Retour à la page du secteur agriculture et agroalimentaire

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

PRODUCTEUR(TRICE) D'AGNEAUX ET DE MOUTONS

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P. 

 

Va voir également ma section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de producteurs porcins qui parlent de leur travail).

 

Ainsi que la page du MAPAQ sur la relève agricole féminine

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que productrice ou producteur ovin; tu seras responsable d'exécuter des programmes d'alimentation, de soins de santé et de reproduction dans des fermes d'élevage de troupeaux d'agneaux et/ou de moutons.

 

Tu auras pour tâches de :

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-         Intérêts pour le milieu agricole

-         Excellente santé

-         Excellente condition et endurance physique car tu auras à travailler de longues heures debout et à soulever différentes charges

-         Bonnes habiletés manuelles pour effectuer efficacement différentes tâches tels qu’utiliser et entretenir les équipements et bâtiments, etc.

-         Grande capacité de travail car tu devras de longues heures de travail

-         Sens de l’observation pour être capable de déceler une anomalie sur un équipement, un problème de santé chez les animaux, etc.

-         Autonomie et débrouillardise car tu auras à travailler et à te débrouiller seul(e) dans plusieurs tâches

-         Aimer travailler en équipe car tu auras aussi à collaborer avec d’autres ouvriers agricoles dans certaines tâches

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Gérant(e) de ferme ovine (après expérience en agriculture)

-         Ouvrier(ère) de ferme d’élevage

-         Travailleur(euse) agricole 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Coopératives agricoles

-         Fermes commerciales

-         Fermes familiales

EXIGENCE DES EMPLOYEURS :

-         Bonne connaissance du milieu agricole

-         Polyvalence

-         Mobilité

-         Longues heures de travail (souvent 12 hres/sem, 6 jours/sem)

PLACEMENT :

Selon les données disponibles au 1er 2017 :

 

Note : dans le cadre du DEP en productions animales

 

Le placement est très bon, 78 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 91 % sont à temps complet.

Quelques répondants(es), soit 22 % ont bénéficié du DEP-DEC en poursuivant leurs études au collégial en gestion et technologies d'entreprise agricole.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

133 81 74 29

Note 1 : légère hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 78 % en 2015; 80 % en 2013 et 75 % en 2011).  

Note 2 : légère hausse du nombre de répondants(es) poursuivant des études au collégial (était de 17 % en 2015; 14 % en 2013 et 10 % en 2011). 

Source : Ministère de l’Éducation du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2017 :

 

-         La salaire moyen en début de carrière était de 575,00 $/semaine

 

Note 1 : légère baisse de la rémunération moyenne par rapport aux années précédentes (était de 595 $ en 2015; 579 $ en 2013; 470 $ en 2012 et 580 $ en 2011).

 

Note 2 : la qualité des récoltes varie beaucoup selon les conditions météorologiques, donc la rémunération également. 

 

Source : Ministère de l’Éducation du Québec

 

PORTRAIT DE L'INDUSTRIE :

 

Au Québec, le secteur des productions animales est fort important. En 2015, Elles représentaient un chiffre d'affaires de 5,3 milliards de dollars, soit près de 20 % des recettes agricoles québécoises totales. On retrouvait plus de 32 700 producteurs au sein de près de 16 500 fermes et employaient près de 33 200 travailleuses et travailleurs, soit 61 % de tous les emplois agricoles du Québec.

 

En 2015, la consommation totale du Québec était estimée à 6 507 tonnes métriques, soit 0,8 kg/habitant. La croissance de l’immigration favorise la demande de viande ovine et influence le consommateur québécois à la découvrir. La viande d’agneau produite au Québec jouit d’une excellente image, conférée par sa qualité, son goût, sa texture, sa noblesse et sa différenciation. Les clients québécois demandent de l’agneau du Québec.

 

En 2015, les éleveurs ovins du Québec ont produit 199 300 agneaux et moutons. Ils représentaient 24 % des producteurs au pays. Le chiffre d'affaires était estimé à près de 50,9 millions $ (soit : 47,4 millions $ pour la viande d'agneau lourd; 1,1 millions $ pour la viande de mouton et 2,4 millions $ pour la laine de mouton).

