Retour à page du secteur bâtiment et construction

Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEUR : BÂTIMENT, CONSTRUCTION ET TRAVAUX PUBLICS

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

FRIGORISTE ou

MÉCANICIEN(NE) EN RÉFRIGÉRATION

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

Va voir également la section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de frigoristes qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que frigoriste; tu auras pour tâches d’installer, entretenir, vérifier et contrôler le fonctionnement de divers types de systèmes et équipements de réfrigération et de climatisation (monoblocs, en sections, central, refroidisseurs liquides, chambres froides, détendeurs, évaporateurs, humidificateurs, condensateurs, etc) que l'on retrouve dans les immeubles et bâtiments commerciaux, institutionnels et industriels.

 

Ttu travailleras principalement sur les chantiers de construction commerciale et institutionnelle, mais aussi sur les chantiers de construction industrielle.

 

Dans les autres secteurs, tu travailleras principalement dans les industries agroalimentaires, d’autres types d’industries, ainsi que dans les entreprises spécialisées en réfrigération.

 

Si tu deviens mécanicien(ne) en climatisation ou mécanicien(ne) en réfrigération (hors-construction); tu auras pour tâches d’installer, entretenir, vérifier et contrôler le fonctionnement de divers types de systèmes et équipements de réfrigération et de climatisation notamment dans les industries, mais également dans les centres sportifs, arénas, stations de ski, etc.

 

Tu auras les compétences pour effectuer des travaux sur des congélateurs commerciaux, comptoirs réfrigérés, machines à glace, climatiseurs commerciaux monoblocs, climatiseurs en sections, condenseurs, évaporateurs, détendeurs, humidificateurs, systèmes de refroidissement liquide, thermopompes, chambres froides, canons à neige et systèmes centraux de climatisation.

 

QUALITÉS ET APTITUDES NÉCESSAIRES :

-        Aptitudes pour les mathématiques

-       Intérêts pour la mécanique et l'électricité, la pneumatique et l'hydraulique

-       Très condition physique car tu devras travailler dans diverses positions parfois inconfortables

-       Bonne coordination visuel-manuel

-       Aisance dans les hauteurs car tu devras grimper dans des échafaudages pour inspecter ou installer de la tuyauterie dans les plafonds, mais aussi sur les toits d'édifices

-    Bonne force physique car tu auras à soulever des charges lourdes (appareils de climatisation, tuyaux, etc)

-    Bonne résistance au stress, à la chaleur et au froid

-        Bonnes habiletés et bonne dextérité manuelles car tu devras manipuler divers pièces d’appareils

-       Sens de l'observation pour détecter rapidement les défectuosités sur les systèmes et appareils

-       Minutie, précision, souci du détail car tu devras effectuer des travaux sur les pièces délicates

-       Bon raisonnement logique et capacité d'analyse pour être en mesure de résoudre des problèmes mécaniques reliés à la réfrigération

-       Facilité de travailler en équipe : car tu devras être capable de travailler en collaboration avec des collègues (autres frigoristes, tuyauteurs, électriciens, autres ouvriers, techniciens en mécanique du bâtiment, etc.) 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Apprenti-frigoriste (en début de carrière)

-         Installateur(trice) de climatisations centrales

-         Mécanicien(ne) de climatiseurs commerciaux

-         Mécanicien(ne) en réfrigération

-         Réparateur(trice) de groupes frigorifiques

-         Technicien(ne) en réfrigération et mécanique (Forces armées) formation offerte par les Forces

-         Vendeur(euse) d’équipements commerciaux en réfrigération

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Entreprises spécialisées en réfrigération (entretien)

-     Entreprises spécialisées en climatisation et ventilation

-     Entreprises de construction

-         Industries agroalimentaires (abattoirs, laiteries, crémeries, etc)

-         Arénas

-         Grands Magasins

-         Certaines autres grandes industries ayant de gros systèmes de refroidissement

-         Entreprises en vente d’équipements commerciaux en réfrigération

-         Forces armées Canadiennes (voir section professions apparentées)

-         À ton propre compte

EXIGENCES DU MARCHÉ DU TRAVAIL :

 

-         Détenir ta carte de compétence est obligatoire si tu veux travailler comme frigoriste sur les chantiers de construction, en début de carrière tu travailleras en tant qu’apprenti et tu n’obtiendras ta carte de compagnon seulement après effectué 4 périodes d'apprentissage totalisant un minimum de 8 000 heures de travail comme apprenti (environ 4 ans).
Voir les détails auprès de la Commission de construction du Québec.

