Retour à la page du secteur équipements motorisés

Retour à la page d'accueil

 

SECTEUR : ÉQUIPEMENTS MOTORISÉS

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

COMMIS AUX PIÈCES

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" à la fin de cette page (dont des vidéos de commis aux pièces qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que conseillère ou conseiller en vente de pièces et accessoires de véhicules motorisés (aussi connu sous "commis aux pièces"); tu auras pour tâches de conseiller la clientèle au comptoir et par téléphone pour l’achat de pièces de rechange ou d’accessoires, mais également de machines, d'outils et d'appareils pour un véhicule motorisé (auto, camion, motocyclette, motoneige, VTT, etc) qui répond le mieux à leurs besoins (type de véhicule, modèle, qualité, neuf ou usagé, prix, etc.), ainsi que  sur l'utilisation et l'installation des accessoires. Donc, tu devras très bien connaître l'inventaire du magasin de pièces (avec l'aide de la base de données des pièces du magasin...).

 

Tu auras également comme tâches de recevoir, vérifier, entreposer, étiqueter, préparer les commandes et assurer l’expédition de la marchandise en magasin, ainsi que gérer toute l'inventaire du magasin et de l'entrepôt des pièces.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-    Bonne acuité visuelle

-         Bonne condition et endurance physique car tu auras à lever des charges plus ou moins lourdes

-         Facilité d'attention et de concentration car tu analyser les besoins des clients afin de leur fournir les bonnes pièces

-         Bien connaître les services offerts pour bien conseiller ta clientèle pour bien conseiller ta clientèle sur les produits et services qui sont offerts

-         Sens de l'organisation car tu seras responsable de gérer le magasin et l'entrepôt des pièces

-         Aimer travailler avec le public et facilité à communiquer et entregent car tu seras constamment en contact avec le public

-         Connaître l’anglais est nécessaire lorsqu’on a à vendre à toutes clientèles

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Commis-vendeur(euse) d’accessoires automobiles

-         Commis-vendeur(euse) de pièces et accessoires de véhicules légers

-         Commis-vendeur(euse) de pièces et accessoires de véhicules lourds

-         Représentant(e) en pièces et accessoires automobiles

-         Représentant(e) en pièces et accessoires de véhicules légers

-         Représentant(e) en pièces et accessoires de véhicules lourds

-         Vendeur(euse) de services automobiles

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Commerces d’autos usagées

-         Commerces de camions usagés

-         Commerces de pièces et accessoires de véhicules motorisés

-         Commerces de véhicules légers usagés

-         Concessionnaires de machinerie lourde

-         Concessionnaires automobiles

-         Concessionnaires de camions

-         Concessionnaires de véhicules légers (motocyclettes, motoneiges, etc)

-         Grossistes de pièces et accessoires de véhicules motorisés

-         Manufacturiers de véhicules motorisés

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Très bonne maîtrise de la langue française

-         Connaissance de l’anglais (bilinguisme parfois exigé)

-         Polyvalence

-         Connaissances en mécanique (un atout) 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2015 :

 

Le placement est bon, 72 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet.

Quelques autres répondants(es), soit 14 % ont choisi de poursuivre leurs études au DEP en conseil technique en entretien et réparation de véhicules (principalement), mais aussi au DEP en mécanique automobile ou au DEP en mécanique de véhicules lourds.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

50 31 30 7

 

Note 1 : légère hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 76 % en 2013; 61 % en 2011 et 67 % en 2009).

 

Note 2 : légère hausse du nombre de répondants(es) poursuivant leurs études (était de 10 % en 2013; 8 % en 2012; 10 % en 2011 et 10 % en 2009).

 

Source : Ministère de l’Éducation du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Secteur privé :

 

Note : les données par régions sont les taux horaires minimums selon le décret du comité paritaire de l'automobile de cette région (taux horaires minimums dans les concessionnaires automobiles neufs et usagés et les ateliers de réparation).
Chaque échelon équivaut à 2 000 heures d'expérience (soit environ 1 an).

