Retour à la page du secteur communications graphiques

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : COMMUNICATIONS GRAPHIQUES ET IMPRIMERIE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

MÉTIERS NON SPÉCIALISÉS

 

Voir aussi les pages concernant les métiers suivants :

 

-         Opérateur(trice) de presses d’imprimerie

-         Préposé(e) en impression numérique

  

Les métiers suivants sont des métiers du théâtre, de la télévision ou du cinéma dont aucune formation n’est nécessaire mais une carrière peut-être prometteuse :

 

Aide en infographie : tu auras pour tâches d’effectuer l’acquisition et la numérisation de documents; effectuer les tâches d’édition, de traitement, d’encodage, de compression et de décompression de documents numérisés; effectuer les tâches de classement, d’archivage et de diffusion des documents numériques (images, objets, sons, images en mouvement, etc.).

 

Aide-opérateur(trice) de machines d'imprimerie : tu auras pour tâches d’assister l'opératrice ou l'opérateur d'une machine (assembleuse, brocheuse, colleuse, encarteuse-piqueuse, encodeuse, empileuse, équipements de thermogravure, estampeuse, indexeuse, lamineuse, plieuse, troueuse, etc.). Tu devras préparer les produits et alimenter la machine de façon continue afin de ne pas retarder la production. Tu devras détecter les documents non conformes et les rejeter et surveiller les réglages de la machine et d'en aviser l'opérateur(trice) lors de problèmes. Enfin tu devras également effectuer l’entretien et le nettoyage de la machine afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement.

 

Possibilités d'avancement : apprenti(e) opérateur(trice), opérateur(trice), opérateur(trice) - chef d'équipe.

 

Formation proposée : consulte les détails sur l'Attestation de formation en finition en imprimerie dans la section "programmes d'études".

 

Aide relieur(euse) : tu auras pour tâches d’effectuer la préparation et la découpe des produits reliés (choisir les tissus, les faux dos et tranchefiles, mesurer les composants, vérifier les dimensions des divers composants, préparer les outils de coupe et faire fonctionner le couteau hydraulique); effectuer l’assemblage des produits reliés (préparer les outils d’assemblage, assembler et coller les différents composants de la reliure au document et vérifier le produit fini), entreposer ou expédier les produits reliés, entretenir l’équipement, etc.

 

Possibilités d'avancement : apprenti(e) relieur(euse), premier(ère) relieur(euse), relieur(euse) (après un minimum de 5 ou 6 ans).

 

Formation proposée : consulte les détails sur l'Attestation de formation en finition en imprimerie dans la section "programmes d'études".

 

Aide sur presse rotative : tu auras pour tâches d’assister le pressier dans la préparation, le réglage et l'entretien d'une presse flexographique ou sérigraphique. Tu devras notamment alimenter la machine afin de s'assurer de sa production en continu; déceler toutes impressions de mauvaise qualité afin de la retirer du lot; détecter toutes anomalies de fonctionnement et d'en aviser le pressier, ainsi qu'effectuer l'entretien périodique et le nettoyage de la presse.

 

Possibilités d'avancement : apprenti(e) pressier(ère), troisième pressier(ère), deuxième pressier(ère), premier(ère) pressier(ère), pressier(ère) (après 10 ans environ).

 

Bobineur(euse) : tu auras pour tâches de manutentionner tous les rouleaux de papier servant aux presses en t'assurant d'une alimentation constante afin de permettre une production en continu et éviter un arrêt temporaire des opérations.

 

Expéditeur(euse)-receveur(euse) ou commis à l'expédition et réception : tu auras pour tâches de vérifier si les marchandises reçues sont conformes aux commandes ou aux bons de livraison, préparer les colis destinés à l'expédition, remplir et acheminer les formulaires requis ou les factures, tenir l'inventaire des marchandises sur ordinateur, etc. Elle assure un service efficace et rapide dans le traitement des marchandises et, en cas de marchandises non conformes, manquantes ou endommagées, effectue sans délai les démarches qui s'imposent.

 

Possibilités d'avancement : opérateur(trice) de mandrin, opérateur(trice) de palettiseur, opérateur(trice) de dépalettiseur, expéditeur(trice) - chef d'équipe.

 

Manœuvre en imprimerie : tu auras pour tâches de préparer et de surveiller les travaux d’impression, effectuer la finition des produits imprimés (assembler et coller manuellement les produits, relier les documents par spirales ou boudins, coller les documents à chaud, Brocher, plier, trouer, rainurer, numéroter les documents, mettre les documents en tablette, etc.), préparer et surveiller les travaux de laminage, servir la clientèle en leur donner les renseignements nécessaires sur les caractéristiques des produits, entreposer et expédier les produits imprimés, manutentionner les produits d’imprimerie, entretenir l’équipement, etc.

