Retour à la page du secteur protection publique

Retour à page du secteur santé
Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEURS : SANTÉ ou PROTECTION PUBLIQUE

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNICIEN(NE)-AMBULANCIER(ÈRE) PARAMÉDIC

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES D.E.C.

 

Consulte également la section « liens recommandés » au bas de la page (dont des vidéos de paramédics qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technicien-ambulancier ou de technicienne-ambulancière; tu auras comme responsabilité de prodiguer les soins auprès de personnes qui en ont besoin, les prendre en charge et les transporter de façon sécuritaire dans un établissement hospitalier.

 

Tu devras évaluer et stabiliser l’état du patient ou de la patiente en lui administrant les soins d’urgence nécessaires selon les méthodes et les protocoles établis pour cette situation. Tu lui effectueras les manœuvres de réanimation cardio-respiratoire RCR, prodigueras des soins aux blessés traumatisés, feras des pansements, tu stabiliseras ses blessures, tu lui administreras les injections et médicaments qui te sont autorisés, tu lui donneras tous les soins de base et autres soins nécessaires pour prévenir une détérioration de son état de santé. Aussi, tu devras soutenir, rassurer et encourager ton patient ou ta patiente. Enfin, tu devras le ou la transporter le plus rapidement possible mais surtout le plus sécuritairement possible dans un établissement hospitalier. Tu pourrais être appelé(e) dans n’importe quelle situation d’urgence : accidents de la route, incendies, accidents de travail, accidents de sports, noyades, explosions, fusillades, bagarres de bars, de rues ou autres, intoxications, déversements de produits pétroliers ou chimiques, autres types d’accidents ou tous autres situations d’urgences (infarctus, crises d’asthme, crises d’épilepsie, crises diabétiques, allergies alimentaires ou aux insectes, accouchements normaux, etc).

 

Les ambulanciers en soins primaires ne peuvent qu'exécuter que certains tâches comme : les manœuvres de réanimation cardiorespiratoire RCR, la ventilation avec un ballon-masque, la défibrillation semi-automatique, l'installation d'un tube pour sécuriser les voies respiratoires, de même que l'administration de certains médicaments par voies intramusculaires. C'est le niveau minimal d'un ambulancier partout au Québec et le plus répandu.

 

Les ambulanciers-paramédics de soins avancés peuvent prodiguer certains soins spécialisés qui leurs sont réservés dont les ambulanciers conventionnels ne peuvent exécuter. Ils peuvent également exécuter les soins suivants : c`est le niveau intermédiaire qui permet de donner une trentaine de médicament, en plus de pouvoir faire la cricothyroidotomie, l`intubation endo-trachéale, la thoracocentèse à l`aiguille et la désobstruction des voies respiratoires à l`aide de pinces, ainsi que la prise en charge du patient jusqu'à l'arrivée à l'hôpital, etc. Il n'en existe moins d'une douzaine au Québec, tous concentrés dans la région de Montréal pour Urgences Santé.

 

Les paramédics de soins critiques (le plus haut niveau de soins que prodiguer un paramédic au Canada), peuvent prodiguer des soins spécialisés davantage complexes sont certains sont généralement réservés aux infirmiers ou aux médecins. Ils peuvent exécuter les actes tels que : administrer une gamme complète de médicaments incluant sédatifs, analgésiques puissants, médicaments avancés pour assister les intubations difficiles, les médicaments en infusions avec pompes volumétriques, les ventilateurs respiratoires, etc. Il n'existe que quelques-uns dans l'ensemble du pays et sont principalement situés dans les villes de Toronto, Vancouver et Ottawa. De plus, ce niveau de paramédic n'est pas encore disponible ni autorisé actuellement au Québec, mais risque de le devenir d'ici quelques années.

 

En transport médical, tu seras appelé(e) à transporter avec véhicule ambulancier, des patients hospitalisé d'un établissement à un autre, par exemple d'établissement offrant que des soins généraux vers un établissement de soins spécialisés.

 

En évaluation aéromédicales, tu seras responsable de transporter par avion ou par hélicoptère des patients malades ou blessés situés dans une région éloignée vers un établissement hospitalier situé à plusieurs kilomètres du site de départ ou transporter des patients hospitalités d'un hôpital en région vers un établissement de soins spécialisés en centre urbain.

 

Dans le domaine militaire, en plus de prodiguer des soins aux personnes malades ou blessés situés sur une base militaire en temps de paix tout comme un ambulancier civil. En situation de combat n'importe où dans le monde, tu seras appelé(e) à secourir, dégager et transporter de façon sécuritaire les soldats blessés de la zone de combat, prodiguer les soins d'urgence sur place et les transporter vers une installation médicale de campagne ou l'hôpital le plus proche.

