Retour au secteur des arts
Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : ARTS

NIVEAU D’ÉTUDES : DIVERS NIVEAUX D’ÉTUDES

 

COMÉDIEN(NE) OU ACTEUR(TRICE)

OU METTEUR(E) EN SCENE

 

Consulte également la page d’infos sur les programmes pré-universitaires en théâtre et en communication

 

Va voir également ma section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de comédiens qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que comédien ou comédienne; tu seras responsable d'interpréter des rôles (classiques, dramatiques, comiques ou autres et des personnages de toutes sortes) dans des productions cinématographiques, télévisuelles, théâtrales ou radiophoniques pour des lieux historiques ou lors d'événements tels que des festivals pour divertir des auditoires variés.

 

Les producteurs recherchent des personnes de talent, mais aussi qui possèdent certaines qualités qui sont propres au cinéma. Si tu as le talent, les qualités nécessaires et aussi de la chance il peut arriver que tu obtiennes un rôle au cinéma. Peut importe le programme d’études que tu auras suivi, tu auras les mêmes chances (par exemple : ce n’est pas parce que tu as un baccalauréat ou tu es diplômé-e du Conservatoire, que tu auras plus de chances que les autres). Toutes les formations mènent principalement au théâtre ou à la télévision.

 

Il existe également d’autres débouchés qui sont connexes à la carrière de comédien ou de comédienne où tu pourras pratiquer,  par exemple l’animation d’activités culturelles, l’animation radiophonique, l’animation à la télévision, les relations publiques, le journalisme-critique culturel, etc. Après avoir quelques années d’expérience, il te sera également possible d’obtenir des postes comme assistant(e) metteur(euse) en scène, metteur(euse) en scène, assistant(e) réalisateur(trice), réalisateur(trice) ou même écriture ta propre œuvre dramatique.

 

La différence entre comédien(ne) et acteur(trice) .......

 

Dans le langage courant, être acteur et être comédien équivaut à jouer un personnage. Lorsqu’on demande au public ce qui différencie les deux fonctions, la réponse qu’on obtient souvent est qu’un comédien joue uniquement dans des comédies ou ne joue qu’au théâtre, tandis que l’acteur joue au cinéma. Ce n’est pas vraiment ça. Le niveau d'études n'a pas d'importance non plus, on ne devient pas comédien(ne) avec une formation d'une école de théâtre, alors que si on étudie dans un conservatoire ou dans une université, on devient acteur(trice). Même si beaucoup dans la profession utilisent l’une et l’autre terminologie sans y prêter attention, un producteur sait que pour un rôle précis, il ne faudra pas faire appel à n’importe quel acteur ou comédien.

 

Un(e) comédien(ne) peut essayer de devenir acteur, tout comme un acteur peut chercher à devenir comédien. Les deux peuvent échouer comme ils peuvent réussir. Si les similitudes sont évidentes, la différence entre comédien et acteur se distingue dans la façon d’interpréter un personnage. Le comédien sera beaucoup plus neutre, plus versatile, plus malléable. Un comédien va devoir s’immerger dans la peau de son personnage tout en faisant oublier sa personnalité propre.

 

Un(e) acteur(trice) est celui qui incarne à la perfection son personnage, en gros, il donne une personnalité crédible et tangible à son personnage grâce à son discours, son jeu d’acteur ainsi que ses émotions. Son rôle est de faire en sorte que le téléspectateur ressente vraiment le personnage et le saisisse dans ces gestes. L’acteur donne donc vie à son personnage grâce à son actoring ainsi qu’à ses gestuelles et ses sentiments. Lorsque l’acteur joue bien, le spectateur ne voit plus de différence entre sa personnalité en tant qu’acteur et sa personnalité en tant que personnage. Mais tout comme le comédien, le rôle d’un acteur ne se limite pas seulement à l’écran et au cinéma, il peut également interpréter un personnage à la radio, à la télé ou au théâtre.

 

Contrairement à la France et aux USA, on ne fait presque pas de différence entre les 2 fonctions au Québec puisque les interprètes peuvent être appelés à jouer différents types de médium (théâtre, multimédia, télé et cinéma) et jouer différents types de rôles, ce qui est rarement le cas dans ces 2 grands pays.

 

En tant que metteur(euse) en scène (spectacle, théâtre) ou réalisateur(trice) (multimédia, télévision, cinéma); tu seras responsable de coordonner toutes les étapes du tournage d'une production.

 

Tu superviseras tous les aspects tant techniques (régie, caméra, sonorisation, éclairage, montage, etc.) que les aspects artistiques (mouvements et répliques des comédiens, mouvements et changements de décors, etc.), ainsi que tous les aspects organisationnels (recherche, élaboration du contenu ou adaptation du scénario, personnel affecté à la production, etc.).

 

En tant qu’enseignante ou enseignant en théâtre au collégial; tu seras responsable d’enseigner des notions de base ou des notions intermédiaires en lien avec ta discipline auprès de jeunes adultes inscrits à programme préparatoire aux études universitaires.

 

Tu les notions de base de la matière à enseigner.

 

Tu auras pour tâches de :

En tant que thérapeute par le théâtre; tu seras responsable d’intervenir auprès d’une clientèle spécifique (enfants, adolescents, personnes âgées, déficients intellectuels, handicapés auditifs ou visuels, déficients psychomoteurs, délinquants en réinsertion sociale, etc.) ou auprès de clientèles diverses en utilisant les arts en tant qu’approche thérapeutique. Par cette approche, tu amèneras le client à exprimer ses émotions, des peurs ou craintes, des conflits ou à évoquer des souvenirs. Tes interventions permettront d’améliorer la santé physique ou mentale de la personne ou de mieux s’intégrer ou de se réintégrer dans la société.

Tu seras appelé(e) à intervenir dans des suivantes telles que : problèmes de dépendance, troubles de la communication, problèmes de comportement chez les enfants ou adolescents, prévention de la délinquance auprès des jeunes ou des adultes, personnes en processus de réintégration sociale, prévention du suicide, problèmes de solitude rencontrés chez les personnes âgées, déficients intellectuels en réadaptation visant leur intégration sociale, réintégration sociale des délinquants, interventions auprès de personnes ayant subi un choc post-traumatique lors un événement tragique (mortalité, accident, maladie), etc.

Tu auras pour tâches de :

Plusieurs milieux de travail sont possibles :

-         Milieux scolaires : écoles primaires, secondaires, spéciales pour handicapés, etc

-         Milieux de santé : hôpitaux, CHSLD, centres de réadaptation, etc

-         Milieux correctionnels et réintégration : centres correctionnels communautaire, pénitenciers, etc

-         Milieux communautaires : organismes d’intervention auprès des délinquants, déficients intellectuels, victimes de violence, personnes âgées, prévention du suicide, etc.

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-           Bonne forme physique et bonne santé car tu auras à travailler de longues heures lors des répétitions

-         Grande facilité à communiquer pour t’exprimer clairement et efficacement devant ton public (p.s. : la gêne ou la timidité ne doivent être des obstacles, tu réussiras à les surmonter certainement….)

-         Grand sens de l’observation et du jeu pour être capable le suivre le déroulement de l’histoire afin de bien t’intégrer et au moment opportun

-         Imagination, créativité et spontanéité pour interpréter des personnages de façon originale et qui répond aux attentes de l’auteur(e) envers ce personnage, mais aussi pour apporter tes idées lors des mises en scène et des réunions de production

-         Grand sens de la discipline et maturité car tu devras bien planifier et gérer ton temps afin d’effectuer de nombreuses répétitions de ton ou tes rôle(s)

-         Facilité à écouter pour bien faire des répliques au moment voulu et au ton voulu

-         Grande facilité à travailler en équipe car tu auras à travailler avec de nombreuses personnes qui seront autour de toi (les autres comédiens, le metteur en scène ou le réalisateur, mais aussi les techniciens de scène ou de plateau qui tous aussi importants les uns que les autres pour bien faire ton travail)

-         Facilité d’adaptation car tu seras appelé(e) à jouer toutes sortes de rôle (dramatique, comique, personnage principal ou secondaire, etc) et aussi à travailler dans des endroits différents (théâtre, théâtre d’été, télévision, cinéma, centres culturels, etc) et avec toutes sortes de public (adultes, adolescents, enfants)

-         Bonne résistance au stress car tu auras à travailler souvent avec ce facteur lors de tes présentations en public

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-       Animateur(trice) à la radio

-        Animateur(trice) à la télévision

-        Animateur(trice) culturel(le)

-        Assistant(e) metteur(euse) en scène (après expérience)

-        Assistant(e) réalisateur(trice) à la télévision ou au cinéma (après expérience)

-        Critique de théâtre, de télévision ou cinéma

-        Directeur(trice) artistique (après expérience)

-        Directeur(trice) artistique adjoint(e) (après expérience)

-    Journaliste culturel

-        Metteur(euse) en scène (après expérience)

-        Moniteur(trice) culturel(le)

-        Moniteur(trice) de théâtre

-        Professeur(e) de théâtre au collégial

-        Professeur(e) de théâtre au secondaire (ou aux adultes)

-        Réalisateur(trice) à la télévision ou au cinéma (après expérience)

-        Responsable de la distribution des rôles

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        À TON PROPRE COMPTE : à contrat ou à la pige (majoritairement)

-        Agences artistiques

-        Centres culturels privés

-        Compagnies et troupes de théâtre

-        Écoles de théâtre

-        Entreprises d’animation culturelle

-        Entreprises d’organisations d’activités culturelles

-       Entreprises de cirque

-        Entreprises de doublage

-        Entreprises de production audivisuelle et télévisuelle

-        Entreprises de productions cinématographiques

-        Municipalités (centres de loisirs)

-        Stations de radio

-        Stations de télévision

-        Théâtres et théâtres d’été 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-        Avoir du talent (c’est le talent qui pourra t’apporter le succès…., mais ce n'est pas une garantie)

-        Bon porte-folio

-        Grande polyvalence

-        Disponibilité

-        Longues heures de travail (une journée complète pour tourner que quelques scènes à la télé ou au cinéma...)

-        Horaires de travail parfois variables

-        Travail souvent à temps partiel, à contrat ou à la pige

-        Avoir de l’expérience dans le domaine du théâtre est souvent considéré par les employeurs (théâtre amateur, théâtre d’improvisation, figuration à la télé ou au cinéma, organisation de spectacles amateurs, etc)

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2018 :

 

Pour le D.E.C. en théâtre-interprétation :

Le placement est bon, 69 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la majorité sont à temps partiel et à contrat ou à la pige.

La presque totalité des répondants(es) en emploi travaillaient à leur compte comme pigiste.

Quelques répondants(es), soit 9 % ont poursuivi leurs études à l'université ou au conservatoire d'art dramatique.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 À LEUR COMPTE

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

32

20

5

14

3

 

Note 1 : hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 24 % en 2016; 85 % en 2014 et 29 % en 2012).

 

Note 2 : baisse importante du nombre de répondants(es) poursuivant des études supérieures (était de 15 % en 2016; 100 % en 2014; 70 % en 2012 et 60 % en 2011).

Note 3 : la période où l'enquête a eu lieu n'est pas propice pour l'emploi pour les comédiens. La plus grande période d'emploi se situe entre mai et octobre de chaque année, soit lors de la période estivale.

Note 4 : ces données ont été compilées lors du placement 6 mois après la fin des études, mais plusieurs obtiennent un premier contrat prés d'1 an après les études.

 

Pour le Bacc en art dramatique :

(inclus toutes les concentrations : dramaturgie, interprétation et études théâtrales)

Selon les données disponibles au 31 janvier 2017 :

Le placement est moyen, seulement 50 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi à leurs études dont seulement 43 % sont à temps complet;

 

La majorité des répondants(es) en emploi relié, soit 68 % travaillaient à leur compte.

 

Plusieurs autres répondants(es), soit 15 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise en théâtre ou dans une discipline connexe ou dans un autre domaine des arts.

Note : Cette enquête concerne le placement 6 mois après la fin des études. Mais, plusieurs diplômés(es) obtiennent un contrat 1 an après la fin de leurs études et cette enquête ne fait aucune mention à ce sujet.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 A
LEUR COMPTE

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

52

22

13

15

8

 

Note 1 : baisse du taux de placement en comparaison avec les années précédentes (était de 50 % en 2015; 63 % en 2013 et 57 % en 2011)..

 

Note 2 : prendre en considération que seulement 53 % des diplômés(es) ont répondu à cette enquête.

 

Note 3 : la période où l'enquête a eu lieu n'est pas propice pour l'emploi pour les comédiens. La plus grande période d'emploi se situe entre mai et octobre de chaque année, soit lors de la période estivale.

 

Note 4 : prendre en considération que seulement 51 % des diplômés(es) de ces programmes ont répondu à l'enquête.

 

Pour les Conservatoires :

 

En 2018; il y a eu 11 diplômés(es) en jeu au Conservatoire de Montréal qui se sont tous dirigés vers une carrière de comédien(ne),

 

Mais, aucune donnée disponible sur leur placement 6 mois après la fin de leurs études.

 

En 2018; il y a eu 8 diplômés(es) en jeu et 1 diplômé en mise en scène au Conservatoire de Québec qui se sont tous dirigés vers une carrière de comédien(ne),

 

Mais, aucune donnée disponible sur leur placement 6 mois après la fin de leurs études.

 

Pour l’École nationale :

 

En 2018; il y a eu 11 diplômés(es) en interprétation dans la section francophone et 14 diplômés(es) en interprétation dans la section anglophone qui se sont tous dirigés vers une carrière de comédien(ne),

Mais, aucune donnée disponible sur leur placement 6 mois après la fin de leurs études.

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, École nationale de théâtre du Canada, Conservatoire d'art dramatique de Montréal et Conservatoire d'art dramatique de Québec.

PORTRAIT DES PROFESSIONS :

Selon Emploi-Québec; il y avait plus de 1 500 acteurs(trices), comédiens(nes), conteurs(euses), doubleurs(euses), humoristes, narrateurs(trices), répétiteurs(trices) au cinéma, à la télévision, à la radio, au théâtre et aux autres arts de la scène au Québec en 2018.

Plus de 52 % étaient des hommes et 48 % étaient des femmes.

Plus de 45 % occupaient un poste à temps complet.

La répartition selon l'âge était :

SALAIRE :

 

Selon les données en 2019 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Emplois connexes autres qu'enseignement :

 

Pour les données salariales des journalistes et recherchistes culturels, consulte la page de la profession de journaliste

Pour les données salariales des animateurs culturels (incluant animateurs de la vie étudiante), consulte la page de la profession d'animateur culturel

 

Pour les données salariales des professeurs de théâtre au secondaire, consulte la page de la profession d'enseignant en théâtre.

 

Autres secteurs :

En enseignement collégial et universitaire :

 

Note : pour les professeurs de danse au secondaire, voir la profession de profession de musique au secondaire

  • 938,40 $/semaine en moyenne en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 18 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise)

  • 963,65 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 18 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise)

  • 967,52 $/semaine en moyenne en tant qu''enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 19 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise + diplôme en pédagogie de l'enseignement collégial ou titulaires d'une maîtrise + scolarité de doctorat)

  • 1 047,52 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 19 ans de scolarité : titulaires d'une maîtrise + diplôme en pédagogie de l'enseignement collégial ou titulaires d'une maîtrise + scolarité de doctorat)

  • 1 125,86 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans une collège préuniversitaire privé (avec 19 ans ou plus de scolarité : titulaires d'un doctorat)

  • 1 138,44 $/semaine en tant qu'enseignant(e) régulier dans un cégep (avec 19 ans ou plus de scolarité : titulaires d'un doctorat)

  • 1 070,34 $/semaine en moyenne en tant que chargé(e) d'enseignement, professeur(e) assistant(e), professeur(e) suppléant(e) ou lecturer

  • 1 336,25 $/semaine en moyenne en tant que professeur(e) adjoint(e), professeur(e) régulier ou assistant professor

Note : Dans le secteur public et parapublic et dans la plupart des collèges privés, les augmentations sont établies selon les conventions collectives

 

En tant qu'acteur(trice) ou comédien(ne) :

 

légende

 

premier rôle = prononce plus de 50 mots par émission

seconde rôle = prononce 50 mots ou moins par émission

rôle muet = n’a pas de texte à dire, mais qu’on identifie singulièrement à un personnage ou à une fonction et dont la présence visuelle est inférieure à celle prévue pour les premier et deuxième rôles

doublure = remplace l’interprète d'un premier ou deuxième rôle dans des scènes muettes

figurant = qui ne concourt qu’à créer l’ambiance ou ne participe qu’à des bruits ou des mouvements de foule

autopublicité : publicité que le producteur ou le diffuseur fait de ses propres émissions ou de ses fonctions

émission dramatique : comprend les comédies de situation, les comédies à sketches, les pièces de théâtre, les comédies musicales, les téléromans, les téléséries

émission non dramatique : comprend les jeux télévisés, les magazines, les talk shows, les émissions de conditionnement physique, les émissions de cuisine, les émissions de services, les émissions d'information et d'affaires publiques, etc.

 

cachets minimums pour un(e) comédien(ne) sous contrat ou pigiste

(à titre informatif seulement)

 

milieu théâtral :

·        76,97 $/représentation + 2,06 $/hre de répétition en moyenne en tant que 3e rôle dans une salle grand public de moins de 200 places pour une compagnie de théâtre reconnue

·        98,56 $/représentation + 2,06 $/hre de répétition en moyenne en tant que 3e rôle dans une salle "jeune public" pour une compagnie de théâtre reconnue

·        98,85 $/représentation en moyenne en tant que 3e rôle dans une salle grand public de 200 à 399 places pour une compagnie de théâtre reconnue

·       121,62 $/représentation en moyenne en tant que 3e rôle dans une salle grand public de 400 places ou plus pour une compagnie de théâtre reconnue

·        106,53 $/représentation + 2,06 $/hre de répétition en moyenne en tant que 2e rôle dans une salle grand public de moins de 200 places pour une compagnie de théâtre reconnue

·       111,30 $/représentation + 2,06 $/hre de répétition en moyenne en tant que 2e rôle dans une salle "jeune public" pour une compagnie de théâtre reconnue

·        121,39 $/représentation en moyenne en tant que 2e rôle dans une salle grand public de 200 à 399 places pour une compagnie de théâtre reconnue

·       145,78 $/représentation en moyenne en tant que 2e rôle dans une salle grand public de 400 places ou plus pour une compagnie de théâtre reconnue

·        147,90 $/représentation + 2,06 $/hre de répétition en moyenne en tant que 1er rôle dans une salle grand public de moins de 200 places pour une compagnie de théâtre reconnue

·        147,53 $/représentation + 2,06 $/hre de répétition en moyenne en tant que 1er rôle dans une salle "jeune public" pour une compagnie de théâtre reconnue

·        158,70 $/représentation en moyenne en tant que 1er rôle dans une salle grand public de 200 à 399 places pour une compagnie de théâtre reconnue

·       190,21 $/représentation en moyenne en tant que 1er rôle dans une salle grand public de 400 places ou plus pour une compagnie de théâtre reconnue

milieu de la télévision :

·       63,00 $/jour pour l'interprétation d'une doublure ou d'un figurant spécialisé dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à TVA

·       92,83 $/jour pour l'interprétation d'une doublure ou d'un figurant spécialisé dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) chez producteur privé de télévision membre de l'AQPM

·       104,64 $/jour en moyenne pour l'interprétation d'une doublure ou d'un figurant spécialisé dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) chez un télédiffuseur public

·       92,00 $/jour pour l'interprétation d'un troisième rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à TVA (diffusion régionale)

·       138,52 $/jour pour l'interprétation d'un troisième rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) chez un producteur privé de télévision membre de l'AQPM

·       148,77 $/jour pour l'interprétation d'un troisième rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à Télé-Québec

·       149,00 $/jour pour l'interprétation d'un troisième rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à TVA (diffusion nationale)

·       160,74 $/jour pour l'interprétation d'un troisième rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à la SRC

·       201,75 $/jour pour l'interprétation d'un troisième rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) chez un producteur télévisuel canadien (hors-Québec)

·       237,79 $/jour pour l'interprétation d'un troisième rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à TFO (télévision francophone de l'Ontario)

·       376,59 $/jour pour l'interprétation d'un troisième rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à la CBC

·       162,00 $/jour pour l'interprétation d'un second rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à TVA (diffusion régionale)

·       240,13 $/jour pour l'interprétation d'un second rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) chez un producteur privé de télévision membre de l'AQPM

·       248,00 $/jour pour l'interprétation d'un second rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à TVA (diffusion nationale)

·       280,64 $/jour pour l'interprétation d'un second rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à la SRC

·       344,23 $/jour pour l'interprétation d'un second rôle ou d'une doublure d'un premier ou second rôle ou d'un figurant spécialisé dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à Télé-Québec

·       349,03 $/jour pour l'interprétation d'un second rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) chez un producteur télévisuel canadien (hors-Québec)

·       393,58 $/jour pour l'interprétation d'un second rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à la CBC

·       408,81 $/jour pour l'interprétation d'un second rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à TFO (télévision francophone de l'Ontario)

·       238,00 $/jour pour l'interprétation d'un premier rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à TVA (diffusion régionale)

·       336,19 $/jour pour l'interprétation d'un troisième rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à la SRC

·       353,42 $/jour pour l'interprétation d'un premier rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) chez un producteur privé de télévision membre de l'AQPM

·       382,14 $/jour pour l'interprétation d'un premier rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à Télé-Québec

·       364,00 $/jour pour l'interprétation d'un premier rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à TVA (diffusion nationale)

·       514,75 $/jour pour l'interprétation d'un premier rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) chez un producteur télévisuel canadien (hors-Québec)

·       584,04 $/jour pour l'interprétation d'un premier rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à TFO (télévision francophone de l'Ontario)

·       587,44 $/jour pour l'interprétation d'un premier rôle dans une émission dramatique (ex : comédie, téléroman, télésérie ou émission à sketchs) à la CBC

·         253 $/heure pour la post-synchro de tout rôle d'une émission d'animation de 10 minutes et moins chez un producteur membre de l'A.Q.P.M.

·         287 $/pour 4 heures pour la post-synchro d'un autre rôle d'une émission d'animation de 10 minutes et plus chez un producteur membre de l'A.Q.P.M.

·         422 $/pour 4 heures pour la post-synchro d'un premier rôle d'une émission d'animation de 10 minutes et plus chez un producteur membre de l'A.Q.P.M.

milieu du cinéma :

·        264,00 $/jour pour l'interprétation d'un troisième rôle ou d'une doublure d'un premier ou second rôle ou d'un figurant spécialisé dans un long métrage chez un producteur de cinéma membre de l'AQPM

·        325,50 $/jour pour l'interprétation d'un premier rôle dans un long mérage chez un producteur canadien de cinéma (hors-Québec)

·        444,00 $/jour pour l'interprétation d'un second rôle dans un long métrage chez un producteur de cinéma membre de l'AQPM

·        466,50 $/jour pour l'interprétation d'un second rôle dans un long mérage chez un producteur canadien de cinéma (hors-Québec)

·        658,00 $/jour pour l'interprétation d'un premier rôle ou d'un(e) marionettiste d'un(e) manipulateur(trice) dans un long métrage chez un producteur de cinéma membre de l'AQPM

·        690,25 $/jour pour l'interprétation d'un premier rôle dans un long mérage chez un producteur canadien de cinéma (hors-Québec)

milieu du multimédia :

·        454,00 $/jour pour l'interprétation d'une doublure d'un premier ou second rôle ou d'un figurant spécialisé chez un producteur de multimédia (jeux vidéo, documentaire, application mobile interactive ou spectacle) membre de l'AQPM

·        454,00 $/jour pour l'interprétation d'un troisième rôle dans un long métrage chez un producteur de multimédia (jeux vidéo, documentaire, application mobile interactive ou spectacle) membre de l'AQPM

·        509,00 $/jour pour l'interprétation d'un second rôle dans un long métrage chez un producteur de multimédia (jeux vidéo, documentaire, application mobile interactive ou spectacle) membre de l'AQPM

·        676,00 $/jour pour l'interprétation d'un premier rôle ou d'un(e) marionettiste d'un(e) manipulateur(trice) dans un long métrage chez un producteur de cinéma membre de l'AQPM

Milieu du spectacle sur scène (sauf théâtre) :

·       104,89 $/représentation comme artiste d'accompagnement (équivalent d'un troisième rôle) dans une salle de moins de 400 places ou 125,00 $/représentation  dans une salle de 400 à 799 places ou 180,00 $/représentation dans une salle de 800 places ou plus chez un producteur de spectacles membre de l'ADISQ

·       126,96 $/représentation comme artiste d'accompagnement principal (équivalent d'un second rôle) dans une salle de moins de 400 places ou 145,00 $/représentation  dans une salle de 400 à 799 places ou 210,00 $/représentation dans une salle de 800 places ou plus chez un producteur de spectacles membre de l'ADISQ

·       182,16 $/représentation comme artiste principal (équivalent d'un premier rôle) dans une salle de moins de 400 places ou 240,00 $/représentation  dans une salle de 400 à 799 places ou 320,00 $/représentation dans une salle de 800 places ou plus chez un producteur de spectacles membre de l'ADISQ

Milieu du doublage :

·         126,97 $/jour (37 lignes) ou 4,24 $/ligne pour le doublage d'1 heure d'une émission dramatique télé ou une série d'animation pour la télé chez un doubleur professsionnel membre de l'Association nationale des doubleurs professionnels ANDP

·         137,55 $/jour (22 lignes) ou 6,86 $/ligne pour le doublage d'1 heure d'un long métrage chez un doubleur professsionnel membre ANDP

·         112,56 $/jour (51 lignes) ou 2,40 $/ligne pour le doublage d'une narration d'1 heure chez un doubleur professsionnel membre ANDP

Sources : Ministère de l'Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec, Alliance des professionnelles de la Ville de Québec, Syndicat des professionnels municipaux de Montréal, Syndicat employés des communications du Espace musique ou Première Chaîne de la SRC, Syndicat général des employés de Télé-Québec, Syndicat des employés de TVA, ACTRA, Union des artistes UDA, conventions collectives des employés de plusieurs collèges privés, conventions collectives des professeurs de plusieurs collèges privés, conventions collectives des professionnels de la plupart des universités, conventions collectives des professionnels de plusieurs grandes municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs municipalités de taille moyenne.

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Les perspectives de carrière pour les comédiens dépendent de leur succès. Ce n'est qu'une minorité d'artistes ayant un grand succès et obtiennent des contrats très lucratifs.

 

Industrie du théâtre :

 

Malgré la concurrence croissante des formes de divertissements à domicile (jeux vidéo, multiplication des chaînes spécialisées, vidéos, etc.), du cinéma et des autres types de spectacles, l'industrie du théâtre a connu une forte croissance jusqu'en 2002-2003, puis a perdu une part de sa popularité par la suite. En effet, le nombre de spectateurs de pièces de théâtre a presque doublé entre 1994-1995 et 2002-2003, avant de diminuer de plus de 30 % entre ce sommet et 2005-2006, pour repartir en hausse entre cette année et 2012-2013.

 

 Si ces nombreux rebondissements ont bien sûr influencé l'emploi dans cette profession, ils rendent hasardeuses les prévisions pour les prochaines années. Cela dit, comme la tendance à long terme montre tout de même une hausse de la fréquentation des pièces de théâtre, on s'attend à ce que le nombre d'acteurs et comédiens dans l'industrie du théâtre augmente quelque peu au cours des prochaines années.

 

Industrie de la télédiffusion :

 

Seule la forte augmentation du nombre de chaînes spécialisées favorise légèrement la création d'emplois dans cette industrie. D'ailleurs, les recettes réelles d'exploitation (après inflation) de la télévision traditionnelle privée ont diminué de près de 20 % au Canada et de plus de 22 % au Québec entre 2000 et 2013, pendant qu'elles augmentaient de 150 % dans la télévision payante et spécialisée.

On ne peut donc pas s'attendre à ce que cette industrie contribue beaucoup à la croissance de l'emploi dans cette profession au cours des prochaines années.

 

Industrie du cinéma :

 

Même si l'assistance aux projections de films québécois a plus que doublé entre 2000 et 2011, elle varie considérablement d'une année à l'autre. Elle a d'ailleurs chuté en 2012 et en 2013, représentant les deux pires résultats depuis 2000. En effet, la popularité de ce type de production dépend beaucoup de la faveur du public pour chaque production. Le succès d'une seule production peut parfois modifier complètement les résultats annuels de l'ensemble des films québécois. Il est en conséquence très difficile de prévoir si la hausse (ou la baisse) de la popularité des films québécois se maintiendra. Notons finalement que la production de films québécois, quoique prestigieuse et très médiatisée, génère relativement peu d'emplois et n'influence donc que légèrement l'emploi danscette industrie et dans cette profession.

 

Finalement, cette industrie bénéficie aussi du développement de nouveaux créneaux, telle la production de segments filmés incorporés à des sites Internet et à des jeux ou didacticiels vidéo. Dans l'ensemble, ces facteurs devraient permettre une légère croissance du niveau d'emploi dans les industries du film et de l'enregistrement sonore.

Compte tenu de ces facteurs, le nombre de comédiens(nes) et acteurs(trices) devrait n'augmenter que légèrement au cours des prochaines années, ce qui laisse prévoir des perspectives d'emploi plutôt moyennes.

 

Industrie du doublage :

 

L'industrie du doublage au Québec fait vivre 900 personnes et génère un chiffre d'affaires annuel de 24 millions de dollars.

 

Si les contrats de productions cinématographiques comptaient pour plus de 60 % de tous les contrats de doublage en 1998, selon les données de l'Institut de la statistique du Québec, ils en représentaient seulement un peu plus de 30 % en 2013-2014, le reste allant au doublage de productions télévisuelles.

 

Si de nombreux acteurs comptent sur le doublage comme revenu d'appoint, d'autres vivent exclusivement en prêtant leur voix aux vedettes du cinéma, de la téléréalité ou en faisant de la publicité.

 

L'arrivée des diffuseurs virtuels, qui ne sont pas soumis aux mêmes lois que les diffuseurs traditionnels, cause des difficultés à l'industrie du doublage

 

Contrairement à leurs collègues français, les acteurs québécois ne bénéficient d'aucun droit de suite en doublage. Une fois qu'ils ont été payés pour leur travail, c'est terminé.

 

À défaut de doubler des films et des séries télé, les acteurs se rabattent sur ce qu'on appelle la surimpression vocale, ces voix québécoises que vous entendez par-dessus les propos des vedettes de téléréalités ou de docuréalités étrangers

On prévoit que le nombre d'acteurs et comédiens n'augmentera que légèrement au cours des prochaines années.

 

Sources : Service Canada, Emploi Québec et Statistiques Canada

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait de l'industrie culturelle québécoise

 

LES ÉTUDES :

 

Il existe plusieurs voies possibles afin de devenir comédienne ou comédien. Aucune d’entre elles est meilleure que l’autre même certains en disent le contraire car toutes les voies permettent autant de jouer au théâtre, à la télévision ou même parfois au cinéma.

-    Au niveau collégial (formation préparatoire à l’Université ou au Conservatoire) voir la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en théâtre

-        Au niveau collégial (formation technique) voir ci-dessous

-    École nationale

-    Conservatoire

-        Au niveau universitaire

-        Autres formations

 

AU NIVEAU COLLÉGIAL TECHNIQUE :

 

Pourquoi choisir les études collégiales en théâtre professionnel ? 

à Lionel-Groulx :

Ghyslain Filion
M.A. en art dramatique de l'UQAM, B.A. en enseignement de l'art dramatique de l'UQAM et diplômé en interprétation théâtrale du Cégep Lionel Groulx, il présent dans le milieu théâtral depuis près de vingt-cinq ans en tant que comédien, metteur en scène et professeur. Spécialisé en théâtre pour l'enfance et la jeunesse, il a dirigé plusieurs spectacles dans les écoles primaires et animé de nombreux ateliers de théâtre d’ombres corporelles et de jeu masqué dans diverses commissions scolaires du Québec, dans près de vingt-cinq productions théâtrales professionnelles, dont plusieurs pour l’enfance et la jeunesse et a écrit 3 pièces pour enfants. Enfin, il il a cofondé la compagnie Théâtre Inédit en 2005.

Jean Turcotte
: B.A. art dramatique de l'UQAM, comédien ayant joué dans plus d’une quarantaine de productions théâtrales et ce, sur presque toutes les scènes de théâtre montréalaises, mais aussi en tournées québécoises, canadiennes et européennes principalement pour le Groupe La Veillée, mais aussi plusieurs autres compagnies de théâtre montréalaises. Il a joué à la télévision dans les 4 saisons de Taxi 0-22 et a fait différentes apparititions au cinéma. Il a mis en scène un spectacle de théâtre musical, qui a été repris en tournée et a été joué à la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier. Il enseigne le jeu au Cégep Lionel-Groulx depuis 2001.

Johanne Benoit : B.A. en enseignement de l'art dramatique de l'UQAM, M.A. théâtre de l'UQAM, diplômée de l'École Technique Alexander de Montréal, diplômée en pédagogie du mouvement avec la célèbre professeure de danse et de théâtre allemande Monika Pagneux et Guy Freixe de l'École de théâtre Jacques Lecoq. Elle a dirigé de nombreux ateliers sur le jeu masqué dans différentes écoles au Canada et en France, a été directrice artistique du Théâtre de la Grosse Valise pendant plusieurs années et dirigé les mises en scènes de quelques productions théâtrales. Elle enseigne le mime et le jeu masqué au Cégep Lionel-Groulx.

Jacquie Gosselin : membre fondatrice et codirectrice artistique de la compagnie DynamO Théâtre depuis 1989; a participé à la création de presque tous les spectacles de la compagnie en tant qu'autrice et metteure en scène d'une dizaine de spectacles; Elle se joint au projet international Documents of Poverty and Hope, regroupant six compagnies de cinq différents pays, en collaborant à la création de Ausência, ainsi qu’à titre de chorégraphe et de co-auteure pour le spectacle Patrice Balbina’s Chance encounter with the end of the world.

Elle a donné des ateliers de perfectionnement sur le jeu clownesque à l'École nationale de théâtre, à l'École nationale de cirque, à l’École supérieure de théâtre UQÀM, au Cirque du Soleil, à la Fondation Dr Clown (maintenant appelée "Fondation Jovia"), à l’Association Théâtre Éducation du Québec (ATEQ), à l’Association québécoise des marionnettistes (AQM) et ailleurs dans le monde en autres à Ath en Belgique, à Macao, à Taipei et à Singapour en Asie, à Aguascalientes au Mexique et à Séville en Espagne. Elle enseigne le jeu clownesque au Cégep Lionel-Groulx.


Luc Bourgeois : véritable homme de théâtre, puisqu'il a joué dans plus d'une soixantaine de productions théâtrales (dont : Cyrano de Bergerac, Les Trois Mousquetaires, Le Misanthrope, Glengarry Glen Ross, La Cantatrice chauve, Harold et Maude, Impromptu, Fanny et Alexandre, Oslo, Docile, La Maison, Les Sorcières de Salem); à la télévision, on l'a vu notamment dans Caméra Café 2.0, Sortez-moi de moi, Bête noire, Au secours de Béatrice, La Galère et Ramdam et d'émissions pour enfants (Alix et les Merveilleux, Macaroni tout garni, Rouli Roulotte, Lapoisse et Jobart) et quelques apparitions dans des courts métrages. Il a cofondé le Petit Théâtre du Nord à Boisbriand dans les Laurentides en 1998 avec Sébastien Gauthier dont il assume la direction artistique depuis sa fondation Il enseigne à l'École nationale de théâtre et au Cégep Lionel-Groulx depuis 1999.

Sébastien Gauthier : diplômé en interprétation théâtrale du Cégep Lionel-Groulx; ce comédien et metteur en scène accompli depuis une vingtaine d'années a joué dans une trentaine de productions théâtrales dans plusieurs scènes (dont Théâtre Denise-Pelletier, Théâtre Jean-Duceppe, Théâtre du Rideau Vert et Petit théâtre du Nord). À la télévision, on a pu le voir dans une vingtaine de séries télé (dont : Contre-offre, Max et Livia, Les Simone, Mémoires vives, Tranches de vie, 30 vies, Toute la vérité, Ni plus ni moins, C.A., Les Invinsibles, Le Négociateur, Watatatow, Virginie, etc.). Au cinéma, il a joué des rôles dans quelques films (dont : L'Acrobate, Le Mirage, Les Maîtres du suspens, Liverpool). En tant que metteur en scène, il dirigé plus d'une quinzaine de productions présentées au Petit Théâtre du Nord et au Théâtre Prospero. Il a cofondé le Petit Théâtre du Nord à Boisbriand dans les Laurentides avec Luc Bourgeois en 1998 et en assume la direction administrative depuis sa fondation. Enfin, il enseigne le jeu au Cégep Lionel-Groulx depuis 2007.

Michel Houde : diplômé du Conservatoire d'art dramatique de Québec; comédien, thérapeute, enseignant; il a notamment foulé les planches du Centre National des arts à Ottawa, du Théâtre du Rideau Vert à Montréal et du Théâtre Périscope à Québec. Au cinéma, il a joué dans quelques films (La petite reine, Alexis le Trotteur, En terrains connus, Reste avec moi, Magique et Un été sans point ni coup sûr). À la télévision, on a pu le voir entre autres dans quelques séries (Otage, Toute la vérité, Taxi 22, Les Bougon, L'Auberge du chien noir). Il est fondateur de la troupe de théâtre Azimut 96° et a enseigné le théâtre aux Inuits dans le Grand Nord permettant de mettre en scène quelques spectacles.

En tant que thérapeute, il consacre une partie de son temps à la Fondation Jovia (Dr Clown) en tant que clown thérapeutique auprès d'enfants malades et de personnes aînées et ce, depuis 2010. Enfin, il enseigne le jeu clownesque et l'interprétation au Cégep Lionel-Groulx depuis 2010.


à Saint-Hyacinthe :

Jacques Rossi
: diplômé de l'École nationale de théâtre, ce comédien, auteur, metteur en scène et enseignant prolifique a joué dans plus d'une quarantaine de productions théâtrales; a son actif plus de 80 mises en scènes de productions au théâtre au cours de sa carrière présentées dans toutes les grandes scènes québécoises et plusieurs à travers le Canada et en Europe; a enseigné dans la majorité des écoles de théâtre du Québec, ce qui en fait l’un des grands metteurs en scène québécois figrant même dans le Dictionnaire des artistes du théâtre québécois. Il enseigne la mise en scène au Cégep depuis près de 30 ans.

Luce Pelletier : diplômée en interprétation théâtrale du Cégep Lionel-Groulx, cette comédienne et metteure en scène a joué dans de nombreux rôles dans une centaine de productions théâtrales depuis près de 40 ans et mis en scène plusieurs productions présentées au Théâtre de l'Opsis (Le Vertige, Signor Smytchkov, Resistenza, Les Enfants de la pleine lune, etc.), principalement, mais également au Théâtre Denise-Pelletier (Commedia). Elle est directrice générale et artistique du Théâtre de l'Opsis depuis 1984 et enseigne l'interprétation au Cégep depuis 2002.

Lisette Dufour : actrice de doublage bien connue pour la voix francophone de Lisa dans les Simpson et de Pocahontas dans le film du même nom de Disney. Mais, elle a effectué le doublage des voix de 19 acteurs américains de cinéma dans plus de 200 films depuis les 40 dernières années (dont : Millénium, Cauchemar, Tromperie, Désir Danger, 13 Fantômes, Mort de peur, Pièges mortels, Harry Potter, Orgues et Préjugés et Zombies, etc.)dans une dizaine de films et téléfilms d'animation (Ralph brise l'Internet, Les Simpson le film, La Petite Sirène, Pocahontas, Anastasia, etc.), dans près d'une dizaine de séries télévisées (Orange is the new black, Le Fou de l'Hôtel, Coroner Da Vinci, Les Contes d'Avonlea, Degrassi junior, etc.) et de séries d'animation (Mon derrière perd la tête, Monsieur Lune, Max et Ruby, Méga Bébés, Angela Anaconda, L'Île de la tortue et bien sûr ... Les Simpson). Elle enseigne le doublage au Cégep.


Sébastien Robineau : diplômé en arts et technologie des médias du Cégep de Jonquière, ce réalisateur a dirigé des acteurs pour plusieurs émissions télévisées (dont : Bianca vie de famille, Coups de cochon, Pas plus bêtes que nous, Victor Lessard le talk show, L'Amour est dans le pré, À fond de train, Les Dieux de la danse, Le Missionnaire, Donnez au suivant, Gala Artis 2012 et 2015, Testé par les humains, Sucré Salé saison 6, Fort Boyard, etc.). Il enseigne le jeu à la caméra au Cégep depuis quelques années.

Il est récipiendaire d'un prix Gémeaux 2018 pour la meilleure réalisation, télé-réalité, pour L'Amour est dans le pré et d'un prix Gémeaux 2006 pour la meilleure réalisation variétés, talk-show, arts de la scène, télé-réalité, pour Donnez au suivant.

Sébastien David : diplômé de l'École nationale de théâtre; ce comédien, dramaturge et metteur en scène a joué dans plus d'une quinzaine de productions théâtrales sur différentes scènes (Théâtre des Écuries, Espace libre, Théâtre Propero, Théâtre d'Aujourd'hui, Théâtre de Quat'Sous) au cours des 15 dernières années, a joué à la télévision (Les Rescapés, Les Hauts et les bas de Sophie Paquin). En tant qu'auteur et metteur en scène, il a signé une quinzaine de productions dont plusieurs destinées au public adolescent lorsqu'il était artiste en résidence au Théâtre Denise-Pelletier. Il a fondé sa compagnie théâtrale La Bataille dont il assume la direction générale et artistique depuis sa création en 2015. Il a enseigné à l'École nationale de théâtre et maintenant, au Cégep depuis 2015.

Il est récipiendaire de plusieurs prix dont : le prix Louise-La Haye de la Fondation du Centre des auteurs dramatiques CAD pour le meilleur texte pour Les Hauts-Parleurs en 2017, le prix littéraire 2017 du Gouverneur général de Canada pour Dimanche Napalm, le prix Bernard-Amyot 2015 de l'École nationale de théâtre pour l'excellence en enseignement, prix du Gala des Cochons d'Or 2011 pour le meilleur texte original et le prix des Cochons d'Or pour le meilleur acteur pour "En attendant Gaudreault précédé de ta Yeule Kathleen", prix de l'auteur dramatique Banque Laurentienne du Théâtre d'Aujourd'hui 2011 pour la même pièce.


Eugénie Beaudry : diplômée en interprétation théâtrale du Cégep Lionel-Groulx et en écriture humoristique de l'École nationale de l'humour, cette comédienne, autrice, metteure en scène et scénariste a joué dans une dizaine de productions théâtrales et dans une quinzaine de séries télé (M'Entends-tu ?, Ruptures, File d'attente, L'Heure bleue, Au secours de Béatrice, Adèle et Béatrice, Yasmaska, Nouvelle Adresse, Il était une fois dans le trouble, O', Unité 9, Watatatow) et au cinéma dans une dizaine de films (Apapacho, Rosaire, De l'autre côté de novembre, 165 days, Laurentie, Polytechnique, Dédé à travers les brumes, Demain, Ma vie en cinémascope sur la biographie de la grande chanteuse des années Alys Robi et réalisé par Denise Filiatreault). En tant que metteure en scène, elle a dirigé 6 productions théâtrales dont 2 dont elle a également écrit, ainsi que signé 5 autres productions théâtrales et participé à l'écriture des scénarios d'épisodes de l'émission humoristique File d'Attente saisons 1 et 2 en collaboration avec Réal Bossé. Elle enseigne au Cégep depuis quelques années.


Isabelle Leblanc : M.A. études littéraires et diplômée de l'École nationale de théâtre; cette auteure, metteure en scène et comédienne;elle a cofondé le Théâtre Ô Parleur à Montréal en 1991 et crée de nombreux spectacles (dont Le Sang des promesses, présenté à la Cour d'honneur du Palais des Papes à Avignon en 2018). Elle porte à la scène ses textes Aube (FTA, 2001), et L'histoire de Raoul, (Quat'Sous, 2003). Au cinéma, elle incarne Simone dans le film Littoral de Wajdi Mouawad. Elle enseigne l'écriture dramatique depuis 2007, d'abord, à l'École nationale de théâtre, à l'UQAM et maintenant, au Cégep de Saint-Hyacinthe.

Sylvain Cooke : B.Mus de l'Université de Montréal;  il dirige plusieurs chœurs de la région montréalaise aux styles musicaux très différents et signe de nombreux arrangements pour diverses formations vocales et instrumentales. Assure la direction des chœurs pour le spectacle de Jean-Pierre Ferland présenté dans le cadre des FrancoFolies de Montréal en 2004. Pendant presque 10 ans, il a conçu les arrangements et a dirigé les chœurs de la plupart des spectacles à grand déploiement pour le Mondial Choral de Laval. En plus de diriger de nombreux chœurs dont l'Ensemble des Enchanteurs, il occupe la fonction de directeur musical du Théâtre d'art lyrique de Laval depuis 2006 et enseigne le chant aux étudiants en interprétation au Cégep de Saint-Hyacinthe.

Mario Borges
: diplômé en interprétation théâtrale du Cégep de Saint-Hyacinthe, ce metteur en scène a dirigé plus d’une soixantaine de pièces de théâtre , fondateur et ancien directeur artistique du Théâtre Le Boléro, il est directeur général et directeur artistique du Théâtre Bluff et enseigne au Cégep de St-Hyacinthe.

Manon Lussier : comédien dont on a pu voir dans plusieurs séries télé (Yamaska, L’Auberge du chien noir,  Tout sur moi, Tribu.com, Urgence, Triplex, Le Grand Remous, L’Or du temps, mais aussi au théâtre : Le spectateur condamné à mort, Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges, Un suaire en saran wrap, aussi mis en scène plusieurs pièces, etc.).


à Dawson :

Steven Lecky
: B.Mus interprétation piano de Mcgill et M.Mus. interprétation vocale de Mcgill; ce musicien, chanteur, coach et entraîneur vocal, directeur musical et enseignant; il est considéré comme l'un des meilleurs entraîneurs vocaux au Canada par de nombreux professionnels de la voix (chanteurs, acteurs, animateurs, journalistes, enseignants, conférenciers, etc.). Il est l'auteur de 2 livres et DVD de formatino sur la méthode vox. Il a enseigné la voix et la diction à l'Université McGill, à l'Université Concordia et à l'École nationale de théâtre du Canada, pendant 10 ans. Depuis plus de 15 ans, c'est au Cégep Dawson qui partage ses connaissances.

Judith Beny : B.F.A. acting de l'University of Windsor, cette actrice bien connue dans le paysage télévisuel et cinématographique canadien et américain; elle a joué dans une vingtaine de productions théâtrales dans différentes scènes un peu partout au Canada (Centaur Theatre à Montréal, West Theatre en Ontario, Theatre Calgary en Alberta, etc.) notamment avec la compagnie théâtrale Carbone 14; à la télévision dans de nombreuses séries télé francophones et anglophones (Incarceration, The Collector, Regenesis, Lobby, Toi et moi, Asbestos, Canadien Cas Files, Lassie, etc.); toutefois, c'est surtout au cinéma tant canadien qu'américain (X-Men, Funkytouwn, Dead Like me, Stephen King's Dead Zone, Forbidden Secrets, Jacqueline Kennedy Onassis - A life, Sirens, Memory, Isn't She Great, Soldiers of Fortune, etc.). Elle a enseigné au Banff School of Art en Alberta et enseigne au Cégep Dawson depuis plusieurs années.

Elissa Bernstein
: actrice et chanteuse qui a joué dans de nombreuses pièces de théâtre, productions de théâtre musical dont plusieurs ont été présentées sur Broadway et de films au cours des 30 dernières années. Elle a également prêté sa voix à divers projets de radio et de télévision, dont le dessin animé Arthur. Elle se produit également en tant que chanteuse classique. Elle a enseigné en Europe, en Asie, en Australie, en Inde ainsi qu'en Amérique du Nord. Elle enseigne le théâtre musical au CAMMAC depuis plus de 20 ans, donne des ateliers de chant, de théâtre musical et de diction un peu partout dans le monde et, enseigne le chant et le théâtre musical au Cégep Dawson depuis 1996.


Mila Thé
: B.A. danse de l'UQAM; elle a enseigné pendant 12 ans la danse au Conservatoire Lassalle à Montréal, a dansé pour des productions et des chorégraphes reconnus et à chorégraphier elle-même des projets québécois et internationaux pour la première mondiale de Luzia pour le Cirque du Soleil. Elle a performé pour les Oscars d’Istanbul, le Festival International de Théâtre de Croatie, le Festival International de Musique du Liban, et pour l’artiste Gabriella Laberge au Congrès d’Orléans en France. Elle a récemment chorégraphié la production Queens on Tour pour le Cabaret du Casino de Montréal et le spectacle Fiesta du chanteur québécois latino-pop Étienne Drapeau. En 2011, elle a fondé Les Ateliers de Danse Mila Thé. Elle enseigne la danse et le théâtre musical au Cégep Dawson depuis 2018.


à John-Abbott :

Rob Burns : acteur accompli  qui a joué des rôles principaux dans des théâtres à travers le pays, du Théâtre Nouveau-Brunswick au Banff Centre. Localement, il a joué pour Centaur, Geordie, le Segal et six saisons au Théâtre Lac Brome. Au cinéma, il a joué dans différents films américains aux côtés de certains des grands acteurs (dont Different Loyalty avec Sharon Stone, Covenant avec Taylor Kitsch, Free Money avec Marlon Brando, Nuremberg avec Christopher Plummer).
S'ajoute à cette brillante carrière, celle de metteur en scène pour 6 productions de finissants du collège. Il enseigne au Cégep depuis plusieurs années.

Zack Fraser : diplômé de l'École internationale de théâtre Philippe Gaulier à Londres, B.A. theatre de Dalhousie University et du D.E.S.S. en théâtre de marionnettes de l'UQAM; cet acteur, marionnettiste, coach de mouvement, concepteur de marionnettes, metteur en scène et enseignant a adapté une dizaine de productions théâtrales originales pour les scènes d'un peu partout au Québec, a dirigé la mise en scène d'une douzaine de productions théâtrales pour différentes scènes (Centaur Theatre, Geordie Theatre, Théâtre La Roulotte, Infinitheatre, École nationale de théâtre et Cégep John Abbott). Il enseigne l'écriture dramatique à l'École nationale de théâtre (section anglaise) et au Cégep John-Abbott depuis 2008 et directeur artistique de la compagnie Infinitheatre depuis 2021.

Jason Howell : B.F.A. drama de Concordia, il est musicien multidisciplinaire (chanteur, guitare, pianiste) et leader du groupe Jando depuis plus de 25 ans se produisant pour des publicités et des événements divers dans la région de Montréal; comme acteur au cinéma, il a joué dans quelques films américains (The Exorcism of the 7th Demon, Stargate, etc.) et a joué sur scène dans plusieurs production théâtrales, principalement des comédies musicales depuis plus de 30 ans. Il enseigne la comédie musicale et le chant au Cégep depuis 2003.

Rea Nolan,
B.F.F. drama de Concordia, de la Central School Speech & Drama de Londres et de la Moscou Theatre School, elle est chanteuse ayant performé au Canada, en Irlande et en UK. Elle a été Voice & Dialect Coach pour Shaw Festival Theatre du Canada en 2015, a été coach vocal pour de nombreux acteurs de cinéma et télé dont : Sir Ben Kingsley (récipiendaire d'un Oscar), Joseph Gordon Lewitt, Rhys Ifans. Elle a travaillé pour le Centre Segal, le Globe Theatre Saskatchewan et le Grand Théâtre de l'Ontario. Enfin, elle a déjà agit comme consultante en développement de nouvelles approches thérapeutiques par le théâtre pour la réadaptation des toxicomanes au Centre Le Portage.


Quelques exemples de diplômés(es) connus(es) :

À Lionel-Groulx :


Marc Béland : acteur, danseur et metteur en scène; il a joué de nombreux rôles (séries télé : 5e rang, Les Jeunes Loups,  Mensonges, Mémoires vives, Trauma, Mirador, Virginie, Au nom de la loi, L'Héritière de Grande Ourse, Le Négociateur, Annie et ses hommes, Fortier, Emma, Le Retour, Avec un grand A : Les Missionnaires du sida); au cinéma (Nelly, L'origine des espèces, Deux fois une femme, L'Enfant prodigue de Luc Dionne, L'Odyssée d'Alice Tremblay de Denise Filiatrault, Guide de la petite vengeance de Jean-Francois Pouliot; au théatre (Visage retrouvé, L'asile ou la pureté, La Tempête, Caligula, L'Hippocanthrope, Victor ou les enfants au pouvoir, Le Polygraphe, Picasso au lapin agile, Les oranges sont vertes, etc.); en danse (La Belle et la bête, Wrap around the world Tour, tournée avec le Ballet Bolshoi, etc); ses mises en scène (Hamlet, Le pays du sourire, Douze hommes rapaillés, Hamlet, L'intranquilité, Le petit Scrap, etc.). Il enseigné pendant plusieurs années à l'École nationale de théâtre et à l'UQAM.

Il est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix Gémeaux 2004, 2005, 2007 et 2008 Gémeaux du meilleur rôle de soutien dans Annie et ses hommes, prix Masque 2006 de l'interprétation masculine pour Visage retrouvé, prix Masque 2004 de l’interprétation masculine et prix Gascon-Roux 2004 pour la pièce L’Asile ou la pureté, prix Masque 1997 de l’interprétation masculine pour la pièce La Tempête, prix Gémeaux 1994 du meilleur interprète Avec un grand A : Les Missionnaires du sida et prix de l'Association des critiques de théâtre 1993 pour la pièce Caligula.

Danielle Proulx : cette actrice accomplie bien connue dans le paysage télévisuel québécois ayant joué de nombreux rôles depuis une trentaine d'années (Grand-mère dans Passe-Partout des années 2000, Fugueuse, Unité 9, Les Aventures de Jack Carter, Aveux, Mon meilleur ennemi, Cornemuse, Sous le signe du lion, Les Héritiers Duval, Jamais deux sans toi, Les Intrépides, Le Jardin d'Anna, L'Agent fait la farce, etc.) et dans le paysage cinématographique québécois (Une autre histoire, Dérive, Monsieur Lazhar, Le Déserteur, Truffe, Histoire de famille, L'Enfant d'eau,  Amoureux fou, C.R.A.Z.Y., etc.).

Elle est récipiendaire du prix Génie 2006 de la meilleure actrice de soutien pour son rôle dans le film C.R.A.Z.Y. et du prix Gémeaux 1998 pour la meilleure interprétation premier rôle féminin dans un téléroman pour Sous le signe du lion.

Luce Pelletier : cette comédienne et metteure en scène a joué dans de nombreux rôles dans une centaine de productions théâtrales depuis près de 40 ans et mis en scène plusieurs productions présentées au Théâtre de l'Opsis (Le Vertige, Signor Smytchkov, Resistenza, Les Enfants de la pleine lune, etc.), principalement, mais également au Théâtre Denise-Pelletier (Commedia). Elle est directrice générale et artistique du Théâtre de l'Opsis depuis 1984 et enseigne l'interprétation au Cégep depuis 2002.

Normand d’Amour : cet acteur accompli bien connu dans le paysage télévisuel a joué dans plusieurs séries (Col bleu, Demain les hommes, Ruptures, Subito Texto, Trauma, Yamaska, Les Invincibles la série, L'Or, Emma, La Vie La Vie, Marguerite Volant, Shewaweh, Lance et compte : Le moment de vérité, Le Grand remous, L'Or du temps, etc.); au cinéma, on a pu le voir dans plusieurs films (Origami, Le Vrai du faux, La Peur de l'eau, de Père en flic, 5150 rue des Ormes, Tout est parfait, etc.).


Il est récipiendaire de plusieurs prix : dont le prix Gémeaux 2010 & et 2011 pour le meilleur premier rôle masculin dans un téléroman pour Yamaska, prix Jutra 2009 de la meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien pour Tout en parfait et du prix Masque de l'interprète masculin de l'année pour la production théâtrale "Dans 15 secondes".

Christian Bégin : comédien, animateur, auteur et réalisateur depuis une trentaine d'années. On l'a vu au théâtre dans une soixantaine de productions théâtrales (); à la télévision, dans une cinquantaine de séries télé (Le Chaos, Les Mecs, Fragile, Ça décolle !, Trauma, La vie parfaite, Toute la vérité, Il était une fois dans le trouble, Les Hauts et les bas de Sophie Paquin, Caméra Café, Rumeurs, Vice-caché, Les Bougon, Ramdam, Le Monde de Charlotte, Tabou, etc.); au cinéma, on l'a vu dans une vingtaine de films (Le problème d'infiltration, La chasse au collet, 9 le film, Surviving my mother, Yellow Woman, Ma fille mon ange, Le Collectionneur, La loi du cochon, Nelligan, etc.). Il le connaît également en tant qu'animateur (Curieux Bégin, Y a du monde à messe, Entrée principale, Télé-Pirate, etc.).

Il est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix Gémeaux 2019 pour le meilleur rôle de soutien masculin dans une comédie pour M'entends-tu ?, prix Iris Québec cinéma pour le meilleur premier rôle masculin pour Le problème d'infiltration, prix Gémeaux 2018 pour la meilleure animation - magazine d'intérêt social pour Y a du monde à messe, prix Gémeaux 2013 pour meilleure animation - magazine d'affaires publiques pour Curieux Bégin, prix Gémeaux 2005, 2007 et 2008 pour le meilleur rôle de soutien masculin pour Rumeurs, prix Gémeaux 1996 pour le meilleur animateur d'émission jeunesse pour Télé-Pirate.

Martin Drainville : cet acteur québécois bien connue dans le milieu de la comédie principalement, a joué sur une quarantaine de productions (Le malade imaginaire, Vol au-dessus d'un nid de coucou, Circus Minimus, etc.); fidèle à ses premières amours, il fait régulièrement de l’improvisation avec la Ligue nationale d’improvisation (LNI) pendant 11 ans où il sera intronisé au Temple de la Renommée de la LNI en 2010.

En 2013, il crée la compagnie Les Productions Ménage à Trois en partenariat avec les comédiens Luc Guérin et Benoit Brière. Plusieurs pièces naitront de cette collaboration dont Les Hardings, La puce à l’oreille, Le combat des chefs, Drôle de couple et Les 3 ténors, toutes présentées au Théâtre du Vieux-Terrebonne. Et depuis juin 2019, le trio a repris le flambeau pour faire revivre la mythique comédie Broue.

À la télévision, on a pu le voir dans de nombreuses séries télé (Fragile, Série noire, Lol :-), Le p’tit monde de Laura Cadieux la série, Rue de l’Espérence, Moi et l’autre, La Petite vie, Scoop); alors qu'au cinéma, il a joué dans une dizaine de filsm (Adventures en animation 3D, The Scores, Laura Cadieux la suite, C’ta ton tour Laura Cadieux, L'Homme idéal, Angelo Fredo et Roméo, Les Jumelles Dionne, Louis XIX : Roi des ondes, La Florida, Nelligan, Ding et Dong le film, etc.) et en tant que qu'animateur du jeu télé Tounoi des mètres, Mais où se cache Carmen Santiago, Secrets de famille);

Il est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix Gémeaux du meilleur rôle de soutien masculin dans une série dramatique pour Fragile, intronisé au Temple de la renommée de la LNI en 2010, prix Gémeaux 1992 de la meilleure interprétation masculine rôle de soutien : dramatique pour Scoop, prix du public 1990 et 1991 de la LNI, étoile de la saison 1989 et 1990 de la LNI.

Guy Jodoin : ce comédien`, animateur et metteur en scène est le paysage télévisuel et radiophonique québécois depuis plus de 30 ans. Bien qu'il soit surtout connu comme animateur télé et radio (Le Tricheur, Sucré Salé, Que ferez-vous pour 1000 piasses, Suprise sur prise, Pour le meilleur et pour le pire, KARV l’anti-gala 2006-2007, Le Studio, Télé-Pirate, animateur radio Juste pour l’fun à CKOI);

il a joué également joué dans plus d'une cinquantaine de productions théâtrales (les Voisins, Bilan, Nos femmes, Le Bourgeois Gentilhomme, À ta santé mon Léo, Les Sunshine Boys, Les Fourberies de Scapin, Faux départ, etc.); a joué dans plusieurs séries télé (Escouade 99, Alertes, La Dérape, Karl et Max, Les Jeunes Loups, Tactik, Rumeurs, Le Monde de Charlotte, Max inc, N'ajustez pas votre sécheuse, Histoires de filles, Marguerite Volant, Radio-Enfer, Chop Suey, Le Studio, Dans une galaxie près de chez vous, Bouledogue Bazar, Watatatow, Denise ... aujourd'hui, etc.) et au cinéma (Mon ami Walid, Égo Trip, Antoine et Marie, Rio, À vos marques Party 1 et 2, Contre toute espérience, Volt, Dans une galaxie près de chez vous 1 et 2, Les Boys, Amoureux fou, Nelligan, etc.); il a été également un joueur vedette pendant plusieurs années au sein de la LNI; comme metteur en scène, il a mis en scène des spectacles des humoristes Dominic et Martin et du spectacle de l'humoriste François Massicotte, ainsi que le Gala des Olivier 2007.

Il est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix Artis 2019, 2014 et 2013 du meilleur animateur émission de jeux pour Le Tricheur, prix Oliver 2018 pour la meilleure capsule ou sketch web humoristique, prix Gémeaux pour le meilleur rôle de soutien masculin dans une émission jeunesse pour La Dérape, prix Gémeaux 2018 pour la meilleure animation d'émission de jeu pour Le Tricheur, prix Gaston-Roux du TNM pour la meilleure interprétation masculine pour Le Bourgeois Gentilhomme, prix Artis 2006 et 2010 pour meilleur artiste d'émission jeunesse pour Tactik, prix Gémeaux 2002 et 2000 pour la meilleure interprétation d'une émission ou série jeunesse pour Dans une galaxie près de chez vous, prix Masques 2002 pour le meilleur rôle de soutien masculin pour la pièce Les Fourberies de Scapin.

Louise Cardinal : cette comédienne accomplie depuis une vingtaine d'années a joué de nombreux rôles, soit : dans plus d'une cinquantaine de productions théâtrales (dont les plus récentes : "Pétrole", "Mademoiselle Julie", "Les nuits du 4 au 5", "Chapitres de la Chute", "Caligula", "La divine illusion", etc.); dans une vingtaine de séries télé (Bêtes noires, Toute la vie, O', Au secours de Béatrice, L'Échappée, 30 vies, Nouvelle Adresse, Mémoires vives, Yamaska, Toute la vérité, Les Invinsibles,etc.).
Elle a enseigné pendant 2 ans au Cégep de Saint-Hyacinthe et maintenant, en tant qu'artiste-enseignante à l'École nationale de théâtre.

Luc Bourgeois : véritable homme de théâtre, puisqu'il a joué dans plus d'une soixantaine de productions théâtrales (dont : Cyrano de Bergerac, Les Trois Mousquetaires, Le Misanthrope, Glengarry Glen Ross, La Cantatrice chauve, Harold et Maude, Impromptu, Fanny et Alexandre, Oslo, Docile, La Maison, Les Sorcières de Salem); à la télévision, on l'a vu notamment dans Caméra Café 2.0, Sortez-moi de moi, Bête noire, Au secours de Béatrice, La Galère et Ramdam et d'émissions pour enfants (Alix et les Merveilleux, Macaroni tout garni, Rouli Roulotte, Lapoisse et Jobart) et quelques apparitions dans des courts métrages. Il a cofondé le Petit Théâtre du Nord dans les Laurentides en 1998 dont il assume la direction artistique depuis sa fondation Il enseigne à l'École et au Cégep Lionel-Groulx depuis 1999.


Robin Aubert
: acteur, poète, réalisateur et scénariste dont a vu joué à la télé (L'Imposteur, Le Gentleman, Les Invinsibles la série, Temps dur, 4 et demie,  Radio-Enfer); mais surtout au cinéma (Merci pour tout, Une colonie, Guibord s'en va en guerre, Miraculum, Amsterdam, de Père en flic, La Contesse de Bâton Rouge). Il est aussi connu en tant que réalisateur de 8 courts-métrages et comme réalisateur-scénariste de 5 longs-métrages (Les Affamés, Tuktuq, À l'origine d'un cri, À quelle heure le train pour nulle part, Saints-Martyrs des Damnés). Il est récipiendaire du prix Iris 2018 pour la meilleure réalisation pour le film Les Affamés et le prix Iris du film de l'année 2018 pour Les Affamés.

Eugénie Beaudry : diplômée en interprétation théâtrale du Cégep Lionel-Groulx et en écriture humoristique de l'École nationale de l'humour, cette comédienne, autrice, metteure en scène et scénariste a joué dans une dizaine de productions théâtrales et dans une quinzaine de séries télé (M'Entends-tu ?, Ruptures, File d'attente, L'Heure bleue, Au secours de Béatrice, Adèle et Béatrice, Yasmaska, Nouvelle Adresse, Il était une fois dans le trouble, O', Unité 9, Watatatow) et au cinéma dans une dizaine de films (Apapacho, Rosaire, De l'autre côté de novembre, 165 days, Laurentie, Polytechnique, Dédé à travers les brumes, Demain, Ma vie en cinémascope sur la biographie de la grande chanteuse des années Alys Robi et réalisé par Denise Filiatreault). En tant que metteure en scène, elle a dirigé 6 productions théâtrales dont 2 dont elle a également écrit, ainsi que signé 5 autres productions théâtrales et participé à l'écriture des scénarios d'épisodes de l'émission humoristique File d'Attente saisons 1 et 2 en collaboration avec Réal Bossé. Elle enseigne au Cégep de Saint-Hyacinthe depuis quelques années.

Sébastien Gauthier : ce comédien et metteur en scène accompli depuis une vingtaine d'années a joué dans une trentaine de productions théâtrales dans plusieurs scènes (dont Théâtre Denise-Pelletier, Théâtre Jean-Duceppe, Théâtre du Rideau Vert et Petit théâtre du Nord). À la télévision, on a pu le voir dans une vingtaine de séries télé (dont : Contre-offre, Max et Livia, Les Simone, Mémoires vives, Tranches de vie, 30 vies, Toute la vérité, Ni plus ni moins, C.A., Les Invinsibles, Le Négociateur, Watatatow, Virginie, etc.). Au cinéma, il a joué des rôles dans quelques films (dont : L'Acrobate, Le Mirage, Les Maîtres du suspens, Liverpool). En tant que metteur en scène, il dirigé plus d'une quinzaine de productions présentées au Petit Théâtre du Nord et au Théâtre Prospero. Il a cofondé le Petit Théâtre du Nord à Boisbriand dans les Laurentides avec Luc Bourgeois en 1998 et en assume la direction administrative depuis sa fondation. Enfin, il enseigne le jeu au Cégep Lionel-Groulx depuis 2007.


Simon Boudreault : comédien, improvisateur, marionnettiste, auteur et metteur en scène. Il a joué dans une quinzaine de productions théâtrales (On va tous mourir, Gloucester : délire shakespearien, Dieu Merci ! le spectacle en tournée, Une nuit arabe, Monique et tragédie, Tout Shakespearien, As Is, L'Honnête fille, etc.); à la télévision (Bienvenue aux dames, Une grenade avec ça !, Dieu Merci !, Les 4 coins, Catherine, etc.). Comme metteur en scène (Party de bureau, La Famille Pépin, Andromak); comme auteur (Qui parle ?, Hypno) et comme auteur-metteur en scène (Comment je suis devenu musulman, En cas de pluie aucun remboursement, D. pour Dieu, Souper, Sauce brune, spectacle de marionnttes pour enfants Sur 3 pattes, etc.). Il est membre de la LNI depuis 2000 et enfin, il est cofondateur de la troupe théâtrale Simoniaques Théâtre en 2015, fondateur de la troupe d'impro Les Improductifs et fondateur de la Ligne d'impro des Cravates.

Il est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix du public 2014 du Théâtre d'aujourd'hui pour la pièce As Is, prix du prix 2012 du Théâtre de l'Arrière-scène de Beloeil pour le spectacle de marionnettes Sur 3 pattes, prix du public de LNI 2011, prix du public 2010 du Conseil des arts de Montréal pour la pièce Sauce Brune, Champion du Tournoi des Grands Maîtres de la LNI lors du Festival du Grand rire de Québec 2009.

Isabelle Drainville
: comédienne ayant joué dans une soixantaine de productions théâtrales (Le Vrai monde, Enfant insignifiant, La mallette rouge, Pierre Jean Jacques, Molière Shakespeare et moi, ) et une vingtaine de séries télé (Miss météo, Ramdam, 450 chemin du golf, Les Bougons, film Les Aimants, Molière Marivaux Rostand et cie, Thérèse et Pierrette à l'École des Saints-Anges, L'Homme aux trésors, etc).

Elle a aussi joué dans une vingtaine de séries télé (Caméra café nouvelle génération, En tout cas, O', Pour Sarah, Au secours de Béatrice, 30 vies, Mensonges, Miss Météo, Minuit le soir, Ramdam, 450 chemin du golf, Les ex, Les Bougon, Radio Enfer) et au cinéma (24 Piasses la douzaine, Noémie, Les Aimants). Elle est récipiendaire du prix du public 2011 du Théâtre Denise-Pelletier pour le meilleur rôle de soutien pour Thérèse et Pierrette à l'École des Saints-Anges et du prix Masques 1995 pour la meilleure interprétation féminine pour l'Homme aux trésors.

Julie McClemens : comédienne depuis près de 30 ans ayant joué dans une trentaine de productions théâtrales, principalement dans de petites scènes un peu partout au Québec, mais aussi (Incendies présentée en tournée européenne, Projet Andromaque à Espace Go, du Vent entre les dents au Théâtre d'aujourd'hui, La fausse suivante au TNM, Juste la fin du monde à Espace Go, Je suis une mouette non ce n'est pas ça au Théâtre de l'Opsis, etc.);
elle a joué dans plusieurs séries télé (Mensonges 4, Ruptures, Destinées, Malenfant, Lance et compte, Temps durs, Grande Ourse, La vie la vie, Les Machos, etc.);
au cinéma, elle a joué notamment (L'Audition, À l'ombre, Les États-Unis d'Albert, etc.).

Elle est récipiendaire du prix de la meilleure actrice pour le court-métrage L'Ange qui passe au Festival international du film d'Aubagne en 2005, du prix Gémeaux 2002 pour la meilleure interprétation - premier rôle féminin dans une série dramatique pour La vie La vie et le prix de la critique de théâtre 1993 pour la révélation de l'année pour son interprétation dans la pièce Le prince travesti.


Sophie Desmarais : actrice depuis plus de quinze ans, elle a joué au cinéma dans une dizaine de films et une dizaine de courts-métrages (La Switch, Pink Lake, Pour vivre ici, Henri Henri, Qu'est-ce qu'on fait ici ?, Sarah préfère la course, Le Démantèlement, Polytechnique, Funkytown, Les Grandes chaleurs, Nature morte, etc.);
dans les séries télé (C'est comme ça que je t'aime, M'entends-tu, District 31, En tout cas, L'Imposteur, Prémonitions, Mon ex à moi, Yamaska, La Galère 2, etc.);
dans les webséries (Les Soeurs Hospitalières, En thérapie 2, Les mots'tasdit, Entre nous deux, Enquête romantique, etc.);
ainsi que dans une quinzaine de productions théâtrales (Les Marguerites, Une femme à Berlin, Richard III, L'École des femmes, Beaucoup de bruit pour rien, Qu'est-ce qui reste de Marie Stella, etc.).

Elle est récipiendaire du prix de la meilleure actrice pour le film Sarah préfère la course au Festival international du cinéma indépendant de Buenos Aires en 2014, prix Spark pour la meilleure actrice en émergence au cinéma au Festival international de film de River Run en 2014, prix du meilleur espoir féminin au cinéma pour Sarah préfère la course pour Festival de cinéma canadien de Dieppe en 2014, prix de la meilleure actrice dans un film canadien pour Sarah préfère la course au Vancouver Film Critics Circle Awards 2014.

Francis La Haye: : comédien depuis plus de 15 ans ayant à son actif déjà plus d'une quinzaine de rôles dans les séries télé (Fugueuse, Faits Divers, District 31, Les Jeunes loups, 19-2, Mon meilleur ennemi, Les Parent, Il était une fois dans le trouble, etc.);
au cinéma, on l'a vu dans près d'une vingtaine de films (Dérive, Vie de ruelle, Maudite Poutine, Les mutants, Chasse-galerie, Tu dors Nicole, Mes ennemis, Sur la piste du renard, etc.);
a aussi joué dans plusieurs productions théâtrales dont notamment pour le théâtre jeune public;
est également danseur puisqu'il a participé à 3 spectacles de danse.


Marie-Claude Guérin comédienne, séries télé (District 31, Plan B, Unité 9, Prémonitions, L'Échappée, Vies parallèles, Trauma, C.A. saison 4, cinéma : Diego Star, Demain, théâtre : Les Voisins mise en scène par Denis Bouchard, etc.); cinéma (Nelly, En attendant Pascal, Les êtres chers, etc.).

Simon Boulerice : comédien, dramaturge, metteur en scène, poète et romancier; bien connu dans l'écriture et la mise en scène de pièces de théâtre pour la jeunnesse (Edgar Palettes, Tu dois avoir si froid, Qu'est-ce reste de Marie-Stella ?, etc.) et l'écriture d'oeuvres littéraires jeunnesse (Florence et Léon, Edgar Palettes, etc).

Mélissa Pilon : comédienne depuis près de 20 ans, elle a joué dans une dizaine de productions théâtrales (Cyrano de Bergerac au Théâtre de la Cité humaine, Les peintres du charbon pour la compagnie Jean-Duceppe, etc.);
mais est connue surtout dans les séries télé (Unité 9, Tu m'aimes-tu ?, Tute la vérité, Les Boys, Lance et compte : le grand duel, Miss météo 2, Les Ex, Au nom de la loi, etc.);
au cinéma, on l'a vu dans Nuits, Assises, Ça sent la coupe et La Petite reine;
dans les webséries (Anna, Je me souviens, Coming Out);
Elle est aussi fondatrice de la compagnie Kaléa Théâtre;
comme metteure en scène, elle a dirigé 4 productions présentées sur de petites scènes ou festivals locaux;
a aussi réalisé 3 séries Web (Piégé, Au coeur du sujet et Assises).

Elle est récipiendaire du Best Student Webserie pour Piégé en 2020 et du prix de la meilleure interprétation pour la websérie Assises lors du Los Angeles Independant Film Festival en 2018.


Sébastien Delorme : comédien dans des séries télé (District 31, La Dérape, Mensonges Le Berceau des anges, Nouvelle Adresse, Les Jeunes Loups, 30 vies, Mirador, La Promesse, Un homme mort, Le monde de Charlotte, etc.) et au cinéma (Le rang du lion, La petite reine, Lance et compte le film, Le Déserteur, Gaz bar blues).

Catherine-Audrey Lachapelle : comédienne depuis près de 10 ans ayant déjà à son actif des rôles dans une dizaine de productions théâtrales présentées principalement au Théâtre La Chapelle et à Espace Libre (Bébés Fontaine, Ivresse, Et les amoureux auront des cataractes, Les dévoilements simples, etc.);
à la télévision, on l'a vu notamment dans District 31 (Virginie Francoeur), The Detectives sur CBC, Ruptures 2 et Yamaska;
longs métrages (La théorie des espèces, L'amour du temps de la guerre civile, Le Rang du lion), ainsi que dans 10 courts-métrages.
Elle est récipiendaire du prix Iris 2016 pour la meilleure actrice dans un rôle de soutien dans le long métrage L'amour du temps de la guerre civile et le prix de la meilleure actrice pour le court-métrage Desmaraisville au Redline International Film Festival de Toronto en 2018.


à St-Hyacinthe :

Marc Messier
: ce grand acteur depuis plus d'une cinquantaine d'années a joué dans les presques toutes les grandes scènes de théâtre au Québec dans de nombreuses productions théâtrales (Neuf, la Mort d'un commis voyageur, Les noces de tôle, Appelle-moi Stéphane, Un tramway nommé désir, Les Voisins, mais surtout connu dans la légendaire pièce Broue dont il a joué plus de 3 000 représentations en 38 ans et participé à la mise en scène...);
à la télévision (La Faille, Prémonitions, Boomerang, Toute la vérité, Kaboum, Adam et Ève, L'Héritière de Grande Ourse, Grande Ourse, Urgence, Omerta, Paparazzi, D'amour et d'amitié, Les Voisins, Chez Denise, Quelle famille !, dans 7 Bye Bye dans les années 70-80 et bien sûr, Les Boys, Lance et Compte et La Petite vie, etc.);
au cinéma (Les Boys 1 à 6, Lance et Compte, Grande Ourse, Le Grand Départ, Ma Tante Aline, Bluff,  Les Dangereux, Le Sphynx, Solo, Nuits d'Afrique, Une histoire inventée, Jésus de Montréal, etc.).

Il est récipiendaire de nombreux prix dont : Croix du service méritaire remis par le Gouverneur général du Canada en 2017 pour la pièce Broue, prix Gémeaux 2019 pour la meilleure interprétation masculine pour une émission ou série produite pour les médias numériques pour Erreur 404, prix Hommage Rideau 2012 pour la pièce Broue, prix Artis 2010 pour le meilleur rôle masculin d'une télésérie pour Lance et Compte : Le Grand Duel, Attestation du Guiness Record (avec ses co-metteurs en scène) pour le record mondial du nombre de représentations d'une pièce de théâtre pour Broue, prix Gémeaux 2003 pour la meilleure interprétation dans une émission d'humour pour La Petite vie : Noêl chez les Paré, prix Gémeaux 1989 pour la meilleure interprétation premier rôle masculin dans une série pour Lance et Compte 3, prix Gémeaux 1988 pour la meilleure interprétation premier rôle masculin dans une série dramatique pour Les Voisins, prix Gémeaux 1985 pour la meilleure interprétation d'une émission de variétés pour Bye Bye 1985.

Yves Jacques
: ce grand acteur connu partout dans le monde depuis plus de 40 ans a joué dans de nombreuses productions théâtrales, notamment des comédies musicales présentées sur de nombreuses scènes partout au Québec, en France et en Belgique (Prélude à la nuit des rois, reprise de la pièce La Face cachée de la Lune, Je suis mixte, Ivanov présentée à Paris, Les Fausses confidences de Marivaux présentée à Paris, reprise de la pièce Le Projet Anderson, L'importance d'être constant présentée à Paris, Une journée particulière, Les jumeaux vénitiens, Un mari idéal, opérat-roch La Légende de Jimmy, Le Bourgois Gentilhomme, Les Fourberies de Scapin, Le Point de non-retour, Les Feluettes, L'opéra de Quat'Sous, etc.);
à la télévision (Mytho diffusée en France, District 31, Bye Bye 2018, En tout cas, Mensonges, Inquisito, Dufard diffusée en France, La Danse de l'Albastros diffisuée en France, Changer la vie : Mitterand diffusée en France, L'État de Grâce diffusée en France, René Lévesque, Napoléon, La Chambre des magiciennes diffusée en France, Ces enfants d'ailleurs, Mafiosa : le clan, Cordier : juge et flic diffusée en France, La Belle époque, Poivre et sel, 9 Bye Bye, etc.);
au cinéma (Maria, Les Fleurs oubliés, Un homme pressé, Justice Dot Net, De père en flic, Les Confidences, Pays, Grace of Monaco, La dernière fugue, Le Règne de la Beauté, Belle comme la femme d'un autre, Souvenirs Intimes, Le Déclin de l'Empire américain, etc.).

Il est récipiendaire de plusieurs prix et reconnaissances dont : prix Jean-Duceppe 2019 pour la meilleure interprétation masculine de la pièce La Face cachée de la lune, prix des abonnés du Trident 2012 pour La Face cachée de la lune, prix Jutra 2011 pour le meilleur acteur de soutien pour La dernière fugue, Officier de l'Ordre du Canada en 2009, prix Gaston-Roux 2003 pour la meilleure interprétation masculine pour La Face cachée de la lune, Chavalier de l'Ordre des arts et lettres de France en 2003, prix Jutra 2000 pour le meilleur acteur de soutien pour Souvenirs Intimes, prix Gémeaux pour la meilleure interprétation - série ou spécial d'humour pour Bye Bye 1990, prix pour le meilleur acteur dans un rôle de soutien de la Quinzaine internationale de théâtre de Québec 1988 pour Les Feluettes, prix Génie 1987 pour le meilleur second rôle pour Le Déclin de l'empire américain.

Sylvie Léonard : actrice depuis une quarantaine d'année ayant joué au théâtre sur plusieurs grandes scènes québécoises (Vanishing Point, Les Diablogues, Dimanche Napalm, Les Femmes savantes, Bilan, Les Deux voyages de Suzanne W., Jacquie, Le Bourgeois Gentilhomme, Des yeux de verre, Bachelor, La Chambre des rêves, Les Bas-fonds, Le Triomphe de l'Amour, Oncle Vania, Pymalion, etc.);
surtout connue à la télévision Caméra Café nouvelle génération, Lâcher prise, Ruptures, Le Gentleman, Les Boys, 30 vies, Les Soeurs Elliot, Casino, Vice caché, Un gars une fille, Un monde à part, Le monde de Charlotte, Montréal P.Q., Rira bien, L'Héritage, Terre humaine, etc.);
au cinéma (Deux pour Quatre, Le Colis, Ma tante Aline, L'âge des ténèbres, Idole instantanée, Karmina, La vie après l'amour, etc.);
Enfin, elle a été co-autrice de la comédie Un gars une fille avec Guy A.-Lepage.

Elle est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix Gémeaux 2018 et 2017 pour le meilleur rôle de soutien féminin dans une comédie pour Lâcher prise, prix Gémeaux 2012 pour le meilleur rôle de soutien féminin dans une série dramatique pour le Gentleman, prix de la critique de théâtre 2011 pour le meilleur rôle féminin pour Jacquie, prix Gémeaux 2006 pour le meilleur rôle féminin d'une série dramatique pour Vice caché, prix Jutra 2008 pour la meilleure actrice pour L'Âge des ténèbres, prix Gémeaux 1999 pour le meilleur co-auteur d'une série humoristique pour Un gars une fille, prix Gémeaux 1998, 1999, 2000 et 2002 pour la meilleure actrice d'une série humoristique pour Un gars une fille.

Maude Guérin : cette actrice a à son actif depuis une trentaine d'années, plus d'une quarantaine de productions théâtrales (Long voyage vers la nuit, Vu du pont, Le Songe d'une nuit d'été, Manifeste de la jeune fille, Après, Qui a peu de Virginia Wolf ?, La Cerisaie, Fragments de mensonges inutiles, Les bonbons qui sauvent la vie, Frères de sang, etc.);
une dizaine de rôles dans des séries télévisées (5e Rang, Feux, Les Beaux malaises, 30 vies, Mémoires vives, En thérapie, Toute la vérité, Providence, Les Invinsibles la série, Vice caché, Watatatow, Un destin une histoire, La part des anges, Montréal PQ, etc.);
et au cinéma (Chien de garde, La Passion d'Augustine, Grande Ourse, Roméo et Juliette, L'Audition, Le Collectionneur, La Beauté de Pandore, etc.).

Elle est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix Iris 2018 pour la meilleure interprétation premier rôle féminin pour le film Chien de garde, prix Gémeaux pour le meilleur premier rôle féminin dans une série dramatique pour Feux, prix Gémeaux 2011 pour le meilleur premier rôle féminin dans une série dramatique pour Toute la vérité, prix Gémeaux 2009 pour le meilleur rôle de soutien féminin dans un téléroman pour Providence, prix Gémeaux 2006 pour le meilleur rôle de soutien féminin dans une série dramatique pour Vice caché, prix Gémeaux 2005 pour le meilleur rôle de soutien dans une émission jeunesse pour Watatatow.

David La Haye : acteur depuis plus de 30 ans, il a joué dans plusieurs séries télé (Les Honorables, Les Pays d'en haut, Bad Blood, Street Legal, Blue Moon, The Rivals, Mirador, Nos étés, Music-Hall, Fortier, Omerta 2, Urgence, Scoop 2, Chambres en ville et Super sans plomb)
et au cinéma (Arlette, de Guerre lasse, Confessions, Corruption of divine providence, Innocent, Someone Else's Wedding, Aurélie Laflamme, Europe of die, L'Infiltré, Bluff, La vie avec mon père, Ginger Snaps, Cargo, Napoléon Bonaparte, Nouvelle-France, Un crabe dans ma tête, Hasards ou coincidences, Le concierge des montres, Viens dehors, Cosmos, L'Enfant d'eau, Nelligan, etc.);
en tant que réalisateur et scénariste au cinéma (J'espère que tout va bien 1, 2 et 3).

Il est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix du meilleur acteur au Festival de Santo Domingo 2003 pour Un crabe dans ma tête, prix du meilleur acteur au Festival du film de Dallas 2001 pour Viens Dehors, prix Génie 1998 du meilleur acteur pour le film L'Enfant d'eau.


Mario Borges
: ce metteur en scène a dirigé plus d’une soixantaine de pièces de théâtre , fondateur et ancien directeur artistique du Théâtre Le Boléro, il est directeur général et directeur artistique du Théâtre Bluff et enseigne au Cégep de St-Hyacinthe.

Geneviève Brouillette : actrice depuis plus de 30 ans, elle a joué dans de nombreuses séries télé (District 31, 5e Rang, Ruptures, Conseils de famille, Marche à l'ombre, O', Boomerang, Subito Texto, Apparences, Mauvais Karma, Toute la vérité, La Promesse, Il était une fois dans le trouble 4, Belle Baie, René Lévesque, Miss météo, Macaroni tout garni, Rumeurs, Le monde de Charlotte, Diva, Ces enfants d'ailleurs, Un gars une fille, Urgence, Jasmine, 4 et demi..., Mourir d'amour, Blanche, Tandem et Entre chien et loup - saison 8, etc.);
et au cinéma (La face cachée de baklava, L'Affaire Dumont, Frisson des collines, Funkytown, Miss météo, Les États-Unis d'Albert, Père et fils, Nuits de noces, Liste noire, etc.).

Elle est récipiendaire de quelques prix : dont : le prix Gémeaux 2013 pour le meilleur rôle de soutien féminin dans une comédie pour Mauvais Karma, le prix Gémeaux 2003 pour le meilleur rôle de soutien féminin dans une comédie pour Rumeurs et plusieurs nominations aux prix Gémeaux ou Artis pour les rôles dans 5e Rang, District 31, Toute la vérité et Rumeurs. Enfin, bien qu'elle n'a jamais été nominée pour le thriller québécois Liste noire, son rôle a marqué le cinéma québécois.


Élyse
Marquis : actrice, animatrice radio et animatrice télé présente dans le paysage télévisuel québécois depuis plus de 30 ans. Elle a joué dans plusieurs séries télé (Les Sapiens, Trop, 30 vies, C.A., Cauchemar d'amour, Les Super mamies, Un gars une fille, Les aventures tumultueuses de Jack Carter, Rue de l'Espérence, Le Polock, Chat boum, Le dépanneur olympique);
au cinéma (Ding et Dong le film, Un autre homme);
en tant qu'animatrice télé (Les Chefs, Alors on jase !, Devine qui vient jouer ?, Flash, La fureur, Cerveau direction, 0340, Génération W, ami à vie, Télé-Pirate et Enfantforme).

Elle est récipiendaire d'un prix Gémeaux 1996 pour la meileure animation d'une émission jeunesse pour Télé-Pirate et plusieurs nominations aux prix Gémeaux pour les rôles dans Cauchemar d'amour et Le Polock et pour son animation à l'émission Les Chefs.

Jean-François Beaupré : comédien depuis une vingtaine d'années ayant dans une quinzaine de séries télé (L'Imposteur, L'Échappée, 30 vies, Les Parent, Trauma, Apparences, 19-2, Bienvenue aux dames, Une grenade avec ça ?, Le club des doigts croisés, Une grenade avec ça ?, Destinées, C.A., L'Auberge du chien noir, Minuit le soir, Il était une fois dans le trouble, 450 chemin du golf, KM/H, Les Super mamies, etc.);
au cinéma (King Dave, Voyez comme ils dansent, Bon Cop Bad Cop);
en doublage au cinéma d'une vingtaine d'acteurs dans plus de 75 films (dont 6 récurrents dans une cinquantaine de films).

Catherine Renaud : actrice depuis près de 20 ans ayant joué dans plusieurs séries télé (5e rang, District 31, Ruptures, Mémoires vives, Jérémie,  O', 30 vies, Mauvais Karma, Aveux, Les Invinsibles la séries, Rumeurs, Lance et compte : La revanche, Casino, Emma, etc.);
au cinéma (Mizbruk, Sarah préfère la course);
dans les webséries (Claire et les vieux, Mère fille 3, Le chum de ma mère est un extra-terrestre);
au théâtre (Bébé à bord présentée au Théâtre de la Marjolaine, Au retour des oies blanches présentée au Théâtre du Rideau vert et participation à l'écriture de la pièce Du vent entre les dents).
Enfin, elle a même enseigné l'art dramatique au secondaire pendant 2 ans.
 
Elle a été nominée aux prix Gémeaux pour ses rôles dans les séries O' et Mémoires vives.

Catherine Paquin-Béchard : actrice depuis 10 ans, elle a joué au théâtre dans plus d'une vingtaine de productions (Sherlock Holmes et le signe des quatre, Rouge Speedo,Chansons pour filles et garçons perdus, Serpents, J'accuse, En cas de pluie aucun remboursement, 4 fois Gauvreau, Le Vertige, etc.);
dans les séries télé (5e rang, Unité 9, Lâcher prise, Web thérapie, Les gars des vues, Complexe G, Mon ex à moi, Ces gars-là);
dans les webséries (Terreur 404, Automne, Agent secret);
au cinéma (Babatoura, Mon cirque à moi, Rive-Sud, La chute de l'Empire américain).
Elle a été nominée en 2016 pour son rôle dans la série télé Mon ex à moi.

Antoine Bertrand : acteur depuis près de 20 ans
, on a pu le voir dans une vingtaine de productions théâtrales dans différentes scènes du Québec (Intouchables au Rideau Vert, Tout ça m'assassine, Le Pilowman au Théâtre de la manufacture, etc.);
à la télévision (Boomerang, Les Pays d'en haut, Une histoire vraie, Mensionges, Caméra café, Les Boys la série, Virginie, Il était une fois dans le trouble, C.A., Les Bougon);
au cinéma (Au revoir le bonheur, Ma mère vous adore, Trois fois rien, Brutus vs César, Menteur, Demain tout commence, Votez Bougon, Embrasse-moi si tu m'aimes, Les maîtres du suspense, Louis Cyr l'homme le plus fort du monde, Starbuck, Frisson des collines, Babine, Borderline, etc.);
en tant que co-animateur télé (Les Enfants de la télé pendant 4 ans et Bluff pendant 1 an).

