Retour à la page du secteur équipements motorisés

Retour à la page d'accueil

 

 

SECTEUR : ÉQUIPEMENTS MOTORISÉS

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

CARROSSIER(ÈRE) et

PEINTRE-DÉBOSSELEUR(EUSE)

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

Va voir aussi ma section « liens recommandés » au bas de la page (dont des vidéos de carrossiers qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que carrossier ou carrossière; tu seras responsable d'entretenir et de réparer les éléments de carrosserie bosselés, perforés ou autres dommages d’un véhicule (auto, camion, autobus, etc.).

 

Tu devras d'abord établir un diagnostic afin de déterminer les éléments endommagés et les moyens de remise à neuf du véhicule; démonte alors les équipements accidentés du véhicule afin de les remettre en état - par débosselage ou ponçage par exemple - ou de les remplacer; éliminer les fuites d'eau, d'huile et d'air; installer ou remplacer des accessoires des composantes mécaniques et électriques d'un véhicule; réaménager des surfaces ou des matériaux composites, via des actions d'étanchéisation ou d'insonorisation; souder, réparer ou remplacer des sections de cadre et des châssis endommagés; redresser les cadres et les châssis (vitres, glaces, etc); sabler des pièces de carrosserie de véhicules; ainsi que faire l’estimation des réparations de véhicules endommagés.

 

En tant que peintre en carrosserie; tu seras responsable de redonner des couleurs à un véhicule abîmé et/ou de orner et embellir une voiture de collection.

 

Tout d'abord, tu devras établir un devis en fonction des dégâts sur une carrosserie abîmée ou de la demande du client pour changer la couleur d'un véhicule ou l'embellir d'un motif simple (bande de couleur, coloris différent pour les portières, etc.); choisir la teinte et le type de peinture (matifiée, métallisée, brillante...) en collaboration avec le client en tenant compte de ses besoins, de son budget, de ses goûts et des particularités du véhicule; commander la peinture en quantité suffisante en fonction de la teinte choisie par le client; prépare la surface à peindre : si nécessaire, décaper, puis appliquer du mastic, poncer à l'eau et la dégraisser et ensuite, poser une couche d'antirouille; doser et préparer la peinture . créer la teinte voulue à l'aide d'un mélangeur et d'un nuancier, le mélange doit être homogène et préparé avec soin, afin de s'étaler facilement et uniformément; appliquer des couches de peinture en utilisant les différentes méthodes, techniques et produits appropriés; ainsi qu'effectuer la finition et les retouches nécessaires.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-       Bonne santé car tu auras à travailler dans endroits bruyants, poussiéreux et mauvaises odeurs

-    Ne pas souffrir d'allergies (à la peinture, aux solvants, à l'huile ou à la poussière)

-    Bonne perception des couleurs

-      Bonne vision et ouïe

-      Bon condition et endurance physique car tu auras à travailler dans des positions inconfortables et à lever certaines charges

-      Bonnes habiletés et dextérité manuelles tu auras à manipuler divers outils pour effectuer ton travail

-      Bonne coordination œil-main

-      Souci du détail, minutie et précision pour réaliser un travail de qualité

-      Autonomie et débrouillardise car tu auras à travailler seul(e)

-      Sens des responsabilités car tu seras responsable du bon état du véhicule

PROFESSIONS APPARENTÉES : 

-    Apprenti-débosseleur(euse) d'automobiles (en début de carrière)

-    Apprenti-débosseleur(euse) de véhicules lourds (en début de carrière)

-       Apprenti-peintre d’automobiles (en début de carrière)

-       Apprenti-peintre de véhicules lourds (en début de carrière)

-    Débosseleur(euse) d'automobiles

-    Débosseleur(euse) de véhicules lourds

-       Estimateur(trice) de dommages

-    Installateur(trice) de composantes électriques et électroniques de véhicules

-    Installateur(trice) de vitres d'autos

-    Ouvrier(ère) carrossier(ère) de véhicules d'occasion

-       Peintre d’automobiles

-       Peintre de véhicules lourds

-       Préposé(e) aux ajustements

-    Professeur(e) d'enseignement professionnel en carrosserie (après quelques années d'expérience)