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-    Très bonne santé

-    Bonne vision et bonne ouïe pour la conduite du véhicule ambulancier

-    Excellente condition physique car être ambulancier demande une endurance et un effort physique constants

-    Bonnes habiletés et bonne dextérité manuelles pour effectuer des manœuvres de réanimation ou autres manœuvres de façon efficace

-    Sens des responsabilités et bon jugement car tu seras responsable de prodiguer les soins nécessaires au patient ou à la patiente

-    Grande facilité à communiquer et à écouter et compréhension (calme, patience et discrétion) est nécessaire car pour être en mesure de soutenir et rassurer les patients(es) et ses proches et aussi lors des interventions psychologiques (tentatives de suicides, chocs traumatiques, soigner un déficient intellectuel, etc)

-    Esprit d’initiative et vigilance pour être prêt(e) à intervenir n’importe quand lors d’une urgence

-    Minutie, précision et souci du travail bien fait, car tu auras à manipuler les appareils délicats et effectuer des gestes SANS ERREUR AUCUNE

-    Bon jugement et esprit d’initiative pour bien planifier ta façon d’intervenir le plus efficacement et rapidement possible sans risquer un danger pour toi, tes collègues et les blessés.

-    Sens de l’observation, esprit d’analyse et de synthèse pour bien analyser la situation, prévoir et être prêt à intervenir s’il y a un imprévu

-    Assurance de ses gestes, sang-froid et contrôle de tes émotions, car tu devras être certain(e) de ce que tu fais sans pouvoir recommencer et ne pas perdre ton sang froid

-    Facilité à travailler en équipe car tu auras à travailler en étroite collaboration avec d’autres collègues (infirmiers-ères et techniciens-nes) et des médecins pour un meilleur suivi et traitement du patient ou de la patiente

-    Aimer travailler avec le public, car tu auras des contacts fréquents avec toutes sortes de personnes

-    Très bonne résistance au stress et à la fatigue, car dans plusieurs cas tu devras être alerte et prêt(e) à intervenir même de longues heures de travail

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Agent(e) de sécurité industrielle

-    Instructeur(trice) en secourisme

-    Secouriste professionnel(le)

-    Paramédic en soins avancés (paramédic nécessitant une formation plus spécialisée et plus rare au Québec)

-    Paramédic en soins critiques (niveau le plus avancé pour les paramédics, reconnu hors-Québec seulement pour le moment)

-    Professeur(e) en soins préhospitaliers d'urgence au collégial (après avoir accumulé de l'expérience)

-    Technicien(ne) médical(e) (Forces Armées) formation au DEC en soins préhospitaliers d'urgence au Cégep d'Ahuntsic financée par les Forces

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-    Urgences Santé

-    Coopératives de services ambulanciers, pour une liste, voir la section "liens recommandés"

-    Entreprises municipales de services ambulanciers, pour une liste, voir la section "liens recommandés"

-    Entreprises privées de services ambulanciers, pour une liste, voir la section "liens recommandés"

-   Centres de formation en secourisme (Ambulance St-Jean, Croix-Rouge canadienne, Fondation québécoise des maladies du coeur, entreprises et organismes privés) pour le moniteur(trice) en secourisme

 Centres de répartition 911

-    Forces armées canadiennes, voir aussi la 52e Compagnie d'ambulance de campagne de la Réserve (à Sherbrooke), la 55e Compagnie d'ambulance de campagne de la Réserve (à Québec), ainsi la 51e Compagnie d'ambulance de campagne de la Réserve (Montréal)

-    Organismes sans but lucratif

-    Garde Côtière Canadienne, voir aussi le site du Centre interarmées de coordination des opérations de sauvetage de Victoria

-   Organismes internationaux (Ambulanciers sans frontières, Croix-Rouge canadienne, Croix-Rouge internationale, Centraide Canada, Terre sans frontières

CARTE DE COMPÉTENCE :

 

Depuis le 1er avril 2015, tous les techniciens(nes) ambulanciers(ères) du Québec doivent etre inscrits au Registre national de la main-d’œuvre des techniciens ambulanciers relevant du Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Afin d'obtenir la carte de compétence autorisant la pratique, tu devras réussir le Programme national d'intégration clinique PNIC du Ministère.

 

Pour plus de détails, consulte la page d'informations réalisée par Urgences Santé.

 

AUTRES EXIGENCES DU MARCHÉ DU TRAVAIL :

-    Détenir le permis de conduire classe 4A (véhicule d’urgence) émis par la S.A.A.Q.

-    Travail sur des quarts de travail (jour/soir/nuit/fins de semaines/congés fériés)

-     Longues heures de travail

-    Travail exigeant physique mentalement

-    Travail dans les conditions parfois dangereuses (accident, incendie, alerte à la bome, etc.)

-    Conditions de travail difficiles (sur les lieux d’intervention)

-    Être prêt se perfectionner ou à se mettre à jour constamment

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-    Permis de conduire classe 4A (véhicule d'urgence) valide

-    Examens médicaux à l’embauche des entreprises ambulancières

-    Subir des examens théoriques et pratiques (notamment Urgences Santé)

-    Subir un test de conduite

-    Subir une entrevue de sélection

-    Connaissance de l’anglais (bilinguisme exigé par Urgences-Santé)

-    Polyvalence 

PLACEMENT :

 

Selon les données au 31 mars 2014 :

 

Le placement est bon, 79 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 81 % sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 6 % ont poursuivi leurs études à l'université en sciences infirmières ou au collégial en techniques policières ou soins infirmiers.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

280

208

169

17

 

Note : légère hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 71 en 2013; 70 % en 2012 et 85 % en 2011).