 

Possibilités d'avancement : bobineur(euse), préposé(e) aux matières premières, alimentateur(trice) de machines, apprenti(e) relieur(euse), apprenti(e) opérateur(trice) de presse, apprenti(e) opérateur(trice) de machines d'imprimerie, opérateur(trice) de machines d'imprimerie, premier(ère) relieur(euse), apprenti(e) pressier(ère), troisième pressier(ère), etc.

 

Opérateur(trice) en impression numérique (auparavant appelé "opérateur en reprographie" ou "préposé en reprographie") : tu auras pour tâches de communiquer avec la clientèle et les conseiller sur les différentes possibilités de reproduction qui répondront le mieux à leurs besoins, planifier et organiser le travail de production, effectuer des reproductions de divers types de documents en une ou plusieurs couleurs de diverses machines (copieurs, copieurs-duplicateurs, duplicateurs ou presse numérique), effectuer le façonnage et la finition des travaux et appliquer des techniques de laminage sur bois et de transfert d’images.

 

Formation proposée : consulte les détails sur le D.E.P. en reprographie dans la section "programmes d'études".

 

Relieur(euse)-doreur(euse) (aussi appelé "relieur/euse à la main" ou /relieur/euse d'art") : tu auras pour tâches de démonter et remonter des livres pour les rénover et les réparer. Tu devras dégager une à une les pages de leur reliure, les nettoier, puis les relier à nouveau en les collant ou en les cousant. De nos jours, cet artisan s'occupe surtout des livres récents comme, par exemple, des ouvrages de bibliothèque abîmés. Mais tu prendras aussi en charge des livres rares et précieux. Tu les doreras pour leur donner une apparence proche de l'origine. L'essentiel du travail se fait à la main, à la mode ancienne.

La plupart des relieurs(euses) pratiquent en reliure courante. Pour cela, tu utiliseras essentiellement des matériaux sobres (toile ou cuir peu cher) pour habiller les livres, sans faire preuve de créativité particulière. Tu travailleras alors surtout pour les bibliothèques ou les centres d'archives publiques etc.

Si tu choisis la reliure d'art; tu effectueras la restauration de livres anciens et précieux. La reliure de création s'applique à des éditions originales, souvent illustrées, auxquelles elle apporte une touche esthétique. Les clients sont des bibliophiles, des collectionneurs de livres rares, les bibliothèques historiques de grandes villes, les musées d'art ou les Archives nationales.

 

Tu veux avoir l'avis d'un relieur-doreur sur son métier ?, regarde l'entrevue avec Jean-Baptiste Boutin, doreur-relieur et proprio de son atelier L'Or du Temps dans la région de la Charente-Maritime en France et réalisée par le site Les Métiers.net.

 

Sérigraphiste (ou "sérigraphe") : tu auras pour tâches de fabriquer des écrans de sérigraphie, imprimer sur différents supports comme le papier, le carton, le textile et autres médias que ce soit en une couleur ou en quadrichromie, estimer les coûts reliés à la demande d'un client et effectuer le contrôle de la qualité. Tu travailleras pour des ateliers spécialisés en sérigraphie ou peut-être même à ton propre compte.

 

Tu veux avoir l'avis de sérigraphistes sur leur métier ?, regarde les vidéos suivants :

Testeur(euse) de jeux : tu n’auras pas  seulement qu’à jouer à des jeux vidéo et à les tester. Tu devras être en mesure de repérer les différents bogues dans le jeu (qu’ils soient graphiques, d’installation, de localisation, ou autres), effectuer divers tests à différentes étapes du jeu afin de vérifier s’il répond aux exigences de qualité, ainsi qu’aux niveaux de difficulté désirés. De plus, tu auras à tester toutes sortes de jeux : jeux éducatifs pour enfants, jeux de divertissement pour enfants, jeux d’aventure, jeux de sports, jeux éducatifs pour adolescents et adultes, jeux de stratégie, etc. Tu seras appelé(e) à travailler sur les jeux de diverses consoles, des jeux pour ordinateurs, ainsi que des jeux en ligne.

 

Possibilités d'avancement : les possibilités d'obtenir un poste au sein d'une équipe technique ou artistique de conception de jeux est difficile. Néanmoins, il est possible d'accéder à des postes tels que : textureur(euse), modeleur(euse), modélisateur(trice), etc.

Il est fortement recommandé d'entreprendre une formation technique en design de jeux pour espérer à une carrière dans les autres fonctions dans l'industrie du jeu vidéo.

Tu veux avoir l'avis de testeurs de jeux vidéos sur leur métier ?, regarde les entrevues avec Francis Renaud et Jean-Pascal Tremblay, testeurs fonctionnels de jeux pour le Laboratoire Bug Tracker de Montréal et réalisées par Techno-Compétences, le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en technologies de l'information du Québec.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-         Aptitudes pour le dessin

-         Bonne perception visuelle et des couleurs

-         Créativité et imagination pour réaliser des projets originaux

-         Sens très développé de l’esthétique afin de t’assurer de la qualité visuelle des productions graphiques

-         Souci du détail, minutie et précision car tu auras à traiter et mettre en page des textes, images et dessins de façon précise

-         Autonomie et sens de l’initiative car tu devras travailler seul(e) de longues heures devant un ordinateur

-         Sens de l’organisation pour planifier et organiser le temps d’exécution des travaux

-         Facilité à travailler en équipe car tu auras aussi à collaborer avec d’autres collègues (infographistes, techniciens en imprimeries, techniciens en multimédia, etc.)

