Retour à la page du secteur foresterie

Retour à la page d’accueil


SECTEUR : FORESTERIE & PAPIER

NIVEAU D’ÉTUDES : SECONDAIRE NON TERMINÉ

 

MÉTIERS PEU OU NON SPÉCIALISÉS

 

Voir aussi les différents métiers de ce secteur dont plusieurs sont très en demande.

  

Aucune formation n’est nécessaire pour occuper l’un des métiers suivants, mais une carrière peut-être prometteuse :

 

Voici un aperçu de quelques-uns de ces métiers :

 

DANS L'INDUSTRIE PAPETIERE :

 

Aide-emballeur(euse) : tu auras pour tâches de faire fonctionner une machine semi-automatique ou un pont roulant servant aux procédés d'emballage des produits finis ou assister un(e) opérateur(trice) d'une machine d'emballage automatisée. Tu devras t'assurer que les produits emballés sont conformes, de rejeter ceux qui ne répondent pas aux exigences  et que la machine soit alimentée en permanence. Enfin tu devras également effectuer l’entretien et le nettoyage de la machine afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement.

 

Aide-opérateur(trice) au blanchiement du papier : tu auras pour tâches d'assister l'opérateur(trice) à faire fonctionner les commandes, les machines utilisées (tambours rotatifs, malaxeurs, tours d'absorption, etc.) pour le blanchiment de la pâte à papier. Tu seras également chargé(e) d’entretenir et t’assurer du bon état de fonctionnement des machines.

 

Consulte aussi la description du métier d’Opérateur(trice) en pâtes et papiers.

 

Aide-opérateur(trice) d'une machine à fabriquer et façonner le papier ou le carton : tu auras pour tâches d'assister l'opérateur(trice) à faire fonctionner et opérer une machine servant aux procédés de fabrication (coupeuse, plieuse, colleuse, faconneuse, agrafeuse, presse, machine de finition, etc.) différents types de produits en papier ou en carton. Tu devras préparer les produits et les matières premières et alimenter la machine de façon continue afin de ne pas retarder la production. Tu devras détecter les produits non conformes et les rejeter et surveiller les réglages de la machine et d'en aviser l'opérateur(trice) lors de problèmes. Enfin tu devras également effectuer l’entretien et le nettoyage de la machine afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement

 

Consulte aussi la description du métier d’Opérateur(trice) en pâtes et papiers.

 

Aide-opérateur(trice) d'une machine à finir le papier : tu auras pour tâches d'assister l'opérateur(trice) à faire fonctionner une machine pour sécher, glacer et remettre en rouleau le papier ou le carton. Tu devras surveiller la température de séchage, l'entrée d'air chaud et la vitesse d'enroulement du papier et d'en aviser l'opérateur(trice) lors de problèmes. Tu auras aussi à détecter et identifier les imperfections du papier et d'apporter des ajustements au besoin afin de produire un papier correspondant aux normes établies. Tu devras également effectuer l’entretien et le nettoyage de la machine afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement.

 

Possibilités d'avancement : troisième opérateur(trice) (aussi appelé troisième homme), deuxième opérateur(trice) (aussi appelé deuxième homme), premier(ère) opérateur(trice) (aussi appelé premier homme), essayeur(euse)

 

Consulte aussi la description du métier d’Opérateur(trice) en pâtes et papiers.

 

Aide-opérateur(trice) d'une machine à produire et traiter la pâte : tu auras pour tâches d'assister l'opérateur(trice) à faire fonctionner et opérer une machine servant aux procédés de transformation du bois en pâte et préparer des pâtes (mécaniques, thermomécaniques, chimiques, mi-chimiques et kraft) et les traitements qui leur sont appliqués. Tu devras préparer les produits et les matières premières et les installer dans la machine et t'assurer qu'elle soit approvisionnée en continu afin de ne pas retarder les opérations. Tu devras surveiller la température de séchage, l'entrée d'air chaud et la vitesse d'enroulement du papier et d'en aviser l'opérateur(trice) lors de problèmes. Enfin, tu devras également effectuer l’entretien et le nettoyage de la machine afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement.

 

Possibilités d'avancement : troisième opérateur(trice) (aussi appelé troisième homme), deuxième opérateur(trice) (aussi appelé deuxième homme), premier(ère) opérateur(trice) (aussi appelé premier homme), essayeur(euse).

 

Consulte aussi la description du métier d’Opérateur(trice) en pâtes et papiers.