 

Sources : Ministère de l'Enseignement supérieur du Québec, Cégep Ahuntsic, Cégep de Sainte-Foy et Cégep de Chicoutimi

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015  :

 

Le salaire moyen en début de carrière était :

 

-         19,01 $/heure (37,5 hres/sem) au sein des entreprises privées et coopératives de service ambulancier en milieu urbain (+ primes de soir de 4 %, de nuit de 11 %, de fins de semaine de 4 %) pour titulaires de l'AEC en techniques ambulancières

 

-         19,41 $/heure (37,5 hres/sem) (+ primes mensuelle de soir de 11 % ou de 12 % de nuit ou de fins de semaine de 4 % ou quarts de faction de 4 %) pour ceux ayant complété 2 années du DEC en soins infirmiers

 

-         19,73 $/heure (37,5 hres/sem) au sein des entreprises privées et coopératives de service ambulancier en milieu urbain (+ primes de soir de 4 %, de nuit de 11 %, de fins de semaine de 4 %) pour les titulaires d'un DEC en soins infirmiers

 

-         20,12 $/heure (36,75 ou 38,00 ou 38,75 ou 39,37 hres/sem) (+ supplément hebdomadaire de 71,22 $ pour les exigences comme paramédic + primes de soir de 4 %, de nuit de 11 %, de fins de semaine de 4 %) pour les titulaires d'un DEC en soins infirmiers

 

-         20,88 $/heure (36,75 ou 38,00 ou 38,75 ou 39,37 hres/sem) (+ supplément hebdomadaire de 71,22 $ pour les exigences comme paramédic + primes de soir de 4 %, de nuit de 11 %, de fins de semaine de 4 %) pour les titulaires d'un DEC en soins préhospitaliers d'urgence

 

-         2 806 $/mois en tant que technicien(ne) médical (grade de soldat/matelot 2e classe) et augmente à 5 281 $/mois après 3 ans (grade de caporal/matelot 1ère classe - spécialiste 1) au sein des Forces canadiennes (Force régulière)

 

-        90,30 $/jour en tant que technicien(ne) médical (grade de soldat/matelot 2e classe) et augmente à 150,12 $/jour après 3 ans (grade de caporal/matelot 1ère classe - spécialiste 1) au sein des Forces canadiennes (Réserve)

 

autres milieux :

pour les emplois comme agent(e) de sécurité, consulte la page suivante

pour les emplois comme répondant(e) médical(e) d'urgence 9-1-1, voir la page suivante

 

Note : les augmentations sont établies par les conventions collectives autant chez Urgences santé que dans les entreprises privées de service ambulancier régionales ou en milieu urbain.

 

Sources :  Comité patronal de négociation des services d'ambulance du Québec, Forces canadiennes, Syndicat du préhospitalier d'Urgences santé, Fédération du personnel du préhospitalier du Québec et Union, Fraternité des travailleurs du préhospitalier du Québec - section locale 592 des agents de sécurité du Québec (section locale 8922 - Corps canadien des commissionnaires pour l'Aéroport  de Montréal et Aéroport de Québec.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Avec l'ajout de plusieurs collèges offrant maintenant ce programme, le nombre de finissants(es) a considérablement augmenté, ce qui a eu pour effet de saturer le marché de l'emploi en soins préhospitaliers, principalement dans les grands centres urbains.

 

Les embauches pour des emplois à temps complet sont devenues de plus en plus rares et les listes de rappel pour les emplois à temps partiel ont augmenté, principalement à la Corporation Urgences santé et dans les grandes entreprises privées et coopératives de service ambulancier en milieu urbain.

 

La plupart qui obtiennent un emploi est pour effectuer des remplacements de congés (vacances, maladie) ou lors de besoins ponctuels de personnel supplémentaire (par exemple, lors d'une urgence majeure). De plus, les banques de candidats(es) pour les listes de rappel deviennent de plus en plus longues.

 

Par contre, à l'extérieur des grands centres (notamment dans le Bas-St-Laurent, dans le Centre-du-Québec, en Côte-Nord, en Gaspésie et en Abitibi-Témiscamingue), les perspectives actuelles demeurent très bonnes.

 

Plusieurs autres se font embaucher par des grandes industries ou des agences de sécurité afin d'occuper des postes comme agent de sécurité industrielle.

 

En 2014, il y a avait plus de 3 100 techniciens(nes) ambulanciers(ères) paramédics au Québec, dont :

 

Consulte également le site de l'Association des paramédics du Canada qui fournit notamment des infos sur les tâches et responsabilités et la formation nécessaire pour devenir paramédic de soins avancés ou paramédic de soins critiques.

