Retour à la page du secteur protection publique

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : PROTECTION PUBLIQUE

 

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

PRÉVENTIONNISTE EN SÉCURITÉ-INCENDIE

ATTESTATION D’ÉTUDES COLLÉGIALES A.E.C.

 

Consulte également la section « liens recommandés » (dont des vidéos d'agents de prévention des incendies qui parlent de leur travail).

 

Note : les informations suivantes décris la carrière de préventionniste en sécurité-incendie et non celui de pompier. Bien qu’un pompier puisse œuvrer dans le domaine de la prévention en sécurité-incendie, le contraire n’est pas possible. Pour obtenir des informations concernant la carrière de pompier, consulte la page suivante.

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :   

 

En tant que préventionniste en sécurité-incendie; tu seras le ou la spécialiste en prévention des risques d’incendies et des sinistres. Tu seras chargé(e) d’effectuer des inspections dans les bâtiments résidentiels et commerciaux afin qu’ils respectent les normes de sécurité contre les incendies, évaluer les risques potentiels associés aux incendies et aux matières dangereuses, préparer et concevoir des plans d’évacuation et élaborer des programmes d’intervention d’urgence.

 

Tu auras à informer, conseiller et éduquer le public sur les mesures de sécurité en prévention des incendies et accidents (voir la description de pompier ci-haut). Tu pourrais être appelé(e) à élaborer des méthodes de recherche et d’enquêtes sur les incendies, entraîner et former de nouveaux pompiers et nouvelles pompières, participer à l’élaboration de plans municipaux ou régionaux sur les mesures d’urgences, etc. 

 

QUALITÉS ET APTITUDES NÉCESSAIRES : 

-      Civisme, honnêteté, loyauté et leadership pour agir avec professionnalisme

-      Discipline, respect et discrétion afin de respecter la confidentialité des renseignements et des opérations effectuées

-      Capacité d’analyse et de synthèse et bon jugement pour pouvoir évaluer et analyser les risques et les problèmes de sécurité et les résoudre par la suite

-      Très bon sens de l’observation pour être capable de déceler les lacunes de la sécurité de l’organisation

-      Sens de l’organisation et bonne méthode de travail : pour bien planifier et élaborer des programmes de prévention et d’intervention en matière de sécurité

-      Esprit d’initiative et facilité à communiquer pour pouvoir proposer tes idées afin de résoudre les divers problèmes

-      Sens des responsabilités car tu seras responsable de l’élaboration de programmes et projets de prévention et d’intervention et de leur implantation

-      Faciliter à communiquer car tu auras à établir des contacts avec les différents intervenants du domaine de la sécurité (allant de l’agent de sécurité ou de police jusqu’aux membres de la direction)

-      Capacité de travailler avec stress car tu auras à faire à diverses situations difficiles

-      Aimer travailler avec public et entregent car tu seras appelé(e) à travailler auprès du public (pour certains emplois tels qu’enquêteur)

-      Facilité pour le travail en équipe car tu auras à collaborer avec d’autres collègues domaine de la sécurité (agents de sécurité, spécialistes en informatique, etc) ou de la protection publique (policiers-patrouilleurs, policiers-enquêteurs, spécialistes en criminalistique, etc)

-      Très bonne maîtrise de la langue française car tu auras à communiquer de façon claire et précise et à rédiger divers rapports

-      Bonne maîtrise de langue anglaise pour être capable de communiquer et de rédiger des rapports dans cette langue

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-       Agent(e) de prévention des incendies

-       Agent(e) de sécurité

-       Conseiller(ère) en sécurité-incendie (voir aussi la page du Ministère de la Sécurité publique du Québec)

-       Enquêteur(trice) en sinistres (sauf dans les municipalités)

-       Expert(e) en sinistres

-    Technicien(ne) aux opérations en sécurité civile (fonction publique québécoise)

-       Inspecteur(trice) en prévention des sinistres

-       Inspecteur(trice) en prévention-incendie

-       Représentant(e) en sécurité-incendie

-      Technicien(ne) en sécurité-incendie

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-    Agences d'investigations privées

-      Agences de sécurité

-       Compagnies d’assurances

-       Compagnies forestières

-       Compagnies maritimes

-       Compagnies minières

-       Entreprises en systèmes d’alarme

-    Firmes d'inspecteurs en bâtiment

-       Firmes de consultants en prévention des incendies

-    Compagnies de gestion immobilière

-       Gouvernements

-       Grandes industries (chimiques, pétrochimiques, pétrolières, papetières, métallurgiques, etc)

