Retour à la page du secteur métallurgie

Retour à la page d'accueil

 

 

 

SECTEUR : MÉTALLURGIE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

ASSEMBLEUR(EUSE) DE  CHARPENTES MÉTALLIQUES

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

Si tu deviens un assembleur ou une assembleuse de charpentes métalliques; tu auras comme tâches d'assembler, ajuster et à positionner par soudage, par assemblage thermique ou par assemblage mécanique des pièces métalliques préalablement découpées et formées afin de produire un élément de structures métalliques (poutre, colonne, membrure) ou de métaux ouvrés (escalier, garde-corps, main courante, marquise, etc.).

 

Tu exécuteras et réaliseras la plupart des travaux nécessaires à la fabrication d'une pièce métallique pour des éléments de structures comme le traçage, le coupage, la préparation, le meulage, le poinçonnage, le perçage, le soudage et la manutention des pièces et des structures.

 

Tu exécuteras également des assemblages d'essai; concevras et réaliseras des gabarits; prépareras des patrons simples; redresseras des profilés et t'assureras du bon fonctionnement des outils et équipements. Tu utiliseras des plans, des machines-outils, des équipements d'oxycoupage et de soudage pour fabriquer des pièces de structures métalliques ou de métaux ouvrés.

 

Tu travailleras pour un manufacturier d'éléments de charpentes métalliques qui ont comme des clients : des entrepreneurs en construction, des chantiers navals, des entreprises industrielles (fabricants de tours, de cheminées industrielles, etc.).

 

Avec une formation complémentaire en soudage-montage; tu pourras également réaliser des projets de montage et de soudage d'éléments de structures, des projets de montages industriels et de structures métalliques avec différents procédés de soudage.

Tu veux plus de détails sur ce métier, alors regarde le vidéo suivant décrivant le travail d'assembleur de plaques métalliques réalisée par le CFP de Québec

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-       Avoir une bonne santé

-       Avoir une bonne vision

-    Ne pas avoir le vertige et capacité de travailler en hauteur

-       Avoir une bonne de base en mathématiques et en géométrie

-       Posséder une très bonne condition et endurance physique car tu devras rester de longues heures debout, dans des conditions inconfortables et soulever des charges assez lourdes

-       Capacité de lire des plans d'assemblage

-       Bonnes habiletés et dextérité manuelles pour manipuler efficacement les composants et pièces d’assemblage

-       Minutie, précision, souci du détail car tu devras souder avec exactitude les pièces nécessai

-       Bon sens logique et esprit analytique car tu auras à résoudre des problème reliés à l’assemblage

-       Sens des responsabilités car tu seras responsable de la solidité et de la sécurité des charpentes

-       Facilité à travailler en équipe  car tu devras collaborer avec d’autres collègues (autres assembleurs, opérateurs de machines, manœuvres, etc.)   

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-       Ajusteur(euse) de plaques de charpentes métalliques

-       Assembleur(euse) de plaques et charpentes

-       Conducteur(trice) de machines à travailler les métaux légers et lourds

-       Monteur(euse) de charpentes métalliques

-       Monteur(euse) d’articles métalliques

-       Traceur(euse) de charpentes métalliques 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-       Industries métallurgiques

-       Fabricants de structures métalliques

-    Fabricants de métaux ouvrés

-       Industries aérospatiales

-       Chantiers maritimes

-    Manufacturiers de meubles métalliques

EXIGENCE DES EMPLOYEURS :

 

-         Facilité d’adaptation aux nombreux changements technologique

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2013 :

 

Le placement est bon, 73 % des répondants(es) ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité sont à temps complet.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE EMPLOI AUX ÉTUDES

39 19 18 13

Note : baisse importante du taux de placement par rapport à 2011 (était de 92 %), mais comparable aux années précédentes (était de 68 % en 2010 et 72 % en 2009).

Source : Ministère de l’Éducation du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-         18,13 $/heure (40 hres/sem) au sein des PME

-         18,75 $/heure (40 hres/sem) en moyenne au sein des grandes industries de fabrication métallique industrielle

-         19,84 $/heure (40 hres/sem) en moyenne au sein des grandes industries aérospatiales

-    21,46 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) et augmente à 22,50 $/heure par la suite au sein des grands chantiers navals

-        28,29 $/heure (40 hres/sem) en moyenne au sein des grandes industries de transformation métallurgique (alumineries, aciéries)

Note : hausse de la moyenne salariale par rapport aux années précédentes (était de 18,25 $ en 2013; 16,35 $ en 2012; 16,28 $ en 2011 et 15,43 $ en 2010).

Sources : Ministère de l’Éducation du Québec, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de fabrication métallique industrielle, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries aérospatiales et conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation métallurgique. 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Les débouchés proviendront principalement des postes qui seront libérés par des travailleurs(euses) qui prendront leur retraite ou qui obtiendront des promotions à des postes de supervision, mais aussi de l'augmentation de l'emploi.

 

Ces débouchés seront accessibles en premier lieu à des ouvriers du secteur de la métallurgie formés par l'entreprise, par exemple des manœuvres en traitement des métaux et des minerais et des mouleurs, noyauteurs et des fondeurs en chômage.

 

Mais, les perspectives restent bonnes et le stage rémunéré en entreprise permet souvent d'être embauché par l'entreprise qui a accueilli le diplômé.