 

-         Travail saisonnier sur les chantiers de construction, mais un grand nombre emplois sont offerts également pendant toute l'année.

 

-         Dans certains cas, être prêt à travailler dans des endroits bruyants ou froids

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

 

-         Polyvalence

-    Mobilité un peu partout dans la province

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2015 :

 

Le placement est bon, 75 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 89 % sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 4 % ont choisi de poursuivre leurs études au A.S.P. en réparation d'installations au gaz naturel, au D.E.P. en électricité ou D.E.C. en technologie de la mécanique du bâtiment (dans le cadre de la passerelle DEP-DEC).

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE à TEMPS COMPLET

NOMBRE AUX ÉTUDES
146 105 93 6

 

Note 1 : légère baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 81 % en 2013; 72 % en 2012; et 80 % en 2011).

 

Note 2 : Le taux de placement au cours des 5 dernières années est de 78 %

 

Source : Ministère de l’Éducation

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Dans le secteur privé :

-         19,63 $/hre  (40 hres/sem) au sein des PME (en dehors du secteur de la construction)

-         18,57 $/hre  (40 à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti(e) et augmente à 37,14 $/hre en tant que compagnon dans la construction commerciale, industrielle et institutionnelle

-       19,01 $/hre  (40 hres/sem) en moyenne en tant qu’apprenti(e) mécanicien(ne) en réfrigération ou apprenti(e) frigoriste et augmente à 20,52 $/hre comme compagnon au sein des grandes industries de transformation alimentaire

-    19,64 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) mécanicien(ne) en climatisation et ventilation et augmente à 23,23 $/heure en tant que compagnon au sein des grandes industries du matériel électronique

-    20,82 $/hre (40 hres/sem) en moyenne en tant que mécanicien(ne) en climatisation et ventilation au sein des grandes industries de fabrication métallique industrielle

-    21,46 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) et augmente à 22,50 $/heure par la suite au sein des grands chantiers navals

-       22,01 $/hre  (40 hres/sem) en moyenne en tant qu’apprenti(e) mécanicien(ne) en réfrigération ou apprenti(e) frigoriste et augmente à 23,98 $/hre comme compagnon au sein des grandes industries de fabrication d'aliments ou boissons

-    23,06 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que mécanicien(ne) en climatisation dans les grands établissements hôteliers 4 ou 5* (extérieur de Montréal)

-    23,14 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que mécanicien(ne) en climatisation et ventilation dans les grandes industries de la plasturgie, du caoutchouc et des composites

-    26,15 $/hre (40 hres/sem) en moyenne en tant que mécanicien(ne) en climatisation et ventilation au sein des grandes industries papetières

-    26,53 $/hre (36 ou 38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant que mécanicien(ne) en réfrigération au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-    28,21 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que mécanicien(ne) en climatisation dans les grands établissements hôteliers 4 ou 5* (Île de Montréal)

-    28,57 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que mécanicien(ne) en climatisation et ventilation dans les grandes industries chimiques et pétrochimiques

-    29,14 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) mécanicien(ne) en climatisation et ventilation et augmente à 36,43 $/heure en tant que compagnon au sein des grandes industries pétrolières

-    30,15 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) mécanicien(ne) en climatisation et ventilation et augmente à 31,76 $/heure par la suite au sein des grandes industries de transformation métallurgiques (alumineries, aciéries, affineries, fonderies, etc.)

