etour à la page du secteur foresterie

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : FORESTERIE

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNOLOGUE EN FORESTERIE

(aménagement ou exploitation)

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES  D.E.C.

 

Va voir également la section "perspectives d'avenir" où tu constareras que le marché de l'emploi est loin d'être mauvais que veulent laisser croire les médias.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" à la fin de cette page (dont des vidéos de technologues en foresterie qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technologue en foresterie; tu seras responsable de participer à la mise en valeur des ressources forestières en procédant à la planification et à la gestion des travaux de production et de récolte de la matière ligneuse et coordonner les différents travaux liés à l’aménagement durable des forêts.

 

Tu pourras travailler dans l’un des secteurs suivants :

 

En aménagement forestier :

 

Tu responsable de coordonner les différents travaux liés à l’aménagement durable des forêts en collaboration avec un(e) ingénieur(e) forestier spécialisé en aménagement.

 

Tu auras pour tâches de :

En exploitation forestière :

 

Tu seras responsable de planifier et coordonner les travaux d’exploitation des forêts et de récolte des bois;

 

Tu auras pour tâches de :

En interprétation de la nature et éducation à l’environnement :

 

Tu responsable de planifier et élaborer des programmes d’interprétation des ressources naturelles et d’éducation à l’environnement auprès de différents types de clientèle afin de les initier à comprendre la nature, à identifier les types d’arbres, à survivre en forêt et les sensibiliser à protéger notre nature.

 

Tu auras pour tâches de :

Tu pourras travailler au sein des centres d’interprétation de la nature, dans les centres éducatifs forestiers, dans les parcs et réserves pour la Société des parcs et réserves du Québec ou le Service canadien de la faune.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-    Aptitudes en mathématiques et en sciences

-     Intérêts pour le milieu forestier, les enjeux environnementaux et le travail en plein air

-    Facilité pour comprendre des cartes topographiques et des plans

-    Bonne condition physique car tu auras à travailler de longues heures en milieu forestier

-    Bonnes habiletés manuelles car tu devras utiliser divers instruments (arpentage, GPS, équipements sylvicoles, etc.)

-     Sens de l’observation pour être capable de détecter un problème sur un arbre (insecte nuisible, maladie, etc), mais également pour observer et détecter les sources de dangers à la santé ou la sécurité des travailleurs(euses) sous ta responsabilité lors de sorties en forêt

-    Capacité d’analyse et de synthèse et sens logique pour être capable d’analyser et de résoudre des problèmes reliés au développement des forêts ou à leur exploitation

-    Sens des responsabilités car tu seras responsable de coordonner l'exécution des projets et des travaux d’aménagement ou d’exploitation des forêts

-    Sens de l’organisation pour pouvoir planifier et organiser divers projets d’aménagement ou d’exploitation

-    Bonne méthode de travail et gestion du temps car tu devras participer à la planification et la gestion des projets

-    Bon jugement et rigueur scientifique également nécessaire pour résoudre des problèmes reliés aux projets en collaboration d'un ingénieur forestier

-    Autonomie et débrouillardise car tu seras appelé(e) à travailler seul(e) en forêt lors de certaines occasions

-    Sens de l’initiative car tu devras prendre des décisions seul(e) lorsqu’il y a des problèmes notamment en milieu forestier et aussi pour soumettre tes avis lors de réunions de projets avec les ingénieurs forestiers

-    Aptitudes en gestion et leadership car tu auras à coordoner et superviser des équipes de travail en milieu forestier

-   Facilité à travailler en équipe car tu auras à travailler avec d’autres ingénieurs forestiers, des techniciens forestiers, ainsi que des ouvriers en aménagement (sylviculteurs, garde-forestiers, etc) ou en exploitation (bûcherons, classeurs de bois, ouvriers d’exploitation, etc)

-    Bonne connaissances en informatique car tu auras à utiliser des logiciels spécialisés en foresterie

-   Très bonne connaissance maîtrise de la langue langue française parlée et écrite afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle avec les membres d'une équipe de projets, ainsi que pour rédiger des rapports techniques

-   Bonne connaissance de la langue langue anglaise afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle avec les membres d'une équipe de projets, ainsi que pour rédiger des rapports techniques

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-      Contremaître ou contremaîtresse à la cartographie

-      Contremaître ou contremaîtresse forestier

-      Coordonnateur(trice) de projet d’aménagement forestier

-      Reboiseur(euse)

-      Technicien(ne) en aménagement forestier

-      Technicien(ne) en botanique

-      Technicien(ne) en écologie forestière

-      Technicien(ne) en exploitation forestière

-      Technicien(ne) en foresterie et en gestion du territoire

-      Technicien(ne) en génie forestier

-      Technicien(ne) en production forestière

-    Technicien(ne) en reboisement

-      Technicien(ne) en sylviculture

-      Technicien(ne) en travaux sylvicoles

-    Technologie en cartographie forestière

-      Technologiste forestier(ère)

-      Vérificateur(trice) de la santé des plants

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Compagnies forestières

-         Entreprises d’aménagement forestier

-         Firmes d’ingénieurs forestiers

-         Gouvernement du Canada : carrières en sciences et technologies, Parcs Canada, Environnement Canada, Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts

-         Gouvernement du Québec : Ministère du Développement durable, de l'environnement, de la faune et des parcs, Ministère des ressources naturelles, Société des établissements de plein air SEPAQ

-         Compagnies forestières

-         Sociétés sylvicoles (gestion des forêts privées)

-         Hydro-Québec

-         Coopératives forestières

-      Fédération des producteurs forestiers du Québec (consulte aussi la liste des conventions collectives régionaux de producteurs forestiers)

