Tu veux avoir l'avis d'un spécialiste du métier ?, à la page du secteur électrotechnique

Tu veux avoir l'avis d'un spécialiste du métier ?, à la page d’accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

SECTEUR : ÉLECTROTECHNIQUE

NIVEAU D’ÉTUDES : SECONDAIRE TERMINÉ (de préférence)

 

MÉTIERS NON SPÉCIALISÉS

 

Aucune formation n’est nécessaire pour occuper l’un des métiers suivants, mais une carrière peut-être prometteuse :

  

Voici un aperçu de quelques-uns de ces métiers :

 

Aide-électricien(ne) d'entretien (industriel) : tu auras pour tâches d’assister un(e) électricien(ne) à entretenir et de réparer les systèmes électriques dans les industries tels que : les systèmes de distribution électrique des usines, les commandes électriques de divers équipements industriels conventionnels, les commandes électriques des systèmes automatisés, etc. Tu y effectueras l'entretien régulier, les vérifications de base et les réparations mineures et tu assisteras l'électricien(ne) lors des réparations plus complexes.

La plupart des industries automatisées, les industries non automatisées, mais qui utilisent des machines et équipements électriques, les municipalités (notamment pour les stations de traitement des eaux et les incinérateurs), Hydro-Québec (secteurs distribution, transport et production), les entreprises d'entretien d'équipements industriels et les distributeurs et grossistes d'équipements électriques ont tous besoin d'électriciens d'entretien, mais seulement quelques grandes industries emploient également des aide-électriciens.

 

Aide-électricien(ne) de construction (manœuvre spécialisé) : sans avoir obtenu de certification, tu auras pour tâches d’assister un(e) électricien(ne) à installer, mettre en service et entretenir des réseaux électriques de bâtiments. Tu auras notamment à préparer le matériel, installer les câbles, installer les luminaires et autres installations électriques qui seront vérifiés par l’électricien(ne). Tu pourras travailler sur les chantiers de construction résidentielle, commerciale, institutionnelle (écoles, hôpitaux, musées, etc.) et industrielle. Il est également possible de travailler pour des compagnies immobilières ou pour des entrepreneurs électriciens dans le secteur de la rénovation.

Note : ce métier ne permet pas de certifier les installations électriques des bâtiments, c’est le travail de l’électricien.

Ce métier est également différent de l’apprenti-électricien qui est un électricien en voie de certification de la classe compagnon.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : manœuvre spécialisé(e) de lignes, ouvrier(ère) certifié(e) d'entretien, apprenti(e) électricien(ne) (tu devras réussir les examens afin d'obtenir la certification), électricien(ne) (tu devras réussir les examens afin d'obtenir la certification).

Formation nécessaire : consulte les détails sur le Cours en santé et sécurité générale sur les chantiers de construction dans la section "programmes d'études".

 

Consulte également la description du métier d’électricien.

 

Aide-électromécanicien(ne) d'entretien : tu auras pour tâches d’assister un(e) électromécanicien(ne) à  installer, entretenir, réparer et effectuer des modifications répondant aux exigences de production des composants électriques, électroniques, électromécaniques, électropneumatiques et électrohydrauliques, ainsi que certains composants mécaniques, hydrauliques et pneumatiques de différents types de machines, équipements et systèmes automatisés industriels tels que : automates programmables, systèmes de contrôle des procédés, compacteurs, consoles hydrauliques et pneumatiques, manipulateurs pneumatiques, ponts roulants, relais programmables, pompes et valves, etc. Tu y effectueras l'entretien régulier, les vérifications de base et les réparations mineures et tu assisteras l'électricien(ne) lors des réparations plus complexes.

La plupart des industries automatisées, plusieurs municipalités (notamment pour les stations de traitement des eaux et les incinérateurs) et Hydro-Québec (secteurs distribution, transport et production), ont tous besoin d'électromécaniciens, mais seulement quelques grandes industries emploient également des aides-électromécaniciens.

CE MÉTIER EST EN DEMANDE.

