Retour à la page du secteur foresterie

Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEUR : FORESTERIE  ET PAPIER

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNOLOGUE EN TRANSFORMATION DES PRODUITS FORESTIERS

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES  D.E.C.

 

Tu veux un avis d'un technologue en transformation sur son métier ?,

 

Alors, regarde l'entrevue avec Michael Dufour; technologue en transformation des produits forestiers pour une entreprise de St-Nazaire au Saguenay Lac-St-Jean et réalisée par l'Association forestière du Saguenay-Lac-St-Jean;

 

l'entrevue avec Steeve Vaillancourt; contrôleur de la qualité pour Bois Daaquam de Saint-Just-de-Bretenières en Chaudiere-Appalaches et réalisée par Formabois, le Comité sectoriel de la main-d'oeuvre en transformation des produits forestiers du Québec;

 

Ainsi que l'entrevue avec Benoit; surveillant en transformation des produits forestiers pour Cascades Groupe Tissu à Candiac en Montérégie et réalisée par le Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec.

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technologue en transformation des produits forestiers; tu responsable de coordonner et contrôler les travaux relatifs aux différentes étapes de la transformation des produits forestiers (sciage, rabotage, façonnage des bois, déroulage, contreplaqué, panneaux de fibres, particules, traitement des bois).

Tu auras pour tâches de :

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-    Aptitudes en mathématiques et en sciences

-     Intérêts pour le milieu forestier, le milieu industriel et les technologies

-    Bonne condition et endurance physique car tu auras à travailler de longues heures debout en usine

-    Bonnes habiletés manuelles car tu devras parfois opérer différentes machines de production

-    Capacité d’analyse et de synthèse et sens logique pour être capable d’analyser et de résoudre des problèmes reliés aux procédés de transformation

-         Minutie, précision et souci du détail car tu devras t’assurer de la qualité des produits transformés

-         Bonne méthode de travail et gestion du temps car tu auras à planifier les activités de production

-         Sens de l’observation pour observer et détecter des anomalies dans le processus de production

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable du bon déroulement des opérations de transformation et du personnel de l’usine

-         Sens de l’initiative car tu devras prendre des décisions seul(e) lorsqu’il y a des problèmes

-         Facilité à travailler en équipe car tu auras à collaborer avec d’autres technologues en transformation (dans les grandes usines) et avec de nombreux ouvriers d’usine (allant des manœuvres, des opérations de machines, des machinistes, des mécaniciens industriels, etc.)

-    Très bonne connaissance maîtrise de la langue langue française parlée et écrite afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle avec les membres de l' équipe de production, ainsi que pour rédiger des rapports techniques

-    Bonne connaissance de la langue langue anglaise afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle avec les membres de l' équipe de production, ainsi que pour rédiger des rapports techniques

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Contremaître d’usine

-         Contrôleur(e) de production

-    Contrôleur(euse) de la qualité

-         Coordonnateur(trice) des expéditions et inventaires

-    Essayeur(euse) en laboratoire

-         Responsable des séchoirs

-    Superviseur(e) des opérations

-         Technicien(ne) en contrôle de la qualité

-    Technicien(ne) de laboratoire de recherche et développement

-    Technicien(ne) des procédés de transformation

-    Technicien(ne) en production (contreplaqués, planchers, placages, etc.)

-    Technologue en optimisation des procédés d’usine de transformation du bois

-    Technologue en service et installation d’équipements d’optimisation de sciage

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Compagnies forestières

-         Coopératives forestières

-         Industries de transformation du bois

-         Offices de producteurs de bois

-         Scieries

-         conventions collectives de producteurs de bois

-         Usines de fabrication de matériaux de construction (contreplaqués, planchers, panneaux, placages, etc.)

-    Usines de sciage de bois franc et résineux

-    Usines de séchage et de rabotage des bois

-    Usines de produits de bois d’ingénierie et de seconde transformation

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Polyvalence

-         Mobilité essentielle en régions éloignées

-         Travail en toute saison

-         Facilité d’adaptation aux changements technologiques

PLACEMENT :

 

Aucune donnée disponible

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2019 :

 

La salaire moyen en début de carrière était de :

-          17,38 $/heure (40 hres/sem) en tant que contremaître d'usine au sein des PME

-          24,69 $/heure (40 hres/sem) en tant que technicien(ne) en production chez les grands manufacturiers de produits en bois (placages, contreplaqués, planchers, etc.)

-         27,14 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en procédés ou technicien(ne) en production ou ou technicien(ne) en contrôle de la qualité au sein des grandes industries

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Emploi Québec et conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation.

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

Selon les données de 2018 d'Emploi-Québec;

Il y avait plus de 2 500 contremaîtres, superviseurs(es) et surveillants(es) en transformation des produits forestiers dans l'ensemble des régions du Québec.

Profession en majorité masculine, puisque 91 % de ces techniciens(nes) et technologues étaient des hommes.

Plus de 42 % des membres de la profession étaient âgés de moins de 45 ans dont seulement 2 % de moins de 25 ans.

Plus de 98 % occupaient un poste à temps complet toute l'année.

