 

Pour plus de détails, consulte la page de technicien(ne) en gérontologie

 

L’Attestation d’études collégiales en intervention en contexte d'Alzheimer A.E.C. offert par le Cégep de Matane (via le Groupe Collégia, son centre de formation continue) a une durée totale de 1 200 heures, soit 10 mois à temps complet de jour. Elle te permettra d'acquérir les compétences nécessaires pour intervenir auprès des personnes atteintes de de la maladie d'Alzheimer ou autres déficits cognitifs dans un contexte de milieu de vie et visant le maintien des capacités. Tu pourras travailler au sein des centres de réadaptation et d'hébergement pour personnes atteintes d'Alzheimer, dans les CHSLD publics et privés, les organismes communautaires, les entreprises d'assistance et de soins à domicile ou pour des particuliers.

 

Elle comporte des cours obligatoires suivants : découverte et spécificité de la profession, psychologie du développement, communications interpersonnelles, observation des comportements physiologie et pathologie du vieillissement, maladie d'Alzheimer et autres déficits cognitifs, travail d'équipe, relation d'aide, soins et activités de vie quotidienne et domestique, premiers soins et RCR, intervention en situation de crise, héritage familial et social, activités de développement, séminaire sur la perte et le deuil, ainsi qu'un stage d'intégration au milieu de travail d'une durée de 6 semaines à temps complet.

 

Reconnaissance des acquis : certains acquis scolaires de ce programme peuvent être reconnus si tu choisis de t'inscrire par la suite au programme de D.E.C. en techniques de travail social.

 

Exigences d'admission :

 

L’Attestation d’études collégiales d'agent(e) en géronto-gériatrie A.E.C. offert par le Cégep de Shawinigan a une durée totale de 705 heures, soit 8 mois à temps complet. Elle te permettra d'acquérir les compétences nécessaires pour  d’intervenir auprès des personnes âgées que ce soit en centre d’hébergement, en foyer d’accueil, en résidence privée, au sein d'organisme communautaire ou au domicile des clients.

 

Elle comporte des cours sur le rôle et la fonction de l'agent(e) en géronto-gériatre, besoins fondamentaux et sénescence, besoins fondamentaux et manifestations cliniques, psychologie de la personne âgée, l'observation et ses principes, soins de base de la personne âgée, principes de déplacement sécurité des personnes, personne âgée dans la société actuelle, réanimation cardio-respiratoire et premiers soins, communication et relations interpersonnelles, accompagnement aux mourants et soutien aux proches, travail d'équipe en géronto-gériatrie, ainsi qu'un stage d'intervention auprès des personnes âgées d'une durée de 7 semaines.

 

Reconnaissance des acquis : certains acquis scolaires de ce programme peuvent être reconnus si tu choisis de t'inscrire par la suite au programme de D.E.C. en techniques de travail social.

Exigences d'admission :

 

Pour plus de détails, consulte la page de technicien(ne) en gérontologie

 

L'Attestation d’études collégiales responsable d'un service de garde en milieu familial  a une durée totale de 170 heures offert à temps partiel de soir de semaine et de jour les fins de semaine. Elle vise à fournir les compétences nécessaires pour animer et intervenir auprès d'enfants d'âge préscolaire au sein d'un service de garde en milieu familial public (relevant d'un bureau coordonnateur) ou privé.

Tout le contenu de ce programme font partie des cours crédités exigés afin d'obtenir le permis d'un bureau coordonnateur.

 

Elle comporte les cours suivants (certains sont crédits et d'autres non crédités) : premiers soins, santé et alimentation en milieu de garde, psychologie des enfants 0 à 6 ans, rôle d'une responsable d'un service de garde en milieu familial, développement de l'enfant, ainsi que programme éducatif.

 

Exigences d'admission :

ENDROITS DE FORMATION :

L’Attestation d’études collégiales en techniques d'aide aux personnes âgées en perte d'autonomie A.E.C. offert par le Cégep de Jonquière a une durée totale de 870 heures, soit 8 mois à temps complet. Elle te permettra d'acquérir les compétences nécessaires pour intervenir auprès des personnes âgées en perte partielle ou totale de leur autonomie et hébergées dans un CHSLD public ou privé.

 

Elle comporte des cours d'initiation au concept de gérontologie, corps humain et vieillissement 1, psychologie de la personne adulte, observations en milieux gérontologiques, corps humain et vieillissement 2, personne âgée et société, sécurité du bénéficiaire, principes de déplacement sécuritaire des personnes, soins quotidiens à la personne en perte d'autonomie, pathologie du vieillissement, vieillissement, besoins psychologiques et sénescence, accompagnement lors d'une perte ou d'un deuil, travail d'équipe en milieux gérontologiques, concept de relation d'aide, activités et animation en milieu gérontologique, ainsi qu'un stage en techniques d'aide d'une durée de 4 semaines.

 

Reconnaissance des acquis : certains acquis scolaires de ce programme peuvent être reconnus si tu choisis de t'inscrire par la suite au programme de D.E.C. en techniques de travail social.

Exigences d'admission :

 

Pour plus de détails, consulte la page de technicien(ne) en gérontologie

 

L'Attestation d’études collégiales en techniques d'éducation en service de garde en milieu scolaire a une durée totale de 600 heures, soit 25 semaines offert à temps complet de jour et/ou 9 mois offert à temps partiel de soir (selon les établissements) et à distance par Internet dans certains établissements.

 

Elle comporte les cours obligatoires tels que : l'éducatrice et la profession, soins attentifs : santé et sécurité 0-12, observer : la base de la démarche professionnelle, expression de soi et créativité, psychomotricité, expression plastique, documentation jeunesse, tout est langage, découvertes au fil des jours, expression musicale, développement global de l'enfant 0-6 ans, développement global de l'enfant 6-12 ans, animation du quotidien de l'enfant, aspect dynamique de la communication, ainsi qu'un stage de 8 semaines à temps complet dans un service en milieu scolaire.

 

Reconnaissance des acquis : certains acquis scolaires de son programme peuvent être reconnus si tu décides de t'inscrire au D.E.C. en techniques d'éducation à l'enfance.

Exigences d'admission :

 

Pour plus de détails, consulte la page d'éducateur(trice) en service de garde scolaire.

 

 

Retour à la page du secteur services sociaux

Retour à la page d'accueil