 

Aide-mécanicien(ne) de petits moteurs électriques : tu auras pour tâches d’effectuer l’entretien et les réparations mineures de divers types de petits moteurs électriques tels que : outils électriques, démarreur, alternateur et pompes à eau, assister le mécanicien(ne) à monter et à démonter les moteurs, assister au rembobinage pour la préparation des moteurs, effectuer certains ajustements, peinturer les moteurs prêts à être expédiés, recevoir et manutentionner les pièces de moteurs, nettoyer et entretien l’outillage, les équipements et l’atelier, effectuer la cueillette et livraison chez les clients, etc.

 

Aide monteur(euse)-assembleur(euse) de matériel électrique : tu auras pour tâches d'assister un(e) monteur(euse) assembleur(euse) à monter, assembler et ajuster des composantes de matériel électrique de distribution ou de transport d'électricité (transformateurs, commutateurs, disjoncteurs, etc.) ou de matériel électrique industriel (moteurs pour véhicules, moteurs pour machines, composantes de machines industrielles, etc.) ou autres produits électriques (appareils d'éclairage, etc.) en effectuant la préparation des matériaux et pièces d'assemblage; des taches simples de montage et d'assemblage et autres tâches connexes.

 

Aide-monteur(euse) de lignes (manœuvre spécialisé) : tu auras pour tâches d'assister le monteur ou la monteuse de lignes à effectuer divers travaux d’installation, d’entretien et de réparation des câbles et des équipements sur des lignes de réseaux de transport d’électricité. Tu devras notamment opérer le bras élévateur, transporter et déplacer le matériel, les outils et les équipements sur les lieux de travail et fournir tout assistance nécessaire au monteur(euse).

Tu travailleras principalement sur les grands chantiers de construction ou de réhabilitation des infrastructures hydroélectriques.

 

Formation nécessaire : consulte les détails sur le Cours en santé et sécurité générale sur les chantiers de construction dans la section "programmes d'études".

 

Aide-opérateur(trice) d'équipements de production : tu auras pour tâches d'assister l'opérateur(trice) à faire fonctionner et opérer une machine conventionnelle ou automatisée servant à l'assemblage de pièces, de composantes, d'appareils ou de machines électriques ou électroniques. Tu devras préparer les pièces et alimenter la machine de façon continue afin de ne pas retarder la production. Tu devras détecter les produits non conformes et les rejeter et surveiller les réglages de la machine et d'en aviser l'opérateur(trice) lors de problèmes. Enfin tu devras également effectuer l’entretien et le nettoyage de la machine afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement.

 

Aide-réparateur(trice) d’appareils électroniques ou informatiques : tu auras pour tâches d’effectuer le nettoyage des ordinateurs ou des appareils électroniques (démonter l’appareil, nettoyer les composantes, déceler les anomalies apparentes au réparateur, remonter l’appareil, compléter les fiches de données, etc.), effectuer certaines réparations mineures si nécessaire, assister le réparateur dans les travaux de réparation plus complexes, recevoir et entreposer les pièces, nettoyer et entretenir l’outillage et l’atelier, etc. Consulte également la description du métier de réparateur(trice) d’appareils électroniques audiovidéo.

 

Assembleur(euse) d’appareils électroménagers : tu auras pour tâches de préparer les matériaux et les pièces pour l’assemblage (lire des cartes de production, sélectionner les matériaux, couper les matériaux, percer les matériaux en vue du boulonnage, limer ou ébavurer les matériaux métalliques), assembler les composantes électriques des appareils (lire les instructions de montage, effectuer le branchement des fils), assembler des lave-vaisselle (lire des plans d’assemblage, monter la structure de base des appareils, installer le moteur, la pompe et les courroies, assembler et isoler le surchauffeur, installer les paniers de lavage, la colonne d’eau, les bras laveurs, nettoyer l’appareil), préparer l’appareil pour l’expédition, entretenir l’outillage, l’équipement et les aires de travail, etc.

 

Assembleur(euse) de composants informatiques : tu auras pour tâches de monter, assembler et ajuster les différents composantes (monter les boîtiers, installer la carte-mère, configurer l’indicateur de vitesse, brancher le bloc d’alimentation, installer et fixer le câblage, installer le ventilateur de C.P.U., installer la carte vidéo, installer le modem, installer la carte de son, etc.), vérifier le matériel  informatique assemblé et effectuer des essais, emballer le matériel et le préparer pour l’expédition, entretenir les outils et nettoyer les aires de travail, etc.

