Retour à la page du secteur restauration et tourisme

Retour à la page d’accueil

 

SECTEUR : RESTAURATION HÔTELLERIE ET TOURISME

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

PRÉPOSÉ(E) AU SERVICE DES METS ET BOISSONS ou

BARMAN - BARMAID

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

La profession de sommelier est maintenant décrite à la page suivante

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" (dont des vidéos de serveurs en milieu gastronomique qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que préposé(e) au service des mets et boissons; tu auras pour fonction de servir la clientèle aux tables en expliquant le menu et la carte des boissons, en conseillant et en suggérant d’autres possibilités pour accroitre les ventes, en prenant les commandes, en apportant les repas et les boissons demandés et en faisant régler l’addition une fois le repas terminé.

 

Tu devras effectuer la mise place (aménagement la salle ou ta section en fonction des réservations, dresser les tables, effectuer la mise en place dans les aires de service, préparer le système de point de vente et le fonds de caisse, vérifier la mise en place finale); prendre les commandes (prendre connaissance du menu, déterminer les préférences et les gouts particuliers de la clientèle, donner de l'information sur le menu, répondre aux questions de la clientèle relatives au menu et au service, suggérer ou recommander des mets et des boissons, saisir la commande dans le système point de vente, coordonner la sortie des plats); servir la clientèle (ajuster la mise en place sur la table, commander le service suivant, prendre livraison des plats et desservir les plats vides, servir aux tables les mets et les boissons, prendre la commande de vin, servir le vin aux convives, etc.); assurer le service à la clientèle (prendre les réservations, identifier les attentes et les contraintes de la clientèle afin de planifier le déroulement du service, être attentif aux besoins de la clientèle pendant du durée du repas, recevoir et traiter les commentaires et les plaintes, etc.); percevoir et traiter les plaintes (déterminer quels clients paient pour quels convives, préparer l'addition, présenter l'addition à la clientèle, traiter et encaisser les paiements, fermer le compte de la table dans le système, etc.); etc.

 

En tant que barman (barmaid) (aussi appelé "préposé au bar"); tu auras pour tâches de préparer, mélanger et de servir à bar et/ou aux tables les cocktails, boissons alcooliques, boissons alcoolisées et boissons non alcoolisées demandées par la clientèle d’un bar, d’un restaurant ou d’un hôtel. Tu t’occuperas de prendre les commandes, effectuer les mélanges avec l’alcool, percevoir les paiements et tenir un inventaire du bar.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Bonne condition physique car tu devras travailler debout de longues heures

-         Bonne mémoire visuelle et auditive

-         Efficacité et capacité de travailler sous pression pour être en mesure de servir aux tables et effectuer les commandes de plusieurs clients(es) en même temps sans risquer d’en oublier des bouts

-         Aimer travailler avec le public et entregent car tu seras constamment en relation avec lui

-         Facilité à communiquer, entregent et bonne humeur pour accueillir de façon agréable ta clientèle

-         Capacité de travailler en équipe car tu devras collaborer notamment avec les autres serveurs(euses)

-         Sens de la coordination et minutie pour servir des plats de façon efficace et rapide

-         Excellente maîtrise de la langue française parlée et écrite

-         Bonne connaissance de langue anglaise parlée

-         Aptitudes pour calculer rapidement

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Agent(e) de bord des avions (les lignes aériennes comme Air Canada et Air Transat donnent une formation particulière à ses agents de bord)

-        Agent(e) de services aux passagers de trains (les grandes compagnies ferroviaires comme Via Rail donnent une formation particulière à leur personnel)

-        Barman ou barmaid

-    Commis au bar

-    Commis débarrasseur(euse)

-        Hôte ou hôtesse de restaurant

-        Maître ou maîtresse d’hôtel

-    Préposé(e) au minibar

-        Préposé(e) aux service de table

-    Serveur(euse) de banquets

-        Serveur(euse) de bar

-    Serveur(euse) du service aux chambres

-    Steward à bord d’un navire de croisières

-        Steward  à bord d’un navire (Forces armées) 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Restaurants

-        Hôtels

-        Salles de réception

-        Entreprises de services alimentaires (cafétérias)