-        15,35 $/heure (40 hres/sem) en tant que commis aux pièces dans le secteur privé en général

-        11,24 $/heure (40 hres/sem) en tant que commis aux pièces - apprenti(e) et augmente à 14,39 $ en tant que compagnon - classe 4 après 8 000 heures (régions de Laurentides et Lanaudière)

-         11,56 $/heure (40 hres/sem) en tant que commis aux pièces en 1re année et augmente à 13,83 $ en 4e année (régions du Saguenay et Lac-St-Jean, Chapais et Chibougamau)

-        11,67 $/heure (40 hres/sem) en tant que commis aux pièces en 1re année (auto ou véhicules lourds) et augmente à 15,03 $ en tant que classe C après 4 ans (régions de Québec et Chaudière-Appalaches)

-        11,96 $/heure (40 hres/sem) en tant que commis aux pièces en tant qu'apprenti et augmente à 14,31 $ en tant que compagnon - classe C en 4e année (région de l'Estrie + MRC d'Arthabaska, MRC de la Haute-Yamaska et Thetford Mines) crédit de 990 heures aux titulaires du D.E.P.

-        12,03 $/heure (40 hres/sem) en tant que commis aux pièces en 1re année et augmente à 13,94 $ en 4e année (régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec, sauf MRC d'Arthabaska) crédit de 990 heures aux titulaires du D.E.P.

-        12,60 $/heure (40 hres/sem) en moyenne dans les autres régions (selon les employeurs et selon les régions)

-        13,52 $/heure (40 hres/sem) en tant que commis aux pièces - niveau D et augmente à 15,71 $ au niveau B après 8 000 heures (régions de l'Île de Montréal, Laval et agglomération de Longueuil)

-        16,86 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que commis aux pièces au sein des grandes entreprises privées de transport routier (passagers ou marchandises)

-         20,03 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) et augmente à 26,36 $/heure en tant que compagnon - classe C (après 4 ans) au sein des grands concessionnaires de véhicules neufs (extérieur du Grand Montréal)

-         22,24 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) et augmente à 26,73 $/heure en tant que compagnon - classe C (après 4 ans) au sein des grands concessionnaires de véhicules neufs (région du Grand Montréal)

Note : légère hausse de la moyenne salariale dans le secteur privé en général par rapport aux années précédentes (était de 15,48 $ en 2013; 14,98 $ en 2012; 13,93 $ en 2011 et 12,83 $ en 2009).

 

Secteur public et parapublic :

-        18,03 $heure (38,75 hres/sem) en tant qu'aide de garage et d'atelier de mécanique dans la fonction publique québécoise

-        20,51 $heure (37,5 hres/sem) en tant magasinier(ère) de garage dans la fonction publique fédérale (incluant les postes civils sur les bases militaires)

-        21,40 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'aide-mécanicien(ne)/magasinier(ère) de garage au sein des municipalités de taille moyenne (5 000 à 19 999 habitants)

-        22,03 $/heure (36 ou 38 ou 40 hres/sem selons les organisations) en moyenne en tant que préposé(e) aux pièces et au service au sein des grandes entreprises publiques de transport urbain

-        24,27 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que magasinier(ère) d'atelier ou magasinier(ère) de garage au sein des municipalités de taille moyenne (20 000 à 99 999 habitants)

-        27,08 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que magasinier(ère) d'atelier ou magasinier(ère) de garage au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-       27,41 $/heure (40 hres/sem) en tant que magasinier(ère) de garage à l'Administration portuaire de Québec

-        28,13 $heure (40 hres/sem) en tant que magasinier(ère) de garage à la Société de transport de Montréal STM

-        28,53 $/heure (37 hres/sem) en tant que magasinier(ère) de garage à Hydro-Québec

-       32,55 $/heure (40 hres/sem) en tant que magasinier(ère) de garage à l'Administration portuaire de Montréal

-      33,07 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) aux pièces et mécanique à Gaz Métro

-    2 948 $/mois (grade de soldat) en début de carrière en tant que technicien(ne) en approvisionnements et augmente à 4 952,00 $/mois après 3 ans avec le grade de caporal) au sein des Forces canadiennes (Force régulière)

