Retour à la page du secteur foresterie

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : FORESTERIE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

SYLVICULTEUR(TRICE)

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" à la fin de cette page (dont des vidéos de sylviculteurs qui parlent de leur métier).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que sylvicultrice ou sylviculteur; tu seras chargé(e) d'exercer diverses fonctions liées au reboisement, à la gestion, à l'amélioration et à la conservation des forêts.

 

Tu auras pour tâches de :

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-    Intérêts pour les arbres, milieu forestier, les enjeux environnementaux et le travail en plein air

-    Bonne santé

-    Facilité pour comprendre des cartes topographiques et des plans

-    Très bonne condition et endurance physique car tu auras à travailler de longues heures en milieu forestier en patrouillant les territoires

-    Bonnes habiletés manuelles  car tu auras différentes tâches manuelles à réaliser (sarclage, plantation, fertilisation, taille des arbres, etc)

-    Minutie et précision car tu devras manipuler les arbustes de façon délicate et minutieuse et manipuler les équipements de façon précise et sécuritaire

-    Sens de l’observation pour être capable de détecter un problème sur un arbre (insecte nuisible, maladie, etc), mais également pour observer et détecter les sources de dangers à ta santé et sécurité et celles de tes collègues et s'il y a lieu, des personnes qui t'accompagnent (ex : touristes)

-    Sens des responsabilités car tu seras responsable de coordonner l'exécution des travaux forestiers

-    Autonomie et débrouillardise car tu auras à travailler seul(e) lors de l’entretien des arbres

-    Bon jugement et sens de l’initiative car tu devras prendre des décisions seul(e) lorsqu’il y a des problèmes ou des dangers en milieu forestier

-    Facilité à travailler en équipe car tu auras à collaborer avec d'autres ouvriers forestiers, techniciens sylvicoles, ingénieurs forestiers, etc; mais aussi avec des clientèles diverses en tant que guide-interprète 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Assistant(e) forestier(ère)

-    Conducteur(trice) de scarificateur

-    Élagueur(euse)

-    Opérateur(trice) d'une dérousailleuse

-        Ouvrier(ère) sylvicole

-    Pompier(ère) forestier

-        Reboiseur(euse) 

-    Travailleur(euse) forestier(ère)

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Centres de jardin

-         Compagnies forestières

-         Coopératives forestières

-         Entreprises d’aménagement forestier

-         Gouvernements

-         Pépinières

-         Société de protection des forêts contre le feu SOPFEU

-         Sociétés de conservation des forêts

-         Sociétés sylvicoles (gestion des forêts privées)

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-    Détenir un permis de conduire valide classe 5 de la SAAQ

-         Polyvalence

-         Mobilité essentielle en régions éloignées

-         Travail souvent saisonnier de 8 à 10 mois ( 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2017 :

 

Le placement est très bon, 87 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 12 % ont complété leur formation avec un autre D.E.P. (ex : arboriculture, aménagement de la forêt, horticulture).

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI EN TEMPS COMPLET

NOMBRE AUX ÉTUDES

17 13 13 2

 

Note : hausse importante du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 85 % en 2015; 39 % en 2015; 64 % en 2013 et 39 % en 2011).

Source : Ministère de l’Éducation du Québec 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2018 :

 

La salaire moyen en début de carrière était de :

-        1 081,00 $/semaine (45 hres/sem) (emplois saisonniers de 8 à 10 mois) au sein des PME

-         15,02 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que préposé(e) en construction et aménagement des sentiers à la SEPAQ

-         17,54 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que garde-parc-naturaliste-guide-interprète à la SEPAQ (parcs et réserves)

-         21,01 $/heure (38,75 hres/sem) en tant qu'ouvrier(ère) en foresterie à la SOPFEU

-    21,79 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'ouvrier(ère) en aménagement des sentiers à Parcs Canada

-         23,72 $/heure (40 hres/sem) en tant que pompier forestier qualifié - chef de lutte stade 1 à la SOPFEU

Sources : Ministère de l’Éducation du Québec, Alliance de la fonction publique du Canada - section locale Parcs Canada, SFPQ - section locale SEPAQ,Syndicat de la fonction publique du Québec - section locale SOPFEU  et Syndicat des pompiers forestiers de la Côte-Nord.

PORTRAIT DU MÉTIER :

 

Selon Emploi-Québec; il y avait plus de 2 000 ouvriers(ères) sylvicoles et sylviculteurs(trices) dans l'industrie minière dans l'ensemble du Québec en 2018.

 

Plus de 65 % travaillaient pour compagnies et coopératives d'exploitation forestière ou des entrepreneurs en travaux sylvicoles;

plus de 15 % œuvraient au sein des producteurs agricoles d'arbustes ornementaux, d'arbres de Noël et des producteurs acéricoles;

alors que moins de 20 % travaillaient pour d'autres milieux (pépinières, centres de jardin, entrepreneurs en aménagement paysager ou forestier, SEPAQ, Parcs Canada, SOPFEU, etc.).

 

Plus de 88 % étaient des hommes.

 

Plus de 93 % occupaient un poste à temps complet.

 

La répartition selon l'âge était :

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Les perspectives d'emploi au cours des prochaines années sont plutôt moyennes.