 

Formation proposée : voir le programme d'AEP en assemblage de plaquettes électroniques dans la section "programmes d'études".

 

Assembleur(euse) de câbles ou de matériel électrique : tu auras pour tâches de monter, assembler et ajuster des câbles électriques de toutes sortes ou des composantes électriques d'appareils, de machines, de moteurs ou d'équipements électriques (transformateurs, appareillages, commutateurs, boîtiers, disjoncteurs, moteurs pour véhicules électriques industriels, moteurs pour machines industrielles, moteurs pour véhicules légers d'entretien, systèmes continu à haute tension, matériel d'éclairage des rues, systèmes d'éclairage commerciaux et institutionnels, appareils d'éclairage résidentiels, etc.). Tu devras notamment  fixer des composants, du câblage et des étriers aux ensembles et sous-ensembles), vérifier le matériel assemblé (dimension du produit, essais électriques, repérage et marquage des ensembles acceptables); effectuer des réparations mineures et des essais électriques simples; entretenir l’outillage, l’équipement et les aires de travail, etc.

Formation proposée : une formation de base en électricité est souvent nécessaire.

Pour plus de détails sur ce métier, regarde l'entrevue avec Bruno, monteur-câbleur en équipements électriques pour Alstom en France et réalisée par Pôle Emploi.

 

Assembleur(euse) de matériel électronique : tu auras pour tâches de monter, assembler et ajuster les composantes électroniques de différents appareils comme les radios, les magnétoscopes, les caméscopes, les téléphones de bureau, les haut-parleurs, les baladeurs (lire les instructions de montage; souder manuellement divers composants électroniques de circuits imprimés, monter et souder des microcircuits; fixer des composants, du câblage et des étriers aux ensembles et sous-ensembles), vérifier le matériel assemblé (dimension du produit, essais électriques, repérage et marquage des ensembles acceptables), effectuer la finition des circuits électroniques (laver les circuits électrotechniques à l’aide d’une machine spécialisée, faire fonctionner une machine à raser les circuits électroniques, nettoyer manuellement les microcircuits, réparer et corriger les ensembles inacceptables, effectuer des essais électriques, emballer les produits et les préparer pour l’expédition, entretenir l’outillage, l’équipement et les aires de travail, etc.

 

Formation proposée : voir le programme d'AEP en assemblage de plaquettes électroniques ou l'AEP en démantèlement de systèmes ordinés dans la section "programmes d'études". Les titulaires du DEP en réparation d'appareils électroniques audiovidéo du DEP en dépannage d'équipements de bureautique sont également recherchés.

Pour plus de détails sur ce métier, regarde l'entrevue avec Nathalie Chevalier, monteuse-câbleuse en électronique pour Securlite, une entreprise de la région de La Loire en France qui fabrique des circuits imprimés pour du matériel d'éclairage intelligent et réalisée par le Portail Web Aquitaine online.

 

Câbleur(euse) de réseaux structurés en télécommunications : tu auras pour tâches d’effectuer le raccordement d’un réseau de communication par fil tel que la téléphonie et la câblodistribution, installer les supports de câbles, regrouper et fixer les câbles, effectuer les raccordements aux boîtes de branchements et au bloc de répartiteur, fixer l’équipement au bâtiment, effectuer les ajustements nécessaires, effectuer le remplacement la réparation de certaines composantes, ainsi que vérifier la qualité du câblage.

 

Formation proposée : voir l'AEP en câbleur de réseaux structurés dans la section "programmes d'études".

 

Pour plus de détails sur ce métier, regarde l'entrevue avec Benoit Rivard, technicien en câblage structuré pour LP Télécommunications de Longueuil en Montérégie et réalisée par le Techno-Compétences, le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en technologies de l'information du Québec.

 

Voir aussi la description du métier d’installateur(trice) réparateur(trice)d’équipements de télécommunication.

 

Conducteur(trice) d’installations d’une centrale hydroélectriques : tu auras pour tâches de faire fonctionner des turbines, des chaudières, des génératrices et de l'équipement connexe à l’aide d’un tableau de commandes ou de commandes manuelles dans le but de produire ou transmettre de l'électricité. Elle s'occupe également d'inspecter le matériel servant à la production de l'énergie. Elle a le souci de surveiller attentivement les indicateurs afin d'assurer la régulation et la distribution de l'énergie électrique et pour éviter les surcharges.