Les emplois étaient majoritairement concentrés dans les régions forestières, soit l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Saguenay-Lac-St-Jean, ainsi que le Bas-Saint-Laurent.

La répartition des principaux employeurs était :

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Bien que plusieurs grandes entreprises de transformation ont effectué des coupures de personnel ou fermé les usines les moins rentables ou les plus désuètes; ce sont les PME qui sont les plus importants employeurs.

 

De plus, puisque près du deux-tiers des technologues sont âgés de plus de 45 ans, ils prendront leur retraite au cours des prochaines années et devront être remplacés, autant dans les PME que dans les grandes entreprises.

 

Les possibilités d’obtention d’un emploi sont très bonnes pour les prochaines années (principalement au sein des plus petites entreprises) pour ces technologues qui sont responsables du bon fonctionnement de l'usine, donc essentielles pour les employeurs.

 

Au Québec, on y retrouve plus d'une centaine d'usines de 1ère transformation (scieries) dont une quarantaine appartenant aux grandes sociétés forestières et papetières et qui emploient plus de 13 600 travailleurs(euse)

 

Ainsi que plus de 90 d'usines de 2e transformation dont seulement une trentaine appartenant aux grandes sociétés forestières et papetières (placages, planchers, contreplaqués, panneaux de copeaux, panneaux de particules, panneaux de fibres, etc.) qui emploient plus de 45 000 personnes.

 

En 2018, le salaire annuel moyen d'un(e) superviseur(e) des opérations ayant 10 années d'expérience au sein d'une PME était de 41 600 $;

 

et le salaire annuel moyen d'un(e) technicien(ne) des procédés ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande entreprise était de 60 300 $.

 

Donc, ce n'est pas demain que cette industrie cessera d'exister au Québec ....

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études collégiales en technologie de transformation des produits forestiers D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet de jour.

 

Au cours de la première année; tu apprendras les différentes caractéristiques et propriétés des bois; tu seras initié aux principes de base de la classification et du mesure des bois; tu apprendras les opérations de base du sciage et tu réaliseras ta première familiarisation avec le milieu professionnel.

 

Tu auras des cours d'introduction à la profession, propriétés des bois 1, classification 1, informatique appliquée à la transformation des produits forestiers, l'entreprise et son environnement, propriétés des bois 2, classification 2, mesurage des bois, opérations de scierie 1 (délignage conventionnel, débitage, triage), collecte et analyse de données, ainsi qu'un stage 1 : familiarisation en industrie de transformation des produits forestiers (2 semaines au printemps).

 

Au cours de la deuxième année; tu apprendras les techniques de séchage et les autres procédés de première transformation des bois (délignage automatique, éboutage, paillage, rabotage, refendage, etc.); tu apprendras à contrôler les procédés et enfin, tu seras initié au travail technique en milieu professionnel.

 

Tu auras des cours en santé et sécurité en industrie, opérations de scierie 2 (délignage automatique, éboutage, paillage, refendage, etc.) , capacités de production, management et leadership, stage 2 : initiation aux opérations en industrie de la transformation des produits forestiers (2 semaines à l'automne), opérations de séchage du bois, efficacité et efficience des opérations, gestion intégrée de la production, budget et analyse financière, ainsi qu'un stage 3 : contrôle des procédés en industrie de la transformation des produits forestiers (2 semaines au printemps).

 

Au cours de la troisième année; tu apprendras les procédés de finition (jointage, collage, placage, traitement, etc.); tu apprendras les procédés de seconde transformation (placages, contreplaqués, panneaux, planchers, etc.); tu seras familiarisé avec les méthodes de contrôle de la qualité des produits finis,

 

Tu auras des cours contrôle de la qualité des produits, procédés de jointage et de collage, gestion intégrée de la production 2, stage 4 : supervision des opérations (3 semaines au trimestre d'automne), procédés de fabrication de panneaux et contreplaqués, organisation du travail, résolution de problèmes, ainsi que le stage 5 : intégration (8 semaines en industrie au printemps).

 

EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S. ou un D.E.P. ou l’équivalent et avoir réussi le cours suivant ou son équivalent :

      Mathématiques CST 4e
ou son équivalent de l'ancien curriculum : maths 416 ou maths 426 ou (MAT 4058-1, MAT 4061-1 et MAT 4061-2 de la formation aux adultes)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ces programmes

 

Les candidats(es) admissibles (c'est-à-dire détenant les préalables requis) sont généralement admis

 

ENDROIT DE FORMATION :

Qu'est-ce que l'alternance travail-études ?

LIENS RECOMMANDÉS :

-         Arboretum du Québec : chroniques d’infos sur les arbres et feuillus

-         Comité sectoriel de la main-d’œuvre en aménagement forestier : site d’infos sur les différentes carrières, profil de ce secteur et perspectives d’avenir

-         INFOROUTE DE LA FORÊT CANADIENNE : répertoire de ressources sur les forêts et la foresterie

-         Service canadien des forêts : site de cet organisme gouvernemental où tu auras de nombreuses infos dans le domaine de la foresterie

infos sur les arbres et autres liens :

organismes de loisir scientifique :

Camps d'été en forêt :

 

Retour à la page du secteur foresterie

Retour à la page d’accueil