 

Aide-opérateur(trice) d’une unité de désencrage : tu auras pour tâches d'assister l'opérateur(trice) à faire fonctionner des équipements et machines servant à désencrer différents types de papiers (journaux, livres, dépliants, etc) afin de les recycler et ainsi produire de nouveaux papiers de qualité. Tu auras à veiller sur le bon fonctionnement et le bon rendement des équipements et des machines, en effectuer l’entretien.

 

Possibilités d'avancement : troisième opérateur(trice) (aussi appelé troisième homme), deuxième opérateur(trice) (aussi appelé deuxième homme), premier(ère) opérateur(trice) (aussi appelé premier homme), essayeur(euse)

 

Consulte aussi la description du métier d’Opérateur(trice) en pâtes et papiers.

 

Expéditeur(euse)-receveur(euse) ou commis à l'expédition et réception : tu auras pour tâches de vérifier si les marchandises reçues sont conformes aux commandes ou aux bons de livraison, préparer les colis destinés à l'expédition, remplir et acheminer les formulaires requis ou les factures, tenir l'inventaire des marchandises sur ordinateur, etc. Elle assure un service efficace et rapide dans le traitement des marchandises et, en cas de marchandises non conformes, manquantes ou endommagées, effectue sans délai les démarches qui s'imposent.

 

Possibilités d'avancement : opérateur(trice) de mandrin, opérateur(trice) de palettiseur, opérateur(trice) de dépallettiseur, expéditeur(trice) - chef d'équipe.

 

Manœuvre ou journalier : tu auras pour tâches d’effectuer toutes tâches nécessaires au soutien aux opérations de la production telles que : entretien de la machinerie et des équipements, réception et manutention de la marchandises dans l'usine, effectuer le nettoyage des ateliers et des aires de production et autres tâches connexes.

 

Possibilités d'avancement : préposé(e) aux matières premières, préposé(e) aux produits chimiques, expéditeur(trice)-receveur(euse), opérateur(trice) de mandrin, opérateur(trice) de palettiseur, troisième opérateur(trice) de machine, deuxième opérateur(trice) de machine, etc.

 

Manutentionnaire ou Commis d'entrepôt (aussi appelé "cariste") : tu auras pour fonction de manipuler, déplacer, charger et décharger à la main ou à l'aide d'appareils de manutention, les différentes marchandises reçues dans l'entrepôt et qui devront être livrées chez les clients ou les différents points de ventes de l'entreprise. Tu devras charger et décharger les produits et matériaux à l'aide d'appareils de manutention (treuils, chariots électriques de manutention, gerbeurs électriques, plate-formes de levage et autres équipements de manutention, etc.) provenant de camions ou de wagons de trains.

 

Si tu possèdes les qualifications requises, tu pourras conduire et opérer le matériel électrique ou motorisé industriel (rouleurs électriques, chariots élévateurs électriques ou à essence, tracteurs conventionnels, tracteurs électriques, mini-dumpers, automoteurs, chargeuses, véhicules à guidage automatique, etc.), faire fonctionner les transporteurs, les convoyeurs et autres appareils, machines et systèmes servant au déplacement dans l'entrepôt ou à l'extérieur, ainsi qu'au chargement et au déchargement des remorques de camions et/ou wagons de trains.

CE MÉTIER EST EN DEMANDE.

 

Formation proposée : consulte les détails sur les formations de manutentionnaire et conduite de chariot élévateur dans la section "programmes d'études".

 

Pour plus de détails, regarde l'entrevue avec Steve Leclerc; opérateur de chariot élévateur pour Les Bois de plancher PG model; une entreprise de Saint-Édouard-de-Lotbinière en Chaudière-Appalaches spécialisée dans la finition de plancher et réalisée par Espace Travail.

 

Manutentionnaire en pâtes et papiers : tu auras pour tâches de transporter la matière première et des marchandises à l'aide d'un chariot-élévateur, détacher les ballots de cartons ou de papiers déchiquetés, déposer les produits sur le convoyeur, participer à la préparation de mélange des matières déchiquetées, surveiller les opérations de transformation et le surplus d'eau et de pâte, surveiller les pompes et les cadrans du broyeur, signaler les anomalies au conducteur ou à la conductrice du broyeur, entretenir l’outillage et les aires de travail, etc.