-         Facilité d’adaptation aux changements technologiques pour être capable d’utiliser les logiciels et équipements qui sont à la fin pointe de la technologie 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Agences de publicité

-         Ateliers de graphisme

-         Ateliers de typographie

-    Entreprises de jeux vidéo

-         Entreprises de multimédia

-         Imprimeries commerciales

-    Imprimeries industrielles

-         Maisons d’édition

-         À ton propre compte

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Bonne maîtrise de la langue française

-         Bonne connaissance de l’informatique (notamment des logiciels graphiques pour certains métiers)

-         Polyvalence

-         Connaissance de l’anglais (un atout)

SALAIRE :

 

Selon les données de 2014  :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-         10,00 $/heure (40 hres/sem) dans le secteur privé au sein des PME

-         14,33 $/heure (40 hres/sem) en tant que manœuvre ou journalier ou aide d'imprimerie au sein des grandes entreprises de l'imprimerie

-         15,00 $/heure (40 hres/sem) en tant que préposé(e) en reprographie au sein de PME

-         15,53 $/heure (40 hres/sem) en tant que manutentionnaire au sein des grandes entreprises de l'imprimerie

-         15,89 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'aide opérateur(trice) de presses au sein des grandes entreprises de l'imprimerie

-         18,02 $/heure (40 hres/sem) en tant que réceptionnaire-expéditeur(trice) au sein des grandes entreprises de l'imprimerie

-         18,07 $/heure (40 hres/sem) en tant que magasinier(ère) au sein des grandes entreprises de l'imprimerie

Sources : Emploi Québec, Ministère de l’Éducation et conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises de l'imprimerie.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Les perspectives pour les prochaines années sont moyennes.

 

Pour plus de détails, consulte le site du Comité paritaire de la main-d’œuvre en communications graphiques qui fournit plusieurs informations sur le marché du travail dans ce domaine et un profil de l’industrie.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES

 

Bien qu’aucune formation n’est nécessaire pour occuper l’un de ces métiers, une formation peut t’apporter des compétences techniques dans le domaine et te permettre de mieux t’intégrer sur le marché du travail.

 

Voici les voici actuellement offertes :

L'Attestation locale de formation en finition en imprimerie ALP a une durée totale de 375 heures, soit 13 semaines à temps complet. Elle permet d'acquérir les compétences nécessaires afin d'occuper le métier d'aide-opérateur(trice) ou d'opérateur(trice) d'équipements de finition-reliure au sein d'une entreprise de l'imprimerie ou d'un atelier spécialisé.

Elle comporte les cours suivants : santé et sécurité dans une imprimerie, techniques de finition (incluant les notions de découpage à l'emporte-pièce), contrôle de la qualité, impressions polychromiques sur une presse sérigraphique (incluant les notions sur les matières premières et les techniques d'impression), ainsi qu'un stage d'intégration au milieu de travail d'une durée de 4 semaines à temps complet.

Exigences d'admission :

Reconnaissance d'acquis : une reconnaissance de certains acquis scolaires de ce programme peut être reconnue si tu décides de t'inscrire par la suite au D.E.P. en imprimerie.

ENDROIT DE FORMATION :

-        Centre de formation professionnelle Jacques-Rousseau, Longueuil (C.S. Marie-Victorin) offert de jour en enseignement individualisé avec entrées périodiques et sorties variables

Le Diplôme d’études professionnelles en impression numérique D.E.P. a une durée totale de 840 heures, c’est-à-dire 8 mois offert à temps complet. Il comporte des cours en techniques de façonnage, introduction aux presses numériques, communication en milieu de travail, introduction à l'industrie de l'imprimerie, préparation de documents à l'impression numérique, organisation de la production, service à la clientèle, production de documents numériques, gestion de la qualité,  impression numérique couleur, traitement numérique des documents non standards, production de documents numériques complexes, ainsi qu'un stage en milieu de travail d'une durée de semaines à temps complet.

 

Pour plus de détails sur le programme d'études, consulte la vidéo promotionnelle réalisée par le CFP Marie-Rollet.

Exigences d'admission :

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 3e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

ENDROIT DE FORMATION :

-        Centre de formation professionnelle Marie-Rollet, Québec (C.S. des Découvreurs) offert en enseignement individualisé et en alternance travail-études,  admisisons ouvertes de jour à l'automne et à l'hiver, programme unique au Québec


 

Retour à la page du secteur communications graphiques

Retour à la page d’accueil