Retour à la page du secteur enseignement

Retour à la page du secteur services sociaux
Retour à la page d’enseignant au préscolaire-primaire

Retour à la page d’enseignant au secondaire

Retour à la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SECTEUR : ÉDUCATION

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

ENSEIGNANT(E) AU PRIMAIRE OU AU SECONDAIRE

En éducation physique

 

Consulte également la section "liens recommandés" (dont des vidéos d'enseignants qui parlent de leur métier).

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS

 

En tant qu'enseignante ou enseignant en éducation physique au préscolaire et au primaire; tu seras responsable d’enseigner à des enfants de 5  à 12 ans les notions élémentaires en activités physiques par l’apprentissage de divers sports individuels et collectifs afin de les amener à se développer physiquement et socialement.

 

Tu les notions de base de la matière à enseigner.

 

En tant qu'enseignante ou enseignant en éducation physique au secondaire; tu auras pour responsabilités d’enseigner auprès d'adolescentes et d'adolescents au niveau de l’enseignement général du secondaire les notions de base ou intermédiaires de diverses disciplines sportives individuelles (natation, gymnastique, athlétisme, course et jogging, cyclisme, entraînement cardiovasculaire, etc); duelles (badminton, etc); collectives (soccer, basketball, volleyball, handball, hockey balle, etc.) ou autre tout autre sport selon tes intérêts et compétences, selon les intérêts des élèves, ainsi que selon les ressources disponibles afin de les aider à maintenir une bonne santé physique, développer leur esprit d’équipe et de coopération et aussi leur permettre de se développer physiquement.

 

Tu devras créer un climat de classe propice à l’apprentissage afin de leur apprendre les notions de base de la matière à enseigner.

 

Tu auras pour tâches de :

De plus, tu auras également d'autres responsabilités qui ne font pas partie des tâches éducatives comme tel, mais prévues dans le travail régulier d'une enseignante ou d'un enseignant au secondaire appelées les "tâches complémentaires" et le "travail personnel". Pour plus de détails, voir ci-dessous.

 

Généralement un(e) enseignante ou un enseignant du secondaire détenant un poste à temps complet aura un horaire hebdomadaire organisé comme suit :

  1. effectuer un maximum de 20 heures de tâches éducatives en présence des élèves (présentation des cours et leçons,  encadrement d'élèves, activités de récupération, suppléance, surveillances diverses autres que celles de l'accueil et des déplacements, organisation et participation aux activités étudiantes, sorties éducatives, etc.);

  2. environ 7 heures de tâches complémentaires de présence à l'école (surveillance de l'accueil et des déplacements, rencontre collective hebdomadaire des enseignants, autres rencontres d'enseignants, rencontres avec des intervenants scolaires, appels et rencontres avec des parents, rencontres d'organisations de sorties éducatives, activités de formation continue obligatoires, participations aux divers comités pédagogiques ou autres, déplacements entre les écoles pour ceux desservant plusieurs écoles, etc.).

    Un dépassement de ces heures en raison de la tenue des 10 rencontres collectives ou des 3 réunions avec les parents, ce dépassement est compensé par une réduction équivalente du temps de travail personnel pour d'autres journées ou d'autres semaines.

  3. ainsi qu'un minimum de 5 heures s'ajoutent en travail de nature personnelle (tâches de préparation avant et après les cours, planification du contenu des cours pour la prochaine semaine, élaboration et mise en place d'activités éducatives incluant des travaux en laboratoire ou en atelier, préparation ou correction des épreuves et examens, préparation de bulletins, activités de formation continue facultatives, période de repas, etc.).

    Par contre, souvent ces tâches un dépassement de ces heures (plusieurs enseignants en exercice affirment qu'elles exigent un minimum de 5 heures supplémentaires, bien qu'elles ne soient pas rémunérées.

Donc, une semaine régulière de travail est de 32 heures de travail réparties du lundi au vendredi, à l’intérieur d’un horaire hebdomadaire de 35 heures qui se situe dans une amplitude quotidienne n’excédant pas 8 heures, ce qui exclut la période de repas.

 

En tant qu'éducatrice ou éducateur physique en milieu extrascolaire; tu auras pour responsabilités d’enseigner auprès d'une clientèle adulte différentes activités sportives. Tu devras planifier, organiser et d’animer des activités sportives de toutes sortes, selon tes intérêts et compétences, ainsi que selon les intérêts des étudiants(es) et les ressources disponibles, auprès d’une clientèle spécifique ou auprès de clientèles diversifiées. Tu auras aussi à concevoir et à élaborer de nouveaux programmes sportifs adaptés aux besoins de la clientèle que tu desserviras.

 

De plus, tu seras responsable de planifier, coordonner et de gérer l’ensemble des programmes, activités, services et ressources (humaines, financières et matérielles) en loisirs au sein d'une entreprise ou d'une organisation. Tu seras responsable du bon déroulement de la programmation des activités, ainsi que du bon fonctionnement au niveau administratif dans l’organisation.

 

Il y a de nombreux milieux et de nombreuses clientèles différentes où tu pourrais être appelé(e) à intervenir : ce peut-être les enfants, les adolescents, les personnes âgées, les personnes handicapées, des athlètes amateurs, des personnes en réadaptation après accident ou maladie ou toutes clientèles confondues. Différents milieux comme : le milieu municipal (organismes sportifs, centres sportifs, administration municipale des loisirs, etc); le milieu scolaire (programmation des loisirs, animation à la vie étudiante dans les collèges, universités ou parfois les centres de services scolaires et les écoles privées), le milieu de santé et des services sociaux (centres d’accueil pour personnes âgées, centres d’accueil pour personnes handicapées, centres jeunesse, centres de réadaptation, hôpitaux, etc); le milieu sportif (organismes sportifs, fédérations sportives, clubs sportifs, parcs récréotouristiques, pourvoiries, centres de plein air, événements sportifs, hôtels, etc).

QUALITÉS ET APTITUDES NÉCESSAIRES :

-         Aimer travailler avec les jeunes car tu seras constamment en contact avec eux

-         Grande facilité à communiquer et écouter et entregent pour intervenir plus efficacement auprès de ces étudiants(es)

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable des étudiants(es) de ta classe pendant toutes les heures de cours

-         Esprit d’initiative et autonomie pour réussir à emmener les étudiants(es) à avoir un intérêt à se développer intellectuellement

-         Sens de l’observation et vigilance car tu devras avoir la capacité de détecter les points faibles, mais aussi les points forts de tes étudiants et étudiantes

-         Dynamisme et leadership pour bien encadrer et encourager les étudiants à participer aux activités

-         Imagination, débrouillardise, ouverture d’esprit et créativité pour développer de nouvelles approches éducatives

-         Sens de l’organisation pour bien planifier, organiser et animer différentes activités éducatives

-         Facilité pour le travail en équipe car tu auras à collaborer avec tes collègues (autres enseignants, surveillants d’élèves, psychologues, travailleurs sociaux, intervenants en délinquance, infirmiers, policiers, orthopédagogues, conseillers en orientation, etc.) 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Animateur(trice) à la vie étudiante

-        Animateur(trice) en loisirs

-        Animateur(trice) sportif

-        Consultant(e) en loisirs

-        Directeur(trice) d’un camp de vacances

-        Éducateur(trice) en loisirs

-        Éducateur(trice) physique (autre que le milieu scolaire)

-        Entraîneur(e) sportif

-    Instructeur(trice) des cadets (Forces armées)

-    Instructeur(trice) en salle d'entraînement

-        Instructeur(trice) en sports

-    Intervenant(e) en sports

-    Officier d'artillerie (Forces armées)

-    Officier d'infanterie (Forces armées)

-    Officier du développement de l'instruction (Forces armées)

-        Organisateur(trice) de programmes de loisirs

-    Récréologue

-         Régisseur(e) sportif

-    Technicien(ne) en activités physiques et sportives

-    Technicien(ne) en loisirs 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Centres de conditionnement physique

-        Centres sportifs

-        centres de services scolaires (majoritairement)

-        Écoles primaires privées

-        Écoles secondaires privées

-        Municipalités

-        Organismes sportifs

EXIGENCE DU MARCHÉ DU TRAVAIL :

-         Le permis d’enseignement au secondaire du ministère de l’Éducation est obligatoire si tu désires enseigner au secondaire (généralement décerné avec l’obtention du diplôme)

-         Le Le permis d’enseignement au primaire du ministère de l’Éducation est obligatoire si tu désires enseigner au primaire (généralement décerné avec l’obtention du diplôme)

-         Aucun permis n’est nécessaire dans les milieux autres que scolaires 

Pour plus de détails, consulte le site du ministère de l’Éducation

 

AUTORISATION D'ENSEIGNER :

 

Au Québec, afin d'obtenir le droit d'enseigner au niveau secondaire, tu dois obtenir un permis d'enseigner émis par le

Ministère de l'Éducation, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

 

Parmi les exigences, on retrouve :

LES DIFFÉRENTS STATUTS EN ENSEIGNEMENT (SECTEUR PUBLIC) :

Contrat à temps plein : est un contrat renouvelable automatiquement. C’est le seul contrat qui permet d’acquérir la permanence. Au début de la troisième année de service continu, c’est-à-dire après le deuxième renouvellement du contrat à temps plein, l’enseignante ou l’enseignant devient permanent.

 

Il est utilisé lorsqu'un(e) enseignant(e) est engagé(e) pour accomplir une tâche d’enseignante ou d’enseignant à temps plein jusqu’à la fin de l’année scolaire.

 

Note : un poste de remplacement, peu importe sa durée (même pour 200 jours dans une même année scolaire), ne peut permettre l’octroi d’un contrat à temps plein.

 

Contrat à temps partiel : est un contrat à durée limitée qui ne se renouvelle pas automatiquement (ne conduit pas à la permanence). S’il s’agit d’un remplacement d’une enseignante ou d’un enseignant avec une pleine tâche, le contrat obtenu, même s’il comprend l’équivalent d’une pleine tâche (100 %), demeure un contrat à temps partiel.

 

Il est utilisé lorsqu'un(e) enseignant(e) est engagé(e) pour occuper pour un poste vacant sans titulaire, lorsqu’il y a une partie de tâche à combler (ex. : 50 % d’une tâche à temps plein) pour toute l’année ou pour une partie du calendrier scolaire ou s’il y a une tâche complète à combler pour une partie du calendrier scolaire (ex. : février à juin). Si la période de remplacement est prédéterminé à plus de 2 mois (ou 480 heures en éducation aux adultes) ou que remplacement non prévu d'un(e) même enseignant(e) est effectuée depuis plus de 3 mois, c'est un contrat à temps partiel.

 

La centre de services scolaires est tenue de respecter une liste de rappel.

 

Contrat à la leçon : n’est octroyé que dans le cas où une personne enseigne le tiers ou moins d’une année. Il s’agit d’un contrat à durée limitée ne menant pas à la permanence. Un contrat à la leçon ne peut être offert lors d’un remplacement puisque, dans ce cas, la centre de services scolaires doit octroyer un contrat à temps partiel.

 

Il est utilisé lorsque la personne engagée enseigne pour 272 heures ou moins au primaire ou 240 heures ou moins au secondaire dans une année.

 

Suppléance ou taux horaire : Il n’y a pas de signature de contrat pour la personne en suppléance non admissible à un contrat à temps partiel ainsi que pour la personne à taux horaire.

 

Pour l’engagement d’une personne à taux horaire au secteur de l’éducation des adultes, la centre de services scolaires est tenue de respecter une liste de rappel (la même que pour les contrats à temps partiel). Ce qui n’est pas le cas pour l’engagement d’une personne en suppléance au secteur des jeunes.

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 janvier 2019 :

 

Le placement est EXCELLENT, 93 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ayant obtenu un emploi relié à leurs études dont la majorité, soit 55 % sont à temps complet.

 

Par contre, la plupart ont fait de la suppléance pendant les premiers mois de travail en enseignement.

 

Quelques autres répondants(es), soit 15 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise en éducation ou en enseignement ou en activité physique.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI EN temps complet

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

248 196 139 37

Note : hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 85 % en 2017; 82 % en 2015 et 86 % en 2013)..

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

Selon les données 2020 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

En enseignement secondaire :

 

Note : voir aussi la page d'enseignant(e) au collégial

Note : un(e) enseignant(e) du public effectue en moyenne 32 heures de travail rémunérées par semaine (dont 23 heures de tâches éducatives en classe au primaire ou 20 heures au secondaire et 12 heures pour d'autres tâches comme les réunions pédagogiques, la préparation des cours, les études de cas d'élèves avec situations problématiques, etc), mais il faut ajouter 8 à 10 heures supplémentaires non rémunérées (car non reconnues par l'employeur) pour d'autres tâches après l'horaire régulier de travail (ex : correction de travaux et d'examens, rencontres avec parents, certaines rencontres avec des intervenants comme des orthopédagogues ou psychologues, etc.).

Autres professions :

 

Note : voir aussi la page d'éducateur(trice) physique

Sources : Conseil du Trésor du Québec, Comité patronal de négociation pour les centres de services scolaires francophones du Québec, Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, Forces canadiennes, conventions collectives des professeurs de plusieurs établissements privés d'enseignement primaire et secondaire, conventions collectives des professeurs de plusieurs collèges privés, conventions collectives des employés de soutien de plusieurs établissements privés d'enseignement primaire et secondaire, conventions collectives des employés de soutien de plusieurs collèges privés, conventions collectives des professionnels de plusieurs collèges privés, conventions collectives des professionnels de plusieurs universités, conventions collectives des professionnels de plusieurs grandes municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs municipalités de taille moyenne et conventions collectives des employés de plusieurs petites municipalités.

 

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

Selon le Portrait du réseau québécois de l'éducation réalisé par le Ministère de l'Éducation du Québec; il y avait près de 32 600 enseignantes et enseignants(es) au primaire (dont 7 500 enseignants spécialistes) et plus de 22 100 enseignantes et enseignants en formation générale des jeunes au secondaire dans l'ensemble du Québec au cours de l'année scolaire 2019-2020.

En formation générale des jeunes au primaire :

Plus de 93 % des enseignants titulaires au primaire étaient des femmes
Toutefois, elles représentaient 65 % des enseignants spécialistes au primaire.

Plus de 82 % occupaient un poste à temps complet.

Plus de 93 % pratiquaient dans le secteur public et 7 % exerçaient dans le secteur privé.

L'âge moyen d'un(e) enseignant(e) au préscolaire et au primaire était de 43 ans.

La répartition selon l'âge était :

  1. 2 % avaient moins de 25 ans

  2. 8 % avaient entre 25 et 29 ans

  3. 12 % avaient entre 30 et 34 ans

  4. 16 % avaient entre 35 et 39 ans

  5. 18 % avaient entre 40 et 44 ans

  6. 17 % avaient entre 45 et 49 ans

  7. 14 % avaient entre 50 et 54 ans

  8. 9 % avaient entre 55 et 59 ans

  9. alors que 4 % étaient âgés de 60 ans et plus

En formation générale des jeunes au secondaire :

Plus de 79 % pratiquaient dans le réseau public et 21 % exerçaient dans le secteur privé.

Plus de 64 % des membres de la profession étaient des femmes et 36 % étaient des hommes.

L'âge moyen d'un(e) enseignant(e) au secondaire était de 44 ans.

Plus de 85 % occupaient un poste à temps complet.

La répartition selon l'âge était :

  1. 10 % avaient moins de 30 ans

  2. 12 % avaient entre 30 et 34 ans

  3. 14 % avaient entre 35 et 39 ans

  4. 18 % avaient entre 40 et 44 ans

  5. 17 % avaient entre 45 et 49 ans

  6. 14 % avaient entre 50 et 54 ans

  7. 12 % avaient entre 55 et 59  ans

  8. alors que 3 % étaient âgés de 60 ans et plus

En enseignement de l'éducation physique et à la santé; il y avait plus de 4 070 enseignantes et enseignants dans le réseau public dans toutes les régions du Québec, soit :

Contrairement à l'ensemble des enseignants(es), cette discipline est composée majoritairement d'hommes, soit :

63 % au préscolaire et au primaire
et 79 % au secondaire.

Selon le Portrait du réseau québécois de l'enseignement collégial réalisé par le Ministère de l'Enseignement supérieur du Québec; il y avait près de 9 860 enseignantes et enseignants de l'enseignement  au collégial dans l'ensemble du Québec au cours de l'année scolaire 2019-2020.

 

De ce nombre, plus de 4 100 enseignaient en formation générale commune dont près 600 en éducation physique.

 

94 % enseignaient dans le réseau public et 6 % enseignaient dans le réseau privé.

 

84 % enseignaient dans le secteur francophone et 16 % enseignaient dans le secteur anglophone.

 

Plus de 54 % étaient des femmes et 46 % étaient des hommes.

 

Plus de 82 % occupaient un poste à temps complet.

 

L'âge moyen d'un(e) enseignant(e) du collégial était de 44 ans (51 ans chez hommes et 46 ans chez les femmes).

 

Contrairement au secteur technique, la majorité des enseignants(es) au préuniversitaire occupaient un poste permanent.

PERSPECTIVES D’AVENIR :

Généralement, un jeune diplômé spécialiste au primaire et au secondaire commence sa carrière par la suppléance (un contrat à la demi-journée ou à la journée) ou par un contrat de remplacement, souvent lié au départ d’un enseignant pour cause de congé de maternité ou de maladie.

En effet, ils commencent à faire de la suppléance et obtiennent des contrats bien avant d'avoir terminé leur formation.

Les défis dans la profession sont quotidiens. Il est indispensable que l’enseignant soit dans un apprentissage constant de sa propre matière. D’ailleurs, dès qu’il a fini le baccalauréat, il doit étendre ses connaissances en suivant des activités de formation continue, peu importe la matière enseignée.

De plus, les enseignants spécialistes se trouve dans le fait de devoir enseigner dans plusieurs niveaux et parfois dans plusieurs écoles afin de bénéficier d'une tâche pleine.

L'éducation physique est l'une des disciplines dont les plus besoins sont les plus importants tant au primaire qu'au secondaire.

Les besoins sont davantage importants dans les régions telles que l'Abitibi-Témiscamingue, la Gaspésie, la Côte-Nord et du Bas-Saint-Laurent.

Donc, les perspectives d'emploi sont excellentes dans cette discipline au cours des prochaines années.

La rémunération moyenne en 2020...

Le salaire annuel moyen d'un(e) éducateur(trice) physique au primaire dans le réseau de la santé (notamment dans les centres de réadaptation) détenant environ 10 années d'expérience était de 64 900 $.

Le salaire annuel moyen d'un(e) enseignant(e) en éducation physique au primaire ou au secondaire dans secteur privé détenant environ 10 années d'expérience était de 68 600 $.

Le salaire annuel moyen d'un(e) enseignant(e) en éducation physique au primaire ou au secondaire dans le réseau public détenant environ 10 années d'expérience était de 71 300 $.

PORTRAIT DU RÉSEAU PUBLIC DE L'ÉDUCATION :

Consulte la page d'enseignant(e) au secondaire ou la page d'enseignant(e) au préscolaire et au primaire

PORTRAIT DU RÉSEAU PRIVÉ DE L'ÉDUCATION :

Consulte la page d'enseignant(e) au secondaire ou la page d'enseignant(e) au préscolaire et au primaire

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en enseignement de l’éducation physique et de la santé (dans toutes les universités sauf à l’UQAM) a une durée totale de 4 ans offert à temps complet seulement. Dans toutes les universités, il ne comporte aucune concentration.

ET le Baccalauréat spécialisé en intervention en activité physique et de la santé - profil enseignement de l'éducation physique  et à la santé  offert à l’UQAM a une durée totale de 4 ans offert à temps complet seulement.

 

La 1ère année te permettra de comprendre le fonctionnement et développement du corps humain en mouvement et à l'effort, le développement psychologique de l'enfant et de l'adolescent, fonctionnement et l'organisation de l'enseignement au primaire et au secondaire, ainsi que les bases et les fondements de l'enseignement de l'activité physique. Enfin, tu seras initié(e) aux différents aspects de la réalité scolaire et à la relation enseignement-élève par la réalisation d'un stage d'observation dans une classe d'éducation physique au primaire et/ou secondaire.

 

Elle  comporte des cours tels que : anatomie fonctionnelle et enseignement, apprentissage moteur et neurokinésiologie, biomécanique et kinésiologie en activité physique, apprentissage et contrôle du mouvement, physiologie de l'effort 1, psychologie du développement : de l'enfance jusqu'à l'adolescence, développement socio affectif de l'élève,  initiation à l'enseignement de l'activité physique, ainsi qu'un stage d'observation et d'initiation en milieu scolaire au préscolaire et au primaire et/ou au secondaire (de 3 semaines consécutives à temps complet au trimestre d'hiver).

 

La 2e année est consacrée à l'approfondissement des bases physiologiques nécessaires en activité physique (notamment associés aux limites du corps humain et aux risques de blessures), à l'apprentissage des méthodes et techniques didactiques de l'activité physique au préscolaire et au primaire, une initiation aux méthodes didactiques de l'enseignement de l'activité physique au secondaire, les bases de l'intervention en activité physique sociomotrice et l'éducation à la santé par l'activité physique. Enfin, tu seras initié(e) à l'enseignement de l'éducation physique au primaire et/ou secondaire.

 

Tu auras des cours tels que : croissance et développement moteur, physiologie de l'effort 2, soins d'urgence et RCR, développement physique et santé, relaxation et autogestion du stress, initiation à la traumatologie sportive, développement moral en éducation physique et sportive, communication orale et écrite en contexte d'enseignement, enseignement des habiletés sociomotrices en éducation physique, stage d'initiation à l'enseignement de l'activité physique au secondaire OU stage d'intervention pédagogique en éducation physique au préscolaire et au primaire (4 semaines consécutives à temps complet au trimestre d'automne), didactique de l'éducation motrice au préscolaire et au primaire (notamment en mise en forme), didactique des activités physiques coopératives au préscolaire et au primaire  (exercices, jeux, etc.), didactique des activités physiques collectives au préscolaire et au primaire (sports d'équipe), didactique des habiletés motrices au préscolaire et au primaire, introduction à l'éducation physique adaptée, éducation à la santé 1.

 

La 3e année est consacrée à l'approfondissement des méthodes et techniques didactiques de l'activité physique, notamment au niveau secondaire, aux méthodes d'intervention auprès des élèves présentant des difficultés d'apprentissage, d'attention ou de comportement, sur les méthodes d'évaluation des apprentissages, sur le contexte de l'implication des parents dans l'apprentissage des élèves, les répercussions et les effets des problèmes familiaux sur la vie scolaire des élèves, ainsi que l'éducation à la santé par l'activité physique. Enfin, tu apprendras à intervenir dans l'enseignement de l'éducation physique dans une classe du primaire ou du secondaire.

 

Tu auras des cours tels que : didactique des activités collectives au secondaire (sports d'équipe), didactique des habiletés motrices au secondaire, didactique des activités de plein air au primaire et au secondaire (raquette, cyclisme, randonnée pédestre, etc.), intervention auprès d'élèves en difficultés d'apprentissage en éducation physique au primaire et au secondaire, auprès des élèves présentant des troubles comportementaux au primaire et au secondaire, élèves ayant des besoins particuliers en éducation physique (avec handicap ou déficience auditive, visuelle, physique ou psychomotrice ou parfois intellectuelle), gestion de la classe et difficultés comportementales, évaluation des apprentissages en enseignement de l'éducation physique, nutrition, santé et activité physique, éducation à la santé 2, écoles, familles et environnement social, ainsi qu'un stage d'implication et d'intervention pédagogique en éducation physique au primaire OU un stage d'implication et d'intervention pédagogique en éducation physique au secondaire (8 semaines consécutives à temps complet au trimestre d'automne ou d'hiver).

 

La 4e année quant à elle est consacrée à l'apprentissage des méthodes didactiques propres à une discipline sportive, à l'approfondissement sur les interventions pédagogiques auprès d'enfants ayant des difficultés d'apprentissage, d'attention ou de comportement et les ressources disponibles en milieu scolaire et une initiation à recherche en éducation appliquée aux interventions pédagogiques. Mais, elle est surtout consacrée à la prise en charge d'une classe d'éducation physique du primaire et/ou du secondaire  pendant toute une étape scolaire.

 

Elle comprend des cours tels que : animation et organisation du sport scolaire, intervention en conditionnement physique, promotion de l'activité physique en milieu scolaire, inclusion des élèves en difficultés d'apprentissage ou présentant un handicap en classe ordinaire d'éducation physique, éthique et déontologie en enseignement, 6 à 8 cours de didactique sportive dans les disciplines sportives de ton choix (ex : athlétisme, auto-défense, badminton, basketball, escalade et parcours, gymnastique, handball, hockey, natation, soccer, volleyball, etc.), quelques cours optionnels parmi une liste de cours proposés en éducation physique et disciplines connexes (kinésiologie, nutrition, psychopédagogie, etc.), synthèse de fin d'études en éducation physique, ainsi qu'un stage de responsabilité et prise en charge d'une classe d'éducation physique du primaire OU du secondaire (8 semaines consécutives à temps complet au trimestre d'hiver).

 

Voici les particularités de chacune des universités en ce qui concerne les stages obligatoires et les cours optionnels offerts :

 

À Laval; au niveau des stages, tu auras le choix de concentrer tes expériences principalement au primaire tout en ayant en acquerras de l'expérience au niveau secondaire ou vice-versa. Donc, tu pourras entre les 2 blocs de stages suivants :
le stage d'enseignement en éducation physique et à la santé au préscolaire et au primaire 1 (3 semaines en 1ere année) + le stage d'enseignement en éducation physique et à la santé au secondaire 2
(4 semaines en 2e année)

OU le stage d'enseignement en éducation physique et à la santé au secondaire 1 (3 semaines en 1ere année) + le stage d'enseignement en éducation physique et à la santé au préscolaire et au primaire 2 (4 semaines en 2e année).

 

Ensuite, tu pourras choisir entre les 2 blocs suivants (peut importe le bloc précédent choisi) :

le stage d'enseignement en éducation physique et à la santé au préscolaire et au primaire 3 (8 semaines en 1ere année) + le stage d'enseignement en éducation physique et à la santé au secondaire 4 (8 semaines en 3e année)

OU le stage d'enseignement en éducation physique et à la santé au secondaire 3 (8 semaines en 1ere année) + le stage d'enseignement en éducation physique et à la santé au préscolaire et au primaire 4 (8 semaines en 4e année).

 

Au niveau des cours optionnels, 3 cours optionnels en éducation physique parmi une liste de 12 cours proposés (ex : sécurité aquatique, entraînement des habiletés mentales en sport, aspects médicaux en activité physique, plein air et santé, gestion d'un club sport, organisation sportive, stage en éducation physique en milieu non scolaire, etc.), 0 à 2 cours optionnels en éducation (ex : éducation en milieu interculturel, stage en enseignement hors-Québec, aspects sociaux de l'éducation, évolution de la pensée pédagogique, etc.).

 

À Sherbrooke; au niveau des stages, les 2 premiers stages comportent une partie au primaire et une autre partie au secondaire, alors que les 2 derniers stages peuvent être réalisés au primaire et/ou au secondaire.

 

Au niveau des cours optionnels, les cours de didactique des disciplines sportives sont échelonnées sur 7 sessions (un cours par session)  contrairement à plusieurs autres universités qui les regroupe en 1 ou 2 session(s) et tu auras à choisir 1 cours optionnel entre initiation à la performance sportive ou initiation à la planification de l'entraînement OU 1 cours au choix en dehors de l'éducation physique parmi l'ensemble des cours de l'Université de Sherbrooke accessibles comme cours complémentaires.

 

À Montréal; au niveau des stages, le premier stage est réalisé au préscolaire et primaire, le second stage est réalisé au secondaire, alors que les 2 derniers stages peuvent être effectués au primaire et/ou au secondaire. Enfin, il n'y a pas de cours optionnel (autre que le choix des cours de didactique des disciplines sportives).

 

À l’U.Q.T.R.; au niveau des stages, le premier stage est effectué au préscolaire et primaire, le second stage est effectué au secondaire, le troisième stage est réalisé au préscolaire et au primaire, alors que le dernier stage est réalisé au secondaire. Enfin, il n'y a pas de cours optionnel (autre que le choix des cours de didactique des disciplines sportives).

 

À l’UQAC; au niveau des stages, les 2 premiers stages sont réalisés au préscolaire et primaire, alors que les 2 derniers stages sont réalisés au secondaire.

 

Au niveau des cours optionnels, tu devras choisir 4 ou 5 cours parmi une liste proposée de cours en éducation (ex : intervention auprès des classes interculturelles et interethniques, intervention en éducation physique et motricité 2 à 5 ans, natation et sécurité aquatique, l'entraîneur et la psychologie sportive, toxicomanies, etc.).

 

À l’UQAM; au niveau des stages, le premier stage est effectué au préscolaire et primaire, le second stage est effectué au secondaire, le troisième stage est réalisé au préscolaire et au primaire, alors que le dernier stage est réalisé au secondaire.  Enfin, il n'y a pas de cours optionnel (autre que le choix des cours de didactique des disciplines sportives).

 

De plus, le programme comprend une activité obligatoire non créditée qui consiste en 40 heures d'intervention communautaire en activité physique ou sportive échelonnées sur les 4 années du programme.

 

Au niveau des cours optionnels, tu devras choisir 4 ou 5 cours parmi une liste proposée de cours en éducation (ex : intervention auprès des classes interculturelles et interethniques, intervention en éducation physique et motricité 2 à 5 ans, natation et sécurité aquatique, l'entraîneur et la psychologie sportive, toxicomanies, etc.).

À McGill; au niveau des stages, le premier stage est réalisé au préscolaire et primaire, le second stage est réalisé au secondaire, alors que les 2 derniers stages peuvent être effectués au primaire et/ou au secondaire.

Au niveau des cours optionnels, il comporte 2 cours optionnels dans la discipline sportive de ton choix, 1 cours optionnel en éducation interculturelle parmi (éducation des Inuit et Premières Nations ou éducation multiculturelle ou éducation globale et justice sociale), 1 cours optionnel en médias et technologies de l'information en éducation parmi (médias, technologies et éducation ou médias éducationnels 1 ou programmation pour l'éducation 1 ou littérature médiatique pour l'éducation), ainsi que 5 cours au choix en dehors de l'éducation physique parmi l'ensemble des cours de l'Université accessibles sont cours complémentaires.

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires du DEC en éducation spécialisée de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans cadre de son programme de baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission est faite lors de la demande et aucune préférence ou priorité n'est accordée à l'admission.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Voici la seule entente actuellement offerte :

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Ces programmes visent à t’intégrer au marché du travail, mais il te sera également possible de poursuivre tes études au niveau de la maîtrise dans l’un des programmes suivants :

 

Pour plus de détails, consulte la page sur les études supérieures en sciences de l'éducation, ainsi que la page sur les études supérieures en sciences sociales.