-       Redresseur(euse) de caisses et de cadres

-       Réparateur(trice) de carrosserie

-       Technicien(ne) en carrosserie

-       Technicien(ne) de véhicules (Forces armées) formation offerte par les Forces

-       Vendeur(euse) d’autos usagées 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-       Ateliers de carrosserie

-       Ateliers de débosselage

-    Ateliers de réparation et d'installation de vitres d'autos

-       Centre de réparation de véhicules lourds

-       Centres d’estimation de véhicules

-       Commerces d’autos usagées

-       Concessionnaires d’automobiles

-       Concessionnaires de véhicules lourds

-    Fournisseurs de matériaux en carrosserie

-       Garages de réparation d’automobiles

-    Manufacturiers de carrosserie de véhicules

-    Commissions scolaires (centres de formation professionnelle)

-       Forces armées canadiennes

EXIGENCE DU MARCHÉ DU TRAVAIL :

-         Détenir un carte de compétence comme débosseleur-peintre d'automobiles : un minimum de 6 000 heures de travail comme apprenti-débosseleur ou comme apprenti peintre est obligatoire afin d'obtenir la certification nécessaire

Cette certification est émise par le Comité paritaire des services automobiles de ta région, consulte la section "liens recommandés" pour la liste.

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Détenir un permis de conduire classe 5 (véhicule de promenade) parfois exigé

-    Détenir un permis de conduire classe 3 (camion porteur) un atout dans les ateliers de réparation de véhicules lourds

-       Polyvalence

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2015 :

 

Le placement est bon, 72 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité, soit 96 % sont à temps complet.

 

Quelques répondants(es), soit 13 % ont choisi de poursuivre leurs études en mécanique automobile ou autre D.E.P. en conseil technique en entretien de véhicules (aviser technique) ou au DEP en conseil et vente de pièces d'équipements motorisés.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

173 109 105 22

 

Note 1 : hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 66 % en 2013; 66 % en 2012; et 65 % en 2009).

 

Note 2 : légère hausse du nombre de répondants(es) poursuivant leurs études (était de 9 % en 2013; 12 % en 2012; 12 % en 2011 et 7 % en 2009).

 

Source : Ministère de l’Éducation du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Secteur de la construction :

(en tant que préposé aux pneus et débosselage)

 

-        10,97 $/heure (40 hres/sem) en tant que commis aux pièces - apprenti(e) et augmente à 15,60 $ en tant que compagnon - classe 4 après 8 000 heures (régions de Laurentides et Lanaudière)

 

-    33,53 $/heure (40 à 50 hres/sem) sur les chantiers de construction de génie civil et voirie (infrastructures routières)

-    35,81 $/heure (40 à 50 hres/sem) sur les chantiers de construction de génie civil (infrastructures routières) chantiers isolés et Baie-James

-     38,12 $/heure (40 à 50 hres/sem) sur les chantiers de construction de génie civil (infrastructures électriques ou infrastructures de pipeline)

Note : dans le secteur de la construction, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Secteur privé :
Note : les données par régions sont les taux horaires minimums selon le décret du comité paritaire de l'automobile de cette région (taux horaires minimums dans les concessionnaires automobiles neufs et usagés et les ateliers de réparation)

-        16,65 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) et augmente à 19,63 $/heure en tant que compagnon après 4 ans dans les autres régions

-         12,12 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) et augmente à 14,98 $/heure en tant que compagnon classe D après 3 ans (régions des Laurentides et Lanaudière)

-         12,41 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) et augmente à 17,54 $/heure en tant que compagnon classe C après 4 ans (région de l'Estrie + MRC d'Arthabaska, MRC de la Haute-Yamaska et Thetford Mines)

-         12,43 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) et augmente à 18,25 $/heure en tant que compagnon classe C après 4 ans (région de la Mauricie et du Centre-du-Québec)

-         12,48 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) et augmente à 17,60 $/heure en tant que compagnon 3e classe après 4 ans (régions de l'Île de Montréal, Laval et agglomération de Longueuil)

-         12,85 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) et augmente à 17,64 $/heure en tant que compagnon classe C après 4 ans (régions du Saguenay et Lac-St-Jean, Chapais et  Chibougamau)

