Retour à la page du secteur agriculture et agroalimentaire

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SECTEUR : AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

PRODUCTEUR(TRICE) DE FRUITS ET LÉGUMES

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

Va voir également ma section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de producteurs maraîchers qui parlent de leur travail).

 

Ainsi que la page du MAPAQ sur la relève agricole féminine

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que productrice ou producteur de fruits et légumes; tu auras pour tâches de produire et de cultiver divers types de végétaux. Tu devras préparer les sols, implanter, entretenir, récolter et mettre en marché les cultures. Tu devras également effectuer l’entretien de l’outillage, des tracteurs, de la machinerie, des autres équipements et des bâtiments.

 

Lorsqu’on parle de productions horticoles cela couvre plusieurs secteurs de l’agriculture, voici les principales cultures produites au Québec :

 

Productions légumières de champ : asperge, aubergine, bette à carde, betterage, bok choy, brocoli, carotte, carotte mini, céleri, céleri-rave, champignon, chicorée, chou chinois, chou de Bruxelles, chou de Savoie, chou Nappa, chou rouge, chou vert, chou-fleur, chou-fleur coloré, concombre de champ, cornichon frais, courge spaghetti, courgette, échalote française, endive, épinard, haricot jaune, haricot vert, laitue Boston, laitue en feuilles, laitue pommée, maïs sucré, navet, oignon espagnol, oignon vert (échalote), oignon sec rouge, oignon sec vert, panais, persil, poireau, pois mange-tout, poivron rouge, poivron vert, pomme de terre, pomme de terre bleue, radis, radis cello, rutabaga, scarole, tomate de champ, zucchini, etc.

 

Productions légumières de serre : tomate, laitue, concombre, piment, poivron, courge, fines herbes, etc.

 

Productions fruitières de champ : canneberge, fraise, bleuet, framboise, raisin en champ ou en serre, argousier, mûre, cassis, cerise, groseille, amélanche, camerise, sureau, gadellier, etc.

Productions fruitières de verger : pomme, abricot, figue, kiwi, marron, melon, mirabelle, pêche, rhubarbe, etc.

 

Autres productions végétales : fleurs comestibles en champ, fleurs comestibles en serre, fines herbes, etc.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-         Intérêts pour le milieu agricole

-         Excellente santé

-         Excellente condition et endurance physique car tu auras à travailler de longues heures debout et à soulever différentes charges

-         Bonnes habiletés manuelles pour effectuer efficacement différentes tâches tels qu’utiliser et entretenir les équipements et bâtiments, etc.

-         Grande capacité de travail car tu devras de longues heures de travail

-         Sens de l’observation pour être capable de déceler une anomalie sur un équipement, un problème de santé dans les cultures, etc.

-         Autonomie et débrouillardise car tu auras à travailler et à te débrouiller seul(e) dans plusieurs tâches

-         Aimer travailler en équipe car tu auras aussi à collaborer avec d’autres ouvriers agricoles dans certaines tâches

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Gérant(e) de ferme horticole (légumière ou fruitière) (après expérience en agriculture)

-         Producteur(trice) fruitier(ère) ou légumier(ère)

-         Travailleur(euse) agricole 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Coopératives agricoles

-         Fermes commerciales

-         Fermes familiales

-         Fermes industrielles spécialisées en production horticole

EXIGENCE DES EMPLOYEURS :

-         Bonne connaissance du milieu agricole

-         Polyvalence

-         Mobilité

-         Longues heures de travail (souvent 12 hres/sem, 6 jours/sem)

-         Travail saisonnier

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er 2015 :

Le placement est bon, 68 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs dont la majorité sont à temps complet.

Plusieurs répondants(es), soit 37 % ont décidé de poursuivre leurs études au collégial en gestion et technologies d'entreprise agricole.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

30 13 9 11

Note 1 : hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 56 % en 2013; 46 % en 2011 et 50 % en 2009).