 

Regarde les vidéos promotionnelles suivantes sur les activités "Viens vivre la forêt" destinés aux étudiants(es) de secondaire 3, 4 et 5 afin de leur permettre de découvrir les métiers de cette industrie et organisée par le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en aménagement forestier du Québec et Formabois, 2 organismes de promotion des carrières de l'industrie forestière et qui se déroulent dans plusieurs régions du Québec :

 

édition 2015 en Mauricie (réalisée par TVA Mauricie), édition 2014 dans les Laurentides (réalisée par le CFP Mont-Laurier), édition 2014 (réalisée par Formabois), édition 2013 dans le Bas-St-Laurent (réalisée par Cogéco TV), édition 2013 en Outaouais (réalisée par le Journal de Gatineau), édition 2012 (campagne provinciale réalisée par Formabois).

 

Consulte le Portrait de l'industrie forestière québécoise

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

  

Le Diplôme d’études professionnelles en travail sylvicole D.E.P. a une durée totale de 900 heures, c’est-à-dire 9 mois offert à temps complet seulement.

 

Il comporte des cours en santé et sécurité au travail, essences forestières commerciales et non commerciales du Québec, lutte contre les feux de forêt, techniques de reboisement, utilisation et entretien d’une débroussailleuse, prescriptions sylvicoles reliés à des travaux de reboisement et d’entretien de peuplements, qualité et santé des tiges forestières, dégagement de plantations ou de peuplements en régénération, utilisation et entretien d’une scie à chaîne, éclaircies précommerciales, travaux de dégagement et de préparation de terrain, élagage et taille de formation, stage en milieu de travail d’une durée de 4 semaines, etc.

Le CFP du Granit en Estrie propose la formule offert en alternance travail-études permettant de réaliser un stage rémunéré ou NON rémunéré de 8 semaines en entreprise qui s'ajoute au stage obligatoire non rémunéré de 4 semaines.

 

Par la suite, tu pourras poursuivre tes études dans le cadre du D.E.C. en aménagement forestier ou du D.E.C. en techniques du milieu naturel (offert au Cégep de St-Félicien).

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

Le double Diplôme d’études professionnelles en abattage manuel et travail sylvicole D.E.P. a une durée totale de 1 605 heures, c’est-à-dire  16 mois offert à temps complet seulement.

 

Il comporte des cours en santé et sécurité au travail, essences forestières commerciales et non commerciales du Québec, lutte contre les feux de forêt, utilisation et entretien d’une scie à chaîne, conduite et entretien d’un engin de débardage, dépannage d’un engin de débardage, classement de bois tronçonnés et non tronconnés, travaux préparatoires au débardage des bois, abattage manuel, débardage des bois tronçonnés et non tronçonnés, façonnage des bois abattus, stage en milieu de travail d’une durée de 4 semaines en abattage manuel, techniques de reboisement, utilisation et entretien d’une débroussailleuse, prescriptions sylvicoles reliés à des travaux de reboisement et d’entretien de peuplements, qualité et santé des tiges forestières, dégagement de plantations ou de peuplements en régénération, utilisation et entretien d’une scie à chaîne, éclaircies précommerciales, travaux de dégagement et de préparation de terrain, élagage et taille de formation, ainsi qu'un stage en milieu de travail d’une durée de 4 semaines en travaux sylvicoles.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

AUTRE EXIGENCE D’ADMISSION :

-    Compléter l'entrevue écrite d'admission en ligne (École forestière de Duchesnay)

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

Les candidats(es) qui répondent aux exigences d'admission sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Demande d’admission via Internet, consulte Admission FP

 

-         Centre de formation professionnelle Matawinie - Vallée et Foresterie, campus de la Foresterie, Causapscal, près d'Amqui (C.S. des Monts-et-des-Marées, région du Bas-Saint-Laurent)
double DEP en travail sylvicole et en abattage manuel et débardage forestier
également offert;
admissions
à temps complet de jour
(vérifie auprès du centre).

-         Centre de formation professionnelle du Granit, Lac-Mégantic (C.S. des Hauts-Cantons, région de l'Estrie)
offert en alternance travail-études (
420 heures consacrées à l'apprentissage en milieu de travail selon les ententes avec des entreprises partenaires);
accès à une forêt-école de 75 hectares couverte d’arbres de différentes essences et où la machinerie forestière est disponible;
admissions à temps complet de jour à l'automne.

-         Centre de formation professionnelle de Mont-Laurier, Mont-Laurier (C.S. Pierre-Neveu, région des Laurentides)
accès à des divers équipements tels que : cartes et boussoles, GPS, de l'équipement motorisé (scie à chaîne, débroussailleuse, véhicule tout terrain);
regarde la vidéo promotionnelle du programme;
accès à une forêt-école de 1 200 hectares couverte d’arbres de différentes essences;
admissions à temps complet de jour à l'hiver
.

 

-         École forestière de Duschesnay, Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier (C.S. de la Capitale, région de Québec)
regarde la vidéo promotionnelle du programme;
admissions
à temps complet de jour à l'hiver
.

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu désires avoir l’avis de sylviculteurs sur leur métier ?, alors va voir les vidéos suivants :

Pour une liste d'organismes reliés à la foresterie, de firmes d'ingénieurs ou de consultants forestiers et d'entreprises forestières, consulte le Portrait de l'industrie forestière

 

infos sur les carrières en foresterie :

parcs et réserves :

infos sur les arbres et autres liens :

Camps d'été en forêt :

Retour à la page du secteur foresterie

Retour à la page d’accueil