Retour à la page du secteur agriculture et agroalimentaire

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

APICULTEUR(TRICE)

ATTESTATION D’ÉTUDES COLLÉGIALES

 

Va voir également ma section « liens recommandés » à la fin de cette page (qui comprend des vidéos d'apiculteurs qui parlent de leur métier).

 

Ainsi que la page du MAPAQ sur la relève agricole féminine

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant qu’apicultrice ou apiculteur; tu seras responsable d’élever des abeilles afin d’exploiter les différents produits provenant de la ruche comme le miel, le pollen, la cire, la gelée royale et le propolis.

 

Tu auras pour tâches de :

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-         Intérêts pour le milieu agricole

-         Excellente santé

-         Excellente condition et endurance physique car tu auras à travailler de longues heures debout et à soulever différentes charges

-         Bonnes habiletés manuelles pour effectuer efficacement différentes tâches tels qu’utiliser et entretenir les équipements et bâtiments, etc.

-         Grande capacité de travail car tu devras de longues heures de travail

-         Sens de l’observation pour être capable de déceler une anomalie ou une problématique dans le comportement des abeilles

-         Autonomie et débrouillardise car tu auras à travailler et à te débrouiller seul(e) dans plusieurs tâches

-         Aimer travailler en équipe car tu auras aussi à collaborer avec d’autres ouvriers agricoles dans certaines tâches 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Exploitant(e) d’une entreprise apicole

-         Gérant(e) de ferme apicole

-         Travailleur(euse) agricole

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Coopératives agricoles

-         Entreprises apicoles

-         À ton propre compte

EXIGENCE DES EMPLOYEURS :

-         Bonne connaissance du milieu agricole

-         Polyvalence

-         Mobilité

-         Longues heures de travail (souvent 12 hres/sem, 6 jours/sem)

-         Travail saisonnier

PLACEMENT :

 

Aucune donnée disponible

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015  :

 

-         La salaire moyen en début de carrière était de 350,00 $/semaine

 

Source : Ministère de l’Éducation du Québec

 

PORTRAIT DE L'INDUSRIE ET PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Au Québec, le secteur des productions animales est fort important.

 

En 201, Elles représentaient un chiffre d'affaires de 5,24 milliards de dollars, soit près de 20 % des recettes agricoles québécoises totales.

 

On retrouvait plus de 32 700 producteurs au sein de près de 20 800 fermes (représentant 72 % de toutes les fermes du Québec)

et employaient plus de 25 600 travailleuses et travailleurs, soit 61 % de tous les emplois agricoles du Québec.

 

L'industrie du miel .....

 

Au Canada, la consommation annuelle moyenne de miel était de 0,85 kg par personne (consommé par environ 22 % de la population);

Alors qu'en Europe, la consommation annuelle moyenne était de 0,66 kg par personne.

 

Les plus grands consommateurs sont :

les grecs : 1,9 kg/personne (consommé par presque 100 % de la population)

les ukrainiens : 1,3 kg/personne

les suisses : 1,3 kg/personne

les autrichiens : 1,25 kg/personne

les allemands : 1,15 kg/personne

Japon : 1,3 kg/personne (second marché en exportations de miel)

les slovènes : 0,90 kg/personne

 

Selon Ministère de l'Agriculture du Québec MAPAQ; il y avait 425 producteurs apicoles exploitant 6 ruches ou plus (principalement situées en Montérégie, en Estrie, Chaudière-Appalaches et Lanaudière) pour un total de 60 500 ruches (dont 80 % détenues par une cinquantaine d'entreprises), ce qui représente 4 % de la production canadienne. Ils employaient plus de 760 personnes (incluant les exploitants-propriétaires).

 

Annuellement, ils produisent plus de 2 578 tonnes métriques de miel (soit 4 % de la production canadienne et 27 % de la demande québécoise).

 

En 2018, les revenus totalisaient plus de 25,4 millions $ pour le miel et près de 1,5 milliards $ pour les dérivés (gelée royale, cire, nucléi et reines) au Québec.

 

Les principaux pays importateurs de miel canadien et québécois étaient : le Japon, les États-Unis, la Chine, mais aussi l'Ukraine, la Grèce et la Suisse.