Note 2 : hausse du nombre de répondants(es) poursuivant leurs études au collégial (était de 33 % en 2013; 19 % en 2011 et 27 % en 2009).

Note 3 : le taux de placement varie chaque année selon la rentabilité des récoltes.

Source: Ministère de l’Éducation du Québec

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015 :

 

-         La salaire moyen en début de carrière était de 600,00 $/semaine

 

Note 1 : légère hausse de la rémunération moyenne par rapport aux années précédentes (était de 660 $ en 2013; 470 $ en 2012; 531 $ en 2011; 598 $ en 2010 et 559 $ en 2009).

 

Note 2 : la qualité des récoltes varie beaucoup selon les conditions météorologiques, donc la rémunération également. 

Source : Ministère de l’Éducation du Québec

PORTRAIT DE L'INDUSTRIE :

 

La production horticole et maraîchère est le 3e secteur agricole en importance au Québec avec un chiffre d'affaires estimé à plus de 882 millions de dollars, soit :

Annuellement, plus de 24 500 kg de tomates sont produites au Québec (3e rang canadien), ce qui en fait le premier légume produit en importance au Québec. Il est surtout destiné aux marchés des USA, du Mexique, de la Chine, en Inde, au Japon, en Corée du Sud et au Canada.

 

Annuellement, plus de 16,2 millions de bleuets sauvages de transformation et 29 000 tonnes de bleuets sauvages frais sont produits au Québec, soit 35 % de la production canadienne totale (le Canada figure au 3e rang mondial derrière le Chili et les USA) destinés principalement aux marchés américain, japonais et canadien.

 

Annuellement, le Québec produit plus de 496 000 tonnes de pomme de terre (dont 80 % de produits frais et 20 % pour la transformation notamment pour la fabrication des croustilles), ce qui en fait la 3e production horticole la plus importante au Québec et le 4e rang de la production canadienne. Les produits sont surtout destinés au marché américain.

 

Annuellement, plus de 21 000 tonnes de pommes sont produites au Québec, surtout destinées aux marchés canadien et américain. Bien que ce soit une production agricole québécoise importante, elle figure au 2e rang au pays (derrière l'Ontario) et qu'au 25e rang mondial (loin derrière la Chine, les USA, la Turquie, la Pologne et l'Italie notamment).

 

Annuellement, plus de 11 600 tonnes de fraises et plus de 1 500 tonnes de framboises sont produites au Québec destinées aux marchés canadien et américain principalement.

 

En 2015, on retrouvait plus de 3 160 producteurs qui employaient plus de 11 000 travailleuses et travailleurs, en majorité saisonnière, mais également une proportion permanente relativement importante dont :

Voici les principales régions où se retrouvent ces producteurs :

Sources : MAPAQ, Fédération des producteurs maraîchers du Québec, Association des producteurs de pommes du Québec, Fédération des producteurs de pomme de terre du Québec, Fédération des producteurs de fruits et légumes de serre du Québec, Association des producteurs de canneberges du Québec, Association des producteurs de fraises et framboises du Québec, Association québécoise des producteurs de légumes de transformation du Québec.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

En 2015, les producteurs maraîchers (légumes de champ) employaient plus de 2 800 personnes dont 1 500 ouvriers permanents.

 

Les producteurs de pommes et autres fruits du verger employaient plus de 2 300 personnes, en majorité saisonnières.

 

Les producteurs de petits fruits (fraises, framboises, bleuets, canneberges) employaient plus de 1 400 personnes, en majorité saisonnière (excluant les étudiants et les travailleurs étrangers).

 

Les producteurs de légumes de serre employaient près de 1 600 personnes dont plus de 850 ouvriers permanents.

 

La majorité des producteurs de légumes de transformation ne cultivent pas ces produits comme principale source de revenu. Donc, environ 40 % des producteurs ayant comme source de revenu principale ces produits employaient plus de 650 personnes dont plus de 360 ouvriers permanents.

