Retour à la page du secteur communication et documentation

Retour à la page du secteur lettres

Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEUR : COMMUNICATION ET DOCUMENTATION

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNICIEN(NE) EN DOCUMENTATION

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES D.E.C. 

Ne pas conforme avec le métier de commis de bibliothèque (autres appellations "aide-bibliothécaire", "assistant de bibliothèque", "auxiliaire de bibliothèque", "préposé à la bibliothèque", "préposé aux prêts" ou "commis de bureau affecté à une bibliothèque") qui assurent le service au comptoir de prêt et effectuent diverses tâches de bureau relatives au fonctionnement d'une bibliothèque ou d'un centre de documentation et dont aucune formation n'est nécessaire.

Voir aussi la section "liens recommandés" en bas de page.

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technicienne ou technicien en documentation; tu seras responsable d’acquérir, classer, cataloguer, effectuer les descriptions, effectuer les procédures de transfert, classifier, codifier, rechercher et repérer, épurer, conserver les différents documents (livres, archives, rapports, dossiers, plans, photographies, microfilms, CD-Rom, DVD, etc) que l’on retrouve dans une bibliothèque, d’un centre d’archives ou d’un centre de documentation. Tu auras également à renseigner et à aider la clientèle sur l’utilisation des services documentaires et leur fournir des références au besoin.

 

Enfin, tu seras appelé(e) à assurer la mise à jour des bases de données des systèmes de gestion documentaire et parfois même en assurer la gestion et l’organisation de tous les services et ressources (dans le cas d’un petit centre ou d’une petite bibliothèque).

 

Il existe plusieurs milieux différents où tu pourrais être appelé(e) à travailler :

 

-         Les bibliothèques : scolaires (primaires, secondaires, centres d’éducation aux adultes, collégiales), municipales (y comprit les grandes comme Centrale de Montréal, Gabrielle-Roy de Québec, Centrale de Laval), bibliothèques administratives (Assemblée nationale, Palais de Justice, certains ministères, etc), bibliothèques universitaires, Bibliothèque Nationale du Québec à Montréal et Bibliothèque Nationale du Canada à Ottawa.

En plus des tâches mentionnées ci-dessus, tu auras à organiser et à animer des activités d’information sur la façon d’utiliser les services documentaires ou autres activités connexes auprès de la clientèle; réaliser des mandats en animation du livre et de la lecture, identifie et contacte les ressources requises; collaborer à l’élaboration de politiques et de procédures du traitement de la documentation et en assure l’application; et dans les bibliothèques des petites municipalités, tu seras responsable de coordonner toutes les opérations, activités et ressources nécessaires au fonctionnement de la bibliothèque.

 

-         Les centres d’archives administratives : d’associations, de grandes entreprises, d’organismes et ministères gouvernementaux, des municipalités, des entreprises d’État, des établissements d’enseignement, des établissements de santé, des firmes de comptables, des firmes d’avocats, etc.

Plusieurs établissements ont l'obligation légale de conserver dans leurs installations, les archives et documents ayant une incidence légale (ex : archives médicales d'un établissement de santé; rapports et mandats juridiques dans un cabinet de notaire ou d'avocat; les contrats et rapports des assurés et des experts dans les compagnies d'assurance; les contrats, les rapports, les textes des règlements dans les municipalités; etc.

Dans plusieurs établissements, tu seras la seule personne qualifiée afin d'assurer l'organisation et le fonctionnement du centre d'archives (exception des hôpitaux universitaires et des grandes municipalités). La plupart du temps, les archives sont accessibles aux personnes autorisées seulement.

 

-         Des centres de documentation : des centres qui ressemblent à petites bibliothèques qui fournit des documents spécialisés dans un domaine précis que l’on retrouve dans certains ministères (MAPAQ, Environnement, Transports, Ressources naturelles, Culture et communications, Services gouvernementaux), dans les établissements hospitaliers, des palais de justice, ainsi que dans certaines grandes entreprises (assurances, banques, télécommunications, etc).

Dans plusieurs de ces centres, tu seras la seule personne qualifiée afin d'assurer l'organisation et le fonctionnement du centre de documentation. Plusieurs de ces centres sont de nature "spécialisée" sont surtout destinés à des professionnels (ex : ce sont surtout des chercheurs, des étudiants en médecine, des médecins et autres professionnels de la santé, mais aussi des patients qui consultent les centres de documentation des hôpitaux surtout universitaires; ce sont surtout des avocats, autres juristes, des journalistes et certains membres du public qui consultent les centres de documentation des palais de justice; ce sont des agronomes, ingénieurs et autres membres du personnel du domaine agricole qui consultent le centre de documentation du MAPAQ, etc.).

 

-         Les centres d’archives publiques : Archives nationales du Québec (un peu partout au Québec), Archives Nationales du Canada à Ottawa, centres d’archives des municipalités, etc).

