Retour à page du secteur chimie et biotechnologies

Retour à la page d'accueil

 

 

 

SECTEUR : CHIMIE ET BIOTECHNOLOGIES

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNOLOGUE EN PRODUCTION PHARMACEUTIQUE

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES A.E.C.

 

Voir aussi la section "liens recommandés" (dont des vidéos de technologues en production pharmaceutique qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technologue en production pharmaceutique; tu seras responsable de planifier et de coordonner le bon déroulement des procédés (synthèse chimique, fermentation, distillation, extraction par solvant, classement, concassage et broyage, etc.) d'un lot de fabrication et de conditionnement de produits pharmaceutiques.dans les différentes forme (ampoules, gélules, gels, capsules molles, comprimés, crèmes, flocons, gouttes, implants, liquides, ovules, pommades, solutions, suppositoires, etc) en respectant les bonnes pratiques de fabrication.

 

Tu auras pour tâches de :

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-      Bonne santé et absences d'allergies (solvants, latex ou autres produits chimiques)

-      Bonne condition physique : puisque tu travailleras de longues périodes debout

-     Bonne perception des couleurs : car dans cette industrie la couleur des médicaments a toute son importance afin que les clients puissent différencier un médicament en particulier d'un autre n'ayant pas les mêmes effets

-      Bonne acuité visuelle

-         Capacité d’analyse et de synthèse et sens logique pour analyser les différents problèmes en production

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable des opérations

-         bonne méthode de travail et gestion du temps car tu auras à planifier les activités de production

-         Sens de l’observation pour observer et détecter des anomalies dans le processus de production

-         Sens de l’initiative car tu devras prendre des décisions seul(e) lorsqu’il y a des problèmes

-         Polyvalence car tu seras appelé(e) à effectuer différentes tâches en usine (notamment dans les PME)

-         Facilité à travailler en équipe car tu auras à collaborer avec d’autres techniciens et des ingénieurs chimistes (et parfois des chimistes dans les laboratoires)

-         Connaissance de l’anglais car la plupart des publications spécialisées sont dans cette langue 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Analyste  à l'échantillonnage

-         Analyste en contrôle de la qualité

-    Associé(e) à l'assurance-qualité

-    Associé(e) à la validation et qualification des équipements

-    Associé(e) aux affaires réglementaires et conformité

-         Conducteur(trice) d’installation de bioprocédés

-    Échantillonneur(euse)

-    Opérateur(trice) au conditionnement

-         Opérateur(trice) de procédés de fabrication pharmaceutique

-    Planificateur(trice) de production

-    Rédacteur(trice) technique

-         Représentant(e) technique en produits pharmaceutiques

-        Technicien(e) à la composition

-        Technicien(e) en fabrication des comprimés

-        Technicien(ne) en génie biochimique

-        Technicien(ne) en contrôle de la qualité des produits pharmaceutiques

-        Technicien(ne) en laboratoire pharmaceutique

-        Technicien(ne) en validation des procédés

-    Technologue en biotechnologies

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-       Industries pharmaceutiques

-    Industries des cosmétiques

-    Industries des produits de santé naturels

-    Industries biotechnologiques

-    Autres industries chimiques (fabricants de matières premières)

-        Laboratoires d’analyse des produits pharmaceutiques (publics et privés)

-       Centres de recherche pharmaceutique

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-     Capacité de travailler dans un milieu extrêmement réglementé : rares sont les milieux ayant autant de règles strictes d'hygiène, de salubrité, de santé et sécurité au travail et de sécurité à respecter, mais le contexte de cette industrie exige ces contraintes

-         Connaissance de l’anglais (certains exigent le bilinguisme)

-         Polyvalence

-         Facilité d’adaptation aux nombreux changements technologiques

-         Certains employeurs exigent (ou recommandent fortement) d’être membre de l’Ordre des technologues professionnels 

AFFILIATION À UNE ASSOCIATION PROFESSIONNELLE :

 

Aucun permis de pratique n'est nécessaire afin de pratiquer en tant que technologue en production pharmaceutique.

 

Par contre, il est fortement recommandé de devenir membre de l’Ordre des technologues professionnels du Québec.

 

L’obtention du titre professionnel T.P. te permettra d’accéder à certains postes-clés en entreprise et obtenir une reconnaissance dans la profession.

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2018 :

 

Le placement est bon, 75 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, ont obtenu un emploi relié dont la totalité sont à temps complet.

 

Plusieurs répondants(es), soit 25 % ont choisi de poursuivre des études universitaires en chimie pharmaceutique (notamment en bénéficiant du DEC-BAC).

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI à TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

16 9 9 4

Note 1 : légère hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 67 % en 2016; 67 % en 2014 et 80 % en 2012).

 

Note 2 : légère hausse du nombre de répondants(es) poursuivant des études universitaires (était de 21 % en 2016; 31 % en 2014 et 17 % en 2012).

