Retour à page du secteur santé

Retour à la page d'accueil

 

 

SECTEUR : SANTÉ

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION TECHNIQUE

 

TECHNICIEN(NE) EN PHARMACIE

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES D.E.C.

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technicienne ou technicien en pharmacie; tu seras responsable de fournir du soutien technique auprès des pharmaciens(nes) tant sur les aspects pharmaceutique, administratif que clinique dans la prestation de soins pharmaceutiques auprès de la clientèle.

 

Tu auras pour tâches de :

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-    Bonne santé

-    Bonne vision

-    Bonne distinction des couleurs et des formes

-     Aimer et facilité à travailler avec le public et entregent car tu auras à établir des contacts avec les clients(es)

-    Minutie et précision pour manipuler et préparer de façon exacte les médicaments selon des procédures précises (des erreurs de préparation peuvent engendrer des risques pour la santé des patients...)

-     Sens des responsabilités car tu seras responsable de toutes les étapes du traitement des ordonnances et des requêtes du personnel soignant

-    Capacité d’écoute, respect, patience et empathie car tu auras des contacts des personnes ayant de graves problèmes de santé (surtout en pharmacie clinique)

-    Sens de l’organisation pour organiser efficacement l’inventaire des produits pharmaceutiques

-    Facilité à travailler en équipe car tu auras à collaborer avec d’autres collègues (pharmaciens, autres assistants techniques en pharmacie, infirmiers et médecins, etc.) 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Collaborateur(trice) en études et recherches cliniques

-    Gérant(e) d'une pharmacie (secteur laboratoire d'une pharmacie communautaire ou pharmacie centrale d'un établissement de santé)

-         Représentant(e) en produits pharmaceutiques

-    Technicien(ne) en contrôle de la qualité en industrie pharmaceutique

-    Technicien(ne) en validation en industrie pharmaceutique

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Centres d’hébergement et de soins en psychiâtrie

-         Centres hospitaliers de soins de longue durée pour personnes âgées CHSLD

-    Centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés (notamment ceux ayant une vocation régionale)

-    Centres hospitaliers universitaires CHU et affiliés universitaires

-         Centres locaux de services communautaires CLSC

-         Chaînes de pharmacies

-         Compagnies pharmaceutiques

-         Grossistes en produits pharmaceutiques

-         Pharmacies communautaires indépendantes

-    Pharmacies préparatrices

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-       Polyvalence

-         Être prêt à travailler sur des quarts de travail (jour/soir/nuit/fins de semaine/congés fériés) en milieu hospitalier

-        Connaissance de l’anglais est un atout

-        Expérience avec le public est un atout

-         Être prêt à se mettre à jour et se perfectionner constamment 

PLACEMENT :

 

Nouveau programme

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2020 : 

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

-         16,79 $/heure (40 hres/sem) au sein des pharmacies privées et établissements privés de santé

 

-    19,53 $/heure (40 hres/sem) au sein des PME pharmaceutiques

-         22,59 $/heure (36,25 hres/sem) en milieu hospitalier

 

-         25,46 $/heure (37,5 hres/sem) dans la fonction publique fédérale (postes civils dans les hôpitaux militaires)

 

-         27,66 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en contrôle de la qualité au sein grandes entreprises pharmaceutiques et cosméceutiques

Note : ces données sont sous toutes réserves et à titre indicatif seulement puisque c'est un nouveau programme et aucune statistique salariale n'est encore établi pour ce nouveau métier.

Dans le secteur public, la rémunération est basée sur ceux des autres emplois de techniciens(nes) en santé.

Dans le secteur privé, la rémunération est basée sur le salaire moyen des métiers susceptibles d'être occupés par des diplômés(es).

Sources : Emploi Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la fonction publique du Canada et conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises pharmaceutiques.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Depuis plusieurs années, les pharmaciens(nes) sont essouflés et demandaient au gouvernement de créer un programme technique en pharmacie afin d'alléger leurs tâches.

 

Donc, c'est avec enthousiasme que le milieu de la pharmacie accueillera les prochains diplômés(es) au cours des prochaines années.

 

Donc, les perspectives seront excellentes dans toutes les régions du Québec.

 

Dans les centres hospitaliers, la technicienne ou le technicien en pharmacie aura la possibilité de pousser ses compétences plus loin en participant au plan de traitement de patients souffrant de problèmes de santé complexes (cancers, polytraumatismes, AVC, maladies neurologiques, troubles de santé mentale, etc.) au sein d'une équipe interdisciplinaire.