 

maîtrises :

mais également :

 

Autres programmes :

EXIGENCES D’ADMISSION :

-        Soit détenir D.E.C. (toutes les universités, sauf Montréal)

-    Soit détenir un D.E.C. en sciences-arts-lettres ou en sciences de la nature (Montréal)

-    Soit détenir un D.E.C. en sciences humaines et avoir réussi l'objectif ou le cours suivant ou son équivalent (Montréal) :
 022V (ou biologie 901 ou 921)

-    Soit détenir tout autre D.E.C. et avoir réussi les cours suivants ou leurs équivalents (Montréal) :
mathématiques 360-300 ou 103 ou 307 ou 337 + un cours de biologie humaine

-       Soit avoir acquis une minimum de crédits universitaires (Montréal et Laval, 24 crédits sont exigés; UQAM, U.Q.T.R. et UQAC, 15 crédits sont exigés)

-       Soit être âgé d’au moins 21 ans, posséder les connaissances appropriées et une expérience pertinente d'au moins 1 an (2 ans ou 1 500 heures en enseignement à l'UQAM, UQAC et U.Q.T.R.) dans un domaine relié à l'éducation physique ou à l'animation ou à l'entraînement sportif ou le domaine du cirque (toutes les universités, sauf UQAM)

AUTRES EXIGENCES À L’ADMISSION/span> :

 

-    Ne pas avoir d'antécédents judiciaires (toutes les universités, exigence du Ministère de l'Éducation)

 

-         Réussir un de français (toutes les universités)

-         Subir un test d’aptitudes physiques (Sherbrooke)

-         Subir un test d’habiletés motrices générales (UQAM et U.Q.T.R.)

-    Soumettre un curriculum vitae décrivant ton expérience bénévole et/ou rémunérée dans le domaine de l'activité physique et des sports pratiqués comme loisirs et des attestations ou certifications que tu détiens (UQAM)

 

-         Soumettre 2 lettres de référence attestant ton expérience dans le milieu du sport (bénévole ou rémunéré) (Mcgill)

 

-         Subir une entrevue, si exigée (Montréal, UQAM et Mcgill)

 

-         Aucune autre exigence nécessaire à l'exception du test de français (UQAC pour les candidats du collégial, Laval, Montréal)

 

-         Subir une entrevue, au besoin (UQAC pour les candidats détenant une formation universitaire) 

 

-         Fournir un C.V. faisant état des expériences de travail connexes accompagné des attestations pertinentes, fournir 2 lettres de recommandation et une subir une entrevue obligatoire (UQAC pour les autres candidats) 

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

À l’automne 2021 :

 

Le programme est très contingenté dans toutes les universités

 

UNIVERSITÉS

DEMANDES

NOMBRE DE PLACES

TAUX

D’AMISSION

EN %

COTE R

Dernier candidat

Admis

COTE R
en 2020
COTE R
en 2019
COTE R
en 2018
COTE R
en 2017
COTE R
en 201
6

Montréal

439

66

15

25,570

25,500

25,027

26,009

26,009

25,512

UQAM

403

64

16

25,250

24,500

26,000

*

*

*

Sherbrooke

347

96 **

28

24,200

24,400

23,400

23,500

23,500

23,700

Laval

319

64

20

25,025

25,147

24,023

24,023

24,023

24,221

UQTR

206

50

24

23,580

23,580

22,300

23,500

23,500

23,500

UQAC

90

45

50

21,860

20,880

19,400

19,640

19,640

21,900

Mcgill

N-D

N-D

N-D

24,700

24,500

25,000

25,000

24,500

24,500

* impossible de fournir la cote R car elle est combinée au test d’habiletés physiques

** 6 places ont été ajoutées en 2019

 

N-D = donnée non disponible

 

Les admissions sont ouvertes au trimestre d’automne seulement dans toutes les universités

Sources : Université de Montréal, UQAM, Université de Sherbrooke, U.Q.T.R., UQAC, Université Laval et Université Mcgill

 

ENDROITS DE FORMATION :

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu désires avoir l’avis d'enseignants(es) en éducation physique sur leur profession ? alors va également consulter les vidéos suivants :

  • les entrevues avec Anne-Catherine Savaria, Aryane Vaillancourt; Camille Bouchard, Jonathan Morcos, Kaleigh Quennec et Rachel St-Laurent et Zeina Tamaz; la première est étudiante au Baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire, la seconde est étudiante au Baccaluréat en enseignement préscolaire et primaire, la troisième est étudiante au Baccalauréat en enseignement du français au secondaire, le quatrième est étudiant au Baccalauréat en enseignement des mathématiques au secondaire, la cinquième est étudiante au Baccalauréat en enseignement de l'éducation physique et à la santé, la sixième est étudiante au Baccalauréat en enseignement du français langue seconde et la dernière est conseillère aux communications et à la promotion des études en éducation à l'Université de Montréal et réalisées par l'Université de Montréal;

