Retour à la page du secteur mines et travaux de génie

Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEUR : MINES, PÉTROLE ET TRAVAUX DE CHANTIER

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

 

OPÉRATEUR(TRICE) DE MACHINES

DE TRAITEMENT DES MINERAIS

Diplôme d’études professionnelles D.E.P.

Tu veux avoir l'avis de professionnels du métier ?, alors regarde l'entrevue avec Martin Audet, opérateur de machines de traitement du minerai et réalisée par le Comité sectoriel de la main-d'œuvre des mines du Québec. 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant qu’opératrice ou opérateur de machines de traitement des métaux et des minerais; tu auras pour tâches de monter, préparer et ajuster les machines de traitement des métaux, des minerais et du ciment afin d'exécuter une étape de l'opération globale du traitement des métaux et des minerais, faire fonctionner un appareil à fonction unique qui moud, sépare, filtre, mélange, traite, moule, roule, affine ou traite les minerais, surveiller la robinetterie, les compteurs, les données informatisées, les écrans de circuits et le produit afin d'assurer la bonne marche des opérations et de vérifier le déroulement spécifique du procédé. Enfin, tu devras effectuer les ajustements nécessaires sur les appareils, t'assurer de leur bon état de fonctionnement et les entretenir.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-         Intérêts pour la mécanique et le milieu industriel

-         Bonne santé : ne pas avoir d'allergies, bonne résistance au bruit, à la chaleur et à la poussière

-         Avoir une bonne vision

-         Bonne perception des formes en 3D

-         Bonne condition et endurance physique : car tu devras de longues heures debout ou dans des positions inconfortables

-        Bonnes habiletés manuelles et dextérité manuelles car tu auras à opérer les commandes de diverses machines

-        Habiletés de base en mécanique car tu auras à effectuer l’entretien des machines

-         Minutie, précision et souci du détail car tu devras exécuter avec précisions des opérations de traitement en respectant les protocoles et étapes pré-établies

-         Capacité d'analyse car tu devras résoudre seul(e) certains problèmes reliés aux machines

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable du bon état de fonctionnement des machines

-         Facilité à travailler en équipe et sous pression car tu auras à travailler en collaboration d'autres collègues (autres opérateurs, techniciens en minéralurgie, ingénieurs, etc)

-         Connaissance de l’anglais car la documentation technique est généralement dans cette langue  

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-      Opérateur(trice) de machines de traitement des métaux

-      Ouvrier(ère) minéralurgiste

-      Préposé(e) au traitement des minerais

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-      Compagnies minières (Agnico-Eagle, Arcelor-Mittal,  Iam Gold, Aurizon, Canadian Royalties, IOC, Osisko, North American Palladium, Cambior, Rio Tinto Fer et Titane, Xstrata, etc)

-    Alumineries (Rio Tinto Alcan, Alcoa)

-    Industries sidérurgiques (Arcelor-Mittal, Rio Tinto Fer et Titane, Fonderie Bibby-Ste-Croix, Forges de Sorel, Norcast, Iam Gold div Niobec, Silicium Bécancour, etc) 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Polyvalence

-         Connaissances générales en mécanique, un atout

-         Mobilité essentielle dans les régions minières 

PLACEMENT :

 

Selon les données au 1er juin 2013 :

 

Le placement est très bon, 80 % des répondants ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet.

 

Un répondant a choisi de poursuivre ses études au collégial en technologie minérale - spécialisation en minéralurgie.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE AUX ÉTUDES

11 8 8 1

Note : amélioration du taux de placement par rapport à 2012 (qui était de 67 %), mais comparable aux années précédentes.

 

Source : Ministère de l’Éducation

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2013 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-        27,60 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'opérateur(trice) de concasseur au sein des grands fabricants de produits en minéraux industriels (béton, asphalte, granite, marbre, etc.)