 

-         94,86 $/jour (avec le grade de soldat) en tant que technicien(ne) en approvisionnements (et augmente à 138,38 $/jour après 3 ans avec le grade de caporal) au sein des Forces canadiennes (Réserve)

 

Note : dans le secteur public et parapublic, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

 

Sources : Ministère de l’Éducation du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Syndicat national des employés de garage du Québec (concessionnaires), Syndicat des employés d'entretien de la Société de transport de Montréal, Syndicat des employés de métiers d'Hydro-Québec, Syndicat des employés de Gaz métro, Syndicat national des employés du Port de Montréal, SCFP - section locale 3149 - Port de Québec, Comité paritaire de l'automobile de Montréal, Comité paritaire de l'automobile de l'automobile rive-nord, Comité paritaire de l'automobile de l'automobile de Québec, Comité paritaire de l'automobile des Cantons de l'Est, Comité paritaire de l'automobile de la Mauricie et Bois-Francs, Comité paritaire de l'automobile du Saguenay et Lac-St-Jean, conventions collectives des cols bleus de la plupart des grandes municipalités, conventions collectives des cols bleus de plusieurs  municipalités de taille moyenne, conventions collectives des employés de plusieurs petites municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs grands concessionnaires automobiles du Grand Montréal et conventions collectives des employés de plusieurs grands concessionnaires automobiles de l'extérieur du Grand Montréal.

PORTRAIT DU MÉTIER :

 

En 2015, on comptait plus de 14 000 commis aux pieces et magasiniers(ères) de garages dans l'ensemble des régions du Québec selon Emploi-Québec

 

Près de 85 % des membres de ce corps de métier était des hommes, alors que les femmes représentaient 15 % (le plus taux de présence féminine dans le domaine du service automobile excluant la vente et le service à clientèle)

 

La répartition selon l'âge était :

  1. 11 % avaient moins de 25 ans

  2. 39 % avaient entre 25 et 44 ans

  3. 30 % avaient entre 45 et 54 ans

  4. 21 % étaient âgés de 55 ans ou plus

Donc, un peu plus de la moitié des commis aux pièces, soit 51 % sont âgés de 45 ans ou plus et prendront leur retraite au cours des 15 prochaines années et devront être remplacés.

 

Plus de 92 % des commis aux pièces occupaient un poste à temps complet.

 

On retrouve des commis aux pièces et magasiniers(ères) de garage dans toutes les régions du Québec et dans plusieurs secteurs d'activités, soit :

Le salaire annuel moyen d'un(e) commis aux pièces ayant accumulé environ 10 années d'expérience était de 39 500 $.

 

PORTRAIT DE L'INDUSTRIE :

 

L’industrie québécoise des services automobiles est ainsi composée de deux grands secteurs, soit les concessionnaires et marchands de véhicules ainsi que l’après-marché.

 

Le Québec a connu d’importantes hausses des ventes de véhicules automobiles neufs depuis les dernières années.

 

En 2016, il s'est vendu plus de 198 550 voitures pour des revenus de 5,47 milliards $ et plus de 234 600 camions légers (minifourgonnettes, véhicules utilitaires sport VUS et camionnettes) pour des revenus de 9,61 milliards $.

 

Le parc automobile québécois compte plus de 4,8 millions de véhicules de promenade en circulation dans l'ensemble des régions du Québec, soit :

387 202 véhicules de moins d’un an, 1,7 million de véhicules de 1 à 5 ans, 1,4 million de 5 à 10 ans et un peu plus de 1 million de véhicules de plus de 11 ans.

 

En 2016, on comptait plus de 18 300 entreprises fournissant des services ou produits pour véhicules automobiles ayant généré des revenus totalisant plus de 5,19 milliards $.

Elles employaient plus de 98 300 travailleuses et travailleurs, soit une hausse moyenne de 3 % au cours des 3 dernières années, dont :

Bien que non inclus dans les effectifs de l'industrie, on peut aussi ajouter plus de 158 000 conseillers aux ventes, près de 44 100 préposés au service à la clientèle et près de 6 700 employés de soutien au service à la clientèle.