 

FORMATION PRÉPARATOIRE :

 

Si tu désires mieux te préparer à intégrer le milieu collégial avant d'entreprendre tes études en soins préhospitaliers d'urgence, des études collégiales en sciences de la nature ou en sciences humaines serait une recommandation pour toi.

 

Si tu as été refusé en soins préhospitaliers d'urgence lors d'une demande au 1er tour, la solution pour toi serait d'entreprendre des études collégiales en sciences de la nature ou en sciences humaines, ce qui te permettra de favoriser ton accès en soins préhospitaliers d'urgence.

 

En entreprenant ces 2 années d'études collégiales préparatoires, tu pourrais ainsi :

 

Voici quelques exemples de programmes recommandés :

 

Note : pour plus de détails, consulte les programmes préuniversitaires en sciences humaines et les programmes préuniversitaires en sciences.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

Note : L'Attestation d'études collégiales en techniques ambulancières A.E.C. n'est plus offerte.

 

Le Diplôme d’études collégiales en soins préhospitaliers d’urgence D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement. Ce programme permet de devenir paramédic en soins primaires. Il comporte des cours d’initiation la profession ambulancière, anatomie et physiologie humaines en soins préhospitaliers, transport et déplacement des personnes, réanimation préhospitalière 1, approche de l'intervention, communication en milieu de travail, relation d'aide et communication avec le patient en soins préhospitaliers d'urgence, éthique et profession, physiopathologie 1, initiation à la pharmacologie, infection et immunologie, observations cliniques en milieu hospitalier, évaluation clinique traumatique pré hospitalière, physiopathologie 2, pharmacologie appliquée aux soins préhospitaliers d'urgence, réanimation pré hospitalière 2, interventions préhospitalières médicale 1, anglais appliquée au domaine de la santé, notions de psychopathologie et problématiques comportementales, interventions préhospitalières médicale 2, interventions préhospitalières traumatiques 1, conduite d'un véhicule ambulancier, interventions préhospitalières dans des cas médicaux, réalités sociales et ethnoculturelles liées à la santé, physiopathologie 3, préservation de son intégrité physique, interventions préhospitalières médicale 3, interventions préhospitalières traumatiques 2, interventions préhospitalières comportementales, intervention préhospitalière en traumatologie complexe, intervention préhospitalière en situation médicale complexe, gestion du stress en soins préhospitaliers d'urgence, synthèse et intégration des apprentissages, ainsi que 2 stages non rémunérés d'intégration en soins préhospitaliers d'urgence en dernière année (le premier d'une durée d'1 jour/semaine pendant 15 semaines est offert en 5e session et le second d'une durée de 2 jours/semaine offert en 6e session).

 

Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer d'un cégep à un autre, mais les objectifs du programme restent les mêmes.

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

AUTRES FORMATIONS :

 

Note : ces formations ne permettent pas de devenir technicien(ne) ambulancier(ère) paramédic, mais plutôt dans des emplois connexes.

 

L'Attestation d'études collégiales Premiers répondants en situation d'urgence A.E.C. a une durée totale de 240 heures offert à temps partiel. Elle vise à former des interventions de première ligne lors de sinistres ou autres urgences dans un milieu de travail (comme par exemple : dans un centre commercial, dans une industrie, en milieu hospitalier, dans un collège ou une université, un chantier de construction, etc). Elle est destiné aux personnes ayant 18 ans ou + et qui œuvrent dans un milieu de travail dont les services d'un premier répondant pourrait être nécessaire, mais également aux personnes qui habitent un village ou une petite municipalité en région éloignée. Peut aussi s'adresser aux personnes qui occupent des fonctions d'agent de sécurité dans un milieu de travail ou aux pompiers volontaires au sein de petites municipalités. Elle comporte les cours suivants : lois, normes et procédures, sécurité sur les chantiers, les bâtiments et les personnes, rôles, fonctions et responsabilités, matériel et équipement, ainsi que soins médicaux d'urgence et protection individuelle.

 

L'Attestation d'études collégiales Préposé(e) aux véhicules de premiers soins A.E.C. a une durée totale de 180 heures offert à temps complet. Elle vise à former des secouristes avancés en régions éloignées dont l'accès aux services d'urgence est plus difficile et l'accès à un centre hospitalier est situé à plus d'1 heure. Tu pourras travailler pour un village ou une petite municipalité rurale, sur un chantier de construction en région éloignée, une compagnie minière, une compagnie forestière, une industrie en région éloignée, etc.

 

La formation des techniciens médicaux des Forces canadiennes (équivalent militaire d'ambulancier-paramédic) : comprend la Qualification militaire de base (cours de recrues) d'une durée de 13 semaines offert par l'École de leadership et des recrues des Forces canadiennes à St-Jean-sur-Richelieu, ensuite tu suivras le Cours élémentaire des techniciens médicaux d'une durée de 10 semaines offert par l'École des services de santé des Forces canadiennes situé à la Base militaire de Borden en Ontario et enfin, tu entreprendras 2 ans d'études collégiales à temps complet en soins préhospitaliers d'urgence (payées par les Forces canadiennes) au Cégep Ahuntsic (pour les francophones) ou au Justice Institute of British Columbia (pour les anglophones).