 

Possibilités d'avancement : préposé(e) aux matières premières, préposé(e) aux produits chimiques, expéditeur(trice)-receveur(euse), opérateur(trice) de mandrin, opérateur(trice) de palettiseur, troisième opérateur(trice) de machine, deuxième opérateur(trice) de machine, etc.

 

Préposé(e) à la cour à bois : tu auras pour tâches de déplacer, transporter et manutentionner les billots, les copeaux, écorces et autres produits en bois de la cour d'une usine papetière à l'aide d'un chariot élévateur ou autres équipements appropriés. Tu devras également couper et scier les copeaux à l'outils manuels ou électriques afin qu'ils puissent etre transportés dans l'usine et installés facilement sur les machines.

 

Possibilités d'avancement : opérateur(trice) de chargeuse, chef d'équipe de la cour.

Pour plus de détails, regarde l'entrevue avec Steve Leclerc; opérateur de chariot élévateur pour Les Bois de plancher PG model; une entreprise de Saint-Édouard-de-Lotbinière en Chaudière-Appalaches spécialisée dans la finition de plancher et réalisée par Espace Travail.

 

DANS L'INDUSTRIE DE L'EXPLOITATION FORESTIERE :

 

Regarde les vidéos promotionnelles suivantes sur les activités "Viens vivre la forêt" destinés aux étudiants(es) de secondaire 3, 4 et 5 afin de leur permettre de découvrir les métiers de cette industrie et organisée par le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en aménagement forestier du Québec et Formabois, 2 organismes de promotion des carrières de l'industrie forestière et qui se déroulent dans plusieurs régions du Québec :

 

édition 2015 en Mauricie (réalisée par TVA Mauricie), édition 2014 dans les Laurentides (réalisée par le CFP Mont-Laurier), édition 2014 (réalisée par Formabois), édition 2013 dans le Bas-St-Laurent (réalisée par Cogéco TV), édition 2013 en Outaouais (réalisée par le Journal de Gatineau), édition 2012 (campagne provinciale réalisée par Formabois).

 

Aide sylvicole : tu auras pour tâches d'alimenter la repiqueuse mécanique en plants d'arbres; transplanter les plants et désherber les semis à la main; extraire manuellement des plants, les compter, les lier et les emballer; aider à la fabrication des lattis de protection et des caisses d'expédition; cueillir des cônes dans les arbres; effectuer des travaux d'entretien des terrains et de l'outillage; ainsi qu'effectuer tous autres travaux d'assistance auprès des ouvriers sylvicoles.

 

Au sein de la SEPAQ, dans la fonction publique, au sein des municipalités et chez les propriétaires forestiers privés; tu pourrais avoir d'autres tâches confiées, soit : recouvrir des plants de lattis pour les protéger de l'insolation et des intempéries; élaguer ou couper des arbres pour l'éclaircissement; nettoyer les boisés, récupérer de vieux bois des sentiers et des lignes d'arpentage; participer aux activités de plantation de reboisement d'arbres et d'arbustes, etc.

 

Possibilités d'avancement : sylviculteur(trice), pépiniériste, reboiseur(euse).

 

Consulte également la description du métier de sylviculteur(trice).

 

Élagueur(euse) ou Émondeur(euse) * : tu auras pour tâches d'effectuer l’abattage, l’essouchage et la taille des branches des arbres situés près des réseaux de lignes électriques ou de communications.

Tu pourras travailler sur les chantiers de construction de génie civil (notamment lors de la construction ou l'agrandissement de routes), au sein des municipalités, pour Hydro-Québec, pour Transports Québec, ainsi que de nombreuses entreprises spécialisées en élaguage et émondage.

 

Formation proposée : consulte la description du DEP en arboriculture et élagage dans la page d'arboriculteur.

 

Manœuvre de voirie forestière : tu auras pour tâches de manipuler les matériaux et les fournitures de voirie, exécuter des tâches simples reliées à la localisation et la signalisation des chemins forestiers (préparer et installer les bornes kilométriques, préparer et installer les piquets, préparer et installer les panneaux de signalisation, etc), exécuter des tâches reliées à l’installation des ponceaux, effectuer l’entretien régulier des machines et des équipements, etc.

CE MÉTIER EST EN FORTE DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement : opérateur(trice) d'un bouteur, opérateur(trice) de fendeuse, opérateur(trice) débardeur, opérateur(trice) de tracteur D6 et moins, conducteur(trice) de camion à gravier, conducteur(trice) de camion citerne, etc.