-         13,24 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) et augmente à 17,74 $/heure en tant que compagnon classe C après 4 ans (régions de Québec et Chaudière-Appalaches)

-         15,75 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) et augmente à 15,58 $/heure en tant que compagnon dans les autres régions (selon les régions)

-         14,83 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) et augmente à 17,80 $/heure en tant que compagnon au sein des grandes entreprises de camionnage

-         17,88 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) et augmente à 21,54 $/heure en tant que compagnon au sein des grandes entreprises de transport de passagers (autobus)

-         18,03 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) et augmente à 30,32 $/heure en tant que compagnon classe 3 ou classe C (après 4 ans) au sein des grands concessionnaires de véhicules neufs (région du Grand Montréal)

-         18,86 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) et augmente à 27,19 $/heure en tant que compagnon classe 3 ou classe C (après 4 ans) au sein des grands concessionnaires de véhicules neufs (extérieur du Grand Montréal)

-         19,51 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) et augmente à 21,29 $/heure en tant que compagnon au sein des grands manufacturiers de matériel de transport

Note : hausse de la moyenne salariale par rapport aux années précédentes (était de 15,70 $ en 2013; 14,68 $ en 2012; 14,23 $ en 2011 et 13,05 $ en 2009). Il y a des hausses depuis quelques années ...

 

Secteur public :

-         21,49 $heure (38,75 hres/sem) dans la fonction publique québécoise (Transports Québec)

-         21,67 $/heure (36, 38 ou 40 hres/sem selon les organisations) en tant qu'apprenti(e) carrossier et augmente à 27,05 $/heure en tant que compagnon dans les grandes sociétés publiques de transport urbain

-        22,32 $/heure (36 ou 38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) peintre-débosseleur(euse) et augmente à 24,80 $/heure en tant que compagnon sein des municipalités de taille moyenne (20 000 à 99 999 habitants)

-         23,59 $/heure (36 ou 38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) carrossier et augmente à 26,21 $/heure en tant que compagnon au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-         23,98 $/heure (36 ou 38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) peinture-débosseleur(euse) et augmente à 26,64 $/heure en tant que compagnon au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-       24,88 $heure (38,75 hres/sem)  en tant qu'apprenti(e) carrossier et augmente à 25,86 $/heure en tant que compagnon dans la fonction publique fédérale

-         26,83 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) carrossier et augmente à 31,61 $/heure en tant que compagnon à la Société de transport de Montréal

-     28,61 $ en tant qu'apprenti(e) peintre-carrossier et augmente à 31,79 $/heure en tant que compagnon à Hydro-Québec

-      29,76 $/heure (36,25 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) carrossier ou apprenti(e) peintre-carrossier et augmente à 33,07 $/heure en tant que compagnon à Gaz Métro

-    2 948 $/mois (grade de soldat) en début de carrière en tant que technicien(ne) en matériaux - carrossier et augmente à 4 952,00 $/mois après 3 ans avec le grade de caporal) au sein des Forces canadiennes (Force régulière)

-         94,86 $/jour avec le grade de soldat (et augmente à 138,38 $/jour après 3 ans avec le grade de caporal) au sein Forces canadiennes (Réserve)

Note : dans le secteur public et parapublic, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

 

Sources : Ministère de l’Éducation du Québec, Commission de la construction du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la fonction publique du Canada, Forces canadiennes, Syndicat des employés de métiers d'Hydro-Québec, Syndicat des employés d'entretien de la Société de transport de Montréal STM, Syndicat des employés de Gaz métro, Syndicat national des employés de garage du Québec (concessionnaires), Comité paritaire de l'automobile de Montréal, Comité paritaire de l'automobile de l'automobile rive-nord, Comité paritaire de l'automobile de l'automobile de Québec, Comité paritaire de l'automobile des Cantons de l'Est, Comité paritaire de l'automobile de la Mauricie et Bois-Francs, Comité paritaire de l'automobile du Saguenay et Lac-St-Jean, conventions collectives des employés d'entretien de la plupart des grandes entreprises publiques de transport urbain, conventions collectives des cols bleus de la plupart des grandes municipalités, conventions collectives des cols bleus de plusieurs moyennes municipalités, conventions collectives des employés de certains grands manufacturiers de matériel de transport, conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises de camionnage et conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises de passagers (autobus), conventions collectives de plusieurs grands concessionnaires de véhicules neufs du Grand Montréal et conventions collectives de plusieurs grands concessionnaires de véhicules neufs de l'extérieur du Grand Montréal.