Pour garder en mémoire notre histoire, ces centres conservent une multitude de documents (livres, textes de lois, cartes, photographies, microfilms, vidéos, certificats civils, etc.) permettant autant aux historiens, ethnologues, enseignants et étudiants, mais également au grand public de consulter ces documents historiques.

 

-         Autres milieux : librairies, maisons d’édition, médias écrits, stations de télévision et de radio, audiovidéothèques privées, etc.).

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Aptitudes à travailler avec les ordinateurs

-         Aptitudes pour effectuer des recherches dans les documents et à l’aide d’outils informatisés

-         Curiosité afin d’obtenir l’information que tu recherches

-         Minutie, souci du détail et goût du travail bien fait afin de réaliser des recherches avec précision et rigueur, c’est aussi important lors de la manipulation des documents fragiles comme les archives

-         Sens de l’organisation et bonne méthode de travail car tu devras respecter des méthodes de classement pré-établies

-         Facilité à travailler avec public car tu seras constamment en contact avec la clientèle

-         Facilité à travailler en équipe car tu auras à travailler avec la collaboration d’autres techniciens en documentation, des bibliothécaires ou des archivistes

-         Facilité d’adaptation afin de mieux t’adapter à tous types de milieux de travail

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Agent(e) de service de collections

-        Aide aux lecteurs

-    Aide-bibliothécaire

-        Assistant(e) archiviste

-        Bibliotechnicien(ne)

-    Cinémathécaire

-        Commis de bibliothèque

-    Commis en documentation

-        Commis en librairie

-        Coordonnateur(trice) d’une bibliothèque(avec expérience)

-        Coordonnateur(trice) d’un centre d’archives (avec expérience)

-        Documentaliste

-        Documentaliste chef (avec expérience)

-        Libraire

-    Médiathécaire

-        Recherchiste

-        Recherchiste chef (avec expérience)

-        Responsable du service à la clientèle d’une bibliothèque

-        Responsable du service des prêts

-        Technicien(e) en archivistique

-        Technicien(ne) en gestion de documents

-    Vidéothécaire

-    Webmestre

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-    Bibliothèques numériques

-        Cégeps

-        Centres d’archives publiques

-    Centres de recherches

-    Centres de santé et de services sociaux

-        Collèges privés

-        Commissions scolaires

-    Écoles primaires et secondaires privées

-        Entreprises de gestion documentaire

-    Entreprises de production audiovisuelle et télévisuelle

-    Entreprises de production cinématographique

-        Entreprises de services informatiques (gestion de bases de données)

-    Établissements hospitaliers universitaires

-    Librairies

-    Maisons d'édition

-    Musées

-    Sociétés d'ingénieurs (gestion du centre de documentation de plans et photographies)

-    Stations de télévision

-    Universités

-    Gouvernement du Canada (centres de documentation des ministères, services des archives administratives) : Bibliothèque et Archives nationales du Canada, Bibliothèque du Parlement canadien, répertoire des bibliothèques fédérales, Bibliothèque Jules-Léger d'Affaires étrangères Canada, Bibliothèque scientifique nationale du Conseil national de recherches du Canada, Bibliothèque canadienne de l'agriculture, Bibliothèque Larkin-Kerwin de l'Agence spatiale canadienne (St-Hubert), Bibliothèque de Statistiques Canada

-         Gouvernement du Québec (réseau des bibliothèques, centres de documentation et centres d’archives administratives gouvernementaux) :  Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Bibliothèque de l'Assemblée Nationale du Québec, Bibliothèque Cécile-Rouleau (Ministère des Services gouvernementaux), Ministère de la Culture et des Communications, Transports Québec, Ministère de la Famille et de l'Enfance, Ministère Santé et Services sociaux, Commission de la capitale nationale, Institut de la statistique du Québec (centre d'information et de documentation), Commission de la construction du Québec

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-        Excellente maîtrise de la langue française

-        Bonne connaissance de l’anglais

-        Polyvalence

-        Travail souvent à contrat ou à temps partiel

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2014 :  

Le placement est très bon, 79 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont 78 % sont à temps complet.

Par contre, plusieurs des emplois sont à contrat, notamment dans la fonction publique québécoise et fédérale.

Plusieurs emplois sont à temps partiel au sein des municipalités.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

90 64 50 9

 

Note : hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (il était de 68 % en 2013; 75 % en 2011 et 66 % en 2010).