 

Manœuvre en exploitation forestière : tu auras pour tâches de participer au reboisement des territoires servant à l’exploitation (repérer les parterres de coupe, particper au balisage des parterres de coupe, transporter le matériel et les plants et mettre les plants en terre), assister l’opérateur de la débusqueuse en lui servant de signaleur (lui donner le signal de halage, lui indiquer où jeter les troncs d’arbres, tronçonner les grumes, etc). Tu auras aussi à participer au débrousaillage en effectuant des tâches telles que : effectuer le débardage du bois tronçonné, débrousailler les jeunes peuplements d’arbres, débrousailler les sous-bois, aider au contrôle des mauvaises herbes, aide au contrôle des pousses à l’aide d’outils à la main, etc. Enfin, tu seras chargé(e) d’entretenir l’outillage et les équipements.

CE MÉTIER EST EN FORTE DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement : opérateur(trice) d'abatteuse-façonneuse sur roues ou sur chenilles, opérateur(trice) de porteur-autochargeur à 4 ou 6 roues motrices

 

Consulte également les descriptions des métiers suivants :

Classeur(euse) et mesureur(euse) de bois, Opérateur(trice) de machinerie forestière, Ouvrier(ère) en exploitation forestière.

Opérateur(trice) de machinerie d'exploitation forestière : tu auras pour tâches d'opérer une machine abatteuse-façonneuse sur roues, abatteuse-façonneuse sur chenilles, porteur-autochargeur à 4 ou 6 roues motrices, etc.) servant effectuer diverses tâches d’abattage, de façonnage, de débardage et de transport du bois pour des fins d’exploitation forestière et en assurer l'entretien régulier et préventif. Une formation sur un type de machine est généralement offerte en milieu de travail.

Possibilités d'avancement : opérateur(trice) d'autres machines d'exploitation, superviseur(e) d'exploitation.

Formation proposée : le DEP en abattage et façonnage des arbres où tu apprendras le fonctionnement de toutes les types de machines d'exploitation forestière et des connaissances de base en mécanique.

Consulte également la page de ce métier

Opérateur(trice) de machinerie en voirie forestière : tu auras pour tâches d'opérer une machine (tracteur forestier D6 ou moins, niveleuse, pelle mécanique, pelle hydraulique, etc.) servant à construire et entretenir les chemins forestiers selon les emplacements prévus et les normes établies et en assurer l'entretien régulier et préventif. Une formation un type de machine est généralement offerte en milieu de travail.

Possibilités d'avancement : opérateur(trice) d'autres machines de voirie, superviseur(e) en voirie forestière.

Formation proposée : le DEP en conduite de machinerie en voirie forestière où tu apprendras le fonctionnement de toutes les types de machines de voirie forestière et des connaissances de base en mécanique.

Consulte également la page de ce métier

DANS L'INDUSTRIE DE TRANSFORMATION DES PRODUITS FORESTIERS :

Aide en affûtage : tu auras pour tâches de participer à l’affûtage des scies circulaires et des scies à ruban (aide au démontage, nettoyer et vérifier la scie, aide au soudage des fissures et des dents, installer la scie sur la machine à affûter, exécuter l’affûtage, aider au remntage de la scie), participer à l’affûtage des couteaux  (nettoyer et lubrifier les machines-outils), ainsi qu’entretien l’outillage, l’équipement et les machines d’affûtage.

 

Possibilités d'avancement : apprenti(e) affûteur(euse), affûteur(euse).

 

Consulte également la description du métier d’Affûteur(euse).

 

Expéditeur(euse)-receveur(euse) ou commis à l'expédition et réception : tu auras pour tâches de vérifier si les marchandises reçues sont conformes aux commandes ou aux bons de livraison, préparer les colis destinés à l'expédition, remplir et acheminer les formulaires requis ou les factures, tenir l'inventaire des marchandises sur ordinateur, etc. Elle assure un service efficace et rapide dans le traitement des marchandises et, en cas de marchandises non conformes, manquantes ou endommagées, effectue sans délai les démarches qui s'imposent.

 

Possibilités d'avancement : opérateur(trice) de mandrin, opérateur(trice) de palettiseur, opérateur(trice) de dépallettiseur, expéditeur(trice) - chef d'équipe.