-        Traiteurs

-        Auberges

-        Clubs de golf

-    Compagnies aériennes

-    Compagnies ferroviaires

-        Compagnies maritimes

-        Forces armées canadiennes (voir section professions apparentées)

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Disponibilité

-         Travail sur quarts jour/soir/nuit/fins de semaines/congés fériés

-         Horaires de travail variables

-         Être âgé(e) d’au moins 18 ans à l’embauche dans les restaurants et autres établissements licenciés

-         De l’expérience dans le milieu de restauration est un atout

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2015 : 

Le placement est bon, 63 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la majorité, soit 69 % sont à temps complet. 

Plusieurs autres répondants(es), soit 31 % ont décidé de poursuivre leurs études au ASP en sommellerie ou en tenue de bar.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

153 67 46 47

 

Note 1 : légère baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 71 % en 2013; 65 % en 2011 et 71 % en 2009).

 

Note 2 : prendre en considération que seulement 48 % des diplômés(es) ont répondu à cette enquête.

 

Sources : Ministère de l’Éducation du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Dans le secteur privé :

-        11,62 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que serveur(euse) dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-       11,98 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que préposé(e) à salle à manger ou préposé(e) au service dans les établissements privés d'hébergement et de soins aux aînés

-    13,95 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'équipier(ère) de banquets dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-      14,40 $/heure (40 hres/sem) chez la plupart des employeurs au sein des PME

-         15,30 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que serveur(euse) dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

-         16,29 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que steward à bord d'un navire de la Marine marchande dans les eaux intérieures

-    19,60 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'équipier(ère) de banquets dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

Note 1 : il faut ajouter à ce salaire, les pourboires et parfois, des bonis.

Note 2 : légère hausse importante de la moyenne salariale par rapport aux années précédentes (était de 14,30 $ en 2013; 14,00 $ en 2011 et 12,50 $ en 2009).

Note 3 : chez la plupart des grands employeurs privés, les augmentations sont établies selon les conventions collectives.

Dans le secteur public et parapublic :

-     9,68 $/heure + pourboires garantis de 11,12 % + frais de débouchage de 4,50 $ par bouteille de vin ou 15 % du prix d'une bière (38,75 hres/sem) en tant que serveur(euse) à l'Assemblée nationale (personnel des restaurants)

-    11,47 $/heure (40 hres/sem) en tant que serveur(euse) au Parc des Six Flags (La Ronde)

-    13,99 $/heure (40 hres/sem) en tant que serveur(euse) à la Société des casinos du Québec

-    18,34 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'équipier(ère) de banquets à la Société des casinos du Québec

-    19,26 $/heure (40 hres/sem) en tant que préposé(e) aux services à bord d'un train chez Via Rail Canada

-         18,13 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'hôte de restaurant à la Société des casinos du Québec

-        900,00 $/semaine + indeminité de service en mer en tant que cuisinier(ère)-steward à bord d'un navire au sein de la Garde Côtière Canadienne

-    2 948 $/mois (grade de soldat/matelot 2e classe) en début de carrière et augmente à 4 952,00 $/mois après 3 ans avec le grade de caporal/matelot 1te classe), il faut ajouter une indemnité du service en mer pour les stewards à bord d’un navire) au sein des Forces canadiennes (Force régulière)

-         94,86 $/jour avec le grade de soldat/matelot 2e classe (et augmente à 138,38 $/jour après 3 ans avec le grade de caporal/matelot 1ère classe) (il faut ajouter une indemnité du service en mer pour les stewards à bord d’un navire) au sein des Forces canadiennes (Réserve)

Note 1 : il faut ajouter à ce salaire, les pourboires.

 

Note 2 : dans le secteur public et parapublic, les augmentations sont établies selon les conventions collectives.

Sources : Ministère de l’Éducation du Québec, Syndicat des employés - unité restauration de la Société des casinos du Québec, Forces canadiennes, TCA Canada (section locale personnel de services des trains de Via Rail), Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal - section Parc des Six Flags (La Ronde) - opérations et restauration, conventions collectives des employés de certains établissements privés et d'hébergement pour aînés, conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises de transport maritime, conventions collectives des employés de plusieurs grands hôtels de l'Île de Montréal et conventions collectives des employés de plusieurs grands hôtels des autres régions du Québec.