-         Sociétés de conservation des forêts

-         Offices de producteurs de bois

-         Société de protection des forêts contre le feu SOPFEU

-         Universités (consulte la page suivante pour avoir une liste des organismes de reccherche dans le domaine des sciences forestières) 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS : 

-    Mobilité nécessaire en région éloignée dans la plupart des emplois

-    Travail parfois saisonnier (mais la majorité sont offerts à l'année)

-    Horaires variables pour plusieurs emplois

-    Très bonne connaissance de l’anglais

-    Bonne connaissance des logiciels spécialisés en foresterie

-    Facilité d’adaptation aux nombreux changements technologiques

-    Permis de conduire - classe 5 parfois exigé par certains employeurs

AFFILIATION À UNE ASSOCIATION PROFESSIONNELLE :

 

Aucun permis de pratique n'est nécessaire afin de pratiquer en tant que technicien(ne), technologue ou technologiste en foresterie.

 

Par contre, il est recommandé de devenir membre de l’Ordre des technologues professionnels du Québec.

 

L’obtention du titre professionnel T.P. te permettra d’accéder à certains postes-clés en entreprise et obtenir une reconnaissance dans la profession.

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2018 :

 

En technologie forestière :

Le placement est bon, 70 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité sont à temps complet tout au long de l'année.

Plusieurs autres répondants(es), soit 33 % ont poursuivi leurs études à l'université en foresterie ou en biologie ou en écologie (notamment en bénéficiant des nombreux cheminements DEC-BAC offerts).

En techniques du milieu naturel (aménagement de la ressource forestière) :

Le placement est EXCELLENT, 100 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet tout au long de l'année.

Quelques répondants(es), soit 25 % ont poursuivi leurs études à l'université en foresterie ou en biologie ou en écologie (notamment en bénéficiant des nombreux cheminements DEC-BAC offerts).

En techniques du milieu naturel (aménagement et interprétation du patrimoine) :

 

Plus du tiers des répondants(es), soit 38 % ont décidé de poursuivre leurs études à l'université en environnements naturels et aménagés ou en géographie.

 

Parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement est bon, 60 % d'entre-eux ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité sont à temps comple

 

SPÉCIALITÉ

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS  COMPLET

NOMBRE
AUX
ÉTUDES

Techno forestière

45

21

20

15

Tech milieu naturel (aménag ress forest)

8

6

6

2

Tech milieu naturel

(interprétation patrimoine)

 

8

3

2

3

Note 1 : hausse du taux de placement en technologie forestière par rapport aux années précédentes (était de 45 % en 2016; 67 % en 2014 et 83 % en 2012).

Note 2 : nombre de répondants(es) en technologie forestière poursuivant des études universitaires comparable aux années précédentes (était de 31 % en 2016; 36 % en 2014 et 28 % en 2012).

Note 3 : selon les informations fournies par les cégeps, plus de 80 % de leurs diplômés(es) en technologie forestière ont obtenu un emploi au cours des 5 dernières années au cours de la période estivale.

Note 4 : amélioration du taux de placement en techniques du milieu naturel - option foresterie par rapport aux années précédentes.

Note 5 : plusieurs diplômés(es) en techniques du milieu naturel utilise ce programme comme tremplin vers des études universitaires.

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec

SALAIRE :

 

Selon les données en 2019 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Note 1 : légère hausse de la moyenne salariale dans le secteur privé par rapport aux années précédentes (était de 18,33 $ en 2016 et 17,38 $ en 2012).

 

Note 2 : dans le secteur public et parapublic, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la Fonction Publique du Canada, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal, Syndicat de la fonction publique du Québec - section locale SEPAQ et section locale SOPFEU, Syndicat des employés professionnels, techniques de bureau d'Hydro-Québec, conventions collectives des employés de soutien de certaines universités, conventions collectives des professionnels de la plupart des grandes municipalités, conventions collectives des cols blancs et professionnels de plusieurs municipalités de taille moyenne, conventions collectives des employés de plusieurs petites municipalités et conventions collectives de plusieurs grandes compagnies d'exploitation forestière.

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

Selon les données de 2018 d'Emploi-Québec;

Il y avait plus de 2 000 techniciennes, techniciens et technologues en sciences forestières;

et plus de 1 500 contremaîtres, superviseurs(es) et surveillants(es) de l'exploitation forestière dans l'ensemble des régions du Québec.

Profession en majorité masculine, puisque 80 % de ces techniciens(nes) et technologues étaient des hommes, alors que les femmes ne représentaient que 20 %.
Elle pourrait accueillir davantage de femmes.

Plus de 49 % des membres de la profession étaient âgés de moins de 45 ans dont seulement 7 % de moins de 25 ans.

Plus de 96 % occupaient un poste à temps complet.

Plusieurs technologues en sciences forestières étaient membres de l'Ordre des technologues professionnels du Québec, principalement ceux œuvrant au sein des firmes d'ingénieurs forestiers et autres firmes conseils.

Les emplois étaient majoritairement concentrés dans les régions forestières, soit l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Bas-Saint-Laurent, le Saguenay-Lac-St-Jean, Mauricie et Québec; mais également en foresterie urbaine dans les régions telles que : Laurentides, Montérégie, Lanaudière et Île de Montréal.

La répartition des principaux employeurs était :

PERSPECTIVES D'AVENIR :

Malgré le contexte difficile qu'éprouve actuellement l'industrie forestière, plusieurs emplois sont offerts par les entreprises forestières dans les domaines de la consultation forestière, de la prévention des incendies de forêt, de la protection environnementale, de l'aménagement forestier des forêts publiques et privées, etc.