 

BREF PORTRAIT DU RÉSEAU PUBLIC DE LA SANTÉ :

Suite à la réorganisation du réseau public québécois de la santé en 2015, il regroupe :

En 2016, l'ensemble du réseau public de la santé et des services sociaux emploie près de 226 200 personnes (soit 2 000 de plus qu'en 2013 et 7 000 de plus qu'en 2011) vouées à offrir des soins ou des services sociaux de qualité auprès des 8 millions de québécoises et québécois dans toutes les régions du Québec.

Pour plus de détails, consulte le Portrait du réseau québécois de la santé

Source : Ministère de la Santé et des services sociaux du Québec.

BREF PORTRAIT DU RÉSEAU DES PHARMACIES PRIVÉES :

 

Selon le Portrait de la pharmacie communautaire au Québec réalisée par l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires en 2014, il y avait 1 932 pharmaciens(nes) propriétaires des 1 790 pharmacies privées au Québec, soit :

Note : en 2017, il y avait 2 078 pharmaciens(nes) propriétaires de 1 889 pharmacies, mais aucune donnée sur la répartition du type d'établissement.

 

Au niveau de la superficie; 50 % d'entre-elles ont moins de 1 000 pi2, 29 % ont entre 1 000 et 2 000 pi2, 8 % ont entre 2 001 et 3 000 pi2, 5 % ont entre 3 001 et 5 000 pi2, alors que seulement 8 % ont plus de 5 000 pi2.

 

En termes du nombre d'assistants(es) techniques en pharmacie par établissement, la répartition est la suivante  :

Il existe au Québec 20 bannières différentes de pharmacies (dont appartenant à quelques chaînes) et quelques pharmaciens propriétaires indépendants. Leur répartition est la suivante :

  1. 66 % sont affiliées (franchisées) à l'une des 4 plus grandes chaîne de pharmacies

  2. 28 % sont affiliées (franchisées) à une autre chaîne de pharmacies

  3. 4 % appartiennent à une chaîne de magasins grande surface

  4. seulement 2 % sont indépendants sans bannière

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques de pharmacie D.E.C.. a une durée totale de 3 anss offert à temps complet seulement.

 

Il comporte des cours tels que : introduction à la profession de technicien en pharmacie, pharmacologie générale, physiologie et pathologie 1, données liées à la pharmacie, pharmacothérapie 1, physiologie et pathologie 2, santé et sécurité en pharmacie, pharmacothérapie 2, environnements numériques en pharmacie, équipements et appareils en pharmacie, coordination du conditonnement des médicaments, coordination des préparations magistrales non stériles, coordination de la préparation des produits stériles, communication professionnelle en pharmacie, contrôle de l'approvisionnement en pharmacie, gestion des ressources humaines 1, circuit du médicament : contrôle des activités, soutien aux opérations de gestion de pharmacie, gestion des ressources humaines 2, assurance-qualité en pharmacie, collaboration en études cliniques, prise en charge de la thérapie médicamenteuse, ainsi que la réalisation d'un stage en milieu professionnel d'une durée de 3 semaines à temps complet.

 

ÉTUDES UNIVERSITAIRES :

 

Bien que ce programme soit destiné à te préparer au marché du travail, il te sera possible d'accéder à des études universitaires dans le cadre de programmes tels que  :

Note 1 : toutefois, certains cours préalables ne figurant pas au D.E.C. devront suivis afin de répondre aux exigences d'admission de certains programmes.

 

Note 2 : compte tenu des nombreuses exigences d'admission, ce programme ne permet pas d'accéder au Doctorat en Pharmacie D.Pharm.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-       Détenir un D.E.S. ou un D.E.P. et avoir réussi le cours suivant ou son équivalent :

STE ou SE 4e (ou son équivalent)

 

Note : pour connaître les cours équivalents en éducation aux adultes, consulte la page suivante

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

 

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) seront généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Chaînes de pharmacies et autres regroupements de pharmacies :

Pour plus de détails sur ces entreprises, consulte le Portrait de l'industrie du commerce au détail

Départements de pharmacie de certains hôpitaux :

Autres :

-     Association québécoise des assistants techniques en pharmacie AQATP    

-     FormATP : site de formation continue pour les ATP et section offres d'emploi

-         Patrick Bossé, un A.T.P. d’expérience qui te décrit son travail

-         Pharmabio : site d’infos sur les carrières dans l’industrie pharmaceutique comprenant une section placement en ligne

-         Pharmahorizons : site de recherche d’emploi dans l’industrie pharmaceutique, biopharmaceutique et de recherche médicale partout au Canada

-         Job Pharma : site de recherche d’emploi dans les secteurs de la pharmacie et de l’industrie pharmaceutique

 

Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil