Retour à la page du secteur agriculture et agroalimentaire

Retour à la page d’accueil

 

SECTEUR : AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

PRODUCTEUR(TRICE) DE CHÈVRES

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

 

Va voir également ma section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de producteurs caprins qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que productrice ou producteur laitier caprin; tu auras pour tâches d’effectuer l’élevage de chèvres laitières. Tu devras préparer les sols, semer, récolter, et entreposer les plantes et céréales servant à nourrir le troupeau, fertiliser les sols en utilisant des pesticides, donner les soins d’hygiène et de santé de base aux animaux et faire la traite des chèvres.

En tant que productrice ou producteur caprin; tu auras pour tâches d’effectuer l’élevage de chèvres de boucherie. Tu devras préparer les sols, semer, récolter, et entreposer les plantes et céréales servant à nourrir le troupeau, fertiliser les sols en utilisant des pesticides et donner les soins d’hygiène et de santé de base aux animaux.

 

Tu devras également faire l’entretien de l’outillage, des tracteurs, des bâtiments et des autres équipements agricoles. Tu collaboreras avec les techniciens agricoles afin de développer de nouveaux programmes d’alimentation, de reproduction et d’amélioration de la qualité des chèvres.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES : 

-         Intérêts pour le milieu agricole

-         Excellente santé

-         Excellente condition et endurance physique car tu auras à travailler de longues heures debout et à soulever différentes charges

-         Bonnes habiletés manuelles pour effectuer efficacement différentes tâches tels que la traite des chèvres, utiliser et entretenir les équipements et bâtiments, etc.

-         Grande capacité de travail car tu devras de longues heures de travail

-         Sens de l’observation pour être capable de déceler une anomalie sur un équipement, un problème de santé chez les animaux, etc.

-         Autonomie et débrouillardise car tu auras à travailler et à te débrouiller seul(e) dans plusieurs tâches

-         Aimer travailler en équipe car tu auras aussi à collaborer avec d’autres ouvriers agricoles dans certaines tâches 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Gérant(e) de ferme caprine (après expérience en agriculture)

-         Ouvrier(ère) de ferme d’élevage

-         Travailleur(euse) agricole

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Coopératives agricoles

-         Fermes commerciales

-         Fermes familiales

EXIGENCE DES EMPLOYEURS :

-         Bonne connaissance du milieu agricole

-         Polyvalence

-         Mobilité

-         Longues heures de travail (souvent 12 hres/sem, 6 jours/sem)

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er 2013 :

 

Note : dans le cadre du DEP en productions animales

 

Le placement est très bon, 80 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet.

Quelques répondants(es), soit 22 % ont bénéficié du DEP-DEC en poursuivant leurs études au collégial en gestion et technologies d'entreprise agricole.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS PLEIN

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

115 72 69 25

Note : hausse du taux de placement par rapport à 2011 (était de 75 %), mais comparable aux années précédentes (était de 78 % dans l'ancien en 2009 programme en production laitière).

Source : Ministère de l’Éducation

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2013 :

 

-         La salaire moyen en début de carrière était de 579,00 $/semaine

 

Source : Ministère de l’Éducation

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Selon un sondage réalisé en 2015, près de quatre Québécois sur dix mangent du fromage de chèvre, apprécié pour son goût subtil et raffiné.

 

Concernant le lait de chèvre, la consommation est très faible : 70 ml par habitant au Québec (contre 84 litres pour le lait de vache). Elle est cependant en croissance de 10 à 15 % par année.

 

Au Québec, les données disponibles indiquent une consommation de viande caprine de 0,08 kg/habitant annuellement. La viande caprine est surtout consommée par les communautés ethniques. En effet, les communautés ethniques d'origine méditerranéenne sont particulièrement friandes de viande de chevreau.

 

Au Québec, le secteur des productions animales est fort important. Il représente un chiffre d'affaires de 3,3 milliards de dollars, soit près de 20 % des recettes agricoles québécoises totales. On retrouve plus de 20 300 producteurs et emploie plus de 25 900 travailleuses et travailleurs.

 

L'industrie caprine québécoise détient 17 % du cheptel de chevres au Canada.

 

Le nombre d’entreprises et de chèvres est en constante progression au Québec depuis 2000. Quant au nombre de chèvres, il connaît une croissance régulière tant au niveau laitier que de la viande et du mohair.

 

La production laitière moyenne des troupeaux de 60 chèvres et plus est de 610 litres de lait par chèvre. En 2015, le troupeau moyen des entreprises laitières compte 235 chèvres.

 

 La production de lait de chèvre au Québec a été estimée, à près de 7 millions de litres. Plus de 90 % du lait transformé est destiné à la fabrication de fromages et 10 % au lait, yogourt et beurre de chèvre.

 

La viande caprine est la viande la plus consommée au monde. Le marché des chevreaux de boucherie et de viande caprine subissant une plus grande concurrence extérieure n’est comblé qu’à 50 % par la production québécoise.

 

Quant à la fibre de mohair qui sert notamment à la fabrication de vêtements (chantails, tuques, mitaines, foulards, etc.), de toutous en peluche et de poupées; le nombre de producteurs-transformateurs est très limité actuellement. Les produits artisanaux lui confèrent une haute valeur ajoutée surtout dans un contexte actuel d’effervescence pour l’agrotourisme.

 

En 2012, on comptait près d'une cinquantaine d'entreprises caprines, principalement concentrées dans les régions du Bas-St-Laurent, de la Montérégie, de Chaudière-Appalaches et Charlevoix.

 

Il y a un grand besoin d’ouvriers et d’ouvrières spécialisés en production ovine partout en province.

 

Consulte également le Portrait de l'industrie agricole où tu auras plusieurs infos sur cette industrie, les perspectives, les types d'entreprises, etc.

 

Source : Syndicat des producteurs de chèvres du Québec

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en production animale D.E.P. a une durée totale de 1 215 heures, c’est-à-dire 10 mois consécutifs offert à temps complet. Il couvre tous les types de productions animales (laitiere, bovine, porcine, ovine, caprine, chevaline).  Il comporte des cours d'introduction au métier d'agriculteur(trice), santé et sécurité en milieu agricole, conduite d'un tracteur, relations professionnelles en milieu agricole, récolte, tenue des registres de production, épandage de fumiers, préparation primaire du sol, alimentation des animaux, soins aux animaux, reproduction des animaux, opérations de production animale, techniques d'oxycoupage et soudage, entretien : machinerie, équipement et outillage agricole, entretien : bâtiments et équipement agricole intégré, implantation d'une culture, entretien des cultures, ainsi qu'un stage d'intégration au marché du travail non rémunéré de 3 semaines.

De plus, la plupart des établissements offrent le programme selon la formule alternance travail-études où tu auras à réaliser un stage rémunéré dans une entreprise agricole comprenant un total de 330 heures de travail en entreprise offert au trimestre d'été (inclus dans le total des heures du programme).

 

ENTENTES D.E.P.-D.E.C. :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEP-DEC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de se faire reconnaître les acquis du D.E.P. en agriculture dans le cadre du programme de D.E.C. en gestion et technologies d'entreprise agricole - spécialisation en productions animales. Donc, tu pourras obtenir les 2 diplômes en 3 ans.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Tu pourras te diriger vers le marché du travail OU poursuivre tes études au collégial dans le cadre du programme de D.E.C. en gestion et technologies d'entreprise agricole d’une durée de 2 ans dans le cadre du programme intégré DEP-DEC permettant d’être admis en 2e année du D.E.C et ainsi l’offrir en 2 ans au lieu de 3 ans.  Pour plus de détails, voir le métier de gérant de ferme

 

Il est également possible de poursuivre tes études dans le cadre du DEC en technologie des productions animales d'une durée de 3 ans. Cependant, aucune entente DEP-DEC n'est offerte pour ce programme. De plus, tu devras avoir complété le cours préalable suivant :
CST 4e (anciennement mathématiques 426 ou 436) ou son équivalent

Pour plus de détails, consulte la page de technologue en productions animales

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

AUTRE(S) EXIGENCE(S) À L’ADMISSION :

 

-         Détenir un permis de conduire (le permis d’apprenti est acceptable) (tous les établissements)

-         Subir un test d’admission et une entrevue obligatoires (École d’agriculture de Nicolet)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Infos sur l’alternance travail-études

 

Région de Montréal :

-         Centre de formation agricole de Mirabel CFAM, Mirabel (C.S. de la Seigneurie-des-Milles-Iles, Laurentides) offert en alternance travail-études, voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep Lionel-Groulx

-         Centre multiservices des Samares, Joliette (C.S. des Samares, Lanaudière), voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep régional de Lanaudière à Joliettte, offert en alternance travail-études

-         Centre de formation professionnelle des Moissons, Beauharnois (C.S. de la Vallée-des-Tisserands, Montérégie), voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de St-Jean-sur-Richelieu, offert en alternance travail-études

-         École professionnelle de St-Hyacinthe, St-Hyacinthe (C.S. de St-Hyacinthe, Montérégie), voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de St-Jean-sur-Richelieu, offert en alternance travail-études 

Région de Québec :

 