 

Manœuvre de scierie : tu auras pour tâches de faire fonctionner les différentes machines d’une scierie telles que la déligneuse, la raboteuse, l’éboutteuse, les machines à bardeaux, entretenir ces dernières et signaler les défectuosités, approvisionner les séchoirs, recevoir, trier et empiler les planches, recevoir et entreposer les marchandises, préparer, emballer et expédier la marchandise aux clients, entretenir l’outillage, l’équipement, les aires de travail de la scierie et de la cour à bois, etc.

 

Possibilités d'avancement : préposé(e) au séchoir, aide-opérateur(trice) de machines, opérateur(trice) de machines, opérateur(trice) de scie, etc.

 

Consulte également la description du métier d’Opérateur(trice) en scierie.

 

Manœuvre en fabrication de produits en bois : tu auras pour tâches de classer les bois (trier les planches, ranger les matières premières, vérifier l’état du bois, estamper le bois, vérifier l’état des pièces), manipuler et tailler les pièces de bois (déposer des planches sur les chariots, tréteaux et convoyeurs, insérer et retirer les planches des tables de sciage et de rabotage, tracer des patrons simples sur les planches, taille des pièces de bois, vernir et peindre les planches de bois). Tu auras aussi à tailler, assembler et fabriquer des palettes de bois, usiner des pièces de bois, assembler et fabriquer divers produits en bois, préparer les produits pour l’expédition, manutentionner les marchandises, entretien l’outillage et les équipements et nettoyer les aires de surface.

 

Pour plus de détails sur ce métier, regarde les vidéos suivants :

Manutentionnaire ou Commis d'entrepôt (aussi appelé "cariste") : tu auras pour fonction de manipuler, déplacer, charger et décharger à la main ou à l'aide d'appareils de manutention, les différentes marchandises reçues dans l'entrepôt et qui devront être livrées chez les clients ou les différents points de ventes de l'entreprise. Tu devras charger et décharger les produits et matériaux à l'aide d'appareils de manutention (treuils, chariots électriques de manutention, gerbeurs électriques, plate-formes de levage et autres équipements de manutention, etc.) provenant de camions ou de wagons de trains.

 

Si tu possèdes les qualifications requises, tu pourras conduire et opérer le matériel électrique ou motorisé industriel (rouleurs électriques, chariots élévateurs électriques ou à essence, tracteurs conventionnels, tracteurs électriques, mini-dumpers, automoteurs, chargeuses, véhicules à guidage automatique, etc.), faire fonctionner les transporteurs, les convoyeurs et autres appareils, machines et systèmes servant au déplacement dans l'entrepôt ou à l'extérieur, ainsi qu'au chargement et au déchargement des remorques de camions et/ou wagons de trains.

 

Formation proposée : consulte la description du programme d'AEP en manutention de marchandises (qui comprend la certification d'opérateur de chariot élévateur).

 

Opérateur(trice) de déligneuse automatique en scierie : tu auras pour tâches de conduire, régler et surveiller  à partir d'un panneau de commande, une déligneuse à lames multiples pour redresser les rives inégales des pièces de bois et scier des pièces en planches d'épaisseur déterminée. Elle a le souci de bien régler l'appareil afin de produire des planches de forme unie et de l'épaisseur voulue.

 

Tu devras également effectuer l’entretien de la machine afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement.

 

Consulte également la description du métier d’Opérateur(trice) en scier

 

Opérateur(trice) de scie multilames pour billes : tu auras pour tâches de conduire, régler et surveiller à partir d'un panneau de commande, une scie qui sert à débiter et à refendre les pièces de bois provenant de la scie principale. Tu devras t’efforcer de bien régler l'appareil et, au besoin, d'enlever les gros nœuds, les cailloux et les clous de billes à l'aide d'une hache ou d'une scie à chaîne afin de produire des pièces de bois de qualité et de la forme voulue. Enfin, tu auras également à effectuer l’entretien de la scie afin d’en assurer son bon état de fonctionnement.

 

Consulte également la description du métier d’Opérateur(trice) en scierie.

Opérateur(trice) de scie principale : tu auras pour tâches de conduire, régler et surveiller à partir d'un panneau de commande, une installation munie d'une scie principale, d'un chariot à billes et d'un convoyeur utilisé pour débiter les billes en planches et leur donner la forme et les dimensions voulues. Tu devras t’efforce de bien examiner les billes (dimensions, état, qualité), de décider des coupes appropriées et de bien régler la lame afin d'obtenir des coupes selon les normes établies. Enfin, tu auras également à effectuer l’entretien de la scie afin d’en assurer son bon état de fonctionnement.