Le nouveau régime forestier et la gestion de la forêt sont en pleine transformation, ce qui permettra aux ingénieurs forestiers de participer à la modification en profondeur des méthodes d'aménagement et de protection de notre vaste territoire forestier.

La diversification constante des domaines d'emplois pour les technologues forestiers engendre la création de nouveaux postes et rend les perspectives de carrières des plus intéressantes pour la relève.

Le domaine de la foresterie urbaine a pris de l'ampleur dans les dernières années, ce qui laisse place à des emplois dans le monde municipal ou bien pour des firmes spécialisées. Le volet entrepreneurial a également pris des parts de marché chez les ingénieurs forestiers.

Le problème du manque de main-d'œuvre n'est pas relié au vieillissement de la population puisque plus de la moitié des membres de la professions avaient moins de 45 ans. Ils prendront leur retraite au cours des prochaines années et devront être remplacés.

Le problème n'est en lien avec l'offre provenant des employeurs puisque plusieurs tentent en vain de combler des postes vacants.

Par contre, la fonction publique fédérale et provinciale et les grandes municipalités (incluant Parcs Canada et la SEPAQ) n'embauchent plus beaucoup.

Bien que la plupart des emplois soient situés dans les régions forestières loin des grands centres urbains, plusieurs postes sont offerts dans les grands centres comme Saguenay, Québec, Longueuil ou même Montréal.

Le problème est plutôt relié au manque d'intérêt dans la profession puisque l'image de l'industrie forestière laisse croire qu'il n'y a plus d'emplois disponibles au sein de cette industrie, ce qui est pourtant faux.

Selon le dernier Diagnostic sectoriel de la main-d'œuvre en aménagement forestier réalisé en 2016 par le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en aménagement forestier du Québec; près de 41 % des entreprises interrogées affirment avoir de la difficulté dans le recrutement du personnel technique et professionnel en sciences forestières.

Les perspectives sont très bonnes et ssurtout orientées vers les firmes d'ingénieurs forestiers, les firmes de consultants en aménagement et les coopératives forestières, ainsi que les municipalités de taille moyenne en expansion qui valorisent la foresterie urbaine.

En 2019, le salaire annuel moyen d'un(e) technicien(ne) ou technologue en foresterie détenant 10 années d'expérience au sein d'une PME (ou firme conseil) était de 44 500 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) technicien(ne) ou technologue en foresterie détenant 10 années d'expérience au sein de la SEPAQ était de 53 700 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) technicien(ne) en foresterie détenant 10 années d'expérience au sein de Parcs Canada était de 55 000 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) contremaitre ou superviseur(e) en exploitation forestière détenant 10 années d'expérience au sein d'une PME en exploitation forestière était de 58 000 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) technicien(ne) en foresterie détenant 10 années d'expérience au sein d'une municipalité de taille moyenne était de 66 600 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) technicien(ne) en foresterie détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande municipalité était de 67 000 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) contremaitre ou superviseur(e) en exploitation forestière détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande entreprise d'exploitation forestière était de 74 200 $.

Regarde les vidéos promotionnelles suivantes sur les activités "Viens vivre la forêt" destinés aux étudiants(es) de secondaire 3, 4 et 5 afin de leur permettre de découvrir les métiers de cette industrie et organisée par le Comité sectoriel de la main-d'œuvre en aménagement forestier du Québec et Formabois, 2 organismes de promotion des carrières de l'industrie forestière et qui se déroulent dans plusieurs régions du Québec :

édition 2015 en Mauricie (réalisée par TVA Mauricie), édition 2014 dans les Laurentides (réalisée par le CFP Mont-Laurier), édition 2014 (réalisée par Formabois), édition 2013 dans le Bas-St-Laurent (réalisée par Cogéco TV), édition 2013 en Outaouais (réalisée par le Journal de Gatineau), édition 2012 (campagne provinciale réalisée par Formabois).

Pour plus de détails, consulte le site du Comité sectoriel de la main-d’œuvre en aménagement forestier où tu auras des infos sur les différentes carrières, profil de ce secteur et perspectives d’avenir

Ainsi que le Portrait de l'industrie forestière et papetière québécois

PASSERELLE DEP-DEC :

 

Il existe un programme de continuité de formation destiné à celles et ceux qui entreprendront leurs études dans le cadre d'un D.E.P. dans un domaine pertinent et désireront poursuivre leur études au niveau collégial en techniques du milieu naturel ou en technologie forestière.

 

Une reconnaissance de certaines cours du D.E.P. au D.E.C. permettra d'entreprendre des études collégiales en 5 sessions au lieu de 6 sessions.

 

Il existe les ententes suivantes :

 

Double D.E.P. en aménagement des ressources fauniques et forestières :

D.E.P. en aménagement de la forêt :

D.E.P. en sylviculture :

  1. Entente avec le Cégep de la Gaspésie : tous les centres de centres de formation

D.E.P. en protection et exploitation des territoires fauniques :

ENTENTES D.E.C.-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de se faire reconnaître des acquis du D.E.C. équivalents à une année d'études dans le cadre d'un programme de baccalauréat.