-         Centre de formation agricole de Lotbinière, St-Anselme (C.S. de la Côte-du-Sud, Chaudière-Appalaches), également offert dans Charlevoix, voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de Lévis-Lauzon, offert en alternance travail-études

 

Ouest du Québec (Estrie, Centre-du-Québec, Mauricie, Outaouais, Abitibi-Témiscamingue) :

-         Centre de formation professionnelle de Coaticook CRIFA, Coaticook (C.S. des Hauts-Cantons, Estrie), voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de Sherbrooke, offert en alternance travail-études

-         Centre de formation professionnelle de la Riveraine, Nicolet (C.S. de la Riveraine, Centre-du-Québec), A.S.P. en lancement d'une entreprise agricole également offert, voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de Victoriaville offert en alternance travail-études

-         Centre de formation professionnelle Relais de la Lièvre-Seigneurie, Papineauville (C.S. au Cœur-des-Vallées, Outaouais) offert en enseignement individualisé, admissions en tout temps

-         Maison familiale rurale MFR du Granit, St-Romain (C.S. des Hauts-Cantons, Estrie), pour jeunes de 15-18 ans afin de compléter DES + DEP, offert en alternance travail-études

-    Maison familiale rurale de la MRC de Maskinongé, (St-Alexis-des-Monts, C.S. de l'Énergie, région Mauricie), pour jeunes de 15-18 ans afin de compléter DES + DEP, offert en alternance travail-études                                                                                           

Est du Québec (Bas-St-Laurent, Gaspésie, Saguenay-Lac-St-Jean) :

-         Centre de formation professionnelle d’Alma, Alma (C.S. du Lac-St-Jean), voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep d'Alma, offert en alternance travail-études

-    Centre de formation professionnelle du Fleuve-et-des-Lacs, St-Clément (C.S. du Fleuve-et-des-Lacs), Bas-St-Laurent, voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de Matane, offert en alternance travail-études

-         Centre de formation professionnelle Mont-Joli-Mitis, Mont-Joli (C.S. des Phares), offert conjointement avec l'ITA La Pocatière, voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de Matane, offert en alternance travail-études

-    Institut de technologie agroalimentaire de La Pocatière, offert conjointement avec le CFP Mont-Joli-Mitis, offert en alternance travail-études

-    Maison familiale rurale du Granit, St-Romain (C.S. des Hauts-Cantons en Estrie) pour jeunes de 15-18 ans afin de compléter DES + DEP 

LIENS RECOMMANDÉS :

Tu veux l'avis de producteurs de chèvres et d'ouvriers agricoles sur leur métier ?, alors consulte les vidéos suivants :  

Ainsi que la page du MAPAQ sur la relève agricole féminine

Pour d'autres liens (associations et fédérations, producteurs agricoles sur le net, autres sites d'infos en agriculture), consulte le Portrait de l'industrie agricole

 

Pour une liste d'entreprises agroalimentaires et autres sites d'infos sur l'industrie agroalimentaire), le Portrait de l'industrie de la transformation alimentaire

 

infos sur la viande et le lait de chèvre :

agrotourisme :

musées et centres d'expositions et agrotourisme :

expositions et foires agricoles :

divers :

-    Fédération d'agriculture biologique du Québec : organisme faisant la promotion de l'agriculture biologique au Québec

-    Agriculture durable : site québécois d'infos sur l'agriculture et le développement durable

-         Agri-réseau : important portail québécois sur les ressources pour le milieu agricole

-         Association des jeunes ruraux du Québec : site de ce regroupement de personnes intéressées au milieu agricole

-         Avis Bio : site de ce magazine sur l’agriculture biologique

-         Bulletin des agriculteurs : site ce magazine sur l’agriculture

-         Carrefour bioalimentaire du Québec : site du MAPAQ où l’on retrouve un répertoire des entreprises oeuvrant dans le milieu agricole et agroalimentaire

-         Coopérateur agricole : site de ce magazine agricole

-    Filière Bio Québec : organisme faisant la promotion et le soutien au développement de l'agriculture biologique au Québec

-    Québec Bio : portail québécois de références, d'infos et de ressources en agriculture biologique au Québec

-    Québec Vrai : organisme sans but lucratif chargé de certifier les aliments biologiques produits au Québec

-         Semaine de l’agriculture, de l’alimentation et de la consommation

-         Terre de chez nous : site de ce portail québécois d'infos et de ressources en agriculture

-         Union des producteurs agricoles du Québec : site officiel de cette organisation vouée à la défense des intérêts de l’ensemble des agriculteurs et agricultrices du Québec


Retour à la page du secteur agriculture et agroalimentaire

Retour à la page d’accueil