 

PORTRAIT DU MÉTIER :

 

En 2015, on comptait plus de 35 000 mécaniciennes et mécaniciens de véhicules automobiles dans l'ensemble des régions du Québec selon Emploi-Québec

 

Près de 99 % des membres de ce corps de métier était des hommes.

 

La répartition selon l'âge était :

  1. 10 % avaient moins de 25 ans

  2. 37 % avaient entre 25 et 44 ans

  3. 35 % avaient entre 45 et 54 ans

  4. 19 % étaient âgés de 55 ans ou plus

Donc, un peu plus de la moitié des carrossiers, soit 54 % sont âgés de 45 ans ou plus et prendront leur retraite au cours des 15 prochaines années et devront être remplacés.

 

On retrouve des carrossiers dans toutes les régions du Québec et dans plusieurs secteurs d'activités, soit :

Le salaire annuel moyen d'un mécanicien ou d'une mécanicienne d'automobiles - compagnon ayant accumulé environ 10 années d'expérience était de 43 700 $.

 

PORTRAIT DE L'INDUSTRIE :

 

L’industrie québécoise des services automobiles est ainsi composée de deux grands secteurs, soit les concessionnaires et marchands de véhicules ainsi que l’après-marché.

 

Le Québec a connu d’importantes hausses des ventes de véhicules automobiles neufs depuis les dernières années.

 

En 2016, il s'est vendu plus de 198 550 voitures pour des revenus de 5,47 milliards $ et plus de 234 600 camions légers (minifourgonnettes, véhicules utilitaires sport VUS et camionnettes) pour des revenus de 9,61 milliards $.

 

Le parc automobile québécois compte plus de 4,8 millions de véhicules de promenade en circulation dans l'ensemble des régions du Québec, soit :

387 202 véhicules de moins d’un an, 1,7 million de véhicules de 1 à 5 ans, 1,4 million de 5 à 10 ans et un peu plus de 1 million de véhicules de plus de 11 ans.

 

En 2016, on comptait plus de 18 300 entreprises fournissant des services ou produits pour véhicules automobiles ayant généré des revenus totalisant plus de 5,19 milliards $.

 

Elles employaient plus de 98 300 travailleuses et travailleurs, soit une hausse moyenne de 3 % au cours des 3 dernières années, dont :

Bien que non inclus dans les effectifs de l'industrie, on peut aussi ajouter plus de 158 000 conseillers aux ventes, près de 44 100 préposés au service à la clientèle et près de 6 700 employés de soutien au service à la clientèle.

 

On peut diviser cette industrie en 3 sous-secteurs, soit :

  1. Garages et autres ateliers d'entretien et de réparation de véhicules automobiles : regroupe tous les garages, autres ateliers de mécanique, ateliers de carrosserie et de débosselage, centres de mise au point, centres de pose et d'entretien de pneus, ateliers de réparation de silencieux, ateliers de pose et de réparation de pare-brise et de composants d'automobiles, etc.

    Il regroupe plus de 10 900 entreprises (dont 50 % n'avaient pas d'employé) ayant généré des revenus totalisant plus de 373 millions $ et employaient près de 20 300 travailleuses et travailleurs.

  2. Concessionnaires de véhicules automobiles :  regroupe tous les concessionnaires d'automobiles neuves et d'occasion.

    Il comptait plus de plus de 2 500 entreprises ayant généré des revenus totalisant plus de 810 millions $ et qui employaient près de 47 000 travailleuses et travailleurs, soit :

    900 concessionnaires d'autos neuves qui employaient plus de 33 500 personnes
    et 1 700 concessionnaires d'autos d'occasion (dont 45 % n'avaient pas d'employé) qui employaient plus de 17 200 personnes.