 

Source : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2014 :

(données de 2015 dans le secteur public et parapublic)

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Dans le secteur privé :

 

-         17,03 $/heure (40 hres/sem) dans le secteur privé au sein de PME

 

Dans le secteur de l’enseignement :

 

-         17,66 $/heure (35 hres/sem) en moyenne des écoles primaires et secondaires privés

 

-         18,40 $/heure (35 hres/sem) en moyenne des collèges privés

 

-         18,40 $/heure (35 hres/sem) dans les commissions scolaires

 

-         18,40 $/heure (35 hres/sem) dans les cégeps

 

-         20,85 $/heure (35 hres/sem) en moyenne au sein des universités

 

Dans le secteur municipal :

 

-    21,26 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en documentation à la Ville de Québec

 

-         21,56 $/heure (35 hres/sem) en tant que bibliotechnicien(ne) ou technicien(ne) en gestion de documents et d’archives à la Ville de Montréal

 

-    22,31 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) coordonnateur(trice) en bibliothèque à la Ville de Québec

 

-         22,33 $/heure (33,75 hres/sem) en tant que bibliotechnicien(ne) ou technicien(ne) en gestion de documents et d’archives à la Ville de Laval

 

-         22,59 $/heure (32,5 ou 33 ou 33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne en tant que coordonnateur(trice) de bibliothèque au sein des petites municipalités (moins de 20 000 habitants)

 

-         23,80 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne en tant que biobliotechnicien(ne) ou technicien(ne) de bibliothèque ou technicien(ne) en documentation ou technicien(ne) en gestion des documents administratifs et archives au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

 

-         24,07 $/heure (32,5 ou 33 ou 33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne en tant que biobliotechnicien(ne) ou technicien(ne) de bibliothèque ou technicien(ne) en documentation ou coordonnateur(trice) de bibliothèque au sein des municipalités de taille moyenne (20 000 à 99 999 habitants)

 

Dans le secteur gouvernemental et autres secteurs publics :

 

-         18,05 $/heure (35 hres/sem) à la Bibliothèque et archives nationales du Québec

 

-         18,57 $/heure (35 hres/sem) à Revenu Québec

 

-         18,58 $/heure (35 hres/sem) dans la fonction publique québécoise

 

-         18,58 $/heure (35 hres/sem) dans le réseau de la santé et des services sociaux (centres de santé et services sociaux, hôpitaux, CHSLD, CLSC, centres de réadaptation, etc.)

 

-         21,71 $/heure (35 hres/sem) en tant que bibliotechnicien(ne) à l'Autorité des marchés financiers

 

-         21,92 $/heure (35 hres/sem) en tant que bibliotechnicien(ne) à Loto-Québec

 

-         23,34 $/heure (37,5 hres/sem) dans la fonction publique fédérale

 

-         27,64 $/heure (32, 33,5 ou 35 ou 38,75 hres/sem) à Hydro-Québec

 

Dans le secteur des musées  :

 

-         17,35 $/heure (35 hres/sem) au Musée d'art contemporain de Montréal

 

-         17,41 $/heure (35 hres/sem) au Musée de la Civilisation du Québec

 

-         22,61 $/heure (37,5 hres/sem) dans les musées publics canadiens (Musée d'histoire du Canada, Musée des sciences et technologies du Canada, Musée de la Monnaie royale canadienne, Musée de la Guerre, Musée des beaux-arts du Canada, etc)

 

-         24,30 $/heure (35 hres/sem) en tant que bibliotechnicien(ne) ou technicien(ne) en documentation au Musée des beaux-arts de Montréal

 

Dans le secteur des médias  :

 

-         17,79 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que technicien(ne) en documentation et archives ou adjoint(e) aux nouveaux médias à la SRC (réseau francais)

 

-         17,86 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en documentation à Télé-Québec

 

-         18,97 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que documentaliste à la SRC (réseau francais)

 

-         20,75 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que médiathécaire à la CBC (réseau anglais)

 

-         20,97 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en documentation ou documentaliste au sein des grands quotidiens

 

-         22,32 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que inémathécaire, technicien(ne) à la vidéographie ou  technicien(ne) à la vidéothèque ou technicien(ne) en numérisation au sein des grands télédiffiseurs

Note 1 : hausse de la moyenne salariale dans le secteur privé au sein des PME par rapport aux années précédentes (était de 16,05 $ en 2012; 15,15 $ en 2011 et 14,25 $ en 2010).
           Dans le secteur public et parapublic et chez les grands employeurs privés, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Note 2 : prendre en considération que bien que le salaire horaire est élevé dans les petites et moyennes municipalités, les avantages sociaux (ex : assurance-santé, régime de retraite, etc) y sont moins nombreux que dans les grandes municipalités ou la fonction publique fédérale, mais les responsabilités sont davantages importantes. Dans plusieurs petites et moyennes municipalités, tu agiras comme coordonnateur(trice) de la bibliothèque (opérations, ressources, service à la clientèle et supervision de quelques employés).

