Retour à la page du secteur administration

Retour à la page du secteur équipements motorisés

Retour à la page d'accueil

 

 

SECTEUR : ÉQUIPEMENTS MOTORISÉS

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

CONSEILLER(ÈRE) TECHNIQUE

EN SERVICES AUTOMOBILES OU
AVISEUR(E) TECHNIQUE

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" à la fin de cette page (dont des vidéos de conseillers techniques qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que conseiller(ère) ou aviseurs(e) technique en entretien et réparation de véhicules; tu auras pour tâches d’accueillir les clientes et clients qui se présentent à l’entreprise (que ce soit un centre de réparation ou un concessionnaire), cerner, établir et analyser leurs besoins (entretien, réparation, vente, location, service après-vente, etc); donner de l'information sur le fonctionnement des différents systèmes d'un véhicule motorisé; conseiller la clientèle sur les services et les produits; planifier, coordonner et gérer le calendrier de travail d'une équipe de spécialistes en atelier; assurer la satisfaction à l’égard de services après-vente ; ainsi qu’effectuer différentes tâches administratives relatives au service à la clientèle (paiements des clients, mise à jour des dossiers-clients, rédaction de factures, commandes de pièces ou d’accessoires, etc).

 

Au sein des concessionnaires automobiles, tu auras également pour tâches de conseiller et vendre les différents services offerts, notamment en ce qui a trait aux services après-vente ou aux services après-location (garanties, financement à long terme, etc).

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Bien connaître les services offerts pour bien conseiller ta clientèle

-         Capacité de faire des calculs rapides pour être en mesure de faire des estimations de coûts

-         Aimer travailler avec le public et facilité à communiquer car tu seras constamment en contact avec le public

-         Courtoisie et facilité à écouter afin de bien cerner les besoins de tes clientes et clients

-         Entregent et sens de la persuasion pour réussir à obtenir des résultats de ventes

-         Capacité de travailler sous pression pour être en mesure d'atteindre les objectifs à atteindre ainsi qu’à celui provenant du client

-         Connaître l’anglais est nécessaire lorsqu’on a à vendre à toutes clientèles

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-       Agent(e) du service à la clientèle en équipement motorisé

-       Agent(e) du service après-vente

-       Aviseur(e) technique

-       Commis au service à la clientèle

-       Commis aux renseignements

-       Conseiller(ère) au comptoir de pièces

-       Conseiller(ère) au service de la carrosserie

-       Conseiller(ère) en service après-vente

-       Conseiller(ère) en services automobiles

-       Conseiller(ère) en vente d’automobiles

-       Estimateur(trice) de véhicules

-       Préposé(e) à la relance

-    Préposé(e) au service à la clientèle

-       Préposé(e) aux réclamations

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-    Ateliers de réparation indépendants

-       Centres d’estimation de véhicules

-       Concessionnaires d'automobiles neuves

-       Concessionnaires de véhiucles lourds

-       Concessionnaires de véhicules légers (motocyclettes, motoneiges, VTT, embarcations nautiques, etc.)

-       Concessionnaires de véhicules récréatifs (roulottes, campeurs, etc.)

-    Marchands d'automobiles d'occasion

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Très bonne maîtrise de la langue française

-    Bonne connaissance de l'anglais souvent nécessaire dans plusieurs secteurs (bilinguisme parfois exigé)

-    Horaire de travail varié : souvent de longues heures (surtout au sein des concessionnaires de véhicules neufs ou d'occasion)

-    Bonne connaissance des logiciels spécialisés et de bureautique (Excel, Word)

-         Polyvalence

-    Expérience de travail avec le public est un atout

-    Expérience de travail dans le milieu automobile (ex : aide de garage, préposé au service, etcc) est un atout

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2015 :

 

Le placement est bon, 69 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité soit 89 % sont à temps complet.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

26 18 16 0

 

Note : taux de placement comparable aux années précédentes (était de 67 % en 2013; 71 % en 2011;  83 % en 2010 et 64 % en 2009).