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

 

Voici quelques exemples de ces ententes :

PERFECTIONNEMENT ET ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Il existe plusieurs cours de perfectionnement en soins préhospitaliers offerts par les cégeps Ahuntsic et Sainte-Foy, des certificats universitaires, ainsi que de la formation continue en milieu de travail offerte par la plupart des grandes entreprises de services ambulanciers (dont notamment Urgences Santé).

 

Enfin, les paramédics en soins avancés et critiques seront autorisés prochainement à pratiquer au Québec. Donc, tu désires acquérir une formation plus poussée te permettant de poser des actes complexes dont seuls certains paramédics auront le droit de poser qui étaient réservés aux infirmiers et/ou aux médecins (ex : injections veineuses, intubation endotrachéale, monitorage avec solutés, débrillation manuelle, stimulation cardiaque externe).

 

Cette formation universitaire de 2 ans sera offerte d'ici 2 ou 3 ans par l'Université de Montréal conjointement du centre de traumatologie de l'Hôpital du Sacré-Cœur.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S. sans cours préalable spécifique

-    Soit détenir un D.E.P. et avoir réussi les cours de mathématiques de 4e secondaire, de francais de 5e secondaire et langue seconde de 5e secondaire

 

Note 1 : Ne tarde pas pour faire une demande d’admission car le processus de sélection est long

 

Note 2 : dû au fort contingentement, une attention particulière sera accordée aux résultats en mathématiques, en sciences physiques, en biologie et en français

 

Note 3 : les titulaires d'un D.E.C. en sciences de la nature, techniques policières, sécurité-incendie ou soins infirmiers pourront bénéficier de conditions avantageuses grâce à la structure de ce programme.

 

AUTRES EXIGENCES D’ADMISSION :

  1. Ne pas avoir de casier judiciaire (preuve d'un corps policier nécessaire)

  2. Détenir un permis probatoire ou d'un permis de conduire classe 5 (véhicule de promenade) valide ne contenant pas plus de 6 points d'inaptitude (exigence la SAAQ pour obtenir le permis de classe 4A)

  3. Fournir une preuve médicale qui répondent aux normes d'obtention du permis de conduire classe 4A et aux normes d'embauche

  4. Fournir une preuve de vaccination contre certaines affections (diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la rougeole, la rubéole, les oreillons et l’hépatite B) ou se faire vacciner

  5. Subir un test d’aptitudes physiques pour évaluer l’endurance et la condition physique du candidat ou de la candidate

Le cours de conduite d'un véhicule d'urgence et l'examen théorique de la SAAQ nécessaires pour obtenir le permis de conduire - classe 4A (véhicule d'urgence) est compris dans la formation du D.E.C.

 

Note : Tu devras répondre répondre à toutes ces exigences, sinon ta candidature sera rejetée

 

CRITERES DE SÉLECTION :

Première étape :

 

Parmi l'ensemble des demandes d'admission reçues, un certain nombre de candidats(es) sont sélectionnés(es) pour convocation aux tests d'aptitudes physiques et autres tests au prorata du nombre demandes (élèves du secondaire, étudiants du postsecondaire et adultes).

 

Seul la qualité du dossier scolaire est considérée (principalement dans les cours de mathématiques, de sciences, de français et de langue seconde de 4e et de 5e secondaire) lors de cette étape.

Selon les collèges, une moyenne d'environ 70 à 75 % des candidats(es) ayant fait une demande admissible dans les délais requis sont convoqués au test.

 

Note : être invité(e) à subir les tests, ne signifie pas que tu es admis, mais seulement que tu réponds aux exigences de la première étape de sélection.

 

Deuxième étape :

 

Tu devras subir un test d'aptitudes physiques appelé "Test d'admission en soins préhospitaliers d'urgence (Kin-AP)" ou "Test d'Aptitudes Physiques pour Techniciens Ambulanciers Paramédics TAP-TAP" (selon les collèges) permettant d'évaluer ta condition physique tant aux niveaux de l'endurance que de la force physique nécessaire pour un(e) technicien(ne) ambulancier(ère) paramédic puisse exécuter ses tâches régulièrement.

 

Pour plus de détails, consulte le vidéo suivant sur le TAP-TAP (auparavant nommé le TAPTA).

 

Il comprend (Kin-Ap) :

  1. Station 1 : transport d'équipements :

    Cette station simule le transport de l’équipement de base des techniciens ambulanciers-paramédics. Le candidat doit prendre deux charges de 30 lbs, les monter d’un étage et les déposer au sol. Il doit reprendre les deux charges, descendre d’un étage puis les déposer au sol. Le candidat refait cette même séquence, avec les deux charges de 30 lbs, deux autres fois pour atteindre un total de 3 étages parcourus. Le transport des charges se fait les bras en extension.