 

Emballeur(euse) de produits : tu auras pour tâches d'emballer, empaqueter et étiqueter manuellement les différents produits fabriqués en utilisant des emballages préfabriqués ou adaptés à chaque produit ou dans certains cas, tu réaliseras toi-même un packaging spécifique avec des outils traditionnels et tu effectueras la mise en palettes  avant l'expédition. Tu devras également contrôler les repères qui autorisent les opérations de traçabilité (codes-barres, étiquettes informatisées, etc.) des produits.

Par contre, dans plusieurs industries, ces opérations sont effectuées sur une ligne automatisée sous la responsabilité d'un(e) opérateur(trice) de machines d'emballage, voir sa propre description plus bas dans cette page.

 

Expéditeur(euse)-receveur(euse) ou commis à l'expédition et réception : tu auras pour tâches de vérifier si les marchandises reçues sont conformes aux commandes ou aux bons de livraison, préparer les colis destinés à l'expédition, remplir et acheminer les formulaires requis ou les factures, tenir l'inventaire des marchandises sur ordinateur, etc. Tu devras t'assurer d'offrir un service efficace et rapide dans le traitement des marchandises et, en cas de marchandises non conformes, manquantes ou endommagées, effectuer sans délai les démarches qui s'imposent.

 

Journalier ou Manœuvre en industrie du matériel électrique ou électronique : tu auras pour tâches manutentionner, transporter et déplacer les différents produits, fournitures, matériel et équipements servant à la production dans les différentes unités de l'usine, assister les assembleurs(euses) en effectuer des tâches simples d'assemblage des composantes électriques ou électroniques, ainsi qu'effectuer tout autre tâche connexe permettant de fournir du soutien aux opérations de production dans l'usine.

 

Selon les industries, tu pourras occuper différentes fonctions et effectuer des tâches variées dans un même quart de travail, alors que dans d'autres industries, tu effectueras les mêmes tâches dans un quart de travail donné, mais des fonctions différentes à chaque jour de la semaine.

 

Magasinier(ère) d'usine : tu auras pour tâches de commander, entreposer et distribuer les pièces, les fournitures, le matériel ou l'équipement dont le personnel de production d'une usine a besoin afin de faire leur travail; stocker les articles d'une façon ordonnée et accessible, dans un entrepôt (magasin), une salle d'outillage, une salle de fournitures ou autres endroits; traiter les demandes reçues et acheminer ou distribuer les pièces et les fournitures à l'intérieur de l'usine.  Comme tu seras responsable du service d'approvisionnement au sein de l'usine, tu devras également gérer l'inventaire du matériel (pièces, équipement, etc.), préparer les commandes pour réapprovisionner les réserves de pièces, fournitures et matériel et exercer un contrôle sur les marchandises en enregistrant, sur ordinateur ou à l'aide d'autres systèmes de classement, leur entrée et leur sortie et en comparant les deux registres.

 

Manœuvre au démantèlement de systèmes ordinés (informatiques) : tu auras pour tâches de démonter les composantes d’ordinateurs usagés pour la récupération de certaines pièces et matériaux. Tu auras à démonter chaque composante de l’ordinateur selon les méthodes appropriées, classer les composantes à récupérer selon les procédures, défaire en pièces les composantes pour le recyclage, classer les différents matériaux selon leur type, ainsi qu’entretenir l’outillage et nettoyer les aires de travail.

Manutentionnaire ou Commis d'entrepôt (aussi appelé "cariste") : tu auras pour fonction de manipuler, déplacer, charger et décharger à la main ou à l'aide d'appareils de manutention, les différentes marchandises reçues dans l'entrepôt et qui devront être livrées chez les clients ou les différents points de ventes de l'entreprise.

 

Si tu travailles manuellement; tu auras pour tâches de charger, décharger et déplacer des produits et matériaux à la main ou à l'aide d'accessoires et équipements de manutention (diables de manutention, chariots manuels de manutention, dessertes à roulettes, gerbeurs manuels, servantes, chevalets, tablettes de manutention à roulettes, tillers, transpalettes, etc.). Tu devras également effectuer d'autres tâches connexes comme compter, peser, trier, emballer et déballer les différents produits et matériaux.