 

Tu peux donc compléter tes études universitaires en 3 ans au lieu de 4 ans.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

 

DEC-BAC en aménagement et environnement forestiers : 6 ans (au lieu de 7 ans)

(DEC en technologie forestière + Baccalauréat en aménagement des ressources forestières et environnement forestiers)

DEC-BAC en opérations forestières : 6 ans (au lieu de 7 ans)

(DEC en technologie forestière + Baccalauréat en opérations forestières)

DEC-BAC en aménagement des forêts : 6 ans (au lieu de 7 ans)

(DEC en technologie forestière + Baccalauréat en aménagement des forêts)

DEC-BAC en aménagement des forêts : 6 ans (au lieu de 7 ans)

(DEC en techniques du milieu naturel - spécialisation aménagement de la ressource forestière + Baccalauréat en sciences forestières) :

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son Baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études collégiales en technologie forestière D.E.C. - spécialisation en aménagement multi ressources offert par le Cégep de la Gaspésie a une durée totale de 3 ans offert à temps complet.

 

Il se consacre exclusivement à l'aménagement durable et intégré et la conservation des écosystèmes forestiers (incluant la faune et la flore).

 

L'aménagement multi ressources se penche sur la richesse de l'ensemble des ressources naturelles d'un territoire forestier (non seulement la forêt elle-même, mais également la faune, la flore et le climat) qui composent son écosystème forestier.

 

Sa particularité, c'est qu'il est structuré en 3 modules, soit :

 

Module A (correspondant à la première année) :

Exploration et inventaire des ressources naturelles :

 

Tu seras familiarisé avec les plus importantes familles de plantes vasculaires de la flore du Québec; tu apprendras à reconnaître et classifier les caractéristiques physiques et biologiques d'un territoire forestier en tenant compte de ses particularités locales (la végétation, les dépôts de surface, le drainage, les pentes, l’élévation, la faune terrestre, la faune aviaire, etc.); tu seras familiarisé avec les mécanismes de vie et d’adaptation des forêts en regard de leur milieu de vie et la caractérisation des composantes biotiques (faune et flore); tu seras familiarisé avec le rôle de la biodiversité sur les écosystèmes et les services rendus à l'humanité; tu seras initié aux techniques de mesure des arbres (diamètre, hauteur, forme, âge, accroissement, volume, classification sur pied, caractéristiques indicatrices des changements environnementaux) et de mesure des forêts (notions d'échantillonnage, stratification du territoire. Mesure du peuplement); tu seras familiarisé avec l'utilisation des outils traditionnels et modernes de cartographie et d'orientation en forêt (cartes, photographies aériennes, boussole, GPS, logiciel de cartographie numérique, etc.); tu exploreras les relations des végétaux avec son environnement (lumière, climat, autres végétaux, animaux, etc.); tu apprendras les principales méthodes de cueillette d'informations nécessaires à l'aménagement intégré des forêts (types d'arbres, types de végétation, types d'habitats fauniques, etc.); tu seras familiarisé avec les principaux insectes et les principales maladies qui affectent les peuplements forestiers et les arbres du Québec tu élaboreras, planifieras et réaliseras un projet d'inventaire forestier d'un territoire donné et enfin, tu réaliseras un stage en inventaire forestier au sein d'une entreprise ou un organisme partenaire.

 

Tu auras les cours suivants : initiation à la profession, végétaux du Québec, types écologiques, dendrométrie, géomatique forestière, faune du milieu forestier, taxonomie des végétaux, inventaire multi ressources, insectes et maladies des arbres, projet d'inventaire et stage crédité en inventaire forestier d'une durée de 2 semaines.

 

Module B (correspondant à la deuxième année) :

Récolte et protection des milieux forestiers :

 

Tu apprendras la méthode de classification des tiges en vigueur au Québec qui mènera à certification de marteleur en milieu forestier; tu seras familiarisé avec les principaux outils et équipements motorisés pour la construction et l'entretien de chemins forestiers (tracteurs forestiers, débardeurs, débroussailleuses, etc.); tu seras initié aux principaux procédés et systèmes de récolte de la matière ligneuse utilisée au Québec; tu apprendras à utiliser les systèmes d'information géographique SIG (à l'aide de techniques manuelles de photo-interprétation et d'outils informatiques en géomatique et cartographie numérique) afin d'identifier les structures de base (réseau routier, réseau hydrographique, topographie, etc.); tu seras familiarisé avec les principaux concepts (économiques, sociaux et environnementaux) visant les pratiques responsables de l'aménagement durable des forêts autant dans les forêts publiques que dans les forêts privées; tu seras initié aux méthodes de prévention et d'éducation du public sur les risques d'incendie en forêt, aux méthodes de prévention et de détection des risques en forêt (inspection de la machinerie et des équipements, évaluation et la planification des risques par la détection aérienne par ordinateur, etc.) et les principaux méthodes et techniques de base de lutte contre les incendies de forêt et enfin, tu réaliseras un stage en récolte au sein d'une entreprise ou un organisme partenaire.

 

Tu auras les cours suivants : mesurage des bois 1, utilisation d'outils motorisés, procédés de récolte, lutte contre les feux de forêt, certification forestière, mathématiques appliquées à la foresterie, mesurage des bois 2, aménagement forestier durable, géomatique et récolte, organisation du travail, ainsi qu'un stage crédité en récolte d'une durée de 2 semaines. 