  2. Station 2 : cognitif à l'effort :

    Cette station simule la capacité à effectuer plusieurs tâches en même temps pour les paramédics. Le candidat doit se rendre au local indiqué selon les consignes initiales de l’évaluateur. S’agenouiller à la tête du patient traumatisé et lui maintenir la tête en position neutre (voir photo) pendant une minute. Pendant cette minute, le candidat doit écouter une bande avec de l’information sur le patient ainsi que sur la cinétique de l’accident et en mémoriser le plus possible.

  3. Station 3 : RCR :

    Cette station simule la séquence de massage cardiaque dite «asynchrone» effectué à un moment précis lors de la réanimation d’un patient en arrêt cardio-respiratoire. Donc suite à la minute de prise d’information et de maintien spinal, le patient tombe en ACR et le candidat doit effectuer 2 minutes de RCR soit 200 compressions sans interruption.

  4. Station 4 : l'évacuation à l'horizontal :

    Cette station simule l’évacuation sur un plan horizontal d’un patient installé sur la planche dorsale. Le candidat se rend dans le local voisin où un ballon de 50 lbs avec des poignées simulant la largeur de la prise aux pieds de la planche dorsale est au sol. Le candidat doit exécuter 4 répétitions de cette séquence :

    - effectuer l’arraché du sol, les pieds de chaque côté de la charge,
    - la monter à un angle de 90° aux coudes,
    - maintenir cet angle et parcourir une distance.

  5. Station 5 : l'évacuation dans les escaliers :

    Cette station simule l’évacuation dans les escaliers d’un patient installé sur la planche dorsale. Le candidat reprend le ballon de 50 lbs, le monte coudes à 90° et se rend au pied de l’escalier.

    Partie 1 : Le candidat doit monter d’avant et redescendre de reculons à 5 reprises les marches du podium avec la charge à 90° et ensuite les déposer au sol.

    Partie 2 : Le candidat doit monter de reculons et redescendre d’avant à 5 reprises les deux marches du podium avec la charge à 90°.

  6. Station 6 : rédaction :

    Cette station simule la rédaction des informations obtenues pendant l’intervention des paramedics une fois l’appel complété au centre hospitalier. Le candidat se rend ensuite dans le local pour la rédaction. Il a 5 minutes pour remplir la feuille d’information sous forme de questionnaire à propos des informations obtenues lors de la station 2.

 L'échec à ce test signifie le refus de l'admission.

 

Troisième étape :

 

Une liste d'excellence est élaborée en tenant compte du dossier scolaire et du test d'aptitudes physiques jusqu'à l'atteinte du nombre de places disponibles.

 

La pondération est la suivante :

  1. qualité du dossier scolaire : 50 %

  2. pointage au test d'aptitudes physiques : 50 %

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Le programme est très contingenté

 

À l’automne 2017 (au 1er tour)

 

CÉGEPS

DEMANDES

NBRE DE PLACES

DISPONIBLES

TAUX D’ADMISSION

EN %

TAUX D’ADMISSION

EN 2016

TAUX D’ADMISSION

en 2015

TAUX D’ADMISSION

de 2014

TAUX D’ADMISSION

de 2013

TAUX D’ADMISSION

de 2012

Ahuntsic

464

230 *

50

39

48

38

36

26

Sainte-Foy

265

84

32

29

39

53

41

29

Chicoutimi

118

33

28

32

35

32

36

40

Rivière-du-Loup

126

45

36

67

67

67

56

40

Outaouais

79

28

35

n-d

n-d

n-d

n-d

n-d

* la capacité d'accueil a augmenté de 20 places par rapport aux années précédentes

** en moyenne, les cégeps convoquent aux tests 1,5 fois plus de candidats(es) que le nombre de places disponibles

*** la moyenne des notes des candidats(es) admis se situe entre 72 % et 80 % sauf Ahuntsic et Sainte-Foy : se situe à 68 %

 

Aucune donnée disponible sur les admissions dans les autres collèges

 

Pour l'automne 2017, les places disponibles dans les collèges suivants sont :

 

Admissions ouvertes au trimestre d'automne seulement dans tous les collèges et fermées au 2e tour dans tous les collèges.

 

Sources :  Cégep d'Ahuntsic, Cégep de Sainte-Foy, Cégep de l’Outaouais SRACQ et SRASL

 

ENDROITS DE FORMATION :

NOTE IMPORTANTE : Le Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec ne reconnaît AUCUNE formation préhospitalière effectuée à l'extérieur du Québec. Toute personne ayant une formation préhospitalière effectuée à l'extérieur du Québec (de niveau similaire ou supérieur) doit entreprendre des démarches de reconnaissance d'acquis de formation auprès du Ministère de l'Éducation du Québec, payer les frais associés, et réussir le processus d'examens écrits et pratiques

 

Autres programmes d'AEC :

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux avoir l’avis d'ambulanciers(ères) et paramédics sur leur métier ?, alors consulte les vidéos suivants :

Autres carrières connexes:

 

-        Peut-être voudrais-tu devenir technicien(ne) en recherche et sauvetage à bord d’avion ou d’un hélicoptère?, voir les détails ici.