PORTRAIT DU MÉTIER :

 

En 2015, il y avait plus de 47 500 préposés(es) au service aux tables des mets et boissons dans toutes les régions du Québec.

 

Les serveurs composaient 19 % des emplois de la restauration, 5 % de ceux en hébergement et 11 % de tous les emplois en tourisme.

 

Plus de 75 % étaient des femmes. Toutefois, le nombre d’hommes a augmenté depuis 2010.

 

Près de 48 % des serveurs n’avaient aucun diplôme ou seulement un diplôme d’études secondaires et 52 % détenaient un diplôme d’études professionnelles ou une formation de niveau supérieur.

 

Seulement 48 % occupaient un poste à temps complet (mais plusieurs établissements hôteliers et restaurants gastronomiques, le taux augmente à 72 %).

La répartition selon l'âge était de :

La répartition selon le type d'employeur était :

Source : Conseil québécois des ressources humaines en tourisme

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Dans l'industrie hôtelière :

 

On prévoit que d'ici 2030, près de 4 000 emplois devront être comblés dans le secteur de la restauration un peu partout au Québec (notammment dans les régions de Montréal, Québec, Laurentides, Cantons de l'Estrie, Montérégie, Bas-St-Laurent et Outaouais).

Le salaire annuel moyen d'un(e) serveur(euse) dans un établissement hôtelier ayant 10 années d'expérience était de 30 700 $ (avec une moyenne annuelle de 41 semaines travaillées). Dans plusieurs de ces établissements, le pourboire est inclus dans le salaire.

Les perspectives sont très bonnes pour les prochaines années en milieu hôtelier partout au Québec, mais elles varient beaucoup selon l’achalandage touristique.

Dans l'industrie de la restauration :

 

En 2015, plus de 5 400 emplois ont été créés dans les secteurs de l’hébergement et de la restauration ce qui correspond à une croissance de 2,2 %. Ceci veut donc dire que, non seulement tous les emplois perdus durant la crise ont été regagnés.

 

On prévoit que d'ici 2030, plus de 13 800 emplois devront être comblés dans le secteur de la restauration un peu partout au Québec (notammment dans les régions de Montréal, Québec, Laurentides, Cantons de l'Estrie, Montérégie, Bas-St-Laurent et Outaouais).

 

Après celui de cuisinier, les préposés au service des mets est le métier qui sera le plus en pénurie au cours des prochaines années.

 

En effet, selon l’étude sectorielle de main-d’oeuvre en hôtellerie réalisée par le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme en 2016, a révélé que 22 % des restaurateurs ont beaucoup ou assez de difficultés à recruter des serveurs en 2015. En hôtellerie toutefois les postes de serveur ne comptent pas parmi les plus difficiles à combler.

 

Selon cette même enquête, plus de 81 % des employeurs ne demandent aucun diplôme et 15 % seulement un diplôme d’études secondaires. Également, plus de la moitié des employeurs (53 %) exigent peu ou pas d’expérience; 37 % de un à trois ans et 8 % plus de trois ans.

 

Selon Emploi-Québec, il y a une demande élevé de serveurs dans 11 régions du Québec (dont Montréal, Québec, Laurentides, Montérégie et Bas-St-Laurent), une demande modérée dans 6 régions (dont l'Estrie, la Mauricie, Lanaudière et Saguenay-Lac-St-Jean), alors qu'aucune région ne présente une demande faible.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) serveur(euse) dans un établissement de restauration ayant 10 années d'expérience était de 29 000 $. En y ajoutant les pourboires, il atteint 33 900 $.

 

Donc, les perspectives d'emploi sont très bonnes au cours des prochaines années dans le domaine de la restauration.

Sources : Association des restaurateurs du Québec, Conseil québécois des ressources humaines en tourisme, Emploi-Québec et Tourisme Québec.

Ainsi que le Portrait de l'industrie de l'hôtellerie et de la restauration

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Voir aussi la section « autres formations »

 

Le Diplôme d’études professionnelles en services de la restauration D.E.P. a une durée totale de 960 heures, c’est-à-dire d’un 8 mois offert à temps complet seulement de jour et/ou de soir.