 

Plus de 70 % de la production d'agneau et de mouton de boucherie est vendue aux transformateurs; 26 % en exportations interprovinciales (pour d'autres producteurs, notamment les reproducteurs); 3 % sont vendus directement aux détaillants et aux établissements hôteliers et de restauration; alors que seulement 2 % est vendue directement aux consommateurs.

 

La vente de laine au Canada est en diminution depuis les 20 dernières années. En 2010, la production de laine a été évaluée à 1 236 tonnes. Le Québec est la deuxième province productrice de laine (en quantité). Il produisait, en 2011, 24 % de la production canadienne, avec 307 300 kg de toison dont 70 % est exportée en Chine.

 

Au 1er juillet 2015, on trouvait, au Québec, près de 273 000 ovins. De ce nombre, 56 % étaient des brebis, 32 % des agneaux de marché, 10 % des agnelles de remplacement et 2 % des béliers reproducteurs.

 

En 2015, on comptait 1 109 entreprises ovines, principalement concentrées dans les régions du Bas-St-Laurent, de la Montérégie, de l'Estrie, de Charlevoix, du Centre-du-Québec et de Chaudière-Appalaches.

 

Consulte également le Portrait de l'industrie agricole où tu auras plusieurs infos sur cette industrie, les perspectives, les types d'entreprises, etc.

 

Sources : MAPAQ et Fédération des producteurs d'agneaux et moutons du Québec.

 

PORTRAIT DE LA PROFESSION ET PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

En 2015, le secteur de la production ovine employait plus de 2 500 personnes dont  plus de 1 30 ouvrières et ouvriers en production ovine autres que la main-d'œuvre familiale dans l'ensemble des régions du Québec.

 

Il y a un grand besoin d’ouvriers et d’ouvrières spécialisés en production ovine partout en province.

 

Sources : MAPAQ et Fédération des producteurs d'agneaux et moutons du Québec.

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en production animale D.E.P. a une durée totale de 1 215 heures, c’est-à-dire 11 mois consécutifs offert à temps complet. Il couvre tous les types de productions animales (laitière, bovine, porcine, ovine, caprine, chevaline, avicole et grands gibiers).

 

 Il comporte des cours d'introduction au métier d'agriculteur(trice), santé et sécurité en milieu agricole, conduite d'un tracteur, relations professionnelles en milieu agricole, récolte, tenue des registres de production, épandage de fumiers, préparation primaire du sol, alimentation des animaux, soins aux animaux, reproduction des animaux, opérations de production animale, techniques d'oxycoupage et soudage, entretien : machinerie, équipement et outillage agricole, entretien : bâtiments et équipement agricole intégré, implantation d'une culture, entretien des cultures, ainsi qu'un stage d'intégration au marché du travail non rémunéré de 3 semaines.

 

De plus, la plupart des établissements offrent le programme selon la formule alternance travail-études où tu auras à réaliser un stage rémunéré dans une entreprise agricole comprenant un total de 330 heures de travail en entreprise offert au trimestre d'été (inclus dans le total des heures du programme).

 

ENTENTES D.E.P.-D.E.C. :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEP-DEC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de se faire reconnaître les acquis du D.E.P. en agriculture dans le cadre du programme de D.E.C. en gestion et technologies d'entreprise agricole - spécialisation en productions animales. Donc, tu pourras obtenir les 2 diplômes en 3 ans.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Tu pourras te diriger vers le marché du travail OU poursuivre tes études au collégial dans le cadre du programme de D.E.C. en gestion et technologies d'entreprise agricole d’une durée de 2 ans dans le cadre du programme intégré DEP-DEC permettant d’être admis en 2e année du D.E.C et ainsi l’offrir en 2 ans au lieu de 3 ans.  Pour plus de détails, voir le métier de gérant de ferme

 

Il est également possible de poursuivre tes études dans le cadre du DEC en technologie des productions animales d'une durée de 3 ans. Cependant, aucune entente DEP-DEC n'est offerte pour ce programme. De plus, tu devras avoir complété le cours préalable suivant :
CST 4e (anciennement mathématiques 426 ou 436) ou son équivalent