 

-        Peut-être devenir ambulancier des airs?, va voir le site de la compagnie Air Médic, Propair et celui de Ornge, (Ontario Air Ambulance Service), un service ambulancier de l'air en Ontario

 

Sur les services ambulanciers :

 

Au Québec :

 

-    Corporation des services d'ambulance du Québec : répertoire de toutes les entreprises privées de services ambulanciers au Québec

 

-    Fédération des coopératives de paramédics du Québec : répertoire de toutes les coopératives de services ambulanciers partout au Québec

 

-    Agence de santé des Laurentides : répertoire des services ambulanciers dans la région des Laurentides

 

-       Urgences-Santé : site officiel du plus important service ambulancier au Québec, desservant l'Île de Montréal et la région de Laval

 

-    Air Médic : organisme sans but lucratif en transport ambulancier aérien partout au Québec

 

-    Ambulance de l'Estrie : site officiel de ce service ambulancier desservant la Ville de Sherbrooke et son agglomération

 

-    Ambulances Côte-Nord : site officiel de ce service ambulancier desservant les territoires de Baie-Comeau, Forestville et Les Escoumins

 

-    Ambulances Gilles Thibault : site officiel de ce service ambulancier desservant le territoire de la Ville de Ste-Agathes-des-Monts dans la MRC des Laurentides

 

-    Ambulance 22/22 : site officiel de ce service ambulancier desservant l'arrondissement Grand-Mère de la Ville de Shawinigan

 

-    Coopérative des ambulanciers de la Mauricie CAM : site officiel de ce service ambulancier desservant presque toute la Mauricie (dont Trois-Rivières, Shawinigan et Batiscan), ainsi que les municipalités de Nicolet et de Bécancour dans le Centre-du-Québec

 

-       Coopérative des paramédics de l’Outaouais (anciennement la CTAO) : site officiel de ce service ambulancier desservant la Ville de Gatineau et son agglomération, ainsi que les municipalités des MRC de la Haute-Gatineau et de Pontiac

 

-       Coopérative des techniciens ambulanciers de la Montérégie CTAM : site officiel du second plus important service ambulancier au Québec desservant l'agglomération de Longueuil, ainsi que 67 municipalités des MRC Vaudreuil-Soulanges (dont Vaudreuil-Dorion), Marguerite-d'Youville (dont Varennes et Sainte-Julie), Roussillon (dont Châteauguay), Rouville (dont Marieville), Haut-St-Laurent et des Jardins-de-Napierville.

 

-       Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec CTAQ : site officiel de service ambulancier desservant la région de Québec : Ville de Québec et sa proche banlieue (St-Augustin-de-Desmaures et L'Ancienne-Lorette), une partie de la MRC de la Côte-de-Beaupré (Lac-Beauport, L'Ange-Gardien, Ste-Brigitte-de-Laval et Stoneham et la MRC de l'Île-d'Orléans,  ainsi que la région de Charlevoix et la région du Saguenay-Lac-St-Jean : la Ville de Saguenay incluant les arrondissements de Chicoutimi et de Jonquière), ainsi qu'une partie de la réserve faunique des Laurentides

 

-    Groupe CAMBI : site officiel de cette entreprise ayant 3 services ambulanciers : CAMBI desservant la région de Chaudière-Appalaches (11 municipalités des MRC de Beauce-Etchemins, Nouvelle-Beauce, Etchemins, Bellechasse et Amiante dont : St-Georges, Ste-Marie, Beauceville et Thetford Mines), région du Bas-St-Laurent : Ambulance Rimouski (Ville de Rimouski et 4 municipalités environnantes), région des Laurentides : Ambulance Michel Crevier (municipalités de Ste-Adèle et St-Donat)

 

-    Groupe Dessercom : site officiel de cette importante entreprise de services ambulanciers et transport médical inter-établissements non urgents desservant plusieurs territoires dans plusieurs régions dont : région de Chaudière-Appalaches (Ville de Lévis), région de la Montérégie (17 municipalités de la MRC des Maskoutains dont St-Hyacinthe, 20 municipalités de la MRC de Brome-Missisquoi dont Bromont et 8 municipalités de la MRC de la Haute-Yamaska dont Granby), région Estrie (18 municipalités de la MRC du Val-St-François dont Windsor et Valcourt), région Centre-du-Québec (18 municipalités de la MRC de Drummond dont Drummondville, 11 municipalités de la MRC de l'Érable dont Plessisville), région de la Côte-Nord (8 municipalités de la MRC de Manicouagan dont Baie-Comeau)

 

-     Groupe Radisson : site officiel de cette entreprise de services ambulanciers desservant 16 municipalités répartis dans 6 régions un peu partout au Québec : région de la Gaspésie (Chandler et Gascons dans la MRC du Rocher-Percé, Paspédiac dans la MRC de Bonaventure, Murdochville et Grande-Vallée dans la MRC de la Côte de Gaspé, St-Alexis-de-Matapédia et Pointe-à-la-Croix dans la MRC d'Avignon, Mont-St-Louis dans la MRC de la Haute-Gaspésie), région Chaudière-Appalaches (Montmagny dans la MRC de Montmagny-L'Islet), région de Québec (Donnacona dans la MRC de Portneuf), région de Lanaudière (St-Michel-des-Saints dans la MRC de Matawinie), région de la Montérégie (Huntington dans la MRC du Haut-St-Laurent), ainsi que région des Laurentides (Mon-Tremblant dans la MRC des Laurentides).