 

Source : Ministère de l’Éducation du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-        18,25 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'aviseur(euse) technique ou conseiller(ère) technique ou vendeur(euse) de service au sein des PME

-         21,28 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que vendeur(euse) de service ou aviseur(e) technique au sein des grands concessionnaires de véhicules neufs (extérieur du Grand Montréal)

-         22,84 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que vendeur(euse) de service ou aviseur(e) technique au sein des grands concessionnaires de véhicules neufs (Grand Montréal)

Note : hausse de la moyenne salariale par rapport aux années précédentes (était de 17,25 $ en 2013; 17,95 $ en 2011 et 16,08 $ en 2009).
On observe des hausses depuis quelques années.

Sources : Ministère de l’Éducation, Syndicat national des employés de garage du Québec (concessionnaires), Comité paritaire de l'automobile de l'automobile rive-nord, Comité paritaire de l'automobile de l'automobile de Québec, Comité paritaire de l'automobile des Cantons de l'Est, Comité paritaire de l'automobile de la Mauricie et Bois-Francs, Comité paritaire de l'automobile du Saguenay et Lac-St-Jean, Comité paritaire de l'automobile Montréal-Laval-Longueuil, conventions collectives des employés de plusieurs grands concessionnaires automobiles du Grand Montréal et conventions collectives des employés de plusieurs grands concessionnaires automobiles de l'extérieur du Grand Montréal.

PORTRAIT DU MÉTIER :

En 2015, on comptait plus de 5 000 conseillers(ères) techniques, aviseurs(es) techniques, agents(es) du service après-vente et vendeurs(euses) de service dans l'ensemble des régions du Québec selon Emploi-Québec.

Près de 85 % des membres de ce corps de métier était des hommes, alors que les femmes représentaient 15 % (le plus taux de présence féminine dans le domaine du service automobile excluant la vente et le service à clientèle).

La répartition selon l'âge était :

  1. 11 % avaient moins de 25 ans

  2. 39 % avaient entre 25 et 44 ans

  3. 30 % avaient entre 45 et 54 ans

  4. 21 % étaient âgés de 55 ans ou plus

Donc, un peu plus de la moitié des commis aux pièces, soit 51 % sont âgés de 45 ans ou plus et prendront leur retraite au cours des 15 prochaines années et devront être remplacés.

Plus de 92 % des aviseurs(es) techniques et vendeurs(euses) de service occupaient un poste à temps complet.

On retrouve des aviseurs(es) techniques et vendeurs(euses) de service dans toutes les régions du Québec et dans plusieurs secteurs d'activités, soit :

Le salaire annuel moyen d'un(e) commis aux pièces ayant accumulé environ 10 années d'expérience était de 46 500 $.

PORTRAIT DE L'INDUSTRIE :

 

L’industrie des services automobiles est ainsi composée de deux grands secteurs, soit les concessionnaires et marchands de véhicules ainsi que l’après-marché.

 

Le Québec a connu d’importantes hausses des ventes de véhicules automobiles neufs depuis les dernières années.

 

En 2016, il s'est vendu plus de 198 550 voitures pour des revenus de 5,47 milliards $ et plus de 234 600 camions légers (minifourgonnettes, véhicules utilitaires sport VUS et camionnettes) pour des revenus de 9,61 milliards $.

 

Le parc automobile québécois compte plus de 4,8 millions de véhicules de promenade en circulation dans l'ensemble des régions du Québec, soit :

387 202 véhicules de moins d’un an, 1,7 million de véhicules de 1 à 5 ans, 1,4 million de 5 à 10 ans et un peu plus de 1 million de véhicules de plus de 11 ans.

 

En 2016, on comptait plus de 18 300 entreprises fournissant des services ou produits pour véhicules automobiles ayant généré des revenus totalisant plus de 5,19 milliards $.

 

Elles employaient plus de 98 300 travailleuses et travailleurs, soit une hausse moyenne de 3 % au cours des 3 dernières années, dont :

Bien que non inclus dans les effectifs de l'industrie, on peut aussi ajouter plus de 158 000 conseillers aux ventes, près de 44 100 préposés au service à la clientèle et près de 6 700 employés de soutien au service à la clientèle.

 

On peut diviser cette industrie en 3 sous-secteurs, soit :

  1. Garages et autres ateliers d'entretien et de réparation de véhicules automobiles : regroupe tous les garages, autres ateliers de mécanique, ateliers de carrosserie et de débosselage, centres de mise au point, centres de pose et d'entretien de pneus, ateliers de réparation de silencieux, ateliers de pose et de réparation de pare-brise et de composants d'automobiles, etc.