 

Si tu travailles en utilisant des appareils électriques ou motorisés de manutention; tu auras pour tâches de charger et décharger les produits et matériaux à l'aide d'appareils de manutention (treuils, chariots électriques de manutention, gerbeurs électriques, plate-forme de levage et autres équipements de manutention, etc.) provenant de camions ou de wagons de trains.

 

Si tu possèdes les qualifications requises, tu pourras conduire et opérer le matériel électrique ou motorisé industriel (rouleurs électriques, chariots élévateurs électriques ou à essence, tracteurs conventionnels, tracteurs électriques, mini-dumpers, automoteurs, chargeuses, véhicules à guidage automatique, etc.), faire fonctionner les transporteurs, les convoyeurs et autres appareils, machines et systèmes servant au déplacement dans l'entrepôt ou à l'extérieur, ainsi qu'au chargement et au déchargement des remorques de camions et/ou wagons de trains.

 

Formation proposée : consulte les détails sur les formations de manutentionnaire et conduite de chariot élévateur dans la section "programmes d'études".

 

Opérateur(trice) de machines à emballer : tu auras pour tâches de faire fonctionner une machine servant à l'emballage de produits fabriqués selon les procédures établies et y déceler tout défaut d'emballage afin de le retirer de la ligne automatisée. Tu devras faire l'entretien journalier, périodique et préventif de la machine afin de t'assurer de son bon état de fonctionnement pendant ton quart de travail.

 

Opérateur(trice) de télésouffleur : tu auras pour tâches de faire fonctionner un appareil électronique, appelé télésouffleur, pour faire défiler sur un écran placé devant les caméras un texte au fur et à mesure que l'animateur(trice) le lit oralement avec l'intonation appropriée (présentation d'un téléjournal, reportage documentaire, etc.). Tu veilleras à faire défiler le texte selon le débit de la présentation afin que l'animateur(trice) puisse en faire une lecture aisée, naturelle et constante et donner l'impression qu'il(elle) s'adresse directement au public.

 

Qualités nécessaires : bonnes habilités manuelles afin pouvoir faire fonctionner adéquatement le télésouffleur; Facilité à écouter et bonne audition afin que le texte puisse défiler correctement; capacité de travailler sous pression et capacité à intervenir rapidement car lors d’une émission en direct, il peut arriver des imprévus (mauvais textes à présenter, problèmes techniques, etc.).

 

Peintre d'appareillage électrique ou électronique : tu auras pour tâches de faire fonctionner de l’équipement servant à l’application de la peinture, de l’émail, de la laque ou d’autres revêtements décoratifs ou protecteurs sur la surface de diverses pièces et composantes d'appareils, équipements ou autres appareils électriques ou électroniques (transformateurs, outils électriques, appareils ménagers, appareils audiovisuels, appareils de télécommunications, ordinateurs préassemblés, etc.).

 

Formation proposée : voir l'AEP en peinture industrielle dans la section "programmes d'études".

 

Préposé(e) à l’entretien des équipements de plateau de tournage : tu auras pour tâches d’effectuer l’entretien régulier des divers appareils, machines et équipements d’un plateau de télévision ou de cinéma. Tu devras t’assurer de leur bon état de fonctionnement afin que le personnel technique du plateau puisse utiliser et faire fonctionner ces appareils sans problème. Tu seras également chargé(e) à effectuer diverses autres tâches connexes sur le plateau en portant assistance aux autres membres de l’équipe, tu seras en quelque sorte la personne à tout faire sur le plateau.

 

Qualités nécessaires : Bonnes habiletés manuelles afin de manipuler adéquatement les divers appareils et équipements; bonne condition physique car tu auras à rester de longues heures debout ou dans toutes sortes de positions inconfortables, ainsi que soulever et déplacer des charges lourdes.

 

Préposé(e) aux appareils de comptage : Au sein d'Hydro-Québec, tu auras pour tâches de recevoir, trier, vérifier, emballer et nettoyer tous les appareils de comptage électrique, en effectuer l'inventaire et en faire l'expédition au niveau des régions de l'entreprise. Tu devras également effectuer inscrire les données des appareils dans un système informatique spécialisé, le démontage les pièces récupérables sur les appareils de rebuts, rédiger la documentation nécessaire au suivi des travaux, etc.