 

Il y a un grand besoin d’ouvriers et d’ouvrières spécialisés en production horticole partout en province, il fait partie des 50 métiers qui offrent les meilleures possibilités d’emplois pour les prochaines années (tant à court terme qu’à long terme).

 

Consulte également le Portrait de l'industrie agricole où tu auras plusieurs infos sur cette industrie, les perspectives, les types d'entreprises, etc.

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en production horticole (légumière et fruitière) D.E.P. a une durée totale de 1 470 heures, c’est-à-dire 12 mois consécutifs offert à temps plein. Il comporte des cours d'introduction au métier d'agriculteur(trice), introduction aux pratiques agricoles, santé et sécurité à la ferme, l'agriculture durable, travaux de fin de production, notions d'anatomie et de physiologie végétales et les relations avec leur développement, identification des végétaux, anomalies de croissance des végétaux, dépistage des ennemis des cultures, préparation primaire du sol, lecture et interprétation de plans, méthodes de prévention et contrôle écologique, utilisation rationnelle et sécuritaire des pesticides à l'extérieur, utilisation rationnelle et sécuritaire des pesticides en cultures abritées, optimisation de l'utilisation des fertilisants, préparation du sol à l'implantation d'une culture, propagation des plants par semis, propagation des plants-mères, production d'un relevé topo-niveau, implantation d'une culture en champ, entretien des plantes herbacées en serre, entretien des plantes herbacées en champ, entretien des plantes ligneuses en champ, récolte et conditionnement des produits horticoles, compostage de résidus organique, encadrement de petites équipes de travail, entretien et réparations mineures de l'outillage et de l'équipement, notions d'oxycoupage et de soudage à l'arc, choix, conduite et entretien périodique d'un tracteur et d'un chariot élévateur, entretien régulier des bâtiments et assemblage d'une serre. De plus, la plupart des établissements offrent le programme selon la formule alternance travail-études où tu auras à réaliser un stage rémunéré dans une entreprise agricole comprenant un total de 330 heures de travail en entreprise offert au trimestre d'été (inclus dans le total des heures du programme).

 

ENTENTES D.E.P.-D.E.C. :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEP-DEC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de se faire reconnaître les acquis du D.E.P. en agriculture dans le cadre du programme de D.E.C. en gestion et technologies d'entreprise agricole - spécialisation en productions horticoles et végétales. Donc, tu pourras obtenir les 2 diplômes en 3 ans.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Tu pourras te diriger vers le marché du travail OU poursuivre tes études au collégial dans le cadre du programme de D.E.C. en gestion et technologies d'entreprise agricole ou du DEC en technologie des productions horticoles d’une durée de 2 ans dans le cadre du programme intégré DEP-DEC permettant d’être admis en 2e année du D.E.C et ainsi l’offrir en 2 ans au lieu de 3 ans.  Pour plus de détails, voir le métier de gérant de ferme ou celui de technologue en horticulture.

Il est également possible de poursuivre tes études dans le cadre du DEC en technologie des productions horticoles d'une durée de 3 ans. Cependant, aucune entente DEP-DEC n'est offerte pour ce programme. De plus, tu devras avoir complété le cours préalable suivant :
CST 4e (anciennement mathématiques 426 ou 436) ou son équivalent

 

Pour plus de détails, consulte la page de technologue en productions horticoles

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

AUTRE(S) EXIGENCE(S) À L’ADMISSION :

 

-         Détenir un permis de conduire (le permis d’apprenti est acceptable) (tous les établissements)

-         Subir un test d’admission et une entrevue obligatoires (École d’agriculture de Nicolet)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Infos sur l’alternance travail-études

 

Région de Montréal :

 

-         Centre de formation agricole de Mirabel CFAM Mirabel (C.S. de la Seigneurie-des-Milles-Iles, Laurentides), voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep Lionel-Groulx, offert en alternance travail-études
 

-         Centre de formation professionnelle des Moissons, Beauharnois (C.S. de la Vallée-des-Tisserands, Montérégie), voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de St-Jean-sur-Richelieu, offert en alternance travail-études
 