    Il regroupe plus de 10 900 entreprises (dont 50 % n'avaient pas d'employé) ayant généré des revenus totalisant plus de 373 millions $ et employaient près de 20 300 travailleuses et travailleurs.

  2. Concessionnaires de véhicules automobiles : regroupe tous les concessionnaires d'automobiles neuves et d'occasion.

    Il comptait plus de plus de 2 500 entreprises ayant généré des revenus totalisant plus de 810 millions $ et qui employaient près de 47 000 travailleuses et travailleurs, soit :

    900 concessionnaires d'autos neuves qui employaient plus de 33 500 personnes
    et 1 700 concessionnaires d'autos d'occasion (dont 45 % n'avaient pas d'employé) qui employaient plus de 17 200 personnes.

    Un concessionnaire d'automobiles neuves typique emploie en moyenne 40 personnes et vend en moyenne 500 véhicules neufs par année d'une bannière en particulier.

  3. Grossistes-marchands de véhicules automobiles et de pièces et accessoires de véhicules automobiles : regroupe tous les détaillants de pièces et accessoires pour automobiles,  les centres de recyclage de véhicules, tous les distributeurs de véhicules automobiles destinés aux entreprises (messagerie, taxi, corps policiers, etc.), ainsi que les distributeurs, grossistes et importateurs de pièces et accessoires pour automobiles.

    Il regroupe plus de 1 380 entreprises (dont 36 % n'avaient pas d'employé) ayant généré des revenus totalisant près de 910 millions $ et employaient plus de 14 300 travailleuses et travailleurs.

    Un marchand d'automobiles d'occasion typique emploie en moyenne 15 personnes et vend en moyenne 250 véhicules de toutes marques par année.
    Un marchand de pièces et accessoires pour automobiles typique emploie en moyenne 5 personnes.

Sources : Comité sectoriel de la main-d'œuvre de l'industrie des services automobiles, Industrie Canada, Statistiques Canada, Corporation des concessionnaires automobiles du Québec et Association des marchands de véhicules d'occasion du Québec.

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Il semble que l'industrie de l'automobile éprouve des difficultés économiques.

 

Mais, ça ne semble pas affecter le secteur du commerce des véhicules neufs et usagés.

 

Donc, les perspectives d'emploi semblent bonnes.

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait du secteur de l'entretien d'équipements motorisés

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Note : ce programme a été révisé avec une nouvelle appellation (même durée) et une nouvelle version est offerte depuis l'automne 2016

 

Le Diplôme d’études professionnelles en conseil technique en entretien et réparation de véhicules D.E.P. (anciennement connu sous "service-conseil à la clientèle en équipement motorisé") a une durée totale de 930 heures, c’est-à-dire 10 mois offert à temps complet. Il comporte des cours d'introduction au métier, stage d'exploration professionnelle à raison d'un 1 jour par semaine (dans certains centres), utilisation d'un ordinateur, information sur le groupe moteur, information sur les systèmes de refroidissement, de chauffage et de climatisation, information sur les systèmes d'allumage, d'alimentation, d'échappement et d'antipollution, information sur les systèmes de suspension, de direction et de freinage, information sur les systèmes électriques et électroniques, information sur le groupe motopropulseur, information sur le châssis et la carrosserie, calculs des coûts de rendement, communication avec la clientèle et avec l'équipe de travail, informations techniques en anglais, planification et coordination du travail d'atelier, conseils auprès de la clientèle sur les produits et services, travail administratif du service à la clientèle, suivi après le service à la clientèle, ainsi qu'un stage non rémunéré en milieu de travail d'une durée de 3 semaines.