 

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la fonction publique du Canada et Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal, Syndicat des fonctionnaires municipaux de la Ville de Québec, Syndicat des employés de bureau, technique et professionnels de la Ville de Laval, Syndicat de la fonction publique du Québec - section locale Bibliothèque et archives nationales du Québec, Syndicat des travailleuses et travailleurs de Loto-Québec, Syndicat des employés professionnels et de bureau de la SRC, Syndicat des employés des communications de la SRC, Guide canadienne des médias - section locale CBC, Syndicat général des employés de Télé-Québec, Syndicat des employés professionnels et de bureau d'Hydro-Québec, Syndicat du Musée des beaux-arts de Montréal, conventions collectives des employés de soutien de la plupart des universités,  conventions collectives des fonctionnaires municipaux de la plupart grandes municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs municipalités de taille moyenne, conventions collectives des employés de plusieurs petites municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs écoles primaires et secondaires privées, conventions collectives des employés de plusieurs collèges privés, conventions collectives des employés de bureau de plusieurs grands quotidiens et conventions collectives des employés de soutien de plusieurs grands télédiffuseurs.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

 Les emplois se retrouvent au sein des municipalités de taille moyenne avec plus de 30 % des postes disponibles, les comissions scolaires avec 25 %, suivis des universités avec 20 %, le Gouvernement du Québec avec 15 % et les autres milieux avec 10 %.

 

Les grandes municipalités, les musées et les entreprises de médias n'emploient presque plus de techniciens(nes) en documentation, alors que dans certaines municipalités de taille moyenne, on y retrouve principalement que des commis de bibliothèque.

 

Au sein des réseaux publics de l'éducation, du collégial et des universités subissent des coupures budgétaires et des gels d'embauche, ce qui fera diminuer les perspectives d'emploi dans ces milieux.

 

Les perspectives sont davantage orientés vers les entreprises privées de toutes sortes (compagnies d'assurances, institutions financières, sociétés de génie conseil, mais également au sein d'entreprises privées en gestion documentaire, ainsi que dans les municipalités de taille moyenne en expansion.

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques de la documentation et gestion de l'information D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Il comporte des cours en notions d’informatique, caractéristiques des documents, sources d’informations et de recherches, localisation et circulation des documents, systèmes et méthodes de classification des documents, règles de description des documents, systèmes de gestion des documents administratifs et d’archives, protection et conservation des documents, mise en forme des documents, analyse et indexation, catalogage, recherche et sources d’informations bibliographiques, outils de gestion documentaire, animation et documentation, services de référence à la clientèle, systèmes documentaires informatisés, acquisition de documents, informatisation des informations documentaires, gestion des collections,  stage de 4 semaines dans un centre de gestion de documents administratifs ou d’archives, stage de 4 semaines dans une bibliothèque ou un centre de documentation spécialisée, etc.

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

D.E.C.-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Consulte la page suivante

 

Tu complètes ton DEC en techniques de la documentation et ensuite, tu es admis directement à la 2e année du Baccalauréat en gestion de l’information de l'Université de Moncton (campus de Shippagan).

 

C'est un programme unique au Canada offert en régime régulier à temps complet ou en régime coopératif à temps complet (comprenant 3 stages rémunérés de 3 à 4 mois chacun) offert en français.

 

Pour plus de détails, voir la profession de bibliothécaire.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-         Détenir un D.E.S. ou un D.E.P.

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Le programme n’est pas contingenté

 

Les candidats(es) admissibles (c'est-à-dire qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis(es).

 

ENDROITS DE FORMATION :

LIENS RECOMMANDÉS : 

 

Tu veux l'avis d'étudiants(es) et d'enseignants(es) en techniques de la documentation sur leur programme d'études ?, alors regarde les vidéos suivants :

Pour une liste de bibliothèques, de centres de documentation et de centres d'archives, consulte la page de biblothécaire

Pour liste de musées, voir la page de muséologue

Pour liste de commissions scolaires, collèges et universités (bibliothèques), voir la page du répertoire des établissements

Pour une liste d'entreprises de médias, voir la page de la profession de journaliste

 

Divers :

 

-        Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec : infos sur la profession et section "offres d'emploi"

-    Association des bibliothécaires du Québec : section "offres d'emploi"

-    Association canadienne des bibliothèques de droit : infos sur la carrière de spécialiste en information juridique dans la section "carrefour de l'emploi"

-        Association des bibliothèques indépendantes de Montréal

-    Association des bibliothèques publiques du Québec

-        Association du personnel des services documentaires scolaires du Québec

-    Association pour l'avancement des sciences et techniques de la documentation : section "offres d'emploi"

-    Association pour la promotion des services documentaires scolaires du Québec

-        La lettre du bibliothécaire québécois : revue spécialisé en bibliothéconomie

-        Répertoire des bibliothèques publiques du Québec

 


 

Retour à la page du secteur communication et documentation

Retour à la page du secteur lettres

Retour à la page d’accueil