Retour à la page du secteur restauration et tourisme

Retour à la page d’accueil

 

barman

SECTEUR : RESTAURATION HÔTELLERIE ET TOURISME

NIVEAU D’ÉTUDES : AUTRES

 

MIXOLOGUE

BARMAN - BARMAID

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" (dont des vidéos de serveurs en milieu gastronomique qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que mixologue; tu auras pour tâches de mélanger des boissons afin de créer et réaliser des cocktails alcoolisés ou non alcoolisés qui expriment la signature originale du bar et selon les demandes de la clientèle d'un bar, d'un restaurant ou d'un hôtel.

 

Inspiré(e) des goûts et envies du client, tu identifieras les essences, parfums, alcools et autres matières ainsi que les éléments de présentation s'accordant aux souhaits du client et crée des cocktails personnalisés.

 

Tu veilleras au bon déroulement du service du bar; anticiperas et répondras aux besoins des clients, prépareras et serviras les boissons commandées par les clients. De plus, tu exploiteras au maximum les opportunités de vente additionnelle et assureras la facturation et la tenue de caisse.

 

Tu assisteras la direction à composer le menu, en y combinant créations signatures et quelques cocktails classiques sélectionnés, et la conseilleras dans la tarification du menu.

 

En tant que barman (barmaid) (aussi appelé "préposé au bar"); tu auras pour tâches de préparer, mélanger et de servir au bar et/ou aux tables les cocktails, boissons alcooliques, boissons alcoolisées et boissons non alcoolisées demandées par la clientèle d’un bar, d’un restaurant ou d’un hôtel. Tu t’occuperas de prendre les commandes, effectuer les mélanges avec l’alcool, percevoir les paiements et tenir un inventaire du bar.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Bonne condition physique car tu devras travailler debout de longues heures

-         Bonne mémoire visuelle et auditive

-         Efficacité et capacité de travailler sous pression pour être en mesure de servir aux tables et effectuer les commandes de plusieurs clients(es) en même temps sans risquer d’en oublier des bouts

-         Aimer travailler avec le public et entregent car tu seras constamment en relation avec lui

-         Facilité à communiquer, entregent et bonne humeur pour accueillir de façon agréable ta clientèle

-         Capacité de travailler en équipe car tu devras collaborer notamment avec les autres serveurs(euses)

-         Sens de la coordination et minutie pour servir des plats de façon efficace et rapide

-         Excellente maîtrise de la langue française parlée et écrite

-         Bonne connaissance de langue anglaise parlée

-         Aptitudes pour calculer rapidement

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Commis de bar

-    Préposé(e) au bar

-    Préposé(e) au minibar

-    Serveur(euse)/barman(aid)

-    Tenancier(ère) de bar

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Restaurants

-        Hôtels

-    Casinos

-        Salles de réception

-        Traiteurs

-        Auberges

-        Clubs de golf

-    Entreprises de croisières

-        Forces armées canadiennes (voir section professions apparentées)

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Disponibilité

-         Travail sur quarts jour/soir/nuit/fins de semaines/congés fériés

-         Horaires de travail variables

-         Être âgé(e) d’au moins 18 ans à l’embauche dans les restaurants et autres établissements licenciés

-         De l’expérience dans le milieu des bars est un atout

SALAIRE :

 

Selon les données en 2018 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Dans le secteur privé :

-      13,40 $/heure + pourboires (40 hres/sem) chez la plupart des employeurs au sein des PME

-      14,29 $/heure + pourboires (40 hres/sem) en moyenne dans les grands clubs de golf

-    14,31 $/heure + pourboires (40 hres/sem) en tant que mixologue, commis de bar ou préposé(e) aux minibars dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-         18,00 $/heure + pourboires (40 hres/sem) en moyenne en tant que mixologue, commis de bar ou préposé(e) aux minibars dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

Note 1 : il faut ajouter à ce salaire, les pourboires et parfois, des bonis.

Note 2 : légère baisse de la moyenne salariale par rapport aux années précédentes (était de 14,40 $ en 2015; 14,30 $ en 2013 et 14,00 $ en 2011).

Note 3 : chez la plupart des grands employeurs privés, les augmentations sont établies selon les conventions collectives.

Dans le secteur public et parapublic :

-     12,13 $/heure + pourboires (38,75 hres/sem) en tant que commis-barman(aid) à l'Assemblée nationale (personnel des restaurants)

-    15,15 $/heure + pourboires (40 hres/sem) en tant que serveur(euse) ou serveur(euse)-sommelier(ère) à la Société des casinos du Québec

-    14,56 $/heure + pourboires (40 hres/sem) en tant que serveur(euse), bar à alcool à la Société des casinos du Québec

-    16,20 $/heure + pourboires (40 hres/sem) en tant que commis de bar à la Société des casinos du Québec

-    17,52 $/heure + pourboires (40 hres/sem) en tant que préposé(e), bar à alcool à la Société des casinos du Québec

Note 1 : il faut ajouter à ce salaire, les pourboires.

 

Note 2 : dans le secteur public et parapublic, les augmentations sont établies selon les conventions collectives.

Sources : Emploi-Québec, Syndicat des employés - unité restauration de la Société des casinos du Québec, SFPQ - section locale Assemblée nationale du Québec (secteur restauration), conventions collectives des employés de plusieurs grands clubs de golf, conventions collectives des employés de plusieurs grands hôtels de l'Île de Montréal et conventions collectives des employés de plusieurs grands hôtels des autres régions du Québec.