Les manufacturiers de structures métalliques sont concentrées dans les régions de Lanaudière, Chaudière-Appalaches, Estrie et Laval.

Les manufacturiers de composantes de structures d'aéronefs sont concentrées dans les régions des Laurentides, de l'Île de Montréal et de la Mauricie.

Les grandes industries de transformation des métaux sont plutôt situées dans les régions du Saguenay-Lac-St-Jean, de la Côte-Nord, de la Montérégie et du Centre-du-Québec.

Enfin, les chantiers navals des régions du Bas-St-Laurent et de Chaudière-Appalaches ont également besoin des assembleurs de structures.

Source : Emploi Québec

Pour plus de détails, consulte le :

 

Portrait de l'industrie de la fabrication métallique industrielle, le Portrait de l'industrie du matériel de transport

et le Portrait de l'industrie aérospatiale

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en fabrication de structures métalliques et de métaux ouvrés D.E.P. a une durée totale de 1 350 heures, c’est-à-dire environ 1½ an à temps complet. Il comporte des cours d'introduction au métier, santé et sécurité sur les chantiers au travail, manutention de pièces, traçage de croquis, techniques de coupage thermique de profilés, préparation de pièces, travaux d'assemblage thermique à l'électrode enrobée, interprétation de plans de structures simples, techniques d'assemblage de colonnes, techniques d'assemblage de poutres, interprétation de plans d'assemblage de pièces en angle, techniques de façonnage de pièces, travaux d'assemblage thermique sous protection gazeuse, techniques d'assemblage de pièces angulaires, interprétation de plans d'assemblage architectural, techniques de fabrication d'escaliers droits, techniques de fabrication d'éléments architecturaux, réalisation d'assemblage d'essai, ainsi qu'un stage industriel obligatoire non rémunéré et crédit d'une durée de 3 semaines.

 

De plus, le CIMIC, offre ce programme selon la formule en alternance travail-études, permettant la réalisation d'un stage industriel rémunéré de 8 à 12 semaines qui se déroule au trimestre d'été.

 

De plus, le CFP de Québec, propose un double DEP en continuité avec le DEP en soudage-montage. Il faut donc ajouter 955 heures de formation de plus, soit environ 8 mois pour une durée totale de 2 305 heures, soit 2½ ans à temps complet (au lieu de 3½ ans, la durée normale des 2 programmes ensembles sans exemption).

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants

Les titulaires du DEP en soudage-montage sont exemptés de certains cours au DEP en soudage-montage dont les équivalents ont déjà été suivis dans le premier programme.

Pour plus de détails sur le DEP en soudage-montage, consulte la page du métier de soudeur.

 

PERFECTIONNEMENT et ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Tu peux compléter ta formation en fabrication de structures métalliques par le programme de continuité en soudage-montage offert par le CFP de Québec permettant ton niveau de compétence et ta polyvalence. Pour plus de détails, consulte la section "programme d'études".

 

Ce programme a pour but de t’intégrer au marché du travail, mais il te sera également possible de compléter tes études dans le cadre du programme du A.S.P. en soudage haute pression d’une durée de 600 heures (20 semaines), si tu as complété une formation complémentaire en soudage-montage. Pour plus de détails concernant ce programme, consulte la page du métier de soudeur.

 

Tu pourras également poursuivre tes études au collégial dans le cadre du DEC en technologie du génie métallurgique (spécialisation en contrôle des matériaux ou en fabrication mécano-soudée) ou du AEC en inspection en métallurgie. Par contre, tu devras réussir les cours préalables requis. Pour plus de détails, consulte la page de technologie en génie métallurgique.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

AUTRE EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-    Subir une entrevue écrite obligatoire (CFP de Québec)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme n’est pas contingenté

 

Les candidats(es) répondant aux conditions d'admission sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Demande d’admission via Internet, consulte le SRAFP

 

Note : si tu choisis le double D.E.P., tu devras t'inscrire tout d'abord en soudage-montage.

-         Centre intégré en mécanique industrielle de la Chaudière CIMIC, St-Georges-de-Beauce (C.S. Beauce-Et chemins, Chaudière-Appalaches), offert en alternance travail-études, admissions de jour à l'automne et à l'hiver

-         Centre de formation professionnelle des métiers de l’acier, Anjou (C.S. de la Pointe de l’Ile), également offert en concomitance (permettant de compléter des cours obligatoires de 4e ou de 5e secondaire en même temps), admissions de jour à l'automne et à l'hiver

-         Centre de formation professionnelle de Québec Québec (C.S. de la Capitale), admissions de jour à l'automne, voir aussi le double DEP combiné avec le DEP en soudage-montage avec un ajout de 570 heures (admissions de soir à l'hiver)

-    Centre multiservices des Samares, St-Lin-Laurentides (C.S. des Samares, Lanaudière), admissions de jour à l'automne

-    École professionnelle de St-Hyacinthe, St-Hyacinthe (C.S. de St-Hyacinthe), admissions de jour à l'automne

LIENS RECOMMANDÉS :

Tu désires avoir d'assembleurs de structures métalliques sur leur métier ?, alors va voir les vidéos suivants :

Note : la présentation de ces vidéos n'ont aucun but publicitaire, mais seulement mieux faire connaître ce métier

 

Retour à la page du secteur métallurgie

Retour à la page d'accueil