Pour plus de détails, consulte la page de technologue en productions animales

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

AUTRE EXIGENCE À L’ADMISSION :

 

-         Détenir un permis de conduire (le permis d’apprenti est acceptable) (tous les établissements)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Infos sur l’alternance travail-études

 

Région de Montréal :

-         Centre de formation professionnelle des Moissons, Beauharnois (C.S. de la Vallée-des-Tisserands, Montérégie)
choix parmi 2 options : laitier ou équin;
cours théoriques offerts au CFP à Beauharnois et cours pratiques offerts à la ferme-école à St-Chrysostome;
Possibilité de réaliser un voyage d'études dans la région de la Bretagne en France afin de visiter les écoles d'agriculture et les fermes laitières de la région;

offert en alternance travail-études ATE;
voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de St-Jean-sur-Richelieu
;
Regarde la vidéo promotionnelle du programme;
admissions à temps complet de jour à l'automne.

-         École professionnelle de St-Hyacinthe, St-Hyacinthe (C.S. de St-Hyacinthe, Montérégie)
offert en alternance travail-études ATE
;
voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec
le
Cégep de St-Jean-sur-Richelieu
;
Regarde la vidéo promotionnelle du programme;
admissions à temps complet de jour à l'automne.

Région de Québec :

 

-         Centre de formation agricole de Saint-Anselme, Saint-Anselme (C.S. de la Côte-du-Sud, Chaudière-Appalaches)
également offert dans Charlevoix
;
certains cours (théorie) sont offert en ligne;
un choix parmi 4 options : lait, boeuf, porc, ou moutons;
offert selon la formule en enseignement individualisé permettant d'adapter ton horaire en tenant compte de la conciliation travail-études-famille;
offert en alternance travail-études ATE;
Une A.S.P. en lancement d'une entreprise agricole également offerte;

voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le
Cégep de Lévis-Lauzon;
Regarde la vidéo promotionelle du programme;
admissions à temps complet de jour - entrées continues tout au long de l'année scolaire.

 

Ouest du Québec (Estrie, Centre-du-Québec, Mauricie, Outaouais, Abitibi-Témiscamingue) :

-         Centre de formation professionnelle de Coaticook CRIFA, Coaticook (C.S. des Hauts-Cantons, Estrie)
un choix parmi 6 options : lait, boeuf, porc, cheval, moutons ou chèvres;
Aussi offert en concomitance D.E.S.-D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e ou 5e secondaire);
Accès à plusieurs installations dont la ferme-école en partenariat avec le CIARC située à Coaticook (comprenant un ensemble de bâtiments dont une étable, un parc d'engraissement de bovins, une porcherie et une centre avicole, un parc de machinerie agricole moderne, un atelier de mécanique);

offert en alternance travail-études ATE
;

voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le
Cégep de Sherbrooke;
Regarde la vidéo promotionnelle du programme;
admissions à temps complet de jour à l'automne.

-         Centre de formation professionnelle de la Riveraine, Nicolet (C.S. de la Riveraine, Centre-du-Québec)
offert en alternance travail-études ATE;
Une A.S.P. en lancement d'une entreprise agricole également offerte;
voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le
Cégep de Victoriaville;
Regarde la vidéo promotionnelle du programme;
admissions à temps complet de jour à l'automne.

Est du Québec (Bas-St-Laurent, Gaspésie, Saguenay-Lac-St-Jean) :

-         Centre de formation professionnelle Mont-Joli-Mitis, Mont-Joli (C.S. des Phares, région du Bas-St-Laurent)
formation offerte à Mont-Joli ou à La Pocatière;

voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec l
'
ITA de La Pocatière;
Regarde la vidéo promotionnelle du programme;
admissions à temps complet de jour à l'automne.