Il est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix Artis 2017 et 2019 du meilleur rôle dans une série dramatique pour Boomerang, prix Gémeaux 2016, 2017 et 2018 pour le meilleur premier rôle masculin pour Boomerang, prix Jutras 2014 du meilleur acteur pour le film Louis Cyr l'homme le plus fort du monde, prix Gémeaux 2011 et 2014 pour la meilleure animation d'une émission de variétés pour Les Enfants de la télé et prix Gémeaux 2009 pour le meilleur rôle de soutien masculin dans une série dramatique pour C.A.
Plusieurs nominations aux prix Artis ou Gémeaux pour ses rôles dans Boomerang, Les Pays d'en haut, Les Bougon et des nominations aux prix Génie ou Jutra pour les films Frisson des collines et Starbuck.

Alexandre Goyette : acteur depuis près de 20 ans a joué au théâtre dans une quinzaine de productions théâtrales (Coriolan, Le chemin des passes dangereuses, Le déclin de l'empire américain, Cock, Les conjoints, Match, Manhattan Medea, Roméo & Juliette, etc.);
à la télévision (Après, Six degrés, C'est comme ça que je t'aime, L'Échappée, Faits divers, Mensonges, Le siège, MED, District 31, Feux, Vrak la vie, Mirador, La théorie du KO, Trauma, 19-2, En thérapie, Toute la vérité, Tactik, Il était une fois dans le trouble, 30 vies, etc.);
au cinéma (L'Affaire, 18 trous, Le Guide de  la famille parfaite, Les scènes fortuites, Nitro Rush, King Dave, Mommy, La peur de l'eau, Le sens de l'humour, etc.);
comme auteur et metteur en scène (pièce Cook présentée au Théâtre L'Espace);
comme auteur-adaptateur (pièce King Dave présentée au Théâtre Jean-Duceppe).

Il est récipiendaire du prix Gémeaux 2017 pour le meilleur premier rôle masculin pour Feux, prix Masques 2005 pour le meilleur texte original et prix Masques pour la meilleure interprétation masculine pour la pièce King Dave.


Debbie Lynch-White : actrice depuis plus de 10 ans, on a pu la voir dans près d'une vingtaine de productions théâtrales dont plusieurs comédies musicales (Roméo & Juliette, 2015 dans le tordeur, J'accusse, Le Vertige, Sunderland, Chlore, L'Éclipse, etc.);
à la télé (Caméra café nouvelle génération, Une autre histoire, Les Invinsibles la série, Le jeu, Ça décolle, Tête d'affiche, Unité 9, etc.);
au cinéma (Happy Face, Laa Bolduc, La femme nue, Les autres animaux, etc.);
webséries (Moi j'habite nulle part, Barman, Porno, Les jaunes, Les êtres-anges);
spectacles de variétés (spectacle lyrique "Elle était une fois", spectacle de variétés Juste pour ados 2019, etc.);
comme collaboratrice à la radio (Jamais trop tôt sur Rythme FM et Le retour des Fantastiques sur Rythme FM).

Elle est récipiendaire de quelques prix : prix Iris pour la meilleure interprétation premier rôle féminin pour le film La Bolduc, prix de la meilleure interprétation féminine et du prix meilleur espoir féminin au cinéma au Festival de cinéma des Villes Soeurs / Le Tréport, Mer les Bains 2018.

Christine Beaulieu : actrice et dramaturge depuis près de 20 ans, elle a joué dans une vingtaine de séries télé (L'oeil du cyclone, Cerebrum, Max et Livia,  Hubert et Fanny, District 31, Délateurs, Web-thérapie, Lâcher prise, Victor Lessard, Ruptures, Boomerang, Blue Moon, La théorie du KO, Mon ex à moi, Marche à l'ombre, Virginie, C.A., etc.).
au cinéma dans une dizaine de films (Nouveau-Québec, Dix-huit trous, Les fleurs oubliés, Embrasse-moi sur tu m'aimes, Le mirage, etc.);
au théâtre (La fureur de ce que je pense, J'aime Hydro, Seeds/Grains, Ce moment-là, Le point tournant, Médecin malgré lui, etc.);
comme autrice (J'aime Hydro).

Elle est récipiendaire du prix Artiste pour la paix 2020 de l'Organisme Artistes pour la paix APLP, du prix Gémeaux 2020 pour la meilleure actrice de soutien dans une comédie pour Lâcher prise et du prix Michel-Tremblay 2017 pour le meilleur texte pour la pièce J'aime Hydro.


Marie-Ève Trudel : actrice depuis 15 ans, on a pu la voir dans plus d'une vingtaine de productions théâtrales (Zaza d'abord au Théâtre des Cascades, Le Petit Arture au Segal Centre, Les Bâtisseurs d'empire au Théâtre Denise-Pelletier, Harold et Maude au Théâtre Jean-Duceppe, Televizione au Théâtre de Quat'Sous, etc.) et à la télévision, on peut la voir dans Caméra café nouvelle génération.

Alex Godbout : comédien depuis un peu plus de 5 ans, il a joué dans plusieurs séries télé (Clash saisons 1 à 3, L'heure bleue saisons 1 à 4, O' saisons 5 à 6, En famille, Subito Texto, etc.); au théâtre, il a joué notamment dans la pièce Les Plouffe au Théâtre du Trident, ainsi que dans la websérie Bête à papa.


à Dawson :

Catherine Bérubé : sa carrière de comédienne commence en anglais par une tournée théâtrale de huit mois au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick au sein de la compagnie de théâtre Geordie Productions avec les pièces No Sweat et Gremlin. Elle a également joué dans une douzaine autres productions théâtrales dont certaines en français et d'autres en anglais. À la télévision, on l'a vu dans une quinzaine de séries télé (Survivre à ses enfants, Blood & Treasure, Alertes, Le Jeu, Discussions avec mes parents, Transplanté, Épidémies, District 31, The Disappareance, Victor Lessard, Reign, Ruptures, 19-2 version française, 19-2 version anglaise, Mon ex à moi, 30 vies, Mensonges, etc.). Toutefois, elle s'est illustrée principalement au cinéma dans une quarantaine de films et courts-métrages (Snow Angel, Something Beautiful, The Monster Within, She Came Knowking, Cry Wolf, Exodus, Madame Liliane, Code 619, Secrets d'hiver, etc.). Enfin, Elle est aussi connue pour ses rôles dans les jeux vidéo Assassin's Creed: Unity et Outriders.

Elle est récipiendaire du prix de la meilleure actrice pour Something Beautiful au 100 Hours Film Race, d'une nomination aux prix Actra 2014 pour la meilleure actrice pour le jeu vidéo Assassin's Creed Unity et d'une nomination au gala des prix Gémeaux 2011 dans la catégorie meilleur rôle de soutien féminin dramatique, pour 19-2.

Kaniehtiio Horn (voix dans le jeu vidéo Assassin’s Creed III,la  série US Sify, la série US Defiance, film américain Wizard of OZ : remake, le film américain Immortels, le film américain The Theatre Bizarre, la série canadienne 18 to life, la série canadienne The Trotsky, série canadienne Wild Hunt, etc.).

à John-Abbott :

Donovan King, a joué dans des productions théâtrales un peu partout dans le monde (The Captives en UK, The Tempest en Nouvelle-Zélande,  Manhattan, je vous dis au Canada et a co-mis en scène quelques productions (Stones Scandal en Irelande, FJOLZ au Danemark, CorporACT en Nouvelle-Zélande, etc.).

René Bazinet
, comédien, clown et mime, il est l’un des clowns vétérans du Cirque du Soleil.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études collégiales en interprétation théâtrale D.E.C. offert à St-Hyacinthe a une durée totale de 4 ans (sauf si tu as réussi 8 cours ou plus de formation générale du collégial, tu pourras compléter le programme en 3 ans) offert à temps complet seulement. Seul programme qui comprend notamment des cours en doublage, en jeu à la caméra et un cours de chant théâtral. Autre particularité qui distingue le cégep des autres établissements, c'est que les classes sont organisées en troupe de théâtre, ce qui permet d'obtenir la dynamique que l'on retrouve en milieu professionnel.

 

Tu participeras à 4 productions présentées devant public à la Salle Léon-Ringuet du Cégep (d’une capacité de 577 places, d’une salle de répétition, de loges pouvant accueillir 20 comédiens et d’une régie) et ce, en collaboration avec les étudiants en production théâtrale. Le Cégep dispose également de 2 studios d’interprétation avec estrades pouvant recevoir jusqu’à 60 personnes, d’un studio de voix, 2 studios de mouvements avec miroirs tous équipés d’un système de son, d’un laboratoire de langues, ainsi qu’une salle de répétition pour les productions des finissants(es).

 

Au cours de la 1re année, tu seras familiarisé(e) avec le monde théâtrale en te faisant découvrir les principales approches du jeu théâtral. Peu de cours de spécialisation y sont offerts pour une bonne raison : concentrer la plupart des cours de formation générale au cours des 2 premières sessions afin consacrer davantage aux ateliers et laboratoires de pratique théâtrale dans les sessions suivantes. C’est un avantage certain par rapport aux autres collèges dont les cours de formation générale sont ajoutés à ceux de technique dans les 4 ou 5 premières sessions. Enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’année devant public.

 

Tu devras suivre les cours techniques obligatoires suivants : jeux théâtraux 1 (théorie), jeux théâtraux 2 (théorie).

 

Au cours de la 2e année, tu seras familiarisé(e) avec les éléments de base du théâtre (l’espace, le corps, la voix et l’objet), tu seras familiarisé(e) avec les principales œuvres dramatiques classiques et contemporaines, tu seras initié(e) aux techniques de base de l’interprétation et de l’improvisation au théâtre, tu seras initié(e) aux principales techniques de base en diction et pose de la voix en interprétation. Enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’année devant public.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : dramaturgie 1 (théorie), interprétation 1 (laboratoire), improvisation 1 (laboratoire), mouvement 1 (laboratoire), techniques vocales et de diction 1 (atelier), dramaturgie 2 (théorie), interprétation 2 (laboratoire), improvisation 2 (laboratoire), mouvement 2 (laboratoire), techniques vocales et de diction 2 (laboratoire), ainsi qu’atelier de jeu 1.

 

Au cours de la 3e année, tu  apprendras et développeras des différentes approches de création dramaturgiques, tu perfectionneras et développeras des techniques de styles de jeu et d’interprétation, tu perfectionneras les mouvements lors d’interprétations, les techniques de diction et pose de la voix, ainsi que les techniques de jeu pour des pièces de complexité moyenne. Enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’année devant public.

 

Elle comporte les cours obligatoires suivants : dramaturgie 3 (théorie), interprétation 3 (laboratoire), improvisation 3 (laboratoire), mouvement 3 (laboratoire), techniques vocales et de diction 3 (laboratoire), atelier de jeu 2, texte 1, dramaturgie 4 (théorie), interprétation 4 (laboratoire), improvisation 4 (laboratoire), mouvement 4 (laboratoire), techniques vocales et de diction 4 (laboratoire), atelier de jeu 3, ainsi que texte 2.

 

Au cours de la  4e année, tu perfectionneras les techniques de jeu pour des pièces plus complexes et pour des styles théâtraux plus spécifiques, tu seras initié(e) aux techniques de doublage au théâtre, tu seras initié(e) au chant théâtral (comédies musicales), tu seras initié(e) aux techniques de la production théâtrale et enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’études devant public mis en scène par un(e) metteur(euse) en scène invité(e) et ce, en collaboration avec les étudiants en production théâtrale.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : improvisation 4 (laboratoire), techniques vocales et de diction 5 (atelier), mouvements 5 (laboratoire, échelonné sur 2 sessions), parole théâtrale (atelier), activités professionnelles, laboratoire de jeu 1, laboratoire de jeu 2, techniques de doublage (laboratoire), chant et diction (laboratoire), laboratoire de jeu 3, ainsi que laboratoire de jeu 4.

 

Le Diplôme d’études collégiales en interprétation théâtrale D.E.C. offert à Lionel-Groulx a une durée totale de 4 ans (sauf si tu as réussi 8 cours ou plus de formation générale du collégial, tu pourras compléter le programme en 3 ans) offert à temps complet seulement. Par sa compagnie de théâtre Inédit, elle permet aux étudiants d’apprendre le métier en effectuant une tournée des écoles partout au Québec afin de présenter son spectacle jeunesse, ainsi qu’un spectacle grand public présenté dans les parcs municipaux de la MRC Thérèse-De-Blainville.

 

Le Cégep dispose d’une salle de spectacles au Cégep, soit le Théâtre Lionel-Groulx d’une capacité de 800 places équipé notamment d’une grande scène, d’un écran de cinéma 8X4 mètres, d’une salle d’habillage, de 6 salles de répétition, de nombreux équipements d’éclairage et de sonorisation, etc. Il dispose également de 2 studios d’interprétation avec estrades, d’un studio de voix, 2 studios de mouvements avec miroirs tous équipés d’un système de son, d’un studio de danse, d’un laboratoire de langues, ainsi qu’une salle de répétition pour les productions des finissants(es).

 

De plus, le Cégep a conclu un partenariat avec la Maison Théâtre, une salle de spectacle spécialisée pour l’enfance et la jeunesse comptant 400 places, située au cœur du Quartier des spectacles dans le Vieux-Montréal qui accueillent annuellement plus de 60 000 spectateurs venant assister en famille ou en groupes scolaires et qui est associée avec 26 compagnies de théâtre. Il a également conclu un partenariat avec le Théâtre Denise-Pelletier à Montréal qui a permis de présenter au grand public certaines pièces réalisées par des finissants(es). Enfin, il a conclu une entente avec l’École supérieure d’art dramatique du Théâtre national de Strasbourg en France permettant d’effectuer une session d’études créditée dans cet établissement, mais également de participer à stages de professeurs réputés et de participer à production mise en scène par un metteur en scène invité de cette école.

 

Au cours de la 1re année, tu seras familiarisé(e) avec les 4 éléments essentiels de l’interprétation théâtrale (l’espace, le corps, la voix et l’objet), tu seras initié(e) aux principales techniques de base en diction et pose de la voix en interprétation et tu seras initié(e) aux principales techniques de base du jeu et de l’interprétation tant sur le plan théorique que pratique. Enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’année devant public.

 

Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : initiation aux éléments fondamentaux du théâtre 1 (laboratoire), initiation aux techniques de voix et de diction 1 (théorie + atelier), théorie de la pratique et du jeu théâtraux (théorie + labo), atelier de jeu 1, initiation aux éléments fondamentaux du théâtre 2 (laboratoire), initiation aux techniques de voix et de diction 2 (théorie + atelier), théorie de la pratique et du jeu théâtraux (théorie + labo), ainsi qu’atelier de jeu 2.

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras les techniques de diction et techniques de pose de la voix appliquées au théâtre, les techniques de base des mouvements appliqués au théâtre, ainsi que les différents aspects théoriques et la pratique de techniques de jeu base selon différents styles théâtraux. Enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’année devant public.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : grammaire de la diction 1, techniques du mouvement 1 (atelier), pose de voix 1 (atelier), théorie de la pratique et du jeu théâtraux 3 (théorie + atelier), atelier de jeu 3, anglais appliqué au domaine des arts parmi les 3 suivants (communication, sciences et technologie ou communication et culture de masse ou communication et cultures étrangères), grammaire de la diction 2, techniques du mouvement 2 (atelier), pose de voix 2 (atelier), théorie de la pratique et du jeu théâtraux 4 (théorie + atelier), ainsi qu’atelier de jeu 4.

 

Au cours de la 3e année, tu  apprendras et développeras des différentes approches de création de techniques de styles de jeu et d’interprétation, tu perfectionneras les mouvements lors d’interprétations et tu perfectionneras les techniques de jeu pour des pièces de complexité moyenne. Enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’année devant public.

 

Elle comporte les cours obligatoires suivants : approches de création  (laboratoire), mouvement et jeu 1 (laboratoire), voix intégrée au jeu 1 (atelier), atelier de jeu 5, techniques de jeu scénique 1 (laboratoire), lecture et représentation (atelier), mouvement et jeu 2 (laboratoire), voix intégrée au jeu 2 (atelier), atelier de jeu 6, ainsi que techniques de jeu scénique 2 (laboratoire).

 

Au cours de la  4e année, tu perfectionneras les techniques de jeu pour des pièces plus complexes et pour des styles théâtraux plus spécifiques, tu seras initié(e) aux techniques de mise en scène et de production d’un spectacle de théâtre et enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’études devant public mis en scène par un(e) metteur(euse) en scène invité(e) et ce, en collaboration avec les étudiants en production théâtrale.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : techniques de représentation 1 (laboratoire), gestion professionnelle 1, laboratoire de production 1, laboratoire de jeu, laboratoire de production 2, techniques de représentation 2 (laboratoire), gestion professionnelle 2, laboratoire de production pion 3, ainsi que laboratoire de scènes d’audition.

 

Le Diplôme d’études collégiales en interprétation théâtrale D.E.C. offert à Dawson a une durée totale de 3 ans à temps complet seulement. Située au cœur du centre-ville de Montréal dans l’arrondissement Ville-Marie, sa proximité de la plupart des grandes de spectacles montréalaises lui donne un avantage certain par rapport aux autres cégeps. Il est la seconde plus importante école de théâtre anglophone au Québec après l’École de théâtre de l’Université Concordia et parmi les plus importantes écoles de théâtre de niveau collégial au Canada. Il dispose d’une salle de spectacles, le Dawson Théâtre, a le caractère d’un petit théâtre élisabéthain construit il y a à peine 6 ans et équipé d’équipements ultra modernes (pour voir des photos du théâtre, consulte la page du concepteur, Les Architectes FABG). Il dispose également de 2 studios d’interprétation, de 2 studios de mouvements, d’un studio de voix, d’un laboratoire de langues, de salles de répétition, etc.

 

Au cours de la 1re année, tu seras familiarisé(e) avec les 4 éléments essentiels de l’interprétation théâtrale (l’espace, le corps, la voix et l’objet), tu seras initié(e) aux principales techniques de base en diction et pose de la voix en interprétation, tu apprendras les principales œuvres théâtrales classiques jusqu’au 15e siècle, tu seras initié(e) au langage et aux techniques utilisées dans les textes dramatiques et tu seras initié(e) aux principales techniques de base du jeu, d’improvisation d’interprétation tant sur le plan théorique que pratique. Enfin, tu participeras à 2 mini-spectacles devant public, soit une à la fin du trimestre d’automne et la seconde à la fin du trimestre d’hiver.

 

Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : histoire de la littérature du théâtre 1, mouvement 1 (laboratoire), improvisation 1 (laboratoire), voix 1 (laboratoire), interprétation 1 (laboratoire), texte 1 (laboratoire), histoire de la littérature du théâtre 2, mouvement 2 (laboratoire), improvisation 2 (laboratoire), voix 2 (laboratoire), interprétation 2 (laboratoire), ainsi que texte 2 (laboratoire).

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras les principales œuvres théâtrales classiques du 15e jusqu’au 19e siècle et la structure des textes dramatiques, tu perfectionneras les techniques de diction et techniques de pose de la voix appliquées au théâtre, les techniques de base des mouvements appliqués au théâtre, ainsi que les différents aspects théoriques et la pratique de techniques de jeu base selon différents styles théâtraux. Enfin, tu participeras à 2 spectacles devant public, soit une à la fin du trimestre d’automne et la seconde à la fin du trimestre d’hiver.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : histoire de la littérature du théâtre 3, mouvement 3 (laboratoire), improvisation 3 (laboratoire), voix 3 (laboratoire), interprétation 3 (laboratoire), texte 3 (laboratoire), laboratoire de jeu 1, histoire de la littérature du théâtre 4, mouvement 4 (laboratoire), improvisation 4 (laboratoire), voix 4 (laboratoire), interprétation 4 (laboratoire), texte 4 (laboratoire). Ainsi que laboratoire de jeu 2.

 

Au cours de la 3e année, tu apprendras les principales œuvres théâtrales contemporaines et modernes du 20e et 21e siècles, tu  apprendras et développeras des différentes approches de création de techniques de styles de jeu et d’interprétation, tu perfectionneras les mouvements lors d’interprétations et tu perfectionneras les techniques de jeu pour des pièces de complexité moyenne. Enfin, tu participeras à 2 spectacles devant public, soit une à la fin du trimestre d’automne et la seconde à la fin du trimestre d’hiver (spectacle de fin d’études).

 

Elle comporte les cours obligatoires suivants : histoire de la littérature du théâtre 5, mouvement 5 (laboratoire), improvisation 5 (laboratoire), voix 5 (laboratoire), interprétation 5 (laboratoire), texte 5 (laboratoire), laboratoire de jeu 3, histoire de la littérature du théâtre 6, mouvement 6 (laboratoire), improvisation 6 (laboratoire), voix 6 (laboratoire), interprétation 6 (laboratoire), texte 6 (laboratoire). Ainsi que laboratoire de jeu 4.

 

Le Diplôme d’études collégiales en interprétation théâtrale D.E.C. offert à John-Abbott a une durée totale de 3 ans à temps complet seulement. L’une des rares écoles de théâtre au Québec offrant des cours de danse, de jeu devant la caméra et d’interprétation théâtrale dans un environnement bilingue. Il est situé dans l’arrondissement Pierrefonds-Roxobo, près de salles de spectacles telles que L’Entrepôt et le Centre culturel de Pierrefonds de la Ville de Montréal dont le Cégep a conclu des ententes afin que les étudiants(es) puissent y présenter des spectacles devant public.

 

Au cours de la 1re année, tu apprendras les principaux œuvres du théâtre classique, tu seras familiarisé(e) avec les 4 éléments essentiels de l’interprétation théâtrale (l’espace, le corps, la voix et l’objet), tu seras initié(e) aux principales techniques de base en diction et pose de la voix en interprétation et tu seras initié(e) aux principales techniques de base du jeu et de l’interprétation tant sur le plan théorique que pratique. Enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’année devant public.

 

Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : histoire du théâtre 1, introduction à la voix 1, introduction au mouvement 1, création théâtrale 1, laboratoire d’interprétation 1, histoire du théâtre 2, introduction à la voix 2, introduction au mouvement 2, création théâtrale 2, ainsi que laboratoire d’interprétation. Enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’année devant public.

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras les techniques de diction et techniques de pose de la voix appliquées au théâtre, les techniques de base des mouvements appliqués au théâtre, ainsi que les différents aspects théoriques et la pratique de techniques de jeu base selon différents styles théâtraux. Enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’année devant public.

 

Tu auras les cours obligatoires suivants : diction et voix 1, mouvement et mode de vie 1, création théâtrale 3, laboratoire d’interprétation 3, laboratoire de texte 1, laboratoire de jeu 1, diction et voix 1, mouvement et mode de vie 2, création théâtrale 4, laboratoire d’interprétation 4, laboratoire de texte 2, ainsi que laboratoire de jeu 2.

 

Au cours de la 3e année, tu apprendras les principales œuvres du théâtre contemporain et moderne, tu  apprendras et développeras des différentes approches de création de techniques de styles de jeu et d’interprétation, tu perfectionneras les mouvements lors d’interprétations et tu perfectionneras les techniques de jeu pour des pièces de complexité moyenne. Enfin, tu participeras à un spectacle de fin d’études devant public.

 

Elle comporte les cours obligatoires suivants : histoire du théâtre 3, diction et voix 3, mouvement et danse 1, création théâtrale 5, laboratoire de texte 3, laboratoire de jeu 3, laboratoire d’interprétation pour la caméra 1, histoire du théâtre 4, diction et voix 4, mouvement et danse 2, création théâtrale 6, laboratoire de texte 4, laboratoire de jeu 4, ainsi que laboratoire d’interprétation pour la caméra 2.

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques professionnelles en musique et chanson - cheminement en théâtre musical D.E.C. offert à Lionel-Groulx a une durée totale de 3 ans offert à temps complet.

Seule école publique au Québec et seul établissement francophone en Amérique du Nord à offrir cette voie de spécialisation qui combine la formation théâtrale avec une formation musicale.

 

Le Cégep dispose d’une salle de spectacles au Cégep, soit le Théâtre Lionel-Groulx d’une capacité de 800 places équipé notamment d’une grande scène, d’un écran de cinéma 8X4 mètres, d’une salle d’habillage, de 6 salles de répétition, de nombreux équipements d’éclairage et de sonorisation, etc. Il dispose également de 2 studios d’interprétation avec estrades, d’un studio de voix, 2 studios de mouvements avec miroirs tous équipés d’un système de son, d’un laboratoire de langues, d’un studio d’enregistrement numérique, de laboratoire de musique dont l’acoustique est spécialement adapté au chant, d’un laboratoire d’informatique muni de logiciels musicaux, un nouveau studio spécialement conçu pour la danse et jeu théâtral, ainsi qu’une salle de répétition pour les productions des finissants(es).

 

le Cégep a conclu un partenariat avec la Maison Théâtre, une salle de spectacle spécialisée pour l’enfance et la jeunesse comptant 400 places, située au cœur du Quartier des spectacles dans le Vieux-Montréal qui accueillent annuellement plus de 60 000 spectateurs venant assister en famille ou en groupes scolaires et qui est associée avec 26 compagnies de théâtre. Il a également conclu un partenariat avec le Théâtre Denise-Pelletier à Montréal qui a permis de présenter au grand public certaines pièces réalisées par des finissants(es).

 

Au cours de la première année, tu approfondiras l’étude des techniques de chant, tu apprendras à solfier et prendre en dictée un texte musical, tu seras familiarisé(e) avec la littérature musicale contemporaine, tu seras familiarisé(e) avec les 4 éléments essentiels de l’interprétation théâtrale (l’espace, le corps, la voix et l’objet), tu seras initié(e) aux principaux mouvements scéniques et tu apprendras les principales techniques de base du jeu théâtral. Enfin, tu participeras à la présentation d’un spectacle de fin d’année devant public.

 

Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : solfège et théorie musicale appliquées 1, histoire du théâtre musical : de l’antiquité au 20e siècle, instrument chant 1 : initiation, voix parlée et corps scénique 1 : initiation, initiation au jeu théâtral 1, histoire du théâtre musical contemporain, instrument chant 2 : initiation, voix parlée et corps scénique 2 : initiation, ainsi qu’initiation au jeu théâtral 2.

 

Au cours de la deuxième année, tu poursuivras de perfectionner tes techniques de chant notamment par l’apprentissage de techniques propres au théâtre musical, tu perfectionneras l’apprentissage des techniques de mouvements scéniques, tu seras initié(e) à l’écriture et composition musicales et aux technologies musicales et tu seras initié(e) aux techniques de jeu spécifiques au théâtre musical.

 

Tu auras les cours suivants : solfège et théorie musicale appliquées 3, instrument chant 3, voix parlée et corps scénique 3, communication anglaise appliquée aux arts d’expression, jeu et théâtre musical 1 : comédie,  solfège et théorie musicale appliquées 3, instrument chant 3, voix parlée et corps scénique 3, jeu et théâtre musical : drame, ainsi que l’un des 3 cours suivants : communication, sciences et technologies, communication et culture de masse ou communication et cultures étrangères.

 

Au cours de la troisième année, tu perfectionneras les techniques de chant appliqué au théâtre musical, tu poursuivras les techniques de mouvements scéniques appliqués au théâtre musical et enfin, tu prépareras et participeras à la présentation d’un spectacle synthèse de fin d’études en théâtre musical devant public et mis en scène par un metteur en scène invité.

 

Elle comporte les cours suivants : instrument chant 5, voix parlée et corps scénique 5, un cours d’anglais axé sur la diction, gestion de carrière en théâtre musical : théorie et pratique, exercice public en théâtre musical, instrument chant 6, laboratoire de jeu et de mouvement, ainsi que le spectacle synthèse de fin d’études en théâtre musical.

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires du DEC technique en interprétation théâtrale ou en production théâtrale de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans cadre de son programme de baccalauréat.

 

Par contre, aucune garantie d'admission est faite lors de la demande, l'audition est obligatoire comme tous les autres candidats(es) et aucune préférence ou priorité n'est accordée à l'admission.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Voici les ententes actuellement offertes :

PERFECTIONNEMENT :

 

Par la suite, il te sera également possible de te perfectionner dans un domaine précis de l’art dramatique comme le doublage, la mise en scène, la scénographie, l’écriture dramatique, la radiophonie, etc. Voici quelques exemples :

-    Certificat en création littéraire offert à l'UQAM et Laval

-    Certificat en animation et recherche culturelles offert à l'UQAM

-    Certificat en enseignement des arts offert à l'UQAC et Concordia

-    Certificat en histoire de l'art offert à l'UQAM, Montréal, Laval et UQTR

-    Certificat en scénarisation cinématographique offert à l'UQAM

-    Programme de mise scène offert par l''École nationale de théâtre

-    Programme d'écriture dramatique offert par l'École nationale de théâtre

-    Programme de scénographie offert par l''École nationale de théâtre

-    Programme de mise en scène offert par le Conservatoire d'art dramatique de Québec

-    Programme de scénographie offert par le Conservatoire d'art dramatique de Québec

-    Ateliers de formation en doublage pour le cinéma et la télévision offerts par le Conservatoire d'art dramatique de Montréal

-    Ateliers de perfectionnement (jeu à la caméra, jeu théâtral, diction, voix, etc.) offerts par le Conservatoire d'art dramatique de Montréal

-    Ateliers de perfectionnement (jeu à la caméra, comédie musicale, etc.)  d'une durée de 5 à 10 semaines chacun offert par les Ateliers Danielle Michaud à Montréal

-     Atelier de formation en comédie musicale + cours de chant totalisant 45 heure offert par l'Académie Johanne Raby à Montréal

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Tu pourras également poursuivre tes études dans le programme de jeu au conservatoire d'art dramatique ou en art dramatique à l'université.

 

De plus, certains(nés) diplômés(es) poursuivre leurs études au sein de l'École nationale de théâtre dans le programme d'interprétation, d'écriture dramatique ou de mise en scène.

 

Il te sera également possible de poursuivre des études universitaires dans une discipline connexe, comme par exemple  :

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Détenir un D.E.S. ou D.E.P. (le dossier scolaire est aussi évalué lors de l’admission)

 

Note : je te recommande fortement d’avoir suivi des cours d’art dramatique au secondaire

 

AUTRE EXIGENCE À L’ADMISSION :

 

Pour le D.E.C. en interprétation théâtrale :

 

-         Subir une audition obligatoire (qui comprend 2 scènes à jouer devant jury : une comique et une dramatique)

 

Note 1 : cette audition est éliminatoire, c’est-à-dire que si tu l’échoues ta candidature sera rejetée.

 

Note 2 : être invité(e) à subir les tests, ne signifie pas que tu es admis. Le collège choisira les meilleurs(es) candidats(es) parmi ceux et celles qui subiront les tests selon le nombre maximal de places disponibles.