-    Hydro-Québec

-       Municipalités

-       Société de protection contre les incendies de forêts (SOPFEU)

-    Société de transport de Montréal (métro)

-       Sociétés de gestion des aéroports 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Polyvalence

-         Très connaissance du français parlé et écrit

-         Connaissance de l’anglais un atout

-         Avoir son permis de conduite et une automobile (pour certains emplois)

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2016 :

 

Pour l'A.E.C. :

 

aucune donnée disponible

 

Pour le D.E.C. :

 

Ces informations concernent autant ceux et celles qui se destinaient à une carrière de pompier que de préventionniste en sécurité-incendie.

Seulement 47 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont seulement 39 % sont à temps complet (mais en tant que pompier temporaire).

Plusieurs autres répondants(es), soit 33 % ont choisi de poursuivre leurs études dans une discipline connexe (ex : soins préhospitaliers d'urgence ou ou technologie de l'évaluation et estimation en bâtiment ou technologie de la mécanique du bâtiment) ou des études universitaires en administration.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

146 46 18 48

 

Note 1 : taux de placement en emploi relié est faible et comparable aux années précédentes (était de 30 % en 2014; 27 % en 2013; 30 % en 2012, 52 % en 2011 et 53 % en 2010).

 

Note 2 : taux de répondants(es) poursuivant leurs études au collégial est comparable aux années précédentes (était de 13 % en 2014; 12 % en 2013; 13 % en 2012; 9 % en 2011 et 8 % en 2010).

 

Note 3 : la situation est devenue difficile pour cette carrière à cause des compressions budgétaires et des gels d'embauche de la plupart des grandes municipalités et plusieurs municipalités de taille moyenne.

 

Sources : Ministère de l'Enseignement supérieur du Québec et Cégep Montmorency

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2016 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Dans le secteur privé :

-        21,81 $/heure en tant qu’agent(e), conseiller(ère) ou inspecteur(trice) en prévention des incendies au sein des PME

-        22,45 $/heure en tant qu’agent(e), conseiller(ère) ou inspecteur(trice) en prévention des incendies au sein des grandes compagnies d'assurances

-    28,48 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en prévention des incendies au sein des grandes industries papetières

-    30,05 $/heure (37 hres/sem) en tant qu'agent(e) de prévention des incendies dans les centrales électriques et postes de contrôle à Hydro-Québec (certains primes peuvent s'ajouter comme : prime de soir, prime de nuit, etc)

-    31,52 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en prévention des incendies au sein des grandes industries de transformation des métaux (alumineries, aciéries, fonderies, affineries)

-    32,10 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en prévention des incendies au sein des grandes compagnies minières

-    32,54 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en prévention des incendies au sein des grandes industries pétrolières

-    32,66 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en prévention des incendies au sein des grandes industries chimiques et pétrochimiques

Dans le secteur public et parapublic :

-       19,57 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en prévention des incendies dans le réseau de la santé

-    20,64 $/heure (32,5 ou 33,75 ou 35 hres/sem) - classe stagiaire et augmente à 21,29 $ - grade régulier (après 1 an) en moyenne en tant qu'agent(e) de soutien aux préposé(e) aux enquêtes incendies dans les grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-    20,04 $/heure (35 hres/sem) en tant que préposé(e) aux enquêtes incendies à la Ville de Montréal

-    21,26 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'agent(e) ou inspecteur(trice) en prévention des incendies ou  préposé(e) aux enquêtes incendies à la Ville de Québec

-    21,74 $/heure (35 hres/sem) en tant que préposé(e) aux enquêtes incendies à la Ville de Québec

-    22,28 $/heure (40 hres/sem) en tant que préventionniste en sécurité-incendie à l'embauche et augmente à 25,32 $/heure après 1 an à la Société de transport de Montréal STM

-    22,91 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en prévention des incendies au sein des universités

-       23,11 $/heure (35 hres/sem) en tant qu’agent(e) ou inspecteur(trice) en prévention des incendies dans la fonction publique fédérale (postes civils dans les bases militaires)

-       24,76 $/heure (35 hres/sem) en tant qu’agent(e) de prévention des incendies à la Ville de Québec

-       25,04 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne en tant qu’agent(e) ou technicien(ne) en prévention des incendies au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-       25,36 $/heure (32,5 ou 33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne en tant qu’agent(e) ou technicien(ne) en prévention des incendies au sein des municipalités de taille moyenne (20 000 à 99 999 habitants)