Consulte également la description du métier d’Opérateur(trice) en scierie.

Opérateur(trice) de séchoir à bois : tu auras pour tâches de faire fonctionner les séchoirs à bois, les cuves de traitement et autres appareils utilisés pour sécher le bois d'oeuvre et les autres produits du bois en vue d'éliminer, en partie ou en totalité, l'eau incorporée dans le bois. Tu veilleras à surveiller attentivement les indicateurs et à régler les commandes avec précision (séchage, degré d'humidité, etc.) afin d'obtenir un bois au degré d'humidité voulu. Enfin, tu auras également à effectuer l’entretien de la scie afin d’en assurer son bon état de fonctionnement.

Consulte également la description du métier d’Opérateur(trice) en scierie.

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Ne pas avoir d’allergies à la poussière ou à l’humidité

-         Avoir une bonne vision

-         Bonne endurance physique : tu auras à rester de longues heures de debout et à soulever certaines charges

-         Bonne résistance à la chaleur : car tu travailler dans des milieux à grande chaleur (notamment les fonderies)

-         Bonnes habiletés et dextérité manuelles : car tu auras à manipuler des commandes de machines

-         Minutie, précision et souci du détail car tu devras opérer les machines avec précision afin de réaliser des tâches de qualité

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable du bon état de fonctionnement des machines

-         Facilité à travailler en équipe car tu auras à travailler en collaboration avec d’autres ouvriers, techniciens et ingénieurs

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Coopératives forestières

-         Fabricants de portes et fenêtres

-         Industries papetières

-         Scieries

EXIGENCES DU MARCHÉ DU TRAVAIL :

-         Polyvalence : il arrive souvent un(e) ouvrier(ère) de la construction occupe plus d’une occupation au cours de sa carrière

-         Notions de mécanique : peut être utile pour se dépanner lors de défectuosités des machines

-         Travail généralement à l’année, mais parfois saisonnier

-         Formation généralement donnée par l’employeur

EXIGENCE DES EMPLOYEURS :

 

-         Facilité d’adaptation aux changements technologiques

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2018 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-    17,55 $/heure en tant que chargeur(euse), débroussailleur(euse) ou manœuvre au sein des PME

-    17,75 $/heure en tant qu'opérateur(trice) de camion - classe 3 (camion à benne, camion-citerne, chargeuse à bois ou chasse-neige avec sableuse) au sein des PME

-         20,97 $/heure en tant que préposé(e) au camp au sein des grandes entreprises d'exploitation forestière

-         25,94 $/heure en tant qu'opérateur(trice) de camion - classe 3 (camion à benne, chargeuse à bois ou chasse-neige avec sableuse) au sein des grandes entreprises d'exploitation forestière

-         26,18 $/heure en tant qu'opérateur(trice) de camion citerne au sein des grandes entreprises d'exploitation forestière

-         26,46 $/heure en tant qu'aide-mécanicien(ne) au sein des grandes entreprises d'exploitation forestière

-         26,58 $/heure en tant qu'ouvrier(ère) d'abattage manuel (bûcheron) ou opérateur(trice) de tronçonneuse ou chargeur(euse) ou  au sein des grandes entreprises d'exploitation forestière

-         26,78 $/heure en tant qu'opérateur(trice) de tracteur D6 et moins au sein des grandes entreprises d'exploitation forestière

Secteur industriel :

MÉTIERS SECTEUR SALAIRE
HORAIRE
aide-mécanicien(ne) ou aide d'atelier d'entretien ou huileur(euse) grandes industries de transformation des produits forestiers 23,76 $
aide-mécanicien(ne) ou aide d'atelier d'entretien ou huileur(euse) grandes industries papetières 26,70 $
aide-opérateur(trice) de machines de transformation grandes industries de transformation des produits forestiers 22,51 $
aide-opérateur(trice) d'équipements de production grandes industries papetières 28,03 $
aide technique en laboratoire ou essayeur(euse) en pâtes et papiers grandes industries papetières 29,12 $
conducteur(trice) de camion moyen - classe 3 grandes industries de transformation des produits forestiers 25,41 $
emballeur(euse) ou opérateur(trice) de machines d'emballage grandes industries de transformation des produits forestiers 22,36 $
expéditeur(trice) ou réceptionnaire grandes industries de transformation des produits forestiers 22,68 $
expéditeur(trice) ou réceptionnaire grandes industries papetières 26,98 $
manutentionnaire en entrepôt ou en usine grandes industries de transformation des produits forestiers 22,62 $
manutentionnaire en entrepôt ou en usine grandes industries papetières 26,46 $
magasinier(ère) d'usine grandes industries papetières 26,73 $
manœuvre ou journalier grandes industries de transformation des produits forestiers 21,48 $
manœuvre ou journalier grandes industries papetières 25,36 $
opérateur(trice) de machines à emballer grandes industries papetières 27,29 $
préposé(e) à l'empilage ou préposé(e) au triage grandes industries de transformation des produits forestiers 22,28 $
préposé(e) à la cour grandes industries de transformation des produits forestiers 21,96 $
préposé(e) à la cour grandes industries papetières 26,91 $
préposé(e) aux matières premières ou préposé(e) aux produits chimiques grandes industries papetières 27,57 $