Note : Cependant, le salaire annuel moyen pour un(e) apprenti(e) dans le secteur de la construction était de 23 182 $ ( légère baisse par rapport à 2013 qui était de 24 672 $, mais légère hausse en comparaison à 2011 qui était de 22 121 $) dont 83 % ont travaillé 500 heures et plus (était de 84 % en 2013 et 85 % en 2011).

Dans le secteur public et parapublic :

-    19,48 $/hre (38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant qu'apprenti(e) frigoriste ou apprenti(e) mécanicien(ne) en réfrigération et augmente à 23,24 $/hre comme compagnon au sein des universités

-         20,54 $/hre (38,75 hres/sem) en tant qu’apprenti(e) et ensuite augmente à 22,29 $ à la Société québécoise des infrastructures (anciennement la Société immobilière du Québec)

-       20,76 $/hre  (38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant qu’apprenti(e) mécanicien(ne) en réfrigération ou apprenti(e) mécanicien(ne) en climatisation et augmente à 26,92 $/hre comme compagnon au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-       21,49 $/hre (37,5 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 26,53 $/hre dans la fonction publique fédérale

-    22,44 $/hre (38,75 hres/sem) en tant que mécanicien(ne) de machines frigorifiques dans le réseau de la santé (hôpitaux)

-       22,76 $/hre  (38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant qu’apprenti(e) mécanicien(ne) en réfrigération et augmente à 26,84 $/hre comme compagnon au sein des municipalités de taille moyenne (20 000 à 99 999 habitants)

-    24,62 $/heure (40 hres/sem) en tant que mécanicien(ne) en réfrigération à Aéroports de Montréal

-    24,62 $/heure (40 hres/sem) en tant que mécanicien(ne) en ventilation à Aéroports de Montréal

-         32,93 $/heure (37 hres/sem) en tant que mécanicien(ne) en climatisation à Hydro-Québec

-    2 806 $/mois (grade de soldat) en tant que technicien en réfrigération et mécanique au sein des Forces canadiennes 

Sources : Commission de la Construction du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la fonction publique du Canada, Ministère de l’Éducation, Forces canadiennes, Syndicat des employés de métiers d'Hydro-Québec, Syndicat des employés des Aéroports de Montréal, conventions collectives des employés de plusieurs grands établissements hôteliers, conventions collectives des employés de la plupart des universités, conventions collectives des cols bleus de la plupart des grandes municipalités, conventions collectives des cols bleus de plusieurs moyennes municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation alimentaire, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de fabrication métallique industrielle, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de la plasturgie, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries alimentaires, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries papetières, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries chimiques et pétrochimiques, conventions collectives des employés de certaines grandes industries pétrolières et conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de tranformation des métaux.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Dans l'industrie de la construction :

 

Les possibilités d’emploi sont bonnes pour les prochaines années. Par contre, cela dépend souvent de la santé économique de l'industrie de la construction.

 

Le travail s’effectue principalement dans le secteur institutionnel et commercial, où l’activité diminuera au cours des prochaines années;

 

Les frigoristes ne sont toutefois pas seulement tributaires des nouvelles constructions, car l’entretien et la réparation offrent aussi beaucoup de travail. On trouve donc de l’emploi tout au long de l’année. De plus, le recours de plus en plus fréquent à la climatisation dans les bâtiments favorise ce métier;

 

Les apprentis gagnent en moyenne 23 200 $ la première année et les compagnons qui travaillent au moins 500 heures peuvent espérer gagner plus de 73 400 $ par année. La moyenne annuelle des heures travaillées est parmi les plus élevées de tous les métiers;

 

Les perspectives d’emploi sont plutôt bonnes pour les frigoristes. Malgré une légère baisse de la demande, le roulement modéré de la main-d'œuvre créera des besoins de relève. Une partie de ces besoins seront toutefois comblés par les travailleurs actuellement disponibles. Les finissants se placent très bien.

 

Où retrouve-t-on le plus de frigoristes ?