 

Note 3 : Tu dois faire ta demande le plus possible afin d’obtenir une chance d’être invité(e) aux tests. Les auditions se déroulement généralement en mars et avril.

 

DATE LIMITE (tous les collèges) : le dernier vendredi de décembre avant Noël. Informe-toi auprès du collège choisi.

 

Pour le D.E.C. en théâtre musical

 

-       Subir l'examen obligatoire en solfège et théorie

-    Subir des tests d'aptitudes auditives et vocales

-    Subir un test d'évaluation du mouvement

-    Subir une audition en chant

-       Subir une audition en interprétation théâtrale (présenter une scène extraite d’un drame ou d’une comédie d'une durée maximale de quatre minutes)

 

Note : ces exigences sont éliminatoires, c’est-à-dire que si tu l’échoues, ta candidature sera rejetée.

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme est très contingenté à St-Hyacinthe et Lionel-Groulx

 

Il y a :

35 places disponibles à St-Hyacinthe,

22 places disponibles à Lionel-Groulx,

32 places à Dawson,

 et aucune donnée disponible à John-Abbott.

 

En moyenne, les cégeps francophones reçoivent annuellement plus de 200 demandes d'admission et la plupart sont convoquées en audition.

 

En moyenne, les cégeps anglophones reçoivent annuellement près de 100 demandes d'admission et la plupart sont convoquées en audition.

Le programme en théâtre musical comporte une limite de places disponibles, les critères sont établies selon les tests et auditions

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

ÉCOLE NATIONALE :

 

Pourquoi choisir l’École nationale ?

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le programme de formation d’interprétation théâtrale de l’École Nationale de théâtre du Canada a une  durée totale de 4 ans offert à temps complet seulement. Située dans l’arrondissement du Plateau Mont-Royal, elle est la plus ancienne et plus grande école privée de théâtre au Canada accueillant annuellement plus de 160 futurs(es) professionnels(les) du théâtre (interprétation, mise en scène, production. Écriture et scénographie) qui offre l’un des meilleurs programmes de formation pour comédiens au pays. La formation allie tradition et modernité, puisque tu apprendras à interpréter des œuvres classiques, mais également des œuvres modernes tant en anglais qu’en français. Tu auras également des projets de création, des ateliers d’écriture dramatique et un atelier d’initiation à la mise en scène qui viendront s’ajouter à la formation théorique et pratique en jeu et interprétation.

Le programme est reconnu comme équivalent du DEC en interprétation théâtrale par le Ministère de l'Enseignement supérieur du Québec.

 

L’École dispose des installations suivantes : des salles de classe spécialement aménagées (pour la voix, la danse, le mouvement, la scénographie et l’écriture), des salles de répétition, un petit atelier de confection de costumes, un studio vidéo, un studio de son, un laboratoire d’éclairages, une salle de projection, un laboratoire d’informatique, un laboratoire de langues, un magasin de fournitures scolaires, ainsi que le Café Papilles Bonheur.

 

Tu auras l’opportunité de jouer dans 5 salles de spectacles différentes, soit : le Studio Pauline-McGibbon situé sur le campus de l’École et comptant 80 places, la Salle André-Pagé située sur le campus de l’École et comptant 150 places,  la Salle Ludger-Duvernay du Monument National comptant 804 places. Grâce à une entente conclue avec des compagnies de théâtre, tu pourras également jouer au Théâtre de Quat 'Sous, ainsi qu’au Centre de création et de diffusion pluridisciplinaire L’Usine C. Enfin, suite à un partenariat avec l’INIS, une école privée spécialisée dans l’enseignement en production cinématographique et télévisuelle, les étudiants(es) disposeront des installations pour la pratique théâtrale devant caméra au cinéma et à la télévision. Tu pourras également travailler à l’élaboration de scénarios et la réalisation d’œuvres de fiction.

 

Au cours de la première année, tu seras familiarisé(e) avec les 4 éléments essentiels de l’interprétation théâtrale (l’espace, le corps, la voix et l’objet), tu apprendras les méthodes de diction et les techniques de pose de la voix pour le milieu théâtral, tu seras initié(e) au jeu par l’exploration et le développement de moyens d’expression propres au théâtre (chant, danse, improvisation) par des exercices et travaux pratiques et tu apprendras les principales œuvres du théâtre classique.

 

Tu auras les cours suivants : histoire générale du théâtre jusqu’au 15e siècle, méthodologie du travail théâtral, lectures dirigées d’œuvres théâtrales classiques, entraînements et mouvements 1, techniques de base en danse, diction et voix 1, techniques d’improvisation 1, histoire du théâtre classique, langage, lecture et analyse d’œuvres théâtrales classiques, techniques de base du chant 1, gymnastique sur table 1, ainsi qu’exercice d’ensemble. Enfin, tu participeras à la présentation un spectacle devant public dans l’une des salles situé sur le campus de l’École.

 

Au cours de la deuxième année, tu approfondiras et renforceras les compétences techniques acquises au cours de la première année, tu exploreras l’espace scénique approprié selon les différents styles théâtraux, tu apprendras les œuvres du théâtre contemporain et moderne et à étudier et analyser des textes, ainsi qu’à construire des personnages.

 

Elle comporte les cours suivants : histoire générale du théâtre du 15e au 17e siècles, diction et voix 2, lecture et analyse de textes 1, entraînements et mouvements 2, interprétation 1, chorale, histoire du théâtre canadien et québécois, gymnastique sur table 2, improvisation 2, techniques de chant 2, écriture dramatique et création, ainsi qu’exercice public (création d’auteurs). Enfin, tu participeras à la présentation d’un spectacle devant public dans l’une des salles de l’École.

 

Au cours de la troisième année, tu développeras le langage artistique pour les différents genres théâtraux (l’improvisation, comédies, drames, comédies musicales, tragédies, tragi-comédies, opérettes, théâtres de marionnettes, théâtre jeune public, vaudeville, etc.) par la participation active de productions théâtrales, ainsi que la création et la réalisation de projets personnels.

 

Tu auras les cours suivants : histoire de la mise en scène, diction et voix 3, lecture et analyse de textes 2, entraînements et mouvements 3, chorale 2, techniques de danse 2, histoire du théâtre du 17e et 18e siècles, exploration du langage chorégraphique, chant et studio, initiation à la production (conceptions, direction technique), initiation au maquillage de scène, projet personnel (ex : mise en scène ou écriture dramatique ou développement d’une compagnie de théâtre ou stage d’études à l’étranger, etc.), ainsi que la participation à plusieurs productions théâtrales devant public (du répertoire classique, du répertoire contemporain, théâtre jeu public, comédie musicale, spectacle de chant, etc.) présentées dans l’une des salles de l’École et/ou dans l’une des salles partenaires.

 

Au cours de la quatrième année, tu seras initié(e) au doublage au théâtre, tu seras initié(e) au jeu devant la caméra pour le cinéma, le multimédia ou la télé, tu apprendras le fonctionnement d’une compagnie de théâtre et tu intègreras les connaissances acquises tout au long du programme par la participation active et intensive à des productions théâtrales publiques dans des conditions de niveau professionnel.

 

Elle comporte les cours suivants : histoire du théâtre contemporain et moderne du 20e et du 21e siècles, entraînements et mouvements 4, chorale 3, chant 3,  initiation au doublage, gestion de carrière et administration d’une compagnie de théâtre, initiation au jeu à la caméra, préparation au marché du travail, stage individuel (au sein d’une compagnie de théâtre, d’une entreprise de production multimédia, d’une entreprise de production télévisuelle, d’une entreprise de production cinématographique, d’un stage à l’étranger, au sein d’une école privée de théâtre pour amateurs, présentation d’un spectacle en coopération humanitaire, etc.), ainsi que la participation à plusieurs productions théâtrales devant public (du répertoire classique, du répertoire contemporain, théâtre jeu public, comédie musicale, spectacle de chant, etc.) présentées dans l’une des salles partenaires.

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires du diplôme l'École nationale de théâtre de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans cadre de son programme de baccalauréat.

 

Par contre, aucune garantie d'admission est faite lors de la demande, l'audition est obligatoire comme tous les autres candidats(es) et aucune préférence ou priorité n'est accordée à l'admission.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Voici les ententes actuellement offertes :

PERFECTIONNEMENT :

 

Par la suite, il te sera également possible de te perfectionner dans un domaine précis de l’art dramatique comme le doublage, la mise en scène, la scénographie, l’écriture dramatique, la radiophonie, etc. Voici quelques exemples :

-    Certificat en création littéraire offert à l'UQAM et Laval

-    Certificat en scénarisation cinématographique offert à l'UQAM

-    Programme de mise scène offert par l''École nationale de théâtre

-    Programme d'écriture dramatique offert par l'École nationale de théâtre

-    Programme de scénographie offert par l''École nationale de théâtre

-    Programme de mise en scène offert par le Conservatoire d'art dramatique de Québec

-    Programme de scénographie offert par le Conservatoire d'art dramatique de Québec

-    Ateliers de formation en doublage pour le cinéma et la télévision offerts par le Conservatoire d'art dramatique de Montréal

-    Ateliers de perfectionnement (jeu à la caméra, comédie musicale, etc.)  d'une durée de 5 à 10 semaines chacun offert par les Ateliers Danielle Michaud à Montréal

-    Ateliers de perfectionnement (jeu à la caméra, jeu théâtral, diction, voix, etc.) offerts par le Conservatoire d'art dramatique de Montréal

-     Atelier de formation en comédie musicale + cours de chant totalisant 45 heure offert par l'Académie Johanne Raby à Montréal

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

Tu pourras poursuivre tes études en art dramatique ou dans une discipline connexe (ex : cinéma, histoire de l’art, enseignement, journalisme, etc.) dans une université hors-Québec (pour titulaires d’un D.E.S. seulement).

 

Si tu détiens un D.E.C., tu pourras poursuivre des études universitaires en art dramatique ou dans une discipline connexe (animation et recherche culturelles, communication – télévision, cinéma, enseignement de l’art dramatique, histoire de l’art, journalisme, communication culturelle, etc.) dans une université du Québec ou de l’extérieur. Pour plus de détails, consulte la section "études supérieures" du niveau collégial

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

  

-         Détenir un D.E.S.

-         Être âgé d’au moins 18 ans au 1er octobre

 

Note : Contrairement aux autres établissements, l’École admet des candidats(es) de partout au Canada et n’établit AUCUN QUOTA par province.

 

AUTRES EXIGENCES À L’ADMISSION :

  

Date limite : Vers la mi-février de chaque année

 

-         Subir des auditions obligatoires devant jurys qui consistent en la présentation de 2 scènes

-         Effectuer un stage de 4 jours en théâtre (pour ceux ayant réussi les auditions seulement)

-         Des frais de scolarité sont à prévoir, c’est une école privée subventionnée

 

Note :  ces étapes sont éliminatoires, c’est-à-dire que si tu échoues une étape tu ne peux te présenter à la seconde

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Le programme est contingenté :

 

12 places disponibles annuellement sont choisis parmi des candidats(es) provenant de partout au Canada dans la section francophone.

 

En moyenne, plus de 250 demandes sont présentées à l'École chaque année.

 

Ainsi qu'un contingentement de :

 

12 places disponibles annuellement sont choisis parmi des candidats(es) provenant de partout au Canada dans la section anglophone.

 

En moyenne, plus de 200 demandes sont présentées à l'École chaque année.

 

ENDROIT DE FORMATION : 

 

CONSERVATOIRE :

 

Pourquoi choisir le Conservatoire ? 

À Montréal :

Igor Ovadis : ayant été élève du grand maître pédagogue Korogodski, un ancien élève de Stanilavski, est reconnu comme le plus grand spécialiste du système de jeu Stanilavski au Canada, ce grand acteur a joué dans plus de 30 spectacles pendant 17 ans dans la troupe permanente de théâtre dirigée par le grand auteur et metteur en scène russe Leonid Korogodski, il a mis en scène et adapté (Crimes et châtiments, À propos de la neige fondante, Le songe de l'oncle de Dostoïevski, etc.), a joué dans quelques séries télé (10-07, Affaires Kafka, Pollock, Ent'Cadieux, Minuit le soir) et au cinéma (Cosmos, Starbuck). Enfin, il a fondé le Russian State Institute of performing arts à Moscou et a été directeur artistique du Théâtre d'essai Cinquième étage. Il enseigne le jeu Stanilawski au Conservatoire depuis 1992.

Carl Béchard : diplômé du Conservatoire de Montréal, ce grand acteur et metteur en scène réputé a joué dans une quinzaine de films (L'Odyssée d'Alice Tremblay, Abestos, La Conciergerie, Le Siège de l'Âme, etc.); à la télé (L'Ombre de l'Épervier, Les Bougon, Watatatow !, Virginie, 4 et demi..., Le Temps d'une paix); mais surtout connue dans le doublage francophone au cinéma (Dragoon 3, Les Bagnoles 3, Les Schtroumpfs : voix de Gargamel, Histoires de jouets, Trouver Doris, Garfield Pachat Royal, etc.); il enseigne la voix et la parole depuis 1989.


Benoit Dagenais : diplômé du Conservatoire de Montréal, ce grand acteur a joué dans plus de 80 productions théâtrales depuis une trentaine dont notamment (Le théâtre de chambre, Les bas fonds, La mégère apprivoisée, Après la chute, Pop-corn, Lorenzacio, Le malade imaginaire dont il a mise en scène, Les Fourberies de Scapin mise en scène par Denise Filiatreault, etc.), mais également dans des séries télé (Fortier, Marguerite Volant, Montréal PQ, Watatatow, La Galère, etc.), ainsi qu'au cinéma (Jack Paradise - Les nuits de Montréal, 15 février 1839 de Pierre Falardeau, Le Party de Pierre Falardeau); a mise en scène une dizaine de pièces dont  le très prisé Malade imaginaire de Molière au TNM en 2006, ainsi qu'en tant qu'auteur de nombreux textes pour des productions présentées dans différents salles (Espace Go, Espace Libre, Théâtre de Quat 'sous et Théâtre d'Aujourd'hui). Il enseigne la diction et la phonétique au Conservatoire depuis 1993, en plus d'occuper le poste de directeur depuis 2007.


Michel Monty : diplômé du Conservatoire de Montréal, ce grand acteur, auteur, metteur en scène et réalisateur depuis près de 30 ans, a également fondateur et directeur de la compagnie Trans-Théâtre. Comme acteur, il a joué sur les scènes d’Espace Go, du Rideau Vert, du TNM, de La Licorne, de l’Usine C et de Denise-Pelletier et dans les séries télé (Les Bougon, Freddy, Catherine, Omerta 3 et Tout sur moi); il a notamment écrit et mis en scène (Accidents de parcours, Exodos la trilogie, Cyberjack, Antarktikos, La société des loisirs, Champ de mars, Le Pensionnat, Cabarets insupportables); il a adapté et co-réalisé la série Cyberjack diffusée sur ArtTV et a écrit et réalisé le long-métrage "Une vie qui commence". Il enseigne le jeu caméra télé et le jeu caméra cinéma au Conservatoire depuis 2006.

Suzanne Lantagne : B.A. communication de l'Université Concordia et formé en mouvements auprès de plusieurs grands maîtres; elle détient une expertise reconnue dans les mouvements chez l'acteur.
Depuis une trentaine d'années, elle joue lors de nombreux spectacles à Montréal et en tournée à travers l’Europe et l’Amérique, entre autres avec la troupe Omnibus; a fondé et assurer la direction de la compagnie Le Pool pendant 5 ans lui permettant de signer une trentaine de productions de styles différents : créations originales, répertoire classique et contemporain, commedia dell’arte, théâtre musical et opéra. Enfin, elle enseigne le mouvement et le jeu au Conservatoire depuis 1990.

Bernard Bougault : danseur professionnel et chorégraphe principalement de comédies musicales, mais aussi de folklore québécois, de salsa, de tango, le menuet, le swing, la contredanse, la claquette les danses carrées. Il a dansé dans les plus importantes compagnies de danse telles que : Les Grands Ballets canadiens, Les Ballets Jazz de Montréal  et la troupe Mtl TAP. Il a participé à de nombreuses émissions de télévision, spectacles de variétés, galas et des festivals internationaux. Il enseigne au Conservatoire depuis 1991.


Yves Morin : depuis une vingtaine d’années, il a collaboré comme compositeur, concepteur sonore, traducteur, metteur en scène ou comédien à plus d’une centaine de spectacles, a signé la traduction d'une dizaine de comédies musicales présentées au Rideau Vert et par Juste pour rire, a été arbitre en chef à la LNI pendant 8 ans et enseigne le chant et le jeu chanté au Conservatoire depuis 1994.


Gilbert Turp : bien connu pour son rôle de Jean-Louis dans la comédie télé "Km/h" et de Denis dans l'émission jeunesse "une Grenade avec ça !", il a aussi joué dans les téléromans (Les Machos, Cormoran, Tandem, le Parc des bravs etc.) et au cinéma (La dernière Incarnation, 2 Secondes, etc.), mais, c'est au théâtre qu'il a surtout performé comme comédien avec plus de 70 pièces à son actif. Il a également écrit une dizaine de pièces de théâtre et enseigne la dramaturgie au Conservatoire depuis 1996.

Maxime Denommée : diplômé du Conservatoire de Montréal, cet acteur accompli est actif dans le milieu depuis une vingtaine d'années. Il a notamment joué à la télévision (Une grenade avec ça, Virginie, La Vie La Vie, Rumeurs, Un Monde à part, Aveux, Au secours de Béatrice, Rupture, Léo, O’ et L’appart du 5e, District 31, et, plus récemment, Toute la vie, etc.); au cinéma (Toujours à Cheech, Idole  instantanée,À part les autres, La belle empoisonneuse, Jaloux puis Omertà, etc.), au théâtre (l'Importance d'Être constant de Yves Desgagnés, Les Muses orphelines de Martine Beaulne, etc.); la mise en scène (Tête première, Après la fin, Orphelins); il enseigne le jeu depuis au Conservatoire depuis quelques années. Il est récipiendaire du prix des Masques 2003 pour l'interprétation masculine dans la pièce Howie le Rookie présentée au Théâtre de la Manufacture.

Catherine Vidal : diplômée du Conservatoire de Montréal, elle se consacre depuis plus de dix ans à la mise en scène de plus d'une dizaine de pièces présentées sur différentes scènes (Théâtre Prospéro, Théâtre d'Aujourd'hui, Théâtre de Quat'Sous et au TNM). Également, fondatrice d’une compagnie théâtrale qui a pris récemment le nouveau nom de Cœur battant Catherine Vidal s’intéresse à l’humain comme matière première textuelle et théâtrale. Parallèlement à sa carrière de comédienne et de metteure en scène, elle enseigne le jeu au Conservatoire depuis 2009. Elle est récipiendaire du prix de l’Association Québécoise des Critiques de Théâtre 2013 pour la mise en scène de la pièce "Des couteaux dans les poules" présentée au Théâtre Prospéro.

Marie-Ève Pelletier : diplômée du Conservatoire, cette comédienne et chanteuse a joué dans pièces au cours des vingt dernières années présentées sur différentes scènes (Théâtre Denise-Pelletier, TNM, Théâtre Prospero, Espace Libre, Théâtre de l'Opsis, etc.) dont plusieurs comédies musicales telles que Cabaret de Denise Filiatrault. Elle a joué également à la télé (30 Vies, Catastrophe, Trauma, Fugueuse, Bienenue aux dames, Les Invinsibles, Les hauts et les bas de Sophie Paquin, Bienvenue aux dames, Destinées et 4 et demi) et au cinéma (Le journal d'un vieil homme, Benoit on tourne !, Maurice Richard). Parallèlement à sa carrière de comédienne, elle enseigne le jeu et la lecture de textes au Conservatoire depuis 2011. Elle est récipiendaire du Prix du public - Interprétation Féminine 2010 pour la pièce " La Reine Margot" présentée au Théâtre Denise-Pelletier.

À Québec :

Lorraine Côté :
comédienne, auteure, metteure en scène et pédagogue spécialisée en tragédie grecque et en théâtre de marionnettes pour adultes, elle a joué dans plus d'une centaine de spectacles au cours de ses 35 ans de carrière et a partout le globe notamment avec Robert Lepage en tant qu'autrice et comédienne de plusieurs pièces pendant 10 ans, a mis en scène plusieurs productions dont En attendant Godot qui a remporté plusieurs prix et nominations. Elle est cofondatrice du Théâtre du Sous-Marin Jaune en 1995, compagnie de théâtre de marionnettes pour adultes. Elle enseigne l'interprétation au Conservatoire depuis 1995. Elle est récipiendaire de plusieurs prix et nominations dont le prix Masques 2004 de la meilleure interprète féminine pour "Marie Tudor", le prix Masque de la meilleure production de Québec pour la pièce "En attendant Godot", de 3 Prix d'excellence des arts de la scène Paul-Hébert.

Michel Nadeau : diplômé du Conservatoire de Québec et de l'École Jacques Lecoq de Paris; ce comédien, auteur, metteur en scène et pédagogue accompli depuis plus d'une trentaine d'années, a joué dans plus d'une centaine de productions et a écrit et mis en scène 8 productions (dont Jeanne et les anges, Lentement la beauté, Un sofa dans le jardin, Reconnaissance, Regard-9, Insomnies, etc.), a été vice-président et président du Carrefour international de théâtre de Québec, a été directeur du Conservatoire à 3 reprises; a été directeur artistique du Théâtre Niveau Parking pendant 30 ans. Maintenant, il directeur du Théâtre de la Bordée depuis 2017 et enseigne les tactiques de jeu, les techniques d'expression, l'improvisation, le travail aux masques et le comedia dell'arte au Conservatoire depuis 1986 et responsable de la section mise en scène du Conservatoire depuis 2007. Il est récipiendaire du prix Masques de la production « Québec » pour les pièces "Jeanne et les anges" en 1995 et "Lentement la beauté" en 2004.

Jean-Sébastien Ouellette : diplômé du Conservatoire de Québec, ce comédien et metteur en scène accompli, il a participé à plus d’une cinquantaine de productions théâtrales à Québec et ailleurs. Il a mis en scène 3 productions présentées au Théâtre du Trident et au Théâtre Petit Champlain à Québec. Il a cofondé la Compagnie dramatique de Québec avec qui, il a mis en scène plusieurs textes de l'autrice Isabelle Hubert. Pendant dix ans, il a prêté sa voix à César, l’homme qui parle au chien et à César à la rescousse à Canal Vie. Parallèlement à sa carrière sur la scène, il enseigne jeu au Conservatoire. Il est récipiendaire du Prix des abonnés du Théâtre du Trident pour son interprétation de Monseigneur Charbonneau dans Charbonneau et le chef de MacDonough et du prix de la critique 2009 pour la pièce "À tu et à toi" présentée au Trident.


Marie-Josée Bastien : diplômée du Conservatoire de Québec, cette comédienne, metteure en scène, directrice d'acteurs, pédagogue, directrice de la compagnie de théâtre Les Enfants Terribles et directrice artistique du Théâtre Niveau Parking depuis 2017; elle a joué dans plus d'une cinquantaine de productions un peu partout au Québec (dont : L'asile de la pureté, Regard-9, L'Énéide, Beaver, Lentement la beauté, etc), elle a mis en scène plus d'une trentaine de production dont une production pour enfants au Québec et en Europe, maintenant traduite en plusieurs langues, soit La Librairie et autrice d’une quinzaine d’œuvres dont plusieurs ont été récompensées. Parallèlement à sa carrière artistique, elle enseigne le théâtre gestuel au Conservatoire. Elle est récipiendaire du prix d’excellence des Arts et de la Culture de Québec pour la mise en scène Incendies (2018), Richard III (2009), On achève bien les chevaux (2007) et Impromptu (2003) ainsi que du prix de la révélation de l’année en 1993.

Marie-Hélène Gendreau : diplômée du Conservatoire de Québec; en tant qu’actrice, on a pu la voir dans le film "Les trois p’tits cochons" ainsi que dans de nombreuses séries télévisées (dont 30 Vies, Complexe G et Les hauts et les bas de Sophie Paquin); mais elle s'est surtout démarquée au théâtre notamment à l’affiche du Théâtre du Trident dans le remarqué Incendies et comme metteure en scène récipiendaire de plusieurs prix notamment pour la pièceTrainspottin, mais a aussi mise en scène Tom à la ferme et Bienveillance; elle est la coordonnatrice artistique au Théâtre Périscope depuis 2016 et enseigne la direction d'acteurs au Conservatoire depuis quelques années.

À Montréal :

Nathalie Naubert : actrice depuis plus de 50 ans, elle est l'une des premières diplômées du Conservatoire. Elle a interprété plus d'une centaine de rôles au cours de sa carrière dont les grandes rôles du répertoire. De Moliere à Ionesco en passant par Racine, Musset, Tchekhov, Shakespeare, Strindberg, Williams, Wilde, Green, Claudel et Mauriac. Elle a été professeure au Conservatoire de Montréal pendant plus d'une trentaine d'années.

Clément Cazelais :
auteur dramatique, comédien et metteur en scène depuis 40 ans principalement en théâtre de création, fondateur du Théâtre Euh !, considéré comme l'un des pionniers du théâtre de rue et des lieux non théâtraux au Québec. Il enseigne à l'École nationale de théâtre, au Cégep Lionel-Groulx et à l'UQAM.

Benoit Dagenais : acteur ayant joué dans plus de 80 productions théâtrales depuis 36 ans dont notamment (Le théâtre de chambre, Les bas fonds, La mégère apprivoisée, Après la chute, Pop-corn, Lorenzacio, Le malade imaginaire, etc.), mais également dans des séries télé (Fortier, Marguerite Volant, Montréal PQ, Watatatow, La Galère, etc.), ainsi qu'au cinéma (Jack Paradise - Les nuits de Montréal, 15 février 1839 de Pierre Falardeau, Le Party de Pierre Falardeau), mais aussi auteur de nombreux textes pour des productions présentées dans différents salles (Espace Go, Espace Libre, Théâtre de Quat 'sous et Théâtre d'Aujourd'hui). Il enseigne la diction et la phonétique au Conservatoire depuis 1993, en plus d'occuper le poste de directeur depuis 2007.

Raymond Bouchard : l'un des plus grands acteurs québécois, il a joué au cinéma dans plus de 20 films dont (La Grande séduction, Funkytown, L'Assassin jouait du trombone, Nitro, Laura Cadieux, Laura Cadieux..la suite, etc.), mais surtout dans de nombreuses séries télé (Tranches de vie, Mauvais Karma, Casino, Lance et compte : la Reconquête, Lance et compte : Nouvelle génération, Annie ses hommes, Les Parfaits, Chatrand et Simone, Réseaux, René Lévesque, etc.)
.

Carl Béchard : ce grand acteur et metteur en scène réputé a joué dans une quinzaine de films (L'Odyssée d'Alice Tremblay, Abestos, La Conciergerie, Le Siège de l'Âme, etc.); à la télé (L'Ombre de l'Épervier, Les Bougon, Watatatow !, Virginie, 4 et demi..., Le Temps d'une paix); mais surtout connue dans le doublage francophone au cinéma (Dragoon 3, Les Bagnoles 3, Les Schtroumpfs : voix de Gargamel, Histoires de jouets, Trouver Doris, Garfield Pachat Royal, etc.); il enseigne la voix et la parole depuis 1989.


Angèle Coutu : l'une des plus grandes actrices québécoises, elle a joué dans plusieurs séries télé (Toute la vérité, Virginie, Le Gentleman, Urgence, Marguerite Volant, Le Retour, Jamais deux sans toi, etc.), mais aussi au cinéma (Le Party de Pierre Falardeau, Dans le ventre du dragon et Les Fous de Bassan d'Yves Simoneau, etc.)
.

Michel Monty : acteur, auteur, metteur en scène et réalisateur depuis près de 30 ans, il est également fondateur et directeur de la compagnie Trans-Théâtre. Comme acteur, il a joué sur les scènes d’Espace Go, du Rideau Vert, du TNM, de La Licorne, de l’Usine C et de Denise-Pelletier et dans les séries télé (Les Bougon, Freddy, Catherine, Omerta 3 et Tout sur moi); il a notamment écrit et mis en scène (Accidents de parcours, Exodos la trilogie, Cyberjack, Antarktikos, La société des loisirs, Champ de mars, Le Pensionnat, Cabarets insupportables); il a adapté et co-réalisé la série Cyberjack diffusée sur ArtTV et a écrit et réalisé le long-métrage "Une vie qui commence". Il enseigne le jeu caméra télé et le jeu caméra cinéma au Conservatoire de Montréal depuis 2006.


Luc Picard, comédien, metteur en scène, réalisateur et scénariste (rôles théâtre : Lorenzaccio, Le triomphe de l'amour, Un simple soldat, Le Jeune homme en colère, Les lettres de la religieuse portugaise de Denys Arcand, Mademoiselle Julie de Denise Filiatrault, etc; rôles télé : Vice caché, Chartrand et Simone 1 et 2, L'ombre de l'Épervier 1 et 2, Omertà 1 et 2 : la loi du silence, Shehaweh, Scoop, Blanche, etc; rôles cinéma : Dimanche à Kigali, 20h17 rue Darling, Le colectionneur, La femme qui boit, Elvis Gratton 2, Nelligan, Savage Messiah, etc; réalisation cinéma : Ésimésac, Babine, L'Audition;

Anne Dorval : l'une des plus grandes actrices québécoises du cinéma, de la télévision, du cinéma et du doublage, elle a joué au cinéma dans 14 films dont (J'ai tué ma mère, Laurence Anyways, La vie secrète des gens heureux, Grande Ourse : la clé des impossibles, Les Amours imaginaires, etc.), dans de nombreuses séries télé dont (Les Bobos, Providence, Les Parents, Le Cœur a ses raisons, Rumeurs, Emma, Grande Ourse, Paparazzi, Chambres en ville, etc.), au théâtre (Juste la fin du monde, Les Fourberies de Scapin, Mère courage, Le Mariage de Figaro, Électre, etc.) et en doublage francais de films dont (Partie de pêche au Yémen, Le Refuge, Harry Potter et les reliques de la Mort, Au Royaume désenchantée, Le Tyran des fourmis, La Vie sauvage, Basic Instinct 2, etc.).