Sources : Développement des Ressources humaines Canada, Emploi-Québec, conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises d'exploitation forestière, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation des produits forestiers et conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries papetières. 

PORTRAIT DES MÉTIERS :

 

Selon Emploi-Québec; il y avait plus de 2 000 aides sylvicoles, assistants(es) forestiers, conducteurs(trices) de scarificateurs, et autres ouvriers(ères) en sylviculture et en opérations forestières;

 

Plus de 1 000 abatteurs(euses), chargeurs(euses), débroussailleurs(euses), élingueurs(euses), empileurs(euses), préposés(es) au camp et autres manœuvres en exploitation forestière;

 

Ainsi que plus de 2 000 aides et manoeuvres de pépinières et de serres dans l'ensemble des régions du Québec en 2018;

 

Plus de 65 % étaient des hommes, alors que les femmes ne représentaient que 35 %.

 

Plus de 95 % occupaient un poste à temps complet.

 

La répartition selon l'âge était :

La répartition selon le type d'employeur était :

Selon Emploi-Québec; il y avait plus de 8 000 aides-opérateurs(trices), manoeuvres et autres ouvrier(ères) peu spécialisés dans la transformation des produits forestiers;

 

Aainsi que plus de 11 000 aides-opérateurs(trices), manoeuvres et autres ouvrier(ères) peu spécialisés dans la fabrication et le traitement des pâtes et papiers dans l'ensemble des régions du Québec en 2018.

 

Plus de 87 % étaient des hommes.

 

Plus de 94 % occupaient un poste à temps complet.

 

La répartition selon l'âge était :

PERSPECTIVES D’AVENIR :

TOUS les métiers de l'industrie de l'exploitation forestière sont en forte demande, notamment les manœuvres en exploitation et les manœuvres en voirie.

En effet, près du tiers de la main-d'œuvre non spécialisée en exploitation forestière,  soit 28 %, sont âgés de 55 et plus et devront être remplacés puisqu'ils prendront leur retraite au cours des prochaines années.

Sans compter le manque d'effectifs déjà présent au sein de nombreuses entreprises, autant dans les grandes entreprises que dans les PME.

En moyenne, les ouvriers(ères) en exploitation forestière travaillent 7 à 8 mois par année (environ 32 semaines) pour une semaine régulière comprenant 40 à 45 heures selon les entreprises.

En 2018, un manœuvre ou un abatteur manuel ayant 10 années d'expérience au sein d'une PME en exploitation forestière gagnait en moyenne 26 800 $;

un(e) opérateur(trice) de camion moyen porteur classe 3 ayant 10 années d'expérience au sein d'une PME en exploitation forestière gagnait en moyenne 27 200 $;

un(e) journalier ou un manœuvre en exploitation forestière ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande compagnie d'exploitation forestière gagnait en moyenne 32 600 $;

un(e) opérateur(trice) de camion moyen porteur classe 3 ou un(e) opérateur(trice) de tracteur forestier léger ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande compagnie d'exploitation forestière gagnait en moyenne 33 200 $;

un(e) abatteur manuel ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande compagnie d'exploitation forestière gagnait en moyenne 34 000 $;

et un(e) opérateur(trice) de tracteur forestier léger ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande compagnie d'exploitation forestière gagnait en moyenne 34 300 $.

La fermeture de plusieurs usine, l'industrie papetière a rendu disponible un grand nombre de travailleurs(euses) expérimentés

Malgré cela, la main-d'œuvre est âgée (autant celle en emploi que celle disponible) et devra être remplacée au cours des prochaines années

Toutefois, les embauches sont surtout concentrés vers les postes spécialisés, mais plusieurs travailleurs(euses) occupant des postes peu spécialisés devront être remplacés au cours des prochaines années.