-    Institut de technologie agroalimentaire - campus de La Pocatière, La Pocatière (région du Bas-Saint-Laurent)
offert conjointement avec le Centre de formation professionnelle Mont-Joli-Mitis;
offert en alternance travail-études ATE
;

Elle est la première école permanente d'agriculture au Canada fondée en 1859 sous le nom d'École d'agriculture du Collège de Sainte-Anne-de-La Pocatière;
Seule école indépendante en agroalimentaire au Québec et relève directement du Ministère de l'Agriculture du Québec MAPAQ;
Les classes sont de petite taille permettant un enseignement personnalisé un meilleure encadrement des professeurs,
programme axé sur l'agriculture biologique, offert conjointement avec l'ITA La Pocatière;
Comprend de nombreuses activités parascolaires et professionnelles (journée exploratoire annuelle de découverte des entreprises agricoles et agroalimentaire de la région et la journée "employé d'un jour" au sein d'une entreprise agricole de la région, rencontres thématiques avec des gens de l'industrie, visite d'entreprises, ventes des produits récoltés et Expo-Poc, une grande foire agricole publique organisée par les étudiants, etc.);
Possibilité d'une passerelle D.E.P.-D.E.C. avec le programme en gestion et technologie agricole de l'ITA;
Regarde la vidéo promotionnelle du programme;
admissions à temps complet de jour à l'automne.

Accès à nombreux laboratoires et autres installations (comprenant : une étable hébergeant un troupeau laitier de 35 vaches et 30 taures et gémisses pour le lait conventionnel, une étable hébergeant un troupeau laitier de 50 vaches certifiées biologiques par Québec Vrai, un parc d'engraissement hébergeant une douzaine de bovins et veaux d'engraissement, une bergerie hébergeant 85 brebis en production exclusif dans les écoles agricoles québécoises, une écurie ayant une dizaine de chevaux pour la reproduction, un poulailler hébergeant une centaine de poules pondeuses, ainsi que des poules et coqs reproduction, un centre de compostage, un complexe serricole, de grands tunnels, laboratoire de botanique, un laboratoire d'analyse de sols, un verger conservatoire d'1 hectare en précertification, des terres agricoles de 80 hectares certifiées biologique par Québec vrai, des terres de 150 hectares de productions végétales diverses et un centre de documentation spécialisée en agriculture et sciences agronomiques).

LIENS RECOMMANDÉS :

Tu veux un avis de producteurs(trices) de moutons sur leur métier ?, consulte les vidéos suivants :

Pour d'autres liens (associations et fédérations, producteurs agricoles sur le net, autres sites d'infos en agriculture), consulte le Portrait de l'industrie agricole

 

Pour une liste d'entreprises agroalimentaires et autres sites d'infos sur l'industrie agroalimentaire), le Portrait de l'industrie de la transformation alimentaire

 

infos sur le mouton et l'agneau :

agrotourisme :

musées et centres d'expositions et agrotourisme :

expositions et foires agricoles :

divers :

-    Fédération d'agriculture biologique du Québec : organisme faisant la promotion de l'agriculture biologique au Québec

-    Agriculture durable : site québécois d'infos sur l'agriculture et le développement durable

-         Agri-réseau : important portail québécois sur les ressources pour le milieu agricole

-         Association des jeunes ruraux du Québec : site de ce regroupement de personnes intéressées au milieu agricole

-         Avis Bio : site de ce magazine sur l’agriculture biologique

-         Bulletin des agriculteurs : site ce magazine sur l’agriculture

-         Carrefour bioalimentaire du Québec : site du MAPAQ où l’on retrouve un répertoire des entreprises oeuvrant dans le milieu agricole et agroalimentaire

-         Coopérateur agricole : site de ce magazine agricole

-    Filière Bio Québec : organisme faisant la promotion et le soutien au développement de l'agriculture biologique au Québec

-    Québec Bio : portail québécois de références, d'infos et de ressources en agriculture biologique au Québec

-    Québec Vrai : organisme sans but lucratif chargé de certifier les aliments biologiques produits au Québec

-         Semaine de l’agriculture, de l’alimentation et de la consommation

-         Terre de chez nous : site de ce portail québécois d'infos et de ressources en agriculture

-         Union des producteurs agricoles du Québec : site officiel de cette organisation vouée à la défense des intérêts de l’ensemble des agriculteurs et agricultrices du Québec

Retour à la page du secteur agriculture et agroalimentaire

Retour à la page d’accueil