Retour à page du secteur bâtiment et construction

Retour à la page du secteur environnement et aménagement du territoire
Retour à la page d’accueil

 

SECTEUR : ENVIRONNEMENT ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNOLOGUE EN GÉODÉSIE (arpentage)

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES D.E.C. 

Consulte la section "liens recommandés" à la fin de cette page (dont des vidéos sur les applications de la géomatique d'étudiants en géomatique).

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que technologue en géodésie; tu auras responsable d'effectuer des relevés de données géographiques et des travaux d’arpentage liés au cadastre, aux propriétés privées et à la construction routière ou de bâtiments.

 

Tu devras planifier, coordonner et superviser les mesures au terrain (arpentage); effectuer des calculs et des plans afin d'aider l'arpenteur-géomètre à concevoir ses plans géodésiques; effectuer des observations du terrain avec l’aide de divers instruments d’arpentage; participer à la délimitation des propriétés, à l'implantation de constructions et à l'établissement de réseaux géodésiques de précision; recueillir des données sur le territoire  et les représenter sous forme de graphiques à l’aide de logiciels spécialisés en géomatique.

 

Ensuite, tu devras participer à la réalisation de systèmes d'information géographique qui comprennent la saisie et la mise à jour de bases de données géospatiales et la production de plans et de cartes.

 

Tu seras également responsable de faire les recherches sur les titres de propriétés afin de permettre à l’arpenteur-géomètre de réaliser un rapport détaillé du terrain.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-         Aptitudes pour les calculs et la géométrie

-         Intérêts pour le travail en plein air en toutes saisons

-         Intérêts et aptitudes pour les sciences et le dessin technique

-         Capacité de bien comprendre des plans et devis

-         Capacité d’analyse et de synthèse pour être en mesure d’analyse efficacement les informations géographiques des terrains afin de les transposer sur une graphique par ordinateur

-         Minutie, précision et souci du détail car tu auras à effectuer des calculs précis des mesures des terrains et de plus, tu auras à manipuler de façon exacte des instruments d’arpentage

-         Bonne méthode de travail et rigueur scientifique car tu auras à effectuer des recherches sur les titres de propriété et y trouver le plus d’informations pertinentes à l’arpentage

-         Sens développé de l’observation car tu auras à noter toutes les particularités des terrains

-    Autonomie, débrouillardise et flexibilité car tu seras parfois seul(e) pour exécuter certaines tâches et résoudre différents problèmes

-         Sens de l’organisation car tu auras à planifier et organiser des opérations d'arpentage sur le terrain

-         Facilité de travailler en équipe car tu auras à collaborer étroitement avec des arpenteurs-géomètres.

-         Connaissances en informatique car tu auras à utiliser des logiciels spécialisés en géomatique

-         Excellente maîtrise de la langue française car tu devras rédiger des rapports clairs et de qualité dans cette langue

-         Bonne connaissance de l’anglais car tu devras rédiger des rapports clairs et de qualité dans cette langue

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-      Analyste de photographies aériennes

-    Calculateur(trice)

-    Dessinateur(trice) en arpentage

-    Géomaticien(ne)

-    Hydrographe polyvalent (Service hydrographique de Pêches et Océans Canada)

-      Mosaïste en photographies aériennes

-    Technicien(ne) en aménagement

-      Technicien(ne) en arpentage

-    Technicien(ne) en géomatique

-      Technicien(ne) en photogrammétrie

-    Technicien(ne) en plans et devis

-    Technicien(ne) en vidéogrammétrie

-    Technologue en génie géomatique

-      Technologue en photogrammétrie

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-    Alumineries

-      Bureaux de cartographes

-    Compagnies de télécommunications

-      Compagnies forestières

-      Compagnies minières

-      Compagnies pétrolières

-      Firmes d’arpenteurs géomètres

-      Firmes d’ingénieurs-conseils

-      Firmes d’urbanistes

-    Firmes de consultants en aménagement

-      Hydro-Québec

-      Gaz-Métropolitain

-      Municipalités (dont : Ville de Montréal, Ville de Québec, Ville de Laval, Ville de Longueuil, Ville de Gatineau, Ville de Sherbrooke, Ville de Trois-Rivières, Ville de Terrebonne, Ville de St-Jean-sur-Richelieu, Ville de Repentigny, Ville de Saguenay, Ville de St-Jérôme, etc.)