-         École professionnelle de St-Hyacinthe, St-Hyacinthe (C.S. de St-Hyacinthe, Montérégie), voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de St-Jean-sur-Richelieu, offert en alternance travail-études

 

Région de Québec :

 

-         Centre de formation professionnelle Fierbourg, Charlesbourg (C.S. des Premières-Seigneuries),voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de Lévis-Lauzon, offert en alternance travail-études

 

Ouest du Québec (Estrie, Centre-du-Québec, Mauricie, Outaouais, Abitibi-Témiscamingue) :

 

-         Centre de formation professionnelle de Coaticook CRIFA, Coaticook (C.S. des Hauts-Cantons, Estrie), voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de Sherbrooke, offert en alternance travail-études

 

-         Centre de formation professionnelle de la Riveraine, Nicolet (C.S. de la Riveraine, Centre-du-Québec), A.S.P. en lancement d'une entreprise agricole également offert, voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de Victoriaville offert en alternance travail-études

 

-         Centre de formation professionnelle Relais de la Lièvre-Seigneurie, Papineauville (C.S. au Cœur-des-Vallées, Outaouais)
 

-         Centre de formation professionnelle Frère-Moffette, Ville-Marie (C.S. du Lac-Témiscamingue, Abitibi-Témiscamingue) offert en alternance travail-études

 

Est du Québec (Bas-St-Laurent, Gaspésie, Saguenay-Lac-St-Jean) :

 

-         Centre de formation professionnelle Mont-Joli-Mitis (C.S. des Phares, Bas-St-Laurent), voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole conjointement avec le Cégep de Matane, offert en alternance travail-études

 

-         Institut de technologie agroalimentaire de La Pocatière, La Pocatière (Bas-St-Laurent), voir aussi le DEP-DEC en gestion et technologies d'entreprise agricole, offert en alternance travail-études

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis de producteurs et d'ouvriers agricoles sur leur métier ?, alors consulte les vidéos suivants :  

Pour d'autres liens (associations et fédérations, producteurs agricoles sur le net, autres sites d'infos en agriculture), consulte le Portrait de l'industrie agricole

 

Pour une liste d'entreprises agroalimentaires et autres sites d'infos sur l'industrie agroalimentaire), le Portrait de l'industrie de la transformation alimentaire

 

infos sur les différents aliments :

agrotourisme :

musées et centres d'expositions et agrotourisme :

expositions et foires agricoles :

divers :

-    Fédération d'agriculture biologique du Québec : organisme faisant la promotion de l'agriculture biologique au Québec

-    Agriculture durable : site québécois d'infos sur l'agriculture et le développement durable

-     Agri-réseau : important portail québécois sur les ressources pour le milieu agricole

-    Association des jeunes ruraux du Québec : site de ce regroupement de personnes intéressées au milieu agricole

-    Avis Bio : site de ce magazine sur l’agriculture biologique

-    Bulletin des agriculteurs : site ce magazine sur l’agriculture

-    Carrefour bioalimentaire du Québec : site du MAPAQ où l’on retrouve un répertoire des entreprises oeuvrant dans le milieu agricole et agroalimentaire

-    Coopérateur agricole : site de ce magazine agricole

-    Filière Bio Québec : organisme faisant la promotion et le soutien au développement de l'agriculture biologique au Québec

-    Québec Bio : portail québécois de références, d'infos et de ressources en agriculture biologique au Québec

-    Québec Vrai : organisme sans but lucratif chargé de certifier les aliments biologiques produits au Québec

-    Semaine de l’agriculture, de l’alimentation et de la consommation

-    Terre de chez nous : site de ce portail québécois d'infos et de ressources en agriculture

-   Union des producteurs agricoles du Québec : site officiel de cette organisation vouée à la défense des intérêts de l’ensemble des agriculteurs et agricultrices du Québec


Retour à la page du secteur agriculture et agroalimentaire

Retour à la page d’accueil