 

-   Service aérien gouvernemental : organisme gouvernemental offrant notamment des services d'avion-ambulance pour les populations des régions éloignées nécessitant un transfert pour des soins dans un établissement hospitalier en milieu urbain

 

-      Services préhospitaliers Laurentides-Lanaudière : site de l'une des plus importantes entreprises privées de services ambulanciers au Québec desservant plus de 480 000 personnes dans les Basses Laurentides (notamment Mirabel dans la MRC de Mirabel, Ste-Thérèse et Deux-Montagnes dans la MRC du Lac-des-Deux-Montagnes, Lachute et Browsburg-Chatham, St-André-d'Argenteuil et Grenville-sur-la-Rouge dans la MRC d'Argenteuil,  et plus de 150 000 personnes dans le sud de Lanaudière (notamment Mascouche, L'Assomption et L'Épiphanie dans la MRC des Moulins; Joliette, Notre-Dame-des-Prairies et Crabtree dans la MRC de Joliette).

 

-    Propair : entreprise d'aviation offrant un service d'évacuation aéromédicale pour les habitants du Nord-du-Québec

 

Ailleurs au Canada :

-    Ambulance NB : service ambulancier aérien et terrestre public desservant tout le Nouveau-Brunswick

-    British Columbia Ambulance Services : site des services ambulanciers de la province

-    Calgary Emergency Medical Service : site officiel de ce service

-    Edmonton Emergency Medical Services Branch : site officiel de ce service

-    Fox Flight : entreprise de service ambulancier aérien située en Ontario

-    Global Air Rescue : entreprise de service ambulancier aérien située en Ontario

-    Hamilton Emergency Medical Services : site officiel de ce service

-    Life Flight International : entreprise d'ambulance aérienne située à Vancouver en Colombie-Britannique

-    Manitoba Emergency Medical Services : site des services ambulanciers du Manitoba

-    Nova Scotia Paramedic Service : site officiel de ce service ambulancier terrestre et aérien desservant toute la Nouvelle-Écosse

-    Ornge : entreprise de service ambulancier aérien située en Ontario

-    Ottawa Paramedic Service : site officiel de ce service

-    Service paramédic d'Ottawa : site officiel de ce service

-    Sky Care : entreprise de service ambulancier aérien située en Ontario

-    STARS (Shock Trauma Air Rescue Society) : service d'évacuation médicale par hélicoptère situé à Calgary (Alberta)

-    Toronto Emergency Medical Service : site officiel de ce service

-    Vancouver Fire & Rescue - Paramedic Department : site officiel de ce service

-    Winnipeg Fire & Paramedic Department : site officiel de ce service

Aux USA :

-    New York City Fire & Paramedic Department : site officiel de ce  service

-    Los-Angeles Fire & Paramedic Department : site officiel de ce  service

-    Boston Emergency Medical Service : site officiel de ce  service

-    Detroit Fire Department : site officiel de ce service

-    Houston Fire Department : site officiel de ce service

-    Miami Fire  & Rescue Department : site officiel de ce  service

-    San Diego Fire & Paramedic Department : site officiel de ce  service

-    Washington Fire & Paramedic Department : site officiel de ce  service

-    Empress Emergency Medical Service : la plus importante entreprise privée de services ambulanciers non urgents de New York

-    Boston MedFlight : service d'évacuation médicale par hélicoptère situé à Boston

-    Life Flight of Maine : service d'évacuation médicale par hélicoptère de l'État du Maine

-    Mercy Flight : service d'évacuation médicale par hélicoptère situé à Buffalo NY

-    National Air Ambulance : service d'ambulance aérienne situé à Fort Lauderdale en Floride

-    Penn STAR  : service d'évacuation médicale par hélicoptère situé à Philadelphie en Pennsylvanie

-    STAT Med Evac : service d'évacuation médicale par hélicoptère situé à Pittsburgh en Pennsylvanie

-    Survival Flight : service d'évacuation médicale par hélicoptère situé à Ann Arbor au Michigan

Autres sites :

-    Magazine Sécurité : un magazine qui aborde divers sujets liés au travail de policier(ère) et professionnel(le) de la sécurité

-    Urgences Québec : répertoire de liens sur divers services d’urgences au Québec

-    RÉTAQ : site officiel de ce regroupement provincial de techniciens ambulanciers

-    Répartition-Urgence : site d’informations sur les services de répartitions des appels d’urgences

-    Agence de la santé de Montréal : guide d'infos en ligne sur les premiers soins

-    Association médicale canadienne : section d'infos sur le premiers soins

-    Zone 911 : infos sur l’actualité dans le monde de l’urgence au Québec

  

Retour à la page du secteur protection publique

Retour à page du secteur santé
Retour à la page d’accuei