 

On peut diviser cette industrie en 3 sous-secteurs, soit :

  1. Garages et autres ateliers d'entretien et de réparation de véhicules automobiles : regroupe tous les garages, autres ateliers de mécanique, ateliers de carrosserie et de débosselage, centres de mise au point, centres de pose et d'entretien de pneus, ateliers de réparation de silencieux, ateliers de pose et de réparation de pare-brise et de composants d'automobiles, etc.

    Il regroupe plus de 10 900 entreprises (dont 50 % n'avaient pas d'employé) ayant généré des revenus totalisant plus de 373 millions $ et employaient près de 20 300 travailleuses et travailleurs.

  2. Concessionnaires de véhicules automobiles :  regroupe tous les concessionnaires d'automobiles neuves et d'occasion.

    Il comptait plus de plus de 2 500 entreprises ayant généré des revenus totalisant plus de 810 millions $ et qui employaient près de 47 000 travailleuses et travailleurs, soit :

    900 concessionnaires d'autos neuves qui employaient plus de 33 500 personnes
    et 1 700 concessionnaires d'autos d'occasion (dont 45 % n'avaient pas d'employé) qui employaient plus de 17 200 personnes.

    Un concessionnaire d'automobiles neuves typique emploie en moyenne 40 personnes et vend en moyenne 500 véhicules neufs par année d'une bannière en particulier.

  3. Grossistes-marchands de véhicules automobiles et de pièces et accessoires de véhicules automobiles : regroupe tous les détaillants de pièces et accessoires pour automobiles,  les centres de recyclage de véhicules, tous les distributeurs de véhicules automobiles destinés aux entreprises (messagerie, taxi, corps policiers, etc.), ainsi que les distributeurs, grossistes et importateurs de pièces et accessoires pour automobiles.

    Il regroupe plus de 1 380 entreprises (dont 36 % n'avaient pas d'employé) ayant généré des revenus totalisant près de 910 millions $ et employaient plus de 14 300 travailleuses et travailleurs.

    Un marchand d'automobiles d'occasion typique emploie en moyenne 15 personnes et vend en moyenne 250 véhicules de toutes marques par année.
    Un marchand de pièces et accessoires pour automobiles typique emploie en moyenne 5 personnes.

Sources : Comité sectoriel de la main-d'œuvre de l'industrie des services automobiles, Industrie Canada, Statistiques Canada, Corporation des concessionnaires automobiles du Québec et Association des marchands de véhicules d'occasion du Québec.

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Il semble que l'industrie de l'automobile éprouve des difficultés économiques.

 

Mais, ça ne semble pas affecter le secteur du commerce des véhicules neufs et usagés.

 

Donc, les perspectives d'emploi semblent bonnes pour les prochaines années.

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait du secteur de l'entretien d'équipements motorisés

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Note : ce programme a été révisé avec une nouvelle appellation (même durée) et une nouvelle version est offerte depuis l'automne 2016

 

Le Diplôme d’études professionnelles en conseil et vente de pièces d'équipements motorisés D.E.P. (anciennement connu sous "vente de pièces et accessoires mécaniques au comptoir) a une durée totale 1 095 heures, c’est-à-dire 10 mois offert à temps complet. Il comporte des cours d'introduction au métier, recherche dans les catalogues et microfiches, réception, entreposage et expédition des marchandises, pièces de moteurs et outils de base, pièces de systèmes d'allumage et d'alimentation, pièces de systèmes de charge, de démarrage et d'éclairage, pièces de rouage et d'entraînement, pièces de la suspension, de la direction et des freins, pièces de la carrosserie et du châssis, pièces d'équipements de garage, accessoires de véhicules, information technique en anglais, communication avec la clientèle, vente au comptoir et par téléphone, facturation et perception des paiements, tenue d'un comptoir de vente, ainsi qu'un stage NON rémunéré d'intégration au milieu de travail d'une durée de 3 semaines.