 

Plus de 87 % des frigoristes se retrouvent dans la construction commerciale et institutionnelle (immeubles à logement, immeubles à bureaux, commerces, hôtels, restaurants, écoles, hôpitaux, etc); près de 8 % se retrouvent en construction industrielle; alors que moins de 5 % sont dans la construction résidentielle lourde (condominiums).

Au cours de 2015, sur l'ensemble des 3 502 frigoristes (dont seulement 13 femmes) dans la province, la proportion par région était de :

31 % travailaient dans les régions de Laval, Lanaudière ou Laurentides,
25 % travaillaient en Montérégie,
14 % travaillaient dans les régions de Québec ou Chaudière-Appalaches,
9 % travaillaient sur l'Île de Montréal,
7 % travaillaient en Mauricie,
4 % travaillaient en Estrie,
3 % travaillaient au Saguenay-Lac-St-Jean,
7 % travaillaient dans une autre région.

On retrouve 708 entreprises spécialisés en réfrigération, climatisation et ventilation au Québec qui emploient des frigoristes (près de 40 de plus qu'en 2013 et plus d'une soixantaine de plus qu'en 2010). Parmi elles, une cinquantaine des plus importantes génèrent près de la moitié des heures travaillées.

 

(source : Commission de la construction du Québec)

 

Et ceux en dehors de la construction ?

 

Bien qu'ils ne soient pas très nombreux, on en retrouve également au sein des industries alimentaires, des industries pharmaceutiques, les grandes municipalités (arénas) et chez les fournisseurs d'équipements de réfrigération et de climatisation.

 

Les débouchés sont peu nombreux actuellement au sein de ces milieux.

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait de l'industrie de la construction

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en réfrigération D.E.P. a une durée totale de 1 800 heures, c’est-à-dire 2 ans offert à temps complet. Il comporte des cours d'initiation au métier et à l'industrie de la construction, santé et sécurité sur les chantiers de construction, analyse du cycle frigorifique par compression, techniques d'oxycoupage, de soudage et de brasage, travaux de base en mécanique d'entretien, installation d'un détendeur, travaux de base en électricité, utilisation et récupération des réfrigérants, travaux de base en réfrigération, vérification du fonctionnement d'un circuit moteur et ses dispositifs de commande, vérification du fonctionnement d'un compresseur réciproque, lecture et interprétation de plans et devis, installation de la tuyauterie d'un circuit de réfrigération, installation d'un régulateur de circuit fluidique, installation et mise en service d'un système de réfrigération, installation et mise en service d'un système de climatisation, résolution de problèmes de fonctionnement d'un compresseur, vérification du fonctionnement d'un système de réfrigération, vérification du fonctionnement d'un système de climatisation monoblocs, vérification du fonctionnement d'un système de climatisation en sections, analyse des procédés de traitement de l'air, analyse énergétique d'un système de réfrigération ou de climatisation, vérification du fonctionnement d'un refroidisseur liquide et vérification du fonctionnement d'un système de climatisation central.

 

Note : Puisque ce métier nécessite une période d'apprentissage sur des chantiers (apprenti), il ne comporte pas de stage.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

D.E.P.-D.E.C. :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEP-DEC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de se faire reconnaître les acquis du D.E.P. réfrigération dans le cadre du programme de D.E.C. en technologie de la mécanique du bâtiment. Donc, tu pourras obtenir les 2 diplômes en 3 ½ ans.

 

Voici le seul établissement offrant ce programme :

 

PERFECTIONNEMENT :

 

Si tu désires te spécialiser dans le domaine du gaz naturel, il existe le programme suivant destiné aux titulaires d’un D.E.P. :  

 

L’Attestation de spécialisation professionnelle en réparation d’installations au gaz naturel A.S.P. offerte par l'École de technologie gazière à Boucherville a une durée totale de 600 heures 20 semaines) offert à temps complet. Il destiné aux personnes désirant travailler comme monteuse ou monteur d’installations au gaz naturel au sein d’une entreprise spécialisé en installation et en entretien d’appareils au gaz naturel. Il comporte des cours en réparation d’appareils de type atmosphérique, notions d'électricité relatives aux systèmes de distribution de chaleur, notions d'électricité et d'électronique relatives aux dispositifs d'allumage, réparation d'appareils dotés d'un dispositif de surveillance de flamme, conduite préventive, réglage de système de combustion commercial, résolution de problème sur tout type d'appareil, etc. 