-      Organismes de développement du territoire

-      Organismes et associations touristiques

-    Producteurs privés d'électricité (Algonkin Power, Boralex Énergie, Innergex)

-    MRC

-    Communautés métropolitaines (Québec, Montréal

-     Gouvernement du Canada : Défense Nationale (civils), Recherche et développement pour la Défense Canada, Services gouvernements Canada, Service Canadien des glaces, Service météorologique du Canada, Division des relevés hydrologiques du Canada, Institut Maurice-Lamontagne, Institut des technologies océaniques du Canada

 

-      Gouvernement du Québec : Ministère des Transports, Ministère des Affaires municipales, Ministère de l’Environnement, Régie du bâtiment, Commission de toponymie, Société d’habitation du Québec

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Connaissance de l’anglais

-         Connaissance de l’informatique

-         Polyvalence

-         Plusieurs employeurs exigent maintenant d’être membre de l’Ordre des technologues professionnels

AFFILIATION À UNE ASSOCIATION PROFESSIONNELLE :

Aucun permis de pratique n'est nécessaire afin de pratiquer en tant que technicien(ne) ou technologue en géomatique ou en arpentage et géodésie ou en génie géomatique

Par contre, il est recommandé de devenir membre de l’Ordre des technologues professionnels du Québec.

 

L’obtention du titre professionnel T.P. te permettra d’accéder à certains postes-clés en entreprise et obtenir une reconnaissance dans la profession.

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2016 :

 

Le placement est très bon, 82 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 89 % sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 24 % ont choisi de poursuivre leurs études à l'université en géomatique appliquée à l'environnement

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

29 18 16 7

Note 1 : légère baisse du taux de placement par rapport à 2014 (était de 86 %) et 2012 (était de 85 %), mais hausse en comparaison avec les années précédentes (était de 79 % en 2011 et 73 % en 2010).

Note 2 : légère hausse du nombre de répondants(es) poursuivant des études universitaires (était de 24 % en 2014; 19 % en 2012 et 22 % en 2010).

Sources : Cégep Ahuntsic et Cégep de Limoilou

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2016 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-       17,93 $/heure (40 hres/sem) au sein des PME

-       19,60 $/heure (40 hres/sem) en moyenne au sein des grandes sociétés de génie conseil

-       19,75 $/heure (35 hres/sem) dans la fonction publique québécoise (incluant Transports Québec)

-    24,26 $/heure (32 ou 32,5 ou 33,5 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne au sein des petites municipalités (moins de 20 000 habitants), voir note 3

-       24,49 $/heure (32 ou 33,5 ou 36 hres/sem) en tant que préposé(e) à l'arpentage et relevés techniques ou préposé(e) aux instruments de mesure à Hydro-Québec

-    25,07 $/heure (32,5 ou 33,5 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne n tant que technicien(ne) en arpentage ou technicien(ne) en géomatique au sein des petites municipalités (moins de 20 000 habitants), voir note 3

-       25,42 $/heure (33,75 hres/sem) en tant que technicien(ne) en arpentage à la Ville de Laval

-    26,75 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne en tant que technicien(ne) en arpentage ou technicien(ne) en géomatique au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-       27,51 $/heure (37,5 hres/sem) dans la fonction publique fédérale

-       27,56 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en arpentage à la Ville de Québec

-    28,13 $/heure (32,5 ou 33,5 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne n tant que technicien(ne) en arpentage ou technicien(ne) en géomatique au sein des moyennes municipalités (20 000  à 99 999 habitants et plus), voir note 3

-       28,18 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en géomatique à la Ville de Québec

-       29,44 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'agent(e) technique en géomatique ou technicien(ne) en arpentage à la Ville de Montréal

-       30,19 $/heure (32 ou 33,5 ou 35 ou 36 hres/sem) en tant que préposé(e) aux instruments de mesure géodésique à Hydro-Québec

-        30,41 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant en que technicien(ne) en systèmes d'information géographique à la Société de transport de Montréal STM

-         31,95 $/heure (35 hres/sem) en tant en que technicien(ne) en aménagement du réseau à la Société de transport de Montréal STM

-        32,10 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant en que technicien(ne) en géomatique ou technicien(ne) en aménagement du réseau au sein des grandes entreprises publiques de transport urbain

-    32,65 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en arpentage au sein des grandes compagnies minières

-    34,56 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que technicien(ne) en arpentage à Gaz Métro

-    37,10 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que technicien(ne) en géomatique au Port de Montréal

-    2 948 $/mois (grade de "soldat") lors de la 1re année et ensuite, augmente à 5 547,00 $/mois (au grade de "caporal - spécialiste") au sein des Forces canadiennes (Force régulière)

-         155,02 $/jour avec le grade de "caporal - spécialiste" au sein des Forces canadiennes (Réserve)

Note 1 : baisse de la moyenne salariale dans le secteur privé par rapport aux années précédentes (était de 18,53 $ en 2014); 21,48 $ en 2012l 18,85 $ en 2011 et 16,35 $ en 2010).

Note 2 : Dans le secteur public et parapublic, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Note 3 : prendre en considération que bien que le salaire horaire soit élevé dans les petites et moyennes municipalités, il ne comporte peu ou pas d'échelons et les avantages sociaux (ex : assurance-santé, régime de retraite, etc) y sont moins nombreux que dans les grandes municipalités ou la fonction publique fédérale, mais les responsabilités sont davantages importantes Dans plusieurs petites et moyennes municipalités, le technologue en géomatique est la seule personne qui spécialisée dans les relevés géographiques et la cartographie.

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du trésor du Québec, Commission de la Fonction Publique du Canada, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec, Syndicat des employés de bureau, technique et professionnels de la Ville de Laval, Syndicat des technologues d'Hydro-Québec, Syndicat des employés professionnels et de bureau d'Hydro-Québec, Syndicat des employés professionnels et de bureau de Gaz métro, Syndicat du personnel administratif, technique et professionnel de la Société de transport de Montréal STM, conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises publiques de transport urbain, conventions collectives des fonctionnaires municipaux de de la plupart grandes municipalités, conventions collectives des fonctionnaires municipaux de plusieurs moyennes municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs petites municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies minières, Institut de la statistique du Québec (guide sur la rémunération moyenne dans les municipalités 2013), Forces canadiennes et Québec municipal.

 

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

 

En 2015, selon les données d'Emploi-Québec :

 

Les hommes représentaient plus de 80 % des membres de la profession.

 

Plus de 68 % étaient âgés de moins de 45 ans.

 

Le revenu annuel moyen pour un(e) technicien(ne) ou un(e) technologue en géomatique - arpentage (détenant environ 10 ans d'expérience) était de 47 600 $.

 

La répartition des principaux milieux de travail était :

 

Pour plus de détails, consulte le portrait des secteurs suivants :

PERSPECTIVES D’AVENIR :

Étant donné le grand besoin de nouveaux technologues en géomatique et la demande importante provenant principalement des firmes d'arpenteurs-géomètres, mais également des sociétés de génie-conseil et des compagnies minières et des municipalités de taille moyenne; les perspectives sont excellentes et devraient se maintenir pour une dizaine d'années. 

Certaines régions semblent plus favorables que d'autres dont notamment : Montérégie, Lanaudière, Chaudière-Appalaches, Outaouais, Mauricie, Bas-St-Laurent et Saguenay-Lac-St-Jean.

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Voir aussi la section "autres formations"

 

Le Diplôme d’études collégiales en technologie de la géomatique avec spécialisation en géodésie D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours d'introduction à la profession et à la géomatique, trigonométrie appliquée à la géomatique, micro-informatique appliquée à la géomatique, lecture de cartes et plans, dessin de plans, levés de terrain, statistiques appliquées à la géomatique, santé et sécurité sur les chantiers de construction, projections cartographiques, dessin de cartes, géographie physique, bases de données à référence spatiale, gestion foncière et territoire municipal, production de tableaux et de graphiques, photo-interprétation, stéréonumérisation, levés GPS, géographie humaine, système d'information géographique 1, modèle numérique de terrain, calculs de levés de terrain, cartographie thématique, système d'information géographique 2, programmation orientée objet, applications cadastrales 1, analyse spatiale d'un lac, développement d'applications en géodésie 1, optimisation de logiciels, géodésie, développement d'applications en géodésie 2, diffusion de produits géomatiques, arpentage foncier et légal, applications cadastrales 2, implantation topographique, ainsi que 2 stages rémunérés en milieu de travail d'une durée de 2 à 4 mois chacun.

 

Le Cégep de Limoilou offre lors de la 1ère année un tronc commun à la cartographie et à la géodésie, ensuite tu peux choisir l’une des 2 spécialisations pour les 2 dernières années. Au Cégep d’Ahuntsic, seule la formation en géodésie est offerte.

Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer selon les cégeps, mais les objectifs de formation restent les mêmes.

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

 

Voici quelques exemples ces ententes :

ÉTUDES SUPÉRIEURES ET PERFECTIONNEMENT :

 

Il te sera possible de poursuivre tes études à l'université dans un programme tel que les suivants :

 

Il existe également quelques programmes collégiaux et universitaires de perfectionnement qui sont accessibles aux diplômés(es) en géomatique :

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Détenir un D.E.S. et avoir réussi le cours suivant du secondaire ou son équivalent :
TS ou SN 4e (anciennement mathémastiques 436)

 

Note : pour connaître les équivalences des préalables à l’éducation aux adultes, consulte la page suivante

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

 

Les candidats(es) admissibles (c'est-à-dire détenant les préalables requis) sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

Qu'est-ce que l'alternance travail-études ?

-         Cégep d’Ahuntsic, offert en cheminement régulier OU en cheminement en alternance travail-études, site du département,

-         Cégep de Limoilou, offert en alternance travail-études possibilité de réaliser un stage à l'étranger,  possibilité d'effectuer une session d'études au Pérou,  site du département

AUTRE FORMATION 

Il existe également des programmes d'AEC destiné aux titulaires d'un DES, ayant quitté les études depuis au moins 1 année scolaire à temps complet (ou 2 sessions consécutives) et ayant complété au moins 1 année d'études post-secondaires échelonnée sur un période d'1 an ou +.

Note : ces programmes exigent le préalable suivant : mathématiques 434 ou 436 ou TS 4e ou SN 4e ou l'équivalent

-    AEC en arpentage foncier et géomatique (1 695 heures, 68 semaines à temps complet) offert par le Cégep de Rimouski

-    AEC en technologie de la géomatique - arpentage (780 heures, 30 semaines à temps complet) offert par le Cégep Ahuntsic

-    AEC en géomatique appliquée à l'aménagement forestier (735 heures, 29 semaines à temps complet) offert par le Cégep de Jonquière

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux plus de détails sur le métier de technologue en géomatique-arpentage, alors regarde les vidéos suivants :

Pour une liste de sociétés et de firmes d'ingénieurs, de firmes d'arpenteurs-géomètres, de municipalités et de manufacturiers de produits en géomatique, consulte le Portrait du secteur de l'aménagement du territoire

 

Pour une liste d'entreprises spécialisées en génie civil, consulte le Portrait de l'industrie de la construction de génie civil
 

Pour une liste de compagnies minières et pétrolières, consulte le Portrait de l'industrie minière et pétrolière

 

Autres sites d'intérêts :

 

 

Retour à page du secteur bâtiment et construction

Retour à la page du secteur environnement et aménagement du territoire
Retour à la page d’accueil1