 

-    28,06 $/heure (40 à 50 hres/sem) en moyenne en tant qu'auxiliaire ou aide de laboratoire ou préposé(e) aux échantillons ou préposé(e) aux essais au sein des grandes compagnies minières

 

-    29,37 $/heure (40 à 50 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) de concasseur ou opérateur(trice) de machines de traitement des minerais au sein des grandes compagnies minières

-    29,90 $/heure (40 à 50 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) de concentrateur ou préposé(e) aux procédés au sein des grandes compagnies minières

 

Note : hausse de la moyenne salariale par rapport aux années précédentes (il était de 24,63 $ en 2008 et de 27,23 $ en 2010...)

Sources : Ministère de l’Éducation, conventions collectives des employés de plusieurs fabricants fabricants de produits en minéraux industriels et conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies minières.

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Le Québec est l’un des 10 territoires miniers les plus explorés au monde. Depuis le début des années 90, la moitié des mines ont commencé à être exploitées ce qui a permis au Québec de connaître une des plus grandes croissance de son industrie minière de toute son histoire. De plus, la plupart des opérateurs d’équipements de traitement du minerai actuellement en emploi sont âgés et devront prendre leur retraite dans les prochaines années. Pour toutes ces raisons, les perspectives de découvertes nouvelles et par le fait même des emplois pour des spécialistes des mines sont excellentes pour les 10 prochaines années. Il y a présentement une pénurie importante de personnel qualifié dans ce domaine.

Grâce au boum minier que vit présentement le Québec, il y a une pénurie importante de main-d'œuvre au sein de l'industrie minière. On prévoit que le placement sera excellent pour les 10 prochaines années, puisqu'en plus les mines qui sont actuellement exploitées, il y a de nombreux projets d'exploration situés dans des secteurs prometteurs notamment pour l'or, le diamant, le sel de lithium (prometteur pour le traitement de certaines maladies), etc.

Faut préciser qu'auparavant, ce sont des manœuvres déjà en emploi qui étaient formés pour devenir opérateur(trice) d'équipements de traitement du minerai. Maintenant, elles préfèrent du personnel déjà formés pour opérer ces équipements.

La majorité de la quinzaine de diplômés(es) de ce programme ont obtenu un emploi avant de terminer leurs études. D'ailleurs, plusieurs entreprises les paient mêmes pendant leur dernière année d'études afin de les fidéliser. De plus, ces entreprises offrent de nombreux avantages et d'excellentes conditions de travail afin d'attirer et de garder leur main-d'œuvre. Par exemple, elles utilisent des services de navette aérienne afin que leurs travailleurs(euses) habitant l'extérieur des régions minières  puissent résider dans la région de leur choix tout en pouvant travaillant dans mines en régions éloignées.

Des appartements ou chambres en maisons de chambres payées par l'employeur avec une multitude de services inclus (ex : Internet, câble, interurbains gratuits, salle de conditionnement physique, salles de loisirs, etc) sont également laissés à la disposition de leurs travailleurs (qu'ils soient simples ouvriers, superviseurs ou ingénieurs).

On leur offre des horaires organisées en 7 jours de travail + 7 jours de congé OU 14 jours de travail + 14 jours de congé permettant aux travailleurs d'accorder davantage de temps à leur famille et à leurs loisirs. Enfin, l'industrie minière est l'une des industries offrant la rémunération et les avantages sociaux (assurance collective, régime de retraite, etc) les plus avantageux et parmi les meilleurs.

Pour obtenir davantage d’informations sur le profil de l’industrie minière canadienne, consulte le site du

Conseil canadien d’adaptation et de formation de l’industrie minière et le Portrait de l'industrie minière et pétrolière 

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en conduite de machines de traitement de minerai D.E.P. a une durée totale de 900 heures, c’est-à-dire 8 mois à temps complet. Il comporte des cours d'introduction au métier, introduction à l'industrie minière, santé et sécurité dans les mines, manipulation et transport des matières dangereuses, calculs mathématiques appliqués à la physique, procédés de traitement du minerai, préparation des essais de contrôle, entretien préventif des machines et appareils de traitement du minerai, fonctionnement et manoeuvre des machines et des appareils de comminution, fonctionnement et manoeuvre des machines et appareils de préparation des réactifs, fonctionnement et manoeuvre des machines et appareils de concentration des minerais par procédé physique, contrôle des paramètres d'un circuit de traitement informatisé, fonctionnement et manoeuvre des machines et appareils de filtration de concentrés, fonctionnement et manoeuvre des machines et appareils de remblais hydrauliques et en pâte, fonctionnement et manoeuvre des machines et appareils d'agglomération de concentrés, fonctionnement et manoeuvre des machines et appareils de traitement des eaux usées, ainsi qu'un stage en milieu de travail d'une durée de 3 semaines.