 

Module C (correspondant à la troisième année) :

Aménagement et sylviculture :

 

Tu seras familiarisé avec les méthodes de soins culturaux pouvant être apportés aux peuplements forestiers; tu apprendras à identifier en forêt, les différentes composantes de la partie minérale des écosystèmes forestiers (assises rocheuses, dépôts de surface, sols); tu apprendras à planifier les travaux de construction et d'entretien de chemins forestiers (recherche de dépôts granulaires, logistique du transport des équipements, installation de ponceaux, etc.); tu seras initié à la planification et la gestion des principales infrastructures en voirie forestière (chemins forestiers, canaux de drainage forestier, sites de camp) et tu réaliseras des travaux pratiques de relevés altimétriques à l'aide d'appareils de type station spatiale; tu apprendras à évaluer les potentiels et les contraintes d'un site forestier afin de prescrire différents traitements sylvicoles non commerciaux appropriés (mise en terre, entretien, régénération et éducation des peuplements forestiers); tu apprendras à effectuer un contrôle de la qualité des travaux après intervention; tu planifieras et réaliseras un plan d'aménagement multi ressource en tenant compte des autres ressources qui influencent les décisions sylvicoles (faune, flore, eau, paysage, climat); tu seras sensibilité aux préoccupations environnementales en aménagement des ressources forestières et tu acquerras les bases conceptuelles et méthodologiques nécessaires pour développer des stratégies d'aménagement durable pour un territoire forestier donné; tu apprendras les notions de stratégies sylvicoles appliquées dans l'aménagement des forêts publiques dans un contexte écosystémique; tu planifieras et réaliseras un plan d'aménagement durable d'une forêt privée; tu exploreras les stratégies d'aménagement forestier novatrices afin de les appliquer dans la conception de projets et enfin, tu réaliseras un stage en sylviculture au sein d'une entreprise ou un organisme partenaire.

 

Tu auras les cours suivants : martelage, sylviculture appliquée, climatologie et pédologie, travaux sylvicoles, impact environnemental, vérification des travaux sylvicoles, gestion des travaux sylvicoles, forêts privées, photo-interprétation, géomatique en sylviculture, informatique en foresterie, supervision d'une équipe de travailleurs forestiers, ainsi qu'un stage crédité en sylviculture de 2 semaines.

 

Pour plus de détails, regarde la vidéo promotionnelle réalisée par le Cégep de la Gaspésie.

 

Le Diplôme d’études collégiales en technologie forestière D.E.C.  a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il prépare autant pour les domaine de l'aménagement forestier, de l'exploitation forestière que dans le domaine de l'interprétation du patrimoine forestier.

 

Au cours de la première année; tu seras familiarisé avec l'utilisation avec les cartes et photographies aériennes, d'une boussole et d'un GPS afin de t'orienter en forêt; tu apprendras à reconnaître et identifier les arbres et arbustes forestiers du Québec avec leurs caractéristiques anatomiques et morphologiques (forme, écorce, rameaux, bourgeons, feuilles, fruits, bois, modes de reproduction, habitat, etc.); tu seras familiarisé avec les caractéristiques histologiques, anatomiques et morphologiques des essences à pores diffus, à zone poreuse et des conifères afin de mieux comprendre leur application en foresterie; tu seras initié aux techniques de mesure des arbres (diamètre, hauteur, forme, âge, accroissement, volume, classification sur pied, caractéristiques indicatrices des changements environnementaux) et de mesure des forêts (notions d'échantillonnage, stratification du territoire. Mesure du peuplement); tu apprendras à connaître, classifier et comprendre le fonctionnement des écosystèmes forestiers du Québec (principaux types forestiers, concepts de biodiversité, évolution et dynamique des populations, principes de conservation, etc.); tu apprendras à identifier les principales espèces arbustives, herbacées, fougères, mousses et lichens composant la flore forestière du Québec; tu seras familiarisé avec les principaux insectes et les principales maladies qui affectent les peuplements forestiers et les arbres du Québec; tu apprendras à effectuer des inventaires dans les différents peuplements forestiers du Québec; tu seras initié aux notions de base de la photo-interprétation conventionnelle notamment l'identification et l'interprétation des éléments qui composent une photographie aérienne et les intégrer sur une carte à l'aide d'une technique manuelle et d'un outil informatisé;  tu seras initié aux différentes techniques relatives à certains éléments de la gestion des ressources humaines et l'impact d'une bonne gestion du personnel en milieu forestier et tu seras initié aux principaux outils informatiques couramment utilisés en foresterie.

 

Tu auras des cours tels que : mathématiques appliquées à la foresterie, introduction à la profession de technologue forestier, cartographie et orientation en forêt, botanique générale, arbres et arbustes du Québec, mesure des arbres, plantes de sous-bois du Québec, ressources de la forêt, écologie et habitats fauniques, écosystèmes forestiers, insectes et maladies des arbres, peuplements forestiers : mesures et variables, flore forestière, inventaires forestiers, photo-interprétation forestière 1 : cartographie conventionnelle, gestion du personnel en foresterie et informatique appliquée à la foresterie.

 

Enfin, si tu as choisi la formule en alternance travail-études; tu réaliseras ton premier stage rémunéré de 8 à 12 semaines au cours du trimestre d'été.

 