 

Certains centres offrent ce programme selon la formule en alternance travail-études qui comporte plutôt3 stages rémunérés en entreprise totalisant 9 semaines.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme n’est pas contingenté

 

Les candidats(es) répondant aux conditions d'admission sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Demande d’admission via Internet, consulte le SRAFP

  

Infos sur l’alternance travail-études

 

Infos sur l’enseignement individualisé

 

-         Centre de formation en équipements motorisés de Chicoutimi, Saguenay (C.S. des Rives-du-Saguenay, région du Saguenay-Lac-St-Jean), offert en enseignement individualisé et en alternance travail-études, possibilité de combiner ce programme avec le DEP en conseil et vente de pièces d'équipements motorisés, admissions de jour à l’automne

 

-         Centre de formation professionnelle Compétences Rive-Sud, La Prairie (C.S. des Grandes-Seigneuries, région de la Montérégie), offert en enseignement individualisé, admissions de soir avec entrées à tous les mois

 

-         Centre de formation professionnelle de l’automobile, Ste-Thérèse (C.S. des Milles-Îles, région des Laurentides), offert en alternance travail-études et en enseignement individualisé, admissions de jour avec entrées périodiques à l’automne, à l'hiver et au printemps

 

-       Centre de formation professionnelle du Lac-Abitibi, La Sarre (C.S. du Lac-Abitibi, région de l'Abitibi-Témiscamingue), offert en alternance travail-études, admissions de jour à l’automne

 

-    Centre formation professionnelle Rimouski-Neigette, Rimouski (C.S. des Phares, région du Bas-St-Laurent), admissions de jour à l’automne

 

-         Centre de formation professionnelle Wilbrod-Bherer, Québec (C.S. de la Capitale, région de Québec), offert en enseignement individualisé, admissions de jour à l’automne

 

-    Centre de formation professionnelle du Memphrémagog, Magog (C.S. des Sommets, région de l'Estrie), offert en enseignement individualisée, admissions de jour avec entrées périodiques à chaque mois)

 

-         École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal, Montréal (C.S. de Montréal, région de l'Île-de-Montréal), offert en alternance travail-études

 

AUTRES FORMATIONS :

 

Certaines écoles privées offrent des formations semblables, mais ne menant pas à diplôme du Ministère de l’Éducation. Voici quelques exemples :

-    Formation aviseur technique (6 mois) offert par l'École de l'automobile à Montréal 

-    Formation conseiller technique offert par Summum Formation à Repentigny, Laval, Montréal et Longueuil

-    Formation aviseur technique offert par Prospect-Vente à Montréal, Québec, Laval, Drummondville, Saint-Jean-sur-Richelieu et bientôt Gatineau

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis d'un aviseur technique et d'un conseiller technique sur leur métier ?, alors va regarder le vidéo suivant :

Voir aussi d'autres liens et répertoires d'entreprises dans le Portrait du secteur de l'entretien d'équipements motorisés

 

Autres :

-      Mécanicien.ca : site de recherche d’emploi pour les mécaniciens de véhicules (autos, motos, camions, etc)

-      Auto-jobs : site de recherche au sein des concessionnaires (vente, mécanique, service à la clientèle, assurances, etc)

-      Femmes dans les métiers non traditionnels

-      Comité sectoriel de main-d’œuvre dans l’industrie des services automobiles : infos sur les perspectives d’emploi dans l’industrie, l’évolution des salaires, etc.

-      Corporation des concessionnaires automobiles du Québec : répertoire des concessionnaires de la province

-      Garagiste.com : portail d’informations dans le domaine de la mécanique automobile et de la carrosserie

Constructeurs mondiaux d'automobiles :

-   Aston Martin

-     BMW Canada (voir aussi sa filiale Rolls-Royce) en anglais

-   Chrysler Canada (voir aussi ses divisions : Dodge, Jeep)

-   Fiat Canada

-     Ford du Canada (Voir aussi sa filiale Lincoln)

-     General Motors du Canada (voir aussi ses division : Buick, Chevrolet, GMC, Saturn)

-     Honda Canada (voir aussi sa filiale Acura Canada)

-     Hyundai Canada

-   Jaguar Canada (filiale de Tata Motors)

-   Kia Canada

-   Land Rover Canada (filiale de Tata Motors)

-   Mercedes Benz Canada

-   Mitsubishi Canada

-     Nissan Canada (voir aussi sa filiale Infiniti Canada)

-   Peugeot Canada

-      Suzuki Canada

-      Toyota Canada (voir aussi sa filiale Lexus Canada)

-      Volkswagen Canada (voir aussi ses divisions : Audi, Bently, Porsche)

-    Volvo Canada

 

Retour à la page du secteur administration

Retour à la page du secteur équipements motorisés

Retour à la page d'accueil