 

Le miel est destiné à la consommation humaine bien sûr, mais aussi comme ingrédients pour la fabrication d'autres aliments, ainsi que ses dérivés de production (pollen, gelée royale, popolis et cire) sont également en forte demande pour fabriquer :

 

-    des produits cosmétiques (savons, lotions, baumes à lèvres, crèmes pour les mains, masques réparateurs à rincer, démaquillants-nettoyants)

-    des médicaments (pastilles, médicaments anti-infectieux, etc.)

-    des produits de santé naturels (nettoyants pour la peau, crèmes, lotions, gummies, etc.)

-    des chandelles et produits aromatisants

-    des confiseries

-    des confitures

-    des vinaigrettes

-    des boissons non alcoolisées

-    des alcools (bières, vins, hydromel, etc.)

-    Etc.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Contrairement à d'autres types d'exploitations, le secteur de la production apicole a vu son nombre d'exploitations augmenter de 92 au cours des trois dernières années et faire bondir les revenus de 203 %.

 

Il est clair que le marché du miel et produits à base de miel connaissent un engouement de plus ou plus forte auprès des consommateurs du Québec et de l'étranger.

 

Un besoin grandissant d’apiculteurs et d’apicultrices se fait sentir partout en province.

 

Consulte également le Portrait de l'industrie agricole où tu auras plusieurs infos sur cette industrie, les perspectives, les types d'entreprises, etc.

 

Sources : MAPAQ et Fédération des apiculteurs du Québec.

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

L’Attestation d’études collégiales en exploitation d'une entreprise apicole A.E.C. a une durée totale de 915 heures (8 mois) offert à temps complet. Tu auras des cours d'introduction au métier d'apiculteur(trice), biologie de l'apiculture, les produits de l'apiculture, développement d'une entreprise apicole, comptabilité d'une entreprise agricole, gestion du travail en apiculture, mise en marché des produits apicoles, aménagement des bâtiments apicoles, entretien et réparation d'équipements apicoles, développement de colonies d'abeilles, santé du cheptel apicole, production apicole, pollinisation commerciale, traitement des produits apicoles, hivernage des ruches, utilisation rationnelle des pesticides, transformation des produits de l'apiculture, ainsi que 2 stages rémunérés dans une entreprise apicole.

 

PASSERELLE AEC VERS LE DEC :

Les titulaires de l'AEC en exploitation d'une entreprise apicole pourront se faire reconnaître les acquis et pourront être admis directement en 2e année du programme de DEC en gestion et technologies d’une entreprise agricole.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

ET

 

-         Avoir quitté les études depuis au moins 1 an ou avoir complété un minimum d’année de formation professionnelle ou technique

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

 

ENDROIT DE FORMATION :

 

-         Cégep d’Alma (section formation continue) formation unique au Québec

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis de producteurs apicoles sur leur métier ?, alors regarde les vidéos suivants :

autres :

-    Fédération des apiculteurs du Québec : principal regroupement des producteurs apicoles au Québec

-         Abeilles butineuses : site francophone sur l’apiculture

-         Agriquébec.com : important portail québécois sur les ressources pour le milieu agricole

-         Agri-réseau : important portail québécois sur les ressources pour le milieu agricole

-         Agroclic : portail d’informations en agriculture

-         Apisite : site d’infos sur l’apiculture

-         Association des expositions agricoles du Québec : répertoire des expositions à travers la province

-         Association des jeunes ruraux du Québec : site de ce regroupement de personnes intéressées au milieu agricole

-         Bio-bulle : site de ce magazine sur l’agriculture biologique

-         Bulletin des agriculteurs : site ce magazine sur l’agriculture

-         Carrefour bioalimentaire du Québec : site du MAPAQ où l’on retrouve un répertoire des entreprises oeuvrant dans le milieu agricole et agroalimentaire

-         Coopérateur agricole : site de ce magazine agricole

-         Happymiel : site d’infos sur les abeilles et le miel

-         Insectarium de Montréal

-         Intermiel : site de cette entreprise apicole bien connue au Québec (et plusieurs infos en apiculture)

-         Musée du miel : site de ce musée à Québec

-         Semaine de l’agriculture, de l’alimentation et de la consommation

-         Terre de chez nous : site de magazine agricole

-         Toile des insectes du Québec : infos sur plusieurs insectes dont les abeilles

-         Union des producteurs agricoles du Québec : site officiel de cette organisation vouée à la défense des intérêts de l’ensemble des agriculteurs et agricultrices du Québec


 

Retour à la page du secteur agriculture et agroalimentaire

Retour à la page d’accueil