 

Préposé(e) aux réseaux non reliés : Au sein d'Hydro-Québec, tu seras responsable de surveiller et de régler la puissance des groupes électrogènes en fonction de la demande du réseau. Tu devras notamment manœuvrer les contrôles afin de synchroniser et effectuer les séquences d'opérations requises pour varier la charge et le niveau de tension; contrôler les conditions d'opérations de l'équipement et faire le rapport de toute irrégularité; effectuer les transferts de puissance, répartir de façon optimale la production entre les groupes électrogènes, les inspecter et enregistrer les relevés des instruments et des manœuvres; effectuer le dépannage simple tels que : le remplacement de fusibles ou connexions lâches selon les méthodes de travail appropriés et les règles de sécurité et enfin, tenir à jour un journal d'exploitation et le schéma du poste de la ligne et/ou de la centrale et lors d'incidents ou de pannes et apporter les corrections nécessaires.

 

EXIGENCES : Détenir un D.E.S. incluant les cours de mathématiques et de physique, détenir un permis de conduire de classe 5, des connaissances de base en électricité et en lecture de plans est un atout, réussir la " formation préposé RNR 2" offerte par Hydro-Québec et une période de travail comme apprenti(e).

De plus, ce métier exige une très bonne condition physique, une capacité de travailler sous pression et capacité de travailler avec des règles strictes de sécurité.

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

 

-         Bonne vision (assembleurs principalement)

-         Bonne condition physique (certains emplois comme aide-électricien ou aide-réparateur d’électroménagers)

-         Bonnes habiletés et dextérité manuelles

-         Sens de l’observation

-         Minutie, précision et souci du détail

-         Facilité à comprendre des manuels d’instruction, des guides d’entretien et des plans techniques de montage

-         Capacité de respecter les consignes et directives d’entretien

 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

 

-        Ateliers de réparation d’appareils électriques

-        Ateliers de réparation d’appareils électroménagers

-        Ateliers de réparation d’appareils électroniques ou informatiques

-        Ateliers de réparation d’équipements de bureautique

-        Commerces d’appareils électroménagers

-        Commerces d’appareils électroniques

-        Commerces d’équipements de bureautique

-        Commerces d’ordinateurs et équipements informatiques

-        Entrepreneurs électriciens (aide-électricien)

-        Entreprises de production audiovisuelle, télévisuelle et cinématographique

-        Manufacturiers d’appareils ou de composantes électroniques

-    Hydro-Québec

-    Municipalités

-        Studios de télévision

 

EXIGENCE DES EMPLOYEURS :

 

-        Polyvalence

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

L'industrie du matériel électronique n'embauche pas souvent et plusieurs éprouvent des difficultés, donc les perspectives sont faibles.

 

L'industrie du matériel électrique va mieux que sa cousine, mais peu d'emplois non spécialisés sont disponibles. Par contre, elle devra remplacer sa main-d'œuvre âgée au cours des prochaines années.

 

Bien que Hydro-Québec ne remplacera toute sa main-d'œuvre au cours des prochaines années, de nombreux travailleurs devront prendre leur retraite et devront être remplacés, y comprit dans les postes peu spécialisés. Plusieurs possibilités de promotion à des postes plus spécialisés y sont offertes.

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2013 :

(données de 2015 dans le secteur public)

 

Voici quelques exemples :

-         16,00 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'aide-opérateur(trice) de machines et équipements de production au sein des grandes industries de fabrication de matériel électronique

-    16,25 $/heure (375, ou 40 hres/sem) en moyenne en tant que monteur(euse)-assembleur(euse) de composants électroniques au sein des grandes industries du matériel électronique

-         17,91 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que manœuvre ou journalier au sein des grandes industries de fabrication de matériel électronique

-        18,51 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'aide monteur(euse)-assembleur(euse) de matériel électrique au sein des grandes industries de fabrication de matériel électrique

-        18,59 $/heure (37,5 hres/sem) en moyenne en tant que câbleur(euse) dans les grandes entreprises de télécommunications