Martine Beaulne : comédienne, metteure en scène, fondatrice et ancienne directrice artistique du Théâtre Parminou, elle a joué et mis en scène plus de 25 productions théâtrales (dont Albertine en cinq temps de Michel Tremblay, Le Vrai monde ? de Michel Tremblay, Ogre de Larry Tremblay,  Don Juan de Molière, Les Cinq Nô modernes de Mishima, Les Cinq Nô modernes de Mishima présenté au CNA et au Rideau Vert, etc.). Elle a enseigné à l'UQAM pendant plusieurs années. Elle est récipiendaire du prix Gémeaux 2000 de la meilleure réalisation : émission dramatique, Albertine, en cinq temps.

Maxime Denommée : cet acteur accompli est actif dans le milieu depuis une vingtaine d'années. Il a notamment joué à la télévision (Une grenade avec ça, Virginie, La Vie La Vie, Rumeurs, Un Monde à part, Aveux, Au secours de Béatrice, Rupture, Léo, O’ et L’appart du 5e, District 31, et, plus récemment, Toute la vie, etc.); au cinéma (Toujours à Cheech, Idole  instantanée,À part les autres, La belle empoisonneuse, Jaloux puis Omertà, etc.), au théâtre (l'Importance d'Être constant de Yves Desgagnés, Les Muses orphelines de Martine Beaulne, etc.); la mise en scène (Tête première, Après la fin, Orphelins); il enseigne le jeu depuis au Conservatoire depuis quelques années.

Il est récipiendaire du prix des Masques 2003 pour l'interprétation masculine dans la pièce de théâtre d'été "Howie le Rookie" présentée au Théâtre de la Manufacture.

Michel Charette : acteur, dramaturge et metteur en scène; depuis près de 30 ans, on l'a vu joué à la télé (District 31, Les Pays d'en Haut, 30 vies, Musée d'Éden, Lance et compte : Le Grand duel, Les Boys, René Lévesque, Il était une fois dans le trouble, Cover Girl, Max inc. Obsession, La Petite Vie, Les Bâtisseurs d'eau, Watatatow, Radio Enfer, Chambres en ville, Blanche), au cinéma (À l'origine d'un cri, Nitro Rush, Trois P'tits coups, Les Boys 1 à 4, Les Dangereux, Cadillac Clown, Souvenirs intimes, Pudding Chômeur, L'Enfant d'eau); au théâtre (il a joué dans plus d'une vingtaine de productions dont "Le Vrai Monde" au Rideau Vert, Ladies Nights qui fait la tournée québécoise, Visite libre qui a fait la tournée québécoise, etc.) et du doublage (Bee Movie, La Belle et le Clochard 2, L'Aventure de Scamp, Le Dinosaure, etc.). En tant qu'auteur, il a écrit la pièce "La dernière sortie" présentée au Théâtre des Hirondelles en 2009.

Il est récipiendaire du Prix Gémeaux 2020 du meilleur rôle masculin dans une série dramatique pour District 31 et nominé une dizaine de fois aux Gémeaux ou aux Artis pour ses rôles dans District 31, Les Pays d'en Haut et Radio Enfer.


Julie Perreault : actrice au cinéma (Merci pou tout, Le Mirage, Reste avec moi, Bluff, Les Trois P'tits cochons, Horloge biologique, etc.); de la télévision (Catastrophe, L'Échappée, 30 vies, Les jeunes loups, 19-2, Toute la vérité, Les Soeurs Elliot, Minuit le soir, 3X rien, Réal TV, Ramdam) et du théâtre (In Extremis, La petite pièce en haut de l'escalier, La Nostalgie du Paradis, Le Songe d'une nuit d'été, Crime contre l'humanité, etc.).

Elle a été nominée aux Gémeaux et aux Artis pour la meilleure interprétation féminine pour la série Minuit le soir et le téléroman Toute la vérité et aux Jutra pour son rôle dans le film Les Trois P'tits cochons.

Catherine Trudeau : à la télé (Conseils de famille, Ruptures, Mémoires vives, L'enfant prodige, Mirador, Les Invinsibles, François en série, etc); au cinéma (Aurore, Séraphin : un homme et son péché, La loi du cochon, etc.); prix Gémeau de la meilleure actrice pour Les Invincibles, Gémau pour meilleur rôle de soutien féminin dans une série jeunesse pour “Conseils de famille”).

Elle est récipiendaire du prix Gémeaux 2017 pour le meilleur rôle de soutien féminin dans une émission jeunesse pour Conseils de famille et du prix Gémeaux de la meilleure actrice pour Les Invinsibles.


Émile Proulx-Cloutier  acteur, réalisateur, scénariste, monteur, compositeur. On l'a vu à la télé (Sortez-moi de moi, Demain des hommes, Blue Moon, Plan B, Faits divers, 30 vies, Boomerang, Toute la vérité, Il était une fois dans le trouble, Les Hauts et les bas de Sophie Paquin, Le Petit monde de Laura Cadieux, Mon meilleur ennemi, Deux frères, etc.); au cinéma (La Bolduc, L'autre maison, Pour l'amour de Dieu, Opération Casablanca, Le Banquet, Le Déserteur, Le Ring, Matusalem 1 et 2); au théâtre (a joué dans une dizaine de productions) et comme réalisateur-scénariste (Choisir la terre, Falardeau's neighbour, La vie commence, Les petits géants, Les réfugiés, Papa).

Il est récipiendaire de plusieurs prix et récompenses dont : prix Gémeaux 2014 pour la meilleure interprétation masculine pour une émission ou série originale produite pour les médias numériques: fiction Agent secret, prix Gémeaux 2010 pour le meilleur documentaire/culture pour Les petits géants, Meilleur court-métrage au Festival du Film de Whistler pour La vie commence, prix spécial du Jury au Festival du film francophone de Namur pour La vie commence, prix Jutra 2009 pour le meilleur court-métrage pour Papa.


Isabelle Blais : comédienne, actrice et chanteuse : télévision (Faits divers, Blue Moon, Au secours de Béatrice, Trauma, C.A., Trafic d'innocence, Nos étés, Tribu.com, Deux frères, etc.); cinéma (C'est le coeur qui meurt en dernier, Tadoussac, Antoine et Marie, Le Prix à payer, Borderline, Bluff, La Belle Empoisonneuse, etc.); théâtre (Hamlet, Comédie dans le noir, Les Fourberies de Scapin, etc.). Elle est récipiendaire du prix des Masques 2003 pour l'interprétation féminine dans la pièce "Au coeur de la rose" Rookie présentée au Théâtre du Rideau Vert.

Sonia Vachon : actrice et animatrice de radio dont on a vu joué à la télé (Les Pays d'en haut, Complexe G, Destinées, Le Petit monde de Laura Cadieux, Cauchemar d'amour, Le bonheur est dans la télé, L'Obsession, Km/h, La Petite vie, Lapoisse et Jobart, Cher Olivier, Virginie, À nous deux, Cormoran); au cinéma (Menteur, de Père en flic 2, Embrasse-moi comme tu m'aimes, Il était une fois Les Boys, Le Sens de l'humour, Nuit de noces, Laura Cadieux); au théâtre (a joué dans près d'une vingtaine de productions dont "Les Belles soeurs", "Mars et Vénus", "Les Voisins", "Un dernier coup de balai") et comme animatrice radio (a animé pendant 3 ans Les Matins de Montréal sur les ondes de Rythme FM).

Elle est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix du public 1999 de la LNI, prix Gémeaux 1997 pour le meilleur rôle de soutien - toute catégorie pour la série Cher Olivier, nominée au Gala Québec cinéma 1999 pour la meilleure actrice - rôle de soutien pour le film Laura Cadieux et une autre nomination en 2012 pour le film Le Sens de l'humour et nominée aux prix Gémeaux et aux prix Artis pour les rôles dans les émissions Obsession, Km/h, Destinées et Complexe G.


Catherine Vidal : se consacre depuis plus de dix ans à la mise en scène de plus d'une dizaine de pièces présentées sur différentes scènes (Théâtre Prospéro, Théâtre d'Aujourd'hui, Théâtre de Quat'Sous et au TNM). Également, fondatrice d’une compagnie théâtrale qui a pris récemment le nouveau nom de Cœur battant Catherine Vidal s’intéresse à l’humain comme matière première textuelle et théâtrale. Parallèlement à sa carrière de comédienne et de metteure en scène, elle enseigne le jeu au Conservatoire depuis 2009. Elle est récipiendaire du prix de l’Association Québécoise des Critiques de Théâtre 2013 pour la mise en scène de la pièce "Des couteaux dans les poules" présentée au Théâtre Prospéro.

Marie-Ève Pelletier : cette comédienne et chanteuse a joué dans pièces au cours des vingt dernières années présentées sur différentes scènes (Théâtre Denise-Pelletier, TNM, Théâtre Prospero, Espace Libre, Théâtre de l'Opsis, etc.) dont plusieurs comédies musicales telles que Cabaret de Denise Filiatrault. Elle a joué également à la télé (30 Vies, Catastrophe, Trauma, Fugueuse, Bienenue aux dames, Les Invinsibles, Les hauts et les bas de Sophie Paquin, Bienvenue aux dames, Destinées et 4 et demi) et au cinéma (Le journal d'un vieil homme, Benoit on tourne !, Maurice Richard). Parallèlement à sa carrière de comédienne, elle enseigne le jeu et la lecture de textes au Conservatoire depuis 2011. Elle est récipiendaire du Prix du public - Interprétation Féminine 2010 pour la pièce " La Reine Margot" présentée au Théâtre Denise-Pelletier.

Pascale Montpetit : on a pu voir joué cette actrice accomplie dans plus une trentaine de films (dont : Forêt noire, Embrasse-moi si tu m'aimes, Coteau Rouge, Tromper le silence, Folie Embellie, Savage Messiah, Le Cœur au poing, Eldorado, etc.); à la télévision (District 31, Les Argonautes, 30 vies, Destinées, Trauma, Tout sur moi, François en série, Histoires de filles, Cover Girl, Temps dur, Lance et compte : La reconquête, Mon meilleur ennemi, Dans une galaxie près de chez vous, Réseaux, Diva, Marguerite Volant, Blanche, etc.); au théâtre (a joué dans plus d'une cinquantaine de productions dont "Le temps et la chambre", "Le malade imaginaire" et plus récemment, "Le Joker" présentée au Quat'Sous, " Poésie, sandwich et autres soirs qui penchent" présentée à la Place des arts).

Elle est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix Gaston-Roux du TNM 2006 pour meilleure interprétation féminine dans la pièce "Le malade imaginaire", prix Génie 2002 du meilleur rôle féminin dans le film Savage Messiah, prix Gaston-Roux du TNM 1999 pour la pièce "Le temps et la chambre" et un second prix pour la pièce "Les oranges sont vertes", prix Jutra 1999 pour la meilleure actrice dans le film "Le Coeur au poing", prix Gémeaux 1999 pour meilleur second rôle pour la série Diva, prix Gémeaux 1992 pour meilleur second rôle pour la série Blanche.

Brigitte Lafleur :
actrice, animatrice radio, animatrice télé, autrice et réalisatrice accomplie. On l'a vu joué à la télévision (Captifs, Toute la vie, Les Pays d'en haut, Faits divers, O', Ruptures, L'Auberge du chien noir, Mensonges, La Galère, Nos étés, Virginie, Bouscotte); au cinéma (Paul à Québec, Pee Wee 3D, Elles étaient cinq); au théâtre (a joué dans une quarantaine de productions dont "Les Voisins", "Laurel et Hardy", "La Galère sur scène", "Ennemi public", "Visite public", etc.); comme chroniqueuse télé (On va se lire, Sucré Salé); comme animatrice télé (Comment rénover quand on a une vie de fou); comme animatrice radio (émission radio contact sur Rouge FM) et en tant comme autrice de 3 courts métrages.

Elle est récipiendaire du prix Jutra 2005 pour la meilleure actrice de soutien pour le film "Elles étaient cinq" et a été nominée aux Gémeaux en 2005, 2007, 2011 et 2013 pour le meilleur rôle de soutien féminin pour l'Auberge du chien noir.

Catherine-Anne Toupin :
actrice, dramaturge et scénariste; elle a joué à télé (Boomerang, Unité 9, Mémoires vives, Caméra Café, Une grenade avec ça !, Les Hauts et les bas de Sophie Paquin, Les Invinsibles la série, etc.) et au théâtre dont elle a joué dans une vingtaine de productions dans les scènes montréalaises. Comme dramaturgie, elle a écrit 3 pièces : "L'Envie", "À présent" qui a été acclamée par le public et la critique et présentée notamment au Canada, en Italie, au Mexique et en Angleterre et plus récemment, "La meute". Enfin, comme scénariste, elle est connue pour être l'autrice de la comédie Boomerang diffusée à TVA depuis 2015. Enfin, elle est récipiendaire du prix François-Berd en 2008 pour son texte À présent et du prix Artis 2017 du meilleur rôle féminin pour la comédie Boomerang.

Catherine Proulx-Lemay : comédienne qu'on a vu à télévision (District 31, Unité 9, série bio sur Olivier Guimond, Aveux, Tabou, Mes petits bonheurs, Une grenade avec ça !) au cinéma (Horloge biologique, Dans une galaxie près de chez vous), mais également au théâtre (Bientôt viendra le temps, Le Vertige tous deux mises en scène par Luce Pelletier et Roméo & Juliette mise en scène par Serge Denoncourt), etc.

Sophie Cadieux : actrice qu'on a vu à la télé (rue King, Lâcher prise, 30 vies, Les Beaux malaises, Adam e Ève, Tactik,Tout sur moi, Annie et ses hommes, Les Boys 1, Minuit le soir, Une grenade avec ça !, Rumeurs, Fortier 3, Watatatow); au cinéma (9 le film, Funkytown, Angle mort, Jaloux, Ma tante Aline, etc.); au théâtre (dans près d'une quarantaine de productions sur différentes scènes dont le Théâtre d'Aujourd'hui, le Théâtre de la Manufacture, Espace Go et TNM) et du doublage ou postsynchro (La guerre des tuques 3D, Gnoméo et Juliette, Blaise le blaisé).

Elle est récipiendaire du prix Gémeaux 2020 du meilleur premier rôle féminin dans une comédie pour Lâcher prise et du prix Gémeaux 2004 de la meilleure interprétation - rôle de soutien dans une émission jeunesse pour Watatatow.

Catherine St-Laurent : comédienne depuis 5 ans, elle a joué déjà des rôles dans 8 séries télé (District 31, Jérémie, La Faille, Cheval Serpent, Blue Moon, Sur-Vie); au cinéma (Mon ami Walid, The Gift, The 20th Century, Bon Cop Bad Cop) et webséries (Fourchette, Switch & Bitch, L'Écrivain public).

Charles-Antoine Dubé : comédien depuis plus de 10 ans, on l'a vu joué notamment à la télé (Alertes, Alerte Amber, Ruptures, Appelle-moi sur tu meurs, Les bogues de la vie, Unité 9, L'Imposteur, Mensonges, O', Toute la vérité); au cinéma (Père Fils thérapie, Qu'est-ce qu'on fait ici ?, Le vrai du faux, La maison du pêcheur, Liverpool); séries web (Piégé, Améro) et au théâtre (Les choristes, La mort d'un commis voyageur, Le journal d'Anne Frank).
Il a été nominé aux prix Gémeaux pour ses rôles dans Les Bogues de la vie et O'.


Ève Lemieux : comédienne depuis seulement 4 ans ayant déjà à son actif plusieurs rôles à la télé (Campus, Chaos, Alertes, Une autre histoire, Fugueuse, Marche à l'ombre); au cinéma (Moment One, Saule, Ceci n'est pas un polar) et au théâtre (Je suis le contrepoids du monde, La Grande demande).

À Québec :

Robert Lepage : acteur, metteur en scène, scénographe, directeur artistique, auteur dramatique et cinéaste réputé internationalement et ayant reçu de nombreux prix et distinctions comme réalisateur de nombreux films dont (La Face caché de la lune, Le Confessionnal, Nô sur la crise d'Octobre, Le Polygraphe), aussi comme acteur de cinéma (La Face cachée de lune, Jésus de Montréal, Montréal vu par...), comme dramarturge (Le Polygraphe, Le Songe d'une nuit d'été, La Trilogie des dragons), comme directeur artistique (Moulin à images du 400e de Québec), ainsi que fondateur de la compagnie artistique multidisciplinaire Ex-Machina, a été parmi les plus grands joueurs de la LNI et enfin, il a créé et dirigé le spectacle du Cirque du Soleil présenté à Las Vegas
.

Raymond Cloutier : figurant parmi les plus acteurs québécois du théâtre, de la télévision et cinéma, il a joué dans plus d'une quinzaine de séries télé (Rivière des Jérémies, La vie, la vie, Cauchemar d'amour, Chartrand et Simone, Réseaux, L'Ombre de l'Épervier, Le Masque, Le Retour, Les Machos, Scoop, Ces enfants d'ailleurs, etc); dans une quarantaine de films (Le Déserteur de Simon Lavoie, Matusalem de Roger Cantin, Le Frère André de Jean-Claude Labrecque, Liste noire de Jean-Marc Vallée, L'Ange de Goudron de Denis Chouinard, Parlez-nous d'amour de Jean-Claude Lord, Red et la tète de Normande St-Onge de Gilles Carle, etc.); ainsi qu'au théâtre (Salut Galarneau, Le Four et la nonne, La Mandragore, Florence, Qui a peur de Virginia Woolf ?, Quatuor, Les Fourberies de Scapin, etc.). Enfin, il a été directeur du Conservatoire et maintenant, directeur général et artistique du Théâtre Outremont, ainsi que professeur au Conservatoire de Montréal.

Michel Nadeau : diplômé du Conservatoire de Québec et de l'École Jacques Lecoq de Paris; ce comédien, auteur, metteur en scène et pédagogue accompli depuis plus d'une trentaine d'années, a joué dans plus d'une centaine de productions et a écrit et mis en scène 8 productions (dont Jeanne et les anges, Lentement la beauté, Un sofa dans le jardin, Reconnaissance, Regard-9, Insomnies, etc.), a été vice-président et président du Carrefour international de théâtre de Québec, a été directeur du Conservatoire à 3 reprises; a été directeur artistique du Théâtre Niveau Parking pendant 30 ans. Maintenant, il directeur du Théâtre de la Bordée depuis 2017 et enseigne les tactiques de jeu, les techniques d'expression, l'improvisation, le travail aux masques et le comedia dell'arte au Conservatoire depuis 1986 et responsable de la section mise en scène du Conservatoire depuis 2007. Il est récipiendaire du prix Masques de la production « Québec » pour les pièces "Jeanne et les anges" en 1995 et "Lentement la beauté" en 2004.


Rémy Girard : l'un des plus grands acteurs québécois du cinéma et de la télévision de réputation internationale, il a joué au cinéma dans près de 60 films dont (Les Invasions barbares, Le déclin de l'empire américain, Incendies, De Père en flic, Les Boys 1, 2, 3 et 4, Les Portes tournantes, Jésus de Montréal, etc); dans de nombreuses séries télé dont (Les Boys, Cher Olivier, Les Bougon, C'est aussi ça la vie !, Emma, Ces Enfants d'ailleurs, Scoop, La Petite vie, etc.).

Germain Houde : figurant parmi les plus grands acteurs québécois du théâtre, de la télévision et cinéma, il a joué au cinéma dans plus de 30 films dont (Les Bons débarras, Un zoo la nuit, Matusalem ,Les Invinsibles, etc.), mais surtout connu dans de nombreuses séries télé (30 vies, La Promesse, René Lévesque, Les Invinsibles, Omerta 1, Caserne 24, Les Filles de Caleb, etc.)
.

Denis Bernard : grand acteur de la télévision ayant joué dans de nombreuses séries télé (Yama ska, La Galere, Au nom de la loi, Mon meilleur ennemi, Réseaux, Diva, Virginie, etc.), mais également au cinéma (L'Audition de Luc Picard, Ma vie en cinémascope sur la vie d'Alys Robi de Denise Filiatrault, Le Confessionnal de Robert Lepage, etc.).

Marie Tifo : l'une des plus grandes actrices québécois du cinéma et de la télévision, elle a joué au cinéma dans plus de 20 films dont (Les Bons débarras, Les Fous de Bassan de Yves Simoneau, Pouvoir intime, Séraphin : Un homme et son péché, Dans le vente du dragon, etc.) et dans de nombreuses séries télé (O', Les Soeurs Elliott, Temps dur, Les poupées russes, La Part des anges, Ces enfants d'ailleurs, Montréal PQ, etc.).

Marie-Thérèse Fortin : grande comédienne et metteure en scène depuis 40 ans qu'on vu notamment à la télévision (Le Monstre, Boomerang, Mémoires vives, La Promesse, Tactik, Les Hauts et les bas de Sophie Paquin, Tout sur moi, Casino, Cover Girl, Temps dur, Un monde à part, Le Monde de Charlotte, 4 et demi ..., Blanche, l'émission jeunesse Sur la rue Tabagga, etc.); au cinéma (Le Fils de Jean, Le journal d'un vieil homme, Le Poil de la bête, Les Grandes chaleurs, Sans elle); au théâtre (a joué dans plus d'une vingtaine de productions sur différentes scènes de Québec comme le Théâtre du Trident et le Théâtre de la Bordée et de Montréal comme le Théâtre de la Manufacture, le Théâtre d'aujourd'hui et le TNM); comme metteure en scène, elle a mis en scène 6 productions présentées au Rideau Vert, à la Bordée et au Théâtre d'aujourd'hui. Enfin, elle a été directrice artistique et codirectrice générale du Théâtre du Trident à Québec pendant 5 ans et directrice artistique du Théâtre d'aujourd'hui pendant 8 ans. Elle est également artiste enseignante à l'École nationale de théâtre.
Elle est récipiendaire de 5 prix Gémeaux, d'un prix Gaston-Roux et d'un prix Paul-Hébert et de plusieurs nominations aux Gémeaux.


Guylaine Tremblay : considéré comme l'une actrices québécoises de la télévision et cinéma les plus appréciées du public depuis plus de 30 ans, elle a joué dans de nombreuses séries télé dont (
M'entends-tu ?, Le Phoenix, En tout cas, Unité 9, Toute la vérité, Annie et ses homes, Les Rescapés, Emma, Omerta, La Petite vie, etc.) et au cinéma (De Père en flic 2, Le Vrai du faux, Qu'est-ce qu'on fait ici ?, Le Grand Départ, Les Aimants, Mariages, Le Cœur au poing, La Vie après l'amour, 20h17 rue Darling, etc.); au théâtre (a joué dans plus d'une soixantaine de productions sur toutes les scènes partout au Québec dont certaines ont eu des tournées en Europe).

L'une des comédiennes de la télé ayant reçu le plus grand nombre de prix Métrostar et Artis, en plus de plusieurs prix Gémeaux dont :
prix Gémeaux 2019 pour la meilleure animation d'un magazine d'intérêt public pour Banc public, prix Métrostar ou prix Artis personnalité féminine de l'année 2004 à 2009 et 2013 à 2017, prix Artis 2018 et 2019 pour le meilleur rôle féminin pour la comédie En Tout cas, prix Artis 2013, 2014, 2015 et 2016 meilleur rôle féminin dans une série dramatique pour la série Unité 9, prix Métrostar ou prix Artis 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009 meilleur rôle féminin dans un téléroman pour Annie et ses hommes, prix Jutra 2008 de la meilleure interprétation féminine "Contre toute espérance", etc.


Josée Deschênes : actrice accomplie, elle est cofondatrice de la compagnie théâtre Niveau Parking de Québec, elle a joué dans plus d'une centaine de productions théâtrales depuis les trentaine dernières années dans de nombreuses scènes partout au Québec; a joué à la télévision (5e rang, Drôle de Véronic, Lâcher prise, L'Auberge du chien noir, Subito Texto, Tranches de vie, Annie et ses hommes, Mon meilleur ennemi, Avoir su, La Part des anges, La Petite vie, Il était une fois le trouble, etc.); au cinéma (Répertoire des villes disparues, Menteur, La petite reine, Émilie, Les Aimants, Secrets de banlieue, Le Polygraphe); au doublage (2 dessins animés diffusées sur Télétoon); en tant que dramaturgie, elle a écrit 7 pièces de théâtre pour des scènes de Québec; comme metteure en scène pour la Ciao Papa ! présentée au Théâtre des Cascades en Montérégie et enfin, a été artiste-enseignante à l'École nationale de théâtre.

Elle est récipiendaire d'un prix Gémeaux 2010 pour le meilleur premier rôle féminin dans un téléroman pour L'Auberge du chien noir, prix Gémeaux 2003 pour meilleur rôle féminin de soutien pour La Petite vie spécial Noêl, le prix Gémeaux 2000 pour le meilleur rôle féminin de soutien pour La Petite - spécial Bogue de l'an 2000, prix Gémeaux 1995 pour meilleur rôle féminin de soutien pour La Petite Vie, prix Masques 1995 pour la meilleure production théâtrale pour Jeanne et les anges.

Frédéric Dubois : metteur en scène réputé, il a mis en scène plus d'une soixantaine de productions théâtrales présentées principalement sur les scènes de la région de Québec, mais également à Montréal (Les Chaises en 2018, Ne m'oublie pas en 2016, Les Bons débarras en 2016, Inès Péré Inat Tendu de 2010 à 2013, etc.); a aussi travaillé à trois reprises au Japon pour la compagnie Basta, a été aussi président de l’Association des compagnies de théâtre pendant 5 ans, a été le directeur artistique au Théâtre Périscope et enseigne la mise en scène et assume la fonction de directeur artistique de la section française du programme d'interprétation à l'École nationale de théâtre.

Il est récipiendaire du prix Masque Révélation de l'année en 2001, du prix de la mise en scène du Carrefour international de théâtre en 2009, du prix de la critique 2009 pour "Où tu vas quand tu dors en marchant ?", du prix John-Hirsh 2008, remis par le Conseil des arts du Canada.


Antoine Laprise : comédien, marionnettiste, metteur en scène, réalisateur, dramaturge et co-fondateur du Théâtre du Sous-marin jaune; il a joué dans plus d'une trentaine de pièces, a mis en scène une dizaine de productions (Guerre et paix, Kanata une histoire renversée, Discours de la méthode, La nature même du continent, Le mahabharata, Tom Sawyer, La nature même du continent, La bonne âme du Setchouan, Les cercueils de zinc, Pedro Paramo, L’autre monde, etc.) et a réalisé l'émissions Bon Baisers d'Amérique de TV5. Il a enseigné pendant une quinzaine d'années à l'UQAM.


Steve Gagnon : dramaturge, acteur et metteur en scène : acteur (télé : Toute la vérité, L'Auberge du chien noir, Fugitifs - saison 2, O', Ruptures, Plan B - saison 2, etc. théâtre : Reconnaissance, L'Asile de la Pureté, La Montagne rouge, Les enfants de la pleine lune, etc.); mises en scènes (Chaloupe, En dessous de vos corps, Vente de nuit, Autour de ma pierre); textes dramatiques (La Montagne rouge, Ventre, En dessous de vos corps, Fendre les lacs, La tète sauvage, La Montagne blanche, etc.).

Stéphane Allard : comédien au théâtre (dans plus d'une trentaine de pièces), à la télévision (dans une quinzaine d'émissions et séries dont Ces gars-là, Vrak la vie, L'Auberge du chien, Tactik, Rumeurs, etc.) et au cinéma (dans une quinzaine de films), metteur en scène d'une vingtaine de pièces (présentées au Rideau Vert, au Prospéro, au Quat'Sous, à d'Aujourd'hui); auteur dramatique de 9 pièces et enfin, enseignant en interprétation à l'École nationale de l'humour.

Jean-Sébastien Ouellette : comédien et metteur en scène accompli, il a participé à plus d’une cinquantaine de productions théâtrales à Québec et ailleurs. Il a mis en scène 3 productions présentées au Théâtre du Trident et au Théâtre Petit Champlain à Québec. Il a cofondé la Compagnie dramatique de Québec avec qui, il a mis en scène plusieurs textes de l'autrice Isabelle Hubert. Pendant dix ans, il a prêté sa voix à César, l’homme qui parle au chien et à César à la rescousse à Canal Vie. Parallèlement à sa carrière sur la scène, il enseigne jeu au Conservatoire.

Il est récipiendaire du Prix des abonnés du Théâtre du Trident pour son interprétation de Monseigneur Charbonneau dans Charbonneau et le chef de MacDonough et du prix de la critique 2009 pour la pièce "À tu et à toi" présentée au Trident.

Marie-Josée Bastien : comédienne, metteure en scène, directrice d'acteurs, pédagogue, directrice de la compagnie de théâtre Les Enfants Terribles et directrice artistique du Théâtre Niveau Parking depuis 2017; elle a joué dans plus d'une cinquantaine de productions un peu partout au Québec (dont : L'asile de la pureté, Regard-9, L'Énéide, Beaver, Lentement la beauté, etc), elle a mis en scène plus d'une trentaine de production dont une production pour enfants au Québec et en Europe, maintenant traduite en plusieurs langues, soit La Librairie et autrice d’une quinzaine d’œuvres dont plusieurs ont été récompensées. Parallèlement à sa carrière artistique, elle enseigne le théâtre gestuel au Conservatoire.

Elle est récipiendaire du prix d’excellence des Arts et de la Culture de Québec pour la mise en scène Incendies (2018), Richard III (2009), On achève bien les chevaux (2007) et Impromptu (2003) ainsi que du prix de la révélation de l’année en 1993.


Céline Bonnier :
actrice dont a vu joué au cinéma  (À tous ceux qui ne me lisent pas, C'est le coeur qui meurt le dernier, Embrasse-moi comme tu m'aimes, La Passion d'Augustine, French Kiss, le Secret de ma mère, etc.); à la télévision (L'heure bleue, Séquelles, Un sur 2, Unité 9, 30 vies, Les Rescapés, Trafic d'innocence, etc); au théâtre (a joué dans une vingtaine de productions dont : Parce que la nuit, un tramway nommé désir, L'Opéra de Quat'Sous, etc.).

Elle est
récipidendaire de nombreux prix dont : prix Gémeaux 2017 meilleur premier rôle féminin : série dramatique annuelle L'Heure bleue, prix Québec cinéma 2016 meilleure actrice pour La Passion d'Augustine, prix du Festival international du film indépendant de Bruxelles 2008 pour la meilleure actrice pour Délivrez-Moi, prix Jutra 2007 meilleure actrice pour Délivrez-moi, prix Masques 2005 meilleure interprétation féminine pour La Cloche de verre, prix Gémeaux 2003 meilleure interprétation premier rôle féminin : dramatique pour Tag L'Épilogue, prix Gémeaux 2002 meilleure interprétation féminine rôle de soutien : dramatique pour Le Dernier Chapitre : La Suite.