Au cours de la deuxième année; tu apprendras le fonctionnement des écosystèmes forestiers du Québec (distribution actuelle et historique des espèces, principes génétiques des populations d'arbres et de sélection pour la sylviculture, influence des facteurs climatiques, relations écologiques dans les communautés forestières, etc.); tu seras familiarisé avec les méthodes de soins culturaux pouvant être apportés aux peuplements forestiers;  tu apprendras à identifier en forêt les différentes composantes de la partie minérale des écosystèmes forestiers (assises rocheuses, dépôts de surface, sols); tu seras initié aux principaux procédés et systèmes de récolte de la matière ligneuse utilisée au Québec, tant en forêt publique qu'en forêt privée; tu apprendras la méthode de classification des tiges en vigueur au Québec et nécessaire pour réaliser un certain nombre d'interventions en forêt; tu apprendras à évaluer les potentiels et les contraintes d'un site forestier afin de prescrire différents traitements sylvicoles non commerciaux appropriés (mise en terre, entretien, ré génération et éducation des peuplements forestiers); tu apprendras à interpréter les photographies aériennes (dépôts, drainage, peuplements forestiers) et l'utilisation des principaux outils informatiques utilisés dans les systèmes d'information géographique SIG afin de réaliser des cartes numériques; tu seras familiarisé avec les principaux modes de mesurage en vigueur au Québec; tu apprendras à utiliser les systèmes d'information géographique SIG (à l'aide de techniques manuelles de photo-interprétation et d'outils informatiques en géomatique et cartographie numérique) afin d'identifier les structures de base (réseau routier, réseau hydrographique, topographie, etc.); tu seras initié à la planification et la gestion des principales infrastructures en voirie forestière (chemins forestiers, canaux de drainage forestier, sites de camp) et tu réaliseras des travaux pratiques de relevés altimétriques à l'aide d'appareils de type station spatiale; tu seras initié aux méthodes de prévention et d'éducation du public sur les risques d'incendie en forêt, aux méthodes de prévention et de détection des risques en forêt (inspection de la machinerie et des équipements, évaluation et la planification des risques par la détection aérienne par ordinateur, etc.) et les principaux méthodes et techniques de base de lutte contre les incendies de forêt; tu seras initié aux principes de base de la planification et de la gestion d'un projet en foresterie et tu seras sensibilisé à la dynamique et aux diverses situation de travail en gestion et supervision d'équipe de travailleurs forestiers.

 

Tu auras des cours tels que : écologie forestière, dépôts et sols forestiers, sylviculture générale, classification des tiges, opérations de récolte, reboisement et traitements sylvicoles non commerciaux, photo-interprétation forestière 2 : cartographie numérique, gestion et mesure des bois abattus, géomatique forestière, planification en voirie forestière, prévention et protection des forêts contre le feu, outils de gestion de projets en foresterie, projet en inventaire forestier, santé et sécurité en forêt et gestion des équipes de travail.

 

Enfin, si tu as choisi la formule en alternance travail-études; tu réaliseras ton second stage rémunéré de 8 à 12 semaines au cours du trimestre d'été.

 

Au cours de la troisième année;  tu apprendras à planifier les travaux de construction et d'entretien de chemins forestiers (recherche de dépôts granulaires, logistique du transport des équipements, installation de ponceaux, etc.); tu apprendras à évaluer les potentiels et les contraintes d'un site forestier afin de prescrire différents traitements sylvicoles pour usages commerciaux appropriés (mise en terre, entretien, régénération et éducation des peuplements forestiers); tu apprendras à effectuer un contrôle de la qualité des travaux après intervention; tu seras initié à la planification et la gestion des principales infrastructures en voirie forestière (chemins forestiers, canaux de drainage forestier, sites de camp); tu apprendras à élaborer, planifier et réaliser un projet d'inventaire forestier; tu planifieras et réaliseras un plan d'aménagement multi ressource en tenant compte des autres ressources qui influencent les décisions sylvicoles (faune, flore, eau, pa ysage, climat); tu seras sensibilité aux préoccupations environnementales en aménagement des ressources forestières; tu seras initié aux stratégies sylvicoles appliquées et tu participeras à réalisation d'un projet d'aménagement d'une forêt publique dans un contexte écosystémique; tu planifieras et réaliseras un plan d'aménagement durable d'une forêt privée; tu exploreras les stratégies d'aménagement forestier novatrices afin de les appliquer dans la conception de projets; tu apprendras à classifier la station forestière selon son potentiel selon les différentes ressources de la forêt (matière ligneuse, faune, récréation et produit forestier non ligneux) dans l'objectif de l'évaluation et la conservation du territoire et enfin, tu réaliseras différents projets de traitements sylvicoles et d'aménagement forestier en partenariat avec des propriétaires de boisés privés, des organismes d'aménagement forestier et des entreprises forestières.

 

Tu auras des cours tels que : traitements sylvicoles commerciaux, planification et optimisation du réseau routier forestier, réalisation et entretien des chemins forestiers, opérations forestières, planification des opérations de récolte, suivi de traitements sylvicoles, vérification des travaux sylvicoles, gestion des infrastructures forestières, planification d'un inventaire forestier, aménagement multiressources des forêts, aménagement durable des forêts privées, aménagement écosystémique des forêts publiques,  écosystemes et habitats fauniques, biodiversité et stratégies d'aménagement forestier, relations de travail en milieu forestier, ainsi qu'un projets sylvicoles.

 

Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer selon les cégeps, mais les objectifs du programme restent les mêmes.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos promotionnelles suivants :

Le Diplôme d’études collégiales en techniques du milieu naturel D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet de jour seulement.

 

Au cours de la première année (tronc commun); tu seras familiarisé avec les facteurs physico-chimiques d'un écosystème ayant une influence sur le cycle de vie des organismes vivants; tu seras familiarisé avec les mécanismes de vie et d’adaptation des animaux en regard de leur milieu de vie et la caractérisation de la faune et de la flore d’un milieu aquatique, marin ou terrestre; tu seras familiarisé avec le rôle de la biodiversité sur les écosystèmes et les services rendus à l'humanité; tu exploreras les relations des végétaux avec son environnement (lumière, climat, autres végétaux, animaux, etc.); à l'aide d'outils informatiques, de guides et d'observations en milieu naturel, tu apprendras à identifier certains groupes importants de la flore du Québec (algues, champignons, plantes vasculaires, arbres, etc.); à l'aide d'outils informatiques, de guides et d'observations en milieu naturel, tu apprendras à identifier certains groupes importants de la faune terrestre du Québec (oiseaux, mammifères, reptiles, etc.); tu seras initié aux méthodes de planification d'échantillonnages sur le terrain; tu seras familiarisé avec l'instrumentation utilisée pour le travail de terrain en milieu naturel (instruments de mesure terrestre ou aquatique, cartographie et orientation avec l'aide d'une boussole ou d'un GPS, orientation et déplacement sur un plan d'eau, photo-interprétation et photographie aérienne, etc.).

 

Tu devras suivre les cours suivants : composantes abiotiques, écosystèmes, végétal dans son milieu, faune terrestre 1, cartographie, séjour en milieu naturel, profession et législation, environnement abiotique, plan d'échantillonnage, la flore du Québec, faune terrestre 2 et photographie aérienne.

 

Enfin, si tu as choisi la formule en alternance travail-études; tu réaliseras ton premier stage rémunéré de 8 à 12 semaines au cours du trimestre d'été.

 

Spécialisation en aménagement de la ressource forestière :

 

Au cours de la deuxième année; tu seras familiarisé avec les techniques de survie, de santé et de sécurité en milieu naturel (survie en forêt, secourisme, RCR, SIMDUT, sécurité sur les cours d'eau, conduite d'une embarcation nautique, etc.); tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes terrestres (principales méthodes de capture, de prise de mesures, de marquage et inventaire de populations, etc.);  tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes forestiers (déterminer le type forestier, évaluer son potentiel et ses contraintes); tu apprendras à identifier des végétaux et champignons macroscopiques du Québec et monter un herbier; tu apprendras les principales méthodes d'inventaire des populations animales de la faune terrestre (techniques de capture, de marquage et de recensement utilisées en écologie animale); tu apprendras à mesurer, classifier et identifier les principales espèces d'arbres et arbustes composant la flore forestière du Québec (arbustives, herbacées, fougères, mousses et lichens); tu seras initié aux concepts, aux différentes dimensions et aux outils de mise en œuvre du développement durable, tu seras initié à l'analyse et l'évaluation des effets des différentes techniques de gestion forestière sur la croissance des arbres et la productivité des forêts; tu seras initié aux techniques de mise en plan d'arbres et d'arbustes en milieu naturel et  tu apprendras à prodiguer des soins culturaux pouvant être apportés à des peuplements forestiers.

 

Tu auras les cours suivants : sécurité en milieu naturel, inventaire abiotique, inventaire de la faune terrestre, inventaire de la végétation, inventaire écoforestier, travaux d'aménagement, développement durable 1, productivité des forêts, mise en plan et notions sylvicoles.

 

Enfin, si tu as choisi la formule en alternance travail-études (Cégep de Sainte-Foy); tu réaliseras ton second stage rémunéré de 8 à 12 semaines au cours du trimestre d'été.

 

Au cours de la troisième année; tu seras initié à la problématique et aux modes d'organisation de l'aménagement du territoire forestier dans un contexte de protection de l'environnement et des ressources naturelles; tu apprendras les notions de base en entomologie et de la pathologie forestière afin de comprendre les relations entre l'arbre et les organismes qui l'affecte; tu exploreras les méthodes visant la conservation et la protection des peuplements forestiers et tu seras initié aux techniques de base de lutte et prévention contre les incendies de forêt; tu intègreras les connaissances acquises dans le cadre d'un stage en milieu professionnel au cours du trimestre d'automne; tu seras initié aux différents modes de mesure des bois abattus et les aspects techniques et législatifs qui y sont rattachés; tu seras initié aux traitements et stratégies sylvicoles applicables aux divers peuplements en vue de favoriser leur régénération, leur croissance, leur résistance aux agents nuisibles et la qualité des tiges; tu seras familiarisé avec les différentes phases de planification de la récolte de la matière ligneuse et les techniques existantes en fonction des traitements sylvicole à appliquer; tu seras sensibilité aux préoccupations environnementales en aménagement des ressources forestières et tu acquerras les bases conceptuelles et méthodologiques nécessaires pour développer des stratégies d'aménagement durable pour un territoire forestier donné; tu planifieras et produiras un plan d'aménagement sylvicole dans la forêt d'enseignement du cégep.

 

Tu auras les cours suivants : développement durable 2, portrait d'un territoire, notions d'entomologie, protection des forêts, sylviculture appliquée, stage d'intégration de 105 heures, soit 4 semaines en milieu professionnel (trimestre d'automne), développement durable 3, plan d'aménagement, planification sylvicole, mesurage des bois, planification de la récolte, infrastructures forestières, ainsi que les multiusages de la forêt.

 

Spécialisation en aménagement et interprétation du patrimoine naturel :

 