 

Il comporte des cours d'introduction au métier, approche client, mise en place, explication des menus, communication en langue seconde, prise des commandes, opérations de caisse, suggestion et service des vins, service des boissons, service des banquets, service simple, service élaboré, ainsi qu'un stage non rémunéré d'intégration au milieu de travail d'une durée de 4 semaines.

 

Dans la plupart des centres de formation, un restaurant (ou salle à manger) ouvert au public se retrouve dans les locaux du centre de formation professionnelle permettant d'acquérir une expérience pratique en milieu réel. Pour cette raison, une disponibilité de jour ET de soir est souvent nécessaire puisque tu auras des laboratoires de pratique établis selon un horaire variable. À quelques occasions (durant l’année), tu seras invité(e) à participer à des évènements extérieurs du centre (banquets, brunchs, buffets, etc.) le samedi ou dimanche.

 

Plusieurs centres de formation offrent le programme selon la formule en alternance travail-études, qui permet de faire au moins 2 stages pendant la formation en plus des stages obligatoires prévus au programme qui représentent 20 à 25 % de la formation (soit plus de 320 heures d'expérience en milieu de travail). Ces expériences de travail en entreprise peuvent être rémunérées OU non rémunérées et permettent de favoriser l'intégration au marché du travail. De plus, certains employeurs proposent un emploi à leur stagiaire lorsqu'il obtient son diplôme.

 

Voici les établissements offrant cette formule (pour plus de détails, consulte la section "endroits de formation") :

Certains centres proposent d'entreprendre des études en formation professionnelle tout en permettant de terminer ses études secondaires afin d'obtenir le diplôme d'études secondaires en plus du D.E.P. Pour plus de détails, consulte la formule concomitance DES/DEP.

 

Voici les établissements offrant cette formule (pour plus de détails, consulte la section "endroits de formation") :

Certains centres proposent une formule en enseignement individualisé permettant de suivre la formation selon ton rythme d'apprentissage au lieu de suivre le rythme de l'ensemble des étudiants(es) en classe, mais tout en ayant un encadrement et un suivi d'un(e) enseignant(e).

 

Pour plus de détails, consulte la formule enseignement individualisé.

 

Voici les établissements offrant cette formule (pour plus de détails, consulte la section "endroits de formation") :

Le programme offert à l’I.T.H.Q. est particulier. Il combine le D.E.P. en services de la restauration + l'A.S.P. en sommellerie + une formation complémentaire du Programme Signature ITHQ.

 

Il a une durée totale de 2 225 heures sur 21 mois consécutifs (3 sessions de cours et 2 sessions en stage, échelonné sur 21 mois consécutifs offert à temps complet. Il comporte les même les cours que ceux mentionnées ci-haut menant au D.E.P. en services de la restauration, mais on y a ajouté quelques heures de formation comprenant des cours en dégustation, expression orale en anglais, culture professionnelle et introduction à la cuisine; ainsi que la totalité des heures de formation dans le cadre de l'A.S.P. en sommellerie.

 

De plus, il comporte 3 stages totalisant 905 heures d'expérience, soit :

 

un stage rémunéré en immersion anglaise d’une durée de 4 mois pour un minimum de 415 heures dans un établissement à l’extérieur du Québec)

+ un stage non rémunéré de 3 mois (pour un minimum de 385 heures) dans un établissement haut de gamme (Grandes étapes françaises, restaurant 4 ou 5 étoiles, étoilé Michelin, Relais & Châteaux ou autre)

+ un stage non rémunéré (pour un minimum de 105 heures) dans un vignoble, principalement en France

+ une semaine de perfectionnement vitivinicole et gastronomique en Italies.

 

Ces activités complémentaires permettent l'Attestation d'études Signature ITHQ.