    Un concessionnaire d'automobiles neuves typique emploie en moyenne 40 personnes et vend en moyenne 500 véhicules neufs par année d'une bannière en particulier.

  3. Grossistes-marchands de véhicules automobiles et de pièces et accessoires de véhicules automobiles : regroupe tous les détaillants de pièces et accessoires pour automobiles,  les centres de recyclage de véhicules, tous les distributeurs de véhicules automobiles destinés aux entreprises (messagerie, taxi, corps policiers, etc.), ainsi que les distributeurs, grossistes et importateurs de pièces et accessoires pour automobiles.

    Il regroupe plus de 1 380 entreprises (dont 36 % n'avaient pas d'employé) ayant généré des revenus totalisant près de 910 millions $ et employaient plus de 14 300 travailleuses et travailleurs.

    Un marchand d'automobiles d'occasion typique emploie en moyenne 15 personnes et vend en moyenne 250 véhicules de toutes marques par année.
    Un marchand de pièces et accessoires pour automobiles typique emploie en moyenne 5 personnes.

Sources : Comité sectoriel de la main-d'œuvre de l'industrie des services automobiles, Industrie Canada, Statistiques Canada, Corporation des concessionnaires automobiles du Québec et Association des marchands de véhicules d'occasion du Québec.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Il semble que l'industrie de l'automobile éprouve des difficultés économiques.

 

Mais, ça ne semble pas affecter le secteur du commerce des véhicules neufs et usagés.

 

On prévoit de bonnes possibilités d’emplois pour les carrossiers au cours des prochaines années.

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait du secteur de l'entretien d'équipements motorisés

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en carrosserie D.E.P. a une durée totale 1 590 heures (1½ an ou 14 mois) offert à temps complet. Il comporte des cours d'introduction au métier, santé et sécurité au travail, interprétation des plans et traçage de patrons, travail général d'atelier en carrosserie, caractéristiques de la construction des véhicules, techniques de soudage et découpage des métaux à l'oxyacétylène et au plasma, fabrication de pièces de remplacement, réparation des éléments de carrosserie bosselés, techniques de soudage de différents métaux au MIG et par points, réparation de circuits électriques, réparation, remplacement et installation des accessoires et composantes mécaniques et électriques, techniques de soudage et collage des matières plastiques, remplacement et réparation des vitres, glaces et des garnitures intérieures et extérieures, réparation des éléments de carrosserie perforés ou déchirés en plastique renforcé, réparation des éléments de carrosserie débosselés à l'aide de plastique et de plomb, réparation des éléments amovibles de la carrosserie, remplacement, pose et enlèvement des organes mécaniques, enlèvement et pose des systèmes de refroidissement et de climatisation, réparation des éléments de carrosserie perforés, déchirés ou accidentés en tôle d'acier ou d'aluminium, mesure et contrôle dimensionnels, réparation des éléments structurels et soudés de la carrosserie, préparation d'un véhicule pour la peinture, ajustement des couleurs de la peinture, application de la peinture sur les véhicules, préparation d'un véhicule pour la livraison, ainsi qu'un stage d'intégration au milieu de travail d'une durée de 3 semaines.

 

Certains établissements proposent des cheminements particuliers, en voici quelques exemples :

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

PERFECTIONNEMENT :

 

Par la suite, il te sera possible de perfectionner tes connaissances en suivant des cours de formation continue (perfectionnement ou spécialisation) offerts par certains centres de formation professionnelle en partenariat avec des constructeurs automobiles, de suivre des cours de perfectionnement offerts directement par les constructeurs (destinés aux carrossiers et aux peintres des concessionnaires autorisés), etc.

 

Les comités paritaires de l'automobile CPA offrent également des activités de formation continue dans les différents domaines touchant la mécanique automobile.

 

Par exemple : éléments spécifiques pour carrossiers sur les véhicules hybrides, soudage et sectionnement, redressage de châssis, techniques de restructuration, soudage de l'aluminium, soudage des aciers et autres alliages, colimétrie, etc.

 

Le Centre de formation continue et services aux entreprises de la C.S. du Chemin-du-Roy à Trois-Rivières (CFP Qualitech) offre une formation en débosselage sans peinture d'une durée de 24 heures à temps partiel.

