Retour à la page du secteur électrotechnique
Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : ÉLECTROTECHNIQUE

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNOLOGUE EN GÉNIE BIOMÉDICAL

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES D.EC. + Certificat universitaire OU

DIPLÔME TECHNIQUE HORS-QUÉBEC

 

Va voir également la section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de technologues en électronique médicale qui parlent de leur métier). 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technologue en électronique médicale (aussi appelé "technologue ou technicien en maintenance d'équipements médicaux" ou "technologue ou technicien en génie biomédical"); tu seras responsable d’assurer l'installation, la mise en service, l'étalonnage, la calibration, l'entretien, le dépannage, la vérification, le fonctionnement sécuritaire, la construction et la modification des équipements électroniques de type biomédical selon les indications et normes établies au sein d’un établissement hospitalier principalement, mais aussi au sein d’autres établissements (entreprises spécialisées en entretien d’équipements biomédicaux, manufacturiers d’équipements biomédicaux, etc). Tu auras à t’assurer de leur bon état de fonctionnement, à effectuer le calibrage et les ajustements nécessaires au besoin, conseiller les technologues et techniciens en santé sur l’utilisation adéquate et sécuritaire des équipements, etc.

 

Voici quelques exemples d’appareils et équipements biomédicaux dont tu auras la responsabilité : les respirateurs artificiels, les moniteurs cardiaques, les moniteurs-défibrillateurs, les appareils respiratoires, les appareils de circulation extracorporelle pour la chirurgie cardiaque, les systèmes d’imagerie médicale (dont les échographes, les électroencéphalographes, les scanners), les appareils de traitement du cancer, les appareils de microchirurgie et chirurgie assistée par ordinateur, les appareils à radio-isotopes les analyseurs de laboratoires cliniques, et autres appareils électroniques médicaux.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-    Aptitudes pour les mathématiques et les sciences

-         Bonnes habiletés manuelles et bonne dextérité manuelle pour manipuler adéquatement les pièces à réparer

-         Minutie, précision, souci du détail car tu auras souvent à réparer des petites pièces ou des pièces délicates

-         Esprit d’analyse pour analyser et trouver rapidement une défectuosité ou tout autre problème

-         Aimer travailler avec le public (principalement le personnel technicien en santé) car tu auras des contacts avec le public (que ce soit sur place, en atelier, en vente ou en représentation)

-         Connaissance de l’anglais oral et écrit : La plupart des manuels d’installation et d’entretien sont dans cette langue

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Acheteur(euse) d'équipements médicaux

-         Représentant(e) en équipements biomédicaux

-    Technicien(ne) de l'entretien de l'équipement médical

-         Technicien(ne) en installation et réparation d’équipements électroniques

-         Technologue en électronique

-         Technologue en instrumentation industrielle 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Centres hospitaliers (majoritairement0

-         Centres de réadaptation

-         Centres de recherche médicale

-         Compagnies de recherche médicale

-         Compagnies pharmaceutiques

-         Entreprises spécialisées en entretien d’équipements médicaux

-     Forces armées canadiennes, voir aussi le site du Service de santé des Forces canadiennes

-         Manufacturiers d’équipements biomédicaux

-         Urgences-Santé

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Connaissance de l’anglais (certains manufacturiers exigent le bilinguisme)

-         Polyvalence

-    Horaires de travail variés (jour/soir/nuit/fins de semaine/sur appel)

-         Facilité d’adaptation aux nombreux changements technologiques

-         Les cours de perfectionnement sont incontournables

-    Mobilité partout au Québec (chez les manufacturiers ou distributeurs d'équipements)

AFFILIATION À UNE ASSOCIATION PROFESSIONNELLE :

 

Aucun permis de pratique n'est nécessaire afin de pratiquer en tant que technicien(ne) ou technologue en génie biomédical ou en électronique médicale.

 

Par contre, il est fortement recommandé de devenir membre de l’Ordre des technologues professionnels du Québec.

 

L’obtention du titre professionnel T.P. te permettra d’accéder à certains postes-clés en entreprise et obtenir une reconnaissance dans la profession.