-    25,42 $/heure (33,75 hres/sem) en tant qu'agent(e) ou inspecteur(trice) prévention des incendies à la Ville de Laval

-       25,64 $/heure (35 hres/sem) en tant qu’agent(e) de prévention des incendies à la Ville de Montréal

-       29,44 $/heure (35 hres/sem) en tant que vérificateur(trice) des plans en préventions des incendies ou officier de liaison - prévention des incendies à la Ville de Montréal

-    29,87 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que technicien(ne) en prévention des incendies - premier(ère) répondant(e) au sein d'Administration portuaire de Montréal

Sources : Ministère de l’Éducation du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la fonction publique du Canada, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal, Association des pompiers professionnels de la Ville de Québec, Association des pompiers de la Ville de Laval, Fraternité des constables spéciaux et agents de la paix de la Société de transport de Montréal STM,Syndicat des employés professionnels et de bureau d'Hydro-Québec, Syndicat du personnel administratif, technique et professionnel du transport en commun de Montréal, Syndicat national des employés de bureau du Port de Montréal, conventions collectives des employés de soutien de plusieurs universités, conventions collectives des fonctionnaires municipaux de plusieurs grandes municipalités, conventions collectives des employés municipaux de plusieurs moyennes municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies d'assurances, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries papetières, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation des métaux, syndicat des employés de plusieurs grandes industries pétrolières, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries chimiques et pétrochimiques et conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies minières.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Puisque les perspectives d'emploi pour les pompiers sont de plus en plus difficiles, de nombreuses entreprises (notamment les grandes industries, mais aussi plusieurs municipalités de taille moyenne) embauchent des diplômés(es) du DEP en intervention en sécurité incendie et du DEC en sécurité incendie, alors que les possibilités d'emploi pour les titulaires du AEC en prévention des incendies deviennent plus rares.

 

Enfin, plusieurs titulaires de l'AEC décident de poursuivre leurs études au niveau du DEC afin d'augmenter leurs possibilités d'emploi.

 

Les grandes municipalités et la fonction publique tant fédérale et provinciale n'embauchent que rarement des agents(es) de prévention des incendies compte tenu des gels d'embauche et des coupures budgétaires qu'elles ont subi.

 

Les emplois sont surtout orientés vers les compagnies d'assurances, les firmes d'inspecteurs en bâtiment, les agences de sécurité, certaines entreprises de gestion immobilière et les municipalités de taille moyenne.

 

Mais les entreprises de gestion immobilière, les firmes de consultants en prévention des incendies et les grandes agences de sécurité offrent également de bonnes perspectives.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Notes : de plus en plus d'employeurs enbauchent les titulaires du DEC en techniques de sécurité incendie, pour plus de détails voir la page du métier de pompier.

 

L'Attestation d’études collégiales en techniques de prévention des incendies A.E.C. a une durée totale variant de 810 heures à 855 heures, soit 35 ou 36 semaines à temps complet (selon les collèges). Il comporte des cours en règlementation et méthodologie d'inspection, construction 1 : petits bâtiments, protection-incendie de petits bâtiments, activités préventives, électricité et chauffage de petits bâtiments, communication écrite et rédaction d'un rapport d'inspection, construction : risques élevés et très élevés, mécanismes de détection, électricité et mécanique du bâtiment avancées, introduction aux matières dangereuses, installations fixes d'extinction à agents spéciaux et extincteurs portatifs, installations fixes d'extinction à eau, inspection de bâtiments à risques élevés et très élevés, recherche de causes et de circonstances d'un incendie, plans et mesures d'urgence, ainsi qu'un projet de fin d'études en prévention des incendies ou un stage en prévention des incendies d'une durée de 4 semaines.