-         18,61 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que manutentionnaire au sein des grandes industries de fabrication de matériel électronique

-         18,99 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'aide-opérateur(trice) de machines et équipements de production au sein des grandes industries de fabrication de matériel électrique

-         19,07 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que peintre d'appareillage électronique au sein des grandes industries de fabrication de matériel électronique

-         19,35 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que manœuvre ou journalier au sein des grandes industries de fabrication de matériel électrique

-       19,57 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que magasinier(ère) (responsable du magasin de pièces et outillage) au sein des grandes industries de fabrication de matériel électronique

-        19,65 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que réceptionnaire-expéditeur(trice) au sein des grandes industries de fabrication de matériel électronique

-         20,51 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que manutentionnaire au sein des grandes industries de fabrication de matériel électrique

-        20,74 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que monteur(euse)-assembleur(euse) de matériel électrique au sein des grandes industries de fabrication de matériel électrique

-         20,94 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que peintre d'appareillage électrique au sein des grandes industries de fabrication de matériel électrique

-         21,67 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que magasinier(ère) (responsable du magasin de pièces et outillage) au sein des grandes industries de fabrication de matériel électrique

-      21,73 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'aide-électricien(ne) au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-         21,85 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que réceptionnaire-expéditeur(trice) au sein des grandes industries de fabrication de matériel électrique

-         24,64 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que monteur(euse) de câbles ou matériel électrique au sein des grandes industries de fabrication de matériel électrique

-      24,78 $/heure (37 hres/sem) en tant qu'apprenti(e)-opérateur(trice) de l'exploitation du réseau et augmente à 35,43 $/heure après 2 ans à Hydro-Québec

-         27,18 $/heure (37 hres/sem) en moyenne en tant que magasinier(ère) (responsable du magasin de pièces et outillage) à Hydro-Québec

-     27,74 $/heure (37 hres/sem) en tant que préposé(e) aux appareils de comptage à Hydro-Québec

-         31,32 $/heure (37 hres/sem) en moyenne en tant que peintre d'appareillage électrique à Hydro-Québec

Sources : Syndicat des employés de métiers d'Hydro-Québec, Syndicat des employés de soutien de la Société immobilière du Québec, syndicats des cols bleus de la plupart des grandes municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de fabrication de matériel électrique, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries du matériel électronique et conventions collectives de plusieurs grandes entreprises de télécommunications.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Bien qu’aucune formation ne soit nécessaire pour occuper l’un de ces métiers, une formation peut t’apporter des compétences techniques dans le domaine et te permettre de mieux t’intégrer sur le marché du travail. Les programmes de formation d’opérateur(trice) permettent également la possibilité d’opérer plusieurs types de machines, ainsi la capacité de programmer ces dernières.

 

Voici quelques exemples de programmes d’études recommandés et qui sont de courte durée :

 

Note : les attestations d'études professionnelles AEP ne sont pas offertes tous les ans, mais plutôt lorsqu'il y a un nombre suffisant de demandes. Donc, informe-toi auprès du centre de formation choisi afin de t'assurer qu'il soit offert.

 

L’Attestation d'études professionnelles de câbleur en réseaux structurés (télécommunications) A.E.P.  a une durée totale de 735 heures (25 semaines) offert à temps complet. Tu auras des cours en santé et sécurité au travail, notions de télécommunication, interprétation de plans et devis, notions de téléphonie et de câblodistribution, instruments de mesures pour câbles en télécommunication, installation de câbles UTP, installation de câbles co-axiaux, installation de fibres optiques, notions d’antennes de pylônes et de rooter, vérification du bon fonctionnement des câbles en télécommunication, service à la clientèle, stage en milieu de travail, etc.

 

Cette formation et une expérience de 3 mois dans le domaine, te permettra d'obtenir la carte de certification émise par

l'Association des entrepreneurs en réseaux de câbles structurés du Québec.

 

Exigences d'admission :

 

Reconnaissance d'acquis : une reconnaissance de certains acquis scolaires de ce programme peut être reconnue si tu décides de t'inscrire par la suite au D.E.P. en installation et réparation d'équipements de télécommunications.