 

Si tu désires te perfectionner dans le domaine de la tuyauterie industrielle, il y a :

 

L'Attestation d'études professionnelles de perfectionnement en tuyauterie soudage a une durée totale de 500 heures à temps plein ou  à temps partiel. Il vise à perfectionner des spécialistes (dont des soudeurs) dans le domaine de la tuyauterie industrielle pour des entreprises de la sidérurgie, les entreprises hydroélectriques, les compagnies pétrolières, les industries chimiques et les industries papetières. Tu auras des cours en installation et entretien de la tuyauterie industrielle, soudage appliquée au travaux d'entretien, santé, sécurité et environnement en tuyauterie industrielle, soudage au procédé SMAW sur plaques et toutes positions et sur tuyau basse pression, montage de circuits pliés par cintrage, techniques de cadenassage et de verrouillage, etc. Endroit de formation CFP Bernard-Gariépy

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

STATISTIQUES D'ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

 

Les candidats(es) répondant aux conditions d'admission sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Demande d’admission via Internet, consulte le SRAFP

 

Note : sauf mention contraire, les admissions sont ouvertes de jour à l’automne

 

Pour l’A.S.P. en réparation d’installations au gaz naturel :

 

-         École de technologie gazière, Boucherville (établissement relevant de Gaz métro)

 

Pour le D.E.P. :

 

-         Centre de formation professionnelle de Jonquière, Jonquière (C.S. De la Jonquière)
 

-         Centre de formation professionnelle 24 juin, Sherbrooke (C.S. Région-de-Sherbrooke)
 

-         Centre de formation professionnelle Pierre-Dupuy, Longueuil (C.S. Marie-Victorin)
 

-         Centre de formation professionnelle Vision 2020, Victoriaville (C.S. des Bois-Francs), nouvelles installations ultra-modernes dès 2013
 

-         Centre de formation professionnelle de Lachine (Pav Dalbé-Viau), Lachine (C.S. Marguerite-Bourgeoys), admissions de jour à l’hiver
 

-         École Polymécanique de Laval, Laval (C.S. de Laval), admissions de jour à l’automne et au printemps
 

-         Centre de formation professionnelle de Québec (anciennement le Pavillon Technique), Québec (C.S. de la Capitale), admissions de jour à l’hiver

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu désires avoir l’avis de frigoristes sur leur métier, alors va voir les vidéos suivants :

liens divers :

-         Commission de construction du Québec

-    Conseil sectoriel canadien de la construction : portrait de l'industrie canadienne de la construction, infos sur les carrières et perspectives

-    Réfrigération, climatisation : site d’infos sur le métier de frigoriste et répertoire de liens

-     Gomaison : site de l'APCHQ qui fournit des infos en matière de rénovation

-    Association de la construction du Québec ACQ : répertoire d'entreprises de la construction

-    Association provinciale des construction d'habitations du Québec APCHQ : répertoire d'entreprises de la construction

-    Corporation des entreprises de traitement de l'air et du froid : répertoire des entreprises en réfrigération, en ventilation et climatisation du Québec

-         Construction 411 : annuaire très complet d’entreprises du secteur de la construction

-    Régie du bâtiment du Québec : infos générales sur le domaine de la construction et répertoire complet des entrepreneurs en construction au Québec

-    Société canadienne d'hypothèques et de logement SCHL : infos générales sur le domaine de l'habitation et de la rénovation

-    ASP Construction : infos pratiques en matière de santé et sécurité sur les chantiers

-    FTQ Construction

-    CSN Construction

-    CSD Construction

-    Syndicat québécois de la construction

-    Conseil provincial du Québec des métiers de la construction


Retour à page du secteur bâtiment et construction

Retour à la page d’accueil

1