  • les entrevues avec Daniel, Valérie, Nadine et Jonathan; étudiants au baccalauréat en enseignement en éducation physique et à la santé à l'Université de Sherbrooke et réalisées par l'Université de Sherbrooke;

  • l'entrevue avec Nathalie St-Jean, enseignante en éducation physique à l'école primaire Chante-Bois de Blainville, réalisée par le Regroupement du Sport étudiant du Québec RSEQ;

  • l'entrevue avec Éric Genest; enseignant en éducation physique - concentration multisports et plein air à l'École secondaire Charles Gravel à Saguenay et réalisée par la Commisison scolaire des Rives du Saguenay;

  • l'entrevue avec Lyne Boisvert, enseignante en éducation physique à l'école secondaire Joseph-Hermas-Leclerc de Granby et réalisée par la centre de services scolaires du Val-des-Cerfs;

  • l'entrevue avec Alder Pierre, enseignant en éducation physique à l'école secondaire Lucien-Pagé, l'une des plus pauvres de Montréal de la centre de services scolaires de Montréal et réalisée dans le cadre de l'émission "Écoles à l'examen" diffusée par Télé-Québec;

  • les entrevues avec Lisa Chatillon, Kathy Lebreton, Vincent Ipperciel, Martin Beauchamp, Eleanore et Samuel; la première est enseignante en mathématiques/adaptation scolaire, la seconde est enseignante en français/adaptation scolaire, le troisième en enseignant en français, le quatrième est enseignant en éducation physique et les derniers sont étudiants à l'école secondaire Mont-Bleu de Gatineau qui parlent de leur projet MathSport et réalisées par la centre de services scolaires des Portage-de-l'Outaouais;

  • l'entrevue avec Linda Carrière, enseignante en éducation physique à l'école secondaire catholique E.J. Lajeunsse du Conseil scolaire catholique Province à Windsor en Ontario et réalisée par l'Ordre des enseignants de l'Ontario;

  • les entrevues avec Annick Ouellet et Yoland Marcotte; enseignants en éducation physique au Cégep Garneau et réalisées par le Cégep Garneau;

  • les entrevues avec lieutenant de vaisseau François Trépanier et capitaine Maxime Maugeais, le premier est officier du développement de l’instruction au 410e Escadron d'entraînement opérationnel à l'appui tactique (responsable de la formation des pilotes de CF-18 Hornet) de la 4e Escadre à Cold Lake en Alberta de l'Aviation royale canadienne et le second est officier du développement de l’instruction, affecté au directorat de l’instruction et de l’éducation maritime à Ottawa et réalisées par les Forces canadiennes;

  • les entrevues avec capitaine Rob Tucker et lieutenant de vaisseau Jim Meadley; le premier est officier du développement de l'instruction au QG du Centre de développement de l'instruction des Forces canadiennes (qui regroupe 21 écoles des branches des Forces) à la base militaire de Borden en Ontario et le second est officier du développement de l'instruction à l'École des communications et de l'électronique des Forces canadiennes à la base militaire de Kingston en Ontario et réalisées par les Forces canadiennes (en anglais);

  • les entrevues avec capitaine Connie Trudel et capitaine Robert Barrette, la première est emseignante dans la vie civile et officier du Cadre des instructeurs des cadets dans la vie militaire et le second est policier dans la vie civile et officier du Cadre des instructeurs des cadets dans la vie militaire réalisées par les Forces Canadiennes;

  • les entrevues avec major Peter Maurin, capitaine Robert Brett et capitaine Connie Pradhan; le premier est officier exécutif et officier d'entraînement des cadets; le second est un sous-officier retraité de l'Armée canadienne et officier d'instruction des cadets et la troisième est enseignante dans la vie civile et officier d'instruction des cadets et réalisées par les Forces canadiennes (en anglais);

  • l'entrevue notamment avec Tegwen Gadais; Maître en sport, santé et société, M.A. psychopédagogie (éducation physique) et Ph.D. psychopédagogie; professeur en enseignement de l'éducation physique et à la santé à l'UQAM, chercheur au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante, chercheur à la Chaire UNESCO sur le développement curriculaire et chercheur au Groupe de recherche en activité physique adaptative et réalisée par ULavalTV.

Pour un répertoire d'établissements d'enseignement, voir le Portrait du réseau de l'éducation

 

Pour d'autres liens en éducation, consulte la page de professeur au secondaire et la page de professeur au préscolaire et au primaire

 

Pour une liste de liens concernant les sports et l'activité physique, consulte la page d'intervenant en sports

 

-        Fédération des éducateurs physiques enseignants du Québec

-    Kino Québec : répertoire de ressources et infos pour l'enseignement de l'éducation physique au primaire et au secondaire

-    A mon meilleur : site de ressources pour l'enseignement de l'éducation physique au primaire réalisé par Education Physique Canada

-    Bande sportive : site de ressources pour l'enseignement de l'éducation physique

-    Ministère de l'Éducation de l'Alberta : site francophone de ressources pédagogiques pour l'enseignement de l'éducation physique

-    Sports Fit Canada : programme interactif gratuit et convivial qui encourage les enfants et les jeunes à découvrir les joies du sport

 

Retour à la page du secteur enseignement

Retour à la page du secteur services sociaux
Retour à la page d’enseignant au préscolaire-primaire

Retour à la page d’enseignant au secondaire

Retour à la page d'accueil