Source : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2019 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-    19,53 $/heure (40 hres/sem) au sein des PME

-         24,86 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) d'équipements de production au sein grandes entreprises pharmaceutiques et cosméceutiques

-         27,66 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en contrôle de la qualité au sein grandes entreprises pharmaceutiques et cosméceutiques

-         27,66 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en laboratoire au sein grandes entreprises pharmaceutiques et cosméceutiques

-         27,98 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en procédés de fabrication au sein grandes entreprises pharmaceutiques et cosméceutiques

-      29,85 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en validation au sein des grandes entreprises pharmaceutiques et cosméceutiques

Note 1 : légère baisse de la moyenne salariale au sein des PME en comparaison avec les années précédentes (était de 20,80 $ en 2016 et 16,13 $ en 2014).

Note 2 : au sein des grands employeurs, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Sources : Ministère de l'Enseignement supérieur du Québec, Cégep Gérald-Godin et conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries pharmaceutiques et cosméceutiques.

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

 

En 2018; il y avait plus de 500 superviseurs(es) et coordonnateurs(trices) dans la fabrication de produits pharmaceutiques et cosméceutiques selon Emploi-Québec.

 

Plus de 72 % de ces technologues étaient des hommes.

 

Plus de 47 % des technologues étaient âgés de moins de 45 ans.

 

Plus de 99 % occupaient un poste à temps complet.

 

La majorité des emplois étaient concentrés dans les régions de Montréal, Québec, Laval et Montérégie.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Il y a d'excellentes possibilités d’emploi pour les prochaines années dans ce domaine, malgré les périodes difficiles que subit actuellement cette industrie.

 

Selon les données de Pôle Québec-Chaudière-Appalaches, on évalue à environ 200 le nombre d’emplois spécialisés à pourvoir actuellement dans le domaine de la production pharmaceutique dans la région de Québec.

 

Dans la région de Laval, ce sont près de 200 emplois spécialisés qui devront être recrutés, alors que dans  la région de Montréal, ce sont près de 300 emplois spécialisés à pourvoir au cours des prochaines années selon le Comité sectoriel de la main-d'oeuvre pharmaceutique.

Selon une enquête de Pharmabio Développement, plus de 66 % des entreprises interrogées prévoient une croissance de leurs activités au cours des 10 prochaines années.

 

Parmi les métiers les plus recherchés, on retrouve les opérateurs de bioprocédés, les opérateurs de bioprocédés et les techniciens en contrôle de la qualité.

 

Consulte également le Comité sectoriel de la main-d’œuvre de l’industrie pharmaceutique et biotechnologique  où tu auras davantage d’informations sur le profil de cette industrie et des informations sur les perspectives d’emploi.

 

Ainsi que le portrait de l'industrie pharmaceutique et biotechnologique

 

BREF PORTRAIT DE L'INDUSTRIE BIOPHARMACEUTIQUE :

 

Malgré ses nombreuses difficultés au cours des dernières années, Montréal reste l’une des rares métropoles au monde où une entreprise peut procéder toutes les étapes de la mise au point d’un médicament.

 

En 2018, on y retrouvait plus de 360 entreprises pharmaceutiques qui employaient près de 18 000 personnes dans l'ensemble du Québec, principalement concentrées dans les régions de Montréal, Laval, Montérégie et Québec.

 

Elles sont réparties comme suit :

En ce concerne plus spécififquement les entreprises de fabrication de produits pharmaceutiques généraient 57 % des emplois de l'industrie bien qu'elles ne représentaient que le tiers des entreprises.

 

Elles fabriquent majoritairement des médicaments génériques, mais également des médicaments originaux et des produits naturels.

 

Les produits fabriqués au Québec comprenent :

Parmi celles-ci, plus de 65 %  employaient moins de 50 personnes, 26 % employaient entre 50 et 199 personnes et seulement 10 entreprises employaient plus de 200 personnes.

 

En plus des grandes sociétés pharmaceutiques et cosméceutiques américaines, britanniques ou suisses détenant une unité de production au Québec (E-Z-EM, GSK, Sandoz, Bausch, L'Oréal, Groupe Marcelle, Church & Dwight), on y retrouve également plusieurs entreprises canadiennes et québécoises qui ont su s'intégrer dans ce lucratif marché mondial.

 

Sources : Pharmabio Développement - Comité sectoriel de la main-d'œuvre de l'industrie pharmaceutique et Montréal In Vivo

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d'études collégiales en technologie de la production pharmaceutique D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet de jour.

 

Au cours de la première année; tu apprendras des notions fondamentales de chimie et d'informatique appliqués au domaine pharmaceutique, tu seras familiarisé avec les principes de base des procédés de conditionnement et d'emballage des produits pharmaceutiques et aux procédés de fabrication de médicaments sous forme liquide non stériles (tels que les médicaments diurétiques pour corriger les troubles de la fonction cardiaque, les médicaments gastro-intestinaux et les médicaments antitussifs comme les sirops pour la toux) et tu seras familiarisé avec le fonctionnement et l'environnement de travail en industrie pharmaceutique (sécurité et hygiène en milieu de travail, les bonnes pratiques de fabrication, etc.).