Hélène Florent : actrice accomplie, elle a joué à la télévision (Eaux turbulentes, La Dérape, Unité 9, Karl et Max, Au secours de Béatrice, Pour Sarah, Lance et compte : La déchirure, Toute la vérité, Ni plus ni moins, Lance et compte : Le Grand Duel, Casino, La Galère, Lance et compte : La Revanche, Un Homme mort, Les Invinsibles, La Promesse, La vie la vie, Tribu.com, Deux frères, etc.); au cinéma (Sarah préfère la course, Café de Flore, Lance et compte, Lucidité passagère, Ma fille mon ange, Dans les villes, La vie avec mon père, Familia, Mémoires affectives, Yellowknife); du doublage (Gnoméo et Juliette); en tant que réalisatrice de courts métrages (Celui qui l'dit, celui qui l'est, Léger problème).

Elle est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix Artis 2011, 2012, 2013 et 2014 meilleur rôle féminin dans un téléroman pour Toute la vérité, prix au Vancouver Film Critics Circle Awards pour la meilleure actrice dans un rôle de soutien pour la film Café de Flore, Prix Victor Lévy Beaulieu (Prix de la scénarisation 1998) au Festival Vidéastes recherché-es pour son court-métrage Celui qui l'dit, celui qui l'est en tant que réalisatrice.

Pierre-François Legendre : comédien dont a pu le voir à la télévision (District 31, Ruptures, Conseils de famille, Les Simone, Subito Texto, 30 vies, Adam et Ève, Rock et Rolland, La chambre no13, Les Invinsibles, Il était une fois dans le trouble, Les Bougon, L'auberge du chien noir, Catherine, Simone et Chatrand, Bouscotte, etc.); au cinéma (9 le film, Hot Dog, La Peur de l'eau, Cabotins, Bluff, Dans une galaxie près de chez vous 2, Maurice Richard, Horloge biologique); au théâtre (a joué dans plus d'une quarantaine de productions dont Impromptu présentée au Rideau Vert en 2019 et Bientôt viendra le temps présenté au Théâtre de l'Opsis en 2018) et metteur en scène de plus d'une vingtaine de productions théâtrales dont Toc-Toc, Cochon dingue et de spectacles de plusieurs humoristes (Les Denis Drolet, Mario Tessier, Mario Jean).

Il est récipiendaire du prix Gémeaux 2019 meilleur rôle de soutien masculin pour Conseils de famille, prix Olivier 2013 meilleure mise en scène pour le spectacle des Denis Drolet, l'Insigne de Cristal 2012 du meilleur acteur au Festival international du film policier de Liège pour La Peur de l'eau,, prix Jeanine Angers 2002 pour le meilleur rôle de soutien pour la pièce Mesure pour mesure présentée au Théâtre du Trident.

Jean-Philippe Joubert : comédien, danseur, metteur en scène et auteur depuis 20 ans, il a signé une dizaine de mises en scène présentées au Théâtre de la Bordée ou au Théâtre du Trident (Les Muses orphelines, L’École des femmes, Britannicus et Bousille et les justes, Charbonneau et le chef, La nuit des rois, Mois d’août : Osage County, Constellations et Roméo et Juliette);
il a la créée la fondation de Nuages en pantalon-compagnie de création dont il a assumé la direction artistique;
il a également enseigné à l'École de cirque de Québec;
il est directeur général et artistique du Théâtre Les Gros Becs à Québec depuis 2018.


Marie-Hélène Gendreau : en tant qu’actrice, on a pu la voir dans le film "Les trois p’tits cochons" ainsi que dans de nombreuses séries télévisées (dont 30 Vies, Complexe G et Les hauts et les bas de Sophie Paquin); mais elle s'est surtout démarquée au théâtre notamment à l’affiche du Théâtre du Trident dans le remarqué Incendies et comme metteure en scène récipiendaire de plusieurs prix notamment pour la pièceTrainspottin, mais a aussi mise en scène Tom à la ferme et Bienveillance; elle est la coordonnatrice artistique au Théâtre Périscope depuis 2016 et enseigne la direction d'acteurs au Conservatoire depuis quelques années.


Marie-Soleil Dion : comédienne, principalement à la télévision (Caméra Café, L'Échappée, Like-moi!, Toute la vérité, Subito Texto, VRAK la vie, etc.)
, au théâtre (a jouté dans 6 productions présentées sur des scènes de Québec); au cinéma (Qu'est-ce qu'on fait ici ? et Émilie Rôle). Elle eset récipiendaire du trophée Pierre-Curzi pour la recrue de l'année de la LNI en 2009.

Pascale Renaud-Hébert : actrice, scénariste et dramaturgie depuis plus de 7 ans, elle a joué dans une dizaine de productions théâtrales (Hope Town, L'art de la chute, Pour qu'il y ait un début de votre langue, etc.); à la télé (M'entends-tu ?) et participé au National d'impro 2017.
Elle participé comme co-scénariste à la télé (Intérêt public, Animaux noirs, Chaos, M'entends-tu ?, Les suppléants, Les sapiens).
Depuis 2020, il écrit un scénario pour des films (Les maisons, Le portraitiste).
Depuis 2018, elle est directrice artistique adjointe au Théâtre La Licorne à Montréal.

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :         

 

Le programme de formation en jeu du Conservatoire d’art dramatique de Montréal a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. C’est une formation équivalente au 1er cycle universitaire et entièrement consacrée à la formation en interprétation et jeu au théâtre, multimédia, télévision cinéma. La formation est axée exclusivement sur l’artiste dramatique et s’articule autour de 3 thèmes fondamentaux : la personne, le personnage et la pratique. Chacune des 3 années portent sur l’un de ces thèmes. Tu seras appelé(e) à te produire devant public au sein du Théâtre du Conservatoire à raison de 6 productions.

 

Situé dans l’arrondissement du Plateau Mont-Royal, le Conservatoire est dans un immeuble partagé avec le Conservatoire de musique et dispose des installations suivantes : le Théâtre rouge d’une capacité de 220 places (doté d’équipements d’éclairages et de sonorisation à la fine pointe, d’équipements de projection, de 2 loges avec 6 places/ch. et d’un foyer avec bar), du studio Jean-Vaillancourt d’une capacité de 80 places permettant différentes configurations (à l’italienne, en face à face, en rond, en cabaret, etc.), du studio de danse Robert-Desjarlais doté d’équipements d’éclairage et de sonorisation ultramodernes, d’un studio multimédia d’une capacité de 80 places équipé d’un système de sonorisation haut de gamme, d’un studio de chant, d’un studio de lecture, d’un studio d’enregistrement vidéo, d’un studio d’enregistrement audio, d’un studio de doublage, d’un atelier de costumes, d’un atelier de décors et d’accessoires, de 3 studios de répétition équipés de matériel d’éclairage et de sonorisation modernes, d’un laboratoire d’informatique, d’une laboratoire de langues, d’une bibliothèque (disposant d’une importante collection de ressources documentaires musicales et théâtrales et ayant 30 postes d’écoute avec table tournante, 8 postes informatiques, 3 salles de réunion ou de travail de groupe, ainsi que des salles de classe aménagement spécialisés pour le mouvement, la voix, l’improvisation, etc.

 

Grâce à un partenariat avec l’INIS, une école privée spécialisée dans l’enseignement en production cinématographique et télévisuelle, les étudiants(es) disposeront des installations pour la pratique théâtrale devant caméra au cinéma et à la télévision. Tu pourras également travailler à l’élaboration de scénarios et la réalisation d’œuvres de fiction. Grâce à un partenariat avec le Regroupement pour la formation en audiovisuel du Québec, le Conservatoire a été mandaté par le Gouvernement pour la formation régulière des interprètes et adaptateurs de l’industrie du doublage, ce qui te permettra la possibilité de suivre une formation complémentaire reconnue en doublage.

 

Au cours de la 1re année, sous le thème de la personne, tu apprendras à renforcer ton identité tant sur le plan physique, intellectuel qu’émotionnel et développer ta créativité.

 

Tu devras suivre les cours suivants (tous échelonnés sur 2 sessions) : chant, danse, diction, lecture de textes théâtraux classiques, mouvement, parole, phonétique, voix, yoga et initiation au jeu, ainsi que la présentation devant public d’une production mis en scène par un professeur du Conservatoire.

 

Au cours de la 2e année, sous le thème du personnage, tu apprendras à construire un personnage, t’initier aux différentes formes dramatiques tu apprendras le répertoire théâtral classique.

 

Elle comporte les cours suivants (tous échelonnés sur 2 sessions) : analyse du récit dramatique, dramaturgie, combat théâtral, improvisation, masque, jeu de comédie classique, jeu de tragédie, initiation à la création, création collective, présentation devant public d’une production mis en scène par un professeur du Conservatoire, ainsi qu’un stage en théâtre de la rue au cours du trimestre d’été dans le cadre du Festival du théâtre de la rue de Lachine.

 

Au cours de la 3e année, sous le thème de la représentation, tu développeras et perfectionneras tes compétences techniques en jeu et en dramaturgie, tu prépareras des auditions pour le théâtre, tu seras initié(e) au jeu devant caméra pour le cinéma ou la télé, tu seras initié(e) au doublage et enfin, tu participeras à des présentations devant public de 3 productions théâtrales.

 

Tu auras les cours suivants (tous échelonnés sur 2 sessions) : dramaturgie, techniques de jeu Stanilavski, jeu caméra, initiation au doublage, ainsi que la présentation devant public au Théâtre rouge du Conservatoire de 3 productions théâtrales (généralement de 3 genres différents) mises en scène par des metteurs en scène réputés et invités par le Conservatoire.

 

Le programme de formation en jeu du Conservatoire d’art dramatique de Québec a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. C’est une formation équivalente au 1er cycle universitaire et entièrement consacrée à la formation en interprétation et jeu au théâtre, multimédia, télévision ou cinéma. La formation est axée sur la notion de l’acteur-créateur favorisant un entraînement davantage pratique que théorique. Tu seras appelé(e) à te produire devant public au sein du Théâtre du Conservatoire à raison de 6 productions.

 

Situé dans le cœur du Vieux-Québec, le Conservatoire est réparti en 4 édifices, soit : le bâtiment principal comprenant 6 studios d’enseignement spécialement aménagés pour l’ensemble des différentes disciplines du théâtre (chant et voix, danse, mouvement, improvisation, et 2 studios de répétition), ainsi qu’un studio d’enregistrement audiovisuel et d’un laboratoire d’informatique; le théâtre du Conservatoire comptant 150 places et disposant d’équipements d’éclairage et de sonorisation à la fine pointe de la technologie; la bibliothèque détenant une riche collection de ressources documentaires en théâtre francophone de plus de 29 000 volumes, périodiques et ouvrages de référence et 8 000 documents audiovisuels et enfin, un bâtiment pour la scénographie logeant un costumier de  2 600 costumes, un atelier de décors, un atelier d’accessoires, des salles de peinture et de teinture, ainsi qu’un entrepôt de meubles.

 

Au cours de la 1re année, tu prendras contact avec jeu théâtral en effectuant l’apprentissage de ta personne sur les exigences de la parole, du corps, du texte, du personnage et de la situation.

 

Tu devras suivre les cours suivants (tous échelonnés sur 2 sessions) : histoire du théâtre, diction : lecture et poésie (incluant la présentation d’un récital de poésie devant public), techniques de voix, improvisation : mouvement et improvisation muette et parlé, théâtre gestuel : mime fondamental et pantomime, interprétation, ainsi que la présentation devant public d’une production mis en scène par un professeur du Conservatoire.

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras à enrichir ta personnalité théâtrale et à construire des personnages en te confrontant à différents niveaux et genres de jeu et à des textes plus exigeants.

 

Elle comporte les cours suivants (tous échelonnés sur 2 sessions) : analyse de textes théâtraux classiques, diction : lecture et poésie (incluant la présentation d’un récital de poésie devant public), improvisation : jeu au masque et recherche extra muros, théâtre tragique, les grands niveaux de jeu : le chœur, le bouffon, le clown, la commedia del l’arte, écriture et création, ainsi que la présentation devant public d’une production mis en scène par un professeur du Conservatoire.

 

Au cours de la 3e année, tu développeras et perfectionneras tes compétences techniques en jeu et en dramaturgie, tu prépareras des auditions pour le théâtre, tu seras initié(e) au jeu devant caméra pour le cinéma ou la télé et enfin, tu participeras à des présentations devant public de 4 productions théâtrales.

 

Tu auras les cours suivants (tous échelonnés sur 2 sessions) : 4 plages de 7 semaines chacune consacrées à la production d’un spectacle donnant lieu à une série de 6 ou 7 représentations pour chaque production. Trois de ces productions sont mises en scène par des professeurs du Conservatoire et les trois autres sont confiées à un(e) metteur(euse) en scène du milieu du théâtre. Enfin, de l’écriture de l’une des 4 productions est confiée aux élèves.

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires du diplôme du Conservatoire d'art dramatique de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans cadre de son programme de baccalauréat.

 

Par contre, aucune garantie d'admission est faite lors de la demande et aucune préférence ou priorité n'est accordée à l'admission.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Voici les ententes actuellement offertes :

PERFECTIONNEMENT :

 

Par la suite, il te sera également possible de te perfectionner dans un domaine précis de l’art dramatique comme le doublage, la mise en scène, la scénographie, l’écriture dramatique, la radiophonie, etc. Voici quelques exemples :

-    Certificat de 1er cycle en cinéma et vidéo offert à l'UQAC

-    Certificat  de 1er cycle en création littéraire offert à l'UQAM et Laval

-    Certificat  de 1er cycle en scénarisation cinématographique offert à l'UQAM

-    Programme de mise scène offert par l''École nationale de théâtre

-    Programme d'écriture dramatique offert par l'École nationale de théâtre

-    Programme de scénographie offert par l''École nationale de théâtre

-    Programme de mise en scène offert par le Conservatoire d'art dramatique de Québec

-    Programme de scénographie offert par le Conservatoire d'art dramatique de Québec

-    Ateliers de formation en doublage pour le cinéma et la télévision offerts par le Conservatoire d'art dramatique de Montréal

-    Ateliers de perfectionnement (jeu à la caméra, comédie musicale, etc.)  d'une durée de 5 à 10 semaines chacun offert par les Ateliers Danielle Michaud à Montréal

-    Ateliers de perfectionnement (jeu à la caméra, jeu théâtral, diction, voix, etc.) offerts par le Conservatoire d'art dramatique de Montréal

-    Atelier de formation en comédie musicale + cours de chant totalisant 45 heure offert par l'Académie Johanne Raby à Montréal

ÉTUDES SUPÉRIEURES

Tu pourras également poursuivre des études supérieures dans une université du Québec ou de l’extérieur dans un programme tel que :

Si tu désires enseigner le théâtre au collégial, il est possible d'entreprendre des études au niveau du 2e cycle dans l'un des programmes suivants :

 

maîtrise en enseignement collégial offerte à Sherbrooke (aussi offert en ligne),

maîtrise en enseignement des arts offerte à l'UQAM,

maîtrise en art education offerte à Concordia,

maîtrise en art interdisciplinaire - concentration enseignement et transmission offerte à l'UQAC,

maîtrise en éducation - concentration en didactique offerte à l'UQAM,

maîtrise en didactique offerte à Montréal,

maîtrise en éducation-didactique offerte à U.Q.T.R.,

Diplôme en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
D.E.S.S. en enseigement collégial offert à Laval,
D.E.S.S. en enseignement collégial offert à l'UQAC,

D.E.S.S. en éducation et formation des adultes offert à l'UQAM,
Certificat d'études supérieures en enseignement post-secondaire offert à Ottawa,
Microprogramme en formation à l'enseignement post-secondaire à Montréal (voir aussi la page suivante),
Microprogramme en formation initiale en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
Microprogramme en insertion professionnelle en enseignement collégial offert à Sherbrooke,
Graduate Certificate in College Teaching offert à Sherbrooke,

Programme court en pédagogie de l'enseignement supérieur offert à l’UQAM,
Programme en court en intervention éducative - concentration au collégial offert à l'UQAC,

Diplôme de 3e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur à Sherbrooke (pour titulaires du doctorat),

Microprogramme de 3e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur à Sherbrooke (pour titulaires du doctorat),

Doctorat en art education offert à Concordia (pour titulaires d'un maîtrise ou d'un doctorat)

 

Pour plus de détails, consulte la page de professeur au collégial

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

  

-         Soit détenir un D.E.C. préuniversitaire en art dramatique

-         Soit détenir un D.E.C. technique en théâtre professionnel ou une diplôme équivalent

-         Soit détenir un D.E.C. dans une autre concentration ou spécialisation ou un diplôme équivalent

 

Note : aucune priorité ou préférence est accordé aux détenteurs d’un D.E.C. en théâtre, mais tu auras acquis une certaine connaissance du jeu ce qui pourra t’aider à réussir plus facilement ton audition au programme.

 

AUTRES EXIGENCES À L’ADMISSION :

  

Date limite : Le 1er Lundi de février de chaque année

 

-         Subir 2 auditions obligatoires devant jury comprenant 2 scènes

-         Effectuer un stage obligatoire de quelques jours en théâtre (pour ceux ayant réussi les auditions seulement)

 

Note : ces étapes sont éliminatoires, c’est-à-dire que si tu échoues une étape tu ne peux te présenter à la seconde

  

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

À Montréal : en moyenne, le  Conservatoire reçoit plus de 300 demandes annuellement pour en accepter qu’environ 12

 

À Québec : en moyenne, le Conservatoire reçoit plus de 150 demandes annuellement pour en accepter que 8 à 10

 

ENDROITS DE FORMATION :

AU NIVEAU UNIVERSITAIRE :

Pourquoi choisir les études universitaires ? 

A l’UQAM :

Francine Alepin : comédienne, mime et pédagogue depuis plus de 30 ans; elle a interprété plus d'une soixante de rôles de théâtre avec la compagnie Omnibus dont plusieurs avec certains des plus grands metteurs en scène québécois, a mis en scène une dizaine de productions au Québec et en France. Elle enseigne les approches des langages corporels et le mime depuis 2016.

Peter Batakliev : diplômé de l'Académie nationale de théâtre et de cinéma de Bulgarie et M.A. art dramatique de l'UQAM;
ce comédien accompli ayant joué dans plus d'une trentaine de productions théâtrales en Bulgarie et au Québec, dans plusieurs séries télé (dont le Polock, Diva, L'Auberge du chien noir, 19-2) et dans quelques films (The Echelons, Misty Shores, Au pic du coeur, etc.). Enfin, il a mis en scène plus d'une dizaine de productions théâtrales dont Le Colonel Oiseau au Théâtre de Quat'Sous et Un mois à la campagne présentée au Théâtre Prospero). Il enseigne l'analyse dramatique du jeu et le jeu classique depuis 2016.

Angela Konrad : licenciée et Maître en arts du spectacle de l'Université Aix-Marseille 1, Maître en mise en scène de l'Institut supérieur des arts et techniques du spectacle d'Avignon et Docteure en histoire de l'art de l'Université Paris X Nanterre; a été directrice artistique et metteure en scène de la compagnie théâtrale In Pulverem Reverteris, basée à Marseille en France pendant 10 ans, fondatrice et directrice artistique de la compagnie LA FABRIK, basée à Montréal, depuis 2011. Metteure en scène réputée, elle a mis en scène plus d'une trentaine de productions théâtrales (dont "Macbeth" et "Le Royaume des animaux" qui ont lui mérité des prix et plus récemment, "Fleuve" présentée au TNM en 2019, Golgotha Picnic présentée au Théâtre Prospero en 2018). Elle enseigne les jeux dramatiques et les jeux de théâtralisation à l'UQAM depuis 2012.

Elle est récipiendaire du prix de l'Association des critiques de théâtre 2016 pour la meilleure mise en scène pour Le Royaume des animaux, prix de l'Association des critiques de théâtre 2015 pour la meilleure interprétation féminine pour la "Auditions ou me, myself and I" et prix de l'Association des critiques de théâtre 2015 pour la meilleure mise en scène pour Macbeth.

Dinaîg Stall : diplômée des Métiers d'Art option marionnette/mise en jeu à l'Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette ESNAM en France, Maître en arts du spectacle de l'Université Paul Valery Montpellier 3 en France et candidate au doctorat en études et pratiques des arts de l'UQAM; elle a cofondé la compagnie « Le Bruit du Frigo » en France au sein de laquelle elle conçoit des spectacles qui l’amènent à être tour à tour interprète, metteure en scène, constructrice de spectacles de marionettes, autrice et directrice artistique. Depuis 2014, elle enseigne le théâtre de marionnettes contemporain à l'UQAM.
Elle est récipiendaire du prix du meilleur texte 2013 du Centre de la marionnette de la fédération Wallonie-Bruxelles en Belgique et du prix texte Coup de coeur 2013 du Théâtre de la Bête noire en France pour son texte de la pièce "Rewind".

A Concordia :

Noah Drew : B.F.A.  théâtre et M.F.A. arts visuels; a travaillé en Amérique du Nord, en Europe et en Amérique du Sud, en tant qu'acteur, compositeur, concepteur sonore, écrivain / réalisateur / dramaturge et enseignant.

Il a enseigné à la Vancouver Film School, à l'Université Temple, au Douglas College et dans diverses écoles / studios privés au Canada et aux États-Unis; il est certifié de Fitzmaurice Voicework® et a enseigné à des dizaines d'ateliers à travers le monde dans cette approche radicale de la formation vocale, notamment à New York et Los Angeles. Il est codirecteur artistique de la compagnie de théâtre et de nouveaux médias Jump Current Performance et membre fondateur du pôle de recherche LePARC MILEUX.


Ursula Neuerburg-Denzer : licenciée en théâtre de l'Université de Cologne, M.A. en drama de New York University et Docteure en théories du théâtre de Freie Universitât de Berlin; elle se spécialise sur les études d'émotion pour les interprètes et sur le lien entre les styles de performance historiques et la pratique contemporaine.
Elle a enseigné à l'Université de Californie à Santa Cruz, à Swarthmore, PA, et au Ramapo College, NJ et maintenant, à l'Université Concordia depuis 2006.

Robert Reid : metteur en scène accompli, ses projets artistiques passés et actuels impliquent des œuvres du Groupe de poésie moderne, Edward Bond ( The War Plays), John Mighton (Body and Soul), Witold Gombrowich ( Yvonne, princesse de Bourgogne), Tankred Dorst (Fernando Krapp m'a écrit cette lettre), Roland Schimlepfennig (Nuits arabes), Martin Crimp (Face au mur), Eduardo de Filippo (l'Art de la comédie). Il a également collaboré à divers projets imaginés impliquant l'opéra de Pékin et le théâtre occidental.

Considéré au Canada comme un spécialiste de l'utilisation de la biomécanique théâtrale dans les performances contemporaines, il crée en 2017 un groupe de recherche international qui se concentre sur ce sujet en collaboration avec l'université Grenoble-Alpes (France) , MicroTeatro (Italie) et Mime Centrum ( Allemagne). Il enseigne la mise en scène à l'Université Concordia.

Mark J. Sussman : B.F.A., M.A. et Ph.D. en drama de New York University;
acteur de grande expérience, directeur artistique et enseignant, il est fondateur et co-directeur artistique de Great Small Works, un collectif de théâtre primé par OBIE et UNIMA basé à New York qui produit de nouvelles œuvres théâtrales à différentes échelles, des pièces de théâtre miniatures utilisant des découpes en deux dimensions et des montages en direct, aux défilés géants, aux processions communautaires et aux cirques.

Il est également le fondateur et membre du collectif organisateur Café Concret à Montréal, un cabaret occasionnel de marionnettes expérimentales et de performances basées sur des objets, et un forum pour de nouvelles œuvres dans une variété de médias.

Avant d'enseigner à Concordia, il a enseigné à New York University (Performance Studies, UG Drama), Barnard College (Theatre), Wesleyan University (Theatre), CalArts (Theatre, Critical Studies), UQÀM (DESS en arts de la marionnette contemporarin).

Jessica Carmichael : diplômée de l'École nationale de théâtre et du Toronto Academy of Acting for Film & Television; comme comédienne, elle a joué dans une dizaine de productions théâtrales et dans 4 longs-métrages, a mis en scène une dizaine de productions et a dramaturgé de nombreux dramaturges au cours des 6 dernières années. Récemment, elle a travaillé avec Reneltta Arluk, Frances Konkan, Jordi Mand, Cole Lewis, Mark Crawford, Kate Hewlett et Matt Mackenzie sur leurs nouvelles œuvres.

Avant de venir enseigner à l'Université Concordia, elle a passé trois saisons à titre de directrice artistique de Carousel Players , une compagnie de théâtre professionnelle pour le jeune public. Elle est une ancienne associée artistique de Native Earth Performing Arts à Toronto et a été directrice de programme de leur unité de dramaturges Animiikiig. Elle a dirigé l' atelier «The Study» organisé par le Centre national des Arts , l' Alliance des arts du spectacle autochtones et le Centre de création Debajehmujig.

A Bishop :

Mary Harvey : diplômée du Central School of Speech & Drama de Londres et M.F.A. drama de Cambridge; Au cours des trois dernières décennies, elle a joué, mis en scène et écrit pour la scène en Europe, aux États-Unis et à travers le Canada dans une trentaine de productions présentées au Québec Centaur Theatre, au Geordie Theatre, au Segal Centre, à l'ASM, au Theatre Lac Brome et au Hudson's Village Theatre et au Monument national
et dans une dizaine de films.

George Rideout : auteur dramatique de plus de vingt pièces de théâtre dont 6 comédies musicales présentées par le Centennial Theatre, le Centaur Theatre de Montréal, le Theatre Network d'Edmonton et le Sage Theatre de Calgary.

Il est récipiendaire de plusieurs prix d'écriture dramatique régionaux et nationaux, ainsi que le prix d'enseignement Bishop's Nancy Turner, du prix Sherbrooke Mérite Estrien, du prix de la Ville de Sherbrooke pour ses réalisations exceptionnelles en éducation, du prix de la Ville de Sherbrooke pour ses réalisations exceptionnelles en arts et culture.

A l’ UQAM :

Claude Poissant, acteur, animateur (Soirée des Masques), auteur, directeur d'acteurs, mais surtout l'un des scénaristes et metteurs en scène les plus réputés au Québec (Bienveillance, Crime contre l'humanité, Les Enfants d'Irène, Le Ventriloque, Louisiane Nord, Le traitement de Martin Crimp, Je voudrais me déposer ma tête, Le jeune homme en colère, Nelligan, le show Mutantés du chanteur Pierre Lapointe, etc.), ainsi que fondateur et directeur artistique du Théâtre PàP.

Luc Picard, comédien, metteur en scène, réalisateur et scénariste. Il a joué au cinéma dans plus d'une quarantaine de films (Gallant, Les Mauvaises herbes, La maison du pêcheur, Ésimésac, Marécages, Détour, L'Audition, Savage Messiah, Dimanche à Kigali, 20h17 rue Darling, Le colectionneur, La femme qui boit, Elvis Gratton 2, Nelligan, Savage Messiah, etc.); à la télévision (District 31, Sur la vie, Blue Moon, Malenfant, Vice caché, Chartrand et Simone 1 et 2, L'ombre de l'Épervier 1 et 2, Omertà 1 et 2 : la loi du silence, Shehaweh, Scoop, Blanche, etc.); dans plus d'une trentaine de productions au théâtre (Sacré-Coeur, Juste la fin du monde, Lorenzaccio, Le triomphe de l'amour, Un simple soldat, Le Jeune homme en colère, Les lettres de la religieuse portugaise de Denys Arcand, Mademoiselle Julie de Denise Filiatrault, etc); comme réalisation cinéma (Gallant, Les Rois Mongols, 9 le film, Ésimésac, Babine, L'Audition).

Il est récipiendaire de nombreux prix dont : prix Québec cinéma 2017 de la meilleur interprétation - second rôle masculin pour le rôle de Patenaude dans “Les mauvaises herbes”, prix Gémeaux 2017 Meilleur premier rôle masculin - dramatique pour “Malenfant”, Prix du public 2007 du Festival international du film d'Annonay pour la réalisation du film “L’Audition”, prix 2006 de la meilleure interprétation masculine pour le rôle de Louis dans “L’Audition” au Festival international du film de Saint-Jean-de-Muz, prix Artis 2006 de la meilleure interprétation masculine pour le rôle de Louis Champagne dans “Vice caché”, prix Génie 2006 pour le meilleur premier rôle masculin pour “Dimanche à Kigali”, prix Jutra 2006 Meilleur premier rôle masculin pour “Dimanche à Kigali”, Prix du public Vidéotron 2005 du meilleur film canadien pour le long métrage “L’Audition” au Festival international du film de Montréal, Grand Prix l’Iris d’Or 2005 pour le long métrage “L’Audition” au Festival international du film de Montréal, prix de la meilleure interprétation masculine pour le rôle de Gérard dans “20h17 rue Darling” au Festival du film francophone de Namur-Belgique en 2003, prix Génie 2003 Meilleure interprétation masculine au Canada pour le rôle de Roch Thériault dans “Savage Messiah”, prix Gémeaux 2000 de la meilleure interprétation masculine pour le rôle de Michel Chartrand dans “Chartrand et Simonne”, prix Gémeaux 1999 de la meilleure interprétation masculine pour le rôle de Noum Guité dans “L’Ombre de l’épervier”, etc.


Réal Bossé : improvisateur, comédien, metteur en scène et scénariste. Il a joué au théâtre dans plusieurs dizaines de productions présentées principalement au Théâtre de la Manufacture et au Théâtre de la Licorne; à la télévision (File d'attente, LOL:-), Weekend de rêve, 19-2, Une grenade avec ça, La Grande Bataille, Kaboum, L'héritière de Grande Ourse, Dans une galaxie près de chez vous, Au nom de la loi, États humains, Sketch show, Fortier; au cinéma (Jusqu'au déclin, Dérive, Embrasse-moi comme tu m'aimes, Dans une galaxie près de chez vous 2, Continental : un film sans fusil, La Grande séduction, etc); en doublage (Sans Dessus dessous); comme metteur en scène (6 productions présentées par la compagnie de théâtre L’Ange à deux têtes qu’il a cofondée en 1995); comme co-scénariste ou scénariste (File d'attente, LOL, 19-2); autres : membre de la LNI pendant plusieurs années et classé parmi les meilleurs joueurs).