PORTRAIT DU MÉTIER :

 

Selon Emploi-Québec; il y avait plus de 54 000 commis de suite, préposés(es) au service aux tables des mets et boissons, serveurs(euses) de bar ou de restaurant et sommeliers(ères) dans toutes les régions du Québec en 2018.

 

Plus de 69 % étaient des femmes. Toutefois, le métier de mixologue est principalement occupé par des hommes.

 

Près de 48 % des barmans n’avaient aucun diplôme ou seulement un diplôme d’études secondaires et 52 % détenaient un diplôme d’études professionnelles ou une formation de niveau supérieur.

 

Seulement 50 % occupaient un poste à temps complet (mais dans les établissements hôteliers et restaurants gastronomiques, le taux augmente à 72 %).

La répartition selon l'âge était de :

La répartition selon le type d'employeur était :

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Dans l'industrie hôtelière :

 

On prévoit que d'ici 2030, près de 4 000 emplois devront être comblés dans le secteur de la restauration un peu partout au Québec (notammment dans les régions de Montréal, Québec, Laurentides, Cantons de l'Estrie, Montérégie, Bas-St-Laurent et Outaouais).

Le salaire annuel moyen d'un(e) barman(aid) ou d'un(e) mixologue dans un établissement hôtelier ayant 10 années d'expérience était de 35 400 $ (avec une moyenne annuelle de 41 semaines travaillées).

 

Dans plusieurs de ces établissements, le pourboire est inclus dans le salaire.

Les perspectives sont bonnes pour les prochaines années en milieu hôtelier partout au Québec, mais elles varient beaucoup selon l’achalandage touristique.

 

Dans l'industrie de la restauration :

 

En 2015, plus de 5 400 emplois ont été créés dans les secteurs de l’hébergement et de la restauration ce qui correspond à une croissance de 2,2 %. Ceci veut donc dire que, non seulement tous les emplois perdus durant la crise ont été regagnés.

 

On prévoit que d'ici 2030, plus de 13 800 emplois devront être comblés dans le secteur de la restauration un peu partout au Québec (notammment dans les régions de Montréal, Québec, Laurentides, Cantons de l'Estrie, Montérégie, Bas-St-Laurent et Outaouais).

 

Selon une enquête réalisé par le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme; plus de 81 % des employeurs ne demandent aucun diplôme et 15 % seulement un diplôme d’études secondaires. Également, plus de la moitié des employeurs (53 %) exigent peu ou pas d’expérience; 37 % de un à trois ans et 8 % plus de trois ans.

 

Selon Emploi-Québec, il y a une demande élevé de serveurs dans 11 régions du Québec (dont Montréal, Québec, Laurentides, Montérégie et Bas-St-Laurent), une demande modérée dans 6 régions (dont l'Estrie, la Mauricie, Lanaudière et Saguenay-Lac-St-Jean), alors qu'aucune région ne présente une demande faible.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) barman(aid) ou d'un(e) commis de bar dans un établissement de restauration ayant 10 années d'expérience était de 29 000 $. En y ajoutant les pourboires, il atteint 33 900 $.

 

Donc, les perspectives d'emploi sont bonnes au cours des prochaines années dans le domaine de la restauration.

Sources : Association des restaurateurs du Québec, Conseil québécois des ressources humaines en tourisme, Emploi-Québec et Tourisme Québec.

Ainsi que le Portrait de l'industrie de l'hôtellerie et de la restauration

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme ITHQ en service de bar a une durée totale de 80 heures à temps partiel de soir.

 

Il comporte les cours suivants : préparation et service des boissons alcooliques, préparation et service des boissons alcoolisées, préparation et service des boissons non alcoolisées, préparation de cocktails originaux, tendances cocktails et produits du terroir, présentation des composantes d'une carte des boissons, responsabilités de la barmaid ou du barman face à l'ivresse publique, inventaire, mise en place et fermeture du bar, attitudes, habitudes et comportements professionnels, développement de certains aspects de la communication et des relations interpersonnelles, suggestions de bières et boissons, règles d'hygiène et mesures de sécurité, prise de commandes aux tables ou au bar, ainsi qu'un stage en entreprise facultatif.

 

Les formations en service de bar et mixologie offertes par les écoles privées de tenir ont une durée variable de 30 à 40 heures selon les études à temps complet ou à temps partiel de jour ou de soir.

 

Tu auras des cours tels que : techniques de mélanges, préparation de cocktails classiques, techniques de manipulation de l'équipement de bar, histoire des cocktails et connaissances sur les spiritueux blancs, connaissances des spiritueux ambrés, préparation de cocktails à base de spiritueux ambrés, connaissances des agaves autres alcools, préparation de cocktails à base d'agaves autres alcools, préparation de cocktails non alcoolisés, produits du terroir et tendances cocktails, hygiène, salubrité et sécurité, prises de commandes aux tables et au bar, inventaire et gestion d'un bar, etc.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

  

AUTRE EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-         Possibilité d’entrevue ou d’une épreuve de sélection (I.T.H.Q.)

   

ENDROITS DE FORMATION :

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l’avis de professionnels(les) du métier ?, alors regarde les vidéos suivants :

sites de recherches d'emploi

 

Consulte la page suivante

 

Pour une liste d'établissements hôteliers, voir la page de technicien en hôtellerie

 

Pour une liste d'établissements de restauration, voir la page de technicien en restauration
 

Pour une liste de liens sur les vins, bieres et spiritueux, consulte le métier de sommelier

 


Retour à la page du secteur restauration et tourisme

Retour à la page d’accueil