 

ENDROIT DE FORMATION :

 

L'Attestation d’études professionnelles en peinture industrielle A.E.P. a une durée totale de 720 heures, soit 5 mois à temps complet de jour. Elle comporte des cours d'introduction au métier, procédures de peinture, santé et sécurité industrielles, préparation et entretien de l'équipement, manipulation et préparation des pièces, préparations chimiques des surfaces, préparations mécaniques des surfaces, préparations des surfaces par projection d'abrasifs, application de peinture en poudre, application des apprêts, finition des surfaces, retouches, ainsi qu'un stage d'intégration en industrie d'une durée de 3 semaines à temps complet.

Exigences d'admission :

Reconnaissance d'acquis : une reconnaissance de certains acquis scolaires de ce programme peut être reconnue si tu décides de t'inscrire par la suite au D.E.P. en traitement de surface.

ENDROITS DE FORMATION :

-      Centre de formation professionnelle de Matane, Matane (C.S. des Monts-et-des-Marées), région Bas-St-Laurent

-      Centre de formation professionnelle Léonard-de-Vinci (voir aussi la page du Service aux entreprises et de la formation continue), St-Laurent (C.S. Marguerite-Bourgeoys), région Île-de-Montréal

-      Formation Conseil Mauricie (centre de formation continue), Trois-Rivières (C.S. du Chemin-du-Roy), région Mauricie offert conjointement avec l'entreprise Premier Aviation

Le Cours de santé et sécurité générale sur les chantiers de construction a une durée totale de 30 heures à temps partiel. Il permet d'acquérir les notions de base sur les procédures et mesures de sécurité de prévention des risques pour la santé sur les chantiers de construction.

 

Il comporte les cours suivants : introduction et principes de prévention, organisation de la prévention, notions d'hygiene industrielle, matieres dangereuses et SIMDUT, équipement de protection individuelle, protection contre les chutes, échafaudages, appareils de levage de travailleurs, espaces clos, notions d'électricité, machinerie lourde et véhicules automoteurs, signalisation de travaux routiers, tranchées et excavations, outillage général, postures de travail et manutention, ainsi que mesures d'urgences (incluant secourisme + RCR).

La réussite de ce cours te permettra d'obtenir l'Attestation ASP Construction obligatoire pour travailler sur tout chantier de construction au Québec.

 

Il est offert par la plupart des centres professionnelles offrant des formations en construction. Consulte notamment l'un des établissements suivants :

 

Consulte également le site de l'Association paritaire pour la santé et la sécurité sur les chantiers de construction ASP Construction

Pour plus de détails sur les endroits offrant cette formation, consulte la page sur les occupations de la construction.

Les formations en manutention de marchandises et conduite de chariots élévateurs ont une durée variable de 5 à 10 heures offerts à temps partiel. Elles te fournira les compétences et les habiletés nécessaires pour conduire un chariot élévateur (lift) en respectant les notions de conduite préventive et de manière sécuritaire.

 

Elles comprennent des cours tels que : lois et règlements, description sommaire des différents équipements, maniement des commandes de direction et d'opération d'un chariot élévateur, différents aspects de la sécurité, inspection avant utilisation du chariot élévateur et démarrage, notions de mécanique et d'entretien du chario élévateur, manœuvres de base de conduite d'un chariot élévateur, manœuvres de base en manutention avec un chariot élévateur, etc.

 

Certains établissements offrent d'autres formations comme : conduite d'un chariot élévateur avec mât télescopique, opération d'une plate-forme élévatrice (scissor lift), opération d'un élévateur à nacelle, opération d'un pont roulant, opération d'une transpalette, conduite d'un chargeur de type bobcat, conduite d'un camion-grue, etc.

 

Exigences d'admission :

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Plusieurs centres de formation professionnelle (mais également certains établissemens privés) offrent une formation en manutention de marchandises, informe-toi auprès de l'établissement le plus près de chez toi. En voici quelques exemples :

 

Note : certaines de ces formations ne sont offertes qu'aux entreprises, donc vérifie également si une formation est aussi offerte aux particuliers sans emploi

 

 

Tu veux avoir l'avis d'un spécialiste du métier ?, à la page du secteur électrotechnique

Tu veux avoir l'avis d'un spécialiste du métier ?, à la page d’accueil