 

EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 3e secondaire ou leurs équivalents

Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

AUTRE EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-    Subir un test de sélection en habiletés manuelles

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ces programmes

 

Les candidats(es) répondant aux conditions d'admission sont généralement admis.

 

ENDROIT DE FORMATION :

-         Centre de formation professionnelle de Val-d’Or, Val-d’Or (C.S. de l’Or-et-des-Bois), admissions ouvertes à l'automne (partie théorique offerte de jour et partie pratique offerte de jour et de soir)
programme unique au Québec et unique en français en Amérique du Nord

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Pour une liste de compagnies minières, consulte le Portrait de l'industrie minière

 

-         Conseil des ressources humaines de l’industrie minière : infos sur les carrières dans ce domaine et profil de ce secteur économique

Sur les différents types de minéraux :

-    Centre d'information du cuivre, laitons et alliages : infos, descriptions et applications de ces métaux

-    Explore les mines : site québécois d'infos sur les types de mines et les types de minéraux et leurs applications

-    Futura Sciences : infos sur les caractéristiques, les types de diamants et ses applications

-    Géologie pour tous : site d'infos et de vulgarisation sur divers sujets touchant la géologie réalisé par le Ministère des Ressources naturelles du Québec

-   Substances minières exploitées au Québec : infos, descriptions et applications des différents minéraux exploités au Québec réalisé par le Ministère des Ressources naturelles du Québec

-    L’or : site d’infos sur les propriétés et les caractéristiques de ce métal

-    Planet Terre : section d'infos sur les différents types de diamants naturels dans le monde

-    Period Dictable : images de nickel sous différentes formes (en anglais)

-    Period Dictable : images de nickel sous différentes formes (en anglais)

-    Wikipedia : liste impressionnante de minéraux avec descriptions, applications et infos utiles

Musées de minéralogie, grottes touristiques, etc :

-    Caverne Lusk : infos sur cette grotte touristique en Outaouais

-       Grotte de St-Elzéar : visite virtuelle de cette grotte située en Gaspésie

-    Grotte Le Trou du Diable : infos sur cette grotte située à St-Casimir-de-Portneuf dans la région de Québec

-    Grottes de Suisse : infos et répertoire des grottes touristiques en Suisse

-    Grottes en France : infos et répertoire des grottes touristiques en France

-    Grottes.com : répertoire de grottes touristiques un peu partout dans le monde

-    International Show Caves Association : infos et répertoire des grottes touristiques dans le monde

-     Mine Cristal : site de ce musée-mine située à Bonsecours en Estrie

-       Musée géologique René-Bureau de l’Université Laval : site de musée du patrimoine géologique ayant notamment une importante collection géologique situé à Québec

-    Musée-Mines La Cité de l'or : site de ce musée situé à Val-d'Or en Abitibi-Témiscamingue

-    Musée minéralurgique de l'Abitibi-Témiscamingue : site de ce musée d'histoire minière située à Malarctic en Abitibi-Témiscamingue

-     Musée minéralogique et minier de Thetford Mines : site de ce musée d'histoire minière située à Thetford Mines en Chaudière-Appalaches

-    National showcaves centre for Wales : infos, descriptions et répertoire des mines touristiques dans le Pays de Galles en UK

-       Parc de la caverne Troue de Fée : visite virtuelle de la  grotte de Desbiens au Saguenay-Lac-St-Jean

-    Petit musée minéralurgique de l'UQAC : située à Saguenay au Saguenay-Lac-St-Jean

-    Show Caves.com : répertoire de ressources en spéléologie et répertoire de grottes et mines touristiques partout dans le monde par pays

 

Retour à la page du secteur mines et travaux de génie

Retour à la page d’accueil