 

Certains centres offrent ce programme selon la formule en alternance travail-études qui comprend un stage rémunéré ou NON rémunéré de 3 ou 4 semaines  temps complet en milieu de travail qui s'ajoute aus stages obligatoires non rémunérés de 4 semaines.

 

D'autres centres proposent la formule en enseignement individualisé dont la durée de la formation peut varier selon ton rythme (il est possible de le faire en 8 mois) tout en ayant un encadrement d'un(e) enseignant(e) sur place.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

AUTRE EXIGENCE D’ADMISSION :

-    Subir un test de sélection (visant à vérifier ta capacité de concentration et ta mémoire, tes aptitudes au service à la clientèle, ton intéret au programme, etc.) : CFP Qualitech, CFP en mécanique de véhicules lourds de Lévis

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme n’est pas contingenté

 

Les candidats(es) répondant aux conditions d'admission sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Demande d’admission via Internet, consulte le SRAFP

 

Qu'est-ce que l'alternance travail-études ?

 

Infos sur l’enseignement individualisé

 

Région de Montréal :

 

-       Centre d’études professionnelles de St-Jérôme, St-Jérôme (C.S. de la Rivière-du-Nord) offert en enseignement individualisé ET en alternance travail-études, admissions de jour avec entrées continues tous les mois

 

-       Centre de formation professionnelle Compétences 2000, Laval (C.S. de Laval), offert en enseignement individualisé, admissions de jour à l’automne avec entrées périodiques

 

- Centre de formation professionnelle Compétences de-la-Rive-Sud, La Prairie (C.S. des Grandes-Seigneuries), offert en enseignement individualiséadmissions de jour avec entrées continues tous les mois

 

-         Centre de formation professionnelle de l’automobile, Ste-Thérèse (C.S. des Milles-Îles, région des Laurentides), offert en enseignement individualisé ET en alternance travail-études, admissions de jour à l’automne, à l'hiver et au printemps

 

-    École des métiers de l'équipement motorisé de Montréal, Montréal (C.S. de Montréal), offert en enseignement individualisé ET en alternance travail-études, voir aussi le double DEP combiné avec le DEP en conseil technique en entretien et réparation de véhicules motorisés, admissions de jour avec entrées périodiques au cours de l'année

 

-    École professionnelle de St-Hyacinthe, St-Hyacinthe (C.S. de St-Hyacinthe), offert en alternance travail-études, admissions de jour à l’automne

 

-         Laurier-MacDonald Career Center, St-Léonard (C.S. English Montreal), admissions de jour à l'automne, formation offerte en anglais

 

Région de Québec :

 

-    Centre de formation en mécanique de véhicules lourds de Lévis, Lévis (C.S. des Navigateurs), offert en enseignement individualisé ET en alternance travail-études, aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. appelé "formule métier-études" (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire), admissions de jour avec entrées périodiques de jour au tout au long de l'année scolaire

 

-       Centre de formation professionnelle Samuel-de-Champlain, Québec (C.S. des Premières-Seigneuries), offert en enseignement individualisé, admissons de jour avec entrées périodiques de jour au tout au long de l'année scolaire   

 

Ouest du Québec :

 

-       Centre de formation professionnelle du Lac-Abitibi, La Sarre (C.S. du Lac-Abitibi), offert en alternance travail-études, admissions de jour à l’automne

 

-      Centre de formation professionnelle du Memphrémagog, Magog (C.S. des Sommets), offert en enseignement individualisé ET en alternance travail-études, aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire), admissions de jour avec entrées continues tous les mois

 

-         Centre de formation professionnelle Qualitech, Trois-Rivières (C.S. Chemin-du-Roy), offert en enseignement individualisé ET en alternance travail-études, voir aussi le double DEP en vente de pièces mécaniques au comptoir + DEP en carrosserie ou DEP en vente de pièces mécaniques au comptoir + mécanique automobile, admissions de jour avec entrées périodiques au cours de l'année

 

-    École des métiers spécialisés Asticou, Gatineau (C.S. des Portages-de-l'Outaouais), admissions de jour à l’automne

 

Est du Québec :

 