Au cours de la deuxième année; tu seras familiarisé avec les techniques de survie, de santé et de sécurité en milieu naturel (survie en forêt, secourisme, RCR, SIMDUT, sécurité sur les cours d'eau, conduite d'une embarcation nautique, etc.); tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes terrestres (principales méthodes de capture, de prise de mesures, de marquage et inventaire de populations, etc.); tu apprendras à identifier des végétaux et champignons macroscopiques du Québec et monter un herbier; tu seras familiarisé avec l’étude des écosystèmes aquatiques (principales méthodes de capture, de prise de mesures, de marquage et inventaire de populations, etc.); tu apprendras les principales méthodes d'inventaire des populations animales de la faune terrestre (techniques de capture, de marquage et de recensement utilisées en écologie animale); tu seras initié aux concepts, aux différentes dimensions et aux outils de mise en œuvre du développement durable; tu seras familiarisé avec les types de clientèles, l'analyse et l'évaluation de leurs attentes et besoins propres à chacun et tu développer les habiletés, le leadership et le savoir-être à la base du service à la clientèle en contexte d'animation et d'interprétation en mlieu naturel; tu développeras les connaissances et les habiletés nécessaires à l'utilisation des activités de plein air traditionnelles, patrimoniales et autochtones lors de l'encadrement de groupes en milieu naturel; tu découvriras les principaux attraits patrimoniaux et culturels des milieux naturels du Québec (principalement ceux de la région d'études) et tu apprendras à élaborer les différentes étapes de conception d’un produit éco-touristique (circuit culturel et patrimonial, activités d'observation de la faune et de la flore, activités récréatives en milieu naturel, etc.).

 

Tu auras les cours suivants : sécurité en milieu naturel, inventaire abiotique, inventaire de la faune terrestre, inventaire de la faune aquatique, inventaire de la végétation, développement durable 1, étude de clientèle, patrimoine culturel et  conception d'activités.

 

Au cours de la troisième année; tu acquerras les principes fondamentaux et pratiques visant à réduire au minimum l'impact sur l'environnement des diverses activités de plein air et éco-touristiques; tu élaboreras un programme d'activités éducatives et récréatives en milieu naturel destiné à différentes clientèles; tu apprendras à intégrer une composante d’interprétation des écosystèmes terrestres dans un produit éco-touristique; tu apprendras à intégrer une composante d’interprétation des écosystèmes aquatiques tu découvriras et développeras une meilleure compréhension des cultures autochtones; tu seras initié aux processus de production audiovisuelle et aux outils techniques nécessaires et tu réaliseras un projet de conception d'un documentaire relatif à l'interprétation du patrimoine naturel;  dans un produit éco-touristique; tu acquerras les bases conceptuelles et méthodologiques nécessaires pour développer des stratégies d'aménagement durable pour un site nature éco-touristique; tu exploreras le cycle de promotion d'un produit éco-touristique (outils de promotion, réseaux de distribution, stratégie de marketing, etc.) et tu réaliseras un projet concret de commercialisation d'un produit éco-touristique en collaboration avec une entreprise ou un organisme partenaire; tu seras initié aux principes de base de l'aménagement récréotouristique des forêts et autres sites naturels et tu participeras à réalisation d'un projet réel d'aménagement en collaboration avec une entreprise ou un organisme partenaire et enfin, tu intègreras les connaissances acquises dans le cadre d'un stage en milieu professionnel au sein d'une entreprise ou organisme éco-touristique.

 

Tu auras les cours suivants : développement durable 2, inventaire du patrimoine, progeramme récréatif, mise en valeur du patrimoine, aménagements récréotouristiques, production audiovisuelle, développement durable 3, outils promotionnels, matériel d'animation, élaboration d'activités, ainsi qu'un stage d'intégration de 150 heures, soit 5 semaines en milieu professionnel.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants réalisés par le Cégep de St-Félicien :

PERFECTIONNEMENT :

 

Ces programmes te permettront d’intégrer le marché du travail, mais il te sera également possible de poursuivre tes études à l’université au sein de l’un des programmes suivants : Baccalauréat en aménagement des ressources forestières, Baccalauréat en architecture du paysage, Baccalauréat en biologie, au Baccalauréat en plein air et tourisme d’aventure, etc. Par contre, certains de ces programmes comportent des cours préalables.

 

Il existe aussi des programmes de perfectionnement au niveau collégial (A.E.C.) et au niveau universitaire (certificats) tels que :

 

-         A.E.C. en techniques d’aménagement récréoforestier offert au Campus Notre-Dame-de-Foy à Québec (formation continue)

-    Certificat en développement durable offert à l'Université Laval

-         Certificat en sciences de l’environnement offert à l’UQÀM l’U.Q.T.R., à l’UQAC et Téluq

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Il te sera possible de poursuivre tes études à l'université dans l'une des disciplines suivantes :

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

Technologie forestière :

 

-         Soit détenir un D.E.S. ou D.E.P. ou l’équivalent

 

Techniques du milieu naturel :

 

-         Détenir  un D.E.S. ou un D.E.P. et avoir réussi les cours suivants ou leurs équivalents :

CST 4e (anciennement mathématiques 426)

STE ou SE 4e (anciennement sciences physiques 436)

 

Note : pour connaître les équivalences des préalables à l’éducation aux adultes, consulte la page suivante

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ces programmes

 

Les candidats(es) admissibles (c'est-à-dire détenant les préalables requis) sont généralement admis

Note : l’admission en techniques du milieu naturel à St-Félicien se fait à un tronc commun, mais tu devras spécifier la spécialisation désirée lors de ta demande d’admission

Admissions également ouvertes au trimestre d’hiver aux endroits suivants :

-         Baie-Comeau

-         Abitibi-Témiscamingue

ENDROITS DE FORMATION :

 

Qu'est-ce que l’alternance travail-études ?

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux un avis de technologues en foresterie sur leur méter ?, consulte les vidéos suivants :

Pour une liste d'organismes reliés à la foresterie, de firmes d'ingénieurs ou de consultants forestiers et d'entreprises forestières, consulte le Portrait de l'industrie forestière

 

infos sur la profession et sur l'industrie :

parcs et réserves :

infos sur les arbres et autres liens :

Camps d'été en forêt :

 organismes de loisir scientifique :

Retour à la page du secteur foresterie

Retour à la page d’accueil