 

PLACEMENT :

 

Aucune donnée disponible, mais rares sont les technologues en génie biomédical sans emploi

 

Réfère-toi à la page de technologue en électronique

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2016 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :  

-         16,28 $/heure en ventes d’équipements médicaux (40 hres/sem)

-         19,20 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en électronique chez Urgences Santé

-     19,68 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que technicien(ne) en génie biomédical en milieu hospitalier

-         27,29 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que technologue en électronique biomédicale dans la fonction publique fédérale (postes civils dans les hôpitaux militaires)

-    2 948 $/mois au cours de la 1re année en tant que technologue en électronique médicale (grade de "soldat") et augmente à 5 547 $/mois (grade de "caporal - spécialiste") au sein des Forces canadiennes (Force régulière)

Note 1 : stabilité de la moyenne salariale dans le secteur privé par rapport aux années précédentes.

 

Note 2 : dans le secteur public et chez les grands employeurs privés, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

 

Sources : Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, Conseil du trésor du Québec, Commission de la Fonction Publique du Canada, Urgences-Santé et Forces canadiennes

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

La complexité des équipements médicaux, le vieillissement des appareils existants et la rareté des technologues qualifiés permettent de prévoir des perspectives excellentes pour les prochaines années.

 

Consulte les sites suivants afin de mieux connaître les perspectives dans ce domaine :

 

-         Jobbom (article décrivant les perspectives d’emploi en génie biomédical)

-         Avenir Santé (témoignage d’un technicien en génie biomédical travaillant à Montréal)

 

Pour plus de détails, consulte le portrait des secteurs suivants :

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Au Québec :

 

Il n’existe pas de programme technique entièrement consacré aux technologies de l’électronique biomédicale.

 

Il faut tout d’abord avoir complété une formation collégiale de 3 ans dans le secteur de l’électrotechnique, comme par exemple :

 

-         D.E.C. en technologie de l’électronique (voir la description de la profession)

-         D.E.C. en technologie des systèmes ordinés (voir la description de la profession)

-         D.E.C. en technologie de l’électronique industrielle (instrumentation et automatisation industrielles), voir la description de la profession

 

Ensuite, il faut compléter le Certificat de 1er cycle universitaire en technologies biomédicales – instrumentation électronique offert par l’École Polytechnique de Montréal ayant une durée d’1 an offert à temps complet.

 

Tu auras des cours en physiologie, systèmes et technologies, communication écrite et orale, introduction aux technologies biomédicales, systèmes de surveillance et de support à la vie, systèmes de laboratoire en milieu clinique, systèmes d'imagerie médicale, technologies de l'information dans le réseau de la santé, travaux pratiques en maintenance d’appareils de soins, travaux pratiques en maintenance de systèmes d’imagerie et de laboratoire clinique, stage de fin d’études en milieu hospitalier.

 

Hors-Québec :

 

Certains établissements de d’autres provinces offrent un programme de Diplôme technique en technologie du génie biomédical.

 

Le Diplôme en technologie du génie biomédical offert au Centennial College (Scarborough, Ontario) a une durée totale de 3 ans à temps complet. Il est offert sous 2 formules, soit en formule alternance travail-études comportant 3 périodes de stages rémunérés en milieu de travail, ainsi que la formule régulière. Note : Informe-toi auprès du collège, il se peut que la formulae en ATE ne soit accessible qu’aux résidents de l’Ontario. Tu auras des cours en mathématiques techniques, électronique digitale, circuits électriques, santé et sécurité au travail, réseaux informatiques, programmation en C/C ++, microcontrôleurs, mesures et instrumentation, mesures et transmission RF, systèmes de communication électronique, réseaux de communication sans fil et applications, introduction au génie biomédical, microbiologie et contrôle des infections, physiologie et anatomie appliquées, techniques en laboratoire clinique,  contrôle de la qualité, projet de fin d’études, gestion de projets, etc.

 

Le Diplôme en technologie du génie biomédical offert au British Columbia Institute of Technology BCIT (Vancouver, BC) a une durée totale de 2 ans à temps complet et offert seulement sous la formule régulière. Tu auras des cours d’anatomie et de physiologie, principes de l’électronique, introduction à l’architecture informatique, mathématiques techniques pour le génie biomédical, physique pour la technologie du génie biomédical, électronique digitale, chimie générale et organique pour le génie biomédical, communication technique pour le génie biomédical, technologie des sytèmes biomédicaux, réseaux informatiques biomédicaux, génie logiciel, l’environnement hospitalier, systèmes d’imagerie médicale, microprocesseurs & systèmes digitaux, appareils de soins aux patients, projet en technologie du génie biomédical, stage en milieu de travail, etc.

 

Le Diplôme en technologie du génie biomédical offert au Northern Alberta Institute of Technology NAIT (Edmonton, Alberta) a une durée totale de 2 ans à temps complet. Il est également offert sous 2 formules, soit en formule alternance travail-études comportant 3 périodes de stages rémunérés en milieu de travail, ainsi que la formule régulière. Note : Informe-toi auprès du collège, il se peut que la formulae en ATE ne soit accessible qu’aux résidents de l’Alberta. Les cours sont semblables à ceux mentionnés ci-haut.

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Pour plus de détails sur les études pour devenir ingénieur biomédical, consulte la page suivante.

 

Après complété tes études techniques, il te sera possible de poursuivre tes études à l’université dans l’un des programmes suivants :

-    Baccalauréat en génie biomédical offert à l'École Polytechnique de Montréal

-         génie électrique avec concentration en technologies de la santé offert à l’École de technologie supérieure de Montréal ÉTS

-         génie mécanique avec concentration en technologies de la santé offfert à l’École de technologie supérieure de Montréal ÉTS

-         génie de la production automatisée avec concentration en technologies de la santé offert à École de technologie supérieure de Montréal ÉTS

-         génie mécanique avec concentration conception en génie biomédical offert à Ottawa

-         bioinformatique offert à l’Université de Montréal et à l’Université Laval

-         biotechnologies offert à l’Université de Sherbrooke

-         neural computation offert par McMaster University (en Ontario)

-         génie électrique avec option biomédicale offert à l’University of Alberta (entente par le NAIT)

-         génie électrique option génie biomédical offert à l’University of British Columbia (entente avec le BCIT)

-         génie électrique option génie biomédical offert à Carleton University (entente avec  Centennial College)

-         génie élecrique combiné avec la biophysique médicale offert à l’University of Western Ontario

EXIGENCES D'ADMISSION :

Pour les programmes de DEC en électrotechnique :

-         Détenir un D.E.S. et avoir réussi les cours suivants du secondaire ou leurs équivalents :
TS ou SN 4e (anciennement mathématiques 436)
ST ou ATS 4e (anciennement sciences physiques 436)
 

Pour connaître les équivalences de l’éducation aux adultes, consulte la page suivante

Pour les programmes Hors-Québec :

-         Détenir un D.E.S. et avoir réussi les cours suivants du secondaire ou leurs équivalents :
TS ou SN 4e (anciennement mathématiques 436)
ST ou ATS 4e (anciennement sciences physiques 436

Note : informe-toi auprès du collège choisi pour plus de détails

Pour le Certificat de l’École Polytechnique :

-         Détenir un Diplôme d’études collégiales D.E.C. ou l’équivalent dans l’un des programmes suivants :

Technologie de l’électronique

Technologie des systèmes ordinés

Technologie de l’électronique industrielle (instrumentation & automatisation)

Technologie physique

STATISTIQUES D'ADMISSION :

Le Certificat offert à l’École Polytechnique est contingenté

 

Les programmes de D.E.C. en électrotechnique ne sont pas contingentés (voir les pages des programmes concernés)

 

La formule en alternance travail-études dans les collèges Hors-Québec ont des places limitées (peut-être réservées aux résidents de la province où est situé le collège, informe-toi)

 

Les programmes sous la formule régulière à Centennial, NAIT et BCIT ne sont pas contingentés.

 

La plupart des programmes sont ouverts au trimestre d’automne seulement.

 

Aucune donnée disponible sur les admissions pour tous les programmes.

 

ENDROITS DE FORMATION :

-     École Polytechnique de Montréal (certificat universitaire de 1er cycle - profil avec stage)

Programmes hors-Québec :

-    Centennial College (Scarborough, Ontario), voir aussi le site du département des technologies de l’ingéniérie & des sc appliquées

-    Durham College (Oshawa, Ontario)

-    Northern Alberta Institute of Technology NAIT (Edmonton, Alberta)

-    British Columbia Institute of Technology BCIT (Vancouver, Colombie-Britannique)

-    St-Clair College (South Campus, Windsor, Ontario)

-    College of the North Atlantic (Stephenville, TNO)

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis de technologues en maintenance d'équipements médicaux sur leur métier ?, alors consulte les vidéos suivants :  

Pour une liste d'entreprises manufacturières au Québec, consulte le Portrait de l'industrie de l'électronique

 

Pour une liste d'établissements hospitaliers (électronique biomédicale), consulte le Portrait du réseau de la santé

 

Les grands manufacturiers de systèmes médicaux :

 

Autres :

 

 

Retour à la page du secteur électrotechnique
Retour à la page d’accueil