-      Centre de formation en équipement motorisé de Chicoutimi, Chicoutimi (C.S. des Rives-du-Saguenay), offert en alternance travail-études, double DEP en conseil technique en entretien et réparation d'équipements motorisés + DEP en conseil et vente de pièces d'équipements motorisés en moins de 2 ans, admissions de jour à l’automne

 

-      Centre de formation professionnelle Pavillon de l’Avenir, Rivière-du-Loup (C.S. Kamouraska-Rivière-du-Loup), offert en enseignement individualisé ET en alternance travail-études, admissions de jour avec entrées périodiques au tout au long de l'année scolaire

 

AUTRES FORMATIONS :

 

Certaines écoles privées offrent des formations semblables, mais ne menant pas à diplôme du Ministère de l’Éducation. Voici quelques exemples :

-    Commis aux pièces (6 mois) offert par l'École de l'automobile à Montréal

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis de commis aux pièces sur leur métier ?, alors regarde les vidéos suivants

Voir aussi d'autres liens et répertoires d'entreprises dans le Portrait du secteur de l'entretien d'équipements motorisés

Comités paritaires des services automobiles :

-    Comité paritaire de l'automobile de la région de Montréal (incluant Laval et une partie de la Montérégie dont Longueuil)

-    Comité paritaire de l'automobile de la région de Québec (incluant Charlevoix et une partie de Chaudière-Appalaches dont Lévis et Beauce)

-    Comité paritaire de l'automobile de la région de Mauricie (dessert aussi une partie du Centre-du-Québec)

-    Comité paritaire de l'automobile de la région des Cantons de l'Est (dessert aussi les MRC d'Arthabasca et de l'Érable dans le Centre-du-Québec et la MRC des Appalaches en Chaudiere-Appalaches)

-    Comité paritaire de l'automobile de la région du Saguenay et Lac-St-Jean (dessert aussi les villes de Chapais et Chibougamau dans le Nord-du-Québec)

-    Comité paritaire de l'automobile des régions Lanaudière-Laurentides

-    Comité paritaire de l'automobile de l'Outaouais (pas de site web)

-    Comité paritaire de l'automobile de la région de Rimouski (pas de site web)

Autres :

-      Mécanicien.ca : site de recherche d’emploi pour les mécaniciens de véhicules (autos, motos, camions, etc)

-      Auto-jobs : site de recherche au sein des concessionnaires (vente, mécanique, service à la clientèle, assurances, etc)

-      Femmes dans les métiers non traditionnels

-      Comité sectoriel de main-d’œuvre dans l’industrie des services automobiles : infos sur les perspectives d’emploi dans l’industrie, l’évolution des salaires, etc.

-      Corporation des concessionnaires automobiles du Québec : répertoire des concessionnaires de la province

-      Garagiste.com : portail d’informations dans le domaine de la mécanique automobile et de la carrosserie

Manufacturiers mondiaux de véhicules commerciaux :

 

Voir la page de mécanicien de véhicules lourds

 

Constructeurs mondiaux d'automobiles :

-    Aston Martin

-      BMW Canada (voir aussi sa filiale Rolls-Royce) en anglais

-    Chrysler Canada (voir aussi ses divisions : Dodge, Jeep)

-    Fiat Canada

-      Ford du Canada (Voir aussi sa filiale Lincoln)

-      General Motors du Canada (voir aussi ses division : Buick, Chevrolet, GMC, Saturn)

-      Honda Canada (voir aussi sa filiale Acura Canada)

-      Hyundai Canada

-    Jaguar Canada (filiale de Tata Motors)

-    Kia Canada

-    Land Rover Canada (filiale de Tata Motors)

-    Mercedes Benz Canada

-    Mitsubishi Canada

-      Nissan Canada (voir aussi sa filiale Infiniti Canada)

-    Peugeot Canada

-      Suzuki Canada

-      Toyota Canada (voir aussi sa filiale Lexus Canada)

-      Volkswagen Canada (voir aussi ses divisions : Audi, Bently, Porsche)

-    Volvo Canada

 


 
Retour à la page du secteur équipements motorisés

Retour à la page d'accueil