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques de sécurité incendie D.E.C. (spécialisation prévention) ayant une durée totale de 2 ans offert à temps complet seulement (cheminement régulier) ou d'1 an à temps complet seulement (cheminement intensif ou accéléré). Il comporte des cours d'introduction au métier de pompier en sécurité incendie, principes chimiques appliquées aux interventions d'urgences, opérations de tactiques à l'aide d'équipements spécialisés, prévention des dangers associés à la structure des bâtiments lors d'incendies, techniques de recherche et sauvetage de victimes en milieu urbain, mise à jour de formation de premier répondant 1, interprétation de plans de bâtiments, de sites et d'infrastructures, systèmes de détection et d'autoprotection, techniques d'intervention psychosociale, interprétation de plans de sécurité incendie et production de plans, analyse des tactiques de lutte contre l'incendie en vue, traitement de données de sécurité incendie sur supports informatiques, Code du bâtiment en matière de sécurité incendie, prévention des incendies avancée, recherche de causes et de circonstances d'un incendie, techniques d'interventions dans les installations souterraines, techniques d'intervention avec les systèmes d'autoprotection, techniques d'intervention en présence matières dangereuses (niveau opérations spécifiques et techniques), maintient de la conditionnement physique en milieu professionnel, éducation communautaire en prévention des incendies, mise à jour de la formation de premier répondant 2, techniques d'interventions d'urgence dans un contexte d'interventions diverses, techniques d'intervention dans les bâtiments comprenant des systèmes mécaniques complexes (gratte-ciel, usines, hôpitaux, etc.).

 

EXIGENCES D’ADMISSION  :

 

Pour le D.E.C. :

-    Détenir un D.E.S. ou un D.E.P.

-        AvAvoir quitté les études pendant au moins 2 sessions consécutives OU avoir complété 1 année d’études post-secondaires

Pour l'A.E.C. :

 

-    Soit détenir le D.E.S ou l'équivalent sans cours préalable spécifique 

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Pour le D.E.C. :

 

Ce programme est contingenté

 

Aucune donnée disponible sur les admissions, mais les places maximales disponibles sont :

 

Pour l'A.E.C. :

 

Aucun contingentement à ce programme

 

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis.

ENDROITS DE FORMATION :

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux avoir l’avis d'agents de prévention des incendies sur leur métier ?, alors consulte les vidéos suivants :

Pour une liste de municipalités (services de sécurité incendie), consulte la page de pompier

 

Pour une liste d'agences de sécurité, consulte la page d'agent de sécurité

 

Pour une liste de compagnies d'assurances, consulte le Portrait de l'industrie des services financiers et des assurances

 

Pour une liste d'industries chimiques et pétrochimiques, consulte le Portrait de l'industrie chimique et pétrochimique

 

Pour une liste d'industries métallurgiques consulte le Portrait de l'industrie métallurgique

 

Pour une liste d'industries pétrolières consulte le Portrait de l'industrie pétrolière

 

Pour une liste d'agences privées d'investigations, consulte la page d'enquêteur privé

 

Autres sites :

-    Association des techniciens en prévention incendie du Québec : infos sur la profession, la formation, etc.

-         Association canadienne des enquêteurs en incendies-section du Québec : site d’infos sur la profession de pompier-enquêteur

-         Association des pompiers auxiliaires de la Montérégie (bénévoles qui fournissent de l’assistance directe aux sinistrés)

-         Association des pompiers instructeurs du Québec : site d’informations sur  la profession de pompier

-         Canal Urgence 911 : site de discussion (forum) destinés à ceux qui sont intéressés au domaine des urgences

-         Carrefour incendie : portail d’informations dans le domaine de la protection-incendie

-         Code Rouge : site non officiel présentant le Service de sécurité-incendie de Montréal

-     Magazine Sécurité Québec : magazine d'informations sur le monde de la sécurité publique

-       Ministère de la Sécurité publique : choisis l’onglet « incendie » et tu obtiendras une foule d’infos sur monde de la sécurité-incendie au Québec (liste des services d’incendie, prévention, bureau du commissaire aux incendies, etc)

-         Musée mondial des pompiers : plein de photos sur des anciens véhicules et équipements de pompiers

-         Musée des pompiers de New-York : site officiel

-         Musée des pompiers de San Francisco : site officiel

-         Musées des pompiers : répertoire de musées de pompiers de partout dans le monde

-    SOPFEU : organisme para-gouvernemental chargé de protéger, de prévenir et combattre les incendies de forêts au Québec

-    Répartition-Urgence : site officiel d’informations sur les services 911 au Québec

-    Trois-Rivières 911 : site d'infos sur les services d'urgence et actualités dans la région

-    Voitures de police : site où l’on retrouve plusieurs photos de voitures de police de corps policiers un peu partout au Canada, aux USA et même ailleurs dans le monde

-    Zone 911 : site d’infos sur les interventions 911 au Québec


 

Retour à la page du secteur protection publiquea>

Retour à la page d’accueil