Il est récipiendaire de plusieurs prix dont : prix Gémeaux 2015 du meilleur texte: série dramatique saisonnière pour 19-2, prix Gémeaux 2013 du meilleur texte: série dramatique pour 19-2, prix Gémeaux 2011 du meilleur premier rôle masculin: dramatique pour 19-2, prix Gémeaux 2011 du mjeilleur texte: série dramatique pour 19-2, prix Jutra 2008 du meilleur acteur de soutien pour le film Continental, un film sans fusil, prix Masque 2008 pour contribution spéciale pour la chorégraphie des combats et des mouvements dans L'Odyssée de Dominique Champagne et Alexis Martin, plus d'une vingtaine de nominations aux prix Gémeaux et aux prix Artis et nommée à 5 reprises l'étoile de la saison de la LNI.

Paul Doucet : comédien et acteur (séries télé : Unité 9, Mauvais Karma, 30 vies, Toute la vérité, Musée Éden, Une grenade avec ça ?, série sur Jean Duceppe; cinéma :  Funkytown, Filière 13, Sur le rythme, À vos marques - party !, Les 3 Ptits Cochons, Maurice Richard, Ma Vie en cinémascope sur Alys Robi, etc.).

Sylvie Moreau,: improvisatrice, comédienne et actrice. Elle a joué au théâtre dans plus d'une cinquantaine de productions (Fatal, La charge de l'orignal épormyable, Antoine et Cléopâtre, Cabaret, Les Voisins mis en scène par Denis Bouchard, Les gagnants, Contes urbains, Nuits blanches, etc.); au cinéma dans une vingtaine de films (À vos marques - party ! 2, Un capitalisme sentimental, Dans une galaxie près de chez vous 2, À vos marques - party !, Familia, Les Aimants, etc); à la télévision (Madame Lebrun, File d'attente, L'Heure bleue, 19-2, LOL-), 30 vies, Ni plus ni moi, Annie et ses hommes, Ramdam, Catherine, Dans une galaxie près de chez vous, etcmises en scène et textes : Les artistes naturels, L'incompréhensible vérité du maître; autres : membre de la LNI pendant plusieurs années). Elle enseigne également à l'École nationale de théâtre depuis plusieurs années.

Elle est récipiendaire de plusieurs prix dont : le Prix Gémeaux 2006 du meilleur texte de série dramatique unique pour États humains, le Prix Jutra 2005 de la meilleure actrice de soutien pour le film Les aimants, du Prix Reconnaissance UQAM 2003 en tant que diplômée s'ayant distinguée dans sa carrière, du Prix Gémeaux 2001 de la meilleure interprétation premier rôle comédie de situations, série humoristique pour Catherine, du prix Génie 2000 de la meilleure actrice pour son rôle dans le film Post Mortem et plusieurs nominations aux prix Gémeaux, Génie et Jutra.

François-Étienne Paré : B.A. art dramatique de l'UQAM, cet improvisateur, comédien, acteur, animateur et metteur en scène (séries télé : Vice caché, Un monde à part, Le monde de Charlotte, Confidence pour confession, 4 et demi; théâtre : comédie interactive Coup de Ciseaux, Under construction, Chalet sur mer, Finies les folies, Lorenzaccio de Claude Poissant, etc; animation télé : chroniqueur et animateur de la Revanche des Nerdz à Ztélé, À faire en Italie à Évasion; RDI junior à RDI, Tapis rouge du Gala des Gémeaux 2002; mise en scène : a mis en scène plusieurs productions de théâtre pour enfants et la jeunesse, etc.).

Jean Turcotte : B.A. art dramatique de l'UQAM, ce comédien a joué dans plus d’une quarantaine de productions théâtrales et ce, sur presque toutes les scènes de théâtre montréalaises, mais aussi en tournées québécoises, canadiennes et européennes principalement pour le Groupe La Veillée, mais aussi plusieurs autres compagnies de théâtre montréalaises. Il a joué à la télévision dans les 4 saisons de Taxi 0-22 et a fait différentes apparititions au cinéma. Il a mis en scène un spectacle de théâtre musical, qui a été repris en tournée et a été joué à la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier. Il enseigne le jeu au Cégep Lionel-Groulx depuis 2001.

Oriol Tomas : metteur en scène de la nouvelle production de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal depuis 2011 et a participé à la mise en scène de l'opéra Don Giovanni de Mozart présenté à l'Opéra de Reims en France.

Claudine Mercier : humoriste et imitatrice qui a présenté 5 spectacles au cours de sa carrière, a joué dans un film. Elle est récipiendaire du prix Olivier 1999 de la meilleure imitation, du prix Olivier 1999 du Spectacle d’humour le plus populaire et du prix Félix 1998 pour le Spectacle de l’année – Humour.

Anne Casabonne
: comédienne (District 31, Unité 9, La Galère, Macaroni tout garnis).

Jean-Sébastien Courchesne
: comédien et acteur (cinéma : Sarah préfère la course présenté au Festival de Cannes, La Collecte, Diego Star, etc; séries télé : Toute la vérité, Taxi 22; théâtre : ça sent l'échec, Une autre cage dorée, Latricide, etc.).

Charlotte Aubin
: comédienne et actrice : télévision (Toute la vie, Les Bogues de la vie, L'Échappée, Les Pays d'en Haut, Fugueuse, Blue Moon, Providence, etc.) et cinéma (Genèse, Isla Blanca et le court-métrage Cinéma de menthe présenté au Festival de Cannes et dans 6 courts-métrages).

Sylvie Belleau
, fondatrice et directrice artistique du Théâtre de la Source à Montréal et directrice du Théâtre de l'Esquisse à Montréal.

Line Boucher, animatrice de l'émission pour enfants La ferme de Zénon à la SRC.

Rémy Jacques, comédien et fondateur de la compagnie de théâtre Les Foukoutours.

Bryan Perreault, auteur et metteur scène du spectacle Eclyps présenté à la Cité de l'Énergie de Shawinigan en 2011.

A Concordia :

Vittorio Rossi, acteur, dramaturgie, réalisateur, scénariste et producteur montréalais (séries télé : Urban Angel, Omertà : la loi du silence 1 et 2, Day One, Malarek; cinéma : A Carpenter's Trilogy, The Timekeeper, Paradise by the river; scénario-réalisation-production : film Little Blood Brother).

Pascale Buissières, comédienne et actrice (cinéma : Ma vie en cinémascope sur Alys Robi, Emporte-moi, Eldorado, Souvenirs intimes, Le Papillon bleu,
When Night is Falling, Sonatine, Guide la petite vengeance, La capture, Marécages, etc; séries télé : Mirador, Le coeur a ses raisons, Race to Mars,  Belle baie, René Lévesque, Marguerite Volant, La Princesse astronaute, Blanche, etc.).

Arsinée Khanjian, actrice et productrice canadienne (cinéma : Adoration, Exotica, Where the Truth Lies, Ararat, The Sweet Hereafter, Last Night, film français Fin août début septembre, film franco-italien À ma soeur !, etc; séries télé : Side Effects à CBC, Foreign Objects à CBC, Foolish Heart à CBC).

Donovan King, comédien, metteur en scène, dramaturgie, réalisateur, critique, théoricien et pédagogue (théâtre : La Grande Masquerade, Les Fantômes du Vieux-Montréal, Car Stories, etc; interprétation et mise en scène : FJOLK au Danemark, The Captives en UK, The Tempest en Nouvelle-Zélande, The miser à Montréal, etc; cinéma : My Grad Date, Death by Latté, The Legend of Jackie Robinson, etc)
.

Will Arnett, comédien et acteur (cinéma : Men in Black 3, G-Force, Combacks, etc; cinéma d'animation - voix :  le nouveau film Ninja Turtles en 2014, The Lego Movie en 2014, Despicable me, Jonah Hex, Monsters vs Aliens,  etc; séries télé : 30 Rock, The Millers, Up All Night, Arrested Development, Monster-in-law,
he Increasingly Poor Decisions of Todd Margaret, Running Wilde, Freak Show, etc; doublage en français : Men in Black, 30 Rock, The Rocker, Sa mère ou moi !, etc.).

Jason Howell : musicien multidisciplinaire (chanteur, guitare, pianiste) et leader du groupe Jando depuis plus de 25 ans se produisant pour des publicités et des événements divers dans la région de Montréal; comme acteur au cinéma, il a joué dans quelques films américains (The Exorcism of the 7th Demon, Stargate, etc.) et a joué sur scène dans plusieurs production théâtrales, principalement des comédies musicales depuis plus de 30 ans. Il enseigne la comédie musicale et le chant au Cégep John-Abbott depuis 2003.


James Tupper, comédien et acteur (séries télé : Revenge, Grey's Anatomy, Le combat de ma fille, Mercy hospital, etc; cinéma : Monsieur Popper et ses pingouins, Me and Orson Wells, Dessine-moi une famille, Joe La Crasse).

A Bishop :

David Ferry, acteur, dramaturge, directeur de théâtre et réalisateur primé (cinéma : Hounds of Notre Dame, All Saints Day, The Boondock Saints II, Man of the year, Resurrection, téléfilm The Crossing; séries télé : Sticks & Stones; théâtre :  Modern Times, The Repudiation and Redemption of Mike Daisey, ,Someone To Watch Over Me
, Death of Salesman, Blasted, Of Mice and Men, The Window, La Nuit de l'iguane, etc; séries télé :  Accross the River in Motor City, Dan for Mayor, etc; mise en scène : Last Days of Judas Iscariot, Hughie, Come From Away, Inside, etc ; réalisation : All Saints Day, Man of the year conjointement avec Robin Williams, etc;  autres : membre fondateur de l'entreprise de production NDWT, ancien directeur artistique de 2 théâtres à Toronto, fondateur et présent de la société de développement dramaturgique Appledore, actuel vice-président de l'ACTRA, etc.);

Chris McGregor, acteur et metteur en scène (a joué et fait des tournées partout au Canada et aux USA avec les compagnies de théâtre : GCTC, Green Thumb Theatre et Axis Theatre, a mis en scène la comédie musicale The Souds of music et The Findler of the roof au Gateway Theatre à Richmond BC, il est aussi chargé de cours et responsable du studio de production à Bishop;

Fiona Carver, actrice, scénariste et productrice (séries télé : Warehouse 13 : the Greatest Gift, Flashpoint, Not this but this, The One that got away; cinéma : The Swearnet : the movie; scénario et production : Not this but this).

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en art dramatique - concentration en jeu offert à l'UQAM a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Seule université francophone en Amérique du Nord offrant un programme universitaire entièrement consacré au jeu dramatique.

 

Son programme prépare à une carrière de comédien(ne) ou de metteur(euse) en scène pour le théâtre, le multimédia, la télévision ou le cinéma, mais également d'autres carrières connexes en lien avec le théâtre comme : l'animation culturelle, le journalisme culturel, le critique de théâtre, la gestion d'une entreprise ou d'un organisme du milieu théâtral, la thérapie par le théâtre, l'éducation populaire, l'écriture, conseil dramaturgique, l'enseignement aux études supérieures, la recherche, etc.

 

Voici quelques des particularités de son programme :

 

·         Une très grande importance est accordée au lien entre la théorie et la pratique, ce qui distingue l'UQAM des autres écoles de théâtre professionnel

·         La formation est fortement axée sur la pratique puisque la plupart des cours comportant un atelier de 3 heures (en moyenne) qui s'ajoute à la théorie

·      L'apprentissage se fait en petits groupes d'environ 20 à 24 étudiants en première et deuxième années, en troisième année, les activités liées aux productions de spectacle se font dans le cadre de petits groupes d'environ 10 à 15 étudiants favorisant ainsi un meilleur encadrement

·      Des artistes et des metteurs en scène réputés, dont Martine Beaulne, Alain Fournier et Francine Alepin, participent à la formation des étudiants, notamment lors des productions dirigées. Par ailleurs, l'École supérieure de théâtre invite fréquemment des metteurs en scène réputés du milieu théâtral québécois

·       Tu auras le choix entre quelques concentrations qui te sont proposées : interprétation-jeu, scénographie, dramaturgie et mise en scène, critique de théâtre, etc.

·         Elle est la seule université à offrir des cours de marionnettes (histoire, construction et interprétation) et de théâtre pour l'enfance et la jeunesse

·         Elle est la seule université où les étudiants peuvent réaliser une production libre en fin de parcours

·        Enfin, La direction du programme peut reconnaître un certain nombre de cours aux étudiants qui ont complété un diplôme d'études collégiales en formation technique en théâtre ou ayant complété le programme d'interprétation de l'École nationale de théâtre. 

Située sur le campus de l’UQAM dans le Quartier latin, un lieu où l’on retrouve de nombreuses salles de spectacles et de nombreux événements théâtraux, l’École supérieure de théâtre de l’UQAM dispose de nombreuses installations de qualité, notamment : le Studio-théâtre Alfred-Laliberté d’une capacité de 924 places et doté de nombreux équipements d’éclairage et de sonorisation à la fine pointe de la technologie; la Salle Marie-Gérin-Lajoie d’une capacité de 730 places (dotée d’un foyer, d’un foyer des artistes, d’un écran motorisé, 4 loges pouvant accueillir jusqu’à 30 personnes, ainsi que de nombreux équipements d’éclairage et de sonorisation à la fine pointe de la technologie); le Studio d’essai Claude-Gauvreau d’une capacité de 80 places utilisé pour les expérimentations, répétitions, exercices pédagogiques, mais également pour les représentations publiques des étudiants de première année; des ateliers de jeu (notamment : atelier de chant, atelier de voix, atelier de lecture,  atelier de mouvements, atelier de danse, atelier de doublage, etc.); ateliers de scénographie (atelier de conception de plans techniques, atelier de conception d’accessoires décors, atelier de conception de costumes, atelier de conception de marionnettes et d’accessoires, atelier de conception d’éclairages); ateliers de décors (atelier de montage, atelier de peinture, atelier de sculpture, atelier de menuiserie); des magasins et entrepôts (costumes, décors, meubles, accessoires, marionnettes);  un studio de son pour la conception et production de l’environnement sonore de théâtre; des laboratoires d’informatique réservés aux étudiants en théâtre; des studios de répétition et des salles de classe spécialement aménagés pour le théâtre.

 

De plus, des studios de danse (conjointement avec le département de danse), des studios de production audiovisuelle et télévisuelle (conjointement avec le département de communication), un studio de production cinématographique (conjointement avec l’École de cinéma) sont également accessibles. Enfin, la Bibliothèque des arts dispose d’une importante collection de documents de référence, livres, périodiques et magazines en théâtre, alors que l’audiovidéothèque dispose de plus de 25 000 films et téléséries d’ici et d’ailleurs.

 

Elle a également conclu une entente avec la compagnie de théâtre, Le Quat 'Sous permettant aux finissants(es) d’auditionner afin de présenter des spectacles avec cette compagnie. Plusieurs projets parascolaires et de différents projets personnels ou collectifs des étudiants (mise en scène, écriture dramatique, stages à l’étranger, activités théâtrales communautaires ou humanitaires, participation à des concours ou festivals de théâtre, lancement d’une compagnie de théâtrale, voyages d’études, etc.) sont soutenus par l’École. Enfin, une entente a été réalisée avec l’Université des sciences appliquées et des arts de Hanovre en Allemagne permettant d’effectuer 1 ou sessions d’études créditées dans cette université.

 

Au cours de la  1re année, tu apprendras à lire, interpréter et analyse des textes dramatiques classiques et contemporaines et leur intégration à la scène, tu seras initié(e) aux principales approches des langages corporels dans l'interprétation théâtrale (gestes et mouvements, le corps et le rythme, le corps et l'espace, le corps et le temps), tu apprendras les principes et techniques de base de l'élocution théâtrale (diction, phonétique, pose de la voix), tu seras initié(e) au jeu par l’exploration et le développement de moyens d’expression et d'approches d'interprétation (chant, danse, improvisation, mime, etc.) par des exercices et travaux pratiques lors d'ateliers. Enfin, tu participeras à des productions devant public mises en scène par des professeurs et présentées au Studio d'essai Claude-Gauvreau.

 

Tu devras suivre les cours obligatoires suivants : formes et fonctions du spectacle vivant 1, dramaturgie, approches des langages corporels (théorie + labo), analyse dramatique et jeu (théorie + atelier), techniques vocales (théorie + atelier), formes et fonctions du spectacle vivant 2, lecture et interprétation (théorie + atelier), mime (théorie + atelier), techniques de jeu (théorie + atelier), ainsi qu'un atelier public (travail à partir d'un texte dramatique ou d'un montage dramatique dans le cadre d'une "production sèche" dont le contenu peut varier en fonction de l'œuvre et de l'approche du metteur en scène invité).

 

Au cours de la 2e année, tu apprendras à te préparer à des combats scéniques (entraînement physique, souplesse, étirement, dextérité, sens du rythme), tu apprendras à appliquer et intégrer les approches corporels et les techniques vocales acquises en première année à l'interprétation par différents exercices et travaux pratiques lors d'ateliers, tu apprendras à analyser et interpréter des textes dramatiques du répertoire classique, du répertoire contemporain et du répertoire des nouvelles formes dramatiques et tu seras initié(e) aux principes de base de la production d'une œuvre dramatique. Enfin, tu participeras à des productions devant public mises en scène par des professeurs et/ou des metteurs en scène invités et présentées au Studio Marie-Gérin-Lajoie ou au Studio-Théâtre Alfred-Laliberté.

 

Tu auras les cours suivants : pratiques théâtrales au Québec, jeu 1 (théorie + atelier en répertoire moderne ou contemporain), préparation aux combats scéniques (théorie + atelier), jeu 2 (théorie + atelier du répertoire classique), voix et interprétation 1 (théorie + atelier), production théâtrale 1 (théorie + atelier), travail d'interprétation 1 (atelier sous la supervision d'un metteur en scène invité), voix et interprétation 2 (théorie + atelier intensif), jeu 3 (théorie + atelier intensif sur le répertoire des nouvelles dramaturgies), ainsi que laboratoire de pratique théâtrale 1 ou mise en scène et direction d'acteurs.

 

Au cours de la 3e année, tu perfectionneras tes techniques corporelles et vocales nécessaires à l'interprétation de textes dramatiques de plus grande complexité, tu seras initié(e) habiletés corporelles et motrices et aux techniques chorégraphiques dans le jeu théâtral, tu seras initié(e) et expérimenteras le jeu devant la caméra en évaluant et adaptant ton jeu en tenant compte des exigences techniques du cinéma, du multimédia ou de la télévision, tu apprendras à intégrer les connaissances acquises pour la production dirigée d'œuvre dramatique sous la supervision d'un(e) metteur(euse) en scène invité(e) et tu acquerras des connaissances complémentaires à la pratique théâtrale selon tes intérêts (ex : écriture dramatique, mise en scène, gestion d'une compagnie de théâtre, genres théâtraux spécifiques comme le théâtre de marionnettes, etc.). Enfin, tu participeras activement à des productions théâtrales mises en scène par des metteurs(euses) en scène invités(es) (peut également comprendre une œuvre écrite par un finissant, un production théâtrale libre, etc.).

 

Elle comporte les cours suivants : production dirigée 2 (théorie + atelier), travail d'interprétation (atelier sous la supervision d'un metteur en scène invité), interprétation devant la caméra (atelier), danse pour acteurs (théorie + atelier intensif), ), 1 ou 2 cours parmi les suivants (laboratoire de pratique théâtrale 1, mise en scène et direction d'acteurs, auditions générales, production théâtrale 2 ou production libre), 3 cours parmi les suivants (la mise en scène, espace scénique, théâtre actuel, théâtre pour l'enfance et la jeunesse ou organisation et gestion d'un groupe de production théâtrale), 3 ou 4 cours d'ouverture parmi les suivants (danse pour acteurs 2, atelier interdisciplinaire, atelier de formation interdisciplinaire en art, paradigmes et enjeux en arts au 20e siècle 2 ou tout autre cours d'ouverture autre qu'en art dramatique comme par exemple : animation et créativité, introduction à l'action et à l'animation culturelle, œuvres marquantes de la télévision, analyse critique du phénomène publicitaire, enjeux sociaux de la télévision, introduction à la production de la fiction télévisuelle, histoire des communications (télévision, multimédia, etc.), stratégies de dramatisation médiatique, théorie de la création littéraire, techniques d'écriture télévisuelle, atelier d'écriture populaire, intrigue et scénario, atelier de scénarisation, visionnement et analyse de scénarios, lecture de scénarios, corpus du cinéma québécois, histoire et esthétiques du cinéma de fiction, etc. Enfin, tu devras choisir 1 ou 2 cours au choix en dehors de ton champ de spécialisation (exemples de cours recommandés : anglais, relations publiques, animation culturelle, histoire de l'art, sociologie, gestion, etc.).

 

Le Baccalauréat spécialisé en interprétation pour le théâtre B.F.A. offert à Concordia a une durée totale de 4 ans offert à temps complet seulement. Second plus grand département universitaire de théâtre au pays derrière York University en Ontario et parmi les meilleurs et plus importants programmes de théâtre en Amérique du Nord.

 

Son programme prépare à une carrière de comédien(ne) ou de metteur(euse) en scène pour le théâtre, le multimédia, la télévision ou le cinéma, mais également d'autres carrières connexes en lien avec le théâtre comme : l'animation culturelle, le journalisme culturel, le critique de théâtre, la gestion d'une entreprise ou d'un organisme du milieu théâtral, la thérapie par le théâtre, l'éducation populaire, l'écriture, conseil dramaturgique, l'enseignement aux études supérieures, la recherche, etc.

 

L’université est dotée de nombreuses installations pour l’enseignement du théâtre, dont : le DB Clarke Théatre ayant une capacité de 380 places, le F.C. Smith Auditorium d’une capacité de 280 places, le Cazalet Théatre d’une capacité de 70 places, 4 studios d’interprétation dotés d’équipements d’éclairage et de sonorisation à la fine pointe de la technologie, un magasin de costumes, un magasin de meubles et d’accessoires de théâtre, un studio de lecture, un laboratoire de chant (conjointement avec le département de musique), un studio de danse (conjointement avec le département de danse), de studios de production audiovisuelle (situés au Centre des arts numériques), un atelier de conception de costumes, un atelier de conception de décors, un atelier de conception d’éclairages, des laboratoires d’informatique (situés au Centre des arts numériques), un centre de ressources médias et bibliothèque détenant plus de 26 000 documents de référence dans le domaine des arts dont plusieurs en théâtre et plus de 9 000 documents audiovisuels et films (situé au Centre des arts numériques), ainsi que plusieurs salles de classe spécialement aménagés pour les cours de théâtre (parole et voix, mouvements, improvisation, etc.), etc.

 

Tu auras également la possibilité de participer à des échanges étudiants conjointement avec le Théâtre & Media Studies Department of University of Erlangen-Nürnberg en Allemagne, permettant d’effectuer 1 ou 2 session d’études dans cette université. Tu pourras également participer à des projets théâtraux dans la communauté, participer à des festivals de théâtre un partout au Canada et aux USA, réaliser des projets personnels (ex : mise en scène, écriture dramatique, stage dans milieu de travail en lien avec le théâtre, etc.).

 

Au cours de la 1re année, tu suivras une formation commune avec les étudiants(es) de toutes les autres spécialisations du théâtre. Tu apprendras à analyser des scénarios et des textes dramatiques, tu apprendras les principales approches de développement au théâtre (corps, voix, rythme), tu seras initié(e) aux principes de base de la production théâtrale, tu apprendras à analyser et interpréter des textes d'œuvres dramatiques classiques et contemporaines et tu seras familiarisé(e) avec les différents environnements d'une production théâtrale (scénographie, mise en scène, etc.). Tu participeras également à 2 productions théâtrales mises en scène par des professeurs.

Enfin, les étudiants(es) sont encouragés(es) à participer à des projets parascolaires tels que : chœur, l’entraînement en mouvement et le cabaret annuel.

 

Tu devras suivre les cours suivants : l’artiste dans la communauté, analyse de scripte, interprétation 1 (laboratoire), introduction au design de théâtre 1, introduction à la production théâtrale, interprétation 2 (laboratoire), le public et la performance devant public, initiation aux approches de développement en théâtre (théorie + atelier) OU introduction au design de théâtre 2, ainsi que 2 cours au choix en dehors du département de théâtre.

 

Au cours de la 2e année, tu acquerras des connaissances davantage spécialisées plus spécifiques à la spécialisation en interprétation. Tu apprendras les techniques de base en mouvement, en voix, en parole et en texte. Tu pourras également auditionner aux productions dirigées des professeurs et participer au Festival de la lecture des étudiants. Enfin, tu participeras à au moins 2 productions théâtrales mises en scène par des professeurs.

 

Tu auras les cours suivants : histoire du théâtre 1, mouvements au théâtre 1 (théorie + laboratoire), caractère et texte, parole et voix 1 (théorie + laboratoire), interprétation du texte élisabéthain (théorie + laboratoire), histoire du théâtre 2, théâtre canadien actuel, parole et voix 2 (théorie + laboratoire), mouvements au théâtre 2 (théorie + laboratoire), styles d’interprétation 1, 1 cours optionnel au choix parmi les autres disciplines de la Faculté des beaux-arts (arts visuels, cinéma, danse, musique générale, etc.), ainsi que la participation à des courtes productions théâtrales mises en scène par les professeurs.

 

Au cours de la 3e année, tu seras initié(e) aux techniques de pointe de l'interprétation théâtrale comme l’opéra chinois, le combat théâtral, le mouvement avancé, le jeu pour les différents genres théâtraux (comédie, drame, tragédie, tragi-comédie, tragédie lyrique, comédie musicale, commedia, mélodrame, romance, opérette, etc.), tu seras initié(e) à d'autres aspects du théâtre selon tes intérêts (écriture dramatique, mise en scène, scénographie, enseignement en milieu populaire, etc.),  ainsi que la participation active à différentes productions théâtrales devant public mises en scène des metteurs en scène invités présentées au DB Clarke Theatre.

 

Elle comporte les cours suivants : styles d’interprétation 2, 4 cours optionnels théâtre parmi l’ensemble des autres cours offerts par le département (ex : éléments d’écriture dramatique, écriture dramatique 1, mise en scène, production théâtrale 1, conception de décors, conception de costumes, conception d’accessoires, théâtre avec populations diverses, théâtre jeune public, mouvements au théâtre 3, théâtre populaire : théorie et pratique, etc.), 1 ou 2 cours au choix en dehors du département de théâtre, ainsi que la participation à des productions théâtrales devant public dont certaines sont mises en scène par des professeurs et d’autres sont mises en scène par des metteurs(euses) en scène invités(es).

 

Au cours de la 4e année, tu seras préparé(e) à des auditions en théâtre et tu participeras activement à plusieurs productions théâtrales devant public dont une production d’envergure de fin d’année mise en scène par un(e) metteur(euse) en scène réputé(e) et invité(e) par l’Université.

 

Elle comprend les activités suivantes : préparation aux auditions, ainsi que la participation active à au moins 3 productions théâtrales devant public présentées au présentées au DB Clarke Theatre.

 

Le Baccalauréat spécialisé en performance créative (anciennement connu sous "théâtre et développement) B.F.A. offert à Concordia a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Ce programme unique au Québec ayant une approche interdisciplinaire couvrant davantage que la pratique théâtrale, mais également l'écriture dramatique, la dramaturgie, la mise en scène, la direction de casting, la gestion et les techniques de scène, les stratégies de production artistique et culturelle, la gestion artistique, etc.

 

Il s'intéresse notamment au théâtre de développement, c'est-à-dire l'utilisation du théâtre comme moyen d'expression individuel ou collectif dans la société comme les applications du théâtre comme méthode d'enseignement auprès des enfants ou des adolescents, les applications thérapeutiques du théâtre tant que sur le plan psychologique qu'en réadaptation physique ou sensorielle (par exemple : le langage) et les applications sociales comme la réintégration sociale chez les personnes dépendantes, le rapprochement multiethnique, etc. Il s'intéresse donc aux sujets tels que : le théâtre de vue, le théâtre populaire, le théâtre participatif, le théâtre de célébration, la mise en scène de l'environnement, l'éducation par le théâtre, la thérapie par le théâtre, etc.

 

Il peut autant viser à préparer à une carrière de comédien(ne) ou de metteur(euse) en scène, que préparer pour d'autres carrières connexes en lien avec le théâtre comme : l'animation culturelle, le journalisme culturel, le critique de théâtre, la gestion d'une entreprise ou d'un organisme du milieu théâtral, la thérapie par le théâtre, l'éducation populaire, l'écriture, conseil dramaturgique, l'enseignement aux études supérieures, la recherche, etc.

 

Tu auras également la possibilité de participer à des échanges étudiants conjointement avec le Théâtre & Media Studies Department of University of Erlangen-Nürnberg en Allemagne, permettant d’effectuer 1 ou 2 session d’études dans cette université. Tu pourras également participer à des projets théâtraux dans la communauté, participer à des festivals de théâtre un partout au Canada et aux USA, réaliser des projets personnels (ex : mise en scène, écriture dramatique, stage dans milieu de travail en lien avec le théâtre, etc.).

 

L’université est dotée de nombreuses installations pour l’enseignement du théâtre (voir ci-haut, la description du programme théâtre - performance à Concordia). Tu auras également la possibilité de participer à des échanges étudiants conjointement avec le Theatre & Media Studies Department of University of Erlangen-Nürnberg en Allemagne, permettant d’effectuer 1 ou 2 session d’études dans cette université. Tu pourras également participer à des projets théâtraux dans la communauté, participer à des festivals de théâtre un partout au Canada et aux USA, réaliser des projets personnels (ex : mise en scène, écriture dramatique, stage dans milieu de travail en lien avec le théâtre, etc.).

 

Au cours de la 1re année, tu apprendras le principe de la performance dans le contexte général de la pratique du théâtre. Tu devras suivre les cours suivants : conception d'une expérience live 1, l'artiste dans la communauté, l'artiste de théâtre engagé, le public et l'événement de performance, théâtre de ville, dramaturgie 1, initiation aux approches de développement en théâtre (théorie + atelier) OU introduction au design de théâtre 2, ainsi que 2 cours au choix en dehors du département de théâtre.

 

Au cours de la 2e année, tu auras les cours suivants : histoire et théorie du théâtre jusqu'en 1800, histoire et théorie du théâtre 1800 jusqu'à nos jours, écriture dramatique 1 OU mise en scène 1, 4 cours parmi les suivants (dramarturgie 2, introduction aux études en performance théâtrale, genre et sexualité en interprétation, théorie et pratique théâtrale postcoloniale, théâtre gai, engagement social de l'artiste et interprétation activiste), ainsi que 3 cours optionnels parmi l'ensemble des cours offerts par le département de théâtre, ainsi qu'1 cours optionnel au choix parmi les autres disciplines de la Faculté des beaux-arts (arts visuels, cinéma, danse, musique générale, etc.).

 

Au cours de la 3