En 2018, le salaire annuel moyen d'un(e) manœuvre ou d'un(e) journalier détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande industrie papetière était de 52 700 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) manutentionnaire d'usine détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande industrie papetière était de 55 000 $;

et le salaire annuel moyen d'un(e) aide-opérateur(trice) de machines à papier détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande industrie papetière était de 58 300 $.

Au sein de l'industrie de la transformation des produits forestiers; bien que plusieurs grandes entreprises de transformation effectuent des coupures de personnel ou ferment les usines les moins rentables ou les plus désuètes.

Les possibilités d’obtention d’un emploi sont très bonnes pour les prochaines années (principalement au sein des plus petites entreprises) pour ces technologues qui sont responsables du bon fonctionnement de l'usine.

Au Québec, on y retrouve plus d'une centaine d'usines de 1ère transformation (scieries) dont une quarantaine appartenant aux grandes sociétés forestières et papetières et qui emploient plus de 13 600 travailleurs(euse)

 

Ainsi que plus de 90 d'usines de 2e transformation dont seulement une trentaine appartenant aux grandes sociétés forestières et papetières (placages, planchers, contreplaqués, panneaux de copeaux, panneaux de particules, panneaux de fibres, etc.) qui emploient plus de 45 000 personnes.

 

Donc, ce n'est pas demain que cette industrie cessera d'exister au Québec ...

Certains emplois sont en demande assez importante dans les industries de transformation, principalement dans les petites scieries (PME). 

le salaire annuel moyen d'un(e) journalier ou d'un(e) manoeuvre ayant 10 années d'expérience au sein d'une PME en transformation de produits forestiers était de 33 300 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) journalier ou d'un(e) manœuvre ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande industrie de transformation de produits forestiers était de 44 700 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) préposé(e) à la cour à bois ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande industrie de transformation de produits forestiers était de 45 700 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) empileur(euse) ou d'un(e) trieur(euse) ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande industrie de transformation de produits forestiers était de 46 300 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) aide-opérateur(trice) de machines de scierie ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande industrie de transformation de produits forestiers était de 46 800 $;

et le salaire annuel moyen d'un(e) manutentionnaire d'usine ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande industrie de transformation de produits forestiers était de 47 000 $.

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Bien qu’aucune formation ne soit nécessaire pour occuper l’un de ces métiers, une formation peut t’apporter des compétences techniques dans le domaine et te permettre de mieux t’intégrer sur le marché du travail. Les programmes de formation d’opérateur(trice) permettent également la possibilité d’opérer plusieurs types de machines, ainsi la capacité de programmer ces dernières.

 

Voici quelques exemples de programmes d’études recommandés et qui sont de courte durée :

 

Les formations en manutention de marchandises et conduite de chariots élévateurs ont une durée variable de 5 à 10 heures offerts à temps partiel. Elles te fournira les compétences et les habiletés nécessaires pour conduire un chariot élévateur (lift) en respectant les notions de conduite préventive et de manière sécuritaire.

 

Elles comprennent des cours tels que : lois et règlements, description sommaire des différents équipements, maniement des commandes de direction et d'opération d'un chariot élévateur, différents aspects de la sécurité, inspection avant utilisation du chariot élévateur et démarrage, notions de mécanique et d'entretien du chario élévateur, manœuvres de base de conduite d'un chariot élévateur, manœuvres de base en manutention avec un chariot élévateur, etc.

 

Certains établissements offrent d'autres formations comme : conduite d'un chariot élévateur avec mât télescopique, opération d'une plate-forme élévatrice (scissor lift), opération d'un élévateur à nacelle, opération d'un pont roulant, opération d'une transpalette, conduite d'un chargeur de type bobcat, conduite d'un camion-grue, etc.

 

Exigences d'admission :

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Plusieurs centres de formation professionnelle (mais également certains établissemens privés) offrent une formation en manutention de marchandises, informe-toi auprès de l'établissement le plus près de chez toi. En voici quelques exemples :

 

Note : certaines de ces formations ne sont offertes qu'aux entreprises, donc vérifie également si une formation est aussi offerte aux particuliers sans emploi

 

 

Retour à la page du secteur foresterie

Retour à la page d’accueil