 

Tu auras des cours en notions de chimie générale et de chimie des solutions appliquées au domaine pharmaceutique, statistiques appliquées au domaine pharmaceutique, introduction à la profession de technologue en production pharmaceutique, bonnes pratiques de fabrication, équipements et procédés de fabrication de médicaments liquides 1, santé et sécurité au travail en industrie pharmaceutique, notions de toxicologie, méthodes et mesure de travail en environnement pharmaceutique, équipements et procédés de conditionnement des produits pharmaceutiques, ainsi que procédés de fabrication de médicaments liquides 2.

 

Au cours de la deuxième année; tu approfondiras tes connaissances dans les notions fondamentales appliquées au domaine pharmaceutique (physique, microbiologie), tu approfondiras tes apprentissages sur les procédés de conditionnement; tu apprendras les procédés de fabrication de médicaments solides (tels que : comprimés, pilules, poudres, sachets, etc.); tu seras familiarisé avec les procédés de base de fabrication de produits pharmaceutiques stériles (ex : antibiotiques, antiviraux, antifongiques, anticancéreux, préparations ophtalmiques, etc); tu exploreras les biotechnologies appliquées au domaine pharmaceutique (comme la fermentation, les méthodes de manipulation d’inoculum et la purification) et enfin, tu seras initié aux méthodes de contrôle de la qualité de fabrication en industrie pharmaceutique.

 

Tu auras des cours en notions de physique pour l'industrie pharmaceutique, introduction à la microbiologie, procédés de conditionnement des produits pharmaceutiques 2, équipements et procédés de fabrication de produits pharmaceutiques solides 1, contrôle de la qualité pharmaceutique, équipements et procédés de fabrication des produits pharmaceutiques stériles 1, bioprocédés 1 (biotechnologies appliquées au domaine pharmaceutique) et les systèmes d'assurance-qualité en industrie pharmaceutique 1.

 

Au cours de la troisième année; tu poursuivras tes apprentissages sur les procédés de fabrication des médicaments stériles (tels que les produits ophtalmiques, topiques stériles et les injectables) et sur les bioprocédés (principalement, la culture de cellules animales et végétales, les méthodes de manipulation des gènes et la purification); tu seras familiarisé avec les protocoles de validation des équipements et des systèmes auxiliaires et tu intégras les acquis par la réalisation d’un produit générique d’un médicament existant sur le marché et le produire dans les laboratoires du cégep, aini que par stage d'1 mois en industrie pharmaceutique.

 

Tu auras des cours en bioprocédés 2, procédés de fabrication des produits stériles 2, systèmes d'assurance-qualité 2, validation 1, instrumentation, dépannage et entretien, gestion et communication en milieu professionnel, amélioration continue, validation des procédés, projet en production pharmaceutique, ainsi qu'un stage en industrie pharmaceutique d'une durée de 4 semaines.

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Le programme a pour but de t’intégrer au marché du travail, mais il te sera également possible de poursuivre tes études à l’université l’un des programmes suivants :

 

-         Baccalauréat en chimie offert par plusieurs universités (voir la page de chimiste)

 

-         Baccalauréat en biochimie offert par plusieurs universités (voir la page de biochimiste)

 

-    Baccalauréat en chimie pharmaceutique offert à Sherbrooke

 

-    Baccalauréat en pharmacologie offert à Sherbrooke

-    Baccalauréat en biologie moléculaire et cellulaire offert à Sherbrooke

-    Baccalauréat en biologie médicale offert à l'UQTR

-    Baccalauréat en biophysique offert à l'UQTR

 

-    Baccalauréat en sciences biopharmaceutiques offert à l'Université de Montréal et l'Université d'Ottawa

 

-    Baccalauréat en sciences des produits naturels

 

-       Baccalauréat en génie chimique offert à Polytechnique (notamment la concentration biopharmaceutique), Laval, Sherbrooke, U.Q.T.R. et Mcgill

-       Baccalauréat en génie biotechnologique offert à Sherbrooke

 

-    Baccalauréat en génie biomédical offert à Polytechnique

 

-    Baccalauréat en génie de la production automatisée offert à l'École de technologie supérieure ÉTS

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Détenir le D.E.S. et avoir réussi les cours suivants ou leurs équivalents :
 

TS ou SN 4e (anciennement Mathématiques 436)

 

Note : je te recommande d’avoir suivi le cours de chimie 534 ou son équivalent

 

AUTRE EXIGENCE :

 

    - Ne pas avoir d'allergies à des substances chimiques (solvants, acides, latex, etc)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

 

Les candidats(es) admissibles (c'est-à-dire détenant les préalables requis) sont généralement admis.

 

ENDROIT DE FORMATION :

AUTRES FORMATIONS  :

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu désires avoir l’avis de professionnel(les) du métier ?, alors va voir les vidéos suivants :

Pour une liste d'entreprises pharmaceutiques, consulte la page du portrait de l'industrie pharmaceutique

 

Autres liens :

 

 

Retour à page du secteur chimie et biotechnologies

Retour à la page d'accueil