 

Le Groupe des assureurs automobiles du Québec offrent des activités de formation d'estimateur(trice) de dommages automobiles (aussi appelé "conseiller en carrosserie).

 

Les comités paritaires de l'automobile CPA offrent également des activités de formation continue dans les différents domaines touchant la réparation de carrosserie et le débosselage.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

AUTRE EXIGENCE À L’ADMISSION :

-         Subir des tests de sélection visant à déterminer si tu possèdes les aptitudes manuelles et les intérêts nécessaires pour ce métier
(Centre d'études professionnelles de St-Jérôme et CFP Qualitech)
   

-    Assister à une recontre obligatoire + compléter un questionnaire écrit d'admission sur place (CFP Wilbrod-Bherer)

-    aucune autre exigence (tous les autres centres)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme n’est pas contingenté

 

Les candidats(es) répondant aux conditions d'admission sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION : 

Demande d’admission via Internet, consulte le SRAFP

Qu'est-ce que l'alternance travail-études ?

Qu'est-ce que l'enseignement individualisé ?

Qu'est-ce que la concomitance D.E.S./D.E.P. 

Région de Montréal (Montréal-métro, Laval, Montérégie, Laurentides, Lanaudière) :

-         Centre d’études professionnelles de St-Jérôme, St-Jérôme (C.S. de la Rivière-du-Nord, région Laurentides), offert en alternance travail-études et en formation intensive sur 13 mois, admissions de jour OU de soir à l'automne

-         Centre de formation professionnelle Compétences de-la-Rive-Sud, LaPrairie (C.S. des Grandes-Seigneuries, région Montérégie), offert en enseignement individualisé avec admissions de jour OU de soir à l'automne, aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire) offert en enseignement individualisé avec entrées continues tout au loing de l'année scolaire, admissions de jour ou de soir à l'automne avec entrées périodiques au cours de l'année scolaire SEUL ÉTABLISSEMENT DE LA MONTÉRÉGIE OFFRANT CE PROGRAMME

-         Centre de formation professionnelle de Verdun, Verdun (C.S. Marguerite-Bourgeoys, région Île-de-Montréal), aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire), formation offerte en français OU en anglais (seul établissement public au Québec offrant une formation bilingue dans ce programme), offert en cheminement régulier ou en alternance travail-études, admissions de soir à l'automne (cheminement régulier bilingue) ou admissions de jour à l'hiver et au printemps (cheminement ATE en français)

-         Centre multiservices des Samares, Joliette (C.S. des Samares, région Lanaudière), offert en alternance travail-études, admissions de jour à l’automne

-         École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal, Montréal (C.S. de Montréal, région Île-de-Montréal), admissions de jour ou de soir à l'automne

Région de Québec (Québec-métro, Chaudières-Appalaches, Beauce) :

-         Centre de formation professionnelle Wilbrod-Bherer, Québec (C.S. de la Capitale, région Québec), admissions de jour à l’automne

-    Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière CIMIC, St-Georges (C.S. de la Beauce-Etchemins, région Chaudière-Appalaches), offert en alternance travail-études et en formation intensive en 12 mois, aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire), admissions de jour à l’automne et à l'hiver

Ouest du Québec (Abitibi-Témiscamingue, Centre-du-Québec, Estrie, Mauricie, Outaouais) :

 

-      Centre de formation professionnelle de Val-d’Or, Val-d’Or (C.S. de l’Or-et-des-Bois, région Abitibi-Témiscamingue), offert en enseignement individualisé, aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire), admissions de jour avec entrées périodiques à l’automne et à l'hiver

 

-         Centre de formation professionnelle Qualitech, Trois-Rivières (C.S. Chemin-du-Roy, région Mauricie), offert en en enseignement individualisé ET en alternance travail-études en formation intensive sur 13 mois, voir aussi le double DEP en carrosserie + mécanique automobile et le double DEP en carrosserie + vente de pièces mécaniques au comptoir, admissions de jour avec entrées périodiques à l’automne et à l'hiver

 

-     Centre de formation professionnelle 24 juin, Sherbrooke (C.S. Région-de-Sherbrooke, région Estrie), offert en alternance travail-études avec admissions de jour à l’automne et à l'hiver, aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire) en enseignement individualisé avec admissions de jour à l’automne