 

PERFECTIONNEMENT :

 

Par la suite, tu pourras te diriger vers le marché du travail ou poursuivre tes études au A.S.P. en sommellerie,

 

Il y a aussi d’autres formations où tu pourras poursuivre tes études telles que : une formation pour devenir agent(e) de bord d’avion, soit en suivant une formation à bord d’un navire (steward), pour plus de détails voir la page d'agent de bord,

 

ou de poursuivre tes études au collégial afin d’obtenir un D.E.C. ou un A.E.C. en techniques de gestion hôtelière, pour plus de détails, consulte la profession de technicien en hôtellerie

 

Enfin, l'ITHQ offre également des attestations d'études de courte durée, accessibles aux serveurs et complémentaires au D.E.P., comme par exemple :

 

L'Attestation d'études Signature ITHQ en découverte du vin I a une durée totale de 80 heures à temps partiel. Elle comporte des cours sur la connaissance et la découverte des vins de France, l'analyse organoletptique (sensorielle) et initiation à l'œnologie 1 (sommellerie).

 

L'Attestation d'études ITHQ en service de bar a une durée totale de 80 heures à temps partiel. Elle comporte des cours en préparation et service des boissons alcoolisées et non alcoolisées, présentation des composantes d'une carte des boissons, responsabilité du barman ou de la barmaid face à l'ivresse publique, inventaire, mise en place et travaux de fermeture d'un bar, attitudes, habitudes et comportements professionnels en tenue de bar, communication avec la clientèle, hygiène et sécurité au travail, suggestion de bières et boissons et prise de commande au bar et aux tables.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 3e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

AUTRE EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-         Possibilité d’entrevue ou d’une épreuve de sélection (I.T.H.Q. CFP Bel-Avenir, École hôtelière des Laurentides)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Il y a un nombre limité de places disponibles dans les centres suivants :

 

Note : dans ces centres, je te recommande de t’inscrire tôt car tu risques d’être sur une liste d’attente. 

 

Ce programme n'est pas contingenté dans les autres centres :

 

Les candidats(es) répondant aux conditions d'admission sont généralement admis.

 

Par contre, certains centres peuvent être avoir des listes d'attente.

 

Pour plus de détails sur les places disponibles, consulte le centre de formation de ton choix.

  

ENDROITS DE FORMATION :

 

Demande d’admission via Internet, consulte le SRAFP

Région de Montréal

Montréal-métro :

Montérégie :

Lanaudière :

Laurentides :

Laval :

Région de Québec :

Québec :

Chaudière-Appalaches :

Ouest du Québec :

Abitibi-Témiscamingue :

-   Centre de formation professionnelle du Lac-Abitibi, La Sarre (C.S. du Lac Abitibi), admissions de jour à l'automne

Cantons de l'Est :

Centre-du-Québec :

Mauricie :

Outaouais :

Est et Nord du Québec :

Bas-St-Laurent et Gaspésie :

Saguenay et Côte-Nord :

AUTRES FORMATIONS :

Il y a aussi les formations suivantes de courte durée :

Note : ces formations ne sont pas reconnues par le Ministère de l’Éducation, alors aucun prêt ou bourse ne peut être demandé :

-      Attestation de formation ITHQ en service de bar (80 hres à temps partiel) offert par l’ITHQ à Montréal (section formation continue)

-      Attestation de formation ITHQ en service de restauration et sommellerie offert par l’ITHQ à Montréal (section formation continue)

-      Attestation de formation ITHQ en fondements des éléments d’œnologie et de sommellerie offert par l’ITHQ à Montréal (section formation continue)

-    Bartender One à Montréal (24 heures à temps plein ou partiel)

-    École des maîtres barmans et barmaids à Montréal, Québec et Gatineau (30 heures à temps plein ou partiel)

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l’avis de professionnels(les) du métier ?, alors regarde les vidéos suivants :

sites de recherches d'emploi

 

Consulte la page suivante

 

Pour une liste d'établissements hôteliers, voir la page de technicien en hôtellerie

 

Pour une liste d'établissements de restauration, voir la page de technicien en restauration

 

Pour une liste de compagnies ferroviaires, voir la page de chef de train

 

Pour une liste de compagnies maritimes, voir la page de navigateur
 

Pour une liste de liens sur les vins, bieres et spiritueux, consulte le métier de sommelier

 


Retour à la page du secteur restauration et tourisme

Retour à la page d’accueil