 

-    École des métiers spécialisés Asticou, Gatineau (C.S. des Portages-de-l'Outaouais), admissions de jour à l’automne

 

Est du Québec (Bas-St-Laurent, Gaspésie, Saguenay-Lac-St-Jean, Côte-Nord) :

-       Centre de formation professionnelle en équipement motorisé de Chicoutimi, Saguenay (C.S. des Rives-du-Saguenay, région Saguenay-Lac-St-Jean), admissions de jour à l’automne à l'hiver

-         Centre de formation professionnelle Rimouski-Neigette, Rimouski (C.S. des Phares, région Bas-St-Laurent), offert en alternance travail-études admissions de jour à l’automne

LIENS RECOMMANDÉS :

Tu veux avoir l'avis de carrossiers sur leur métier ?, alors consulte les vidéos suivants :

Voir aussi d'autres liens et répertoires d'entreprises dans le Portrait du secteur de l'entretien d'équipements motorisés

Comités paritaires des services automobiles :

-    Comité paritaire de l'automobile de la région de Montréal (incluant Laval et une partie de la Montérégie dont Longueuil)

-    Comité paritaire de l'automobile de la région de Québec (incluant Charlevoix et une partie de Chaudière-Appalaches dont Lévis et Beauce)

-    Comité paritaire de l'automobile de la région de Mauricie (dessert aussi une partie du Centre-du-Québec)

-    Comité paritaire de l'automobile de la région des Cantons de l'Est (dessert aussi les MRC d'Arthabasca et de l'Érable dans le Centre-du-Québec et la MRC des Appalaches en Chaudiere-Appalaches)

-    Comité paritaire de l'automobile de la région du Saguenay et Lac-St-Jean (dessert aussi les villes de Chapais et Chibougamau dans le Nord-du-Québec)

-    Comité paritaire de l'automobile des régions Lanaudière-Laurentides

-    Comité paritaire de l'automobile de l'Outaouais (pas de site web)

-    Comité paritaire de l'automobile de la région de Rimouski (pas de site web)

Autres :

-      Mécanicien.ca : site de recherche d’emploi pour les mécaniciens de véhicules (autos, motos, camions, etc)

-      Auto-jobs : site de recherche au sein des concessionnaires (vente, mécanique, service à la clientèle, assurances, etc)

-      Femmes dans les métiers non traditionnels

-      Comité sectoriel de main-d’œuvre dans l’industrie des services automobiles : infos sur les perspectives d’emploi dans l’industrie, l’évolution des salaires, etc.

-      Corporation des concessionnaires automobiles du Québec : répertoire des concessionnaires de la province

-      Garagiste.com : portail d’informations dans le domaine de la mécanique automobile et de la carrosserie

-      Journal de l’Association québécoise des techniciens en diagnostic automobile

Manufacturiers mondiaux de véhicules commerciaux :

 

Voir la page de mécanicien de véhicules lourds

 

Constructeurs mondiaux d'automobiles :

-    Aston Martin

-      BMW Canada (voir aussi sa filiale Rolls-Royce) en anglais

-    Chrysler Canada (voir aussi ses divisions : Dodge, Jeep)

-    Fiat Canada

-      Ford du Canada (Voir aussi sa filiale Lincoln)

-      General Motors du Canada (voir aussi ses division : Buick, Chevrolet, GMC, Saturn)

-      Honda Canada (voir aussi sa filiale Acura Canada)

-      Hyundai Canada

-    Jaguar Canada (filiale de Tata Motors)

-    Kia Canada

-    Land Rover Canada (filiale de Tata Motors)

-    Mercedes Benz Canada

-    Mitsubishi Canada

-      Nissan Canada (voir aussi sa filiale Infiniti Canada)

-    Peugeot Canada

-      Suzuki Canada

-      Toyota Canada (voir aussi sa filiale Lexus Canada)

-      Volkswagen Canada (voir aussi ses divisions : Audi, Bently, Porsche)

-    Volvo Canada


Retour à la page du secteur équipements motorisés/a>

Retour à la page d'accueil